Types de douleur au coude en flexion et en flexion, maladies possibles et leur traitement

Une douleur lors de la flexion et de l'extension du coude peut survenir en raison de:

lésions de l'articulation elle-même avec arthrose, arthrite ou blessure;

pathologie des tissus périarticulaires (ligaments, poches articulaires, muscles) pour bursite, épicondylite, myosite;

maladies qui ne sont pas associées à des modifications structurelles de l'articulation du coude (ostéochondrose de la colonne cervicale, disque intervertébral hernié, névrite du nerf ulnaire).

En savoir plus sur ces maladies plus tard dans l'article.

Dans la plupart des cas, la maladie provoque des douleurs, comme lors de la flexion et du redressement de l'articulation du coude. Mais pas toujours:

  • en cas d'épicondylite latérale ou de bursite aiguë, l'inconfort n'est typique que lorsque le bras est tendu dans le coude,
  • avec l'épicondylite médiale, la douleur survient au moment de la flexion du bras.

Le diagnostic des maladies qui provoquent des douleurs lors de la flexion ou de l'inclinaison du coude ne nécessite pas de recherches approfondies. Les tests fonctionnels (c.-à-d. Basés sur l'apparition ou l'absence de douleur lors de certains mouvements de la main) indiquent avec une grande précision la nature de la pathologie qui l'a provoquée.

L'articulation du coude est très vulnérable, car elle n'est pas protégée par les muscles ou la graisse. Par conséquent, l'apparition de douleur dans cet endroit doit être traitée avec une attention particulière, car le coude joue un rôle important dans les mouvements actifs de la main. Le danger de tout dommage ou de toute maladie de l'articulation du coude est la restriction rapide de la mobilité de la main et une détérioration significative de l'efficacité et de la qualité de la vie d'une personne.

Quelle que soit la raison pour laquelle la douleur au coude est apparue - vous pouvez faire face avec succès à la pathologie et à l’inconfort. Dans chaque cas, le traitement de l'articulation du coude dépend de la maladie qui a provoqué l'inconfort.

En savoir plus sur le problème - lisez la suite.

Types de douleur au coude lors de la flexion et de l'inclinaison

Le syndrome douloureux, en fonction de la maladie qui l'a provoqué, a ses propres caractéristiques. Lors de l'examen d'un patient, le médecin fait toujours attention non seulement au type de mouvement qui provoque une gêne, mais également à son caractère:

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Il se produit sur le fond de pathologies dans d'autres organes ou systèmes du corps - par exemple, dans l'ostéochondrose de la colonne cervicale.

Malade; se sentir comme si la source est concentrée dans le coude. Lorsque vous essayez de plier ou de redresser votre bras, vous ressentez une douleur lancinante accompagnée de fourmillements et d’engourdissements.

Se produit en raison d'une blessure à la colonne vertébrale ou d'une hernie intervertébrale due à la compression des racines nerveuses de la moelle épinière.

Il a un caractère tirant lors de la flexion du coude.

Se produit en raison d'une compression des racines nerveuses ou d'une inflammation des fibres nerveuses sur le fond d'une arthrose déformante ou d'une blessure.

Caractéristiques: netteté et netteté en flexion, sensation de brûlure en allongeant le coude.

Se produit avec des blessures, une bursite et une arthrite réactive.

Plier ou plier le coude provoque une douleur intense et aiguë. En conséquence, les mouvements sont limités.

Maladies inflammatoires associées ou compression des terminaisons nerveuses.

L'extension du bras est accompagnée d'une forte sensation de brûlure.

Ceci est un symptôme de maladies chroniques de l'articulation du coude (débuts de l'arthrose, lésions chroniques du coude, bursite chronique).

En se pliant et en se redressant, la douleur s'accompagne de picotements.

Maladies provoquant des douleurs au coude et leur traitement

Épicondylite latérale (externe)

C'est une maladie inflammatoire des tendons des muscles de l'avant-bras.

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Microtraumatismes fréquents des ligaments et des tendons, stress quotidien accru sur l'articulation du coude.

Augmentation de la douleur pendant l'extension après le transfert ou la levée de poids et après des mouvements monotones prolongés.

Assurer l'immobilité de l'articulation, corticoïdes, physiothérapie, exercices thérapeutiques.

Épicondylite médiale (interne)

Il s'agit d'une lésion inflammatoire des tendons internes des muscles reliés à l'épicondyle médial de l'articulation du coude.

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Blessures fréquentes, sports professionnels, travail monotone difficile.

Douleur vive en flexion, qui diminue avec l’extension du bras.

La douleur "donne" (irradie) à la main et à l'avant-bras.

Douleur au coude - causes et traitement

L'une des plaintes les plus courantes chez les personnes qui consultent un médecin est la douleur au coude des mains. Selon la nature et le type de douleur, le patient peut s’adresser à un traumatologue, à un rhumatologue ou à un neurologue.

La douleur peut survenir lorsque le bras est plié et étendu, ou ne dépend pas du mouvement. La douleur s'étend aux tendons, aux muscles, aux os et aux articulations du bras, au-dessus du site de la blessure.

Les raisons pour lesquelles cela peut se produire beaucoup. C'est pourquoi il est nécessaire de passer un examen par un spécialiste qui identifiera avec précision les causes de la douleur, expliquera ce que cela signifie et prescrira un traitement complet.

Anatomie de l'articulation du coude

L'articulation du coude des os (épaule avec l'ulna et le radial) est formée de trois articulations réunies par une capsule articulaire:

  • L'articulation humérale est une articulation d'os sphériques, représentée par les têtes des projections de l'humérus et des os radiaux. La direction du mouvement de l'articulation est organisée en fonction de l'axe frontal et se fait en conjonction avec l'articulation de l'épaule. L'articulation radioulnaire proximale a une forme cylindrique, réalisant des mouvements de rotation.
  • L'articulation de l'épaule est l'union des os avec des surfaces articulaires hélicoïdales. L'humérus, qui a un bloc à l'extrémité inférieure, est relié à l'encoche en forme de vis et au cuir chevelu de l'ulna. Les mouvements de cette articulation sont effectués en amplitude allant jusqu'à 140 degrés.

L'articulation du coude fait saillie à travers une fine couche de peau et se sent bien à la palpation. En raison de la flexion et de l'extension fréquentes du bras, ainsi que de la présence de parties saillantes de l'articulation articulaire, les accidents vasculaires cérébraux et autres blessures du coude sont fréquents.

Causes de douleur dans les coudes des mains

Une gêne occasionnelle dans la région du coude peut indiquer la présence de nombreuses maladies différentes. Alors, considérons les principales causes de douleur au coude:

L'apparition d'une douleur dans l'articulation du coude devrait alerter la personne. La douleur peut être un symptôme caractéristique de diverses maladies, qui peuvent être identifiées par un spécialiste hautement qualifié après des activités de diagnostic sérieuses.

Causes de douleur au coude lors de la flexion et de l'inclinaison

La douleur dans l'articulation du coude avec flexion et extension du bras droit ou gauche est notée pour de telles maladies:

  • arthrite, bursite - tout mouvement de l'articulation du coude est douloureux, l'œdème est caractéristique de la phase aiguë,
  • fièvre, rougeur de la peau sur l'articulation touchée;
  • arthrose déformante (généralement accompagnée d'un resserrement et une extension sera douloureuse);
  • après une blessure;
  • tumeurs.

La douleur au coude lors de la flexion de la main et de la rotation (rotation de la main) se produit sur le fond d'une épicondylite médiale («coude du golfeur»).

Causes de douleur à l'intérieur du bras

Une douleur interne à l'épicondylite, des ecchymoses et d'autres blessures traumatiques à l'intérieur du coude surviennent.

Blessures aux membres

Personne n’est donc assuré contre les blessures résultant de la douleur qu’il a causée aux coudes. Les dislocations, les entorses, les fractures peuvent être le résultat d'une chute ou même d'un mouvement impropre du membre.

En cas de fracture, la douleur est très forte, le bras devient paralysé (prend une position atypique), il est difficile de bouger, un gonflement ou un gonflement de tout le membre se forme sur le site de la fracture et des ecchymoses peuvent survenir. La force de la douleur, la taille et la nature des manifestations externes dépendent de la complexité de la fracture.

En cas d'entorse et d'entorse, les symptômes sont similaires: la douleur est aiguë, grave, le membre gonfle, le site de la blessure peut devenir rouge, gonfler. Diverses manifestations externes se produisent également lors de lésions des fibres nerveuses et des vaisseaux sanguins: d'abord, faiblesse, engourdissement, fourmillements, deuxième, pâleur et froid de la peau au site de la lésion.

L'arthrite

La douleur dans le coude se manifeste lorsque vous pliez / dépliez le bras au bas du coude. Après une courte période, le syndrome douloureux recouvre complètement l'articulation, tout mouvement du bras entraînant son renforcement. La douleur ne disparaît pas, même dans les moments de repos complet. Gonflement rarement observé, mouvement limité, le resserrement est audible lorsque l'articulation bouge.

Il est possible de traiter à la fois avec des méthodes médicales et chirurgicales. Le procédé médical peut inclure la fourniture d'un repos complet de l'articulation, la médication, la physiothérapie. dans certains cas, il est nécessaire de faire l'opération. L'essence de l'intervention chirurgicale consiste à éliminer les zones problématiques de l'os ou à remplacer complètement l'articulation.

Arthrose

Maladie articulaire avec modifications dégénératives et dystrophiques, provoquée par des lésions du tissu cartilagineux de la membrane articulaire.

Dans ce cas, la douleur dans l'articulation du coude n'est pas exprimée de manière aussi intense que dans le premier cas (arthrite). De plus, les sensations douloureuses ne se font sentir que lors de mouvements brusques de la plus haute amplitude: lorsque vous essayez de tendre fermement vos bras au niveau du coude ou inversement, essayez de les plier très fort. Directement, à ces moments précis du mouvement dans l’articulation, les patients remarquent souvent l’apparition d’un resserrement au cours duquel le coude se gonfle quelque peu.

À la palpation de la région ulnaire, la douleur n'est presque pas ressentie, il n'y a pas de rougeur, une augmentation de la température de la surface de la peau. Ceci s'explique par le fait qu'en cas d'arthrose, il n'y a pas de processus inflammatoire intensif. Au fur et à mesure que la maladie évolue, la mobilité de l'articulation diminue progressivement, il est de plus en plus difficile pour le patient de réaliser les actions des membres supérieurs et l'amplitude des mouvements disponibles diminue considérablement.

Arthrose déformante

Il s'agit d'une maladie dégénérative du coude, basée sur la destruction progressive des surfaces articulaires. Il se développe en raison de la détérioration de la circulation sanguine dans cette zone, ainsi que après des lésions dues à une violation de la congruence des surfaces articulaires.

Au début, le patient ressent régulièrement des douleurs au coude. C’est douloureux et tout à fait tolérable. Aux premières étapes du mouvement sont entièrement sauvegardés. Aux derniers stades de la maladie, il se produit une déformation de l'articulation, une violation de sa mobilité, une augmentation de la douleur (douleur, aggravation, peut être observée seule, accompagnée d'un resserrement caractéristique).

Traitement: prendre des médicaments qui améliorent l'apport sanguin et la nutrition de l'articulation. Si nécessaire, une intervention chirurgicale est réalisée - chirurgie plastique ou arthroplastie du coude.

La goutte

La maladie implique le dépôt d'urates (sels d'acide urique). Les maladies sont plus sensibles aux hommes qu'aux femmes. La goutte peut toucher n'importe quelle articulation, y compris le coude. Chez les femmes, la maladie peut se manifester après la ménopause et chez les hommes après quarante ans. Les personnes atteintes de diabète ou d'hypertension sont sujettes à la goutte.

La raison peut être un régime alimentaire malsain, une consommation fréquente d'alcool ou une prédisposition héréditaire. Les attaques de la maladie se produisent la nuit. Le patient ressent une douleur intense et soudaine, de la chaleur dans l'articulation touchée. Si la maladie n'est pas traitée, les attaques deviennent plus fréquentes.

Épicondylite

La cause la plus courante est l’exécution de mouvements répétitifs du même type: travailler dans le pays, faire du sport, commander une souris d’ordinateur, tout mécanisme nécessitant une tension des muscles fléchisseurs ou des extenseurs de la main.

Caractérisé par la douleur ressentie aux points d'attache des tendons de ces muscles, ainsi que par la douleur associée à une flexion active de la main (épicondylite interne) ou à une extension de celle-ci (externe). La douleur peut continuer jusqu'à l'avant-bras. Le mouvement dans l'articulation du coude, en règle générale, n'est pas limité.

En outre, les épicondylites touchent très souvent les athlètes, en particulier les joueurs de tennis et de golf, d'où les autres noms - "tennis elbow" et "golfer's elbow".

Épicondylite latérale

En fonction de l'os du coude affecté (latéral ou interne), deux types d'épicondylite sont séparés: latéral et interne.

Symptômes d'épicondylite latérale:

  • La douleur est localisée dans l'épicondyle latéral et s'étend jusqu'à la surface arrière des muscles de l'avant-bras;
  • La douleur aiguë qui survient pendant l'exercice, par exemple après un entraînement, et augmente avec toute charge, même minime (lever une tasse de thé);
  • Les restrictions de mouvements ne sont pas observées, mais dans la période aiguë, en raison de la douleur, les patients peuvent épargner spécifiquement leur main douloureuse;
  • Les signes d'inflammation ne se produisent pas, si l'épicondylite peut être exclue si le coude est gonflé.

La maladie acquiert une nature progressive et chronique, alors que le syndrome douloureux augmente, ce qui empêche une personne de réaliser les actions habituelles puis de faire du sport.

Épicondylite médiale

La maladie est semblable à l'épicondylite latérale. Encore une fois, malgré le nom de «coude du golfeur», l'épicondylite médiale est souvent observée chez ceux qui n'ont rien à voir avec le golf. Caractéristiques: la douleur est ressentie autour de l'articulation articulaire et est particulièrement forte à l'intérieur.

Le traitement peut être prescrit sous la forme de:

  • AINS (ibuprofène);
  • injections de cortisone;
  • physiothérapie;
  • électrostimulation;
  • thérapie extracorporelle par ondes de choc;
  • iontophorèse;
  • correction de charge pendant une activité vigoureuse.

Les méthodes de traitement chirurgical comprennent le retrait du tissu tendineux mort et la «suture» du tendon à un autre endroit.

Tendinite

Inflammation du tendon à l'endroit où il est attaché à l'articulation. La douleur se manifeste avec certains mouvements actifs, les mêmes mouvements passifs ne provoquent pas de symptômes.

En ressentant le tendon endommagé, la douleur apparaît également. Au-dessus de la zone d'inflammation, la peau rougit et sa température augmente, et un gonflement apparaît. On entend le resserrement d'un tendon.

Bursite

Avec le développement de cette maladie, les patients souffrent d'inflammation du sac articulaire, situé à la jonction des trois os du coude. L'apparition de la bursite est souvent précédée par diverses blessures telles que des ecchymoses, etc.

Au stade de développement actif de la bursite chez un patient, une néoplasie arrondie est déterminée visuellement, dans la zone du processus ulnaire, lorsqu'elle est exposée à une personne qui commence à ressentir de la douleur.

Diagnostics

Si vous ressentez des douleurs articulaires, la meilleure chose à faire est de consulter un médecin afin de déterminer la cause de la douleur. Malgré un nombre aussi important de causes de douleur au coude, le diagnostic est facile à établir dans la plupart des cas.

Déjà au cours de la conversation avec le patient, le médecin émettra des hypothèses sur la nature de la pathologie, sur la base des données de l'anamnèse (circonstances de l'apparition de la douleur, etc.), des caractéristiques de la douleur. L'inspection et la palpation aideront à confirmer la présence d'une maladie, d'une blessure.

Un examen plus approfondi sera programmé sur la base du diagnostic présomptif:

  • examen aux rayons x;
  • ponction de l'articulation avec examen cytologique de la ponctuation (évaluer la composition cellulaire du fluide obtenu);
  • Échographie des articulations;
  • arthroscopie (visualisation de la cavité articulaire par une technique endoscopique spéciale),
  • qui complète la ponction de l'articulation;
  • imagerie par résonance magnétique et calculée;
  • tests de laboratoire pour suspicion de goutte, polyarthrite rhumatoïde, etc.

Le traitement de la douleur dans l'articulation du coude dépendra directement du diagnostic.

Traitement de la douleur dans l'articulation du coude

En raison du fait que les patients ressentent une douleur intense lorsqu'ils s'adressent à l'un des spécialistes (traumatologue, rhumatologue ou neurologue), ils sont principalement affectés à:

Les comprimés sont souvent utilisés pour les premiers soins, tels que Bonifen, etc. Certains patients ne tolèrent pas les médicaments par voie orale. On leur prescrit donc des onguents et des gels qui soulagent bien la douleur.

Un autre traitement efficace contre les maladies des articulations du coude est la physiothérapie. L'électrophorèse, la barothérapie, la magnétothérapie, les bains de paraffine, l'ozocérite et les enveloppements de boue permettent, dans les plus brefs délais, de stopper l'exacerbation des maladies inflammatoires des articulations. Les procédures de traitement doivent être effectuées par un cours. 10 à 12 séances sont généralement nécessaires pour améliorer la situation.

Douleur au coude: diagnostic et traitement

Le coude n'est rien de plus que l'articulation de trois os longs: l'humérus, l'os interne de l'avant-bras et l'os radial (externe). Connectés dans la partie médiane du bras, tous ces os forment une articulation, à la manière d'une charnière. Des os radiaux et ulna sont reliés au coude, assurant ainsi le fonctionnement normal des fonctions de rotation et de la motricité. Le mouvement de l'articulation du coude procure une flexion et une extension des bras, ainsi que d'autres mouvements: des virages à l'extérieur et à l'intérieur.

La douleur résultant de l'extension du coude peut être un symptôme de nombreuses maladies. Il est important de consulter un médecin à temps pour un diagnostic approfondi et la prise en charge d'un traitement en temps voulu.

Cependant, assez souvent, les mouvements naturels, en tournant et en dépliant l'articulation du coude, causent beaucoup d'inconfort et même de douleur. C'est un signe très défavorable, symptôme de nombreuses maladies: des blessures banales aux blessures en passant par l'ostéochondrose et l'épicondylite.

Maladies entraînant des douleurs au coude

Si la douleur au coude survient uniquement pendant l'extension, il peut y avoir plusieurs raisons. Ainsi, la plupart des maladies du système musculo-squelettique se manifestent de cette manière, en particulier au stade initial.

Par exemple, si une articulation fait mal, le médecin peut suspecter le patient de la maladie.

  1. Ostéochondrose. C'est une maladie inflammatoire qui a beaucoup de points communs dans ses symptômes, tels que la polyarthrite rhumatoïde et la goutte, la chondrocalcinose, etc. Ainsi, l'ostéochondrose est l'une des causes les plus courantes de douleur dans l'articulation du coude. Elle nécessite un traitement immédiat, à l'aide de techniques et de médicaments modernes.
  2. L'épicondylite latérale, ou, comme on l'appelle aussi, est la maladie d'un joueur de tennis. En plus de l'ostéochondrose, il est une affection très courante qui se développe sur le fond d'un effort physique intense, entraînant une usure des tissus de l'articulation. Parmi les principaux symptômes de la maladie: inconfort et douleur qui surviennent pendant le mouvement, la palpation et la tension musculaire.
  3. L'épicondylite externe ne diffère de latérale que par la présence de certaines caractéristiques de l'évolution de la maladie. Dans cette forme de la maladie, l'inflammation des tendons se produit à la jonction des muscles impliqués dans l'extension du membre. Le plus souvent, cette maladie affecte des patients âgés de plus de 35 ans. Le principal symptôme avec lequel les patients sont traités à l’hôpital est la douleur, située dans la région de l’extérieur de l’humérus. L'inconfort augmente avec l'obstruction artificielle de la flexion et l'extension du coude.
  4. L'épicondylite interne est une maladie de l'articulation du coude caractérisée par une lésion des muscles rejoignant l'épicondyle médial - un pronateur circulaire, un coude et un fléchisseur radial de la main. Cette maladie survient relativement peu fréquemment. Il est facile à déterminer par palpation, en raison de la douleur vive et caractéristique de la zone d’attachement des muscles. En outre, il est probable que la douleur irradiera au niveau de l'avant-bras et même de la main.
  5. Bursite La maladie du coude qui est très commune, est extrêmement sensible à toutes sortes de blessures et de blessures. En cas de bursite, il y a une inflammation du sac, qui se situe au-dessus du processus ulnaire. La raison en est peut-être une blessure banale, un stress accru exercé sur l'articulation, ainsi que le développement de maladies telles que l'arthrite, la goutte, etc. La douleur peut survenir non seulement pendant le mouvement, mais également lors de la palpation. Dans les stades ultérieurs, une formation arrondie insensible apparaîtra probablement dans la région de l'articulation du coude.
  6. L'arthrite est une maladie très courante de l'articulation du coude. Comme la douleur est une inflammation, le malaise peut être ressenti non seulement lors du redressement, mais également lors des étirements, des mouvements de rotation, etc. Si vous essayez de tourner le coude, le patient peut ressentir une douleur aiguë. Une douleur sourde et douloureuse peut accompagner chaque mouvement de la main. Avec l'arthrite, l'œdème de la gaine à l'intérieur de l'articulation se produit, l'espace intérieur se rétrécit, le cartilage et les tissus mous commencent à s'effondrer. Tout cela entraîne des frictions entre les deux os représentant l’articulation.
  7. Arthrose Cette maladie est due à la charge élevée exercée sur l'articulation. De plus, si l’arthrite peut être rencontrée assez souvent, alors l’arthrose souffre en règle générale d’un nombre beaucoup plus réduit de patients. Ce n'est pas si commun, mais pas moins douloureux. L'arthrose peut survenir à la suite d'une blessure, d'une défaillance hormonale ou d'une arthrite non traitée. Il est caractérisé par des excroissances spécifiques qui se forment dans la zone du tissu cartilagineux. Ils représentent un obstacle au fonctionnement normal de l'articulation, rendant difficile l'exécution de mouvements familiers. La douleur peut être ressentie lors de l'extension, de la rotation et d'autres manipulations.

Autres causes de douleur

Parmi les autres causes de douleur dans l'articulation du coude, on peut identifier:

  • atteinte des racines nerveuses, à la suite du développement de l'ostéochondrose;
  • luxations du dos, de l'avant et des côtés de l'articulation du coude;
  • fractures et fractures osseuses;
  • rupture de tendon;
  • lésions de l'articulation du coude (monoarthrite, diarrhée arthrosique) souvent observées dans l'hémophilie;
  • fasciite diffuse dans laquelle la peau de l'avant-bras ressemble à une peau d'orange et où une légère compaction est ressentie sous la peau;
  • chondromatose synoviale, avec détection des muscles articulaires dans les cavités des articulations du coude.

Diagnostics

Et si l'articulation du coude fait mal? - Bien sûr, consultez un médecin pour un certain nombre de mesures de diagnostic. Identifier la cause de la douleur, dans la plupart des cas, ne provoque pas le travail. La première chose qu’un médecin devrait faire est de procéder à la palpation et à l’examen des surfaces cutanées situées au niveau des tissus articulaires, mais aussi d’interroger le patient au moment des blessures et des dommages, de lui poser des questions sur son métier, ses loisirs, ses mutations antérieures, ses maladies chroniques, etc. En outre, en fonction des informations reçues, un ensemble de mesures de diagnostic est attribué:

  • Les diagnostics par rayons X, dans la détection de blessures, d'arthrite, d'arthrose, ainsi que de maladies tumorales présumées;
  • un test sanguin en cas de suspicion de goutte;
  • examen par une notice nécrologique, s'il existe des informations sur une éventuelle ostéochondrose;
  • le diagnostic par ordinateur est prescrit dans les cas graves, ainsi que dans les cas de néoplasmes suspectés.

Traitement de la douleur dans l'articulation du coude

Les maladies de l'articulation du coude sont assez répandues. Beaucoup souffrent depuis des années, ne voulant pas demander l'aide d'un spécialiste, et le font en vain. Si la cause de la douleur est établie, le traitement débuté à l’heure aura un effet positif.

Le traitement, dans ce cas, ne se limite pas à l’élimination du symptôme douloureux. Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer la cause, qu'il s'agisse d'un processus inflammatoire, d'une lésion du cartilage ou du tissu osseux, etc.

Selon le type de maladie, le médecin peut prescrire des médicaments, utiliser des pommades et des compresses, ainsi que de la physiothérapie, des massages, de l'hymnologie thérapeutique et même des interventions chirurgicales. Si vous faites tout correctement et que vous suivez scrupuleusement les instructions du médecin, le soulagement arrivera bientôt. Cependant, un ensemble de mesures visant à éliminer la cause de la maladie doit être appliqué jusqu'au bout afin d'éviter de faire remonter le problème après un certain temps.

Douleur au coude en se redressant

Une douleur lors de la flexion et de l'extension du coude peut survenir en raison de:

lésions de l'articulation elle-même avec arthrose, arthrite ou blessure;

pathologie des tissus périarticulaires (ligaments, poches articulaires, muscles) pour bursite, épicondylite, myosite;

maladies qui ne sont pas associées à des modifications structurelles de l'articulation du coude (ostéochondrose de la colonne cervicale, disque intervertébral hernié, névrite du nerf ulnaire).

En savoir plus sur ces maladies plus tard dans l'article.

Dans la plupart des cas, la maladie provoque des douleurs, comme lors de la flexion et du redressement de l'articulation du coude. Mais pas toujours:

dans l'épicondylite latérale ou la bursite aiguë, la gêne n'est typique que lorsque le bras est tendu dans le coude, et dans le cas d'une épicondylite médiale, une douleur survient au moment de la flexion du bras.

Le diagnostic des maladies qui provoquent des douleurs lors de la flexion ou de l'inclinaison du coude ne nécessite pas de recherches approfondies. Les tests fonctionnels (c.-à-d. Basés sur l'apparition ou l'absence de douleur lors de certains mouvements de la main) indiquent avec une grande précision la nature de la pathologie qui l'a provoquée.

L'articulation du coude est très vulnérable, car elle n'est pas protégée par les muscles ou la graisse. Par conséquent, l'apparition de douleur dans cet endroit doit être traitée avec une attention particulière, car le coude joue un rôle important dans les mouvements actifs de la main. Le danger de tout dommage ou de toute maladie de l'articulation du coude est la restriction rapide de la mobilité de la main et une détérioration significative de l'efficacité et de la qualité de la vie d'une personne.

Quelle que soit la raison pour laquelle la douleur au coude est apparue - vous pouvez faire face avec succès à la pathologie et à l’inconfort. Dans chaque cas, le traitement de l'articulation du coude dépend de la maladie qui a provoqué l'inconfort.

En savoir plus sur le problème - lisez la suite.

Types de douleur au coude lors de la flexion et de l'inclinaison

Le syndrome douloureux, en fonction de la maladie qui l'a provoqué, a ses propres caractéristiques. Lors de l'examen d'un patient, le médecin fait toujours attention non seulement au type de mouvement qui provoque une gêne, mais également à son caractère:

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Maladies provoquant des douleurs au coude et leur traitement

Épicondylite latérale (externe)

C'est une maladie inflammatoire des tendons des muscles de l'avant-bras.

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Épicondylite médiale (interne)

Il s'agit d'une lésion inflammatoire des tendons internes des muscles reliés à l'épicondyle médial de l'articulation du coude.

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Bursite

Bursite - inflammation du sac articulaire avec ajout d'infection.

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

L'arthrite

L'arthrite est une inflammation des tissus articulaires. Ses principaux types: réactif, post-traumatique et systémique (par exemple, rhumatoïde - lorsque la maladie affecte tout le corps).

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Arthrose

L'arthrose est la destruction (destruction) du cartilage due à sa détérioration.

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Ostéochondrose de la colonne cervicale

Ostéochondrose - la destruction des disques intervertébraux. La douleur dans une telle pathologie est reflétée (c’est-à-dire que les nerfs sont responsables des douleurs au coude et au bras, les laissant au niveau de la colonne vertébrale - sans endommager l’articulation - mais la personne ressent une gêne au coude). Ces douleurs sont souvent associées à des engourdissements et à des douleurs au cou, sous l'omoplate.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Résumons

La douleur dans le coude dans n'importe laquelle de ses manifestations cause beaucoup de problèmes. Prenez soin de ce joint plutôt «tendre» de la blessure.

Si vous ressentez une douleur désagréable lors de la flexion ou du redressement, ne retardez pas la visite chez le médecin. Selon la cause de la douleur, le traitement est effectué par un rhumatologue, un traumatologue ou un neurologue.

L'auteur: Svetlana Kant

La douleur au coude n’est pas rare, et presque tous les adultes ont dû la supporter au cours de leur vie.

Mais une chose est quand la douleur est fugace ou associée à une ecchymose et tout à fait compréhensible, et complètement différente quand elle devient obsessionnelle, causant des souffrances et restreignant le mouvement.

Causes principales Nature de la douleur Méthodes de diagnostic Traitement Prévention

Principales raisons ↑

Divers états pathologiques peuvent provoquer des douleurs au coude des mains: processus inflammatoires, néoplasiques, dégénératifs-dystrophiques, effets de blessures et même reflet de la douleur au coude provoquée par un processus pathologique localisé dans un organe complètement différent.

La cause la plus courante de douleur au coude sont les maladies suivantes:

C'est une maladie très courante dans la population adulte.

Dans l'épicondylite, un des épicondyles de l'humérus est affecté, moins souvent les deux à la fois (les épicondyles sont deux tubercules sur les côtés du coude lui-même).

L'émergence d'épicondylite contribue à:

mouvements répétitifs constants dans l'articulation du coude; charge physique sur les mains à une certaine position fixe du corps, caractéristique de certaines professions (dactylographes, musiciens, dentistes, tourneurs, mécaniciens, menuisiers).

En outre, les épicondylites touchent très souvent les athlètes, en particulier les joueurs de tennis et de golf, d'où les autres noms - "tennis elbow" et "golfer's elbow".

Bien entendu, la luxation ou la fracture des os de l'articulation du coude s'accompagnera d'une douleur intense et d'une restriction des mouvements du coude, et les patients associent clairement l'apparition d'une douleur à une blessure.

Cependant, les subluxations, les fissures et autres blessures mineures après une blessure «mineure» passent souvent inaperçues, ce qui entraîne un gonflement, une douleur et un dysfonctionnement au bout d'un certain temps.

Dans ce cas, les patients ont parfois le temps d’oublier le traumatisme survenu.

Douleur reflétée dans l'ostéochondrose de la colonne cervicale thoracique

L'ostéochondrose est une autre affection courante pouvant provoquer des douleurs aux bras, et en particulier aux articulations du coude.

Les douleurs réfléchies sont dues à une perception particulière, quand le coude est faussement ressenti comme une source de douleur, mais en réalité, il n'y a aucun dommage à cet endroit.

Des douleurs irradiantes se développent lorsque les racines pincées des nerfs spinaux, dont les branches passent au bras et à l’articulation du coude, sont pincées.

Arthrose déformante

Bien que l'articulation du coude ne soit pas la localisation la plus typique de l'arthrose, la dégénérescence du cartilage dans celui-ci est toujours possible, le plus souvent en tant que phénomène secondaire, en raison de troubles métaboliques et hormonaux généraux ou des conséquences de processus inflammatoires.

La destruction des tissus cartilagineux au fil du temps peut provoquer la formation de croissances osseuses sur les surfaces articulaires, entraînant une douleur et une mobilité réduite en conséquence.

Un symptôme caractéristique de l'arthrose déformante est un mouvement crunching.

Il s'agit d'une lésion inflammatoire de l'articulation du coude, qui peut être:

réactif - se développe sur le fond d'infections virales respiratoires aiguës graves, de rougeole, de rubéole, d'infections bactériennes, y compris d'arthrite spécifique (tuberculose, gonococcie, syphilitique, brucellose); post-traumatique; résultant de maladies systémiques du tissu conjonctif (rhumatismes, lupus érythémateux systémique) et de troubles métaboliques (goutte).

Il s’agit d’une inflammation du sac périarticulaire, se développant pour les mêmes raisons que l’arthrite.

Les principaux symptômes sont un gonflement prononcé autour de l'articulation, une douleur et, dans le cas d'une bursite aiguë, une augmentation de la température.

Irradiation de la douleur dans le coude par les organes internes

Il peut s'agir d'une douleur reflétée par le cœur, le pancréas, l'estomac et le foie.

Ainsi, la douleur et la sensation de brûlure dans le coude gauche - l'un des symptômes d'une attaque d'angine de poitrine, avec une crise cardiaque, l'exacerbation d'un ulcère à l'estomac.

Une irradiation de la douleur dans l'articulation du coude de la main droite peut survenir avec une colique biliaire, une cholécystite.

Syndrome Cubital

C'est une compression du nerf ulnaire causée par:

microtraumatismes récurrents; surmenage (chez les athlètes); longue pression (l'habitude d'un temps long pour vous appuyer sur vos coudes lorsque vous parlez au téléphone, aux conducteurs qui mettent leurs mains par la fenêtre).

Elle se manifeste par une douleur et une raideur dans l'articulation du coude, un engourdissement et des fourmillements dans les doigts, principalement dans le petit doigt et la moitié de l'annulaire le plus proche du petit doigt.

Névrite (inflammation) du nerf cubital

Accompagné d'une douleur au coude, à l'avant-bras, à un engourdissement des mains et des doigts.

Tumeurs malignes au coude

Une telle tumeur peut se développer à partir de cartilage ou de tissu osseux.

Rarement rencontré, et généralement diagnostiqué dans les derniers stades, lorsque la tumeur se développe et perturbe la fonction des articulations.

Fièvre inexpliquée, perte de poids, manque d'appétit, douleurs subséquentes, gonflement autour des articulations font partie des premiers symptômes.

Parmi les rares causes de douleur dans l'articulation du coude comprennent:

fasciite diffuse; arthropathie neurotrophique; chondromatose synoviale; l'hémophilie.

Chaque pathologie est caractérisée par une symptomatologie particulière, les douleurs se comportent également différemment, apparaissant sous certains mouvements, après certaines actions ou étant constamment présentes.

Quand plié

Une douleur au coude pendant la flexion est notée lorsque:

arthrose déformante (généralement accompagnée d'un resserrement et une extension sera douloureuse); arthrite, bursite - tout mouvement de l'articulation du coude est douloureux; le gonflement en phase aiguë, la fièvre, la rougeur de la peau sur l'articulation touchée sont caractéristiques; les tumeurs; après une blessure.

La douleur au coude lors de la flexion de la main et de la rotation (rotation de la main) se produit sur le fond d'une épicondylite médiale («coude du golfeur»).

Une diminution de la force de flexion, de la douleur et du gonflement est observée lors de la rupture des tendons de l'avant-bras.

Avec extension

La douleur lors de l'extension est également accompagnée d'arthrose, d'arthrite, de bursite, de tumeurs et de blessures diverses.

Les douleurs intenses lorsqu’on tente de redresser le bras sont caractéristiques du coude d’un joueur de tennis ou d’une épicondylite latérale aiguë.

Les patients atteints d'épicondylite latérale sont incapables de supporter une charge sur un bras tendu (symptôme de fatigue), ressentent une douleur intense lors de la compression de la main dans le poing et sont incapables de tenir la main non pliée au coude lorsque celle-ci est comprimée (symptôme de Thompson).

Une douleur aiguë et un obstacle à l'extension complète de l'articulation du coude, ainsi qu'un raccourcissement de l'avant-bras, sont caractéristiques de la luxation postérieure.

Visuellement déterminé par la déformation de l'articulation, processus ulnaire en saillie.

De l'intérieur

Une douleur interne à l'épicondylite, des ecchymoses et d'autres blessures traumatiques à l'intérieur du coude surviennent.

Avec pression

La douleur lors du pressage et de la palpation de l'articulation du coude est caractéristique des lésions inflammatoires (arthrite, bursite), tandis que le gonflement est déterminé, la peau au-dessus de l'articulation est chaude au toucher.

bursite du coude

Une tumeur dans l'articulation du coude aux derniers stades de développement peut également être palpée.

L’apparition d’une douleur en appuyant sur l’épicondyle du coude est un signe d’épicondylite.

En appuyant sur le coude lui-même et l'épicondyle est très douloureux pour les fractures et les dislocations, des ecchymoses, des entorses.

Après l'entraînement

L’apparition de douleur immédiatement après un exercice peut être due à une blessure:

luxation; subluxation dans l'articulation; entorse due à un étirement excessif, un mouvement brusque, un exercice inapproprié.

Si les douleurs après l'entraînement sont constamment perturbées, l'épicondylite ou le syndrome du canal cubital est tout à fait possible.

En serrant la main

La douleur qui se produit lors d'une poignée de main est l'un des symptômes d'une épicondylite.

En outre, une poignée de main peut être douloureuse avec des fissures et d’autres blessures du coude.

Quand soulever des poids

L'absence de douleur lors de mouvements quotidiens normaux et leur apparition sous une charge (soulever des poids, travail accru de la main) est un signe typique d'épicondylite subaiguë.

Le soulèvement peut entraîner un pincement des racines des nerfs rachidiens et l’apparition de douleurs dans leur parcours - à l’épaule, au coude.

Après le bleu

En fonction de la force de la blessure, des dommages plus ou moins graves sont possibles: des microfissures aux fractures.

En conséquence, la nature de la douleur sera différente: à la fracture et à la luxation - aiguë, en même temps qu’une déformation de l’articulation est constatée, au moment de la fracture, un resserrement caractéristique est souvent entendu.

Les microfissures et les fissures peuvent ne pas causer de douleur immédiatement après la blessure, mais se manifester après un certain temps. Dans certains cas, de telles blessures discrètes sont à l'origine du syndrome du canal cubital.

La blessure des tissus mous est accompagnée d'une douleur assez forte immédiatement au moment de la blessure, la douleur devient alors moins intense, la douleur ressentie est localisée comme si, au-dessus de l'articulation, dans la zone de l'hématome, les mouvements du coude étaient indolores et faciles à effectuer.

Après la chute

Une chute du coude avec une bosse sur une surface dure peut provoquer une fracture.

La fracture de l'articulation du coude se manifeste par une douleur aiguë, une déformation de l'articulation, un gonflement.

Les mouvements sont presque impossibles en raison d'une douleur intense.

En tirant

Le fait de tirer vers le haut, comme d'autres charges, provoque une douleur au coude avec une épicondylite subaiguë.

Au repos

La douleur de nature permanente, non liée à la charge, est caractéristique de:

l'arthrite; bursite; névrite du nerf cubital; tumeurs malignes; stades avancés de l'arthrose déformante; douleur reflétée dans l'ostéochondrose.

Au repos, des douleurs peuvent apparaître, émanant des organes internes.

Douleurs la nuit

La douleur nocturne est un symptôme fréquent de l'arthrite goutteuse, mais elle affecte généralement non seulement le coude, mais également d'autres articulations.

La nuit, les sensations douloureuses perturbent les patients souffrant d'autres formes d'arthrite, de névrite du nerf ulnaire et de tumeurs.

La nuit, l'apparition de douleurs réfléchies est également probable.

Avoir un enfant

Chez l’enfant, cette douleur est le plus souvent associée à un traumatisme (entorses et subluxations très typiques avec une forte traction du bras de l’enfant), une arthrite réactive face à des infections virales et bactériennes.

Nature possible de la douleur ↑

La nature de la douleur est un symptôme très spécifique par lequel un diagnostic peut souvent être suggéré.

Pénible

La douleur constante douloureuse est typique de la névrite du nerf ulnaire, peut survenir lorsque:

les tumeurs; certains types d'arthrite (tuberculose); syndrome du canal cubital.

Pointu

Les blessures aiguës peuvent être causées par des blessures, une épicondylite aiguë, une arthrite, une bursite, une arthrose déformante.

Forte

Des douleurs sévères accompagnent toutes les lésions aiguës inflammatoires et traumatiques du coude, devenant particulièrement insupportables avec les mouvements; possible dans les derniers stades de l’arthrose déformante, des tumeurs.

Pointu

Des douleurs aiguës apparaissent sur le fond d'épicondylite aiguë, l'arthrite, la bursite; après des blessures; irradiation des organes internes.

Cinglant

Une douleur brûlante irradiant du cœur au coude, à l'épaule et à l'avant-bras gauche est un symptôme typique de l'infarctus aigu du myocarde ou d'une crise d'angine.

Tirant

La névrite, syndrome du canal cubital, est associée à une douleur tirant au coude de faible intensité.

Avec la défaite des nerfs, les doigts deviennent aussi souvent engourdis.

Permanent

La présence constante de douleur est possible avec:

l'arthrite; arthrose déformante; tumeurs.

Tournage

Une douleur sous la forme d'un lumbago à l'épaule dans le coude survient lorsque les racines nerveuses de la colonne vertébrale sont étranglées sur le fond de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale ou du disque intervertébral hernié.

Une douleur vive, mais qui passe rapidement, se propage du coude à l'avant-bras, est caractéristique des contusions au coude lorsqu'un coup est porté au nerf cubital.

Chronique

Douleur chronique - signe de lésions chroniques du coude:

l'arthrose; arthrite chronique; tumeurs malignes.

Réfléchi

Les douleurs reflétées dans l'ostéochondrose de la colonne vertébrale sont d'intensité différente, leur apparence n'est aucunement liée aux mouvements et au stress dans l'articulation du coude, mais peut être due à la charge exercée sur le cou ou le dos.

Avez-vous trouvé une épicondylite au coude? Sur notre site, vous trouverez de nombreuses informations sur

traitement de l'épicondylite du coude

Quels symptômes sont accompagnés d'une luxation de la vertèbre? Découvrez ici.

Pourquoi croque la colonne vertébrale? Voir cet article.

Méthodes de diagnostic ↑

Malgré un nombre aussi important de causes de douleur au coude, le diagnostic est facile à établir dans la plupart des cas.

Déjà au cours de la conversation avec le patient, le médecin émettra des hypothèses sur la nature de la pathologie, sur la base des données de l'anamnèse (circonstances de l'apparition de la douleur, etc.), des caractéristiques de la douleur.

L'inspection et la palpation aideront à confirmer la présence d'une maladie, d'une blessure.

Un examen plus approfondi sera programmé sur la base du diagnostic présomptif:

en cas de blessure, d'arthrite ou d'arthrose, une radiographie est nécessaire; lésions inflammatoires de l'articulation et douleur d'origine inconnue; la suspicion d'une tumeur maligne nécessitera une prise de sang générale; en cas de névrite, de syndrome du canal cubital, d’ostéochondrose, les patients sont référés pour examen et traitement à un neurologue; pour les douleurs de brûlure dans la main gauche et le coude, nous avons besoin d'une consultation préalable avec un cardiologue, un ECG. L'imagerie par résonance magnétique informatisée peut être recommandée pour les tumeurs malignes, l'ostéochondrose, l'arthrose déformante.

Traitement ↑

Le choix de la méthode de traitement dépendra du diagnostic établi.

En fonction de la maladie, les médicaments sont prescrits à différents groupes. Vous ne devez donc jamais vous soigner vous-même - cela peut aggraver la situation.

Par exemple, en cas de douleurs brûlantes au coude de la main gauche, un examen médical doit précéder l'examen, car l'exclusion de la crise cardiaque et de l'angine de poitrine est nécessaire si vous soupçonnez avoir besoin d'une hospitalisation d'urgence.

Quoi et comment enlever la douleur?

Si la douleur survient immédiatement après la blessure, fixez le bras, accrochez-le sur un foulard, buvez tout anesthésique disponible (analgine, kétorol, baralgin, nurofène) et contactez le service des urgences.

Si vous ressentez une brûlure au coude gauche, si vous appelez immédiatement une ambulance, en particulier ceux qui abandonnent à cause du sternum ou du cœur, vous pouvez boire de l'aspirine.

Si la douleur n’est pas liée à la blessure, mais vous inquiète constamment ou apparaît lorsque vous mettez une charge sur votre bras, essayez de la supprimer avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuklin, diclofenac, voltaren, nimésulide), mais évitez de les prendre pendant un long moment sans examen physique. action et retarder le diagnostic.

Toute douleur qui survient pendant les mouvements nécessite la création d'un maximum de repos pour la main affectée, il est donc souhaitable d'utiliser des bandages de fixation spéciaux.

Pour soulager la douleur en cas d'ecchymose des tissus mous autour du coude, lorsqu'il n'y a pas de déformation et que les mouvements ne sont pas perturbés, il n'y a qu'un hématome, le froid local est utilisé le premier jour et la chaleur les jours suivants.

Soulager la douleur dans les néoplasmes malins nécessite des analgésiques très puissants, y compris des narcotiques.

Traitement avec des onguents et d'autres drogues

L’arthrite, la bursite et l’arthrose sont traitées à l’aide de formes posologiques locales (pommades, gels, crèmes, frottements, timbres) contenant des substances à effet anesthésique, anti-inflammatoire et chauffant:

fastum gel; voltaren-gel; l'alcool de camphre; plâtre au poivre; pommade au diclofénac, etc.

Dans l'arthrose, des pommades contenant du sulfate de chondroïtine (chondroxyde) sont administrées localement.

Dans le traitement de l'arthrite purulente aiguë et de la bursite, des médicaments antibactériens sont couramment utilisés, généralement par une série d'injections intramusculaires, après lesquelles des comprimés sont prescrits.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle peut être utilisée avec succès pour le traitement, mais seulement comme complément à un traitement médicamenteux, et non au lieu de cela.

Alors, quand la douleur peut aider de tels outils:

L'œdème dans le coude élimine les ficelles fraîches de bardane et de chou. Pour soulager la douleur, les compresses d’alcool, le frottement à base de miel, la moutarde, la térébenthine donnent un bon effet. À l'intérieur, vous pouvez prendre des décoctions et des infusions d'herbes ayant un effet anti-inflammatoire.

Traitement chirurgical

Les opérations sont rarement nécessaires.

Les indications pour la chirurgie sont:

les tumeurs; syndrome du canal cubital causé par la compression de tissus pathologiquement modifiés; arthrite et bursite avec épanchement important (ponction articulaire pratiquée); formes négligées d'arthrose.

Physiothérapie

Les techniques de physiothérapie peuvent soulager efficacement la douleur, favoriser l’activation de la circulation sanguine dans les tissus affectés, restaurer la fonction articulaire.

Cependant, dans les périodes aiguës de lésions inflammatoires du coude (arthrite, bursite), avec tumeurs, la physiothérapie n'est pas utilisée.

Le plus largement utilisé:

électrophorèse, y compris médicinale; laser; thérapie par ondes de choc (avec épicondylite); courants diadynamiques; boue thérapeutique; balnéothérapie; massage exercices thérapeutiques.

Prévention ↑

La prévention de la douleur dans l'articulation du coude implique la prévention des affections pathologiques à l'origine du développement de la douleur.

Cela concerne principalement les épicondylites et les blessures sportives.

Les personnes dont la profession est associée à des mouvements monotones des articulations du coude doivent effectuer quotidiennement de simples exercices de gymnastique pour décharger le coude, le plier et le plier; auto-massage facile.

Les athlètes doivent prendre soin de charges adéquates et éviter les blessures accidentelles.

Afin de ne pas provoquer le développement du syndrome du canal cubital, ne comptez pas trop sur votre coude pour lire des livres, parler au téléphone tout en travaillant.

La douleur au coude peut engendrer beaucoup de moments désagréables, essayez donc de les prévenir.

Eh bien, si vous les avez déjà, ne remettez pas la visite au médecin - identifiez la source du problème et commencez le traitement.

Vidéo: raisons

Un certain nombre de facteurs différents déclenchent la douleur au coude. L'articulation du coude est plus traumatisante que d'autres car elle n'est pas protégée contre les effets des muscles ou de la couche adipeuse. De plus, c'est assez compliqué. Une sensation de douleur désagréable apparaît dans l'articulation du coude en raison de blessures, de surcharges, de perturbations du travail des systèmes musculo-squelettique et cardiovasculaire.

Il est assez simple de diagnostiquer la source de la douleur au coude, généralement à cet effet, il y a suffisamment d'examen par un spécialiste, ainsi qu'une radiographie ou une IRM de l'articulation.

Causes de la douleur

Les principales causes de douleur dans l'articulation du coude:

La présence d'arthrite, d'arthrose ou de dommages au coude. Atteinte musculaire, lésion des ligaments ou de la surface articulaire due à une bursite, une myosite ou une épicondylite. Maladies sans lien direct avec l'articulation du coude, telles que l'ostéochondrose cervicale, la hernie discale ou la névrite ulnaire. Les douleurs temporaires causées par un entraînement intensif et des activités physiques inhabituelles ne sont pas exclues. Cette main sera malade, ce qui surchargera davantage: droite et gauche, respectivement. Particulièrement possible dans cette situation, douleur lors de la flexion de l'articulation.

Lorsque la douleur apparaît lorsque le coude est plié et étendu, à l'intérieur, c'est-à-dire au pli, cela indique que des micro-lésions se sont formées sur les ligaments du fait du travail physique du patient. Dans le cas où le patient tend constamment le bras, par exemple un long métier, la maladie se développe en une forme chronique.

Ce phénomène s'appelle l'épicondylite, il est divisé en:

L'épicondylite latérale, lorsque des sensations douloureuses n'apparaissent qu'au moment de l'extension du bras, la flexion ne provoque pas de gêne. Dans le peuple - "tennis elbow". Quand il est endommagé la partie extérieure de l'avant-bras. Le plus souvent, il est causé par des lésions de l'appareil ligamentaire et des tendons, ainsi que par une forte surtension permanente de la surface périarticulaire. Le médial (interne), dans lequel le coude fait mal pendant la flexion, est "le coude du golfeur". Apparaît avec des blessures et des entorses, ainsi qu'une sorte d'effet secondaire lors de la pratique de sports difficiles.

Vous en apprendrez plus sur l'épicondylite dans cette vidéo d'Elena Malysheva:

Bursite - processus d'inflammation du sac articulaire du coude. Dans cette maladie, des sensations désagréables et douloureuses apparaissent chaque fois que l'articulation du coude bouge. La main droite et la main gauche peuvent faire mal.

Que la douleur soit intense ou non, vous devriez prendre rendez-vous avec un médecin. Selon la source de la douleur, vous devez contacter un rhumatologue, un neurologue ou un traumatologue pour un traitement ultérieur.

Processus inflammatoires dans l'articulation

En plus des blessures et des raisons susmentionnées, il se produit une sensation désagréable ou une sensation de brûlure dans l'articulation du coude en raison de l'inflammation qui la traverse.

L'un des facteurs contribuant à l'inflammation peut être la présence de chondromatose. C'est une maladie dans laquelle des formations osseuses se forment sur la surface articulaire, ce qui entraîne une irritation des terminaisons nerveuses, puis des processus inflammatoires.

Mobilité et poches dans la région de l'articulation du coude. Crunching, douleur lors de la flexion et l'extension du coude. Hypotrophie des muscles soutenant l'articulation.

En outre, l'inflammation est causée par l'arthrite. Il est divisé en réactif, post-traumatique et systémique. Ce dernier type peut affecter toutes les articulations complètement. La maladie se développe souvent comme une complication après un rhume, la rubéole et d’autres infections. Le symptôme principal de l'arthrite est la rougeur, l'enflure des surfaces adjacentes à l'articulation, des douleurs douloureuses avec l'immobilité du bras, aiguës et aiguës avec le mouvement.

Destruction conjointe

La destruction du tissu articulaire est l’un des facteurs à l’origine de la douleur au coude. Cela se produit souvent en raison de l'apparition de l'arthrose. Il apparaît avec des charges longues et constantes sur l'articulation, ainsi que des perturbations hormonales. La douleur de l'arthrite est très forte, en particulier lorsque vous vous penchez, et la zone touchée devient immobile. Pour prévenir le développement de l'arthrose peut être une attitude prudente à l'articulation et éviter la surcharge. Le traitement consistera en une thérapie, l’adoption de chondroprotecteurs et l’administration interne d’acide hyaluronique.

La destruction survient également dans l'ostéochondrose cervicale, lorsque les disques intervertébraux collabés permettent aux vertèbres de pincer les terminaisons nerveuses, ce qui provoque une douleur intense dans tout le corps, et pas seulement dans la colonne cervicale. On peut dire que la douleur est reflétée. Souvent, en même temps que l'articulation du coude, il fait mal à la région de l'omoplate ou du cou, parfois des engourdissements. Les causes de l'ostéochondrose peuvent être une mauvaise posture, un mode de vie sédentaire, un régime alimentaire incorrect. Cela peut aider les exercices thérapeutiques et l'adoption de médicaments spéciaux qui restaurent le cartilage et les tissus.

En conséquence, si la douleur dans le coude est due à d'autres problèmes, il est nécessaire de ne pas traiter l'articulation du coude mais directement ce qui provoque la douleur: il peut s'agir d'une hernie intervertébrale ou d'une ostéochondrose. Une fois la zone touchée restaurée, la douleur dans l'articulation disparaîtra.

Variétés de symptômes douloureux

Les types de douleur au coude sont les suivants:

Douleur réfléchie. Il est présent dans les troubles du système musculo-squelettique, en particulier ceux provoqués par l'ostéochondrose cervicale. Peut-être le développement du syndrome du biceps atrophique. Souvent avec ses membres engourdis. La nature de la douleur qui tire. Projeté. Apparaît lorsque l'on serre les nerfs spinaux, avec une hernie discale ou après une blessure. Tirant Neuropathique. Elle est provoquée par une inflammation des terminaisons nerveuses en présence d'arthrose ou par contusion. En flexion, on ressent une douleur aiguë accompagnée d’une sensation de brûlure lorsqu’on ne se penche pas. Épicé Apparaît principalement dans les blessures, la bursite ou l'arthrite. Très fort, aigu, limite l'activité motrice. Brûlant. Apparaît pendant les processus inflammatoires ou lors de la compression des terminaisons nerveuses. Dans ce cas, l'extension du bras provoque une sensation de brûlure intolérable dans l'articulation. Terne et douloureux. Parle de maladies chroniques telles que l'arthrose, la bursite. Il est présent tout le temps, même lorsque la main ne bouge pas, il devient plus fort au moment de la flexion et de l'extension.

Traitement de la douleur résultant de la flexion et de l'extension dans l'articulation du coude

Malgré le fait que les sensations désagréables dans l'articulation peuvent ne pas causer de gêne grave, il est nécessaire de traiter la maladie. Si la maladie devient chronique, il sera plus difficile de la gérer et la douleur s'intensifiera avec l'effort et les changements climatiques.

Tout d'abord, lorsque l'apparition de douleurs au coude devrait réduire l'activité physique et l'exercice, afin de ne pas endommager les surfaces articulaires et périarticulaires.

Si la douleur ne cesse pas, il vaut la peine de recourir à des moyens plus sérieux pour traiter le problème.

Il existe une gymnastique spéciale qui permet d’accroître la mobilité des muscles et des ligaments afin de minimiser les douleurs dans l’articulation; Une des premières mesures à prendre est de mettre de la glace sur l'endroit endommagé toutes les quelques heures jusqu'à ce que la douleur cesse, vous devez tenir la glace, l'envelopper dans une serviette et la placer entre 15 et 20 minutes au coude droit ou gauche. Avec de très fortes douleurs incessantes, vous devez immobiliser temporairement le coude en plaçant une languette dessus dans un foulard (comme dans une fracture); Vous pouvez utiliser les onguents et gels répandus pour les articulations ayant des effets anti-inflammatoires ou analgésiques; Les procédures contribueront également, par exemple, à l'électrophorèse avec une solution de novocaïne, mais elles ne sont effectuées que sur ordonnance du médecin; Dans certains cas, le port de bandages orthopédiques au niveau de l'articulation, qui empêchent les préservatifs de bouger pendant la flexion et l'extension, aidera à les maintenir en bonne forme.

Le processus de récupération de l'articulation prend de 1 à 3 semaines. Il faut se rappeler que même après le traitement, la charge doit être limitée pendant un certain temps pour éviter la répétition de sensations désagréables. En particulier, il vaut la peine d'éviter un entraînement intensif et une surcharge excessive de la zone touchée.

Si la cause de la douleur a été identifiée et qu'un traitement approprié de l'articulation a été effectué, il est important de respecter un certain nombre de règles afin de ne pas avoir de problèmes par la suite. Il est préférable de porter un protecteur orthopédique spécial lors des efforts physiques ultérieurs, ce qui fixera l'articulation en position anatomique et ne lui permettra pas de se «décomposer» lors de la flexion et de l'extension. Il est nécessaire de réaliser périodiquement des exercices thérapeutiques et de gymnastique pour prévenir d'éventuelles blessures de l'articulation et maintenir les muscles sous forme plastique.

Dr. Evdokimenko a partagé des exercices de gymnastique pour les articulations du coude