Caractéristique complète de l'arthrite: types, causes, symptômes, diagnostic et traitement

L'arthrite est le nom commun pour un groupe de maladies des articulations de nature inflammatoire d'origine différente. L'inflammation d'une ou de plusieurs articulations simultanément peut être à la fois une maladie indépendante et une manifestation de la pathologie systémique du corps.

Qu'est-ce que l'arthrite dans un sens accessible? En termes simples, il s'agit d'une inflammation du cartilage, de la membrane synoviale, de la capsule, du liquide articulaire et d'autres éléments de l'articulation.

Il existe plus de 10 types d'arthrite (plus en détail à leur sujet - plus loin dans l'article). Le mécanisme de développement de différents types de la maladie est presque le même, à quelques nuances près.

La pathologie affecte négativement la qualité de vie du patient, ses principaux symptômes: douleur, gonflement et rougeur de la zone touchée, fièvre locale, restriction de mouvement, déformation des articulations. Il devient difficile pour une personne d’accomplir des activités quotidiennes et, en cas de progression grave de la maladie, même des mouvements élémentaires. L'arthrite chronique à long terme entraîne souvent une immobilisation totale ou partielle du groupe de personnes handicapées.

Tout type d'arthrite est traitable (certains types sont meilleurs et plus faciles à soigner, d'autres sont pires), surtout maintenant (l'article a été écrit en 2016), alors que de nombreuses techniques médicales ont été développées et appliquées avec succès, vous permettant de traiter efficacement non seulement les symptômes. maladie, mais aussi avec sa cause et son effet.

Les médecins des trois spécialités suivantes peuvent traiter l'arthrite: rhumatologue, arthrologue, orthopédiste et traumatologue. Si une inflammation des articulations s'est développée dans le contexte de la tuberculose, de la syphilis, de la brucellose ou d'une autre infection, l'accent est mis sur le traitement de la maladie sous-jacente, qui est traitée par le médecin, le spécialiste des maladies infectieuses ou le dermatologue-vénéréologue.

Ci-dessous, je vais décrire en détail les types, les causes et les symptômes de l'arthrite, parler des méthodes modernes de diagnostic et des méthodes de traitement de la maladie.

Types d'arthrite

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Traitement de l'arthrite, symptômes, signes, causes, analyse complète de la maladie

En médecine, on connaît un certain nombre de maladies dont les causes, la psychosomatique et l’étiologie ne sont toujours pas étudiées ou très mal étudiées. Parmi eux se trouve une maladie des grandes et petites articulations - l'arthrite. Les causes de la pathologie peuvent être complètement différentes.

Description

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour l’arthrite.» Pour en savoir plus.

L'arthrite est le nom collectif d'une maladie articulaire caractérisée par une lésion simple, (monoarthrite) ou massive (polyarthrite) des articulations, qui consiste en un amincissement du tissu cartilagineux.

Les changements pathologiques sont dus à une altération des processus métaboliques intra-articulaires, entraînant une augmentation de la membrane synoviale, entraînant la prolifération des tissus avec la destruction du cartilage. L'excès de liquide stimule l'inflammation, la douleur survient, la fièvre apparaît. Une telle maladie n’est pas rare chez les médecins: seule dans la Fédération de Russie le nombre de cas augmente chaque année, un patient sur six devient invalide.

Psychosomatique

Les causes d'apparition ne sont pas seulement externes, mais aussi internes:

  1. La dépression.
  2. Expériences
  3. Mauvaise humeur.
  4. Anomalies mentales.
  5. Se sentir seul.

Cependant, les substances psychosomatiques ne sont pas la seule cause d'inflammation. Facteurs provocateurs:

  • boire de l'alcool;
  • régime alimentaire malsain;
  • âge avancé;
  • surpoids;
  • pas actif ou, à l'inverse, trop actif;
  • niveaux élevés d'acide urique.

Causes des maladies articulaires

Les causes d'arthrite suivantes sont distinguées:

  1. L'hérédité.
  2. Faible immunité.
  3. Maladies infectieuses.

Les causes de l'arthrite, ses substances psychosomatiques, sont encore mal comprises. Une chose est claire: la maladie recherche un faible d'esprit. Les personnes à risque sont celles qui ne peuvent être qualifiées de résistantes au stress.

La maladie est dangereuse car avec de multiples lésions des articulations, leur déformation commence et le mouvement est complètement perturbé. Avec le début tardif du traitement, l'invalidité d'une personne est fournie dans les 5 à 10 ans.

Les symptômes

  1. Douleur dans les articulations, qui survient pendant le mouvement, au repos.
  2. Difficulté de mouvement causée par une déformation, un gonflement.
  3. Une articulation enflée qui ressemble à un mamelon envahi par la végétation.
  4. Déformation de petites articulations (par exemple, les doigts).
  5. Rougeur de la plaie, fièvre.
  6. Fièvre lors de l'exacerbation, membres douloureux. Dans de tels cas, la personne "tremble", elle ne peut pas se réchauffer même sous une couverture très chaude.
  7. Les changements aux rayons X montrent des modifications de la structure des tissus articulaires, des lésions, le degré d'amincissement des tissus cartilagineux.

Les symptômes de l'arthrite peuvent apparaître progressivement: la pathologie se manifeste d'abord par des sensations de léger gonflement, une gêne lorsque l'articulation est fléchie ou dans les phalanges des doigts, puis une douleur aiguë se produit.

L'arthrite, dont les symptômes sont très similaires à ceux de l'arthrose, présente deux signes distinctifs: une douleur même au repos (l'arthrose ne fait mal que pendant le mouvement de l'articulation) et une fièvre, qui n'est pas observée pendant l'arthrose.

Types d'arthrite

Les symptômes de la pathologie apparaissent différemment, mais pas toujours immédiatement. Les symptômes apparaissent en fonction du type de lésion diagnostiqué chez le patient.

Il est divisé en deux groupes:

  • primaire;
  • se manifester en même temps que d'autres maladies.

L'arthrite primaire survient spontanément et l'inflammation n'est déclenchée par aucun symptôme étranger.

Ce groupe a plusieurs types de destruction du cartilage:

Le deuxième groupe est l'inflammation du tissu cartilagineux de l'articulation après une maladie infectieuse. Ceux-ci comprennent:

  • la brucellose, l'arthrite;
  • à facettes;
  • la borréliose;
  • violet;
  • hémachromateux;
  • psoriasique;
  • arthrite réactive.

Pour un exemple plus clair, prenons l'arthrite de Brucella. La brucellose est une maladie transmise à l'homme par le biais de produits d'origine animale (lait, viande). Lorsqu'il est infecté, il affecte presque tous les organes et systèmes, y compris les articulations. La bactérie Brucella est à l'origine de l'infection. Ainsi, la brucellose est une arthrite résultant de la brucellose.

Diagnostics

Même "négligée" ARTHRITIS peut être guérie à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Pour le bon diagnostic nécessite un bon diagnostic. Ses difficultés sont dues au fait que les causes, l’étiologie et les substances psychosomatiques de la maladie ne sont pas bien comprises.

Le diagnostic primaire consiste à rechercher les causes de l'inflammation, l'emplacement de la lésion et l'intensité de la douleur. Le patient est interrogé en détail sur le mode de vie, la nutrition, la présence / l’absence d’allergies, les maladies infectieuses antérieures, les maladies héréditaires.

Diagnostic secondaire - le rendez-vous des tests nécessaires pour confirmer le diagnostic:

  1. Faites un historique détaillé de la maladie (afin qu'aucun détail ne soit oublié).
  2. Établissez un diagnostic préliminaire, identifiez son "union" avec d'autres maladies (infectieuses / non infectieuses).
  3. Créer un tableau clinique caractéristique de l'apparition d'une inflammation.
  4. Identifier les méthodes de recherche (laboratoire, instrumentale).
  5. Enquêter sur le liquide synovial.

Une telle variété de méthodes est due à une connaissance insuffisante du traitement adéquat. Les méthodes traditionnellement utilisées pour poser un diagnostic correct ne permettent pas toujours de déterminer avec exactitude la cause de la douleur aux fins du traitement.

Traitement

Comment traiter l'arthrite? Le choix de la méthode dépend du type de maladie, des causes d'inflammation, du degré de négligence, de la progression de la maladie.

Les principales étapes du traitement:

  1. Soulager l'inflammation des articulations.
  2. Réduire la douleur.
  3. Prendre des corticostéroïdes pour prévenir le retour de la maladie.
  4. Parfois prescrit une cure d'antibiotiques.
  5. Le cours de massage thérapeutique, gymnastique thérapeutique.

L'acceptation des anti-inflammatoires non stéroïdiens est obligatoire pour le traitement de toute maladie associée au système musculo-squelettique. Habituellement nommé:

Le choix des médicaments dépend du patient, de son âge, du type de maladie et de la présence de maladies interdisant l’utilisation de médicaments non stéroïdiens. Les AINS sont excellents pour soulager la douleur, mais si le syndrome de la douleur est fortement prononcé, des analgésiques puissants sont également prescrits.

Les corticostéroïdes ne sont prescrits que dans les cas les plus extrêmes où il n'était pas possible d'éliminer le processus inflammatoire avec des médicaments non stéroïdiens. Comme il s’agit d’un groupe de médicaments contenant des hormones, les doses et les conditions d’administration sont minimales, elles sont nommées à la lettre par le médecin et prises sous sa surveillance vigilante.

La prise d'antibiotiques est indiquée dans le cas d'interventions chirurgicales visant à prévenir le développement d'une gangrène, d'infections, etc.

Le traitement de l'arthrite avec des remèdes populaires n'est possible que sous la supervision du médecin traitant.

Réhabilitation

Le traitement de rééducation n’est effectué qu’après inflammation, douleur, élimination de la déformation des articulations, suppression de la fièvre et recul de la maladie.

Le cours de rééducation comprend:

  1. Physiothérapie.
  2. Massage thérapeutique.
  3. Physiothérapie.
  4. Natation
  5. Régime spécial.
  6. La présence d'émotions positives.
  7. Maintenir un mode de vie sain.

Conclusion

L'arthrite est le nom collectif pour toutes les lésions du tissu articulaire. Sa psychosomatique n’est pas bien comprise, mais on pense que son état psychologique affecte à la fois la survenue d’une inflammation et la rapidité de son rétablissement. Le diagnostic implique un ensemble complexe d’études; il est nécessaire de confirmer le diagnostic et de déterminer le type de maladie.

Le traitement vise à soulager l'inflammation, à soulager la douleur, et ensuite seulement à restaurer la structure du cartilage, à éliminer d'autres symptômes. Si, en plus des changements dans les tissus, une infection est présente dans le corps, toutes les actions doivent viser à le supprimer. Plus le patient se plaint tôt, plus le diagnostic est posé, plus il est probable que le tissu cartilagineux se rétablisse sans autres complications.

Pour le traitement et la prévention de l'arthrite, nos lecteurs utilisent la méthode de traitement rapide et non chirurgicale recommandée par les rhumatologues les plus réputés en Russie, qui ont décidé de s'opposer au chahut pharmaceutique et ont présenté un médicament qui TRAITAIT VRAIMENT! Nous nous sommes familiarisés avec cette technique et avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite

Le traitement doit être instauré dès que possible.

Comment oublier les douleurs articulaires et l'arthrite?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et des douleurs systématiques...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre ARTRITA! En savoir plus >>>

Voulez-vous recevoir le même traitement, demandez-nous comment?

Arthrite - Description, symptômes, causes, degrés, premiers signes et traitement

L'arthrite est une maladie inflammatoire des articulations. Dans l'arthrite, une personne ressent des douleurs lors de mouvements actifs, de flexions et d'extensions, ainsi que lors de la marche, si les articulations des jambes sont enflammées. Parfois, la peau située au-dessus de l'articulation douloureuse commence à virer au rouge, il y a une fièvre locale ou une fièvre générale.

Examinons de plus près le type de maladie, les causes et les premiers signes qui en sont caractéristiques, ainsi que le meilleur traitement de l'arthrite chez l'adulte.

Qu'est-ce que l'arthrite?

L'arthrite est le terme cumulatif pour les maladies inflammatoires des articulations, dont le principal symptôme est une douleur aux articulations, en particulier lors de la marche ou de la force physique.

La maladie est causée par une altération des processus métaboliques au sein de l'articulation, ce qui entraîne une augmentation de la membrane synoviale, entraînant la prolifération des tissus et la destruction du cartilage. L'excès de liquide dans l'articulation entraîne la stimulation de l'inflammation et l'apparition de douleurs et de fièvre.

Les symptômes de l'arthrite peuvent se manifester progressivement, en commençant simplement par une légère sensation de gonflement et d'inconfort dans la courbure de l'articulation ou des phalanges des doigts, puis se manifestent par une douleur aiguë et d'autres symptômes.

L'arthrite est divisée par localisation:

  • monoarthrite - une maladie de l'arthrite d'une articulation;
  • oligoarthrite (deux ou trois zones touchées);
  • polyarthrite - une maladie de l'arthrite plus de 3 articulations.

Selon la nature des changements qui se produisent, l’arthrite est divisée en:

  • inflammatoire, qui se caractérise par la présence d'une inflammation,
  • dégénératif, quand il y a d'abord une malnutrition du cartilage, une dystrophie, un changement dans l'apparence de l'articulation touchée, suivie de sa déformation.

L'arthrite peut être aiguë et chronique:

  • L'arthrite aiguë se développe rapidement, accompagnée d'une douleur aiguë et d'une inflammation des tissus qui disparaissent en 2-3 jours.
  • L'arthrite chronique évolue progressivement et se transforme lentement en une maladie grave.

En raison de l'origine de la maladie:

  • Arthrite infectieuse ou purulente. Manifesté sous l'influence d'une infection spécifique.
  • La polyarthrite rhumatoïde. Formé en raison de la prévalence de maladies infectieuses-allergiques. Ce type est plus dangereux que le premier, car il débouche souvent dans une inflammation chronique. Si la polyarthrite rhumatoïde n'est pas traitée, le patient peut avoir des difficultés à marcher.
  • Polyarthrite rhumatoïde juvénile. Cette espèce se rencontre principalement chez les enfants de moins de 16 ans. Malheureusement, l'étiologie de la maladie reste inexplorée, mais elle a de graves conséquences: difficulté à marcher et invalidité des enfants.
  • Réactif. L'arthrite réactionnelle se manifeste principalement par des modifications du système immunitaire chez les personnes héréditaires à une utilisation inadéquate des complexes antigéniques. L'arthrite réactive devient parfois la conséquence de nombreuses infections. Le plus souvent, il s'agit d'une conséquence de l'entérocolite transférée.
  • Arthrite goutteuse. Une articulation est généralement touchée, une crise de douleur se développe généralement la nuit ou tôt le matin, sans traitement, les crises se reproduisent plus souvent et durent plus longtemps, le taux d'acide urique dans le sang est élevé.
  • Arthrose. Les joints échouent pendant plusieurs années. Un signe caractéristique est un resserrement des doigts ou des orteils. C'est dangereux qui peut frapper la colonne vertébrale. Peut commencer à gonfler et à faire mal.
  • Traumatique. Il se manifeste par la présence de lésions articulaires ouvertes et fermées et dans le cas de blessures légères régulièrement.
  • Le rhumatisme est une maladie chronique du tissu conjonctif avec une lésion primaire du cœur et des articulations. Son étiologie n'est pas claire non plus, pas plus que les causes de la polyarthrite rhumatoïde;
  • L'arthrose est une forme d'arthrite qui affecte particulièrement les articulations et les tissus périarticulaires sans toucher les autres organes.

Raisons

La cause exacte et non équivoque de l'arthrite n'est pas encore identifiée, mais les médecins ont identifié certains facteurs pouvant déclencher le développement de l'arthrite. Considérez-les:

  • infections causées par des bactéries, des champignons, des virus;
  • les allergies;
  • troubles métaboliques;
  • un traumatisme;
  • manque de vitamines (carence en vitamines);
  • apport insuffisant d'éléments nutritifs
  • maladies du système nerveux;
  • troubles du système immunitaire;
  • stress excessif sur les articulations;
  • mauvaise alimentation, incl. boire de l'alcool;
  • surpoids;
  • troubles des glandes endocrines;
  • prédisposition génétique;
  • les morsures d'insectes, telles que les guêpes, les abeilles, etc.
  • hypothermie (hypothermie);
  • certaines maladies: tuberculose, brucellose, goutte, dysenterie, gonorrhée.

Ces facteurs portent un coup assez grave aux articulations, qui peut à la longue causer le développement de l'arthrite. En outre, parmi les principaux facteurs responsables de la formation du processus inflammatoire dans les éléments de liaison, on trouve l'exercice excessif, les traumatismes, les troubles métaboliques, les maladies du système nerveux.

Les maladies héréditaires des articulations et des os, le tabagisme et le surpoids contribuent également à l'arthrite.

Symptômes de l'arthrite

Le symptôme principal de l'arthrite est la douleur dans une ou plusieurs articulations. Au début, ils sont faibles et n’ont pratiquement aucun effet sur la vie normale d’une personne. Au fil du temps, le syndrome douloureux augmente: la douleur devient onduleuse, aggravée par les mouvements, la nuit et plus près du matin. L'intensité de la douleur varie de légère à très forte, ce qui la rend très difficile pour tout mouvement.

  • raideur matinale
  • gonflement,
  • rougeur de la peau
  • augmentation de la température locale dans la zone d'inflammation,
  • détérioration de l'activité motrice du patient,
  • restriction de sa mobilité
  • la formation de difformités persistantes des articulations.

Il est important de se rappeler que les premiers signes d'arthrite sont la douleur. Au début, ils sont légers, particulièrement prononcés dans la période aiguë et peuvent changer dans l'arthrite chronique (faiblement exprimés pour très sévères et vice versa). Comme mentionné ci-dessus, les symptômes peuvent varier selon les types de maladie.

Causes et traitement de l'arthrite

Chaque patient sur 4 se rend chez le médecin avec une plainte de douleurs articulaires accompagnée d'une mobilité réduite. Considérez l’une des causes de cette maladie - l’arthrite: causes, stades de développement et mesures préventives.

Stades de développement de la maladie

Combinez vos doigts pour saisir un stylo à bille, tournez votre poignet pour ouvrir la porte, pliez vos genoux pour nouer vos lacets - chaque jour, nous effectuons de nombreux mouvements simples. S'ils ne font pas mal, nous ne les remarquons pas du tout. Cependant, pour toute une armée de personnes souffrant d'arthrite, même ces mouvements mineurs peuvent se transformer en torture.

L'arthrite est une maladie chronique qui ne peut être guérie d'elle-même. La maladie dans son développement passe par trois étapes. Tout d'abord, la muqueuse des articulations devient enflammée (membrane synoviale). Les articulations touchées peuvent rougir, gonfler, devenir raides et douloureuses et sembler chaudes au toucher. Ce sont tous des signes d'inflammation. Les cellules commencent alors à se diviser rapidement et à se développer, provoquant l'épaississement de la membrane synoviale. Au stade final, les cellules inflammatoires sécrètent des enzymes capables de décomposer les os et le cartilage. Lorsque cela se produit, l'articulation perd sa forme et sa localisation dans l'espace, ce qui provoque une douleur intense et une perte de mobilité.

L'arthrite peut toucher n'importe quelle articulation. La maladie se développe généralement de manière symétrique, sur les mêmes articulations des deux côtés du corps en même temps. L'inflammation peut causer de la fatigue, de la faiblesse, des douleurs musculaires et même des symptômes grippaux.

Causes de l'arthrite

Au cours des 20 dernières années, des scientifiques ont découvert que la science se trompait depuis longtemps en ce qui concerne les causes profondes de nombreuses maladies. Ceci s'applique également à l'arthrite. Il s'avère que sa véritable nature est associée au travail des cellules - les chondrocytes, formant le cartilage. Il est influencé, d'une part, par la génétique, d'autre part, par les blessures, les charges biomécaniques et les infections. L'abondance d'oxygène entraîne la formation d'une masse de radicaux libres qui détruisent les chondrocytes. La restauration du cartilage ralentit de plus en plus, ne compense plus les dommages et se termine par l'arthrite.

Selon les facteurs qui déclenchent le processus inflammatoire, il existe différents types d'arthrite: goutte, polyarthrite rhumatoïde, arthrose.

Ainsi, la goutte est provoquée par un trouble métabolique à la suite duquel des cristaux d'acide urique s'accumulent dans l'articulation. La maladie est accompagnée d'attaques douloureuses.

L'arthrose se développe lentement. Les articulations sont progressivement détruites (usées) et blessées après une blessure, une maladie infectieuse et d'autres blessures.

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune. Il se développe lorsque le système immunitaire se retourne contre le corps et attaque les articulations dans cette situation particulière. Les globules blancs se précipitent dans le liquide synovial des articulations, provoquant les symptômes caractéristiques de l'arthrite.

Comme dans le cas d'autres maladies auto-immunes, les scientifiques n'ont pas encore déterminé la cause de ce type d'arthrite.

Fait intéressant, le risque d'épidémie de polyarthrite rhumatoïde augmente au cours de la première année après la naissance, bien que la maladie subisse souvent une rémission pendant la grossesse.

Chez les hommes, l'arthrite est moins fréquente, leurs symptômes sont plus graves.

Il y a même 20 ans, les médecins recommandaient le repos et les analgésiques pour les maladies des articulations. Maintenant, ils sont plus susceptibles de désigner un ensemble d'exercices pour le pompage des muscles, la marche, l'alimentation et des méthodes de traitement non médicamenteuses.

Moyens de lutter contre l'arthrite

Si on diagnostique de l'arthrite, un schéma thérapeutique visant à atténuer les symptômes et à réduire la fréquence des exacerbations doit être observé. En complément de la thérapie prescrite par le médecin, vous devez inclure les moyens suivants pour lutter contre la maladie. Avec l'arthrite, les causes sont différentes, mais l'approche pour soulager la maladie est la même:

  1. Bouge plus. Une activité physique modérée peut réduire la fatigue, renforcer les muscles et les os, augmenter la flexibilité, l'endurance et la vitalité. Tout cela est important pour les personnes souffrant d'arthrite.
  2. Stimule les cellules nerveuses. Au cours des dix dernières années, plus de 1 000 études scientifiques ont confirmé les bienfaits de la capsaïcine, qui rend les poivrons brûlants, pour soulager les douleurs arthritiques. Il bloque l'action du transporteur chimique responsable de la transmission des signaux de douleur des nerfs à la peau et au cerveau. La capsaïcine stimule les cellules nerveuses. Ils jettent tout leur stock stock. Ayant perdu cette substance, les fibres nerveuses ne transmettent plus pendant plusieurs heures les signaux de douleur au cerveau. Les crèmes à la capsaïcine sont vendues en pharmacie. Il est recommandé d'appliquer une fine couche de crème sur les zones touchées 3 à 4 fois par jour et de la frotter doucement sur la peau jusqu'à absorption complète.
  3. Puissance Pour certaines personnes souffrant d'arthrite, certains aliments peuvent causer ou aggraver les symptômes. Vous devriez peut-être tenir un journal alimentaire et noter comment vous vous sentez après avoir mangé ces produits ou d’autres. Par exemple, un régime alimentaire riche en graisses saturées ou en huiles végétales peut augmenter la réponse inflammatoire et entraîner une inflammation des articulations et des tissus.
  4. Le stress peut déclencher des épidémies d'arthrite. Il est important d'avoir une technique de détente.
  5. Son sommeil Les perturbations du sommeil sont une source de préoccupation, car le système immunitaire ne peut pas fonctionner pleinement.
  6. La massothérapie soulage la douleur et la raideur, procure une relaxation et un soulagement à court terme. Effets anti-inflammatoires et procédures thérapeutiques tels que l'acupuncture ou l'acupression.

Pour être en bonne santé, il faut résister à la maladie et interagir activement avec les médecins, en approfondissant l'essence du problème et en discutant du traitement, de ses avantages, des risques et des alternatives.

Perspectives de traitement

La science ne reste pas immobile. Ainsi, l'arthrite, ses causes d'occurrence sont étudiées, les méthodes de traitement sont améliorées.

À l'aide de caractéristiques génétiques, les scientifiques espèrent identifier le risque de développer une arthrite plus tôt et commencer le traitement plus tôt.

Actuellement, les sociétés pharmaceutiques développent plusieurs gammes de médicaments pour le traitement de l’arthrite. Ceux-ci incluent des anti-inflammatoires non stéroïdiens sélectifs, des inhibiteurs améliorés du liquide de refroidissement, 2 nouveaux médicaments destinés à induire l'autodestruction des cellules immunitaires dans les articulations, ou du moins à limiter leur accumulation, qui bloquent la formation de vaisseaux sanguins dangereux dans les articulations.

Dossier médical

Un mauvais médecin traite une maladie, un bon médecin guérit une maladie.

Tout sur l'arthrite

L'arthrite est une maladie inflammatoire ou des lésions articulaires qui survient pour diverses raisons. Suite à une inflammation, la membrane synoviale de l'articulation, de la capsule ou du tissu cartilagineux peut être affectée. L'arthrite peut être à la fois une maladie indépendante et un symptôme d'autres maladies.

Cette maladie touche principalement les personnes de plus de 40 ans et le taux d'incidence dans les pays développés et en développement est à peu près le même. Selon les statistiques, les hommes souffrent un peu moins que les femmes. Dans de rares cas, la polyarthrite juvénile se produit chez les enfants et les adolescents.

De 2000 à 2010, une décennie contre les maladies des articulations a été organisée, qui a été annoncée et soutenue par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Les médecins attachent une grande importance au diagnostic et au traitement de diverses formes d'arthrite, car à terme, l'arthrite peut entraîner une invalidité totale ou partielle.

Causes de l'arthrite

Jusqu'à la fin des causes de l'arthrite ne sont pas étudiés, bien que parmi les facteurs prédisposants conduisant à l'apparition de la maladie comprennent:

  • Maladies du système nerveux central.
  • Troubles métaboliques et statut hormonal.
  • Lésions traumatiques des articulations.
  • Échec de l'immunité.
  • Divers agents pathogènes infectieux (streptocoque, chlamydia, champignons, ureaplasma, gonocoque).
  • L'hypothermie
  • Prédisposition génétique héréditaire.
  • Exercice (poids lourd).
  • Manque de nutriments dans le corps (acides aminés, vitamines, minéraux).

Puisqu'il existe de nombreuses variétés d'arthrite, chacune d'elles a généralement des raisons spécifiques. Et puis on appelle arthrite infectieuse, psoriasique, rhumatoïde, etc. Si plusieurs articulations sont touchées, elles parlent de polyarthrite.

Pathogenèse ou mécanisme développemental

L'articulation a une structure particulière: sa membrane synoviale est richement dotée d'un réseau vasculaire, ainsi que de terminaisons nerveuses, ce qui permet à l'articulation de réagir rapidement à la survenue de divers processus. Si la cause de l'arthrite devient une infection, elle pénètre dans l'articulation par le sang ou le flux lymphatique. Lors de l'analyse du liquide synovial, un agent infectieux est généralement immédiatement détecté et la cause de l'arthrite est établie. Une telle arthrite est aussi appelée spécifique.

En plus des spécifiques, il existe un groupe d'arthrite non spécifique, qui comprend l'arthrite psoriasique, rhumatoïde et d'autres types. Dans ce cas, il existe une allergénicité générale de l'organisme, ainsi que des modifications de la réactivité générale et tissulaire. En raison d'une inflammation, tous les éléments de l'articulation (tissus des os et du cartilage, membrane synoviale, liquide articulaire, appareil ligamentaire) sont affectés. Mais le plus souvent, la maladie commence par une inflammation de la membrane synoviale.

Dans le mécanisme d'apparition de diverses formes d'arthrite, des facteurs tels que l'âge et le sexe, l'activité professionnelle, les conditions climatiques du lieu de résidence, la présence d'activité physique, les comorbidités, etc., revêtent une grande importance.

Classification

La classification de toutes les formes d'arthrite a été approuvée en 1959 par le comité antirhumatismal des syndicats. Selon cette classification, toute arthrite est divisée en les types suivants:

  • Arthrite infectieuse. Ce groupe de maladies est également appelé inflammatoire et comprend la spondylarthrite ankylosante, l’arthrite infectieuse, la polyarthrite rhumatoïde.
  • Arthrite non infectieuse ou dystrophique. Ceux-ci comprennent l’arthrite déformante liée à l’âge, l’arthrite professionnelle, les types d’arthrite endocrinienne, aseptique et métabolique.
  • Arthrite traumatique. Ceux-ci incluent des blessures, des formes fermées et vibratoires d'arthrite.
  • L'arthrite due à d'autres maladies. La maladie principale peut être le lupus érythémateux aigu disséminé, la périartérite noueuse, la sclérodermie, l’érythème nodeux, le syndrome de Reiter, la leucémie. L'arthrite peut accompagner des maladies du système nerveux et des poumons, une intoxication par les métaux lourds et le psoriasis.
  • Formes rares de dommages articulaires. Celles-ci comprennent l'hydropisie intermittente des articulations, la chondromatose des articulations, ainsi que les formes sériques et médicinales de l'arthrite.

Selon la gravité des lésions articulaires, on distingue la monoarthrite et la polyarthrite. Ces derniers sont plus lourds que la monoarthrite.

Par la nature de l'évolution de la maladie est aiguë et chronique. L'arthrite aiguë a un début soudain caractérisé par une forte fièvre et des douleurs articulaires. Le flux chronique coule lentement et lentement et se développe progressivement. Elle est généralement due à une arthrite aiguë sous-traitée.

Évolution clinique et symptômes

Le tableau clinique des différentes formes d'arthrite varie selon la nature de la douleur, la restriction des mouvements et d'autres symptômes.

  1. Douleur dans les articulations, qui peut être vive et sourde, apparaissant soudainement et progressivement, résultant du mouvement, etc. De par la nature de la douleur, on peut supposer la présence d’une inflammation (douleur aiguë), de changements dystrophiques (douleurs mineures), de syphilis (douleurs nocturnes), d’une bursite (douleur lorsqu’elle bouge). Dans le cas de la polyarthrite rhumatoïde, la douleur survient tôt le matin et, avec les changements dégénératifs dystrophiques, elle s’aggrave le soir.
  2. Restriction de mobilité. Ce symptôme peut apparaître à mesure que la douleur augmente et ne pas être associé à un symptôme de douleur.
  3. Les réactions locales - rougeur, gonflement, inflammation, symptôme de "fluctuations" - apparaissent principalement lors de processus inflammatoires.
  4. Augmentation de la température. Ce symptôme est caractéristique de l'apparition aiguë de la maladie. La température peut également augmenter avec l'exacerbation de formes chroniques de la maladie.
  5. La sensation de fatigue caractéristique des changements dystrophiques dans l'articulation.
  6. Déformation des articulations. Il survient principalement dans la polyarthrite rhumatoïde.

Diagnostic de différentes formes

Dans l'arthrite, l'uniformité du diagnostic correspond au même type de plaintes. Il est donc très important d'aborder le diagnostic sous différents angles et d'écouter attentivement le patient. Pour poser un diagnostic correct, nous avons besoin des études suivantes:

  • Examen général du patient, au cours duquel il est nécessaire d’examiner non seulement les articulations malades, mais également l’état de la peau, de la colonne vertébrale et d’autres articulations.
  • Recueillir l'anamnèse de la vie et de la maladie, où même de petites choses jouent un rôle important. Lorsque la maladie a commencé, comment les douleurs s’écoulent, quand elles s’atténuent ou s’aggravent, quels aliments ou quels facteurs externes réagissent - une prise en charge minutieuse des antécédents peut être très utile au diagnostic de l’arthrite.
  • L'étude des comorbidités pouvant causer des lésions articulaires.
  • Tests sanguins et urinaires généraux et biochimiques, ainsi que tests de laboratoire spéciaux.
  • Radiographie informatisée, IRM, échographie, radiographie de l'articulation du patient.
  • L'étude du liquide synovial, qui fait la ponction de l'articulation.
  • Biopsie de divers tissus de l'articulation.
  • Arthroscopie de l'articulation touchée.

Traitement

La question du traitement de l'arthrite doit être abordée de manière globale, en tenant compte du sexe, de l'âge, de l'activité professionnelle et de l'état général du patient. Tout d’abord, il est important d’identifier et d’éliminer les causes de la maladie. Dans ce cas, toutes les mesures thérapeutiques en cours visent à réduire ou à éliminer le syndrome douloureux, ainsi qu’à éliminer le processus inflammatoire au niveau de l’articulation.

En médecine, il existe une forme classique de traitement qui comprend les étapes suivantes:

  • L'utilisation de médicaments qui soulagent l'inflammation et le gonflement. Ceux-ci incluent des onguents et des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Peut être administré par voie intramusculaire, intraveineuse, intra-articulaire.
  • Hormonothérapie intra-articulaire.
  • Les chondroprotecteurs, qui sont acceptés comme moyen d’améliorer la nutrition des tissus cartilagineux. L'acceptation de ces médicaments dure 6 mois et plus.
  • Vitamine thérapie, qui comprend principalement le groupe des antioxydants (vitamines A, E, C, groupe B).
  • Acceptation des macro et micronutriments pour l'alimentation des tissus osseux (calcium, magnésium, soufre, molybdène, sélénium, zinc, manganèse).
  • Acceptation des acides aminés pour la construction de nouveaux tissus (méthionine, arginine).
  • Régime alimentaire, limiter les plats épicés, salés et marinés.
  • Traitement de physiothérapie (traitement de la boue, thérapie par l'exercice, thérapie manuelle, thérapie au laser, thérapie par ondes de choc).
  • La nomination de relaxants musculaires (pour soulager la tension musculaire), gastroprotecteurs (protection de l'estomac contre les drogues), antidépresseurs.

Il faut garder à l'esprit que le traitement de l'arthrite est long, avec plusieurs traitements par an. Dans le traitement de l'arthrite, vous pouvez utiliser les méthodes de traitement traditionnelles.

Prévention et pronostic

Autrement dit, que faudrait-il faire aujourd'hui pour ne pas souffrir d'arthrite demain? L'arthrite ne se présente pas sous forme de maladie en une journée. Les facteurs prédisposants joueront certainement leur rôle. Par conséquent, la prévention de l'arthrite doit commencer dès le plus jeune âge et parcourir directement la liste des facteurs de risque. Éviter ces facteurs est beaucoup plus facile chez les jeunes que de traiter l'arthrite chez les personnes âgées.

  1. Compte tenu du fait que le pronostic de la plupart des arthrites est défavorable, les mesures préventives suivantes doivent être observées:
  2. Contrôler le surpoids.
  3. Ne soulevez pas de poids.
  4. Bouge plus.
  5. Mangez régulièrement et régulièrement.
  6. Refus de prendre des aliments qui acidifient le corps et créent des conditions propices au développement de maladies (sucre, sodas, aliments en conserve, aliments contenant des additifs électroniques).
  7. Réduisez le nombre de cigarettes et la consommation d'alcool.
  8. Maintenir la posture et le stress sur les articulations pendant le travail.
  9. Dans les pauses au travail pour effectuer des exercices légers.

Causes de l'arthrite et de l'arthrite

L'arthrite articulaire est de plus en plus jeune. Traduit du latin, l'arthrite est une inflammation de l'articulation. Si la douleur est observée dans plusieurs articulations à la fois, le diagnostic que le médecin posera le plus probablement sera “polyarthrite”.

Les principales causes de cette maladie sont la prédisposition héréditaire, un mode de vie sédentaire inapproprié, de nombreuses infections, un régime alimentaire déséquilibré, des conditions environnementales dangereuses dans la région où vit une personne. Très souvent, les causes qui conduisent à une maladie articulaire grave résident dans le champ d'activité professionnel, en raison de la charge à long terme pesant sur un seul groupe du système musculo-squelettique. Un facteur important dans l'apparition de l'arthrite est le stress mental excessif, la dépression prolongée, le stress.

Le traitement de l'arthrite articulaire doit commencer dès les premiers signes de la maladie. Près de la moitié des personnes souffrant d'arthrite souffrent de polyarthrite rhumatoïde, dont l'agent responsable est une infection à staphylocoques. La maladie peut apparaître comme une complication après un mal de gorge. Environ deux semaines après avoir mal à la gorge, une personne malade souffre de douleurs extrêmement fortes au départ. Une inflammation symétrique des articulations commence, la peau devient rouge, la température du corps augmente, les articulations gonflent, le moindre contact provoque une douleur très forte. Le traitement de la polyarthrite rhumatoïde doit être immédiat, intensif, patient. En plus des articulations, la polyarthrite rhumatoïde affecte les reins, le foie, le cœur et la peau humaine. L'ensemble du processus médical vise à éliminer le processus inflammatoire, car il est impossible de faire face finalement à cette maladie. En plus des médicaments, le médecin proposera sans aucun doute une thérapie physique et fera un régime spécial au patient. Avec une évolution assez sévère de la maladie, une intervention chirurgicale est possible.

Un traitement similaire de l'arthrite articulaire est prescrit pour le diagnostic d'arthrite infectieuse, affectant généralement le corps humain après avoir souffert de maladies intestinales infectieuses telles que la fièvre typhoïde, la salmonellose et la dysenterie. En prescrivant un traitement de l'arthrite infectieuse, le médecin recommandera l'utilisation d'antibiotiques, l'aspirine.

L'arthrite à gonorrhée est un autre type de maladie des articulations, qui occupe une place particulière. La période d’incubation de l’arthrite à gonocoque est de un à deux ans. Une des particularités de la maladie est l’accumulation d’une grande quantité de liquide dans l’articulation touchée. Un traitement immédiat évitera la déformation rapide des articulations.

Un autre type d'arthrite qui nécessite un traitement à long terme est l'arthrite goutteuse, résultant de l'accumulation de sel d'acide urique dans les articulations. C'est une maladie de désordres métaboliques dans le corps humain, touchant principalement le gros orteil. Soumis à une telle maladie, les gens qui sont appelés zeste, qui aiment manger des plats savoureux, amateurs d'épanchements alcooliques quotidiens. Traitement de l'arthrite des articulations avec ce type de maladie est basé sur un régime strict, un rejet complet des mauvaises habitudes, y compris l'alcool, le tabac Les médecins recommandent un traitement aux antibiotiques.

Une fois le diagnostic établi par le médecin, il est nécessaire de changer le mode de vie existant. Dans la vie quotidienne, tous les mouvements doivent être effectués à un rythme plus lent et la charge existante sur les articulations doit être uniformément répartie. Vous aurez certainement besoin d'une pommade spéciale ou d'acheter du gel Diclofenac, qui doit être frotté sur les articulations trois fois par jour. L'aspirine nécessaire pour traiter efficacement l'arthrite articulaire doit être prise avec les repas, et le médecin déterminera la posologie exacte. Il existe également de nombreux médicaments qui peuvent soulager efficacement la douleur, mais ont certains effets secondaires. Par conséquent, il est inapproprié de se soigner soi-même, un bon médecin aidera à atténuer l'évolution de la maladie.

La thérapie par la boue, ou thalassothérapie, prescrite pour tout processus inflammatoire des articulations, a un effet remarquable. La boue de mer, utilisée comme application, est appliquée sur les joints. Pour obtenir un effet durable, il faut 10 ou 15 procédures. Traitement extrêmement positif de l'arthrite des articulations par l'acupuncture. Aujourd'hui, l'acupuncture est peut-être l'un des moyens les plus efficaces de traiter l'arthrite. La thérapie manuelle ou l'exposition manuelle aide également à soulager la douleur.

Les méthodes de traitement de l'arthrite sont nombreuses, le médecin vous aidera à faire le bon choix.

Qu'est-ce que l'arthrite des articulations et pourquoi cette maladie survient-elle?

L'arthrite: qu'est-ce que c'est et comment se manifeste la maladie? Ce terme implique une maladie inflammatoire des articulations, caractérisée par une douleur accrue lors des mouvements. La peau située sur la partie affectée du système musculo-squelettique, rougit, augmente la température locale. Une maladie affectant une articulation est appelée monoarthrite: si le processus pathologique couvre plusieurs zones, la polyarthrite est diagnostiquée. En l'absence de traitement, des modifications inflammatoires apparaissent dans tous les tissus:

La maladie peut se développer rapidement, auquel cas nous parlons d'arthrite aiguë. Les formes chroniques d'inflammation progressent progressivement.

Le groupe à risque comprend les personnes de plus de 60 ans, cette maladie touche la moitié des personnes âgées. Cependant, ne considérez pas l'arthrite sénile. On peut le trouver chez les jeunes et les enfants. Tout dépend des causes de l'arthrite. Chaque tiers habitant de notre planète a été confronté à ces manifestations de la maladie ou à d'autres.

Le tableau clinique de la maladie

Comme toute autre maladie, l'inflammation dans les articulations a des symptômes communs et typiques. Le tableau clinique de l'arthrite est déterminé par les causes de son développement. Lorsque la forme réactive est observée:

  • faiblesse générale;
  • détérioration de la santé;
  • maux de tête;
  • fièvre.

Une caractéristique distinctive de l'arthrite réactive est la nature asymétrique de la lésion. Ses symptômes peuvent être combinés avec une conjonctivite et une urétrite. La forme rhumatoïde de la maladie est bilatérale. Les articulations gonflent et deviennent enflammées. Les douleurs s'aggravent pendant le sommeil, plus près du matin. Vers le milieu de la journée, la gêne disparaît. Au début, divers exercices aident à se débarrasser de la douleur. Cependant, à mesure que le processus pathologique se développe, cette méthode devient de moins en moins efficace.

Au début de la polyarthrite rhumatoïde (la photo 1 aide à comprendre les manifestations de cette maladie), de petites articulations sont impliquées dans le processus pathologique. Durant cette période, la formation de phoques spécifiques dans les zones interphalangiennes commence. Le développement de la maladie s'accompagne d'une détérioration de l'état général du corps:

  • Le patient perd l'appétit;
  • éprouver une faiblesse générale;
  • commence à se fatiguer rapidement.
  • engourdissement des bras et des jambes;
  • douleur à la poitrine lors de la respiration;
  • hypertrophie des glandes salivaires;
  • douleur dans les yeux et larmoiement.

Photo 1. Etapes de la polyarthrite rhumatoïde

Les formes d'arthrite infectieuses des articulations se caractérisent par un début aigu avec la présence de signes d'intoxication prononcés du corps:

  • la température corporelle atteint des valeurs fébriles;
  • le mal de tête apparaît;
  • des frissons;
  • douleurs musculaires.

Chez les enfants, cette maladie contribue aux nausées, aboutissant à une attaque de vomissements. L'articulation est gonflée et déformée, la douleur peut être ressentie dans les zones proches. Une personne essaie de prendre une position forcée, facilitant sa condition. Le tableau clinique de l'arthrite infectieuse chez l'adulte est moins prononcé que chez l'enfant.

La crise de goutte survient le plus souvent soudainement. Cela peut être provoqué par la consommation de grandes quantités d'aliments protéiques ou de boissons alcoolisées. Les déformations sont les articulations des orteils. Les formes sévères d'arthrite goutteuse peuvent affecter:

  • le genou;
  • articulation de la hanche;
  • articulation de la cheville.

Dans la zone enflammée apparaît une douleur intense, un gonflement et une hyperémie. La température corporelle ne change pas, les symptômes de la maladie s'atténuent aussi soudainement qu'ils se présentent. L'arthrite psoriasique se développe progressivement, ses symptômes peuvent apparaître simultanément avec des éruptions cutanées, ou peu de temps après.

Qu'est-ce qui cause l'arthrite?

L'arthrite, dont les causes restent, dans la plupart des cas, incertaines, peut se développer sous l'influence de plusieurs facteurs provocants:

  • les infections;
  • réactions allergiques;
  • les blessures;
  • troubles métaboliques;
  • troubles neurologiques;
  • avitaminose.

Les virus et les bactéries sont les principaux agents responsables de maladies infectieuses pouvant entraîner des lésions articulaires. Contribue à la destruction de la réponse immunitaire impropre des tissus. La polyarthrite rhumatoïde apparaît dans le contexte d’une infection, mais les microorganismes pathogènes ne sont que des facteurs provoquants. La base de la pathogenèse est l’échec du système immunitaire, dans lequel il commence à percevoir les cellules saines comme des corps étrangers. Aux stades précoces, l'arthrite affecte les articulations des doigts et des orteils, puis se déplace vers de plus grandes parties du système musculo-squelettique. Si elle n'est pas traitée, la qualité de vie d'une personne se dégrade considérablement.

Selon le type et l'origine de l'arthrite, ses causes peuvent être classées comme suit. Les maladies infectieuses comprennent les virus, les champignons et les bactéries, qui, une fois qu’elles sont pénétrées, contiennent les défenses de l’organisme destinées à les combattre. Lorsque les troubles du système immunitaire commencent à capturer et à détruire les cellules des tissus conjonctifs, musculaires et osseux. Cela contribue au développement d'un processus inflammatoire persistant. L'arthrite peut être causée par des ecchymoses, des fractures, des entorses et d'autres blessures. Cette maladie se rencontre souvent chez les athlètes professionnels, ce qui entraîne une augmentation du stress sur une articulation donnée.

Autres causes de l'arthrite:

  • surpoids;
  • dysplasie de la hanche;
  • lésion du système nerveux central;
  • réactions allergiques;
  • infections intestinales aiguës, tuberculose, chlamydia;
  • troubles endocriniens (par exemple, une modification des niveaux hormonaux pendant la ménopause);
  • prédisposition génétique.

Comment l'arthrite de grade 1 se manifeste-t-elle?

Le tableau clinique de la maladie et les méthodes de traitement sont choisis en fonction de la gravité du processus inflammatoire. Déterminer le stade de la maladie n’est possible qu’à l’aide d’une radiographie. La maladie à 1 degré peut survenir sous une forme latente, elle commence par la pénétration de l'agent infectieux ou de la blessure. Le patient peut ressentir une légère raideur dans les articulations. Ce symptôme est particulièrement prononcé le matin. Il peut être difficile pour une personne d’ouvrir un robinet d’eau ou de prendre une tasse.

Lorsque vous souffrez d'arthrite à la cheville, vous ressentez des sentiments désagréables lorsque vous portez des chaussures familières. Cela permet de détecter des poches que le patient ne fait tout simplement pas attention au moment habituel. En marchant, la douleur se produit, ce qui contribue à l'apparition de fatigue sur le fond d'un effort physique mineur. Dans le rhumatisme psoriasique, l’inconfort est plus prononcé la nuit. La douleur dans l'articulation du genou ou de l'épaule disparaît après un bref repos. Les premiers symptômes de la pathologie peuvent donc être confondus avec un surmenage banal.

Chez les enfants, cette maladie est presque toujours détectée aux premiers stades. Ne pas remarquer son début est impossible. L'enfant commence à abandonner les jeux de plein air et les sports. Il y a de fréquentes chutes en courant. Les rayons X montrent des signes d'inflammation des articulations.

Le traitement commencé à l'étape 1 conduit presque toujours à une guérison complète.

Caractéristiques de l'évolution de l'arthrite 2 degrés

Cette phase de la maladie est caractérisée par l'apparition de lésions sur les surfaces articulaires. Le cartilage continue à se dégrader, les principaux signes d'arthrite de grade 2 sont la douleur et l'enflure, qui sont difficiles à manquer. Avec la défaite des doigts du mouvement contribuent à l'apparition du son caractéristique. L'arthrite du genou se manifeste par une rougeur de la peau et une augmentation de la température locale. La gêne cause de plus en plus d'inconvénients au patient. La douleur s'intensifie la nuit, ce qui contribue à perturber le sommeil. Il est assez difficile d'identifier l'arthrite de la hanche, cela est dû au fait que la douleur irradie jusqu'au genou, ce qui provoque une boiterie.

La défaite de l'épaule est plus facile à diagnostiquer. Outre la douleur et l'enflure, il est difficile de lever les mains et de les maintenir dans cette position. Dans l’arthrite psoriasique de degré 2, un gonflement apparaît dans la zone des doigts et des orteils. Cela est dû au fait que dans ces zones, la plupart des sels s’accumulent. Dans l'arthrite infectieuse, un exsudat se forme dans la cavité articulaire, ce qui contribue à augmenter la taille de l'une ou l'autre des parties du système musculo-squelettique. La plupart des patients se tournent vers le médecin à ce stade.

Comment se manifeste l'arthrite de grade 3?

Cette étape est caractérisée par l'apparition des symptômes les plus prononcés. La radiographie montre une déformation des os et une destruction presque complète du cartilage. C'est à ce stade que le patient peut se voir attribuer un groupe de personnes handicapées. Avec la défaite des articulations des jambes, une personne devient incapable de se déplacer de manière autonome. L'arthrite des mains rend impossible l'exécution d'actions familières (comme écrire et tenir une cuillère). La lésion a un caractère bilatéral. La douleur est toujours insupportable. Les spasmes musculaires contribuent à modifier la position des doigts et des orteils, ce qui aggrave la gravité de la maladie.

En l'absence de traitement, la maladie passe au stade 4, qui caractérise l'apparition de modifications irréversibles de l'os cartilagineux et des tissus conjonctifs. Avec la défaite des articulations du genou et de la cheville, une personne ne peut plus marcher. Contractures musculaires sont formées dans la zone touchée. L'immobilité de l'articulation associée à la disparition de l'interligne articulaire est un signe caractéristique de l'arthrite de degré 4. Cette condition s'appelle l'ankylose. La douleur fait constamment mal à une personne, raison pour laquelle elle est obligée de prendre des analgésiques.

Types de processus inflammatoires

La défaite d'une articulation est appelée monoarthrite. Cependant, le plus souvent, la maladie affecte plusieurs parties du système musculo-squelettique. L'arthrite peut avoir un début brusque, auquel cas on parle de aiguë. Les formes chroniques progressent progressivement. Il existe plusieurs formes d'arthrite qui ont leurs propres caractéristiques. Le processus inflammatoire purulent se développe avec la pénétration de bactéries dans la cavité articulaire. Cela peut être primaire ou secondaire. Dans le premier cas, l'agent pathogène pénètre à travers la plaie, dans le second, il est transféré de manière hématogène à partir d'une source distante. À ce type peut être attribuée aux dommages aux articulations qui se produisent lorsque:

La polyarthrite rhumatoïde est une pathologie auto-immune associée à la destruction des fibres du tissu conjonctif. La maladie affecte souvent les organes internes, les causes de son apparition ne sont pas encore bien comprises. L'apparition des premiers signes de la maladie se produit à l'âge adulte, la polyarthrite rhumatoïde est diagnostiquée principalement chez les femmes. La forme juvénile de la maladie se rencontre chez les enfants de moins de 16 ans. La maladie suit un cours chronique, touchant non seulement les articulations, mais également les organes internes. S'il n'est pas traité, l'enfant peut devenir invalide ou mourir.

Le développement de l'arthrite goutteuse contribue au dépôt d'urates près des articulations. Les sels d'acide urique ne sont pas excrétés par l'organisme, mais cristallisent et infectent les tissus mous, ce qui contribue au développement d'un processus inflammatoire aigu. L'arthrose est un processus dégénératif caractérisé par la destruction progressive du cartilage. Dans les premiers stades de la douleur apparaissent, à la fin il y a une déformation marquée de l'articulation. La maladie est dangereuse car les tissus détruits ne sont pas capables de se régénérer.

L'arthrite post-traumatique survient pendant longtemps sous une forme latente. La douleur et le gonflement résultant d'une ecchymose disparaissent avec le temps et le patient pense qu'il s'est complètement rétabli. Après quelques années, la douleur apparaît dans la région articulaire, le processus de destruction du tissu osseux commence. Le seul moyen de prévenir l'arthrite post-traumatique est de traiter correctement les contusions et les fractures.

Le rhumatisme est un processus inflammatoire chronique dans les tissus conjonctifs qui affecte l'appareil locomoteur et le système cardiovasculaire. Les causes de son apparition, ainsi que le mécanisme de développement, restent mal compris.

Qui est à risque d'arthrite?

Selon le type d'arthrite, certains groupes de personnes sont prédisposés. L'arthrose est le plus souvent trouvé dans:

Les joueurs de football sont diagnostiqués avec une lésion TBS, les boxeurs sont diagnostiqués avec les doigts. Le groupe à risque peut inclure des personnes en surpoids et ayant de mauvaises habitudes. L’arthrite goutteuse est une maladie caractéristique des hommes plus âgés et de ceux souffrant d’hypertension artérielle et d’obésité. Les personnes ayant une prédisposition génétique sont susceptibles de développer une polyarthrite rhumatoïde.

On trouve souvent des formes infectieuses de la maladie chez les personnes infectées par le VIH, ce qui est associé à l'apparition d'un déficit immunitaire prononcé. Les symptômes de l'arthrite peuvent survenir chez les personnes atteintes de maladies auto-immunes et oncologiques.

Comment traite-t-on l'arthrite?

Le schéma thérapeutique est choisi en fonction de la forme et du stade du processus pathologique. Dans l'arthrite infectieuse, un traitement antibactérien systémique est effectué. Les médicaments sont sélectionnés en fonction de la sensibilité de l'agent pathogène. Ceux-ci peuvent être des antibiotiques pénicillines, des macrolides, des céphalosporines. Dans certains cas, la zone touchée est immobilisée. Si le processus inflammatoire est survenu après une opération de remplacement articulaire, la prothèse doit être retirée. Pour l'arthrite purulente, la cavité de l'articulation est ouverte et exsudée.

Les AINS sont utilisés pour soulager la douleur dans n'importe quel type de maladie. Avec la défaite des doigts et des orteils, des chaussettes et des mitaines en poils de chien aident bien. Les chondroprotecteurs aident à influencer la cause de la douleur. Ils empêchent la destruction du cartilage, stimulent sa récupération. Les opérations sont effectuées si les tissus de l'articulation sont complètement détruits.

De plus prescrit physiothérapie, massage et exercices thérapeutiques. Des exercices bien choisis contribuent à la disparition de la douleur, restaurent la mobilité des articulations, augmentent l'endurance, renforcent le cadre musculaire.

Une diète spéciale est une partie importante du traitement. Le régime devrait inclure:

  • légumes frais;
  • des fruits;
  • produits laitiers fermentés;
  • les céréales;
  • variétés de viande et de poisson faibles en gras.

Il est nécessaire de refuser l'utilisation:

  • aliments gras;
  • nourriture frite;
  • les légumineuses;
  • les abats;
  • de l'alcool.

Il est recommandé de limiter la quantité de sel et de sucre. De plus, vous devez prendre des suppléments de vitamines. Éviter l'exacerbation de l'arthrite aide à lutter contre l'obésité. Le traitement est inefficace si les articulations sont soumises à des charges élevées. Les remèdes populaires sont utilisés comme techniques thérapeutiques auxiliaires. Se débarrasser complètement de la polyarthrite rhumatoïde est impossible, il est seulement possible de ralentir son développement.