Symptômes et traitement de la polyarthrite

La maladie affecte la membrane synoviale de l'articulation. Les articulations peuvent être endommagées de manière séquentielle ou simultanée. La croissance rapide de petits vaisseaux, la formation de tissu de granulation et la destruction progressive du cartilage entraînent une violation de leur fonction.

Les causes de la polyarthrite sont très diverses et dépendent de la maladie primaire, difficile à identifier.

La polyarthrite étant dans la plupart des cas une maladie secondaire, sa classification est basée sur la voie de pénétration des agents pathogènes et sur la forme de la maladie primaire, qui a provoqué la déformation des articulations.

Les principaux groupes de la maladie:

  • Infectieuses - formes inflammatoires avec la présence d'un agent infectieux, sont caractérisées par un cours relativement favorable (rhumatoïde, spécifique, non spécifique, infectieux-allergique).
  • Non infectieux - formes dystrophiques qui se développent à la suite de lésions des articulations causées par des facteurs physiques, mécaniques ou autres et n’ayant aucun lien avec l’infection (psoriasique, allergique, échangeable, post-traumatique).
  • Indifférencié.

Les symptômes de la polyarthrite et les méthodes de traitement dépendent directement de son étiologie.

PRINCIPALES EXPRESSIONS

Signes cliniques communs:

  • articulations douloureuses;
  • mobilité réduite;
  • gonflement de la zone touchée;
  • augmentation de la température cutanée à la surface du joint;
  • changer la forme de l'articulation et la violation de ses fonctions.

Tous ces symptômes peuvent être observés isolément ou simultanément.

Symptômes de polyarthrite dépendant de la forme de la maladie:

  • L’aigu est accompagné d’une douleur intense persistante, d’une mobilité limitée des articulations et d’une hyperhémie de la peau.
  • Subaiguë se caractérise par une inflammation modérée, un gonflement et une raideur des articulations.
  • La forme chronique se développe de manière asymptomatique pendant de nombreuses années et se manifeste à l'âge adulte. Provoque un handicap dû à une déformation sévère des articulations. Le patient ressent de la douleur dans n'importe quel mouvement.

SYMPTÔMES DE LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDE

Le principal symptôme de la polyarthrite rhumatoïde est une lésion symétrique des petites articulations du côté gauche et du côté droit. Tout d'abord, les dégâts sont fixés sur les mains et les pieds. Il y a une douleur, qui est pire la nuit, alors qu'elle peut être absente pendant la journée. Le matin, il y a une raideur dans les articulations, qui passe pendant l'activité. La relation entre l'exercice, la musculation et la douleur n'est pas observée.

L'apparition de nodules rhumatoïdes est un symptôme caractéristique de la maladie. Ce sont des phoques situés sous la peau près de la zone de la lésion. Ils se retrouvent souvent près des coudes.

Cette forme de la maladie est l'un des types d'arthrite les plus graves. Avec un traitement tardif de la maladie conduit à une invalidité. En outre, il existe un risque de complications graves associées à des lésions des organes internes, de la peau et des yeux.

SYMPTÔMES DE LA POLYARTHRITE SPÉCIFIQUE INFECTIEUSE

Les premiers signes de polyarthrite de ce type peuvent survenir après une maladie infectieuse reportée ou survenir au cours de sa période aiguë.

Caractéristiques principales:

  • mobilité réduite;
  • arthralgie des articulations;
  • gonflement;
  • une forte augmentation de la température corporelle à 40 ° C;
  • atrophie musculaire progressive.

Selon le diagnostic principal, les symptômes de la polyarthrite peuvent être complétés par d'autres signes.

Symptômes supplémentaires:

  • Avec la polyarthrite à Brucella, la température corporelle augmente en vagues, le foie, les ganglions lymphatiques et la rate sont hypertrophiés, ainsi que des névrites et des névralgies.
  • La blennorragie s'accompagne d'une diminution du poids corporel et d'une immobilisation complète des articulations touchées lorsque du pus y apparaît.
  • Syphilitique se caractérise par des articulations douloureuses la nuit et par la formation de gomme, suivie de déformations. Cependant, la fonctionnalité des articulations n'est pas brisée.

Le plus souvent, la polyarthrite infectieuse affecte les grosses articulations de manière symétrique, ce qui s'accompagne d'une atrophie musculaire et d'une perte de sensibilité. Parfois, sur la surface de la peau peuvent être fixés des nodules raides.

Les symptômes et le traitement de la polyarthrite infectieuse relèvent de la compétence des spécialistes des maladies infectieuses et des rhumatologues, car le traitement dans ce cas-ci vise principalement à lutter contre la maladie primaire.

SYMPTOMES DE POLYARTHRITE D'ÉCHANGE

Lorsque le métabolisme est perturbé, des cristaux de sel s’accumulent progressivement dans les articulations du patient. Cette affection est également appelée polyarthrite cristalline. Par exemple, avec la goutte, il s’agit du dépôt de cristaux d’acide urique. Leurs angles aigus microscopiques ont un effet traumatique sur la structure de l'articulation et provoquent un certain nombre de symptômes désagréables.

Symptômes de la polyarthrite cristalline:

  • les symptômes primaires se manifestent sur le gros orteil, puis se propagent à d'autres articulations;
  • n'affecte pas plus de 2-3 joints;
  • douleur soudaine pendant plusieurs jours qui passe toute seule;
  • une hyperhémie et un gonflement des tissus sont observés au niveau des articulations touchées;
  • parcours récurrent avec régularité de 1 à 3 fois par mois.

SYMPTÔMES DE LA POLYARTHRITE POST-TRAUMATIQUE

Pour déclencher le processus pathologique, des lésions articulaires graves ne sont pas nécessaires, la maladie peut survenir même avec une charge longue et monotone sur un certain groupe musculaire.

Symptômes communs:

  • cours chronique;
  • sensations de douleurs musculaires et articulaires caractère terne;
  • se sentir raide;
  • augmentation de la douleur pendant l'exercice;
  • crunch dans l'articulation touchée pendant le mouvement.

Un traitement inapproprié de la polyarthrite accompagnée de tels symptômes ou de son absence peut entraîner des complications telles que l'ankylose, l'inflammation du sac synovial, la tendovaginite et l'érysipèle de la peau.

SYMPTÔMES DE LA POLYARTHRITE PSORIATIQUE

Cette pathologie peut se développer chez les personnes atteintes de psoriasis. Le plus souvent, les articulations des pieds sont touchées. Tout d'abord, des modifications de la membrane synoviale se produisent, puis les tissus environnants sont impliqués dans le processus pathologique.

Il existe plusieurs variétés de polyarthrite psoriasique.

Symptômes de différents types:

  • Asymétrique - une forme commune de la maladie dans laquelle pas plus de cinq articulations sont touchées. Le plus souvent, il y a des changements dans les articulations du genou, du fémur et du pied.
  • Symétrique montre une similitude avec la forme asymétrique. La différence est que les articulations symétriques sont affectées. En même temps que les articulations des mains et des pieds, les poignets sont endommagés.
  • La spondylarthrite survient chez 20% des patients atteints de psoriasis. L'inflammation se développe dans la colonne vertébrale et manifeste des douleurs dans le dos.
  • La polyarthrite des articulations interphalangiennes est une forme rare de lésion des petites articulations des doigts des membres supérieurs et inférieurs.
  • Mutilating - déformation des doigts sur les membres, se trouve dans de très rares cas.

Caractéristiques distinctives:

  • inflammation des ligaments et des tendons;
  • pelage des ongles;
  • sentiment constant de fatigue;
  • l'anémie;
  • conjonctivite

SYMPTÔMES DE LA POLYARTHRITE RÉACTIVE

La polyarthrite réactive est le plus souvent diagnostiquée chez les jeunes hommes. L'inflammation des tissus articulaires se développe immédiatement après une infection respiratoire, cardiovasculaire ou digestive d'une infection bactérienne, virale ou fongique. La condition pour l'apparition de la maladie est l'effet de l'hypothermie, la présence de foyers d'infection chroniques, le fait de faire un effort physique accru sur les membres supérieurs ou une blessure.

Caractéristiques principales:

  • l'apparition de la maladie après 2-3 semaines après l'infection;
  • fièvre
  • des frissons;
  • malaise;
  • défaite des muqueuses (urétrite, conjonctivite, érosion et ulcères);
  • dommages possibles au coeur;
  • changement dans la croissance de la plaque à ongles.

CHOIX DE LA METHODE DE TRAITEMENT

La sévérité des symptômes dans le traitement de la polyarthrite est cruciale dans la planification d'un schéma thérapeutique. Les méthodes de traitement dépendent de la durée de la maladie et de l'état du patient. Ainsi, pour les patients présentant des cas avancés accompagnés d'une immobilisation et d'une douleur intense, une intervention chirurgicale est le plus souvent indiquée. Les contre-indications à la chirurgie peuvent être un état général insatisfaisant du patient, ainsi qu'une insuffisance cardiaque et respiratoire.

Si la pathologie est détectée à un stade précoce, le traitement est effectué sous la supervision d'un thérapeute, d'un rhumatologue et d'un kinésithérapeute.

Les remèdes populaires ne peuvent pas être utilisés comme méthode principale de thérapie, leur utilisation n’est possible qu’après consultation du médecin.

Traitement médical

Le traitement médicamenteux a pour objectif principal de soulager la réaction inflammatoire, d’éliminer la douleur et de réduire l’enflure, les frissons et les brûlures.

Le traitement de la polyarthrite implique une approche purement individuelle du patient, car la maladie est multifactorielle et, dans chaque cas, le schéma thérapeutique est très différent.

Médicaments:

  • Corticostéroïdes - les effets anti-inflammatoires se produisent en supprimant la réponse immunitaire. Ces médicaments présentent une efficacité élevée et sont souvent prescrits parmi les premiers pour le traitement de la polyarthrite.
  • Les bisphosphonates sont utilisés pour prévenir l'ostéoporose induite par l'utilisation de préparations de stéroïdes.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens réduisent la gravité de l'inflammation et bloquent la douleur en supprimant les prostaglandines, qui jouent un rôle de premier plan dans la réponse inflammatoire.
  • Les médicaments antirhumatismaux de base sont utilisés depuis longtemps en thérapie complexe en même temps que les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens et corticostéroïdes. Leur effet est de supprimer les facteurs d'immunité.
  • Anti-TNF - médicaments contenant des substances qui bloquent le facteur de nécrose tumorale, pouvant causer de nombreuses formes de lésions articulaires.
  • Les antibiotiques sont utilisés dans le traitement de la polyarthrite infectieuse en tant que moyen d'inhibition du développement de l'agent pathogène.

Le traitement de la polyarthrite implique l’utilisation de médicaments sous différentes formes. Les médicaments peuvent être utilisés localement sur la peau, injectés par voie intraveineuse ou intramusculaire.

Ces médicaments ont de nombreux effets secondaires, ils ne doivent donc être utilisés que sur l'avis d'un médecin.

TRAITEMENT PHYSIOTHERAPE

Pour le moment, il est impossible de guérir complètement la polyarthrite. Le traitement est réduit à l’utilisation de méthodes et de traitements de soutien, réduisant ainsi la gravité des symptômes. Arrêter le processus pathologique et améliorer la mobilité des articulations touchées aidera les techniques de physiothérapie utilisées lors de la rémission ou lors de la stabilisation de l'état du patient.

Méthodes de physiothérapie:

  • massage
  • phonophorèse;
  • échographie;
  • iontophorèse;
  • la cryothérapie;
  • applications d'ozokérite;
  • traitement à la paraffine;
  • thérapie magnétique;
  • barothérapie;
  • exercice thérapeutique.

Le traitement dans les sanatoriums prévoit des visites périodiques dans les sanatoriums et les centres de santé pour recevoir de l’eau minérale, de la boue thérapeutique et des procédures visant à prévenir les rechutes.

TRAITEMENT CHIRURGICAL

La chirurgie est une méthode extrême de traitement de l’arthrite grave. On y a recours dans les cas où les méthodes médicamenteuses n’ont pas fait la preuve de leur efficacité ou n’auront certainement aucun sens.

Lors de la planification de l'opération, le chirurgien prend en compte les symptômes et le traitement de la polyarthrite dans le passé, ainsi que ses complications. Avec une destruction importante des articulations, l’intervention chirurgicale est la seule méthode efficace de traitement.

Objectifs de la chirurgie:

  • éliminer la douleur;
  • rétablir le fonctionnement de l'articulation;
  • reprendre l'activité du patient.

Types de chirurgie:

  • prothèses, ou remplacement d'une articulation endommagée par une prothèse;
  • retrait de la membrane synoviale de l'articulation pour empêcher la propagation du processus inflammatoire dans le tissu osseux;
  • immobilisation de l'articulation pour accélérer l'accrétion du tissu osseux.

Régime alimentaire

La nutrition rationnelle est la clé de la santé du corps en général et des articulations en particulier. Dans le traitement de la polyarthrite, les régimes amaigrissants jouent un rôle important. Le régime alimentaire du patient doit contenir tous les nutriments, vitamines et minéraux nécessaires pour maintenir les processus métaboliques normaux dans les tissus. Il est recommandé d'utiliser des aliments qui augmentent l'acidité. Il est particulièrement important de suivre un régime alimentaire contre la goutte.

Régime recommandé:

  • produits laitiers fermentés;
  • produits contenant de la gélatine (gelée et chair);
  • viandes et poissons faibles en gras (deux fois par semaine);
  • fruits et légumes frais;
  • oseille;
  • asperges;
  • Rowan;
  • les myrtilles;
  • le riz;
  • boissons aux fruits et baies.

Il est nécessaire d'exclure ou de limiter:

  • la farine;
  • des bonbons;
  • le sel;
  • épices chaudes;
  • les tomates;
  • aubergines;
  • des pommes de terre;
  • thé fort et café;
  • les légumineuses;
  • bouillons de viande;
  • tout produit contenant des purines;
  • alcool

Le menu devrait être équilibré en calories. Le surpoids est un facteur qui affecte négativement les articulations.

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée

La dysplasie de la hanche est un trouble du développement de la base ostéo-articulaire, de l’appareil ligamenteux et musculaire de la hanche, qui se développe sous l’effet de facteurs indésirables en.

Polyarthrite

La polyarthrite est une maladie caractérisée par une inflammation simultanée de plusieurs articulations ou de manière séquentielle. L'inflammation du tissu articulaire, dans laquelle se trouvent de nombreux vaisseaux sanguins et terminaisons nerveuses, constitue la principale cause de polyarthrite. Avec cette maladie, il y a des problèmes avec la membrane synoviale qui entoure l'articulation.

La polyarthrite est généralement le résultat d'une autre maladie difficile à diagnostiquer. Avec les symptômes de la polyarthrite, plusieurs diagnostics sont possibles. La polyarthrite aiguë peut être causée par la rubéole, les oreillons, le parvovirus B19 et certains entérovirus. La polyarthrite est l’un des symptômes associés à l’apparition de l’hépatite B aiguë ou de la maladie de Lyme.

Causes de la polyarthrite

Selon les causes de la polyarthrite peuvent être classés comme suit.

Lésion chronique de plusieurs articulations. La polyarthrite rhumatoïde affecte le tissu conjonctif et est une maladie systémique grave, après laquelle la maladie affecte d'autres organes. C'est pourquoi le traitement de la polyarthrite au stade précoce est très important.

Les causes de cette maladie peuvent être la tuberculose, la brucellose, la gonorrhée. Si vous appliquez un traitement approprié et opportun de la maladie, qui a pour conséquence une polyarthrite infectieuse, le traitement passe assez rapidement.

Polyarthrite de cristal (échange de polyarthrite)

Causée par des troubles métaboliques dans le corps. Sa cause principale est une accumulation importante de sels dans les articulations. Les cristaux de sel provoquent une irritation de l'articulation, à la suite de laquelle une inflammation se développe.

La maladie se développe après l'apparition d'une lésion cutanée psoriasique. Manifesté dans six à huit mois. Fondamentalement, cette maladie affecte les articulations des pieds. Surtout chez les personnes de moins de quarante ans.

La cause est une infection qui pénètre dans le corps. La maladie se concentre dans le système urogénital ou dans les poumons. En raison de la polyarthrite réactive peut développer une conjonctivite, une polynévrite, une colite.

Maladie plutôt dangereuse pouvant même mener à l'immobilité. En règle générale, la maladie est causée par une blessure ou une hypothermie. Un stress excessif sur les articulations des jambes peut également causer des maladies.

L'inflammation des articulations phalangienne et carpienne sur les mains est l'une des maladies les plus courantes dans le monde. Des statistiques non officielles affirment que cette maladie survient chez un habitant sur sept de la planète et chez un tiers des personnes de plus de 50 ans. Il peut y avoir des centaines de causes d'inflammation des articulations, mais le résultat en est une: douleur croissante et perte progressive de la fonctionnalité de la main. Dans le cas de polyarthrite des doigts, il est extrêmement important de commencer le traitement rapidement. Cela évitera le pire - la déformation irréversible des articulations.

Une douleur à la colonne vertébrale peut être à l'origine d'une douleur intense aux articulations des mains. La douleur dans les mains est simplement une manifestation de douleur au dos ou au cou. Ceci est souvent observé avec des douleurs dans les dents, lorsque le patient semble avoir des dents saines et non endommagées.

Symptômes de polyarthrite

Les principaux symptômes de cette maladie dépendent directement du type de polyarthrite observé ainsi que des raisons de son apparition. En présence d'une infection dans le corps manifeste une polyarthrite infectieuse. Dans ce cas, les symptômes suivants de polyarthrite sont caractéristiques: gonflement et rougeur de la peau sur l'articulation, restriction de la mobilité.

Dans le même temps, la polyarthrite rhumatoïde se manifeste d’abord par des symptômes très légers. Les principales caractéristiques du stade précoce de ce type de polyarthrite sont la grande sensibilité des articulations aux changements climatiques. Au début, la douleur est plutôt faible et le gonflement des articulations est presque invisible. Dans certains cas, il y a une fièvre, cependant, plus souvent comme symptôme de polyarthrite, une diminution de l'appétit et du poids. Mais dans certains cas de polyarthrite rhumatoïde, l'élévation de température peut être très forte et des maladies des organes internes peuvent également survenir.

Symptômes de polyarthrite des mains

Une personne commence à être tourmentée par une douleur intense, les articulations se gonflent, il y a une rougeur de la peau au site des lésions articulaires et la température corporelle augmente. Si ces symptômes sont présents, un traitement urgent est nécessaire.

Symptômes de polyarthrite de l'épaule

Dans l'articulation elle-même s'accumule une très grande quantité de sels, qui provoquent une irritation constante du sac articulaire. Une telle irritation conduit au fait que l'articulation commence à s'enflammer progressivement. Cette maladie survient le plus souvent dans les articulations de l'épaule.

Chez les enfants, la polyarthrite apparaît après l'âge de deux ans. Les symptômes de la polyarthrite dans ce cas sont les suivants: sensations douloureuses dans les articulations et restriction marquée de leur mobilité. La maladie affecte de manière symétrique les articulations, avec une augmentation des ganglions lymphatiques.

Symptômes de la polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie évolutive. Les premiers symptômes de la polyarthrite rhumatoïde peuvent être mineurs: légère douleur dans les articulations, léger gonflement, gonflement des articulations, raideur matinale des articulations, rougeur de la peau, fièvre, faiblesse, transpiration.

À mesure que la maladie se développe, les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde deviennent de plus en plus prononcés: les articulations se déforment, leur mobilité est de plus en plus limitée et les tissus musculaires environnants s’atrophient.

Les symptômes caractéristiques de la polyarthrite rhumatoïde des mains sont une déformation progressive des articulations sous la forme d'une "nageoire de morse" ou "cou de cygne".

Polyarthrite rhumatoïde des jambes provoque une déformation et une déviation dans la direction des orteils, le développement de flatfoot.

Diagnostic de polyarthrite

Afin de poser un diagnostic correct au patient, il est d'abord nécessaire d'établir un historique détaillé et de procéder à un examen médical très approfondi. Si le patient se plaint que les articulations deviennent moins mobiles le matin et que cette affection survient dans la demi-heure ou plus, le médecin assume alors la présence d'un processus inflammatoire. Si vous avez des antécédents personnels ou familiaux de psoriasis, on peut supposer que le patient est atteint de polyarthrite psoriasique. Si un patient présente une inflammation de l'intestin, si des processus inflammatoires de l'iris ou des manifestations de diarrhée inflammatoire ont déjà été observés, toutes ces maladies peuvent alors provoquer une polyarthrite.

Un patient atteint de polyarthrite rhumatoïde a des processus inflammatoires dans les articulations de la main, ainsi que dans l'articulation métatarsophalangienne du pied. Ces inflammations progressent sur six semaines ou plus. En règle générale, une telle maladie survient le plus souvent chez les femmes de moins de cinquante ans. Et chez les personnes âgées, la maladie se manifeste également chez les deux sexes. Dans la phase initiale de la maladie, les symptômes peuvent apparaître sporadiquement, mais après un certain temps, ils se font sentir constamment, ce qui diminue considérablement la qualité de vie des patients.

En tant que diagnostic de polyarthrite, un test du facteur rhumatoïde est également utilisé. Mais les experts notent qu'environ trente pour cent des cas chez les patients avec des tests de polyarthrite rhumatoïde montrent un résultat négatif. S'il y a des anticorps anti-nucléaires dans le corps, cela peut être un signe de polyarthrite rhumatoïde séropositive, qui est une forme plus grave de la maladie.

Un test sanguin, un test indiquant la vitesse de sédimentation des érythrocytes, un test qui détermine l'activité de l'aspartate aminotransférase est également utilisé pour diagnostiquer la maladie. Toujours dans le processus de diagnostic, le niveau de créatinine est déterminé et une analyse d'urine est effectuée. La méthode la moins chère et la plus simple consiste à tester le taux de sédimentation des érythrocytes, qui indique le niveau d'activité de la maladie chez les patients. Mais cette étude n'est pas considérée comme un diagnostic. Dans le même temps, les résultats des tests ne sont pas dépassés chez tous les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde.

En cas de symptômes de polyarthrite pendant un an et plus longtemps, une radiographie des mains et des pieds doit être effectuée. Le diagnostic opportun de la polyarthrite est très important. Après tout, seul un traitement approprié et chirurgical permettra au patient de prévenir les lésions articulaires et autres troubles graves.

Complications de la polyarthrite

Lorsque la polyarthrite rhumatoïde peut être une manifestation d'un certain nombre de complications. Ainsi, les processus inflammatoires articulaires au fil du temps peuvent provoquer l’apparition de lésions aux yeux, à la peau, aux poumons, aux vaisseaux sanguins, au cœur et à d’autres organes. En outre, certains effets secondaires peuvent également être provoqués par des médicaments prescrits pour le traitement de la polyarthrite.

Étant donné l’inconfort quotidien causé par les symptômes de la polyarthrite, de nombreux patients manifestent un état dépressif. Selon les observations, environ un cinquième des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde présente des nodules rhumatoïdes sur la peau. Ce sont des phoques sous la peau, qui se forment souvent sur les avant-bras, les coudes, les talons et les doigts. Parfois, ils apparaissent brusquement, parfois, ils apparaissent progressivement.

Des nodules rhumatoïdes peuvent également apparaître dans le cœur, les poumons. Comme une complication de la maladie peut apparaître une éruption cutanée, ainsi que d'autres problèmes de la peau. Cela peut être une conséquence de la maladie, ainsi qu'un effet secondaire des médicaments pris. La polyarthrite peut causer des maladies oculaires. Ainsi, les patients développent parfois une inflammation épisclérale, une sclérite. Et si la première maladie est assez facile, la seconde peut même provoquer une perte de vision. Le syndrome de Sjogren, qui se manifeste également par une complication de la polyarthrite, provoque une sécheresse et une irritation des yeux. Si le traitement en temps opportun n'est pas commencé, des cicatrices peuvent apparaître sur la conjonctive. Par conséquent, les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde doivent vérifier régulièrement leur vue.

Avec le développement de la polyarthrite, un liquide peut également s'accumuler entre le péricarde et le cœur. Cela se produit rarement, en période d'exacerbation ou de récurrence de la maladie. Et à la suite de la prise de certains médicaments, l'état du muscle cardiaque peut se détériorer. Chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, le risque de manifestation de maladies cardiovasculaires, notamment d'infarctus du myocarde, est élevé.

La vascularite, qui touche les petits vaisseaux sanguins, est une complication rare et particulièrement grave. Dans la plupart des cas, les patients diminuent le nombre de globules rouges, entraînant une anémie accompagnée de tous les symptômes. Rarement, la polyarthrite manifeste le syndrome de Felty - une augmentation de la taille de la rate. À son tour, ce syndrome augmente considérablement le risque de développer une tumeur ganglionnaire. Avec la formation de nodules rhumatoïdes dans les poumons, ils n'affectent généralement pas l'état du patient. Cependant, ils provoquent parfois un effondrement du poumon, une infection et une accumulation de liquide entre les membranes des poumons. Les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde sont beaucoup plus sujettes aux infections. Un traitement approprié de la maladie et une surveillance constante par le médecin traitant aideront à éviter de tels problèmes à l'avenir.

Traitement de la polyarthrite

Les méthodes de traitement de la polyarthrite d'un certain type doivent être prescrites par un spécialiste expérimenté. Cette indication est particulièrement importante pour les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, lorsque le traitement a pour objectif principal de réduire la durée de la période aiguë de la maladie. Dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, des glucocorticoïdes sont nécessaires, qui sont parfois insérés directement dans l'articulation. Aussi prescrit un traitement avec des médicaments qui ont des propriétés analgésiques.

Le traitement complexe de la polyarthrite doit être prescrit par un rhumatologue. En règle générale, en cas d'exacerbation de la maladie, le traitement de la polyarthrite est effectué à l'hôpital. Dans la polyarthrite rhumatoïde, on utilise avec succès des massages et des exercices à partir d'un complexe d'exercices de physiothérapie spéciaux. Aussi effet tangible donne l'utilisation de la physiothérapie. Cependant, il est à noter qu'il est impossible de réchauffer l'articulation douloureuse.

Si aucune amélioration ne se produit, une intervention chirurgicale est effectuée pour retirer le tissu de l'articulation touchée par la maladie. Actuellement, ces opérations sont réalisées sous arthroscopie.

Comment réduire la douleur

L'un des moyens les plus faciles de soulager la douleur causée par la polyarthrite consiste à utiliser des compresses chaudes et froides, à appliquer régulièrement sur les articulations endommagées. En outre, les bains chauds pour les mains avec des sels aident également. Si la polyarthrite endommage un petit nombre de joints dans les mains, vous pouvez utiliser un analgésique à usage externe - par exemple, des onguents anti-inflammatoires non stéroïdiens - ou prendre de l'acétaminophène (Tylenol). La posologie recommandée pour les symptômes aigus de polyarthrite des mains est de 4 grammes par jour.

Traitement de l'arthrite brachiale

Le meilleur moyen est de développer une articulation en cas de douleur avec des exercices - pour atteindre le mur, étirer votre main et ramper vers le haut avec les doigts 2 et 3 en les retournant comme si vous marchiez le long du sommet du mur à partir de différentes positions faisant face au mur latéralement vers l'arrière jusqu'au mur rampant au maximum lorsqu'il est difficile de lever plus de bras à cause de la douleur, ils ont baissé leurs mains, se sont reposé et ont rampé à ce niveau et ont essayé de s'élever de quelques millimètres au-dessus du niveau, prenant pendant 5 à 10 jours, en prenant 1 onglet 2 fois ou une pommade aertale ou topique avec du piment diclofénac, par exemple en particulier.

Traitement de la polyarthrite des doigts

Le traitement de la polyarthrite des mains consiste avant tout à préserver la mobilité des articulations. Il est très important, en essayant de préserver la mobilité des articulations, d'effectuer constamment des mouvements simples avec vos mains - bien sûr, si l'absence de douleur ou d'engourdissement des articulations vous permet d'effectuer des exercices appropriés.

Si la maladie débute, tous les efforts seront déployés pour réduire l'apparition des symptômes. Très probablement, on vous prescrira des corticostéroïdes et des médicaments hormonaux sous forme de comprimés, de pommades et, dans certains cas, d'injections. Dès que le traitement atténue les symptômes, vous pouvez passer à la deuxième étape, lorsque la cause de la polyarthrite du bras est traitée. Dans le cas de polyarthrite des mains, le traitement consiste à moduler la réponse immunitaire, à prendre des médicaments cytotoxiques (médicaments anticancéreux), des immunosuppresseurs (médicaments pour une immunité déprimant artificiellement) et, dans certains cas, un traitement par anticorps monoclonal (une des méthodes de traitement les plus récentes). Si la maladie a entraîné des lésions irréversibles aux articulations des doigts et des mains, le médecin peut décider de remplacer complètement les articulations (endoprothèses). Bien sûr, il s’agit d’une méthode cardinale de traitement, il est donc préférable de ne pas en parler. Le traitement le plus efficace est la prévention: si vous ne voulez pas souffrir de polyarthrite aux mains, gardez-les au chaud. La chaleur améliore la circulation sanguine, ce qui a un effet bénéfique sur les articulations et leur état. Si vous êtes confronté à une douleur, cela signifie que le processus inflammatoire a déjà commencé dans l'articulation. En aucun cas, ne le réchauffez pas - la douleur ne le réduit pas et l'inflammation ne fera que s'aggraver. Mieux vaut appliquer sur le joint affecté des compresses froides - des serviettes trempées ou des aliments surgelés. Un bain de paraffine adoucie aide beaucoup - il améliore non seulement la circulation sanguine, mais permet également aux muscles du bras de se détendre, ce qui signifie qu'il réduit la douleur. Les interventions hydriques en général et la natation en particulier aident à maintenir le développement de la polyarthrite des mains, à réduire les manifestations de douleur et à améliorer la santé globale.

Pour soulager les symptômes de polyarthrite des mains et préserver la mobilité des mains et des doigts, les exercices suivants peuvent être effectués:

  • Serrez votre main dans un poing, puis redressez graduellement votre paume en étirant vos doigts autant que possible. Puis à nouveau, serrez lentement la main dans un poing, en gardant vos doigts aussi proches que possible les uns des autres.
  • Effectuez des mouvements circulaires avec vos pouces, en essayant de les maintenir droits, sans plier la phalange.
  • Placez votre pouce aussi loin que possible de la paume de votre main, puis touchez les coussinets du reste des doigts avec ceux du pouce.

Il est nécessaire de répéter les exercices quotidiennement, plusieurs fois, en effectuant de trois à dix approches. Si même les exercices les plus simples causent une douleur qui persiste plusieurs heures après la fin des exercices, il est préférable de refuser de tels mouvements. Très souvent, l'exercice facilite l'eau tiède, dans laquelle les doigts deviennent légèrement plus mobiles.

Traitement de la polyarthrite rhumatoïde

Si un patient atteint de polyarthrite rhumatoïde est infecté, il est nécessaire de procéder à un traitement antibiotique. Le début du traitement, en l'absence de manifestations extra-articulaires de cette maladie, consiste en la sélection de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Des corticostéroïdes sont administrés localement, dans la région des articulations les plus touchées. Il est à noter qu’en raison de la nature immunitaire de la maladie, des traitements par plasmaphérèse peuvent être présentés aux patients. Traitement de base prescrit à long terme, pouvant durer des années.

Les complexes spéciaux de thérapie physique destinés aux patients atteints de polyarthrite rhumatoïde visent à maintenir la masse musculaire et à préserver la mobilité maximale possible des articulations. Vous devez régulièrement suivre un traitement de spa, physiothérapie.

Médicaments de base

Comme auparavant, ces médicaments jouent un rôle primordial dans la thérapie, mais avec le développement de la médecine, l'approche de leur prescription a changé. Au lieu de l'introduction progressive de médicaments pratiqué un traitement agressif sans délai, depuis le diagnostic. Ainsi, il est possible de modifier l'évolution de la polyarthrite rhumatoïde et d'assurer sa rémission.

Les principaux médicaments sont le méthotrexate, le léflunomide, la sulfasalazine, les préparations à base d'or, la D-pénicillamine et les préparations d'aminoquinoléine. Les médicaments de réserve comprennent le cyclophosphamide, l'azathioprine et la cyclosporine A (Sandimmun). Nouveau groupe de médicaments: remikade; enbrel (etanercept); la thymodépressine; leflunomide (Arava) et d’autres.

Si, dans un délai de 1,5 à 3 mois, les médicaments de base n’ont pas eu l’effet recherché, ils doivent être remplacés ou utilisés en association avec des glucocorticoïdes à petites doses. Cela réduira l'activité de la polyarthrite rhumatoïde avant le début de l'action des médicaments de base. Le terme pour le choix d’un traitement de base efficace est de six mois à compter du début de la maladie.

Prévention de la polyarthrite

Pour la prévention des maladies des articulations, il est important de respecter les règles de base d'un mode de vie sain. La gymnastique quotidienne, le jogging et d'autres activités physiques renforceront les muscles et les articulations. Il est également important le durcissement général du corps.

Toutes les maladies infectieuses doivent être traitées rapidement. Il est important de noter que l'apparition de cette maladie peut contribuer à un excès de poids, à une malnutrition, à la présence d'une charge importante sur les articulations et à des blessures fréquentes.

Polyarthrite: traitement des remèdes populaires

Je porte à votre attention l'histoire d'une personne âgée, comment il a guéri la polyarthrite rhumatoïde par un traitement traditionnel.

Maintenant, je vais décrire plus en détail comment je me suis débarrassé de la polyarthrite. J'ai acheté un radis noir sur le marché et en ai fait un coulis, je l'ai mis sur un point sensible, j'ai fabriqué un bandage en tissu et je l'ai recouvert d'un film. J'ai fait une telle compresse la nuit. L'amélioration est venue après trois traitements. Traitement réussi avec l'aide d'un appareil miniature "Vitafon". Cet appareil compact vous permet d'effectuer des procédures médicales à domicile. Il a été développé par des scientifiques médicaux et des ingénieurs qualifiés de Leningrad, fabriqué à Saint-Pétersbourg, disponible dans le commerce et recherché. Les instructions de l'appareil indiquent la possibilité d'utilisation pour de nombreuses maladies. Maintenant, je cultive du radis noir dans le jardin pour l'avoir toujours sous la main.

Un jour, la maladie m'a attrapé alors que j'étais au village. Radis n'était pas. Raifort utilisé. Pour une nuit, il y avait une guérison complète. Mais il y avait une brûlure - une énorme bulle, c’est-à-dire qu’il est impossible de garder un enfer pendant longtemps. 4-5 heures suffisent. Le reste est comme un radis.

L'effet du traitement ci-dessus est durable. Après le dernier traitement, 3 ans se sont écoulés, il n’ya plus de problèmes. Je vais à la pêche en hiver, je travaille à la campagne, je fais une randonnée de plusieurs kilomètres à travers la forêt en quête d’eau de source. Pleine confiance que débarrasser à jamais de béquilles. J'ai 71 ans.

Qu'est-ce que la polyarthrite: types, classification et traitement de l'inflammation de plusieurs articulations simultanément

Beaucoup ont entendu parler d'une maladie appelée arthrite, mais tout le monde ne connaît pas son type, la polyarthrite. La pathologie est courante et délivre beaucoup de soins au patient. La maladie est assez difficile, la lutte contre elle est longue et difficile. Il est important de consulter un médecin à temps pour suivre un traitement.

Le matériel décrit les causes, les variétés de la maladie et les méthodes efficaces pour y faire face. Lisez attentivement les informations, si vous trouvez les premiers symptômes désagréables, consultez votre médecin. Il est impossible de traiter la polyarthrite de manière indépendante, car un résultat positif nécessite une assistance médicale.

Informations générales

La polyarthrite est une pathologie de nature chronique. Il est accompagné de divers symptômes, se produit pour de nombreuses raisons. Chaque type de maladie apparaît à la suite d'un effet négatif particulier sur le corps humain. La particularité de la polyarthrite - plusieurs articulations sont touchées, le processus sans traitement approprié ne s'arrête pas, capturant tous les nouveaux «territoires».

La maladie a de nombreuses variétés, chez tous les patients, les symptômes sont très différents (tout dépend des caractéristiques individuelles de la personne). Une caractéristique distinctive de la maladie - le plus souvent affecté les membranes synoviales (tissu recouvrant l'articulation). Il est impossible de déterminer la polyarthrite seule et plusieurs études spécifiques sont nécessaires pour confirmer le diagnostic.

Causes et types de polyarthrite

En fonction de la cause de la maladie, les médecins distinguent plusieurs types de polyarthrite, chacun ayant un traitement spécifique, les manifestations cliniques.

Découvrez une sélection de méthodes efficaces pour traiter les éperons de talon chez vous avec de l'iode.

Sur les symptômes et le traitement d'inpidation - syndrome de l'articulation de l'épaule droite, lisez cette page.

Infectieux

Il se développe dans le contexte de diverses maladies infectieuses: la gonorrhée, la tuberculose, la syphilis, la dysenterie et autres. Dans la polyarthrite infectieuse, les médecins observent le tableau clinique suivant:

  • restriction de mouvement, la douleur survient dans les articulations touchées après un effort prolongé;
  • il y a une augmentation de la température corporelle;
  • paire d'articulations touchées déformée;
  • Les articulations douloureuses gonflent, la peau au-dessus d'eux devient rouge;
  • les ganglions lymphatiques à proximité sont considérablement augmentés en taille.

Rhumatoïde

Il se développe dans le contexte de l'évolution de la polyarthrite rhumatoïde, dans la plupart des cas, les symptômes de la pathologie accompagnent l'ensemble de l'évolution de la maladie sous-jacente. Les articulations sont toujours touchées symétriquement, la maladie s'accompagne d'un fort syndrome de douleur, d'œdème, de déformation des articulations. Dans tous les cas, il y a une augmentation locale de la température corporelle, de la fièvre. La particularité de l'arthrite rhumatoïde - sensations désagréables apparaissent brusquement, disparaissent également rapidement.

Toutes les grosses articulations du corps humain sont sujettes à la polyarthrite rhumatoïde: coude, genou, poignet. Il est strictement interdit de se soigner soi-même, cette polyarthrite est dangereuse et nécessite une assistance médicale qualifiée.

Échange

Se produit sur le fond d'une défaillance dans le métabolisme du patient. La condition est le plus souvent accompagnée d'un cours de goutte. Avec cette maladie, beaucoup de sels et de cristaux d'acide urique s'accumulent dans les tissus cartilagineux d'une personne. La polyarthrite des membres inférieurs est le résultat de processus négatifs.

Les premiers symptômes de l'arthrite échangeable: gros orteils touchés, gonflement et rougeur. La température générale du corps de la personne augmente, le tofus se dilate près du gros orteil. La maladie auto-immune nécessite un traitement constant, un contrôle nutritionnel. L'absence de mesures thérapeutiques aggrave tellement la situation que parfois un membre perd complètement sa mobilité, ce qui accroît ses performances, le patient se voit attribuer un groupe de personnes handicapées.

Allergique

D'après le nom, il est clair que la cause de ce type de polyarthrite est une réaction allergique. Souvent, une réaction inhabituelle du corps est notée sur le médicament ou le vaccin. Le tableau clinique de la pathologie est similaire aux manifestations de la réaction allergique habituelle: œdème des articulations touchées, douleur, taches sur la peau, vomissements, nausée, fièvre, essoufflement, rythme cardiaque irrégulier.

Faire face à la maladie ne peut qu'identifier l'allergène, l'éliminer complètement du corps. Un traitement symptomatique sera alors nécessaire. La détection des premiers symptômes est un signal pour appeler une ambulance. La procrastination est parfois un homme de vie.

Psoriasique

Il se produit sur le fond de l'évolution du psoriasis. Outre les signes de la maladie principale, les symptômes suivants sont observés: stratification des ongles, anémie, fatigue constante inexpliquée, douleur, gonflement des articulations touchées, faiblesse musculaire. Ce type de polyarthrite affecte souvent les membres supérieurs d'une personne (coude, poignet).

De plus, les médecins identifient plusieurs facteurs qui affectent négativement la condition humaine, augmentant le risque de polyarthrite: mauvaise alimentation, présence de mauvaises habitudes, hypothermie, travail sédentaire, stress constant. Un mode de vie correct peut prévenir l'apparition d'une pathologie ou ralentir les processus dégénératifs au cours de son évolution.

Diagnostics

La polyarthrite nécessite un diagnostic approfondi, en raison de la similitude des symptômes avec un certain nombre d'autres maux. Souvent, le mauvais diagnostic, le traitement conduit à une augmentation des changements dégénératifs qui ne peuvent pas être corrigés. Lors de la réception chez le médecin, le patient doit décrire avec précision ses sentiments et rappeler aussi précisément que possible l'apparition des premières manifestations de la maladie.

Le diagnostic de polyarthrite commence par un médecin qui examine les antécédents médicaux d’une personne, une histoire de sa vie. alors seulement, le médecin procède à l'examen du patient. Une fois que le spécialiste a collecté le paquet de données nécessaire et établi un diagnostic préliminaire, il peut prescrire un certain nombre d'études spécifiques:

  • test rhumatoïde;
  • analyses d'urine et de sang;
  • détermination de la vitesse de sédimentation des érythrocytes;
  • détermination de la quantité d'aspartate terminale transférase;
  • radiographie Capable d'identifier les lésions des articulations. Les médecins distinguent trois stades de développement du processus pathologique, ce qui se remarque également dans les images;
  • imagerie par résonance magnétique. Permet de révéler les dommages non seulement à une articulation, mais également aux tissus voisins;
  • tomographie par ordinateur. La nouvelle technique utilisant les rayons X. Avec la tomodensitométrie, l'impact négatif est réduit plusieurs fois, mais le résultat permet au médecin de voir toutes les données nécessaires.

Le choix spécifique de la méthode de diagnostic repose sur les épaules d'un spécialiste. Tenter indépendamment de poser un diagnostic est une perte de temps et d’énergie. Dans la plupart des cas, de telles expériences sur leur santé se soldent par un échec.

Traitements efficaces

Comment traiter la polyarthrite? Toute maladie nécessite une approche intégrée, la polyarthrite n’est pas une exception. L'utilisation d'une combinaison de méthodes conduira au résultat souhaité.

La première étape sur la voie du rétablissement est la normalisation du régime alimentaire du patient, de son mode de vie, l’inclusion d’un effort physique modéré. De telles activités affectent positivement le corps pour toute maladie.

Médicaments

L'utilisation de médicaments est l'une des principales orientations du traitement de la polyarthrite. Le traitement comprend les médicaments suivants:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens. Utilisé comme traitement adjuvant, en raison de son impact négatif sur d'autres organes et systèmes humains;
  • les hormones glucocorticoïdes présentent un puissant effet anti-inflammatoire. L’inconvénient des médicaments est l’interdiction de l’utilisation à long terme. Le traitement ne dure pas plus de dix jours. Les médicaments de ce groupe sont prescrits dans les cas extrêmes, lorsque les autres médicaments ne parviennent pas à faire face à la tâche;
  • prendre des médicaments qui modifient la maladie, aide à atténuer les symptômes désagréables, améliore l'état du patient.

En l'absence de développements positifs dans le traitement de la polyarthrite, les médecins insistent pour une intervention chirurgicale. La médecine moderne propose d'installer une prothèse artificielle en remplacement de l'articulation endommagée. Grâce à de telles manipulations, une personne peut revenir au mode de vie habituel, faire face au syndrome de la douleur. L'opération doit être effectuée par un chirurgien expérimenté et suivre les recommandations du médecin pendant la période de rééducation.

Comment traiter le déplacement des vertèbres de la colonne lombaire? Voir une sélection de traitements efficaces.

Lisez les règles d'utilisation du complément alimentaire Honda Forte Evalar pour les maladies des articulations à cette adresse.

Suivez le lien http://vseosustavah.com/bolezni/lechenie/artrotsin.html et découvrez les avantages et l'utilisation du médicament Arthrocin Forte dans les maladies du système musculo-squelettique.

Régime alimentaire et règles nutritionnelles

Les médecins recommandent de réviser le régime. Refuser l'utilisation régulière de farine, de plats épicés et gras. Cuire à la vapeur, cuire au four. Basés sur des produits laitiers fermentés, ils sont riches en calcium (une substance nécessaire au fonctionnement normal du système musculo-squelettique humain).

Incluez dans le régime une grande quantité de légumes verts, de fruits et de légumes, essayez de manger des plats "crus". Moins il y a de nourriture traitée avant le repas, mieux c'est. Tous les composants utiles restent inchangés. N'oubliez pas de boire beaucoup: les médecins recommandent d'utiliser 2 litres d'eau par jour, en plus de boire des compotes, des jus naturels.

Remèdes et recettes populaires

Les drogues nationales ont toujours joui d’une grande popularité. Avant utilisation, assurez-vous de consulter un médecin.

Recettes efficaces:

  • infusion de pastèque. Disponible uniquement pendant la période de maturation des pastèques. Sécher plusieurs grosses peaux de melon d'eau, hachez-les. Deux cuillères à soupe de matières premières versez un verre d'eau bouillante, laissez pendant deux heures. Il est recommandé de prendre de l’eau de pastèque deux fois par jour avant les repas dans 100 ml;
  • mélanger le miel et le sel de mer dans des proportions égales. Frottez la masse préparée dans les articulations touchées avec des mouvements doux. Préchauffez la zone souhaitée (pour prendre un bain chaud ou un sauna). Les manipulations thérapeutiques doivent être effectuées quotidiennement pendant 14 jours.
  • attachez la feuille de chou à la plaie. Méthode fiable et éprouvée. Pré-battre une petite feuille, il libérera le jus, ce qui accélérera le processus de guérison. Fixez la feuille avec de la gaze ou du polyéthylène, laissez la compresse pendant la nuit.

Mesures préventives

Il n'y a pas de mesures préventives spécifiques pour la maladie, car le développement de la polyarthrite est dû à de nombreuses causes. Dans la prévention des maladies, l’accent doit être mis sur le renforcement du système immunitaire, la normalisation du régime alimentaire, le maintien en forme. Seul un corps fort est capable de résister à divers maux.

Vidéo médicale - répertoire. Traitement des remèdes traditionnels de l'arthrite:

Traitement efficace de divers types d'arthrite des articulations

La guérison de la polyarthrite est possible, mais le processus est lent et difficile. Ceux qui veulent retrouver la santé devront changer leur mode de vie et éventuellement leur caractère. Qu'est-ce qui sera un assistant fiable dans la lutte pour des articulations saines et qu'est-ce qui ne fera que nuire? Nous comprendrons ensemble.

Il est important que la maladie puisse être guérie. Mais nous devons travailler très fort à ce sujet.

Poly signifie beaucoup. La polyarthrite affecte de nombreuses articulations. Cela peut se produire en même temps ou toutes les nouvelles articulations seront progressivement intégrées au processus. Le concept d'arthrite combine de nombreuses maladies inflammatoires des articulations, dans lesquelles les gaines des articulations (synovite) sont affectées par des lésions articulaires. Selon les causes de son apparition, il en existe plusieurs types. Par conséquent, lors de l'établissement d'un diagnostic général d'arthrite articulaire, le traitement de ses différents types sera différent. Les principaux types de maladie:

  • rhumatismale - affecte souvent les grosses et moyennes articulations;
  • rhumatoïde - avec des modifications immunitaires dans et autour du cartilage;
  • l'arthrite infectieuse est une conséquence de maladies infectieuses graves;
  • cristallin - causé par des troubles métaboliques;
  • psoriasique - inhérent chez les jeunes et se développe six mois après des lésions cutanées psoriasiques;
  • réactif - accompagné d'urétrite ou de conjonctivite. Le plus souvent, il est causé par une infection à Chlamydia.

Comment se manifeste la polyarthrite

Le premier des types mentionnés ci-dessus d'arthrite rhumatismale des articulations présente des symptômes instables, c'est-à-dire une transition rapide de l'inflammation d'une articulation à l'autre. On l'appelle «rhumatisme volant». Elle se manifeste par des douleurs aiguës, un gonflement et une déformation des articulations. Leur mobilité est limitée par la douleur, la température de la peau au-dessus de l'articulation augmente, parfois avec des rougeurs. Il est caractéristique que la lésion des articulations soit symétrique et disparaisse en quelques jours.

La polyarthrite rhumatoïde ne peut initialement se manifester que par une sensibilité accrue aux changements climatiques. Il n'y a pas de douleur intense et le gonflement des articulations est à peine perceptible. Mais avec le temps, la maladie progresse, la douleur s’intensifie, engourdissements, brûlures, frissons aux extrémités inquiètent. Les patients ressentent la raideur matinale et la douleur lors de leurs déplacements. Parfois, la température augmente, l'appétit disparaît et certaines maladies des organes internes apparaissent. La symétrie est également inhérente à ce type d'arthrite.

La polyarthrite infectieuse apparaît après des maladies antérieures: tuberculose et brucellose, gonorrhée et syphilis, rubéole et scarlatine, dysenterie, chlamydia, ainsi qu’amygdalite chronique, grippe. Les articulations sont douloureuses, gonflées, la peau au-dessus d’eux devient rouge, la mobilité est limitée. Avec le traitement correct de la maladie sous-jacente passe rapidement.

La polyarthrite d'échange est caractérisée par le dépôt de divers sels dans les cartilages articulaires, qui les rendent rugueux avec des ulcérations et des fissures. Un exemple marquant de ce type est l'arthrite goutteuse. Lorsque la consommation excessive de gras, la viande, les aliments fumés et l'alcool est perturbé le métabolisme de la purine. Cela conduit à la déposition de sels d'acide urique dans les articulations - la goutte. Au début, le patient peut ne rien ressentir, mais lors de la cristallisation du sel, de graves douleurs apparaissent. Principalement affecté le gros orteil. Il gonfle et devient rouge. Les autres articulations sont touchées beaucoup moins souvent. Pendant une attaque, la température monte à 37-38 degrés. Nodules goutteux (dépôts de sel) - les tophi apparaissent sur la peau.

La goutte peut causer une douleur intense. La racine du problème est la malnutrition.

Malade, aidez-vous!

Comme vous l'avez déjà compris, la polyarthrite est une maladie complexe et durable. Et vous ne pouvez pas compter sur quelqu'un qui peut vous guérir complètement. Vous devez vous-même participer activement à cela. Le corps a une limite d'endurance, il faut le connaître et le respecter. Si les premiers symptômes de la maladie sont apparus, il est temps d'abandonner les habitudes qui affaiblissent votre corps. L'arthrite reposait sur l'abus d'aliments gras, de sucre et de féculents (pain et pommes de terre, tartes et gâteaux, bonbons), d'alcool et de tabac, et d'épices. Et cela aidait à stresser, exerçant leurs désirs sensuels et leur surcharge physique. Tout cela a contribué à l'accumulation de substances toxiques qui a duré des années. Maintenant, nous devons nous en débarrasser. Cela peut être fait en jeûnant.

Attention: le jeûne thérapeutique ne peut être fait que sous surveillance médicale!

La durée du jeûne dépend des circonstances individuelles. Après la réunion, la nutrition doit être radicalement modifiée. Mangez des céréales, des produits laitiers, plus de légumes et de fruits. Poisson très utile, faible en gras.

Évitez les surtensions émotionnelles, détendez-vous plus souvent, écoutez de la bonne musique, allez dans la forêt, nagez dans la piscine à l’eau chaude. S'il y a un excès de poids, vous devez perdre du poids - cela réduira la charge sur les articulations.

Traitement de la polyarthrite

Le traitement médicamenteux vise principalement à soulager la douleur et l’inflammation. Ce sont des anti-inflammatoires analgésiques et non stéroïdiens. Ces fonds permettent également de réduire les autres signes de la maladie - gonflement des articulations, frissons et brûlures.

Dans la polyarthrite infectieuse et réactive, des antibiotiques sont inclus dans le traitement. Le traitement est dirigé vers le site de l'infection.

Pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, nous avons utilisé des immunosuppresseurs, des médicaments hormonaux. La goutte (un trouble métabolique dans lequel les sels se déposent dans les articulations) est maintenant traitée avec succès en réduisant le niveau de la substance en cause dans le corps.

La physiothérapie est d'une grande importance. Ils soulagent efficacement la douleur, le gonflement et l'inflammation des articulations. Ceux-ci incluent massage, ultrasons, phonophorèse (exposition aux vibrations ultrasonores en association avec des médicaments), paraffine et ozocérite (applications thermiques avec un produit ressemblant à de la cire d’origine pétrolière), barothérapie (exposition à l’air à différentes pressions) et thérapie magnétique, exercices thérapeutiques.

Le traitement est effectué par des cours répétés à l'automne et au printemps, en période d'exacerbation saisonnière.

Une place spéciale est occupée par un traitement de spa. Ce sont des eaux minérales, de la boue de guérison naturelle, des massages sous-marins.

En raison de l'approche intégrée, du repos et de la bonne écologie, le traitement dans le sanatorium donne de bons résultats

Remèdes populaires

Le traitement donne un bon effet sabelnik. Coupez les tiges sèches de la plante, versez-la dans une demi-bouteille et versez 70% d'alcool. Trois semaines pour insister dans le noir. Prendre avant les repas pour 1 cuillère à thé ou 1 cuillère à soupe, diluer avec de l'eau. Dans les cas graves, prenez un petit verre trois fois par jour. Le traitement est mieux effectué pendant la saison froide. Buvez deux bouteilles de cette teinture. Elle a également frotté les articulations et faire des compresses.

Pommade de chélidoine: 1 partie du jus de chélandine est mélangée à 4 parties de vaseline, frottée dans les articulations plusieurs fois par jour.

De nombreuses limitations, maîtrise de soi et renoncement à soi-même, détermination ferme et persévérance vous aideront à vaincre une maladie comme la polyarthrite et à recouvrer la santé perdue.