Tout sur les injections en cas d'arthrose: avantages et inconvénients, les meilleurs médicaments

Lorsque l'arthrose perturbe le processus d'auto-cicatrisation du tissu cartilagineux, qui entraîne invariablement l'abrasion, la fissuration, l'ulcération du cartilage intra-articulaire. Malheureusement, même les préparations les plus modernes pour l'administration orale, capables de restaurer l'intégrité du tissu cartilagineux, agissent lentement: il faut environ six mois pour que les premiers résultats apparaissent, et ce, avec un apport presque continu. Les préparations pour l'introduction dans la cavité articulaire présentent de nombreux avantages: elles agissent beaucoup plus rapidement, n'affectent pas le fonctionnement des organes internes et le principe actif tombe complètement directement dans la lésion.

Les injections intraveineuses et intramusculaires sont également utilisées en thérapie. Habituellement, leur utilisation est justifiée dans le cas d'exacerbations rares de l'arthrose, lorsqu'il est nécessaire d'aider une personne rapidement. Pour le traitement de routine, dans la plupart des cas, de telles injections peuvent être remplacées avec succès en prenant les mêmes médicaments sous forme de gélules, de comprimés ou de poudres.

Parlons plus en détail des injections: leurs avantages et leurs inconvénients, quels médicaments sont utilisés? Lisez les réponses plus loin dans l'article. Nous nous sommes concentrés sur les injections intra-articulaires.

Injection dans l'articulation du genou

Injections intra-articulaires

Avantages et inconvénients de l'administration intra-articulaire de médicaments

Les avantages de cette méthode d'administration sont difficiles à surestimer: les médicaments injectés dans la cavité articulaire se dissolvent très lentement (jusqu'à un an), ont un effet local sur tous les tissus de l'articulation, alors qu'ils ne pénètrent pratiquement pas dans le sang et n'affectent pas le fonctionnement des organes internes. De ce point de vue, ils sont beaucoup plus sûrs et peuvent être utilisés même chez les patients présentant des comorbidités sévères, ce qui rend tout traitement dangereux par d'autres méthodes.

L'inconvénient majeur est l'impossibilité d'appliquer la technique au traitement des articulations de petite taille ou profondes: il est nécessaire que la cavité articulaire soit suffisamment grande pour que l'aiguille soit insérée et l'articulation accessible pour l'injection. Le moyen le plus pratique de mettre des injections dans les articulations du genou. Même avec cette administration de médicaments, il existe toujours un risque de complications infectieuses.

Injections intra-articulaires pour le traitement de l'arthrose

Hormones glucocorticoïdes

Les hormones glucocorticoïdes ont un effet anti-inflammatoire très puissant. Introduits dans la cavité articulaire, ils entraînent déjà une diminution significative de la douleur, des rougeurs et un gonflement dans la zone touchée dès le premier ou le deuxième jour. L'effet des injections en cas d'arthrose persiste pendant 1 à 4 semaines, après quoi il disparaît. Parmi les médicaments de ce groupe, on utilise des injections de méthylprednisolone, de triamcinolone, de bétaméthasone.

Malgré leur efficacité élevée dans les douleurs et les inflammations marquées, ces médicaments présentent un inconvénient majeur: avec leur utilisation constante, ils accélèrent la destruction du cartilage. Pour cette raison, le traitement de l'arthrose avec des hormones ne s'effectue pas plus de 2 ou 3 fois par an.

Préparations d'acide hyaluronique (Ostenil, Synvisc, Synocrome)

L'acide hyaluronique joue un rôle important dans la formation d'un nouveau cartilage. Il fait partie intégrante des membranes cellulaires qui produisent le tissu cartilagineux conjonctif. Il confère également l’élasticité du cartilage et les propriétés du fluide intra-articulaire - viscosité, glissement et lubrification.

Les préparations d'acide hyaluronique injectées dans l'articulation sous forme d'injections créent des conditions favorables à la récupération rapide du tissu cartilagineux. Ils améliorent l’amortissement et facilitent le glissement des surfaces articulaires lors des mouvements, la douleur dans l’articulation est réduite, l’amplitude des mouvements augmente. Le médicament reste dans la cavité articulaire depuis de nombreux mois (de 3 à 12 ans) et, pendant tout ce temps, il a un effet.

Ce n’est un secret pour personne que l’incidence de l’arthrose atteint son paroxysme à un âge avancé. Mais c'est chez les patients âgés de plus de 60 ans que surviennent l'hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires (accidents vasculaires cérébraux, crises cardiaques, angor). Les maladies concomitantes rendent souvent impossible l'utilisation de médicaments efficaces contre la douleur et l'inflammation - les AINS. Dans une telle situation, les injections intra-articulaires avec de l'acide hyaluronique deviennent littéralement un salut: elles réduisent la douleur aux articulations, améliorent considérablement la qualité de vie des patients et n'entraînent pas d'effets secondaires typiques des AINS. L'administration intra-articulaire d'acide hyaluronique est la méthode préférée de traitement lorsqu'un patient souffre d'un ulcère peptique, d'une maladie intestinale érosive ou de la prise d'hormones glucocorticoïdes par voie orale ou par injection (prednisone, métipred, etc.).

L'acide hyaluronique peut provoquer une réaction allergique chez les patients présentant une intolérance aux protéines de poulet. Les injections ne doivent pas être faites si la peau de la région articulaire est affectée. Tous ces points doivent être pris en compte lors de la planification du traitement par injections intra-articulaires.

Alflutop

L'Aflutop est un autre médicament pouvant être utilisé pour une injection intra-articulaire. La composition du médicament comprend un concentré de 4 espèces de poisson, dilué dans de l’eau pour injection (c’est la base), ainsi que d’autres substances.

Alflutop favorise la régénération des tissus cartilagineux, car il stimule la synthèse de l'acide hyaluronique. De plus, il aide en peu de temps à éliminer l'inflammation de l'articulation et favorise la guérison des érosions et des ulcères formés sur le tissu cartilagineux. Le médicament a un effet positif sur les propriétés du liquide intra-articulaire: il augmente ses propriétés d’absorption de choc et d’absorption de choc. L’administration intra-articulaire d’Aflutop réduit les douleurs articulaires, améliore leur fonction et, à l’avenir, la progression de la maladie ralentit ou s’arrête.

Injections intramusculaires et intraveineuses

Pour le traitement de l'arthrose, des injections intraveineuses et intramusculaires sont également utilisées, lesquelles sont utilisées:

lors de l'exacerbation de la maladie, accompagnée d'une douleur insupportable;

avec une faible efficacité des médicaments dans les pilules;

avec la défaite des petites articulations, quand il est impossible d'utiliser des injections intra-articulaires.

Le tramadol, un analgésique narcotique, est utilisé pour les douleurs sévères, en cas d'inflammation grave, les injections d'hormones glucocorticoïdes, qui ont un effet anti-inflammatoire très puissant. La préparation pour la restauration du cartilage - sulfate de chondroïtine - peut également être utilisée sous forme d’injections intramusculaires.

Conclusion

Dans la plupart des cas, les injections pour l'arthrose font partie d'un programme de traitement complet. Quoi qu'il en soit, un médecin spécialisé en rhumatologie ou en orthopédie devrait choisir le traitement de l'arthrose. Dans ce cas seulement, la règle médicale principale peut être observée: ne pas nuire. Et si, après avoir lu l'article, vous souhaitez suivre un traitement, par exemple avec des préparations intra-articulaires, assurez-vous de consulter un spécialiste. La vision objective d’un professionnel, quand la question concerne la santé, n’a jamais été superflue.

Les meilleurs coups pour l'arthrite et l'arthrose des articulations par la douleur et l'inflammation: quand ne pas se passer d'injections?

Peu importe la maladie, il n’est pas facile de traiter les articulations - arthrite ou arthrose. Le schéma de traitement doit être complet, il est également important de suivre scrupuleusement toutes les instructions du médecin. Les injections sont un moyen efficace de prendre de la drogue, en particulier lors d’une rechute.

Pourquoi les injections pour l'arthrite dans les articulations

La forme injectable de médicaments pour l'arthrose ou l'arthrite peut avoir un but différent. Tout d'abord, les injections servent à soulager rapidement les symptômes aigus - à réduire la douleur et l'inflammation graves, à éliminer l'enflure de l'articulation.

Également sous forme de solutions pour l'administration intramusculaire ou intraveineuse, des agents basiques sont disponibles pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et du rhumatisme psoriasique. Leur action est dirigée directement vers la cause auto-immune de l'inflammation des articulations. Dans tous les cas, le choix du médicament doit être confié à un spécialiste.

Indications et avantages des injections

Fondamentalement, les injections destinées au traitement de l'arthrite sont prescrites au cours de la période d'exacerbation accompagnée d'un syndrome douloureux prononcé ou aux stades avancés de la maladie, c'est-à-dire dans les cas où les comprimés et les pommades n'apportent pas le résultat souhaité.

Avantages de la forme d'injection:

  • effet rapide;
  • haute biodisponibilité de la substance active;
  • la possibilité d'une anesthésie locale, par exemple, uniquement le genou ou le gros orteil (avec des injections intra-articulaires);
  • minimiser le risque d'effets secondaires de l'estomac et des intestins;
  • des injections peuvent être administrées à des patients inconscients (lorsqu'une assistance d'urgence est nécessaire).

De nombreux médicaments sont utilisés par injection intramusculaire. Pour la polyarthrite rhumatoïde, les médicaments de base, les relaxants musculaires et les médicaments non stéroïdiens sont utilisés de cette manière. L'administration intra-articulaire est indiquée non seulement pour la PR, mais également pour l'arthrose de localisation différente, syndrome de tunnel, goutte, arthrose, tendinite, synovite, lésions articulaires post-traumatiques.

Attention! Toutes les injections doivent être absolument stériles et la procédure doit être effectuée par un spécialiste.

Les solutions médicinales sont l'huile et l'eau. Il existe également des préparations sous forme de poudres et de suspensions - elles sont d'abord dissoutes dans de l'eau ou une solution saline conformément aux instructions.

Contre-indications

Les injections pour le traitement de l'arthrite ou de l'arthrose sont contre-indiquées dans:

  • encéphalopathie sévère;
  • ulcères gastriques et duodénaux aigus;
  • mauvaise coagulation du sang;
  • diabète de type 1;
  • hypertension stable;
  • fractures osseuses impliquant des articulations;
  • angine souvent aggravante;
  • si le joint est instable.

Après l'injection à l'intérieur de l'articulation, apparaissent parfois une rougeur de la peau et un gonflement. Dans ce cas, une compresse fraîche ou un sac de glace aide.

Quelles injections d'arthrite et d'arthrose sont utilisées: les noms et groupes de médicaments

La gamme de médicaments pouvant être utilisés sous forme d'injections en cas de maladies des articulations est assez large. Ce sont des vitamines, des hormones, des analgésiques, des anti-inflammatoires et d’autres groupes.

AINS pour la douleur et l'inflammation

Dans la première phase de l'arthrite, les pilules et les injections peuvent être utilisées pour soulager et soulager l'inflammation. Cependant, ces derniers agissent plus rapidement, plus longtemps et, contrairement aux agents oraux, n’ont pas un tel effet négatif sur la muqueuse gastrique. Au début de l’inflammation rhumatoïde, les AINS traitent bien les symptômes de la maladie.

Les gars! Le 1er juillet, en collaboration avec mon mari, nous lançons un club en ligne composé d'auteurs partageant les mêmes idées, sur le thème de la santé, de la forme physique et de la longévité.

Attention! Les injections ont moins d'effets secondaires, mais si vous dépassez la dose et qu'une utilisation incorrecte peut entraîner une crise cardiaque, des saignements gastriques, l'apparition de caillots sanguins et le développement d'un ulcère peptique.

Exemples de noms d'injection non stéroïdiens:

  • Kétoprofène (Flamaks, Ketonal);
  • Le méloxicam (Amelotex, Movalis);
  • Diclofenac (Olfen-75, Naklofen);
  • Lornoxicam (Tenoksikam, Ksefokam).

Glucocorticoïdes (GCS)

Les injections hormonales sont indiquées pour les douleurs intenses et les inflammations qui ne peuvent pas être traitées avec des pilules ou des gélules - pour la PR, pour les modifications dégénératives de l'articulation, parfois pour l'arthrose. Fondamentalement, ils sont injectés localement dans la cavité articulaire, et des exemples de médicaments sont Diprospan, Celeston, Floterone, Hydrocortisone.

GCS ne peut pas être entré fréquemment et est contre-indiqué lorsque:

  • diabète décompensé;
  • ulcère peptique;
  • cirrhose du foie;
  • développant activement une angine de poitrine;
  • insuffisance cardiaque, rénale ou hépatique.

Les injections de glucocorticostéroïdes sont efficaces, mais elles sont strictement traitées sur ordonnance du médecin. Sinon, il existe un risque élevé d'effets secondaires - saignements internes, exacerbations d'infections chroniques, immunité réduite, etc.

Le schéma posologique et le type de médicament sont choisis uniquement par le médecin. Le cours consiste généralement en 2 à 5 injections avec des intervalles entre les injections de 1 à 3 semaines.

Injections de vitamines pour les articulations

Pour la polyarthrite rhumatoïde et les autres types d'arthrite, les vitamines B sont prescrites sous forme d'injections intramusculaires (moins fréquemment en comprimés). Les plus importants d'entre eux sont B1, B6, B12. Ils améliorent la nutrition de l'articulation, soulagent un peu la douleur. Les vitamines font partie du traitement complexe de l'arthrite et les injections sont administrées en une semaine au moins.

Les vitamines les plus populaires prescrites pour l'arthrite:

Beaucoup de ces médicaments contiennent de la lidocaïne, ce qui confère un effet analgésique supplémentaire. La neurorubine est particulièrement efficace dans les névralgies de différentes natures.

Myorelaxants

Aux stades avancés de l'arthrite, la douleur augmente, de ce fait, les muscles sont en tension involontaire, des produits métaboliques s'y accumulent, une insuffisance en oxygène se développe et l'amplitude des mouvements dans l'articulation douloureuse diminue. Les relaxants musculaires ont un effet relaxant sur les muscles. Ils sont prescrits pour la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante et d'autres maladies articulaires. Mydocalm, Tizanidine, Sirdalud, Baclofen sont des exemples de remèdes.

Attention! De nombreux relaxants musculaires sont contre-indiqués dans l'ulcère gastroduodénal et chez les enfants de moins d'un an. L'utilisation par les femmes enceintes n'est autorisée que sous la surveillance d'un médecin.

Si un traitement avec des relaxants musculaires provoque des nausées et des malaises, une bouche sèche et des troubles du sommeil, cessez immédiatement d'utiliser le produit et consultez un médecin.

Bonnes injections pour douleurs articulaires par voie intramusculaire

Quels sont les médicaments les plus efficaces sous forme d'injections? La réponse à cette question variera en fonction du type d'arthrite ou d'arthrose, du stade de la maladie et des caractéristiques individuelles du patient. Par exemple, dans l’inflammation rhumatoïde, l’association d’un agent de base, d’AINS et de vitamines est idéale, alors que dans d’autres, il est impossible de se passer de l’utilisation périodique d’injections hormonales.

Néanmoins, certains médicaments sont prescrits plus souvent que d’autres. D'après les AINS, le kétoprofène et l'indométacine sont efficaces pour soulager la douleur, tandis que le piroxicam et le diclofénac ont un effet anti-inflammatoire plus prononcé. Movalis est souvent prescrit non seulement pour l'arthrite, mais également pour l'ostéochondrose de localisation différente.

Parmi les agents basiques cytostatiques, le méthotrexate reste le leader. Mais les sulfamides (sulfasalazine) sont plus lents, mais ils ont beaucoup moins d’effets secondaires par rapport aux sels d’or et aux cytostatiques.

Injections dans le rhumatisme psoriasique et rhumatoïde, inflammation de la cheville et d'autres articulations

Outre les AINS et GCS décrits ci-dessus, des médicaments de nouvelle génération, des cytostatiques, des sels d'or, des sulfamides et d'autres médicaments sont également utilisés dans le traitement de l'inflammation rhumatoïde des articulations.

Méthotrexate et autres cytostatiques

Les immunosuppresseurs (cytostatiques), contrairement aux AINS et aux injections de corticostéroïdes, n’affectent pas les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde, mais le mécanisme principal de son développement - l’activité des cellules immunitaires. En la supprimant, ils arrêtent l'inflammation et ralentissent la destruction des articulations.

Les cytostatiques sont à la base de la thérapie de base de la PR, les principales sont:

Les injections de méthotrexate sont administrées par voie intramusculaire, moins souvent par voie intraveineuse. La posologie standard consiste à administrer 7,5 mg du médicament une fois par semaine, soit trois fois 2,5 mg.

Important à savoir! Le méthotrexate est interdit aux femmes enceintes et allaitantes, car ce médicament peut provoquer la mort du fœtus ou des lésions irréversibles chez les nourrissons.

Le médicament est également contre-indiqué dans l'alcoolisme et les problèmes de foie. Sur la base de méthotrexate disodique, un autre agent d’injection à effet immunosuppresseur a été créé - Metodject. Il est produit immédiatement dans des seringues jetables stériles. Les options d'administration sont intramusculaire, sous-cutanée ou intraveineuse. Les principales indications en rhumatologie sont le psoriasis et la polyarthrite rhumatoïde. Le traitement par cytostatiques est long, généralement de plusieurs années.

Préparations biologiques

Ces médicaments sont représentés par des anticorps monoclonaux, créés par génie génétique. Leur principale propriété est la capacité de bloquer le facteur de nécrose tumorale, ce qui provoque une inflammation. Le rituximab est un exemple de ce type de traitement. Ils sont traités par cycles de 8 semaines à des intervalles de 1,5 mois.

D'autres nouveaux médicaments bloquent les cellules immunitaires avec les interleukines et les lymphocytes T, par exemple, l'Adalimumab. L'injection est introduite deux fois par mois, le cours thérapeutique dure des années.

Abatacept

Cet outil supprime l'agression du système immunitaire, agissant sur les lymphocytes, est administré par voie intraveineuse ou sous-cutanée. L'abatacept est indiqué dans tous les stades de la polyarthrite rhumatoïde. Il peut être associé à des médicaments de base et symptomatiques, mais jamais utilisé avec des anti-TNF. L'abatacept est contre-indiqué chez les enfants de moins de 7 ans, présentant des infections aiguës, des affections graves et une intolérance individuelle.

Injections pour le traitement du genou en cas d'arthrose

L'arthrose est la destruction du cartilage qui, avec un développement actif et sans traitement, conduit à l'exposition et à la déformation de la surface des os. Les AINS et les corticostéroïdes sont efficaces pour lutter contre la douleur causée par cette maladie, ainsi que pour l'arthrite, et les injections chondroprotectrices aident à ralentir la destruction du tissu cartilagineux.

Injections de douleur: corticostéroïdes

À partir de ce groupe, le médecin peut prescrire n’importe quel moyen - prednisolone, hydrocortisone, diprospan. Le médicament Phlesterone, basé sur le glucocorticostéroïde synthétique bétaméthasone et produit sous la forme d'une suspension injectable, est populaire. Modes d'administration - périarticulaire, intraarticulaire, intradermique et rarement intramusculaire.

C'est important! Dans les grosses articulations (bassin, genou), il ne faut pas administrer plus de 4 injections par an pour chaque articulation et pas plus de 2 ml de solution à la fois. La quantité maximale de médicament pour les petites articulations est de 0,5 ml. Avec la goutte, elle peut être augmentée à 1 ml.

La floistérone, comme les autres corticostéroïdes, a une longue liste de contre-indications et d’effets secondaires dangereux, de sorte que l’auto-traitement est interdit.

Réparation du cartilage: chondroprotecteurs et acide hyaluronique

Glucosamine et sulfate de chondroïtine - ingrédients actifs des chondroprotecteurs. Ils améliorent la nutrition du tissu cartilagineux et ralentissent sa destruction, augmentent la viscosité du liquide articulaire. Efficace 1-2 étapes de l'arthrose. Exemples de chondroprotecteurs sous forme d'injections:

  • Don;
  • Hondrolone;
  • Sustagard Arthro;
  • Elbona;
  • Arthologique
  • Artradol;
  • Drastap;
  • Aflutop;
  • Mukosat.

Le nombre d'injections d'un cours est déterminé par le médecin. Le plus souvent, il s'agit de 4 à 6 procédures, puis il prend une pause de 1 à 2 semaines. Après les injections, les chondroprotecteurs sont prescrits dans des comprimés prenant au moins 3 à 6 mois.

Les injections d'acide hyaluronique à l'intérieur de l'articulation aident à améliorer la mobilité, à réduire les crises et la douleur. C'est une sorte de liquide synovial prothétique. Des exemples de remèdes sont Gialgan, le gel de Crespin, Synvisc (contient Hylans), Ostenil.

Préparations pour l'arthrite juvénile

L'arthrite juvénile (juvénile) est une forme d'inflammation des articulations rhumatoïdes qui touche les enfants de moins de 16 ans. Le schéma thérapeutique comprend des cytostatiques, des AINS et d’autres médicaments utilisés dans la PR. Les médicaments prescrits doivent être approuvés pour une utilisation en pédiatrie.

Parmi les symptômes, la préférence est donnée aux médicaments non stéroïdiens du groupe TSOG-2 - Meloxicam (autorisé après 15 ans) et au nimésulide (sans limite d'âge). Le méthotrexate reste la principale drogue de choix.

Vidéo utile

Conversation avec un médecin sur le traitement de l'arthrite, de l'arthrose et des injections intra-articulaires.

Conclusion

Les injections dans le traitement des maladies des articulations vous permettent de traiter rapidement la douleur, l’inflammation ou la cause même de la maladie. Dans l'arthrite et l'arthrose, de nombreux médicaments sont prescrits sous forme de solutions injectables. Parmi eux figurent les anti-inflammatoires hormonaux et non stéroïdiens, les chondroprotecteurs, les immunosuppresseurs et d’autres médicaments. Quel que soit votre diagnostic, faites confiance au choix du traitement uniquement à un spécialiste.

Injections pour arthrose

Qu'est-ce que l'arthrose et ses causes?

L'arthrose est une maladie chronique qui se manifeste par la destruction progressive du cartilage intra-articulaire. En règle générale, la maladie se manifeste chez les personnes âgées en raison du processus naturel de vieillissement des tissus corporels. Cependant, plus récemment, cette maladie a de plus en plus été diagnostiquée chez les hommes et les femmes de plus de quarante ans.

Cela est dû au fait que l'activité physique de la population a considérablement diminué: travail sédentaire, utilisation des transports en commun et de la voiture particulière, nutrition abondante et déséquilibrée - entraînant par conséquent un excès de poids qui augmente la charge sur les articulations.

En guise de traitement, les médecins suggèrent des injections dans l'articulation du genou. En cas d'arthrose, les médicaments sont injectés principalement à l'intérieur de l'articulation.

Top 10 des injections articulaires pour arthrose

Les médicaments les plus populaires pour les piqûres au genou avec arthrose:

La liste des meilleurs médicaments ne peut être faite qu'approximativement. Étant donné que l'action des corticostéroïdes vise à éliminer le processus inflammatoire, les chondroprotecteurs ont un effet durable. Par conséquent, l'utilisation de ces médicaments est la plus efficace dans le complexe.

Le traitement de l'arthrose peut être médical et chirurgical. Le traitement chirurgical implique un remplacement articulaire - endoprothèse.

La tâche principale du traitement médicamenteux de l'arthrose est d'arrêter la destruction du tissu cartilagineux et de préserver les fonctions de l'articulation.

Pour que le traitement donne de bons résultats, il doit viser à soulager les processus inflammatoires, la douleur et la restauration des tissus cartilagineux. Pour cet usage:

  • agents anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • injections médicamenteuses intra-articulaires;
  • agents de réchauffement locaux pour améliorer la circulation sanguine dans la zone touchée (sous forme de pommades, de gels et de crèmes);
  • chondroprotecteurs.

Les médicaments les plus efficaces

Pourquoi les injections intra-articulaires sont-elles populaires auprès des chirurgiens orthopédiques et des chirurgiens? L'introduction du médicament directement dans la lésion aide à éteindre plus rapidement le processus inflammatoire.

Cela réduit la consommation du médicament et augmente la précision de l'exposition. Un autre avantage est la possibilité d'éviter les effets secondaires: la muqueuse gastrique souffre de pilules, les injections intramusculaires agissent sur les tissus mous.

Les injections intra-articulaires peuvent être utilisées comme aide d’urgence pour les exacerbations. Et aussi sous forme de thérapie à long terme pour maintenir la santé de l'articulation du genou et restaurer le cartilage.

Les patients remarquent que les injections dans le genou sont facilement tolérées et, lorsqu'elles sont bien fixées, elles sont rarement douloureuses.

L'effet thérapeutique dépend du groupe de drogues injectées et de leur objectif. Les patients recevant des injections intra-articulaires régulièrement notent leurs aspects positifs:

  • le médicament commence à agir immédiatement, à partir du moment de l'introduction;
  • réduction de la douleur lors des déplacements;
  • en peu de temps, l'œdème disparaît;
  • la mobilité du genou est normale.

Il est judicieux de subir une piqûre dans l'articulation du genou, même à un stade avancé d'arthrose, car l'effet direct du médicament permet une régénération tissulaire. Parfois, la douleur ne peut être réduite qu'avec des injections intra-articulaires.

En examinant les examens, on peut juger de l'efficacité des injections dans le genou avec l'arthrose.

A propos de l'hormonothérapie

Analgésiques

Analgin, Baralgin et d'autres médicaments soulagent la douleur à l'articulation de la hanche, mais n'affectent pas l'élimination de l'inflammation.

Antispasmodiques

Mydocalm est le seul médicament prescrit dans le traitement de l’arthrose pour éliminer les spasmes et réduire la douleur.

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Les médicaments les plus populaires sont le diclofénac, l'ibuprofène et d'autres. Ces dispositifs médicaux permettent non seulement de réduire la douleur, mais également de soulager l’enflure, de réduire l’inflammation dans la connexion mobile du bassin.

Avec la thérapie de cours, vous pouvez oublier la douleur dans l'articulation. Mais il est nécessaire d’utiliser ces médicaments avec prudence car, pris par voie orale, ils irritent considérablement la membrane muqueuse de l’estomac, ce qui contribue au développement de l’ulcère peptique.

Par conséquent, il est conseillé de prendre ces médicaments rapidement et sous la surveillance d'un spécialiste. Après avoir pris ces médicaments, vous devez suivre un traitement vitaminé.

Stéroïdes

En choisissant les injections d'arthrose de la hanche à utiliser, il ne faut pas oublier ces médicaments.

La position principale sur la performance peut être donnée à Ambene. Il s'agit d'une substance médicamenteuse comprenant 6 seringues spéciales: trois avec la solution A (chlorhydrate de lidocaïne, dexamétoson) et 3 avec la solution B (vitamines B1, B6, B12 et lidocaïne).

Ce médicament a un effet anti-inflammatoire et analgésique notable, ainsi qu'un effet sur les activités de récupération de l'articulation de la hanche.

La présence de lidocaïne permet une injection sans douleur. Il est nécessaire de connecter les fluides A et B, de s’échauffer à la température du corps et de pénétrer les fesses très loin dans le muscle.

Pour le traitement actuel, de plus en plus d'injections d'arthrose de la hanche sont injectées directement dans l'articulation mobile enflammée.

Les bases de ces médicaments sont: l'acide hyaluronique, les hormones corticostéroïdes, les vitamines B1 et B6, ainsi que d'autres substances présentes.

Les injections à l'intérieur de l'articulation sont utilisées lorsque les analgésiques ci-dessus ne donnent pas un résultat positif. Les injections intra-articulaires les plus efficaces pour l'arthrose de la hanche sont énumérées ci-dessous.

  • Analgésiques Tels que réellement Analgin et Baralgin. Atténuez la douleur de l'articulation du genou, de l'épaule, ne subissez pas de traitement de l'arthrose.
  • Antispasmodiques. Pour l'introduction par injection sous-cutanée en cas d'arthrose des articulations, un antispasmodique - Mydocalm - aide. Soulage rapidement les spasmes des muscles squelettiques, tout en réduisant les douleurs articulaires.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens. L'ibuprofène, le diclofénac, le kétonal et d'autres sont les médicaments les plus populaires, non seulement pour soulager la douleur, mais aussi pour soulager l'enflure et arrêter le processus inflammatoire de la hanche, du genou, de l'épaule et d'autres articulations. Avec le traitement, vous pouvez oublier la douleur pour toujours. Mais vous devez utiliser ces médicaments avec prudence: le fait est que les médicaments anti-inflammatoires sont très irritants pour la membrane muqueuse de l'estomac et contribuent à la formation d'ulcères dans celle-ci. Par conséquent, ces médicaments sont généralement prescrits de courte durée et strictement sous la supervision d'un médecin. Après un traitement de ces médicaments doit subir un traitement de soutien pour les vitamines B1 et B6.
  • Stéroïdes Ambien est en premier lieu efficace. Il s'agit d'une préparation complexe composée de six seringues spéciales: au nombre de trois avec la solution A (chlorhydrate de lidocaïne et dexaméthasone) et de trois avec la solution B (vitamines B1, B6, cyanocobalamine, lidocaïne). Ces médicaments ont une action à la fois analgésique et anti-inflammatoire prononcée, régénérant les processus de l’articulation du genou. Le contenu de la lidocaïne rend les injections totalement indolores. Les solutions A et B sont mélangées, injectées profondément dans le muscle fessier, avant l'introduction de la solution pour se réchauffer à la température du corps.

Dans la pratique médicale moderne, il est possible de traiter l'arthrose à l'aide d'une technique efficace, consistant essentiellement à administrer des médicaments non pas par voie sous-cutanée, mais directement dans l'articulation.

Les préparations sont préparées à base d'acide hyaluronique, d'hormones corticostéroïdes, de vitamines pour la restauration des tissus cartilagineux B1 et B6, ainsi que d'autres composants.

Des injections intra-articulaires sont prescrites dans les cas où les médicaments antidouleur habituels décrits ci-dessus ne sont plus efficaces. Les médicaments les plus populaires et les plus courants pour ces injections sont les médicaments énumérés ci-dessous.

Les injections anti-inflammatoires réduisent l'inflammation du tissu cartilagineux de l'articulation. Les AINS n'ont qu'un effet symptomatique sur la zone touchée. Ils soulagent la douleur, réduisent l'enflure. Cependant, tout n'est pas aussi simple qu'il y paraît à première vue. Ce n’est pas un secret pour personne que les injections agissent rapidement. Seuls les effets secondaires des AINS sont très forts. Les médicaments non stéroïdiens provoquent des ulcères gastriques et duodénaux, altèrent le fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire. Par conséquent, la durée du traitement ne doit pas dépasser 5 jours. Pour le traitement de l'arthrose, utilisez:

Les injections d'arthrose sont utilisées par voie intramusculaire. Après 2 à 5 jours, le patient est transféré sous forme de comprimé à l'aide d'anti-inflammatoires non stéroïdiens.

À la fin de l'utilisation des injections, vous devrez suivre un cours de vitamines à haute teneur en vitamines B1 et B6. Le principal avantage des injections d’AINS est la rapidité d’action.

Le traitement par injections vasodilatatrices aide à réduire le tonus musculaire, améliore le flux sanguin vers l'articulation touchée. Ces fonds sont introduits de deux manières:

Les médicaments qui améliorent la circulation sanguine, il est recommandé de prendre simultanément avec des chondroprotecteurs. Pour un effet maximal, vous devez suivre plusieurs traitements.

L'articulation de l'arthrose commence à se rétablir en raison de l'amélioration de la circulation sanguine interne. Les médicaments suivants sont utilisés dans la pratique médicale:

Les médicaments de ce type soulagent l'inflammation, le gonflement, ont un effet antipyrétique et analgésique.

Selon la sévérité de l'action analgésique, les plus fortes sont: "l'ibuprofène", "le diclofénac sodique" ("Voltaren"). Les AINS ne provoquent pas d'euphorie, de somnolence, de dépendance, de toxicomanie, mais leur utilisation à long terme a un effet néfaste sur la muqueuse gastrique.

Par conséquent, pour le soulagement de la douleur aiguë prescrit "Diclofenac" (coups). Le prix de cinq ampoules dans un paquet est d'environ deux cents roubles.

Application: par voie intramusculaire pendant deux à cinq jours, puis transférée sous forme de comprimé (si nécessaire).

Il est également possible d'utiliser "Ketonal" - des injections par voie intramusculaire ou intraveineuse, ainsi que des formes injectables de "Flamax", "Artrozilen". Pour l'administration intraveineuse, l'intervalle entre les traitements doit être d'au moins 8 heures.

Alflutop est considéré comme le remède le plus efficace (S. C

Biotehnos, S.A; Roumanie).

La base de la drogue est un extrait de quatre espèces d'organismes marins. Le concentré sans gras ne contient ni impuretés ni protéines.

Le principal effet du médicament est dirigé vers la régulation des processus métaboliques dans les tissus cartilagineux.

Des médicaments tels que «Chondroxide», «Hondrolon», «Struktum» et «Don» ont un effet similaire. Application: par voie intramusculaire, en profondeur, 1 ml par jour pendant trois semaines.

Avec la participation de grosses articulations au processus, une injection intra-articulaire d'un ou deux millilitres à chaque articulation malade a lieu tous les trois à quatre jours (le nombre total est de cinq à six injections), puis des injections intramusculaires, effectuées pendant vingt jours.

La répétition du cours devrait avoir lieu dans six mois.

Les moyens peuvent être fournis en boîtes de dix ampoules d'un millimètre ou de cinq ampoules de deux ml chacune.

Prix ​​approximatif dans les pharmacies - 3300 roubles par paquet.

Classiques et largement utilisés sont de tels outils:

  1. "Dona" - un médicament à base de glucosamine, est une poudre pour administration orale et une solution prête à l'emploi en ampoules pour préparations injectables. Produit par la société italienne Rottapharm. Prix ​​d'emballage de 900 à 1600 roubles.
  2. "Artradol" est une préparation de chondroïtine pour injection intramusculaire de la production de la société russe Trivium. L'emballage peut contenir 10 ou 5 ampoules de 2 ml. Le prix est d'environ 700-1000 roubles par paquet.
  3. "Chondrolon" - une solution de sulfate de chondroïtine dans des ampoules de production russe. Un paquet avec le prix de 1000 à 1300 roubles contient dix ampoules.
  4. "Struktum" - le gélule de sulfate de chondroïtine, produite par la société française Pierre Fabre Medicament Production. Disponible en deux dosages - 500 et 250 mg. Le prix dans les pharmacies est d'environ 700 à 1500 roubles par paquet.

Les médicaments les plus courants de l'acide hyaluronique dans les pharmacies à l'heure actuelle:

  1. Ostenil, Synokrom et Synokrom Forte sont originaires d'Autriche et d'Allemagne, Fermatron de Grande-Bretagne et Suplazin d'Irlande.
  2. Pas si souvent, mais il existe encore des médicaments tels que Viskosil (Allemagne) et ViskoPlus (Suède), l'Italien Gialgan, Gialux (Corée du Sud), American Synvisc et Dyuralan Es Jay.
  3. Parmi les préparations de fabrication russe, on distingue «Intraject Gialuform» («Toscani» à Moscou) et «Hiastat» (Tula).

Les préparations d'acide hyaluronique pour les injections intra-articulaires sont produites dans des seringues jetables, ce qui est très pratique à utiliser.

Les injections intra-articulaires dans l'articulation du genou en cas d'arthrose, les préparations à base d'hyaluronate affectent l'organe malade dans trois directions:

  • réduire le frottement et augmenter l'amortissement en raison du fait qu'ils augmentent la quantité de liquide synovial et sa viscosité;
  • nourrir intensément les cellules du tissu cartilagineux, stimulant ainsi la régénération du cartilage hyalin;
  • prévenir les processus inflammatoires et réduire la gravité de leurs manifestations.

Les injections introduites pour l'arthrose présentent plusieurs avantages. Ils agissent presque instantanément, éliminant la douleur et le gonflement.

Les substances actives activent l'apport de nutriments dans la zone touchée, stimulent la circulation sanguine et renforcent les muscles environnants.

La mobilité des jambes se rétablit assez rapidement.

Les injections les plus courantes de corticostéroïdes dans les genoux sont l'hydrocortisone, le Celeston, le Kenalog et le Diprospan. Ils suppriment la douleur et l'inflammation en quelques minutes.

Malheureusement, ces médicaments ne guérissent pas les maladies et ne restaurent pas le tissu cartilagineux touché. En outre, ils créent des microtraumatismes et augmentent le risque d'infection.

Il est impossible d'abuser de tels traitements, car ils ralentissent les processus de récupération et contractent les vaisseaux sanguins. Les médecins ne les prescrivent que pour les exacerbations graves, lorsque les médicaments d'autres groupes ne sont d'aucune aide. L'entrée des corticostéroïdes au maximum deux fois par mois est autorisée.

Le gel dans l'articulation du genou dans une préparation contenant de l'acide hyaluronique est un substitut artificiel du liquide synovial. Un film plus fin est créé à la surface du joint, ce qui lubrifie et protège le cartilage des frottements et des dommages mécaniques.

L'acide hyaluronique, qui fait partie du médicament, crée des effets nourrissants et hydratants, l'empêchant de se dessécher. Le tissu cartilagineux gagne en élasticité et en élasticité, et le membre acquiert une mobilité normale.

Vous pouvez faire des injections d'acide hyaluronique pendant une longue période, car la substance n'a aucun effet secondaire.

Les principaux agents avec cet acide sont Crespin, Ostenil et Fermatron. Lorsqu'un gel spécial pénètre à l'intérieur, il agit comme un liquide synovial naturel, déclenchant des processus de régénération.

Le gel pour le genou le plus populaire en Allemagne est Crespin, dont les instructions d'utilisation sont très simples. Habituellement, trois ou quatre injections sont administrées chaque année.

Un résultat positif est particulièrement visible aux premier et deuxième stades de la maladie et, au troisième stade, le gel à l'acide hyaluronique crée un effet temporaire.

Les critiques de Crespin gel sont majoritairement positives, car il suffit de faire une injection tous les quelques mois. Les patients considèrent cette fonctionnalité comme un avantage important, car cette procédure n’est pas agréable.

Le résultat dure longtemps, vous n'avez donc pas besoin d'utiliser de comprimés supplémentaires pour l'onguent ou la boisson. Chez Crespin gel, le prix n'est pas le plus bas, mais il est compensé par un effet longue durée.

Les médecins prescrivent généralement l’introduction de chondroprotecteurs après l’élimination du processus inflammatoire. Ils nourrissent le cartilage et accélèrent la récupération. Les injections de chondroprotecteurs dans le traitement de l'arthrose ont un effet ponctuel, contrairement à la prise de pilules, et le cours complet comprend généralement 5 à 10 procédures. Les plus populaires sont:

Il existe des gels pour l'administration intramusculaire. Ils sont choisis en tenant compte de l'évolution de la maladie, de l'âge du patient et du degré de dommage. Ils sont de différents types, que nous considérons ci-dessous.

Des anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme d’injections sont nécessaires pour soulager l’inflammation du cartilage des genoux. Ils éliminent également la douleur et le gonflement. Les principaux avantages incluent des résultats rapides.

Parmi les inconvénients émettent un effet nocif sur les organes digestifs. Les injections provoquent des plaies sur les parois de l'estomac, perturbent le fonctionnement de la vésicule biliaire et du foie.

En règle générale, les AINS dans les articulations sont prescrits avec des formes avancées d'arthrose et des cures extrêmement courtes. Après cela, le patient doit prendre un complexe de vitamines contenant des vitamines du groupe B.

Les meilleurs médicaments de ce groupe sont l'ibuprofène, le piroxicam et le diclofénac.

Injections pour un traitement efficace de l'arthrose

Un rôle important dans le traitement de l'arthrose appartient à la pharmacothérapie. La forme injectée d'administration de médicaments est préférée. Donc, le médicament sera livré rapidement et avec précision à la cible, tandis qu'aucune "interférence" comme l'acidité de l'environnement dans le tractus gastro-intestinal ou la prescription de nourriture ne joueront aucun rôle. Quels vaccins peuvent être utilisés pour l'arthrose?

Drogues Systémiques

Dans ce cas, divers médicaments sont utilisés, qui peuvent être introduits dans le corps par des injections intraveineuses, intramusculaires ou sous-cutanées.

Anti-inflammatoire non stéroïdien

Ces médicaments soulagent la douleur, réduisent l'enflure et l'inflammation des articulations douloureuses. Sans ces médicaments, le traitement de l'arthrose est impossible. Ils peuvent être divisés en:

  1. Agents non sélectifs: Diclofenac, Indomethacin, Analgin, Ketolong, Ketanov. Ils soulagent très bien la douleur, réduisent les manifestations inflammatoires dans l'articulation, agissant sur les deux fractions de l'enzyme cyclooxygénase. En conséquence, les médicaments de ce groupe ont un effet négatif très prononcé sur la muqueuse gastrique - ils augmentent considérablement le risque d'érosion et d'ulcération.

C'est pourquoi ces médicaments:

  • peut être appliqué que par un cours court;
  • si vous voulez les piquer plus de trois jours de suite, vous devez prendre "Almagel", "Maalox" ou "Phosphalugel" avec "Omeprazole" ou "Ranitidine";
  • contre-indiqué dans la gastrite, l'ulcère peptique, les maladies graves du foie et du rein, l'insuffisance cardiaque
  1. Les inhibiteurs sélectifs de la cyclooxygénase de type 2 (avec l'enzyme de type 1, ils ont également un effet): Movalis, Amelotex, Artrozan et autres. Ces médicaments sont moins dangereux pour les muqueuses du tractus gastro-intestinal, ils sont principalement introduits par voie intramusculaire. Ils ne peuvent pas être utilisés chez les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes souffrant d'ulcère peptique et de gastrite, ainsi que de pathologies sanguines.
  2. Les médicaments qui inhibent la cyclooxygénase de type 2, les coxibs. "Dynastat" - bien que le seul représentant de ce groupe, produit en ampoules. Ils peuvent être utilisés dans les cas d'ulcère peptique en rémission, mais avec une grande prudence chez ceux qui ont des antécédents de maladie ou de chirurgie du système cardiovasculaire. Ne pas utiliser "Dynastat" chez les patients âgés de plus de 65 ans.

Chondroprotecteurs

Ce sont des médicaments très efficaces qui agissent sur le principal «substrat» de la maladie - le cartilage articulaire. La composition de ces médicaments - les principaux composants du cartilage normal: la chondroïtine et la glucosamine. Ils aident à restaurer les zones endommagées de ce tissu, aident à améliorer la synthèse du fluide "lubrifiant" articulaire. Ces médicaments ne peuvent être utilisés qu'au stade I-II de l'arthrose, lorsqu'il existe encore au moins de petites sections de tissu cartilagineux, ces médicaments deviennent ensuite inutiles.

Pour que ces médicaments soient efficaces, vous devez connaître les règles suivantes:

  1. besoin de les appliquer avec des médicaments anti-inflammatoires;
  2. la durée de ces injections pour le traitement de l'arthrose n'est pas inférieure à six mois;
  3. Pour obtenir cet effet, vous avez besoin de 2 à 3 traitements.
  4. prenez-les tous les jours;
  5. la glucosamine devrait être 1000-1500 mg / jour, la chondroïtine - 1000 mg / jour.

Les chondroprotecteurs peuvent être utilisés à la fois en tant que médicament unique (c’est-à-dire que l’un d’eux ne contient que de la chondroïtine, le second - uniquement de la glucosamine) et en tant que médicament complexe.

Recommandé tels chondroprotecteurs sous forme d'injections:

  • "Dona" est un médicament à base de glucosamine. Il est utilisé par voie intramusculaire, 1 injection trois fois par semaine. Cours - 12 coups, à répéter - une fois tous les 4-6 mois.
  • "Chondrolone" - un médicament contenant de la chondroïtine. Le cours comprend 20-25 injections intramusculaires.

Myorelaxants

Ce sont des médicaments utilisés pour soulager les spasmes musculaires pathologiques, qui se produisent inévitablement pendant l'arthrose et sont conçus pour réduire la douleur dans l'articulation. Si ces muscles ne sont pas relâchés, ils commencent alors à souffrir d'un manque d'oxygène, ils sont également douloureux. Des médicaments sont utilisés pour soulager les spasmes musculaires - des relaxants centraux des muscles: "Mydocalm", "Baclofen", "Sirdalud".

Les myorelaxants administrés avec un cours - 5-7 jours, par voie intramusculaire. Ils ont peu de contre-indications: allergie au médicament, grossesse, allaitement, myasthénie.

Vitamines B

Leur utilisation optimale en tant que complexe est B1, B6, B12. Ce sont les préparations "Milgamma", "Trigamma", "Complegam B", "Neurorubin", "Combilipene". Vous pouvez également piquer chacune de ces trois vitamines de base sous forme d'injection intramusculaire distincte. Il existe des régimes spéciaux pour cela, lorsque les vitamines B1 et B12 sont administrées le même jour et B6 et B12 le deuxième jour.

Le but de l'utilisation de ces médicaments est de réduire les douleurs articulaires, d'améliorer la conductivité de l'impulsion le long des terminaisons nerveuses qui innervent l'articulation touchée.

Le tissu cartilagineux va commencer à se régénérer, le gonflement va diminuer, la mobilité et l'activité des articulations vont revenir. Et tout cela sans interventions chirurgicales ni médicaments coûteux. Il suffit de commencer.

Des médicaments pour améliorer la circulation sanguine dans l'articulation

En plus des divers groupes de médicaments ci-dessus dans le traitement complexe de l'arthrose, les médicaments sont utilisés pour améliorer l'acheminement du sang vers l'articulation douloureuse. Ils sont administrés par voie intramusculaire ou intraveineuse (principalement par perfusion intraveineuse):

  • Le nicotinate de xantinol;
  • Pentoxifylline (Trental);
  • "Cinnarizin".

Préparations locales

Dans le traitement de l'arthrose, des injections sont également utilisées dans l'articulation. C'est une manipulation assez grave, dont on ne peut parfois pas se passer. Les médicaments suivants peuvent être injectés dans l'articulation:

  1. Hormones-glucocorticoïdes: «Kenalog», «Hydrocortisone», «Diprospan» et autres. C'est une ambulance pour l'articulation: l'introduction soulage rapidement la douleur et élimine l'inflammation. Au total, ils ne sont pas utilisés tous les jours - pas plus de 5 coups.
  2. Injections d'acide hyaluronique - un analogue de la "lubrification" naturelle de l'articulation. Ce sont les médicaments Ostenil, Synvisc, Fermatron. L'utilisation de ces médicaments aide à traiter l'arthrose de manière très efficace. La seule mise en garde: ils ne devraient être appliqués qu'après l'élimination de l'inflammation dans les tissus de l'articulation.

Ainsi, dans le traitement de l'arthrose, un large éventail de drogues injectables, c'est-à-dire des injections, peut être appliqué. Ils peuvent être administrés de différentes manières: par voie intramusculaire, dans l'articulation, par voie intraveineuse ou sous-cutanée. Une application correcte garantit un traitement efficace.

Injections pour médicaments contre l'arthrose

Anti-inflammatoires pour l'arthrose et l'arthrite des articulations

Quels sont les anti-inflammatoires les plus efficaces contre les maladies des articulations? Quels sont leurs avantages et y at-il un mal à eux? Comment ces médicaments affectent-ils la maladie et l'état des articulations, ainsi que le corps dans son ensemble? C'est ce que nous allons discuter dans cet article.

Contenu:
Ce qu'il est important que le patient sache avant d'utiliser des anti-inflammatoires.
Liste des anti-inflammatoires non stéroïdiens
Inhibiteurs de la COX-2 - une nouvelle génération d’AINS

Attention: l'automédication peut nuire à votre corps! Ne prenez que les médicaments prescrits par votre médecin. Avant d'utiliser des médicaments, assurez-vous de consulter votre médecin!

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) constituent l’un des groupes de médicaments les plus importants pour le traitement de maladies telles que l’arthrite et l’arthrose. La fonction principale de ces médicaments est de réduire le niveau d'inflammation dans les articulations, ainsi que les symptômes douloureux.

Contrairement aux anti-inflammatoires hormonaux (corticostéroïdes), les AINS ne contiennent pas d’hormones et produisent beaucoup moins d’effets secondaires sur l’ensemble du corps.

Ce qu'il est important que le patient sache avant d'utiliser les AINS

1. Malgré l'innocuité relative, la plupart des AINS ne doivent pas être pris pendant de longues périodes, car ils ont des effets secondaires importants et sont contre-indiqués dans de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal, du foie, des reins et du système cardiovasculaire.

2. Les médicaments anti-inflammatoires ne doivent pas être utilisés si le patient présentait ou présentait des affections telles que gastrite, ulcère gastrique et ulcère duodénal, colite. Malheureusement, ce groupe de médicaments a un effet très négatif sur les muqueuses, provoquant une inflammation et même la formation d’ulcères.

3. Il est nécessaire de prendre ces médicaments avec beaucoup de prudence en cas de maladies du rein et du foie. Les AINS affectent fortement le flux sanguin rénal, entraînant une rétention d'eau et de sodium, ce qui peut provoquer non seulement une augmentation de la pression artérielle, mais également des violations graves de l'appareil rénal, ainsi que du foie.

4. Parfois, certaines personnes peuvent présenter des réactions individuelles d'intolérance ou d'hypersensibilité aux anti-inflammatoires. Par conséquent, même en l'absence des maladies susmentionnées, elles doivent être initiées très soigneusement et à petites doses, progressivement.

5. Avant de prendre l'outil, lisez très attentivement toutes les instructions et agissez uniquement conformément à ces instructions.

6. Afin de réduire l'effet négatif des AINS sur la muqueuse gastrique, rincez les comprimés avec la plus grande quantité possible de liquide, de préférence avec un grand verre d'eau. Pour l’eau, essayez d’utiliser uniquement de l’eau, car d’autres liquides peuvent affecter l’absorption du médicament.

7. Veillez à ne pas prendre deux voire trois AINS différents au même moment. Il est peu probable que l’effet médical de ce médicament augmente, mais le nombre d’effets secondaires peut facilement se multiplier.

8. Il est déconseillé de prendre les médicaments de ce groupe pendant la grossesse. Si vous devez prendre de tels médicaments, vous devez en discuter avec votre médecin!

9. Au moment de prendre des médicaments appartenant au groupe des AINS, il est recommandé de ne pas consommer d'alcool, ce qui multiplierait les effets négatifs sur la muqueuse gastrique.

10. Et enfin, le conseil le plus important: essayez de ne pas vous soigner vous-même et prenez des médicaments pour le traitement des articulations, y compris ceux-ci, uniquement sur prescription d'un médecin et sous son contrôle! Cela évitera de nombreuses complications lors de la prise de ces médicaments tout en obtenant un effet thérapeutique maximal.

Liste des AINS dans les maladies des articulations

Tous les AINS sont divisés en 2 grands groupes: les inhibiteurs de la cyclooxygénase du 1er et du second type, sous forme abrégée - COX-1 et COX-2.

Aspirine ou acide acétylsalicylique

Il s'agit non seulement du tout premier médicament en vente libre de ce groupe de médicaments, mais en général d'un des médicaments les plus anciens: il continue d'être utilisé et administré, même s'il existe depuis plus de cent ans et qu'il existe aujourd'hui de nombreux autres médicaments synthétisés et plus efficaces. C'est avec l'aspirine que le traitement de l'ostéoarthrose commence souvent.

Bien que cet outil soit efficace dans de nombreux domaines de la médecine, pour le traitement de l'arthrose et de l'arthrite, il est généralement faible et, en règle générale, il est rapidement remplacé par d'autres médicaments, ou même commence un traitement par d'autres médicaments.

L'aspirine doit être prise avec prudence dans les maladies du sang, car elle ralentit la coagulation du sang.

Diclofenac

Peut-être l’un des AINS les plus populaires, créé dans les années 60. Disponible sous forme de pilule et sous forme de pommade. Cet agent pour le traitement de l'arthrose combine à la fois une activité anti-douleur élevée et de bonnes propriétés anti-inflammatoires.

Disponible sous les noms Voltaren, Naklofen, Ortofen, Diklak, Diklonak P. Woordon, Olfen, Dolex, Dikloberl, Clodifen et autres.

Lisez aussi l'article sur le "parent éloigné" du diclofénac - Acéclofénac (Aertal).

L'ibuprofène

Ce médicament destiné au traitement des articulations a des effets anti-inflammatoires et analgésiques légèrement inférieurs à ceux d’autres médicaments, notamment l’indométacine, mais il est plutôt bien toléré.

Disponible cet outil sous les noms d'Ibuprom, Advil, Reumafen, Nurofen, Faspik, MIG-400, Bonifen, Brufen, Ibalgin, Solpafleks, Burana, Dolgit, Bolinet, etc.

Indométacine

Dans son effet sur l'inflammation, c'est l'un des plus puissants; L'effet douloureux de son utilisation est également assez élevé.

Disponible en comprimés de 25 mg, sous forme de gel, pommades, suppositoires rectaux.

Il contient une liste assez satisfaisante d'effets secondaires, mais il est considéré comme un médicament très efficace contre l'arthrite et l'arthrose des articulations. De plus, il est relativement bon marché (le coût de la forme de la tablette varie de 15 à 50 roubles par paquet).

Ce principe actif peut être fourni par diverses sociétés pharmaceutiques sous les noms de Metindol, Indovard EC, Indotard, Indocollir, Indovazin, etc.

Kétoprofène

Outre les médicaments ci-dessus, un groupe de médicaments du premier type, les AINS non sélectifs, à savoir la COX-1, comprend un médicament tel que le kétoprofène. Par la force de son action, il est proche de l'ibuprofène et se présente sous forme de comprimés, gel, aérosol, crème, solutions à usage externe et pour injection, suppositoires (suppositoires).

Vous pouvez acheter ce produit sous les noms de marques Artrum, Febrofid, Ketonal, OKA, Artrozilen, Fastum, Fast, Flamax et Flexen.

Inhibiteurs de la COX-2: AINS de nouvelle génération

Ce groupe d’AINS a un effet plus sélectif sur le corps, grâce à quoi les effets secondaires sur le côté du tractus gastro-intestinal sont notés beaucoup moins et la tolérance de ces médicaments augmente. De plus, il est généralement admis que certains médicaments à base de COX-1 peuvent nuire à l’état des tissus cartilagineux. Les médicaments du groupe TsOG-2 en sont dépourvus et on pense que ce sont de bons médicaments pour l'arthrose.

Cependant, tout n’est pas aussi rose: beaucoup des moyens de ce groupe, sans toucher l’estomac, peuvent avoir un effet défavorable sur le système cardiovasculaire.

Les médicaments tels que le méloxicam, le nimésulide, le célécoxib, l’étoricoxib (arkoksia) et d’autres sont des médicaments de ce groupe.

Meloxicam

L'un des remèdes les plus connus avec cet ingrédient actif est le moval. Le principal avantage de cet outil est qu’il peut, contrairement au même diclofénac ou à l’indométacine, être pris pendant une longue période - pendant plusieurs mois et même pendant des années (bien sûr, sous la surveillance régulière d’un médecin).

Meloxicam disponible sous forme de comprimés, suppositoires rectaux, pommade et solution pour administration intramusculaire. Les comprimés de Meloxicam (movalis) sont efficaces car ils durent longtemps et il suffit de prendre un seul comprimé toute la journée, le matin ou, par exemple, la nuit.

Les autres noms commerciaux de cet ingrédient actif sont Artrozan, Movasin, Mesipol, Amelotex, Melox, Meloflam, Myrlox, Bi-Xikam, Mixolod, Lem, Melbek et Melbek-Forte, Matarin et, bien sûr, les plus célèbres de notre pays. Movalis

Achetez Movalis dans une pharmacie avec livraison à domicile ou par vos propres moyens

Le célécoxib

Le médicament a été développé à l’origine par la société pharmaceutique Pfizer sous le nom de Celebrex.

Il a un effet anti-inflammatoire et analgésique assez puissant dans l'arthrite et l'arthrose, tout en ne provoquant pratiquement pas d'effets secondaires de la muqueuse gastrique et du tractus gastro-intestinal dans son ensemble. Formes de libération d'un médicament - capsules sur 100 et 200 mg.

Nimésulide

Outre le fait que le nimésulide a des effets antalgiques et anti-inflammatoires suffisants pour le traitement de l'arthrose des articulations, il possède des propriétés antioxydantes et ralentit l'action des substances qui détruisent le cartilage, les fibres de collagène et les protéoglycanes.

Ce médicament présente différentes formes de libération: gel à usage externe, comprimés d’ingestion et de résorption, granules pour la préparation de la solution, etc.

Nimésulide produit sous les dénominations commerciales Aulin, Rimesid, Nise, Mesulid, Nimesic, Aktasulid, Nimika, Flolid, Aponin, Coxtral, Nimid, Prolid, etc.

Étoricoxib

Le plus célèbre de notre pays est sa forme sous la marque Arcoxia. Si le médicament est pris en doses appropriées et peu élevées (jusqu’à 150 mg par jour), son effet sur la muqueuse gastrique de ce médicament est très faible - comme chez les autres représentants de la COX-2. En cas d'arthrose des articulations, Arcoxia est généralement prescrit à une dose de 30 à 60 mg par jour.

Vous pouvez acheter le médicament Arcoxia, par exemple, dans cette pharmacie

Étant donné que le médicament de ce groupe peut avoir un effet négatif prononcé sur le système cardiovasculaire, il convient de procéder à une surveillance constante de la pression artérielle pendant les premiers jours et les premières semaines de traitement.

Et, bien sûr, ce médicament ne doit être pris que sur la recommandation d'un médecin et sous son contrôle.

Faites attention: même si vous utilisez des anti-inflammatoires non stéroïdiens de haute qualité, rappelez-vous que ces médicaments ne traitent pas l'arthrite et l'arthrose des articulations: ils sont nécessaires uniquement pour réduire l'inflammation et soulager la douleur, après quoi vous pouvez effectuer une physiothérapie et appliquer autres traitements.

Pour arrêter le développement de la maladie et généralement être traité correctement, il est nécessaire de consulter un médecin et de suivre un traitement complet, qui comprend la prise de médicaments d'autres groupes, y compris les chondroprotecteurs!

Fait important:
Les maladies articulaires et le surpoids sont toujours associés. Si vous perdez du poids, la santé s’améliorera. De plus, cette année, perdre du poids est beaucoup plus facile. Après tout, il y avait un moyen qui...
Un célèbre médecin raconte >>>

L'arthrose du genou est une maladie dégénérative qui conduit à un processus inflammatoire récurrent chronique. Les épisodes de synovite (inflammation de la membrane intra-articulaire) provoquent des douleurs, une mobilité limitée, un gonflement de la zone articulaire.

Divers traitements sont utilisés pour traiter ces symptômes. Ceux-ci incluent le massage et la thérapie physique, la physiothérapie, l’immobilisation thérapeutique, les méthodes de traitement chirurgical. Bien entendu, l’utilisation de médicaments est l’un des principaux moyens d’éliminer les symptômes de la maladie.

Afin d'accélérer l'administration du médicament à l'intérieur des tissus endommagés, ainsi que d'améliorer l'effet thérapeutique, une voie d'injection est utilisée pour administrer les médicaments. Les injections pour les articulations, utilisées par voie intramusculaire et intraarticulaire, ont le meilleur effet.

Injections intramusculaires

Les injections pour arthrose sont placées par voie intramusculaire en cycles courts. Ils sont indiqués pour les douleurs sévères, au plus fort de l'exacerbation de la maladie. L'utilisation d'agents intramusculaires n'est pas recommandée pendant plus de 5 à 7 jours.

Les analgésiques pour arthrose sont prescrits à diverses fins - pour soulager la douleur, réduire les syndromes inflammatoires et œdémateux et détendre les muscles environnants.

En fonction de l'objectif, un groupe de médicaments est sélectionné, ce qui sera discuté ci-dessous.

Les moyens utilisés dans l'arthrose des articulations peuvent être montrés à des patients présentant d'autres pathologies: polyarthrite rhumatoïde, inflammation réactive, goutte, spondylarthrite, arthrite infectieuse. Les injections d'arthrite peuvent également être effectuées par voie intramusculaire et à l'intérieur de l'articulation. Les injections pour l'arthrite ne devraient être utilisées qu'après avoir découvert la cause de la maladie, car elles présentent diverses contre-indications.

Drogues

Quels médicaments peuvent être utilisés par voie intramusculaire? Ce mode d'administration est acceptable avec l'introduction de plusieurs groupes pharmacologiques de médicaments. Les médicaments suivants sont utilisés pour traiter les symptômes de la maladie:

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Le groupe principal de médicaments visait à réduire la production de substances inflammatoires et l’élimination des symptômes sous forme de douleur et d’enflure. Exemples d’agents pour administration intramusculaire: diclofénac, kétoprofène, ibuprofène, lornoxicam, méloxicam, rofécoksib,
  2. Analgésiques Ce groupe de médicaments agit en bloquant l'influx nerveux provenant de tissus endommagés dans le cerveau. Donc éliminé que la douleur. Exemples de médicaments intramusculaires: métamizole sodique (Analgin), sa combinaison avec d’autres médicaments (par exemple, Baralgin).
  3. Les relaxants musculaires sont des substances destinées à détendre les muscles squelettiques. Le processus inflammatoire dans l'articulation est toujours associé à la tension des muscles environnants, ce réflexe spasmodique soulage le groupe de médicaments indiqué. Le médicament le plus couramment utilisé est la tolpérisone (Mydocalm).

Il existe d'autres médicaments antidouleur et anti-inflammatoires, les noms énumérés sont présentés à titre d'exemple.

Le médecin traitant devrait décider des remèdes à choisir dans la liste proposée pour le traitement des symptômes.

Il faut dire que les fonds énumérés ne sont pas utilisés pour traiter la maladie elle-même. La cause de l'arthrose est presque impossible à éliminer, elle est obtenue uniquement par une correction chirurgicale. Tous les médicaments ne visent pas à traiter la maladie, mais à réduire l’intensité des symptômes.

Effets secondaires

Les injections pour douleurs aux articulations, effectuées par voie intramusculaire, doivent être effectuées exclusivement par du personnel médical. Si les instructions ne sont pas suivies, les effets suivants peuvent se produire:

  • Réactions allergiques aux composants de l'outil.
  • Complications infectieuses locales - phlegmon et abcès.
  • Surdosage substance médicamenteuse.
  • Embolie aérienne.
  • Violation du foie et des reins.

Pour éviter de tels effets indésirables, le personnel médical effectue des injections pour les articulations, en utilisant les antécédents médicaux du patient et en suivant les instructions de préparation.

Injections intra-articulaires

L’administration intra-articulaire de médicaments est une autre méthode efficace d’élimination de la douleur intense. Ces injections sont le plus souvent effectuées dans l'articulation du genou.

Les anti-inflammatoires et les analgésiques atteignent immédiatement les tissus endommagés et commencent à agir le plus efficacement possible.

Tous les médicaments ne peuvent pas être utilisés de cette manière. En pratique clinique, les hormones stéroïdes et les chondroprotecteurs sont les plus couramment utilisés. Les premiers sont des anti-inflammatoires actifs, les derniers remplacent le déficit en protéines du tissu articulaire et éliminent la douleur.

Instruction

Étant donné que, dans la plupart des cas, l’injection intra-articulaire de médicaments est utilisée pour traiter l’arthrose du genou, il est intéressant de désassembler les instructions en suivant l’exemple de cette articulation.

Des informations supplémentaires sont fournies à titre informatif; il est contre-indiqué d'injecter dans l'articulation à la maison sans éducation médicale.

L'instruction comprend les points suivants:

  1. La procédure est réalisée dans un environnement stérile avec des instruments médicaux à usage unique.
  2. La jambe est placée sur une surface plane, le membre doit être détendu.
  3. Le site d'injection est traité avec une solution antiseptique.
  4. La peau au site d'injection est anesthésiée avec un anesthésique.
  5. Peut-être l'introduction du médicament actif dans le genou des quatre points: latéral supérieur, médial supérieur, latéral inférieur et médial inférieur. Les instructions pour l'injection dans ces cas ne sont pas fondamentalement différentes.
  6. Le médecin dirige la seringue du point d’injection vers la projection de la capsule articulaire, derrière la rotule.
  7. Après avoir passé des tissus mous (peau, cellulose hypodermique, tendons et une capsule articulaire), le médecin ressent «l’échec» de l’extrémité de l’aiguille dans la cavité articulaire. Cette sensation revient au professionnel de la santé expérimenté. Les instructions pour l'administration intra-articulaire sont donc utilisées exclusivement par des spécialistes.
  8. Une fois que l'aiguille est à l'intérieur de la cavité articulaire, le médecin insère la quantité d'argent nécessaire dans la capsule.

Les instructions pour l’administration du médicament ne diffèrent pas en fonction du médicament utilisé. Après l'injection n'est pas nécessaire de charger l'articulation avec des mouvements actifs.

Hydrocortisone

Les injections dans le genou effectuées dans la plupart des cas pour l'introduction dans la cavité d'hormones anti-inflammatoires - stéroïdes. L'hydrocortisone est l'un des médicaments les plus populaires de ce groupe.

L'hydrocortisone hormonale a les effets suivants:

  1. Ralentit les réactions cellulaires au centre de l'inflammation.
  2. Réduit l'intensité de l'exsudation - l'épanchement de la partie liquide du sang dans la cavité articulaire.
  3. Réduit la gravité de l'œdème et de la réponse inflammatoire.
  4. L'hydrocortisone empêche la croissance des tissus et, par conséquent, la formation d'ostéophytes.
  5. En raison de l'élimination rapide de l'inflammation, l'hydrocortisone réduit l'intensité de la douleur.

L'hydrocortisone est utilisée pour soulager le syndrome inflammatoire aigu, mais pas pour traiter la cause de la maladie. L'utilisation fréquente du médicament entraîne des effets secondaires, y compris une immunosuppression (immunosuppression).

La décision sur l’utilisation de l’hydrocortisone doit être prise par le médecin traitant.

Gilart

Les injections intra-articulaires de médicaments chondroprotecteurs visent à remplacer l'absence de leurs propres protéines dans l'articulation. Moyens Gilart contient deux substances actives:

  • Hyaluronate de sodium.
  • Sulfate de chondroïtine.

Les injections dans les articulations de l'arthrose avec l'utilisation du médicament Gilart vous permettent de restaurer le métabolisme et d'arrêter la progression de la maladie. Les chondroprotecteurs montrent de bons résultats dans la réduction de l'intensité de la douleur dans les études cliniques.

Malheureusement, le médicament Gilart présente plusieurs inconvénients graves:

  1. Le médicament est difficile à trouver dans les pharmacies en Russie, il faudra peut-être commander le médicament à l’étranger.
  2. Le coût extrêmement élevé du médicament. Une ampoule de Gilart pour une injection intra-articulaire coûte plusieurs centaines de milliers de roubles.
  3. Pour obtenir un effet prononcé, il est nécessaire d'effectuer plusieurs fois la procédure d'administration.

Compte tenu des inconvénients du médicament Gilart, le patient doit décider de l’utilisation de son médicament en tenant compte des recommandations du médecin.

Autres drogues

L'hydrocortisone et Gilart ne sont pas les seuls médicaments pour l'injection intra-articulaire. Parmi les chondroprotecteurs appliqués:

Les anti-inflammatoires hormonaux pour les injections dans l'articulation:

  • Diprospan (bétaméthasone).
  • Kenalog (triamcinolone).
  • Metipred (méthylprednisolone).

Les drogues diffèrent les unes des autres par la durée d'action et la gravité de l'effet. Confiez le choix du médicament à votre médecin.

Injections dans l'articulation du genou: y a-t-il un besoin?

Les maladies articulaires sont un véritable fléau dans la société moderne. Si auparavant, ces maladies étaient principalement associées à des personnes âgées, de plus en plus de jeunes sont atteints d'arthrose, d'ostéoarthrose et d'arthrite. Souvent, toutes les maladies des articulations sont associées à la détérioration des tissus cartilagineux, à leur déformation et au manque de lubrification naturelle entre les parties de l’articulation.

  • Traitement
  • Nom des injections
  • Hormones corticostéroïdes
  • Hondoprotecteurs
  • Acide hyaluronique
  • Vidéos connexes

L'articulation du genou est la plus susceptible à l'usure physique. Le processus d'usure est associé non seulement à l'âge, mais également au poids, à l'exercice, au choix des chaussures et au niveau général d'activité humaine. La gonarthrose se caractérise par un œdème, des douleurs douloureuses lors de la marche, ainsi que par le processus de flexion et de non flexion des genoux. Pour retrouver l’ancienne aisance de la marche et se débarrasser de la douleur quotidienne, il faudra du temps et une approche compétente en matière de thérapie.

Traitement

Le traitement de l'articulation du genou est un processus long, son efficacité dépend en grande partie du professionnalisme du médecin et du choix correct des médicaments. Pour guérir l'articulation du genou peut être un médicament et de manière opérable. La peur de la chirurgie pousse le plus souvent les patients à un traitement par la première méthode. Les plus efficaces sont les injections dans l'articulation du genou.

Les comprimés sont efficaces, mais leur efficacité se manifeste sur une plus longue période. Les pommades et les compresses sont conçues pour soulager les symptômes et soulager la douleur. Et seul un coup dans l'articulation du genou agit au cœur de la maladie, en se concentrant autant que possible sur les causes de la maladie.

Pour une personne souffrant d'arthrose, débarrassez-vous de la douleur et de l'inconfort douloureux, bénéficiez d'une liberté de mouvement suffisante, avec l'exacerbation de la maladie, il peut très bien recourir aux injections. Grâce à cela, les souffrances du patient seront soulagées instantanément, car les médicaments seront délivrés rapidement et exactement où vous en avez besoin.

Nom des injections

Il est intéressant d’examiner plus en détail le nom des piqûres au genou des articulations, qui sont le plus souvent utilisées par les médecins.

Hormones corticostéroïdes

Les hormones corticostéroïdes sont une sorte de début de traitement. Ils sont conçus non pas pour traiter les maladies des articulations, mais pour éliminer le gonflement possible de la région du genou et la douleur. Ces médicaments combattent l'inflammation dans les tissus, ce qui provoque un gonflement et une douleur. Mais les hormones corticostéroïdes n’ont pas d’effet cicatrisant sur le cartilage et le tissu osseux et ne permettent pas de normaliser la circulation sanguine. Par conséquent, les utiliser comme seul traitement est inutile. Ces médicaments sont un élément nécessaire de la thérapie globale. Par exemple, après avoir soulagé la douleur et l’enflure, vous pouvez commencer la gymnastique thérapeutique, la physiothérapie.

Souvent utilisé des préparations hormonales contenant des hormones du cortex surrénalien, ainsi que leurs substituts synthétiques. Avant de recourir à des piqûres dans l'articulation du genou, il est utile de noter que lors d'une injection, une infection peut être introduite dans la cavité ou peut être blessée à l'aide d'une aiguille. Vous devez également prendre en compte le fait qu’en raison de l’injection d’hormones, la structure des muscles, ainsi que celle des ligaments, perdent leur élasticité.

Des injections hormonales dans l'articulation du genou doivent être effectuées s'il n'y a pas d'alternative et que la douleur est insupportable. Appliquer ces injections devrait être après consultation avec le médecin et en suivant ses recommandations. Il n'est pas nécessaire de se lancer dans des injections de corticostéroïdes auto-cicatrisantes et incontrôlables dans l'articulation du genou.

Il est facile de comprendre qu’il vaut la peine d’utiliser des corticostéroïdes ou non avec certains exemples. Si le patient souffre de gonarthrose, des douleurs atroces sont présentes, mais la synovite, c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'accumulation de liquide, le gonflement est absent. Pour le traitement, il utilise les méthodes disponibles: gymnastique, manuel, thérapie, ainsi que la thérapie physique. A-t-il besoin de piquer des corticostéroïdes dans l'articulation du genou pour soulager la souffrance? Cela n'a aucun sens, car les effets des hormones ne sont pas au centre des préoccupations.

Et un autre exemple. Le patient a une gonarthrose, du liquide s'est accumulé dans l'articulation et il est gonflé. De ce fait, diverses procédures de traitement sont devenues difficiles à effectuer. Dans ce cas, il est tout à fait possible de faire une injection d'hormones et après un certain temps, il est libre d'appliquer un traitement ultérieur. Mes patients utilisent un outil éprouvé grâce auquel vous pouvez vous débarrasser de la douleur en 2 semaines sans trop d'effort.

L'efficacité des hormones corticostéroïdes a le taux le plus élevé lors de la première injection et apparaît dans environ 10 à 14 jours. Au fil du temps, le résultat des hormones est nivelé. Si, lors de la première manipulation, l'effet du médicament est faible et faiblement prononcé, il convient de choisir un autre médicament et de modifier le site d'injection: l'effet des hormones corticostéroïdes est directement lié à la précision de l'administration du médicament à l'inflammation du genou.

Les hormones à injecter ne devraient pas être administrées plus d'une fois toutes les deux semaines et pas plus de 4 à 5 fois dans un genou. Cela aidera à réduire le risque d'effets secondaires. Parmi les médicaments hormonaux les plus populaires pour les injections articulaires, on trouve Hydrocortisone, Celeston, Canalgon, Phlesteron et Diprospan.

Hondoprotecteurs

Pour normaliser le métabolisme de l'articulation et améliorer l'état du cartilage du genou, vous devez piquer des préparations enzymatiques spéciales et des chondroprotecteurs dans la cavité articulaire. Ce sont ces médicaments qui permettront de guérir le patient et d’améliorer considérablement son état. Mais ces médicaments n'agissent pas rapidement.

Hondoprotecteurs - médicaments qui aident à éviter une intervention chirurgicale. Grâce à leurs effets, l'articulation du genou guérit, la nutrition du cartilage s'améliore et sa destruction est ralentie. Ils sont utilisés principalement dans les cas où la maladie de la région du genou est causée par un traumatisme ou la malnutrition du tissu articulaire. Les Hondoprotectors sont capables de stimuler la production de chondroïtine naturelle et de collagène dans le corps.

L'inconvénient des chondoprotecteurs est la manifestation tardive du résultat: l'efficacité du traitement commence à apparaître environ six mois après le début du cycle des injections. Le nombre d'injections est de 5 à 20 injections dans un genou. Parmi les hondoprotecteurs, on peut distinguer Arteparon, Hondrolon, Homéopathique Target T et Alflutop.

Acide hyaluronique

Un autre moyen de rester sous le couteau est un traitement à l'acide hyaluronique, également appelé hyaluronate de sodium. Cette substance devient un substitut médical à un fluide lubrifiant naturel et permet un glissement normal du cartilage. Le principe d'action de ce médicament repose sur la formation d'un film protecteur sur les tissus cartilagineux. En plus de l'effet lubrifiant, l'hyaluronate de sodium a un effet bénéfique sur le cartilage lui-même: la pénétration profonde de l'acide dans le tissu cartilagineux augmente son élasticité, sa fermeté et restaure ses fonctions naturelles. La mobilité de l'articulation du genou est accrue en réduisant la charge sur l'articulation.

Ce type de traitement est assez coûteux, mais son efficacité et l'absence de dommage à l'articulation justifient le coût des médicaments. Habituellement, un traitement de 3 à 5 injections est prescrit, avec un intervalle entre les injections d'une semaine à deux. Pour consolider les résultats, le traitement par acide hyaluronique doit être répété une fois par an. Parmi les médicaments à injection contenant de l'hyaluronate de sodium, les plus connus sont le hiastat, l'osténil, le synvisc, le deuralan et le fermatron.

Ainsi, les injections d'acide hyaluronique sont les plus efficaces et les plus sûres et sont inférieures aux injections de chondoprotecteurs uniquement en raison de leur prix élevé. Les injections de médicaments contenant des hormones corticostéroïdes peuvent ne pas être nécessaires au cours du traitement: elles ne conviennent pas à la monothérapie et aident à soulager les poches dues aux processus inflammatoires. Et s'il n'y a pas d'inflammation, l'administration d'hormones corticostéroïdes ne fera qu'exposer le corps à un stress inutile et aux éventuels effets secondaires.