Arthrose du pied - symptômes et traitement

Qu'est ce que c'est L'arthrose du pied est un processus dégénératif et dystrophique qui affecte ses articulations (arthrose déformante des articulations du pied). La maladie se caractérise par la destruction progressive du tissu cartilagineux à la place duquel apparaissent des excroissances osseuses limitant la mobilité des articulations.

Parfois, ces excroissances osseuses (ostéophytes) peuvent entraîner une irritation réactive de la membrane synoviale, qui s'accompagne d'un développement d'arthrite réactionnelle. C'est ce qui cause les erreurs de diagnostic entre l'arthrose et l'arthrose déformantes, pour le traitement desquelles des approches fondamentalement différentes sont utilisées.

L'arthrose du pied est une maladie assez commune. Ainsi, selon les statistiques, il survient dans 10 à 15% des cas et sa prévalence augmente avec l'âge. Cependant, à l'heure actuelle, cette pathologie survient également à un jeune âge.

Causes de développement

Pourquoi l'arthrose du pied se développe-t-elle et de quoi s'agit-il? Du point de vue des facteurs de causalité, cette maladie doit être classée en arthrose primaire et secondaire. Lorsque les modifications primaires se développent sur le cartilage inchangé par opposition au secondaire.

Actuellement, les facteurs définitifs qui ont conduit au développement de cette maladie n’ont pas été établis. Cependant, il existe un groupe de conditions qui augmentent le risque de développer une arthrose du pied. Ceux-ci comprennent:

  • augmentation de la contrainte mécanique sur les articulations;
  • microcirculation altérée dans le cartilage;
  • troubles métaboliques dans lesquels il y a une accumulation excessive de certains produits chimiques dans l'articulation, qui ont un effet irritant et destructeur (par exemple, l'accumulation d'acide urique dans la goutte);
  • pathologie du système immunitaire, dans lequel il commence à détruire le tissu cartilagineux;
  • longue marche;
  • processus chondrodystrophiques;
  • l'obésité;
  • hypermobilité articulaire;
  • hérédité chargée, etc.

Pour les articulations du pied, les facteurs prédisposants peuvent également être:

  • pieds plats;
  • lésion traumatique du pied;
  • risques professionnels.

Le traitement orthopédique dépend de la gravité du processus dégénératif-dystrophique. Par conséquent, les méthodes suivantes peuvent être appliquées:

  • porter des bandages de fixation;
  • utilisation de cannes et de béquilles orthopédiques;
  • intervention chirurgicale.

Symptômes de l'arthrose du pied

De toutes les articulations du pied, la première articulation métatarsophalangienne est le plus souvent touchée par l'arthrite. Les symptômes suivants de l'arthrose apparaissent par les caractéristiques de ce processus pathologique, qui laisse une empreinte sur le tableau clinique:

  • très souvent, le processus est à double sens;
  • douleur au premier orteil;
  • restriction de sa mobilité;
  • inconfort;
  • difficulté à marcher;
  • déformation de l'articulation due à la croissance d'ostéophytes;
  • déviation valgus du gros orteil, c’est-à-dire vers l’extérieur.

Le port de chaussures serrées et inconfortables crée des conditions propices à une blessure supplémentaire à l'articulation, ce qui aggrave le déroulement du processus pathologique. Ceci est exprimé dans ce qui suit:

  1. Progression de l'arthrose déformante;
  2. La bursite est une lésion inflammatoire du sac périarticulaire.

Diagnostics

Le diagnostic de l'arthrose des pieds déformans implique principalement un examen radiographique. Les principaux critères sur lesquels est basé le diagnostic sont:

  • réduire la taille de l'espace entre les surfaces articulaires;
  • la présence de kystes dans le tissu osseux;
  • augmentation sous-chondrale de la densité osseuse, qui progresse progressivement;
  • luxation incomplète puis complète de la tête du premier os du métatarse.

Sur la base des données radiographiques, vous pouvez définir le degré d'arthrose déformante. Et il est nécessaire de déterminer d'autres tactiques de traitement et de déterminer les indications de la chirurgie.

Photo arthrose du pied sur la radiographie.

Des complications

Les complications qui peuvent se développer sur le fond de l'arthrose du pied ne sont pas aussi tragiques que l'arthrose de la hanche.

Dans le contexte de la progression de la maladie, l'immobilité complète de l'articulation touchée se développe progressivement, ce qui entraîne une boiterie. Les patients atteints de cette maladie deviennent rarement handicapés, c'est-à-dire qu'ils ne perdent pas la capacité de se servir eux-mêmes et s'acquittent de leurs obligations professionnelles.

Traitement de l'arthrose du pied

Le traitement de l'arthrose déformante des articulations du pied est poursuivi par les tâches suivantes:

  1. Ralentir la progression du processus pathologique;
  2. Réduction de la douleur;
  3. Traitement de la synovite développée (bursite);
  4. Récupération maximale possible de la fonction de l'articulation touchée.

Pour mettre en œuvre les tâches, non seulement des méthodes de traitement conservateur peuvent être appliquées, mais également des méthodes de correction orthopédique. Dans le cadre du traitement conservateur dans lequel commence généralement le traitement de l'arthrose du pied, des médicaments appartenant aux groupes pharmacologiques suivants sont prescrits:

  1. Les chondroprotecteurs, qui permettent d'activer les chondroblastes impliqués dans la synthèse du tissu cartilagineux, contribuent à sa récupération.
  2. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens qui suppriment la sévérité de la réponse inflammatoire et réduisent ainsi la sévérité de la douleur.
  3. Dans les cas plus graves, l’utilisation de médicaments à base de corticostéroïdes (hormonaux), qui ont un effet anti-inflammatoire plus puissant, est indiquée.
  4. Agents antiplaquettaires normalisant la microcirculation dans la zone sous-chondrale, ce qui ralentit la progression du processus pathologique.
  5. Utilisation de méthodes de traitement physiothérapeutiques ayant un effet thérapeutique complexe sur l’articulation.
  6. Massages et kinésithérapie qui permettent partiellement de restaurer le fonctionnement de l'articulation endommagée et d'améliorer l'état des muscles.

Prévention

Une prophylaxie efficace, qui empêcherait de manière fiable le développement d’une arthrose du pied déformante, est actuellement absente.

Cependant, vous devez suivre des recommandations telles que:

  1. Normalisation du poids corporel pour lutter contre l'excès de poids;
  2. Exclusion de blessure au pied;
  3. Porter des chaussures confortables de taille appropriée;
  4. Correction en temps opportun de flatfoot;
  5. Détection précoce de tout processus pathologique prédisposant à la maladie.

Qu'est-ce que l'arthrose du pied - symptômes et traitement, causes, comment traiter la maladie du pied

L'arthrose du pied est une maladie dégénérative assez commune des articulations des jambes, localisée non seulement dans les tissus cartilagineux, mais également dans les os et même les muscles. Le plus souvent, la pathologie se manifeste dans la région de l'articulation métatarsophalangienne du gros orteil. La maladie ayant un caractère déformant, sa progression entraînera une perturbation de la structure normale du pied.

Toute la complexité de la pathologie réside dans le fait que le pied se compose d’un grand nombre de petites articulations, de terminaisons nerveuses et de vaisseaux. La lésion du gros orteil survient après 45 ans. L'arthrose d'autres petites articulations est plus fréquente chez les femmes de plus de 35 ans et de plus de 50 ans.

Causes de la maladie

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Un traitement efficace et abordable contre l'ARTHROSE existe.» Pour en savoir plus.

Dans la plupart des cas, l'arthrose du pied résulte d'une perturbation de l'apport sanguin aux articulations, d'une usure mécanique du cartilage et du tissu osseux due à l'âge, à une blessure. Il existe de telles causes possibles d'arthrose:

  1. La structure spécifique du pied: pied trop large, courbure des doigts, pieds plats. Provoquer une pathologie peut aussi varier en longueur des jambes.
  2. Effort physique excessif sur le pied, en particulier chez les athlètes ou les personnes qui travaillent d'arrache-pied.
  3. Blessures, ecchymoses, fractures, coups de pied, ligaments, lésions musculaires.
  4. Hypothermie fréquente arrêt.
  5. Trop de poids corporel, ce qui augmente la charge sur les jambes.
  6. Usure mécanique du cartilage et du tissu osseux due à la vieillesse.
  7. Prédisposition héréditaire.
  8. Porter des chaussures trop étroites ou trop grandes, des chaussures à talons hauts.

En outre, de tels facteurs peuvent également provoquer une arthrose du pied:

  • perturbations hormonales, dysfonctionnement du système endocrinien;
  • apport insuffisant de micro et macro éléments dans le corps;
  • infections chroniques des articulations des jambes;
  • réaction allergique, maladies auto-immunes;
  • luxation congénitale ou dysplasie de la hanche.

L’arthrose ne peut pas être complètement guérie, mais il est possible d’améliorer considérablement l’état du patient et d’empêcher la déformation complète des articulations. Par conséquent, le traitement doit commencer après les premiers signes.

Symptômes de l'arthrose du pied

La pathologie se manifeste par les symptômes suivants:

  • Douleur après une longue marche ou debout, ainsi que gêne après un effort physique.
  • Gonflement, rougeur de la peau dans la zone touchée. La température locale peut augmenter immédiatement.
  • Une réaction douloureuse sur le site de l'arthrose aux changements climatiques, au contact de l'eau froide.
  • Crunch dans les articulations du pied (il apparaît lors du développement d'une pathologie du second degré).
  • Fatigue trop rapide des jambes.
  • Limitation de la mobilité des membres, de la tension et de la raideur des muscles, surtout le matin.
  • L'apparition de cors dans la zone de la plante du pied.
  • Étant donné que la maladie a une nature déformante, le patient peut subir une perturbation de la marche au fil du temps.

L'arthrose du pied présente également les symptômes suivants:

  1. La douleur a un caractère douloureux, brisant ou brûlant.
  2. Les ostéophytes apparaissent (croissance osseuse des articulations).
  3. Les articulations deviennent plus épaisses.

Étant donné que l'arthrose des articulations affecte non seulement les tissus des os et du cartilage, mais également les muscles, l'apparition de kystes musculaires peut être un signe de pathologie.

Variétés et degrés de pathologie

Comme mentionné précédemment, le pied est composé d'un très grand nombre de petites articulations, ce qui permet de localiser le processus dégénératif n'importe où. En fonction de cela, l'arthrose peut être classée comme suit:

  1. Défaite de l'articulation sous-talienne.
  2. Arthrose de l'articulation calcanéo-cuboïde.
  3. La défaite de l'épine métatarsienne.
  4. Maladie de l'articulation métatarso-phalangienne.
  5. Dommages aux orteils du pied.

Vous pouvez classer la pathologie et en raison de l'apparition de:

  • Primaire. La raison du développement dans ce cas réside dans la maladie inflammatoire du pied lui-même ou son traumatisme.
  • Secondaire. Cette forme de la maladie est causée par des causes qui ne sont pas directement liées à la lésion du pied. Autrement dit, dans ce cas, le "blâme" peut être un échec hormonal ou d’autres facteurs.
  • Polyarthrose. Cette forme implique la défaite de plusieurs petites articulations.

Le degré de développement de la pathologie et les caractéristiques de son diagnostic

Avant de traiter une arthrose du pied, celle-ci doit être correctement diagnostiquée. Le but de la thérapie dépend du degré de développement. Il n'y en a que trois:

  • Le premier Elle se caractérise par une fatigue rapide des jambes, ainsi que par l'apparition de douleurs après une longue marche ou un travail ardu. Souvent, au premier degré, une personne ne ressent toujours pas de raideur ou de restriction des mouvements et ne se tourne donc pas vers le médecin, ce qui complique le processus de traitement suivant.
  • Le second degré de la maladie se caractérise par une manifestation plus prononcée des symptômes: la douleur devient durable, de plus en plus grave. Il y a déjà un léger épaississement sur les jointures. Les cors apparaissent souvent sur les talons.
  • Troisième degré Il se caractérise déjà par une déformation importante des articulations du pied, qui se traduit par une boiterie apparente du patient, une limitation sérieuse du mouvement ou son absence totale. Si, pendant cette période, on prend une photographie aux rayons X du membre, on peut alors voir sur celui-ci l'absence ou le rétrécissement important des fissures articulaires.

Quant au diagnostic, il implique les manipulations suivantes:

  1. Historique du patient prenant en compte une analyse détaillée de ses plaintes.
  2. Rayons X. Il est nécessaire de déterminer l'état de l'articulation, ainsi que le degré de développement de la pathologie.
  3. CT ou IRM. Cette étude nous permet de considérer non seulement les tissus osseux et cartilagineux, mais également l'état des muscles.
  4. Tests de laboratoire. Ils fournissent l'occasion de déterminer la présence d'une inflammation dans le corps.
  5. Mesure des paramètres du pied.

Traitement de l'arthrose du pied

Comme mentionné précédemment, guérir une telle maladie est totalement impossible. Cependant, il est nécessaire de mener une thérapie afin que, finalement, le membre ne perde pas complètement sa mobilité.

Même le "running" ARTROZ peut être guéri à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Traditionnel

Ainsi, les médicaments impliquent l'utilisation de tels médicaments:

  • Des anti-inflammatoires non stéroïdiens qui non seulement combattent avec succès le processus inflammatoire, mais contribuent également à éliminer la douleur: «ibuprofène», «indomatécine», «kétonal». Il est nécessaire de suivre de tels cours sur les drogues. Quelle sera la posologie et combien de temps durera la thérapie, le dira au médecin traitant.
  • Analgésiques Ils sont utilisés en cas de douleurs très fortes: "Spasmalgon", "Baralgin", ainsi que des analgésiques. Si la douleur est impossible à supporter, le patient peut recevoir une injection de corticostéroïdes: «Hydrocortisone», «Diprospana». Souvent, vous ne pouvez pas faire de telles injections. Ils ne sont appliqués qu'une fois par semaine et quelques fois par an.
  • Chondroprotecteurs. Ce sont les principaux médicaments utilisés pour lutter contre l'arthrose des articulations. Ils contribuent à la restauration du cartilage endommagé et préviennent d'autres dommages: "chondroïtine", "glucosamine".
  • Les médicaments à base d'acide hyaluronique qui sont injectés directement dans l'articulation touchée. De telles injections aident à améliorer la mobilité de l'articulation: Ostenil, Fermatron, Synvisc.
  • Crèmes et onguents spéciaux pour arthrose à effet chauffant.

Pour le traitement, vous pouvez également utiliser une lotion avec "Dimeksidom".

Outre l'utilisation de médicaments, vous pouvez également utiliser des méthodes de traitement non médicamenteuses:

  • Plâtre "boot". Il n'est utilisé que dans les cas graves où une immobilisation complète du pied est requise.
  • Porter des supports de voûte plantaire et des semelles orthopédiques spéciales, qui améliorent la microcirculation du sang dans l'articulation, ainsi que le métabolisme dans les tissus.
  • Agrafes pour la fixation des membres.
  • Massage des pieds Cela doit être fait très soigneusement et seulement lorsque la phase d'aggravation est terminée. La thérapie manuelle peut être utilisée pour n'importe quel degré d'arthrose.
  • UHF, phonophorèse, thérapie magnétique et laser. Ces manipulations renforcent l'effet des drogues.
  • Bains de boue et hydrothérapie. Ces procédures permettent d’alimenter les joints avec les éléments de "construction" nécessaires, ainsi que de soulager les tensions et les raideurs.

Thérapie d'exercice et traitement chirurgical

Si l'arthrose déformante a atteint le dernier stade de développement et ne peut plus faire l'objet d'un traitement médical, le médecin peut vous prescrire une intervention chirurgicale. L'opération implique soit une fusion totale, soit le remplacement de certains de ses éléments. Dans le premier cas, le pied reste immobilisé. Dans le second cas, les articulations conservent leur mobilité, mais la forme du pied peut légèrement changer.

Le traitement de l'arthrose du pied à l'aide d'une thérapie physique est également utile à n'importe quel stade de la maladie. Il aide à développer ou à maintenir la mobilité des membres. Les exercices les plus courants sont:

  • Il est nécessaire de se tenir à une courte distance du mur (50 cm), posez vos mains sur le mur, au niveau de la poitrine. En même temps, une jambe est tirée en arrière et redressée (le talon doit rester appuyé contre le sol). Au-dessus de la deuxième jambe est placé le poids corporel maximum, il devrait donc être dans une position légèrement pliée plus près du mur. De plus, la personne doit se pencher vers le mur et les ligaments et le système musculaire du pied doivent être tendus. Dans cette position, vous devriez rester quelques secondes. Il est nécessaire de répéter cet exercice 3 fois avec chaque jambe.
  • Afin d'éviter toute déformation de l'arthrose du pouce, ceux-ci doivent également être formés. Pour ce faire, vous devez enrouler l'élastique autour de lui et l'éloigner un peu. Ensuite, vous devez essayer de tirer le pouce vers le haut. Les autres doigts sont entraînés de la même manière.

Traitement folklorique

Pendant le traitement, vous pouvez utiliser non seulement des pommades pharmaceutiques. Ils peuvent être préparés à la maison à partir d'ingrédients naturels. Dans le même temps, ces pommades ne sont pas moins efficaces, même si elles ne doivent être utilisées que dans des thérapies complexes. Il existe de telles recettes utiles de la médecine traditionnelle:

  1. Bains au sel de camphre. Pour préparer, mélangez une cuillère à soupe de sel, 10 g de camphre et 80 ml d'ammoniac avec un litre d'eau. Un tel outil peut rapidement soulager même une douleur intense.
  2. Une telle pommade sera également utile: mélangez des quantités égales de moutarde sèche, de sel, de miel et de soda. La pommade résultante doit être frottée sur la partie touchée au moins 3 fois par jour. La procédure atténuera la douleur.
  3. Infusion d'eucalyptus. Il faudra 50 grammes de matières premières sèches et un demi-litre de vodka. Les ingrédients doivent être mélangés et laisser infuser pendant 2 semaines. L'outil est frotté sur les articulations touchées pendant la période d'exacerbation.
  4. Pommade au bouleau. Il faut 1-2 kg de feuilles sèches ou fraîches pour cuire à la vapeur avec de l’eau bouillante. Une fois que la matière brute boit bien, vous devez l’écraser en la transformant en bouillie. La pommade obtenue est de préférence appliquée sur la zone affectée avec une couche épaisse, puis enveloppée dans du cellophane et laissée dans cet état pendant une heure. Bien supprime la douleur, les rougeurs et l’enflure.
  5. Les feuilles de fougère. Ils ont besoin d'un bon étirement et du jour au lendemain pour s'attacher à l'articulation douloureuse.

Mode de vie et mesures préventives

L'arthrose des petites articulations du pied est une maladie complexe qui doit être prise très au sérieux. Le traitement de la pathologie nécessite certains changements de mode de vie. Tout d'abord, il faut refuser la malbouffe, le tabagisme et les boissons alcoolisées. Vous devez manger en petites portions au moins 5 fois par jour. La quantité de liquide consommée ne doit pas être inférieure à 1,5 litre par jour.

Des exercices simples quotidiens vous permettront d'éviter la maladie et de renforcer les articulations.

En outre, il existe d'autres mesures préventives qui aideront à éviter le développement de la maladie:

Pour le traitement et la prévention de l'arthrite, nos lecteurs utilisent la méthode de traitement rapide et non chirurgicale recommandée par les rhumatologues réputés de Russie qui ont décidé de s'opposer au chaos pharmaceutique et ont présenté un médicament qui TRAITAIT VRAIMENT! Nous nous sommes familiarisés avec cette technique et avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite

  • Perte de poids. Dans le même temps, la charge sur les articulations diminuera.
  • Le renforcement global des défenses de l'organisme qui préviendra l'apparition de processus inflammatoires et de foyers d'infection.
  • Réduire la quantité de sel.
  • Traitement en temps opportun des pathologies chroniques.
  • Éviter les blessures, les ecchymoses et une bonne rééducation dans la période postopératoire.
  • Portez uniquement des chaussures confortables. Il est nécessaire de prêter une attention particulière à la qualité de l'ascenseur, au matériau de fabrication, à la correspondance de la taille ainsi qu'à la complétude des paramètres du pied. Nous accordons également une attention particulière à la hauteur du talon: plus il est haut, plus la charge subie par le pied est importante.
  • Entraînement quotidien et massage de soi.
  • Marcher sans chaussures sur le sable ou l'herbe.

Comme vous pouvez le constater, la maladie présentée peut compliquer sérieusement la vie d’une personne, voire la rendre invalide. Cependant, une prévention et un traitement opportuns peuvent améliorer la situation du patient. Ce sont toutes les caractéristiques de la pathologie. Vous bénisse!

Comment oublier les douleurs articulaires et l'arthrose?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et des douleurs systématiques...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre l'ARTHROSE! En savoir plus >>>

Voulez-vous recevoir le même traitement, demandez-nous comment?

Arthrose du pied

L'arthrose du pied est un processus dégénératif-dystrophique qui commence dans le tissu cartilagineux des articulations du pied et conduit progressivement à la déformation des articulations et à leur destruction. Le plus souvent, le processus pathologique affecte l'articulation du gros orteil, mais peut se produire dans la partie talon et dans d'autres départements. L'arthrose du pied affecte les hommes et les femmes, mais ces dernières y sont plus susceptibles. Le risque de développer la maladie augmente avec l'âge, environ 85% des personnes de plus de 55 ans souffrent d'arthrose du pied. La maladie est également présente dans d'autres groupes d'âge, principalement parmi les personnes pratiquant un sport actif.

Pied - jambe inférieure. L'avant-pied est formé par le métatarse et les orteils, le dos est constitué des os du tarse. Les principales fonctions du pied sont de fournir un soutien pour le corps et la capacité de déplacer le corps dans l'espace. Le squelette osseux du pied est formé de 26 os. Le pied présente trois points de soutien osseux, deux situés dans la partie antérieure et un dans la partie postérieure. La charge principale est le calcanéum et les os du métatarse. Outre les structures anatomiques décrites, le pied présente un système complexe de muscles, de ligaments, de tendons, de nerfs et de vaisseaux sanguins.

Avec le développement du processus pathologique dans le cartilage articulaire, ces derniers perdent leur élasticité, s'assèchent et s'affaissent progressivement, leur fonction d'amortissement diminue. En conséquence, la charge sur la surface osseuse augmente, ce qui conduit à une violation de la microcirculation du sang, à l'apparition de croissances pathologiques à la surface du tissu osseux (ostéophytes). Les modifications fibro-sclérotiques se produisent dans la capsule articulaire et la synoviale, et affectent également les tendons et les ligaments du pied. En raison du développement de modifications fibreuses dans l'appareil ligamentaire, ses fonctions sont partiellement perdues, ce qui entraîne de fréquentes subluxations articulaires. La déformation de l'articulation, une altération de son mouvement entraînent des modifications des muscles environnants.

Causes et facteurs de risque

L'arthrose primaire du pied se développe sans pathologie préalable, secondaire - dans le contexte d'autres processus pathologiques du système musculo-squelettique ou directement de l'articulation (par exemple, dans le contexte du processus inflammatoire).

Les facteurs de risque incluent:

  • prédisposition génétique;
  • troubles métaboliques, maladies endocriniennes;
  • processus inflammatoires dans les articulations de l'histoire;
  • anémie et autres maladies dans lesquelles la circulation sanguine dans les tissus est altérée;
  • courbure de la colonne vertébrale;
  • défauts dans la formation du membre (pieds plats, raccourcissement d'une jambe, forme irrégulière des jambes, pied large, déformation des doigts);
  • blessure au pied;
  • faiblesse musculaire;
  • activité professionnelle, qui est associée à un long séjour en position debout, à un effort physique excessif;
  • cours intensifs de certains types d'activité physique (boxe, lutte, danse, ballet, gymnastique, etc. - ceux qui présentent un risque élevé de microtraumatismes fréquents des articulations du pied);
  • manque d'exercice;
  • mauvaise nutrition;
  • surpoids;
  • grand;
  • âge avancé;
  • porter des chaussures inconfortables, ainsi que des chaussures à talons hauts;
  • hypothermie régulière des membres inférieurs.

L'arthrose du pied se produit souvent pendant la grossesse en raison d'une augmentation de la charge des membres inférieurs, en particulier des articulations du pied. Chez les enfants, en raison de la charge accrue sur les jambes, la maladie peut survenir chez les enfants pendant la période où ils commencent à marcher. Chez les adolescents, la principale cause du développement de l'arthrose est la courbure en forme de X de l'axe du pied (déformation en valgus du pied).

Formes de la maladie

L'arthrose du pied peut être primaire (idiopathique) et secondaire, unilatérale et bilatérale.

L’arthrose du pied entraîne la déformation des orteils et, dans l’état négligé, l’immobilisation du pied et la perte de la capacité de travail du patient.

Stade de la maladie

Dans le tableau clinique de l'arthrose du pied, il y a trois étapes:

  1. La déformation des articulations est visible à l'extérieur, les premiers signes d'arthrose sont détectés sur le radiogramme, la maladie se manifeste par une légère douleur dans l'articulation touchée lors d'un effort physique.
  2. Les signes radiologiques d'arthrose sont plus prononcés: consolidation osseuse, présence d'ostéophytes, réduction de l'interligne articulaire; les mouvements dans l'articulation sont limités, la douleur survient non seulement pendant l'effort, mais également au repos, en particulier lorsque le temps change.
  3. Il existe une déformation importante du pied, les mouvements articulaires sont significativement limités voire impossibles, syndrome de douleur prononcée.

Symptômes de l'arthrose du pied

Le processus pathologique a une nature chronique, lentement progressive. Le tableau clinique dépend du stade de la maladie.

Dans la première phase de l'arthrose, le patient a périodiquement des douleurs dans la partie antérieure du pied. Habituellement, la douleur apparaît après une charge intense sur les membres inférieurs et après un repos.

Dans la deuxième phase de la maladie, les sensations douloureuses sont plus prononcées, elles surviennent non seulement après un effort physique, mais aussi spontanément (surtout lorsque le temps change), et peuvent également être permanentes. La mobilité des pieds est limitée.

Avec une arthrose du pied du troisième degré, le patient présente une déformation marquée des articulations touchées, la douleur est constante (y compris la nuit) et prononcée, les mouvements du pied deviennent presque impossibles.

L'un des symptômes caractéristiques de l'arthrose du pied aux derniers stades est un changement d'allure. Lorsque le patient marche sur le bord externe du pied, il présente une légère boiterie qui s'aggrave au cours du processus pathologique. Le développement de la boiterie se produit à la suite de sensations douloureuses dans le membre affecté, le patient tente de transférer le poids du corps vers une jambe en bonne santé. Il y a une fatigue marquée des jambes, il y a une perte d'efficacité. Lors des mouvements du pied, un resserrement se fait entendre en raison de l'apparition d'irrégularités sur les surfaces articulaires. Avec la progression du processus pathologique, la forme des doigts du membre inférieur affecté est déformée, des cors douloureux se forment dans des endroits soumis à un stress accru. Avec la défaite des orteils des patients, une douleur mécanique rythmique est notée. Dans la plupart des cas, en cas d'arthrose du pied, l'articulation du pouce du membre inférieur est touchée et, sous cette pression, les deuxième et troisième doigts sont déformés. Avec la localisation du processus pathologique dans la région du talon, on note également l’apparition d’un resserrement de la marche. Habituellement, lors d'une arthrose du pied, plusieurs zones du pied sont impliquées dans le processus pathologique.

En cas d'arthrose du pied, la douleur augmente par temps froid et humide, lorsque le membre affecté entre en contact avec de l'eau froide. Le matin après le réveil et le jour après une période de repos, il y a une contrainte de mouvement, appelée symptôme de contrainte du matin. La raideur et la douleur disparaissent en 15 à 30 minutes. Pendant l'exercice, il existe une tension musculaire excessive dans la région de l'articulation touchée.

Lorsque l'inflammation rejoint, la peau près de l'articulation touchée est hyperémique, la zone touchée gonfle. Dans certains cas, la température corporelle peut atteindre des valeurs subfébriles.

Diagnostics

Le diagnostic de l'arthrose du pied comprend l'analyse des données obtenues lors de la collecte de l'anamnèse, l'examen du membre affecté, des tests de laboratoire et des méthodes d'examen instrumentales.

Le risque de développer une arthrose du pied augmente avec l'âge, environ 85% des personnes de plus de 55 ans souffrent d'arthrose du pied.

Afin de confirmer le diagnostic, ainsi que de déterminer le stade de la maladie, un examen aux rayons X est utilisé. La radiographie permet de détecter des modifications du cartilage et du tissu osseux de l'articulation (réduction de l'espace articulaire, inégalité de la surface articulaire, etc.). Dans certains cas, recours à une arthroscopie - cette méthode permet de visualiser en détail les surfaces articulaires internes, ainsi que de réaliser une biopsie.

Si nécessaire, des études plus détaillées sont menées:

  • tomodensitométrie (permet de détecter les dommages à l'articulation, ainsi que de visualiser la structure du pied);
  • tomographie par résonance magnétique (permet de détecter des modifications des articulations métatarsiennes, ainsi que des petites articulations des doigts du membre inférieur et de déterminer le degré de leur lésion);
  • scintigraphie osseuse (permet d'évaluer l'état de l'os en fonction du degré d'accumulation d'atomes marqués dans le tissu osseux);
  • ponction articulaire avec examen ultérieur en laboratoire du liquide intra-articulaire.

Les résultats de l'analyse générale et biochimique du sang du patient peuvent indiquer la présence de troubles endocriniens et métaboliques, qui sont importants pour déterminer le facteur étiologique de l'arthrose du pied.

Le diagnostic différentiel est réalisé avec arthrite, goutte, épi de talon, pied plat.

Traitement de l'arthrose du pied

Le traitement de l'arthrose du pied commence par l'élimination des facteurs négatifs contribuant à la progression du processus pathologique. Il est nécessaire de réduire la charge sur la zone touchée (sélection des chaussures appropriées, si nécessaire, mesures visant à réduire le poids).

Le traitement est effectué sur une base ambulatoire, seulement dans les cas graves peut nécessiter une hospitalisation dans le département spécialisé de l'hôpital.

Le traitement médicamenteux de l'arthrose du pied est principalement local - les médicaments sont prescrits sous forme de pommades, de crèmes ou de gels ayant une action anti-inflammatoire et analgésique. En cas de syndrome douloureux grave, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits pour une courte durée. Si cela ne suffit pas (particulièrement souvent en présence d'une synovite secondaire prononcée), on a recours à l'administration intra-articulaire de médicaments à base d'hormones corticostéroïdes.

Parfois, afin d'empêcher la destruction ultérieure du cartilage et des déformations des articulations au cours des premiers stades de la maladie, des préparations du groupe des chondroprotecteurs sont prescrites. Toutefois, leur effet thérapeutique n'ayant pas été confirmé, la plupart des experts considèrent que cela est peu pratique.

Des méthodes physiothérapeutiques pour l'arthrose du pied, la phonophorèse et l'électrophorèse de médicaments, la thérapie par ultra-haute fréquence, la thérapie magnétique et laser, ainsi que les bains de radon et les applications thérapeutiques de boue sont efficaces. Le traitement de spa est montré.

Les patients souffrant d'arthrose du pied doivent suivre un régime comportant une prédominance de fruits, de légumes, de céréales, de légumineuses, de produits laitiers et de viandes maigres. Dans le régime alimentaire limiter les graisses animales, les épices, les aliments épicés, l'alcool. Si vous avez besoin de perdre du poids, vous devez abandonner le sucre, les confiseries, les aliments gras et frits.

Très efficace dans le traitement de l'arthrose du pied a des exercices thérapeutiques. Le médecin choisit un ensemble d'exercices en tenant compte du stade de la maladie, des caractéristiques individuelles du patient et des éventuelles contre-indications. Les exercices d'arthrose du pied visent à étirer le gros orteil, à étirer le tendon d'Achille, à développer et à renforcer les orteils.

En tant que méthode supplémentaire de traitement de l'arthrose du pied, on utilise un massage qui aide à normaliser la microcirculation sanguine et prévient une atrophie musculaire dans la zone touchée. Le massage peut être combiné avec le chauffage à l'aide d'ozokérite ou de paraffine, ce qui augmente son efficacité.

Le traitement principal peut être complété par une phytothérapie. En cas d'arthrose du pied, des bains de pied à base de décoctions d'herbes médicinales (menthe, millepertuis, thym, genièvre, marjolaine, violette tricolore) sont utilisés avec des ajouts de miel, de sel marin. Un bon effet thérapeutique consiste en une thérapie aux piqûres d'abeilles et à l'hirudothérapie (traitement avec des sangsues médicales).

L'arthrose dans les derniers stades a un pronostic défavorable, les fonctions du pied sont perdues, l'invalidité peut être évitée uniquement en remplaçant l'articulation détruite par une articulation artificielle.

En l'absence d'effet positif du traitement conservateur, un traitement chirurgical est indiqué:

  • L'arthroplastie est une méthode peu invasive de traitement de l'arthrose du pied, elle peut être utilisée chez des patients de tous les groupes d'âge. Pendant l'opération, on procède à l'enlèvement des surfaces endommagées, à la modélisation de nouvelles surfaces articulaires avec interposition de joints entre les propres tissus du patient;
  • arthroplastie - remplacement de l'articulation touchée par un implant. Il est utilisé dans les derniers stades de la maladie, lorsque l'articulation détruite perd sa fonction et devient la cause de l'invalidité.

Complications possibles et conséquences

La maladie peut être compliquée par des pathologies telles que l'arthrite, la bursite du pied, l'inflammation du sac para-articulaire.

L’arthrose du pied entraîne la déformation des orteils et, dans l’état négligé, l’immobilisation du pied et la perte de la capacité de travail du patient.

Prévisions

Avec un diagnostic opportun de l'arthrose du pied et un traitement bien choisi au début, le pronostic est favorable. Bien que la destruction du cartilage soit irréversible, il est possible d'empêcher la progression de la pathologie avec la destruction de l'articulation. L'arthrose dans les derniers stades a un pronostic défavorable, les fonctions du pied sont perdues, l'invalidité peut être évitée uniquement en remplaçant l'articulation détruite par une articulation artificielle.

Prévention

Afin de prévenir l'arthrose du pied, ainsi que le développement de complications, il est recommandé:

  • traitement opportun des pathologies pouvant causer le développement d'arthrose du pied;
  • correction de poids;
  • prévention des blessures des membres inférieurs;
  • activité physique suffisante;
  • refus d'activités associées à une surcharge permanente et / ou à un micro traumatisme des articulations du pied;
  • alimentation équilibrée;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • choix de chaussures confortables et de haute qualité, qui ne gêne pas le mouvement des membres inférieurs.

Arthrose du pied: symptômes et traitement

Arthrose du pied - les principaux symptômes:

  • Déformation articulaire
  • Rougeur de la peau au site de la blessure
  • Boite
  • Douleur dans l'articulation touchée
  • Raideur articulaire le matin

L'arthrose des articulations du pied et de la cheville est une maladie des articulations qui survient en raison de modifications de la structure des tissus des os et des cartilages du complexe articulaire. La maladie peut entraîner une perte complète de la fonction articulaire. La maladie affecte souvent les hommes et les femmes de plus de soixante-dix ans. Si vous souffrez d'arthrose du pied, cela peut entraîner une invalidité.

Étiologie

En cas d'arthrose, ce sont souvent les articulations des jambes qui sont touchées. Le problème est que, lorsqu'une personne marche ou se tient debout, c'est sur elle que repose le plus lourd fardeau. Les principales causes de la maladie sont les suivantes:

  • dysfonctionnement congénital de l'articulation;
  • blessure grave;
  • inflammation des petites articulations.

De plus, plusieurs facteurs peuvent provoquer l'apparition de cette maladie:

  • âge avancé;
  • surpoids;
  • prédisposition génétique;
  • charge excessive sur l'articulation du gros orteil;
  • antécédents d'arthrite inflammatoire d'une certaine articulation, par exemple un pouce, une cheville, etc.
  • métabolisme inapproprié;
  • l'anémie;
  • les maladies des os;
  • dépôt de sel dans les petites articulations;
  • troubles neuropathiques;
  • faiblesse musculaire.

L'arthrose de l'articulation du pouce peut se développer chez les personnes souffrant de maladies inflammatoires des articulations, les retraités et les athlètes.

Stade arthrose du pied

L'arthrose déformante du pied se développe assez lentement. De ce fait, au cours des premières étapes de son développement, une personne peut même ne pas soupçonner qu’elle est atteinte de cette maladie. C'est son danger, car les premiers degrés d'arthrose suggèrent un traitement plus simple et moins long.

  • stade zéro. Dans ce cas, il est assez difficile d'identifier l'arthrose de la cheville. Le fait est que même une radiographie ne montrera aucun signe de cette maladie. Ensuite, le médecin établit un diagnostic en s’appuyant uniquement sur les symptômes cliniques de l’arthrose du pied et sur des tests de laboratoire;
  • première étape. La radiographie montre des signes d'arthrose. À ce stade de développement de la maladie, la structure osseuse ne change pas. Dans certains cas, il peut y avoir des ombres dans la zone des petites articulations, causées par le compactage ou le ramollissement des tissus. Il est possible de guérir la maladie à ce stade avec l'aide de la gymnastique, en prenant certains médicaments et remèdes populaires même à la maison;
  • deuxième étape. L'examen radiographique montre des signes minimes de maladie. Il y a une diminution de l'interligne articulaire et un ramollissement du tissu osseux;
  • troisième étape. La radiographie montre clairement la pathologie du cartilage et de l'os, caractéristique de la maladie;
  • quatrième étape. Forte change non seulement l'articulation, mais aussi les tissus environnants. En outre, les conséquences de l'arthrose (par exemple, l'ossification des articulations) appartiennent également à ce degré. Souvent, la maladie ne peut être guérie que par une intervention chirurgicale.

Symptomatologie

L'arthrose déformante de la cheville progresse très lentement. Son développement peut même prendre plusieurs années. Si une personne ne commence pas le traitement de l'arthrose du pied à temps, diverses complications peuvent se développer.

Les principaux symptômes de la maladie sont les suivants:

  • la douleur. Dans la plupart des cas, c'est pour cette raison que les gens prennent rendez-vous avec un spécialiste. La douleur est profonde et douloureuse dans la nature. Il est amélioré si une personne charge lourdement l'articulation du gros orteil. Naturellement, la gêne perturbe le travail normal du membre, ce qui limite instinctivement les mouvements de la personne. Il devient désagréable pour un patient non seulement de marcher, mais aussi de rester debout;
  • boiteux Ceci est une conséquence directe de la douleur. Au cours de la marche, une personne pousse plus fort sur une jambe en bonne santé, car le fait de transférer la charge sur l'articulation touchée provoque une douleur incroyable. Plus l'arthrose de la cheville est forte, plus le patient boitille plus fort. En outre, il est difficile pour une personne de retirer ou de lever une chaussette;
  • articulations raides. Souvent ce symptôme apparaît le matin. Le fait est qu’après un long repos, il est très difficile d’accorder l’articulation touchée au travail. En règle générale, la raideur dure environ une demi-heure après le réveil. La gymnastique est une méthode efficace pour se débarrasser de ce symptôme déplaisant. Les charges devraient être modérées;
  • déformation. Cette caractéristique est caractéristique des derniers stades du développement de la maladie. L'articulation du pouce est déformée car le tissu périarticulaire change de structure. Il est absorbé et remplacé par des fibres conjonctives. De ce fait, un élargissement latéral de cette zone apparaît et des excroissances osseuses se forment. Ils s'appellent les ostéophytes. Naturellement, les excroissances changent l'apparence du gros orteil. De plus, les ostéophytes sont douloureux car ils exercent une pression sur les tissus mous. Dans certains cas, une inflammation apparaît près de l'articulation du pouce, accompagnée d'une rougeur.

Diagnostics

L'arthrose du pied est également une maladie dangereuse car il est assez difficile à détecter aux stades précoces et, aux derniers stades de développement, il est difficile de distinguer les articulations des autres affections inflammatoires. Aux premières manifestations de la maladie, il est urgent de prendre rendez-vous avec un médecin. Il procédera à un examen et enverra un examen aux rayons X. À l'heure actuelle, il n'existe aucun test de laboratoire spécifique permettant de déterminer l'arthrose de la cheville. Les résultats de l'étude du liquide intra-articulaire, des anticorps et des bioproduits du tissu cartilagineux peuvent indiquer la maladie.

Afin de confirmer le diagnostic allégué et de clarifier les caractéristiques de l'évolution de la maladie, les spécialistes utilisent les méthodes suivantes:

  • Radiographie
  • IRM
  • CT du pied;
  • ponction de l'articulation du gros orteil;
  • scintigraphie osseuse.

En outre, les médecins écrivent des instructions pour les analyses de sang et d’urine. Après des recherches, des experts résument en quoi la maladie est la cause de l’arthrose.

Traitement

Souvent, le traitement de l'arthrose de la cheville a lieu à la maison. Bien entendu, si la maladie s'est aggravée ou si le médecin a décidé de l'opération, la personne est hospitalisée. Le traitement de l'arthrose du pied comprend les activités suivantes:

  • changement de mode de vie. Il est important d'éliminer tous les facteurs négatifs qui contribueront à la progression de l'arthrose déformante de la cheville. Souvent, au premier signe de douleur, le patient commence à prendre divers médicaments pour éliminer ce symptôme. Les experts recommandent avant tout de réduire la charge sur le joint affecté. Dans ce cadre, vous devez éviter les longues marches, les alternances de marche et de repos, ne pas rester longtemps au même endroit, ne pas descendre les escaliers, ne pas porter d'objets lourds. En outre, les médecins conseillent de se débarrasser de l'excès de poids. Le patient doit suivre un régime hypocalorique et parfois tenir des jours de jeûne. De plus, la gymnastique et le massage sont introduits dans le style de vie.
  • traitement de la toxicomanie. Le traitement de la maladie au premier degré de son développement implique l'administration de médicaments de synthèse. Ces remèdes aident jusqu'à ce que l'articulation du pouce commence à changer considérablement. Pour réduire la douleur, les médecins prescrivent des anti-inflammatoires non stéroïdiens: Diclofénac, Ibuprofène, Etorikoksib, Acéclofénac, Nimesil. Afin de prévenir les exacerbations de la maladie, il est nécessaire de prendre des inhibiteurs de la pompe à protons et des antagonistes des récepteurs de l'histamine. Certains agents pharmacologiques sont insérés dans la cavité de l'articulation du pouce touchée. Ce traitement est efficace et rapide. De plus, des onguents et des gels sont utilisés;
  • traitement chirurgical. La maladie aux derniers stades de développement n'étant pas susceptible de traitement à domicile, le médecin a donc recours à des méthodes chirurgicales. Les procédures chirurgicales suivantes sont utilisées pour éliminer l'arthrose des articulations du pied: arthrodèse, arthroscopie, endoprothèse.

Médecine populaire

De nombreuses personnes tentent de soigner l'arthrose du pied à la maison à l'aide de remèdes populaires. Les experts estiment que les méthodes traditionnelles éliminent les signes de maladie suivants: douleur, gonflement du pouce et rougeur du pied. Tous ces outils doivent être utilisés lorsque la maladie est aux premiers stades de développement:

  • huile de sapin;
  • jus d'ail;
  • baume des aiguilles;
  • compresses de pommes de terre;
  • baignoires à racine dihilique;
  • pommade animale.

Ces remèdes populaires ne soulagent pas seulement les symptômes de l’arthrose au stade 1 ou 2 du développement.

Prévention

Pour qu'une personne ne développe pas d'arthrose déformante de la cheville, vous devez suivre les recommandations suivantes:

  • réduire la charge mécanique sur le pied;
  • choisissez les bonnes chaussures;
  • nourriture saine. Il est nécessaire de limiter l'utilisation de produits contribuant au dépôt de sels;
  • gymnastique. Il y a des exercices passifs et actifs. En gymnastique passive, une personne s'assoit et détend ses membres autant que possible. En même temps, le tibia est fixé et le patient effectue des mouvements semi-circulaires avec le pied. De plus, des exercices avec des objets dans l'eau sont souvent utilisés.

Si vous pensez souffrir d'arthrose des pieds et des symptômes caractéristiques de cette maladie, un rhumatologue peut vous aider.

Nous vous suggérons également d'utiliser notre service en ligne de diagnostic des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

L'arthrite infectieuse (septique, pyogénique) est une lésion infectieuse-inflammatoire des articulations qui entraîne leur destruction progressive. Il survient chez les personnes de tout âge, mais le plus souvent, il affecte les enfants et les personnes de plus de 60 ans. La médecine moderne offre de nombreuses méthodes de traitement de cette maladie, mais malgré leur diversité et leur efficacité, l’infection sur un patient sur trois provoque des lésions irréversibles des articulations, entraînant la perte de toutes leurs fonctions.

Les mains sont la partie la plus importante du corps humain, car c’est à travers elles qu’une personne peut exercer diverses activités: écrire, dessiner, fabriquer divers appareils et produits, conduire des véhicules, etc. Si vous avez des problèmes de doigts, alors cela affecte grandement la qualité de la vie humaine. L’arthrite est l’une des maladies les plus désagréables pouvant toucher les doigts. Avec l'arthrite, le tissu, qui est la base des articulations, s'enflamme, devient très mince, puis complètement détruit.

L'arthrite de l'articulation de la hanche est un processus pathologique caractérisé par l'apparition d'une inflammation dans l'une des plus grandes articulations d'une personne, l'articulation de la hanche. Dans la plupart des cas, il s'accompagne d'une douleur intense au site de la blessure. Si vous manquez les premiers symptômes de l'arthrite et que vous commencez la maladie, cela entraînera une déformation de l'articulation de certaines articulations et une immobilisation complète de la personne.

Une des plaintes fréquentes que le médecin entend de la part des patients est une douleur aux genoux. Il n’est pas toujours possible de dire immédiatement ce qui l’a provoquée, car les genoux peuvent souffrir de diverses maladies, dont l’arthrose du genou. Il s’agit également d’une gonarthrose. Il s’agit d’une lésion de l’articulation, de nature généralement non inflammatoire, qui contribue à la destruction du cartilage, à la déformation osseuse et à la restriction des mouvements du patient.

L'arthrose déformante est une maladie dystrophique qui détruit le tissu cartilagineux de la surface de l'articulation. Selon les statistiques, cette maladie touche environ 5% de la population totale de la planète. La maladie est progressive. En conséquence, la structure de l'articulation et sa fonction sont perturbées. Chaque étape est accompagnée d'un syndrome douloureux prononcé.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Arthrose du pied: premiers symptômes et traitement à l'aide de méthodes éprouvées

L'arthrose (arthrose) est une maladie caractérisée par des modifications pathologiques des articulations qui se déroulent selon le type dégénératif-dystrophique. Les principaux signes d'arthrose sont observés dans le cartilage hyalin de l'articulation, qui recouvre ensuite les articulations et le corps des os. En règle générale, les symptômes inflammatoires de l’arthrose sont absents, ce qui constitue sa principale différence avec l’arthrite.

L'arthrose du pied est un type courant de dysfonctionnement articulaire. la maladie peut être isolée, se présenter comme une lésion bilatérale des pieds et faire également partie de la polyarthrose de plusieurs groupes articulaires. Comme les membres inférieurs ont une structure complexe, l'arthrose peut se développer dans n'importe quelle connexion des os; L'arthrose du gros orteil est le principal domaine de localisation des processus dégénératifs. La maladie peut se manifester par toute autre articulation des os du pied - sous-talien, plusclinoïde, calcanéo-cuboïde, talonaviculaire.

Raisons

Dans certains cas, il n'est pas possible d'établir la cause exacte de la maladie (arthrose idiopathique ou primitive). Le même groupe comprend l'arthrose sénile, se développant sur le fond des modifications corporelles liées au vieillissement, couvrant le cartilage articulaire. À un jeune âge, l’apparition de phénomènes dystrophiques peut être:

  • blessures, ecchymoses du pied;
  • maladies d'autres articulations du membre (par exemple, dysplasie);
  • troubles métaboliques, perturbations hormonales;
  • pieds plats, autres pathologies du pied;
  • charges élevées sur les jambes dues aux conditions de travail, aux sports, à l'obésité.

Pour provoquer une progression rapide de l'arthrose, on peut porter des chaussures inconfortables, un refroidissement excessif chronique du pied, des maladies infectieuses graves, des maladies auto-immunes, des maladies inflammatoires des articulations.

Symptômes de l'arthrose du pied

Le mécanisme de la maladie se développe selon le type suivant: une perturbation de l’approvisionnement en sang de l’articulation entraîne une diminution de l’élasticité et de l’humidité du cartilage, qui se recouvre alors de microfissures et s’amincit. La progression de la maladie est exprimée par le rétrécissement de la lumière articulaire, la compression du tissu osseux, la déformation des os convergents et la croissance compensatoire des zones osseuses - ostéophytes (arthrose du pied déformant). La compression des vaisseaux et des nerfs adjacents par ces formations entraîne l'apparition du principal symptôme de la clinique d'arthrose - douleur - douleur, sensation de brûlure, pression, contraction, s'intensifiant avec le temps.

Les symptômes au stade initial sont les suivants:

  • jambes fatiguées rapidement;
  • inconfort, douleur après une sollicitation prolongée des jambes;
  • inconfort après avoir touché le sol pour la première fois le matin;
  • craquement dans l'articulation lors du déplacement;
  • la douleur disparaît au repos.

Le degré d'arthrose est caractérisé par une mobilité limitée de l'articulation douloureuse, son épaississement, souvent visible ou ressenti à la palpation (en particulier aux articulations des doigts). En raison de la redistribution de la charge du pied sur les semelles et les zones latérales, le callus du maïs apparaît, les muscles du membre étant fortement contractés.

Au 3ème degré de la maladie, apparaissent des boiteries sévères ou une immobilité totale de l'articulation; la douleur au pied peut persister longtemps, aggravée la nuit. En cas d'attachement d'inflammations secondaires des tissus (bursite, synovite, névrite), la douleur peut devenir vive ou se propager à travers, et la surface du segment de pied affecté gonfle et rougit.

L'arthrose du pied est chronique et susceptible de progresser. si la maladie affecte les articulations à un jeune âge, sans traitement adéquat et parfois même lors d'une intervention chirurgicale, la perte de capacité de travail peut survenir assez rapidement.

Le tissu cartilagineux va commencer à se régénérer, le gonflement va diminuer, la mobilité et l'activité des articulations vont revenir. Et tout cela sans interventions chirurgicales ni médicaments coûteux. Il suffit de commencer.