Arthrose psoriasique

Chaque année, de nouvelles maladies dont le traitement dépasse le pouvoir de la médecine. L'une de ces maladies est l'arthrose psoriasique, qui affecte la peau et perturbe le fonctionnement du système musculo-squelettique.

Arthrose psoriasique

La maladie survient dans le contexte de l'affaiblissement général du corps, réduisant ainsi l'immunité. L'arthrose psoriasique combine deux maladies: le psoriasis et l'arthrose. La peau dans les jambes (plus souvent au-dessus des genoux) est recouverte de taches rouges, des changements pathologiques se produisent dans les articulations. Si le traitement ne commence pas à temps, la maladie progresse, entraînant des conséquences négatives pour l'organisme.

La maladie survient plus souvent à l'âge moyen, à partir de 35 ans. Mais toutes les maladies "paraissent plus jeunes", l'arthrose psoriasique ne fait pas exception.

Symptômes de l'arthrose psoriasique

Les symptômes de la maladie combinent les symptômes de deux maladies - l'arthrose, le psoriasis.

  1. Douleur articulaire. Le plus souvent, les sensations douloureuses sont localisées dans la région du bassin, de l'aine et du genou. Parfois, l’inconfort "migre" à travers le corps d’une personne et s’étend au niveau des bras, des coudes et du dos.
  2. Eruption cutanée. Ce sont des symptômes de la peau. Le plus souvent, il s’agit de taches rouges recouvertes d’une échelle blanc-gris. Les zones d'éruption gonflent souvent, démangeaisons, se répandent dans tout le corps humain.
  3. Membres enflés. Plus souvent, les mains (doigts, phalanges des doigts), les jambes (pied, mollet, genou) se gonflent.
  4. Troubles du système musculo-squelettique. Il est difficile pour une personne d'effectuer des mouvements banals, la mobilité articulaire est limitée et les symptômes s'aggravent avec le temps.

Le tableau clinique n’est pas toujours clair, vous devriez donc consulter un médecin compétent pour un diagnostic. Les symptômes de la maladie ressemblent aux signes de nombreuses maladies. Seul un professionnel de la santé diagnostique correctement la maladie, prescrit un traitement.

Diagnostic de la maladie

L'arthrose psoriasique doit faire l'objet d'un diagnostic approfondi - la maladie combine les symptômes de deux maladies. Pour identifier la maladie, vous devez passer l'inspection de deux spécialistes: un dermatologue, un orthopédiste (traumatologue). Les médecins analyseront les plaintes d'une personne en prêtant attention aux symptômes. Après une enquête orale, le médecin vous prescrira des tests de laboratoire, des rayons X, des ultrasons et d’autres procédures de diagnostic.

Après une image claire et claire de la maladie, le médecin vous prescrira le traitement approprié et trouvera le moyen de réduire l’inconfort de la maladie.

La méthode principale de diagnostic est la radiographie - elle permet de suivre la dynamique des changements dans le travail des articulations, afin de déterminer le degré de destruction des tissus osseux et cartilagineux.

Dans l'arthrose psoriasique, le grattage de l'éruption cutanée, la numération globulaire complète, l'urine est obligatoire. Des procédures sont nécessaires pour connaître l’état de l’immunité d’une personne: peut-il lutter contre une maladie? Le traitement est prescrit en fonction des résultats de la recherche.

Traitement de l'arthrose psoriasique

Il est intéressant d’aborder le traitement d’une maladie de manière complexe, car il relie deux maladies différentes. Traitement symptomatique prescrit un traumatisme orthopédique, dermatologue.

Méthodes populaires, méthodes de traitement de l'arthrose:

  1. Drogues Utilisé pour soulager les symptômes, soulager la douleur. Attribuer des pilules, des pommades, avec douleur intense - injections. Le traitement médical est sous la supervision d'un médecin.
  2. Médecine traditionnelle. Les méthodes folkloriques réduisent les symptômes, ne les soulagent pas complètement. Des compresses, des lotions, des frottements, ne feront pas de mal, ne pourront être complètement guéris. Avant d'utiliser la médecine traditionnelle, consultez votre médecin.
  3. Exercice thérapeutique. L'arthrose se comporte de manière agressive à l'égard des articulations, elles doivent être constamment développées pour que le membre ne s'atrophie pas. Les exercices sont choisis par un médecin afin de ne pas surcharger une articulation malsaine. La thérapie par l'exercice aidera à une performance cyclique régulière.

Le traitement du psoriasis comprend:

  1. Médicaments - signifie que réduire les éruptions cutanées, soulager la condition du patient. Les taches rouges sur la peau ont une surface réduite, n'apportent pas de gêne importante.
  2. Le traitement en spa est considéré comme efficace contre l'arthrose psoriasique. Les bains de sel, la nage dans des piscines spéciales, la consommation d’eaux minérales médicinales ont un effet positif sur le corps du patient.

L'arthrose psoriasique ne se prête pas à un traitement définitif; avec un traitement approprié, la maladie est définitivement mise en rémission.

Prévention

Pour vous protéger de la maladie, suivez les recommandations suivantes:

  1. Mode de vie actif - plus souvent les personnes sédentaires et en surpoids sont malades;
  2. Une alimentation saine et appropriée - la recommandation est universelle, même une personne en bonne santé ne nuit pas;
  3. Exercice thérapeutique - les exercices aident à développer un membre douloureux, effectué avec un instructeur;
  4. Traitement préventif sous la surveillance d'un médecin;
  5. Les visites aux sanatoriums, changement temporaire de la zone climatique, ont un effet positif sur les symptômes de l'arthrose psoriasique.
  6. Éviter le stress sur l'articulation douloureuse.

Si l'arthrose psoriasique n'est pas traitée, la maladie passe à une nouvelle étape, les symptômes s'intensifient, le traitement sera long et coûteux. Nous vous recommandons de contacter un spécialiste dès l'apparition des premiers symptômes.

Arthrose psoriasique

Caractéristiques de l'arthrose psoriasique

Environ le tiers des patients atteints de psoriasis souffrent d'arthrose psoriasique. C'est un type particulier d'inflammation des articulations. D'abord, une lésion cutanée se développe, puis une inflammation du système musculo-squelettique peut se développer.

Pourquoi l'arthrose psoriasique apparaît-elle?

Cette maladie survient lorsque l’immunité d’une personne lutte contre ses propres cellules. Ainsi, cette arthrose est liée à des maladies auto-immunes. Un travail d'immunité anormal provoque une inflammation des articulations.

Aujourd'hui, la médecine n'a pas d'explication exacte sur la cause de ce phénomène. Il est probable que des facteurs génétiques et environnementaux contribuent à l'apparition de l'arthrose psoriasique. Dans de nombreux cas, les lésions psoriasiques des organes du mouvement sont familiales. Selon de nombreuses études, ce sont les cellules génétiques qui contribuent à la survenue de ce type de destruction articulaire.

En outre, une arthrose psoriasique peut survenir à la suite d’une infection virale ou bactérienne. Il est important qu'une personne ait une prédisposition héréditaire à ces types de pathologies articulaires.

L'inflammation psoriasique des articulations peut causer de tels facteurs:

  • Le psoriasis est le facteur le plus important des modifications pathologiques dans ces organes. Cela est dû à la particularité du système immunitaire des personnes atteintes de cette maladie.
  • Maladies dans la famille, il est à noter que le développement de l'arthrose psoriasique a des caractéristiques héréditaires. Pour beaucoup de gens, les parents proches peuvent avoir la même maladie.
  • L'âge d'une personne, bien que l'arthrose psoriasique puisse être à n'importe quel âge, mais survient le plus souvent entre 35 et 55 ans.

Pathogenèse de la maladie

Avec le développement de l'arthrose psoriasique, le facteur principal est la pathologie de la microcirculation dans les vaisseaux. Dans ce cas, les membranes articulaires souffrent. Il y a aussi des dommages focaux à la choroïde. Tout cela affecte l’état des articulations et fait ressentir les symptômes caractéristiques.

De plus, un spasme des artères survient pendant le développement de l'arthrose psoriasique. Cela affecte négativement le fonctionnement du corps. La paroi vasculaire est de plus en plus compactée et perd son élasticité.

La lésion des articulations dans le psoriasis peut être un processus indépendant, et peut être combinée à d'autres phénomènes pathologiques. Les manifestations les plus courantes du processus psoriasique sont l'amyotrophie généralisée, la polyadénite, les malformations cardiaques, l'amylose, l'hépatite, les ulcères du tube digestif, la glomérulonéphrite et d'autres maladies graves.

Symptômes de destruction du joint psoriasique

Symptômes de destruction du joint psoriasique

Dans la grande majorité des patients, le syndrome des lésions de ces organes commence après les manifestations cutanées du psoriasis. Dans les cinq cas seulement, les dommages aux articulations précèdent les dommages à la peau.

Dans l'arthrose psoriasique, les dommages aux articulations se produisent progressivement. Les patients ressentent une faiblesse générale, une douleur, y compris dans les muscles. Souvent, la maladie commence soudainement - avec des douleurs articulaires aiguës, une inflammation et un œdème.

Il existe également une particularité de la douleur, qui se manifeste par le fait qu'elles sont les plus fortes au repos et la nuit. Les patients disent raideur le matin. Les douleurs sont réduites pendant la journée.

Lorsque l'oligoarthrite ne touche pas plus de quatre articulations du pied et de la main. C'est la forme la plus commune de la maladie. Attention attiré gonflement des doigts sausciforme. La peau au-dessus des articulations est colorée en violet ou bleuâtre.

Souvent, l'arthrose affecte les articulations interphalangiennes distales. Il s’agit de la forme clinique la plus courante de lésions psoriasiques de ces organes.

L'arthrose rhumatoïde affecte plus d'articulations. Dans ce cas, la déformation est désordonnée et multidirectionnelle.

Il existe également un type d'arthrose psoriasique mutilant. Cela peut souvent causer des subluxations. Cela se remarque souvent sur les orteils et les mains. Ces organes sont déformés et raccourcis. De plus, ces lésions peuvent être irréversibles. Les déformations des articulations sont dues à l'ostéolyse, c'est-à-dire à la destruction du tissu osseux. Ces symptômes surviennent chez des patients atteints de psoriasis cutané grave. Il est souvent associé à la spondylarthrite, une maladie auto-immune grave.

L'atteinte articulaire psoriasique peut survenir sous la forme d'une spondylarthrite. Dans ce cas, les parties les plus fréquemment touchées de la colonne vertébrale. Ce processus se produit soit de manière isolée, soit en combinaison avec d’autres formes de lésions articulaires.

L'évolution maligne de la maladie est également possible. Il est accompagné de douleurs musculaires, de lésions de la peau et de la colonne vertébrale. Il y a aussi polyarthrite, fièvre, dans les cas graves - cachexie, implication de l'œil et du système nerveux central dans le processus pathologique.

Diagnostic de l'arthrose psoriasique

Le diagnostic opportun de la maladie articulaire facilite le traitement. Tout d'abord, lorsqu'un patient est suspecté d'avoir une maladie, une consultation avec un rhumatologue ou un dermatologue est nécessaire.

Pour le diagnostic de cette pathologie, le patient se voit attribuer les études suivantes:

  • Test sanguin Il vous permet de détecter le processus inflammatoire dans le corps, l'anémie, les modifications de certains paramètres biochimiques du sang. Les taux d'immunoglobuline altérés sont également déterminés.
  • Examen du liquide synovial. Il est obtenu à partir des articulations. Le liquide synovial est également examiné pour la viscosité et la teneur en neutrophiles. Une diminution de la viscosité du fluide indique un résultat positif.
  • Rayons X. Sur les radiographies, on détecte une érosion de la surface articulaire, une réduction de la largeur des crevasses articulaires, des signes d’ankylose.
  • Arthroscopie;
  • Ponction.

Traitement de la maladie

Un traitement spécial pour l'arthrose psoriasique n'a pas été développé. Par conséquent, les médecins se concentrent principalement sur la réduction de l'inflammation, la douleur et la prévention de la perte de la fonction articulaire.

De bons résultats sont obtenus par un traitement avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Parmi eux - l'ibuprofène, le diclofénac, l'indométacine. Les raideurs musculaires (baclofène, mydocalm) éliminent la raideur des mouvements.

Le traitement systémique de l'arthrose psoriasique implique la prise de glucocorticostéroïdes. Afin de réduire rapidement la douleur et l’inflammation, leur administration intra-articulaire a été démontrée.

La plasmaphérèse, l'électrophorèse, la phonophorèse sont prescrites pour réduire l'activité du processus psoriasique, augmenter la rémission, raccourcir la durée du traitement médicamenteux. Il a montré l'efficacité et le traitement de la photochimiothérapie. Il comprend également le rayonnement ultraviolet.

Une arthroplastie est indiquée en cas de déformations grossières et d'ankylose, de dysfonctionnement irréversible des articulations.

Pronostic de l'arthrose psoriasique

Le cours de la maladie est chronique. Le risque d'incapacité pendant la progression de l'arthrose est élevé. Le traitement moderne permet d'obtenir une rémission, de réduire le taux d'inflammation.

Le pronostic est jeune, traitement inadéquat, lésions cutanées sévères. Prévenir la maladie en raison de l'étiologie inconnue est impossible.

Psoriasis - comment se débarrasser d'une maladie auto-immune fatale?

À en juger par le fait que vous lisez maintenant ces lignes, la victoire dans la lutte contre le psoriasis n’est pas de votre côté.

Et avez-vous déjà pensé aux traitements cardinaux? Cela est compréhensible, car le psoriasis peut évoluer, entraînant une éruption cutanée couvrant 70 à 80% de la surface du corps. Ce qui mène à la forme chronique

Cloques rouges sur la peau, démangeaisons, talons gercés, desquamation de la peau. Tous ces symptômes vous sont familiers. Mais peut-être est-il plus correct de ne pas traiter l’effet, mais la cause? Nous avons trouvé une interview intéressante avec un dermatologue du Centre russe de dermatologie. Lire l'interview >>

Psoriasis arthrose

L'arthrose psoriasique est similaire en symptomatologie à la polyarthrite rhumatoïde. La partie principale du corps humain, qui souffre du diagnostic de cette maladie, est constituée par les articulations. Elles enflent, rougissent, blessent, ce qui rend la mobilité difficile, voire parfois impossible. La maladie est chronique, alors comment traiter l'arthrose psoriasique ou est-ce impossible?

Comment traiter l'arthrose psoriasique

Il n'est plus possible de guérir complètement la maladie. Cette maladie améliore l'état de santé du patient, puis s'aggrave, mais n'abandonnez pas.

Beaucoup de médicaments sont produits, des méthodes sont en cours d’élaboration pour expliquer comment soulager les douleurs liées à l’arthrose psoriasique, enlever une tumeur, rendre les articulations plus mobiles. L'essentiel est de reconnaître la maladie à temps et de commencer le traitement au tout début.

Signes de maladie

Il y a trois signes particulièrement caractéristiques dans lesquels l'arthrose psoriasique est immédiatement diagnostiquée. Si une personne va avoir ces symptômes, alors vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Beaucoup font l'erreur d'essayer de comprendre par eux-mêmes comment traiter l'arthrose psoriasique, mais dans ce cas, si vous faites quelque chose de mal, vous risquez de perdre un temps précieux. Les signes du psoriasis par arthrose sont les suivants:

  1. Les doigts et les orteils gonflent. En règle générale, le gonflement des doigts sur les membres est le premier signe d'un trouble imminent.
  2. Il y a des douleurs non seulement dans les articulations, mais aussi dans la zone des ligaments, des tendons. Par exemple, il peut y avoir des maux de gorge, des pieds dans la zone de la semelle ou du talon d'Achille (tendon fixant le talon).
  3. La douleur lombaire indique une maladie développée. La maladie de Bechterov commence. Cette maladie n’est autre qu’un état transitoire de l’arthrite psoriasique. Dans le même temps, les articulations du bassin commencent à faire mal, la colonne vertébrale inférieure, la région du coccyx.

Comment enlever une tumeur

"Comment enlever une tumeur de l'arthrite psoriasique, l'arthrose?" - C'est une question fréquemment posée par les patients.

Directement, le gonflement n'est pas enlevé, le processus inflammatoire qui a provoqué cette condition est traité. Le gonflement lui-même peut diminuer lorsque vous utilisez des herbes:

Ces remèdes à base de plantes aident à activer les processus métaboliques dans le corps. Les décoctions de ces herbes doivent être utilisées en association avec des anti-inflammatoires, que le médecin vous prescrira.

Si vous ne savez pas comment enlever la tumeur de l'arthrite psoriasique, l'arthrose, essayez la méthode des guérisseurs traditionnels.

Compresses De Pin

Besoin d'aiguilles fraîches, pousses jeunes et moyennes avec des gouttelettes de résine qui fuit. Retirer les aiguilles, casser une branche, mettre le tout dans un bocal (0,7 l). Il devrait remplir jusqu'au sommet.

  1. Versez la vodka, ajoutez 3 cuillères à soupe de moutarde ou de miel de montagne, versez 1 cuillère à café de jus d'aloès.
  2. Fermez le couvercle du pot et laissez infuser 2 jours à température ambiante.
  3. Appliquez des compresses pendant 30 à 40 minutes sur un endroit douloureux et enflé.

Les anciens guérisseurs, bien sûr, ne connaissaient pas le nom actuel de la maladie, mais ils savaient exactement comment soulager les douleurs de l'arthrose psoriasique, soulager l'enflure et affecter les articulations déformées.

L'alcool réchauffe les tissus et détend les muscles, l'aloès, le miel et les aiguilles ont un effet anti-inflammatoire et activent la régénération cellulaire et la circulation sanguine.

Arthrose chronique psoriasique

Le contenu

L'arthrose psoriasique est un type d'arthrite inflammatoire qui touche 30% des personnes atteintes de psoriasis chronique. L'arthrose psoriasique est une affection caractérisée par la formation de zones de peau rouge recouvertes d'écailles argentées. Dans la plupart des cas, le problème du psoriasis apparaît d'abord, puis le diagnostic d'arthrite psoriasique apparaît. Parfois, ces problèmes peuvent se développer avant l’apparition de lésions cutanées.

Les principaux symptômes de l'arthrite psoriasique sont les douleurs articulaires, la raideur et l'enflure du corps. De tels signes ont la capacité d'affecter absolument n'importe quelle partie du corps, même la colonne vertébrale. Les symptômes sont généralement légers et graves. Dans les deux cas (psoriasis ou arthrite), il est probable que les épidémies de la maladie seront suspendues pendant les périodes de rémission.

Il n'y a pas de traitement spécifique pour le rhumatisme psoriasique, nous nous concentrons sur la gestion des symptômes et la prévention des lésions articulaires.

Symptômes et signes

L'arthrose psoriasique, comme le psoriasis, est un type de maladie chronique qui apparaît au fil du temps. Les patients peuvent avoir leurs règles pendant lesquelles les symptômes s'améliorent, se transformant ainsi en rémission. Cela se produit périodiquement et spontanément.

Dans certains cas, l'arthrose psoriasique peut affecter votre corps des deux côtés à la fois. Les symptômes et les signes de l'arthrite psoriasique sont presque similaires à ceux de la polyarthrite rhumatoïde, car les deux maladies provoquent des douleurs aux articulations et présentent le même caractère en ce qui concerne l'apparition d'un gonflement et d'une rougeur dans les zones de la peau.

L'arthrose psoriasique peut être caractérisée par les symptômes suivants:

  1. Gonflement des doigts et des orteils. La maladie peut provoquer des douleurs dans les bras et les jambes et provoquer un gonflement. Des cas similaires de déformations de la main et du pied peuvent survenir avant l'apparition de symptômes significatifs.
  2. Maux de gorge. L'arthrose psoriasique peut également causer de la douleur aux endroits où se trouvent les tendons et les ligaments, ce qui fixe les os. Cela se produit le plus souvent à l'arrière du talon (tendinite d'Achille, articulation sous-talienne) ou à la plante du pied (fasciite plantaire).
  3. Douleur au bas du dos. Certaines personnes peuvent développer une maladie appelée maladie de Bechterew. La spondylarthrite ankylosante est une conséquence de l'arthrite psoriasique, qui provoque une réaction inflammatoire des articulations près de la colonne vertébrale et du pelvis (sacro-iliite).

Si vous souffrez de psoriasis ou d'arthrose psoriasique, informez-en votre médecin. Quelle que soit la rapidité avec laquelle les complications se développent, ces maladies peuvent avoir des conséquences graves si elles ne sont pas traitées.

Causes de la maladie

L'arthrite psoriasique se produit lorsque le système immunitaire du corps commence à attaquer ses propres cellules et tissus sains. Un comportement anormal du système immunitaire provoque une inflammation des articulations et une perturbation de la structure des cellules cutanées.

Il n'y a pas d'explication exacte pour laquelle le système immunitaire a un effet négatif sur les tissus sains, mais il est plausible que des facteurs génétiques et environnementaux jouent un certain rôle. De nombreuses personnes atteintes de rhumatisme psoriasique ont des antécédents familiaux de la maladie. Les chercheurs affirment que certaines cellules génétiques sont associées à l'apparition du psoriasis et de l'arthrite psoriasique.

Une blessure physique ou une infection virale ou bactérienne peut provoquer une arthrose psoriasique chez les personnes à tendance héréditaire.

Facteurs de risque de maladie

Il existe un certain nombre de facteurs qui causent l'arthrose psoriasique:

  1. Le psoriasis. Cette complication est un facteur de risque majeur pour le développement de l'arthrite psoriasique. Les personnes atteintes de psoriasis ont une propension particulière.
  2. Histoire de cas de votre famille. L'une des raisons de l'apparition de la maladie peut être l'hérédité familiale. De nombreuses personnes atteintes de rhumatisme psoriasique ont des parents proches atteints de la même maladie.
  3. Ton age L'arthrose psoriasique peut se développer chez une personne de tout âge, mais elle survient le plus souvent entre 35 et 55 ans.

Diagnostic de l'arthrite

L'arthrose psoriasique est diagnostiquée sur la base de maladies cliniques, principalement du psoriasis, des types d'arthrite inflammatoire, etc. L'une des premières étapes devrait consister en un examen radiologique des lésions articulaires. Pour une étude plus détaillée des articulations, utilisez des procédures telles que l'IRM (imagerie par résonance magnétique), les ultrasons (ultrasons), la CT (tomodensitométrie).

Un test sanguin peut être fait, il peut être utilisé pour identifier et éliminer les autres formes d'arthrite qui présentent des signes et des symptômes similaires. Ces symptômes peuvent agir comme la goutte, l’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde. Un test sanguin fournira une lecture ESR (taux de sédimentation des érythrocytes) qui aidera à trouver la bonne réponse au diagnostic. Chez les patients atteints de rhumatisme psoriasique, un test sanguin peut révéler un degré élevé d'inflammation ou un état d'anémie modérée. Dans certains cas, une procédure de biopsie est utilisée (de petites zones de peau sont prélevées pour analyse) afin de confirmer le diagnostic.

Arthrite chronique et ses types

L'arthrite chronique est un processus d'inflammation des articulations qui dure plus de deux mois. Une tâche importante est de prévenir les risques de dommages aux articulations. L'arthrite chronique présente les symptômes suivants: durée supérieure à 10 semaines, raideur matinale constante, apparition d'une synovite, confirmation des signes de pieds compressés, érosion visible des os à l'examen radiographique. L'arthrite chronique comprend une grande variété de variations des maladies rhumatismales.

Maladies comprenant l'arthrite chronique:

  • l'arthrose;
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • arthrite septique;
  • la goutte;
  • la spondylarthrite;
  • arthrite psoriasique.

Si vous souffrez d'arthrose psoriasique, votre maladie tombera probablement dans l'une des situations suivantes:

  1. Arthrite oligoarticulaire asymétrique. Inclut plusieurs articulations affectant les articulations d'un seul côté du corps. Tout d'abord, les orteils et les mains sont généralement touchés. Les doigts acquièrent une forme spécifique en raison du gonflement. Un cas similaire se produit chez 40% des personnes atteintes de rhumatisme psoriasique.
  2. Polyarthrite symétrique. C'est une maladie qui comprend des symptômes similaires de la polyarthrite rhumatoïde. Les articulations sont touchées des deux côtés du corps. La polyarthrite symétrique est l’un des types les plus courants de maladies rhumatismales. Les mains, les poignets et les chevilles sont le plus souvent touchés.
  3. Maladies de l'arthrose dysplasique. C'est un type d'arthrose déformant qui affecte l'articulation de la hanche. La maladie présente des types de propagation asymétrique et symétrique des lésions. Pour l'arthrose dysplasique est caractérisée par une manifestation de douleur intense. L'intensité de la manifestation de la douleur dépend du stade auquel se situe la maladie. Les premières manifestations de la douleur seront mineures et faibles, mais si aucune action n'est entreprise, la douleur deviendra progressivement plus intense. Les manifestations de l'arthrose dysplasique sont exprimées par les facteurs suivants: perturbation de la marche, douleur accrue au niveau de l'articulation de la hanche, amplitude de mouvement limitée. En cas d'arthrose dysplasique, il est nécessaire de procéder au traitement à un stade précoce, après quoi des examens répétés périodiquement.
  4. L'arthrose dysplasique comporte 3 étapes: 1) Manifestations de douleur lors d'un exercice dans l'articulation de la hanche. 2) Augmentation de la douleur qui se propage sur de grandes zones du corps (cuisse, genou). 3) Le stade auquel la douleur atteint son intensité maximale au repos (même pendant le sommeil).
  5. Arthrite juvénile. Cette maladie survient chez les enfants dans 20% des cas. Le plus souvent, cela se produit chez les filles âgées de 9 à 10 ans. La complication risque de se poursuivre tout au long de la vie adulte, mais cela est peu probable. L'arthrite juvénile ne touche qu'une seule articulation, mais même cela peut perturber le développement de la croissance osseuse. Environ 50% des enfants atteints d'arthrite juvénile souffrent de troubles de la croissance.
  6. Arthrite goutteuse. La maladie est chronique. La cause de l'arthrite goutteuse est un trouble métabolique. Dans ce cas, il existe un écart par rapport à l'état normal des composés protéiques, ce qui entraîne le dépôt de sels dans les tissus.

La vie avec l'arthrose psoriasique

Les personnes souffrant d'arthrose doivent développer une mobilité articulaire. Pour cela, il existe une série d'exercices spéciaux qui améliorent la santé globale et rendent les articulations plus souples. En outre, pour une récupération rapide, vous pouvez utiliser des simulateurs spéciaux. Le vélo d’exercice procure une tonalité constante au cours de laquelle la fonctionnalité et la mobilité des jambes se développeront.

La marche est également un excellent moyen de restaurer les articulations, mais pour cela, vous devez acheter des semelles spéciales pour chaussures qui éviteront les charges excessives de la cheville, du genou et de la cheville.

Vous devez prendre en permanence les médicaments que votre rhumatologue vous a prescrits, car il n’existe pas encore de remède spécifique contre l’arthrite.

Caractéristiques du traitement de l'arthrose psoriasique

L'arthrose est un type de maladie rhumatismale qui affecte les articulations du cartilage dans les articulations. Dans ce cas, il y a une forte douleur lors du déplacement. L'arthrose psoriasique survient chez environ un tiers des patients atteints de psoriasis. Le développement commence par des lésions cutanées, se déplaçant progressivement vers le système musculo-squelettique. En règle générale, ce phénomène est associé à une violation du système immunitaire. Un traitement efficace de l'arthrose psoriasique n'est possible qu'avec un accès rapide à un médecin. Mais même avec cela, il est peu probable qu'il soit possible de se débarrasser complètement de la maladie. L'objectif principal de la thérapie est d'arrêter la propagation des lésions et d'améliorer la qualité de vie du patient.

Le plus souvent, la maladie affecte les doigts, les genoux et les pieds. La première place en termes de prévalence parmi tous les types est l'arthrose du genou. En marchant, le cartilage du genou a une fonction amortissante et protège contre les frictions. En cas de violation de la circulation sanguine dans les petits vaisseaux alimentant le cartilage, celui-ci devient plus sec, moins lisse et des fissures apparaissent. En conséquence, le cartilage devient plus mince, il y a friction et déformation subséquente des articulations. Dans ce cas, une personne ressent une douleur intense en marchant, limitant ses mouvements. En l'absence de traitement réussi, une destruction complète des articulations peut survenir.

L'arthrose psoriasique des phalanges est assez fréquente et très désagréable. Le psoriasis, une maladie de la peau, est localisé dans les mains dans un grand nombre de cas. Ceci est facilité par le refroidissement fréquent en automne et en hiver, les effets du vent, de l’eau, des détergents chimiques. Le danger est l'absence presque complète de symptômes jusqu'à ce que la destruction du tissu cartilagineux atteigne un niveau grave. Au début, vous pouvez constater une violation de la motricité fine, une douleur lorsqu’il est exposé au froid. Lorsque les maladies négligées du mouvement des mains deviennent difficiles, il se produit une forte déformation des articulations, les doigts gonflent.

Les causes

Il n'y a pas d'explication exacte de la nature de l'apparition du psoriasis et de l'arthrose associée. Les médecins s'accordent pour dire que les processus immunitaires et métaboliques altérés jouent un rôle important. La présence de psoriasis pendant une longue période est un facteur de risque pour les lésions articulaires. Une rougeur et une desquamation de la peau peuvent entraîner un gonflement, une douleur et une difficulté de mouvement.

Les causes et les facteurs suivants ont conduit à l'apparition de l'arthrose psoriasique:

  1. La génétique. La présence de psoriasis ou d'arthrose dans la famille augmente le risque de contracter la maladie.
  2. Situation écologique. Vivant dans des zones polluées, travaillant avec des substances chimiques toxiques, une exposition prolongée à des facteurs environnementaux négatifs entraîne une perturbation du corps en général et du système immunitaire en particulier.
  3. L'infection transmise est de nature virale ou bactérienne, en particulier en présence de facteurs héréditaires.
  4. Blessure physique. Souvent, une lésion survient et se développe activement dans les lieux de blessures anciennes, même ceux reçus longtemps avant la maladie.
  5. Le psoriasis. L'arthrose se développe principalement chez les patients souffrant de psoriasis depuis longtemps. Bien que dans de rares cas, l'arthrose psoriasique apparaît en même temps ou même plus tôt sur la peau.
  6. Âge Les enfants ne souffrent presque jamais d'arthrose psoriasique, l'âge moyen d'apparition de la maladie étant de 35 à 55 ans.

Variétés d'arthrose psoriasique

L'arthrose est généralement classée en 4 degrés selon la gravité et la négligence du processus:

  1. Le premier degré est le stade initial de la maladie. Dans les lieux de défaite, des raideurs dans les mouvements et des sensations douloureuses se manifestent, surtout le matin. Un trait caractéristique est le resserrement des articulations, non accompagné de douleur. La douleur ne peut être qu'avec des charges lourdes et passe après le repos. Avec l'arthrose du genou, il se produit uniquement en position debout prolongée sur les jambes. Au premier degré, le traitement par des méthodes traditionnelles est acceptable, mais consulter un médecin est obligatoire.
  2. Dans la deuxième étape, la douleur devient beaucoup plus vive et la difficulté à bouger. Les articulations sont mobiles, mais le resserrement est entendu plus clairement. La déformation des articulations commence à se produire, la douleur augmente dans un état de repos et ne passe pas longtemps. Il y a une sensation de constriction et de fatigue. Les arthroses du 2e degré doivent être traitées non seulement avec des remèdes populaires, mais également avec des médicaments qui dilatent les vaisseaux sanguins et améliorent la circulation sanguine. Montre également la physiothérapie, la thérapie d'exercice, les préparations de vitamine. Le deuxième degré d'arthrose est le plus important en termes de traitement. C'est à partir de ce stade que la maladie sera stoppée ou que les troisième et quatrième passeront en difficulté difficile à traiter.
  3. Pour la troisième phase de l'arthrose, des douleurs aiguës sont caractéristiques même au repos. Les joints deviennent sensibles aux changements météorologiques, se déplaçant encore plus difficilement. Le stade nécessite un traitement intensif complexe avec des médicaments et de la physiothérapie.
  4. Le quatrième stade de la maladie se caractérise par une douleur intense et une perte de mobilité. Dans le cas d'arthrose du genou, la personne perd la capacité de se déplacer de manière autonome. La seule façon de l'aider dans ce cas est de pratiquer une opération prothétique, car la maladie ne peut faire l'objet d'aucune autre méthode de traitement.

L'arthrose psoriasique peut être classée par lieu:

  • lésion du cartilage de l'articulation du genou (gonarthrose);
  • maladie de la hanche (coxarthrose);
  • arthrose de l'épaule;
  • inflammations de petites articulations (phalanges des doigts).

Symptômes et diagnostic

L'arthrose psoriasique combine les symptômes de deux maladies: le psoriasis et l'arthrite. Les symptômes caractéristiques, dont l'apparition nécessite un appel au médecin, sont:

  1. Éruption cutanée caractéristique du psoriasis. Ce sont des taches rouges avec des écailles grises et un gonflement dans la zone touchée.
  2. Douleur articulaire Dans les phases initiales, il est presque invisible et ne se produit que lorsque le chargement est long. La douleur le matin, la fatigue au repos, la réaction de la douleur au froid sont un sujet de préoccupation.
  3. Rigidité du mouvement. Le développement de la maladie rend la mobilité difficile. Dans le cas des genoux, c'est un resserrement et une difficulté à marcher. Si les mains sont touchées, il devient difficile d'effectuer de petits mouvements, leur précision diminue.
  4. Le gonflement des articulations fait partie intégrante du processus inflammatoire, mais ne peut être perceptible qu’à un stade assez grave. Tout gonflement des membres est une cause d'inquiétude et un signe de consulter un médecin.

Étant donné que les symptômes ressemblent à de nombreuses autres maladies et que l'arthrose psoriasique comprend elle-même des signes de deux diagnostics, seul un médecin peut établir un diagnostic précis. Assurez-vous de contacter au moins deux spécialistes étroits, à savoir un dermatologue et un rhumatologue. Si vous souffrez de psoriasis depuis longtemps, votre dermatologue traitant devrait vous guider pour des examens ultérieurs. Si les manifestations inflammatoires dans les articulations sont primaires, vous devriez également vous adresser au thérapeute. Il étudiera vos antécédents médicaux, votre hérédité, évaluera votre état de santé général.

Les principales méthodes de diagnostic informatives sont les ultrasons et les rayons X. Ce dernier permet de manière fiable de déterminer les zones de destruction du tissu cartilagineux, l’implication des articulations dans le processus inflammatoire. Également effectué en grattant la peau de la zone touchée, des tests d'urine et de sang, l'étude de l'état immunitaire du corps.

Dans certains cas, une IRM et une arthroscopie sont réalisées. Cette dernière est une procédure chirurgicale dans laquelle vous pouvez non seulement surveiller l’état de l’articulation du genou en temps réel, mais aussi analyser son contenu, prélever un tissu pour une biopsie et effectuer des manipulations correctives.

Traitement traditionnel de l'arthrose psoriasique

Un traitement complet pour le psoriasis ou l'arthrose psoriasique est presque impossible. Le cours de traitement a les objectifs principaux suivants:

  • réduction de la douleur;
  • inhibition du processus inflammatoire;
  • élimination de l'enflure et de l'enflure;
  • ralentissement significatif de la déformation articulaire.

Si toutes les recommandations sont suivies, une telle vie est possible avec un tel diagnostic, une suppression significative du développement des lésions et une réduction de la gêne. Les principales directions de thérapie:

  1. Traitement de la toxicomanie. Des moyens externes et internes sont supposés. Pommades et crèmes réduisant les manifestations du psoriasis, injections intra-articulaires, préparations immunitaires. Des hormones souvent utilisées, mais également des anti-inflammatoires efficaces tels que "l'ibuprofène", "l'indométhacine". L'utilisation de médicaments qui affaiblissent le système immunitaire doit être effectuée avec prudence, car l'affaiblissement systémique du corps peut entraîner une exacerbation du psoriasis.
  2. Physiothérapie. Il s'agit d'un type différent de chauffage, de radiation, souvent avec l'utilisation de médicaments. Les cours doivent être réguliers, mais pas trop fréquents, afin de ne pas causer de dépendance.
  3. Gymnastique thérapeutique. Un ensemble d’exercices devrait être désigné par un spécialiste qualifié afin d’éviter un stress excessif sur les articulations douloureuses. L'objectif est de développer la mobilité et de prévenir l'atrophie des membres.
  4. Homéopathie Une méthode qui convient mieux à la médecine traditionnelle, mais qui est souvent utilisée par les médecins conservateurs en complément du cours principal.
  5. Sanatoriums et cure thermale. Effectivement avec le psoriasis et l'arthrose psoriasique, surtout s'il y a un changement de climat plus chaud.
  6. Nutrition médicale. Les patients souffrant d'arthrose psoriasique doivent suivre un régime spécial. Il est nécessaire de s'abstenir d'alcool, de prendre des aliments riches en calcium, des légumes frais, des boissons aux fruits de petits fruits qui réduisent l'enflure.
  7. Opération Le traitement chirurgical est abordé quand aucune autre méthode ne peut aider. Des prothèses, particulièrement efficaces en cas d’arthrose du genou, sont réalisées. Mais l'opération comporte de nombreuses contre-indications, de sorte que sa mise en œuvre n'est pas toujours possible, en particulier chez les personnes âgées.

S'il existe des suspicions d'arthrose et le risque de développer des stades plus sévères, il est nécessaire de respecter les recommandations de style de vie:

  • arrêter de fumer et de l'alcool;
  • maintenir quotidiennement l'activité physique;
  • prévenir l'apparition de l'excès de poids;
  • suivre les directives nutritionnelles;
  • Ne tendez pas l'articulation douloureuse.

Comme pour toute maladie chronique, il est nécessaire d’obtenir des périodes de rémission persistantes. Avec le début du traitement en temps voulu, le pronostic du développement sera optimiste. Le processus inflammatoire dans les étapes initiales répond bien à l'inhibition. Si l'évolution chronique ne prend pas de mesures, l'arthrose peut entraîner une invalidité.

Remèdes populaires

Traiter l'arthrose psoriasique avec la médecine traditionnelle ne peut qu'être complémentaire au traitement traditionnel. Toutes les procédures et les substances acceptées, même d'origine naturelle, doivent être signalées au médecin traitant et recevoir des conseils en temps utile. Mais les méthodes folkloriques ont leurs avantages. Il est parfois possible de les utiliser comme alternative aux médicaments hormonaux et à d’autres effets secondaires importants. Il est efficace dans les premiers degrés d'arthrose.

Pour réduire le processus inflammatoire dans l'arthrose psoriasique, utilisez les plantes suivantes:

Certaines des plantes sous la supervision d'un médecin peuvent être prises sous forme de décoctions. Il est également efficace de faire des compresses de conifères sur des zones malades. Pour ce faire, vous devez casser un rameau frais et les aiguilles d'un jeune conifère, puis le plier dans un petit pot de 0,5 à 0,7 l. Pour que des gouttes de résine apparaissent. Après cela, versez la vodka, ajoutez trois cuillères à soupe de miel et une cuillerée à thé de jus d’aloès. Insister deux jours et faire des compresses d’une demi-heure sur la zone touchée. Le produit réduit la douleur et le gonflement, améliore la circulation sanguine et la régénération cellulaire. Il convient de rappeler que les substances végétales ont une activité biologique élevée et peuvent provoquer des allergies et de l’idiosyncrasie. Par conséquent, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même, vous devriez toujours consulter votre médecin.

Conclusion

L'arthrose psoriasique est une maladie grave qui peut être asymptomatique aux stades initiaux. Par conséquent, si une personne a un diagnostic de psoriasis, elle devrait être attentive à toute manifestation suspecte de la part des articulations, sans se défaire de la sensation de malaise causée par la fatigue. Il est également nécessaire de ne pas déclencher la maladie principale, en contrôlant constamment le médecin. Avec un traitement en temps opportun, le pronostic est optimiste, mais même une intervention chirurgicale peut ne pas aider aux stades avancés.

Arthrite psoriasique et lésions articulaires dans le psoriasis

Le psoriasis est une maladie systémique affectant principalement la peau. Cependant, il est possible que des réactions pathologiques du corps se propagent aux organes internes et aux articulations. Le rhumatisme psoriasique est une conséquence du développement de réactions inflammatoires dans les tissus cartilagineux et osseux des surfaces articulaires. Les ligaments et les tendons sont également affectés.

Après la polyarthrite rhumatoïde, les lésions articulaires psoriasiques occupent le deuxième rang parmi toutes les modifications inflammatoires du système musculo-squelettique. L'arthrite est enregistrée chez 10 à 38% des patients atteints de psoriasis et survient plus souvent chez les patients âgés de 26 à 54 ans. Après l’apparition des premières plaques psoriasiques sur la peau, des modifications des articulations se produisent environ 10 à 15 ans plus tard. Cependant, chez certains patients (10-15%), cette maladie systémique commence par une violation de la mobilité.

Classification

Selon la CIM 10, l'évolution clinique de l'arthrite psoriasique se divise en deux types:

  1. Arthrite des articulations interphalangiennes distales, qui touche principalement ces zones.
  2. Oligoarthrite (moins de cinq articulations impliquées) et polyarthrite (lorsque plus de cinq articulations changent).
  3. Le psoriasis articulaire muet s'accompagne d'ostéolyse (destruction du tissu osseux) et d'un raccourcissement des doigts.
  4. Polyarthrite symétrique, dont les symptômes et les signes ressemblent à ceux de la rhumatoïde.
  5. La spondylarthrite est accompagnée d'une inflammation et d'une restriction de la mobilité de la colonne vertébrale.

Le psoriasis articulaire peut avoir divers degrés d’activité:

  • actif (minimum, maximum, modéré);
  • inactif (phase de rémission).

Selon le degré de préservation des capacités fonctionnelles dans l'arthrite, il existe trois degrés:

  • performances sauvegardées;
  • performance perdue;
  • une personne n'est pas en mesure de se servir en raison d'une restriction de mobilité prononcée.

Symptômes et signes

Les symptômes de l'arthrite psoriasique surviennent dans la plupart des cas déjà après les manifestations cutanées ou viscérales de la maladie. Mais chez un cinquième des patients, le psoriasis commence par des modifications des articulations.

L'apparition de la maladie est parfois progressive, mais elle peut être aiguë. Cependant, en règle générale, il existe des signes d'arthrite psoriasique, énumérés ci-dessous:

  • remodeler les articulations;
  • l'apparition de sensations douloureuses, qui sont plus perceptibles non pas au mouvement, mais la nuit;
  • raideur, plus prononcée le matin;
  • malformation articulaire;
  • la coloration de la peau est parfois violette lors du développement du processus pathologique;
  • dans la forme ostéolytique de la maladie, il se produit un raccourcissement important des doigts;
  • En relation avec la violation de la densité et de l'élasticité des ligaments, des dislocations multidirectionnelles se produisent souvent.

Le plus souvent, dans les débuts de la maladie, il se produit une modification des petites articulations situées sur les mains et les pieds, les articulations du coude et du genou étant moins souvent touchées. Les symptômes caractéristiques du psoriasis articulaire sont des signes de dactylite, conséquence de l’inflammation des tendons fléchisseurs et de la surface du cartilage. Cette condition est accompagnée de:

  • douleur intense;
  • gonflement de tout le doigt affecté;
  • restriction de la mobilité, qui est associée non seulement à la déformation, mais également à la douleur lors de la flexion.

Dans environ 40% des cas d’arthrite psoriasique, les articulations intervertébrales sont également touchées. Simultanément, des modifications surviennent dans l'appareil ligamentaire, ce qui entraîne la formation de syndesmophytes et d'une ossification paravertébrale. La mobilité dans ces articulations est rarement réduite, mais la douleur et la raideur sont présentes assez souvent.

Le psoriasis avec syndrome articulaire se caractérise également par une lésion de la zone de fixation des ligaments aux os. Lorsque cela se produit, une inflammation, puis la destruction du tissu osseux adjacent. Les endroits préférés de la localisation de ces processus sont:

  • la surface du calcanéum sur le site de fixation du tendon d’Achille;
  • calcanéum dans la région de l'aponévrose plantaire;
  • tubérosité à la surface supérieure du tibia;
  • dans la région de l'humérus.

80% des patients atteints de rhumatisme psoriasique présentent des signes d'endommagement des plaques à ongles. D'abord, des petites creux ou des sillons recouvrant la totalité du clou se forment à la surface. À l'avenir, les changements de couleur dus à la violation de la microcirculation, ainsi qu'à la division accélérée des cellules de la peau dans la région du lit des ongles.

Le rhumatisme psoriasique et la grossesse ont une certaine corrélation, car lors de la naissance, une transformation hormonale de tout l'organisme se produit. Et puisque l’on suppose, y compris le caractère hormonal de la maladie, il est tout à fait possible que l’exacerbation se développe ou même l’apparition des premiers signes de lésions articulaires. En outre, une augmentation des symptômes de l'arthrite pendant la grossesse est souvent causée par un gain de poids.

Malheureusement, le traitement de ce groupe de patients est extrêmement difficile, car ils sont contre-indiqués pour la plupart des médicaments à usage systémique. Cependant, le psoriasis n’affecte en aucune manière la fonction de reproduction et une femme atteinte de cette maladie est généralement capable de supporter un bébé. Avant la grossesse, un dermatologue devrait procéder à un examen complet et éventuellement à un traitement préventif du psoriasis.

Changements d'organes dans le rhumatisme psoriasique

Les lésions articulaires du psoriasis peuvent être isolées ou associées à des lésions d’autres organes et tissus. Parmi les manifestations systémiques émettent:

  • amyotrophie généralisée;
  • troubles trophiques;
  • malformations cardiaques;
  • splénomégalie;
  • polyadénite;
  • cardite;
  • amylose des organes internes, des articulations et de la peau;
  • l'hépatite;
  • lésion ulcère-nécrotique de la muqueuse gastro-intestinale;
  • cirrhose du foie;
  • glomérulonéphrite diffuse;
  • polynévrite;
  • urétrite non spécifique;
  • lésions oculaires.

Dans le cas du rhumatisme psoriasique, l’incapacité et l’incapacité de servir soi-même sont généralement le résultat non seulement de lésions articulaires graves, mais aussi de modifications du fonctionnement des organes internes.

Le principal facteur dans le développement du processus inflammatoire dans la région des organes internes est une violation de la microcirculation dans les vaisseaux de la membrane muqueuse. L'angiopathie apparaît le plus souvent à la suite d'une lésion focale de la paroi interne des vaisseaux sanguins, du spasme des artères et de la dilatation des capillaires. De plus, des complexes immuns peuvent se déposer dans l'épaisseur de la paroi vasculaire, à la suite de quoi il se compacte, son élasticité diminue.

Diagnostics

Le diagnostic de l’arthrite psoriasique repose en grande partie sur la présence d’un certain nombre de signes radiologiques caractéristiques de la maladie:

  • ostéoporose périarticulaire;
  • rétrécissement de l'espace articulaire;
  • la présence d'illumination kystique;
  • plusieurs uzura;
  • l'ankylose osseuse;
  • ankylose des articulations;
  • la présence d'ossification paraspinale;
  • sacroiliite.

En plus de la radiographie, les patients suspects de rhumatisme psoriasique sont prescrits:

  1. Une prise de sang qui révèle des signes d’inflammation et d’anémie, une augmentation du taux d’acides sialiques, de fibrinogène, de séromucoïde et de globulines. Une différence très importante par rapport à la polyarthrite rhumatoïde est une analyse négative du facteur rhumatoïde. Le taux d'immunoglobulines des groupes A et G augmente également dans le sang et les complexes immuns circulants sont déterminés.
  2. Très souvent, l'étude du liquide synovial obtenu à partir des articulations. Dans le même temps, a révélé une augmentation de la cytose, les neutrophiles. La viscosité du liquide articulaire est réduite et le caillot de mucine est très lâche.

Les principaux critères permettant de poser le bon diagnostic sont:

  • atteinte des articulations des doigts;
  • dommages asymétriques multiples aux articulations;
  • la présence de plaques cutanées psoriasiques;
  • la présence de signes radiologiques caractéristiques;
  • analyse négative du facteur rhumatoïde;
  • signes de sacro-iliite;
  • antécédents familiaux de psoriasis.

Qu'est-ce qui cause l'arthrite psoriasique?

La raison exacte de l'apparition du psoriasis commun n'a pas encore été établie. Cependant, l'hérédité joue sans aucun doute un rôle de premier plan. Le psoriasis arthropathique peut également survenir avec la participation des facteurs suivants:

  • blessure au début de la maladie, qui est mentionné par environ un quart des patients;
  • le stress et le stress émotionnel qui ont un effet négatif sur le système immunitaire;
  • effort physique important;
  • infections systémiques.

Participer au développement de la maladie:

  • un facteur génétique associé à la mutation et à la présence de certains antigènes de compatibilité tissulaire et d'un certain nombre de gènes dits «psoriasis»;
  • le facteur immunitaire est confirmé par une augmentation des taux de complexes immuns dans le sang des patients, par des anticorps, par une diminution des lymphokines;
  • l'apparition d'arthrite chez les patients atteints de plusieurs maladies virales, y compris le VIH, après avoir été infectés par le streptocoque, est de nature infectieuse;
  • plus de la moitié des patients présentent des signes de lésions articulaires pour la première fois après avoir subi une détresse émotionnelle grave.

Méthodes de traitement

Il est plus correct de répondre par la négative à la question de savoir si le rhumatisme psoriasique est curable. Cependant, les progrès de la médecine moderne aident les médecins à empêcher la progression du processus. Dans certains cas, il est même possible de restaurer partiellement le fonctionnement des articulations.

La manière de traiter le rhumatisme psoriasique chez un patient particulier devrait être décidée par le médecin après un examen complet et une étude de ses antécédents.

Traitement médicamenteux

Avec la défaite des articulations et du psoriasis, le traitement n'est pas spécifique, il vise:

  • ralentir la progression de la maladie;
  • élimination des symptômes aigus;
  • normalisation de la fonction du système musculo-squelettique;
  • diminution des réponses inflammatoires et immunitaires.

L'utilisation de médicaments est la principale méthode de traitement de l'arthrite psoriasique. À cette fin, divers groupes de substances actives sont utilisés.

Anti-inflammatoire

Les médicaments non stéroïdiens (ibuprofène, diclofénac) sont pris dans le but de réduire les manifestations inflammatoires, ainsi que la douleur et les limitations de mobilité associées. Dans le même temps, le gonflement dans la zone de changement devient moins.

Glucocorticoïdes

Les médicaments hormonaux peuvent rapidement éliminer les principaux symptômes de l’arthrite psoriasique. Dans la mesure où, avec leur utilisation systémique, il existe un risque de réactions négatives, ils peuvent être injectés directement dans la cavité articulaire.

Méthotrexate


Le méthotrexate dans le rhumatisme psoriasique est le médicament systémique le plus couramment prescrit. Malgré cela, aucune recherche définitive ne prouve son efficacité. La dose standard est de 15-20 mg par semaine. Cependant, les patients recevant cette thérapie doivent surveiller en permanence la fonction hépatique et rénale. En cas de déviations significatives, il est nécessaire de réduire la dose ou d’annuler complètement le médicament. Avec la participation de la colonne vertébrale et le développement de la spondylarthrite ankylosante, le méthotrexate a une faible efficacité.

Sulfasalazine

La sulfasalazine a des effets anti-inflammatoires et antibactériens et est plus couramment prescrite pour la polyarthrite rhumatoïde. Cependant, après les récents essais cliniques, la prescription de ce médicament a été approuvée pour le psoriasis. La sulfasalazine pour le traitement de l’arthrite psoriasique est généralement prescrite à une dose de 2 g, à prendre pendant une longue période. Mais en raison de la présence d'un grand nombre d'effets secondaires, en particulier de l'intestin, ainsi que du manque d'efficacité de la défaite de la colonne vertébrale, la question de la nomination de ce médicament devrait être abordée individuellement.

Inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale

Dans le traitement de l'arthrite psoriasique avec des médicaments, les représentants des substances qui inhibent la croissance tumorale (adalimumab, étanercept, infliximab) ont montré la plus grande efficacité. Cette thérapie affecte les mécanismes pathogénétiques, c’est-à-dire qu’elle élimine non seulement les symptômes de la maladie, mais s’oppose également à ses principales causes. Le principal inconvénient de cette technique est l’injection du médicament, mais la plupart des patients le traitent normalement, car ils ressentent une nette amélioration de leur état.

Cyclosporine


La cyclosporine pour les lésions psoriasiques prend 3 mg par jour. Ce médicament ralentit les changements dans les tissus osseux et cartilagineux, ce qui est confirmé par radiographie.

Léflunomide

Le léflunomide a un effet positif sur l'évolution de la maladie en réduisant les arthralgies et l'enflure des articulations et ralentit également la destruction des os. Cela améliore sans aucun doute la qualité de vie du patient. Prenez à une dose de 100-20 mg par jour.

Physiothérapie

Dans le contexte du psoriasis, le traitement de l'arthrite avec l'utilisation de procédures physiothérapeutiques est dans certains cas très efficace. Les méthodes suivantes sont les plus couramment utilisées:

  • irradiation laser du sang;
  • Traitement PUVA;
  • thérapie magnétique;
  • électrophorèse utilisant des glucocorticoïdes;
  • phonophorèse;
  • physiothérapie.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire de l'arthrite psoriasique des articulations joue un rôle important dans le traitement de la maladie, car il aide à consolider les résultats obtenus avec les médicaments. Le maintien d'un environnement alcalin dans le corps est une condition assez importante pour la normalisation de la condition, car sinon, il existe une forte probabilité de développer une exacerbation de la maladie.

La nourriture pour le rhumatisme psoriasique doit être préparée selon les règles suivantes:

  • rejet des boissons alcoolisées;
  • exclusion des allergènes possibles, effectuée individuellement;
  • nourriture en petites portions;
  • rejet de plats fumés, de conservateurs, d'aliments épicés et salés;
  • il est interdit d'utiliser des agrumes;
  • apport limité en glucides facilement digestibles;
  • une augmentation du volume de produits laitiers fermentés, de céréales, de légumes, de légumineuses;
  • remplacer l'huile végétale.

Cependant, le régime alimentaire pour le rhumatisme psoriasique devrait être faible en calories, car la surcharge pondérale augmente la charge sur les articulations. Cela entraîne une augmentation de la douleur, ainsi que des déformations et l'apparition d'autres symptômes. Étant donné que la majorité de l'activité physique est contre-indiquée en cas de modifications intra-articulaires graves, la seule chance pour les patients d'éliminer l'excès de poids est une nutrition adéquate.

Méthodes traditionnelles de traitement

Le traitement des remèdes populaires contre l'arthrite psoriasique ne devrait jamais être utilisé comme une technique indépendante. Cependant, leur utilisation en plus de la thérapie de base contribue dans certains cas.

  1. La décoction de canneberges se compose de deux petites cuillères de feuilles séchées et d’un verre d’eau chaude. La solution fraîchement préparée doit être refroidie et sirotée.
  2. Mélangez quelques gouttes d'essence de térébenthine, d'huile végétale et une carotte finement râpée. Appliquez une compresse pour la nuit.
  3. Mélangez pied de pied, troué avec du millepertuis et du pissenlit médicinal dans des proportions égales et faites une infusion dans un litre d'eau bouillante. Prendre 50 ml par jour.
  4. Les bourgeons de bouleau sont cuits à feu doux pendant un quart d’heure, refroidis et pris 30 ml avant les repas.

Le traitement chirurgical du rhumatisme psoriasique est effectué assez rarement, lorsque la médecine conservatrice n'a pas aidé à faire face à la maladie. Les techniques chirurgicales comprennent le retrait des tissus endommagés de l'articulation afin de restaurer sa fonction, la prothèse de grosses articulations ainsi que la fixation dans une position prédéterminée.

Il est impossible de répondre sans équivoque à la question de savoir comment guérir le rhumatisme psoriasique, car il est déterminé en tenant compte des caractéristiques individuelles. C'est pourquoi, si vous soupçonnez le développement de la maladie, vous devez procéder à un examen complet dès que possible. Il faut se rappeler qu'avec un traitement tardif des patients, il est possible que la fonction des articulations ne soit pas restaurée.