Arthrite de la hanche chez l'adulte et l'enfant: symptômes et traitement

L’arthrite ou coxite de la hanche est une maladie inflammatoire des tissus articulaires qui résulte de la réaction d’un organisme à la pénétration de bactéries ou de virus dans les tissus, ou d’une attaque des tissus articulaires par le système immunitaire du corps à la suite de son dysfonctionnement. À la différence des pathologies dégénératives (arthrose), le processus inflammatoire se produit dans la muqueuse (synoviale) de la cavité articulaire et ne s'étend que dans les derniers stades au cartilage articulaire et à l'os.

Symptômes de la coxite

Dans l'arthrite de la hanche, les symptômes caractéristiques du processus inflammatoire se manifestent: douleur, gonflement, rougeur, fièvre dans la zone touchée, limitation de l'amplitude des mouvements. L’articulation de la hanche (TBS) étant la plus grande articulation du corps, son inflammation est souvent accompagnée de symptômes d’intoxication générale: fièvre, faiblesse, malaise, maux de tête, perte d’appétit.

La gravité des symptômes dépend de la nature de l'évolution de la maladie: aiguë, subaiguë ou chronique.

L'évolution aiguë et subaiguë est caractérisée par l'apparition soudaine d'une douleur, d'un œdème et d'une mobilité réduite. Le plus souvent, le processus est difficile et s'accompagne d'une violation de l'état général du corps. Après l'affaissement des événements aigus, l'arthrite devient chronique.

Le processus chronique est caractérisé par une évolution constante avec des périodes d'exacerbation et de rémission (atténuation de la maladie) et par l'apparition de changements irréversibles dans le temps (jusqu'à l'immobilité totale de l'articulation).

Causes de l'arthrite de la hanche

Tous les types d'arthrite se divisent en deux groupes principaux selon la cause de leur survenue: infectieuse et inflammatoire.

L'arthrite infectieuse comprend les types de maladie suivants:

  • arthrite purulente (pyogène),
  • causée par une infection spécifique,
  • réactif,
  • post-infectieux.

L'arthrite réactive est associée à un certain nombre de maladies infectieuses causées par la flore intestinale (Salmonella, Shigellose, Yersiniose), des micro-organismes urogénitaux (chlamydia, mycoplasmes, ureaplasma) et certaines autres infections. En même temps, les microbes et les antigènes ne sont pas détectés dans la cavité articulaire et la membrane synoviale. Cette forme de maladie entraîne rarement une lésion de la hanche chez l'adulte.

Les pathologies inflammatoires comprennent des affections associées à des allergies, une agression du système immunitaire, des troubles métaboliques, certains syndromes héréditaires et des maladies oncologiques.

Les causes les plus courantes de la maladie

Les lésions infectieuses occupent l'une des premières places parmi les causes d'inflammation du TBS. Son infection peut survenir lors d'infections méningococciques, de la maladie de Lyme (borréliose), de la tuberculose, de la brucellose, etc.

L'inflammation avec localisation dans le SCT se produit souvent avec des réactions allergiques, la maladie de Bechterew, la maladie de Crohn (maladie de l'intestin).

Dans d'autres pathologies inflammatoires des articulations, le TBS est beaucoup moins fréquent, généralement aux derniers stades de la maladie.

La photo montre du TBS en bonne santé et de l'arthrite. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Arthrite de la hanche chez les enfants

Si les adultes souffrent des maladies dégénératives des articulations les plus courantes causées par la destruction du cartilage (ostéoarthrose), les enfants sont alors plus susceptibles aux maladies inflammatoires (arthrite).

En raison des caractéristiques liées à l'âge, de l'état d'immunité et de la sensibilité élevée du corps, l'arthrite de la hanche chez l'enfant se produit beaucoup plus souvent que chez l'adulte et est plus aiguë avec des signes marqués d'inflammation locale et générale.

La coxite pyogénique (purulente) est particulièrement dangereuse pour les jeunes enfants. En cas de diagnostic tardif dans les cas avancés, cela peut être fatal.

Les enfants plus souvent que les adultes souffrent d'arthrite tuberculeuse TBS. Au début de la maladie, elle peut survenir sans symptômes évidents, la douleur ne peut survenir que pendant l'exercice.

Des lésions infectieuses du TBS peuvent survenir dans de nombreuses infections infantiles: plus souvent avec parotidite épidémique, infection à méningocoque, moins souvent avec varicelle, rubéole, rougeole, mononucléose infectieuse, intestinale, infections respiratoires aiguës. Les enfants sont également plus sensibles à la coxite réactive que les adultes.

La coxite chez les enfants peut parfois se produire en réaction aux vaccinations. Peut-être le développement de ses formes réactives ou allergiques, mais les symptômes disparaissent rapidement sur le fond du traitement antiallergique.

Important à savoir! Lorsque les coxites surviennent dans le contexte d'autres maladies, la prise d'antipyrétiques peut "effacer" les symptômes de l'inflammation. Si un enfant refuse de marcher, a peur de marcher sur une jambe, trébuche, tombe - vous devez consulter un médecin de toute urgence pour écarter le risque de coxite.

Des lésions inflammatoires du TBS chez les enfants aux premiers stades de la maladie peuvent survenir avec la maladie de Bechterew et le rhumatisme psoriasique juvénile. Dans les autres maladies systémiques, l'articulation de la hanche intervient en dernier lieu dans le processus.

La coxite est plus fréquente chez les enfants que chez les adultes.

Traitement

Quelques points importants

  • L'arthrite de la hanche est une maladie grave qui peut être accompagnée d'une maladie générale grave du corps. En cas de complication, un choc toxique et / ou la propagation de l'infection dans tout le corps (septicémie) peuvent se développer, en particulier chez les jeunes enfants.
  • La cooxite peut être le signe de maladies dangereuses telles que la leucémie, les maladies systémiques du tissu conjonctif et des infections spécifiques.
  • Le démarrage rapide du traitement à l'aide de méthodes modernes vous permet d'éliminer rapidement la maladie dans de nombreux cas, de réduire la gravité de son évolution et d'éviter la destruction des structures articulaires.

Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, consultez immédiatement un médecin!

Premiers secours

Lorsque la douleur est exprimée, les médicaments prescrits à hautes températures du groupe AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens: Ortofen, Ibuprofen (Nurofen), Nise, Ksefokam, etc.). Ils éliminent ou réduisent la douleur et atténuent les autres signes d'inflammation.

Dans la pratique des enfants, on utilise le plus souvent l'ibuprofène (Nurofen) ou le Neis (Nemesulide), produits spécifiquement conçus pour les enfants en suspension.

Il est nécessaire de fournir au membre affecté un repos complet dans la position la plus confortable. En aucun cas, ne peut pas être chargé ou "développer" l'articulation touchée.

Thérapie efficace

Pour un traitement efficace de l'arthrite de la hanche, il est nécessaire d'établir la cause de la maladie. En fonction de cela, des préparations antiallergiques, immunitaires, des antibiotiques ainsi que des médicaments agissant sur le métabolisme peuvent être prescrits.

La nomination des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et de leur inefficacité - hormones glucocorticoïdes (hydrocortisone, dexaméthasone, prednisolone et leurs analogues modernes) est commune à tous les types d'arthrite. Dans certains cas, les hormones glucocorticoïdes sont injectées directement dans la cavité articulaire.

Dans les formes aiguës purulentes de la maladie, une intervention chirurgicale peut s'avérer nécessaire - ponction de la cavité articulaire avec introduction d'antibiotiques ou d'antiseptiques. En raison de son inefficacité, un drainage actif ou continu du joint à long terme est effectué. L'ouverture de la capsule articulaire (arthrotomie) après l'apparition des antibiotiques et des antiseptiques modernes est extrêmement rare.

Après la disparition des symptômes inflammatoires aigus, un traitement est prescrit, ce qui stimule la normalisation de la circulation sanguine dans les structures articulaires et le rétablissement de la mobilité normale. Ceci est la thérapie physique, massage et physiothérapie. Comme méthode auxiliaire, vous pouvez utiliser des remèdes populaires (diverses teintures, compresses, onguents, décoctions).

L'arthrite de l'articulation de la hanche est une pathologie assez commune, avec l'apparition des premiers symptômes dont une consultation médicale urgente est nécessaire. L'absence de traitement ou de thérapies mal choisies non seulement entraîne une détérioration de l'état de santé, mais devient souvent la cause de l'invalidité.

Arthrite de la hanche: symptômes et traitement

L'arthrite de l'articulation de la hanche sont les principaux symptômes:

  • Rougeur de la peau
  • Transpiration
  • Fièvre
  • Douleur à l'aine
  • Cyanose de la peau
  • Gonflement de l'articulation touchée
  • Boite
  • Augmentation de la température dans la zone touchée
  • Douleur dans l'articulation touchée
  • Limitation de la mobilité articulaire
  • Raideur articulaire le matin
  • Gonflement de l'articulation

L'arthrite de l'articulation de la hanche est un processus pathologique caractérisé par l'apparition d'une inflammation dans l'une des plus grandes articulations d'une personne, l'articulation de la hanche. Dans la plupart des cas, il s'accompagne d'une douleur intense au site de la blessure. Si vous manquez les premiers symptômes de l'arthrite et que vous commencez la maladie, cela entraînera une déformation de l'articulation de certaines articulations et une immobilisation complète de la personne.

Le terme médical «arthrite» signifie «inflammation articulaire». La maladie a un caractère progressif - l'état du patient sans traitement approprié s'aggravera et des changements irréversibles se produiront dans l'articulation enflammée. L'arthrite de la hanche se développe le plus souvent lorsque les genoux, les mains et d'autres grosses articulations sont déjà affectés dans le corps humain. L'exception est l'arthrite réactive. Dans ce cas, l'inflammation dans l'articulation résulte d'une infection qui a pénétré dans le corps humain.

Plus souvent, l'arthrite de la hanche se développe chez les personnes âgées, mais récemment, la pathologie est devenue «plus jeune». Un tel diagnostic est maintenant posé aux personnes âgées de 18 à 45 ans et aux enfants.

  • la polyarthrite rhumatoïde. En règle générale, l'inflammation couvre plusieurs articulations à la fois. Son trait distinctif est que les articulations sont affectées de manière symétrique dans la plupart des cas cliniques;
  • arthrite réactive. Il affecte l'articulation de la hanche dans de rares cas. Il se produit à la suite de maladies infectieuses. Le danger est que cela peut affecter non seulement l'articulation, mais également les membranes, les tissus et le cartilage environnants. L'arthrite réactive est très difficile à traiter.
  • spondylarthrite ankylosante. Une maladie qui affecte non seulement l'articulation de la hanche, mais s'étend également à certaines parties de la colonne vertébrale;
  • arthrite purulente;
  • arthrite goutteuse;
  • arthrite psoriasique.

Selon la durée de la maladie, l'arthrite de la hanche est divisée en:

  • forte. Les symptômes de la maladie se manifestaient principalement. La durée de la maladie est de 8 semaines;
  • prolongé - moins d'un an;
  • chronique Les symptômes de la maladie chez l'homme se manifestent pendant plus d'un an.
  • récurrent.

Raisons

  • le corps humain était infecté par une infection à méningocoque, la brucellose et d'autres maladies (il s'agit de la principale cause du développement de l'arthrite réactive);
  • maladies intestinales;
  • les blessures;
  • maladies systémiques;
  • mutations géniques;
  • dysplasie de la hanche;
  • prédisposition génétique;
  • permanent nat. charge sur les membres inférieurs.

Symptomatologie

Les symptômes de l'arthrite de la hanche peuvent différer légèrement en fonction de la cause sous-jacente, ce qui a provoqué son développement. Mais il y a des signes qui sont communs:

  • douleur intense à l'aine. La douleur augmente pendant le repos. Par conséquent, elle ne gêne pratiquement pas une personne pendant la journée, quand elle est activement engagée dans son travail, marche, fait du sport, etc.
  • boiteux En règle générale, cela se produit plutôt de manière inattendue. Ce symptôme indique une atrophie musculaire. En médecine, il existe un concept caractéristique de ce trait particulier: la démarche de Trendelenburg. Le bassin d'une personne s'abaisse dans la direction de sa jambe en bonne santé, au moment où il commence à bouger. La raison en est la faiblesse des muscles fessiers;
  • l'amplitude de mouvement est limitée. Le plus souvent, une personne commence à avoir du mal à faire un tour de pied;
  • douleur aiguë. En règle générale, cela se produit lorsque vous essayez de tirer brusquement le pied.

Symptomatologie en fonction du type de maladie:

  • la polyarthrite rhumatoïde. Le patient constate que le matin, il souffre de raideur articulaire, de gonflement et de douleur au site de blessure. Les articulations sont généralement frappées de manière symétrique. Le danger est que ce type d’arthrite puisse également affecter considérablement les organes internes d’une personne;
  • arthrite psoriasique. Le symptôme caractéristique est que la peau devient bleue. Souvent, la lésion s'étend aux parties vertébrales;
  • arthrite purulente. La transpiration augmente, puis la fièvre est ajoutée. La douleur dans l'articulation touchée devient plus forte, surtout lorsque vous essayez de faire des mouvements. L'articulation gonfle et devient pourpre rougeâtre;
  • arthrite goutteuse. La mobilité dans l'articulation est violée presque immédiatement. D'autres symptômes se rejoignent: rougeur des tissus affectés, gonflement. Ils deviennent très chauds au toucher. La douleur est très forte et peut durer jusqu'à 10 jours.

Traitement

Le traitement de l'arthrite articulaire de la hanche doit être exhaustif. Il comprend des techniques orthopédiques chirurgicales et innovantes, recevant les médicaments médicaux synthétiques nécessaires.

Traitement de la toxicomanie:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens. Aide à réduire les poches sur le site de la lésion, à éliminer les douleurs aiguës et à réduire la perméabilité des parois vasculaires;
  • analgésiques. En règle générale, les médecins les prescrivent pour un usage externe;
  • relaxants musculaires. Nécessaire pour relâcher les muscles dans la localisation de l'arthrite;
  • si l'arthrite a été causée par une maladie infectieuse (arthrite réactionnelle ou purulente), il est recommandé de prendre des antibiotiques pour éliminer la source de la maladie.

L'intervention chirurgicale est indiquée pour être effectuée que si le traitement médicamenteux n'a pas eu l'effet souhaité.

  • synovectomie arthroscopique. Dans cette opération, une certaine partie de la membrane synoviale est enlevée;
  • prothèses de hanche;
  • greffe de cartilage. Ceci est une nouvelle méthode de traitement de l'arthrite. Les chirurgiens prélèvent une partie du tissu dans du cartilage en bonne santé et, dans des conditions de laboratoire, le développent à la taille souhaitée, après quoi ils sont à nouveau transplantés sur une personne.
  • installation d'un écarteur métallique spécial, qui imitera la surface du joint.

L'arthrite chez les enfants

L'arthrite de la hanche chez les enfants se développe le plus souvent à la suite d'un traumatisme, d'une défaillance du système immunitaire et de maladies infectieuses. La maladie est aiguë et peut toucher non seulement les grandes et les petites articulations, mais aussi la vision. Le traitement doit être effectué dès que possible.

La maladie chez les enfants présente les mêmes symptômes initiaux que chez les adultes. L'enfant se comporte avec agitation, refuse de participer aux jeux actifs, marche longtemps, etc. C’est la première chose à faire attention aux parents. Si ces signes sont présents, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin pour le diagnostic - échographie des articulations, radiographie, etc. Plus tôt le processus pathologique est identifié, plus il est facile de l'éliminer et aucune complication ne surviendra.

Le traitement de l'arthrite de la hanche chez l'enfant se fait de la même manière que chez l'adulte. La préférence est donnée à la pharmacothérapie et à la physiothérapie.

Prévention

  • mode de vie actif;
  • une bonne nutrition enrichie en vitamines et en minéraux;
  • gymnastique;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • réduire la charge sur les jambes.

Si vous pensez souffrir d'arthrite à la hanche et des symptômes caractéristiques de cette maladie, un rhumatologue peut vous aider.

Nous vous suggérons également d'utiliser notre service en ligne de diagnostic des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

L'arthrite infectieuse (septique, pyogénique) est une lésion infectieuse-inflammatoire des articulations qui entraîne leur destruction progressive. Il survient chez les personnes de tout âge, mais le plus souvent, il affecte les enfants et les personnes de plus de 60 ans. La médecine moderne offre de nombreuses méthodes de traitement de cette maladie, mais malgré leur diversité et leur efficacité, l’infection sur un patient sur trois provoque des lésions irréversibles des articulations, entraînant la perte de toutes leurs fonctions.

Les maladies auto-immunes des articulations qui se développent à la suite de lésions cutanées sont appelées arthrite psoriasique. La maladie se caractérise principalement par le caractère chronique ou aigu du cours. Le rhumatisme psoriasique se manifeste à égalité chez l'homme et chez la femme à l'âge adulte.

La maladie, qui se caractérise par une inflammation des articulations due à des maladies infectieuses de divers organes et systèmes, est appelée arthrite réactionnelle. L'inflammation des articulations est souvent due à une infection des organes génitaux, du système urinaire ou même du tractus gastro-intestinal. Après infection du corps par des infections de la deuxième à la quatrième semaine, on peut observer le développement d’une arthrite réactionnelle.

La bursite est le processus inflammatoire dans le sac articulaire (bourse). Elle affecte la maladie de n'importe laquelle des articulations et l'une des plus fréquentes est la bursite du coude. Son évolution est caractéristique: les symptômes apparaissent progressivement, ce qui empêche le diagnostic opportun et conduit avec le temps à une invalidité des mains, provoquée par les particularités de la structure de l'articulation. Selon la CIM-10, la maladie est indiquée par le code M70.3.

Le processus inflammatoire, qui se manifeste sous la forme de symptômes douloureux du système musculo-squelettique et touchant principalement les articulations du genou, est appelé arthrite de l'articulation du genou. La maladie ne se manifeste pas seulement chez les personnes âgées, elle affecte également les adultes et même les enfants. L'arthrite de l'articulation du genou se manifeste sous la forme de signes caractéristiques de douleur dans la région de la rotule et de l'articulation elle-même. Dans le même temps, il est très difficile pour une personne non seulement de marcher, mais également de fléchir et d'étirer ses jambes.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Arthrite de la hanche symptômes

Pourquoi l'arthrite commence?

Causes de l'arthrite d'origine infectieuse: développement d'arthrite purulente ou d'infections spécifiques.

L'arthrite inflammatoire apparaît sur le fond des réactions allergiques, l'agression de sa propre immunité, les maladies de l'oncologie.

Causes de l'arthrite de la hanche:

  1. Infection du corps par une infection à méningocoque, la maladie de Lyme, la tuberculose, la brucellose et d’autres maladies;
  2. Ils provoquent des maladies et des allergies, la maladie de Bechterew et la maladie de Crohn;
  3. Maladies intestinales.

La périarthrite est une maladie dystrophique ou inflammatoire du lieu de fixation des tendons aux os et aux poches séreuses situées autour des articulations. La maladie se développe en raison de changements pathologiques dans les tissus périarticulaires.

Le plus souvent, les lésions infectieuses sont la cause de l'inflammation du TBS. L'infection se produit lorsque:

  1. infection à méningocoques
  2. la brucellose,
  3. Maladie de Lyme (borréliose),
  4. tuberculose.

Le processus inflammatoire avec localisation dans le SCT apparaît également souvent avec la maladie de Crohn, la maladie de Bechterew et des réactions allergiques.

Causes de l'arthrite de la hanche

Si vous ne prêtez pas suffisamment attention à la maladie, elle évolue avec le temps et entraîne des changements irréversibles. Lorsque les mains, les genoux et d'autres articulations sont touchés, l'arthrite de la hanche commence à se développer. En médecine, cette maladie est aussi appelée coxite.

Tous les types d'arthrite sont divisés en 2 groupes, en fonction des raisons de leur apparition: inflammatoire et infectieuse.

L'arthrite infectieuse est:

  • arthrite pyogène ou purulente,
  • l'arthrite, qui est causée par une infection spécifique,
  • arthrite post-infectieuse,
  • arthrite réactive.

L'arthrite réactive est associée à de nombreuses maladies infectieuses causées par:

  1. flore intestinale: shigillose, salmonelle, yersinia,
  2. micro-organismes urogénitaux: ureaplasmas, chlamydia, mycoplasmas,
  3. quelques autres infections.

Dans la membrane synoviale et la cavité articulaire, ils ne contiennent ni germes ni antigènes. L'arthrite réactionnelle entraîne rarement des lésions de la hanche chez l'adulte.

Les formes inflammatoires de pathologie sont des affections associées à:

  • les allergies,
  • agression du système immunitaire,
  • maladies oncologiques
  • certains syndromes héréditaires.

Symptômes de la coxite

Les symptômes et la gravité de la maladie dépendent de la forme d'arthrite et de l'âge du patient, s'il s'agit d'arthrite réactive due à un agent infectieux. En aval, il existe trois formes:

Les symptômes caractéristiques de tout type d'arthrite réactive et de la plupart des autres formes se résument à cinq signes d'inflammation:

Il s’agit de symptômes locaux, c’est-à-dire que la température autour de l’articulation touchée gonfle et s’élève, que la peau devient rouge et que le patient constate une douleur à la palpation.

Au fil du temps, la déformation de l'articulation se développe en raison de changements affectant les tissus mous. Cela conduit essentiellement à un dysfonctionnement de l'articulation.

Les symptômes de la maladie dépendront du type d'arthrite. Dans de nombreux cas, ils coïncident et ont des caractéristiques communes:

Le syndrome de la douleur, d’intensité différente et localisé dans la zone touchée, constitue le tout premier signe de développement de la maladie susmentionnée.

L'arthrose de la hanche résultant de l'arthrose de la même partie du corps se caractérise par le fait que, dans l'arthrite, la douleur diminue au cours des mouvements, tandis qu'elle s'aggrave encore avec l'arthrose.

C'est pourquoi, dans le cas de l'arthrite, la douleur apparaît généralement le soir et la nuit lorsque le patient est moins actif.

Le matin, les patients se plaignent souvent de raideur des articulations touchées. Après un certain temps, un léger gonflement apparaît dans l'articulation de la hanche, la peau affectée commence à virer au rouge, la température corporelle augmente dans la zone de la maladie.

Il convient de noter que les symptômes de l'arthrite de la hanche dépendent directement du type de maladie. Les médecins distinguent plusieurs types de maladies:

  1. Rhumatoïde. Ce type de maladie se caractérise par des lésions symétriques des articulations. Dans certains cas, les médecins diagnostiquent des lésions parallèles aux organes internes. Les principaux symptômes de la polyarthrite rhumatoïde sont un gonflement grave, une raideur (surtout le matin) et des douleurs dans la zone touchée.
  2. Gouty. Le patient souffre de graves attaques de douleur. Le syndrome douloureux peut ne pas s'atténuer avant longtemps (de 1 à 10 jours). L'articulation douloureuse ne peut pas fonctionner correctement, l'endroit autour de lui gonfle et devient rouge.
  3. Purulent. Ce type de maladie survient dans un contexte de transpiration accrue, de fièvre et de faiblesse générale. L'arthrite purulente s'accompagne de douleurs douloureuses, qui augmentent pendant le mouvement. L'articulation touchée a une teinte rouge vif et un aspect gonflé. Dans sa région, le pus commence à s'accumuler, ce qui peut provoquer une grave intoxication du corps.
  4. Psoriasique. Ce type de maladie se développe sur le fond du psoriasis. La peau près de l'articulation malade peut devenir bleue et devenir rugueuse.

L'arthrite de l'articulation de la hanche présente des symptômes similaires à ceux du processus inflammatoire: les articulations commencent à être douloureuses, les articulations deviennent rouges, gonflées, la température augmente et le patient peut à peine bouger.

Étant donné que l'articulation de la hanche est l'articulation la plus importante, le patient souffre de fièvre, de faiblesse, de malaise, de maux de tête et d'une perte d'appétit lorsqu'il est enflammé.

Les symptômes dépendent de la nature de la maladie:

  1. Sous forme aiguë et subaiguë, la douleur apparaît soudainement, le gonflement et la mobilité sont altérés. Après un certain temps, la variante aiguë de la maladie se transforme en une forme chronique;
  2. Dans la forme chronique, les symptômes de la maladie s'aggravent ou s'atténuent. Après un certain temps, des changements irréversibles commencent à se développer, ce qui peut conduire à une immobilité complète du membre.

L'arthrite de la hanche est divisée en 4 types, qui présentent différents symptômes de manifestation:

  1. Dans la maladie rhumatoïde, le patient ressent une raideur articulaire le matin, une douleur et un gonflement dans les zones touchées. Les articulations sont affectées symétriquement. De plus, des organes internes peuvent être affectés en parallèle;
  2. Pour l'arthrite purulente, les symptômes sous forme de faiblesse générale, de fièvre et de transpiration accrue sont caractéristiques. Pendant le mouvement de la douleur devient de plus en plus fort. L'articulation devient pourpre rougeâtre et enflée;
  3. Dans l'arthrite goutteuse de la hanche, les tissus affectés deviennent rouges, deviennent brûlants et la mobilité des articulations est altérée. Une douleur intense accompagne le patient pendant 10 jours;
  4. Dans l'arthrite psoriasique de la hanche, la peau devient bleue. Très souvent, le psoriasis affecte les parties vertébrales.

Les symptômes de l'arthrite dans les articulations de la hanche présentent une douleur localisée prononcée, et tous les symptômes suivants présentent leurs propres caractéristiques:

  • l'intensité de la douleur diminue au cours du mouvement, ce qui est l'une des principales différences par rapport à l'arthrose, dans laquelle la douleur ne fait qu'augmenter. Par conséquent, avec une activité quotidienne normale, la douleur dans l'arthrite peut s'atténuer le soir;
  • la raideur de l'articulation de la hanche apparaît généralement le matin;
  • gonflement, rougeur et fièvre sur le site de la maladie.

Les symptômes suivants de l'arthrite de la hanche, caractéristiques du processus inflammatoire, sont distingués:

  1. gonflement
  2. rougeur
  3. les douleurs
  4. température élevée dans les zones touchées
  5. restriction de mouvement.

L'articulation de la hanche (TBS) est la plus grande articulation du corps. Les symptômes d'inflammation de cette articulation sont les suivants:

  • fièvre
  • faiblesse
  • maladie
  • perte d'appétit
  • mal de tête

Les symptômes peuvent être plus ou moins prononcés en fonction de la nature de la maladie, il existe:

Pour les cours aigus et subaigus particuliers:

  • syndrome douloureux
  • gonflement
  • handicap de mobilité.

En règle générale, ces processus sont difficiles et s’accompagnent d’une dégradation du bien-être général. Après la disparition des symptômes aigus, l'arthrite devient chronique.

La forme chronique de l'arthrite a un cours constant avec des périodes de rémission et d'exacerbations.

Pour la forme chronique, il y a des changements irréversibles au fil du temps, allant jusqu'à un arrêt complet de la mobilité articulaire.

Diagnostic de l'arthrite de la hanche

Une fois la maladie révélée, il est nécessaire de déterminer la cause première de la coxite. La durée et la nature de la douleur doivent être établies.

Les examens ont généralement lieu lorsque le patient est debout, marche ou couché. Une attention particulière doit être accordée à la forme de l'articulation touchée.

Lorsque l'arthrite de l'articulation de la hanche est touchée, on observe généralement une atrophie musculaire.

Avant de commencer le traitement, le patient devrait être examiné. Il est préférable de faire immédiatement une échographie des articulations. Cette méthode peut être considérée comme la plus sûre et la moins chère. Comme les rayons X peuvent être pris rarement, ils ne peuvent pas fournir d’informations fiables après un certain temps.

Dans les situations controversées, l'IRM est prescrite, car cette méthode est la plus correcte, mais coûteuse. En outre, un patient souffrant d'arthrite doit passer un test d'urine et de sang qui déterminera la cause.

Traitement

Comme on l'a déjà noté, le traitement de l'arthrite est largement associé aux symptômes et à l'étiologie de la maladie. Après avoir déterminé les causes de l’inflammation, un rhumatologue prescrit un traitement en fonction du tableau clinique général. Cela peut inclure:

  • Les antibiotiques sont particulièrement nécessaires pour les arthrites purulentes et réactives. Lors de la prescription d'antibiotiques, il est nécessaire de prendre en compte leur effet négatif sur le corps. Par conséquent, bien que l'utilisation de médicaments à large spectre soit autorisée, les antibiotiques à ciblage étroit sont plus efficaces et font moins de mal au patient.
    Le traitement de l'arthrite de la hanche chez les enfants est compliqué par le fait qu'il est souvent impossible d'identifier un catalyseur d'inflammation. Les médicaments fortifiants et les immunomodulateurs sont souvent prescrits pour réduire les méfaits des médicaments. Pour l'arthrite, des antibiotiques à spectre étroit sont présentés, qui visent directement l'infection.
  • Les AINS sont le traitement standard de l’arthrite. Les médicaments non stéroïdiens soulagent rapidement l'inflammation et l'enflure, vous permettant de passer à la thérapie régénérative. Dans la période aiguë, des injections efficaces pour le début d'arthrite, qui incluent des médicaments anti-inflammatoires non hormonaux. S'ils ne vous aident pas, vous pouvez injecter des corticostéroïdes.
  • Chondroprotecteurs - avec une utilisation à long terme, ils permettent d'éliminer les modifications dégénératives du tissu cartilagineux. Il est nécessaire de prendre des chondroprotecteurs pendant au moins 6 mois. Les processus inflammatoires réduisent leur efficacité.
  • Exercise thérapeutique - des exercices de physiothérapie sont prescrits quel que soit le degré de lésion articulaire. Les exercices aident à renforcer le système musculaire et à réduire les symptômes atrophiques. Après la chirurgie et au cours des dernières étapes, il est recommandé de visiter la piscine.
  • Physiothérapie - aide à la période de non exacerbation de la pathologie, augmente la mobilité et améliore la nutrition de l'articulation. En physiothérapie, la magnétothérapie, les ultrasons, le traitement au laser, les séances de thérapie manuelle, etc. sont utilisés.
    Plus récemment, des séances d'acupuncture ont été proposées dans des centres orthopédiques nationaux. Le traitement par l'acupuncture vous permet de soulager les spasmes musculaires et de créer les conditions favorables à la reprise de la mobilité des patients.
    Les points d'acupuncture sont sélectionnés en fonction de l'emplacement de la lésion et de la douleur.

Les traitements non conventionnels de la polyarthrite rhumatoïde de la hanche ne peuvent remplacer la médecine officielle. L'auto-traitement conduit à un handicap.

Méthodes de traitement non traditionnelles

Pour traiter l'arthrite, comme toute maladie, vous devez commencer le plus tôt possible. Et cela devrait être fait sous la direction d'un spécialiste.

Les méthodes de traitement sont divisées en:

Ce dernier est utilisé si un traitement conservateur n’apporte pas les résultats escomptés.

L'arthrite purulente (septique, pyogénique) du TBS nécessite assez souvent une intervention chirurgicale. Avec leur aide, les contenus accumulés dans le sac articulaire, le plus souvent purulent, sont retirés et les médicaments injectés.

Si le traitement était retardé, il n'aurait pas dû avoir d'effet et l'articulation perdait sa capacité à remplir ses fonctions, et une arthroplastie était réalisée. Il s’agit du remplacement d’une articulation endommagée par un implant artificiel.

Approche conservatrice

Pour que le traitement conservateur soit efficace, il est nécessaire d’établir la cause de la maladie, si possible. Il est important pour tout type d'arthrite TBS. Mais il est particulièrement important d’établir la cause de l’arthrite infectieuse et réactive.

Comment une personne peut-elle traiter l'arthrite de la hanche?

  1. Le traitement de la coxite commence par la nomination d'anti-inflammatoires non hormonaux (ibuprofène, Movalis, Diclofénac, Ortofen, Ksefokam, Nise). Pour les enfants, il est généralement recommandé d'utiliser des suspensions de Nurofen (ibuprofène) ou de nimésulide (Nise).
  2. S'ils n'ont pas eu l'effet souhaité, le traitement est poursuivi avec des glucocorticoïdes (prednisone, hydrocortisone).
  3. Dans la plupart des cas, une antibiothérapie est pratiquée (azithromycine, spiromycine, ofloxacine, loméfloxacine).

Lorsque l’arthrite de la hanche est nécessaire, il est nécessaire de limiter sa charge et de ne jamais tenter de la résoudre tant que le médecin ne l’aura pas autorisé.

Une fois la période aiguë écoulée, vous devez aider le tissu cartilagineux à récupérer. À ces fins, des chondroprotecteurs (Artradol, Hondrolon), ainsi que des outils et des méthodes qui améliorent la circulation sanguine locale, servent. Ceux-ci comprennent:

  • Massages
  • Physiothérapie.
  • Gymnastique spéciale.
  • Remèdes traditionnels: diverses décoctions, teintures, pommades, compresses.
  • Vous pouvez utiliser les formes posologiques finies sous forme de gels et de crèmes. Ils remplacent avec succès les compresses par les recettes de grand-mère. Par exemple, utilisez la crème Alezan, Sustavit, etc.

Au stade de la récupération, les remèdes homéopathiques peuvent aider (Discus compositum, Target-T, Traumel).

L'arthrite est traitée en ambulatoire. Les patients hospitalisés dans les cas graves, ou s'ils ne peuvent pas déterminer la cause de l'inflammation.

Le traitement commence toujours par le soulagement de la douleur. Ensuite, l’objectif de la thérapie est de restaurer la mobilité de l’articulation, après quoi la maladie qui a provoqué la coxite doit être guérie.

De telles mesures thérapeutiques sont pratiquées:

  • pharmacothérapie - injections intra-articulaires de glucocorticoïdes (qui soulagent rapidement et efficacement la douleur), AINS (Nurofen, ibuprofène, ortofène, Ksefokam). Parfois, ils pratiquent une ponction de la cavité articulaire avec infusion d'antibiotiques (antiseptiques). Des chondroprotecteurs sont utilisés, ainsi que des médicaments: méthotrexate, célécoxib, remicade;
  • massage, thérapie d'exercice (en rémission);
  • prothèses TBS.

Des méthodes populaires appliquent une pommade pour le broyage. Par exemple, ceci: mélanger 1 cuillère à soupe.

l miel, oeuf cru, un petit morceau de cire d'abeille fondue.

Bon effet donne une compresse avec pommade camphre. Il est préparé comme suit: 5 g de poudre de camphre sont versés avec 0,5 l de térébenthine, la même quantité d’alcool, ajoutez 400 ml d’huile d’olive.

Vous pouvez également prendre des bouillons à partir de 3 c. l

tilleul et fleur de sureau et 250 ml d’eau chaude.

De très bons résultats sont obtenus en cas d'arthrite de la hanche, de thérapie par l'exercice. Il est effectué en position ventrale et comprend des exercices statiques dans lesquels le joint fonctionne, mais sans charges élevées.

Par exemple, vous pouvez lever votre jambe et la maintenir dans cette position pendant un certain temps. Les squats sont interdits.

Il est utile pour un patient de nager.

L'ensemble du processus de traitement comprend généralement plusieurs étapes. Au début de la maladie, la coxite est rapidement traitable.

Les médecins choisiront les méthodes de traitement en fonction du type de coxite. Cette maladie est considérée comme très grave et peut donc affecter gravement l'état de santé général.

Les enfants en bas âge peuvent particulièrement souffrir de la sepsie due à une complication. La coxite peut souvent être une manifestation de maladies plus dangereuses:

  • la leucémie;
  • infections spécifiques;
  • maladie systémique du tissu conjonctif.

Au début, ils ont recours à des méthodes conservatrices de traitement de l’arthrite articulaire de la hanche, ainsi que pendant la rémission et la récupération. Classiquement, ils peuvent être divisés en deux groupes:

  • des médicaments;
  • procédures physiothérapeutiques.

Une caractéristique de l'arthrite de la hanche est la douleur, qui gêne constamment le patient. La tâche des médecins est d'éliminer le syndrome douloureux et d'éliminer le processus inflammatoire.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens traitent très efficacement l’œdème, l’inflammation et la douleur. Ils ne peuvent aider que dans la première étape, mais ne guérissent pas, ils réduisent le processus d'inflammation infectieuse.

Si le patient ressent des crampes musculaires, le médecin lui prescrit des relaxants musculaires pour améliorer le flux sanguin.

Après l’arrêt du processus aigu et des résultats de l’examen, le médecin commence un traitement. Il visera à éliminer toute autre intervention chirurgicale.

Le traitement donnera l'occasion de restaurer l'articulation touchée. Lorsqu'il est possible de se débarrasser de la douleur, avec l'aide de médicaments, il est nécessaire de maximiser le métabolisme des tissus cartilagineux et de restaurer leur fonctionnalité.

À cette fin, la chondroïtine et la glucosamine sont utilisées. Ils contribuent à la restauration du cartilage et au développement supplémentaire du liquide synovial nécessaire à la lubrification des articulations.

La durée du traitement ne provoque pas d'effets secondaires, mais est assez longue de six mois à un an et demi. Ces médicaments ne sont efficaces qu’à un stade précoce de la maladie.

Lorsque le formulaire est en cours d'exécution, le cartilage est presque complètement détruit et les préparations ne peuvent pas créer de nouveau tissu cartilagineux.

Les relaxants musculaires ont pour but de se débarrasser des spasmes musculaires. Les médicaments les plus couramment prescrits sont Mydocalm et Sirdalud. Ils éliminent les spasmes musculaires et accélèrent la circulation sanguine.

En raison de la maladie, l'écart entre les articulations devient trop étroit au fil du temps, ce qui rend impossible l'utilisation de médicaments dans le processus de traitement. Parfois, les médecins n'injectent pas de drogues dans l'articulation elle-même, mais à proximité.

On a souvent eu recours à la nomination de l'acide hyaluronique en tant que lubrifiant artificiel. Les corticostéroïdes hormonaux ou les chondroprotecteurs sont utilisés pour les injections.

En plus du traitement médicamenteux, l’arthrite de la hanche comprend également:

La polyarthrite rhumatoïde de l'articulation de la hanche, dont nous avons décrit les symptômes, comme la plupart des maladies rhumatismales, n'est pas complètement guérie. Aujourd'hui, la maladie peut être contrôlée par une combinaison d'anti-inflammatoires et d'autres traitements.

Le but de la thérapie est le soulagement de la douleur et le retour de la mobilité aux articulations malades.

La physiothérapie régulière est souvent un élément important du traitement, car l'exercice aide à maintenir la mobilité articulaire et à développer les muscles.

Un autre élément important de la thérapie est l'utilisation de la chaleur ou de l'électrothérapie. Dans les phases ultérieures, une intervention chirurgicale est inévitable: l’articulation détruite est remplacée par une prothèse ou, si cela n’est pas possible, elle est renforcée.

En outre, un régime alimentaire spécial peut soutenir la thérapie. Utile pour les patients atteints de rhumatisme inflammatoire chronique est un régime avec le moins de plats à base de viande, car les saucisses et la viande contiennent de l'acide arachidonique qui favorise l'inflammation.

Ainsi, la polyarthrite rhumatoïde de l'articulation de la hanche, dont les symptômes et le traitement sont décrits dans la littérature, est une maladie qui peut être vaincue, mais assez difficile.

Le traitement de l’affection susmentionnée peut être effectué à l’aide de la médecine traditionnelle, qui a longtemps fait ses preuves dans la lutte contre de nombreuses maladies graves.

Compresses de la renoncule. Les feuilles de cette plante ont un excellent effet analgésique. Quelques feuilles d’aube doivent être aspergées d’eau bouillante, enveloppées dans de la gaze et fixées aux endroits touchés. Gardez une telle compresse devrait être au moins 20 minutes.

Bath with larkspur - un excellent remède traditionnel contre l'arthrite. 200 g de racine coupée de l'alouette doivent être brassés dans 10 litres d'eau. La consistance finie doit être versée dans le bain et y rester environ 30 minutes. Cette procédure doit être effectuée quotidiennement jusqu'à la disparition complète des symptômes désagréables.

Cure de l'arthrite de la hanche chez un enfant est possible avec l'aide de miel. Ce produit contient une énorme quantité d'oligo-éléments et de vitamines bénéfiques, qui ont un effet positif sur l'état des articulations.

Le miel améliore également la production de liquide intra-articulaire. Ce remède populaire peut être utilisé pour le massage.

Avant que la procédure ne commence, le joint douloureux doit être réchauffé avec un coussin chauffant, puis seulement avec de légers mouvements circulaires si le miel doit être réchauffé dans un bain-marie.

Le massage devrait être effectué pendant 20 minutes. Immédiatement après la procédure, il est nécessaire de mettre de la gaze pliée en plusieurs couches directement sur le miel et de tout réchauffer avec une écharpe.

Après 2-3 heures, la gaze doit être retirée et la peau traitée doit être lavée à l'eau tiède. Le cours d'un tel traitement est de 10 séances.

Les 3 premières procédures sont effectuées quotidiennement et les suivantes - au cours d'une journée.

Un autre excellent remède à la maison pour l'arthrite chez un enfant est la compresse de feuilles de chou. La feuille de chou doit être lavée, un peu de pétrissage, couvrir avec du miel de sarrasin et se fixer à l'articulation touchée.

Il ne reste plus qu'à envelopper tout le film et à l'isoler. Cette procédure est souhaitable pour effectuer le soir et garder la compresse toute la nuit.

Comme le montre la pratique, des résultats positifs apparaissent assez rapidement.

La prévention de l'arthrite de la hanche est très importante. Toutefois, si la maladie s'est déjà fait sentir, vous ne devez en aucun cas retarder le traitement chez un médecin.

Au stade initial, il est beaucoup plus facile de se débarrasser des symptômes désagréables que lorsque la maladie est déjà devenue chronique. Il est également très important de traiter avec soin le traitement des remèdes traditionnels de l’arthrite.

Les recettes maison provoquent souvent une réaction allergique.

Il convient de noter quelques points essentiels du traitement:

L'arthrite de la hanche est une maladie très dangereuse, accompagnée d'une détérioration importante de l'état général du corps. En cas de complications, un choc toxique infectieux peut se former.

Il est également possible que l'infection se propage dans tous les systèmes du corps (septicémie). Dans le groupe à risque en premier lieu sont les jeunes enfants.

La cooxite peut être une caractéristique des maladies telles que:

  • leucémie
  • infections spécifiques
  • maladie systémique du tissu conjonctif.

Si vous commencez le traitement à temps, alors avec l'aide des méthodes modernes de traitement, la maladie peut souvent être rapidement éliminée ou la gravité du traitement peut être réduite, empêchant ainsi la déformation des structures articulaires.

Premiers secours

Pour soulager la douleur intense et réduire la fièvre, un médecin peut recommander de boire de l'Ortofen, de l'Ibuprofen, du Nise ou un autre anti-inflammatoire non stéroïdien. Ces fonds réduisent la douleur et l'inflammation.

Les enfants peuvent recevoir Nurofen ou Nise dans une dose spéciale pour enfants sous forme de suspension.

Il est également important de maintenir l'articulation touchée dans une position calme. Il est interdit de charger ou de «développer» l'articulation douloureuse de la hanche.

En cas de fortes douleurs et de températures élevées, les AINS, à savoir les médicaments inflammatoires non stéroïdiens, sont prescrits:

  • Ortofen,
  • Ibuprofène (Nurofen),
  • Nise
  • Ksefokam et autres.

Ces fonds réduisent ou éliminent complètement la douleur et atténuent d'autres points d'inflammation négatifs.

Pour les enfants, Nurofen (Ibuprofen) ou Neis (Nemesulide) seront le plus souvent utilisés. Ces médicaments sont la version pour enfants, en suspensions.

Il est important de fournir aux membres du patient la paix et le confort nécessaires. La gymnastique indépendante est strictement interdite, il n'est pas recommandé de "développer" ou de charger l'articulation douloureuse si un diagnostic d'arthrite de la hanche est diagnostiqué.

Arthrite de la hanche - les premiers symptômes et le schéma thérapeutique

L’arthrite ou coxite de la hanche est une maladie inflammatoire des tissus articulaires qui résulte de la réaction d’un organisme à la pénétration de bactéries ou de virus dans les tissus, ou d’une attaque des tissus articulaires par le système immunitaire du corps à la suite de son dysfonctionnement.

À la différence des pathologies dégénératives (arthrose), le processus inflammatoire se produit dans la muqueuse (synoviale) de la cavité articulaire et ne s'étend que dans les derniers stades au cartilage articulaire et à l'os.

Les causes

Tous les types d'arthrite se divisent en deux groupes principaux selon la cause de leur survenue: infectieuse et inflammatoire.

L'arthrite infectieuse comprend les types de maladie suivants:

  • arthrite purulente (pyogène),
  • causée par une infection spécifique,
  • réactif,
  • post-infectieux.

L'arthrite réactive est associée à un certain nombre de maladies infectieuses causées par la flore intestinale (Salmonella, Shigellose, Yersiniose), des micro-organismes urogénitaux (chlamydia, mycoplasmes, ureaplasma) et certaines autres infections. En même temps, les microbes et les antigènes ne sont pas détectés dans la cavité articulaire et la membrane synoviale. Cette forme de maladie entraîne rarement une lésion de la hanche chez l'adulte.

Les pathologies inflammatoires comprennent des affections associées à des allergies, une agression du système immunitaire, des troubles métaboliques, certains syndromes héréditaires et des maladies oncologiques.

Classification

Les types les plus courants d'arthrite fémorale sont:

  1. Le rhumatoïde est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire attaque des articulations saines et combat les infections.
  2. Gouteuse - une attaque se produit en raison du niveau élevé d'acide urique et de la formation de cristaux.
  3. L'arthrose est une maladie dégénérative des articulations, plus fréquente chez les personnes âgées.
  4. Bursite - cette affection implique une inflammation de la bourse (petits sacs remplis de liquide qui aident à réduire les frictions entre les os et les autres structures en mouvement des articulations).
  5. Psoriatic - causé par le psoriasis, affectant souvent non seulement la peau, mais aussi les articulations.
  6. Infectieux - peut être causé par une infection, un virus ou une bactérie;
  7. Réactif - se développe en raison de la présence d'une infection dans les voies urinaires, les intestins ou d'autres organes.
  8. Le juvénile est un type d'arthrite chez les enfants, accompagné de nombreux symptômes.

C'est pourquoi il est si important d'avoir un examen complet, y compris un diagnostic différentiel.

Symptômes de l'arthrite de la hanche

Dans l'arthrite de la hanche, les symptômes sont lents et dépendent en grande partie des caractéristiques individuelles du corps humain et de la cause de l'arthrite. Chez les jeunes, le coxite a un développement plus rapide.

Au début de la maladie, on ressent une sensation de fatigue rapide de l'articulation, il y a une raideur des mouvements le matin, il y a une douleur dans les muscles, une douleur dans l'articulation et l'aine. Au fur et à mesure que la coxite progresse, la mobilité articulaire diminue encore plus, l'inflammation des tissus articulaires se joint, l'exsudat s'accumule à l'intérieur de celle-ci, ce qui entraîne l'apparition d'une tumeur importante, des rougeurs et l'articulation peut sembler brûlante au toucher.

Dans les cas plus avancés, l'articulation perd complètement sa mobilité, il devient très difficile, voire impossible, de remplir ses fonctions.

Dans certains cas, le développement aigu possible de la coxite, dont les symptômes au début de la maladie sont similaires à ceux d'un rhume ou une grippe. Des manifestations telles qu'une forte fièvre, une perte d'appétit, des frissons, une faiblesse, des courbatures et des articulations sont observées, suivies des symptômes de lésions articulaires. De tels symptômes sont plus fréquents avec l'arthrite purulente de l'articulation de la hanche. Si à ce stade la maladie n'est pas effectuée des mesures thérapeutiques, alors elle devient chronique.

Dans le cas de la coxite rhumatoïde, ainsi que des dommages à l'articulation, tout le corps est impliqué dans le processus pathologique. La déformation des membres, l'anémie, la colite, la constipation et d'autres manifestations sont possibles.

Diagnostics

La coxite de l'articulation de la hanche étant caractérisée par des symptômes prononcés, le médecin peut, sans examen préalable, poser un diagnostic préliminaire ainsi qu'une estimation du degré de dégradation du corps. Dans le même temps, il effectue un diagnostic clinique:

  1. Détermine l'intensité de la douleur par la palpation;
  2. Identifie s'il y a des différences de longueur de jambe;
  3. Examine la présence de restrictions sur le mouvement des articulations;
  4. Détermine le degré de sensibilité et l'adéquation de l'apport sanguin aux jambes;
  5. Détecte une atrophie musculaire.

Après avoir effectué un diagnostic clinique, il est nécessaire d'effectuer des diagnostics instrumentaux et de laboratoire, qui comprennent:

  1. Radiographie du bassin.
  2. Radiographie axiale.
  3. TDM, IRM, échographie, scintigraphie (si nécessaire).
  4. Ponction articulaire et analyse du liquide synovial.

Traitement de l'arthrite de la hanche

En fonction de la cause et du stade d'arthrite de l'articulation de la hanche, son traitement peut être effectué par un rhumatologue, un chirurgien, un chirurgien traumatologue-orthopédiste, un spécialiste de la tuberculose. Au stade aigu, un plâtre est appliqué pour assurer un déchargement et un repos maximum de l'articulation de la hanche.

La pharmacothérapie est réalisée en tenant compte de l'étiologie de la coxite et peut inclure la prise de:

  • AINS. Aucun traitement de l'arthrite, y compris de l'articulation de la hanche, ne peut se passer de la prise d'AINS (médicaments non stéroïdiens conçus pour éliminer l'inflammation). Ces outils aident non seulement à soulager la douleur, mais également à réduire l’enflure, à réduire la perméabilité vasculaire. Une personne ressent l’effet après la première dose. Ceux-ci comprennent des médicaments tels que l'ibuprofène, le diclofénac, le kétorolac, le kétoprofène et d'autres. Cependant, ils ont des côtés négatifs - leur action est courte et la liste des effets secondaires est assez impressionnante. Les plus dangereux d'entre eux sont: une diminution du nombre de leucocytes et d'érythrocytes dans le sang, une augmentation de l'activité des enzymes hépatiques, l'apparition de symptômes d'hépatite, une altération de la fonction rénale, une augmentation de la pression artérielle, le développement d'un ulcère à l'estomac et des saignements gastriques.
  • Myorelaxants. Ils sont conçus pour détendre les muscles, car la contraction musculaire involontaire est toujours un problème associé à l’arthrite de la hanche. Ce mécanisme de défense d'un organisme provoque de grandes difficultés pour une personne qui tente d'effectuer un mouvement avec un membre.
  • Analgésiques locaux. Souvent, afin de réduire les risques d'effets secondaires, les médecins prescrivent des analgésiques qui doivent être appliqués à l'extérieur. Dans ce cas, nous parlons de moyens tels que dolit-gel, bengey, voltaren-emulgel, fastum, apizatron et autres crèmes, gels et baumes. Leur avantage indéniable sur les moyens à prendre par voie orale est qu’ils affectent l’articulation localement et ne pénètrent pas dans le tractus gastro-intestinal. Cependant, ce traitement présente également un inconvénient: l’articulation de la hanche est éloignée de la surface de la peau, ce qui signifie qu’un effet local aura un effet modéré;
  • Minéraux Nécessaires pour recevoir sont des médicaments minéralisant les os. Ceux-ci incluent Vitrum Calcium, Teravit, Biovital, Kaltsimin. Ils doivent être pris par les personnes qui ont des problèmes nutritionnels et sont incapables d'obtenir toutes les substances nécessaires à partir des aliments. Entre-temps, il n’ya pratiquement aucune contre-indication sérieuse à l’utilisation de tels additifs, à l’exception de l’intolérance individuelle des composants dans leur composition.
  • En plus de limiter la mobilité, les muscles qui sont en tension depuis longtemps commencent à se faire mal. Des moyens tels que mydocalm, baclofen et sirdalud peuvent faire face à la tension musculaire, soulager la douleur et retrouver la mobilité des membres. Naturellement, comme d’autres médicaments, ils ont des effets indésirables, dont les plus fréquents sont: troubles du sommeil, vertiges, troubles gastro-intestinaux, nausées, diminution de la pression artérielle. Cependant, ces phénomènes négatifs lors de la prise de petites doses disparaissent rapidement ou peuvent ne pas se produire du tout. Bien que les douleurs musculaires ne puissent en aucun cas être tolérées (les muscles manquent d'oxygène et n'éliminent donc pas les produits métaboliques, il en résulte une douleur qui intensifie le spasme).
  • Antibiotiques. Si l'arthrite articulaire de la hanche a été causée par une maladie infectieuse, il faut d'abord en éliminer la source. Pour ce faire, prescrire des antibiotiques ou des antiviraux, tout en parallèle, le patient doit prendre des anti-douleurs et des anti-inflammatoires.

Si les tentatives de traitement conservateur de l'arthrite sont inefficaces, en cas de douleur chronique et de limitation persistante de la fonction articulaire, la question de l'intervention chirurgicale (synovectomie, arthroplastie totale de la hanche, arthroplastie, arthrodèse, arthrostomie, etc.) est résolue.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle dispose dans son arsenal de fonds suffisants pour le traitement de l'arthrite à domicile, en particulier au stade initial.

  1. Mélanger le sel et la moutarde sèche dans les proportions 2: 1. Après avoir ajouté de la paraffine, vous obtenez une masse, qui ressemble en quelque sorte à une crème. Vous devez le laisser régler du jour au lendemain et il sera prêt à être utilisé. La région de l'articulation touchée doit être frottée avant le coucher, jusqu'à ce que la pommade soit complètement absorbée par la peau. Dans la matinée, laver l'endroit avec de l'eau tiède. En cas de gonflement, pour réduire leur volume, la zone traitée avec une pommade doit être bandée et réchauffée.
  2. Bains d'ortie. Au début, les solutions d’eau contenant des orties fraîches ou séchées aident à faire face au syndrome douloureux. Prenez 4 kg d'ortie, versez de l'eau et laissez bouillir pendant 30 minutes. Le bouillon obtenu est ajouté à un bain chaud (pas plus de 40 ° C). La durée de la procédure est de 20 minutes.
  3. Mélange ail-citron. Écrasez 3 citrons, 120 g de céleri et 60 g d'ail. Mettez dans un bocal, versez 2 litres d’eau bouillante et enveloppez une couverture chaude. Laisser agir 12 à 14 heures pour insister. Avant le repas, buvez 70 ml du médicament. Traiter pendant 30 jours.
  4. Pommes au chou. Les feuilles de chou enduites de miel s'imposent à la zone touchée. Recouvert d'une pellicule de plastique, isolé. Le matin, la compresse est retirée, le joint est lavé à l'eau tiède. L'application apaise, élimine la douleur. De cette façon, 30 jours sont traités. Avant la procédure, le point sensible est légèrement caressé et frotté.
  5. Lotions à la propolis. Serviette imbibée de propolis. À cette fin, il est mis dans une ruche pour la période hivernale. Le tissu avec de la colle d'abeille est appliqué sur le joint. La procédure aide à soulager les symptômes de la radiculite, l'arthrite, aide aux luxations

La réussite de la confrontation de la maladie dépend du traitement initié en temps voulu. Dans la majorité des cas, il est possible d'empêcher la destruction complète du cartilage. L'arthrite de la hanche est particulièrement dangereuse pour les enfants. Par conséquent, dès les premiers symptômes indésirables, consultez un spécialiste.

Prévisions

Le résultat de l'arthrite peut être une raideur facile et une ankylose complète de l'articulation de la hanche. Complication de l'arthrite purulente peut être un choc infectieux-toxique ou une septicémie. Un traitement complet et opportun permet de minimiser les dysfonctionnements de l'articulation de la hanche et de prévenir l'apparition de l'arthrose.

Afin de prévenir l’arthrite, il est nécessaire de surveiller le poids, de traiter sérieusement le traitement de toute infection et des maladies associées, de réaliser une ECP des plaies pénétrantes des articulations.