Votre dermatologue

Synonymes: hélodermie; patins d'articulation.

Étiologie et pathogenèse. La maladie appartient au groupe de la dermatose neoïde. La blessure peut contribuer.

Les symptômes Il apparaît des épaississements limités et denses sur les surfaces extenseurs des articulations interphalangiennes des doigts de couleur gris sale ou brunâtre. Leur surface est légèrement rugueuse, avec un motif de peau stressée. Les troubles subjectifs ne sont pas accompagnés. Il se produit dans l'enfance, avec l'âge, les éléments augmentent légèrement et se densifient. Les cas familiaux sont possibles.

Pendant longtemps, chronique. Le pronostic de récupération est incertain.

Hyperkératose prononcée histologiquement marquée, parfois parakératose, dans le derme - fibromatose.

Il est nécessaire de différencier les nevi périarticulaires, la momozolestie, les nevi fibromateux.

Le traitement est infructueux. Parfois efficace bukki- ou radiothérapie.

Bout des doigts périarticulaires

Médecin-dermatologue de la région de Voronej en Russie a écrit dans sa publication:
"Coussinets périarticulaires des doigts (naevus épidermo-hypertrophique périarticulaire) En se soulevant du sol, les cames apparaissent identiques au-dessus des articulations. Irina Vasilyevna a eu une réflexion controversée sur les coussinets périarticulaires de ses doigts. De nombreux dermatologues considèrent cette maladie comme une dermatose neoïde".

Plus de publications sur le sujet

Tous mentent ou travaillent sur les insectes

Nous croyons en nos patients et aux conclusions de nos collègues, non? Lors de la publication du cas «Trois maladies dans un organe» (https://www.doktornarabote.ru/Publication/Single/212999), j'ai souligné que différentes pathologies peuvent être combinées dans un organe (dans ce cas dans la glande thyroïde). Le patient

Syndrome du côlon irritable et psychique

Bonjour chers collègues. Votre avis sur les tactiques futures de traitement d'un patient est très nécessaire.
Homme, 1956 malade depuis environ 3 ans, début de la maladie au milieu d'un stress chronique (délocalisation, relations tendues avec la femme). Pour la première fois, en 2016, "est entré" chez nous au récepteur fierich: intoxication grave,

Mort à l'hôpital

Aujourd'hui, sur le canal régional à nouveau le sujet des médecins. Avec des attaques (dans la "discussion..") quelques dizaines de trolls assoiffés de sang. L'essence du problème: la nuit à l'hôpital, la femme est tombée malade. Les passants se sont rendus à l'hôpital, mais le personnel du département a refusé d'aller à l'extérieur du bâtiment, invoquant un emploi.

Épilepsie et hypocalcémie - un diagnostic différentiel compliqué (syndrome de Di Georges chez un enfant)

Nous portons à votre attention un cas clinique de maladie congénitale rare (syndrome de Di Georges) chez une fillette de 13 ans, observé dans le service de neurologie du Centre de consultation et de diagnostic (CDC) de la DGKB de Morozov.
Ce cas a été décrit par I.O. SHCHEDERKINA, responsable du centre de traitement des lésions cérébrovasculaires

Gratitude des patients

Aujourd'hui, j'ai eu un incident très amusant. Cause moi à un bébé de 5 mois. La raison de l'appel - la température de 38,0. Je viens: je vois une image TRÈS étrange: la maison, eh bien, oh, très cool - il y a un gardien de sécurité derrière la clôture, il y a un concierge dans la cage d'escalier, en général, seules les étoiles sont plus raides. La famille est composée de 2 jeunes femmes.

Est-ce si négligé ou un hommage à la tradition?

Un parent éloigné de la ville N (RF) s’est adressé à moi par téléphone (en raison d’une distance géographiquement longue) pour consulter)). Elle a donné naissance à une fille à terme (de 1 grossesse, 1 naissance). La grossesse, l'accouchement et la période néonatale précoce se sont déroulés b / o. Depuis la naissance, le bébé était sur la poitrine

Pathologie vasculaire de la peau de l'enfant

TS raconte les tumeurs et malformations les plus courantes de la peau chez les enfants. BELYSHEVA, responsable du groupe des tumeurs de la peau chez les enfants, Institut de recherche en oncologie et hématologie pédiatriques, MD
- Tatiana Sergeevna, si je ne me trompe pas, les tumeurs et malformations de la peau des enfants ne sont pas si

Le traitement des enfants commence avec les parents

Chers collègues, Nos pédiatres doivent souvent faire face à une telle situation, lorsque la responsabilité des maladies infantiles est entièrement à la charge de leurs parents. Dans ce cas, il est nécessaire de «guérir» non pas les enfants, mais les parents. Je citerai quelques exemples cliniques dans lesquels le principal comportement est le mauvais comportement des parents.

". J'ai vu ces montagnes à la télé."

Chers collègues! Au cours de l’été lointain de 1980, nous, un groupe d’étudiants de l’institut de médecine, sommes allés en randonnée sur plusieurs cols d’Elbrouz. Notre itinéraire - la première catégorie de complexité "A" ("edinichka") - a traversé les passages connus des grimpeurs et chanté dans des chansons de barde: Koy-Afghan, Donguz-Orun et Bass.

Substitution forcée aux importations ou déclaration de guerre pharmacoéconomique?

Le tribunal d'arbitrage de Moscou a satisfait à l'obligation faite à Oleg Mikhailov, ancien copropriétaire de la société pharmaceutique Nativ, de délivrer une licence obligatoire d'utilisation du brevet de la société pharmaceutique américaine Celgene pour un médicament innovant immuno-oncologique Revlimid (lénalidomide) destiné à la production de génériques russes

Bout des doigts périarticulaires

Le syndrome de leuconychie, les coussinets sur les articulations interphalangiennes et la surdité mixte ont été décrits par Schwann, ainsi que par Bart et Pumphrey.
Données cliniques. Système de couverture. Dans la famille étudiée par Bart et Pumphrey, une forte peau épaissie ou des coussinets articulaires ont été observés sur les articulations interphalangiennes des doigts et des orteils dès la petite enfance. On a observé une leukonychie (ongles blancs) recouvrant le trou sur tous les ongles des doigts et des orteils. D'après des données anamnestiques, plusieurs membres de la famille sourds avaient des ongles en forme de cuillère (koilonhia). Une hyperkératose des paumes et de la plante des pieds a été détectée au milieu de la vie.

Un proband, un garçon de 13 ans décrit par Schwann, souffrait d'une hyperkératose des paumes et de la plante des pieds, ainsi que d'une leuconychie.
L'organe d'audience. Les données des études audiométriques chez 5 patients variaient (Bart, Pumphrey). Un défaut d'audition a été trouvé entre 10 et 100 dB, plus visible aux hautes fréquences. Dans 2 cas, une surdité neurosensorielle pure a été notée. Cependant, dans les 3 cas restants, une surdité mixte a été observée, au moins dans une oreille. Dans un autre cas, une surdité neurosensorielle dans la plage de 10–70 dB a été détectée à droite et à gauche, une surdité mixte dans la plage de 70– 90 dB. Une étude de l'oreille moyenne gauche chez 1 patient a révélé une telle désorganisation de ses structures qu'il était impossible d'identifier les osselets auditifs et le nerf facial.

Schwann a découvert une surdité congénitale prononcée, mais ne l'a pas classée.
Système vestibulaire. Les résultats des tests vestibulaires caloriques ont été décrits chez 3 patients. L'un réagissait normalement au test calorique, l'autre ne réagissait pas à cet échantillon, ce qui indiquait une parésie vestibulaire. Chez le troisième patient, la réaction était réduite du côté gauche et normale du côté droit (Bart, Pumphrey).

Données de laboratoire. L'analyse des urines, la détermination des mucopolysaccharides dans l'urine, l'étude des acides aminés à l'aide de la chromatographie sur papier, ainsi que la numération globulaire complète et l'électrophorèse des protéines sériques, étaient normales.
Les radiogrammes des os temporaux montraient des structures normales de la cochlée et du labyrinthe.

L'hérédité. Bart et Pumphrey ont trouvé 21 patients appartenant à six générations d'une famille atteinte du syndrome de transmission autosomique dominante. Chez 9 patients, seule la surdité a été notée, les autres avaient à la fois une surdité et une leuconychie. Peut-être que la leuconychie n'a pas été détectée chez tous les patients en raison d'un examen approfondi insuffisant.

Le diagnostic Des anomalies des ongles et de la surdité sont observées dans deux autres syndromes: l'onychodystrophie dominante à dents coniques et la surdité neurosensorielle, ainsi que l'onychodystrophie récessive avec la surdité neurosensorielle congénitale. Ces syndromes doivent être exclus. Chez les patients atteints de la première maladie, il existe une pathologie prononcée des ongles, notamment leur petite taille et leur modification de forme, ainsi que la forme conique des couronnes des dents et, dans certains cas, une polydactylie et / ou une syndactylie. Les patients atteints de la deuxième maladie ne présentent aucune autre anomalie, à l'exception de petits ongles dystrophiques, visibles dès la naissance.
Traitement. Selon les témoignages, vous pouvez utiliser des appareils auditifs. Les coussinets articulaires ne constituent pas un défaut esthétique grave nécessitant une correction chirurgicale.

Prévisions La surdité ne progresse pas.
Conclusions. Les caractéristiques du syndrome incluent: 1) la transmission autosomique dominante; 2) coussinets articulaires sur les doigts et les orteils; 3) leuconychie; 4) l'hyperkératose des paumes et des plantes des pieds et 5) la surdité mixte de degré modéré à prononcé.

Joints dans les articulations des mains

Patient M., 3 ans; les parents ont demandé de l'aide en raison du fait que, dès l'âge de 2 ans, le fils semblait présenter des éruptions cutanées rose-brun assez denses, sans aucune sensation subjective. L'éruption devint de plus en plus dense, perdit sa couleur rosâtre, acquit une couleur gris brunâtre. Ces éruptions cutanées n'interfèrent pas avec les mouvements du garçon. Cependant, empêchant quelque peu la flexion des doigts dans un poing, les douleurs dans les articulations ne sont pas gênantes. Selon les parents, le processus progresse progressivement.

En ce qui concerne les médecins, des diagnostics ont été proposés: dermatite atopique, psoriasis, polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux. Une enquête réalisée par un rhumatologue n'a pas confirmé la suggestion d'une maladie chronique du tissu conjonctif. Un traitement antérieur par des corticostéroïdes topiques n’a pas entraîné d’amélioration. Dans une enquête détaillée, nous avons découvert que des changements similaires avaient été observés chez le grand-père paternel. Cependant, ils ne l'ont pas dérangé, sont apparus après l'âge de 30 ans, n'étaient pas associés à des activités professionnelles et à des frictions constantes.

Lors de l'examen des brosses du garçon, il y a des formations situées à l'arrière des brosses dans la zone des articulations interphalangiennes, la peau est de couleur brun-grisâtre, mobile, non soudée aux tissus sous-jacents, indolore à la palpation.

Patient M. Joints dans la zone des articulations interphalangiennes

Patient M. Joints dans la zone des articulations interphalangiennes

Diagnostic: nodularité périarticulaire (Knuckle pads, holoderma), synonyme: fibromatose du fascia superficiel, naevus épidermique périarticulaire.

Histologie: l'éducation représente la fibromatose.

Étiologie, pathogenèse, clinique: la nodularité périarticulaire est une fibromatose supra-articulaire limitée de la peau. Fondamentalement, la pathologie est considérée comme une autosomique dominante avec un début tardif.

La fibromatose fasciale superficielle comprend la fibromatose palmaire (maladie de Dupuytren), la fibromatose plantaire (maladie de Ledderchoz), la fibromatose pénienne (maladie de Pieron) et la nodularité périarticulaire. En outre, il existe une forme plus profonde de fibromatose - aponévrose musculaire.

Les fibromatoses sont des tumeurs à croissance lente. Les variations de surface peuvent atteindre plusieurs centimètres de diamètre. Ils apparaissent comme des nœuds denses, des plaques ou des tumeurs, ressemblant à une corde le long des tendons, en particulier du quatrième doigt.

Nodularité périarticulaire - formations indolores et imposantes sur le dos des articulations interphalangiennes des mains, ressemblant parfois à une peau épaisse et épaissie recouvrant les articulations interphalangiennes des mains. Les coussinets périarticulaires sont mobiles, non soudés aux tissus sous-jacents, sans signes d'inflammation. En règle générale, ces manifestations surviennent à l'âge adulte, mais elles peuvent apparaître chez les jeunes et chez les enfants. Des cas de pathologie familiale sont décrits.

Traitement: il n'y a pas de traitement spécifique. La littérature propose des solutions pour l’excision chirurgicale. Très probablement, il est nécessaire d’approuver la nomination de crèmes émollientes kératolytiques faibles, de pommades à la vitamine A.

OREILLERS SUPPORTS

OREILLERS SUPPOSITIFS (syn.: Kératodermie supra-articulaire limitée du dos des mains, nœuds supra-articulaires, etc.) sont des coussinets calleux de la peau dans la surface dorsale des articulations interphalagiques des mains en raison de la prolifération de tissu conjonctif de nature non spécifique ou de fibromatose focale. L'étiologie et la pathogenèse n'est pas claire. Dans la plupart des cas, la maladie est de nature familiale. La maladie se manifeste dans l'enfance ou l'adolescence. Les facteurs provocants incluent des violations de la circulation sanguine régionale, des traumatismes, souvent de nature professionnelle (c’est pourquoi il existe de faux coussinets supra-articulaires causés par des facteurs exogènes «doigt du joueur de tennis», «main du rameur» et «main du tailleur», «callus mordu» chez les enfants mordants). articulations des doigts). Les deux brosses sont généralement affectées, mais pas toujours dans la même mesure. Les coussinets sont généralement localisés à l'arrière des articulations interphalangiennes (moyennes et distales), des articulations métacarpophalangiennes. Ils sont clairement délimités par des formations circulaires en forme de tumeur d'un diamètre de 5 à 10 mm et plus, surmontant facilement un coussin en forme de coussin au-dessus de la peau environnante. décalé par rapport aux tissus sous-jacents. Leur surface est lisse ou légèrement rugueuse. Les sentiments subjectifs sont généralement absents. Hyperkératose révélée hypologiquement, acanthose, dans le derme - petite infiltration périvasculaire, prolifération prononcée du tissu conjonctif. La microscopie électronique a montré une augmentation du nombre de fibroblastes. Les coussinets supra-articulaires peuvent être l’un des symptômes du syndrome de Bart-Pimphre, hérité du syndrome autosomique dominant, où ils sont associés à une leuconychie, une surdité neurosensorielle et une kératodermie des paumes et des plantes des pieds; Les coussinets supra-articulaires sont souvent associés à la contracture de Dupuytren, à la pseudoxantomie élastique et à l'amyotrophie. Le diagnostic repose principalement sur le tableau clinique. Le diagnostic différentiel est réalisé avec des callosités, des verrues, des fibromes, des nodules rhumatismaux.

Traitement: cryodestruction, excision chirurgicale, corticostéroïdes obkalyvanie intrafocaux (diprospan, kenolog, etc.), contre-trompe. Il faut exclure un facteur provoquant.

Oreillers périarticulaires (pulvillus digiti)

Synonymes: hélodermie, jambières.

Étiologie et pathogenèse

La maladie est considérée comme une dermatose de nevoïdie; une blessure peut être un déclencheur. Il se produit à différents âges, mais plus souvent dans l'enfance, avec le passage du temps, la formation augmente légèrement et devient plus dense. Les cas familiaux sont possibles.

Les symptômes

Épaississements limités, indolores et sans douleur des tissus conjonctifs en pinceaux à l'arrière des articulations interphalangiennes proximales des doigts de couleur gris sale ou marron, de consistance dense-élastique, non soudés aux tissus sous-jacents. Leur surface est légèrement rugueuse, le motif de la peau est souligné. Les sentiments subjectifs sont absents.

Pendant longtemps, chronique. Le pronostic de récupération est douteux.

Histologiquement: hyperkératose prononcée, parfois para-kératose, dans le derme - fibromatose. Il doit être différencié du mésophilus, du naevus fibromateux, du kyste synovial, de la goutte, de l’histiocytome.

Le traitement échoue, parfois les rayons Bucca ou la radiothérapie sont efficaces.

"Dermatovenerolog de référence", A.A.Studinitsin

Caractéristiques de l'arthrose des articulations des doigts et son traitement

L'arthrose des doigts (arthrose) est une maladie dégénérative dystrophique des articulations interphalangiennes. Le processus pathologique est moins commun arthrose des grandes articulations. Dans la plupart des cas, il touche les femmes après la ménopause. La progression de la maladie provoque des douleurs aux mains et une altération de la motricité des doigts, ce qui peut entraîner une incapacité - perte de capacité de travail et soins personnels.

Causes de la maladie

L'arthrose des petites articulations des mains se développe en violation de la circulation sanguine et de la nutrition de la couche cartilagineuse des surfaces intra-articulaires des os.

En conséquence, le cartilage s'amincit, perd de son élasticité, des défauts apparaissent à sa surface. La synthèse du liquide synovial est altérée, les mouvements des articulations deviennent douloureux, une inflammation des tissus affectés se produit.

Facteurs provocateurs pour le développement de la maladie:

  • prédisposition génétique (mutation du gène responsable de la synthèse du collagène);
  • la période de ménopause chez les femmes (production réduite d'œstrogènes);
  • troubles endocriniens (diabète sucré, pathologie de la glande thyroïde);
  • blessures et hypothermie des mains;
  • activités professionnelles (secrétaires, programmeurs, pianistes);
  • pathologie du système musculo-squelettique (rhumatoïde, psoriasique, arthrite goutteuse);
  • maladies infectieuses (chlamydia).

La maladie progresse lentement et doit être détectée dès les premiers stades de développement, ce qui augmente l'efficacité du traitement et améliore le pronostic de récupération.

Tableau clinique

En fonction des manifestations cliniques et des modifications anatomiques des articulations, l'arthrose des doigts est divisée en plusieurs étapes.

Première étape

Elle se caractérise par les manifestations initiales de changements dégénératifs - malnutrition du cartilage et perte de son élasticité. Avec un traitement en temps opportun, vous pouvez obtenir un bon effet thérapeutique et arrêter la progression de la maladie.

Symptômes de la 1ère étape de l'arthrose des doigts:

  • la douleur dans les mains survient après un effort physique considérable et passe au repos;
  • craquements dans les articulations lors de mouvements avec des phalanges de doigts;
  • gonflement des articulations des mains, tension des muscles périarticulaires.

L'activité motrice des mains n'est pas perturbée, la capacité de travail est préservée.

Deuxième degré

La progression de la maladie entraîne un amincissement du cartilage, une diminution de la synthèse du liquide synovial et une modification de sa composition, une violation de la fonction d'absorption des chocs des articulations. L'inflammation des tissus articulaires se développe et des épanchements peuvent s'accumuler dans la cavité articulaire.

Symptômes de l'arthrose des doigts de stade 2:

  • la douleur dans les mains devient permanente;
  • la gêne dans les doigts augmente après l'exercice;
  • syndrome de douleur inquiète la nuit;
  • gonflement et brûlure des articulations touchées;
  • atrophie des fibres musculaires dans la région de la lésion;
  • limiter la capacité fonctionnelle des doigts.

Au niveau des articulations interphalangiennes, apparaissent des phoques, qui deviennent finalement dures et ne peuvent généralement pas subir de développement inverse. Ce sont les soi-disant nœuds de Bouchard et Heberden. Les premiers sont localisés sur le doigt distal (près de l'ongle) et les seconds sont situés dans la partie proximale (au milieu du doigt).

Troisième degré

Au dernier stade de la maladie, le cartilage est complètement détruit, le tissu osseux se densifie, des épines osseuses apparaissent et les tissus mous périarticulaires s'atrophient. Les doigts sont déformés et ne peuvent pas effectuer de mouvements élémentaires.

Symptômes du 3ème stade d'arthrose des doigts:

  • douleur persistante de caractère intense dans les articulations touchées;
  • courbure des doigts;
  • ankylose des articulations (immobilisation).

La détection de la maladie au stade avancé a un pronostic défavorable pour la guérison, et le traitement vise à éliminer les symptômes du processus pathologique. Une arthrose déformante nécessite souvent une intervention chirurgicale pour enlever les déformations osseuses et les zones de cartilage endommagé.

Traitement de la maladie

Le diagnostic opportun de l’arthrose des doigts vous permet d’arrêter la progression de la maladie, de prévenir les troubles anatomiques et fonctionnels graves. Le traitement commence par des méthodes conservatrices, auxquelles vous pouvez ajouter des recettes traditionnelles pour vous débarrasser de la maladie. Le traitement est effectué à l'aide de médicaments, massages, kinésithérapie, exercices thérapeutiques. Une nutrition adéquate est tout aussi importante.

Des médicaments

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont utilisés pour éliminer le syndrome douloureux et la réaction inflammatoire dans les tissus des articulations touchées. Les médicaments de ce groupe pharmacologique se rapportent au traitement symptomatique - agissent sur les manifestations cliniques de la maladie. Le diclofénac, l'indométacine, l'ibuprofène, le movalis et le nimésulide ont été prescrits sous 10 à 14 jours. Des médicaments plus longs peuvent causer des lésions ulcéreuses au tube digestif.

Le traitement de l'arthrose des doigts, affectant la cause de la pathologie, est effectué avec des chondroprotecteurs. Ces médicaments contiennent de la glycosamine et du sulfate de chondroïtine, qui restaurent la structure du cartilage et préviennent sa destruction. Le groupe des chondroprotecteurs comprend des médicaments tels que le chondroxyde, la donna, le téraflexe, l'aflutop, prescrits par de longs traitements thérapeutiques d'une durée de 4 à 6 mois.

En cas de douleur intense, des médicaments à effet analgésique prononcé sont utilisés. Attribuer des analgésiques non narcotiques (cétoral, baralgin), des glucocorticoïdes (hydrocartisone, Kenalog), un blocage novocainique. Pour améliorer le métabolisme et renforcer les vaisseaux sanguins dans l'inflammation, il est recommandé de prendre des complexes de vitamines et de minéraux, de l'acide ascorbique et des enzymes protéolytiques (wobenzym, iruxol).

Massages

Le massage est appliqué au stade de la douleur qui s’efface de manière épargnée, afin de ne pas aggraver la destruction des tissus articulaires endommagés. Passez à taper (percussion), à caresser, à frotter, à pétrir la brosse et les doigts. En conséquence, la circulation sanguine est améliorée, le métabolisme est normalisé, les nutriments fournis au tissu cartilagineux sont activés et le spasme pathologique des fibres musculaires est réduit.

Physiothérapie

Le traitement de l'arthrose à l'aide de facteurs physiques commence après la rémission du processus inflammatoire aigu et la réduction de la douleur. La physiothérapie corrige l'effet positif obtenu par l'utilisation de médicaments. Le traitement affecte favorablement le tonus musculaire, la circulation sanguine locale, les processus métaboliques, ce qui restaure l'activité motrice des doigts. Les procédures les plus efficaces sont l'électrophorèse avec novocaïne, les ultrasons d'hydrocartisone, la magnétopermie, l'ozokérite et la paraffine.

La gymnastique thérapeutique, ou thérapie par l'exercice, est une méthode de rééducation des articulations touchées. Il s'agit d'exercices dosés destinés à restaurer la fonction des articulations des mains - renforcer les muscles et les os, augmenter l'élasticité de l'appareil ligamentaire, atteindre l'amplitude physiologique des mouvements et prévenir l'ankylose.

Une série d'exercices simples à effectuer à la maison:

  • frappez du bout des doigts sur la surface dure de la table en imitant le piano;
  • connectez le bout des doigts des deux mains, faites des mouvements à ressort avec des brosses, sans séparer les doigts;
  • joignez vos paumes et vos doigts, appliquez une pression d’une main sur l’autre, puis faites le même exercice du bout des doigts;
  • plier et plier les doigts, sans serrer le poing, 8 à 10 fois;
  • frottez-vous les paumes et les mains, secouez-les avec des pinceaux.

La thérapie par l'exercice doit être effectuée régulièrement trois fois par jour, en complément des techniques d'auto-massage.

Régime alimentaire

L'arthrose peut être traitée avec une nutrition appropriée. Les principes de base du régime alimentaire sont de réduire le contenu dans le régime alimentaire des graisses animales, des glucides digestibles, du sel (jusqu'à 5 grammes / jour), des épices, des assaisonnements, des viandes fumées, des produits semi-finis. Les repas doivent être riches en fibres végétales, contenues dans les légumes, les herbes, les fruits. Veillez à utiliser quotidiennement des produits laitiers, de la viande diététique, du poisson et des noix. Les repas devraient être au moins 5 à 6 fois par jour.

Recettes folkloriques

Le traitement avec des remèdes populaires est prescrit pour prévenir l’exacerbation de l’arthrose et fait partie d’un traitement conservateur complet. Plateaux effectivement utilisés avec du foin, du pied de centile, de la racine et la série, qui est réalisée pendant 15 à 20 minutes. La douleur et l'inflammation dans les petites articulations des doigts éliminent les compresses à base de sel et de miel. Pour ce faire, les matières premières sont mélangées dans des proportions égales, placées sur les articulations touchées, épinglées et laissées une nuit. À l'intérieur, il est recommandé de prendre une décoction de feuilles de bouleau, ce qui normalise le métabolisme et a un effet anti-inflammatoire prononcé.

L'arthrose des articulations des doigts est une maladie chronique évolutive qui entraîne l'apparition d'une invalidité. Pour prévenir les changements irréversibles dans les mains, il est nécessaire de consulter un médecin dès les premiers symptômes du processus pathologique.

Arthrose des mains et des doigts: symptômes et traitement

L'arthrose des mains et des doigts sont les principaux symptômes:

  • Gonflement de l'articulation touchée
  • Douleur aux poignets
  • Changer le contour de l'articulation
  • Puffiness des tissus périarticulaires
  • Diminution de la sensibilité du bout des doigts
  • La formation de nodules Bushar

L'arthrose des doigts est une maladie résultant de la progression de la destruction du tissu cartilagineux entre les articulations des doigts. En règle générale, la destruction interphalangienne des articulations se produit plus souvent chez les femmes à partir de 45 ans. Des cas plus précoces de développement de la maladie sont possibles, en particulier si une personne travaille dur ou a une prédisposition génétique.

Pathogenèse

La pathologie commence à se développer en raison de la perte d'élasticité du tissu cartilagineux. Puisque la circulation sanguine est perturbée, la couche de sous-cartilage s'amincit et des fissures apparaissent. De ce fait, le frottement entre les articulations augmente et le processus inflammatoire commence. C'est le début du développement de l'arthrose des petites articulations.

Si vous ne commencez pas le traitement à temps, l'arthrose des mains peut devenir progressive et le processus de déformation va commencer. En conséquence, les articulations prennent une apparence artificielle et perdent complètement leur mobilité.

Comme le montre la pratique médicale, le plus grand risque de progression de la maladie concerne les femmes ménopausées. A cette époque, le corps produit beaucoup moins d'œstrogènes, car les changements hormonaux sont importants. De plus, le corps perd beaucoup plus d'humidité. Les articulations et le cartilage deviennent plus fragiles.

Il convient de noter que la maladie peut être primaire et secondaire. Les raisons de la formation d'arthrose primaire peuvent servir comme suit:

  • hypermobilité articulaire;
  • précédemment subi des blessures aux articulations interphalangiennes;
  • dysplasie.

En ce qui concerne l'arthrose secondaire, voici les facteurs qui contribuent à la formation de tels:

Symptômes généraux

Les symptômes de l'arthrose de ce type dépendent de son sous-type. Cependant, plusieurs aspects généraux indiquent une maladie:

  • la sensibilité du bout des doigts diminue;
  • un œdème des tissus périarticulaires apparaît;
  • la forme des articulations change, des nodules de Bouchard se forment;
  • douleurs dans les poignets lors du déplacement.

Au stade initial, le symptôme principal est une douleur intermittente, qui disparaît au repos.

Stades de développement de la maladie

Au total, le développement de l'arthrose des petites articulations comporte trois étapes.

Au premier stade, la douleur est périodique, insignifiante et uniquement pendant le mouvement. Il peut y avoir un léger gonflement des tissus autour des articulations. A ce stade, la maladie est relativement bien traitée, peut-être même complètement guérie.

Dans la deuxième étape, les nodules de Heberden et Bouchard sont formés. La douleur survient beaucoup plus souvent devient aiguë. Le gonflement devient plus visible, il y a une rougeur autour des zones enflammées. Après 2-3 mois, le gonflement peut être éliminé, la douleur devient moins expressive, les nodules deviennent durs.

La troisième phase de la maladie est la plus dangereuse. Le processus de développement de la pathologie à ce stade est presque irréversible. Les articulations deviennent presque immobiles, tout mouvement mineur provoque une douleur aiguë. Marcher ou porter quelque chose dans les mains (même légèrement de poids) est impossible. De plus, à ce stade, le processus de déformation commence.

Types d'arthrose de petites articulations

Selon le type de localisation de la pathologie, il y a:

  • arthrose des mains;
  • arthrose du pouce;

Arthrose des articulations des mains et des doigts

L'arthrose des mains est le plus souvent observée chez les dactylos, les programmeurs et les pianistes. C'est-à-dire ceux qui travaillent avec leurs doigts et leurs mains. Si vous faites attention à la photo de leurs mains, vous remarquerez immédiatement les signes évidents du développement de la pathologie. L'arthrose des articulations des doigts affecte les mêmes catégories de personnes, mais plus rarement.

En raison de cette pathologie, le tissu articulaire commence à sécher et à se fissurer. Dans les articulations du poignet peuvent se former des nodules qui, même après un traitement réussi, ne disparaissent pratiquement pas.

La particularité de ce type d'arthrose est qu'il se développe assez rapidement. Le tissu osseux se compacte rapidement, des excroissances se forment et tout mouvement des doigts provoque une douleur aiguë. La déformation interphalangienne des articulations fait qu'une personne peut perdre complètement ses performances.

Symptomatologie

Au stade initial, l'arthrose des symptômes peut ne pas s'appliquer du tout. Un peu plus tard, vous pourrez observer les symptômes suivants de la maladie:

  • gonflement des tissus périarticulaires;
  • douleur en bougeant avec les doigts;
  • compactage des tissus;
  • crunch

La manifestation même de quelques symptômes est une raison de consulter un médecin.

Arthrose du pouce

La rhizarthrose ou l'arthrose du pouce est plus rare que la pathologie des mains. À la jonction de l'os du poignet et de l'articulation métacarpienne commence la déformation du tissu cartilagineux. En conséquence, le processus inflammatoire se développe et progresse.

Raisons

Les facteurs qui contribuent au développement de la pathologie peuvent être les suivants:

  • dysplasie articulaire;
  • imperfections de l'activité de travail;
  • blessures subies;
  • régime alimentaire malsain;
  • les maladies qui causent des troubles métaboliques.

Les symptômes de l'arthrose du pouce sont les mêmes que ceux des petites articulations décrites ci-dessus.

En ce qui concerne le traitement, dans les premiers stades de la maladie est parfaitement traité avec une méthode médicamenteuse, la physiothérapie et les remèdes populaires. L'arthrose sous une forme plus complexe est traitée par une méthode conservatrice en association avec une thérapie manuelle.

Diagnostic de la maladie

Pour le diagnostic des symptômes ne suffit pas. Outre l'examen personnel, des tests de laboratoire et des radiographies des articulations sont nécessaires.

Traitement

Il est impossible de répondre sans équivoque à la question du traitement de l'arthrose des doigts. Le processus de guérison dépend de l'état d'avancement de la maladie et de ce qui a précédé sa formation. Avec les premiers symptômes, vous devriez immédiatement consulter un médecin pour un diagnostic précis, une confirmation ou une réfutation du diagnostic.

Le traitement de l'arthrose des doigts implique l'utilisation de plusieurs méthodes à la fois:

  • physiothérapie;
  • prendre des médicaments visant à réduire la douleur et le développement du processus inflammatoire;
  • massage
  • Gymnastique spéciale pour les mains.

Si vous commencez le traitement à temps, les prévisions sont plutôt optimistes. Peut-être même un rétablissement complet. Dans la forme courante, la maladie est pratiquement incurable. Par conséquent, n'ignorez pas le problème et ne vous soignez pas.

Si vous pensez souffrir d'arthrose des mains et des doigts et des symptômes caractéristiques de cette maladie, un rhumatologue peut vous aider.

Nous vous suggérons également d'utiliser notre service en ligne de diagnostic des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

L'arthrite infectieuse (septique, pyogénique) est une lésion infectieuse-inflammatoire des articulations qui entraîne leur destruction progressive. Il survient chez les personnes de tout âge, mais le plus souvent, il affecte les enfants et les personnes de plus de 60 ans. La médecine moderne offre de nombreuses méthodes de traitement de cette maladie, mais malgré leur diversité et leur efficacité, l’infection sur un patient sur trois provoque des lésions irréversibles des articulations, entraînant la perte de toutes leurs fonctions.

L'arthrose du coude est une maladie de nature dystrophique-dégénérative, qui constitue une violation du fonctionnement normal du coude. Dans diverses sources, on parle d'épicondylose. Les caractéristiques sont une diminution du volume de liquide synovial, qui contribue à une augmentation du frottement, une diminution des espaces entre les articulations et une augmentation des ostéophytes. Cela provoque de la douleur et limite la mobilité.

L'hémarthrose est une maladie complexe dans laquelle une hémorragie se produit dans la cavité articulaire. En règle générale, il survient à la suite d'un dommage traumatique, à la suite duquel une rupture des vaisseaux sanguins l'a alimentée en sang. Développe le plus souvent une hémarthrose du genou. Dans les cas cliniques plus rares, une hémarthrose des articulations du coude, de la hanche et de l'épaule se développe.

La synovite est un processus inflammatoire localisé dans la paroi interne de la capsule articulaire. Le danger de la maladie est qu’elle se manifeste souvent presque sans douleur. Pour cette raison, les gens reportent une visite chez le médecin et ne commencent pas un traitement complet de la synovite à temps.

Les ostéophytes sont appelées excroissances osseuses et se forment en raison de la croissance incontrôlée du tissu osseux. Les ostéophytes de la colonne vertébrale sont les plus courants, caractérisés par la présence de petits processus sur les vertèbres individuelles dans la région thoracique, cervicale ou lombaire, qui limitent la mobilité et causent de la douleur. Ces excroissances prennent une forme différente, mais ressemblent le plus souvent à une épine ou à un crochet.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Inflammation de la phalange de la main

Les micro-blessures au doigt - un phénomène si familier qu'elles font rarement attention. Cependant, chaque coupure, piqûre ou abrasion est une sorte de billet de loterie avec la capacité de "gagner" une inflammation purulente des tissus mous, appelée félon. Chez le peuple, cette maladie s'appelle ongles ou "cheveux".

L'inflammation est causée par des entérocoques, des staphylocoques, des streptocoques et parfois un mélange de microflore. Tous les types de tissus peuvent être impliqués dans le processus pathologique, dans les cas graves, même les os. Le plus souvent, il y a des lésions du pouce, de l'index, du majeur de la main principale.

Les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les maladies du système endocrinien et les enfants en raison de l'immaturité de la défense immunitaire courent un risque accru. Contribuer au développement du processus inflammatoire:

  • l'hypovitaminose;
  • l'anémie;
  • blessures à la main accompagnées d'une circulation périphérique altérée;
  • maladies infectieuses.

La panarrhée au niveau des orteils est rare car les jambes sont moins susceptibles aux microtraumatismes.

Formes de la maladie

IMPORTANT À SAVOIR! Le seul remède contre les douleurs articulaires, l'arthrite, l'arthrose, l'ostéochondrose et d'autres maladies du système musculo-squelettique, recommandé par les médecins! Lire plus loin.

En fonction de la profondeur de la lésion, les lésions superficielles et profondes sont distinguées. En fonction de la localisation et du type de tissus impliqués dans le processus purulent, les atteintes du doigt sont classées comme suit:

  • Par voie cutanée. Le centre de l'inflammation est superficiel, situé près de l'ongle. Au site d'infection, il y a une sensation de brûlure, une rougeur et un gonflement se développent. La douleur est généralement intermittente. Avec l'augmentation de l'œdème, le foyer de l'inflammation se propage aux couches les plus profondes des tissus mous.
  • Okolonogtevoy. L'inflammation est superficielle, se développe après les microtraumatismes, obtenus avec une manucure infructueuse. Les premiers signes visibles d'inflammation apparaissent 5 à 7 jours après l'infection. La peau sur le site de la blessure gonfle, rougit, une bande de pus accumulée peut briller à travers la peau.
  • Nail Art L'infection se produit lorsque les ongles mordillent ou que la peau morte entoure l'ongle, les éclats se heurtent sous l'ongle. Le pus s'accumule sous l'ongle, le bout du doigt atteint est enflé et douloureux. Lorsqu'une grande quantité de pus s'accumule, l'ongle s'exfolie, la douleur commence à s'estomper.
  • Sous cutané. La lésion est profonde, située du côté du bout des doigts. L'accumulation de pus entraîne l'apparition d'un œdème, la douleur est constante, la prise de vue augmente avec la pression exercée sur le doigt et, plus tard, à tout toucher. Si elle n'est pas traitée, la lésion s'étend jusque dans les profondeurs, et non seulement l'appareil ligamentaire, mais également l'os peut devenir enflammé.
  • Os. Il se développe comme une complication de la forme de la peau ou à la suite d'une infection de fractures ouvertes. Le processus inflammatoire s'accompagne d'une vive douleur au doigt affecté. Au fur et à mesure de l'évolution, une faiblesse générale se développe, la température corporelle augmente, des symptômes d'intoxication générale apparaissent.
  • Articulaire. Dans la plupart des cas, se développe comme une complication de la forme osseuse. Il se distingue cliniquement par une rougeur, un gonflement et une mobilité limitée de l'articulation touchée.
  • Tendon. La forme de blessure la plus grave. Il se développe comme l'une des complications probables du criminel cutané, ainsi que de l'infection directe des blessures ouvertes des tendons. L'intensité de la douleur est insupportable, la mobilité du doigt est limitée. La boursouflure s'étend à la région palmaire, dans certains cas à l’avant-bras. En l'absence de traitement rapide, il existe un risque d'amputation du doigt.

Les symptômes

Du moment de l’infection à l’apparition des symptômes, il faut généralement plusieurs jours (3-10). La peau dans la zone touchée commence à briller, il y a des douleurs pulsatiles ou convulsives, une sensation d'éclatement, un gonflement se développe. La peau de la phalange touchée rougit, il y a une augmentation locale de la température. Lorsque les formes de la surface de félons grumeaux de pus brillent à travers la peau.

Une inflammation purulente progressive du doigt entraîne la propagation de l'œdème de la main, le patient peut augmenter la température globale du corps, développer des signes d'intoxication générale: faiblesse, nausée, frissons, tachycardie.

Parmi les complications possibles de félon:

  • Pinceau Phlegmon;
  • Pandaktilit;
  • Thrombose vasculaire;
  • Ostéomyélite;
  • Sepsis

Traitement

Restaurer complètement les JOINTS n'est pas difficile! La chose la plus importante 2-3 fois par jour pour frotter ce point sensible.

Les inflammations purulentes à différents stades de développement subissent un traitement conservateur ou chirurgical. L'utilisation de méthodes folkloriques n'est autorisée que dans les premiers stades et avec des lésions manifestement superficielles. Avec des formes profondes de panique féline, le traitement avec des méthodes folkloriques est inefficace et dangereux.

Traitement conservateur

Ayant constaté que le doigt commençait à s'enflammer et que le pus s'accumulait sous la peau, de nombreuses personnes commettent une grave erreur: elles commencent à prendre des antibiotiques. L'autotraitement pour les processus purulents n'est pas recommandé, si vous pensez que le développement d'un crime est préférable, consultez immédiatement un médecin. Dans la plupart des cas, les criminels à la main provoquent une microflore staphylococcique résistante aux médicaments antibactériens les plus connus et les plus populaires. En outre, les antibiotiques ont de nombreuses contre-indications spécifiques et limitations d'utilisation. Le traitement conservateur est justifié avant la formation d'un abcès, au stade de la consolidation du site de la lésion et de l'accumulation dans le foyer de l'inflammation du fluide translucide. En règle générale, 8 à 24 heures après le début du processus purulent (parfois jusqu'à 48 heures).

Le traitement du félin au doigt avec l'utilisation d'antibiotiques n'est effectué que sur ordonnance. En règle générale, la pommade antibactérienne Levomikol est prescrite au début du processus inflammatoire. Plus tard, une utilisation orale ou intramusculaire de médicaments antibactériens peut être nécessaire.

Comme il faut beaucoup de temps pour clarifier la nature de l'agent infectieux, des médicaments à large spectre sont prescrits, par exemple la ciprofloxacine, l'amoxiclav, la ceftriaxone.

Traitement chirurgical

Les indications du traitement chirurgical du félon sur le doigt, sous quelque forme que ce soit, sont l’absence de dynamique positive avec le traitement conservateur, la formation d’un foyer purulent. Lorsque le pus se forme trop, l'intensité de la douleur devient insupportable. La chirurgie d'urgence est effectuée après la première nuit blanche du patient.

L'opération d'ouverture de l'abcès est réalisée sous anesthésie locale. Après l'anesthésie, le médecin fait une incision, nettoie le contenu de l'abcès et excise les tissus morts. Avec les abcès situés sous la plaque à ongles ou à proximité, vous devez retirer le clou. Le médecin essuie la plaie nettoyée avec une solution antiseptique et la traite avec un antibiotique.

En période postopératoire, en plus des pansements obligatoires, on prescrit au patient un traitement antibiotique. En plus des médicaments prescrits pour la cicatrisation des plaies, le cas échéant, l'action fortifiante et antianémique.

Médecine populaire contre le criminel

Les méthodes traditionnelles peuvent être appliquées exclusivement dans les premiers stades de la maladie ou en complément du traitement principal. Si un diabète sucré ou d’autres maladies entraînant des complications purulentes sont diagnostiquées chez un patient, il est préférable de ne pas utiliser les connaissances permettant de traiter le félonotus avec le doigt. Dans de tels cas, il est préférable de rechercher immédiatement des soins médicaux qualifiés au moindre soupçon de développement d'un processus purulent.

L’aide du médecin sera nécessaire même si l’état de santé se dégrade, sinon il sera difficile d’éviter les complications.

  1. Des compresses avec la pommade de Vichnevski peuvent être appliquées sur le site de la blessure. Mélangée à de l'huile de sapin, la pommade favorise l'ouverture de l'abcès. Compressez le changement 2 à 3 fois par jour.
  2. La pommade Ichthyol, utilisée sous forme d'applications, donne un bon effet. Une petite quantité de pommade est appliquée sur la zone touchée et un doigt est bandé. Au cours de la journée, l'application doit être changée 2 à 3 fois.
  3. Traiter les cheveux peut être chauffé avec de l'huile de ricin. La zone touchée est abondamment huilée et bandée. Compresser le changement avec un intervalle de 2 heures.
  4. En cas de réactions allergiques prononcées aux composants d'agents pharmacologiques, une compresse peut être fabriquée à partir d'oignons cuits. Un demi-oignon cuit au chaud est appliqué sur le point sensible et fixé avec un bandage. Les oignons stimulent la maturation et l'ouverture d'un abcès.
  5. De même, actes et aloès. Pour une compresse, la feuille est nettoyée des épines et coupée le long. La feuille préparée est appliquée avec de la pâte sur la zone touchée et fixée. La compression doit être changée au moins 3 fois par jour.
  6. Entre les compresses, vous pouvez faire le bain avec des solutions de soude, de sel, de décoction de chélidoine, de teintures à l'alcool d'eucalyptus ou de calendula. La température de la solution doit être d'environ 37 degrés, la durée de la procédure de 5 minutes à une demi-heure.

Même si vous êtes confiant quant à l'efficacité des méthodes populaires, il n'est pas recommandé de faire des expériences avec vous-même. Le traitement du criminel à la maison doit être coordonné avec le médecin. Si l'inflammation ne peut être guérie et que l'état s'aggrave, vous devez contacter immédiatement un spécialiste.

Causes et facteurs de risque

Le processus inflammatoire primaire se développe généralement sur le fond d'une infection, d'une pathologie rhumatismale ou métabolique, moins souvent sur la base d'une blessure ou d'une chirurgie. Dans le cas de la polyarthrite rhumatoïde, la prédisposition héréditaire joue un rôle important.

En règle générale, l'arthrite secondaire des petites articulations est une complication d'affections allergiques, atopiques et auto-immunes, de maladies infectieuses ou somatiques sous-jacentes courantes, telles que la goutte, le diabète ou le psoriasis. Dans la pathogenèse de l'arthrite réactive, les antécédents de tuberculose, dysenterie, hépatite, granulomatose, grippe, rougeole, oreillons, scarlatine, angines et amygdalites chroniques, borréliose, syndrome de Reiter et maladies sexuellement transmissibles jouent un rôle prépondérant. Chez les enfants, la vaccination peut jouer un rôle de provocation.

Le risque d'inflammation dans les articulations des doigts augmente avec la fréquence des structures articulaires microtraumatiques lors du travail manuel. La maladie se rencontre souvent chez les tailleurs, les couturières, les cordonniers, les horlogers et les bijoutiers.

Les exacerbations de l'arthrite chronique des doigts peuvent être provoquées par l'hypothermie, l'humidité, des changements climatiques, des vibrations, des situations stressantes et des modifications du statut hormonal du corps. Les fluctuations des taux hormonaux étant plus caractéristiques chez les femmes, l'incidence de l'arthrite des doigts chez celles-ci est 3 à 5 fois plus élevée que chez les hommes. L'hypertension, l'âge avancé, la malnutrition, les mauvaises habitudes et les maladies du système excréteur augmentent également le risque d'arthrite.

Les formulaires

L'arthrite de doigt se caractérise par diverses manifestations qui influent sur le choix des stratégies thérapeutiques et des médicaments. Selon la nature de l'évolution de la maladie, on distingue les formes d'arthrite aiguë et chronique et, en identifiant les principaux facteurs étiologiques, on distingue l'arthrite du doigt primitive en tant que forme nosologique indépendante et l'arthrite secondaire des doigts en tant que complexe symptomatique en clinique des maladies concomitantes infectieuses, rhumatismales et métaboliques. Il convient de noter que l'arthrite secondaire des doigts est beaucoup plus fréquente qu'une maladie indépendante.

Sur la base du nombre d'articulations touchées, on distingue la polyarthrite et l'oligoarthrite des doigts: dans le premier cas, quatre articulations plus petites sont impliquées dans le processus inflammatoire, dans le second, de deux à quatre. La monoarthrite est extrêmement rare. La rhizarthrite est la plus fréquente - l'inflammation de la première articulation métacarpienne-carpienne.

Les étapes

L'arthrite des doigts est l'une des maladies à progression rapide. Selon le degré de lésion articulaire, le processus pathologique comprend quatre étapes.

  1. En l'absence de symptômes cliniques, les premiers signes d'inflammation sont détectés sur les rayons X des mains. Périodiquement, il y a une légère raideur de mouvement.
  2. Au fur et à mesure du développement du processus inflammatoire, un exsudat s'accumule dans le sac articulaire, ce qui détruit les structures articulaires. Au niveau des articulations touchées, apparaissent un gonflement, un gonflement et une rougeur; la température locale peut être élevée, les mouvements des doigts sont difficiles et sont accompagnés de douleurs aiguës et de crépitations graves. En raison de la perturbation de l'apport sanguin, la peau de la main devient sèche, froide et fine.
  3. La destruction progressive des articulations entraîne de graves déformations des doigts et une douleur intense et constante dans les mains. En raison de la mobilité limitée de la main, une atrophie musculaire et des contractures des tendons sont observées.
  4. L'ankylose des têtes articulaires des os se manifeste par une déformation irréversible des articulations et une immobilisation complète des doigts, ce qui a pour conséquence que le patient perd la capacité d'effectuer des activités domestiques de base.

Symptômes de l'arthrite des doigts

Le tableau clinique de l'arthrite des doigts est caractérisé par une grande variabilité et dépend de la forme et du stade étiologiques de la maladie. Le stade précoce de la polyarthrite rhumatoïde se caractérise par une raideur des articulations le matin et après un repos prolongé. Dans ce cas, il existe une sensation caractéristique de gants serrés, limitant la mobilité de la brosse. Dans certains cas, le patient peut ne pas avoir de problème du tout et les seules manifestations de la maladie sont des signes radiographiques précoces d'arthrite des doigts:

  • épaississement et compactage des tissus mous;
  • léger rétrécissement des crevasses inter-articulaires individuelles;
  • ostéoporose périarticulaire;
  • une seule lumière kystique dans le tissu osseux;
  • rugosité et érosion des têtes articulaires des os.

Des signes typiques d'inflammation des articulations des doigts sont généralement observés au stade II de la maladie, à commencer par l'apparition d'un gonflement douloureux, d'un érythème et d'un crepitus dans les articulations touchées, puis par un rétrécissement multiple des crevasses inter-articulaires, un nettoyage kystique du tissu osseux et des déformations marginales des épiphyses des os. Les luxations, les subluxations et l'ankylose des articulations sont détectées principalement aux stades terminaux de la maladie.

La localisation du processus inflammatoire et la nature des déformations des articulations ont également une grande valeur diagnostique. Dans la polyarthrite rhumatoïde, les premiers signes d'inflammation affectent les deuxième et troisième articulations métacarpiennes-phalangiennes et la troisième articulation interphalangienne proximale. Plus tard, le processus pathologique s'étend aux articulations interphalangiennes distales, puis aux structures osseuses et articulaires du poignet, ainsi qu'au processus styloïde de l'ulna. La lésion des articulations est généralement symétrique. Dans les stades avancés de la maladie, des déformations caractéristiques de la main sont observées: courbures en forme de doigts de type «fleur à la boutonnière» ou «col de cygne», déformations de la main en fuseau et des ulnes provoquées par des dislocations partielles des articulations métacarpophalangiennes.

Dans le cas du rhumatisme psoriasique et réactif, les articulations sont asymétriquement affectées. La forme psoriasique se caractérise par un épaississement des articulations et des doigts en forme de saucisse. La rigidité matinale des mouvements n'est généralement pas observée; les fonctions de flexion sont principalement limitées.

Dans la forme réactive d'arthrite, l'inflammation des articulations des doigts se produit dans le contexte d'une fièvre, de frissons, de maux de tête, de conjonctivite et de symptômes d'inflammation infectieuse des voies urinaires.

Dans l'arthrite goutteuse, c'est principalement l'articulation métacarpophalangienne du pouce qui est touchée, dans laquelle se forment des nodules sous-cutanés élastiques, remplis de cristaux d'urate.

Caractéristiques de la circulation de l'arthrite des doigts chez les enfants

Chez les enfants, on diagnostique souvent une arthrite infectieuse et réactive se développant le plus souvent sur fond d'infection à streptocoque. Le tableau clinique de l'arthrite des doigts des enfants est plus marqué chez les enfants que chez les adultes: douleur intense et déformations prononcées des articulations sont accompagnées d'une fièvre sévère et d'une intoxication générale du corps.

La polyarthrite rhumatoïde chez les enfants se caractérise par une évolution persistante et une faible réponse au traitement. L'inflammation des articulations des doigts se développe généralement à l'arrière-plan de la lésion des grosses articulations et des organes internes. S'il n'est pas possible de détecter le facteur étiologique d'inflammation des articulations des doigts d'un enfant, on diagnostique une arthrite idiopathique juvénile.

Diagnostics

Un tableau clinique saisissant du processus inflammatoire dans les articulations des doigts permet de diagnostiquer l'arthrite avec un degré de confiance élevé. Cependant, pour clarifier la forme et le stade étiologiques de la maladie, un certain nombre de procédures de diagnostic supplémentaires seront nécessaires.

Au cours des antécédents médicaux, le médecin attire l’attention sur le lien qui existe entre les manifestations de l’arthrite et des maladies infectieuses précédemment transférées, les pathologies métaboliques et somatiques, ainsi que les effets de facteurs néfastes. Lors de l'examen physique, la taille, la forme et la température des articulations, la couleur de la peau, la nature des sensations douloureuses, les tests fonctionnels, la présence de manifestations extra-articulaires, etc., deviennent une source précieuse d'informations diagnostiques nécessitant parfois la consultation d'autres spécialistes, tels qu'un traumatologue orthopédique, un dermatologue et un allergologue immunologue. L'identification des modifications caractéristiques des articulations des doigts nécessite l'utilisation de techniques instrumentales - radiographie, IRM et scanner des mains, échographie des petites articulations.

Le diagnostic de laboratoire joue un rôle crucial dans la détermination de la cause de la réponse inflammatoire. La numération globulaire complète révèle de manière fiable les signes d'inflammation. Lors de l'analyse biochimique du sang, le niveau d'acide urique et sialique est déterminé, ce qui permet de confirmer ou d'exclure le diagnostic d'arthrite goutteuse. Des taux élevés de facteur rhumatoïde et de protéine C-réactive, de fibrinogène, de séromucoïde, de cryoglobulines, etc., indiquent une pathologie rhumatoïde. Dans certains cas, des recherches en laboratoire indiquées ponctuent le liquide synovial.

Traitement de l'arthrite au doigt

La stratégie médicale pour l'arthrite des doigts repose sur une combinaison d'approches pathogénétiques et symptomatiques. Au cours de la phase aiguë de la maladie, l'objectif principal est l'élimination de l'inflammation et de la douleur. Au début, il suffit généralement de prendre des analgésiques, des relaxants musculaires, des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Dans certains cas, il est possible de se passer de pommades contenant des antagonistes de la cyclooxygénase-1 (COX-1), des analgésiques et des vasodilatateurs. Pour les arthrites infectieuses et réactives, des antibiotiques sont inclus dans le schéma thérapeutique. en présence d'un composant allergique - antihistaminiques, et dans la polyarthrite rhumatoïde - immunosuppresseurs et immunomodulateurs.

Pour les formes d'arthrite plus graves, il peut être nécessaire d'évacuer l'exsudat de la cavité articulaire, suivi de l'introduction de corticostéroïdes avec une solution de lidocaïne à 1% ou de novocaïne. Soulagement rapide de l'hémocorrection, réalisé de manière extracorporelle - cryophérèse, leucocytaphérèse ou filtration en cascade du plasma sanguin.

Après avoir atteint la rémission, la stratégie thérapeutique est axée sur la normalisation du trophisme et du métabolisme local dans la région des articulations touchées, la stimulation des processus de régénération des structures articulaires et la restauration des fonctions de la main. Des combinaisons de physiothérapie et de thérapie par l'exercice choisies individuellement accélèrent la réadaptation du patient, aidant dès que possible à reprendre un mode de vie actif.

Lors du traitement de l'arthrite des doigts, la physiothérapie suivante a un effet positif:

  • électrophorèse et ultraphonophorèse;
  • UHF;
  • thérapie magnétique;
  • traitement des courants modulés sinusoïdaux;
  • thérapie diadynamique;
  • applications de dimexidum et de bischofite;
  • balnéothérapie;
  • massage thérapeutique des mains;
  • bains de paraffine et de boue pour les mains.

Avec des déformations persistantes des articulations, le traitement conservateur est inefficace. Afin de prévenir l’invalidité du patient, il est recommandé de remplacer une arthroplastie ou une endoprothèse.

Suivre un régime pour l'arthrite des doigts contribue à prolonger la rémission. Lors d'exacerbations, il est nécessaire de s'abstenir d'aliments protéinés - produits à base de viande et légumineuses, ainsi que de plats salés, frits, gras et épicés, chocolat, muffins, thé fort, café, cacao et spiritueux. Après avoir arrêté le processus inflammatoire, la restriction alimentaire devient moins importante - il suffit d'éviter l'alcool et de limiter la consommation de viande, d'aliments fumés et de plats lourds riches en graisses saturées et en glucides instantanés.

Dans le cas de l’arthrite goutteuse, la viande rouge, les abats et la viande fumée sont également fortement contre-indiqués. Les régimes lacto-végétariens sont préférés, à l'exception des légumes et des fruits contenant de la solanine. Les aubergines, les tomates, le potiron, les oignons verts, l'oseille, la rhubarbe et les piments forts doivent être utilisés aussi peu que possible.

Dans le régime alimentaire du patient doivent être présents des aliments riches en acides gras polyinsaturés, en protéines facilement digestibles et en vitamine C:

  • graisse de poisson de mer (thon, sardines, saumon);
  • bouillie de sarrasin, de gruau, de riz et de mil;
  • viande de volaille maigre;
  • produits laitiers fermentés;
  • pommes fraîches, abricots et pêches;
  • agrumes, kiwi et papaye;
  • noix et graines;
  • l'ail;
  • le curcuma;
  • racine de gingembre.

Complications possibles et conséquences

En cas d'arthrite infectieuse aiguë des doigts en l'absence de traitement adéquat, le risque de complications purulentes septiques menaçant la vie du patient augmente. L'évolution prolongée de la maladie menace de se transformer en une déformation irréversible des articulations des doigts, entraînant une invalidité du patient. L'ostéomyélite, l'ostéolyse et la nécrose des tissus osseux, souvent suivies d'une septicémie généralisée, font partie des complications les plus dangereuses de l'arthrite des doigts.

Des effets indésirables graves liés à l'utilisation prolongée d'anti-inflammatoires non stéroïdiens ont également été rapportés. Chez certains patients ayant reçu pendant longtemps des inhibiteurs de la COX-1 sous forme injectable et orale, on a observé des cas de gastroduodénite, d'entérocolite et d'ulcère peptique dus à une irritation régulière des muqueuses du tractus gastro-intestinal; la néphropathie était moins fréquente.

Prévisions

L'évolution de l'arthrite des doigts dépend de la nature des manifestations primaires et de la forme étiologique, de la réponse au traitement, de l'âge du patient au moment du début de la maladie ainsi que de la présence et de la gravité des pathologies associées. Un diagnostic précoce et un traitement rapide augmentent les chances de guérison.

Prévention

Afin de prévenir l'arthrite des doigts, il est nécessaire de surveiller l'état de santé en général et de consulter rapidement un médecin en cas de signes d'infection, de troubles métaboliques ou d'autres pathologies. Il est particulièrement important d'empêcher la formation de foyers d'infection chroniques, d'abandonner l'alcool et de contrôler les aliments. La modération dans les aliments avec une quantité suffisante de vitamines et de minéraux dans l'alimentation réduit les risques d'arthrite et de goutte, en particulier, n'abuse pas de la viande épaisse ni des aliments gras. Un mode de vie actif, l'exercice et le durcissement contribuent à améliorer l'état des articulations, mais il convient d'éviter les blessures et l'hypothermie des mains. Avec des exercices manuels fréquents, il est recommandé de faire des pauses toutes les 2-3 heures et de faire des exercices pour les doigts.

Vidéos YouTube liées à l'article:

Causes d'un abcès au doigt près de l'ongle

Le panaritium est une inflammation des ligaments, des tendons, du cartilage, des os, moins souvent des tissus mous du doigt, dans laquelle du pus est produit. La pathologie apparaît généralement dans la première phalange du doigt, plus près de l'ongle.
Les caractéristiques de la structure des doigts déterminent les conditions favorables à la survenue d'un processus purulent. Les phalanges des doigts sont reliées à la partie métacarpienne de la main par un puissant appareil ligamentaire.

Les ligaments et les tendons, assurant la mobilité nécessaire des doigts, sont étroitement liés, formant à la manière des cellules dans lesquelles se trouve le tissu adipeux. Si une infection pénètre sous la peau de la phalange du doigt, le processus inflammatoire ne s'étend pas horizontalement, sur la phalange ou le poignet adjacents, mais verticalement vers l'intérieur.

IMPORTANT: avec le panaritium, l'inflammation purulente se propage très rapidement au tissu osseux.

La cause du félon est une infection qui pénètre dans les tissus de la phalange par des dommages:

IMPORTANT: un abcès sous l'épiderme au doigt peut survenir à la suite de blessures subies lors de manipulations inexactes lors de la manucure. Il est nécessaire de veiller à ce que le capitaine désinfecte minutieusement non seulement les instruments, mais également la peau des mains et des mains du client, afin d'éviter la maladie.

Panaprique provoquer des bactéries pyogènes.

Les abcès provoquent des bactéries pyogènes:

  • staphylocoque
  • streptocoques
  • entérocoques
  • gonocoques
  • plusieurs types de bactéries en même temps

Au développement d'un abcès prédispose:

  • le diabète
  • anémie
  • avitaminose
  • blessures à la main dans lesquelles la circulation sanguine et l'innervation des doigts sont perturbées
  • déficit immunitaire associé à toute maladie aiguë ou chronique
  • la présence d'une autre infection dans le corps
Le développement d'un processus purulent contribue à l'infection qui est tombée sous la peau.

Habituellement, les médecins observent deux scénarios pour le développement d'un crime:

  • en cas de blessure superficielle, si aucune mesure de désinfection n'a été prise ou insuffisamment prise, l'infection par les tissus mous s'infiltre profondément dans les articulations, les ligaments et les os
  • la lésion était profonde, des bactéries directement pyogènes ont été introduites dans l'appareil osseux et articulaire-ligamentaire
Lorsque l'encrassement sous la peau sur le doigt commence à accumuler du pus.

Causes d'un abcès au doigt près de l'ongle

Panaritium sur le bout n'est pas rare.

  1. La plupart du temps, la pathologie survient à la saison chaude, quand une personne porte des chaussures ouvertes, et le risque de blessure augmente.
  2. L'infection sous la couche épidermique peut être introduite lors d'une pédicure

IMPORTANT: Le développement d'un processus purulent contribue au port de chaussures synthétiques étroites, empêchant la peau de respirer, contractant les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses des orteils.

Bourdonnement autour de l'ongle.

Doigt sur l’ongle du bébé: causes

Les enfants, en particulier les plus petits, courent un risque de crime.

  1. Il est fréquent que les bébés sucent leurs doigts, se rongent les ongles, se déchirent les bavures
  2. Les enfants sont actifs et présentent donc un risque élevé de lésions des tissus mous ou de plaies plus profondes.
  3. Les blessures aux doigts et aux orteils des bébés se produisent souvent dans la cour de récréation, dans le bac à sable, par exemple. Et là - un foyer d'infection
  4. Les enfants ne respectent pas toujours les règles d'hygiène personnelle et oublient tout simplement de se laver les mains.
  5. Le système immunitaire chez les enfants n'est pas encore fort, il souffre d'avitaminose, de maladies virales fréquentes, de sorte que la probabilité d'un processus purulent est élevée, qu'elle progresse rapidement, qu'elle se propage profondément et entraîne souvent des complications.

IMPORTANT: Les parents doivent surveiller la sécurité de l'enfant pendant la promenade et s'assurer qu'il se lave bien les mains et avec de l'eau et du savon. Si des lésions cutanées apparaissent sur les doigts, il est nécessaire de les traiter avec des désinfectants (vert brillant, peroxyde d'hydrogène, chlorhexidine). Si un abcès en développement est suspecté, l'enfant doit être immédiatement présenté au médecin.

Doigt sur le doigt d'un enfant.

Coller un doigt près de l'ongle d'un nouveau-né: causes

Habituellement, le crime chez les enfants dans les premières semaines de la vie est dû à:

  • infection intra-utérine
  • altération de l'intégrité de la peau lors de la manucure des parents
  • ongle incarné

Le système immunitaire du nouveau-né est trop faible pour pouvoir compter sur le hasard et traiter seul un abcès. Le bébé doit montrer un docteur.

IMPORTANT: Il n'est pas rare qu'un criminel chez un nouveau-né soit traité avec des antibiotiques dans un hôpital.

Types de félon

Les médecins classifient les abcès de la phalange selon deux critères principaux:

  1. La nature de la décharge pathologique. Selon cette classification, les panaritiums peuvent être séreux (oedémateux) ou purulents
  2. La nature des tissus affectés au processus purulent. Cette classification est complexe et en plusieurs étapes
Types de félon.

  1. Panaritium superficiel - peau et okolonogtevoy. Lorsqu'un abcès cutané sur la peau du doigt apparaît des bulles avec du pus qui s'accumule sous la couche épidermique. Un synonyme de panaritium périungiculaire est paronychia, dans lequel le rouleau périungual suppure.
  2. Felard profond - subarticulaire, sous-cutané, osseux, articulaire, tendon ou mixte (plusieurs tissus sont impliqués dans le processus purulent, par exemple des ligaments et des tendons). Ces types de maladies peuvent être primaires et secondaires. Ils sont plus difficiles, nécessitent un traitement grave, parfois chirurgical, sans que cela entraîne de graves conséquences, notamment une invalidité (avec un abcès du tendon) et même la mort.

Symptômes de félon

Panaritium sous n'importe quelle forme commence le plus souvent avec acuité:

  1. Le patient ressent de la douleur, des contractions nerveuses et des pulsations au site d'inflammation
  2. La peau des phalanges des doigts rougit, gonfle, gonfle
  3. La peau au site d'inflammation est brillante
  4. La température locale sur le site d'un abcès peut augmenter
  5. En cas de malformation superficielle, des ulcères sont visibles sur la peau.
  6. La température corporelle du patient peut augmenter, il peut ressentir une faiblesse générale, des frissons, des maux de tête et des courbatures.
  7. Les mouvements des doigts sont considérablement limités, il devient parfois insensible.
Les symptômes du félon sont la douleur, un gonflement grave et une rougeur de la peau au doigt.

IMPORTANT: Avec le syndrome de la douleur profonde panaritium a tendance à augmenter. Si la douleur peut encore être tolérée le premier jour, le deuxième jour, elle devient insupportable, un sentiment de distension le rejoint (à mesure que l'abcès s'agrandit). Le patient ne peut pas dormir et perd ses performances

Le diagnostic de félon, en règle générale, n’est pas difficile. Pour les vues superficielles, le médecin n’a besoin que d’un examen externe du doigt du patient. Si vous soupçonnez plus profondément un processus purulent, faites une radiographie. L'inflammation parle également des résultats d'un test sanguin clinique.

Complications félon

Si l'inflammation purulente des tissus mous et de l'appareil osseux et ligamentaire du doigt n'est pas traitée:

  • il se propage aux vaisseaux sanguins et aux ganglions lymphatiques (lymphodénite)
  • une nécrose des ligaments et des tendons se produira, la fonctionnalité des doigts sera perdue
  • développement possible d'ostéomyélite (destruction du tissu osseux)
  • une pandactylite se produira, dans laquelle tous les tissus du doigt seront aspirés dans le processus purulent (il n'y a pratiquement aucun espoir de pandactylite pour un traitement conservateur, il est souvent nécessaire d'amputer le doigt)
  • pénétrant dans le sang, l'infection se propage à travers le corps, la septicémie se développera

Antibiotiques pour les criminels

En cas de suspicion de crime, il est préférable de consulter immédiatement un médecin.

IMPORTANT: Au cours des premiers jours du processus purulent, il est possible de le guérir avec des méthodes conservatrices - pommades avec antiseptiques et antibiotiques, antibiotiques oraux, physiothérapie. À chaque jour qui suit, ces chances diminuent, il faut faire une intervention chirurgicale.

Voyant du pus sous la peau d'un doigt ou d'un abcès, certaines personnes se «prescrivent» des antibiotiques. C'est très faux.

  1. Premièrement, les médicaments antibactériens sont des médicaments puissants avec beaucoup de contre-indications et d’effets secondaires.
  2. Deuxièmement, dans la plupart des cas, le panaritium est provoqué par le staphylocoque, qui n'est tout simplement pas sensible à la plupart des antibiotiques.
Onguent antibiotique Levomekol.

Les antibiotiques pour l’inflammation purulente des tissus du doigt sont prescrits par un médecin. Idéalement, l'ensemencement est nécessaire pour identifier l'agent infectieux. Mais souvent, le temps manque. Donc:

  1. Levomekol est prescrit dès les premiers signes d'un médicament de surface, une pommade antibactérienne à usage externe.
  2. Plus tard et dans des cas plus graves, les antibiotiques sont pris par voie orale ou injectés par voie intramusculaire.
Lorsque panaritium antibiotiques sont également prescrits à l'intérieur.

Ce sont généralement des médicaments à large spectre:

  1. Ceftriaxone
  2. Ciprofloxacine
  3. Lévofloxacine
  4. Amoxiclav
  5. Josamycine

Traitement chirurgical du criminel

Si le traitement médicamenteux n’aide pas le patient ou s’il s’adresse trop tard au médecin, une intervention chirurgicale est nécessaire, au cours de laquelle un abcès est ouvert.

  1. En règle générale, une telle opération est réalisée sous anesthésie locale.
  2. Le médecin fait une incision sur l'abcès
  3. Il nettoie le pus et élimine les tissus morts.
  4. Si l'abcès est situé près ou sous la plaque à ongles, il est nécessaire de l'enlever et de le retirer.
    La plaie est traitée avec une solution antiseptique.
  5. Un antibiotique est injecté dans la plaie.
  6. Après la chirurgie, le patient est hospitalisé pour des pansements. On lui administre un traitement antibiotique. Le médecin prescrit également des remèdes pour guérir la plaie.
Traitement chirurgical du criminel.

Pommade avec un bout de doigt près de l'ongle

Les pommades sont largement utilisées pour traiter un abcès au doigt.

  1. Afin de tuer les agents pathogènes et, par conséquent, de soulager l'enflure et l'inflammation, appliquez le Levomekol, la pommade Vishnevsky, la pommade Ichthyol
  2. Une pommade au dicofénac peut être administrée pour réduire la douleur et accélérer le processus de guérison.
  3. S'il y a un champignon, prescrire une pommade comme Lamisil
Fonds provenant d'un abcès au doigt - onguent Ichthyol et onguent Vishnevsky.

Dimexide au félon

Dimexide est un remède utilisé contre les criminels:

  • combat l'infection
  • soulage l'inflammation
  • favorise la cicatrisation

Appliquez-le sous la forme d'une compresse.

Dimexide lors de l’encrassement est utilisé pour les compresses.

RECETTE: envelopper avec du dimexide en collant avec les doigts

  1. Depuis l'apparition des premiers symptômes de panarice, la procédure doit être effectuée trois fois par jour.
  2. Avant d'appliquer une compresse, un doigt douloureux doit être cuit à la vapeur dans un bain de soda (comment le préparer - ci-dessous)
  3. 1 cuillère à soupe cuillère Dimexidum devrait être dilué dans 4 c. cuillères d'eau bouillie
  4. Trempez la gaze pliée en quatre dans la solution et appliquez-la sur la zone enflammée.
  5. Porter une compresse pendant 15 minutes

Traitement Panaritium à domicile sur le bras

Traiter l'inflammation purulente du tissu phalangien du doigt à la maison. Ce que le patient doit retenir:

  • il doit suivre strictement toutes les recommandations données par le médecin
  • les méthodes populaires, aussi efficaces soient-elles, ne remplaceront jamais le traitement traditionnel par des médicaments
  • lorsque l'état de santé se dégrade (douleur au doigt, augmentation du gonflement, hausse de la température, etc.), le patient doit à nouveau s'adresser à l'établissement médical.
  • en cas d'inflammation purulente, vous ne devriez jamais vous réchauffer les doigts (l'eau du bain doit être à une température pouvant atteindre 37 degrés)

Traitement des remèdes populaires de félon

Les bains, les lotions et les compresses avec des remèdes populaires pour le traitement des criminels se sont révélés très efficaces. Voici quelques recettes faciles à appliquer.

RECETTE: bain de soda

Soda Bath avec un abcès au doigt.

  1. Pour le bain, préparez une solution à raison de 2 c. cuillères de soda pour 500 ml d'eau
  2. Trois fois par jour, le patient plonge pendant un quart d'heure le doigt endolori dans le bain
  3. Après la procédure, il est possible de traiter le site avec un onguent, prescrit par un médecin.

RECETTE: Betteraves à la crème sure

Betteraves à la crème sure pour une compresse.

  1. Betteraves à la crème sure bien repoussées
  2. Demi-betterave finement râpé
  3. Ajoutez à cela 1 cuillère à soupe. cuillerée de crème sure
  4. Placez le mélange sur la zone à détecter, faites un bandage à partir du bandage.
  5. Laisser une compresse pour la nuit

RECETTE: Oignons au miel

Les oignons cuits au four avec du miel aident à soulager l'inflammation.

  1. La moitié des oignons cuits au four
  2. Il sera doux, il est facile de le pousser dans la bouillie
  3. À l'oignon gruau ajouter 1 c. À thé de miel
  4. Mettez le mélange sous le bandage pendant 4 heures
  5. Faites une pause, répétez la procédure.

RECETTE: Jus d'Aloe et Huile d'Olive

Lorsque panaritium aider le jus d'aloès avec de l'huile d'olive.

  1. Couper à partir de la plante aloès frais feuille inférieure taille de 5-7 cm
  2. Crumble en bouillie
  3. Ajouter 1 cuillère à café d'huile d'olive
  4. Humidifiez le mélange liquide résultant du bandage et appliquez-le à votre doigt pendant 1 heure.

RECETTE: Savon à lessive et oeuf

Pour soigner un abcès au doigt, du savon râpé est mélangé avec du blanc d’œuf et utilisé pour une compresse.

  1. Un quart de barre de savon de ménage sur la râpe
  2. Ajouter la protéine fouettée à l'œuf
  3. Mettez le mélange sur un abcès avec une couche épaisse
  4. Jour de bandage

Inflammation des articulations des doigts: provoque

Le plus souvent, une inflammation des articulations des doigts se développe pour les raisons suivantes:

1. La progression du syndrome de Raynaud. Dans ce cas, les articulations des doigts non seulement s'enflamment, mais deviennent engourdies. Le plus souvent, cette maladie est diagnostiquée chez les pianistes, car ils placent une charge énorme sur les doigts.

2. On appelle aussi la polyosteoarthrose des articulations des doigts la "maladie des doigts noueux". Les personnes âgées de quarante à cinquante ans souffrent de cette pathologie. Ce sont les femmes qui sont le plus susceptibles à la polyarthrose.

Cette maladie représente près de la moitié des cas diagnostiqués d'inflammation des articulations des doigts.

3. La polyarthrite rhumatoïde affecte généralement les personnes âgées de plus de trente ans. Dans le même temps, les statistiques montrent que les femmes en souffrent cinq fois plus souvent que les hommes.

La polyarthrite rhumatoïde se développe après une maladie infectieuse, une hypothermie, une grippe ou un choc nerveux grave.

4. L’arthrite psoriasique peut toucher des personnes de différents âges. En règle générale, il est diagnostiqué chez des patients présentant antérieurement des manifestations de psoriasis (présence de croûtes sèches et de taches sur la peau, qui ont fini par se décoller).

5. La goutte est plus fréquente chez les hommes. Il se développe généralement sur les articulations des jambes (cheville et genou), frappant progressivement les mains et les articulations (phalanges) des doigts.

Cette maladie peut être asymptomatique pendant assez longtemps, ne se manifestant qu'occasionnellement. Pour cette raison, dans la plupart des cas, il est diagnostiqué sous une forme déjà chronique.

6. La ténosinovite est une maladie caractérisée par une inflammation des ligaments des petits muscles situés au niveau des doigts. Le plus souvent, cette pathologie affecte exactement le pouce.

La ténosynovite peut être diagnostiquée chez les hommes et les femmes, quel que soit leur âge.

7. La rhizarthrose affecte les articulations des doigts. En règle générale, l'articulation du pouce, qui relie l'articulation du poignet et l'os métacarpien, souffre le plus de cette maladie.

La risarthrose est considérée comme un surmenage important ou une sollicitation constante des doigts. Il est également souvent confondu avec la ténosinovite, car les symptômes de ces pathologies sont similaires à plus de 80%.

8. L'arthrose des articulations des doigts est souvent diagnostiquée chez les programmeurs, les secrétaires et les pianistes, c'est-à-dire des personnes qui exercent quotidiennement une charge active sur les doigts. Dans ce cas, la maladie affecte les articulations interphalangiennes.

Dans sa forme, l'arthrose peut être primaire et secondaire.

Une arthrose primaire peut se développer en raison de ces facteurs:

• malnutrition du cartilage;

• susceptibilité génétique à l'arthrose;

• prendre certains médicaments;

• usure des articulations des doigts.

Mardi l'arthrose se développe pour ces raisons:

• goutte non traitée;

• diverses maladies du système endocrinien;

• troubles métaboliques;

• manque d'oligo-éléments bénéfiques;

• blessures antérieures.

Inflammation des articulations des doigts: symptômes et signes

Selon la cause de la maladie, une inflammation des articulations des doigts peut avoir les symptômes et les manifestations suivants:

1. Avec la défaite de la polyosteoarthrose sur les doigts (près de la croissance des ongles) du patient, de petits nodules se forment. Ils ont généralement une disposition symétrique (à gauche et à droite, les mêmes mains).

Lors de la formation de ces nodules, une personne peut ressentir une douleur et une sensation de brûlure aux mains. Les néoplasmes d'Ingoda rougissent et deviennent plus denses.

2. La polyarthrite rhumatoïde est caractérisée par un gonflement des articulations des doigts. En outre, l'inflammation peut être accompagnée d'une altération de la fonction motrice, de douleurs et de l'apparition d'un craquement dans les phalanges des doigts.

La douleur est généralement observée le soir et la nuit. La nature de la douleur est douloureuse, aiguë.

En outre, une personne peut souffrir de fièvre, de frissons, de faiblesse et de troubles du sommeil.

3. Avec la défaite des doigts avec l'arthrite psoriasique, un gonflement grave se forme sur les articulations malades. Ce faisant, elles ressemblent davantage à des saucisses enflammées.

L'inflammation elle-même peut se produire sur un ou plusieurs doigts à la fois. La nature de l'emplacement de l'inflammation peut être différente (symétrique et asymétrique).

4. L'arthrite goutteuse a un parcours ondulant. Dans ce cas, les douleurs sont paroxystiques et surviennent de manière inattendue (généralement la nuit). Dans un tel état, l'articulation touchée devient rouge et enflée. La fonction motrice est partiellement altérée.

5. La ténosynovite s'accompagne d'une douleur à la base de l'articulation du pouce, qui survient spontanément ou après une charge. La maladie évolue longtemps et affecte lentement l'articulation.

6. Avec la progression de l'arthrose, le tissu des articulations se dessèche et commence à se fissurer. Sous la peau développent des nœuds visibles. En règle générale, ces tumeurs ne passent pas.

Si l'arthrose n'est pas traitée, le tissu osseux du pouce dans les articulations touchées commence à s'épaissir. Sur cela grandit développer. Pour cette raison, une personne perd la capacité de bouger ses doigts. Une crise, un gonflement et une douleur intense se développent progressivement.

Inflammation des articulations des doigts: diagnostic et traitement

Si vous ressentez les premiers symptômes d'inflammation des articulations des doigts, vous devez contacter un traumatologue le plus tôt possible. Habituellement, le médecin note immédiatement tous les signes de la maladie (gonflement, perturbation des mouvements, rougeur, etc.). Pour confirmer le diagnostic, un spécialiste doit collecter un historique de la maladie et prescrire de telles études:

1. Échographie des doigts affectés.

2. numération globulaire complète.

Le traitement médicamenteux est choisi en fonction des symptômes du patient et de la cause qui a provoqué l'inflammation des articulations des doigts.

La thérapie traditionnelle comprend les éléments suivants:

1. Avec un degré de négligence initial, l'inflammation est traitée avec des compresses chaudes et de la physiothérapie.

2. Lorsque des signes d'inflammation sont prescrits des médicaments anti-inflammatoires.

3. Si le patient a un resserrement caractéristique des articulations, on peut lui prescrire certains médicaments pour injection intra-articulaire et électrophorèse.

4. Les analgésiques sont utilisés avec une douleur intense.

5. À des températures élevées, des antipyrétiques doivent être prescrits.

6. En cas de pathologie chronique, on peut prescrire au patient des traitements anti-inflammatoires répétés.

7. Parfois, des chondroprotecteurs et du calcium sont utilisés.

8. Il est très utile d’utiliser des médicaments pour restaurer et renforcer les tissus articulaires.

9. Des médicaments non stéroïdiens sont souvent utilisés (diclofénac, kétoprofène, etc.).

10. Si indiqué, des stéroïdes et des injections peuvent être prescrits. Ils vont supprimer l'inflammation et la douleur.

Il est également recommandé d’appliquer un pansement serré sur l’articulation douloureuse, en fixant ainsi tous les mouvements. Le patient pendant la période d'exacerbation de la maladie doit rester au lit et bien manger.

Inflammation des articulations des doigts: caractéristiques du traitement

Si la maladie n'est pas trop négligée, vous pouvez pratiquer la médecine traditionnelle. Ses meilleures recettes pour l'inflammation des articulations sont:

1. Exécution de bains chauds pour les mains avec l'ajout d'huiles essentielles aux herbes. La durée de la procédure ne devrait pas dépasser quinze minutes.

2. Acceptation des teintures à base de plantes ayant un effet anti-inflammatoire (millepertuis, graine de lin, calendula, camomille).

3. Frotter les articulations douloureuses des mains avec de l'huile d'argousier.

4. En cas de fort gonflement, les feuilles de chou fraîches peuvent être appliquées sur les doigts douloureux et bien attachées.

5. Vous pouvez utiliser de la teinture d'alcool. Pour sa préparation doit verser les feuilles de Kalanchoe avec de l'alcool (500 ml). Insister pour deux jours. Prêt à frotter l'articulation douloureuse une fois par jour. Il peut être utilisé en l'absence de température élevée.

Avant d’appliquer les recettes de la médecine traditionnelle, il est conseillé de consulter votre médecin, car dans certains cas, l’utilisation de certains fonds peut être contre-indiquée.

Avec un diagnostic et un traitement rapides, l'inflammation des articulations des doigts peut être rapidement éliminée.

Raisons

Chaque doigt est composé de trois phalanges, à l'exception du pouce. Les phalanges sont des os tubulaires. Ils ont des articulations qui remplissent la fonction de flexion et d'extension des doigts.

Les articulations ont un tissu cartilagineux. Avec une inflammation ou une blessure, un changement dégénératif se produit dans les tissus. Les changements dans les phalanges des doigts peuvent avoir différentes raisons:

  • fractures, luxations au moment de la blessure;
  • stress physique sur les articulations;
  • altération de l'immunité;
  • facteur héréditaire;
  • maladies inflammatoires des articulations.

Les causes de la douleur peuvent être des troubles associés au métabolisme, des modifications du niveau hormonal. La plupart des gens souffrent après 40 ans. Si les articulations font mal, il y a des restrictions de flexion ou d'extension des doigts, la peau rougie, enflée, alors on peut parler des premiers symptômes de l'inflammation.

L'arthrite

L'arthrite des doigts est le nom commun pour un certain nombre de maladies dans lesquelles le tissu cartilagineux du sac articulaire, du ligament et du tendon est affecté. Pourquoi l'arthrite survient?

Les causes de la maladie sont de nature différente. Souvent, l'arthrite entraîne des blessures et des infections des articulations. Les symptômes de la maladie sont:

  • douleur intense;
  • déformation des doigts;
  • changement de capacité motrice;
  • décoloration de la peau.

Les douleurs sont si graves que les gens sont obligés d'utiliser des analgésiques.

Classification de l'arthrite

Les maladies articulaires peuvent être aiguës. L'arthrite au stade aigu se produit rapidement, accompagnée de douleurs aiguës et d'une température corporelle élevée. Passe progressivement au stade chronique. Dans les cas chroniques, l'arthrite se développe lentement.

L'inflammation peut toucher une ou plusieurs articulations (monoarthrite et polyarthrite), peut avoir une apparence d'apparence infectieuse ou non infectieuse.

  1. La polyarthrite rhumatoïde survient dans le contexte d’une accumulation de liquide dans la cavité articulaire. Il déforme les doigts, provoquant ainsi une douleur intense et limitant les mouvements.
  2. L'arthrite infectieuse peut être asymptomatique. La douleur peut soudainement apparaître et passer rapidement. L'articulation a de la fièvre au toucher.
  3. Le rhumatisme psoriasique chronique se caractérise par une inflammation destructive des articulations suivie par une déformation. Au cours de l'inflammation, les zones touchées démangent.
  4. L’arthrite goutteuse se caractérise par l’accumulation d’acide urique dans la cavité articulaire. Les cristaux d'acide ont des effets néfastes sur les cartilages et les tissus périarticulaires.

Un traitement conservateur est sélectionné pour chaque type de maladie.

Traitement

En cas de lésions multiples des articulations, une thérapie complexe est prescrite. Il comprend des médicaments, de la physiothérapie et des exercices thérapeutiques.

  1. Au cours de l'évolution aiguë de la maladie, un traitement anti-inflammatoire non stéroïdien est prescrit. Ceux-ci incluent: Ketonal, Voltaren, Diclofenac. Prendre les médicaments réduit significativement la douleur, soulage les rougeurs et l'enflure de la peau.
  2. Pour restaurer la structure du tissu cartilagineux, des préparations à base de hondoprotecteurs sont utilisées. La glucosamine, sulfate de chondroïtine doit être appliquée pendant 3 à 4 mois.
  3. Préparations complexes de vitamines et de calcium.
  4. Des compresses de réchauffement et de paraffine sont prescrites en physiothérapie. En combinaison avec les procédures, il est souhaitable de faire des exercices thérapeutiques, des massages.

Les moyens externes donnent un effet positif. Onguents chauffants, des fluides spéciaux peuvent être utilisés pendant les phases aiguës et chroniques de la maladie.

Ostéoarthrose

Les causes de la maladie sont des blessures, des facteurs héréditaires, un dysfonctionnement du système endocrinien. Tout d'abord, les phalanges terminales sont touchées. La deuxième phalange du pouce en souffre également.

Gonfler, déformer, blesser les articulations. Aggravation des fonctions motrices des doigts. Il y a une douleur intense lors du déplacement. Cela est dû à une violation des processus métaboliques dans les tissus.

La structure du cartilage est détruite, ce qui ne reçoit pas assez d'humidité et de nutrition. Des croissances (ostéophytes) apparaissent. Les articulations acquièrent une forme nodulaire, deviennent denses et douloureuses.

Traitement

Si vous commencez le traitement à temps, vous pouvez arrêter le développement de la maladie. Pour la thérapie prescrit des procédures complexes.

  1. Anti-inflammatoires.
  2. Médicaments non stéroïdiens et onguents.
  3. Injections d'acide hyaluronique.
  4. Physiothérapie (électrophorèse, phonophorèse)
  5. Thérapie d'exercice et massage.

Avec les stades avancés de l’ostéoarthrose, on a recours au remplacement chirurgical de l’articulation.

Ligamentite sténosante

La maladie est associée à des lésions des ligaments situés entre les doigts des doigts et des ligaments articulaires. Le plus souvent, cela concerne les personnes dont le travail est associé à une charge constante des mains.

Pourquoi se font-ils mal aux mains?

Les principaux symptômes de la maladie sont:

  • douleur dans le rayon pendant le mouvement avec le pouce;
  • il y a une restriction de mouvement avec les doigts;
  • toutes les articulations gonflent;
  • la douleur et le claquement se produisent pendant la flexion, l'extension des doigts
  • la peau des doigts est pâle;
  • les tendons gonflent.

Il existe 4 degrés de ligamentite sténosante, chacun se caractérisant par un processus inflammatoire conduisant à une sténose tendineuse, une altération de la circulation sanguine.

Traitement

Le traitement est déterminé en fonction du stade de la maladie.

  1. Réduire la charge sur les mains.
  2. Anti-inflammatoires, électrophorèse pour la première étape.
  3. Traitement enzymatique intensif anti-inflammatoire et de résolution dans la deuxième étape. Électrophorèse, exercices thérapeutiques, massage correctif. Si les mesures prises sont inefficaces, une opération est affichée.
  4. Si un troisième degré est établi, le patient est dirigé pour un traitement chirurgical.

Avec le traitement conservateur ou chirurgical de la ligamentite sténosante, il est impossible de garantir que la maladie ne se développera pas davantage. Il est important de comprendre qu'il est nécessaire de réduire la charge physique sur les doigts.

Allergie

Souvent, les doigts ou les orteils enflent à cause d'un œdème allergique. Les causes des allergies provoquent des démangeaisons graves. Pour réduire les manifestations allergiques, il est nécessaire de prendre des antihistaminiques: Suprastin, Claritin, Ketotifen. Si les démangeaisons persistent, vous devriez consulter un médecin.