Traitement de l'arthrose du pied: les causes de la pathologie

Le traitement de l'arthrose du pied est un problème urgent pour de nombreuses personnes. La pathologie peut toucher toute personne à n'importe quel âge, mais le plus souvent, les femmes en souffrent en raison d'un effort physique accru et d'une mauvaise distribution.

Lorsque l'arthrose du pied se développe, les symptômes et le traitement (la photo 1 montre clairement ce que c'est) ont leurs propres caractéristiques qui distinguent la maladie d'autres pathologies articulaires. L'arthrose de la cheville est l'une des formes de la maladie (les symptômes et le traitement, les photos et les causes sont discutés en détail ci-dessous), ce qui provoque souvent de graves problèmes de mobilité humaine. En général, l'arthrose est une maladie très grave et dangereuse.

Photo 1. Arthrose des pieds

Essence de la maladie

L'arthrose de n'importe quelle localisation est une lésion dégénérative dystrophique de l'articulation en cours de destruction progressive à long terme des tissus articulaires, lorsque les troubles dystrophiques s'accompagnent de réactions inflammatoires. Une maladie progressive entraîne des modifications structurelles dans les tissus, une perte d'élasticité du cartilage, suivie d'une ossification et d'une destruction du cartilage, l'apparition de défauts sous la forme de fissures, de phoques.

Une caractéristique importante de l'arthrose est le fait que la pathologie ne s'étend pas au-delà de l'articulation, mais des modifications importantes se produisent dans la zone même de l'articulation: déformation et destruction, modifications biochimiques de la composition des tissus, formation de croissances osseuses terminales (ostéophytes), mobilité réduite. Bien que l'arthrose soit généralement une maladie dégénérative, la destruction du cartilage entraîne des réactions inflammatoires dans les tissus périarticulaires mous, ce qui aggrave le tableau clinique. Approvisionnement en sang considérablement aggravé dans les processus articulaires et métaboliques.

L'arthrose du pied (photo 1) est une pathologie de nature chronique qui se développe dans un ordre approprié: des périodes de rémission alternent avec des phases aiguës accompagnées de symptômes prononcés. De par la nature de la naissance, la maladie est divisée en formes primaire et secondaire. L'arthrite primaire se produit sur une articulation en parfaite santé lorsque certaines conditions sont créées. La forme secondaire est une conséquence d'un autre type de maladie ou d'une lésion mécanique préliminaire de l'articulation.

Caractéristiques étiologiques de la pathologie

L'origine de l'arthrose résulte de troubles circulatoires et du métabolisme des tissus articulaires, qui entraînent la perte de protéoglycanes dans le cartilage et, par conséquent, l'élasticité. Le mécanisme étiologique est déclenché par des facteurs internes et externes. Dans le même temps, des facteurs internes peuvent être congénitaux ou acquis. Les causes congénitales sont associées à des pathologies de formation et de structure du pied.

Les causes les plus caractéristiques de provocation congénitale comprennent les défauts suivants: pied plat; formation anormale des articulations; état raccourci de l’un des membres, forme irrégulière de la jambe, position déformée des doigts, courbure du pouce, forme martelée des doigts. Les anomalies acquises de la structure comprennent diverses blessures, notamment des fractures osseuses et leur fusion impropre; entorses et ruptures de ligaments, etc. Les facteurs internes comprennent les maladies pouvant causer des perturbations métaboliques, mais surtout des pathologies endocriniennes, ainsi que la tuberculose, la gonorrhée, l’encéphalite, la syphilis. Une violation de l'apport sanguin est observée avec les varices.

Le port de talons hauts est un facteur de risque.

L'influence externe affecte de manière significative la formation d'arthrose du pied. Parmi ces facteurs, les raisons suivantes sont particulièrement soulignées: malnutrition, surpoids, faiblesse musculaire due au manque d'entraînement, port de chaussures inconfortables (chaussures serrées, chaussures à talons, chaussures à semelles rigides et raides), taille élevée d'une personne, surcharge physique, engelures, exposition prolongée à des facteurs inconfortables. posture avec apport sanguin réduit au bas des jambes ou compression forcée prolongée du pied et du bas des jambes. Le groupe de risque accru peut être attribué en toute sécurité aux personnes engagées dans des activités associées à une charge importante sur les pieds: athlètes, danseuses. Le risque d'arthrose est considérablement accru chez les femmes enceintes.

Comment fonctionne l'arthrose dans la région du pied

En cas d'arthrose du pied, les symptômes et le traitement dépendent du stade de développement de la maladie et de la localisation de la pathologie dans la région du pied. La maladie se développe progressivement et, au début, elle est imperceptible pour la personne qui amincit les coussinets cartilagineux. À mesure que la maladie progresse, une destruction irréversible des tissus et une croissance osseuse se produisent, ce qui entraîne l'apparition de signes prononcés de la maladie.

Au fur et à mesure que la pathologie se développe, un certain nombre de symptômes caractéristiques apparaissent: une crise inhabituelle lorsque l’articulation se déplace; raideur articulaire au matin; l'apparition de rougeur et de gonflement; augmentation de la température locale dans la zone touchée; la formation de cors d'une espèce spécifique; fatigue en marchant. Le syndrome douloureux ne se manifeste d’abord que pendant la marche, surtout sur un plan incliné, et disparaît après le repos, mais il est également ressenti au repos. La déformation dans la zone touchée entraîne une modification de la démarche et de la boiterie. Dans un état négligé, de petits nodules denses se trouvent dans les lieux de développement de la pathologie. L'arthrose du pied ou l'ostéoarthrose de la cheville se développent avec des modifications de la structure du tissu osseux.

L'arthrose du pouce du pied est le plus souvent formée. C'est lui qui souffre le plus des pieds plats, des chaussures serrées, de la structure anormale du pied. Assez souvent, les petites articulations du pied sont touchées. Dans ce cas, les symptômes suivants sont visibles: nodules de Heberden sous forme de phoques sur les doigts et rougeurs autour de ces défauts; déformation progressive conduisant à la torsion des doigts. Avec la défaite des os métatarsiens, toute articulation peut en souffrir. Ce processus s'accompagne de manifestations paroxystiques douloureuses.

Arthrose sur le gros orteil

L'arthrose des phalanges des doigts affecte généralement plusieurs doigts à la fois. Un signe caractéristique - nature rythmique douloureuse en marchant. La localisation de la pathologie est également possible dans la partie médiane du pied, ce qui se traduit par un œdème dans cette zone et le syndrome douloureux correspondant. Une arthrose déformante de la cheville est associée à des charges excessives et à des blessures. Lorsque l'arthrose de la cheville apparaît, les symptômes et le traitement sont définis en fonction de la zone touchée. La pathologie est accentuée par le zona (photo 2). L'arthrose de la cheville a un trait caractéristique: le syndrome douloureux de départ qui survient lorsque l'on tente de se tenir debout sur une jambe douloureuse après une position assise prolongée. Une fois que vous avez réussi à marcher quelques pas, la douleur diminue. (Photo 2. Arthrose de la cheville)

Développement par étapes de la maladie

Il y a plusieurs étapes dans le développement de la maladie. Lors du diagnostic de l'arthrose des articulations du pied, un traitement est prescrit en tenant compte de cette pathologie particulière. Les étapes suivantes sont distinguées:

  1. Le stade initial (grade 1) correspond à un léger rétrécissement de l'interligne articulaire, mais les processus de destruction ne sont pas irréversibles. À ce stade, les symptômes de la maladie se traduisent par des douleurs mineures après une longue marche, ainsi que par une fatigue exceptionnellement rapide.
  2. Le deuxième stade (grade 2) s'accompagne d'un rétrécissement prononcé de l'interligne articulaire, début de la croissance des ostéophytes osseux. Le syndrome douloureux devient intense et la mobilité des articulations est altérée. L'œdème commence à se manifester.
  3. La troisième étape (degré 3): un rétrécissement significatif de l’écart jusqu’à sa fermeture complète à la suite de la destruction du rembourrage du cartilage, l’apparition de nombreuses excroissances osseuses. Cette phase est marquée par une déformation notable du pied. Le syndrome douloureux se fait sentir même au repos. Il y a une boiterie.

Caractéristiques du diagnostic de pathologie

À cette fin, des analyses de sang, de CRP et d’acide urique sont effectuées et des échantillons rhumatoïdes sont prélevés.

Le diagnostic est affiné à l'aide de radiographies en deux projections, ce qui permet d'identifier le degré de rétrécissement de l'interligne articulaire et la formation de croissances osseuses. L'arthroscopie permet d'analyser plus en détail l'état de l'articulation. L'échographie, la tomodensitométrie et l'IRM de l'articulation sont également utilisées comme méthode de clarification.

Principes de base du traitement de la pathologie

L'arthrose s'exprime dans l'atrophie des tissus de l'articulation, de sorte qu'un certain nombre de lésions sont irréversibles. La restauration complète du cartilage articulaire n’est possible qu’au stade initial. Lorsqu'une maladie est négligée, la tâche du traitement devient la cessation du processus destructif, l'élimination du risque de rechute et la restauration maximale possible de la fonction motrice. Lorsque l'arthrose est diagnostiquée, incl. arthrose de la cheville, le traitement repose sur un effet complexe.

Arthrose de la cheville

Dans le traitement de l'arthrose peuvent être impliqués en tant que méthodes non médicamenteuses, et la pharmacothérapie, ainsi que la chirurgie dans les cas particulièrement graves. En ce qui concerne les effets non médicinaux, les méthodes suivantes sont utilisées: physiothérapie (exercices de physiothérapie), physiothérapie, réflexothérapie, massage thérapeutique.

Le traitement pathologique ne sera pas efficace si vous n'éliminez pas les effets indésirables sur les articulations touchées. Il est nécessaire de prévoir les conditions préventives suivantes:

  1. Surpoids, optimisation de la nutrition
  2. Activation du mode de vie et initiation à la pratique quotidienne de la marche et de l'éducation physique
  3. Assurer un repos rapide
  4. Sélection de chaussures optimales, à la fois en taille et en modèle - le talon ne doit pas dépasser 4,5 cm, l'utilisation de semelles spéciales vaut également la peine
  5. Marcher pieds nus sur une surface dure.

Dans le traitement de l'arthrose du pied à différents stades, les schémas généraux suivants sont recommandés:

  1. La maladie au stade initial: chaussures orthopédiques et semelles spéciales; méthodes de physiothérapie; Thérapie d'exercice; massage thérapeutique; prescription de type non stéroïde; mesures préventives générales.
  2. Avec le développement des étapes 2-3: la nomination d'analgésiques; l'introduction de médicaments directement dans l'articulation; traitement chirurgical.

Comment se passe la pharmacothérapie?

La base du traitement de l'arthrose des pieds est le traitement médical. Ce traitement est effectué par une méthode complexe avec la nomination de médicaments de différents groupes. Le schéma thérapeutique est individuel et prend en compte l'évolution de la maladie, l'âge du patient et les caractéristiques de son corps. Tous les médicaments ne peuvent être pris que sur ordonnance. Ce traitement est généralement effectué par un rhumatologue.

Pour éliminer le syndrome douloureux, les médicaments anesthésiques sont utilisés sous la forme de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Le paracétamol, le diclofénac et l’acéclofénac sont les plus courants. L’une des meilleures options est la réception de l’indométacine, qui permet en outre de restaurer le tissu cartilagineux. Le nimésulide ou le méloxicam peuvent être utilisés sur ordonnance.

La tâche la plus importante de la pharmacothérapie est d’arrêter la destruction du cartilage et la régénération du tissu cartilagineux. Des chondroprotecteurs sont prescrits à cette fin: sulfate de chondroïtine, acide hyaluronique, sulfate de glucosamine, artrodarine, diacéréine, artra, struktum. Ces médicaments peuvent être pris par voie orale ou injectés dans l’articulation par injection (Alflutop, Hondrogard). Pour restaurer la composition du liquide synovial nommé Synvisk, Gilgan, Fermatron.

Si une réaction inflammatoire est impliquée dans le processus, vous devrez prendre des glucocorticoïdes tels que Kenalog, Diprospan, de préférence avec des anesthésiques (lidocaïne). Les spasmes musculaires sont prescrits pour éliminer les spasmes musculaires. Nous ne devons pas oublier l'effet tonique. Des complexes vitaminiques et des préparations renforçantes sont utilisés à cet effet: Vitrum, Centrum, Berokka, Materna, Teravit. Les pommades chauffantes ayant des effets anti-inflammatoires et analgésiques sont recommandées en tant que remède externe: Menovazine, Nikofleks, Apizatron, Viprosal, Ungapivan.

Utiliser d'autres technologies

La thérapie physique est la base du traitement au stade initial de la maladie et une aide précieuse au traitement médicamenteux aux stades ultérieurs. Les méthodes suivantes sont considérées comme les technologies les plus efficaces: le rayonnement laser infrarouge; Suf-irradiation; UHF-thérapie de faible intensité; thérapie magnétique à haute fréquence; exposition aux ultrasons; bains avec des compositions thérapeutiques. Assez populaire - phonorez et électrophorèse.

Magnétothérapie pour arthrose des pieds

Dans les cas particulièrement graves et négligés, en dernier recours, un traitement chirurgical est effectué. Les principales méthodes de traitement chirurgical comprennent les techniques suivantes: arthrodèse, basée sur la fixation de l'articulation touchée; arthroplastie, y compris réparation chirurgicale de l'articulation avec remplacement du tissu endommagé; arthroplastie, c'est-à-dire installation d'un élément artificiel à la place de l'articulation détruite.

À la maison, les résultats du traitement peuvent être corrigés à l'aide de remèdes populaires. À cette fin, on prépare des onguents, des lotions, des compresses, des teintures, des décoctions de remèdes naturels d'origine végétale et animale, de fabrication artisanale. Montre assez efficacement une décoction de farine d'avoine (60-65 g pour 0,5 l d'eau). Ce composé est utilisé comme une compresse sur l'articulation touchée. Compresse pour la nuit peut être préparé comme un mélange de kéfir et de craie moulue. Le mélange suivant est recommandé pour l'ingestion: huile d'olive (2 c. À soupe), ail haché (1 c. À thé) pour 0,5 litre d'eau bouillante.

L'arthrose des pieds est très dangereuse si elle n'est pas arrêtée à temps. Une forme de pathologie négligée peut entraîner une perte de mobilité et une invalidité. Seul un traitement rapide peut vaincre la maladie et maintenir des pieds en bonne santé.

Arthrose du pied

L'arthrose du pied est un processus dégénératif-dystrophique qui commence dans le tissu cartilagineux des articulations du pied et conduit progressivement à la déformation des articulations et à leur destruction. Le plus souvent, le processus pathologique affecte l'articulation du gros orteil, mais peut se produire dans la partie talon et dans d'autres départements. L'arthrose du pied affecte les hommes et les femmes, mais ces dernières y sont plus susceptibles. Le risque de développer la maladie augmente avec l'âge, environ 85% des personnes de plus de 55 ans souffrent d'arthrose du pied. La maladie est également présente dans d'autres groupes d'âge, principalement parmi les personnes pratiquant un sport actif.

Pied - jambe inférieure. L'avant-pied est formé par le métatarse et les orteils, le dos est constitué des os du tarse. Les principales fonctions du pied sont de fournir un soutien pour le corps et la capacité de déplacer le corps dans l'espace. Le squelette osseux du pied est formé de 26 os. Le pied présente trois points de soutien osseux, deux situés dans la partie antérieure et un dans la partie postérieure. La charge principale est le calcanéum et les os du métatarse. Outre les structures anatomiques décrites, le pied présente un système complexe de muscles, de ligaments, de tendons, de nerfs et de vaisseaux sanguins.

Avec le développement du processus pathologique dans le cartilage articulaire, ces derniers perdent leur élasticité, s'assèchent et s'affaissent progressivement, leur fonction d'amortissement diminue. En conséquence, la charge sur la surface osseuse augmente, ce qui conduit à une violation de la microcirculation du sang, à l'apparition de croissances pathologiques à la surface du tissu osseux (ostéophytes). Les modifications fibro-sclérotiques se produisent dans la capsule articulaire et la synoviale, et affectent également les tendons et les ligaments du pied. En raison du développement de modifications fibreuses dans l'appareil ligamentaire, ses fonctions sont partiellement perdues, ce qui entraîne de fréquentes subluxations articulaires. La déformation de l'articulation, une altération de son mouvement entraînent des modifications des muscles environnants.

Causes et facteurs de risque

L'arthrose primaire du pied se développe sans pathologie préalable, secondaire - dans le contexte d'autres processus pathologiques du système musculo-squelettique ou directement de l'articulation (par exemple, dans le contexte du processus inflammatoire).

Les facteurs de risque incluent:

  • prédisposition génétique;
  • troubles métaboliques, maladies endocriniennes;
  • processus inflammatoires dans les articulations de l'histoire;
  • anémie et autres maladies dans lesquelles la circulation sanguine dans les tissus est altérée;
  • courbure de la colonne vertébrale;
  • défauts dans la formation du membre (pieds plats, raccourcissement d'une jambe, forme irrégulière des jambes, pied large, déformation des doigts);
  • blessure au pied;
  • faiblesse musculaire;
  • activité professionnelle, qui est associée à un long séjour en position debout, à un effort physique excessif;
  • cours intensifs de certains types d'activité physique (boxe, lutte, danse, ballet, gymnastique, etc. - ceux qui présentent un risque élevé de microtraumatismes fréquents des articulations du pied);
  • manque d'exercice;
  • mauvaise nutrition;
  • surpoids;
  • grand;
  • âge avancé;
  • porter des chaussures inconfortables, ainsi que des chaussures à talons hauts;
  • hypothermie régulière des membres inférieurs.

L'arthrose du pied se produit souvent pendant la grossesse en raison d'une augmentation de la charge des membres inférieurs, en particulier des articulations du pied. Chez les enfants, en raison de la charge accrue sur les jambes, la maladie peut survenir chez les enfants pendant la période où ils commencent à marcher. Chez les adolescents, la principale cause du développement de l'arthrose est la courbure en forme de X de l'axe du pied (déformation en valgus du pied).

Formes de la maladie

L'arthrose du pied peut être primaire (idiopathique) et secondaire, unilatérale et bilatérale.

L’arthrose du pied entraîne la déformation des orteils et, dans l’état négligé, l’immobilisation du pied et la perte de la capacité de travail du patient.

Stade de la maladie

Dans le tableau clinique de l'arthrose du pied, il y a trois étapes:

  1. La déformation des articulations est visible à l'extérieur, les premiers signes d'arthrose sont détectés sur le radiogramme, la maladie se manifeste par une légère douleur dans l'articulation touchée lors d'un effort physique.
  2. Les signes radiologiques d'arthrose sont plus prononcés: consolidation osseuse, présence d'ostéophytes, réduction de l'interligne articulaire; les mouvements dans l'articulation sont limités, la douleur survient non seulement pendant l'effort, mais également au repos, en particulier lorsque le temps change.
  3. Il existe une déformation importante du pied, les mouvements articulaires sont significativement limités voire impossibles, syndrome de douleur prononcée.

Symptômes de l'arthrose du pied

Le processus pathologique a une nature chronique, lentement progressive. Le tableau clinique dépend du stade de la maladie.

Dans la première phase de l'arthrose, le patient a périodiquement des douleurs dans la partie antérieure du pied. Habituellement, la douleur apparaît après une charge intense sur les membres inférieurs et après un repos.

Dans la deuxième phase de la maladie, les sensations douloureuses sont plus prononcées, elles surviennent non seulement après un effort physique, mais aussi spontanément (surtout lorsque le temps change), et peuvent également être permanentes. La mobilité des pieds est limitée.

Avec une arthrose du pied du troisième degré, le patient présente une déformation marquée des articulations touchées, la douleur est constante (y compris la nuit) et prononcée, les mouvements du pied deviennent presque impossibles.

L'un des symptômes caractéristiques de l'arthrose du pied aux derniers stades est un changement d'allure. Lorsque le patient marche sur le bord externe du pied, il présente une légère boiterie qui s'aggrave au cours du processus pathologique. Le développement de la boiterie se produit à la suite de sensations douloureuses dans le membre affecté, le patient tente de transférer le poids du corps vers une jambe en bonne santé. Il y a une fatigue marquée des jambes, il y a une perte d'efficacité. Lors des mouvements du pied, un resserrement se fait entendre en raison de l'apparition d'irrégularités sur les surfaces articulaires. Avec la progression du processus pathologique, la forme des doigts du membre inférieur affecté est déformée, des cors douloureux se forment dans des endroits soumis à un stress accru. Avec la défaite des orteils des patients, une douleur mécanique rythmique est notée. Dans la plupart des cas, en cas d'arthrose du pied, l'articulation du pouce du membre inférieur est touchée et, sous cette pression, les deuxième et troisième doigts sont déformés. Avec la localisation du processus pathologique dans la région du talon, on note également l’apparition d’un resserrement de la marche. Habituellement, lors d'une arthrose du pied, plusieurs zones du pied sont impliquées dans le processus pathologique.

En cas d'arthrose du pied, la douleur augmente par temps froid et humide, lorsque le membre affecté entre en contact avec de l'eau froide. Le matin après le réveil et le jour après une période de repos, il y a une contrainte de mouvement, appelée symptôme de contrainte du matin. La raideur et la douleur disparaissent en 15 à 30 minutes. Pendant l'exercice, il existe une tension musculaire excessive dans la région de l'articulation touchée.

Lorsque l'inflammation rejoint, la peau près de l'articulation touchée est hyperémique, la zone touchée gonfle. Dans certains cas, la température corporelle peut atteindre des valeurs subfébriles.

Diagnostics

Le diagnostic de l'arthrose du pied comprend l'analyse des données obtenues lors de la collecte de l'anamnèse, l'examen du membre affecté, des tests de laboratoire et des méthodes d'examen instrumentales.

Le risque de développer une arthrose du pied augmente avec l'âge, environ 85% des personnes de plus de 55 ans souffrent d'arthrose du pied.

Afin de confirmer le diagnostic, ainsi que de déterminer le stade de la maladie, un examen aux rayons X est utilisé. La radiographie permet de détecter des modifications du cartilage et du tissu osseux de l'articulation (réduction de l'espace articulaire, inégalité de la surface articulaire, etc.). Dans certains cas, recours à une arthroscopie - cette méthode permet de visualiser en détail les surfaces articulaires internes, ainsi que de réaliser une biopsie.

Si nécessaire, des études plus détaillées sont menées:

  • tomodensitométrie (permet de détecter les dommages à l'articulation, ainsi que de visualiser la structure du pied);
  • tomographie par résonance magnétique (permet de détecter des modifications des articulations métatarsiennes, ainsi que des petites articulations des doigts du membre inférieur et de déterminer le degré de leur lésion);
  • scintigraphie osseuse (permet d'évaluer l'état de l'os en fonction du degré d'accumulation d'atomes marqués dans le tissu osseux);
  • ponction articulaire avec examen ultérieur en laboratoire du liquide intra-articulaire.

Les résultats de l'analyse générale et biochimique du sang du patient peuvent indiquer la présence de troubles endocriniens et métaboliques, qui sont importants pour déterminer le facteur étiologique de l'arthrose du pied.

Le diagnostic différentiel est réalisé avec arthrite, goutte, épi de talon, pied plat.

Traitement de l'arthrose du pied

Le traitement de l'arthrose du pied commence par l'élimination des facteurs négatifs contribuant à la progression du processus pathologique. Il est nécessaire de réduire la charge sur la zone touchée (sélection des chaussures appropriées, si nécessaire, mesures visant à réduire le poids).

Le traitement est effectué sur une base ambulatoire, seulement dans les cas graves peut nécessiter une hospitalisation dans le département spécialisé de l'hôpital.

Le traitement médicamenteux de l'arthrose du pied est principalement local - les médicaments sont prescrits sous forme de pommades, de crèmes ou de gels ayant une action anti-inflammatoire et analgésique. En cas de syndrome douloureux grave, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits pour une courte durée. Si cela ne suffit pas (particulièrement souvent en présence d'une synovite secondaire prononcée), on a recours à l'administration intra-articulaire de médicaments à base d'hormones corticostéroïdes.

Parfois, afin d'empêcher la destruction ultérieure du cartilage et des déformations des articulations au cours des premiers stades de la maladie, des préparations du groupe des chondroprotecteurs sont prescrites. Toutefois, leur effet thérapeutique n'ayant pas été confirmé, la plupart des experts considèrent que cela est peu pratique.

Des méthodes physiothérapeutiques pour l'arthrose du pied, la phonophorèse et l'électrophorèse de médicaments, la thérapie par ultra-haute fréquence, la thérapie magnétique et laser, ainsi que les bains de radon et les applications thérapeutiques de boue sont efficaces. Le traitement de spa est montré.

Les patients souffrant d'arthrose du pied doivent suivre un régime comportant une prédominance de fruits, de légumes, de céréales, de légumineuses, de produits laitiers et de viandes maigres. Dans le régime alimentaire limiter les graisses animales, les épices, les aliments épicés, l'alcool. Si vous avez besoin de perdre du poids, vous devez abandonner le sucre, les confiseries, les aliments gras et frits.

Très efficace dans le traitement de l'arthrose du pied a des exercices thérapeutiques. Le médecin choisit un ensemble d'exercices en tenant compte du stade de la maladie, des caractéristiques individuelles du patient et des éventuelles contre-indications. Les exercices d'arthrose du pied visent à étirer le gros orteil, à étirer le tendon d'Achille, à développer et à renforcer les orteils.

En tant que méthode supplémentaire de traitement de l'arthrose du pied, on utilise un massage qui aide à normaliser la microcirculation sanguine et prévient une atrophie musculaire dans la zone touchée. Le massage peut être combiné avec le chauffage à l'aide d'ozokérite ou de paraffine, ce qui augmente son efficacité.

Le traitement principal peut être complété par une phytothérapie. En cas d'arthrose du pied, des bains de pied à base de décoctions d'herbes médicinales (menthe, millepertuis, thym, genièvre, marjolaine, violette tricolore) sont utilisés avec des ajouts de miel, de sel marin. Un bon effet thérapeutique consiste en une thérapie aux piqûres d'abeilles et à l'hirudothérapie (traitement avec des sangsues médicales).

L'arthrose dans les derniers stades a un pronostic défavorable, les fonctions du pied sont perdues, l'invalidité peut être évitée uniquement en remplaçant l'articulation détruite par une articulation artificielle.

En l'absence d'effet positif du traitement conservateur, un traitement chirurgical est indiqué:

  • L'arthroplastie est une méthode peu invasive de traitement de l'arthrose du pied, elle peut être utilisée chez des patients de tous les groupes d'âge. Pendant l'opération, on procède à l'enlèvement des surfaces endommagées, à la modélisation de nouvelles surfaces articulaires avec interposition de joints entre les propres tissus du patient;
  • arthroplastie - remplacement de l'articulation touchée par un implant. Il est utilisé dans les derniers stades de la maladie, lorsque l'articulation détruite perd sa fonction et devient la cause de l'invalidité.

Complications possibles et conséquences

La maladie peut être compliquée par des pathologies telles que l'arthrite, la bursite du pied, l'inflammation du sac para-articulaire.

L’arthrose du pied entraîne la déformation des orteils et, dans l’état négligé, l’immobilisation du pied et la perte de la capacité de travail du patient.

Prévisions

Avec un diagnostic opportun de l'arthrose du pied et un traitement bien choisi au début, le pronostic est favorable. Bien que la destruction du cartilage soit irréversible, il est possible d'empêcher la progression de la pathologie avec la destruction de l'articulation. L'arthrose dans les derniers stades a un pronostic défavorable, les fonctions du pied sont perdues, l'invalidité peut être évitée uniquement en remplaçant l'articulation détruite par une articulation artificielle.

Prévention

Afin de prévenir l'arthrose du pied, ainsi que le développement de complications, il est recommandé:

  • traitement opportun des pathologies pouvant causer le développement d'arthrose du pied;
  • correction de poids;
  • prévention des blessures des membres inférieurs;
  • activité physique suffisante;
  • refus d'activités associées à une surcharge permanente et / ou à un micro traumatisme des articulations du pied;
  • alimentation équilibrée;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • choix de chaussures confortables et de haute qualité, qui ne gêne pas le mouvement des membres inférieurs.

Arthrose des membres inférieurs: traitement, symptômes et prévention des pieds

Nous proposons aujourd'hui un article sur le thème "L'arthrose des membres inférieurs: traitement, symptômes et prévention des pieds". Nous avons essayé de tout décrire clairement et en détail. Si vous avez des questions, posez-les à la fin de l'article.

Conventionnellement, cette maladie peut être appelée la maladie des personnes âgées et des fashionistas. Cela implique l'usure du cartilage inter-articulaire et la déformation ultérieure de l'articulation. Le nom médical du problème est l'arthrose du pied. Le traitement est plutôt difficile et pas toujours réussi.

Qui est touché?

Comme déjà mentionné, en premier lieu les personnes en âge. Au fil du temps, le métabolisme dans l'organisme est perturbé, et en particulier dans les os, le sang ne circule pas activement dans les petits vaisseaux et le cartilage entre les phalanges des orteils s'use. Le résultat est un déplacement des articulations, la douleur, les processus inflammatoires commencent. Et cela affecte principalement l'articulation du pouce. Peu à peu, le doigt est déplacé, se rapprochant du deuxième doigt, et l'os notoire est retrouvé, ou la bosse sur la jambe. À un jeune âge, cette maladie dépasse les femmes en raison de leur amour excessif pour les talons hauts et les pantoufles trop serrées. À un moment donné, ils commencent à se rendre compte qu'ils vont devoir descendre de leurs talons. Cela signifie que l'arthrose du pied a commencé. Le traitement ne peut être efficace que s'il est commencé non au stade de la courbure complète des doigts, mais aux premiers symptômes.

Diagnostic et traitement de l'arthrose du pied

Ce problème est si courant que toute personne plus ou moins alphabète essaie de poser elle-même un diagnostic et d’être traitée de manière improvisée. Mais ce n'est toujours pas une option. Premièrement, le diagnostic correct ne peut être effectué que dans la clinique. Un orthopédiste avec de telles plaintes orientera certainement le patient vers une radiographie. S'il s'agit du début de l'arthrose, le degré de déplacement du cartilage est clairement visible sur l'image. Il peut y avoir d’autres causes de douleur au pied, telles que blessures, inflammation des muscles et des articulations. Parce que le bon diagnostic est si important.

Stade de la maladie

Il est souhaitable de savoir à quels stades de l'arthrose du pied, le traitement dépend du degré de négligence du processus pathologique. La première étape se manifeste par des douleurs dans les doigts lors d'efforts prolongés, après une longue position debout sur les jambes, dues à des chaussures inconfortables. Au deuxième stade, les sensations douloureuses augmentent et deviennent plus fréquentes, vous pouvez voir l'épaississement des articulations et les premiers signes de bosses bombées à la base du pouce. Et le troisième stade est déjà caractérisé par une déformation des doigts, une diminution de la mobilité et une douleur constante dans les articulations, qui plus est, non seulement à cause de la fatigue, mais aussi au repos. La nuit, la douleur peut augmenter.

Quel traitement le médecin prescrit-il

Cela dépend, comme indiqué ci-dessus, du stade de la maladie. À la première étape, des mesures de précaution aident: refus des chaussures inconfortables et des talons hauts, prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens, physiothérapie, traitement de l’eau. La gymnastique pour l'arthrose a également un effet positif. Aux deux stades suivants, des antidouleurs, des anti-inflammatoires sont prescrits, notamment par la méthode des injections intra-articulaires. Cependant, les médicaments ne peuvent apporter qu'un soulagement temporaire. Si une arthrose du pied compliquée et déformée s'est déjà manifestée, le traitement peut même être efficace, allant jusqu'à remplacer l'articulation par un analogue artificiel. Procédures physiothérapeutiques recommandées - UHF, électrophorèse, etc. Elles apportent un soulagement significatif, quel que soit le stade ou l'arthrose du pied.

Traitement des remèdes populaires

En médecine traditionnelle, il existe des remèdes qui soulagent la douleur et l'inflammation dans les maladies des articulations, y compris l'arthrose du pied. À la maison, vous pouvez préparer et utiliser différentes teintures, onguents, compresses, bains à base de plantes. De bonnes critiques peuvent être entendues sur les compresses de la bile pharmaceutique (ou naturelle) des animaux. Dans 200 g de bile, dissolvez 50 g de savon râpé, insistez une semaine dans un endroit sombre et faites des lotions et des compresses sur l'articulation douloureuse. Couvrant le haut du film et portant une chaussette chaude, vous pouvez laisser la compresse toute la nuit. Appliquer au moins un mois. Les guérisseurs traditionnels soignent ainsi même les éperons. Et une dernière astuce: la maladie est plus facile à prévenir, car vous devez protéger vos pieds à tout âge. Ne portez pas de chaussures inconfortables, marchez plus souvent à pied, pieds nus sur l'herbe, des cailloux et du sable. Ceci est toute la gymnastique pour les jambes, améliore la circulation sanguine.

arthrose, arthrose) - une maladie chronique associée à la destruction dégénérative-dystrophique du cartilage articulaire, à une inflammation des tissus péri-articulaires mous, à une violation de la microcirculation et du métabolisme. Au niveau du pied, des douleurs aiguës et inattendues apparaissent lors de la marche ou au repos, la forme des doigts est déformée, douloureuse.

dans les zones de charge accrue. Tous les mouvements deviennent douloureux, une démarche caractéristique apparaît, le patient tente de ne pas se lever sur l'articulation touchée, la charge est déplacée vers le bord extérieur du pied. Le patient se fatigue rapidement, son activité et sa capacité de travail sont considérablement réduites, une arthrose des articulations du pied peut entraîner une invalidité. Affecte le plus souvent l'articulation du gros orteil.

La destruction chronique des articulations du pied se produit souvent chez les femmes entre 40 et 50 ans. Avec l’âge, la probabilité que vous ayez besoin d’un traitement pour une arthrose déformante du pied augmente. Jusqu'à 85% des hommes et des femmes de plus de 55 ans souffrent d'arthrose primaire ou secondaire. En outre, cette maladie se rencontre souvent chez les jeunes qui pratiquent le saut d'obstacles, la gymnastique, la lutte, la boxe et d'autres sports actifs.

Causes de développement De nombreux facteurs provoquent des modifications dégénératives des articulations, dont la plupart sont dues au rythme moderne de la vie ou à la vascularisation de l'organe.

Les principales causes d'arthrose: 1. La structure spéciale du pied - articulations mal formées, pied large, pieds plats, raccourcissement d’un membre, forme irrégulière des jambes.

2. Déformation des orteils du pied, courbure du pouce vers l'extérieur, apparition de doigts en forme de marteau.

3. Surcharges longues et moyennes persistantes des articulations mobiles, associées à de nombreuses heures debout, au transfert de lourdes charges, à une masse corporelle importante, etc.

, fissures dans le cartilage et le sac articulaire, micro-blessures occasionnelles dans le sport. Lorsque les blessures sportives sont ignorées, l'arthrose des orteils se forme.

5. Une surfusion et une congélation des pieds régulières.

6. Troubles métaboliques, inflammation chronique, présence de maladies endocriniennes.

7. changements dégénératifs, arthrose de la cheville,

Facteurs de risque qui déclenchent le développement d'une maladie chronique1. Prédisposition génétique lorsque l'arthrite et l'arthrose étaient chez des parents proches.

2. Portez des chaussures serrées avec un bout étroit et des talons hauts. Au fil du temps, le pouce se déforme, s’écarte vers l’intérieur, s’épaissit.

4. Un rejet aigu du sport, lorsque les muscles commencent à s'affaiblir et que les articulations restent lâches.

5. Une croissance élevée crée la possibilité d'une surcharge importante aux points d'appui. Une arthrose de l'articulation du genou, de la hanche et des pieds se développe souvent.

6. Danse professionnelle, ballet, boxe, etc.

L'arthrose primaire peut commencer sans raison apparente lorsque le cartilage articulaire n'a pas été blessé ni stressé. La maladie dans ce cas affecte diverses articulations. L'arthrose secondaire survient après avoir subi des lésions vasculaires, des ecchymoses, une nécrose osseuse et d'autres facteurs. Dans ce cas, seulement 1 à 2 joints sont déformés.

La structure anatomique du footStop est une division distante du membre inférieur, qui fournit un soutien du corps, assure des fonctions de ressort et d'équilibrage. La partie périphérique du système musculo-squelettique a une structure complexe et comprend un squelette osseux, des articulations, des muscles, des ligaments, des tendons, des vaisseaux sanguins et des nerfs. Au pied, on distingue les surfaces plantaires et dorsales, son fondement est le métatarse, les os du tarse et les orteils. La forme du pied est toujours convexe.

En ce qui concerne l'état des articulations, la plante du pied revêt une grande importance, grâce à ses structures de soutien transversales et longitudinales. Lorsque les fonctions de ces structures s'affaiblissent, des pieds plats se développent, cela est possible chez l'adulte et chez l'enfant. Le squelette osseux du pied est formé de 26 os. Plus près du centre du corps se trouve le tarse, cette section du pied est composée de 7 os - le ramus, le naviculaire, le calcanéen, le cuboïde, etc. Les os du tarse sont reliés aux os du tarse, lesquels sont composés de 5 os tubulaires. À leur tour, les os métatarsiens se connectent aux orteils du pied, constitués de 14 phalanges tubulaires courtes. Les extrémités des os sont recouvertes de tissu conjonctif dense ou de cartilage. Grâce au tissu cartilagineux, les os bougent doucement, leur surface est lisse.

La charge principale du pied est le talon et cinq os métatarsiens. Les os du pied sont reliés entre eux par des tendons - ce sont des faisceaux de fibres de collagène, forts et élastiques. Les ligaments, reliant les os du pied, forment une capsule ou une poche articulaire dans laquelle se trouve un fluide articulaire. Les muscles du pied sont responsables de la complexité et de la douceur des mouvements. Fournit la sensibilité et le mouvement des muscles du pied gros nerf tibial. L'approvisionnement en sang est dû aux artères tibiales, l'écoulement veineux se fait par les veines superficielles.

Mécanisme de développement Les cartilages articulaires qui protègent les os sont principalement touchés et ce n’est pas un hasard si cette maladie s’appelle aussi arthrose de la déformation du pied. Le cartilage perd son élasticité, commence à s’effondrer, n’absorbe pas les chocs, à la suite de pressions, les surfaces osseuses subissent des charges mécaniques importantes, les tendons et les ligaments sont endommagés. Les zones de surcharge conduisent à une microcirculation sanguine altérée, à la formation de croissances osseuses et cartilagineuses ou d'ostéophytes. Les surfaces articulaires changent, l'amplitude des mouvements est limitée et les muscles adjacents s'atrophient. En outre, des modifications fibro-sclérotiques des tissus périarticulaires sont observées, la capsule s'épaissit et des kystes se forment. Tout comme l'arthrite des articulations, les premiers signes d'arthrose peuvent passer inaperçus.

La maladie est aggravée par le fait que les orteils du pied sont déformés et fixés dans la mauvaise position, il est très difficile de traiter un tel écart. En règle générale, au début, la forme et la position du gros orteil du pied changent. Sous sa pression, les doigts 2 et 3 sont déformés. La maladie peut être compliquée par le fait que l'arthrite du pied se développe lorsque les tissus et articulations périarticulaires sont détruits et renaissent. Une autre complication possible est la bursite ou l’inflammation du sac périarticulaire, qui entraîne une inflammation, une enflure et une plaie des articulations au moindre contact.

SymptômesLes symptômes cliniques chez les patients peuvent être différents. La gravité de l'inflammation et des processus destructeurs varie en fonction du stade de développement de la maladie, allant d'une légère douleur au repos prolongée à des modifications de la démarche et à la déformation des doigts. Beaucoup de gens s'intéressent à la façon de déterminer l'arthrose des pieds, comment découvrir qu'il ne s'agit pas d'arthrite, dont les symptômes sont similaires.

Les principaux symptômes de l'arthrose des pieds: 1. Lorsque les articulations bougent, un resserrement rugueux caractéristique apparaît en raison de l'apparition de surfaces articulaires inégales.

2. Lorsque l'effort physique apparaît, une douleur peut s'apaiser au repos. En règle générale, les douleurs sont sourdes et inconstantes, aggravant par temps froid et humide, ainsi que par le contact des articulations touchées avec de l'eau. L’immobilisation complète est rare, il y a une raideur et une arthrite rhumatoïde de la hanche se développe.

3. Le matin, après le réveil, le patient ressent une raideur dans ses mouvements. Pendant la journée, la mobilité des articulations est restreinte. Une tension musculaire apparaît dans cette zone.

4. Difformité progressive des articulations, quel signe peut-il y avoir si une arthrite se développe? Mais en même temps, ils ne sont pas dus à la prolifération des tissus mous, mais à la croissance des os.

5. Violation de la démarche, ainsi que de la position du corps, de sorte qu'une personne cherche à décharger l'articulation douloureuse.

6. Puffiness, gonflement et rougeur périodiques

dans la zone au-dessus des articulations touchées.

Le corps est caractérisé par des dommages aux articulations, qu’il s’agisse d’une arthrose de la hanche, du genou ou du pied.

8. Fatigue, diminution des performances, apparition de cors spécifiques.

9. Aux derniers stades de la maladie, les articulations sont perturbées, elles s'épaississent, des excroissances osseuses ou des nodules de Geberden apparaissent et peuvent alors éclater.

En fonction de la gravité des signes cliniques, la maladie se déroule en plusieurs étapes:

1. Le stade initial de l'arthrose, lorsque le patient ne ressent que des douleurs mineures au pied et une fatigue rapide pendant l'exercice.

2. Arthrose du deuxième degré du pied, la douleur est plus importante, le mouvement dans l'articulation devient limité. Il y a toujours un épaississement et des excroissances dans la tête du premier os métatarsien. S'il n'y a pas de traitement rapide de l'arthrose des articulations du pied, la charge sur l'organe affecté continue d'augmenter, puis les processus dégénératifs s'intensifient et un syndrome douloureux stable se forme.

3. Au troisième degré de dommage au pied, le patient présente une déformation importante des os, leurs mouvements deviennent limités ou presque impossibles.

Diagnostics Spécialiste expérimenté lors de l'examen du patient peut voir la déformation du pied, la présence de changements caractéristiques du premier doigt, pour identifier le mouvement limité et d'autres signes de la maladie. Initialement, le médecin exclut la présence d'autres maladies, la cause de la douleur pouvant être l'éperon de talon, la goutte, le pied plat du deuxième degré et d'autres maladies. En outre, des tests sanguins sont effectués.

La radiographie est la principale méthode qui aide à reconnaître l'arthrose déformante du pied. La photo montre la présence de changements dans le tissu cartilagineux, le rétrécissement des fissures articulaires. L'arthroscopie permet de confirmer la présence de la maladie, permettant ainsi d'évaluer l'état interne de l'articulation. Si mis

arthrose, le traitement est choisi en fonction du stade de la maladie.

Traitement de l'arthrose déformante du pied Lorsque le diagnostic d'arthrose du pied est diagnostiqué, le traitement doit être complet. Les principes de base des soins aux patients sont de réduire la douleur dans les articulations et de restaurer les fonctions de mouvement.

Les principales méthodes de traitement de l'arthrose du pied: 1. Méthodes de réadaptation physique - mode physique bien choisi, physiothérapie (thérapie magnétique, phonorez, électrophorèse, thérapie UHF, lasers), thérapie par l'exercice, thérapie manuelle, massage et autres méthodes permettant de rétablir la mobilité des articulations. Les mêmes méthodes de récupération sont utilisées si on observe une arthrose du genou, dont le traitement commence également par des méthodes de rééducation physique.

2. Méthodes conservatrices de traitement - la nomination d'un patient non stéroïdien

médicaments qui soulagent l'inflammation et

douleurs articulaires

. Médicaments Essentiels -

et d'autres.Des préparations de stéroïdes qui améliorent le métabolisme des tissus cartilagineux sont injectées dans l'articulation douloureuse. En cas de diagnostic d'arthrite, le traitement comprend également la prescription d'AINS. Lorsque l'épine de talon se développe, la douleur est traitée avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

3. Interventions chirurgicales dans les cas où d'autres méthodes de traitement ne donnent pas de résultats positifs.

Méthodes de traitement traditionnelles Lorsque l’arthrose initiale du pied se développe, le traitement par des remèdes populaires vous permet de soulager la douleur des articulations touchées. Il est utile de marcher pieds nus sur l'herbe tondue, le sol meuble, le sable, une telle gymnastique améliore la microcirculation dans les pieds. Des bains curatifs à la moutarde, à la décoction de menthe, à la poussière de foin, à la décoction de bardane, au romarin sauvage et à d'autres herbes permettent de restaurer les fonctions des articulations. En cas d'arthrose ou d'arthrite, le traitement par des remèdes populaires est efficace.

ATTENTION! Les informations sur notre site Web sont des références ou populaires et sont fournies à un large cercle de lecteurs pour discussion. La prescription de médicaments ne doit être effectuée que par un spécialiste qualifié, en fonction des antécédents médicaux et des résultats du diagnostic.

À ce jour, les experts ne peuvent pas déterminer la véritable cause de l'arthrose. Mais principalement cette maladie est attribuée à des changements dans le corps liés à l'âge. Il semblerait que vous partez pour des vacances tant attendues après tant d'années de travail et rien ne peut assombrir votre paix. Cependant, à ce moment, la douleur et le gonflement apparaissent. Et si vous ne commencez pas le traitement et la prévention à temps, le processus d'inflammation entraînera une arthrose du pied.

  • Les causes de la maladie
  • Groupe de risque
  • Nous traitons l'arthrose
  • Thérapies non médicamenteuses
  • Médecine traditionnelle pour le traitement

Coup d'arthrose du pied

En cas d'arthrose, tous les composants de l'articulation sont en danger: os, capsule articulaire, muscles, tendons et tissus adjacents. Le cartilage articulaire est utilisé comme amortisseur lors de la marche et sous une forme saine; ses surfaces sont parfaitement lisses et favorisent des mouvements légers dans chaque articulation. Avec l'arthrose, la situation change beaucoup, de même que leur apparence. Les joints deviennent secs, fragiles, même des fissures sont possibles. Tout cela complique leur fonctionnement à part entière et contribue, avec le temps, à une déformation croissante.

Les symptômes de l'arthrose du pied, qui deviennent de plus en plus douloureux et entraînent des déformations des articulations à chaque stade, sont divisés en trois types:

  1. Par rapport à la phase initiale, quand une personne commence à ressentir une douleur périodique devant le pied. Souvent, la douleur est le résultat d'un effort physique sur les membres.
  2. Arthrose du pied 2 degrés est exprimé une douleur plus significative après le début du processus dégénératif. Il y a un épaississement notable dans la tête de l'os métatarsien, communément appelé "os". Pendant cette période, il y a une limitation des capacités motrices. Avec un effort physique accru, un pied endommagé par une arthrose sera constamment blessé.
  3. La dernière étape, lorsque l’articulation est soumise à une déformation, rend le mouvement impossible.

Les causes de la maladie

Découvrez les causes de la maladie

Les causes de l'arthrose du pied sont différentes et le développement de cette maladie est toujours favorisé:

  • surpoids;
  • pieds plats;
  • des chaussures qui ne correspondent pas à la taille et à la qualité;
  • conséquence d'activités professionnelles associées à des charges constantes sur les jambes;
  • caractéristique génétique de la structure de l'articulation;
  • courbure de la colonne vertébrale;
  • mauvaise nutrition.

Toutes les causes sont probablement un facteur prédisposant, mais ne garantissent pas le risque d'arthrose. Par conséquent, si vous présentez l'un des symptômes, il est préférable de contacter les spécialistes afin d'éviter de faire un autodiagnostic erroné. Des photos d'arthrose du pied à différents stades sont disponibles en ligne aujourd'hui. Et tout le monde peut voir les résultats de l’absence de traitement rapide.

Groupe de risque

Avec l’âge, de plus en plus de facteurs contribuent à une maladie donnée. Cette caractéristique s'explique par le fait qu'au fil du temps, les cellules actives chondrocytes (les principales cellules du tissu cartilagineux) perdent leur capacité de travail. En conséquence, la restauration naturelle du cartilage est minimisée.

Comment ne pas prendre de risque?

Dans le même temps, le processus de vieillissement, qui s'accompagne d'une violation du bilan hydrique, agit également de manière destructive sur le cartilage, en l'empêchant de rétablir le niveau d'humidité requis. C'est l'eau dans le corps qui vous permet de conserver la forme du cartilage après un stress. Et il s'avère que même si vous n'éliminez pas complètement l'arthrose, vous pouvez améliorer le bien-être du membre en minimisant les manifestations de la maladie.

En plus des personnes âgées, les personnes à risque d'arthrose sont les personnes en surpoids. En raison des kilos en trop sur le genou et la hanche, c'est-à-dire le soutien des articulations, la charge augmente. Dans le même temps, le tissu adipeux, présent en excès, perturbe la circulation sanguine normale et élimine une nutrition adéquate des articulations, ce qui nuit à la récupération. Une lésion locale peut provoquer le développement d'une arthrose, et non seulement une lésion majeure (luxation), mais également des microtraumatismes, qui se produisent périodiquement dans la vie quotidienne, peuvent être un provocateur.

Ces blessures sont causées par le port fréquent de chaussures à talons hauts. En outre, l’amour de "l’épingle à cheveux" crée une charge supplémentaire et non naturelle sur le pied. Pour prévenir l'apparition de la maladie, vous devriez alterner des chaussures à talons hauts, bas et moyens pendant la journée.

Chaussures à talons - la charge sur les articulations

Des charges excessives sur les articulations, quel que soit le degré de régularité, provoquent le développement de la maladie. Mais après avoir analysé tous les facteurs d'occurrence, les experts ont exposé le principal problème de l'arthrose: un appel tardif à la clinique pour un traitement. Lorsque les premiers signes d'arthrose apparaissent, la maladie commence à progresser rapidement, affectant le tissu cartilagineux.

Et il est problématique de le restaurer, et souvent, il ne peut pas être réhabilité du tout.

Si le patient souhaite bouger complètement, vous ne devez pas poser de diagnostic ni vous soigner. L'autotraitement avec l'utilisation de diverses lotions, compresses chauffantes et stéroïdes anabolisants est exclu. En supprimant la douleur et l'enflure, le patient n'arrête pas la destruction du cartilage! En outre, l'automédication n'exclut pas les effets secondaires, y compris l'accélération de la destruction.

Nous traitons l'arthrose

La première action visant à sauver des complications est un appel aux spécialistes qui, après avoir analysé l’état du corps, vont prescrire un traitement. Pour lutter contre l'arthrose, il est nécessaire d'appliquer tout un complexe destiné au traitement et à la rééducation des articulations et du cartilage affectés.

L'un des moyens consiste à prendre des chondroprotecteurs, un groupe spécial de médicaments qui améliorent le métabolisme des tissus cartilagineux, favorisant ainsi la régénération. Lorsqu'ils sont utilisés conjointement avec d'autres méthodes de traitement, ils aident dans les plus brefs délais à se débarrasser de la douleur et des tumeurs et aident à maintenir une structure optimale du cartilage. Les chondroprotecteurs comprennent les glucosamines, le sulfate de chondroïtine ou ses variations.

Ces composants sont un matériau naturel qui est récolté à partir de cartilage animal ou de carapace de crustacé. Par conséquent, le médicament n'a pas d'effets secondaires et n'a pratiquement aucune contre-indication. En moyenne, le cours dure de 3 mois à six mois. Mais il doit être répété après le "repos" égal à la durée de la réception.

En plus des chondroprotecteurs, un médecin peut vous prescrire un médicament non stéroïdien pour soulager la douleur, ce qui aide à soulager l’inflammation et à réduire la douleur. Dans des cas exceptionnels, lorsque la forme d'arthrose est négligée, des préparations de stéroïdes sont prescrites et injectées directement dans les articulations à problèmes. Dans les situations avancées - soumis à des interventions chirurgicales.

Thérapies non médicamenteuses

En tant que traitement préventif et auxiliaire, il est nécessaire d’effectuer des exercices et, mieux encore, d’apprendre des exercices thérapeutiques. Il aide à suspendre les processus de destruction du cartilage, offrant ainsi une possibilité de récupération. Pour améliorer l'efficacité de la récupération, vous devez effectuer des exercices quotidiens de gymnastique. Et seuls les exercices choisis par le médecin peuvent donner un résultat maximal.

Massage contre l'arthrose du pied

Pour aider les patients présentant des lésions du pied, il est recommandé, pendant le traitement, d'utiliser des structures orthopédiques (orthèse, rotule, support du cou-de-pied, etc.). Ils sont en mesure de réduire la charge sur les joints de support, ce qui les affecte favorablement. La physiothérapie dans le traitement de l'arthrose a également un effet positif sur le tissu articulaire et cartilagineux. Sur la base des caractéristiques individuelles et du degré de négligence, le médecin choisira une procédure spéciale: thérapie thermique, par ultrasons, magnétique et / ou au laser et massage.

Avec cette approche du traitement, les spasmes musculaires, la douleur et les crampes sont éliminés. Le plus important est l'amélioration de la circulation sanguine dans les zones à problèmes. Contre-indications pour le traitement de la physiothérapie sont des problèmes de pression et de la glande thyroïde. Par conséquent, la consultation d'un médecin est une étape importante du traitement.

Médecine traditionnelle pour le traitement

Les médicaments de pharmacologie pour le traitement des maladies se développent rapidement, mais les effets du traitement ne sont pas loin derrière et les recettes de la médecine traditionnelle. Ils s’améliorent également au fil des ans, éliminent les inefficacités et ne restent que les plus efficaces.

Alimentation saine en garde de la santé

La recette la plus facile pour les secrets de grand-mère pour le traitement de l'arthrose - bouillon de pomme de terre. Pour cela, les pommes de terre sont bouillies dans "l'uniforme", pilées dans l'eau dans laquelle elles ont été cuites et prises trois fois par jour pour une troisième tasse. Cette décoction aide à réduire la douleur et à se débarrasser de l'excès de poids. Une recette d’efficacité similaire est associée à la craie, qui doit être broyée et diluée avec du kéfir. Le masque obtenu doit être appliqué sur les articulations gênantes pour éliminer la douleur et l’enflure.

Une autre méthode recommandée en tant que mesure préventive et traitement est la boue thérapeutique. Vous pouvez aller dans les stations thermales de boue, acheter de la boue thérapeutique en pharmacie et l’utiliser à la maison. Les spécialistes en "thérapie de boue" garantissent un effet positif et fixent le résultat avec une utilisation régulière. Les actions de guérison de la boue agissent simultanément dans deux directions. Ils soulagent l'inflammation et normalisent le métabolisme non seulement dans les articulations touchées, mais également dans les tissus de l'organisme.

La boue de guérison aide

Il convient de rappeler que le premier degré d'arthrose est très difficile à déterminer. Par conséquent, il vaut mieux être plus attentif à leurs articulations, signalant le passage de la maladie au stade suivant. Le primordium de l’arthrose détecté à temps garantit l’assistance opportune d’un spécialiste et l’élimination réussie de la lésion. Améliorer la qualité des articulations en menant des actions préventives régulières.

Vous ne pouvez pas faire cela avec des médicaments qui provoquent des effets secondaires. Avec l'aide de recettes populaires pouvant être préparées à la maison et à partir des produits disponibles, vous pouvez obtenir un bon résultat. Gardez un style de vie actif, excluant le surpoids. Protégez vos pieds des talons hauts et des charges accrues, et suivez les conseils de spécialistes. Avec cette approche, l'arthrose ne sollicite pas la liberté de vos mouvements!

L'arthrose du pied (arthrose déformante) est une maladie chronique caractérisée par des troubles dégénératifs-dystrophiques dans les tissus cartilagineux. La destruction du cartilage et l'inflammation des tissus mous du pied sont causées par des troubles métaboliques et, par conséquent, par une détérioration de la microcirculation sanguine.

L'arthrose du pied est l'une des maladies des articulations les plus courantes chez les personnes d'âge moyen et avancé. Le plus souvent l'arthrose affecte

articulations des gros orteils

Facteurs de risque pour l'arthrose

Les causes du développement de l'arthrose déformante n'ont pas été suffisamment étudiées. Cependant, il existe certains facteurs, en présence desquels une violation de la circulation sanguine dans le pied peut entraîner une maladie articulaire. Les facteurs de risque sont les suivants:

  1. Caractéristiques du pied - pieds plats, déformation des orteils, asymétrie des membres,
  2. Charge excessive sur le pied. Peut être dû au travail physique, au port de poids, rester longtemps sur ses pieds. L'augmentation de la charge sur le pied est en surpoids.
  3. Porter des chaussures inconfortables - membres étroits, à talon ou serrant.
  4. Blessures fréquentes au pied (entorses, contusions, crevasses), microtraumatismes chroniques chez les athlètes.
  5. Hypothermie entraînant une altération de la circulation sanguine.
  6. Maladies du système endocrinien.

Symptômes de l'arthrose du pied

Les symptômes de la maladie dépendent du degré de progression. Il y a trois stades d'arthrose des articulations du pied.

Dans un premier temps, le patient est perturbé par une douleur à la partie antérieure du pied, de nature périodique et aggravée par un stress accru. Le stade initial peut parfois être pratiquement asymptomatique.

Syndrome de douleur plus long et nettement prononcé. L'aspect de ce que l'on appelle «l'os» est observé visuellement, ce qui est associé à un épaississement de la tête du métatarsien du gros orteil. Si la charge sur l'articulation est constante, la douleur dans l'articulation touchée ne disparaît pas. Le mouvement dans l'articulation devient difficile en raison du processus inflammatoire.

L'arthrose peut toucher non seulement le pied, mais également l'articulation du genou.

En savoir plus sur les stades de l'arthrose dans l'article.

L'articulation déformée se démarque clairement. La douleur dans le pied est constante: en marchant et au repos. Le gros orteil du pied est abaissé, le mouvement de l'articulation est limité. Chez une personne, la démarche change: dans le but de déplacer le poids du corps sur une autre partie du pied, le patient commence à "se coucher". À la base du doigt, un cal est formé en raison de la charge. Fatigue accrue, capacité de travail fortement réduite. À ce stade, la maladie peut entraîner une déformation des autres os du pied.

Le symptôme principal est une douleur intense au pied. Il peut y avoir un gonflement et une hyperémie dans la région de l’articulation, accompagnés d’une certaine augmentation de la température - signes d’un processus inflammatoire. Le symptôme suivant est la douleur lors du déplacement dans l'articulation, ce qui entraîne une boiterie.

Diagnostic de la maladie et traitement de l'arthrose du pied

Le diagnostic de l'arthrose du pied n'est pas difficile pour un spécialiste expérimenté. Les changements caractéristiques du pouce, la douleur, la diminution ou la perte de mobilité articulaire sont facilement déterminés. Éliminant les maladies restantes (goutte, épine de talon, pied plat de degré 2 et autres), le chirurgien prescrit des radiographies. La photo montre clairement les changements dans le tissu cartilagineux et le rétrécissement des crevasses des articulations. Après les tests sanguins sont attribués. L'arthroscopie aide à reconnaître le stade de la maladie à l'aide de laquelle elle détermine le degré de lésion interne de l'articulation. Selon le stade d'arthrose, le traitement est prescrit par le médecin.

En cas d'arthrose, un traitement complexe est indiqué. L'objectif est de restaurer la fonction motrice et de réduire les douleurs articulaires.

Le médecin vous prescrit des anti-inflammatoires non stéroïdiens qui atténuent la douleur dans les articulations et soulagent le gonflement. Il s’agit de l’ibuprofène, du piroxicam, de l’ortofène et de l’indométacine.

Si aucune dynamique positive n'est observée, les stéroïdes sont directement injectés dans l'articulation, ce qui améliore les processus métaboliques dans les tissus cartilagineux.

En outre, prescrire des cours de rééducation physique: électrophorèse, thérapie UHF, thérapie magnétique, phonophorèse, thérapie de boue, contribuant à la restauration de la mobilité articulaire. Exercices thérapeutiques recommandés et massage.

Dans les cas avancés, si l'effet est mineur ou nul, ils ont recours à une intervention chirurgicale consistant à réparer les os métatarsiens et à immobiliser l'articulation endommagée ou à la remplacer par une articulation artificielle.

Prévention de l'arthrose

À titre préventif, choisissez les bonnes chaussures: confortables, de taille, avec une semelle souple, sur un talon bas. Il est nécessaire de surveiller la qualité des aliments: évitez les aliments qui contribuent au dépôt de sels dans les articulations. Il est souhaitable de se débarrasser de l'excès de poids - une charge supplémentaire sur les articulations.

Pour améliorer la circulation sanguine, il est recommandé de marcher plus souvent pieds nus sur le sable, l'herbe et le sol meuble.

Méthodes traditionnelles de traitement de l'arthrose du pied

Au début de la maladie, les remèdes traditionnels aident à soulager la douleur et à rétablir la mobilité des articulations. Les recettes folkloriques sont très efficaces si elles sont appliquées longtemps et systématiquement.

  1. Teinture sabelnika des marais. 100 g de plantes versent 4 verres de vodka. Insister pour 3 semaines dans un endroit sombre dans un récipient en verre fermé. Infusion filtrée à prendre avant les repas 3 fois par jour. Ce médicament est utilisé comme un frottement et des compresses.
  2. Teinture d'eucalyptus. 100 g d'eucalyptus pour vodka (500 g) et insistez pendant une semaine dans un endroit sombre. Utiliser comme un frottement pour un joint douloureux la nuit.
  3. Décoction de pommes de terre. Faire fondre les pommes de terre bouillies dans des masques dans l'eau dans laquelle elles ont été bouillies. Un verre du mélange doit être pris en trois étapes par 1/3.
  4. Compresse 1. Mélange de kéfir avec de la craie broyée. Le mélange est appliqué sur l'articulation douloureuse pendant la nuit sous la forme d'une compresse.
  5. Compresser 2. 3 c. cuillères à soupe de farine d'avoine verser 2 tasses d'eau bouillante, cuire pendant 10 minutes.
  6. Compresse 3. Plusieurs feuilles d'aloès écrasées dans un hachoir à viande, mélanger avec 100 g de miel et verser 150 g de vodka. Utiliser pour les compresses sur l'articulation touchée la nuit.

L'effet anti-inflammatoire et régénérant a un bain avec décoction de romarin sauvage, menthe, bardane.