Signes de goutte dans les jambes

La goutte est une pathologie rhumatismale causée par la formation de sels d'acide urique dans les articulations. Les symptômes et le traitement de cette maladie sont décrits en détail dans notre documentation. La maladie est l'un des types d'arthrite les plus courants et survient plus souvent chez les hommes d'âge moyen.

Quelle est cette maladie? La goutte est une maladie chronique associée à une altération du métabolisme de l’acide urique, dans laquelle des sels de l’acide urique, également appelés urates, se déposent dans les articulations.

Pathologie pour un autre appelé "la maladie des rois", est une ancienne maladie, qui était déjà connue à l'époque d'Hippocrate. La goutte dans le passé était considérée comme un signe de génie. Elle a enduré des personnalités telles que Léonard de Vinci, Alexandre le Grand et de nombreux membres de la famille des Médicis de Florence, Isaac Newton et Charles Darwin.

De nos jours, selon des études épidémiologiques menées ces dernières années en Europe et aux États-Unis, jusqu'à 2% de la population adulte est atteinte de goutte et chez les hommes âgés de 55 à 64 ans, l'incidence de la maladie est de 4,3 à 6,1%.

Les premiers signes de la goutte se caractérisent par un début aigu avec l'apparition de douleurs sévères, de rougeurs et de raideurs articulaires. La goutte la plus commune sur le gros orteil, qui devrait être traitée immédiatement. Les principales recommandations pour réduire les symptômes de la goutte chronique sont l’adhésion au traitement et au mode de vie. Cet article sur la goutte, les symptômes et le traitement de cette maladie, nous allons essayer de l'examiner en détail aujourd'hui.

Raisons

Qu'est ce que c'est La cause de la goutte est le dépôt de cristaux d'acide urique (urates) dans le tissu cartilagineux de l'articulation. Leur accumulation entraîne une inflammation accompagnée de fortes douleurs. L'urate de sodium cristallise et se dépose dans les articulations par de petites particules, ce qui conduit finalement à une destruction complète ou partielle des articulations.

  1. Abus de certains médicaments: aspirine, diurétiques diurétiques, cyclosporines.
  2. La présence de conditions et de maladies sous forme de diabète, maladie coronarienne, obésité.
  3. L'utilisation de viandes grasses, fruits de mer, boissons gazeuses et alcoolisées contribue dans une large mesure à l'accumulation de purines dans le corps.
  4. La maladie est plus susceptible chez les hommes âgés de 30 à 50 ans.

Les crises de goutte peuvent être déclenchées par des réactions stressantes liées à l'alcool, aux agrumes, aux infections virales, au stress physique ou mental, aux traumatismes et à l'hypothermie, aux ecchymoses, aux fluctuations de pression et aux médicaments. Lors de la première crise de goutte, les symptômes sont très clairs et le traitement doit être instauré dès que possible pour soulager la douleur.

Il existe trois types de maladies: métaboliques, rénales et mixtes.

  1. Forme métabolique avec la plus grande quantité d'acide urique.
  2. Forme rénale, quantité modérée d'acide urique avec une augmentation des sels,
  3. Dans le cas d'un type mixte, une uraturia réduite ou normale et une clairance normale sont possibles.

Le diagnostic est établi par un rhumatologue lors de l'examen et de l'interview d'un patient. Les diagnostics de laboratoire sont également utilisés: l'analyse biochimique du sang révèle une teneur élevée en acide urique.

Symptômes de la goutte

L'arthrite des articulations des membres inférieurs est généralement observée. Souvent, le processus inflammatoire couvrait le gros orteil, puis en fréquence - les articulations de la cheville et du genou. L'arthrite des petites articulations des mains et des coudes est moins fréquente.

Lors de la crise, les symptômes apparaissent lors de la crise. Il s’agit d’une douleur qui se développe assez rapidement et qui atteint la sensation la plus intense en quelques heures à peine. Les attaques se produisent plus souvent la nuit ou tôt le matin.

Une personne n'est pas capable de bouger son pied, mais un simple contact de la feuille avec l'articulation touchée provoque un tourment insupportable. L'articulation gonfle rapidement, la peau est chaude au toucher, la peau rougit au site de l'articulation. Probablement une augmentation de la température corporelle.

Après 3-10 jours, la crise de goutte s'atténue avec la disparition de tous les signes et la normalisation des fonctions. Une crise récurrente se produit généralement trois mois après la première, sinon la maladie ne se manifeste pas avant deux décennies.

La goutte chronique se caractérise par le fait que les crises sont de plus en plus fréquentes et que les intervalles sans symptômes sont plus courts.

Des complications

L'hyperuricémie et l'accumulation de sels d'urate dans la goutte entraînent leur déposition dans les reins avec le développement de:

  • néphropathie;
  • jade goutteuse;
  • hypertension artérielle avec transition ultérieure à une insuffisance rénale chronique.

Chez 40% des adultes, une lithiase urinaire avec colique rénale se développe au plus fort d'une crise de goutte, avec des complications sous la forme d'une pyélonéphrite. Pour éviter les effets de la goutte sur les jambes, il convient de prendre immédiatement des mesures de prévention du problème.

Traitement de crise aiguë

Le traitement de la goutte implique la mise en œuvre progressive de plusieurs étapes du traitement. Tout d'abord, il est très important de supprimer les symptômes aigus de la maladie. La poursuite du traitement est destinée à prévenir l'aggravation des symptômes de la goutte à l'avenir.

En cas de crise de goutte, il est nécessaire de prévoir un repos suffisant pour les articulations touchées et d’essayer de la blesser le moins possible avec des vêtements ou des chaussures. De la glace peut être appliquée en cas de douleur insupportable. Après cela, il est souhaitable de faire une compresse sur un point sensible avec une pommade ou un dimexide de Vishnevsky.

Pour le soulagement des signes aigus de goutte, les médecins recommandent de prendre de la colchicine ou du nimesil, ainsi que des AINS - diclofénac, butadione, indométacine, naproxène. Comment traiter la goutte sur les jambes doit être décidé par un spécialiste, il vous prescrira les médicaments nécessaires, informera le régime et avertira des effets secondaires.

Il est préférable de vous limiter à manger des aliments, vous pouvez manger des bouillies liquides et des bouillons de légumes. Il est recommandé de boire une quantité suffisante d'eau, de thé vert. Vous pouvez également utiliser de la gelée, du lait, de l'eau minérale ou pure, mais en ajoutant du jus de citron.

Traitement de la goutte

En cas de goutte, le traitement est prescrit individuellement et comprend des médicaments, de la physiothérapie et un régime. Il est nécessaire de prendre en compte tous les effets secondaires des médicaments en présence d'autres maladies. Par conséquent, une surveillance médicale constante est nécessaire.

Le traitement repose sur un régime alimentaire spécial visant à réduire le régime alimentaire du patient avec des aliments riches en purines. Si le patient est capable d'adhérer au traitement diététique prescrit, les cônes formés sur les articulations commenceront à disparaître et le corps récupérera.

Dans votre régime alimentaire, vous devez inclure des plats cuits à l'eau ou à la vapeur. Le sel devrait presque être exclu. Aussi bouillon de poisson et de viande contre-indiqué, aspic. Consommation recommandée d'un grand nombre de légumes. Ils doivent être pris crus, pour une variété de menus, vous pouvez parfois les cuire ou les faire bouillir.

Pour réduire le niveau d'acide urique, des médicaments antipodagriques (sulfinperazone, alopurinol, uralite, etc.) sont utilisés. La phytothérapie est également utilisée en association avec de la physiothérapie et des préparations médicales. La goutte devrait être traitée par un médecin, il dira certainement que vous pouvez utiliser à la maison pour vous débarrasser de la maladie.

Prévention

Pour soigner la goutte à domicile et réduire le nombre d’attaques, il convient de limiter au minimum l’apport alimentaire, ce qui produit une grande quantité d’acide urique: foie, langue de bœuf, champignons, sardines, caviar de poisson, haricots, pois, bière. Vous devez boire beaucoup de liquide - jusqu'à trois litres par jour.

Régime de goutte

Les patients avec un diagnostic similaire devraient être plus attentifs à leur régime alimentaire, en particulier pour exclure les aliments riches en purines. Il est important de noter ici qu'il est nécessaire d'éliminer les excès alimentaires et la famine. En outre, une perte de poids importante ne devrait pas être autorisée, ce qui peut entraîner une aggravation de la maladie.

Comment traiter la goutte à la maison? Le régime le plus approprié pour la goutte consiste à passer à un régime végétarien ou au numéro de régime 6.

  • Légumes, mieux cuits à la vapeur, cuits au four avec un peu de sel;
  • produits laitiers;
  • baies, principalement des raisins de Corinthe de différentes variétés, pastèques;
  • son, pain de son;
  • noix, fruits et fruits secs;
  • eau minérale.
  • viande grasse;
  • les abats (rein, foie, langue des animaux de ferme);
  • poisson rouge;
  • il est important de minimiser la consommation de sel;
  • alcool, café;
  • boissons gazeuses sucrées.

Il est prouvé que les fraises, les cerises, les raisins de Corinthe et d’autres baies de couleurs rouge et bleue foncées entraînent une diminution de la concentration d’acide urique dans le sang, de sorte que les patients souffrant de goutte peuvent les manger en quantité et en quantité suffisante.

Comment traiter les remèdes contre la goutte

Puisque beaucoup s’intéressent à la question de savoir comment traiter la goutte dans les remèdes populaires, examinons ce point plus en détail.

  1. Poissons Divisez le filet de poisson en 10 morceaux, mettez-les dans des sacs et mettez-les au réfrigérateur. Au coucher, retirez un sac, décongelez-le, placez le morceau de poisson reçu sur l'articulation touchée et enveloppez-le de polyéthylène, puis étirez des chaussettes épaisses. Lie jusqu'au matin.
  2. Charbon actif. Une poignée de comprimés doit être moulue dans une cafetière, ce qui porte la quantité de mélange à moins d'un demi-verre. Une petite quantité d'eau et une cuillère à soupe de graines de lin sont ajoutées à la poudre. Tout est remué à l'état pâteux. Ce mélange lubrifie les zones cutanées touchées la nuit.
  3. Achetez du bacon ordinaire et coupez-le de manière à pouvoir mettre de petits morceaux de bacon sur chaque doigt. Et maintenant, frottez chaque morceau dans la peau jusqu'à ce que ces morceaux soient complètement petits.
  4. Préparez le mélange: faites fondre 250 g de beurre non salé. Après ébullition, retirez toute la mousse et ajoutez 250 g d'alcool de vin à l'huile. Enflammer immédiatement le mélange jusqu'à ce que l'alcool brûle. Pommade chaude pour lubrifier les points douloureux.

Ce traitement à domicile ne guérira pas la goutte, mais il supprimera sa manifestation douloureuse pendant un certain temps.

Qu'est-ce que la goutte sur les jambes et comment la traiter?

La goutte, ou arthrite goutteuse des articulations, est une maladie courante qui touche le plus souvent les articulations des membres inférieurs. Un traitement efficace de la goutte sur les jambes ne peut être prescrit que par un rhumatologue qualifié.

Qu'est-ce que la goutte?

Qu'est-ce que la goutte sur les jambes et comment la traiter? La principale raison de cette pathologie articulaire est le dépôt de cristaux d’acide urique, ou urates de sodium, à la surface des articulations. L'acide urique est un produit de dégradation des purines - des composés contenant de l'azote, qui font partie intégrante des molécules de protéines. Il apporte de grands avantages car il s'agit d'un puissant antioxydant naturel qui ralentit les processus oxydatifs conduisant au vieillissement et à la mort cellulaire. En outre, l'acide urique est un stimulant cérébral.

Des dépôts de goutte peuvent se produire dans toutes les articulations, mais la goutte sur les jambes est la plus courante. En raison de la marche verticale sur les extrémités inférieures, la charge maximale se produit pendant le mouvement. Également dans les articulations des jambes ralentir le flux sanguin.

Normalement, la teneur en acide urique dans le sang est faible car son excès est excrété par les reins. Mais parfois, le niveau d'acide dans le corps augmente considérablement, ce qui provoque sa cristallisation à la surface des articulations. Quelles sont les causes de la goutte - il peut y avoir plusieurs raisons pour le développement de la pathologie:

  • Troubles métaboliques, exprimés en ralentissant les processus métaboliques;
  • Pathologie chronique des reins, entraînant une diminution de leur activité fonctionnelle;
  • Consommation excessive de purines avec des aliments riches en protéines animales et en azote (viandes grasses et poissons, fruits de mer, champignons, plantes de la famille des légumineuses).

Le plus souvent, la présence simultanée de trois facteurs, qui constitue l’élan du développement de la goutte. La sélectivité génétique est caractéristique de cette maladie articulaire: les hommes souffrent beaucoup plus souvent d'inflammation des jambes et de la goutte que les femmes en raison des particularités de leur origine hormonale. Représentants de la belle moitié de l’humanité, cette maladie est moins courante et se présente sous une forme plus bénigne, sous la forme de la goutte sur le gros orteil, plus connue sous le nom de "bosse" ou "os".

Le fait que les articulations de la goutte soient directement liées à la nutrition a été remarqué depuis longtemps, et tous les rhumatologues pratiquent un régime pour traiter et prévenir la goutte sur les jambes. Les principales raisons de son développement incluent les facteurs suivants:

  • L'hérédité, qui détermine le taux de métabolisme;
  • Maladies chroniques du système urinaire qui perturbent le fonctionnement normal des reins et modifient la composition de l’urine;
  • Prise à long terme de médicaments diurétiques non contrôlés, entraînant une déshydratation, une augmentation de la viscosité du sang et une concentration d'acide urique dans le sang;
  • Maladies infectieuses et inflammatoires répétées, dont les agents pathogènes sont les streptocoques - maux de gorge, amygdalite. Souvent, pour se débarrasser de la goutte aux jambes, il suffit de guérir la maladie sous-jacente;
  • Blessures mécaniques fréquentes aux articulations des jambes - fractures, luxations, ecchymoses;
  • Hypothermie sévère;
  • Le port de chaussures n'est pas à la taille, ou tout simplement inconfortable.

La médecine moderne propose un grand choix de médicaments pour lutter contre la goutte. Mais le traitement peut être efficace si le patient visite le médecin à temps et si toutes les recommandations sont suivies.

Symptômes et diagnostic de la goutte

Le symptôme principal de la goutte est une douleur aiguë dans l'articulation, apparaissant la nuit ou tôt le matin. Les attaques se produisent de manière inattendue et sont si fortes qu'une personne ne sait pas où mettre une jambe douloureuse. Pendant la journée, la douleur dans les articulations peut s'atténuer légèrement, mais revient à la nuit. Cela peut durer trois ou quatre jours, après quoi la crise cesse aussi brutalement qu’elle a commencé.

Quel que soit l'endroit, le tableau clinique de la goutte est identique. Lors de l'exacerbation de la maladie, l'articulation touchée devient rouge et enflée, se déforme et augmente considérablement, ce qui est clairement visible sur la photo de goutte du genou. La température de la peau de l'articulation augmente nettement. Sa mobilité est sévèrement limitée, le mouvement et la charge sur la jambe provoquent une douleur accrue.

Le deuxième symptôme de la goutte est les tophi, nodules sous-cutanés indolores formés près de l'articulation touchée. Leur contenu est constitué de sels d'acide urique déposés.

De petits topas apparaissent sur les orteils, mais près des grosses articulations - genou, cheville, hanche, ils peuvent atteindre la taille d’un œuf de poule. Au fur et à mesure que la crise se développe, des ulcères apparaissent à leur surface, à partir desquels une masse pâteuse blanchâtre commence à suinter. Avec l'extinction des symptômes pathologiques, les sécrétions diminuent progressivement, les ulcères deviennent inhibés et les tophi disparaissent.

Dans la goutte à la cheville, une violation de la position correcte du pied se produit: le pied goutteux s’aplatit, le talon est inversé, l’axe du membre est plié - une ligne verticale imaginaire reliant le pied à la jambe, dévie et prend la forme d’un X. Si l'articulation de la hanche est touchée, la photo de goutte sur les jambes montre l'adoption par cet axe de la forme d'un arceau, courbé vers l'extérieur.

Les experts subdivisent la goutte des articulations en 4 étapes, chacune ayant ses propres symptômes:

  • La première étape s'appelle l'hyperuroururie asymptomatique. Les manifestations goutteuses externes dans les articulations sont absentes à ce stade, mais il existe un taux accru d'acide urique dans le sang, déterminé par son analyse biochimique;
  • Dans la deuxième étape, l'arthrite goutteuse aiguë des articulations se développe, qui se caractérise par un gonflement et une inflammation de l'articulation. Sa localisation principale est l'articulation du gros orteil. Ensuite, la pathologie monte plus haut. Il y a la goutte du pied, du genou, de l'articulation de la hanche;
  • La troisième étape est transitoire. Au début de ses attaques de douleur dans les articulations sont courtes - elles ne durent que quelques heures, les périodes de rémission peuvent atteindre jusqu’à un an. Mais progressivement, les pauses deviennent plus courtes et les attaques continuent plus longtemps.
  • Au quatrième stade, tous les signes de goutte classique sont observés, définis à l'œil nu: déformation de l'articulation, tophi.

Le diagnostic de la goutte commence par un examen externe et un entretien avec un patient par un médecin. Déterminé par la gravité de la douleur, l'enflure de l'articulation, la présence de tophi. Le patient est soumis à différents types d'examens: analyses de sang et d'urine, prélèvements de liquide synovial, radiologie.

Une analyse sanguine générale de la goutte montre une augmentation du taux de leucocytes, une modification de sa composition biochimique et une augmentation de la concentration en urates. Les changements dans l'urine ne sont observés que si le processus pathologique affecte simultanément les reins et les articulations.

Lorsque le liquide synovial est perforé, on y trouve des cristaux d'acide urique. Des dépôts de ces cristaux sont visibles aux rayons X. Au niveau des articulations du genou et de la cheville, la fente inter-articulaire se rétrécit et des ostéophytes pointus se forment le long des bords des zones osseuses. Tous ces symptômes sont caractéristiques du dernier stade de la goutte, le tophus.

L'une des méthodes instrumentales modernes de diagnostic de la goutte est la scintigraphie au technétium pyrophosphate. Cette substance, administrée par voie intraveineuse et capable de s'accumuler dans des endroits de concentration d'urates, vous permet de diagnostiquer la goutte à un stade précoce, avant la formation de tophi.

La scintigraphie est l’un des principaux composants du traitement de la goutte. Guidé par les données obtenues au cours du processus, le médecin décide comment et comment traiter la goutte sur les jambes.

Traitement de la goutte dans les jambes

L'hospitalisation pour cause de goutte est rarement recommandée si la maladie affecte les reins. La pathologie articulaire est traitée à la maison. La pharmacothérapie commence par l’utilisation de médicaments, désignés par l’abréviation d’AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens). Ceux-ci incluent Butadion, Reopirin, Indomethacin. Ils sont disponibles sous plusieurs formes pharmacologiques - sous forme de comprimés, de pommades, d'injections et ont, outre un effet anti-inflammatoire et analgésique.

Allopurinol, Allomeron, Urodan, Colchicine sont populaires parmi les remèdes anti-goutte spécifiques qui aident le traitement médicamenteux à arrêter les attaques de goutte et ont un effet positif sur le métabolisme. Le dernier médicament est administré par voie intraveineuse et présente la plus grande efficacité en cas d’utilisation le premier jour et même quelques heures après le début de la crise de goutte.

Dans le traitement de l'arthrite goutteuse, en plus du médicament, la physiothérapie est utilisée. Procédures recommandées pour améliorer la circulation sanguine et le métabolisme dans les articulations touchées:

  • Irradiation ultraviolette;
  • Courants ultra haute fréquence;
  • Thérapie par ondes de choc;
  • Balnéologie;
  • Traitement à la paraffine.

Parmi la physiothérapie dans le traitement de la goutte, on trouve les massages et la physiothérapie (thérapie physique), nécessaires pour rétablir la mobilité normale des articulations. Le massage du pied, du genou et de la hanche utilisé pour la goutte améliore la circulation sanguine, «pétrit» le tophi, accélère l'excrétion des sels d'acide urique du corps, soulage les spasmes musculaires et empêche le développement de la contracture musculaire. Pour maîtriser les techniques d'un tel massage, pour continuer à le réaliser de manière autonome, le patient sera assisté par un employé de la salle de physiothérapie. Au même endroit, on lui montrera une série d'exercices pour la thérapie physique de la goutte.

Si le traitement conservateur n'aboutit pas au résultat souhaité et que des complications surviennent au cours du développement de la maladie, un traitement chirurgical est recommandé. Allouer des techniques mini-invasives et invasives. Le premier groupe comprend l'élimination des tophi, l'ouverture des cavités articulaires pour en extraire le pus en cas de processus inflammatoire aigu. Ces opérations sont effectuées en ambulatoire sous anesthésie locale. Dans les situations négligées, les médecins doivent recourir à des endoprothèses - l'ablation d'une articulation touchée par la goutte et son remplacement par une prothèse. Mais dans la plupart des cas, la goutte peut être guérie par des méthodes conservatrices, en utilisant, entre autres, des méthodes folkloriques.

Les guérisseurs traditionnels offrent pour le traitement de la goutte une pommade de bourgeons de peuplier, mélangée à de la vaseline dans un rapport de 1: 4, lubrifiée avec des articulations douloureuses pour réduire la douleur. En outre, à partir de deux cuillères à soupe d’herbes sèches d’Hypericum, remplies d’un litre d’eau bouillante et infusées pendant 2 à 3 heures, vous pouvez préparer une infusion cicatrisante et la prendre 50 ml trois fois par jour.

L'outil réduit la douleur et réduit la concentration d'acide urique. Il soulage également bien la douleur du charbon actif et de l'huile de lin. Pour sa préparation, vous devez réduire en poudre cinq tablettes de charbon actif, en les mélangeant à une cuillère à thé d’huile de lin. Appliquez le mélange sur un morceau de bandage ou de gaze et mettez le joint douloureux, en le recouvrant d'abord de polyéthylène, puis en l'enveloppant d'un foulard ou d'une écharpe chaude.

Les traitements contre la goutte comprennent un régime pauvre en purines. La goutte est contre-indiquée pour les aliments suivants:

  • Les légumineuses;
  • Les champignons;
  • Tous frits, en conserve, salés et épicés;
  • Variétés grasses de poisson et de viande, ainsi que des bouillons à base de celles-ci;
  • Abats - foie, reins, cerveau, langue.

La préférence devrait être accordée aux produits laitiers, aux céréales, aux légumes et aux fruits. En eux, le contenu de purines est minime, ou ils sont complètement absents. L'utilisation d'huile, de beurre et de tournesol, pendant le traitement devrait également être limitée, car un excès de graisse saturée rend difficile l'excrétion de l'acide urique par les reins.

Les méthodes de traitement conservateur mentionnées ne doivent être utilisées qu'après avoir consulté un médecin. Leur utilisation complexe permet d'obtenir une rémission stable, en réduisant le nombre de crises de goutte et en atténuant leur intensité.