Pourquoi il y a un resserrement des articulations sur tout le corps: causes et traitement, que faire?

Beaucoup de gens croient que le resserrement des articulations est un phénomène inoffensif. Cependant, c'est loin d'être le cas, ils ne doivent émettre aucun son superficiel. En règle générale, ces sons indiquent le développement de diverses pathologies dans le corps. Un resserrement peut se produire dans les articulations individuelles ou être entendu dans tout le corps. Pourquoi les articulations craquent-elles, que faire pour se débarrasser des sons désagréables?

Pourquoi il y a un resserrement

Les articulations du corps humain ont une structure similaire et se composent de plusieurs os, entre lesquels se trouvent les cartilages. À l'intérieur de la capsule est rempli de liquide synovial. La tâche principale de ce fluide est de lubrifier les articulations et de réduire leurs frictions entre elles. En raison de la présence de ce fluide, les articulations ont la capacité de glisser sans faire de bruit en flexion et en flexion.

Le médecin en réadaptation, Sergueï Nikolaevich Agapkin, explique plus en détail cet effet et ses types:

Dans les cas où, en raison de changements pathologiques dans le corps, la quantité de liquide synovial est réduite, un resserrement se fait entendre dans les articulations sans douleur. Au fil du temps, cet endroit développe des sensations douloureuses. Si vous commencez le traitement à temps, vous aurez alors toutes les chances de vous débarrasser complètement de la pathologie et des sensations désagréables qui l'accompagnent. Si cela n'est pas fait, la probabilité de développer une invalidité et une immobilisation complète de l'articulation est élevée.

Cependant, les médecins notent qu'il existe des situations où le déclic des articulations (mains ou genoux) n'indique pas la présence de pathologies. Cela est dû au fait que du gaz est présent dans le liquide synovial. Si sa quantité augmente, l'espace inter-articulaire se dilate et un déclic caractéristique se produit lors d'un mouvement brusque.

S'il n'est associé à aucune pathologie, un tel son ne se produira pas plus de 4 à 5 fois en 1 heure. Si les articulations craquent plus souvent, la personne doit consulter un médecin qui peut déterminer la cause de ces bruits et, si nécessaire, prescrire un traitement.

Crunching joints chez un enfant

Chez le nouveau-né, le système squelettique n'est pas encore complètement formé. Par conséquent, dans les premiers mois de la vie, la flexion de ses membres peut être accompagnée d'un resserrement. Si un tel état n'est pas associé à une pathologie, alors environ six mois plus tard, les sons superflus devraient disparaître. Si les os craquent chez les enfants après un an, le bébé doit être présenté au médecin, ce qui peut indiquer les pathologies suivantes:

  1. Dysplasie de la hanche. Dans ce cas, il y aura un clic lors des mouvements circulaires des jambes, de la flexion ou du redressement. Les filles sont plus sujettes à cette pathologie.
  2. Réduisant le secret dans le sac articulaire, lorsque pendant le mouvement, les os commencent à se frotter les uns contre les autres, ce qui provoque un craquement.
  3. Inflammation du cartilage. L'arthrite chez les enfants est assez fréquente. Si le traitement de pathologie est commencé à temps, la maladie disparaît rapidement et les articulations redeviennent mobiles.

Crunching joints chez les adultes

À l'âge adulte, le fait de craquer dans les articulations n'est généralement pas la norme. En outre, le traitement qu'ils auront plus longtemps que chez les enfants et les adolescents. Cela est dû au fait que les adultes peuvent avoir diverses maladies qui entravent la récupération. Dans la plupart des cas, une crise permanente peut indiquer une blessure ou une altération des processus métaboliques dans le corps. Le traitement de cette condition dépend de la cause sous-jacente à l'origine des clics.

Pourquoi les articulations craquent partout

Les craquements dans les articulations sont souvent accompagnés de sensations douloureuses. Dans ce cas, l'activité physique d'une personne est considérablement réduite, une irritabilité se produit. La cause de cette condition peut être:

  • L'usure et l'âge changent dans l'articulation des os.
  • Prédisposition héréditaire.
  • Caractéristiques anatomiques de la structure du cartilage.
  • Hypermobilité de l'articulation.

Pourquoi le cou se crispe quand on tourne la tête? Lire dans l'article détaillé.

Le médecin chirurgien Sergei Anatolyevich Musatov parle de la déposition de sels dans le corps:

  • Faible activité physique de la personne.
  • Inflammation des muscles.
  • Troubles dans le régime alimentaire, entraînant une accumulation de sels dans le corps, qui affecte négativement l'état des tissus articulaires.

Causes de crunch dans la hanche

Dans ce cas, le resserrement est souvent pathologique. Dans son enfance, il indique la présence d'une dysplasie. Chez l'adulte, la raison peut être le développement de telles pathologies:

  • Changements dans l'articulation liés à l'âge.
  • Effet mécanique sur le joint (resserrement après dislocation).
  • La présence de dépôts de sel.
  • Arthrose ou arthrite.
  • L'apparition de processus inflammatoires dans les tissus musculaires, qui peuvent se développer à la suite d'un effort physique prolongé et important.

Pourquoi les articulations des jambes se fissurent-elles?

Habituellement, les articulations du genou commencent à se tordre, voire même à faire mal, lorsqu'elles s'accroupissent et le patient ressent une mobilité limitée du genou. Si vous ne commencez pas immédiatement le traitement, les pathologies du système musculo-squelettique commencent à progresser, ce qui entraîne le fait que la douleur sera ressentie dans les pieds ou le bas du dos, même au repos. La cause du resserrement du genou peut être un manque de liquide synovial, mais nous ne pouvons pas exclure le développement de pathologies dangereuses:

Les symptômes et le traitement de la bursite du genou sont examinés par l'anesthésiste Mark Y. Halperin et le neurologue Dmitry Nikolaevich Shubin:

Pourquoi crunches

Un resserrement de la colonne vertébrale est un symptôme dangereux. Il est souvent remplacé par une douleur dont la cause n'est pas facile à identifier. Par exemple, l'arthrite peut blesser le dos, le cou, les épaules, les genoux et même les doigts de vos mains. Les autres raisons pour lesquelles les articulations sont douloureuses peuvent être:

  • La présence de hernie intervertébrale.
  • Saillie.
  • Courbure de la colonne vertébrale.
  • Le développement de l'ostéochondrose.
  • Blessures diverses (luxation, entorse, etc.).

Chacune de ces causes peut avoir des conséquences graves lorsque la douleur augmente tellement qu'il est impossible au patient de se passer d'analgésiques, même la nuit. Pour que le traitement produise le résultat souhaité, il est important d'identifier rapidement la cause du resserrement de la douleur et de soulager la douleur et de commencer le traitement approprié. Pour ce faire, vous devez consulter un médecin dès l'apparition des premiers symptômes désagréables (fissures, douleurs articulaires, etc.).

Pourquoi croquer les doigts

Souvent, vous pouvez rencontrer quelqu'un qui croque ses doigts. Cependant, un tel symptôme innocent peut indiquer des pathologies graves:

  • Spondylarthrite ankylosante
  • Modifications du cartilage dans l'articulation rhumatoïde.
  • Grande mobilité de l'articulation.

Anton Pavlovich Khapilin, chirurgien orthopédiste orthopédiste, explique les causes, les symptômes et le traitement de l'arthrose:

  • Prédisposition génétique.
  • Arthrite ou arthrose déformante.
  • Tendons ou ligaments excentrés.
  • Blessures.

Facteurs prédisposants

Plusieurs facteurs peuvent provoquer un resserrement des articulations:

  1. Mode de vie sédentaire. Si une personne est constamment dans une position immobile, ses articulations et ses muscles qui l’entourent commencent à s’affaiblir.
  2. Exercice excessif.
  3. La présence de prédisposition héréditaire.
  1. L'eau potable, qui contient une grande quantité de sel.
  2. Une crise peut survenir pendant la grossesse, ce qui est associé à une augmentation du poids et à des modifications hormonales du corps de la femme.

Diagnostics

En raison du fait que les articulations craquelent les articulations pour de nombreuses raisons, le médecin établira un diagnostic complet avant de prescrire un traitement. Pour ce faire, le patient doit passer par:

  1. Étude radiographique.
  2. Échographie, pour déterminer les pathologies des articulations. Une échographie du foie peut également être réalisée pour détecter une carence en collagène produit. Un test rénal permet d'identifier l'insuffisance rénale, qui provoque souvent une insuffisance de liquide synovial.
  1. Résonance magnétique ou tomodensitométrie. Ces études aident à considérer l’état des articulations.
  2. Test sanguin pour le facteur rhumatoïde.

Comment se débarrasser du resserrement des articulations

Dans la grande majorité des cas, il faut traiter une contraction des articulations, surtout si elle est entendue dans tout le corps. Dans ce cas, le patient doit normaliser le rythme de la vie et suivre certaines règles:

  • Mener une vie active et saine.
  • Régime équilibré.
  • En présence de surpoids, faites sa réduction.
  • S'engager dans la thérapie physique.
  • Suivez les recommandations du médecin concernant le traitement de la pathologie sous-jacente.

La base de la thérapie est la restauration du tissu articulaire. Dans ce cas, le traitement prescrit par le médecin doit être complet. Le schéma de traitement classique comprend les étapes suivantes:

  1. En présence d'un symptôme douloureux, son élimination est nécessaire. Pour ce faire, le médecin recommandera l'utilisation d'analgésiques.
  2. Enlèvement du processus inflammatoire.
  3. Restauration du tissu articulaire endommagé.

Que faire lorsque les articulations craquent, le médecin vous le dira après l’examen et le diagnostic.

Traitement de la toxicomanie

Si le resserrement des articulations dans tout le corps est accompagné de douleur, le médecin vous prescrira les médicaments suivants:

  1. Les chondroprotecteurs (Teraflex, Chondroïtine) contribuent à la restauration du tissu cartilagineux, grâce à quoi l'articulation redevient mobile et peut supporter des efforts physiques. Plus le traitement est commencé tôt, plus le patient a de chances de se débarrasser de la pathologie. La particularité de ces médicaments est qu'ils doivent être pris en cure longue (au moins 3 mois sans pause).
  2. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofenac, Ibuprofen). Le médicament peut être prescrit non seulement sous forme de comprimés, mais également sous forme de pommades et de gels à usage local. Les revues de patients prouvent que, en raison d'effets locaux, ces médicaments soulagent la douleur plus rapidement et réduisent l'inflammation.

La pharmacienne Maria Luneva parle des principes actifs qui composent l'ibuprofène, de la voie d'administration, des effets secondaires et des contre-indications:

  1. Complexes de vitamines et de minéraux. Étant donné que pendant le traitement, le patient a besoin de restaurer les tissus endommagés de l'articulation, il est important de prendre des médicaments comprenant la vitamine D, le groupe B, le rétinol, le calcium, le magnésium, le tocophérol et le zinc.
  2. Préparations à base d'acide hyaluronique qui, par sa composition et ses propriétés, sont similaires au liquide synovial des articulations.
  3. Compléments alimentaires que le médecin vous prescrira en fonction du diagnostic.

Traitement non médicamenteux

En plus de prendre des médicaments, le médecin vous prescrira, dans le traitement du resserrement des articulations, des procédures physiothérapeutiques qui auront un effet bénéfique sur l’état du cartilage et accéléreront la guérison. Ces procédures sont considérées comme efficaces:

  • Phonophorèse
  • Applications à la paraffine.
  • Magnétothérapie.
  • Ozokérite.
  • Bains minéraux et radon.

Pouvoir

La principale composante du traitement de la crise, qui peut se produire dans les articulations, est la normalisation de la nutrition du patient. Le régime alimentaire devrait reposer sur des aliments riches en vitamines C, D, E, PP et du groupe B:

  • Pain de grains entiers.
  • Couper
  • Des oeufs
  • Riz, maïs et avoine.
  • Foie de boeuf.
  • Variétés de poissons gras (thon, saumon, etc.).
  • Champignons
  • Huiles végétales.
  • Gelée gelée et autres plats à la gélatine.

Médecine populaire

En plus de l'utilisation de médicaments prescrits par un médecin, un traitement avec des remèdes populaires est possible. Mais vous ne pouvez pas les utiliser sans consulter un médecin, car ils sont contre-indiqués dans certaines maladies.

Les bouillons et les infusions provenant des plantes suivantes ont un effet positif:

  • Nicked
  • Cônes de houblon.
  • Eucalyptus
  • Tilleul

Prévention

Pour éviter une situation où tous les joints craquent, vous devez suivre certaines mesures préventives:

  1. Enrichissez votre alimentation de fruits et de légumes frais, tout en réduisant la quantité de viande au menu.
  2. Consommez autant que possible des produits contenant du calcium et du phosphore. Ces produits comprennent principalement les produits laitiers et les fruits de mer.
  3. La viande rouge est remplacée par la blanche.
  4. Excluez les aliments frits et fumés, en les remplaçant par des plats cuits et cuits au four.
  5. Limitez la quantité de sucreries dans votre régime en les remplaçant par du miel naturel, de la gelée, des bonbons, etc.
  6. Utilisez régulièrement des huiles végétales, des graines de tournesol et de la citrouille.
  1. Suivez le régime de consommation et buvez quotidiennement au moins 1,5 à 2 litres d’eau propre sans essence. Après tout, c’est précisément le manque d’humidité dans le corps qui provoque souvent des grincements et des craquements dans les articulations.
  2. Menez une vie active en marchant et en faisant du sport régulièrement. La natation et le cyclisme se reflètent bien dans la santé des articulations.
  3. Évitez le travail physique lourd et les charges élevées pendant l'entraînement sportif.
  4. Abandonnez les mauvaises habitudes.
  5. Ne crispez pas spécifiquement vos doigts ou votre cou, car cela provoquerait un microtraumatisme, qui deviendrait plus tard la cause de l’arthrose.

Si, toutefois, il n’est pas possible d’éviter l’apparition d’une crise dans une partie du corps, vous devez immédiatement consulter un médecin, car cela peut indiquer le développement d’une maladie dangereuse pouvant entraîner une invalidité. Au cours de l'examen, le médecin déterminera la raison de l'apparition de bruits superflus et prescrira un traitement complet. En observant toutes les recommandations du médecin, le patient a la possibilité de se débarrasser de la cause, ce qui a contribué aux sensations désagréables et de s'en débarrasser complètement.

Que faire si vos genoux grincent: causes de morue et de couinement dans les articulations

Le genou est la jonction du tibia, du fémur et de la rotule. Tous ces composants, réunis, s'appellent l'articulation du genou. C'est un joint en forme de bloc rotatif formé par le condyle médial et latéral.

Les os du genou sont recouverts de cartilage hyalin et, sur les bords de l'articulation, se trouve une capsule de liaison de tissus qui forme une zone étroite et fermée. Un tel sinus articulaire sépare la connexion osseuse de l'espace environnant, ne permettant pas l'oxygène dans cet endroit.

À l'intérieur du sinus articulaire, produit systématiquement une substance synoviale qui nourrit le cartilage hyalin. Selon de nombreux experts, la cause du resserrement des articulations est cachée dans ce tissu.

Facteurs influant sur l'apparition de couinement dans le genou

Un craquement dans l'articulation du genou est une plainte fréquente de patients qui consultent un chirurgien orthopédique. Mais avant de prescrire un traitement, le médecin découvre toujours les véritables raisons d'un tel bien-être. Alors pourquoi un craquement caractéristique apparaît-il dans les articulations?

L'articulation présente une organisation anatomique complexe. Il se déplace le long d’une virgule complexe. Par conséquent, des cavités microscopiques remplies d’azote y apparaissent. Une bulle se forme avec un son croquant.

Faites attention! Les experts estiment que cette condition est la norme. Par conséquent, si les articulations se fissurent, aucune thérapie n'est nécessaire.

Au cours de la vie, le cartilage articulaire peut subir un remodelage de l'opérateur. Le cartilage effectue régulièrement les processus d'effacement et de renouvellement des tissus cartilagineux.

À un certain moment de la vie d'une personne, une plus petite quantité de substance synoviale est produite ou elle modifie les caractéristiques physico-chimiques. Il en résulte un craquement caractéristique au genou.

De plus, la cause de la contraction des genoux réside souvent dans les caractéristiques mécaniques de l'articulation. La plupart des crises surviennent à un jeune âge en raison de la grande mobilité. Cette condition s'appelle l'hypermobilité.

Le collagène est le principal composant de toutes les articulations. Lorsque cette protéine est étirée, un craquement peut apparaître. Souvent, l'hypermobilité des articulations progresse avec les varices et, si cette affection n'est pas traitée, des complications graves peuvent en résulter.

Les blessures sont un autre facteur qui provoque des craquements au niveau de l'articulation du genou. La blessure la plus courante est une entorse.

Pourquoi y a-t-il des craquements dans mon genou? La raison en est le syndrome fémoro-patellaire et la chondromalacie. Ces phénomènes pathologiques se forment en cas de violation de la mobilité naturelle de la rotule, à cause de laquelle la cupule commence à se frotter sur un côté du fémur, ce qui provoque des craquements.

Dans certains cas, les microtraumatismes peuvent entraîner des craquements, par exemple lorsque vos genoux vous font mal après une bicyclette.

Mais la cause la plus dangereuse de craquements sonores est l'ostéopartrose. La maladie est une maladie dystrophique et dégénérative qui apparaît lors de l’effacement des tissus cartilagineux. Par conséquent, les articulations perdent leur capacité naturelle de glissement en douceur.

Comment prévenir l'apparition d'un resserrement dans les genoux

Quand il est devenu clair pourquoi des craquements caractéristiques apparaissent dans les articulations du genou, vous pouvez savoir quelles mesures préventives doivent être prises pour prévenir les problèmes de genoux. Donc, à des fins préventives, vous devez respecter les règles suivantes:

  • La première chose à faire est de faire attention lorsque vous faites du sport et de ne pas faire de mouvements brusques.
  • L'excès de poids est un problème pour toutes les articulations, il est donc nécessaire de se débarrasser de l'excès de graisse pour que les troubles pathologiques ne se développent pas au niveau des genoux.
  • Il est nécessaire de respecter un régime alimentaire équilibré, de se promener et de se reposer plus souvent.
  • Tous, même une légère inflammation du genou, doivent être soumis à un traitement adéquat.
  • Si la mobilité du genou est limitée, en raison de blessures ou de changements pathologiques dans les tissus de l'articulation, consultez immédiatement un médecin.

Que faire si la cause de la crise réside dans une maladie telle que l'arthrose chronique (gonarthrose)? Dans ce cas, ne vous passez pas de soins médicaux. Le médecin diagnostiquera puis prescrira le traitement approprié.

Si les craquements sont accompagnés de sensations douloureuses, le médecin vous prescrira des remèdes non stéroïdiens qui éliminent l'inflammation et, éventuellement, vous recommandera des séances de physiothérapie.

Le traitement du chondroprotectome apporte également des résultats efficaces. De tels médicaments contribuent à la restauration du tissu cartilagineux. Mais ce traitement n’est efficace que dans les phases initiales de l’arthrose. Il est donc inutile de faire quelque chose si la maladie est à un stade avancé, et plus encore de la traiter avec des chondoprotecteurs.

Faites attention! Les endoprothèses constituent le traitement chirurgical le plus compliqué visant à remplacer une articulation usée par une endoprothèse (articulation artificielle).

Exercices sans genou

Il existe une série d'exercices spéciaux pour vous aider à vous débarrasser de la morue dans l'articulation du genou:

  1. Une jambe est placée sur l'estrade et la seconde doit être déplacée vers l'arrière et sur le côté.
  2. Mouvement rotatif du bassin.
  3. Position de départ (PI) couchée sur le dos, jambes pliées aux genoux, divorcées et réduites.
  4. PI sur le dos pour reproduire et redresser les jambes.
  5. Sp couché sur le dos. Les pieds sont placés à un angle de 90 degrés, puis devraient s'étendre et réduire les orteils.
  6. Sp à l'arrière des jambes sont pliées. Le pied droit doit être placé sur le genou gauche et rétracté de la hanche et inversement.
  7. Sp à l'arrière. Faire des mouvements de rotation par jambes égales.
  8. Sp sur le côté. Chaque jambe est levée alternativement, puis reste dans l'état levé pendant dix secondes.
  9. Sp sur le côté. Élever le haut de la jambe et le strontium de rétraction.
  10. PI couché sur le ventre, les bras divorcés sur les côtés, après que vous ayez besoin de relever le torse, sans utiliser ses mains.
  11. PI sur le ventre. Les jambes aux genoux se plient et se plient.
  12. SP debout à quatre pattes, une jambe est décontractée. Vous devez plier et redresser les jambes, puis revenir à la position de départ.

Recommandations pour le renforcement des tendons et des ligaments des articulations du genou

Les genoux sont le point faible de nombreuses personnes, en particulier celles qui sont âgées. Par conséquent, les médecins sont invités à faire des exercices spéciaux qui renforcent les ligaments, mais il est d'abord nécessaire d'effectuer des activités préparatoires.

C'est important! Le complexe de tels exercices ne peut être fait que pendant la rémission, s'il n'y a pas de douleur, donc, quand la maladie est au stade aigu, il est interdit de le faire.

Tout d'abord, il est nécessaire de réchauffer le devant de la cuisse. Pour effectuer la procédure, vous devez vous approvisionner en deux appareils de chauffage, dont un tiers sera rempli d'eau tiède. Après que les appareils de chauffage aient besoin de libérer l'oxygène en excès, puis fixez-les avec un bandage élastique juste au-dessus de l'articulation du genou afin qu'ils recouvrent la surface de la cuisse.

Il ne faut pas plus de vingt minutes pour réchauffer la jambe. Ensuite, vous pouvez aller au simulateur, conçu pour développer les genoux, et sur celui-ci devrait être réglé sur le poids le plus bas.

Le simulateur doit être exécuté de six à huit répétitions, mais si la douleur apparaît, elle ne peut pas être tolérée et les classes doivent donc être arrêtées. Dans ce cas, il est important que l'angle d'élévation ne dépasse pas 45 degrés.

Ensuite, vous pouvez commencer à faire de l’exercice sur le mur suédois. Vous devez étirer la cuisse 8 à 10 fois, puis revenir au simulateur, puis au mur. Ces manipulations doivent être répétées trois fois.

Au bout du genou, vous avez besoin d'un peu de friction avec un glaçon. La thérapie par le froid doit être effectuée dans les dix minutes, en accordant une attention particulière aux zones dans lesquelles la douleur est la plus vive.

Faites attention! Si la douleur est ressentie lors de l'étirement des articulations, il est alors nécessaire de réduire l'angle de flexion de l'articulation du genou. Il est également important que l'articulation de la hanche soit aplatie.

Il convient de noter que les craquements et les craquements dans les articulations du genou ne constituent pas un motif de limitation de la mobilité. Après tout, si vous commencez à prendre trop soin de votre genou, la situation douloureuse ne fera que s'aggraver.

Sans mouvement, il n'y a pas de vie; il aide à restaurer et à normaliser le métabolisme, active l'hémodynamique des muscles et des tissus entourant les articulations. En outre, grâce au mouvement du cartilage hyalin est saturé en oxygène et tous les éléments plastiques nécessaires.

Craquement aux genoux

Le fonctionnement d’une articulation saine du genou ne doit pas être accompagné de sensations et de sons désordonnés. Mais parfois, après certains mouvements, des sons spécifiques se font entendre sous la forme d'un craquement au niveau des genoux, ce qui inquiète la personne et lui fait rechercher les raisons pour lesquelles une articulation en bonne santé grince comme une prothèse.

La physiologie de l'apparition du couinement

Les genoux plus que toute autre articulation sont soumis à un stress important. La pression de toute la masse du corps humain tombe sur les membres inférieurs. Et les genoux doivent en même temps participer à tous les mouvements: mouvements, accroupissements, marche, ce qui rend la charge encore plus forte.

Malgré la structure unique de l'articulation du genou, il s'agit d'un organe plutôt délicat. Et tout mouvement imprudent, fortes charges, erreurs nutritionnelles, pathologies internes du corps provoquent de sérieux changements au niveau de l'articulation, car les premiers signes de pathologies peuvent indiquer que les genoux commencent à craquer.

Le craquement peut être à peine audible et apparaître uniquement lors de certaines actions, par exemple lorsque vous êtes accroupi ou montez un escalier. Mais s'il y a certaines pathologies, le craquement peut être constamment présent, alors qu'il est problématique de faire certains mouvements et, de plus, les genoux font très mal.

Squeak est principalement associé à un manque de lubrification dans l'articulation. Toute violation des articulations et les frottements pathologiques provoquent l’apparition de sons non naturels lorsque le genou commence à craquer comme une prothèse non lubrifiée. La chose la plus intéressante est que seul un genou vivant peut grincer, et s’il contient une véritable prothèse moderne, la présence d’un couin est assez rare.

Craquement physiologique

Cependant, la présence de couinement au genou n'indique pas toujours la présence de pathologies. Parfois, ces sons peuvent être entendus avec des mouvements actifs: monter dans les escaliers, accroupis. Les mouvements passifs avec flexion forcée, étirement du membre ou flexion maximale peuvent également être accompagnés d'un craquement indolore.

Ces sons sont souvent joints en cliquant ou en craquant. De tels sons ne doivent pas alarmer si, en même temps, le genou ne fait pas mal. Ceci est dû à la cavitation, lorsque certains mouvements peuvent être accompagnés de la rupture des bulles d'air accumulées.

En cas de maintien prolongé de l'articulation du genou en position statique, les espaces interchondraux ne reçoivent pas la quantité requise de lubrifiant et, lors de la flexion suivante du genou, un grincement caractéristique se produit, provoqué par le frottement du cartilage. De tels sons ne menacent pas la santé. Un tel couinement peut causer plus de problèmes psychoémotionnels que physiologiques.

Craquement pathologique

  • craquements bruyants;

Parfois, le craquement peut être présent dans le contexte d'une température élevée.

Dans certaines maladies, des craquements peuvent être présents à la suite d'une augmentation de la température, d'une hyperémie locale et d'un œdème de l'articulation du genou.

Pour savoir pourquoi l'articulation craque, il est nécessaire de déterminer les véritables causes de la pathologie sous-jacente.

Et si le craquement physiologique est désagréable psychologiquement, provoquant anxiété ou irritation, le pathologique renvoie à un problème réel qui nécessite une solution compétente.

Causes des genoux qui grincent

Expliquez pourquoi parfois les genoux craquent sans certaines pathologies.

  • collision des ligaments avec des parties du tissu osseux;
  • pression négative causée par le clap sous vide;
  • rupture d'épissures périarticulaires.

Les causes des grincements pathologiques sont très variées et il sera difficile de comprendre par vous-même pourquoi vos genoux vous font mal et craquent.

Instabilité articulaire

La présence de couinement de l'articulation du genou peut indiquer une mobilité accrue. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l'articulation est devenue hypermobile. Les personnes confrontées à une production accrue d'une protéine spéciale - le collagène - sont confrontées au même problème. Il appartient au matériau de construction des éléments articulaires, mais il est plus résistant. Par conséquent, avec cette pathologie, les ligaments deviennent plus étirés, ce qui entraîne une instabilité de l'articulation.

Habituellement, une telle pathologie est accompagnée d'un craquement artificiel lors de la flexion d'un membre ou de son accroupissement. Dans de tels cas, ils disent la présence de ligaments faibles. Les patients ayant des ligaments faibles doivent faire certains exercices pour les renforcer.

Des problèmes d'appareil ligamentaire peuvent survenir à la suite d'une blessure. Après des blessures aux ligaments, aux ménisques, aux tendons, les éléments articulaires ne sont pas en mesure de récupérer complètement. Par conséquent, assez souvent après les blessures, on observe une instabilité de l'articulation.

Lorsque des violations du mouvement de la rotule se produisent pendant la chondromalacie ou le syndrome de patelofermalnom, il se produit un frottement du calice sur le fémur. Par conséquent, après certains mouvements lors de la flexion des jambes ou des mouvements accroupis, des craquements se font entendre.

Arthrose

Squeak fait référence au symptôme caractéristique de l'ostéoarthrose. Cette pathologie est associée à l'usure des surfaces articulaires. En plus des sons atypiques dans l'arthrose, les genoux font très mal, surtout après une période d'inactivité. Par conséquent, les patients souffrant d'arthrose doivent faire, en particulier le matin, certains mouvements pour se disperser.

En outre, avec des problèmes d'arthrose avec des capacités motrices. Dans les cas avancés, après la destruction complète ou partielle du tissu cartilagineux, les patients subissent un blocage de l'articulation, ce qui nécessite le remplacement complet de l'articulation du genou par une prothèse.

Habituellement, un genou prothétique est installé à l'aide d'endoprothèse. Cependant, il convient de garder à l'esprit qu'une telle opération est une manipulation assez compliquée et coûteuse. Il doit y avoir de très bonnes raisons d'effectuer des endoprothèses. De plus, les prothèses ou implants posés lors des endoprothèses ne prennent pas toujours racine et nécessitent une période de rééducation assez longue après la chirurgie.

Avec une opération de remplacement d'endoprothèse réussie, la prothèse permet à l'articulation de retrouver sa mobilité. Cependant, les problèmes de craquement après la chirurgie ne sont pas toujours résolus, en particulier si seule une partie de l'articulation du genou est remplacée par une prothèse.

Autres problèmes articulaires

Chez les bébés, les articulations grincent assez souvent, ce qui s'explique par les muscles et les ligaments non complètement formés. Mais chez les personnes âgées, le craquement pathologique est associé à des changements liés à l'âge, qui ne peuvent parfois être résolus qu'en remplaçant l'articulation par une prothèse.

Dans tous les cas, le grincement signale une augmentation des charges suffisamment supérieure à la capacité du joint.

Le craquement qui se produit lors de la flexion peut être un précurseur des processus inflammatoires dans l'articulation. L'émergence d'un couinement lorsque vous êtes accroupi et après le redressement des membres indique une augmentation des charges associée à l'obésité, à la montée d'objets lourds ou à un mode de vie sédentaire.

Le craquement pendant ou après l'extension se produit souvent lorsqu'il y a des sédiments dans les articulations de sels. Une pathologie similaire se produit sur fond d'erreurs nutritionnelles ou de certaines maladies.

Vidéo

Vidéo - Pourquoi les articulations craquent. À quoi cela peut conduire.

Que faire quand on craque?

Avant de prendre certaines mesures pour éliminer le couinement, il est nécessaire de connaître l’origine de la pathologie et d’agir en fonction du diagnostic établi. Seulement après un examen complet, vous pouvez commencer les manipulations thérapeutiques.

Si la présence de couinement est associée au mode de vie, vous devez essayer d’éliminer les facteurs néfastes qui provoquent une anomalie.

Lors de craquements, associés à un effort physique accru, il est nécessaire de les réduire de manière significative.

si la cause du grincement est l'augmentation des charges, les bains seront un bon moyen de les éliminer

Parfois, les patients doivent même changer de travail ou refuser de pratiquer certains sports.

Dans de telles situations, vous pouvez faire des bains chauds, visiter des saunas ou un bain. Les traitements thermaux soulagent les genoux fatigués.

Les craquements résultant d'une blessure sont traités de manière conservatrice ou chirurgicale. Donc, pour les blessures et les dommages aux ligaments, un repos fonctionnel est requis. Après rupture des ligaments et lésion du ménisque, il est souvent nécessaire de procéder à une correction chirurgicale effectuée par des méthodes peu invasives.

Si le squeak est déclenché par des processus dégénératifs ou inflammatoires, un traitement médicamenteux est tout d'abord nécessaire,

  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • médicaments hormonaux;
  • médicaments avec calcium;
  • complexes de vitamines;
  • chondroprotecteurs.

En cas de déformation importante du genou, une opération de remplacement d'endoprothèse est réalisée avec remplacement de l'articulation par un membre artificiel.

  1. Exercices de gymnastique thérapeutique qui, sans surcharger les articulations, renforcent le tissu musculaire et nourrissent les éléments du cartilage en améliorant le flux sanguin. Recommandé pour les problèmes avec les genoux pour s'engager dans la piscine. Tout exercice dans l'eau n'alourdit pas les articulations, mais aide à renforcer les muscles.
  2. Massage avec des onguents de guérison. Lorsque vous craquez, vous pouvez appliquer des onguents contenant le poison des abeilles, des serpents, ainsi que des produits à base de plantes. Bien aide le massage au miel, qui est effectué le soir.
  3. Physiothérapie sous forme d'électrophorèse, de thérapie au laser ou à la vague, de thérapie magnétique. Ces procédures contribuent à la restauration des processus métaboliques et à la régénération des tissus.

Pas à la dernière place dans la lutte contre le craquement est la nourriture. En cas de pathologies articulaires avec présence de couinement, il est nécessaire d'abandonner les plats épicés et salés. Le régime est saturé de légumes, de céréales et de protéines faibles en gras.

Dans tous les cas, n'oubliez pas les méthodes de prévention consistant en une alimentation équilibrée, le respect du sommeil et du repos, la redistribution des charges et la réalisation d'un ensemble minimal d'exercices visant à rétablir la santé des articulations.

Que faire si vos genoux craquent

Vos genoux craquent, mais vous ne devinez pas les raisons d'une telle maladie et vous ne savez pas quoi faire pour l'éliminer? Essayons ensemble de comprendre pourquoi cela se produit.

Qu'est-ce qu'une articulation du genou?

Le genou est la jonction du fémur, du tibia et de la rotule. D'après le cours de l'anatomie, nous savons qu'une telle articulation s'appelle une articulation du genou. Il s’agit d’une articulation complexe en rotation de bloc formée par les condyles latéraux et médiaux. Les os de l'articulation du genou sont recouverts de cartilage hyalin et une capsule est fixée le long du bord des surfaces articulaires (gaine du tissu conjonctif formant un espace hermétiquement clos). Il s’agit de la cavité articulaire, qui isole l’articulation osseuse de l’environnement et empêche l’air d’y pénétrer.

À la surface interne de la cavité articulaire, du fluide synovial est constamment produit, ce qui alimente le cartilage hyalin. Selon les experts, c’est en elle que réside le problème des articulations craquantes et grinçantes.

Les principales causes de couinement dans l'articulation du genou

Un craquement aux genoux est une plainte assez commune avec laquelle les gens se tournent vers un orthopédiste. Cependant, avant qu'un spécialiste puisse donner certaines recommandations ou prescrire un traitement, il doit trouver la raison de cette affection. Donc:

L'articulation du genou est une structure anatomique très complexe. Il se déplace le long de la trajectoire d'une virgule complexe et, au cours de son déplacement, des microcavités remplies d'azote peuvent se former spontanément. La formation d'une telle bulle de gaz se produit avec un son caractéristique de craquement ou de craquement. Selon les experts, cette condition est une variante de la norme, et donc dans ce cas, si les articulations et les craquements, elle ne nécessite aucun traitement.

Le cartilage articulaire au cours de la vie peut subir un remodelage fonctionnel. Il subit en permanence un processus dynamique d'effacement et de renouvellement du tissu cartilagineux. À un moment de la vie, chacun de nous commence à produire un peu moins de liquide synovial, ou ses propriétés physicochimiques changent et, par conséquent, un craquement ou un craquement est observé dans l'articulation du genou.

Cependant, le genou peut craquer en raison des caractéristiques mécaniques de l'articulation articulaire. En règle générale, les sons étrangers apparaissent chez les jeunes en raison de sa mobilité accrue. En pratique orthopédique, cette condition s'appelle l'hypermobilité. Le matériau de construction principal de l'articulation est le collagène. C'est une protéine, qui dans ce cas est plus extensible que d'habitude. En conséquence, il y a un craquement ou des craquements perfides. L'hypermobilité articulaire se développe souvent sur le fond des varices, ce qui nécessite un traitement obligatoire.

Les blessures sont une autre cause de crissement et de craquement aux genoux. La blessure la plus courante dans ce cas est l'étirement de l'articulation du genou.

Chondromalacie et syndrome fémoro-patellaire. Ce sont des conditions pathologiques résultant de la perturbation du mouvement normal de la rotule. Dans le même temps, le calice ne bouge pas au milieu, mais frotte contre la partie externe ou interne du fémur, ce qui provoque un craquement caractéristique.

L'arthrose est la cause la plus dangereuse de crissement, de grincement et de cliquetis dans l'articulation articulaire. Il s'agit d'une pathologie dégénérative dystrophique assez commune, résultant de l'épuisement (usure) du tissu cartilagineux. Dans ce cas, les surfaces articulaires ne peuvent plus, comme auparavant, glisser librement les unes sur les autres.

>>> Vous pouvez prendre rendez-vous avec le médecin dès maintenant sur cette page, ou en appelant le +7 (499) 519-32-22, l'appel est gratuit. Nous allons certainement vous aider!

Que faire ou la prévention du couinement dans les genoux

[sam id = "4" codes = "true"]

Nous avons donc compris pourquoi les articulations du genou craquaient. Et maintenant, nous allons essayer de déterminer ce qu’il faut faire pour ne pas avoir de problèmes de genoux dans l’avenir et comment traiter la pathologie existante.

  1. Tout d’abord, évitez les mouvements très brusques et approchez plutôt prudemment les charges physiques.
  2. Le surpoids est un fléau des articulations du genou. Par conséquent, en laissant tomber ces kilos superflus, vous pouvez protéger vos genoux du développement de processus pathologiques.
  3. Effectuer un traitement adéquat de tous les processus inflammatoires se développant dans cette zone.
  4. Avec une mobilité limitée de l'articulation articulaire résultant d'une lésion ou de processus dégénératifs dans les tissus articulaires, une assistance médicale peut également être nécessaire.
  5. Complètement manger, marcher et fournir aux articulations avec un repos adéquat.
  6. Dans le cas où la cause du coude du genou est une gonarthrose (arthrose du genou), on ne peut pas se passer de l'aide d'un spécialiste. Après un examen diagnostique approfondi, le médecin sera en mesure de choisir un traitement. Si vous vous inquiétez de la douleur, des anti-inflammatoires non stéroïdiens seront prescrits à tout moment, et une physiothérapie peut également être recommandée.

Les chondroprotecteurs ont également fait leurs preuves. Ce sont des médicaments qui favorisent la régénération du cartilage articulaire. Toutefois, j’aimerais attirer votre attention sur le fait qu’ils ne sont nommés que dans les tout premiers stades de l’arthrose et que, si la maladie est négligée, les chondroprotecteurs ne sont plus efficaces.

Les endoprothèses sont un traitement chirurgical assez compliqué, qui consiste à remplacer une articulation du genou par une articulation artificielle (endoprothèse).

Une série d'exercices pour soulager l'étouffement de l'articulation du genou

  1. Tenez-vous debout avec un pied sur la colline et l'autre pour vous balancer sur le côté et à l'arrière.
  2. Mouvement circulaire de l'articulation de la hanche.
  3. Position de départ (ci-après I.P.): couché sur le dos, jambes pliées aux genoux. Élevage et mélange des genoux.
  4. IP: Supin. Redressement et élevage des jambes droites.
  5. I.P. au dos. Placez les jambes à angle droit, puis écartez et reliez les orteils.
  6. IP: Supin, les jambes pliées aux genoux. Le talon d'une jambe est placé sur le genou de l'autre, puis la cuisse est enlevée.
  7. Allongé sur le dos, faites des mouvements circulaires avec une jambe droite.
  8. Allongé sur le côté, soulevez alternativement chaque jambe et maintenez-le dans cette position pendant 5 à 10 secondes.
  9. IP: couché sur le côté. Levée maximale de la jambe sur le côté.
  10. Position de départ: couché sur le ventre, les bras - sur les côtés du corps. Élever le corps sans les mains.
  11. IP: couché sur le ventre. Nous faisons la flexion et l'extension des jambes aux genoux.
  12. IP: debout à quatre pattes, la jambe redressée. Flexion et extension du membre, retour à la position de départ.

Programme spécial pour le renforcement des tendons et des ligaments de l'articulation du genou

Si vos genoux sont votre point faible, les experts recommandent d'effectuer une série d'exercices après un entraînement préliminaire, ce qui vous permet de renforcer ce domaine. Cependant, de tels exercices ne sont autorisés que pendant la période de rémission, en l'absence de douleur, alors que dans la phase aiguë, ils ne peuvent pas être effectués.

Tout d’abord, réchauffez le devant de la cuisse. Cela nécessitera deux appareils de chauffage, un troisième rempli d'eau chaude. Nous laissons l'air s'échapper et fixons les deux réchauffeurs au-dessus du genou à l'aide d'un bandage élastique, fermant complètement la cuisse avec eux. Il faut réchauffer le membre pendant 20 minutes. Nous passons ensuite à un simulateur spécial pour développer les genoux, en y fixant le poids minimum. Vous devez faire 6 à 8 répétitions, mais en aucun cas, vous ne devez tolérer la douleur, et dès le premier signe de sa présence, arrêtez immédiatement les cours. L'angle d'élévation de la jambe ne doit pas dépasser 45 degrés.

Ensuite, nous allons au mur et 8-10 fois (sans douleur!) Nous étirons la cuisse. Ensuite, exercez-vous de nouveau sur le simulateur et étirez-vous à nouveau Donc, nous répétons 3-4 fois. Enfin, le genou doit être frotté doucement avec un mouvement caressant, en utilisant de la neige ou des glaçons. Cette procédure doit être effectuée pendant 10 minutes, en s'attardant sur les zones douloureuses, jusqu'à un fort refroidissement de la peau.

En cas de douleur ressentie pendant l'étirement, l'angle de flexion du genou doit être réduit. Dans ce cas, l'articulation de la hanche doit être complètement étendue.

Il faut comprendre que le craquement et le craquement dans les articulations ne sont pas une raison pour limiter leur mobilité. Si vous commencez à protéger excessivement votre articulation du genou, cela ne fera qu'aggraver la situation. Souviens toi! Le mouvement est la vie. C'est grâce au mouvement que les processus métaboliques sont restaurés et que l'apport sanguin aux tissus et aux muscles entourant l'articulation du genou et apportant du cartilage hyalin en oxygène et toute la matière plastique nécessaire s'améliore.

>>> Vous pouvez prendre rendez-vous avec le médecin dès maintenant sur cette page, ou en appelant le +7 (499) 519-32-22, l'appel est gratuit. Nous allons certainement vous aider!

Vidéo utile

Vidéo du programme «Live saine», dans laquelle Malysheva et ses camarades expliquent en détail les causes de la contraction des genoux. Étant donné que les causes de grincement et de craquement sont similaires, cette vidéo vous aidera à résoudre votre problème.

Crunch in the joints - causes et traitement

Crunch dans les articulations

Vous avez probablement remarqué comment, lors du mouvement, les articulations subissent un resserrement spécifique? Pourquoi les articulations se fissurent-elles? Que nous dit ce signal? Que faut-il faire dans ce cas? En fin de compte, croque les articulations ou non, dépend de l'état de nos tissus cartilagineux. Si le tissu cartilagineux est en bon état, nous n'entendrons pas le craquement dans les articulations.

Des articulations saines bougent doucement et en silence, nous ne les sentons même pas. Si le cartilage est brisé, nous entendons un craquement caractéristique. Tant que le resserrement ne cause pas de douleur, personne n'y fait même attention. Cependant, il est nécessaire de faire quelque chose, car avec le temps, la glaçure, qui est recouverte d'os, peut être effacée, la douleur ne peut donc pas être évitée.

Causes de crunch dans les articulations

La destruction du tissu cartilagineux peut être causée par une caractéristique anatomique de la structure de l'articulation, le vieillissement du corps, une mauvaise alimentation. Les maladies des articulations peuvent se manifester non seulement chez les personnes jeunes ou âgées, en raison de facteurs héréditaires, de troubles métaboliques, de problèmes endocriniens, de surcharge pondérale. Je tiens à vous avertir que vous ne devez pas forcer les articulations, car cela est nocif pour la beauté et la santé de vos mains. Si le resserrement cause la douleur et l'inflammation devrait consulter un docteur.

En cas de maladie articulaire, l'exercice est bénéfique. Ils stimulent la circulation sanguine, améliorent la lubrification et la nutrition du cartilage. Exercices visant à améliorer la circulation sanguine dans les articulations: natation, cyclisme et roller. Il est également important que pour chaque articulation vous choisissiez votre propre ensemble d'exercices, ce qui devrait exclure une pression intense sur l'articulation. Pour le genou, par exemple, la natation, le vélo est utile. Mais accroupir, monter et descendre les escaliers pour l'articulation du genou est semé d'embûches pour la destruction du cartilage.

Maladies articulaires

Les maladies articulaires telles que l'arthrite, les rhumatismes, l'arthrose et la goutte nécessitent une attention particulière et une nutrition appropriée. Par exemple, lorsque la goutte est une protéine interdite. Fruits de mer, viande de jeunes animaux, riche en purines, et si vous combinez également de l'alcool - c'est le poison le plus dur pour les articulations malsaines. Par conséquent, il est très important de consulter un spécialiste, d’en identifier la cause et de commencer le traitement en temps voulu, ce qui inclut un régime alimentaire individuel, des pilules, même s’il s’agit d’un complément alimentaire, ainsi que des mesures de rééducation.

Nourriture pour les articulations

Remplacez les plats frits par des mijotés, fumés, cuits au four et mangez des plats cuits au bain-marie. Salades de légumes utiles à remplir avec de l'huile végétale naturelle. L'aspic est bénéfique pour ceux qui consomment des produits carnés. C'est celui-ci qui est savoureux et utile, car il contient le cartilage détruit nécessaire aux articulations.

Cependant, vous ne devriez pas vous laisser emporter par les frissons et les bouillons de viandes grasses, vous pouvez prendre du poids et surcharger le foie. La viande blanche (veau, poulet, dinde) et le poisson (saumon, thon, sardines ou comme alternative à l'huile de poisson) sont préférables. Incluez des produits à base de céréales complètes, des légumes frais, des fruits, des fruits secs et des noix et du miel dans votre alimentation.

Mangez des aliments riches en calcium et en phosphore. La coquille d'oeuf reconstitue parfaitement le corps avec du calcium. Mais l'alcool et le café ne nuisent qu'à nos articulations. Il a été prouvé qu'une réduction de poids d'à peine 5 kg réduit de moitié le risque d'ostéoporose. Buvez au moins 6 à 8 verres d'eau pure par jour. Il est utile de boire du bouillon de pomme pendant une longue période.

Recettes folkloriques pour les articulations

Les joints peuvent être nettoyés et mis en ordre. Et la joie du mouvement reviendra, peu importe l'âge. Le persil nettoie donc très bien les articulations: hachez un verre de racines, versez 0,5 l. lait chaud, insister dans une nuit thermos. Le matin, versez le contenu du thermos dans une assiette, mélangez, refroidissez et mangez en trois doses: le matin, l'après-midi et avant de vous coucher. La durée du traitement est de 10-12 jours. Le gingembre est l'agent anti-inflammatoire de l'arthrite.

Prévention des maladies articulaires

Pour que les articulations ne me fassent pas plus mal, marchez, faites du vélo, nagez. Nutrition rationnelle, exercice modéré - la meilleure prévention des maladies des articulations. Il est très important que les articulations portent des chaussures en cuir de haute qualité avec des talons bas. Prenez soin de vos articulations tant qu'elles sont en bonne santé.

Questions et réponses sur "Crunch of the joints"

Question: Bon après-midi! Fille de 17 ans. En décembre 2016, elle a assommé 1 articulation métacarpophalangienne de la main droite. Ils ont mis juste une ecchymose, la main était très enflée, après deux semaines de plâtrage, l'œdème ne s'est pas estompé et la douleur a persisté, et le doigt a craqué. Ils ne peuvent pas faire de diagnostic, plus enclin qu'il s'agisse d'arthrite réactive. Je ne peux rien faire, quelle que soit la tension - ça fait mal. Avant cela, le genou était perturbé, ils ont mis la maladie de Schlätter. Peut-être ce que vous conseillez?

Question: Bonjour docteur! J'ai 24 ans. À 14 ans, on m'a diagnostiqué une arthrite réactionnelle. Je ne suis plus allée chez le médecin avec ce diagnostic, parce que je ne pouvais plus rien faire, mais toute ma vie, mes articulations se sont fissurées, en particulier le genou. Qu'est-ce que cela signifie et cela peut-il s'aggraver avec l'âge? Mes jambes réagissent aux changements de temps! Et comme alors que tout est normal. Comment pouvez-vous garder votre corps?

Question: Bon après-midi. Mari Paul 25 ans. À partir de 16 ans environ, toutes les articulations ont commencé à craquer: le poignet, le pouce, le genou, la cheville et quelques années plus tard, le resserrement a touché toutes les articulations, y compris le maxillaire, l'épaule, la colonne vertébrale, etc. Les articulations ne sont pas hypermobiles. Alors que le problème se limitait à un ressenti claquant, les médecins ont recommandé de ne pas y prêter attention. Cependant, ces dernières années, le resserrement a commencé à causer de la douleur, avec un travail prolongé de l'articulation - douleur sourde, sourde. Un stress intense sur le genou droit provoque généralement une douleur aiguë. Il n'y a aucun changement dans la peau autour des articulations. Les images des changements prononcés dans les articulations ne sont pas encore montrées. Analyse sanguine biochimique, protéine C-réactive, facteur rhumatoïde (RF), anti-CCP, phosphore inorganique, ionisation par le calcium, magnésium, acide urique, anticorps Ig G et Ig M anti-Chlamydia trachomatis - tout est normal. Calcium - 2,69 mm / l. Néanmoins, je ne peux plus courir complètement. Les experts ne savent pas où chercher. Peel chondroprotectors, cours d'antibiotiques, antigelmintnyh - pas de résultats. S'il vous plaît dites-moi dans quelles directions vous avez besoin d'une enquête dans de telles situations?

Question: Bonjour. Ma fille a 6 ans et 1 an, c'est-à-dire que depuis qu'elle a 5 ans, ses articulations sont toutes craquelées sur la jambe droite, les craquements et le sacrum du côté droit, il n'y a pas de douleur. Ils n'ont pas fait d'échographie des articulations, il n'y a pas de bons tests sanguins. Le chirurgien orthopédique a déclaré que la dysplasie articulaire. Parfois, la vérité se plaint de douleurs à l'aine, mais très rarement. Engagé dans la danse, hauteur 1m 28cm, poids 22 kg. Avez-vous eu des patients avec ce problème? Aucun traitement n'a été prescrit, on leur a dit de venir, mais déjà un an, et tout se gâte. Conseillez-nous comment être s'il vous plaît!

Question: J'ai 23 ans. À 15 ans, les articulations du pied ont commencé à craquer, il n'y avait pas de douleur. Or, le resserrement des articulations du pied ne s'accompagne pas de sensations agréables, et parfois pas d'une douleur forte et passagère. Les articulations se contractent constamment avec des mouvements circulaires du pied et souvent lors de la marche. Craquements et craquements constants aux articulations douloureuses des genoux lors de la marche, du retournement et du lever du fauteuil. Parfois, il «embraye» le dos juste en dessous des omoplates. Le matin, il peut être «pincé» dans la région du cœur. Je ne veux pas boire de pilules, car ils vont charger le foie, avec lequel je n'ai pas de problèmes importants (brûlures d'estomac de rôti, etc.). J'ai percé et bu un traitement médicamenteux, je me suis limité à tout ce qui causait des brûlures d'estomac, et maintenant je me sens bien. Puis-je utiliser une pommade anti-inflammatoire pour les articulations? Ou existe-t-il un régime alimentaire pour restaurer les articulations ou les aliments (légumes, gingembre, riz, persil, noix, miel, coquille d'œuf?) Serait-il utile de charger périodiquement les articulations à l'aide de bandages de contention (bandeaux horizontaux, barres parallèles, course à pied, squats, natation?) ). Je bois au maximum une fois tous les 1,5 ou 2 mois (deux verres de bière), je fume pendant 7 à 8 ans, mais pas beaucoup (un paquet de cigarettes pendant une semaine et demie), je compte cesser de fumer. Quel conseil pour restaurer les articulations?

Question: Bonjour! J'ai 28 ans, mes articulations ne me font jamais mal. Dernière fois tourmenté par un fort craquement dans les articulations. Et si les genoux craquaient avant, maintenant toutes les articulations du corps craquent. Dites-moi à quel point c'est grave et s'il faut contacter un médecin.

Question: Un enfant a 8 mois. Lorsque les jambes sont pliées aux genoux, un craquement terrible se fait entendre. Le bébé pleure, ça le gêne clairement. Même dans un rêve. Que faire

Question: Dernièrement, j'ai commencé à remarquer que les articulations de mon bras se contractaient. Je suis allé chez le médecin, mais elle a dit que le resserrement n'était pas terrible en soi. Et le traitement ne doit être effectué que si la douleur commence à apparaître. Je ne ressens pas de douleur, mais la nuit, mes mains sont souvent engourdies. Ces deux symptômes peuvent-ils être interconnectés?