Enregistrement chez le médecin: +7 (499) 116-79-45

La bursite est la maladie articulaire la plus répandue. Le corps humain compte environ 140 poches synoviales. La maladie peut toucher n'importe quelle articulation, mais le plus souvent une bursite se développe dans l'articulation du coude.

L'articulation du coude humain est entourée de trois sacs synoviaux (articulaires) - le cubital sous-cutané, le cubital interosseux, le radiocarpe. Ils produisent un fluide dont l'articulation a besoin comme lubrifiant pour un travail indolore. Ce processus peut être comparé au fonctionnement d'un dispositif mécanique. Pour que les pièces de l'appareil fonctionnent correctement, elles ont besoin de lubrifiants. Si la quantité de liquide augmente dans la poche synoviale ou si elle devient enflammée et change de composition, il y a des signes de la maladie. La bursite de l'articulation du coude est une maladie inflammatoire aiguë ou chronique de la membrane muqueuse.

Causes de la bursite

La bursite du coude chez le peuple porte d’autres très beaux noms "coude d’horloger", "coude de bijoutier", "coude de joueur de tennis".

  • L'une des principales causes de la maladie est une blessure à l'articulation du coude, à la suite de laquelle le liquide péri-articulaire est infecté. La bourse se trouve directement sous la peau. Ainsi, après une blessure par des agents pathogènes pathogènes, il est facile de pénétrer à l'intérieur du sac articulaire.
  • L'infection pénètre dans la bourse par le flux de lymphe et de sang provenant des foyers purulents du corps (ébullition, mal de gorge) ou par la grippe
  • L'inflammation de la bourse survient après un stress excessif sur l'articulation du coude. Ceci est typique pour les athlètes qui jouent au tennis et au golf.
  • La bursite peut être une conséquence des maladies inflammatoires des articulations, de l’arthrite et de la goutte.
  • Déséquilibre des processus métaboliques.
  • La bursite à la chaux résulte du dépôt de sels dans le sac articulaire.

Classification de la bursite

Par la nature du fluide dans la cavité de la bourse articulaire, la bursite se divise en:

  • Séreux, l'option la plus favorable.
  • Hémorragique, avec présence de sang.
  • Purulent.

Pendant la durée de la maladie, la bursite peut être:

Par type de pathogène:

  • Non spécifique si l'agent en cause est un staphylocoque ou un streptocoque.
  • Spécifique, si la maladie découle d’une maladie primaire de syphilis ou de tuberculose, etc.

Symptômes de la bursite du coude

  • Sur le côté du sac enflammé, un épaississement et un gonflement du tissu apparaissent.
  • La taille du gonflement peut atteindre 10 cm de diamètre.
  • Douleur au coude, aggravée par le mouvement. La douleur irradie sur tout le bras.
  • Limite l'amplitude du mouvement.
  • Rougeur dans la zone d'inflammation.
  • Sur le site de l'inflammation - une augmentation de la température locale.
  • Augmentation de la température générale du corps. Lorsque le cours purulent de la maladie, la température monte à 40 degrés
  • Intoxication générale du corps.

Diagnostic et traitement de la bursite

Le diagnostic est établi sur la base de l'examen externe du patient, spécifié après la perforation du sac enflammé. Pour la tactique de traitement correcte, l'agent causatif de la maladie est détecté. La radiographie est effectuée.

Le traitement de la bursite doit commencer immédiatement, sinon la maladie devient chronique, les fistules peuvent s'ouvrir, l'articulation perdra sa mobilité.

Pour immobiliser l'articulation du patient, un bandage serré est appliqué sur l'articulation elle-même et le bras est fixé sur un foulard, porté autour du cou. Dans des cas particuliers, un pneu est appliqué.

Un traitement antibiotique est prescrit. Leur choix dépend du type d'agent pathogène.

En cas de bursite purulente à l'hôpital, la ponction du sac est effectuée. Le médecin la lave, et des corticostéroïdes et des antibiotiques sont injectés directement dans le foyer inflammatoire.

Des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits pour soulager la douleur: nimésulide, diclofénac, méloxicam. Dans les cas graves, l'hydrocortisone est prescrite, ce qui soulage l'inflammation et réduit considérablement la quantité de liquide dans la bourse. Les médicaments hormonaux dans des cas particuliers injectés dans le sac articulaire.

Après une période de douleur aiguë, la physiothérapie est prescrite:

  • Acupuncture
  • Pharmacopuncture
  • Acupressure
  • Thérapie sous vide
  • Thérapie de boue
  • Applications avec ozokérite.

Le traitement chirurgical n'est utilisé que dans les cas compliqués et sans espoir.

La physiothérapie soulagera la tension musculaire, l'inflammation et éliminera l'inconfort général. La physiothérapie éliminera la congestion, améliorera la circulation sanguine et les processus métaboliques du corps, restaurera la mobilité articulaire.
À la maison, aide bien à soulager la douleur en alternant compresses chaudes et froides. Les compresses chauffantes améliorent le mouvement de la lymphe, la formation de cellules immunitaires augmente. Une pommade anti-inflammatoire ou une crème ultra de collagène est frottée. Des suppléments de glucosamine sont pris. Il est nécessaire de commencer les cours de thérapie physique, en augmentant progressivement l'amplitude et la répétition des exercices.

Traitement de la bursite du coude à la maison

Le processus inflammatoire des articulations et des tissus périarticulaires se produit pour diverses raisons. Il y a souvent une bursite du coude et toute personne malade s'intéresse à la question suivante: comment traiter une bursite du coude à la maison? Grâce à la médecine traditionnelle et aux remèdes populaires, cela est possible.

Informations générales sur la maladie, les causes, les symptômes, le diagnostic

La bursite est une inflammation du sac périarticulaire situé dans l'articulation du coude. Cela se produit le plus souvent en raison de leur infection bactérienne. Les symptômes de la bursite du coude ont généralement une manifestation locale. Cependant, une inflammation purulente peut contribuer à l'apparition de symptômes courants, tels que la fièvre.

  • gonflement sévère local, qui augmente;
  • rougeur locale de la peau;
  • douleur avec flexion et extension du membre;
  • mobilité limitée en raison du sac affecté.
  • fièvre
  • symptômes de faiblesse générale;
  • ganglions lymphatiques enflés.

Il est nécessaire de prendre en compte les symptômes uniquement dans le complexe. Les symptômes individuels peuvent indiquer d'autres pathologies. Et faire un diagnostic indépendant avec le début de l'utilisation aveugle de différents médicaments peut avoir des conséquences graves. Ce processus est similaire dans sa clinique avec diverses arthrites et nécessite un diagnostic spécial complet.

Dr Bubnovsky: «Le produit numéro 1 de Kopechny vise à rétablir un apport sanguin normal dans les articulations. Aide au traitement des ecchymoses et des blessures. Le dos et les articulations ressemblent à l'âge de 18 ans, il suffit de les enduire une fois par jour. "

Le diagnostic commence par un médecin avec une enquête sur les plaintes, un examen général. Prenez la peine de ne pas commencer un traitement actif indépendant avant l'examen initial et les tout premiers rendez-vous.

Après examen, le médecin procédera à des diagnostics supplémentaires, qui consistent en une radiographie, une échographie et un examen IRM du membre affecté. Parfois, une ponction diagnostique est assignée pour évacuer le fluide de la poche périarticulaire lors de son enquête ultérieure sur la flore microbienne.

Bases du traitement à domicile: principes, recommandations, caractéristiques

Le traitement de l'inflammation du coude est un complexe de plusieurs composants. Il n'est pas recommandé de commencer une thérapie auto-active afin d'éviter des conséquences pour votre corps.

Aide avant d'aller chez le médecin

Si des symptômes sont détectés, il est nécessaire de fixer la main avec un mouchoir en appliquant un bandage compressif sur la zone des articulations. En outre, une lésion traumatique nécessite l'imposition de froid sur le site de la lésion dans les premières heures. Ensuite, vous devriez aller chez le médecin, qui est plus susceptible de prescrire le traitement médicamenteux suivant.

Traitement médicamenteux

La bursite de l'articulation du coude implique un traitement à domicile, toutefois, certains types de traitement ne doivent être suivis qu'après la nomination d'un médecin.

  1. La thérapie antibactérienne est un type de thérapie nécessaire pour les infections bactériennes dans le sac articulaire. Elle est effectuée uniquement selon le témoignage du médecin traitant après avoir examiné le liquide de la poche pour détecter la présence de bactéries. L'autotraitement aux antibiotiques peut perturber l'équilibre bactérien naturel de l'intestin et développer des maladies résistantes aux organes. Cela peut être dû au fait que les bactéries qui se trouvent dans le corps en petites quantités, en raison de la consommation incontrôlée d'agents antibactériens, deviennent résistantes - se mutent.
  2. Thérapie des lésions purulentes. Du pus, accumulé à l'intérieur du sac périarticulaire, peut éclater, entraînant la généralisation de l'infection - infection sanguine. Le Dimexide est un remède efficace contre le pus. Le traitement de la bursite de l'articulation du coude avec le dimexidum s'effectue par la méthode de compresses de la surface affectée, en observant le rapport substance à eau соот. Le diméthylsulfoxyde, lorsqu'il est utilisé en association avec un antibiotique, est capable de le transporter à travers une compresse jusqu'au site de la blessure.
  3. Soulagement adéquat de la douleur. Elle est réalisée par des analgésiques non narcotiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des hormonaux par la méthode du blocage des articulations. La meilleure forme d'analgésique se présente sous la forme de pommades, car elles sont appliquées sur le site de la blessure. Les principaux médicaments à la base de la pommade: Voltaren, Diclofenac, Indomethacin. Cependant, la voie d'injection est remarquable. Vous ne pouvez pas annuler le médicament dans les pilules, parmi les formes solides anesthésiques du meilleur est le nimésulide. Il n'endommage pas la paroi de l'estomac lors de la réception, n'augmente pas le risque de gastrite et d'ulcère. Dans les blocages, des agents hormonaux sont utilisés, par exemple, la prednisolone. Son principal avantage est le soulagement de l'inflammation, car il a un puissant effet anti-inflammatoire.
  4. L'utilisation d'autres moyens inclut le traitement des articulations avec la préparation "Collagen Ultra". Ce produit à base d'onguent régénère les cellules endommagées. Vous pouvez commencer à appliquer avant d'aller chez le médecin, car le médicament affecte les composants inflammatoires. Même en l'absence de bursite, l'inflammation des articulations diminuera.
  5. Les compresses sont une excellente solution pour éliminer l'inflammation avec le syndrome de la douleur. Les compresses médicales sont préparées à partir de: Dimexidum, hydrocortisone, eau, novocaïne à 2% en respectant le rapport 50 ml / 1 ampère / 50 ml / 20 ml.
  6. Les mesures de physiothérapie sont utilisées lorsqu'elles surmontent la période aiguë. Attribuer UHF, bain de boue, électrophorèse.

L'effet positif du traitement médicamenteux dépend de l'observance exacte de la prescription du médecin traitant. Des écarts par rapport au respect des prescriptions conduiront à un échec du traitement, à une éventuelle synchronisation du processus, à la survenue de complications graves.

Les complications de la bursite du coude touchent non seulement la région atteinte, mais aussi le travail de l'organisme dans son ensemble.

  1. Infection du sang causée par une infection virulente dans le sang.
  2. L'infection des tissus environnants avec une infection, appelée cellulite, peut entraîner la gangrène.
  3. Une lésion complète du pus de toute l'articulation est appelée arthrite purulente. Avec cette lésion, une perte pathologique persistante des fonctions motrices, complètes et partielles, apparaît. Un traitement tardif ne permet pas toujours de récupérer une telle perte.
  4. L'inflammation de l'os près de l'articulation s'appelle l'ostéomyélite. Il est extrêmement difficile à traiter et comporte de nombreuses complications.
  5. Contracture - l'articulation perd complètement sa fonction de mouvement. Une intervention chirurgicale est nécessaire, ce qui ne conduit pas toujours à une restauration complète de la fonction du membre.

Médecine traditionnelle en garde des articulations

La grande popularité de la médecine traditionnelle tient à sa simplicité et à ses effets positifs, ainsi qu’à l’utilisation correcte et complexe des médicaments.

En premier lieu pour le traitement de la bursite du coude se frottent. Le miel et les produits à base de miel constituent la principale composante du broyage d'un membre douloureux. Consultez un spécialiste des allergies possibles à un grand nombre de ces produits.

  1. Propolis en quantité de 50 g. Faire fondre, interférer avec de l'huile végétale, refroidir. Imposer à l'articulation douloureuse la nuit. Regarder la progression du traitement, annuler ou continuer quotidiennement.
  2. Battez les articulations avec du miel jeune et liquide. La procédure est effectuée de 10 à 15 minutes. Le frottement est effectué pour améliorer l'état de l'articulation touchée.

Appliquez activement des compresses sur une base végétale. Une variété d'ingrédients à utiliser permet une thérapie efficace même sans l'utilisation de médicaments.

  1. Compresses salines composées d'art. cuillères de sel et cinq cents ml. eau chaude Ces compresses vous permettent de retirer le pus de l'articulation touchée.
  2. Utilisez une compresse de la feuille de chou, coupée au marteau jusqu'à ce que le jus apparaisse, avec l'ajout de miel. La feuille de chou au-dessus du miel soulagera l'inflammation. Tout cela est enveloppé d'un film et recouvert d'un vêtement épais.
  3. Appliquer les feuilles de Kalanchoe préalablement lavées, au congélateur et remplies d’eau bouillie. Après appliquer comme une compresse sur la zone touchée. Effectuer tous les jours.
  4. Faites des compresses avec des pommes de terre ordinaires. Couper en cercles, appliquer sur le joint et enveloppé de gaze.
  5. Faites des compresses à partir de l'infusion de moustaches d'or, en les recouvrant d'un linge chaud. De nombreux guérisseurs traditionnels recommandent l’utilisation de la moustache dorée dans le traitement de diverses pathologies inflammatoires.
  6. Pour arrêter le passage de la bursite aiguë au processus chronique, il est recommandé d’utiliser des décoctions spéciales. Racines de bardane râpées bouillies dans l'eau à raison de 2 cuillères à soupe de racine / 1 litre d'eau, utilisées comme compresse.
  7. Utilisez un arc avec du savon pour les compresses. Oignons frottés et du savon ou hachées, interférer avec le miel, imposer du jour au lendemain.
  8. Utilisez des graines de lin, en les chauffant au feu, appliquées sur les endroits touchés dans la gaze.

Ils prennent des bains thérapeutiques, qui aident à la fois dans le traitement de la bursite et renforcent le corps. Insister habituellement sur les aiguilles ou les herbes anti-inflammatoires dans une grande quantité d’eau bouillante, 3 à 5 litres, dans le bain. Prendre régulièrement.

Tout traitement doit être alphabétisé! Une diligence excessive dans le traitement des remèdes populaires, l'utilisation incontrôlée de prescriptions douteuses sans l'avis d'experts peuvent entraîner des conséquences très négatives. Sois prudent.

Thérapie diététique pour la bursite du coude

La nutrition médicale comprend la prise de vitamines ou la consommation d'aliments les contenant. Faites attention aux vitamines telles que A, E, K. Utilisez plus d'éléments d'origine animale, y compris les produits laitiers. Pour renforcer les articulations, mangez du poisson de remplissage, du gelée, du gelée.

Événements de la période de récupération

Pour chaque maladie, la période de récupération est importante. Après une bursite, il est souvent nécessaire de rétablir toutes les fonctions perdues pour rétablir la mobilité du membre. Commencez un complexe de massage spécial. Engagé dans des exercices thérapeutiques. Évitez les surcharges et, de préférence, les charges sur le joint. Éliminer les blessures, la réinfection peut compliquer le processus de guérison.

Comment oublier la douleur dans les articulations...

Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...

  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et des douleurs systématiques...
  • Peut-être que vous avez essayé un tas de méthodes populaires et des médicaments, des crèmes et des onguents...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Heureusement, il existe une méthode efficace de traitement des articulations que nos lecteurs utilisent déjà avec succès! Lire plus loin.

Bursite de l'articulation

Le contenu

Bursite de l'articulation - inflammation de la poche articulaire (synoviale), accompagnée d'une accumulation de liquide (synovite).

Les causes de cette maladie sont des contusions, des écorchures, des blessures mineures et une infection secondaire du sac synovial par des microbes pyogènes. L'exsudat commence à s'accumuler dans la cavité - un fluide particulier caractéristique des foyers d'inflammation. Ensuite, les tissus adjacents sont comprimés et la transsudat est «évacuée» dans l'espace extracellulaire. Il y a un gonflement, la pression sur les terminaisons nerveuses provoque une douleur. La bursite du genou et de l'ulna apparaît souvent comme une maladie professionnelle (il existe même des termes spéciaux tels que «coude de bijoutier», «coude d'horloger», «coude de mineur», etc.).

Selon l'articulation touchée, on distingue la bursite au genou, la bursite de la hanche, la bursite ulnaire, la bursite de l'épaule et d'autres types de bursite.

Il survient plus souvent à l'épaule, au coude ou au genou chez les hommes de moins de 35 ans, en particulier les athlètes. La cuisse, le poignet ou la cheville peuvent également être touchés. Il s’agit généralement d’une maladie professionnelle, mais survient chez les personnes en surpoids ou qui portent les mauvaises chaussures.

Le gonflement peut avoir environ 10 cm de diamètre. Il semble que le volume du sac articulaire augmente anormalement. Un excès de taille normale se produit, par exemple, aux dépens du sang. La rupture des vaisseaux sanguins et l'hémorragie se produisent à la suite d'un coup violent. Peu à peu, les cellules sanguines se décomposent et le sang se transforme en un liquide jaunâtre. Un épanchement exsudatif se produit. Le sac qui en résulte éloigne la peau si le joint est peu profond.

Pour bursite est caractérisée par le dépôt de sels dans les parois du sac - calcification articulaire. Les sels de calcium ne doivent pas être contenus dans leur forme non dissoute. Cela conduit à un dysfonctionnement. Pour rétablir l'équilibre, la propriété du magnésium de dissoudre les dépôts anormaux est généralement utilisée.

Bursa est une poche située à la place du plus grand frottement autour des protrusions osseuses. Pour adoucir cela, un sac de tissu conjonctif est rempli d'un liquide synovial de consistance visqueuse. C'est une sorte d'amortisseur, d'amortisseur hydraulique. Il existe plus d'une centaine de ces «adaptations» dans le corps humain, respectivement, et le risque de développer une bursite accompagnée de facteurs provoquants est très élevé.

Étiologie de la bursite

La bursite de l'articulation est une maladie inflammatoire pouvant être causée par une infection ou des lésions mécaniques des tissus (résultant d'un choc, d'une friction ou d'un exercice physique régulier). Dans le premier cas, une bursite infectieuse survient, dans le second cas, une bursite aseptique.

L'infection, à l'origine du diagnostic de bursite, peut survenir en raison de:

infection directe à travers la plaie,

infection par le sang (infection hématogène),

infection à la lymphe (infection lymphogène).

En outre, une inflammation du sac périarticulaire (bursite) peut provoquer, par exemple, un furoncle, un oncle articulaire ou un érysipèle.

La bursite de l'articulation peut également résulter d'une complication d'une maladie virale (amygdalite, ARVI, grippe).

La bursite calcaire résultant de désordres métaboliques dans le corps et de dépôts de sel dans le sac articulaire est un cas à part. Dans ce cas, le traitement inclura des méthodes permettant de rétablir l'équilibre des processus métaboliques dans l'organisme, en tenant compte des caractéristiques individuelles, des causes, des faits et des mécanismes du développement de la maladie.

Parmi les raisons de la bursite articulaire, il convient également de noter les réactions allergiques et l'intoxication du corps. Ceci explique pourquoi, dans le diagnostic de la bursite, le traitement inclut le nettoyage du corps des toxines et des scories et l'amélioration du fonctionnement du système d'auto-nettoyage du corps (muqueuses intestinales, système lymphatique, reins, foie) - phytothérapie, physiothérapie, réflexologie. Ces méthodes non seulement augmentent l'efficacité des effets thérapeutiques locaux, mais fournissent également un effet curatif complet et à long terme.

Certains experts identifieront les causes suivantes de la bursite:

troubles métaboliques, par exemple, avec escarres;

tendons calcinés et les zones environnantes;

blessures à la bourse, à la rotule ou aux tendons adjacents;

dommages ou modifications pathologiques de la peau de l'articulation, entraînant la pénétration de l'infection dans la bourse. Cela peut se produire lors de coupes négligentes de callosités et de cors;

L'allergie provoque une offre excessive d'anticorps. Dans la phase aiguë de la réponse immunitaire des basophiles, divers médiateurs inflammatoires sont isolés;

intoxication (toxines, pénétration dans le sang, tissus toxiques);

maladies auto-immunes. Le système immunitaire commence à produire des anticorps contre les tissus sains.

Un stress excessif sur les articulations est commun. Ils sont typiques des femmes qui aiment marcher sur les talons, des hommes qui traînent par gravité et de toutes les grosses personnes. Si la bursite devient une complication d'une autre maladie, le traitement est complet. Avec l'arthrite, l'inflammation du sac périarticulaire est transférée de l'articulation, avec l'ostéomyélite de la moelle osseuse.

Microorganismes qui provoquent une inflammation du sac articulaire:

tuberculeux ou E. coli.

Le type d'agent pathogène détermine ce que l'exsudat sera, comment va se dérouler la maladie.

Types de bursite, en fonction de la localisation de la lésion:

genou: kyste sous-cutané (infrapatellaire), patellaire (prépatère) ou Baker à l'intérieur - hygroma;

calcanéen ou achillobursite;

Les sacs synoviaux sont situés à divers endroits. En fonction de leur position différencient les types de bursite:

sous-cutané se développe dans le tissu sous-cutané sur la surface convexe de l'articulation;

Types d'inflammation de la bourse selon la nature de l'exsudat:

Symptômes communs de la bursite

Le principal symptôme de la bursite est l'apparition d'un gonflement dans la région de la partie blessée du corps.

Les symptômes de la bursite comprennent la définition d'un patient arrondi limitée à un gonflement, une consistance élastique, fluctuante, à la place de l'emplacement anatomique du sac. Un tel gonflement peut avoir environ huit centimètres ou dix centimètres de diamètre.

Ces symptômes de bursite se distinguent par:

accumulation de liquide en excès dans la bourse - exsudat

syndrome douloureux - douleur douloureuse, lancinante, lancinante, lancinante, lancinante, lancinante. Ils sont intensifiés la nuit. Cela se produit car la nuit, il y a beaucoup moins d'irritants qui peuvent distraire le patient. Quand une personne est immobile pendant longtemps, le gonflement augmente et la douleur aussi.

contracture conjointe. Le mouvement limité apparaît en raison de la douleur, du gonflement et du dépôt de sels de chaux dans les parois du sac.

œdème - accumulation de liquide dans l'espace extracellulaire à la suite d'une hyperosmie

rougeur de la peau - hyperémie. Se produit en raison de la tension de la peau, de l'amincissement, de l'afflux de sang dans la zone enflammée.

augmentation de la température corporelle locale ou totale à 40

malaise général, faiblesse

ganglions lymphatiques élargis

Si la maladie est flegmatique, la température corporelle sera de trente-neuf à quarante degrés. En cas de bursite, gonflement de certains tissus cutanés, la personne ressentira une douleur accrue et la température corporelle augmentera jusqu'à quarante degrés.

La bursite chronique se caractérise par un gonflement arrondi et limité de texture douce, elle se produit à l'emplacement du sac. La peau au-dessus du gonflement est mobile, non modifiée, la fonction du membre n'est pas altérée.

La bursite chronique peut aller dans un hygroma, ceci est dû à la présence d'une grande quantité de liquide dans la cavité de l'œdème.

Bursite du genou

Comme d’autres types de cette maladie, la bursite du genou est le plus souvent due à un effort physique accru (par exemple, un excès de poids), à des blessures ("genou de football"), à des blessures multiples, à des écorchures et également à la nature de longtemps agenouillé. Dans ce cas, on parle de «genou du couvreur», de «genou du parquet» ou de «genou de la femme au foyer».

Cependant, la bursite de l'articulation du genou, ainsi que la gonarthrite, peuvent avoir une cause infectieuse (bursite septique).

Contrairement à l'arthrite, la bursite du genou est moins douloureuse et rigide. Dans certains cas, la bursite de l’articulation du genou ne limite pas sa mobilité. Dans d'autres cas, des douleurs et une raideur au genou accompagnées d'une bursite surviennent pendant la levée de poids, la marche ou à genoux.

Avec la bursite des articulations du coude et de l’épaule, la bursite des articulations du genou est l’un des types les plus courants de la maladie. Selon la bourse ou le sac enflammés, il existe une bursite poplitée (infrapatellaire), une bursite rotulienne (pré-duplicaire) et un kyste de Baker (à l'intérieur du genou). Les deux premiers types de bursite au genou apparaissent généralement sur le fond des blessures (tendons, rotule), le troisième - sur le fond du surpoids.

Traitement de la bursite du genou

Le traitement de la bursite de l'articulation du genou repose sur l'utilisation complexe de la physiothérapie et de la réflexothérapie. Dans la très grande majorité des cas, il présente une efficacité très élevée, ce qui permet une élimination fiable des symptômes et des résultats de guérison durables.

Bursite de l'épaule, bursite du coude, bursite du genou et autres types de bursite

Différents types de bursite ont leurs propres caractéristiques.

Le type le plus courant de cette maladie est la bursite de l'épaule, ou bursite de l'épaule.

La bursite de l'épaule se manifeste par une douleur à l'épaule lorsque le bras est tiré en arrière, un pansement, des mouvements de rotation des mains.

Avec le diagnostic de bursite supraclaviculaire, les symptômes peuvent être confondus avec une périarthrite d'épaule à épaule, ce qui nécessite un diagnostic différentiel.

La bursite du coude, ou bursite de l'articulation du coude, survient le plus souvent à la suite d'activités professionnelles ou de sports intenses. Le syndrome de la douleur est plus prononcé avec les mouvements de l'articulation du coude (flexion-extension), la douleur irradiant vers l'ensemble du bras.

La bursite ulnaire se caractérise par une augmentation significative du sac synovial et un gonflement hémisphérique notable.

La bursite du genou, ou bursite du genou, se caractérise par le même œdème aigu. Lorsque cet œdème est accompagné d'une augmentation des ganglions lymphatiques environnants.

La bursite de la hanche est la propagation la plus dangereuse du processus inflammatoire dans l'articulation (coxarthrite).

L'acillobursite se manifeste par une douleur, un gonflement et une rougeur de la région du talon et par une mobilité réduite de la cheville. Ce type de bursite est dû à une inflammation du sac synovial du tendon d’Achille.

L'acillobursite est particulièrement dangereuse en raison de la complication - la propagation du processus inflammatoire sur le tendon calcanéen et sa rupture.

Outre l’infection hématogène ou lymphogène, la cause de l’achillobursite peut être une charge irrationnelle du pied et le port de chaussures inconfortables.

Diagnostic de la bursite

Différents types de bursite sont des symptômes légèrement différents. La forme chronique peut être pratiquement asymptomatique. À différents stades de la maladie, le gonflement change de taille et de densité. Les symptômes de la bursite apparaissent par étapes.

Dans la forme aiguë du matin, le patient peut détecter un gonflement douloureux. La peau dans cet endroit est rougie, chaude au toucher, mobile. Avec le temps, il sera plus difficile d'agir avec un membre. Lorsque du pus apparaît dans l'inflammation, une fièvre commence. Si un changement focal dans l'organe du système musculo-squelettique est une complication d'une autre maladie, ses manifestations progresseront.

Les ganglions lymphatiques régionaux proches de l'articulation touchée augmentent lorsque les produits d'inflammation y pénètrent. Ceci est une réaction du système immunitaire. La lymphadénite peut commencer. Dans le cas d'une bursite de l'épaule, les ganglions lymphatiques sont élargis dans le cou et les aisselles, ainsi que dans la hanche et le genou - dans l'aine.

La raison pour contacter la clinique est généralement la douleur et les mouvements du corps limités. Méthodes de diagnostic de la bursite:

enquête, collecte de plaintes et anamnèse;

ponction avec des études de laboratoire du fluide extrait;

arthrographie - endoscopie du genou;

numération globulaire complète pour détecter les signes d'inflammation;

angiographie des vaisseaux sanguins pour déterminer les limites de l'inflammation.

Le diagnostic de certains types de bursite est compliqué par le fait que leurs symptômes sont similaires à ceux d'autres maladies inflammatoires. Un exemple serait l'arthrite - l'inflammation de l'articulation et la synovite - ses membranes. De plus, ces pathologies peuvent survenir simultanément. Dans ce cas, identifier la cause première est assez difficile.

Selon les résultats du test, l'orthopédiste prescrit un traitement. Mais le plus souvent, pour le diagnostic, seules les méthodes visuelles et la palpation sont suffisantes.

Des tests simples aident à diagnostiquer la bursite:

Le médecin demande au patient d’essayer de mettre une main derrière la tête lorsqu’il se peigne.

Le patient doit passer un peu sur ses talons.

Si la douleur et la limitation des mouvements sont détectées, la probabilité de maladie augmente. Plus le sac enflammé est éloigné de la surface du corps, plus il est difficile pour le spécialiste de poser un diagnostic. Mais peu importe la profondeur à laquelle le foyer est caché, le patient ressentira certainement de la douleur lorsqu'il sera pressé.

Les symptômes généraux d'inflammation des poches synoviales diffèrent peu des symptômes d'autres maladies similaires. Il est d’autant plus important d’être examiné par un spécialiste afin de différencier cette maladie à temps et de commencer le traitement.

Complications de la bursite

La bursite de l'articulation peut être une maladie aiguë, subaiguë, chronique ou récurrente. La nature de l'exsudat peut également être différente - séreuse, séreuse-fibrineuse, purulente, purulente-hémorragique.

Les principales complications avec lesquelles la bursite articulaire est dangereuse sont l'arthrite purulente, la bursite phlegmoneuse purulente. La progression de la maladie peut mettre la vie en danger. Dans ces cas, en cas de bursite purulente, un retrait partiel ou complet du sac articulaire peut être indiqué.

Comment traiter une bursite articulaire

Dans le diagnostic de la bursite, le traitement est complexe et est effectué individuellement, y compris un traitement anti-inflammatoire et immunomodulateur à l'aide de procédures médicales (acupuncture, acupression, physiothérapie).

La médecine intégrale montre la plus grande efficacité dans le traitement de la bursite récurrente chronique.

Objectifs du traitement de la bursite:

- éliminer l'inflammation, l'enflure et la douleur dans l'articulation,

- restaurer la mobilité de l'articulation.

Le traitement de la bursite de l'articulation vous permet d'éliminer les symptômes de la maladie, d'améliorer la qualité de vie, d'éliminer le processus inflammatoire et de prévenir le développement de complications.

Il est également important que, dans le diagnostic de la bursite chronique, le traitement soit effectué sans intervention chirurgicale.

Avec le diagnostic de bursite, le traitement avec intervention chirurgicale n’est indiqué que dans les cas les plus compliqués et les plus avancés du processus inflammatoire.

Le traitement de la bursite chronique avec l'introduction d'antibiotiques dans le sac périarticulaire a inévitablement des effets secondaires négatifs et ne restaure pas ses propres mécanismes immunitaires. La médecine intégrale, en revanche, dirige ses efforts pour améliorer l'immunité locale et générale, en stimulant ses propres mécanismes de récupération du corps.

Le traitement de la bursite de l’articulation en médecine intégrale associe des méthodes de traitement thermique à une réflexothérapie (acupuncture, pharmacopuncture, acupression).

Dans le diagnostic de la bursite, le traitement par l'acupression peut améliorer de manière significative la circulation sanguine et lymphatique au niveau de l'articulation, améliorer la nutrition et l'apport sanguin aux tissus articulaires et renforcer l'immunité locale.

L'acupuncture pour bursite permet de réduire la douleur et l'inflammation, et l'utilisation de la physiothérapie thermique favorise la résorption du liquide accumulé (exsudat).

Outre le traitement d'autres maladies inflammatoires, le traitement de la bursite dans la médecine orientale comprend des méthodes qui améliorent le système immunitaire. Ces méthodes incluent la physiothérapie, la réflexologie, prescrite dans le cadre d'un traitement individuel.

Le cours thérapeutique principal dans le traitement de la bursite peut être complété par un cours individuel d'exercices de physiothérapie.

Prévention de la bursite

désinfection des égratignures, abrasions, petites plaies, abrasions avec antiseptiques;

suppression rapide de l'inflammation;

correction des articulations déformées;

sports selon un indice de santé individuel.

En traitant immédiatement les plaies avec des composés désinfectants, il est possible de réduire considérablement le risque de maladie infectieuse. Si un site d'inflammation est présent, il y a une forte probabilité qu'il se propage davantage avec la lymphe et le sang. En supprimant la maladie rapidement, de nombreuses complications peuvent être évitées.

Les recommandations de spécialistes ne doivent pas ignorer les personnes obligées de porter des modèles spéciaux de chaussures, d’utiliser des semelles spéciales ou des inlays.

Il existe les types de produits orthopédiques suivants pour diverses activités:

appareils pour la fixation ajustable des articulations de la hanche et du genou;

bandage et attelle sportive sur l'articulation du genou et de la tasse;

tricots de compression et antivaricants avec dispositifs facilitant sa mise en place / son arrêt;

bandage pour la fixation du tendon d'Achille;

bandage et orthèse de sport sur l'articulation de la cheville;

bandage de décharge pour le premier orteil avec une déformation en valgus non fixée;

sous et benne basculante;

coussinet, doublure et doublure sous l'avant-pied;

semelles et demi-semelles;

doublure métatarsienne et corrective;

septum interdigital et insertion;

capuchon protecteur et anneau au bout;

doublure de protection des cors;

chape élastique et manchette d'avant-pied;

protecteur pour protéger l'articulation du pouce et le petit orteil du pied;

coussinet sous le talon et les orteils;

correcteur et joint entre les orteils du pied;

orthèse pour le gros orteil.

Ici sont énumérés non seulement les produits qui sont utiles pour les athlètes professionnels, mais aussi des moyens pour la correction des articulations déformées. Le traitement orthopédique est toujours un processus complexe et fastidieux. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Pour plus d'informations, cliquez ici.

La consultation sur les méthodes de traitement de la médecine orientale traditionnelle (acupression, thérapie manuelle, acupuncture, phytothérapie, psychothérapie taoïste et autres méthodes de traitement non médicamenteuses) a lieu à l'adresse suivante: St. Petersburg, ul. Lomonosov 14, K.1 (7-10 minutes à pied de la station de métro "Vladimirskaya / Dostoevskaya"), de 9h00 à 21h00, sans déjeuner ni week-end.

On sait depuis longtemps que l’utilisation combinée d’approches «occidentale» et «orientale» permet d’obtenir les meilleurs résultats pour le traitement des maladies. Le temps de traitement est considérablement réduit, la probabilité d'une rechute de la maladie est réduite. Étant donné que l'approche «orientale», outre les techniques visant à traiter la maladie sous-jacente, accorde une grande attention au «nettoyage» du sang, de la lymphe, des vaisseaux sanguins, du tube digestif, des pensées, etc., il s'agit souvent même d'une condition nécessaire.

La consultation est gratuite et ne vous oblige à rien. Il est hautement souhaitable de disposer de toutes les données de votre laboratoire et de vos méthodes de recherche instrumentales depuis 3 à 5 ans. Après avoir passé seulement 30 à 40 minutes de votre temps, vous en apprendrez davantage sur les thérapies alternatives, sur comment augmenter l'efficacité de la thérapie déjà prescrite et, plus important encore, sur la manière de lutter de manière autonome contre la maladie. Vous serez peut-être surpris - comment tout sera construit logiquement, et comprendre l'essence et les raisons est la première étape pour réussir à résoudre le problème!

Bursite du coude

Bursite du coude

La bursite du coude est communément appelée "bursite de l'élève" ou "bursite de l'athlète", car les personnes qui effectuent régulièrement des mouvements à l'aide des coudes souffrent le plus souvent de la maladie.

La maladie est un processus inflammatoire qui se produit dans le sac synovial de l'articulation.

Les causes de la bursite du coude sont les suivantes:

  • ecchymoses périarticulaires et blessures aux tendons;
  • surcharge articulaire;
  • l'arthrite et la goutte - l'inflammation dans ces maladies peut également affecter la bourse. Chez un patient, l'activité de l'articulation est fortement réduite, des poches et des rougeurs apparaissent;
  • les allergies et les maladies auto-immunes.

Symptômes de la bursite du coude

La bursite du coude a ses propres symptômes.

Ceux-ci comprennent:

  • gonflement qui apparaît soudainement et provoque des douleurs, et interfère également avec le mouvement de l'articulation. Parfois, ce gonflement peut ne pas s'en rendre compte immédiatement, retardant ainsi le début du traitement;
  • le sac synovial augmentera progressivement en taille et l'inflammation augmentera, tandis que la douleur augmentera également;
  • fièvre, rougeur de la peau.

La bursite purulente de l'articulation du coude, en plus des symptômes ci-dessus, présente une flore microbienne et provoque le développement d'une arthrite purulente. Habituellement, la maladie progresse dans le contexte de la fièvre. La température corporelle peut atteindre 40 degrés, la personne ressentira un malaise général et une somnolence.

Le spécialiste peut diagnostiquer la maladie. Méthodes de diagnostic de la bursite:

  • conversation
  • inspection;
  • radiographie;
  • Échographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • ponction avec des études de laboratoire du fluide extrait;
  • numération globulaire complète pour détecter les signes d'inflammation;
  • angiographie des vaisseaux sanguins pour déterminer les limites de l'inflammation.

La bursite est de deux types: aiguë (rapide) et chronique (récurrente).

Lorsque les symptômes décrits devraient consulter un médecin. Il est recommandé de ne pas aggraver gravement la bursite aiguë et de commencer le traitement dès que possible avec les premiers symptômes.

Traitement de la bursite du coude

Le traitement de la bursite nécessite également une approche sérieuse et attentive. La première chose à faire est de réduire la charge exercée sur l'articulation du coude et, si possible, de la minimiser. Un bandage élastique sera d'abord appliqué sur l'articulation, ce qui limitera l'amplitude des mouvements. Cela aide également à neutraliser la douleur, car l'articulation cesse de se plier et réduit le niveau de gonflement. Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, tels que nimesil, célécoxib, rofécoxib, nise, sont utilisés pour réduire la douleur.

Pour prévenir le passage de la bursite à une forme purulente, une ponction du sac articulaire est prise. Après le coude est lavé avec une solution antiseptique. Si la bursite purulente a un degré d'activité élevé, cette procédure doit être effectuée plusieurs fois jusqu'à ce que des signes d'amélioration apparaissent.

L'opération consistant à enlever la bursite du coude et à nettoyer le sac articulaire n'est effectuée que dans des situations critiques, lorsque la santé et la vie du patient sont menacées en raison de la très longue rééducation postopératoire.

Un traitement inapproprié et inopportun de la bursite aiguë peut conduire non seulement à la transition de cette pathologie vers la forme chronique, mais également à l'apparition d'un certain nombre de complications pouvant détruire complètement l'articulation, ce qui entraînera un blocage complet de la mobilité des membres.

Prévention de la bursite du coude

Ceux dont le métier est lié à des charges constantes sur les articulations doivent être protégés autant que possible. Mettez des oreillers moelleux sous les genoux ou les coudes, portez des pansements protecteurs spéciaux, faites des pauses avec un peu d'échauffement.

Symptômes de la bursite du coude, le traitement, le diagnostic et la prévention

La bursite de l'articulation du coude est une inflammation de la poche à joint, dans ce cas près de l'articulation du coude. Elle se manifeste par une douleur, un gonflement et une rougeur, éventuellement une augmentation locale de la température. Les causes de son développement sont nombreuses, allant des traumatismes aux maladies infectieuses.

Dans cet article, vous apprendrez en détail ce qu'est la bursite du coude, ses symptômes et son traitement, son diagnostic et sa prévention, ainsi que ses différentes méthodes de traitement traditionnelles.

Caractéristique de la maladie

Symptômes de la bursite du coude et le traitement

Quelle est la bursite du coude? Préoccupé par la douleur dans le coude et le gonflement de la masse, qui limite le mouvement? Ensuite, nous comprendrons la cause de cette affection et comment traiter la bursite au coude.

Bursite de l'articulation du coude - inflammation du sac articulaire, accompagnée d'un gonflement local, d'une rougeur et d'une élévation de la température locale. Dans ce cas, les cellules de la membrane synoviale du sac commencent à produire un excès de liquide, ce qui entraîne une augmentation de sa taille et une formation de saillie, qui se limite aux bords du sac lui-même.

Les changements pathologiques ou les troubles du système musculo-squelettique conduisent au développement de maladies qui altèrent de manière significative la qualité de la vie humaine et causent de nombreux désagréments. Une attention particulière est portée aux articulations, qui permettent au système osseux de fonctionner correctement.

Il existe un grand nombre de maladies dans lesquelles les articulations sont endommagées. L'une des plus courantes est la bursite de l'articulation du coude, caractérisée par des lésions ou une inflammation du tissu de la bourse sur la surface de l'extenseur du coude.

Pour une compréhension complète de cette maladie articulaire, il est nécessaire de bien comprendre la structure de l'articulation du coude. Il est formé par la connexion de l'humérus, de l'ulna et du radius. L'intégrité du tissu cartilagineux, la présence de fluide intra-articulaire et des poches spéciales garantissent un glissement aisé et une mobilité normale dans cette articulation.

En latin, le sac s'appelle «Bursa» et son inflammation s'appelle une bursite. Bursa est une sorte de sac dans lequel se trouve une petite quantité de liquide synovial. Il sert de coussin d’amortissement qui facilite les mouvements.

Il existe trois poches de ce type dans l'articulation du coude, qui offrent en outre un effet adoucissant lors des mouvements. Sous l’influence de divers facteurs environnementaux, la bourse articulaire peut subir diverses blessures, qui entraînent souvent une inflammation et le développement d’une bursite de l’articulation du coude.

Si la maladie survient sous une forme bénigne, le patient ne prête pratiquement pas attention à lui et il passe tout seul dans les 7 à 10 jours. Si la bursite est lourde, il est alors impossible de se passer de thérapie. L'articulation du coude est très souvent atteinte de cette maladie, juste derrière l'articulation de la hanche.

Cela est dû au fait que les coudes sont soumis à un stress important et ne sont pas rarement blessés. Si le traitement de la maladie n’est pas instauré à temps et s’il ne passe pas seul, le patient peut au fil du temps développer une lésion articulaire si forte que sa capacité de travail sera perdue.

Types de bursite ulnaire

La bursite du coude peut être classée selon trois paramètres: lieu de localisation (coude, interosseux, ulnaire interosseux); La composition de l'exsudat (fluide qui s'accumule dans la bourse): séreuse; hémorragique; purulent; fibreux La nature de l'inflammation: chronique; subaiguë forte.

Dans certains cas, les causes de la bursite au coude sont des micro-organismes nuisibles. Ensuite, la maladie est spécifique ou non spécifique.

Il est assez simple de distinguer ces deux espèces, puisque les gonocoques ou les bactéries syphilitiques sont à l’origine d’une forme spécifique de la maladie et que des microorganismes non spécifiques du groupe des staphylocoques et des streptocoques en sont la cause.

La bursite de l'articulation du coude, dont le traitement est effectué après l'identification et la détermination de la nature de l'exsudat dans la poche synoviale, est divisée en:

  • bursite séreuse - lorsque l'exsudat dans le sac synovial n'est pas infecté;
  • bursite hémorragique - dans le sac synovial, il y a du sang provenant d'autres tissus, il est plus souvent observé après une blessure;
  • bursite purulente - observée lorsqu'une bourse est infectée par des micro-organismes pathogènes spécifiques ou non spécifiques.

Le plus dangereux est la bursite purulente de l'articulation du coude, lorsque l'infection se produit directement dans le sac synovial et se propage aux tissus environnants. Après avoir consulté un médecin pour diagnostiquer une bursite purulente de l'articulation du coude, l'opération doit être effectuée dès que possible.

Bursite aiguë

La bursite hémorragique de l'articulation du coude dans une forme aiguë se déclare ouvertement. Chez les patients atteints de cette maladie, on note ce qui suit:

  • grave gonflement du coude;
  • une augmentation du sac synovial;
  • hyperthermie (fièvre);
  • rougeur de la peau du côté du sac synovial;
  • difficulté à déplacer l'articulation;
  • douleur en pliant le coude.

Bursite chronique

La forme chronique de la bursite du sac synovial en phase de rémission n'est pratiquement pas dérangeante. Le seul rappel d'une maladie cachée est un coude enflé.

Les processus inflammatoires cessent pendant un moment. Le patient se sent beaucoup plus léger. Cependant, en l'absence de traitement approprié, les charges systématiques sont strictement interdites.

Bursite purulente

La bursite sous cette forme est la plus difficile et nécessite une assistance médicale qualifiée immédiate. Toute manipulation indépendante peut avoir des conséquences tristes.

La raison en est des infections bactériennes qui se développent en raison de dommages mécaniques à la peau. En outre, si, à cause de cela, le sac synovial était endommagé, le développement d’une bursite purulente n’est pas exclu.

Les symptômes caractéristiques de la bursite dans son ensemble sont complétés par une forte fièvre et des sensations extrêmement douloureuses au coude, le code devient rouge et le gonflement est accompagné d'une sensation de pulsation et d'une augmentation de la température à cet endroit.

Le traitement de la bursite purulente nécessite une intervention chirurgicale pour éliminer le pus du coude touché. À ces fins, excision, traitement avec antiseptique, drainage sous forme de cathéter pour la décharge du pus nouvellement formé.

Ré-opération possible. En outre, un traitement antibiotique est sélectionné, qui est sélectionné après avoir examiné le contenu du sac articulaire.

Raisons

Les causes de l'inflammation peuvent varier d'une blessure banale à une infection. Selon la classification, une bursite septique (infectieuse) et aseptique (inflammatoire) est distinguée. Pour les poches ulnaires caractéristiques sont les deux types de bursite.

Dans certains cas, le sac ulnaire peut être endommagé à la suite d'un mécanisme de blessure directe, tel qu'un coup ou une chute sur la zone de l'articulation du coude. La blessure provoque des déchirures dans les tissus du sac ulnaire et une hémorragie dans la cavité du sac ulnaire.

Dans certains cas, le sang peut remplir complètement la cavité de la bourse ulnaire et celle-ci peut gonfler, entraînant ainsi une forme caractéristique de l'articulation du coude.

On pense que le sang accumulé dans la cavité du sac ulnaire déclenche une réaction inflammatoire. Suite à une inflammation, les parois du sac cubital s'épaississent, deviennent moins élastiques et leurs propriétés de glissement disparaissent. En conséquence, une bursite à sacs coudés se développe.

Des poches ulnaires peuvent survenir à la suite d'une pression constante sur la région de l'articulation du coude. Certains travailleurs travaillent dans une position où ils reposent les coudes sur une surface dure. Si le coude est constamment blessé, il en résulte une inflammation et une bursite du coude.

Une bursite peut également être causée par une infection. Une petite égratignure ou une pointe dans la poche du coude peut entraîner une infection. Ou, après une blessure, l'infection peut pénétrer dans les tissus endommagés du sac ulnaire avec le sang provenant de la source d'une infection chronique dans le corps, telle qu'une dent carieuse.

L'infection entraîne une accumulation de pus dans la cavité du sac ulnaire. Les conséquences d'une bursite infectieuse de l'ulna peuvent être assez graves.

Les principaux provocateurs de la maladie sont:

  • surcharge prolongée des mains - ce phénomène se produit lorsqu'il est nécessaire de garder les mains dans une position pendant longtemps, afin d'effectuer des mouvements monotones dans les mains, dans lesquels les coudes sont impliqués. En outre, une surcharge survient lorsqu’une très forte charge physique est exercée sur les mains. Un tel facteur provocant est principalement présent chez les athlètes, les employés de bureau et les travailleurs sur le convoyeur;
  • lésions traumatiques des coudes, ainsi que des tendons du coude;
  • processus inflammatoire au niveau de l'articulation - en cas d'arthrite ou de goutte du coude, la poche synoviale subit une lésion permanente et l'inflammation se propage progressivement. Il en résulte une bursite chronique du coude;
  • maladies auto-immunes;
  • intoxication grave du corps;
  • la tuberculose;
  • la syphilis;
  • la gonorrhée;
  • blessure profonde du coude ouverte - l'inflammation se développe en raison de la pénétration de l'infection à travers la plaie dans l'articulation;
  • la présence de bactéries pyogènes - dans ce cas, une bursite purulente se produit lorsque des agents pathogènes pénètrent dans l'articulation avec un flux sanguin et lymphatique. Il est inacceptable de se soigner avec cette forme de maladie, car elle peut entraîner non seulement la perte d'une main, mais également une sepsie, qui n'est pratiquement pas guérissable, même avec le traitement le plus moderne et le plus opportun.

Symptômes de la bursite du coude

Le premier symptôme de la bursite ulnaire est un gonflement soudain qui ne provoque pas de douleur et n'interfère pas avec le mouvement de l'articulation. Cet œdème est souvent négligé, ce qui retarde le début du traitement et aggrave le tableau. Progressivement, le sac synovial augmente et la douleur apparaît à mesure que l'inflammation augmente.

La température augmente, indiquant un processus inflammatoire, il y a une rougeur de la peau. Plus le sac synovial augmente, moins le coude devient mobile. Chaque mouvement du coude devient douloureux.

Dans le cas d'une bursite purulente, lorsque la flore microbienne rejoint le processus inflammatoire, des phlegmons ou fistules intermusculaires et sous-cutanés se forment, ce qui provoque une arthrite purulente. L'arthrite purulente survient généralement dans un contexte de fièvre - augmentation de la température jusqu'à 40 degrés, somnolence et indisposition.

Le sac coudé peut grossir plusieurs fois. Cela est dû à l’épaississement des parois du sac ulnaire et au remplissage du sac ulnaire avec du liquide inflammatoire. La quantité de liquide inflammatoire est généralement associée à la phase d'inflammation.

S'il y a une inflammation dans la phase active, la quantité de liquide inflammatoire augmente et la taille du sac augmente. Avec les grands sacs coudés, l’articulation du coude, vue de côté, prend une apparence caractéristique.

En cas d'infection du sac ulnaire, le coude devient enflé, très douloureux et chaud au toucher. Dans ce cas, en plus des signes locaux d'inflammation (douleur, rougeur, augmentation de la température locale, œdème), des symptômes communs se développent - fièvre, frissons, modifications de l'analyse sanguine. Nécessite une intervention chirurgicale d'urgence - ouverture et drainage des sacs ulnaires.

Si vous n'allez pas chez le médecin et n'ouvrez pas le sac ulnaire, l'abcès peut se percer tout seul, mais cela peut entraîner des complications systémiques.

Le plus souvent, lorsqu'une maladie survient, les patients se plaignent de l'apparition des symptômes suivants:

  • gonflement de l'articulation touchée qui se produit sans raison apparente;
  • une augmentation significative de l'articulation touchée;
  • inconfort commun - il peut y avoir des sentiments de pression, de distension et de démangeaisons spécifiques;
  • douleur dans l'articulation du coude même avec un léger mouvement;
  • limitation sévère de la mobilité du bras affecté;
  • rougeur sévère de la peau sur l'articulation;
  • fièvre - de mineure à forte;
  • faiblesse générale;
  • somnolence;
  • transpiration excessive;
  • ganglions lymphatiques enflés;
  • l'apparition d'une fistule sur le coude.

Si vous avez remarqué la manifestation d'un ou plusieurs des symptômes ci-dessus, n'hésitez pas et contactez votre médecin, la douleur et l'enflure de l'articulation étant une raison suffisante pour rendre visite au médecin.

Un diagnostic et un traitement opportuns aideront à éviter les complications, la dégradation de la qualité de vie et l’incapacité, et favoriseront probablement le rétablissement.

Dans la très grande majorité des cas, la bursite de l’articulation du coude débute par un processus inflammatoire suppuratif qui, en l’absence de traitement, devient purulent. En plus de la suppuration, le fait de refuser un traitement est également dangereux car la maladie peut se transformer en une forme chronique ou récurrente.

Diagnostic de la bursite

Le diagnostic de bursite ulnaire devient évident après l'examen du patient. Il est tellement évident qu’il n’est pas nécessaire de recourir à des méthodes spéciales d’examen, à l’exception de la radiographie (instantané) de l’articulation du coude dans la projection latérale.

Les radiographies ne sont pas nécessaires pour le diagnostic, mais pour évaluer l'état du processus ulnaire de l'ulna. Parfois, en raison d'une blessure ou d'une inflammation chronique, un ostéophyte (pic osseux) se forme sur l'olécrane. De plus, l'ostéophyte endommage souvent la poche coudée et favorise l'inflammation. Une radiographie aide à résoudre le problème du choix d'une méthode de traitement de la bursite ulnaire.

Si l'ostéophyte sur l'olécranium est suffisamment grand, il est alors conseillé de procéder à un traitement chirurgical de la bursite avec résection de l'ostéophyte.

Il n’existe pas de méthode d’examen spécifique pour le diagnostic. Cette maladie est détectée lors d'un examen approfondi, qui comprend les types de diagnostic suivants:

  • Examen du médecin de la spécialité concernée
  • Prise d'histoire;
  • Examen radiographique;
  • Échographie;
  • Tests de laboratoire (sang, urine);
  • Indicateur de chaleur;
  • IRM
  • Ponction de l'articulation du coude.

Si le médecin ne sait pas si la bursite est inflammatoire ou infectieuse, la poche ulnaire est perforée et l’échantillon de liquide obtenu est envoyé au laboratoire aux fins de recherche. Les liquides sont semés pour détecter la microflore et déterminer sa sensibilité aux médicaments antibactériens.

Ainsi, le médecin reçoit une réponse à deux questions: la bursite est-elle infectieuse ou inflammatoire et, si la bursite est infectieuse, quel antibiotique doit être traité.

Bursite du traitement de l'articulation du coude

Il existe plusieurs types de traitement pour la maladie: la thérapie conservatrice, chirurgicale et aussi la thérapie physique. Le traitement conservateur comprend le repos et le changement d'activité pour une personne plus calme et moins énergivore, l'application de compresses froides pendant 20 minutes aux tumeurs, la compression avec un bandage élastique sur l'articulation touchée, la fixation du coude au niveau du cœur (réduisant ainsi le flux sanguin et l'inflammation).

Le traitement de toute bursite dépend de son caractère infectieux ou non. La bursite septique nécessite un traitement antibiotique, souvent par voie intraveineuse. L'aspiration du liquide de la bourse peut être nécessaire - retrait du liquide avec une aiguille et une seringue dans des conditions stériles.

En outre, la bursite septique nécessite une observation et un traitement plus poussés. Des aspirations répétées, un drainage chirurgical et même - dans de rares cas - le retrait de la bursite enflammée (bursectomie) peuvent être nécessaires.

En cas de bursite chronique, il est parfois nécessaire d’éliminer les dépôts de calcium, s’ils sont suffisamment volumineux, gênants ou gênant les mouvements.

Dans le cas de la bursite non infectieuse, des injections de corticostéroïdes dans la bourse peuvent également être utilisées, parfois en même temps que la procédure d'aspiration. Mais le plus souvent dans ce cas, le repos est recommandé, les anti-inflammatoires et les analgésiques (si nécessaire).

Pour la bursite aseptique, des blocs de glace peuvent être utilisés. Parfois, au lieu du froid, avec une bursite, la chaleur aide mieux (une bouteille d'eau chaude, une pommade chauffante), ou l'alternance de compresses froides et chaudes.

Traitement conservateur

La bursite ulcéreuse traumatique peut être traitée de manière conservatrice. Si la blessure a provoqué une accumulation importante de sang, une ponction est réalisée à l'aide d'une aiguille épaisse ou une petite incision est pratiquée pour éliminer tout le sang accumulé dans la cavité du sac ulnaire.

La question de la faisabilité de la ponction est résolue par un médecin. Il y a un petit risque d'infection du sac ulnaire lors de l'exécution de ces manipulations. La ponction est donc réalisée dans le vestiaire en respectant toutes les règles de l'asepsie et de l'antisepsie. Après la ponction, un pansement stérile est appliqué.

La bursite chronique ulnaire est un problème qui peut réduire la capacité de travail et dégrader la qualité de la vie. Gonflement et douleur sont les principales manifestations. Les activités quotidiennes routinières peuvent causer de l'inconfort. Le traitement commence généralement par une tentative de soulager le syndrome inflammatoire.

Les mesures visant à soulager l'inflammation sont le repos dans l'articulation du coude et l'utilisation d'anti-inflammatoires. Des médicaments tels que le diclofénac, le voltarène et l’ibuprofène sont utilisés pour soulager l’inflammation et le gonflement.

S'il y a un liquide inflammatoire dans le sac, une ponction peut être effectuée pour retirer le liquide et d'autres recherches en laboratoire. Pendant la ponction, à condition qu'il n'y ait aucun signe d'infection dans la cavité du sac ulnaire et en l'absence d'autres contre-indications, une petite quantité d'un stéroïde, tel que la cortisone, peut être administrée.

Les stéroïdes sont des anti-inflammatoires puissants. Son effet anti-inflammatoire peut durer plusieurs semaines.

La consultation d'un physiothérapeute est nécessaire. Un physiothérapeute vous aidera à choisir une procédure physiothérapeutique en tenant compte de toutes les caractéristiques et de toutes les contre-indications. L'utilisation de la chaleur, du froid, des ultrasons ou de l'UHF aide généralement à réduire la douleur et l'enflure.

L'utilisation de traitements à froid ou à la chaleur aidera à améliorer la situation à la maison. On montre généralement le froid immédiatement après une blessure, les traitements thermiques au cours d’une inflammation chronique; Dans tous les cas, l'utilisation de toute méthode d'exposition doit être discutée avec votre médecin.

Si la bursite est infectieuse, le sac ulnaire doit être complètement drainé, c'est-à-dire que tout le liquide inflammatoire ou le pus est éliminé. Une condition préalable est d'assurer le reste du coude et la nomination de médicaments antibactériens. Les patients atteints de bursite infectieuse sont observés par un médecin jusqu'à la disparition complète de l'inflammation.

Traitement chirurgical

  1. Coudière drainante

Si une infection aiguë se développe ou si des micro-organismes ont été semés à la suite d'une étude du fluide obtenu à partir de la poche ulnaire, celle-ci doit alors être drainée. Le sac ulnaire est ouvert chirurgicalement, c’est-à-dire qu’une petite incision est faite à travers laquelle l’écoulement peut être complètement drainé.

Parfois, pour améliorer le débit, il est conseillé d’utiliser un tube ou un demi-tube. Une fois la sortie de sortie assurée, le patient est observé jusqu'à la guérison complète de la plaie. Habituellement, l'amélioration survient en quelques jours. Dans la bursite infectieuse, des médicaments antibactériens sont prescrits.

  • Retrait de la bourse (bursectomie)
  • En cas de bursite chronique, les parois du sac s'épaississent, le sac grossit et les plis du sac apparaissent. Avec un traitement conservateur, il est possible de soulager l'inflammation, mais après un certain temps, le processus inflammatoire redevient aigu. Faire le travail et les activités quotidiennes devient difficile. Dans ce cas, il convient de penser au traitement chirurgical - retrait du sac ulnaire.

    Une coupe est faite dans la projection du sac coudé. Sac excisé. Définir les limites du sac ne pose généralement pas de problème, car ses parois sont considérablement épaissies. Après le retrait du sac lui-même, le processus ulnaire est examiné. Toute irrégularité sur l'olécrane doit être éliminée et sa surface lissée. Après cela, la peau est suturée en couches.

    Après l'opération, il est conseillé de poser votre main sur l'attelle pendant quelques jours pour assurer la paix et une meilleure guérison de la plaie postopératoire, après quoi vous pourrez commencer les activités de rééducation.

    Étant donné que dans cette zone, il est nécessaire de veiller à ce que la peau glisse sur le processus ulnaire, un nouveau sac de tissu conjonctif se forme dans le corps. Cela se produit dans le processus de réhabilitation quelque temps après l'opération. Pour que ce processus se déroule sans complications, il est conseillé de suivre le programme de rééducation prescrit.

    La bursite du coude, dont le traitement n'a pas été effectué uniquement dans le cadre de la médecine officielle, a généré plusieurs remèdes populaires efficaces, dont l'utilisation ne contredit pas les indications médicales. Sous forme légère aidera à guérir la bursite des remèdes populaires du coude énumérés ci-dessous.

    Remèdes populaires

    1. Enveloppes de nuit de pommes de terre, betteraves et chou

    De fines tranches de pommes de terre sont étalées sur du coton qui enveloppe le joint douloureux. Tout cela est emballé avec un film plastique et un matériau isolant thermique. La procédure est répétée toutes les nuits, en alternant pommes de terre, betteraves et chou. Pour de meilleurs résultats, répétez le cours pendant 2-3 cycles.

  • Utilisation orale d'infusion de graines de céleri

    Une cuillère à soupe de graines est versée dans un verre d'eau bouillante et recouverte d'un couvercle, puis infusée dans un endroit chaud pendant deux heures. La perfusion terminée est filtrée et prise deux fois par jour pendant deux semaines. Cette infusion a un effet anti-inflammatoire et renforce le système immunitaire.

  • Lotions de teinture de propolis

    10 grammes de propolis sont mélangés à 1/3 de tasse de vodka et infusés pendant une semaine dans un endroit sombre dans un récipient fermé. À partir de ce mélange, faites des lotions jusqu'à l'élimination complète de l'œdème.

  • Extraits de conifères

    1,5 kg d'aiguilles de pin et de cônes sont versés dans un seau d'eau et soigneusement bouillis, puis maintenus dans un récipient fermé pendant 12 heures. L'extrait filtré est ajouté au bain pendant chaque bain. Cette procédure réduit les poches et renforce le système immunitaire.

  • Compresse d'onguent Vichnevski avec de l'alcool

    La pommade Vishnevsky et une petite quantité de vodka ou d’eau de cologne sont appliquées sur du tissu en coton. La compresse obtenue est appliquée sur l'articulation pendant un jour et réduit le gonflement. La procédure est répétée à des intervalles de plusieurs jours.

  • La compresse de sel soulage rapidement l'inflammation et élimine la douleur.

    En outre, le sel pénètre facilement dans les tissus et produit un puissant effet antiseptique. Pour le traitement devrait prendre 1 cuillère à soupe de sel et dissoudre dans 250 ml d'eau tiède.

    Après cela, la composition doit être humidifiée avec un tissu de coton et fixée au coude du patient. De là-haut, la compresse est recouverte de polyéthylène, fixée avec un pansement adhésif et chauffée avec un foulard en laine. Laissez une compresse pour l'impact toute la nuit. La durée du traitement est de 7 jours.

  • La feuille de chou fait également face à la maladie.

    Afin de l'appliquer à des fins thérapeutiques, vous devez prendre 1 feuille de chou blanc frais et, après avoir fait bouillir dans de l'eau bouillante, légèrement battre. Après cela, la feuille est appliquée sur l'articulation douloureuse et fixée avec un bandage. Laissez une compresse pendant 8 heures.

    Le moyen le plus pratique de le mettre au coucher. La durée du traitement est de 10 jours maximum. Afin de rendre ce traitement encore plus efficace, l'articulation du coude, avant d'y déposer le chou, est enduite de miel naturel.

  • Bon résultat donne l'utilisation de pommade à base de miel.

    Pour sa préparation, vous devez prendre 2 cuillères à soupe de miel de haute qualité et combiner avec 3 cuillères à soupe d'alcool médical; Lorsque les deux ingrédients sont mélangés, ils ajoutent 1 cuillère à soupe de jus d'agave. Une fois qu'une formulation homogène est obtenue, le médicament peut être utilisé. Ils se frottent le coude avant de se coucher, puis le réchauffent avec un foulard en laine.

  • La teinture à base de graines est un excellent médicament.

    Il soulage rapidement l'inflammation et renforce le système immunitaire. Pour sa préparation est nécessaire de prendre 1 cuillère à soupe de graines et verser 1 tasse d'eau à une température de 95 degrés. Insister sur le médicament pendant 1 heure dans un thermos.

    Après ce temps, la perfusion est drainée et prise oralement dans 1 cuillère à soupe matin et soir. La durée de consommation de drogue est de 2 semaines.

  • La teinture de propolis rétablit également rapidement la santé de l'articulation du coude.

    Pour la thérapie, on écrase 10 g de propolis et verse 80 ml de vodka de très haute qualité. Après cela, le médicament est retiré pour insister dans le noir pendant 5 jours. Ensuite, dans le médicament obtenu, le coton est humidifié et, légèrement pressé, appliqué sur l'articulation douloureuse.

    De là-haut, il est recouvert de polyéthylène, puis fixé avec un pansement adhésif. Compresse réchauffée avec une écharpe en laine. Poursuivre le traitement jusqu'à la disparition des symptômes de la maladie.

  • Compresse de jus de raifort et de radis noir.
  • Pour obtenir une composition médicinale, il est nécessaire de mélanger en quantité égale les jus de ces légumes fraîchement pressés et de les imbiber du tissu de coton. Il est appliqué sur le coude du patient, préalablement lubrifié au miel et recouvert de polyéthylène, fixé à l'aide d'un bandage.

    Laissez une compresse pendant 3 heures. En cas de très forte sensation de brûlure, la compresse est retirée à l'avance, sinon vous risquez une brûlure chimique de la peau.

    Une bursite facile des remèdes populaires au coude peut être soignée en une à deux semaines, sous réserve des procédures. Avec une progression grave du processus inflammatoire et le manque d'efficacité des remèdes populaires pendant plus de deux jours, vous ne devez pas vous impliquer dans un traitement personnel.

    Un traitement opportun dans un établissement médical aidera à éviter le développement de la maladie et à prescrire le traitement le plus efficace.

    Rééducation après traitement de la bursite du coude

    Pendant le traitement conservateur

    Pendant le traitement conservateur de toute rééducation spéciale, en règle générale, il n’est pas nécessaire. Il est nécessaire de limiter l'activité motrice dans l'articulation du coude lors du développement d'une inflammation. Une fois que l'inflammation a commencé à être résolue, une augmentation de la charge et de l'amplitude des mouvements dans l'articulation du coude est autorisée.

    Certains ne sont pas dérangés par une poche de coude surdimensionnée. La bursite du coude, qui n'est pas associée au processus infectieux, peut se ressembler sans traitement.

    Après traitement chirurgical

    Après la chirurgie pour une meilleure cicatrisation, l'articulation du coude est fixée à l'aide d'une attelle en plâtre. Si la plaie guérit sans complications, le pneu est retiré pendant 3 à 5 jours et le processus de rééducation commence. Les premières séances ont lieu avec un instructeur en physiothérapie, ce qui aide à effectuer les exercices nécessaires.

    Habituellement, la rééducation ne pose pas de problème et les patients, après plusieurs séances, peuvent s'entraîner à la maison sans contrôle de l'instructeur. La récupération est assez rapide. Si le travail n'est pas lié à des mouvements constants de l'articulation du coude et à un soutien du coude, il est alors possible de reprendre les activités quotidiennes dans 3-4 semaines.

    Si un appui du coude est nécessaire, la réadaptation peut prendre 2 à 3 mois. Pendant ce temps, il est nécessaire d'éviter complètement de compter sur l'articulation du coude.

    Prévention de la bursite du coude

    Le sac synovial des articulations du coude est situé près de la surface de la peau, il est donc très facile de l’endommager. Les règles de prévention peuvent prévenir le développement de la bursite avec une grande efficacité et nous ne devons pas les oublier.

    Principales mesures préventives concernant les maladies, les médecins soulignent:

    • utilisation d'une protection pour les coudes lors de l'occupation de sports potentiellement dangereux;
    • mettre les coussinets sous les coudes quand ils doivent rester longtemps sur une surface dure;
    • traitement en temps opportun de tout processus purulent dans le corps;
    • avertissement de surcharge des mains;
    • prévention de l'hypothermie des coudes.

    Toutes ces actions simples aident à garder vos articulations en bonne santé. La prévention de la bursite du coude est beaucoup plus facile à traiter et ne doit donc pas être négligée. Si des symptômes apparaissent, un traitement urgent est nécessaire.
    "alt =" ">