Dommages au ménisque du genou - que faire?

Lorsque nous ressentons une douleur au genou, cela signifie le plus souvent que le ménisque fait mal. Comme le ménisque est une couche cartilagineuse, il est le plus susceptible aux blessures. Une douleur au genou peut indiquer plusieurs types de dommages et une altération de l'activité du ménisque. Lors de la rupture du ménisque, de lésions chroniques, ainsi que d'étirement des ligaments d'interménis, divers symptômes apparaissent et les méthodes pour les traiter sont également différentes. Comment diagnostiquer correctement la cause de la douleur dans le ménisque? Quelles méthodes de traitement existent?

Symptômes de lésion méniscale

Ménisque du genou appelé formations cartilagineuses situées dans la cavité articulaire, qui servent d'amortisseurs, stabilisateurs, protégeant le cartilage articulaire. Il y a deux ménisques au total, un ménisque interne (médial) et un ménisque externe (latéral). Les dommages au ménisque interne du genou se produisent plus fréquemment en raison de sa mobilité plus faible. Les dommages au ménisque se manifestent sous la forme d'une mobilité limitée, d'une douleur au genou et, dans les cas plus anciens, il peut s'agir de l'arthrose du genou.

Une douleur coupante aiguë, un gonflement de l'articulation, des mouvements obstrués des membres et des clics douloureux indiquent que le ménisque est endommagé. Ces symptômes apparaissent immédiatement après la blessure et peuvent indiquer d'autres dommages aux articulations. Des symptômes plus fiables de lésion méniscale surviennent 2 à 3 semaines après la lésion. Avec de telles blessures, le patient ressent une douleur locale dans l'articulation, du liquide s'accumule dans la cavité articulaire, un «blocage» du genou, une faiblesse des muscles de la face antérieure de la cuisse.

Plus précisément, les signes de dommages au ménisque sont déterminés à l'aide de tests spéciaux. Il existe des tests pour l'extension des articulations (Landes, Baykova, Roche, etc.), avec une certaine extension des symptômes de douleur articulaire se font sentir. La technique des tests de rotation repose sur la manifestation de dommages lors du défilement des articulations (Braghard, Steiman). Il est également possible de diagnostiquer une lésion méniscale à l'aide de symptômes de compression, de tests médiolatéraux et d'IRM.

Schéma de l'articulation du genou

Traitement des dommages

Les dommages au ménisque impliquent différents traitements, en fonction de la gravité et du type de blessure. Dans le type classique de délivrance de maux, il est possible d'identifier les principaux types d'effets utilisés pour toute blessure.

Tout d'abord, il est nécessaire de supprimer la douleur. Ainsi, au début, le patient reçoit une injection anesthésique. Une ponction articulaire est ensuite pratiquée, le sang et le liquide accumulés sont éliminés de la cavité articulaire et le blocage des articulations est éliminé si nécessaire. Après ces procédures, l'articulation a besoin d'être reposée, pour la création de laquelle un bandage est appliqué à partir des gibbons, ou une attelle. Dans la plupart des cas, 3 à 4 semaines d'immobilisation suffisent, mais dans les cas graves, cette période peut aller jusqu'à 6 semaines. Il est recommandé d'appliquer topiquement des médicaments non stéroïdiens froids qui réduisent l'inflammation. Plus tard, vous pourrez ajouter des exercices de physiothérapie, une marche avec équipement de soutien et divers types de physiothérapie.

Une intervention chirurgicale est recommandée dans les cas graves, tels que les lésions chroniques du ménisque. L'une des méthodes les plus populaires de traitement chirurgical est la chirurgie arthroscopique. Ce type de chirurgie est devenu populaire grâce au respect des tissus. L'opération consiste en une résection de la partie endommagée du ménisque et le polissage des défauts.

Avec des dommages tels qu'une rupture du ménisque, l'opération est fermée. Par le biais de deux trous, un arthroscope est inséré dans l'articulation avec des outils permettant d'étudier les dommages, après quoi une décision est prise concernant la résection partielle du ménisque ou la possibilité de le coudre. Le traitement hospitalier dure environ 1 à 3 jours, en raison de la faible morbidité de ce type d'opération. Au cours de la phase de récupération, il est recommandé de faire de l’exercice pendant 2 à 4 semaines. Dans des cas particuliers, il est recommandé de marcher avec un support et de porter une genouillère. Dès la première semaine, vous pouvez déjà commencer l’éducation physique en rééducation.

Déchirure du ménisque du genou

La lésion la plus commune de l'articulation du genou est la rupture du ménisque interne. Distinguer le ménisque des ruptures traumatiques et dégénératives. Les traumatismes surviennent principalement chez les sportifs, jeunes de 20 à 40 ans, sans traitement, ils se transforment en pauses dégénératives, plus prononcées chez les personnes âgées.

Sur la base de la localisation de la rupture, on distingue plusieurs types principaux de rupture du ménisque: une rupture ressemblant à un arrosoir, une rupture transversale, une rupture longitudinale, un patch patch, une rupture horizontale, une atteinte de la corne antérieure ou postérieure du ménisque, des lésions paracapsulaires. De même, les larmes de ménisque sont également classées selon leur forme. Il existe des formes longitudinales (horizontale et verticale), obliques, transversales et combinées, ainsi que dégénératives. Les ruptures traumatiques, apparaissant principalement à un jeune âge, s'étendent verticalement dans une direction oblique ou longitudinale; dégénérative et combinée - surviennent plus souvent chez les personnes âgées. Les trous verticaux longitudinaux, ou trous dans la forme du manche d'un arrosoir, sont complets et incomplets et commencent souvent par une rupture de la corne postérieure du ménisque.

Considérez une lacune dans la corne postérieure du ménisque interne. Les lacunes de ce type se produisent le plus souvent, car la plupart des lacunes longitudinales et verticales et des lacunes en forme d'arrosoir peuvent être traitées commencent par une ouverture dans la corne postérieure du ménisque. Avec de longues lacunes, il est fort probable qu'une partie du ménisque déchiré gêne le mouvement de l'articulation et provoque des sensations douloureuses, allant jusqu'au blocus de l'articulation. Le type combiné de déchirures du ménisque se produit sur plusieurs plans et est le plus souvent localisé dans la corne postérieure du ménisque du genou et touche surtout les personnes âgées présentant des modifications du ménisque dégénératif. En cas de lésion de la corne postérieure du ménisque interne, qui n'entraîne pas de scission longitudinale ni de déplacement du cartilage, le patient ressent constamment la menace d'un blocage de l'articulation, mais cela ne se produit pas. Il n’ya pas souvent de trou dans la corne antérieure du ménisque interne.

La rupture de la corne postérieure du ménisque latéral est 6 à 8 fois moins fréquente que celle du ménisque, mais elle n’entraîne pas de conséquences moins négatives. L'adduction et la rotation interne du tibia sont les principales causes de la rupture du ménisque externe. La principale sensibilité à ce type de lésion se situe à l'extérieur de la corne postérieure du ménisque. La rupture de l'arc méniscal latéral avec déplacement dans la plupart des cas entraîne une restriction des mouvements lors de la dernière phase d'extension et provoque parfois un blocage de l'articulation. La rupture du ménisque latéral se reconnaît à un déclic caractéristique lors des mouvements de rotation de l'articulation vers l'intérieur.

Si le ménisque est endommagé, vous ne pouvez pas vous passer d'un médecin

Symptômes de rupture

Pour les blessures telles que la rupture du ménisque du genou, les symptômes peuvent être très différents. Il existe un écart de ménisque aigu et chronique de longue date. Le symptôme principal d'une rupture est un blocage de l'articulation, en l'absence duquel il est assez difficile de déterminer l'écart entre le ménisque médial ou latéral dans la période aiguë. Après un certain temps, dans la période subaiguë, la brèche peut être identifiée par une infiltration dans la région de l'articulation, une douleur locale, ainsi que par des tests de la douleur adaptés à tout type de lésion du ménisque du genou.

Le symptôme principal d'une rupture du ménisque est une douleur lorsque vous sentez la ligne de l'interligne articulaire. Des tests de diagnostic spéciaux ont été développés, tels que le test Epley et le test McMurry. L'échantillon McMarry est fabriqué en deux types.

Dans le premier mode de réalisation, le patient est placé sur son dos, plie la jambe à un angle d'environ 90 ° au niveau du genou et de l'articulation de la hanche. Puis, d'une main, ils enveloppent le genou et, de l'autre main, produisent des mouvements de rotation du tibia, d'abord vers l'extérieur, puis vers l'intérieur. Lorsque l'on clique ou que l'on code, on peut parler de la violation du ménisque lésé entre les surfaces articulaires, un tel test est considéré comme positif.

La deuxième variante du test McMarry s'appelle la flexion. Il est fait comme ceci: un bras est enroulé autour du genou, comme dans le premier test, puis la jambe au genou est pliée au niveau maximum; après quoi, le tibia est tourné vers l'extérieur pour révéler les larmes du ménisque intérieur. À condition que l'articulation du genou soit lentement étendue à environ 90 ° et que les mouvements de rotation de la jambe lorsque le ménisque se rompt, le patient ressentira une douleur à la surface de l'articulation à partir de l'arrière interne.

Lors du test Epley, le patient est placé sur le ventre et plie la jambe au genou en formant un angle de 90 °. Avec une main, vous devez appuyer sur le talon du patient et l’autre en même temps pour faire pivoter le pied et la jambe. Si vous ressentez une douleur dans l’articulation, le test peut être considéré comme positif.

Traitement de rupture

Le trou méniscal est traité de manière conservatrice et chirurgicale (résection du ménisque complet et partiel et sa restauration). Avec le développement de technologies innovantes, la transplantation de ménisque gagne en popularité.

Le traitement conservateur est principalement utilisé pour soigner de petites déchirures dans la corne postérieure du ménisque. Ces blessures sont souvent accompagnées de douleur, mais elles n'entraînent pas de lésion du tissu cartilagineux entre les surfaces articulaires et ne provoquent pas de claquement ni de sensation de roulement. Ce type de déchirure est caractéristique des articulations stables. Le traitement consiste à éliminer ces types de sports, où l'on ne peut pas se passer des secousses rapides d'un défenseur et des mouvements laissant une jambe en place, de tels exercices aggravent la situation. Chez les personnes âgées, ce traitement conduit à un résultat plus positif, car ils sont souvent causés par des ruptures dégénératives et de l'arthrite. Une petite rupture longitudinale du ménisque médial (moins de 10 mm), une rupture de la face inférieure ou supérieure qui ne pénètre pas dans toute l'épaisseur du cartilage, des ruptures transversales d'au plus 3 mm guérissent souvent d'elles-mêmes ou n'apparaissent pas du tout.

De la même manière, le traitement du ménisque est fourni d'une autre manière. Coudre de l'intérieur vers l'extérieur. Pour ce type de traitement, on utilise de longues aiguilles qui sont perpendiculaires à la ligne de dommage de la cavité articulaire à l'extérieur de la région capsulaire forte. Dans ce cas, les coutures sont superposées assez serrées les unes après les autres. C'est l'un des principaux avantages de la méthode, bien qu'elle augmente le risque de lésions des vaisseaux sanguins et des nerfs lorsque l'aiguille est retirée de la cavité articulaire. Cette méthode est idéale pour traiter la corne de la corne postérieure du ménisque et la rupture du cartilage à la corne. Lorsque vous cassez le klaxon avant peut avoir du mal à tenir les aiguilles.

Dans les cas où la corne antérieure du ménisque médial est endommagée, il est préférable d'utiliser la méthode de la couture de l'extérieur vers l'intérieur. Cette méthode est plus sûre pour les nerfs et les vaisseaux sanguins: dans ce cas, l'aiguille passe à travers une déchirure du ménisque de l'extérieur de l'articulation du genou et plus loin dans la cavité articulaire.

La fixation sans couture du ménisque à l'intérieur de l'articulation gagne en popularité avec le développement de la technologie. La procédure prend peu de temps et se déroule sans la participation d'appareils aussi complexes que l'arthroscope, mais aujourd'hui, elle ne donne pas 80% de chances de guérir le ménisque.

Les premières indications d'une intervention chirurgicale sont un épanchement et une douleur, qui ne peuvent être éliminés par un traitement conservateur. Les frottements lors du mouvement ou le blocage de l'articulation servent également d'indicateurs pour la chirurgie. La résection méniscale (méniscectomie) était considérée comme une intervention sans danger. Grâce à des recherches récentes, on sait que dans la plupart des cas, la méniscectomie conduit à l'arthrite. Ce fait a influencé les principales méthodes de traitement des blessures telles que la rupture de la corne du ménisque interne. De nos jours, le retrait partiel du ménisque et le polissage des pièces déformées sont devenus plus populaires.

Conséquences de la rupture du ménisque du genou

Le succès de la guérison de blessures telles que les lésions du ménisque latéral et du ménisque interne dépend de nombreux facteurs. Pour un rétablissement rapide, il existe des facteurs importants tels que la durée de l'écart et sa localisation. La probabilité de récupération complète est réduite avec un appareil ligamentaire faible. Si le patient n'a pas plus de 40 ans, il est plus susceptible de guérir.

Symptômes de dommages au ménisque du genou

Quel est le dommage au ménisque du genou

Le coussinet cartilagineux fort et épais sur l'os, qui fait partie de la structure du genou s'appelle le ménisque. Son objectif direct est d’assurer une bonne glisse de la structure articulaire osseuse lorsqu’elle se déplace sous tension.

En d'autres termes, le ménisque de l'articulation du genou est une partie absorbant les chocs qui exclut les lésions osseuses, les empêchant de se désengager dans un état de repos ou de mouvement.

Grâce à un tel coussin, une personne peut marcher, sauter, courir, se plier, se plier et faire une boucle avec ses pieds sans douleur et facilement. Le ménisque lui-même est constitué de plaques élastiques et mobiles en forme de faucille, de nature connective, situées à l'intérieur du genou.

La structure de l'articulation du genou comprend les plaques médiale (intérieure) et extérieure (latérale).

Pathogenèse (que se passe-t-il?) Lors de lésions du ménisque du genou:

Il existe les types suivants de dommages méniscaux:

  • séparation du ménisque des sites d'attachement dans les cornes postérieure et antérieure et du corps du ménisque dans la zone paracapsulaire;
  • larmes des cornes postérieure et antérieure et du corps du ménisque dans la zone transchondrale;
  • diverses combinaisons des dommages énumérés;
  • mobilité excessive des ménisques (rupture des ligaments intermenis, dégénérescence méniscale);
  • traumatisation chronique et dégénérescence du ménisque (méniscopathie post-traumatique et statique - genou varus ou valgus);
  • dégénérescence kystique du ménisque (principalement externe).

Les espaces méniscaux peuvent être complets, incomplets, longitudinaux ("arrosoirs"), transversaux, en forme de bandes, fragmentés.

Le plus souvent, le corps du ménisque est endommagé lors du passage au klaxon arrière ou au klaxon («bidon d'arrosage»), les dommages isolés au klaxon arrière (25-30%) sont moins fréquents et le klaxon avant (9% selon I. A. Vityugov) est moins souvent blessé. Les ruptures peuvent être avec le décalage de la partie coupée et sans décalage. Des lacunes dans le ménisque interne sont souvent associées à des lésions de l'appareil ligament capsulaire latéral. En cas de blocages répétés avec déplacement de la partie sectionnée du ménisque, le ligament croisé antérieur et le cartilage du condyle interne du fémur sont lésés (chondromalacie).

Causes des problèmes de ménisque

Les facteurs pouvant causer une lésion ou une rupture du ménisque peuvent être divisés en 2 groupes:

  • blessures traumatiques;
  • dommages dégénératifs.

Les lésions dues à des blessures indirectes ou combinées touchent les jeunes.

  • mouvements d'extension forcés;
  • augmentation des charges aux genoux;
  • longue position statique du joint;
  • mouvements anormaux sous forme de torsion, marche sur les orteils, pas d'oie;
  • faiblesse des ligaments;
  • blessure directe due à une chute, un coup au genou.

Dans ce cas, le ménisque interne est endommagé lors des actions extenseurs et le ménisque externe se brise lorsque le tibia est tourné vers l'intérieur.

Les ruptures chroniques et dégénératives du ménisque interne sont caractéristiques des patients âgés.

Conduit à la rupture du ménisque principalement des chocs mécaniques dans la région du genou. En ce qui concerne la zone de rupture, sa profondeur et son échelle, tout dépend directement de la force d’impact et de la zone de blessure (partie latérale, médiale du genou, du calice ou de la jambe arrière), ainsi que du type de mouvement de l’articulation lors de l’impact (rotation, flexion). ou extension de l'articulation).

Le type de blessure dépend de la surface d'impact sur laquelle le genou (ou les genoux) a été touché.

Ainsi, les principales causes de traumatisme méniscal intra-articulaire sont les suivantes:

  • Tomber d'une hauteur.
  • Souffler avec un objet contondant.
  • Charges verticales constantes.
  • Haltérophilie nette.
  • Hauts et hauts sauts.
  • Mauvaise rotation de l'articulation.
  • Maladies concomitantes du système musculo-squelettique.
  • Blessures répétées.
  • Complications post-opérationnelles.
  • Processus destructeur ou dégénératif dans l'appareil osseux.
  • Maladies associées à des troubles métaboliques, à l'innervation et à l'irrigation sanguine.
  • L'arthrose, l'arthrite, la goutte, le cancer, les rhumatismes et le diabète sucré.
  • Changements d'âge.

Attention! Les traumatismes répétés de l'articulation du genou et du ménisque (accident vasculaire cérébral, contusion, compression et ecchymoses ouvertes ou fermées) contribuent au développement d'une méniscite chronique.

Les maladies chroniques concomitantes telles que les rhumatismes, le diabète, le déséquilibre hormonal et le cancer entraînent la destruction du ménisque et sa rupture complète. L'ensemble des processus pathologiques précités conduit à une déformation de l'arthrose et à une invalidité.

Selon les statistiques, la pathologie du ménisque fait souvent souffrir les athlètes (à savoir les joueurs de football) et les personnes âgées. Ils endommagent d’abord le ménisque du genou, dont les symptômes résident dans l’immobilité de l’articulation et le syndrome douloureux intense (découvrez les caractéristiques du traitement méniscal à domicile).

Un traumatisme répété du membre, qui a été réhabilité et dans un état satisfaisant pendant de nombreuses années, est aggravé par un coup et un virage serré du genou vers l'intérieur ou l'extérieur.

Ce fait conduit immédiatement à la rupture du ménisque.

Outre ces facteurs, il existe une liste de causes provocantes de traumatismes méniscaux, telles que:

  1. forcer les mouvements des extenseurs;
  2. surpoids et mouvements brusques;
  3. augmentation du stress sur l'articulation du genou;
  4. rotation anormale du genou, marche sur le bout des doigts;
  5. appareil ligamentaire faible (congénital ou acquis);
  6. blessure en tombant ou en frappant avec un objet pointu directement dans la zone de projection du ménisque.

Les traumatismes des plaques médiales se produisent avec des mouvements d'extenseurs et des dommages au ménisque latéral lors de la rotation interne du tibia.

La cause de la rupture du ménisque est une lésion indirecte ou combinée, accompagnée d'une rotation du tibia vers l'extérieur (pour le ménisque interne), médial (pour le ménisque externe).

En outre, les lésions méniscales sont possibles avec une extension excessive brusque de l'articulation à partir d'une position courbée, un abduction et une réduction de la jambe, moins souvent lorsqu'elles sont exposées à une blessure directe (impact de l'articulation sur le bord de la marche ou un coup avec un objet en mouvement).

Des blessures directes répétées (ecchymoses) peuvent entraîner une traumatisation chronique du ménisque (méniscopathie) et une rupture ultérieure (après un accroupissement ou un virage serré).

Des modifications dégénératives du ménisque peuvent se développer à la suite d'un microtraumatisme chronique, d'un revatisme, de la goutte, d'une intoxication chronique, en particulier chez les personnes obligées de marcher ou de travailler debout.

Avec le mécanisme de blessure combiné, en plus des ménisques, la capsule, l'appareil ligamenteux, le corps gras, le cartilage et d'autres composants internes de l'articulation sont généralement endommagés.

Types de lésions mécaniques du ménisque

En fonction de la localisation et du degré de lésion du ménisque, les lésions diffèrent les unes des autres. Par conséquent, les traumatologues ont divisé les fractures en certains types de fractures du ménisque interne et externe.

Types de dommages aux coussinets cartilagineux:

Pincement du ménisque

Selon les statistiques relatives aux blessures, 40% d'entre eux sont des lésions du ménisque du genou, dont le traitement nécessite une assistance immédiate. Lorsque le ménisque est pincé, le travail de l'articulation est bloqué. Le traitement consiste en une réduction fermée du ménisque. S'il n'est pas possible de le corriger, une intervention rapide est recommandée.

Dommages partiels (rupture de certaines parties du ménisque)

Environ 50% des patients qui ont demandé une ambulance souffrent d'une rupture partielle du ménisque. Souvent, la fissure endommage le cornet arrière, moins souvent le milieu et encore moins le cornet avant. Les fissures ont une apparence longitudinale, oblique, transversale, horizontale et interne.

Rupture complète de la plaque de tissu conjonctif

La brèche complète consiste à séparer le ménisque dans son ensemble du lieu de son attachement. Il y a aussi une rupture en forme de «poignée d'arrosoir», lorsque la partie coupée s'accroche au corps de la plaque.

Symptômes et signes

Avec une pathologie telle qu'une rupture traumatique du ménisque de l'articulation du genou, les symptômes s'expriment:

  1. Douleurs sévères, observées immédiatement après une blessure. Les dommages sont accompagnés d'un clic spécifique. Au fil du temps, la douleur aiguë disparaît et se manifeste dans les moments de stress sur l'articulation. Il est difficile pour le patient d'effectuer des mouvements de flexion.
  2. Problèmes de mouvement. Marcher avec des dommages au ménisque externe du genou est donné par la douleur. Quand un ménisque interne est rompu, il est problématique de gravir les échelons. Un tel symptôme est encore souvent rencontré avec des blessures directes au ménisque.
  3. Blocus de l'articulation. De tels signes de détérioration se produisent lorsqu'une partie du cartilage change radicalement de position et gêne le mouvement normal de l'articulation.
  4. Puffiness. Ce symptôme se manifeste quelques jours après la lésion et est associé à une accumulation de liquide intra-articulaire.
  5. Hémarthrose. L'accumulation de sang intra-articulaire est un signe de rupture de la zone rouge du ménisque, qui possède son propre apport sanguin.

Symptômes de dommages dégénératifs associés à une spécificité

  • douleurs d'intensité variable; (Il est impossible de parler de la douleur comme d’un symptôme unique; le symptôme lui-même, sous la forme de douleur, est différent, en fonction de la nature de celle-ci).
  • processus inflammatoire (ce symptôme est accompagné d'un gonflement);
  • déficience motrice;
  • accumulation de liquide intra-articulaire;
  • changements dégénératifs dans la structure.

En cas de rupture chronique du ménisque du genou, le processus a une forme chronique, qui s'accompagne de sensations de douleur non intensives.

La douleur se fait sentir avec certains mouvements avec des exacerbations imprévisibles. Ce qui est particulièrement dangereux rupture du ménisque de l'articulation du genou, quand il peut apparaître blocus complet.

Symptômes du ménisque

Après que le ménisque soit endommagé au genou, la victime ressent une douleur aiguë dans l'articulation. La jambe devient œdémateuse et, si une rupture survient au site avec les vaisseaux sanguins, une hémarthrose se développe (accumulation de sang à l'intérieur).

Avec une petite rupture, les principaux symptômes d'un ménisque déchirant l'articulation du genou sont des claquements douloureux à l'intérieur du genou, mais le patient peut se déplacer. En cas de dommages graves, l'articulation est complètement bloquée et devient immobile.

Parfois, les pauses ne sont accompagnées que de syndromes douloureux lors de la descente des escaliers.

Comment est-ce que le ménisque fait mal

La lésion de l'articulation se manifeste immédiatement par la douleur. Au début, il est tranchant et ne permet pas à une personne de bouger.

Ensuite, le genou s'adapte progressivement à la blessure, la douleur diminue et disparaît ensuite complètement. Il fait mal au ménisque pendant une charge intense, dépasse la résistance de la structure ou pendant l'exercice.

Si une personne passe toute la journée, la douleur au genou augmente toujours le soir. Le degré de la maladie peut être déterminé par la nature de la douleur:

Sur quelle base le diagnostic de traumatisme au ménisque du genou est-il posé? Les symptômes sont la principale preuve de cette maladie. Mais il ne faut pas confondre un traumatisme méniscal avec d'autres maladies de l'articulation du genou, telles que des fractures, une dégénérescence articulaire, une synovite, une bursite et une arthrose.

Dans le diagnostic différentiel aidera les études instrumentales: rayons X, MTP et tomographie par ordinateur.

Les symptômes du traumatisme méniscal du genou sont les suivants:

  1. Douleur intense: douleur intolérable lors d'une chute ou d'un accident vasculaire cérébral, accompagnée d'un clic. Il a un caractère diffus, davantage localisé dans la zone latérale ou médiale du genou. Au bout d'un moment, la douleur disparaît ou s'émousse, le mouvement de l'articulation est limité, l'attaque fait mal, et lorsque le genou est plié, une douleur aiguë apparaît. En état de repos, la douleur disparaît.
  2. Mouvement difficile ou contraint: il est presque impossible de bouger, de marcher et de s’accroupir, si une marche partielle est difficile à rompre et qu’il est difficile voire impossible de monter ou de descendre les escaliers (il s’agit d’une rupture complète du ménisque).
  3. Verrouillage du genou: survient lorsqu'un pincement du ménisque est effectué.
  4. Gonflement inflammatoire: le gonflement commence au jour 3 après la blessure, il est causé par l'accumulation de liquide synovial et par l'inflammation des tissus mous traumatisés.
  5. Manifestation d'hémarthrose du genou: le sang s'accumule dans l'espace intérieur de l'articulation. Ce symptôme est caractéristique de la rupture de la zone rouge de la plaque: c'est dans cette zone que le ménisque est abondamment alimenté en sang.
  6. Augmentation de la température: se produit 2-3 jours après une blessure, la température peut varier de 38 à 40 degrés.

Recommandé! Immédiatement après la lésion du ménisque, appliquez un coussin chauffant recouvert de glace dans la zone d'impact et injectez un analgésique. Immobilisez l'articulation, si possible, avant l'arrivée de l'ambulance.

Diagnostic des lésions méniscales

Le diagnostic repose sur un examen externe et un examen instrumental du membre blessé. Pour diagnostiquer une lésion méniscale, vous pouvez effectuer une radiographie du genou (pour exclure toute fracture et fracture osseuse), une échographie, une IRM, une tomodensitométrie et une arthroscopie endoscopique.

Pour confirmer la rupture du ménisque du genou, des tests ou des manipulations spéciaux, confirmés par les symptômes selon l'auteur: Landau, Baikov, Perelman, MacMurray, Shteyman, Chaklin et Polyakov, ainsi que le principal symptôme - le «blocus» du genou.

premier symptôme de lésion méniscale

La rupture survient principalement lors d'une torsion d'une jambe. Par exemple, lorsque vous courez vite, si un pied est sur une surface convexe. Puis la personne tombe en faisant la torsion du corps.

Le premier symptôme est, bien sûr, une douleur dans l'articulation. Si le fossé méniscal est important, un hématome étendu se forme sur le site de la lésion.

Les petites déchirures entraînent des difficultés de mouvement accompagnées de clics douloureux. Avec de nombreuses ruptures, l'articulation est bloquée. De plus, s'il est impossible de plier le genou, le ménisque arrière est endommagé et, si l'articulation est coincée pendant l'extension, celle de l'avant.

Diagnostic Dommages au ménisque du genou:

En cas de suspicion de lésion / rupture du ménisque, contactez un traumatologue. L'option idéale dans ce cas serait de rechercher un médecin spécialisé dans les pathologies des articulations du genou.

Les procédures de diagnostic des dommages au ménisque (sa rupture) peuvent inclure les mesures suivantes:

Entretien avec le patient + inspection.

Pendant l'examen, le médecin examine toute la jambe, en commençant par la hanche et se termine par la partie inférieure de la jambe:

Indépendamment des hypothèses du médecin sur la cause de la douleur dans les articulations et des résultats de l'examen, le patient doit absolument subir une radiographie ou une IRM. Le type d'examen matériel de l'articulation malade doit être déterminé par un traumatologue.

Pour un diagnostic précis, la radiographie est réalisée en plusieurs projections:

  • En position debout. Lors d'une radiographie, il peut être demandé au patient de plier la jambe à 45 degrés pour déterminer l'état des surfaces postérieures des muscles de la cuisse.
  • En position "latérale", ce qui permet d'étudier la projection du profil de l'articulation endommagée.
  • En projection axiale.

Il donne l’occasion d’évaluer l’état de certains éléments (tendons, ligaments, tissu adipeux) de l’articulation du genou blessé, d’enquêter sur l’état des fragments de ménisque, la nature de la circulation sanguine dans la région endommagée.

Grâce aux ultrasons, il est possible d’examiner la cavité articulaire à la recherche de fluide. Cependant, il n’est pas souhaitable d’utiliser l’échographie comme seule méthode de diagnostic des lésions suspectes du ménisque: le risque de diagnostic erroné est élevé.

Grâce à cette méthode de diagnostic, il est possible d'obtenir un ménisque en plusieurs projections, sans effets ionisants sur le corps du patient. Si le patient présente une pathologie supplémentaire d'éléments articulaires périarticulaires, une IRM aidera à les identifier.

Tous les patients ne peuvent pas se permettre l’examen par la méthode considérée: l’IRM est une procédure coûteuse. De plus, l’imagerie par résonance magnétique n’est pas toujours (dans 5 à 10% des cas), il est possible d’établir la cause exacte des plaintes, ce qui nécessite des mesures de diagnostic supplémentaires.

Pour diagnostiquer avec précision, vous devez contacter un spécialiste. Tout d'abord, il effectuera une enquête orale, puis examinera la jambe affectée. Ensuite, le médecin vérifiera: existe-t-il une accumulation de liquide, une atrophie musculaire? Vous devez contacter un traumatologue.

Où le tendon est le plus souvent endommagé

Un médecin expérimenté, lorsqu'il effectuera une enquête orale et examinera la jambe, diagnostiquera immédiatement. Pour vérifier le diagnostic, effectuez des enquêtes.

Examen aux rayons X, imagerie par résonance magnétique, rayonnement ultrasonore: tout est à faire. Rayon X - la principale méthode de détection des dommages aux articulations.

Traitement du ménisque

La tactique de traitement de l'affection à l'étude sera déterminée par le degré de dommage et de symptômes.

Les principaux types de traitement des lésions / rupture du ménisque sont les suivants:

Traitement conservateur.

Appliquer avec des ruptures mineures du ménisque, quand il n'y a pas de plaintes de douleur intense, la présence de clics lors du mouvement. Si les lésions du ménisque sont associées à une rupture du ligament croisé antérieur, il est nécessaire de commencer par un traitement conservateur dans tous les cas.

Les activités sous ce type de traitement comprennent:

  • Diminution temporaire de l'activité physique.

Il est nécessaire d’exclure les cas pouvant causer la détérioration de l’articulation endommagée: secousses aiguës, virages, charge alternée sur les membres inférieurs.

L'exercice physique aidera à renforcer les quadriceps, les muscles du dos de la cuisse. L'imposition de gypse pour immobiliser l'articulation n'est permise que lorsque la lésion envisagée est associée à une fracture.

S'il existe un écart important entre le ménisque, le gypse ne facilitera pas son accrétion. En cas de blessure mineure, d'autres procédures doivent être appliquées.

L'imposition de gypse dans de tels cas est lourde d'accumulation des surfaces cartilagineuses des articulations, qu'il n'est pas toujours possible d'éliminer à l'avenir.

Il est impossible de se passer de soins médicaux en cas de lésion du cartilage du genou. Comment traiter le ménisque? Il existe différentes méthodes de traitement - du traitement non traditionnel au traitement chirurgical.

Comment choisir un traitement du ménisque est une affaire personnelle pour tous, mais en cas de forte rupture ou de séparation complète de la plaque, il est impossible d'abandonner l'opération. Si le cartilage est écrasé, vous devez contacter un thérapeute manuel ou un traumatologue.

Le médecin tiendra le repositionnement, ce qui permettra au patient d'oublier son problème pendant longtemps. Dans d'autres cas, un traitement doux non chirurgical avec des médicaments est recommandé.

Les experts disent que si vous ignorez la blessure, la probabilité de développer une pathologie chronique est élevée. Au fil du temps, cela entraîne la destruction du tissu cartilagineux, la dégénérescence du cartilage adjacent et même du tissu osseux.

À la suite de la défaite du ménisque, une arthrose se développe, ce qui conduit à une invalidité. Traitement de la fracture méniscale de l'articulation du genou sans intervention chirurgicale: anesthésie, imposition d'un bandage élastique sur la jambe blessée, ingestion de médicaments anti-inflammatoires, physiothérapie, levée du blocus de l'articulation, utilisation de crèmes et de pommades pour l'anesthésie.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement dépend des signes, car il existe des lésions du cartilage de type patchwork, dégénératives, horizontales et radiales. Fondamentalement, le traitement médicamenteux comprend la prise de médicaments anti-inflammatoires sous forme de gélules, de comprimés ou de pommades: ibuprofène, kétorolac, diclofénac, indométhacine.

Lors du choix des médicaments, les médecins tiennent compte de l’interaction avec d’autres médicaments et des contre-indications. Ceci est particulièrement important pour les patients âgés.

Pour l'œdème, des injections intra-articulaires de corticostéroïdes sont utilisées: prednisone, dexaméthasone et autres.

Physiothérapie

La défaite du cartilage conjonctif s'accompagne de douleur, gonflement, spasmes musculaires. La thérapie physique aide à accélérer le processus de rééducation. Les procédures peuvent réduire la douleur, éliminer l’atrophie musculaire, éliminer les poches, tonifier les muscles. La physiothérapie fait référence à la rééducation passive, c'est-à-dire que le patient ne fait aucun effort pendant le traitement thérapeutique. Les procédures physiothérapeutiques comprennent diverses manipulations:

  • thérapie magnétique;
  • exposition aux ultrasons;
  • massage thérapeutique;
  • l'hydrothérapie;
  • l'électromyostimulation;
  • aérothérapie;
  • UHF-thérapie;
  • Hirudothérapie et autres.

Le patient a le droit de choisir les méthodes de traitement de l'articulation du genou touchée. En cas de blessure, vous pouvez faire des compresses de réchauffement, qui sont appliquées sur le membre douloureux. Ils sont fabriqués à partir de miel et d'alcool à 96% dans un rapport de 1: 1. La masse fondue sur une paire est répartie sur la surface douloureuse, puis recouverte de cellophane et d'un linge chaud. Il est nécessaire de tenir une compresse quotidiennement pendant 2 heures. La durée du traitement est d'un mois. Le traitement des remèdes traditionnels ménisques comprend d'autres procédures:

  1. La feuille de bardane aidera à éliminer la douleur dans la zone touchée. Les plantes fraîchement récoltées doivent être appliquées la nuit sous forme de compresse.
  2. Le jus d'oignon aidera à éliminer la gêne après les premiers soins. Il est nécessaire de moudre 2 oignons et 2 ails, verser beaucoup de vinaigre de cidre à 6% (500 ml). Le mélange doit être insisté pendant une semaine, puis se frotter le genou 2 fois / jour. Les mouvements de massage devraient durer au moins 10 minutes.
  3. Un rôle important dans la réhabilitation des éléments de l’articulation du genou est joué par des exercices réguliers avec une balle en caoutchouc, qui doivent être placés sous le genou et pressés pendant quelques minutes.
  4. Quel que soit le mécanisme des dommages, l’apparition d’un œdème et d’une douleur peut être rapidement éliminée par les bains de pin. Pour la cuisson, vous aurez besoin de 500 g d’aiguilles de pin, remplies de 2 litres d’eau. Le produit est bouilli pendant une demi-heure, filtré et versé dans une salle de bain chaude. La procédure est effectuée tous les deux jours pendant 30 minutes.
  5. La douleur est une condition nécessaire - ne redressez pas et ne pliez pas les jambes. Pour ce faire, il est recommandé de fixer le genou pendant les charges avec un bandage élastique jusqu'à la guérison complète.

Le traitement du ménisque de l'articulation du genou est divisé en une technique conservatrice et chirurgicale, mais l'ensemble du processus thérapeutique dépend de la gravité. Dans certains cas, l’opération est commencée immédiatement ou l’élimination du blocage articulaire, l’immobilisation, l’administration de médicaments non stéroïdiens et de chondroprotecteurs sont effectués (il s’agit du traitement du ménisque sans chirurgie).

Lorsque le ménisque est déplacé ou pincé, le traumatologue pose le ménisque et le plâtre pendant 3 semaines ou un mois. Pendant ce temps, un traitement médicamenteux est prescrit pour le traitement du ménisque, qui consiste à prescrire:

  • analgésiques (Analgin, Baralgin ou Promedol);
  • médicaments non stéroïdiens ayant des effets directs sur les inhibiteurs sélectifs (TSOG1 et TSOG2): Ortofen, Diclofenac, Dikloberl, Movalis ou Nimesil;
  • vitamines: vitamines C et B;
  • antibiothérapie: lincomycine;
  • chondroprotecteurs (pour restaurer le ménisque et le cartilage endommagé des épiphyses des os): chondroxyde, sulfate de chondroïtine et supplément spécial au collagène;
  • effectuer la physiothérapie, le massage du genou et la thérapie par l'exercice.

Traitement d'urgence

Dans le cas où la pathologie est accompagnée d'un écrasement du ménisque, de ses ruptures complètes, de son déplacement, d'une hémorragie abondante et de la séparation des ligaments croisés, des cornes et du corps du ménisque - une opération urgente de l'articulation est requise.

L'arthroscopie est un traitement efficace. Grâce à cette technologie chirurgicale, une restauration, une élimination partielle ou complète du platine est effectuée, ainsi qu'une transplantation du ménisque.

Le ménisque artificiel ou donneur s'habitue rapidement, les cas de rejet - isolés. Après chirurgie du ménisque, traitement médical (le schéma correspond à ce qui précède).

La rééducation du membre survient dans les 4 mois et, parfois, la restauration des fonctions physiologiques et biomécaniques dure jusqu'à six mois. La rééducation dépend de l'âge, de l'état général du corps, du système immunitaire et des maladies associées au patient.

Phytothérapie et médecine alternative

Le traitement médicamenteux et postopératoire est complété par des recettes non conventionnelles pour le traitement des articulations des membres inférieurs.

Quelques recettes pour une utilisation locale éprouvées:

  1. teinture de miel: 200 g de miel pour 200 ml de vodka, insistez-en pendant une semaine et appliquez-le sous forme de compresses;
  2. compresse bulbeuse pour la nuit: un gros oignon (finement râpé) mélangé à une cuillère de miel ou de sucre;
  3. compresse biliaire: avec de la bile médicale, nous imbibons de la gaze, elle est enroulée autour du genou;
  4. compresse de boue de mer;
  5. habillage des feuilles de bardane ou de chou: les feuilles sont enroulées autour du joint et laissées toute la nuit.

Les lésions au ménisque sont une pathologie grave, car les ménisques sont la principale composante de la dépréciation et de la résistance des articulations du genou. Notre mouvement et notre vie en dépendent.

En cas de blessure, vous n'avez pas besoin de recourir à l'automédication à l'aide de remèdes populaires, mais d'appeler rapidement une ambulance. Seuls les traumatologues peuvent déterminer l'étendue des dommages et prescrire un traitement efficace.

Sinon, les patients avec des ruptures du ménisque, un fauteuil roulant est en attente, alors ne négligez pas les informations utiles: "ménisque du genou symptômes et le traitement de l'articulation."

Différentes méthodes sont utilisées pour traiter les blessures. L'un d'eux est la chirurgie. Cette méthode est nécessaire dans le cas où le patient devient difficile à plier et à déplier la jambe. L'opération est nécessaire lorsque le patient n'est pas aidé par un traitement conservateur.

L'arthroscopie est le nom d'une intervention chirurgicale visant à retirer un ménisque endommagé. Toutes les actions nécessaires sont effectuées à travers deux coupes. L'opération dans son ensemble n'est pas difficile. La récupération complète du patient après que cela se produit seulement après 2 semaines.

Le traitement des blessures du ménisque du genou peut être effectué et des remèdes populaires. Cependant, les médecins ne croient pas que la médecine traditionnelle puisse complètement guérir l'articulation.

De telles méthodes sont le plus souvent recommandées en complément. Souvent, ils sont utilisés dans la période de réadaptation.

Ici, il est approprié d'utiliser des compresses d'alcool à base de miel. De plus, la compresse est efficace en bardane ou en oignon.

Avant d'utiliser la médecine traditionnelle, assurez-vous de consulter votre médecin.

Si le ménisque est endommagé, une intervention chirurgicale est nécessaire. Cela concerne principalement les ruptures au cours desquelles se forment des obstacles mécaniques de flexion-extension du genou.

L'arthroscopie est la plus efficace. Il s'agit d'un type d'opération dans lequel toute l'intervention nécessaire est effectuée à travers deux petites incisions. La partie coupée du ménisque doit être supprimée, car il ne sera plus en mesure de remplir ses fonctions.

Ce type d’opération est simple et permet au patient de marcher le même jour, mais son rétablissement est complet au cours des deux prochaines semaines.

Quelles questions doivent être discutées avec votre médecin?

Si on vous a diagnostiqué une rupture du ménisque, assurez-vous de demander au médecin les caractéristiques du dommage et du traitement futur. Les questions peuvent être les suivantes:

  1. Y a-t-il une déchirure du ménisque? Lequel: blessé ou dégénératif?
  2. Y a-t-il des dommages collatéraux?
  3. Est-ce suffisant pour obtenir une radiographie ou faut-il avoir une IRM?
  4. Un traitement conservateur est-il possible dans mon cas?
  5. Aurai-je une période de rééducation plus courte après une arthroscopie?

La médecine traditionnelle, dans ce cas, ne peut aider que dans les cas de rupture du ménisque sans son déplacement ultérieur. Si le ménisque endommagé est déplacé et bloque le mouvement de l'articulation, l'aide d'un chirurgien est nécessaire.

Le traitement de la médecine traditionnelle n’est pas tout à fait approprié pour un rétablissement complet. Il est préférable d'utiliser des méthodes folkloriques pendant la période de réadaptation. Voici quelques recettes de guérisseurs traditionnels:

  • Faire une compresse d'alcool et de miel. Préchauffer les ingrédients sur le bain de vapeur, puis appliquer sur le genou. Couvrir avec une écharpe chaude ou un chiffon. La compresse devrait être en place pendant trois heures. Cette procédure doit être répétée matin et soir pendant deux mois.
  • De la bile médicale chaude est appliquée sur le tissu et fixée au point de rupture du ménisque. Cette procédure doit être effectuée pendant dix jours, après quoi une pause de cinq jours est nécessaire. Si nécessaire, vous pouvez répéter le cycle de compresses avec la bile.
  • Compresse de bardane ordinaire. Si la méthode est simple, cela ne signifie pas qu’elle est inefficace. Enveloppez un genou douloureux dans une feuille de bardane, fixez-le avec un bandage ou un bandage et maintenez-le pendant quatre heures. En hiver, vous pouvez utiliser de la bardane séchée trempée dans de l'eau chaude. Cette compresse est nécessaire pour garder environ huit heures. Répétez la procédure tous les jours jusqu'à la récupération complète. La bardane a un bon effet antipyrétique et anti-inflammatoire.
  • Enveloppement à l'oignon. Râpez deux oignons moyens. Incorporer la pâte avec une cuillère à café de sucre. Disposez sous la forme d'une compresse et enveloppez avec du polyéthylène. Il est conseillé de faire cette procédure la nuit. Répétez tous les jours pendant un mois.

Pourquoi l'articulation continue-t-elle à faire mal?

Il y a des situations où l'articulation guérie et récupérée continue à faire mal. Parfois, cela est le résultat d'hématomes postopératoires non résolus dans l'articulation.

Pour rétablir la circulation sanguine et plutôt guérir ces effets, il est nécessaire de procéder à un traitement dont le but sera de résoudre les hématomes.

En même temps que les médicaments, il est possible d’accroître l’excitabilité des muscles du membre blessé en effectuant des interventions physiologiques.

Autres maladies du groupe des blessures, empoisonnements et autres conséquences de l’exposition à des causes externes:

Le tissu cartilagineux a une structure fibreuse avec une absence presque complète de vaisseaux sanguins. Le ménisque nutritionnel reçoit du tissu le plus proche et du liquide intra-articulaire. Par conséquent, le processus de récupération peut durer assez longtemps.

Le traitement s'arrête généralement après la première amélioration. Mais la maladie peut être exacerbée de manière imprévisible avec des symptômes plus vifs.

Les conséquences de la rupture du ménisque de l'articulation du genou sont pitoyables. Sans traitement adéquat, les processus dystrophiques progressent,

  • violations de dépréciation de mouvement;
  • changements destructifs du cartilage;
  • douleur chronique dans les jambes, la cuisse, les fesses;
  • mourir de tissu musculaire.

En cas de contracture et d'ankylose, l'articulation perd complètement sa mobilité, qui ne peut être restaurée que par la méthode prothétique.

Lésion méniscale et lésion, symptômes, traitement et diagnostic

Contenu de l'article:

Blessure méniscale - Description, symptômes et signes d'une lésion méniscale

Le ménisque est une formation cartilagineuse située dans la région du condyle tibial. L'articulation du genou forme deux types de ménisques: le médial (interne) et le latéral (externe), dont la tâche est de:

1 Répartition uniforme de la charge sur les membres inférieurs en cours de mouvement.

2 Assurer la mobilité de l'articulation du genou.

La lésion d'un ou des deux ménisques entraîne immédiatement une perte totale ou partielle du contrôle des mouvements du membre inférieur, un gonflement de l'articulation du genou et des muscles et un processus purulent-inflammatoire dans la cavité articulaire. Si les conséquences de la blessure ne sont pas éliminées à temps, la personne perdra non seulement la capacité de se déplacer de manière autonome, mais perdra également son membre (en raison d'une nécrose des tissus) et peut-être même sa vie (en raison d'une infection sanguine). Afin de prévenir un tel développement d'événements, en cas de douleur aiguë au genou, accompagnée d'un gonflement de l'articulation et des muscles, il convient tout d'abord de consulter le traumatologue et de subir un examen médical prescrit par le médecin, ce qui accroît le risque de complications.

Symptômes et signes de lésions méniscales

Une blessure grave au ménisque est accompagnée de symptômes tels que:

1 douleur aiguë dans la région du genou;

2 gonflement instantané de l'articulation du genou et des muscles;

3 incapacité de bouger le membre;

4 remplir la cavité articulaire avec du sang ou du liquide synovial libéré dans un volume dépassant la norme au moins deux fois.

Si les lésions du ménisque n’ont pas conduit à la séparation de la formation cartilagineuse de la capsule articulaire, quelques semaines après la lésion, l’inflammation et le gonflement de l’articulation et des muscles du genou disparaissent, laissant la place:

1 douleur dans la région du genou endommagé;

2 infiltration de la capsule articulaire (rupture de la gaine de l'articulation sous la pression de pus accumulé, de sang ou de synovie);

3 formation d'un sceau sous-cutané douloureux sur le côté, le haut ou le bas de la rotule;

4 raideur de mouvement;

5 atrophie des muscles de la cuisse et de la jambe en raison de l'incapacité de bouger le membre.

Si l’un des symptômes ci-dessus apparaît, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible: si les conséquences de la blessure ne sont pas éliminées dans un proche avenir, la personne peut devenir invalide.

Méthodes de diagnostic des lésions méniscales

Le diagnostic du degré de lésion méniscale est basé sur les résultats des tests suivants:

1 On demande au patient de plier la jambe à angle droit, puis de la redresser. Si une douleur survient lorsqu’on appuie sur la région de l’espace articulaire d’une jambe tendue, on diagnostique alors le syndrome de Baikov.

2 L'impossibilité de monter et de descendre les escaliers indique que le patient est atteint du syndrome de «l'échelle» de Perelman.

3 La douleur ressentie lors du croisement des jambes «en turc» signifie que le patient est atteint du syndrome de Landau.

Parmi les méthodes matérielles de diagnostic des lésions du ménisque sont populaires:

2 imagerie par résonance magnétique;

Ces méthodes de diagnostic vous permettent d'identifier les plus petits changements dans le tissu méniscal, qui peuvent être déclenchés par une blessure, ainsi que des maladies des articulations et du squelette.

Classification des lésions méniscales, quels sont les types de lésions méniscales?

Le ménisque interne est blessé le long de la face externe. Dans les deux cas, les symptômes sont les mêmes: douleur aiguë au genou, gonflement du tissu musculaire et de l'articulation, rougeur de la peau au niveau de l'articulation du genou, raideur des mouvements.

On distingue les types de dommages méniscaux suivants:

1 Déchirement total ou partiel du support dans le klaxon avant ou arrière.

2 ménisque fendu en raison d'une pression accrue sur l'articulation du genou.

3 Dégénérescence du tissu cartilagineux.

4 Rupture de ligament entre les ménisques.

5 Dégénérescence kystique de la formation du cartilage.

Classification des dommages internes au ménisque

Le type de lésion le plus courant du ménisque interne de l'articulation du genou est une rupture partielle du tissu cartilagineux, dans laquelle la partie centrale du ménisque se déplace vers le fémur ou l'os tibial et les bords restent en place. La deuxième ligne de "l'anti-classement" des lésions méniscales est occupée par la rupture des ligaments qui fixent le cartilage dans la position appropriée.

Les experts attribuent l'apparition de pathologies avec une pression accrue exercée sur l'articulation du genou, une transition abrupte d'une étape à l'autre, des processus dégénératifs dans les tissus du ménisque, une diminution de l'élasticité de l'appareil ligamentaire.

Les dommages au ménisque intérieur sont accompagnés de:

1 douleur lancinante au genou, aggravée par la flexion du membre;

2 abaissement du tonus des muscles fémoraux;

3 la sensation d'une «corde tendue» dans la région du ligament;

4 augmentation de la taille de l'articulation du genou en raison de l'accumulation dans la cavité articulaire de la synovie - un lubrifiant naturel (le fluide dans le genou peut appuyer sur la gaine de l'articulation, limitant sa mobilité et provoquant une sensation de "rupture" au niveau de la rotule).

Les experts distinguent trois degrés de dommages au ménisque interne:

I degré - l'absence de pathologie des tissus cartilagineux;

Grade II - l'apparition de fissures ou la rupture partielle du tissu cartilagineux;

Grade III - "scinde" le tissu cartilagineux en fragments séparés.

Dans le premier cas, le rétablissement à la suite d'une blessure a lieu à domicile, dans les deuxième et troisième à l'arrêt.

Symptômes et signes de lésions du ménisque externe

Les dommages au ménisque externe sont accompagnés de:

1 douleur lancinante dans la région du ligament du péroné;

2 abaissement du tonus des muscles fémoraux;

3 œdème instantané de l'articulation du genou;

4 douleur lancinante dans la région du ligament collatéral et une contraction du genou résultant de la flexion du membre.

Les lésions du ménisque externe sont diagnostiquées principalement chez les adolescents et les enfants en âge d'aller à l'école primaire. Avec l'âge, la probabilité de subir ce type de blessure est réduite, sauf si la personne pratique un sport professionnel.

Traitement des lésions du ménisque, que faire, comment traiter les lésions du ménisque?

La tactique de traitement des lésions méniscales est déterminée en fonction des facteurs suivants:

1 degré et type de dommage;

2 localisation des modifications pathologiques;

3 l'âge et le niveau de forme physique du patient;

4 caractéristiques individuelles du corps.

La rapidité de récupération après une blessure dépend moins des efforts du médecin que de la volonté du patient de suivre les recommandations du spécialiste et de prendre les médicaments prescrits. Si la blessure est mineure, il est possible d'éliminer les effets de la lésion du ménisque à l'aide d'un traitement conservateur. En cas de blessure grave, une intervention chirurgicale est utilisée.

Le traitement du ménisque interne n'est pas différent du traitement du latéral et consiste à:

1 limiter la charge sur les membres inférieurs;

2 application de compresses rafraîchissantes;

3 porter un bandage serré ou un bandage;

4 en cours de physiothérapie;

5 effectuer des exercices spéciaux sous la direction d'un médecin en réadaptation.

En cas de rupture partielle du tissu cartilagineux, une opération est réalisée: le morceau de ménisque sectionné est prélevé par une incision microscopique, après quoi la peau est suturée à nouveau. Après une telle opération, la récupération prend environ deux semaines: pendant cette période, il est nécessaire d’éviter d’exercer une pression accrue sur les genoux, de porter un bandage de fixation spécial et de se déplacer avec des béquilles. Après une période de deux semaines, les béquilles annulent et prescrivent une thérapie physique au patient. Si vous étudiez régulièrement avec un médecin de réadaptation, après un mois et demi, vous serez en mesure de reprendre le mode de vie que le patient avait avant la blessure.

Traitement des dommages causés aux herbes et au ménisque par des méthodes traditionnelles à la maison

Il existe un certain nombre de remèdes traditionnels pour traiter les traumatismes du ménisque à domicile, mais ce traitement à domicile n'annule pas la nécessité de subir le traitement principal sous la supervision d'un médecin. Pour éliminer les effets d'une blessure mineure du ménisque, par exemple une blessure, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle ayant fait ses preuves:

1 Un mélange d'alcool et de miel: le miel est dilué avec de l'alcool à usage médical dans un rapport de 1: 1, chauffer la masse au bain-marie et graisser le genou atteint. Pied recouvert d’une pellicule plastique et recouvert d’une éponge ou d’une écharpe en plumes. Après trois heures, rincez le mélange. La procédure doit être effectuée quotidiennement, matin et soir, pendant deux mois.

2 Bile médicale: le genou est maculé de bile médicale chauffée et enveloppé d'un film plastique et d'un chiffon chaud. Les compresses de bile doivent être faites tous les jours pendant dix jours, puis faire une pause de cinq jours et répéter le traitement.

3 Lotions de feuilles de bardane: La feuille de bardane fraîchement cueillie est soigneusement lavée, légèrement malaxée, appliquée sur le genou et fixée avec un bandage. Quatre heures plus tard, la feuille est retirée. En l'absence de matière fraîche, on utilise de la poudre séchée: la plante est aspergée d'eau bouillante et appliquée sur le genou douloureux. Pour faire fonctionner la bardane séchée, vous devez la conserver au moins huit heures.

4 Un mélange d'oignons et de sucre: les oignons sont passés dans un hachoir à viande, mélangés avec du sucre dans un rapport de 1: 1, enduits d'un mélange de genou et fixés avec un film alimentaire. Il est nécessaire de faire ces lotions quotidiennement pendant le mois.

5 Lotions de racine de raifort: hachez la racine de raifort, versez de l'eau et faites-la bouillir dans un bain-marie jusqu'à ce que la plante se ramollisse. Le mélange refroidi est étalé sur un bandage ou une gaze et est appliqué sur le ménisque touché. Après deux heures, l'agent est retiré.

6 Pommade à base de graisse de blaireau: faites fondre deux cents grammes de graisse de blaireau dans un bain d’eau, mélangés à vingt grammes de feuilles d’eucalyptus écrasées et une tête d’ail broyée en bouillie. Lorsque le mélange bout, éteignez le poêle, filtrez la pommade et versez-la dans un bocal en verre. Le remède refroidi et épaissi est appliqué sur la zone endommagée deux fois par jour jusqu'à disparition complète des symptômes désagréables. Afin d'éviter tout dommage, les restes de pommade sont conservés au réfrigérateur.

Il convient de noter que ces outils sont efficaces en combinaison avec un traitement conservateur et une physiothérapie. Il est inacceptable de traiter des blessures graves au genou à l'aide de remèdes populaires: le processus pathologique peut être «démarré» et il ne sera alors plus possible de se passer d'une intervention chirurgicale.

Prévention des blessures au ménisque, que faire pour que la blessure ne réapparaisse pas?

Pour prévenir les dommages au ménisque, vous pouvez utiliser:

1 Une approche compétente pour la sélection de chaussures, en particulier de modèles sportifs.

2 Étude attentive de la surface sous les pieds (les blessures au ménisque sont souvent reçues par des personnes qui ne regardent pas leurs pieds lorsqu'elles font du jogging ou du patin à roues alignées).

Utilisez des genouillères pendant les séances d'entraînement.

4 Exercices visant à améliorer l’élasticité des ligaments et des muscles.

5 Nutrition équilibrée (les carences nutritionnelles provoquent une détérioration prématurée du tissu cartilagineux et une réduction du tonus des muscles et des ligaments).