Douleur dans l'articulation de l'épaule de la main droite: causes, signes de maladie, traitement

La douleur à l'épaule droite peut survenir pour diverses raisons: inflammation des tendons, arthrite d'origines diverses, arthrose, "lumbago" douloureux dans l'ostéochondrose de la colonne cervicale, etc.

La nature de la lésion de l'épaule de la main droite, son évolution, ses symptômes et son traitement sont les mêmes que dans le cas d'une pathologie de l'articulation gauche. Mais comme la plupart des gens sont droitiers pour les mêmes raisons, l'articulation de l'épaule droite est plus souvent touchée, car elle supporte une charge maximale lors d'activités physiques, tout en travaillant avec les mains, en pratiquant certains sports (par exemple, le tennis).

La gravité des plaintes du patient accompagnées de lésions articulaires peut aller de douleurs mineures et passagères à un syndrome douloureux douloureux, qui s'accompagne d'une perte de la fonction articulaire. La gravité de la maladie dépend de la maladie, du degré de son développement, de l’adéquation du traitement (ou de son absence). Par exemple, dans l'arthrite au stade initial, les symptômes sont mal exprimés, la fonction articulaire en souffre légèrement et, dans l'arthrite infectieuse, douleur aiguë, fièvre et gonflement de l'épaule.

Le pronostic de la douleur à l'épaule droite dépend surtout de la rapidité du traitement: plus le traitement est commencé tôt, plus il est probable que le patient conserve son amplitude de mouvement ou parvienne à un rétablissement complet. En général, la douleur à l'épaule droite peut être guérie avec succès, mais le processus de traitement, sa complexité et ses résultats - tout dépend de la maladie spécifique.

Lorsque la douleur à l'épaule apparaît, vous devez immédiatement consulter un médecin (traumatologue orthopédique, arthrologue ou le thérapeute), qui en recherchera le motif et vous prescrira le traitement optimal.

C'est important! Par anatomie, l'épaule est le bras de l'épaule au coude; Les douleurs dans cette zone sont marquées par un certain nombre de maladies des organes internes: cholécystite, pancréatite, angine de poitrine. Dans cet article, je procède d'un concept plus «populaire» selon lequel l'épaule est une articulation de l'épaule.

Plus loin dans l'article: les principales raisons pour lesquelles il y a des douleurs à l'épaule droite (pathologies possibles), des diagnostics et des méthodes de traitement.

Les principales causes de douleur à l'épaule droite

Les huit raisons les plus probables pour lesquelles votre épaule de votre main droite peut faire mal:

La tendinite est une inflammation des tendons de l'articulation de l'épaule, provoquée par un exercice excessif et déséquilibré.

L'arthrite est une inflammation de l'articulation pour diverses raisons (infections, allergies, maladies immunitaires, etc.).

Arthrite (inflammation) de l'articulation de l'épaule

La périarthrose de la ceinture scapulaire est une inflammation des tissus périarticulaires (capsules, ligaments, muscles).

L'arthrose est une destruction progressive du cartilage qui endommage les surfaces articulaires.

Arthrose de l'épaule

La bursite est une inflammation du sac articulaire.

Dans l'ostéochondrose de la colonne cervicale, la douleur peut "donner" à l'épaule.

Causes plus rares: métastases tumorales de l'articulation (métastases, c'est-à-dire foyers de tumeurs secondaires causés par le transfert de la "cause de la tumeur" du foyer principal de la maladie), chondrosarcome (cancer du cartilage articulaire), tuberculose articulaire (leur destruction).

Pathologies possibles

Par exemple, quel type de malaise était la cause de la douleur à l'épaule droite, vous pouvez pour certains symptômes typiques:

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Survient le plus souvent chez les personnes jeunes et d'âge moyen, physiquement actives, y compris les sportives. Il existe un lien entre des charges lourdes et (ou) à long terme sur l'épaule et l'apparition de douleurs. La douleur elle-même est sourde, au repos peut être absente, mais survient lors de mouvements dans l'épaule.

L'arthrite se caractérise par un début aigu et de graves signes d'inflammation dans l'articulation: elle est chaude au toucher, douloureuse au repos et surtout lorsqu'elle se déplace, se gonfle, la peau au-dessus de celle-ci est rouge et les mouvements de l'épaule sont limités.

Développé pour les mêmes raisons que l'arthrite, présente des symptômes similaires.

Se produit généralement chez les personnes âgées et d'âge moyen, se développant après des blessures, une hypothermie, des charges excessives. Les douleurs sont assez vives, associées au mouvement de la main. Pas de signes extérieurs (la forme du joint ne change pas).

Dans l’articulation de l’épaule, l’arthrose concerne principalement les personnes âgées dont l’activité professionnelle était associée à des charges lourdes sur la main droite (joueurs de tennis autrefois, personnes effectuant un travail physique pénible; peut-être des enseignants, des écrivains, des secrétaires) qui écrivent ou dactylographient beaucoup la main est dans une position inconfortable).

La maladie progresse progressivement: premièrement, l'épaule fait mal en fin de journée, mais avec le temps, l'articulation se déforme progressivement. Limitation de plus en plus caractéristique de la fonction articulaire.

La survenue de douleur est clairement associée à une blessure antérieure ou à une charge soudaine et forte et forte.

Avec une douleur à l'épaule due à une ostéochondrose, cette maladie se manifeste également par d'autres symptômes: douleur dans la nuque, le dos, un crissement de la nuque lors des mouvements de la tête.

Métastases d'une tumeur maligne ou d'un chondrosarcome (cancer du cartilage articulaire)

Ils apparaissent sur le fond de toute localisation des symptômes du cancer (cancer du poumon, de la thyroïde, du foie, des os du bras peuvent métastaser à l'épaule). Souvent, le diagnostic est déjà connu.

Dans les chondrosarcomes, la tumeur est principalement localisée à l'épaule. Les douleurs sont très fortes, douloureuses, la fonction de l'articulation est rapidement perdue.

Relativement rare. Peu à peu, les douleurs de croissance sont typiques: d'abord terne, la nuit; puis permanent et prononcé. Il y a souvent une longue augmentation de la température dans les 37,5 degrés, de la transpiration, une perte de poids dans le contexte d'un bon appétit.

Diagnostics

Il appartient au médecin de déterminer la raison exacte pour laquelle l’épaule de droite fait mal. Un spécialiste expérimenté, sur la base des plaintes et des examens, pourra suggérer un diagnostic et la radiographie pourra aider à le confirmer. En outre, une tomodensitométrie, une échographie de l'articulation, un test sanguin (analyses générales, biochimiques) sont effectués.

Méthodes de traitement

Le traitement de la douleur dans l'articulation de l'épaule de la main droite est effectué en fonction de la cause identifiée:

  • avec tendinite et arthrose - limiter la charge;
  • les antibiotiques sont utilisés pour la bursite et l'arthrite d'origine infectieuse;
  • dans l'ostéochondrose, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente et l'articulation de l'épaule n'y est pour rien;
  • en cas de tuberculose articulaire, des médicaments antituberculeux sont prescrits;
  • pour les métastases et les chondrosarcomes - thérapie antitumorale (radiothérapie, chimiothérapie) ou traitement chirurgical.

Dans tous les cas, les analgésiques sont utilisés activement: pour les cas non liés au cancer, il suffit de prescrire des anti-inflammatoires non stéroïdiens (nimésulide, diclofénac, etc.). En cas de douleur aiguë, ils peuvent être injectés pendant un certain temps, puis transférés en comprimés.

La durée du traitement dépend également de la cause du problème:

  • la plupart des formes d'arthrite, de bursite et de tendinite répondent bien au traitement et se terminent par une guérison ou une rémission prolongée;
  • L'arthrose et l'ostéochondrose sont incurables, mais la prise d'anti-inflammatoires, la physiothérapie, des exercices spéciaux qui développent l'articulation peuvent cesser en permanence ou en cours de traitement.
  • avec la tuberculose, le traitement est long, mais après un traitement complet, le rétablissement est possible;
  • dans le cancer, le pronostic dépend du moment de l’installation du diagnostic correct.

Résumé de

Un résultat positif dans le traitement de la douleur à l'épaule de la main droite dépend avant tout du diagnostic opportun et de l'adéquation du traitement. Par conséquent, n'essayez pas de trouver vous-même la cause du problème et ne prenez pas d'analgésiques plus de 2 à 3 jours sans ordonnance de votre médecin. Cela peut entraîner un "flou" des symptômes et des difficultés de diagnostic.

Douleur à l'épaule
pourquoi l'épaule est-elle blessée?

Le plus souvent, la douleur à l'épaule est floue, cassante ou douloureuse. Mais parfois, les douleurs dans les épaules sont si fortes qu'elles sont comparables à un mal de dents - elles privent une personne de sommeil et de repos. Et presque toujours percevoir les malades comme un désastre.

Cependant, pour faire face à la douleur à l'épaule ou aux épaules, peu importe sa force, dans la plupart des cas, ce n'est pas trop difficile. Il suffit de poser le bon diagnostic et de prescrire le traitement approprié de l’articulation de l’épaule.

Donc Pourquoi est-ce que l'épaule fait mal?

Les médecins mal familiarisés avec les maladies de l'épaule n'ont généralement que deux réponses à cette question. Pour toute plainte d'un patient au sujet d'une douleur aux épaules, ces médecins diront qu'il «souffre à cause du cou» ou diagnostiquent «une arthrose des articulations de l'épaule».

En fait, l'arthrose des articulations de l'épaule est assez rare - l'arthrose ne représente qu'environ 5 à 7% du nombre total de cas de douleur aux épaules.

Est-ce qu'une douleur à l'épaule derrière le cou? Oui ça peut. Mais ce n’est pas non plus la cause la plus courante de douleur aux épaules.

La cause la plus courante de douleur dans l'articulation de l'épaule est une maladie courante appelée périarthrite scapulohumérale. Il représente plus de 50% de tous les cas de douleur à l'épaule.

La deuxième place est vraiment «la douleur derrière le cou», c'est-à-dire les dommages à la colonne cervico-thoracique avec mal au dos au bras ou à l'épaule. Environ 30% des cas de douleur à l'épaule.

L'arthrose de l'épaule, comme nous l'avons découvert, représente environ 5 à 7% des cas de douleur aux épaules.

Environ 5 à 7% des cas d'arthrite surviennent avec une inflammation de l'articulation de l'épaule. Par exemple, l'épaule est souvent douloureuse ou enflammée dans la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, le rhumatisme, le rhumatisme psoriasique, la polymyalgie rhumatismale.

Et quelques pour cent des gens souffrent de douleurs aux épaules causées par d'autres raisons: en raison de troubles vasculaires, de raideurs au cou, de maladies du foie.

Douleur aiguë à l'épaule

Attention! Une douleur aiguë inattendue à l'épaule gauche, apparue littéralement en une seconde sur un fond de santé totale, peut être le premier symptôme d'une crise cardiaque! Montrez-vous à un cardiologue!

Une soudaine douleur aiguë à l'épaule droite, apparaissant également dans le contexte d'une santé parfaite, peut être le premier symptôme d'une attaque de la maladie des calculs biliaires!

Douleur à l'épaule qui dure plus de quelques jours: cause

Ci-dessous, je traiterai brièvement des caractéristiques distinctives de ces maladies de l’épaule, qui occupent quelques lignes supérieures de notre «classement» et sont assez courantes.

1. Périarthrite de fracture

Cette maladie commence généralement après un mouvement du bras infructueux, après avoir dormi dans une position inconfortable ou après une surcharge du bras avec un travail physique inhabituel.

En cas de périarthrite scapulohumérale, une épaule peut faire mal - à droite ou à gauche. Mais il arrive souvent que les deux épaules soient enflammées en même temps.

Le principal symptôme de la périarthrite huméro-scapulaire est une limitation significative de certains mouvements du bras.

Par exemple, une main tourne mal autour de son axe dans le sens des aiguilles d'une montre ou contre elle, il est difficile de s'enrouler derrière le dos et ne monte pas bien par le côté. Lorsque vous essayez ces mouvements peuvent se produire une douleur très vive à l'épaule.

Parfois, la mobilité de la main en cas de périarthrose est telle que le malade ne peut absolument pas mettre la main derrière le dos, ne peut pas lever la main, se brosser les cheveux ou tomber dans la manche de sa chemise ou de sa veste.

Douleur à l'épaule dans l'épaule La périarthrose peut être floue, douloureuse. Mais souvent la douleur est très forte. Ils peuvent survenir même la nuit et, dans les cas les plus graves de périarthrite, les douleurs à l'épaule la nuit deviennent tout à fait insupportables.

2. Douleur à l'épaule causée par une blessure ou une hernie de la colonne cervicale

Le plus souvent, la douleur au cou ne tire que dans une main, à droite ou à gauche. Dans les deux mains, la douleur au cou tire rarement. La seconde main ne fait pas mal du tout, ou encore moins dans d’autres domaines.

Dans ce cas, la main du patient est souvent «percée» non seulement à l’épaule, mais également sur toute sa longueur - jusqu’au bout des doigts.

La douleur à l'épaule lors d'une prise de vue depuis le cou peut être assez grave. Et chez certaines personnes, le bras blessé fait mal pendant la journée, lorsque vous vous déplacez. Et pour les autres cela fait mal la nuit, dans le sommeil.

La principale caractéristique du lumbago: contrairement à la périarthrite huméro-scapulaire ou à l'arthrose de l'épaule, il s'agit presque toujours d'une mobilité normale du bras. Parfois seulement, la capacité de soulever un bras douloureux au-dessus de la tête et de l’étendre complètement vers le haut est légèrement réduite.

3. Arthrose des articulations de l'épaule

L'arthrose est principalement touchée par les personnes de plus de 45 ans. Le plus souvent, les hommes qui ont travaillé dur pour un travail physique dur pendant de nombreuses années sont malades: constructeurs, mécaniciens, forgerons. Et aussi - athlètes professionnels: haltérophiles, joueurs de tennis, lanceurs de poids, etc.

La douleur en cas d'arthrose des articulations de l'épaule est généralement assez faible, tout à fait tolérable. Et ces douleurs ne surviennent que lors du déplacement.

Lorsque vous vous déplacez dans une articulation arthritique, un craquement se fait entendre. La mobilité des articulations de l'épaule dans l'arthrose est réduite, mais pas beaucoup.

L'apparition d'articulations de l'épaule malades pendant l'arthrose reste pratiquement inchangée. L'état général des patients et la température corporelle restent normaux.

Plus d'informations sur l'arthrose des articulations de l'épaule "sont en cours de préparation.

4. Inflammation des articulations de l'épaule avec l'arthrite

De toutes les arthrites, l'inflammation des articulations de l'épaule se développe le plus souvent dans la spondylarthrite ankylosante et la polyarthrite rhumatoïde, moins fréquemment dans le rhumatisme articulaire et le rhumatisme psoriasique, très rarement dans la goutte.

Une caractéristique distinctive de l'inflammation des articulations de l'épaule dans l'arthrite: généralement, certaines autres articulations sont d'abord enflammées. Par exemple, les genoux ou les pieds, ou les doigts ou les orteils. Et alors seulement, les épaules sont malades.

L'arthrite commence assez rarement avec les articulations de l'épaule - bien que cela arrive parfois.

La douleur dans les épaules de l'arthrite est plus prononcée au repos, tard le soir ou le matin, puis s'atténue l'après-midi et le soir. Lorsque vous vous déplacez ou après un entraînement léger, ces sensations douloureuses diminuent le plus souvent.

La mobilité des articulations de l'épaule souffrant d'arthrite est presque toujours réduite le matin, mais à midi, surtout après un entraînement léger, la quantité de mouvement dans les épaules peut être complètement rétablie (sauf en cas d'arthrite chronique).

L'état général des patients souffrant d'arthrite est souvent insatisfaisant - le patient peut avoir de la fièvre, une faiblesse, des frissons, des courbatures.

5. Autres, plus rares causes de douleur aux épaules, dans l'article - 3 maladies, que la plupart des médecins ne connaissent pas

Vidéo avec gymnastique pour le traitement de la douleur à l'épaule peut être visionnée ici.

S'il vous plait! Lors de la copie et de la réimpression de documents, indiquez la source: http://www.evdokimenko.ru/
Tous les articles, nouvelles et chapitres de livres sont protégés par le droit d'auteur Evdokimenko ©

Vous pourriez être intéressé par:

Epaule douloureuse (droite ou gauche) - causes. Pourquoi les épaules font mal et quoi faire - quel traitement est le plus efficace.

Pourquoi mes épaules sont douloureuses?

Les causes de douleur aux épaules sont parfois très courantes. Par exemple, vous avez commencé à vous entraîner activement au gymnase ou à aller à la piscine, sans entraînement physique particulier. Bien sûr, le deuxième ou le troisième jour, vous pourriez bien avoir la "prétention" notoire, à savoir la douleur et l’inconfort des muscles. Cela est dû à l'accumulation d'acide lactique, qui libère des toxines et irrite les récepteurs musculaires.

Habituellement, des douleurs aux épaules peuvent survenir après la levée de la barre, l'entraînement sur les barres asymétriques, la natation active ou la pratique d'un sport spécifique appelé «entraînement de rue». Un corps non préparé souffre surtout de douleurs si vous commencez immédiatement à vous entraîner, sans un échauffement approprié, un échauffement des muscles.

Les blessures de gravité variable provoquent également des douleurs aux épaules. Les ecchymoses, les entorses et les entorses sont des compagnons fréquents des adolescents, mais un adulte tombe, tombe ou frappe parfois. Bien entendu, toute blessure accompagnée de douleur doit être surveillée par un médecin qualifié. Cela est particulièrement vrai des blessures résultant d'une chute d'une hauteur ou d'une urgence, car dans ce cas, nous pouvons parler de blessure à la colonne vertébrale.

Entre autres choses, voici les maladies caractérisées par des douleurs aux épaules, au cou et aux bras:

1. Bursite, c’est-à-dire inflammation dans la région de la poche articulaire. Cette maladie se manifeste généralement par une douleur au repos et une activité physique, l’incapacité de lever le bras au-dessus de la tête. En outre, lorsque la bursite peut gonfler dans l'articulation de l'épaule. Les charges physiques et de main-d'œuvre excessives et l'âge de plus de 50 ans contribuent à l'apparition de la bursite.

2. La tendinite est un processus inflammatoire qui se produit dans les tendons de l'épaule. En raison du frottement constant du tendon au contact de l'os, cette maladie peut donc survenir chez les personnes engagées dans un travail uniforme et monotone nécessitant des mouvements continus de l'articulation de l'épaule. En outre, les athlètes, tels que les joueurs de tennis, les golfeurs ou les joueurs de basket-ball, peuvent également être sujets aux tendinites.

3. Maladies du système cardiovasculaire. Lorsque la douleur à l'épaule est localisée sur le côté gauche, elle survient de manière soudaine et s'accompagne d'essoufflement, d'un assombrissement des yeux, d'une gêne sévère au cœur, au sternum et à l'omoplate. On peut parler d'une crise cardiaque. Il s'agit d'une condition extrêmement dangereuse qui nécessite un appel d'urgence immédiat.

En plus de ce qui précède, il convient de noter que la douleur aux épaules est révélatrice de maladies telles que l'arthrite, l'arthrose, la capsulite, l'ostéochondrose, la névrose ou la myalgie. Tous nécessitent une étude détaillée chez le médecin et un traitement supplémentaire.

Douleur à l'épaule en levant les mains

Si vous ressentez une douleur lorsque vous soulevez l’une des mains, cela vous indique que le problème doit être recherché exactement dans la zone de l’articulation de l’épaule. Vous pouvez seulement étirer le muscle, brusquement secouer l'articulation, et il se fera sûrement sentir dans les prochains jours avec l'aide de la douleur et de l'inconfort.

Pendant son sommeil, après avoir pris une posture inconfortable, une personne est souvent capable de se "coucher" sur son épaule, ce qui entraîne un engourdissement et même des douleurs du bras pendant plusieurs heures.

Il existe également une maladie spécifique appelée syndrome de «collision», dans laquelle les sels de calcium se déposent dans le tendon autour de l'omoplate et de la clavicule. Dans ce cas, la douleur en soulevant une main - ce phénomène est souvent caractéristique des personnes âgées et sédentaires. Parfois, les jeunes qui mènent un style de vie sédentaire et inactif peuvent souffrir de ce syndrome.

Pourquoi est-ce que l'épaule gauche fait mal?

Les compagnons les plus fréquents d’une crise cardiaque sont des fourmillements et des douleurs au cœur, au sternum, à l’articulation de l’épaule à gauche et à l’omoplate. La douleur augmente rapidement, l’essoufflement, la cyanose et la perte de conscience s’ajoutent. Une personne saisit souvent son cœur et tente de saisir l'air avec sa bouche. Ces symptômes ne peuvent pas être négligés et doivent immédiatement appeler une ambulance.

Parfois, une douleur caractéristique de l'épaule gauche est une maladie pulmonaire. Par exemple, une pneumonie ou une alvéolite est accompagnée de sensations douloureuses lors de l'inhalation. Le serrage ne vaut pas visite chez le médecin, si tout cela est accompagné d’une toux constante, d’une respiration sifflante, d’une respiration sifflante ou d’une suffocation.

Entre autres choses, l’un des symptômes de la maladie de la rate est la douleur à l’épaule gauche.

Pourquoi est-ce que l'épaule droite fait mal?

Ne font pas exception la douleur à l'épaule droite dans les maladies des tissus mous entourant l'articulation de l'épaule. Celles-ci comprennent la périarthrose et la périarthrose huméro-scapulaires. Ces maladies sont des compagnons de l'ostéochondrose de la colonne cervicale et se développent, en règle générale, déjà après 60 ans. Les hommes sont plus souvent malades. L'obésité ou le diabète sucré, l'augmentation des charges qui sont maintenues pendant une longue période, ainsi que les lésions et les pathologies vasculaires peuvent contribuer à l'émergence de la maladie.

La douleur dans l'épaule droite avec cette maladie est constante. Il est presque impossible de lever la main, on ressent simultanément un inconfort dans le cou, les omoplates, jusqu'aux deux épaules et même à l'arrière de la tête.

Les patients éprouvent à peu près les mêmes sentiments que ceux qui cherchent la réponse à la question: «Pourquoi le bras, épaule à coude, fait-il mal?

Le processus tumoral peut être un facteur terrible provoquant l’apparition de douleurs à l’épaule droite ou gauche. Il peut être localisé dans la région des poumons ou du cœur, dans l’articulation de l’épaule ou dans la colonne cervicale.

Pourquoi tes épaules et ton cou te font-ils mal?

La colonne cervicale étant considérée comme la partie la plus active de la colonne vertébrale, des douleurs au cou et aux épaules apparaissent souvent chez les patients. L'une des maladies les plus graves et les plus désagréables est l'ostéochondrose de la colonne vertébrale avec localisation dans la région cervicale. La douleur dans le dos, les épaules et le cou avec cette affection est douloureuse et calme, de même que extrêmement aiguë, perçante. Selon le degré de douleur, vous pouvez déterminer indépendamment le stade de la maladie. Par exemple, les deuxième et troisième étapes sont caractérisées par une douleur légère, davantage associée à un pincement des terminaisons nerveuses. Mais la quatrième étape, la plus grave, s'accompagne déjà de fortes douleurs au cou et aux épaules, de difficultés de mouvement et même de difformités de la colonne vertébrale.

En outre, l'ostéochondrose est également dangereuse avec la formation d'une hernie intervertébrale. Dans cette situation, la douleur peut être très forte, il est difficile d’arrêter, alors une personne doit la supporter presque constamment. S'il n'y a pas de traitement approprié, il peut en résulter une immobilisation des membres et un handicap.

Dans de rares cas, la douleur dans la région cervicale, ainsi que les épaules, peuvent indiquer des maladies neurologiques et des processus néoplasiques de la moelle épinière et du cerveau.

Blesser les épaules: nous effectuons des diagnostics

L'autodiagnostic primaire est simple: si vous avez une épaule ou les deux à la fois, la douleur ne se limite pas à un ou deux jours et augmente même, bien sûr, vous devriez consulter un médecin. Nous discuterons ci-dessous de ce que vous pouvez faire pour prévenir le développement de la maladie.

Généralement, de nombreux patients choisissent de consulter un médecin généraliste comme diagnostic principal. Il sera en mesure d'évaluer la situation avec compétence et de vous envoyer pour une thérapie plus poussée et une clarification du diagnostic à ces médecins:

À leur tour, ces spécialistes peuvent prescrire des diagnostics sous forme de procédures de passage:

Epaule douloureuse: comment et quoi traiter?

Sur la base des résultats des tests, ainsi que des données de divers examens, vous pourrez être traité (e) dans un établissement médical ou autorisé à effectuer un traitement à domicile. La liste des séances de thérapie pour le traitement des maladies de l’articulation de l’épaule comprend:

1. Traitement avec des agents spécialisés. Si la douleur est associée à l'arthrite, à l'arthrose et à d'autres maladies inflammatoires des articulations, des complexes destinés à restaurer les tissus cartilagineux sont utilisés. Le fait est que la principale cause du développement de maladies dégénératives et inflammatoires du système musculo-squelettique est une diminution du taux de glucosamine et de chondroïtine - les composants naturels du cartilage de l'articulation. Par conséquent, avec des médicaments qui soulagent la douleur, sont utilisés des moyens qui restaurent les articulations. La dose optimale pour l'assimilation de ces composants est incluse dans le complexe Glucosamine Maximum du produit Natures, qui aide à restaurer et à protéger le tissu cartilagineux de sa destruction. Cet outil est largement utilisé en médecine moderne pour le traitement et la prévention de diverses maladies des articulations.

2. massage médical. Il soulage les tensions et le tonus musculaire, soulage la douleur et aide à guérir la maladie sous-jacente.

3. Réflexologie. Ce traitement, qui consiste en une série de procédures, aide à soulager la douleur, à détendre les muscles tendus et à accélérer la circulation sanguine dans l’articulation de l’épaule.

4. Physiothérapie, par exemple, traitement au laser, ultrasons, aimant ou courant électrique. Un grand nombre de ces manipulations sont considérées comme des agents de médicaments directement dans les couches profondes des tissus, ce qui contribue à la guérison rapide et à l’élimination de la douleur.

5. Thérapie manuelle.

6. Séances avec un ostéopathe.

L'hirudothérapie, les traitements à la boue et même l'apithérapie (traitement avec des piqûres d'abeilles) peuvent parfois être utilisés pour traiter des maladies de la colonne cervicale et du dos.

Dans les cas moins graves, le médecin vous prescrit des compresses locales, des analgésiques, des pommades chauffantes ou des comprimés, ainsi que des injections d'hormones stéroïdiennes dans les lésions.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être indiquée.

Traitement de la douleur aux épaules à l'aide de remèdes populaires

Pour les blessures, les ecchymoses, les entorses et les luxations, l'application du compresse froid ou froid est le meilleur traitement initial. Associez l'immobilité de l'articulation malade pendant un moment, attachez-y tout produit du congélateur, même s'il s'agit d'un emballage de raviolis ou de légumes surgelés. C'est souvent le seul moyen pour une personne de soulager sa douleur et d'empêcher la formation d'un hématome massif.

Il est permis d'utiliser des pommades contenant de l'ibuprofène, du diclofénac ou de l'indométacine. Ils soulagent la douleur localement, soulagent la tension et l'inflammation.

À la maison, un massage aux huiles essentielles sera très utile. Il est assez simple de préparer une solution de massage: vous devez ajouter quelques gouttes de compositions éthérées à 100 ml d’huile végétale de base. Par exemple, ils atténuent la douleur à l'épaule et ont également des effets anti-inflammatoires et antispasmodiques de l'huile:

Ils aident à soigner les compresses douloureuses aux épaules avec du miel, des feuilles de chou, du raifort, ainsi que la décoction d'ortie, de bardane ou de prêle. Par ailleurs, la décoction d'herbes médicinales peut être utilisée non seulement dans le cadre d'un traitement à usage externe, mais également consommée à l'intérieur.

Vous pouvez essayer d’éliminer la douleur en utilisant un bain avec de la poudre de moutarde, du sel marin ou la même décoction d’herbes.

Prévention: prévenir l'aggravation de la maladie

Rappelez-vous toujours qu'il est beaucoup moins cher et plus facile de traiter vos articulations de manière prophylactique que de les traiter avec un médecin.

Essayez de dormir dans une position confortable, sur un matelas orthopédique, en utilisant un oreiller spécial. Ne permettez pas la situation lorsque l'oreiller est trop haut et que le cou adopte une position non naturelle.

La tenue vestimentaire, en tenant compte de la météo, ne provoque pas l'hypothermie du corps.

Changez de temps en temps l'emplacement de la bandoulière du sac, ne le portez pas exclusivement sur une épaule.

N'oubliez pas de charger: le matin, laissez le corps se réveiller avec une série d'exercices simples, ils constitueront une excellente mesure préventive pour protéger les articulations de l'épaule.

Douleur dans l'articulation de l'épaule: symptômes, traitement, causes, inconfort en levant les mains

Le corps humain est un mécanisme complexe constitué de différents tissus dans chaque partie du corps, largement liés à des nerfs et à des vaisseaux de différents calibres. Dans le même temps, il y a plus de nerfs dans certaines régions et d'autres pas.

Une seule fibre nerveuse peut innerver différents tissus voisins. En outre, il existe des fibres nerveuses suffisamment longues pour les soumettre aux organes supérieurs et inférieurs et contenir des informations sur les sensations émanant de ces organes.

Le mécanisme du système nerveux est directement lié au problème de la douleur à l’articulation de l’épaule. Ce symptôme accompagne le plus souvent des maladies des structures musculaires qui mettent en mouvement les composants de l'articulation et de l'articulation elle-même. Cependant, les causes de la douleur peuvent être cachées dans les pathologies des organes internes, car les grands faisceaux nerveux portent des informations non seulement sur l'épaule, mais aussi sur le diaphragme (douleur des deux côtés), le cœur (douleur de gauche), la vésicule biliaire (douleur de droite).

Anatomie

L'articulation de l'épaule est l'articulation la plus mobile du corps qui permet un mouvement dans toutes les directions. Ainsi, vous pouvez écarter votre bras de votre corps, le ramener, l'enrouler derrière votre tête, le lever, le faire pivoter (effectuer des mouvements autour de votre axe), en pliant le coude.

La grande mobilité est obtenue grâce à la forme sphérique de l'articulation. L'os huméral lui-même a une sorte de "boule" à la fin, qui est attachée à une "plate-forme" plate sur le côté de l'omoplate, qui s'appelle la cavité articulaire. La tête de l'épaule est attachée par du tissu cartilagineux, complètement entouré, ce qui empêche le "départ" de l'os de l'articulation. De plus, l'articulation des os est tressée par un grand nombre de ligaments, ce qui permet en outre de fixer l'épaule.

Une capsule articulaire est la formation d'un tissu similaire aux ligaments. Cette structure entoure chaque joint, lui permettant de circuler à l'intérieur de l'espace clos résultant. La capsule de l’articulation de l’épaule se caractérise par sa largeur, ce qui vous permet d’effectuer un grand nombre de mouvements différents.

En conséquence, un appareil musculaire bien développé est nécessaire pour effectuer une grande variété de mouvements. Les muscles sont reliés par leurs terminaisons à l'humérus, certains et à la clavicule, à l'omoplate et au thorax, à d'autres. Bien que la clavicule ne fasse pas partie de l'articulation de l'épaule, elle sert également de support supplémentaire pour la rotation de l'humérus dans différentes directions.

Les muscles sont attachés à l'humérus et se déplacent dans différentes directions, formant ainsi un brassard tournant de l'épaule:

muscles arrondis et sous-osseux - rotation de l'épaule vers l'extérieur;

supraspinatum - enlèvement sur le côté et élévation de l'épaule;

subscapularis - rotation de l'épaule vers l'intérieur;

abduction deltoïde-épaule.

Il y a aussi d'autres muscles, par exemple le biceps, parce que son tendon court à l'intérieur de l'articulation. Pour déterminer lequel d'entre eux est enflammé, on peut indirectement en juger par l'affaiblissement ou la douleur d'un certain mouvement (la douleur en levant la main indique une inflammation du muscle supra-épineux).

Toutes les structures de la ceinture scapulaire - la capsule, le cartilage articulaire, les ligaments et les muscles - sont innervées par des nerfs sensoriels, qui transmettent au cerveau une sensation de douleur en cas de rupture, d'étirement ou d'inflammation de l'un des composants.

De la colonne vertébrale aux muscles vont les fibres motrices qui transmettent aux muscles du membre les commandes relatives aux mouvements du membre lui-même. Au niveau de leur atteinte entre l'os et d'autres structures, le sentiment de douleur est également transmis.

Il faut comprendre que, en médecine, le tiers supérieur du bras est considéré comme l’épaule, impliquant une partie du membre allant de l’épaule au coude. La ceinture scapulaire est la zone allant du cou à l'articulation de l'épaule qui, avec les structures de la clavicule et de l'omoplate, forme la ceinture scapulaire.

Causes de la douleur dans l'articulation de l'épaule

Toutes les causes de douleur dans l'articulation de l'épaule sont divisées en deux groupes:

Pathologies associées aux muscles, aux tendons, aux ligaments et à l'articulation de l'épaule elle-même. Ceux-ci incluent: inflammation de l'articulation entière, des tendons, des muscles, du cartilage des articulations, du sac articulaire, de la capsule qui fait pivoter l'épaule.

Pathologies à localisation extra-articulaire. Ceux-ci incluent: maladies du tractus gastro-intestinal et du coeur (avec inflammation, douleur irradiant au niveau de l'épaule), maladies du thorax, inflammation du gros nerf (plexite) ou fibre nerveuse (névrite), qui font partie du plexus nerveux brachial, ostéochondrose de la région cervicale.

Le premier groupe de pathologies

Inflammation du tendon musculaire (tendinite)

L'articulation de l'épaule est entourée d'un grand nombre de muscles reliés aux tendons, de sorte que les tendinites peuvent être localisées différemment. Les symptômes de la pathologie dépendent de la localisation de l'inflammation.

Les symptômes courants de tendinite sont:

diminution de la mobilité du bras (lever, étendre, plier devient difficile);

la douleur est plus prononcée la nuit;

la douleur est vive, le plus souvent au niveau des épaules et se manifeste sans raison apparente;

la douleur peut aussi être douloureuse, sourde ou aiguë;

apparaît le plus souvent chez les personnes qui effectuent le même mouvement d'épaule (chargeurs, athlètes).

Tendinite supraspineuse

Le muscle supra-rachidien est situé dans la partie supérieure de l'omoplate et atteint la partie externe de la tête de l'épaule par un court trajet. Le plus souvent, le tendon du muscle est enflammé en cas de blessure ou en présence d'inflammation chronique du sac, qui se trouve sous le processus acrominal de l'omoplate.

Dans ce cas, la douleur est instable puis augmente, puis s'affaiblit. Les sensations douloureuses maximales apparaissent lorsque le bras est déplacé sur le côté à 60-120 degrés. En outre, la douleur survient lorsque vous tapez ou appuyez sur votre épaule.

Si une tendinite non traitée est présente, une rupture incomplète du tendon peut apparaître comme une complication.

Tendinite du tendon du biceps

Le biceps ou le muscle biceps remplit la fonction de flexion de l'articulation de l'épaule et du coude. Ce muscle permet également de relever la paume de la main.

Symptômes de ce type de tendinite:

une douleur à la surface antérieure de l'épaule, répétée, peut laisser tomber le bras;

pas de douleur au repos;

douleur lors de la flexion du bras dans le coude et l'épaule;

douleur en appuyant sur l'avant-bras du coude à la main;

dans la région de la tête de l'os de l'épaule, on peut trouver un point sur la palpation duquel apparaît une douleur aiguë.

Une telle tendinite peut être compliquée par une subluxation et une rupture du tendon. Une subluxation est le glissement d'un tendon d'un sillon qui lui est destiné à la surface d'un os.

Tendinite du muscle subosteeux

Le plus commun parmi les personnes dont le travail est associé à un travail physique intense, et les athlètes. La maladie ne présente pas de symptômes prononcés et se caractérise par une douleur lors de la rotation du membre entier, à condition que vous deviez appuyer à ce moment sur l'articulation de l'épaule. Dans le même temps, la douleur est localisée à la fois dans l'épaule et s'étend le long de la surface arrière du membre jusqu'au coude et, dans certains cas, aux doigts.

Une complication de cette affection en l'absence de traitement est la rupture complète des tendons.

Inflammation de la coiffe des rotateurs

La douleur survient lorsque vous levez les mains (lorsque vous tirez pour obtenir quelque chose) et se localise dans l'articulation de l'épaule.

La douleur apparaît le deuxième jour après un travail actif des mains, en particulier lors du travail, nécessitant des mains constamment levées (blanchiment du plafond, etc.). La douleur au repos ne gêne pas et ne faiblit pas après la descente du bras: levée, elle est forte, nette.

Lors de l'examen radiographique sur la radiographie, aucune pathologie ne sera visible. Le diagnostic ne peut être établi que par un médecin du sport ou un traumatologue.

Inflammation du sac articulaire et bursite associée aux tendons sous-jacents (tendobursite)

Dans ce cas, une douleur aiguë se développe dans l'épaule, ce qui n'a pas de raison apparente et limite tout mouvement du membre, alors même une personne non autorisée (un médecin, par exemple) ne peut pas faire de mouvements passifs avec une main douloureuse.

Inflammation de la capsule articulaire (capsulite)

C'est une maladie assez rare, son diagnostic est donc abordé en dernier, après avoir exclu les autres maladies plus graves, telles que la rupture des ligaments, les douleurs des organes internes irradiant à la ceinture scapulaire, l'arthrite.

La capsulite survient le plus souvent chez les femmes âgées de 40 à 50 ans, qui ont été forcées de mentir pendant longtemps sans effectuer d’activités motrices complètes à la main.

L'inflammation se développe de manière invisible pour le patient, progressivement. À un moment donné, vous commencez à ressentir des sensations de froid, et la main ne peut pas effectuer les mouvements habituels pour elle, nécessitant des places derrière le dos ou levez-vous. Il est douloureux d'essayer de fixer un soutien-gorge ou de jouer d'un instrument de musique. Ce symptôme est aussi appelé "épaule gelée".

Inflammation des structures internes de l'articulation (arthrite)

La maladie se développe en raison de:

les maladies auto-immunes, lorsque le corps cesse de déterminer "ses" protéines articulaires et commence à émettre des anticorps contre elles (polyarthrite rhumatoïde);

réaction allergique à des substances présentes dans le corps (introduction de médicaments protéiques dans le muscle: vaccins, antitoxines, sérums);

troubles métaboliques lorsque l'articulation est irritée par des sels d'acide urique (goutte);

blessures articulaires, qui ont entraîné une inflammation avec suppuration;

hémorragies dans l'articulation et la suppuration sanguine subséquente, dans les maladies associées à la coagulation du sang;

rhumatismes causés par la bactérie streptocoque (après glomérulonéphrite, amygdalite);

les bactéries pénètrent dans l'articulation avec le flux sanguin;

une intervention chirurgicale avec un objet non stérile ou une blessure pénétrante d'un objet infecté;

contact des tissus articulaires avec les tissus infectés.

Si l'arthrite ne se développe pas à cause d'une blessure, elle peut être localisée des deux côtés.

Les symptômes de l'arthrite sont presque impossibles à ignorer. C'est:

fièvre

déformation de l'articulation due à un œdème;

augmentation de la température locale;

l'incapacité de lever le bras au-dessus de l'avant-bras;

augmentation de la douleur avec un léger contact ou une palpation (interrogation par un médecin);

douleur aiguë à l’articulation de l’épaule, qui n’est pas affaiblie au repos et augmente avec les mouvements, et particulièrement lorsque vous essayez de lever les bras en hauteur, placez-les derrière votre tête ou prenez-les sur le côté.

Lésion non inflammatoire des articulations (arthrose)

La pathologie est directement liée au développement du cartilage articulaire qui tapisse la surface articulaire scapulaire ou la tête de l'humérus. Ils se développent sur fond d'arthrite fréquemment tolérée, ainsi qu'en violation de l'apport sanguin dans les structures de l'articulation chez les personnes âgées.

Symptômes de l'arthrose:

bruit et craquement lors du déplacement, entendus à l'épaule;

douleur aiguë à l'épaule, qui ne passe pas au repos et se produit lorsque l'on tente de faire un mouvement de la main;

une faible mobilité dans l'articulation apparaît progressivement, il est impossible de jeter la main derrière le dos ou de la lever;

la palpation au bas de l'omoplate et dans la zone de la clavicule se fait sentir;

douleur maximale lorsque vous soulevez avec une main douloureuse.

Blessures à l'épaule

La douleur qui survient après un mouvement artificiel ou brutal du bras, une levée de poids, une chute sur le côté ou un impact sur l'épaule indique que la personne a blessé les tendons ou les ligaments entourant l'articulation ou l'articulation de l'épaule elle-même.

Si la fonction motrice de l'épaule n'est pas altérée et que seule une douleur à l'épaule est ressentie, il est probable que les tissus périarticulaires ont été endommagés. Si, après avoir reçu une blessure, il y a une douleur sur toute la longueur du bras, de l'épaule au coude, ou s'il est impossible de bouger le bras à cause de la douleur, la cause peut être une lésion musculaire ou des ligaments déchirés. Distinguer de telles pathologies ne peut être qu'un traumatologue.

Si l'articulation après une blessure présente une déformation définissable visuellement et que les fonctions motrices sont gravement altérées, il s'agit d'une luxation. S'il est impossible d'effectuer des mouvements actifs de la main et lors de l'exécution des mouvements passifs, un crunch caractéristique et des mouvements pathologiques se font entendre avec le membre, et la zone de l'articulation est douloureuse au toucher et le développement d'un œdème - il s'agit très probablement d'une fracture.

Le dépôt dans les tissus des ligaments et des tendons de sels de calcium

La calcification des tissus mous de l'épaule peut se développer après 30 ans en raison de la dégradation des processus métaboliques. A un âge plus précoce, une telle maladie peut se développer si une personne présente des pathologies des glandes parathyroïdes dans lesquelles le métabolisme du calcium est perturbé.

Symptômes de la calcification des tissus mous:

douleur constante à l'épaule;

maintenir la douleur au repos;

augmentation de l'intensité de la douleur parallèlement à l'évolution de la maladie;

en déplaçant le bras sur le côté ou en le soulevant, la douleur augmente.

Troubles de la colonne vertébrale

Pathologie de la colonne cervicale dans la région de 4-7 vertèbres:

fractures et subluxations des vertèbres;

spondylarthrite - inflammation des corps vertébraux;

spondylolisthésis - déplacement des vertèbres les uns par rapport aux autres;

hernie des disques mezvertebraux;

Se manifeste habituellement par une douleur à l'épaule.

Les fractures et les luxations apparaissent après une blessure. Dans le contexte de report de la tuberculose, accompagné de fièvre basse, transpiration, indisposition, toux sèche, spondylite, apparaît assez souvent.

L'ostéochondrose est la maladie la plus courante de la colonne vertébrale, qui provoque des douleurs à l'épaule. Il s'agit d'une pathologie lorsque la formation cartilagineuse entre les vertèbres (disque intervertébral) s'amincit à la périphérie et que sa section centrale en forme de gel commence à se déplacer vers le canal rachidien. Lorsque les vertèbres "nues" restantes ou le noyau particulier du disque intervertébral commencent à pincer la racine du sixième, cinquième ou quatrième nerf spinal - cela se manifeste par une douleur à l'épaule.

Symptômes typiques des troubles de la colonne vertébrale:

la douleur apparaît dans le bras et l'épaule et s'étend jusqu'à l'articulation du coude (à partir de l'articulation de l'épaule) et, dans certains cas, jusqu'à la main;

des picotements et des engourdissements commencent à apparaître dans la main douloureuse ("la chair de poule qui coule");

la sensibilité de la main est également perturbée: elle commence à geler ou, au contraire, une sensation de chaleur apparaît;

la douleur s’intensifie lorsqu’on penche et tourne la tête.

Très souvent, l'ostéochondrose est compliquée par la périarthrite de l'omoplate, dans laquelle l'appareil ligamentaire de l'articulation et sa capsule, les tendons musculaires, qui entraînent l'épaule, s'enflamment. En outre, la périarthrose peut survenir avec des blessures à l'épaule ou en présence d'une inflammation réactive qui se développe en présence de processus infectieux chroniques dans le corps (inflammation des bronches ou des reins, amygdalite). Ces processus sont caractérisés par une telle douleur à l'épaule:

apparaît soudainement, sans raison apparente;

dans l'après-midi, au repos, s'apaise;

augmente lorsque vous essayez de placer votre main sur le côté, derrière votre tête, commencez derrière votre dos et également lorsque vous levez la main;

la douleur est localisée dans le cou et les épaules;

Le syndrome douloureux disparaît sans traitement au bout de quelques mois. Cependant, l'articulation perd sa mobilité et il devient impossible de mettre la main derrière le dos ou de la soulever au-dessus de la ligne horizontale.

Névrite du nerf brachial

De plus, avec cette pathologie, une douleur apparaît dans l'articulation de l'épaule, du fait que l'articulation elle-même et les tissus environnants sont en parfait état. La pathologie commence par un "coup de feu" à l'épaule, après quoi une douleur aiguë apparaît et subsiste, aggravée par le mouvement du bras.

Plexite à l'épaule

La pathologie est la défaite d'un, deux ou trois gros troncs nerveux qui passent sous la clavicule. Ces malles portent le bras et le cou de l’équipe et collectent des informations sur les sensations ressenties dans ces zones du corps.

La pathologie se développe après:

blessure à la naissance chez un nouveau-né;

blessures: luxation de l'épaule, entorse, fracture de la clavicule;

dans le contexte d'une perturbation des processus métaboliques du corps: goutte, diabète;

hypothermie de la région des épaules;

maladies infectieuses générales (maladies particulièrement dangereuses causées par les virus de l'herpès: varicelle, herpès simplex, zona, mononucléose);

Séjour prolongé du corps en position de force: caractéristiques de l'activité professionnelle nécessitant un séjour prolongé dans une position avec le bras levé ou retiré, après des opérations longues et complexes sur les organes de l'abdomen et du thorax

La maladie nécessite des soins d'urgence et présente les symptômes suivants:

douleur intense qui donne à l'épaule, mais est localisée dans la zone en dessous ou au-dessus de la clavicule;

la douleur augmente avec la pression exercée sur une partie du corps située sous la clavicule;

en bougeant le bras, la douleur devient plus intense;

à l'intérieur de la main, une sensation de "chair de poule qui coule" apparaît, qui est plus localisée dans la partie inférieure de la main;

la main commence à ressentir de la douleur, du froid, de la chaleur;

la douleur peut être décrite comme douloureuse, ennuyeuse, écrasante;

des douleurs au cou et aux épaules peuvent également survenir;

la brosse peut devenir oedémateuse;

la main commence à s'estomper et peut acquérir une teinte bleuâtre;

il y a une perte de sensibilité à l'intérieur de la main (le côté du petit doigt).

Autres raisons

Le symptôme, qui est le plus souvent décrit comme une douleur dans les muscles de l'épaule ou une douleur dans l'épaule ou l'articulation de l'épaule, peut apparaître non seulement dans l'ostéochondrose, l'arthrose, la périarthrite, l'inflammation des tendons et la bursite. Il existe d'autres conditions et maladies:

syndrome d'impédance (syndrome de contraction).

Ces maladies ne présentent aucun symptôme subjectif. Le diagnostic est posé par un médecin, dans la plupart des cas, il s'agit d'un neuropathologiste, mais il peut également nécessiter une consultation d'un traumatologue ou d'un rhumatologue.

Douleurs réfléchies

L’épaule peut également émettre des douleurs lors de maladies d’organes internes:

L'angine de poitrine est une affection pathologique dans laquelle le cœur souffre d'un manque d'oxygène. Dans ce cas, la douleur est localisée simultanément dans l'articulation de l'épaule gauche et derrière le sternum. Apparaît à l'arrière-plan de toute activité physique (monter les escaliers, marcher contre le vent), alors que les mouvements avec la main gauche ne sont pas nécessaires. La douleur peut être accompagnée par le sentiment que le cœur est intermittent, tandis qu'au repos, la douleur diminue.

L'infarctus du myocarde s'accompagne de symptômes similaires à ceux de l'angine de poitrine, mais le symptôme principal est une détérioration de l'état général, même si une petite partie du muscle cardiaque est décédée. C'est la peur, des sueurs moites, une transpiration moite, un rythme cardiaque irrégulier et même une perte de conscience. La douleur est sévère et nécessite des soins médicaux immédiats.

Inflammation du pancréas - accompagnée de fortes douleurs dans les omoplates et les épaules, donnant sur le haut de l'abdomen et pouvant s'accompagner de fièvre, de selles molles, de nausées.

Cholécystite - peut être accompagnée d'une douleur touchant l'omoplate et l'épaule droite. En plus de la douleur, il peut y avoir de la fièvre, un goût amer dans la bouche, des nausées. Les symptômes sont similaires pour la forme aiguë de la pathologie et pour l'exacerbation de la forme chronique.

Pneumonie du lobe supérieur - peut entraîner une douleur à l'épaule, correspondant au poumon du patient. La fièvre, la toux grasse ou sèche, le manque d’air, la faiblesse.

Polymyalgie rhumatismale - s'accompagne d'une douleur à l'épaule qui apparaît après que le patient a la scarlatine ou un mal de gorge, en particulier s'il y a eu une douleur et une augmentation du genou avant. Dans les rhumatismes, l'un des symptômes est une douleur à l'épaule.

Tumeurs des tissus de la cavité thoracique - une douleur entre les omoplates et l'épaule peut apparaître lors d'un cancer du sommet du poumon.

Douleur à l'épaule par localisation

Les principales caractéristiques de la douleur qui peuvent apparaître dans l’une des articulations de l’épaule sont les suivantes:

Pourquoi la douleur à l'épaule: une liste de maladies et comment y remédier

L’articulation de l’épaule est l’une des plus mobiles et chaque jour est exposée à des charges actives. À la suite de blessures ou de diverses maladies, les patients se présentent souvent chez un traumatologue pour se plaindre de la raison pour laquelle ils ont mal à l’épaule. De nombreux facteurs conduisent à ce symptôme.

Causes de douleur à l'épaule

Dans le cas où l'épaule fait mal, cela peut être une manifestation d'arthrite ou d'arthrose. Dans le premier cas, un processus inflammatoire se produit. L'arthrose de l'épaule est une maladie dégénérative. Lorsque la nutrition du cartilage et des ligaments est perturbée, il manque des substances importantes dans l'articulation.

Les maladies inflammatoires se développent après avoir subi des blessures, diverses maladies infectieuses, une surcharge physique de l'articulation. L'arthrose est due à des modifications de l'articulation de l'épaule, à des troubles de la circulation sanguine et à l'innervation liées à l'âge.

Les causes les plus courantes de symptômes de douleur à l'épaule sont:

  • une tendinite;
  • bursite;
  • dépôt de sel dans le joint;
  • diverses blessures aiguës et chroniques;
  • charge mal sélectionnée pendant les sports;
  • arthrite réactive d'origine virale et bactérienne;
  • changements dégénératifs;
  • ostéochondrose cervicale;
  • spasmes musculaires;
  • les tumeurs;
  • luxation habituelle de l'épaule;
  • d'autres facteurs.

L'inflammation des tendons autour de l'articulation s'appelle une tendinite. Les causes de la tendinite de l'épaule sont le plus souvent des charges excessives sur l'articulation. Par conséquent, cette maladie survient souvent chez les athlètes ou les personnes qui ne calculent pas la charge lorsqu’ils font du fitness au gymnase.

Les symptômes de la tendinite du biceps sont une douleur chronique, qui est intensifiée par les mouvements de l'articulation de l'épaule et la pression exercée sur celle-ci.

L'inflammation du sac articulaire est appelée bursite. Cette pathologie se développe également en raison d'une surcharge excessive de l'articulation. Les symptômes de la maladie se manifestent par des douleurs et un gonflement de l'articulation de l'épaule.

Si des sels de calcium se déposent dans l'articulation de l'épaule, le patient s'inquiète de douleurs à l'épaule lors de la levée du bras. En raison de cette calcification des ligaments, leur fonctionnement normal est altéré.

Cette pathologie a le terme médical "syndrome de collision". Il se développe plus souvent après 35 à 50 ans. La maladie se manifeste par une douleur intense soudaine après l'effort, lorsque le bras est levé à angle droit.

Si les sels commencent seulement à se déposer, cela ne causera pas de douleur et la calcification de l'articulation deviendra un résultat radiographique pour une autre raison.

Les blessures dues à la chute ou à la frappe sont une cause fréquente. Le résultat peut être une contusion à l'épaule, une luxation de l'articulation de l'épaule, des entorses et des entorses.

Lorsque les personnes tombent, elles tendent instinctivement les mains, ce qui provoque parfois des lésions aux tendons des muscles en rotation. De telles blessures ne peuvent pas être laissées sans une attention appropriée, sinon à l'avenir, il y aura des restrictions persistantes sur la fonction de l'articulation de l'épaule.

L'articulation de l'épaule devient souvent enflammée quelque temps après avoir souffert de maladies virales et bactériennes. Un tel phénomène dans la pratique médicale est appelé arthrite réactive.

Chez les personnes âgées, en raison de l'usure de l'articulation, des blessures récurrentes et de l'ostéoporose précédemment subies, la luxation habituelle de l'épaule peut se développer. Une certaine charge sur l'épaule est accompagnée de sa luxation, accompagnée de douleur.

Les personnes engagées dans la musculation, en plus de douleurs dans le bas du dos, les genoux et les coudes, sont souvent accompagnées du problème de la douleur brachiale. Cela est dû aux exercices qui sollicitent fortement l’articulation de l’épaule.

Les exercices particulièrement traumatisants sont considérés comme des bras tendus avec haltères, couché, couché, en raison de la tête, des mains aplaties sur le simulateur et, le plus souvent, des douleurs à l'épaule après un exercice.

La douleur à l'épaule peut être déclenchée par une déchirure de l'anneau cartilagineux, qui sert à approfondir la cavité articulaire. Il remplit la fonction d'un support supplémentaire.

Les maladies des organes internes provoquent souvent des douleurs à l'épaule. Ce symptôme est observé dans la pathologie du foie, la pneumonie, la radiculite cervicale et les tumeurs thoraciques.

Si, sur le fond du bien-être, il y avait une sensation de brûlure soudaine à l'épaule de la main gauche, qui donne sous la clavicule et l'omoplate gauche, cela peut être le symptôme d'une attaque d'angine de poitrine et d'infarctus du myocarde.

Une douleur inattendue à l'épaule de la main droite est souvent le premier symptôme d'une attaque de la maladie des calculs biliaires. Dans d'autres cas, la douleur peut résulter de sa propagation lors de maladies des nerfs, des muscles, des déplacements et des hernies des disques vertébraux des colonnes cervicale et thoracique.

Si l'inflammation se produit en raison de la friction des tendons des muscles sur le processus de l'omoplate, appelée acromion, cette condition est appelée syndrome d'empêchement.

Périarthrose chronique

Cette pathologie est très fréquente lorsque des douleurs à l'épaule surviennent lorsque vous levez la main. Les facteurs sont des blessures causées par une chute sur l'épaule et sa frappe. Une cause commune est une chute avec un bras tendu et un travail inhabituel excessif de l'articulation de l'épaule.

La survenue de la maladie contribue également aux maladies de la colonne cervicale. Cela viole l'innervation et la circulation sanguine de l'articulation de l'épaule. Il y a un spasme des muscles et des vaisseaux sanguins qui nourrissent l'articulation.

La périarthrose de l'épaule droite est le résultat d'une maladie du foie. Chez les femmes, il se développe après avoir subi une intervention chirurgicale pour enlever le sein.

La durée de cette maladie varie de plusieurs semaines à plusieurs mois, et parfois pendant des années. L'issue de la maladie se manifeste du rétablissement complet de la fonction de l'épaule à son blocage.

En savoir plus sur l'outil, qui n'est pas dans les pharmacies, mais grâce à laquelle de nombreux Russes ont déjà récupéré de la douleur dans les articulations et la colonne vertébrale! Dit un docteur célèbre

La maladie est divisée en trois formes:

L’écoulement facile est appelé «périarthrose huméro-scapulaire simple». Dans ce cas, au début, la douleur à l'épaule n'est pas forte et seuls quelques mouvements de la main la provoquent: la relever sur le côté ou en rotation.

À mesure que la maladie progresse, la mobilité de la main diminue. La mobilité de l'épaule devient limitée: il est difficile voire impossible pour le patient de lever le bras au dessus de l'angle droit, de le ramener derrière le dos.

Lever le bras devient particulièrement douloureux si le médecin le tient et que le patient tente de maîtriser la résistance. Mais dans une forme légère, ces mêmes mouvements sans résistance peuvent ne pas causer de douleur au début.

Si le patient est traité à temps et prescrit le traitement approprié, la forme bénigne disparaît au bout de 3-4 semaines. Une périarthrose aiguë peut se développer si elle n'est pas traitée.

La forme aiguë se développe souvent seule après une blessure grave. Il se manifeste par une douleur soudaine à l'épaule qui se propage au cou et aux bras, ce qui explique pourquoi l'épaule fait mal et le bras ne se lève pas. Les sensations douloureuses la nuit deviennent plus fortes, interfèrent avec le sommeil.

Si vous essayez de lever la main ou de la faire pivoter, une douleur aiguë apparaît. Pour soulager la souffrance, le patient a tendance à presser son bras contre sa poitrine et à le maintenir plié au coude. La face avant de l'épaule a l'air bouffie. Parfois, la température corporelle augmente légèrement.

La crise de périarthrose aiguë peut durer plusieurs semaines, puis la douleur s'atténue progressivement et les mouvements du bras dans l'épaule sont partiellement restaurés.

L'évolution la plus défavorable est le passage de la maladie à la forme chronique, qui est facilitée par l'absence de traitement aux stades précoces. La périarthrose chronique est perturbée par des douleurs à l'épaule qui, sans grande charge, permettent néanmoins leur tolérance.

Mais cela vaut la peine de charger le bras, de faire un mouvement infructueux, ou de tourner le bras, alors que le personnage tireur ressent une vive douleur. La douleur augmente dans la seconde moitié de la nuit et se rapproche du matin, ce qui perturbe le sommeil du patient.

Forme chronique dure plusieurs mois ou années. Dans de rares cas, la maladie peut disparaître d'elle-même, même sans traitement.

Le développement de l'ankylose de l'articulation de l'épaule, appelée «épaule gelée», est une complication grave de la périarthrose huméro-scapulaire chronique. Dans ce cas, les tentatives de mouvement entraînent une douleur insupportable à l'épaule et le bras ne se lève pas.

Enquête

Si l'épaule fait mal, il est impossible de différer la consultation du traumatologue, car certaines maladies peuvent évoluer et entraîner une perturbation permanente de l'articulation. En outre, les maladies non traitées disparaissent parfois d'elles-mêmes, mais avec le temps, elles se feront connaître.

Tout d'abord, le médecin va recueillir l'anamnèse, préciser ce qui cause exactement la douleur. Si le patient a subi une blessure, le médecin vous demandera de montrer en détail comment cela s'est passé. Le médecin examinera et palpera l’épaule, déterminera les points douloureux.

En fonction de la maladie spécifique peut augmenter la taille de l'articulation, rougeur de la peau au-dessus de celle-ci. Un traumatologue vous demandera de réaliser certains mouvements pour voir le degré de dysfonctionnement de l'épaule. Une méthode importante pour le diagnostic des maladies de l’articulation de l’épaule est la radiographie, ainsi qu’une méthode plus informative: l’IRM.

Dans diverses maladies, les images détermineront les dépôts de sel, les modifications de la taille de l’articulation, les déchirures des ligaments, le gonflement, l’accumulation de liquide dans l’articulation. La périarthrose huméro-scapulaire est caractérisée par une accumulation de sels dans des endroits où les tendons sont attachés aux os.

Traitement

Il est nécessaire de commencer à traiter la douleur à l'épaule dès que possible, sans attendre les complications et les maladies chroniques. L'auto-traitement est inacceptable et la manière de traiter la douleur à l'épaule doit être déterminée par un traumatologue.

Si la douleur à l'épaule résulte de maladies internes, il est nécessaire de trouver la cause fondamentale et de la traiter activement. Sinon, le résultat sera inefficace et la douleur reviendra bientôt.

Ainsi, en cas de maladies du foie, ils prescrivent un régime alimentaire, des hépatoprotecteurs, des enzymes. Les maladies cardiaques sont traitées avec des médicaments qui dilatent les vaisseaux sanguins du cœur.

Lorsque les lésions traumatiques de l'épaule imposent des bandages spéciaux, donnez la paix à la main, limitez pour quelque temps les actions actives de l'épaule du patient.

Dans le cas d'une blessure à l'épaule, il est absolument impossible de diagnostiquer indépendamment une luxation et d'essayer de faire une réduction! Des actions inappropriées ne feront que aggraver les blessures. Et les plus dangereux sont les fractures ligamentaires, qui nécessiteront un traitement chirurgical supplémentaire.

Lorsque les patients arthritiques sont prescrits des médicaments contenant de la chondroïtine. Ces substances nourrissent l'articulation, améliorent les processus métaboliques et participent à la construction du cartilage.

La périarthrose peut être traitée avec beaucoup de succès, à l'exception de la forme ankylosante. Par conséquent, il est très important de commencer le traitement de cette maladie à temps afin d'empêcher sa transition vers des formes chroniques et une perte permanente de la fonction de l'épaule.

Lorsque l'épaule fait mal en levant le bras, le traitement est effectué avec des anti-inflammatoires (diclofénac, nimésulide, rofécoxib). S'il est inefficace, utilisez des stéroïdes (prednisone, hydrocortisone). Un cours d'introduction de ces fonds avec anesthésie dans la zone autour de l'articulation.

Pour une meilleure pénétration des médicaments dans l'articulation, vous devez faire des compresses avec du dimexidum. Faire chaud et enveloppements de l'épaule avec bischofite (sauf pour le stade aigu).

La thérapie au laser et d'autres méthodes physiothérapeutiques sont également utilisées. Le traitement médical des sangsues est largement utilisé. 5-6 cours d'hirudothérapie peuvent améliorer l'état. Au cours de la période de récupération, un cours de thérapie par l'exercice est attribué à partir d'exercices spécialement sélectionnés.

Une méthode efficace pour le traitement de la périarthrose huméro-scapulaire est la relaxation postisométrique. Cette méthode pour 10 à 15 sessions vous permet d’aider même dans les cas négligés. Le meilleur effet peut être obtenu en combinant cette technique avec un massage thérapeutique et une thérapie manuelle légère.

Conclusion

Il existe de nombreuses raisons qui causent une douleur à l'épaule. Déterminez le diagnostic correct et attribuez un traitement qualifié sous la force uniquement à un professionnel. Par conséquent, vous ne pouvez ni hésiter ni vous soigner vous-même, car les conséquences sont lourdes.

Obtenez un livre gratuit "Plan détaillé pour rétablir la mobilité des articulations du genou et de la hanche en cas d'arthrose" et commencez à vous rétablir sans traitement ni opération onéreuse!