Les causes, les symptômes et le traitement des cinq principales maladies de l'articulation de la hanche

Principales maladies de l'articulation de la hanche:

Chaque maladie a ses propres symptômes caractéristiques: l'arthrite peut survenir et être aiguë, avec douleur intense et signes d'inflammation; arthrose - commencent imperceptiblement et détruisent lentement l'articulation.

Mais toutes les pathologies de l'articulation de la hanche (en abrégé TBS) sont très graves et ne peuvent en aucun cas être débutées: un diagnostic tardif entraîne un traitement insuffisant, pouvant entraîner une douleur chronique et une perte de fonction de l'articulation, voire un handicap. Avec le début du traitement en temps voulu, il est possible de prévenir la mort articulaire et d’éliminer ou de réduire considérablement les symptômes douloureux.

Les méthodes de traitement en fonction de la pathologie sont également très différentes. Exemples:

  • avec la coxarthrose - faire de l'exercice, corriger le mode de vie, prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS);
  • dans la polyarthrite rhumatoïde - ils prennent des antirhumatismaux, des AINS et des hormones,
  • avec dysplasie du TBS - faire de la gymnastique et réparer les pansements au début et à la fin des opérations.

Pour le diagnostic (quelle est votre maladie, qui va la soigner) et le traitement, contactez d’abord un thérapeute ou un traumatologue-orthopédiste. Le médecin, après vous avoir examiné au besoin, vous dirigera vers un autre spécialiste étroit - un arthrologue, un rhumatologue, un endocrinologue, un chirurgien - tout dépendra de la maladie suspectée.

Nous décrivons ci-dessous les types de maladies du SCT, leurs principales manifestations et les méthodes de traitement. Les maladies décrites dans l'article sont classées par ordre décroissant de fréquence d'apparition.

1. arthrose de la hanche

L'arthrose de la hanche (ou coxarthrose) est la maladie la plus répandue du SCT.

Articulation de la hanche gauche, droite, coxarthrose

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Habituellement, la maladie se développe chez les personnes de plus de 30 ans en raison de l'usure et de la destruction du cartilage, ce qui entraîne par la suite des dommages à la surface des os.

Les autres causes sont l'obésité, les blessures, auparavant l'arthrite.

Les premiers signes sont à peine perceptibles: douleur sourde dans la hanche après un effort prolongé, craquement lors des mouvements.

Au fil du temps, les changements pathologiques augmentent, la douleur s'intensifie, une restriction de la fonction apparaît (boiterie lors de la marche, difficulté à se plier-se redresser, abstraction-réduction de la jambe).

Avec la destruction massive du cartilage et l'implication de la surface des os dans ce processus, l'articulation perd irréversiblement sa fonction - un handicap apparaît.

Le traitement de l'arthrose doit commencer dès que possible, en faisant appel à un arthrologue ou un orthopédiste. Il est nécessaire de réaliser des activités non médicamenteuses (gymnastique quotidienne, physiothérapie, limiter les fortes charges), de suivre un traitement par AINS et chondroprotecteurs (médicaments qui restaurent la structure du cartilage).

Un traitement précoce avec les recommandations arrête le développement de la maladie et élimine la plupart des symptômes. Dans les étapes ultérieures, seule la chirurgie de remplacement de l'endoprothèse TBS peut rendre la capacité de se déplacer.

2. arthrite SCT

L'arthrite est le nom commun pour un groupe hétérogène de maladies, unies par un signe: la présence d'une inflammation dans l'articulation. L'arthrite est:

Maladies fondamentales de l'articulation de la hanche: comment installer et traiter

L’articulation de la hanche est l’une des plus grandes articulations du système musculo-squelettique, qui supporte la charge principale pendant l’activité physique, les mouvements et la musculation.

Les maladies émergentes de l'articulation de la hanche entraînent une détérioration significative de la qualité de la vie humaine, un sentiment de douleur désagréable, et parfois une perte de capacité de travail.

Un diagnostic tardif et / ou un traitement tardif peuvent aggraver la maladie, et l'évolution de la maladie de la hanche entre dans une phase chronique, entraînant une perte partielle ou totale du fonctionnement de l'organe anatomique du squelette endommagé.

Comment tester la douleur dans la hanche?

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» Pour en savoir plus.

L'articulation de la hanche est une formation multiaxiale de la surface articulaire formée à partir de la tête fémorale et du cotyle, ce qui permet un mouvement de l'articulation dans plusieurs directions axiales:

  • plier et déplier l'articulation permet la localisation axiale frontale;
  • conduire sur le côté et ramener le joint est possible en raison de l'axe sagittal;
  • Il est possible d'effectuer une pronation et une supination du fémur, c'est-à-dire une flexion et une rotation vers l'extérieur, grâce à un axe situé verticalement.

La rotation circulaire du fémur est possible grâce à la surface sphérique dont la structure anatomique ressemble à un mécanisme à charnière.

La principale complexité de la pathologie clinique des articulations de la hanche est la similitude des symptômes de douleur symptomatiques avec d'autres états de réaction dans les organes vitaux, par exemple une douleur dans la jambe, la région lombaire ou l'articulation sacro-iliaque.

Il existe plusieurs tests simples pour déterminer la maladie de la hanche:

  1. En position couchée, il est nécessaire de plier la jambe au genou. Avec la pression de compression pesante sur l'articulation du genou à l'intérieur de la surface fémorale, vous pouvez ressentir une douleur aiguë à l'aine, qui indique un trouble fonctionnel du travail de l'articulation de la hanche. En renforçant le mouvement de rotation interne de la cuisse, les symptômes de la douleur se manifestent plus intensément, provoquant une violation de l'avant de l'articulation de la hanche.
  2. Placer le dos de la paume dans la région de l'aine produit une compression intense. S'il y a une pathologie clinique dans l'articulation, celle-ci réagit par une douleur aiguë.
  3. Après avoir tâté l'articulation de la hanche, qui réagit avec sensation douloureuse lorsqu'elle est pressée, on peut supposer une trochantériose.

Une visite opportune chez le médecin permettra de déterminer l’état douloureux au niveau de la hanche et, après avoir correctement posé le diagnostic, de commencer un traitement thérapeutique adéquat.

Les principales causes, symptômes et diagnostic des maladies TBS

Facteurs causaux de la clinique pathologique de la hanche:

  • dommages mécaniques aux segments articulaires;
  • prédisposition génétique à la maladie des articulations de la hanche;
  • troubles fonctionnels dus à une infection;
  • maladies systémiques du tissu conjonctif;
  • violations de l'intégrité articulaire dues à une transformation dégénérative-dystrophique.

Toutes ces manifestations cliniques sont unies par des symptômes communs:

  • l'apparition de douleurs aiguës, douloureuses ou tiraillantes à l'intérieur ou à l'extérieur de la cuisse et / ou de l'aine;
  • violation de l'activité motrice, amplitude de mouvement limitée;
  • inflammation de la peau avec élévation de la température jusqu'à la marque sous-fébrile.

Déterminez correctement la maladie de l'articulation de la hanche à l'aide d'un examen biochimique de haute qualité et d'un diagnostic instrumental, y compris des méthodes de recherche modernes:

  • tomodensitométrie et imagerie par résonance magnétique;
  • balayage aux rayons x;
  • échographie;
  • scintigraphie, etc.

Considérons la pathologie clinique la plus courante de l'articulation de la hanche.

Dysplasie de la hanche

La pathologie clinique est un trouble congénital ou une infériorité de l'articulation, entraînant un risque de subluxation ou de luxation de la tête fémorale. Le plus grand sous-développement de l'articulation de la hanche est observé dans les pays dotés d'une politique socio-économique stable.

Dans les pays scandinaves, le pourcentage d'anomalies congénitales atteint 4%, en Allemagne 2% et aux États-Unis d'Amérique entre 1 et 1,5%.

En Fédération de Russie et dans les pays de la CEI, la dysplasie congénitale se produit entre 50 et 250 cas pour 1 000 nouveau-nés, ce qui représente environ 5%. Les experts médicaux attribuent ce fait aux problèmes environnementaux des pays de l'ex-Union soviétique.

Le plus souvent, la pathologie congénitale est déterminée chez les filles nouveau-nées (80%) et dans les familles chez qui un diagnostic de dysplasie congénitale a été diagnostiqué, chez l'un des parents ou les deux.

Causes de l'anomalie orthopédique congénitale:

  • présentation pelvienne du fœtus;
  • correction médicale de la grossesse compliquée par une toxémie;
  • gros fruit.

Contribuer au développement de la dysplasie chez les enfants peut emmailloter serré afin de redresser les jambes chez les bébés.

Dans le cadre d’un projet national, le Japon a abandonné en 1975 la pratique de l’enveloppement serré des bébés. En conséquence, il a été noté que la diminution de la luxation de la hanche chez le nouveau-né avait diminué de 3% à 0,2%.

Symptômes cliniques de dysplasie chez les enfants:

  • l'enfant a une asymétrie des plis de la peau dans les jambes;
  • déterminé par le raccourcissement de la cuisse;
  • abduction et adduction limitées de l'articulation de la hanche.

La norme de diagnostic précoce est considérée comme un symptôme de Marx-Ortolani, lorsque, lorsque l'articulation de la hanche mène à la surface extérieure d'une table plate, un déclic caractéristique se produit chez le nourrisson, indiquant que la tête de la cuisse glisse dans le cotyle.

La seule méthode efficace de traitement consiste à utiliser une orthèse orthopédique correctrice, qui permet aux jambes du bébé d'être maintenues en position de flexion et d'ablation dans la plage autorisée pendant une longue période.

À l'avenir, on recommande à l'enfant des massages, des exercices thérapeutiques et une surveillance constante de l'orthopédiste pour enfants. Avec le début du traitement, le pronostic de récupération est favorable.

Arthrite de la hanche

L'arthrite ou la coxite est une pathologie caractérisée par une réponse inflammatoire des tissus de l'articulation de la hanche. La maladie peut avoir une évolution aiguë (manifestation primaire), prolongée (de 2 mois à un an) ou chronique, dont la durée dépasse 12 mois.

Il existe une classification des lésions arthritiques dans la structure tissulaire de l'articulation de la hanche:

  • L'arthrite infectieuse ou septique est un processus inflammatoire résultant de la pénétration dans le liquide synovial d'un agent fongique, parasitaire, allergique infectieux ou viral;
  • La coxite réactive est un processus immuno-inflammatoire qui se produit pendant ou après une infection des articulations.
  • la polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune causée par la formation et la prolifération de tissu de granulation dans la capsule synoviale, entraînant la destruction du cartilage articulaire et de la région osseuse sous-chondrale;
  • Le rhumatisme psoriasique est une pathologie auto-immune rare de la coxite de la hanche, résultant de lésions des tissus articulaires atteints de psoriasis.

Symptômes, signes et traitement de la coxite de la hanche

Arthrose (coxarthrose)

Même les problèmes "négligés" avec les articulations peuvent être guéries à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Sentant un inconfort douloureux dans la région pelvienne, le médecin consultant pose au patient un diagnostic décevant: arthrose de la hanche. Cette maladie a une pathologie chronique de nature inflammatoire, conduisant à la destruction dystrophique du cartilage articulaire.

L'absence de lubrification fluide entraîne une augmentation du frottement des surfaces osseuses les unes contre les autres. Sur les têtes articulaires, il se forme des excroissances qui entravent le travail fonctionnel des articulations.

Le traitement tardif de la coxarthrose de l'articulation de la hanche entraînera inévitablement une perte d'activité motrice.

Causes, symptômes et traitement

La principale cause de destruction dégénérative-dystrophique de l'intégrité articulaire est la modification liée à l'âge après 65 à 70 ans. Au fil du temps, des processus métaboliques se produisent dans le corps, lorsque le liquide synovial produit de moins en moins de substances nécessaires aux articulations. une perte d'élasticité et une perte de résistance de la surface articulaire se produisent.

Des particules intermittentes de tissu cartilagineux se déposent à la surface de la capsule articulaire et interfèrent avec le travail fonctionnel du cotyle. Une douleur désagréable survient à cause de l'inflammation et de la nécrose des zones frottantes.

Cependant, le processus de dégénérescence peut s’accélérer considérablement sans attendre l’âge respectable de la personne.

Les facteurs causals provocants de la formation de la coxarthrose de la hanche:

  • luxation congénitale de la hanche (dysplasie);
  • choc mécanique ou fracture du col fémoral;
  • troubles héréditaires du système musculo-squelettique dans la région pelvienne;
  • processus inflammatoires post-arthritiques de nature infectieuse et / ou rhumatismale;
  • mode de vie sédentaire ou surcharge physique hyperactive des segments de la hanche;
  • désastres hormonaux dans le corps.

Les symptômes cliniques de la maladie se manifestent en fonction du degré de complexité de l'inflammation pathologique.

En cas d'arthrose du premier degré, un inconfort douloureux récurrent apparaît après un effort physique excessif ou une longue marche. Après un court repos, les symptômes de la douleur disparaissent. Dans les diagnostics de laboratoire, le rétrécissement mineur de la fente interarticulaire et des croissances mousseuses est déterminé le long du contour externe de la cavité acétabulaire.

L'augmentation de la douleur survient lors d'une arthrose du 2e degré, lorsque les symptômes cliniques ne laissent pas une personne, même au repos. Des problèmes d'activité motrice apparaissent, la démarche change et une boiterie apparaît.

Le principal symptôme de la coxarthrose, de grade 2, est le problème du déplacement complet de la hanche sur le côté, lorsque la limitation de la mobilité est accompagnée d'une douleur pénétrante aiguë.

Le diagnostic par rayons X confirme la présence de croissances osseuses sur le contour externe et interne du cotyle.

L'arthrose de l'articulation de la hanche du 3ème degré est considérée comme la pathologie la plus difficile et la plus difficile à réparer, lorsque le réflexe de douleur ne recule pas de jour ou de nuit. Les articulations douloureuses ont une mobilité complètement limitée, un raccourcissement des membres inférieurs se manifeste.

Une image radiographique montre la destruction complète de la surface du cartilage, sur le site de laquelle se forment de gros excroissances (ostéophytes). Une telle condition humaine peut le conduire à l'immobilisation complète.

Les cliniciens notent que les maladies arthrologiques similaires de la hanche chez l'homme sont 2 à 3 fois moins fréquentes que chez la femme. Ce fait s'explique par les caractéristiques physiologiques du corps féminin.

La réponse thérapeutique à la coxarthrose de l'articulation de la hanche à 1, 2 degrés est:

  • réduction de la douleur par la nomination d'associations pharmacologiques d'activité anti-inflammatoire, analgésique et analgésique: Ibuproben®, Gel Voltaren®, Diclofenac®, Ketanol®, etc.
  • groupes pharmacologiques pour améliorer la nutrition des tissus cartilagineux et assurer l'activité de la circulation sanguine: Teraflux®, Hondrex®, Mukosat®, etc.
  • injections pour injection intra-articulaire: Ostenil®, Fermatron®, etc.
  • traitement physiothérapeutique avec magnétothérapie, paraffine, électrophorèse à haute fréquence;
  • exercices de gymnastique et de massage.

Avec la défaite de l'articulation de la hanche avec coxarthrose de grade 3, une correction chirurgicale - remplacement de l'endoprothèse est recommandée.

Trohanterite: signes, symptômes et traitement

Le processus inflammatoire se produit exclusivement dans la partie de la hanche du squelette osseux, dans le grand biais de l'articulation de la hanche ou du trochanter. Un autre nom pour la trochanterite de l'articulation de la hanche est la bursite à la broche. Souvent, les symptômes douloureux de la bursite à la broche sont confondus avec la coxarthrose de la hanche.

Cependant, l’essence de la pathologie clinique de la trochantérite est l’inflammation des tendons et des ligaments musculaires liés au grand trochanter du fémur.

Dans la plupart des cas, une brochette de la paire de hanches tombe dans la zone touchée.

Lorsque la trochanterite, contrairement à la coxarthrose, la mobilité de la hanche n'est pas limitée.

Le processus inflammatoire sur le site de localisation est classifié et peut avoir:

  • la phase aseptique de l'inflammation, lorsque la membrane synoviale pénètre dans la zone touchée sans implication de porteurs pathogènes;
  • La forme septique est la propagation d'un agent pathogène de nature infectieuse, bactérienne, virale ou fongique dans toute la région de la hanche. Dans le processus inflammatoire purulent, d'autres tissus des organes de l'activité vitale sont inclus;
  • La trochantériose tuberculeuse est une maladie assez rare, principalement chez les enfants. Une caractéristique distinctive est l'implication dans la réaction inflammatoire non seulement du grand trochanter, mais aussi des tissus adjacents du fémur.

Parmi les causes possibles du développement du processus inflammatoire, on note le surpoids et les défauts anatomiques de la région pelvienne et / ou des membres inférieurs. L'hypothermie, les perturbations endocriniennes et la surcharge physique complètent la liste.

Le plus souvent, la maladie est déterminée chez les jeunes femmes âgées de 25 à 30 ans, ainsi que chez les patientes présentant des troubles hormonaux pendant la ménopause.

Quels que soient l'âge et le sexe, la perturbation du métabolisme du calcium et les lésions du système ostéo-articulaire exprimées de manière pathologique par l'ostéoporose peuvent provoquer des symptômes douloureux de la trochantériose.

La tactique des mesures thérapeutiques est choisie en tenant compte de la nature étiologique de l'inflammation du plus grand biais. Des médicaments antibactériens sont prescrits en cas de blessure infectieuse. En cas d'inflammation aseptique, il suffit d'utiliser des groupes pharmacologiques anti-inflammatoires non stéroïdiens. Lorsque l'étiologie tuberculeuse de la réaction inflammatoire est déterminée, des médicaments antituberculeux sont inclus dans le travail.

Pour le traitement et la prévention des maladies des articulations et de la colonne vertébrale, nos lecteurs utilisent la méthode de traitement rapide et non chirurgicale recommandée par les rhumatologues réputés de Russie, qui ont décidé de s’opposer au chahut pharmaceutique et ont présenté un médicament qui TRAITAIT VRAIMENT! Nous nous sommes familiarisés avec cette technique et avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite

Un traitement intensif permet un rétablissement complet dans un délai de 10 à 14 jours à condition qu'un médecin consulte un médecin en temps utile.

Malheureusement, il n’existe aucun moyen efficace de traiter la trochanterite de la hanche en utilisant des remèdes traditionnels. Les suppurations et les abcès de la hanche, qui ne sont éliminés que par la chirurgie, sont particulièrement dangereux.

Résumé de

La prévention thérapeutique des maladies de l'articulation de la hanche sera le respect des règles sanitaires et hygiéniques de l'auberge, une activité physique modérée, une température ambiante agréable, des normes nutritionnelles alimentaires complétées par l'ajout de minéraux et de vitamines.

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et des douleurs systématiques...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Voulez-vous recevoir le même traitement, demandez-nous comment?

Maladies de l'articulation de la hanche: symptômes et méthodes de traitement

Les douleurs articulaires causent à la personne de nombreux troubles qui ont un impact négatif sur les mouvements et un mode de vie à part entière. Cela affecte le bien-être et l'humeur, les relations et la capacité de travail.

Parmi les différents types de ces maladies, les maladies de l'articulation de la hanche sont différentes (les symptômes, le traitement, l'exercice et la prévention de cette affection seront abordés dans cet article).

Quel genre de corps?

Articulations - est une connexion mobile d'os humains, vous permettant de faire des mouvements avec l'aide de vos muscles. Ils sont situés dans le squelette exactement à l’endroit où se produit le mouvement particulièrement prononcé (rotation, flexion, extension, etc.).

L'articulation de la hanche (symptômes des maladies, traitement, photos ci-dessous) est la plus forte et la plus grande du corps humain.

Il est situé entre la cavité pelvienne et la surface du fémur et est responsable non seulement des mouvements de base du fémur, mais également des inclinaisons de tout le corps.

Selon des études, plus de quarante pour cent de toutes les actions des membres retombent sur l'articulation de la hanche (les symptômes de la maladie, le traitement, l'exercice et bien plus encore seront abordés dans cet article). Il participe activement à la vie de tout un chacun. C'est pourquoi, avec les premières douleurs, même les plus insignifiantes, il est recommandé de faire appel à un spécialiste.

En aucun cas, on ne peut fermer les yeux sur l'inconfort de cet organe et bloquer la douleur avec des analgésiques. De telles actions ne font qu'exacerber la maladie et conduire à la progression de la pathologie et des processus irréversibles dans le corps.

Quelles pourraient être les causes de la maladie?

Maladie provocatrice

Avant de vous familiariser avec les symptômes de l’articulation de la hanche, le traitement et la prévention de cette affection, vous devez connaître les causes de son apparition.

En voici quelques unes:

  • blessure causée par un coup ou un mouvement imprudent (ecchymoses, entorses, fractures musculaires, lésions des ligaments, entorses et fractures des os du bassin ou du fémur);
  • inflammations infectieuses (tuberculose, staphylocoque);
  • anomalies congénitales (luxation de la hanche, dysplasie);
  • maladies complexes (arthrite, goutte, fibromyalgie, leucémie).

Ces maladies, en particulier sous l’influence de l’âge, peuvent entraîner des anomalies dans les tissus cartilagineux et une inflammation des ligaments et des tendons.

Symptômes universels

Quels sont les symptômes communs de la maladie de la hanche (TBS)?

Tout d'abord, c'est la douleur. Des sensations désagréables, parfois même fortes, peuvent survenir lors de mouvements normaux, de la marche et même au repos. Pour cette raison, une personne, parfois même inconsciemment, commence à changer de démarche (afin de fatiguer moins la jambe malade). En conséquence, il peut boiter, pied bot ou bouger.

Parfois, en raison d'une inflammation de l'organe, la température corporelle peut augmenter ou un rougissement de la peau peut se produire.

Définition de maladie

Que faire si vous commencez à observer des symptômes indésirables? Le traitement de la maladie de l'articulation de la hanche commence tout d'abord par un diagnostic correct. Par conséquent, demandez l'aide d'un spécialiste qualifié qui effectuera une inspection visuelle de l'articulation elle-même afin d'évaluer l'état de son système musculaire, de sa capacité de travail et du seuil de douleur.

Après cela, votre médecin vous prescrira des examens détaillés.

  • L'IRM est la technique de diagnostic la plus précise. Elle consiste en une image image par image de l'articulation de la hanche et des tendons, ligaments et cartilages environnants. En raison de son rayonnement magnétique, l'IRM montrera des processus inflammatoires et pathologiques internes au stade initial.
  • La radiographie - la méthode de recherche la plus courante et la plus abordable, identifiant les tumeurs et les défauts du tissu osseux.
  • CT - image en couches traitée en trois dimensions. Détermine la concentration du processus inflammatoire et ses causes.
  • La scintigraphie est un examen à l'aide d'un appareil spécialisé, avant lequel une solution spéciale de radio-isotopes est perfusée par voie intraveineuse à un patient.
  • L'échographie est un type d'étude absolument sans danger, prescrit même pour les nourrissons. Grâce à lui, vous pouvez déterminer les lésions superficielles de l'articulation.

En fonction de ce que montrent les instruments de diagnostic, le spécialiste déterminera le type de maladie et vous prescrira un traitement individuel (injections, comprimés). Les symptômes de la maladie de la hanche aideront à établir un diagnostic plus précis.

Types de maladies

L'arthrite, l'arthrose et les pathologies congénitales de l'enfance sont les maladies les plus courantes de l'articulation de la hanche (symptômes, photos et traitement, nous en apprenons un peu plus bas).

Examinons brièvement chaque type de maladie afin de la détecter rapidement et de commencer à guérir.

Maladies des enfants

Chez les nourrissons dans les premiers mois de la vie, on peut trouver des affections graves telles que:

  • Dysplasie de la hanche. Les symptômes de la maladie, caractérisés par des troubles de la formation de tissus articulaires, peuvent être une asymétrie des plis de la peau sur les jambes des nourrissons, ainsi que des restrictions de l'abduction de la hanche.
  • L'ostéomyélite épiphysaire est une infection purulente des os, conséquence de l'entrée de bactéries.
  • Épiphysiolyse générique - lésions de la tête fémorale au cours d'un travail difficile.
  • Autres modifications pathologiques de l'articulation provoquées par une fracture, une luxation ou une contusion.

Mais quelles maladies surviennent chez les jeunes enfants et les adolescents:

  • Maladie de Perthes. La cause de son apparition peut être une maladie infectieuse ou tout autre malaise qui perturbe la circulation sanguine dans l'articulation de la hanche. Cette maladie se manifeste chez les garçons âgés de trois à six ans.
  • Ostéochondrite disséquante. Il se caractérise par une nécrose dans la région de l'os spongieux, il peut se poursuivre sans réclamations ni symptômes. Détecté par rayons X.
  • Synovite transitoire - inflammation qui provoque la formation de liquide s'écoulant à partir de petits vaisseaux sanguins. La maladie peut être le résultat d'infections virales aiguës et respiratoires aiguës et de la grippe.
  • La coxite tuberculeuse est une maladie qui provoque des modifications pathologiques de l'articulation. Il peut se développer dès le plus jeune âge et est déterminé par la boiterie et la douleur.
  • Pincer le nerf, provoquant un processus inflammatoire.

Quels sont les symptômes de la maladie de la hanche chez les personnes âgées?

Maladies des adultes

Les maladies secondaires du SCT comprennent:

  1. Coxarthrose. Les symptômes de la maladie de la hanche associée à cette étiologie peuvent être accompagnés de douleurs périodiques au cours de l'effort physique. Dans la première phase de la maladie, la douleur disparaît après quelques minutes de repos et de repos. La cause du développement de la coxarthrose peut être une subluxation fémorale congénitale, compliquée d'infections acquises, de blessures, etc.
  2. Ostéonécrose. Il s’agit d’une maladie secondaire dont la cause fondamentale peut être différente de la nature de la pathologie, telle que fracture de la hanche, infections virales des articulations, anémie, sclérodermie. L'utilisation fréquente de l'hémodialyse et l'utilisation d'hormones sexuelles sont d'autres provocateurs.
  3. Bursite Cette maladie concerne les maladies de l'articulation de la hanche chez les femmes. Les symptômes de la maladie se manifestent le plus souvent chez les femmes âgées de trente à soixante ans et s'accompagnent de douleurs aiguës et soudaines localisées à l'aine. Des sensations désagréables peuvent se produire quand ils reposent sur le membre affecté ou tentent de le déplier. Au fil du temps, la bursite se transforme en indisposition chronique, entraînant une restriction sévère des mouvements articulaires. Dans le même temps, la douleur diminue.

Que peut-on dire sur les principales maladies de l'articulation de la hanche, dont les symptômes peuvent différer légèrement? Regardons de plus près leurs caractéristiques.

L'arthrite et ses manifestations

L'arthrite est causée par une inflammation de l'articulation, au cours de laquelle la membrane synoviale s'épaissit, affectant le cartilage articulaire et l'os de la hanche.

Cette maladie a plusieurs variétés, dont la douleur à la hanche est une manifestation prononcée. Les symptômes de maladies (mineures) seront indiqués ci-dessous.

La polyarthrite rhumatoïde dans le TBS est assez rare. Si cela se produit, le processus inflammatoire est accompagné de modifications pathologiques des deux articulations (côté gauche et droit) et de lésions des autres tissus conjonctifs (genoux, coudes, doigts).

Les causes de cette maladie ne sont pas complètement connues. Très probablement, c'est un facteur héréditaire, ainsi que l'effet de diverses infections.

Les manifestations de l'arthrite sont des difficultés de mouvement, se produisant tous les matins et disparaissant au cours de la journée, ainsi que des douleurs musculaires et l'apparition sur la peau de petits nodules rhumatoïdes indolores.

Bien qu'il ne soit pas possible de guérir la polyarthrite rhumatoïde, un traitement d'association prescrit par un médecin atténuera les symptômes de la maladie de la hanche. Le traitement (injections, pilules et onguents) comprendra des préparations anti-inflammatoires (Voltaren, Nimésulide), antirhumatismales (Penicillamine, Méthotrexate, Azathioprine) et hormonales (Prednisolone, Dexaméthasone). Grâce à ces moyens pharmacologiques, la destruction de l'articulation sera arrêtée et sa fonction régénérée.

L'arthrite réactive touche le plus souvent les enfants et les jeunes et survient dans le contexte d'infections transférées de l'intestin (dysenterie, salmonellose) et de l'appareil urogénital (chlamydia), ainsi que de maladies virales (grippe, ARVI) et bactériennes (streptocoques, mycoplasmes).

Il est important de rappeler que les symptômes de cette maladie apparaissent pendant ou dans les deux à trois semaines suivant l'infection et sont accompagnés de fièvre, d'enflure et de rougeur de la peau autour de l'articulation de la hanche, de douleurs pendant la marche et de stomatites.

Le traitement de l'arthrite réactive est un processus très long et fastidieux, caractérisé par l'utilisation d'antibiotiques prescrits en fonction des infections qui ont provoqué la maladie (par exemple, «Ciprofloxacine», «Azithromycine»). Des anti-inflammatoires et des hormones peuvent également être prescrits.

Il est à noter que cette maladie peut être soignée correctement, le rétablissement se produisant dans les trois à cinq mois suivant le début du traitement.

L’arthrite septique se forme au cours du processus d’infection du sang dans le sang sous l’influence de facteurs internes (lors de formes sévères de pneumonie, de pyélonéphrite, de péritonite) ou de circonstances extérieures (contamination de plaies et de blessures à proximité immédiate du SCT).

La maladie se manifeste soudainement, caractérisée par une forte augmentation de la température (jusqu'à trente-neuf degrés), un gonflement et une rougeur légères autour de l'articulation, l'impossibilité de bouger.

L'arthrite septique est une maladie très dangereuse qui peut être fatale en raison de la propagation de l'infection. Par conséquent, dès les premiers signes de maladie, il est recommandé de contacter un établissement médical le plus tôt possible.

Le traitement d'urgence doit être effectué à l'hôpital. Il est conçu non seulement pour éliminer les symptômes aigus de la maladie de l'articulation de la hanche. Le traitement (injections et compte-gouttes) consiste à utiliser les antibiotiques les plus puissants pouvant être injectés directement dans le SCT. Il peut également être recommandé de procéder à une ponction pour éliminer le pus ou la chirurgie, en éliminant les résidus atrophiés des éléments cartilagineux.

Le rhumatisme psoriasique, comme le rhumatoïde, fait référence aux principales manifestations et symptômes de la maladie de la hanche chez l'homme. De par sa nature, il affecte rarement le TBS et résulte d'une maladie aussi grave que le psoriasis (maladie de la peau exprimée en plaques séchées rouges sur la peau).

Manifesté sous forme de douleurs, de poches et de rougeurs dans la zone de TBS, température élevée.

L'arthrite psoriasique est traitée à l'aide de fortes doses d'antiviraux et d'hormones, ainsi que de cytostatiques (tels que le méthotrexate).

L'arthrite goutteuse est également assez rare. Il s'agit d'une complication grave de la goutte, pouvant être provoquée par l'abus d'alcool, le surpoids, l'hypothermie fréquente et la suralimentation.

Affecte principalement la population masculine de la planète.

Les principaux symptômes de la maladie sont des douleurs nocturnes aiguës à la cuisse, ainsi qu'un gonflement et une cyanose de la peau autour de l'articulation.

Le traitement principal de l’arthrite goutteuse est un régime comportant une restriction de viande, de chocolat, d’aliments fumés, etc.

Pour supprimer l’inflammation et réduire l’acide urique, prescrivez «Colchicine», ainsi que des médicaments du groupe des antiviraux.

Arthrose

Cette maladie est la maladie la plus courante du SCT et touche le plus souvent les personnes de plus de trente ans. Les causes de l'arthrose peuvent être des blessures obsolètes, le surpoids, l'arthrite.

Aux stades précoces, l'usure et la destruction du cartilage, ainsi que les dommages causés à la surface des os, sont discrets. Après une certaine période de temps, l'articulation va s'atrophier et un handicap peut survenir.

Le traitement de l'arthrose comprend la mise en œuvre d'exercices thérapeutiques et de la physiothérapie, ainsi que l'utilisation d'agents anti-inflammatoires («Ortofen», «Ibuprofen») et chondroprotecteurs («Chondroïtine», «Hondroksid», «Mukosat»).

Si la maladie est à un stade précoce, alors avec l'aide de ce traitement médicamenteux, une récupération complète est possible. Si des processus irréversibles ont disparu dans l'articulation, la possibilité de se déplacer librement ne peut être obtenue qu'avec l'aide de prothèses.

Antispasmodiques

Que dois-je faire si j'ai des symptômes aigus d'une maladie de la hanche? Comment enlever la douleur?

Les médicaments les plus efficaces et les plus efficaces dans ce domaine sont «Texamen», «Diklak», «Celebrex» et «Nagezin». Cependant, avant de les utiliser, vous devez étudier attentivement les instructions, car ces outils présentent un large éventail de contre-indications.

Grossesse et TBS

Au troisième trimestre, lorsque la masse corporelle de la future mère augmente de manière significative, elle peut ressentir des douleurs à l’articulation de la hanche. Le plus souvent, cela est provoqué par une quantité insuffisante de calcium et de vitamine D, qui sont très importants pour le corps de la femme enceinte.

Autres types de guérison

Est-il possible de traiter les symptômes de la maladie de la hanche avec des remèdes populaires? La pratique montre que oui. Surtout si vous combinez des recettes folkloriques avec des préparations pharmacologiques, des exercices thérapeutiques et de la physiothérapie (laser, électrophorèse, magnétothérapie).

Les procédures d’utilisation de l’eau dans les hôpitaux de sanatorium (douche de Charcot, hydromassage, piscine, douche contrastée, bains) peuvent constituer un facteur important de récupération.

Médecine populaire

Quelles méthodes de médecine alternative élimineront les symptômes désagréables de la maladie de la hanche? Le traitement avec des recettes traditionnelles aidera non seulement à éliminer la douleur, mais également à réduire l'inflammation et à restaurer le tissu conjonctif.

Méthode de renforcement du cartilage de la hanche

Prenez deux cuillères à soupe de racine de bardane, écorce de saule, feuilles de bouleau, fleurs de tilleul, racine de persil. Mélangez, versez un demi-litre d'eau chaude et faites bouillir. Cuire à feu doux pendant dix minutes et laisser refroidir. Prendre cent milligrammes trois fois par jour.

Mélangez dans un bocal les ingrédients à parts égales (miel floral liquide, glycérine, alcool 96%, iode). Infuser la pommade dans un endroit sombre pendant douze heures. Appliquez sur le point sensible, sans frotter. Attendez deux heures jusqu'à ce que la pommade soit absorbée par la peau.

Une autre recette d'onguent

Cent milligrammes de pulpe de gelée d'aloès, soixante grammes de menthe fraîchement râpée et trente millilitres de teinture d'eucalyptus sont mélangés et laissés reposer pendant 24 heures. Après cela, l'endroit affecté est abondamment graissé avec de la pommade et attendez jusqu'à ce qu'il soit complètement absorbé.

Pour les amateurs de teintures

Sortez les cloisons des noix et versez une bouteille de vodka (à raison d'un demi-litre de liquide par tasse de matière première). Insister trois semaines dans un endroit sombre. À utiliser dans une cuillère à café deux fois par jour.

Émincer cent grammes d'ail, deux cent cinquante grammes de céleri et trois citrons, verser le mélange dans une bouteille de trois litres et y verser de l'eau bouillante. Insistez pour douze heures, après quoi le remède peut être bu une demi-tasse une fois par jour - le matin trente minutes avant les repas.

Ramollir les feuilles de chou avec un rouleau à pâtisserie ou un couteau, badigeonner de miel et les fixer au joint douloureux. Couvrir avec du polyéthylène et envelopper une écharpe en duvet. Cette compresse est recommandée pour rester toute la nuit. La durée du traitement est d'un mois.

Un rôle important dans le traitement de divers types de maladies Le TBS joue au bain. Ils éliminent non seulement la douleur, mais améliorent également la mobilité des articulations. La température de l'eau ne doit pas dépasser quarante degrés et la durée d'admission recommandée est de vingt minutes.

Pour consolider l'effet après le bain, une grille en iode est appliquée sur l'articulation douloureuse.

Quels composants peuvent être ajoutés à l'eau? Tout d’abord, sel de mer, brindilles de pin, moutarde ou menthe.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, le traitement de l'articulation de la hanche est un processus long et sérieux qui nécessite de respecter un certain mode de vie et de respecter toutes les prescriptions médicales. Si toutes les recommandations et instructions sont suivies, vous oublierez bientôt la douleur à la hanche et pourrez mener le même style de vie actif qu'avant la maladie.

Causes des maladies de l'articulation de la hanche, leurs symptômes et leur traitement, recommandations prophylactiques

L'articulation de la hanche est située dans la zone des articulations du bassin et du fémur. La capacité de mouvement vertical dépend de la santé et de la fonctionnalité de la plus grande articulation. Les problèmes de la région pelvienne affectent directement l'activité physique, l'état physique et émotionnel de la personne.

Il est important de protéger des blessures et de diverses pathologies une partie importante du système musculo-squelettique, telle que l'articulation de la hanche. Maladies, leurs symptômes et leur traitement - des informations qui seront certainement utiles aux personnes de différents âges et professions.

Causes de la maladie

La grande articulation subit constamment le poids du haut du corps. Plus la charge est importante, plus le risque de blessure et de déformation est élevé. Les processus dégénératifs-dystrophiques et destructeurs se produisent dans le contexte de pathologies systémiques et de lésions locales.

Lorsque des changements pathologiques se produisent des symptômes négatifs. Chaque maladie présente des manifestations caractéristiques, mais la plupart des pathologies articulaires présentent plusieurs symptômes. La lésion est marquée dans le tissu osseux et cartilagineux, la membrane articulaire et l'appareil ligamentaire.

Les principaux signes de maladie de la hanche sont:

  • douleur dans l'articulation de la hanche d'intensité variable;
  • la mobilité du membre se détériore;
  • la zone recouvrant la zone touchée gonfle;
  • au cours du processus inflammatoire, la zone au-dessus de l'articulation devient rouge, la température locale augmente;
  • lors de la destruction du cartilage et du tissu osseux, des difficultés surviennent lorsque le patient se déplace sans soutien, il est difficile de se lever et de s’asseoir, de monter les escaliers;
  • lésions purulentes des tissus se manifestent par des douleurs lancinantes et saccadées, une température locale élevée, une accumulation d'exsudat dans la poche articulaire, un œdème, une hyperémie de la peau.

En savoir plus sur les causes probables de la douleur au genou et son traitement à la maison.

Lisez cet article sur les symptômes typiques et les options de traitement de l'arthrite juvénile des doigts.

Maladies de l'articulation de la hanche: causes, symptômes et traitement

Les changements négatifs ont une nature différente. Le degré d'inconfort dépend de la gravité du processus pathologique survenant dans le cartilage, le tissu osseux, les ligaments, la poche articulaire.

La défaite de différentes parties de l'articulation est:

  • traumatique (blessure grave - luxation du col du fémur);
  • infectieuse (la forme la plus dangereuse est l'inflammation purulente);
  • se développe sur le fond des changements dégénératifs-dystrophiques (l'articulation est progressivement détruite).

Les maladies de l'articulation de la hanche ont également une nature différente. Dans les processus inflammatoires articulaires les plus importants se produisent, la destruction des tissus est noté.

Coxarthrose

La pathologie sévère est causée par des changements dégénératifs, la malnutrition des tissus osseux et cartilagineux. Lorsque la forme de la maladie est négligée, l'articulation à problème est déformée, la mobilité des membres inférieurs est perturbée, le patient reçoit souvent un groupe de personnes handicapées.

La principale raison est la destruction des tissus articulaires sur fond de changements liés à l'âge. La plupart des patients ayant reçu un diagnostic de coxarthrose ont plus de 45 ans.

Processus pathologique se produit sur le fond des maladies suivantes:

  • diabète sucré;
  • arthrite purulente;
  • la scoliose;
  • prendre des contraceptifs hormonaux;
  • subluxation de la cuisse;
  • blessures pendant l'entraînement et les événements sportifs;
  • pied plat.

Principaux symptômes:

  • la coxarthrose de l'articulation de la hanche, quelle que soit sa forme, se développe progressivement: sous forte charge, malnutrition, le cartilage s'amincit, la quantité de liquide synovial diminue;
  • Les processus négatifs perturbent la mobilité de l'articulation: la tête articulaire «marche» faiblement dans l'os acétabulaire, lorsque le mouvement crée un frottement excessif, la douleur apparaît. Plus le degré de lésion du cartilage est élevé, plus le syndrome de la douleur est fort;
  • Dans le contexte des processus destructeurs, une inflammation aseptique (non infectieuse) se développe et des excroissances osseuses apparaissent le long du bord de la surface de l'articulation. L'apparition d'ostéophytes réduit la mobilité du membre, augmente le syndrome douloureux;
  • à un stade précoce, la douleur survient à l'effort, la marche longue, la forme sévère de la maladie, la douleur est ressentie la nuit, au repos, la boiterie se développe, il est difficile de marcher sans canne.

Le traitement de la coxarthrose dépend du degré de pathologie:

  • chondroprotecteurs;
  • composés anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • angioprotecteurs (améliorer la circulation sanguine);
  • physiothérapie;
  • gymnastique spéciale;
  • dans les cas graves, traitement chirurgical.

Arthrite purulente

Classification:

  • forme primaire. L'infection survient après une blessure, un objet tranchant, une chute dangereuse avec une fracture et une violation de l'intégrité de la peau.
  • forme secondaire. L'agent infectieux pénètre dans la cavité de l'articulation de la hanche à partir d'autres organes avec le flux de lymphe et de sang. L'inflammation se développe dans le diabète, la tuberculose, la brucellose, la syphilis, les abcès, le phlegmon de la cuisse.

Avec l'accumulation d'exsudat purulent, tous les signes d'inflammation des tissus articulaires sont notés:

  • gonflement;
  • température locale élevée;
  • rougeur de la peau;
  • douleur, aggravée par la palpation et le mouvement;
  • mobilité réduite.

Le traitement, les principales étapes:

  • Après radiographie en projection latérale et directe, analyse sanguine biochimique, détection du pathogène, antibiothérapie. Le médecin sélectionne des compositions ayant un effet puissant sur la base des résultats d’un test spécial. L'administration intraveineuse est la meilleure façon d'utiliser des agents antibactériens.
  • avec une abondance de masses purulentes, le médecin pompe l'exsudat en rinçant la cavité de l'articulation atteinte avec un antiseptique. Souvent installé drainage, facilitant la décharge du contenu purulent;
  • le repos est nécessaire pour minimiser les dommages aux tissus osseux et cartilagineux. Pour une fixation maximale de la zone à problèmes, un bandage, un plâtre ou un pneu étroit est appliqué;
  • après le soulagement de l'inflammation, des séances de physiothérapie sont organisées (chauffage UHF, ultrasons), une thérapie par l'exercice est prescrite pour prévenir l'atrophie musculaire et normaliser la mobilité d'une grosse articulation;
  • dans les cas graves, en l'absence d'un effet notable du traitement effectué, une opération de l'articulation est réalisée avec excision des tissus affectés. Dans la plupart des cas, la cavité contient une grande quantité de masses purulentes que le médecin pompe pendant la dissection de la zone à problèmes. Lorsque la tête de l'articulation fond, le médecin installe l'endoprothèse.

Luxation de la hanche

Chez l'adulte, cause de manifestations douloureuses, la déformation des articulations devient une blessure grave en cas de catastrophe naturelle, d'accident de voiture ou de chute importante. Un autre facteur négatif ou la destruction des tissus dans le contexte des processus inflammatoires et dégénératifs-dystrophiques dans le corps.

Chez les enfants, une dysplasie des articulations de la hanche se développe dans l'utérus avec l'action de facteurs négatifs sur le fœtus. L'absence de traitement en temps opportun altère considérablement la mobilité des membres. Dans les cas avancés, elle provoque souvent le développement d'une invalidité.

La luxation est l'arrière, l'avant et le centre. Le plus souvent, le problème est résolu chez les patients âgés de 40 à 45 ans. Chez les patients âgés, les os sont plus fragiles, un coup sec, l'application d'une force importante ne provoque pas de luxation, mais une fracture de l'os, souvent avec déplacement.

Symptômes généraux dans divers types de luxation de la hanche chez l'adulte:

  • les mouvements dans la zone touchée sont impossibles;
  • Il est difficile de s’appuyer sur une jambe douloureuse;
  • déplacements articulaires déformés selon le type de pathologie;
  • la jambe prend une certaine position;
  • lorsque vous essayez de tourner la jambe, il y a une résistance distincte;
  • en cas de blessure grave, un hématome apparaît, la zone touchée gonfle. Un gonflement a été noté non seulement dans l'articulation de la hanche, mais également dans l'aine, les fesses.

Complications:

  • contusion du nerf sciatique en violation de la sensibilité, paralysie avec rupture complète du nerf;
  • dommages aux vaisseaux qui nourrissent le nerf. La nécrose avasculaire entraîne la destruction active du tissu articulaire.

Traitement:

  • en cas de luxation de la hanche, il est important d'emmener le blessé à l'hôpital à temps. Reste pour la zone touchée est un must;
  • pour le transport, la meilleure option est une ambulance. Avant l’arrivée des médecins, les témoins de la blessure doivent fournir les premiers soins: immobiliser l’articulation, administrer des analgésiques, appliquer un traitement froid sur la région touchée, arrêter le saignement après une fracture du fémur;
  • dans le service de traumatologie, le patient sera disloqué sous anesthésie locale ou générale; si la gravité du cas est confirmée, une fracture osseuse sera pratiquée;
  • pendant le traitement et la récupération, anti-inflammatoires non stéroïdiens, chondroprotecteurs, relaxants musculaires, «prothèses liquides» avec acide hyaluronique (Ostenil, Pharmatron), des formulations pour améliorer la nutrition et l'apport sanguin de la zone à problèmes, vitamines B et analgésiques sont recommandés Excellent effet donne de la physiothérapie, des séances de massage, la thérapie de l'exercice complexe;
  • le patient revient progressivement à la vie quotidienne et à ses tâches professionnelles, évite les fortes charges sur la région pelvienne et les membres inférieurs, tout d'abord ne marche que sur des béquilles. La période de réadaptation est longue - jusqu’à 6 mois.

Découvrez les causes et les symptômes du kyste de Baker du genou, ainsi que les options de traitement en pathologie.

Des méthodes efficaces de traitement de la synovite chronique du genou à la maison sont présentées dans cet article.

Rendez-vous sur http://vseosustavah.com/travmy/vyvihi/v-rajone-shikolotki.html et découvrez les règles de premiers secours en cas de luxation de la jambe dans la région du pied.

Directives de prévention

Lorsque les pathologies du patient sont négligées, un handicap l’attend, il est impossible de bouger de manière autonome, le syndrome douloureux agace non seulement pendant l’activité physique, mais aussi au repos. Il est plus facile de contrôler l'état de l'articulation de la hanche, d'autres parties du système musculo-squelettique, que de dépenser des milliers de roubles pour un traitement complexe.

Si nécessaire, arthroplastie de la hanche, les coûts financiers augmentent considérablement, le risque de complications augmente également. Plus le patient est âgé, plus il est difficile de rétablir la santé des tissus affectés.

Les principales mesures préventives:

  • nutrition rationnelle, rejet des produits qui détruisent les tissus des os et du cartilage, consommation de légumes, produits laitiers, poisson de mer (meilleur que les espèces de saumon), huiles végétales, céréales, œufs, viande de dinde;
  • prévention des charges excessives sur les jambes et les articulations;
  • vous ne pouvez pas rester assis trop longtemps sans vous reposer;
  • les articulations ne tolèrent pas de soulever et de porter fréquemment de la gravité;
  • exercices articulaires pour maintenir l'élasticité du tissu cartilagineux et la force musculaire;
  • exercices spéciaux utiles qui améliorent la production de liquide articulaire. Des cours réguliers préviennent les frottements excessifs du tissu osseux et des têtes articulaires, réduisent le risque d'inflammation aseptique, préservent la santé des articulations;
  • pendant la grossesse, les femmes doivent bien manger pour éviter l'action de facteurs qui déclenchent l'apparition d'une dysplasie de la hanche chez le fœtus.

Pourquoi l'articulation de la hanche claque-t-elle et comment y faire face? Nous écoutons les recommandations d'un spécialiste:

Articulation de la hanche: maladies, symptômes et traitement

Les causes, les symptômes et le traitement des cinq principales maladies de l'articulation de la hanche

Principales maladies de l'articulation de la hanche:

Chaque maladie a ses propres symptômes caractéristiques: l'arthrite peut survenir et être aiguë, avec douleur intense et signes d'inflammation; arthrose - commencent imperceptiblement et détruisent lentement l'articulation.

Mais toutes les pathologies de l'articulation de la hanche (en abrégé TBS) sont très graves et ne peuvent en aucun cas être débutées: un diagnostic tardif entraîne un traitement insuffisant, pouvant entraîner une douleur chronique et une perte de fonction de l'articulation, voire un handicap. Avec le début du traitement en temps voulu, il est possible de prévenir la mort articulaire et d’éliminer ou de réduire considérablement les symptômes douloureux.

Les méthodes de traitement en fonction de la pathologie sont également très différentes. Exemples:

  • avec la coxarthrose - faire de l'exercice, corriger le mode de vie, prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS);
  • dans la polyarthrite rhumatoïde - ils prennent des antirhumatismaux, des AINS et des hormones,
  • avec dysplasie du TBS - faire de la gymnastique et réparer les pansements au début et à la fin des opérations.

Pour le diagnostic (quelle est votre maladie, qui va la soigner) et le traitement, contactez d’abord un thérapeute ou un traumatologue-orthopédiste.

Le médecin, après vous avoir examiné au besoin, vous dirigera vers un autre spécialiste étroit - un arthrologue, un rhumatologue, un endocrinologue, un chirurgien - tout dépendra de la maladie suspectée.

Nous décrivons ci-dessous les types de maladies du SCT, leurs principales manifestations et les méthodes de traitement. Les maladies décrites dans l'article sont classées par ordre décroissant de fréquence d'apparition.

1. arthrose de la hanche

L'arthrose de la hanche (ou coxarthrose) est la maladie la plus répandue du SCT.

Articulation de la hanche gauche, droite, coxarthrose

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

2. arthrite SCT

L'arthrite est le nom commun pour un groupe hétérogène de maladies, unies par un signe: la présence d'une inflammation dans l'articulation. L'arthrite est:

  1. rhumatoïde,
  2. réactif
  3. causée par une infection spécifique
  4. psoriasique,
  5. goutteux.

Symptômes possibles accompagnant l'arthrite réactive

L'arthrite réactive est une maladie de nature immuno-inflammatoire qui survient au cours d'une infection ou immédiatement après. L'arthrite est l'un des symptômes de cette infection.

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Arthrite septique (infectieuse)

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Polyarthrite rhumatoïde

Pour la polyarthrite rhumatoïde, la localisation au niveau de l'articulation de la hanche n'est pas typique, mais c'est toujours le cas. Le plus souvent, les deux articulations sont affectées en même temps et d'autres groupes d'articulations (doigts, genoux, coudes, etc.) peuvent également l'être.

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Arthrite psoriasique

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Arthrite goutteuse

En cas de goutte, l'articulation de la hanche n'est pas souvent touchée.

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

3. Anomalies congénitales de l'articulation de la hanche

Degrés de luxation congénitale de la hanche

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

4. Oncologie

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

5. Maladie de Legg-Calve-Perthes

La maladie de Perthes désigne les ostéochondropathies - maladies associées à la destruction osseuse non infectieuse (aseptique) (nécrose). Dans la maladie de Perthes, la tête fémorale est sujette à la nécrose.

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, les symptômes et l'évolution des maladies de l'articulation de la hanche sont très variés - même les médecins ne peuvent pas toujours poser le diagnostic correct - un examen en profondeur est nécessaire. Mais comme toutes les maladies sont graves, n'essayez pas de vous soigner vous-même, cela pourrait entraîner une destruction des articulations et une invalidité.

Bien sûr, il existe des médicaments qui peuvent soulager la douleur dans n'importe quelle condition: selon les examens des patients, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) procurent un excellent effet analgésique et éliminent bien les principaux symptômes, quelle qu'en soit la cause.

Mais le soulagement de la douleur et d'autres symptômes n'est qu'une des tâches du traitement.

Éliminer ou au moins ralentir l'évolution de la maladie n'est possible qu'avec une approche intégrée utilisant des agents non pharmacologiques (alimentation, gymnastique, physiothérapie) et différents groupes de médicaments, que seul un médecin peut sélectionner.

Maladies des articulations de la hanche: symptômes chez les femmes et les hommes, en particulier le traitement des maladies

L’articulation de la hanche est l’une des plus grandes articulations de notre corps. C'est lui qui joue le rôle de soutien et assume la charge maximale lorsque nous marchons, courons, restons assis longtemps ou portons des poids.

Toute douleur à l'articulation de la hanche peut aggraver la vie d'une personne, quel que soit son âge, une douleur constante et des mouvements limités.

Cependant, la douleur n'est que le symptôme d'une maladie, vous devez toujours y réagir rapidement et consulter un médecin.

Quelles sont les maladies des articulations de la hanche et sur le fond de ce qu'elles apparaissent chez les hommes et les femmes, quels sont leurs symptômes et le traitement nécessaire, nous dirons dans cette matière.

Maladies des articulations de la hanche: symptômes

Il y a beaucoup de maladies qui concernent l'articulation de la hanche. Ils peuvent être déterminés avant la visite chez le médecin et le rendez-vous de traitement ultérieur pour les symptômes suivants:

  1. douleur à la hanche, au bas du dos, au bas de la jambe ou à l'aine;
  2. troubles de la démarche de différents types - lorsqu'une personne souffre de douleurs dans la composition de la hanche, elle tente de réduire la pression exercée sur la jambe blessée et le fait de manière intuitive. En conséquence, on peut noter qu'il boite, a un pied bot ou a d'autres défauts de marche;
  3. déficiences visuelles - dans certaines maladies, un symptôme caractéristique est que l’un des membres apparaît plus court que l’autre;
  4. inflammation de l'articulation de la hanche causée par des lésions permanentes de l'os lors de la course ou de la marche. Ce symptôme est accompagné de fièvre et de rougeur.

Pourquoi les maladies de la hanche se développent-elles?

Le développement de certaines maladies des articulations de la hanche a plusieurs causes. En particulier, ils peuvent provoquer d'autres maladies. Le traitement dans différents cas peut également différer.

L'une des causes courantes de l'apparition de maladies des voies de la hanche est une blessure (par exemple, en courant ou en frappant). Les blessures entraînent un certain nombre de conséquences menant au développement de la maladie:

  • ecchymoses aux os de la hanche, à la cuisse et au bassin;
  • entorses complètes et partielles ou déchirures musculaires;
  • capsule endommagée et les ligaments des articulations;
  • rupture de la charnière;
  • fracture et luxation du fémur ou de l'os pelvien;
  • Syndrome APS.

Des sensations douloureuses au niveau de cette articulation peuvent provoquer les types de maladies suivants:

  1. hernie inguinale;
  2. névralgie du nerf cutané fémoral latéral (courant chez les femmes enceintes et les diabétiques);
  3. maladies neurologiques de la colonne vertébrale;
  4. maladies infectieuses (tuberculose, maladie de Lyme et syndrome de Reiter);
  5. leucémie et autres maladies systémiques et para-articulaires.

De plus, les maladies des articulations de la hanche peuvent être des pathologies osseuses de nature générale:

  • le gargoilisme;
  • dysplasie épiphysaire;
  • la chondro-ostéodystrophie;
  • nécrose avasculaire de la tête fémorale due au développement de réticuloendothélis.

De plus, les maladies de l'articulation de la hanche sont causées par le développement de maladies causées par la spécificité de sa structure, ainsi que par les muscles et les ligaments environnants. Ceux-ci comprennent:

  1. bursite à la broche;
  2. syndrome de piriforme;
  3. ostéonécrose de la tête fémorale;
  4. corps intra-articulaires de l'articulation de la hanche;
  5. chondromatose;
  6. tendinite et ténosynovite;
  7. l'ostéoporose.

Maladies courantes des articulations de la hanche chez les femmes et les hommes

La plupart de ces maladies touchent les hommes et les femmes, certaines peuvent apparaître dans l’enfance.

La coxarthrose est la maladie la plus courante qui affecte l'articulation de la hanche chez l'adulte.

Il existe d'autres arthroses, mais celle-ci est plus courante.

Elle est souvent causée par une subluxation fémorale congénitale, le processus de dégénérescence peut être aggravé par divers facteurs, notamment un traitement tardif;

L'ostéonécrose est une maladie secondaire qui se développe dans le contexte de pathologies. Ses raisons sont les suivantes:

  • l'anémie;
  • Maladie de Gaucher;
  • la sclérodermie;
  • le lupus érythémateux;
  • maladie des caissons;
  • fracture du col fémoral;
  • malformation articulaire;
  • utilisation de stéroïdes;
  • procédures d'hémodialyse privées.

Une autre maladie de l'articulation de la hanche est inflammatoire - il s'agit d'une bursite. Il est plus fréquent chez les femmes âgées de 30 à 60 ans.

Son cours est aigu, des douleurs apparaissent soudainement, peuvent donner à l'articulation pubienne ou à l'ischion. En raison de la douleur inguinale, l'articulation perd sa mobilité, le patient souffre en essayant de redresser la jambe.

Le stade chronique de la maladie implique la réduction de la douleur.

Assez souvent, l'arthrite de la hanche, un symptôme est une inflammation. Ils sont répartis dans les catégories suivantes:

  1. réactif;
  2. rhumatoïde;
  3. infectieux;
  4. goutteux;
  5. psoriasique.

Dans chaque cas, les symptômes et le traitement sont différents.

Des douleurs dans l'articulation de la hanche peuvent survenir en raison d'anomalies congénitales - dislocation ou dysplasie de la hanche.

Ces maladies peuvent se manifester dans la petite enfance, elles peuvent être diagnostiquées dès l'âge d'un mois.

L'orthopédiste les remarque en raison de l'asymétrie des plis au niveau des fesses et des cuisses et également si l'enfant a des difficultés à écarter les jambes.

Si ces symptômes ne permettent pas de diagnostiquer rapidement le problème, l'enfant commence à prendre du retard par rapport à ses pairs en termes de développement psychomoteur et physique:

  • s'assoit tard;
  • commence à marcher plus tard que les autres enfants;
  • la jambe de l'articulation touchée devient plus courte;
  • une promenade de canard est acquise lorsque le pied bascule vers l'autre.

Avec la détection rapide de la maladie, le traitement comprend le massage, la gymnastique, puis les jambes du bébé sont fixées dans une «posture de grenouille» au moyen de gypse ou de dispositifs de fixation spéciaux. Si une dysplasie ou une luxation fémorale est détectée tardivement, leur traitement est une chirurgie.

Les symptômes du cancer de l'articulation sont:

  1. douleurs constantes atroces;
  2. nausée, épuisement, perte d'appétit.

Il est à noter que le cancer primitif de l'articulation de la hanche est une rareté, mais des métastases peuvent apparaître sur le fond du cancer de l'utérus ou du gros intestin.

Douleur à la hanche chez les femmes sur le fond de la grossesse

Les femmes en fin de grossesse souffrent souvent de douleurs à la hanche. Cela se produit pour les raisons suivantes:

  • le poids corporel augmente considérablement et la charge sur le système musculo-squelettique dans son ensemble augmente, et la douleur est un syndrome concomitant;
  • manque de calcium et de vitamine D;
  • la douleur peut être un symptôme d'ostéomalacie chez la femme enceinte. Les femmes dans ce cas peuvent avoir des fractures fréquentes et l'activité motrice est limitée;
  • développement de symphysite, qui peut également être accompagnée de douleur dans la région de la hanche.

Méthodes de traitement des maladies de cet organe

Selon les pathologies, les méthodes de traitement peuvent différer considérablement les unes des autres. Par exemple:

  1. le traitement de la coxarthrose implique une thérapie physique, une correction du mode de vie et des anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  2. Dans la polyarthrite rhumatoïde, les médecins prescrivent des médicaments non stéroïdiens, ainsi que des hormones et des médicaments antirhumatismaux;
  3. dysplasie - le traitement consiste à effectuer une gymnastique et un pansement, à un stade ultérieur - une intervention chirurgicale.

Il est interdit de s'auto-traiter sur la base des symptômes existants, il est nécessaire de consulter un médecin généraliste, un orthopédiste ou un traumatologue. Si nécessaire, vous pouvez également être envoyé pour examen par un rhumatologue, un chirurgien, un arthrologue ou un endocrinologue.

Les méthodes de traitement suivantes sont utilisées:

  • prendre des médicaments;
  • exercice thérapeutique;
  • massage
  • physiothérapie;
  • techniques folkloriques.

Maintenant en vente, vous pouvez voir beaucoup d'outils pour le traitement des pathologies de l'articulation de la hanche, ainsi que pour annoncer toutes sortes de méthodes rapides. Mais souvenez-vous qu’il est impossible de les traiter avec un seul remède ou une seule méthode - seul un traitement complet à long terme est efficace.

En cas de fracture de la hanche ou de complication de la maladie, je pratique également, en plus des méthodes de traitement conservatrices, des arthroplasties articulaires.

Dans ce cas, il est remplacé par un joint à base d’éléments polymères.

En cas de lésion traumatique de l'articulation, le traitement implique l'utilisation d'une opération peu invasive, au cours de laquelle une fixation à vis des os est réalisée.

Qu'est-ce que vous devez savoir pendant le traitement?

Si vous souffrez d’une pathologie de la hanche et si vous suivez un traitement ou si vous êtes en train de le planifier, rappelez-vous de ce qui suit:

  1. écoutez votre articulation de la hanche, ne le surchargez pas, ne reculez pas du côté douloureux, ne restez pas assis longtemps dans la même posture, même si cela ne fait pas mal;
  2. Ne pas y aller trop longtemps et ne pas accompagner ses lourdes charges. Exécuter à l'heure exclure;
  3. effectuer tous les exercices lentement, les mouvements brusques sont interdits. Entraînez les deux côtés, effectuez d'abord les exercices à gauche, puis à droite, et pour le côté malade, ils doivent être exécutés plus doucement. Le rythme de mise en œuvre dépend du degré de la maladie;
  4. dans la forme aiguë de la maladie, le traitement comprend un repos au lit, qui procure un soulagement suffisant pour l’articulation et réduit l’intensité de la douleur.

N'oubliez pas non plus votre régime alimentaire. Naturellement, bien manger, vous ne pouvez pas vous débarrasser de la maladie, mais une alimentation saine peut rapidement vous débarrasser des symptômes désagréables. Dans le régime alimentaire, vous devez inclure plus d'aliments contenant suffisamment de calcium et ayant un effet positif sur le processus de digestion:

  • le lait;
  • produits laitiers fermentés;
  • la cellulose.

Mais la viande grasse est préférable d'exclure du menu pendant un moment.

Cependant, le plus important est de faire attention au moindre symptôme dans le temps. Après tout, même ils peuvent causer le développement d'une maladie.

Les maladies de l'articulation de la hanche sont beaucoup plus faciles à soigner à un stade précoce, le risque de complications sera alors presque nul.

Au premier symptôme désagréable n'attendez pas, mais allez chez le médecin.

Inquiet articulation de la hanche? Découvrez les maladies possibles et leurs symptômes.

L'articulation de la hanche est l'une des plus grandes articulations du corps humain. Il a une charge importante pour marcher, courir, soulever des poids.

En raison de sa destruction, une personne est privée de la possibilité de bouger et de vivre pleinement sa vie quotidienne. Par conséquent, toute maladie de l'articulation de la hanche provoque une douleur intense et nécessite un traitement qualifié en temps opportun.

    L'articulation de la hanche est une articulation puissante en forme de coupe. Il consiste en:

  • à partir de la tête fémorale de forme sphérique et recouverte de cartilage hyalin, qui est reliée au corps du fémur par le col fémoral;
  • acétabulum - dépression arrondie dans l'os pelvien, correspondant à la forme de la tête articulaire;
  • complexe ligamento-musculaire, fixant la position correcte de tous ses composants et assurant la lubrification et la mobilité de cette structure.
  • En raison de sa structure et de la charge énorme que subit l'articulation de la hanche, elle est affectée par divers types de maladies.

    Il existe 4 groupes de causes provoquant le développement de pathologies des articulations de la hanche:

    • blessures (fracture du col du fémur, luxation, entorse);
    • malformations congénitales de l'articulation (luxation congénitale de la hanche, retournement de la cuisse, etc.);
    • infections (tuberculose, staphylocoque, streptocoque, etc.);
    • maladies systémiques (lupus érythémateux systémique).

    Ces facteurs, dans le contexte de modifications dystrophiques et liées au vieillissement de l’organisme, entraînent une dégénérescence du tissu osseux, des lésions du tissu cartilagineux, une inflammation des ligaments, des tendons et d’autres pathologies des structures de la hanche.

    Symptômes des maladies de la hanche

    Le principal symptôme d'une maladie de la hanche est la douleur. De nombreuses personnes souffrant de douleur légère ne se précipitent pas pour consulter un médecin, préférant prendre des analgésiques par elles-mêmes.

    De telles tactiques sont préjudiciables à la santé. Au fur et à mesure que la maladie progresse, l'articulation s'effondre progressivement, la mobilité des membres diminue, la démarche change et la boiterie se développe.

    Arthrite ou arthrose

    En termes de prévalence des maladies de l'articulation de la hanche, les principales causes sont l'arthrite et l'arthrose, qui se développent chez les femmes et les hommes.

    1. L'arthrite est caractérisée par une inflammation de l'articulation, pouvant survenir à tout âge. Les symptômes de la maladie limitent le mouvement de la jambe vers l'intérieur, une douleur dans la jambe, qui s'aggrave lorsque vous essayez de vous tenir sur la pointe des pieds ou de vous pencher sur le membre affecté.
    2. Avec une arthrose déformante (coxarthrose), le tissu cartilagineux des surfaces articulaires est détruit, ce qui provoque une restriction de la mobilité de l'articulation de la hanche. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le patient est troublé par des douleurs lorsqu'il fait pivoter son corps et se redresse, se prolongeant jusque dans l'aine ou le genou, boiterie.
    3. Les maladies de la hanche de Perthes sont sensibles aux enfants de moins de 14 ans et les garçons tombent malades plusieurs fois plus souvent que les filles. Avec cette pathologie, la nutrition du cartilage de la tête fémorale est perturbée, ce qui entraîne la mort des structures cartilagineuses et osseuses. Symptômes de la maladie: modification de la démarche, pieds pâles, mobilité réduite de l'articulation, atrophie des muscles fessiers. Sans traitement approprié, la maladie entraîne une invalidité.
    4. Une nécrose aseptique de la tête fémorale entraîne également une nécrose de la substance osseuse. À un stade précoce, la douleur ne survient que pendant l'exercice et de nombreux patients n'y attachent aucune importance. Par conséquent, dans la plupart des cas, la maladie est diagnostiquée au stade où les dommages osseux atteignent une taille considérable. Le plus souvent, cette maladie survient chez les hommes jeunes et d'âge moyen.
    5. La bursite est une inflammation de l'un des sacs synoviaux qui aide à réduire les frictions entre les muscles, les tendons et les os. Trois sacs se trouvent près de l'articulation de la hanche: spit, crête iliaque et sciatique. La bursite à spit est le plus souvent diagnostiquée. La douleur augmente lorsque vous essayez de vous coucher du côté affecté et lorsque vous pliez les jambes, la mobilité de l'articulation est limitée.
    6. La tendinite (inflammation des tendons) affecte souvent les personnes exposées à un effort physique intense, en particulier les athlètes. La douleur survient lors des mouvements actifs de l'articulation, avec une diminution de la charge, la douleur cesse.
    7. L'ostéoporose de l'articulation de la hanche est une maladie dans laquelle la densité osseuse diminue en raison de la lixiviation du calcium et du phosphore. De ce fait, les os deviennent plus poreux et fragiles, le risque de fracture augmente. Cette maladie ne présente aucun symptôme spécifique, elle est donc souvent détectée après une fracture. L'ostéoporose est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.

    Le diagnostic de l'articulation de la hanche commence par un examen médical.

    Au cours de celle-ci, le spécialiste évalue la mobilité et la capacité de soutien du membre, la gravité du syndrome douloureux et l'état du système musculaire.

    Pour cela, le patient est examiné en position verticale, couché et en marche.

      En outre, des tests de laboratoire et une ou plusieurs procédures de diagnostic sont prescrits:

  • imagerie par résonance magnétique;
  • Radiographie
  • tomographie par ordinateur;
  • la scintigraphie;
  • échographie.
  • Une méthode moderne pour étudier l'état de l'articulation de la hanche est l'imagerie par résonance magnétique (IRM). La méthode est basée sur l'influence d'un champ magnétique avec lequel il est possible d'obtenir une image claire de l'articulation de la hanche et des tissus environnants.

    Avec cette étude, le médecin peut évaluer l’état du tissu cartilagineux et de l’appareil tendon-ligament, les processus physico-chimiques qui se déroulent dans les différentes structures de l’articulation. Cette méthode vous permet d'identifier les modifications pathologiques de l'articulation de la hanche à un stade précoce.

    La radiographie est une méthode courante pour diagnostiquer les pathologies du squelette. Il est prescrit pour les luxations, les fractures, les pathologies du tissu osseux et cartilagineux, le diagnostic des tumeurs et des inflammations.

    La radiographie reste une procédure de diagnostic populaire en raison de son prix abordable et de sa capacité à suivre la dynamique du développement de la maladie dans une série d’images.

    Les inconvénients de la méthode incluent la possibilité d'une erreur de diagnostic en cas d'interprétation incorrecte de la radiographie.

    Une autre méthode de diagnostic est la tomodensitométrie (CT). Contrairement aux rayons X, la tomodensitométrie fournit des images plus claires de la zone d'étude par imagerie couche par couche.

    À l'aide de la scintigraphie articulaire, une image d'une zone du squelette est obtenue à l'aide d'une caméra spéciale sensible aux radiations d'isotopes radioactifs.

    Avant de mener l'étude, une solution radioactive spéciale est administrée par voie intraveineuse au patient.

    Le taux d'assimilation par le tissu osseux détermine les zones sujettes à des modifications pathologiques.

    Le diagnostic par ultrasons vous permet de déterminer le type de lésion de l'articulation de la hanche, ainsi que de surveiller le processus de récupération après un traitement chirurgical. Cette méthode de recherche est absolument sans danger pour le patient, car n'implique pas l'utilisation de substances radioactives ni de rayons X.

    Méthodes de traitement

    Le traitement des maladies de la hanche nécessite une approche individuelle. Lors de l'élaboration d'un plan de mesures correctives, la cause du développement de la pathologie, le stade de la maladie, l'âge et la santé du patient sont pris en compte.

    En fonction du diagnostic, les méthodes de traitement suivantes peuvent être appliquées:

    • traitement médicamenteux;
    • exercice thérapeutique;
    • physiothérapie;
    • une chirurgie;
    • balnéothérapie

    Le traitement médicamenteux vise à soulager la douleur et à soulager l'inflammation.

    Avec un syndrome de douleur faible, prescrit du paracétamol, de l'ibuprofène et de leurs dérivés. Pommades additionnelles à action anesthésique locale.

    Les chondroprotecteurs sont utilisés pour la régénération du tissu cartilagineux.

    Un rôle important dans le processus de traitement est attribué à la thérapie physique.

    Effectuer une série d'exercices spécialement sélectionnés vous permet de renforcer le corset musculaire, d'augmenter l'amplitude des mouvements dans l'articulation touchée, d'améliorer le fonctionnement des systèmes cardiovasculaire et respiratoire.

    Pour éviter une détérioration de l'état du patient, effectuez les exercices sous la direction d'un instructeur.

    Après avoir arrêté le processus inflammatoire à l'aide de préparations médicales, un traitement de physiothérapie est prescrit (électrophorèse, thérapie au laser, thérapie magnétique, thérapie par ondes de choc). Ils vous permettent d’améliorer l’efficacité du traitement principal et de restaurer le fonctionnement de l’articulation.

    En cas d'échec du traitement conservateur, une intervention chirurgicale est indiquée - remplacement d'une articulation de la hanche. Pendant la chirurgie, l'articulation endommagée est remplacée par une prothèse.

    En orthopédie moderne, plusieurs types d’endoprothèses sont utilisés, qui diffèrent par le matériel et les méthodes de fixation. Après l'opération, le patient a besoin d'une rééducation de plusieurs mois.

    Le traitement se terminera bien dans l’une des stations balnéologiques, où des procédures de restauration sont proposées en fonction des effets curatifs de l’eau thermale naturelle (douches contrastantes, douche de Charcot, différents types de bains, hydromassage et charges pour la baignade).

    L'hydrothérapie vous permet d'améliorer le bien-être des patients et d'accélérer le processus de rééducation après le remplacement de l'articulation de la hanche.

    De nombreuses violations du fonctionnement de l'articulation de la hanche peuvent être évitées en suivant des instructions simples:

    1. alimentation équilibrée;
    2. maintenir un poids optimal;
    3. activité physique réalisable (marche, gymnastique de loisir, natation).

    Le moyen le plus simple de maintenir des articulations saines est de maintenir un mode de vie sain. Il est important d'arrêter de fumer et de consommer de l'alcool, car ces habitudes nuisent au métabolisme et à la régénération du cartilage et du tissu osseux.

    Si vous ressentez des douleurs à l'articulation de la hanche, vous ne devriez pas reporter la visite à un médecin et vous soigner vous-même. Les remèdes populaires et les analgésiques réduiront la gravité des symptômes, mais n'élimineront pas la cause de la maladie.

    Les lésions des articulations de la hanche ne peuvent pas se transmettre seules et nécessitent un traitement adéquat.

    Sinon, de graves complications peuvent se développer, notamment une boiterie et une incapacité à se déplacer de manière autonome. La plupart des maladies de l'articulation de la hanche sont traitées avec succès aux premiers stades par des méthodes conservatrices.

    Articulation de la hanche: symptômes de la maladie et traitement

    Dans le corps humain, l'articulation de la hanche remplit une fonction importante: elle fournit un soutien à l'ensemble du corps et supporte une charge énorme.

    La douleur dans la région de cette articulation provoque une gêne et limite la mobilité.

    L'apparition de la douleur parle des symptômes de la maladie de la hanche, dont le traitement nécessite une approche compétente et du temps.

    Étiologie et causes

    L'anatomie de l'articulation de la hanche est représentée par une structure semblable au bol, qui consiste en:

    • de la tête du fémur sous la forme d'une boule recouverte de cartilage hyalin, reliée à la surface de l'os de la cuisse à l'aide du cou;
    • de l'acétabulum, ressemblant à une dépression arrondie dans l'os du pelvis;
    • des muscles et des ligaments qui peuvent fixer la position normale de toutes les structures et permettre le mouvement.

    Si l'articulation de la hanche fait mal, les symptômes de diverses maladies se manifestent. Il y a des raisons qui provoquent l'apparition de pathologies dans l'articulation. Ceux-ci comprennent:

    1. Dommage.
    2. Anomalie congénitale de la hanche.
    3. Les infections.
    4. Maladies de nature systémique.

    Ces facteurs sont à l’origine du développement de modifications dystrophiques dans les tissus des os et du cartilage et de pathologies des os de la hanche.

    En conséquence, ces causes de la maladie sont divisées en groupes. Par exemple, les blessures incluent les dislocations des os du bassin et du fémur, les entorses et les déchirures du cotyle.

    Les médicaments révèlent des maladies qui provoquent des douleurs dans l'articulation de la hanche. Ce sont la hernie inguinale, la névralgie du nerf cutané latéral de la hanche, les pathologies névralgiques.

    Les maladies systémiques incluent l'arthrite, la maladie de Perthes, la fibromyalgie.

    Les causes à l'origine du développement de maladies sont également associées aux pathologies générales du corps humain. Celles-ci incluent la dysplasie épiphysaire multiple, la chondro-ostéodystrophie.

    Les médecins en diagnostic de pathologie sont confrontés à l’émergence de maladies dont les causes cultivent l’anatomie de l’articulation, le corset des muscles et des ligaments. De tels changements dégénératifs provoquent le développement de telles maladies:

    Symptômes de la maladie

    Le principal symptôme de la maladie - la douleur. Il peut s'agir d'une douleur aiguë à l'aine, douloureuse ou sourde. Tous ces symptômes de la maladie nécessitent une attention particulière. Un diagnostic opportun, après lequel un traitement est prescrit, aide à éliminer non seulement les symptômes de la maladie, mais également les causes du phénomène.

    L'arthrite et ses manifestations

    L'arthrite est caractérisée par une inflammation de la surface articulaire, qui se manifeste à tout âge. Les symptômes de la maladie s'expriment en limitant le mouvement du membre inférieur vers l'intérieur, généralement une douleur douloureuse à la couture ou à la couture qui se produit dans la région du premier tiers de la cuisse, irradiant souvent vers l'aine.

    Une des variétés de ce type de maladie - la polyarthrite rhumatoïde, se manifeste par une raideur, la survenue de nodules-phoques. Les signes communs incluent la perte de poids, la fièvre. La maladie est diagnostiquée par un rhumatologue.

    La nature infectieuse de la maladie provoque une arthrite réactionnelle et septique.

    La première maladie est associée à un déséquilibre du fonctionnement du système immunitaire apparu après l’infection.

    Les symptômes de la maladie peuvent être causés par des processus génito-urinaires et se manifester par une urétrite, une douleur, des lésions à l'aine.

    L'arthrite septique est causée par des agents pathogènes introduits dans le corps humain avec du sang pour des infections. Les symptômes de la pathologie sont exprimés en mouvements limités, rougeurs, gonflements. La maladie est grave et le chirurgien s’occupe de son traitement.

    Autres formes de dommages articulaires

    L'arthrose déformante est associée à la destruction de la structure cartilagineuse de l'articulation, entraînant une diminution de l'amplitude des mouvements.

    Le cartilage détruit provoque un contact avec les os, des modifications de la forme de la surface articulaire.

    Les symptômes de la maladie se manifestent non seulement par une mobilité réduite, mais également par une douleur à l'aine et à la boiterie.

    La maladie de Perthes est causée par la malnutrition du cartilage du fémur, entraînant la mort des structures osseuses et cartilagineuses. Les symptômes de la maladie se manifestent par une atrophie des muscles fessiers, une pâleur des pieds. Si le temps ne révèle pas la maladie, ses conséquences peuvent provoquer un handicap.

    La nécrose de la tête de l'os de la hanche provoque également une nécrose de la base osseuse. Le développement précoce de la pathologie ne provoque de douleur que dans des conditions de stress; la maladie n’est donc diagnostiquée qu’au stade de lésions importantes du tissu osseux.

    La bursite de la hanche est caractérisée par une inflammation du sac synovial qui réduit le contact entre les muscles, les os et les tendons. Les symptômes de la maladie s'expriment en douleur lorsqu’ils sont exposés à la partie du corps touchée, à savoir la flexion des membres inférieurs.

    L'ostéoporose est une pathologie causée par une diminution de la densité du tissu osseux à la suite de la lixiviation du phosphore et du calcium dans les os.

    Pour cette raison, l'anatomie de la surface osseuse est détruite, une susceptibilité aux fractures apparaît.

    Cette maladie ne présente aucun symptôme spécifique et est généralement diagnostiquée après une fracture. La pathologie peut déclencher un handicap.

    Tendinose

    Le processus dégénératif qui affecte les tendons dans le domaine de leur fixation aux os est connu en médecine sous le nom de tendinose.

    La pathologie en tant que maladie indépendante est rare.

    La tendinose est souvent une lésion concomitante des tendons, à la suite de laquelle une inflammation se développe dans les tissus, les os et les articulations.

    La tendinose se manifeste par une forme de blessure par fatigue qui se produit dans le contexte de charges sportives. Après le sport résultant d'une activité motrice, des microtraumatismes apparaissent dans le tendon.

    Si vous arrêtez de charger le tendon, les dommages sont régénérés. Mais en cas de traumatisme permanent, l'inflammation aseptique persiste et une tendinose se produit.

    Au fur et à mesure du développement de la pathologie, l'anatomie des changements tendineux, des processus dégénératifs, de l'élasticité et de la résistance sont perdus.

    La tendinose a des symptômes:

    1. La douleur
    2. Crunch pendant le mouvement.
    3. Rougeur de la peau.
    4. Augmentation de la température sur le site de la blessure.

    Les symptômes de la maladie s'aggravent à mesure que la pathologie progresse. La douleur peut s'aggraver ou, au contraire, s'atténuer à différents moments de la journée. La tendinose est caractérisée par une douleur s'étendant à l'aine ou à la cuisse.

    Le diagnostic de la tendinose est basé sur les résultats d'une échographie aux rayons X. En outre, le médecin s'appuie sur des signes que le patient identifie. Après confirmation du diagnostic, un traitement est prescrit.

    Le traitement comprend plusieurs méthodes recommandées par le médecin, en fonction de la localisation et de l’étendue de la maladie. En règle générale, le traitement de la pathologie implique l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires, la physiothérapie, la thérapie par l'exercice, des bains minéraux et une mobilité réduite.

    La tendinose est également traitée à la maison. Après l'impact des médicaments sur le problème à la lutte contre la maladie sont liés aux méthodes de la médecine traditionnelle. La tendinose n'est traitée de cette manière qu'après consultation d'un médecin.

    Fausse douleur ou anxiété

    Le concept d'incarcération nerveuse au niveau de l'articulation de la hanche comprend un complexe de neuropathies de compression se propageant dans la région pelvienne, la cuisse.

    Souvent, la douleur dans cette partie de la colonne vertébrale est provoquée par une irritation du nerf qui passe près de l'articulation.

    Par exemple, la sciatique, la sciatique et la névrite se distinguent par le fait que la douleur affecte toute la région nerveuse de cette articulation, ce qui provoque une gêne.

    Les facteurs contribuant à la compression du nerf sont les dommages, les fractures du fémur et de l’os pelvien, les tumeurs.

    Les lésions nerveuses de la hanche présentent les symptômes suivants:

    • violation de l'extension des articulations du genou et de la hanche;
    • douleur à l'aine, à la cuisse et au tibia;
    • faiblesse et atrophie du système musculaire.

    Dans l'articulation de la hanche, les changements dégénératifs qui se produisent provoquent une incarcération du nerf sciatique.

    Le médecin le diagnostique lors d’un changement de démarche, d’une douleur brûlante le long du nerf, d’un engourdissement.

    De plus, sous l’influence de la pathologie, il se produit une neuropathie du nerf obturateur, qui s'accompagne de spasmes et d’une douleur accrue lors des mouvements des jambes.

    Après avoir déterminé l'étiologie de la compression nerveuse, le médecin prescrit un traitement. Les méthodes radicales comprennent l’élimination chirurgicale de la compression de la fibre nerveuse et la prévention d’une atteinte ultérieure du nerf. Le traitement est prescrit par un neurologue, qui combine une approche globale et individuelle du patient.

    Méthodes de guérison

    Le traitement dépend du degré et de la forme de la pathologie. Par conséquent, il est important de diagnostiquer correctement la maladie, car les symptômes des maladies de la hanche sont variés et peuvent également conduire au mauvais chemin.

    Après avoir examiné et analysé les plaintes des patients, le médecin prescrit un test sanguin.

    Ainsi, le médecin élimine l'infection et établit le niveau de calcium et de phosphore dans le corps humain.

    À la fin de l'examen, le médecin détermine les méthodes de traitement à utiliser pour l'une ou l'autre forme de pathologie.

    La première étape est l'effet de la drogue sur le problème. Toutes les formes de maladies de l'articulation de la hanche sont traitées selon le même schéma: anti-inflammatoires non stéroïdiens, puis chondroprotecteurs, relaxants.

    Les blocs et les hormones sont utilisés dans les formes aiguës de maladies pour soulager la douleur et réduire l'inflammation. Pour réduire le degré d'atteinte des nerfs dans l'articulation de la hanche, des préparations relaxantes sont utilisées.

    Après ces méthodes, le traitement est poursuivi par un massage et une thérapie par l'exercice. Ces procédures sont prescrites pendant la période de réadaptation. Comme exercices qui renforcent l'articulation de la hanche, vous pouvez effectuer une gymnastique, recommandée par le Dr Bubnovsky.

    Ce sont principalement des exercices d'abduction, de dilution de la cuisse. Sergey Bubnovsky a développé des mouvements qui contribuent au traitement de l'articulation de la hanche dans le cadre de diverses maladies, telles que la coxarthrose et l'arthrite.

    Certains de ces exercices peuvent être effectués à la maison.

    Chirurgie - assistance au traitement

    Une opération visant à remplacer une articulation de la hanche humaine ou un remplacement complet de l'endoprothèse peut être définie comme une intervention chirurgicale dans laquelle tout ou partie de l'articulation est remplacée par une prothèse. Un tel dispositif créé artificiellement assure la restauration de la mobilité de la surface articulaire et réduit le seuil de douleur.

    La prothèse de l'articulation de la hanche comprend deux types principaux d'endoprothèses: unipolaire et totale. Dans le premier cas, seule la tête du fémur change et dans le second cas, la tête et le cotyle.

    Le coût de l'arthroplastie dépend du matériau à partir duquel la prothèse sera réalisée.

    L'appareil utilise des matériaux biologiquement compatibles avec le corps humain, de sorte que le coût des endoprothèses peut effrayer le patient en premier.

    Mais l'invalidité obtenue après une maladie est incommensurable avec la capacité de bouger et de vivre sans causer de problème à personne. Dans certaines cliniques, le coût de l’arthroplastie comprend la préparation à la procédure et la période de rééducation.

    Le remplacement de la hanche est indiqué pour les fractures du col du fémur, les anomalies congénitales, les nécroses aseptiques, certains types de tumeurs et la malnutrition dans le sang de la tête fémorale.

    Traitement à domicile

    Le traitement de la pathologie elle-même doit être effectué après consultation de votre médecin. Le traitement à domicile est effectué à l'aide d'herbes à partir desquelles sont préparées des teintures, des frottements et des compresses.

    Si la cause de la douleur réside dans l'accumulation de sels, la feuille de laurier facilite leur élimination. Ses propriétés curatives sont connues de longue date en médecine traditionnelle. Les feuilles infusent, insistent, puis prennent le bouillon plusieurs fois par jour.

    À la maison, vous pouvez utiliser la moustache dorée. Il est utilisé comme une pommade très facile à préparer. Le jus de la plante doit être mélangé avec n'importe quelle graisse. Des compresses de teinture whisker dorée sont appliquées sur la zone touchée pour soulager la douleur.

    Traiter les problèmes de l'articulation de la hanche avec des teintures faites maison. Ceci est un remède de lilas, marronnier d'Inde, noix.

    Les conséquences

    Les complications sont la cause la plus dangereuse d’une maladie. Le plus difficile de ces problèmes est l’invalidité, qui transforme complètement la vie d’une personne.

    Le développement d'une pathologie telle que la coxoarthrose contribue au fait que le patient est handicapé. Ce sont ses manifestations à l'état négligé qui conduisent à la limitation de la mobilité de l'articulation.

    L'invalidité liée à la coxarthrose se développe au troisième stade de la pathologie. Dans cette situation, une personne perd la capacité de se déplacer de manière autonome, d'effectuer tout travail. Il est donc très important de prévenir le développement chronique de la maladie.

    Douleur, mobilité réduite, handicap - sont des complications possibles qui peuvent survenir en l'absence de traitement approprié. L'identification de la maladie et son traitement rapide peuvent sauver une personne des conséquences graves et potentiellement mortelles causées par les maladies de l'articulation de la hanche.

    Maladies de l'articulation de la hanche, symptômes caractéristiques et méthodes de traitement

    La charge principale du système musculo-squelettique tombe sur l'articulation de la hanche. Reliant le bassin au fémur, il agit comme une "charnière", car la tête de l’os est noyée dans l’acétabulum du pelvis. La mobilité et la protection des os sont assurées par un tissu cartilagineux élastique.

    La structure de l'articulation de la hanche

    Les maladies sont accompagnées de divers signes, mais le principal est la douleur. Les symptômes et les modifications du fonctionnement de l'articulation sont les principaux critères de prescription du traitement.

    Douleur dans l'articulation de la hanche

    Inflammations articulaires de la hanche

    Le processus inflammatoire se développe dans l'articulation avec diverses formes d'arthrite. Ils peuvent être infectieux et non infectieux.

    Les principaux symptômes de l'arthrite sont des douleurs à l'aine à l'intérieur et à l'extérieur de la cuisse, parfois similaires au mal de dos.

    Renforcé par l'effort physique, en se levant d'une position assise.

    Septique

    Les processus inflammatoires septiques sont causés par divers micro-organismes ou virus (grippe, streptocoque, staphylocoque, etc.).

    Dans ce cas, la pathologie commence à se développer soudainement et rapidement.

    Un état fébrile apparaît, la zone de l’articulation touchée se gonfle, il est impossible de la toucher en raison de la douleur qui devient vive et insupportable.

    Ce n’est que si l’arthrite est causée par la forme tuberculeuse que la maladie se manifeste progressivement. En premier lieu, il y a une douleur à la marche qui irradie vers le milieu de la cuisse, puis un mouvement limité apparaît et l’articulation se gonfle. Au fil du temps, la cuisse de la jambe douloureuse se déforme.

    Dans le processus purulent résultant d'une infection dans la cavité articulaire, le développement d'une septicémie entraîne des maux de tête, une faiblesse générale et une température corporelle élevée. Le mouvement de l'articulation devient impossible.

    Dans ce cas, le traitement est effectué avec plusieurs antibiotiques en même temps.

    L'arthrite infectieuse comprend:

    • réactif (après des infections précédentes);
    • la tuberculose;
    • purulent.

    Non infectieux

    L'arthrite non infectieuse peut être d'origine auto-immune (rhumatoïde) ou causée par une maladie interne.

    Ainsi, pour la polyarthrite rhumatoïde est caractérisée par une raideur des mouvements dans l'articulation le matin, des douleurs, un gonflement. Au niveau de l'articulation, une augmentation de la température corporelle est observée.

    Au fil du temps, les tissus conjonctifs de l'articulation de la hanche perdent de leur élasticité, une sensation d'armure au niveau de la cuisse apparaît.

    Au troisième stade de développement, la déformation de l'articulation se produit. La maladie peut survenir avec des périodes de rémission. Habituellement chez les hommes et les femmes, les articulations des deux membres inférieurs sont touchées. En outre, la maladie peut être de nature génétique.

    La cause de la polyarthrite rhumatoïde devient une maladie. Symptômes de l'arthrite: gonflement et raideur des mouvements.

    L’arthrite goutteuse est due à un excès d’acide urique dans le corps humain, elle est accompagnée d’une douleur intense, d’un gonflement et d’une température corporelle élevée.

    En raison du rhumatisme psoriasique, la colonne vertébrale en souffre, la pathologie provoque une cyanose et apparaît en raison d'un psoriasis cutané.

    Arthrose de la hanche

    A quoi ressemble la coxarthrose de l'articulation de la hanche

    L'invalidité est souvent perçue par les personnes âgées, mais la pathologie peut survenir après 40 ans. Les symptômes de l'arthrose apparaissent progressivement, au fil des années, ils s'aggravent, permettant ainsi à la maladie de passer d'un stade à l'autre.

    Au tout début, la douleur dans l'articulation n'apparaît qu'après un effort physique, ce qui peut être une marche normale sur de longues distances. Après le repos, la douleur diminue.

    À l'avenir, la douleur tombe au genou, cède à l'aine et apparaît après les charges quotidiennes habituelles. Parallèlement à cela, la mobilité de l'articulation est perturbée et les muscles de la cuisse et des fesses perdent leur tonus.

    Dans la troisième étape, le patient s'inquiète de la douleur même la nuit, quand la jambe est au repos, alors que la personne boit en marchant, le patient est obligé d'utiliser la canne en raison du raccourcissement du membre. Une atrophie des muscles de la cuisse se produit. Le traitement de la coxarthrose dépend du degré de lésion de la hanche. Dans les cas graves, les patients nécessitent une intervention chirurgicale.

    Dommages mécaniques à l'articulation de la hanche

    La pathologie mécanique est associée à un traumatisme chez l’adulte et l’enfant, elle est divisée en:

    1. les entorses;
    2. des fractures;
    3. entorses ou rupture de ligaments.

    Dommages mécaniques à l'articulation de la hanche

    Luxation

    Les luxations sont de nature congénitale et acquise.

    Un congénital est détecté chez le nouveau-né après le premier examen à la maternité, en raison d'une mauvaise formation des os du bassin dans l'utérus ou d'une blessure lors de l'accouchement.

    Symptômes de luxation congénitale - plis asymétriques de la peau, différentes longueurs des jambes. Lorsque le médecin essaie de séparer les jambes pliées, l'enfant pleure à cause d'une douleur aiguë.

    • douleur aiguë qui ne permet pas de s'asseoir et de se lever;
    • l'incapacité de faire des mouvements du pied;
    • gonflement des tissus mous autour de l'articulation;
    • apparition d'hématome.

    Les fractures

    Une fracture du col du fémur constitue le principal problème d'une personne souffrant de lésions mécaniques de l'articulation de la hanche, car la pathologie nécessite le plus souvent une intervention chirurgicale.

    De plus, la restauration ne prend pas un mois et une personne doit rester dans un état d'immobilité pendant longtemps; elle est lourde de complications pour tous les âges, mais surtout pour les personnes âgées.

    Le problème concerne plus souvent les femmes. Une complication grave d’une fracture de la hanche est l’apparition d’un processus inflammatoire dû à l’introduction d’infections et de thromboses.

    1. douleur aiguë irradiant à l'aine;
    2. l'incapacité de bouger la jambe en position ventrale;
    3. poches rapidement émergentes;
    4. apparition d'hématome;
    5. retournant les jambes;
    6. manque d'occasions de marcher.

    Le traitement chirurgical consiste à fixer la tête et le corps de l'os avec une vis ou une épingle chirurgicale. Dans d'autres cas, l'articulation est complètement remplacée par une prothèse.

    Bundles

    Ligaments de la hanche

    En cas de charges excessives sur l'articulation de la hanche, un étirement ou une déchirure (déchirure) du tissu conjonctif peut survenir. Dans ce cas, une douleur aiguë est ressentie dans la région de l'aine, s'étendant aux ligaments et aux tendons. Les mouvements des jambes provoquent une douleur accrue. Un gonflement peut survenir.

    Nécrose aseptique de la tête de la hanche

    Chez les jeunes hommes, le problème est la nécrose ou la mort de la moelle osseuse de la tête fémorale en raison de troubles circulatoires au niveau de l'articulation de la hanche. Les symptômes de la maladie ressemblent à ceux d’autres maladies de la hanche. C'est:

    • douleur intense à l'aine, qui donne le bas du dos, la fesse, la cuisse;
    • atrophie des muscles de la cuisse;
    • boiterie;
    • raccourcissement du membre.

    Les étapes de la nécrose des articulations pelviennes

    Inflammation du sac à hanche

    Le processus inflammatoire de la sacoche est appelé bursite. Un sac ou une poche contenant du liquide est situé au-dessus de la saillie du fémur.

    Une bursite se manifeste par une légère douleur à la fesse, couchée sur le côté.

    La douleur peut s'aggraver rapidement (pendant la journée), du fait que du liquide s'est accumulé dans le sac périarticulaire et que les tendons se frottent contre la surface du fémur.

    Sac (bourse) de l'articulation de la hanche

    Avec l'apparition de douleurs aiguës, la température corporelle peut augmenter et le tour de hanche augmenter.

    En cas de pathologie purulente, un traitement chirurgical sera nécessaire pour ouvrir, nettoyer le sac et installer un drainage.

    Cela est nécessaire pour éviter la propagation de la septicémie à l'articulation de la hanche.

    Maladies héréditaires

    La maladie de Legg’s Perthes peut se manifester par une douleur à la hanche pendant l’enfance ou à l’adolescence. La maladie survient chez les garçons.

    Les symptômes apparaissent généralement en premier dans une articulation, puis dans la seconde.

    Si la maladie débute, il se produira une déformation de la tête fémorale, une atrophie des muscles de la cuisse et des ligaments de l'articulation.