Goutte - Symptômes et traitement à domicile

La goutte est une pathologie rhumatismale causée par la formation de sels d'acide urique dans les articulations. Les symptômes et le traitement de cette maladie sont décrits en détail dans notre documentation. La maladie est l'un des types d'arthrite les plus courants et survient plus souvent chez les hommes d'âge moyen.

Quelle est cette maladie? La goutte est une maladie chronique associée à une altération du métabolisme de l’acide urique, dans laquelle des sels de l’acide urique, également appelés urates, se déposent dans les articulations.

Pathologie pour un autre appelé "la maladie des rois", est une ancienne maladie, qui était déjà connue à l'époque d'Hippocrate. La goutte dans le passé était considérée comme un signe de génie. Elle a enduré des personnalités telles que Léonard de Vinci, Alexandre le Grand et de nombreux membres de la famille des Médicis de Florence, Isaac Newton et Charles Darwin.

De nos jours, selon des études épidémiologiques menées ces dernières années en Europe et aux États-Unis, jusqu'à 2% de la population adulte est atteinte de goutte et chez les hommes âgés de 55 à 64 ans, l'incidence de la maladie est de 4,3 à 6,1%.

Les premiers signes de la goutte se caractérisent par un début aigu avec l'apparition de douleurs sévères, de rougeurs et de raideurs articulaires. La goutte la plus commune sur le gros orteil, qui devrait être traitée immédiatement. Les principales recommandations pour réduire les symptômes de la goutte chronique sont l’adhésion au traitement et au mode de vie. Cet article sur la goutte, les symptômes et le traitement de cette maladie, nous allons essayer de l'examiner en détail aujourd'hui.

Raisons

Qu'est ce que c'est La cause de la goutte est le dépôt de cristaux d'acide urique (urates) dans le tissu cartilagineux de l'articulation. Leur accumulation entraîne une inflammation accompagnée de fortes douleurs. L'urate de sodium cristallise et se dépose dans les articulations par de petites particules, ce qui conduit finalement à une destruction complète ou partielle des articulations.

  1. Abus de certains médicaments: aspirine, diurétiques diurétiques, cyclosporines.
  2. La présence de conditions et de maladies sous forme de diabète, maladie coronarienne, obésité.
  3. L'utilisation de viandes grasses, fruits de mer, boissons gazeuses et alcoolisées contribue dans une large mesure à l'accumulation de purines dans le corps.
  4. La maladie est plus susceptible chez les hommes âgés de 30 à 50 ans.

Les crises de goutte peuvent être déclenchées par des réactions stressantes liées à l'alcool, aux agrumes, aux infections virales, au stress physique ou mental, aux traumatismes et à l'hypothermie, aux ecchymoses, aux fluctuations de pression et aux médicaments. Lors de la première crise de goutte, les symptômes sont très clairs et le traitement doit être instauré dès que possible pour soulager la douleur.

Il existe trois types de maladies: métaboliques, rénales et mixtes.

  1. Forme métabolique avec la plus grande quantité d'acide urique.
  2. Forme rénale, quantité modérée d'acide urique avec une augmentation des sels,
  3. Dans le cas d'un type mixte, une uraturia réduite ou normale et une clairance normale sont possibles.

Le diagnostic est établi par un rhumatologue lors de l'examen et de l'interview d'un patient. Les diagnostics de laboratoire sont également utilisés: l'analyse biochimique du sang révèle une teneur élevée en acide urique.

Symptômes de la goutte

L'arthrite des articulations des membres inférieurs est généralement observée. Souvent, le processus inflammatoire couvrait le gros orteil, puis en fréquence - les articulations de la cheville et du genou. L'arthrite des petites articulations des mains et des coudes est moins fréquente.

Lors de la crise, les symptômes apparaissent lors de la crise. Il s’agit d’une douleur qui se développe assez rapidement et qui atteint la sensation la plus intense en quelques heures à peine. Les attaques se produisent plus souvent la nuit ou tôt le matin.

Une personne n'est pas capable de bouger son pied, mais un simple contact de la feuille avec l'articulation touchée provoque un tourment insupportable. L'articulation gonfle rapidement, la peau est chaude au toucher, la peau rougit au site de l'articulation. Probablement une augmentation de la température corporelle.

Après 3-10 jours, la crise de goutte s'atténue avec la disparition de tous les signes et la normalisation des fonctions. Une crise récurrente se produit généralement trois mois après la première, sinon la maladie ne se manifeste pas avant deux décennies.

La goutte chronique se caractérise par le fait que les crises sont de plus en plus fréquentes et que les intervalles sans symptômes sont plus courts.

Des complications

L'hyperuricémie et l'accumulation de sels d'urate dans la goutte entraînent leur déposition dans les reins avec le développement de:

  • néphropathie;
  • jade goutteuse;
  • hypertension artérielle avec transition ultérieure à une insuffisance rénale chronique.

Chez 40% des adultes, une lithiase urinaire avec colique rénale se développe au plus fort d'une crise de goutte, avec des complications sous la forme d'une pyélonéphrite. Pour éviter les effets de la goutte sur les jambes, il convient de prendre immédiatement des mesures de prévention du problème.

Traitement de crise aiguë

Le traitement de la goutte implique la mise en œuvre progressive de plusieurs étapes du traitement. Tout d'abord, il est très important de supprimer les symptômes aigus de la maladie. La poursuite du traitement est destinée à prévenir l'aggravation des symptômes de la goutte à l'avenir.

En cas de crise de goutte, il est nécessaire de prévoir un repos suffisant pour les articulations touchées et d’essayer de la blesser le moins possible avec des vêtements ou des chaussures. De la glace peut être appliquée en cas de douleur insupportable. Après cela, il est souhaitable de faire une compresse sur un point sensible avec une pommade ou un dimexide de Vishnevsky.

Pour le soulagement des signes aigus de goutte, les médecins recommandent de prendre de la colchicine ou du nimesil, ainsi que des AINS - diclofénac, butadione, indométacine, naproxène. Comment traiter la goutte sur les jambes doit être décidé par un spécialiste, il vous prescrira les médicaments nécessaires, informera le régime et avertira des effets secondaires.

Il est préférable de vous limiter à manger des aliments, vous pouvez manger des bouillies liquides et des bouillons de légumes. Il est recommandé de boire une quantité suffisante d'eau, de thé vert. Vous pouvez également utiliser de la gelée, du lait, de l'eau minérale ou pure, mais en ajoutant du jus de citron.

Traitement de la goutte

En cas de goutte, le traitement est prescrit individuellement et comprend des médicaments, de la physiothérapie et un régime. Il est nécessaire de prendre en compte tous les effets secondaires des médicaments en présence d'autres maladies. Par conséquent, une surveillance médicale constante est nécessaire.

Le traitement repose sur un régime alimentaire spécial visant à réduire le régime alimentaire du patient avec des aliments riches en purines. Si le patient est capable d'adhérer au traitement diététique prescrit, les cônes formés sur les articulations commenceront à disparaître et le corps récupérera.

Dans votre régime alimentaire, vous devez inclure des plats cuits à l'eau ou à la vapeur. Le sel devrait presque être exclu. Aussi bouillon de poisson et de viande contre-indiqué, aspic. Consommation recommandée d'un grand nombre de légumes. Ils doivent être pris crus, pour une variété de menus, vous pouvez parfois les cuire ou les faire bouillir.

Pour réduire le niveau d'acide urique, des médicaments antipodagriques (sulfinperazone, alopurinol, uralite, etc.) sont utilisés. La phytothérapie est également utilisée en association avec de la physiothérapie et des préparations médicales. La goutte devrait être traitée par un médecin, il dira certainement que vous pouvez utiliser à la maison pour vous débarrasser de la maladie.

Prévention

Pour soigner la goutte à domicile et réduire le nombre d’attaques, il convient de limiter au minimum l’apport alimentaire, ce qui produit une grande quantité d’acide urique: foie, langue de bœuf, champignons, sardines, caviar de poisson, haricots, pois, bière. Vous devez boire beaucoup de liquide - jusqu'à trois litres par jour.

Régime de goutte

Les patients avec un diagnostic similaire devraient être plus attentifs à leur régime alimentaire, en particulier pour exclure les aliments riches en purines. Il est important de noter ici qu'il est nécessaire d'éliminer les excès alimentaires et la famine. En outre, une perte de poids importante ne devrait pas être autorisée, ce qui peut entraîner une aggravation de la maladie.

Comment traiter la goutte à la maison? Le régime le plus approprié pour la goutte consiste à passer à un régime végétarien ou au numéro de régime 6.

  • Légumes, mieux cuits à la vapeur, cuits au four avec un peu de sel;
  • produits laitiers;
  • baies, principalement des raisins de Corinthe de différentes variétés, pastèques;
  • son, pain de son;
  • noix, fruits et fruits secs;
  • eau minérale.
  • viande grasse;
  • les abats (rein, foie, langue des animaux de ferme);
  • poisson rouge;
  • il est important de minimiser la consommation de sel;
  • alcool, café;
  • boissons gazeuses sucrées.

Il est prouvé que les fraises, les cerises, les raisins de Corinthe et d’autres baies de couleurs rouge et bleue foncées entraînent une diminution de la concentration d’acide urique dans le sang, de sorte que les patients souffrant de goutte peuvent les manger en quantité et en quantité suffisante.

Comment traiter les remèdes contre la goutte

Puisque beaucoup s’intéressent à la question de savoir comment traiter la goutte dans les remèdes populaires, examinons ce point plus en détail.

  1. Poissons Divisez le filet de poisson en 10 morceaux, mettez-les dans des sacs et mettez-les au réfrigérateur. Au coucher, retirez un sac, décongelez-le, placez le morceau de poisson reçu sur l'articulation touchée et enveloppez-le de polyéthylène, puis étirez des chaussettes épaisses. Lie jusqu'au matin.
  2. Charbon actif. Une poignée de comprimés doit être moulue dans une cafetière, ce qui porte la quantité de mélange à moins d'un demi-verre. Une petite quantité d'eau et une cuillère à soupe de graines de lin sont ajoutées à la poudre. Tout est remué à l'état pâteux. Ce mélange lubrifie les zones cutanées touchées la nuit.
  3. Achetez du bacon ordinaire et coupez-le de manière à pouvoir mettre de petits morceaux de bacon sur chaque doigt. Et maintenant, frottez chaque morceau dans la peau jusqu'à ce que ces morceaux soient complètement petits.
  4. Préparez le mélange: faites fondre 250 g de beurre non salé. Après ébullition, retirez toute la mousse et ajoutez 250 g d'alcool de vin à l'huile. Enflammer immédiatement le mélange jusqu'à ce que l'alcool brûle. Pommade chaude pour lubrifier les points douloureux.

Ce traitement à domicile ne guérira pas la goutte, mais il supprimera sa manifestation douloureuse pendant un certain temps.

Signes de goutte dans les jambes

Causes de la goutte

La goutte sur les jambes est primaire, c'est-à-dire une maladie indépendante de nature héréditaire, et secondaire, c'est-à-dire du fait de la manifestation d'autres maladies et de la mauvaise utilisation des médicaments.

Les causes de la goutte des jambes, ses manifestations dans les maladies primaires et secondaires peuvent être complètement différentes.

Les premiers signes de goutte peuvent être observés lors de l’utilisation de certains médicaments, tels que l’aspirine, la cyclosporine, certains diurétiques diurétiques et les médicaments.

Les maladies concomitantes pouvant causer le développement de la goutte sont:

  1. cardiopathie ischémique,
  2. diabète sucré
  3. maladie du sang
  4. le psoriasis,
  5. insuffisance rénale chronique
  6. syndrome métabolique,
  7. intoxication au plomb,
  8. l'obésité.

De nombreuses blessures, ainsi que les effets de la chirurgie, peuvent également être une cause de goutte.

Toutefois, les causes de la maladie peuvent être liées à la malnutrition, notamment à la consommation de grandes quantités d'aliments riches en purines.

Les viandes grasses, les fruits de mer, les boissons alcoolisées, l'eau sucrée et gazeuse ont pour conséquence que le corps commence à accumuler des purines, ce qui conduit au développement de la goutte.

Si nous parlons de groupes à risque, la goutte touche le plus souvent les hommes âgés de 30 à 50 ans. Récemment, cependant, la maladie commence à être enregistrée plus fréquemment chez les patientes, en particulier pendant la ménopause.

On pense que la goutte peut se développer dans le contexte de l'hérédité, en arrivant sous une forme latente. Sous cette forme, la maladie peut rester longtemps dans le corps. Cependant, avec des effets indésirables, il commence à manifester des convulsions.

Du point de vue des formes, la goutte est conditionnellement divisée en: primaire et secondaire.

Quel est le degré de dangerosité des particules microscopiques d'acide urique chez l'homme? Le fait qu'ils détruisent le tissu articulaire. La quantité de cet acide peut augmenter dans le corps humain pour diverses raisons. Ceux-ci comprennent:

  • dysfonctionnement rénal;
  • surpoids;
  • l'obésité;
  • boire de l'alcool.

La goutte est principalement masculine!

Goutte chez les hommes et les femmes: classification de la maladie et statistiques médicales

Actuellement, la goutte est diagnostiquée beaucoup moins fréquemment que par le passé. Selon les statistiques en Russie, il ne concerne pas plus d'un dixième de la population.

La goutte chez les hommes est plus fréquente que chez les femmes. Le développement de la maladie a plusieurs raisons, mais le régime inadéquat avec une teneur élevée en purines est l’un des principaux facteurs de la progression de la maladie.

Les aliments qui augmentent le niveau d'acide urique dans le sang sont la principale cause de la goutte.

La classification de la goutte sur différents motifs

La classification principale est la division en goutte primaire et secondaire. Dans le premier cas, il s'agit d'une maladie autonome et dans le second, la maladie se développe dans le contexte des troubles existants dans le corps.

Les médecins ont identifié une liste de maladies pouvant être compliquées par la goutte. Il s’agit tout d’abord des maladies qui perturbent le fonctionnement normal des reins, ainsi que du psoriasis.

La raison peut également être un médicament à long terme, ayant des propriétés diurétiques, ainsi que des médicaments qui inhibent la croissance des tumeurs.

Goutte sur les jambes du patient

Gout hommes traduit du grec signifie "pied dans un piège" Cela n’est pas surprenant, car les articulations des gros orteils sont le lieu de prédilection pour la sédimentation des cristaux d’acide urique.

Souvent, la maladie affecte les chevilles et les genoux, entraînant leur déformation en l’absence de traitement. Les jambes du patient sont enchaînées et l'activité motrice normale devient difficile, d'où le nom de la maladie.

Quel est dangereux "maladie royale"

Bien que la maladie soit invisible, la personne ne soupçonne même pas qu'un processus se produise dans le corps, ce qui, au fil du temps, peut entraîner une détérioration de la qualité de sa vie.

Les urates présents dans le corps peuvent s'accumuler à différents endroits et former des grappes entières qui finissent par déchirer littéralement le tissu et aller à l'extérieur. S'ils sont localisés directement à l'intérieur de l'articulation, ils deviennent la cause de sa déformation et de sa destruction.

La goutte chez les hommes sans traitement conduit à un handicap.

Signes et symptômes de la goutte

La première phase de la goutte se déroule sans symptômes, le corps augmente progressivement le niveau d'urates, ce qui peut ensuite conduire à la goutte. Cette étape dure très longtemps, jusqu’à 25 ans ou plus.

La deuxième phase est l'arthrite goutteuse aiguë. Les premiers symptômes de la goutte à ce stade sont une douleur et un gonflement près de l'articulation touchée, ainsi qu'une élévation de la température corporelle.

Symptômes de la goutte

Le plus souvent, la goutte se développe dans les articulations des pieds, les attaques goutteuses affectent les gros orteils. De grosses charges de membres, des blessures aux articulations, la consommation d'alcool ou de diurétiques et des interventions chirurgicales peuvent provoquer une attaque.

En règle générale, les crises de goutte surviennent la nuit. Une attaque commence par une douleur aiguë qui augmente rapidement. Ensuite, autour des articulations, il y a un gonflement et une rougeur des tissus mous, une augmentation de la température et une faiblesse générale. Ce sont tous des signes de goutte.

Les manifestations de douleurs goutteuses des articulations disparaissent après une semaine sans intervention thérapeutique. L'intervalle de répétition des attaques est différent, allant de six mois à plusieurs années.

Si vous ne traitez pas cette maladie des articulations, les crises aiguës se répètent de plus en plus souvent. En cas de goutte, il existe des signes tels qu'un traumatisme et une inflammation des tissus mous autour de l'articulation atteinte, un engourdissement de la région des jambes due à la pression des tissus enflammés sur les terminaisons nerveuses situées près de l'articulation.

Dans la littérature médicale, vous pouvez trouver des informations complètes sur la goutte. Les symptômes de la maladie apparaissent soudainement chez une personne, surtout la nuit. Ils atteignent leur intensité maximale en quelques heures, puis une baisse se produit.

Si la maladie n'est pas traitée, la maladie affecte d'autres articulations et les crises sont plus aiguës et plus fréquentes.

Le patient a un endroit très gonflé de la localisation du tofus, la peau dessus rougit et brille, la température peut monter. Ce processus est très douloureux.

La goutte affecte le plus souvent la base du pouce, mais peut également se former dans l'articulation du genou ou de la cheville. On voit très bien à quel point l'articulation est affectée si on fait une radiographie. Cette méthode de diagnostic est très informative sur l’état du système osseux du patient.

  • Un stade asymptomatique peut survenir sous la forme d'une hyperuricémie, qui est généralement détectée par hasard lors d'un examen médical. La maladie peut ne pas être ressentie avant longtemps, mais des processus destructeurs se produisent dans le corps humain, qui se manifestent tôt ou tard par une crise de goutte aiguë. Divers facteurs peuvent provoquer son apparition, tels que l’alcool, des lésions articulaires, une chirurgie, une alimentation excessive, la faim ou la déshydratation.
  • L'arthrite goutteuse aiguë est une inflammation soudaine de l'articulation du caractère érysipélateux ou purulent que l'on observe le plus souvent tôt le matin. L'articulation gonfle, la peau devient rouge vif. Une personne peut avoir de la fièvre, des modifications de la biochimie sanguine, caractérisées par une forte augmentation des leucocytes et de la RSE. Ces symptômes peuvent être observés de plusieurs jours à plusieurs semaines. Même si vous touchez le point douloureux aggrave la douleur, il est donc difficile de mener une vie normale pendant une crise d'arthrite goutteuse aiguë.

Diagnostic utilisant diverses méthodes de recherche

Comment diagnostique-t-on la goutte? Les symptômes de la maladie apparaissent assez clairement, le diagnostic est donc rapide.

Pour clarifier, le médecin peut ordonner au patient de subir les tests suivants:

Afin de comprendre et d'identifier correctement tous les symptômes de la goutte, il est nécessaire de dire immédiatement que la maladie a sept stades différents dans chacun d'eux a ses propres manifestations et symptômes.

La première étape est la goutte aiguë, caractérisée par une manifestation nocturne. Les principaux symptômes sont les suivants:

  • mal de tête
  • faiblesse dans les bras et les jambes,
  • tremblements et arthralgies.
  • l'articulation du gros orteil commence à gonfler,
  • la peau des doigts devient rouge bleuâtre, on note un brillant et un durcissement,
  • une douleur aiguë apparaît dans l'articulation du doigt
  • fonction motrice réduite des doigts,
  • l'élévation de la température corporelle

Le stade de la goutte aiguë peut durer de 3 à 10 jours, après quoi il s'ensuit une certaine période de calme qui peut durer d'un mois à plusieurs années.

La manifestation de la goutte est exprimée en sept étapes différentes. Chacune de ces étapes a ses propres symptômes:

Il y a sept stades de développement de la goutte.

Méthodes de diagnostic et de traitement

Diagnostiquer la maladie en présence des symptômes suivants:

  • avec une teneur élevée en acide urique dans le sang du patient;
  • avec l'apparition de tophi (phoques sous-cutanés);
  • Radiographie de l'arthrite aiguë;
  • en présence de cristaux d'urate dans la cavité intra-articulaire;
  • lors de la détection de calculs négatifs aux rayons X dans le pelvis rénal.

S'il y a deux signes de cette liste, la goutte est diagnostiquée. Cette maladie est considérée comme incurable, c’est-à-dire que vous ne pouvez parler que du contrôle des crises aiguës. Par conséquent, il est préférable de ne pas amener les articulations à un état critique. Pour cela, il est nécessaire de prévenir la maladie.

Le traitement de la goutte doit être effectué dans un complexe. Il s’agit d’une combinaison d’aliments nettoyants, de régimes, de traitements à base de plantes, de bains thérapeutiques et de massages avec traitement médicamenteux.

Un régime contre la goutte sur les jambes exclut les aliments riches en purines. Tout d’abord, c’est la bière, le vin et les plats de viande rouge.

Les haricots et le chou-fleur, les viandes fumées et les conserves, les fromages salés, les gâteaux et le chocolat sont contre-indiqués. L'utilisation de thé et de café forts, d'oseille, de raisins et de framboises, de figues et d'épices est contre-indiquée.

La liste des produits autorisés est également impressionnante. Ainsi, en appliquant de la fantaisie, vous pouvez en faire un menu complet et savoureux. Un régime pour les jambes goutteuses est basé sur la liste des aliments suivants:

Dans le diagnostic, prenez en compte la fréquence des attaques récurrentes.

Le diagnostic est fait sur la base de:

  • 1) Des cristaux d’urate monosodique détectés dans le liquide synovial et l’absence de micro-organismes dans celui-ci;
  • 2) Tofus confirmé par recherche chimique ou microscopie à polarisation;
  • 3) 6-12 signes de goutte: radiologique, de laboratoire, clinique;
  • 4) hyperuricémie, inflammation asymétrique des articulations;
  • 5) Sur le radiogramme - kystes sous-corticaux sans érosion.
  • Traitement de la goutte

    Si vous ne savez pas comment traiter la goutte des orteils, tout médecin vous dira que seul un traitement complexe peut vous débarrasser de la maladie. Il comprend des médicaments, un régime et une physiothérapie supplémentaire.

    Traitement médicamenteux

    Lorsque le diagnostic est confirmé, le patient doit d’abord contrôler le niveau d’acide urique. Un rhumatologue prescrit un traitement médicamenteux, qui aide à éliminer ou à réduire son nombre.

    Dans ce cas, l’automédication est strictement interdite, car elle peut provoquer des effets indésirables et un préjudice irréparable.

    Le traitement est effectué à l'aide d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Le traitement dure au moins 2 semaines.

    Ces médicaments comprennent le diclofénac, le naproxène et le métindol. Ces médicaments ayant des effets secondaires, seul le médecin traitant doit les sélectionner.

    Vous devez également suivre la posologie prescrite par le médecin. Un médicament comme la colchicine fait un excellent travail avec les symptômes prononcés de la goutte.

    Diclofenac pour la goutte

    Dans chaque cas, un traitement individuel est prescrit, chaque personne n'ayant que son tableau clinique caractéristique de la maladie.

    Lors du choix des médicaments, le spécialiste prend en compte les caractéristiques du patient, son intolérance individuelle aux composants du médicament, la présence d'autres maladies et l'état de santé général.

    Suivre un régime

    La diète sur les jambes, dont la photo permet d'évaluer le danger de la maladie, peut être éliminée avec un régime alimentaire spécial. C'est le bon équilibre entre jeûner et trop manger.

    Ainsi, une forte diminution de poids peut entraîner une augmentation de la quantité d'acide urique dans le corps. En conséquence, le patient subira une crise de goutte.

    En plus du régime alimentaire, les médecins recommandent de faire de la thérapie physique ou du sport. Les sports les plus préférés sont la natation, la marche, la marche rapide, le fitness et la gymnastique.

    Beaucoup demanderont comment traiter la goutte sur le gros orteil avec un régime. En fait, ce n'est pas si difficile.

    Dans le régime alimentaire d'un patient souffrant de goutte devrait inclure des plats cuits dans une mijoteuse, cuits à la vapeur ou cuits dans de l'eau. Vous devez également exclure du régime les plats gras et épicés, car ils peuvent provoquer une crise de goutte.

    Un régime strict exclut complètement la réception des produits carnés et du poisson. La liste des aliments interdits comprend le bouillon de viande, le gelée, les aliments salés. Il est recommandé au patient d’utiliser des légumes, du beurre, mais leur nombre ne doit pas dépasser 10 grammes par jour.

    L'accent devrait être mis sur les légumes frais, les fruits et les baies. Il est permis de les faire bouillir dans de l'eau ou de les cuire.

    Les légumes les plus utiles sont les épinards, les asperges, les tomates, les choux de toutes les variétés, les haricots, les pois. Les compresses de chou peuvent réduire la douleur et les rougeurs.

    Dans tous les cas, seule une combinaison de régime alimentaire et de traitement médicamenteux est la clé du rétablissement.

    N'oubliez pas que le traitement de la maladie doit être effectué uniquement sous la surveillance d'un médecin. Vous ne pouvez pas entièrement faire confiance aux divers remèdes populaires et aux conseils d'amis.

    Si vous avez la goutte sur la jambe, vous pouvez utiliser du charbon activé. Pour préparer un médicament à base de cette substance, vous devez prendre 6 à 10 comprimés, les broyer manuellement ou dans un moulin à café.

    Le résultat devrait être d'environ 0,5 tasse de poudre. Après cela, vous devez ajouter 1 cuillère à soupe.

    Tous les composants sont nécessaires pour mélanger, verser de l'eau, pour obtenir une masse pâteuse. Il est recommandé de lubrifier les points douloureux avec le remède obtenu (il est préférable de le faire la nuit).

    Il est impératif de fixer le médicament avec un film alimentaire et de bien isoler.

    Vous pouvez cuisiner et un outil basé sur l'aspirine. Vous devez prendre 5 comprimés, les dissoudre dans 10 ml d’iode.

    Obtenez un liquide incolore, qui devrait essuyer les articulations douloureuses. Après cela, assurez-vous de porter des chaussettes chaudes.

    En outre, les experts recommandent de fabriquer des bains à base d’iode. Pour les préparer, vous devez prendre 9 à 10 gouttes de médicament et y ajouter 3 heures.

    Si vous appliquez régulièrement de telles procédures, dans les zones touchées, réduisez les dépôts de sel.

    Traiter la goutte peut être froid. Vous devez prendre quelques morceaux de glace, les couper en une suspension, les mettre dans un sac et les attacher aux zones enflammées, mais pas plus de 10 minutes.

    Si vous savez traiter la goutte sur le gros orteil, vous pouvez rapidement vaincre la maladie et oublier les sensations désagréables.

    La médecine traditionnelle fournit une aide précieuse dans le traitement des symptômes de cette maladie insidieuse. La maladie est efficacement traitée à l'aide de l'urothérapie. Les guérisseurs conseillent également l’utilisation de compresses, de décoctions et de teintures.

    Lorsque l'urothérapie utilise des bains quotidiens pour les pieds malades avec de l'urine. Les compresses sont à base de miel et de sel, prélevées dans 1 cuillère à soupe. Ce mélange est étalé sur de la gaze et déposé sur un point sensible.

    Le traitement efficace de la maladie consiste en une application sur l’articulation touchée d’argile rouge, mélangée à deux cuillères à soupe de vinaigre.

    Le traitement de la goutte est réduit au soulagement des crises aiguës, au traitement médicamenteux, au régime et à la prévention des exacerbations récurrentes.

    Arrêter une attaque aiguë:

  • nommer boisson alcaline abondante 2-2,5 l / jour.) et le repos complet;
  • appliquer des compresses, en utilisant Dimexide en solution - 50% pour le soulagement de la douleur et contre l'inflammation;
  • arrêter une attaque avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens: indométhacine, diclofénac sodique, naproxène, piroxicam;
  • soulager la douleur et l'inflammation causées par Nimesil et Colchicine;
  • Le premier jour de traitement, les dosages des médicaments sont augmentés, puis réduits à la dose thérapeutique moyenne. Respecter le schéma thérapeutique doit être conforme aux recommandations du médecin et tenir compte des contre-indications. Par exemple, les contre-indications à l’utilisation de la colchicine sont des lésions graves des reins et du foie, des ulcères gastriques

    et ulcère duodénal.

    Le soulagement d'une attaque aiguë est possible avec les préparations de pyrazolone et d'indole: Reopirin, Butadion, Phénylbutazone, Cétazone. Avec la résistance accrue aux médicaments, la prednisone est liée au traitement.

    Prenez tout d'abord 20-30 mg / jour, puis la dose est réduite. Dans le même temps, Butadione et Indocide sont pris à petites doses.

    L'acide urique est éliminé du corps par l'allopurinol et par un régime alimentaire spécialement sélectionné.

    Pour le traitement de la goutte entre les crises à la maison, éliminez l’hyperuricémie, les lésions récurrentes de la goutte, prévenez les lésions des organes internes, rétablissez les troubles articulaires à l’aide de thérapies complexes, y compris médicaments, alimentation, effets physiques et sanatorium.

    Il est important de ne pas utiliser le traitement médicamenteux à long terme de la goutte à la maison avec des attaques légères et un diagnostic douteux. Colchicine (1 mg / jour) ou l’indométacine (75 mg / jour) doit être appliqué pendant les deux premiers jours.

    Avant de prendre des agents anti-gouttes, un type de métabolisme altéré de la purine est établi. Il peut être métabolique, rénal et mixte.

    Les uricostatiques inhibent la formation d'acide urique, par exemple Allopurinol: la dose quotidienne est de 100 à 900 mg, ce qui dépend du degré d'hyperuricémie. Avec une légère - 200-300 mg, avec modérée - 300-400 mg, avec sévère - 600-900 mg / jour.

    En deux jours, vous pouvez réduire le niveau d'acide urique de 2 à 3 fois. Le médicament est utilisé en permanence, car il ne possède pas la durabilité et la durée d'action.

    Pause estivale de 1 à 2 mois en lien avec l’apparition dans le menu de divers produits à base de plantes.

    Urikozuricheskimi signifie la réabsorption tubulaire inhibée des composés de l'acide urique et augmente la production, ils sont donc prescrits pour l'hyperuricémie rénale.

    Traitement: étamide, benzbromarone, probénécide (Benemidom) et salicylates - 4 g / jour. Le plus souvent, traité avec Allamaron, il est pratique de prendre - 1 fois par jour pour 1 comprimé.

    et a peu d'effets secondaires.

    Dissolvez les calculs d'acide urique et empêchez la formation de nouveaux calculs avec le médicament Uralit (Magurlite, Blemaren).

    Si, après avoir lu l'article, vous supposez que vous présentez des symptômes caractéristiques de cette maladie, vous devez alors:

    demander conseil à un rhumatologue.

    Le patient commence à réfléchir au traitement de la maladie après le diagnostic de goutte. Un traitement avec des médicaments modernes devrait désigner un médecin.

    Le respect des recommandations du médecin et des mesures préventives pour prévenir les rechutes dépend entièrement du patient. En plus de la thérapie principale, vous pouvez appliquer l'homéopathie et des méthodes de traitement alternatives, après avoir consulté votre médecin.

    Nous ne devons pas oublier la correction de la nutrition, minimisant la consommation d'aliments riches en purines.

    Il est recommandé de prendre un ticket pour un sanatorium, s'il est engagé dans le traitement de la goutte, où la physiothérapie sera ajoutée aux médicaments, qui sont une méthode efficace pour améliorer le bien-être du patient.

    Régime métabolique

    Une alimentation équilibrée pour une personne est la base de sa santé. Il est particulièrement important de suivre un régime alimentaire chez les patients ayant des antécédents de goutte.

    Un traitement sans révision du régime alimentaire ne sera pas aussi efficace car le problème est un trouble métabolique dans le corps. Il est nécessaire de manger les patients atteints de goutte en petites portions 3 à 4 fois par jour et de ne pas oublier les en-cas, d’éviter les excès, le jeûne et les interruptions alimentaires.

    Une condition préalable à une alimentation saine est l'inclusion d'un nombre suffisant de légumes et de fruits dans la saison. Faire frire les aliments n'est pas souhaitable, il est préférable de privilégier la cuisson en choisissant des variétés non grasses.

    Vous pouvez manger du fromage cottage et des produits laitiers en vous assurant qu'il ne contient pas trop de graisse. Les sucreries saines ne sont pas taboues, elles peuvent être mangées en évitant le chocolat et le pain.

    Ne pas abandonner les noix, les graines et les fruits secs. Vous pouvez faire du thé vert ou de la compote à partir de boissons, mais n'oubliez pas l'eau plate qui devrait être fournie au corps en quantité suffisante. Il y a des produits qui devraient être abandonnés à une personne souffrant de goutte.

    Le traitement ira beaucoup plus vite si le patient cesse de consommer des produits semi-finis, des conserves, des saucisses et des saucisses. Il est nécessaire d'exclure les aliments gras et les champignons. L'alcool est préférable d'éliminer complètement de l'alimentation. Traitement médicamenteux. Un traitement médicamenteux est obligatoire pour cette maladie.

    Même en appliquant les derniers progrès de la médecine, il ne sera pas possible de guérir complètement la maladie, mais il est possible d'empêcher l'aggravation du patient:

    • Afin de purifier le sang et d’empêcher toute détérioration ultérieure de son état, les médecins prescrivent des médicaments qui aident à purifier le sang: allopurinol, fébuxostat et ses analogues, ainsi que Pegloktikazu.
    • Pour soulager l'état du patient, le médecin prescrit des médicaments qui soulagent le processus inflammatoire, ainsi qu'une ordonnance pour l'achat d'un anesthésique.

    Que faire avec une crise de goutte?

    Une attaque de goutte peut déclencher plusieurs facteurs. Ceci est l'utilisation de la nourriture, ce qui augmente la quantité de sels dans le sang, la déshydratation et l'utilisation de boissons alcoolisées.

    Sa durée dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme et du tableau clinique; elle peut aller de quelques jours à plusieurs semaines. Le médecin doit informer le patient de l'information selon laquelle la goutte est dangereuse pour lui.

    Le traitement est le seul moyen d'éviter les conséquences graves qu'il peut entraîner. En cas de douleur intense, le repos au lit est recommandé, car l'activité motrice pendant cette période sera trop douloureuse.

    Il est préférable de soulever légèrement les jambes au-dessus du lit en plaçant un oreiller sous celles-ci. Si l'endroit touché est douloureux, appliquez-lui de la glace ou un onguent Vishnevsky.

    Assurez-vous de boire beaucoup s'il n'y a pas de problèmes rénaux.

    L'eau propre et une consommation alcaline seront utiles. Vous pouvez consulter votre médecin pour savoir quel agent anti-inflammatoire peut être pris pour traiter rapidement l'inflammation.

    Vous ne devez pas espérer que les symptômes de la goutte disparaîtront instantanément. Le patient doit être préparé à faire en sorte que le médicament contribue à la normalisation de son état, mais ne peut pas immédiatement se débarrasser complètement de son inconfort.

    Les informations sur la manière de traiter la goutte doivent être clarifiées avec votre médecin. En plus des médicaments, il existe des méthodes de médecine traditionnelle qui peuvent accélérer le processus de guérison et aider à maintenir des niveaux d'acide urique normaux.

    La goutte étant connue depuis longtemps, les gens ont trouvé de nombreuses façons de la traiter en utilisant des décoctions et des compresses. Ils ne peuvent s’empêcher de se débarrasser complètement de la maladie, car elle est dans la plupart des cas chronique, mais elle peut considérablement améliorer l’état du patient.

    Traitement des remèdes populaires à la maison

    Dans l'arsenal des guérisseurs, il existe un grand nombre de recettes permettant d'améliorer le bien-être du patient. Si vous les choisissez correctement, l'utilisation de méthodes supplémentaires de traitement avec des médicaments accélérera le processus de retour du corps à la normale.

    Pour trouver beaucoup d'informations utiles, il suffit d'entrer dans le moteur de recherche une requête sur le traitement de la goutte à l'aide de la médecine traditionnelle.

    Pour l'arthrite goutteuse, vous pouvez préparer les médicaments suivants à la maison:

    • Compresse chauffante à base d'ortie cuite à la vapeur ou d'un mélange de miel et de saindoux.
    • Teinture de marronnier, qui doit être prise par voie orale.
    • Un mélange d'iode (1 partie) et d'ammoniac (2 parties), à infuser pendant 2 jours. Elle devrait frotter les points douloureux au besoin.
    • Les feuilles vertes de sureau mélangées à de la graisse de chèvre soulageront la douleur du patient.

    Quelles peuvent être les complications de la goutte

    Il est important que les gens sachent comment traiter la goutte et ne pensent pas qu'elle passera d'elle-même. S'il y a déjà des violations dans le corps qui entraînent la déposition de sels, vous devez absolument vous attaquer au problème qui se pose.

    Sinon, les tophi se forment dans différentes parties du corps, notamment au niveau des articulations des jambes et des bras. À l'intérieur, vous pouvez trouver un groupe de cristaux blancs, visibles à l'œil nu lorsqu'ils se brisent.

    La goutte des jambes nécessite un traitement médical, qui consistera à soulager la douleur et à restaurer le métabolisme de la purine dans l'organisme. Les noms qui prennent en compte ces exigences sont des médicaments sélectionnés et sont considérés comme un traitement.

    En cas de crise de goutte aiguë, il est nécessaire que le patient observe le repos au lit et le reste au complet.

    La goutte des pieds suggère de placer le pied sur une colline dans cette situation, de la glace peut être appliquée sur la zone touchée. Et après que la douleur a disparu, une compresse chauffante est placée sur l'articulation touchée.

    Les médicaments anti-inflammatoires sont utilisés pour réduire la douleur, le dosage et l'agent sont choisis par le médecin.

    Il est impératif qu'une diminution médicamenteuse de la teneur en acide lactique soit nécessaire, pour cela des agents anti-goutteux sont utilisés, tels que:

    C'est le médecin qui décide comment traiter la goutte aux pieds, car les remèdes à cette maladie seront pris par le patient pendant de nombreuses années.

    Si des tophi sont trouvés, ils ne peuvent être guéris que par une intervention chirurgicale. En d'autres termes, ils doivent être enlevés.

    Cette approche est liée au fait que le tofus ne peut pas se dissoudre si vous utilisez uniquement le médicament. Dans ce cas, le tophus entraîne une sérieuse limitation des fonctions motrices.

    Goutte: traitement avec des médicaments et des remèdes populaires

    Si vous avez la goutte au gros orteil, vous ne pouvez pas vous passer de médicaments. De plus, avant de commencer la thérapie, il est nécessaire de réduire l'activité motrice du membre.

    Les spécialistes prescrivent souvent des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour le groupe, mais l'acide acétylsalicylique n'est absolument pas autorisé. Moyens efficaces - Indométhacine, Ibuprofène, Naproxène, Diclofénac.

    Il est recommandé d'utiliser ces médicaments avec précaution, car ils affectent négativement le foie, la coagulation sanguine et le tractus gastro-intestinal.

    Pour traiter la maladie, il est conseillé d'utiliser un groupe d'hormones stéroïdes (Diprospan, Kenalog). Ils s'avèrent efficaces s'ils sont administrés par voie intra-articulaire.

    Ces médicaments peuvent provoquer des réactions indésirables et doivent donc être prescrits par un spécialiste. Le traitement le plus courant contre la goutte consiste à prendre des comprimés de colchicine.

    Pour éliminer les sels d'acide urique, il est nécessaire d'utiliser les médicaments Urodan, Etamid et Sulfinpyrazon. Il est très important de consulter un médecin avant utilisation.

    Quelles sont les conséquences de la goutte?

    La goutte du gros orteil est chargée d'apparition de noeuds goutteux. Ils se forment en raison de la cristallisation de l'acide urique dans la région de l'articulation touchée.

    Les cristaux de sel ou les tophi sont perçus par le corps comme des particules étrangères, ce qui entraîne un processus inflammatoire servant de réponse protectrice du système immunitaire.

    Conséquences pour les jambes de goutte

    Dans ce cas, les tophi sont localisés dans les tissus périarticulaires et provoquent une augmentation des leucocytes dans le sang. L’arthrite goutteuse étant très douloureuse, le patient commence à soupçonner la présence de la maladie au dernier moment, lorsque l’articulation est enflammée et provoque une gêne.

    Cela complique grandement le traitement. En outre, la goutte peut former des calculs rénaux, ce qui conduit à une insuffisance rénale.

    Par conséquent, chaque personne doit être attentive à sa santé. Si la situation empire, vous devriez consulter le thérapeute de district et lui faire passer un test d'urine et de sang.

    La goutte se manifeste par les complications suivantes:

  • 1) Glomérulosclérose goutteuse et calculs rénaux à l'urate. Néphropathie, néphrite goutteuse, pyélonéphrite se développe.
  • 2) altération de la fonction rénale en violation du métabolisme de la purine (rein goutteur). En présence d'hypertension et de diabète sucré, une insuffisance rénale aiguë se développe.
  • 3) arthrite goutteuse et polyarthrite destructive avec déformation des articulations.
  • 4) l'ostéoporose (amincissement du tissu osseux).
  • 5) La formation de tophi sur les articulations ou les tissus mous: sur les ailes du nez, dans le pavillon, les doigts, les pieds, dans les organes internes - cœur, reins, etc.
  • La goutte peut accompagner

    maladie coronarienne

    et l'hypertension.

    Prévention et pronostic

    Des crises prolongées peuvent entraîner un rétablissement complet. Le pronostic est favorable et dépend du niveau d'hyperuricémie et d'un traitement adéquat. Les gens peuvent continuer à travailler pendant de nombreuses années sans que leur qualité de vie en pâtisse.

    La prévention est réduite à un régime alimentaire, à l’élimination de la famine, à l’utilisation de diurétiques, à l’administration à long terme de médicaments dissolvant les sels d’acide urique (Uralit), à l’utilisation du traitement en sanatorium.

    Des compresses peuvent être appliquées sur les joints à partir d'un mélange de valériane (3 bouteilles) et d'eau de cologne (ou vodka) - 200 ml. Compresse réchauffée avec une écharpe en laine. Après exacerbation, la condition s'améliorera.

    Régime de goutte

    Nous devrions également parler de l’importance d’une nutrition adéquate, qui devrait être présente lors du traitement de la maladie.

    Les jambes sous la goutte, quelle que soit leur forme, nécessitent un régime alimentaire. Pour cela, le régime alimentaire quotidien devra éliminer complètement les aliments riches en purines:

    • Du foie
    • Viande jeune,
    • Les poumons et les reins
    • Bouillons de poisson et de viande,
    • Boissons sucrées gazéifiées.

    La nutrition des pieds goutte est tout aussi importante. Lors du traitement de toute forme de goutte sur les jambes, un régime strict est nécessaire. Les produits à forte teneur en purines doivent être exclus de l'alimentation quotidienne.

    Produits à exclure: poumons, foie, cervelle, rognons, viande de poulet et de poulet, bouillons de poisson et de viande, boissons alcoolisées et gazéifiées.

    Produits soumis à des restrictions: poisson, crustacés, caviar, chou-fleur, radis, champignons, asperges, légumineuses, épinards, oseilles, aubergines.

    Qu'est-ce que la goutte sur les jambes et comment la traiter?

    La goutte, ou arthrite goutteuse des articulations, est une maladie courante qui touche le plus souvent les articulations des membres inférieurs. Un traitement efficace de la goutte sur les jambes ne peut être prescrit que par un rhumatologue qualifié.

    Qu'est-ce que la goutte?

    Qu'est-ce que la goutte sur les jambes et comment la traiter? La principale raison de cette pathologie articulaire est le dépôt de cristaux d’acide urique, ou urates de sodium, à la surface des articulations. L'acide urique est un produit de dégradation des purines - des composés contenant de l'azote, qui font partie intégrante des molécules de protéines. Il apporte de grands avantages car il s'agit d'un puissant antioxydant naturel qui ralentit les processus oxydatifs conduisant au vieillissement et à la mort cellulaire. En outre, l'acide urique est un stimulant cérébral.

    Des dépôts de goutte peuvent se produire dans toutes les articulations, mais la goutte sur les jambes est la plus courante. En raison de la marche verticale sur les extrémités inférieures, la charge maximale se produit pendant le mouvement. Également dans les articulations des jambes ralentir le flux sanguin.

    Normalement, la teneur en acide urique dans le sang est faible car son excès est excrété par les reins. Mais parfois, le niveau d'acide dans le corps augmente considérablement, ce qui provoque sa cristallisation à la surface des articulations. Quelles sont les causes de la goutte - il peut y avoir plusieurs raisons pour le développement de la pathologie:

    • Troubles métaboliques, exprimés en ralentissant les processus métaboliques;
    • Pathologie chronique des reins, entraînant une diminution de leur activité fonctionnelle;
    • Consommation excessive de purines avec des aliments riches en protéines animales et en azote (viandes grasses et poissons, fruits de mer, champignons, plantes de la famille des légumineuses).

    Le plus souvent, la présence simultanée de trois facteurs, qui constitue l’élan du développement de la goutte. La sélectivité génétique est caractéristique de cette maladie articulaire: les hommes souffrent beaucoup plus souvent d'inflammation des jambes et de la goutte que les femmes en raison des particularités de leur origine hormonale. Représentants de la belle moitié de l’humanité, cette maladie est moins courante et se présente sous une forme plus bénigne, sous la forme de la goutte sur le gros orteil, plus connue sous le nom de "bosse" ou "os".

    Le fait que les articulations de la goutte soient directement liées à la nutrition a été remarqué depuis longtemps, et tous les rhumatologues pratiquent un régime pour traiter et prévenir la goutte sur les jambes. Les principales raisons de son développement incluent les facteurs suivants:

    • L'hérédité, qui détermine le taux de métabolisme;
    • Maladies chroniques du système urinaire qui perturbent le fonctionnement normal des reins et modifient la composition de l’urine;
    • Prise à long terme de médicaments diurétiques non contrôlés, entraînant une déshydratation, une augmentation de la viscosité du sang et une concentration d'acide urique dans le sang;
    • Maladies infectieuses et inflammatoires répétées, dont les agents pathogènes sont les streptocoques - maux de gorge, amygdalite. Souvent, pour se débarrasser de la goutte aux jambes, il suffit de guérir la maladie sous-jacente;
    • Blessures mécaniques fréquentes aux articulations des jambes - fractures, luxations, ecchymoses;
    • Hypothermie sévère;
    • Le port de chaussures n'est pas à la taille, ou tout simplement inconfortable.

    La médecine moderne propose un grand choix de médicaments pour lutter contre la goutte. Mais le traitement peut être efficace si le patient visite le médecin à temps et si toutes les recommandations sont suivies.

    Symptômes et diagnostic de la goutte

    Le symptôme principal de la goutte est une douleur aiguë dans l'articulation, apparaissant la nuit ou tôt le matin. Les attaques se produisent de manière inattendue et sont si fortes qu'une personne ne sait pas où mettre une jambe douloureuse. Pendant la journée, la douleur dans les articulations peut s'atténuer légèrement, mais revient à la nuit. Cela peut durer trois ou quatre jours, après quoi la crise cesse aussi brutalement qu’elle a commencé.

    Quel que soit l'endroit, le tableau clinique de la goutte est identique. Lors de l'exacerbation de la maladie, l'articulation touchée devient rouge et enflée, se déforme et augmente considérablement, ce qui est clairement visible sur la photo de goutte du genou. La température de la peau de l'articulation augmente nettement. Sa mobilité est sévèrement limitée, le mouvement et la charge sur la jambe provoquent une douleur accrue.

    Le deuxième symptôme de la goutte est les tophi, nodules sous-cutanés indolores formés près de l'articulation touchée. Leur contenu est constitué de sels d'acide urique déposés.

    De petits topas apparaissent sur les orteils, mais près des grosses articulations - genou, cheville, hanche, ils peuvent atteindre la taille d’un œuf de poule. Au fur et à mesure que la crise se développe, des ulcères apparaissent à leur surface, à partir desquels une masse pâteuse blanchâtre commence à suinter. Avec l'extinction des symptômes pathologiques, les sécrétions diminuent progressivement, les ulcères deviennent inhibés et les tophi disparaissent.

    Dans la goutte à la cheville, une violation de la position correcte du pied se produit: le pied goutteux s’aplatit, le talon est inversé, l’axe du membre est plié - une ligne verticale imaginaire reliant le pied à la jambe, dévie et prend la forme d’un X. Si l'articulation de la hanche est touchée, la photo de goutte sur les jambes montre l'adoption par cet axe de la forme d'un arceau, courbé vers l'extérieur.

    Les experts subdivisent la goutte des articulations en 4 étapes, chacune ayant ses propres symptômes:

    • La première étape s'appelle l'hyperuroururie asymptomatique. Les manifestations goutteuses externes dans les articulations sont absentes à ce stade, mais il existe un taux accru d'acide urique dans le sang, déterminé par son analyse biochimique;
    • Dans la deuxième étape, l'arthrite goutteuse aiguë des articulations se développe, qui se caractérise par un gonflement et une inflammation de l'articulation. Sa localisation principale est l'articulation du gros orteil. Ensuite, la pathologie monte plus haut. Il y a la goutte du pied, du genou, de l'articulation de la hanche;
    • La troisième étape est transitoire. Au début de ses attaques de douleur dans les articulations sont courtes - elles ne durent que quelques heures, les périodes de rémission peuvent atteindre jusqu’à un an. Mais progressivement, les pauses deviennent plus courtes et les attaques continuent plus longtemps.
    • Au quatrième stade, tous les signes de goutte classique sont observés, définis à l'œil nu: déformation de l'articulation, tophi.

    Le diagnostic de la goutte commence par un examen externe et un entretien avec un patient par un médecin. Déterminé par la gravité de la douleur, l'enflure de l'articulation, la présence de tophi. Le patient est soumis à différents types d'examens: analyses de sang et d'urine, prélèvements de liquide synovial, radiologie.

    Une analyse sanguine générale de la goutte montre une augmentation du taux de leucocytes, une modification de sa composition biochimique et une augmentation de la concentration en urates. Les changements dans l'urine ne sont observés que si le processus pathologique affecte simultanément les reins et les articulations.

    Lorsque le liquide synovial est perforé, on y trouve des cristaux d'acide urique. Des dépôts de ces cristaux sont visibles aux rayons X. Au niveau des articulations du genou et de la cheville, la fente inter-articulaire se rétrécit et des ostéophytes pointus se forment le long des bords des zones osseuses. Tous ces symptômes sont caractéristiques du dernier stade de la goutte, le tophus.

    L'une des méthodes instrumentales modernes de diagnostic de la goutte est la scintigraphie au technétium pyrophosphate. Cette substance, administrée par voie intraveineuse et capable de s'accumuler dans des endroits de concentration d'urates, vous permet de diagnostiquer la goutte à un stade précoce, avant la formation de tophi.

    La scintigraphie est l’un des principaux composants du traitement de la goutte. Guidé par les données obtenues au cours du processus, le médecin décide comment et comment traiter la goutte sur les jambes.

    Traitement de la goutte dans les jambes

    L'hospitalisation pour cause de goutte est rarement recommandée si la maladie affecte les reins. La pathologie articulaire est traitée à la maison. La pharmacothérapie commence par l’utilisation de médicaments, désignés par l’abréviation d’AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens). Ceux-ci incluent Butadion, Reopirin, Indomethacin. Ils sont disponibles sous plusieurs formes pharmacologiques - sous forme de comprimés, de pommades, d'injections et ont, outre un effet anti-inflammatoire et analgésique.

    Allopurinol, Allomeron, Urodan, Colchicine sont populaires parmi les remèdes anti-goutte spécifiques qui aident le traitement médicamenteux à arrêter les attaques de goutte et ont un effet positif sur le métabolisme. Le dernier médicament est administré par voie intraveineuse et présente la plus grande efficacité en cas d’utilisation le premier jour et même quelques heures après le début de la crise de goutte.

    Dans le traitement de l'arthrite goutteuse, en plus du médicament, la physiothérapie est utilisée. Procédures recommandées pour améliorer la circulation sanguine et le métabolisme dans les articulations touchées:

    • Irradiation ultraviolette;
    • Courants ultra haute fréquence;
    • Thérapie par ondes de choc;
    • Balnéologie;
    • Traitement à la paraffine.

    Parmi la physiothérapie dans le traitement de la goutte, on trouve les massages et la physiothérapie (thérapie physique), nécessaires pour rétablir la mobilité normale des articulations. Le massage du pied, du genou et de la hanche utilisé pour la goutte améliore la circulation sanguine, «pétrit» le tophi, accélère l'excrétion des sels d'acide urique du corps, soulage les spasmes musculaires et empêche le développement de la contracture musculaire. Pour maîtriser les techniques d'un tel massage, pour continuer à le réaliser de manière autonome, le patient sera assisté par un employé de la salle de physiothérapie. Au même endroit, on lui montrera une série d'exercices pour la thérapie physique de la goutte.

    Si le traitement conservateur n'aboutit pas au résultat souhaité et que des complications surviennent au cours du développement de la maladie, un traitement chirurgical est recommandé. Allouer des techniques mini-invasives et invasives. Le premier groupe comprend l'élimination des tophi, l'ouverture des cavités articulaires pour en extraire le pus en cas de processus inflammatoire aigu. Ces opérations sont effectuées en ambulatoire sous anesthésie locale. Dans les situations négligées, les médecins doivent recourir à des endoprothèses - l'ablation d'une articulation touchée par la goutte et son remplacement par une prothèse. Mais dans la plupart des cas, la goutte peut être guérie par des méthodes conservatrices, en utilisant, entre autres, des méthodes folkloriques.

    Les guérisseurs traditionnels offrent pour le traitement de la goutte une pommade de bourgeons de peuplier, mélangée à de la vaseline dans un rapport de 1: 4, lubrifiée avec des articulations douloureuses pour réduire la douleur. En outre, à partir de deux cuillères à soupe d’herbes sèches d’Hypericum, remplies d’un litre d’eau bouillante et infusées pendant 2 à 3 heures, vous pouvez préparer une infusion cicatrisante et la prendre 50 ml trois fois par jour.

    L'outil réduit la douleur et réduit la concentration d'acide urique. Il soulage également bien la douleur du charbon actif et de l'huile de lin. Pour sa préparation, vous devez réduire en poudre cinq tablettes de charbon actif, en les mélangeant à une cuillère à thé d’huile de lin. Appliquez le mélange sur un morceau de bandage ou de gaze et mettez le joint douloureux, en le recouvrant d'abord de polyéthylène, puis en l'enveloppant d'un foulard ou d'une écharpe chaude.

    Les traitements contre la goutte comprennent un régime pauvre en purines. La goutte est contre-indiquée pour les aliments suivants:

    • Les légumineuses;
    • Les champignons;
    • Tous frits, en conserve, salés et épicés;
    • Variétés grasses de poisson et de viande, ainsi que des bouillons à base de celles-ci;
    • Abats - foie, reins, cerveau, langue.

    La préférence devrait être accordée aux produits laitiers, aux céréales, aux légumes et aux fruits. En eux, le contenu de purines est minime, ou ils sont complètement absents. L'utilisation d'huile, de beurre et de tournesol, pendant le traitement devrait également être limitée, car un excès de graisse saturée rend difficile l'excrétion de l'acide urique par les reins.

    Les méthodes de traitement conservateur mentionnées ne doivent être utilisées qu'après avoir consulté un médecin. Leur utilisation complexe permet d'obtenir une rémission stable, en réduisant le nombre de crises de goutte et en atténuant leur intensité.