Que faire si les articulations des doigts vous font mal: causes et traitement

Les doigts humains sont le principal outil de travail avec lequel toutes les tâches physiques sont effectuées. Si les jambes sont conçues pour bouger, les orteils sont utilisés pour exécuter toutes les fonctions, y compris les opérations les plus fines, dont la mise en œuvre serait presque impossible sans elles. En cours de fonctionnement, plus l'outil est utilisé, plus il échoue rapidement s'il n'y a pas de soins appropriés.

Beaucoup d'entre nous se plaignent souvent que parfois, après une journée de travail, les articulations des doigts leur font très mal, voire que leurs doigts sont complètement engourdis pendant le sommeil, mais que peu de personnes y prêtent l'attention voulue, en vain. Si les symptômes et les causes ne sont pas identifiés à temps et si le traitement approprié n’est pas appliqué, la maladie négligée peut avoir des conséquences plus graves.

Dans cet article, nous examinerons en détail pourquoi les articulations des doigts sont douloureuses, appelons-en les causes courantes et les méthodes topiques de traitement des douleurs articulaires.

Causes de douleur dans les articulations des doigts

Alors pourquoi la douleur dans les articulations des doigts et comment traiter ce problème? Les rhumatologues subdivisent toutes les douleurs articulaires en 2 grandes catégories: mécaniques et inflammatoires.

  1. La douleur inflammatoire se caractérise par des manifestations de raideur prolongée le matin pouvant persister une heure ou plus. Les douleurs sont réduites lors des mouvements. En outre, lors de douleurs inflammatoires, les patients remarquent d’autres symptômes: rougeur des articulations, gonflement, diminution du volume des mouvements effectués et violation de la flexibilité.
  2. La douleur mécanique peut être accompagnée de signes d'inflammation locale. Mais ces derniers, en règle générale, sont insignifiants et doux. Souvent, les patients ne les remarquent même pas.

Examinons plus en détail pourquoi les articulations des doigts font mal et quelles maladies peuvent provoquer ce symptôme.

  1. La polyarthrite rhumatoïde. Maladie systémique inflammatoire auto-immune auto-immune, qui affecte principalement les petites articulations du corps, mais l'implication de grandes articulations et d'organes internes dans le processus pathologique est possible. Pour la douleur associée à la polyarthrite rhumatoïde, 5 à 7% des cas sont donnés. Les articulations métacarpophalangiennes de l'index et du majeur sont enflammées. Les articulations gonflent, rougissent, la peau au-dessus d’eux devient chaude au toucher. Les articulations font très mal, une personne ne peut même pas serrer la main dans un poing. La défaite est souvent symétrique des deux mains. Un trait caractéristique est le fait que les articulations enflammées font mal le matin ou dans la seconde moitié de la nuit, ceci s'accompagne d'une raideur aux mains. En soirée, la douleur passe.
  2. Arthrite psoriasique. Manifesté à la surface de l'enveloppe extérieure - la peau. La douleur dans les articulations des doigts se produit dans la phalange distale. Elle se manifeste par un œdème jusqu'au degré d'acquisition de doigts en forme de saucisses, de couleur rouge avec une légère cyanose. Les symptômes du psoriasis se caractérisent par la difficulté d'étendre les mains et les pouces.
  3. Arthrite infectieuse. Les symptômes systémiques pendant le développement de cette maladie peuvent être totalement absents. Le développement de la maladie se caractérise par l'apparition de douleurs aiguës pouvant durer de plusieurs heures à plusieurs jours. L'articulation touchée est chaude au toucher. Dans certains cas, de la fièvre peut être observée ainsi que des frissons.
  4. La goutte est une maladie assez commune qui touche principalement les personnes de plus de 50 ans. La cause de la goutte est une violation du métabolisme de l’acide urique - ce dernier est mal excrété par le corps et se dépose dans les articulations et le cartilage, ce qui perturbe leur fonctionnement normal. Un symptôme caractéristique de la goutte est une sensation de brûlure intense.
  5. L'arthrose est une déformation non inflammatoire des articulations, caractérisée par leur épaississement et leur limitation de la mobilité. Cette maladie est étroitement liée au fond œstrogénique et est donc caractéristique des femmes plus âgées. Parmi les causes d'arthrose, on distingue: les prédispositions héréditaires, les désordres métaboliques de l'organisme, les charges professionnelles et autres. Le symptôme principal de la maladie, à l'exception de la douleur aux articulations de la main, est la formation de nodules sous-cutanés et d'œdèmes. Ils contribuent à la déformation caractéristique des doigts: un épaississement au milieu et une vue générale du fuseau.
  6. Ligamentite sténosante. La pathologie s'apparente à deux maladies à la fois: l'arthrite et l'arthrose. Établir la vraie cause ne peut que des rayons X. La clinique de la maladie est assez typique. Ça fait mal de plier et de déplier le pinceau. Parfois, il peut coincer une paume serrée. Lorsque vous redressez des clics bien entendus.
  7. Si la douleur dans l'articulation du pouce est concernée, la risarthrose peut être la cause la plus probable. Son apparence est associée à une surcharge importante de l'articulation, à une infection, à une intoxication et à un traumatisme. Déjà au cours de l'examen, le diagnostic ne fait aucun doute: un point de douleur spécifique, une douleur accrue avec une charge caractéristique - tourner la clé, ouvrir les capots, faire pivoter les poignées de porte. Au stade initial de la maladie, le pouce sur le bras ne fait mal qu'après l'effort. À mesure que la maladie se développe, la douleur apparaît même au repos. Progressivement, l'articulation se déforme, les actions actives deviennent impossibles.
  8. Le rhumatisme est connu pour ses douleurs aiguës soudaines très désagréables. Il a apporté cette netteté de manifestations aux articulations des doigts, accompagnant également tout le processus de rougeur, gonflement et violation de la liberté de mouvement. Ajoutez à cela une éventuelle éruption cutanée et de la fièvre, et une image complète de la maladie sera dressée, qui ne peut être traitée qu'avec l'aide d'un médecin.
  9. Le syndrome dit de tunnel, diagnostiqué le plus souvent chez les jeunes, peut entraîner des sensations douloureuses dans l'articulation de l'index. Il apparaît avec un long travail à l'ordinateur. Pratiquement tous les spécialistes dont l'activité est liée tôt ou tard à une activité similaire peuvent présenter des symptômes similaires.

Facteurs de risque

Facteurs affectant le développement de diverses maladies des articulations des doigts:

  • changements hormonaux;
  • pathologie du système immunitaire;
  • divers facteurs héréditaires;
  • infections (souvent chroniques);
  • troubles métaboliques;
  • exposition à divers facteurs nocifs, tels que: présence fréquente de mains dans l'eau froide (pendant une longue période), etc.
  • les microtraumatismes résultant d'un traumatisme aux mains (le plus souvent chez des athlètes ou sur un esclave nécessitant un effort physique particulier).

Seul un traumatologue ou un rhumatologue sera en mesure de déterminer si un patient a une maladie spécifique qui provoque une douleur dans les articulations des doigts.

Douleur lors de la flexion et de l'inclinaison des doigts

La douleur pendant la flexion peut indiquer la présence des maladies suivantes:

  • pincement des nerfs vertébraux;
  • ligamentite sténotique;
  • arthrose des articulations;
  • syndrome de tunnel;
  • l'arthrose;
  • tendovaginite.

Les symptômes

Les signes de maladies graves des articulations des doigts sont les symptômes suivants:

  1. L'apparition de formations nodulaires dans les articulations;
  2. Grincement des doigts;
  3. Douleur avec la pression;
  4. Douleurs aiguës perçant;
  5. Changement de couleur de la peau (rougeur);
  6. Difficulté de motricité fine;
  7. Augmenter le t ° C du corps;
  8. Transformation des articulations;
  9. Sceaux au pli du doigt;
  10. Compression difficile du doigt;
  11. Le développement de l'inflammation et des formations tumorales autour des articulations;
  12. Douleurs ressemblant à des vagues (l'inconfort est pire la nuit et disparaît presque le jour).

Connaître les causes des douleurs articulaires aidera à trouver un traitement curatif et à prendre des mesures préventives.

Diagnostics

Avant de savoir comment traiter la douleur dans les articulations des doigts, vous devez poser un diagnostic correct. Par conséquent, pour les personnes qui ressentent des douleurs articulaires et un inconfort sévère lors de la flexion des membres supérieurs, le diagnostic suivant est recommandé:

  • biochimie sanguine;
  • radiographie;
  • tomographie par ordinateur
  • prise de sang (général), urine;
  • imagerie par résonance magnétique
  • vérifier le sang pour détecter la présence de facteur rhumatoïde, de purines et d'anticorps anti-streptocoques.

La survenue d'une gêne lors de la flexion des doigts ne doit pas être négligée. Ignorer un problème peut avoir de graves conséquences. Il y a souvent une perte de mouvements actifs. Et par la suite, ce problème apparemment sans importance, comme l’impossibilité de plier un doigt, peut conduire à un handicap.

Que faire s'il y a une douleur dans les articulations des doigts?

Consulter un chirurgien vaut si:

  • Les douleurs articulaires graves ne disparaissent pas, même après l'utilisation d'analgésiques;
  • Les douleurs articulaires sont accompagnées d'une augmentation de la température corporelle globale ou d'autres symptômes pathologiques (conjonctivite, éruption cutanée, etc.);
  • La douleur dans les articulations est apparue après une blessure et s'accompagne d'un gonflement important, ainsi que de déformations du contour de l'articulation.
  • La douleur dans les articulations des doigts ne disparaît pas au cours de la semaine.

Traitement

En cas de douleur dans les articulations des doigts, le traitement doit avant tout viser à éliminer la maladie sous-jacente. Si le processus inflammatoire provoque des douleurs articulaires, des antibiotiques, des hormones et des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits.

En cas de lésion dystrophique, il est d'abord nécessaire de restaurer le cartilage articulaire endommagé à l'aide de chondroprotecteurs et de mesures auxiliaires: massage, thérapie manuelle, physiothérapie.

Traitement de la toxicomanie

Dans les processus inflammatoires, on prescrit au patient des antalgiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens (indométhacine, ibuprofène, piroxicam, voltaren et bien d’autres).

Pour les douleurs sévères, on utilise des corticostéroïdes hormonaux, qui peuvent être injectés dans la cavité articulaire. Dans l'arthrose, les chondroprotecteurs sont nommés par des parcours longs, qui nourrissent le cartilage et contribuent à la suspension de sa destruction.

Physiothérapie

La douleur dans les articulations des doigts indique un dysfonctionnement ou une sorte de dysfonctionnement. Tout d’abord, vous devez vous éloigner de toute activité physique.

Les méthodes de physiothérapie sont importantes et efficaces dans la lutte contre les agents pathogènes des articulations des doigts. Ces méthodes comprennent: l'électrophorèse avec novocaïne (exposition au courant), les thérapies résonnantes et le sommeil électrolytique.

Au cours de la rémission, un effet thérapeutique sur les doigts est obtenu par une séance de massage, une peinture sur la boue, une thérapie manuelle et des exercices thérapeutiques. Il est également recommandé de visiter les sources de sulfure d’hydrogène, de radon et de boue dans des conditions de sanatorium. Le traitement dans le sanatorium est effectué sans exacerbation d'une maladie arthritique et n'est prescrit qu'après un examen approfondi par un spécialiste.

Régime alimentaire

Produits qui aident avec les douleurs articulaires:

  1. Poisson et autres fruits de mer. Le calcium, le fer et le phosphore qu'ils contiennent contribuent à la normalisation du métabolisme des minéraux.
  2. Huile de lin ou huile de poisson. Les acides gras oméga-3 contenus dans ces produits améliorent l'état des vaisseaux sanguins et aident à restaurer le métabolisme des graisses;
  3. Le vinaigre de cidre contribue à l'alcalinisation du sang et à l'élimination des sels.

De plus, ajoutez à votre alimentation:

  • salade
  • radis;
  • les jaunes d'œufs;
  • groseille
  • les noix;
  • jus de fruits et de grenade;
  • les figues;
  • chou-fleur;
  • l'huile d'olive;
  • le gingembre;
  • fromages naturels à faible teneur en matières grasses.

Vous devez limiter ou exclure complètement: les produits laitiers à haute teneur en matières grasses, les sucreries, les pâtisseries, les plats épicés ou salés, la mayonnaise, les viandes fumées, le thé et le café forts, ainsi que les produits contenant de l'acide d'oseille (épinard, oseille, rhubarbe).

Remèdes populaires

À la maison, vous pouvez essayer des remèdes populaires qui peuvent compléter le traitement principal et soulager la douleur aux articulations des doigts.

  1. Les feuilles de laurier et les aiguilles de genévrier sont écrasées puis ajoutées au beurre. Les mains quotidiennes doivent être massées avec la pommade obtenue.
  2. La compresse de craie broyée et de produit laitier fermenté (kéfir, ryazhenka) doit être appliquée pendant la nuit. De même, on peut utiliser du gruau bouilli.
  3. À l'intérieur, vous pouvez prendre la sève de bouleau. C'est une source de nombreuses vitamines, de nutriments, qui ont un effet positif non seulement sur les articulations, mais également sur tout le corps.
  4. Une cuillère à soupe d'huile d'olive mélangée à quelques gouttes de jus d'ail frais doit être bue le matin avant le premier repas. De cette façon, il est possible de soulager l'inflammation lors de l'exacerbation de la douleur dans les articulations des mains.

N'oubliez pas les autres méthodes de traitement non médicamenteuses: physiothérapie, thérapie de boue, massage, thérapie à la paraffine et échographie.

Exercice

Ils aident à maintenir le système musculo-squelettique en bon état, sont assez simples et ne nécessitent pas beaucoup de temps. Quelques minutes par jour peuvent vous donner un âge avancé sans maladie.

Rappelez-vous: la réponse à la question de savoir pourquoi les articulations des doigts ou des orteils font mal et quoi faire à ce sujet devrait vous inquiéter d’abord. Faites confiance au médecin, mais gardez également la situation sous contrôle. Comment traiter les articulations, de quelle manière - à vous de décider.

Pourquoi ton pouce te fait-il mal?

Trouver la raison pour laquelle le pouce sur le bras fait mal n'est pas toujours une tâche facile. Le syndrome de la douleur en soi ne représente pas une maladie.

La nature de la pathologie est étudiée pour rechercher des signes cliniques, de laboratoire et instrumentaux supplémentaires. Bien que dans certaines situations, il suffit de collecter l’histoire. Le traitement de la douleur, qui altère considérablement la vie quotidienne du patient, dépendra du facteur étiologique. De plus, dans certaines situations, quelques mesures thérapeutiques minimales suffisent et un traitement complexe et parfois sérieux est nécessaire.

Blessure traumatique

Les blessures sont la cause la plus fréquente de douleur aux phalanges gauche ou droite du pouce.

Étant donné que la brosse est constamment utilisée par l'homme dans la vie de tous les jours, les dommages causés au doigt, principale motricité fine, constitueront un gros problème.

Le plus souvent, les patients souffrent de blessures domestiques, parmi lesquelles les plus courantes sont:

  • des coupes;
  • des brûlures;
  • les engelures;
  • les rayures;
  • dommages à la plaque à clous;
  • des ecchymoses;
  • les entorses;
  • les subluxations;
  • des fractures.

Presque toujours, lorsque la douleur des pouces sur les mains de nature traumatique sera observée: gonflement, rougeur, hémorragies sous la forme d'hématomes et ouvertes lorsque la peau est endommagée. En outre, si les règles antiseptiques ne sont pas suivies, une infection avec le développement d'une inflammation est possible.

Panaritium

Panaritium est une maladie purulente inflammatoire des tissus mous du doigt. Dans la plupart des cas, il se développe dans les phalanges extrêmes où se produisent constamment des microtraumatismes sous la forme de rayures, de coupures mineures, d'injections, etc. L'infection est causée par la flore bactérienne de caractères staphylococciques, streptococciques ou mixtes. Au cours du développement de la maladie, le pouce affecte: la peau, la graisse sous-cutanée, les articulations, les tendons. Selon la forme du processus inflammatoire (séreux ou purulent), la gravité de la maladie sera déterminée. Le tableau clinique de la maladie comprend les signes d'inflammation courants: fièvre légère, faiblesse, perte d'appétit et symptômes locaux.

Les patients se plaignent de douleurs dans le doigt touché, de rougeurs, d'enflures et d'une altération des mouvements de l'articulation.

La pathologie est toujours précédée de dommages mécaniques mineurs. La douleur dans le pouce avec panaritium a un caractère saccadé et pulsé. Le traitement de la maladie doit être rapide et le plus souvent chirurgical. En l'absence d'un traitement adéquat, la pathologie évoluera en abcès, accompagné d'une douleur intense, puis en phlegmon. À chaque transformation de l'inflammation, la blessure résultant d'une intervention chirurgicale devient plus grave et la probabilité de se débarrasser rapidement du problème et de l'absence de conséquences diminue.

Paronychia

La maladie est une forme de crime, mais la plaque à ongles et la zone autour sont affectées. Les causes les plus courantes d'inflammation au doigt:

  • lésions légères ou modérées permanentes de la plaque à ongles, de la cuticule ou des tissus environnants;
  • exposition chronique des ongles à des produits chimiques;
  • température élevée constante;
  • certains risques professionnels;
  • Infection à Candida (chez les patients affaiblis et immunodéficients).

Le tableau clinique de la maladie est le même que chez le criminel habituel.

Le rouleau périungual est affecté, où un grand nombre de récepteurs sont situés.

Cela explique pourquoi le pouce fait mal. De plus, la douleur irradie dans toute la brosse. Un gonflement prononcé du doigt se développe également et, malgré la petite surface de la lésion, capture presque tout le doigt. Le traitement dépendra du stade de développement du processus pathologique. Avant le début de la suppuration, ils sont limités à un traitement conservateur, mais dans les cas avancés, il est nécessaire de pratiquer une opération plutôt traumatisante au cours de laquelle l'ongle est sérieusement endommagé.

Processus inflammatoires dans les articulations

Une douleur dans la région du pouce peut être associée à des problèmes d'appareil articulaire. Le processus inflammatoire dans l'articulation a de nombreuses raisons, et chaque maladie a ses propres caractéristiques. Cependant, le tableau clinique global est à peu près le même. Les symptômes suivants sont notés:

  • doigts douloureux (peuvent être temporaires ou permanents et avoir un caractère différent);
  • gonflement des articulations (peut dépendre de l'heure de la journée);
  • déformation (pas toujours);
  • symétrie (son absence est moins souvent notée, ce qui est un élément diagnostique important);
  • restriction des mouvements actifs et passifs.

Certaines pathologies sont du type inflammation aiguë, par exemple le rhumatisme articulaire aigu. Souvent marqué évolution chronique de la maladie, dans laquelle il y a parfois des exacerbations.

Les pathologies les plus courantes affectant les gros doigts et les autres doigts de la main sont les maladies systémiques du tissu conjonctif, telles que le rhumatisme et la polyarthrite rhumatoïde.

De plus, les symptômes ci-dessus sont caractéristiques de la forme articulaire du psoriasis, qui est considérée comme la variante la plus grave de l'évolution de la maladie. Les pouces nuisent également aux anomalies congénitales de la structure des phalanges, caractéristiques de certaines maladies génétiques.

La goutte

La goutte est une maladie génétiquement déterminée dont les processus métaboliques sont altérés. En raison d'un déficit enzymatique, une accumulation d'acide urique se produit dans le corps, qui a un tropisme pour les articulations. Les sels de cette substance se déposent dans la poche articulaire et perturbent l'activité physique du doigt. Périodiquement, une crise de goutte est observée dans la zone touchée, caractérisée par des douleurs intenses (intolérables) dans l'articulation du gros orteil plus souvent que par les orteils, mais cela peut parfois être dû aux mains. Provoquer une pathologie peut être une consommation excessive de viande rouge, d'alcool, de produits fumés. La maladie est incurable, donc si à la base le pouce est très douloureux, vous devez être immédiatement examiné à l'hôpital pour commencer le traitement et minimiser les exacerbations de la maladie.

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée

Maux de pouce sur le bras dans l'articulation: comment traiter les causes de la douleur au doigt

Le pouce sur la main est séparé des autres et joue un grand rôle dans l'exécution de nombreuses fonctions, telles que la saisie et la tenue d'objets. Sur le plan anatomique, il se distingue de ses voisins par la présence de deux phalanges au lieu de trois, mais cela n’affecte pas son importance dans le travail de la main. La charge principale repose sur ce doigt, il y a donc de nombreux cas de blessures et de pathologies de son articulation, inflammatoires et non inflammatoires, ce qui peut entraîner le fait que le pouce sur le bras fait mal lorsqu'il est plié ou au repos.

Causes et traitement des pathologies du pouce

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» Pour en savoir plus.

Certains facteurs causatifs sont:

  • maladies dégénératives dystrophiques de l'appareil articulaire;
  • polyarthrite infectieuse et allergique;
  • maladie du sac articulaire;
  • arthrose avec croissance d'ostéophytes;
  • la maladie de de Kerven, en conséquence de la charge professionnelle;
  • la goutte;
  • les blessures;
  • maladies héréditaires et auto-immunes.

Blessures

La douleur apparaît immédiatement après le traumatisme, en raison d'une entorse ou d'une rupture des ligaments, de dislocations, de fissures et d'os brisés. Il est assez simple de diagnostiquer une blessure - lors d’un examen externe, on note la position non naturelle de l’articulation et la saillie de l’os, un œdème, un hématome, et parfois une hyperémie. La radiographie montre les fractures et les sites de fracture dans l'image. Les blessures peuvent être la cause de complications - une infection de l'articulation et du sac articulaire, qui conduit à l'arthrite et à la bursite, avec un schéma caractéristique d'inflammation - douleur, hyperémie grave, gonflement et accumulation d'exsudat hémorragique ou purulent. L'état général peut en souffrir.

Le traitement d’une blessure typique consiste généralement à immobiliser un doigt ou toute la main à l’aide d’une orthèse pendant un certain temps, en fonction de la gravité et de la nature de la blessure. La douleur dans les maladies traumatiques est éliminée en prenant des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens. En cas d'infection, un traitement antibiotique peut être prescrit.

Syndrome de tunnel

Syndrome de tunnel, ou syndrome du canal carpien. Presque dans un très grand nombre de cas, ce diagnostic est posé à des patients qui travaillent depuis longtemps devant un ordinateur ou qui utilisent constamment un smartphone. Avec le pouce levé, le travail de routine est effectué pendant une longue période, ce qui perturbe la circulation sanguine dans la main et le trophisme des troncs nerveux, conduisant finalement à une inflammation aseptique et à une douleur dans l'articulation. Un symptôme caractéristique de cette maladie est une perte de sensation au niveau de l'index, du majeur et de l'annulaire.

Cette pathologie est traitée en refusant de travailler sur le clavier, pendant la durée du traitement et en prenant des analgésiques, des anti-inflammatoires, et la physiothérapie a également un effet bénéfique.

Syndrome de Raynaud

Selon les manifestations cliniques, la maladie est similaire au syndrome du canal carpien, mais les pathologies ont une étiologie et un développement différents. Le syndrome de Raynaud est également causé par une ischémie de la fibre nerveuse dans la main, mais pour des raisons différentes. Le plus souvent, cette pathologie est accompagnée de collagénoses - maladies auto-immunes avec lésions du tissu conjonctif: polyarthrite rhumatoïde, rhumatisme, lupus érythémateux systémique, dermatomyosite.

Le syndrome de Raynaud se développe en plusieurs étapes:

  • Angiospastique - avec l'exposition au froid, le tabagisme et le stress, un engourdissement de la peau sur les doigts apparaît, il devient pâle et froid. L'élimination du facteur provocateur ramène la peau à son état antérieur.
  • Angioparalitique - attaques plus fréquentes de perte de sensibilité et de blanchiment des doigts, quel que soit l'impact du facteur causatif. Les attaques durent plus d'une heure. Après leur cessation, la peau devient bleuâtre, des changements cyanosés se développent avec le temps et se traduisent par une rougeur et un léger gonflement de la zone ischémique.
  • Atropoparalytique - changements dystrophiques dans la peau de la main. La peau du pinceau est lâche, pâle et ridée, avec de petites bulles au contenu sanglant ou transparent. Lors de la dissection traumatisante ou spontanée, les bulles laissent de petits ulcères à guérison lente. Dans les cas graves, la profondeur de la lésion peut toucher non seulement la peau, mais également les tissus sous-jacents, jusqu'aux articulations et les os.

Même les problèmes "négligés" avec les articulations peuvent être guéries à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Le syndrome affecte généralement le pouce, l'index et le milieu, alors qu'il y a une douleur vive et fréquente lors de la flexion, aggravée par le fait de lever les mains.

Le syndrome de Raynaud est traité après l'élimination des facteurs provoquants. Pendant la période des attaques, les mains sont trempées dans de l'eau tiède, malaxées intensément, frottées avec un chiffon. Le cours de thérapie comprend la nomination de moyens stimulant la circulation sanguine - Plavix, Actovegin, Vasoprostane, Tiklid, ainsi que des médicaments vasoconstricteurs - Corinfar et Vérapamil. En plus des médicaments, la kinésithérapie est prescrite; on peut montrer une intervention chirurgicale aux stades avancés de la maladie, qui consiste généralement en une sympathectomie - une intervention chirurgicale sur le tronc nerveux pour soulager la tension des vaisseaux sanguins.

Polyarthrose et risarthrose

La polyarthrose est une lésion multiple de nature dégénérative, touchant les articulations de la main entière. Une variante de la maladie est la risarthrose - déformation et douleur à l'articulation du pouce. Cliniquement, la pathologie se manifeste par une douleur dans les articulations et dans la région périarticulaire, une déformation des articulations, qui affecte l’apparence de la main. Les causes de polyarthrose et de risarthrose sont notamment les lésions infectieuses, les maladies auto-immunes, les blessures et le stress prolongé des articulations lors du travail uniforme.

La thérapie est la nomination des AINS, le plus souvent il s’agit de diclofénac et ses analogues, ces médicaments éliminent l’inflammation et soulagent les douleurs articulaires; Des injections d'hydrocortisone et d'autres hormones sont injectées et les injections sont effectuées directement dans la cavité articulaire pour une plus grande efficacité. Les patients ont également besoin de chondroprotecteurs, par exemple Struktum, Hondrolon, ainsi que de la physiothérapie et des massages. Il est recommandé de porter du ruban adhésif ou de mettre une orthèse sur les doigts.

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde des doigts est une maladie auto-immune. La douleur dans les articulations des doigts peut être de forte intensité. Une douleur persistante à long terme indique des modifications caractéristiques de la polyarthrite rhumatoïde. Outre les symptômes douloureux, la maladie se manifeste par un œdème et une hyperémie de la région articulaire et par une déformation par subluxation.

Les principes de traitement de la polyarthrite rhumatoïde sont similaires à ceux de la polyarthrose: traitement par AINS, hormonothérapie, physiothérapie, restauration du cartilage et du tissu osseux.

Arthrite goutteuse

Dommages aux articulations dus au dépôt de sels d'acide urique en raison d'une altération du métabolisme de la purine. La maladie commence généralement par une inflammation des orteils, et souvent les doigts sont impliqués dans le processus. La maladie se caractérise par des attaques de douleur très forte, coupante et insupportable dans l'articulation, un gonflement et une hyperémie de la région articulaire, ainsi que par la formation, au fur et à mesure du développement de la pathologie, de nodules de tophi - typiques de l'arthrite goutteuse dans les tissus périarticulaires.

Le traitement de la goutte est une série de médicaments qui rétablissent les processus métaboliques avec l’aide de sels de l’acide urique, tels que l’allopurinol et ses analogues, qui permettent également de soulager la douleur et de restaurer la fonction articulaire - anti-inflammatoires et chondroprotecteurs. Une orthèse peut être assignée au pouce.

Pour le traitement et la prévention des maladies des articulations et de la colonne vertébrale, nos lecteurs utilisent la méthode de traitement rapide et non chirurgicale recommandée par les rhumatologues réputés de Russie, qui ont décidé de s’opposer au chahut pharmaceutique et ont présenté un médicament qui TRAITAIT VRAIMENT! Nous nous sommes familiarisés avec cette technique et avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite

Les phénomènes de douleur dans le pouce peuvent indiquer un assez grand nombre de maladies; ceci doit être pris en compte avant de commencer tout effet thérapeutique afin d'éviter des complications. Avec des crises douloureuses fréquentes, un dysfonctionnement de l'articulation du pouce, des diagnostics professionnels et un traitement approprié sont nécessaires pour restaurer la mobilité du doigt et la capacité d'effectuer les mêmes fonctions.

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et des douleurs systématiques...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Voulez-vous recevoir le même traitement, demandez-nous comment?

Quelles sont les raisons et que faire si l'articulation du pouce sur le bras fait mal?

Les mains jouent un rôle important dans la vie de chaque personne. Le fonctionnement complet n'est possible que lorsque les doigts sont en bonne santé. À la situation où l'articulation du pouce sur le bras fait mal au début, ne faites pas attention. Seuls les changements initiaux permettent d'ignorer l'état et aggravent encore la situation. C'est le pouce qui remplit les fonctions de base de préhension, de maintien, et donc soumis à des charges fréquentes. Souffrez de maladies plus souvent du sexe féminin.

Causes communes

Lorsque les circonstances peuvent apparaître, la douleur dans le pouce comprend:

  • l'hérédité;
  • blessures, ecchymoses;
  • mode de vie
  • l'âge;

Si la famille a une grand-mère, un grand-père, une mère, un père souffrant de pathologies dégénératives, il pourrait y avoir à l'avenir des problèmes pour la génération future. Les habitudes néfastes: le tabagisme, l'alcool, la consommation excessive de sel entraînent une diminution du système immunitaire et, par conséquent, une douleur des mains gauche et droite. Les personnes de plus de 50 ans sont plus susceptibles de souffrir d'arthrite ou d'autres changements dégénératifs.

Traumatisme

Les blessures, ecchymoses à la phalange sont une autre source d'inconfort. Avec un coup puissant, les pincements autour des tissus articulaires sont écrasés, le sang ne coule pas dans le volume adéquat. L'oreiller peut même gonfler. Si le doigt sur le bras fait mal lors de la flexion, cela signifie que le tissu articulaire pourrait être endommagé et que le malaise ne serait qu'une réaction des terminaisons nerveuses. Symptômes: gonflement dans la zone meurtrie, zone bleue, fièvre.

  • changements dégénératifs;
  • polyarthrite infectieuse-allergique;
  • bursite;
  • risarthrose ou arthrose;
  • tenosynovit de Kerven;
  • la goutte;
  • Le syndrome de Raynaud;
  • le rhumatisme psoriasique;

Examinez chaque maladie plus en détail, ainsi que les causes de la douleur, des causes et du traitement.

Changements dégénératifs

La dégénérescence des tissus entraîne la destruction de l'os lui-même. L'arthrite est la cause la plus fréquente de dystrophie. Cela affecte à la fois les jeunes et les personnes âgées. L'excès de poids, l'hypothermie, la tuberculose, l'hépatite, la gonorrhée, le lupus érythémateux, des blessures, le tabagisme peuvent le provoquer. Les signaux sont une déformation osseuse, un gonflement, un engourdissement dans la polyarthrite rhumatoïde, une raideur, surtout le matin. En outre, le grincement caractéristique lors de la conduite. Selon l’emplacement, la phalange de la main gauche ou de la main droite peut être douloureuse. La forme aiguë est accompagnée de température, gonflement de la main entière.

Polyarthrite infectieuse-allergique

Il ne coule pas dans un doigt, mais dans plusieurs. D'où le préfixe poly. Ce type provoque une forte inflammation près des tissus articulaires, le fluide accumulé dans ceux-ci contribue à l'hyperémie, à l'épanchement. Staphylococcus, Streptococcus sont la prémisse, pour le système immunitaire, ils sont le plus grand allergène. Qu'est-ce qui cause l'infection? Amygdalite, amygdalite, sinusite, pharyngite récemment transférée. Cependant, tous ne développent pas ce type de polyarthrite. Plus souvent chez les patients allergiques à ces agents pathogènes, faible immunité, perturbations hormonales, prédisposition génétique. L'arthralgie est indiquée par des démangeaisons, un gonflement, une rougeur, de la fièvre.
Nature de la douleur
Modéré, se produit et passe sans traitement. Puis construit à nouveau.
Diagnostic et traitement
La maladie est ruse car même sans traitement approprié, elle peut passer sans laisser de trace. Une polyarthrite totale ne fonctionnera pas et est susceptible de rechuter. Un arthrologue, un rhumatologue, dirige des analyses de sang pour détecter le sang, l'urine, les rayons X, les ultrasons, un réservoir pour semer des tissus biologiques, une analyse de la gonorrhée, la dysenterie, la brucellose et l'élimination du contenu synovial. Des antibiotiques du groupe de la pénicilline, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, de l'aspirine, du brufène et de l'ibuprofène sont prescrits. Antihistaminique Suprastin, diphenhydramine. De plus, le régime thérapeutique exclut la gamme des produits allergéniques. Le régime ne devrait pas inclure chocolat, crème glacée, légumes et fruits de couleur rouge, aliments gras. Diathermie montrée, ultraviolets, plateaux avec de la paraffine, thérapie par l'exercice. La durée du traitement est longue, de 2 mois à six mois.

Bursite

Si votre pouce vous fait mal au bras après une blessure, une hypothermie, des infections, des troubles hormonaux, cela peut indiquer une bursite. Grand doigt gonfle, si vous appuyez en place, alors il y a des sensations douloureuses. Le pinceau lui-même acquiert une couleur légèrement différente, devient rouge ou bleuâtre. Il y a un point chaud, les mouvements sont limités. Si la bursite a été causée par une blessure, méfiez-vous du développement d'une bursite purulente. Il se caractérise par des maux de tête, des nausées, un malaise général, des maux des membres.
Nature de la douleur
Fort, surtout si vous appuyez sur le gonflement existant au niveau des articulations de l’articulation.
Diagnostic et traitement
Un chirurgien, un orthopédiste, examine un patient, puis l’envoie pour une radiographie, une tomodensitométrie, une IRM et une ponction de la masse articulaire. Le traitement est utilisé à l’aide de NPVSP Ibuprofen, Indomethacin, Brufen. Crème locale Voltaren. La maladie purulente est arrêtée par les antibiotiques. Magnétothérapie, bains de paraffine, échauffement, UHF, électrophorèse, exercices complexes, gymnastique accélèrent la récupération. Les méthodes traditionnelles recommandent de traiter la douleur dans l'articulation du pouce avec un pansement avec une infusion d'herbes médicinales ayant des propriétés anti-inflammatoires. Ceux-ci incluent Melissa, le millepertuis.

Rhizarthrose ou arthrose

La rhizarthrose est une évolution chronique de l'arthrose. Les symptômes sont similaires à ceux de l'arthrite. Les deux contribuent aux changements dégénératifs du cartilage. Les causes suivantes: blessures, mauvaise alimentation, obésité, dysplasie congénitale des articulations, insuffisance métabolique. Le manque de traitement conduit à la croissance des ostéophytes, ils interfèrent avec la pleine mobilité de la phalange. Les symptômes de la risarthrose, la chaleur de la région, les rougeurs, l'articulation peut gonfler, un resserrement distinctif lorsqu'il est plié.

Nature de la douleur
La manifestation initiale n'est pas marquée par de fortes douleurs, la phase chronique est vive, des sensations aiguës avec un relâchement périodique.
Diagnostic et traitement
Un atrologue, examiné par un rhumatologue, donne au patient les indications pour une radiographie, une IRM, une tomographie par ordinateur, une analyse biochimique et clinique du sang. En excluant les autres affections, les médicaments non stéroïdiens sont prescrits à Meloxicam, Ortofen, Diclofenac, Ketanov, Nimesulid. Pour restaurer le niveau du contenu synovial, le matériel cartilagineux a été nommé chondroprotecteurs Hondroksid, Glucosamine. Aimant, électrophorèse, bains à la paraffine, bains à l'ozocérite. Régime équilibré obligatoire contenant de nombreuses protéines, magnésium, potassium. Un léger massage par percussion améliore la circulation dans les membres. Avec la risarthrose, la balnéothérapie et un traitement avec de l'argile et des sangsues sont également recommandés. Dans la dernière étape, l'arthrodèse, l'arthroscopie, les endoprothèses sont nécessaires.

Tenosynovit de Kerven

En médecine, on parle de tendovaginite sténotique. Apparaît à la suite de la compression des tendons du muscle abducent et de l'extenseur du premier membre. Seuls le pouce et les muscles longs sont touchés. Causes d'ecchymoses, rhumatismes, infections de la région synoviale vaginale de la main, facteurs héréditaires.

La goutte

La goutte s'appelle dépôt de cristaux d'urine dans les articulations osseuses à droite et à gauche. Cependant, parfois, la pathologie est localisée sur un seul membre. Le groupe à risque comprend les hommes et les femmes après 40 ans. Les régimes héréditaires et malsains, les mauvaises habitudes, les kilos en trop, le diabète sont considérés comme des provocateurs de la goutte. Les différences dans les affections sont une élévation de la température du foyer, des rougeurs, un œdème et des nœuds sous-cutanés - tophi. Ces derniers sont constitués d’urates ou de sels d’acides uriques. Joints visuellement visibles.
Nature de la douleur
Les crises convulsives élevées et brûlantes augmentent pendant les exacerbations.

Syndrome de Raynaud

Nature de la maladie vasopathique. La vasoconstriction affecte les membres inférieurs et supérieurs. La maladie est rare, environ 3-5%, les femmes souffrent davantage. Les facteurs conduisant au syndrome de Raynaud sont le système endocrinien, la pathologie professionnelle, la pathologie sanguine, la vascularite, le lupus érythémateux, les troubles nerveux, l’athérosclérose. Ne peut pas être confondu avec les pinceaux de couleur. Le bout des doigts devient blanc ou bleuâtre. La première phase est caractérisée par des crises une fois par an et un engourdissement dans la zone touchée.

Arthrite psoriasique

Le rhumatisme psoriasique est souvent une condition préalable à la douleur dans les articulations. Le psoriasis est l’une des raisons de cette arthralgie. Maladie de la peau, envie de partir, stress, peurs, surmenage émotionnel. Par conséquent, le psoriasis est souvent appelé une maladie psychosomatique. Servir comme coupable peut blessures, médicaments utilisés pour l'hypertension, l'alcool, le tabagisme, l'étiologie virale. Signes classiques d'arthrite psorique de la tumeur, zone rougie, fièvre, douleur, selon la lésion de la main droite ou gauche, raideur matinale, desquamation de la peau, déformation des plaques de l'ongle, démangeaisons.
Nature de la douleur
De légère à aiguë, augmente la nuit.
Diagnostic et traitement
Lorsque vous vous référez à un thérapeute, vous devez consulter le profil étroit de la profession médicale d’un chirurgien orthopédiste, un dermatologue. Un examen du facteur rhumatoïde sera nécessaire pour exclure l'étiologie rhumatoïde, les rayons X et les analyses de sang. Le soulagement consiste à prendre du naproxène, du méloxicam et de l'ibuprofène non stéroïdiens. Gels contre les réactions cutanées, réduction des plaques squameuses, desquamation, régénération de l'épiderme. Les glucocorticoïdes, comme la prednisolone, minimisent les arthralgies graves. Médicaments réduisant l'activité de production d'immunité Cyclosporine, Métatrexate, Azathioprine, Sulfasalazine. L’impossibilité d’utiliser des immunosuppresseurs traditionnels entraîne l’accueil d’un nouveau développement, l’Otezy-inhibiteur de phosphodistérase. Résultat favorable fournit la photothérapie, chrysothérapie, conseil psychologique. Peut-être que le psychologue jugera nécessaire d’utiliser des antidépresseurs, psychotropes.

Causes situationnelles

On constate souvent un inconfort dans une situation donnée, par exemple en cas de flexion ou de déformation. Lorsque la douleur en flexion se produit en raison de l'arthrose, de l'ostéomyélite, d'un effort physique excessif. Si en même temps le coussinet du pouce sur le bras fait mal en appuyant, un ecchymose, un coup porté à l'os, le pincement des tissus mous est possible. Un schéma typique de malaise dans la courbure et l'extension de la phalange est une ligamentite sténotique. C'est une lésion près du tissu articulaire.

Quand vaut-il la peine de voir un médecin?

Si vous êtes tombé, examinez d'abord le pinceau. Vous ne bougez pas la phalange, vous ressentez une douleur aiguë, une hyperémie, une hémorragie?

Ces signaux indiquent une fracture, une fissure.

Premiers secours

Les sensations d'impact sont éliminées avec une compresse froide. Ibuprofène, Analgin, Naiz. La forme légère nécessite du repos, une réduction de charge. À la maison, des bandages avec Dimexidum seront d'une grande aide. La solution est mélangée dans les proportions souhaitées avec de l'eau. Humidifier une serviette de table, imposer sur le territoire.

Dans toute maison, il y a du raifort. Pour aider à minimiser les arthralgies, attaque de gruau de racine de raifort. Son finement frotté sur une râpe, appliqué à l'âtre. Si elle commence à cuire de manière insupportable, brûlez, remplacez les racines par des feuilles fraîches de la plante.

Se réchauffer avec des pommes de terre bouillies. Cuire le légume avec la pelure, hacher, mettre sur le site. Couvrir d'une pellicule de plastique. Habituellement, le matin, cela devient beaucoup plus facile.

Un excellent résultat a l'huile de sapin. Il est doucement frotté dans la zone de sel marin préchauffée. Le soulagement vient après 1 procédure. Pour corriger l'effet, vous ne devez pas vous limiter à une session, il vous en faudra au moins trois de plus.

Par la suite, les affections sont éliminées par des bains d’extrait d’aiguilles, de camomille, d’herbes médicinales apaisantes et de psoriasis. Frotter avec du miel, de l'alcool, de la glycérine et de l'iode. Tout est mélangé, il faut frotter chaque jour. Les herboristes conseillent de frotter les membres endoloris avec de l'huile d'olive chélandine. Le mélange est préparé comme suit. La propolis est versé avec de l'huile, mis dans un endroit sombre pendant 14 jours. Appliquer tous les jours.

En conclusion de l'article, je veux dire si le pouce de la main gauche est douloureux et enflé ou ne tire pas sur une visite chez le médecin. Seul un médecin est en mesure de répondre à la question de savoir comment traiter de tels phénomènes. Choisissez une thérapie compétente et efficace.

Posez-nous une question dans les commentaires ci-dessousPosez une question >>

Douleur dans l'articulation du pouce

Le pouce sur la main a deux phalanges, ce qui le distingue du reste. Il remplit les fonctions les plus importantes dont une personne a besoin dans la vie quotidienne. Par exemple, avec l'aide du pouce, il est possible de tenir et de transporter divers objets et d'effectuer des activités de travail. Le bon fonctionnement des articulations dans le corps humain est contrôlé par le système nerveux central. L'articulation du pouce sur le bras ne fait pas exception. En raison d'efforts physiques ou de dommages considérables, il peut arriver que l'articulation perde sa force d'origine et s'affaiblisse.

Si votre articulation du pouce fait mal, alors cet article vous sera utile à lire. Il s'agira de déterminer quels facteurs provoquent l'apparition de la douleur, quels symptômes doivent être pris en compte et, plus important encore, comment surmonter les douleurs intra-articulaires et rendre la mobilité du bras sans restrictions.

Caractéristiques de la structure du pouce

Du point de vue de l'anatomie, deux phalanges se distinguent dans le pouce: distal et proximal.

Pour le mouvement du doigt sur le côté et sa connexion avec l'os métacarpien, l'articulation carpienne-métacarpienne est responsable, caractérisée par une forme spécifique ressemblant à une selle.

  • la flexion;
  • décharge;
  • menant;
  • le pouce opposé au reste.

En règle générale, l'articulation du pouce fait mal à cause de sa grande mobilité et de la charge qui lui est imposée quotidiennement.

Causes des maladies des articulations du pouce

La douleur et la gêne ressenties pendant le mouvement peuvent indiquer que vous avez une maladie grave.

Si vous avez mal aux articulations de la cuisse, cela signifie que vous devez être inquiet, dans tous les cas, ne pas laisser la maladie suivre son cours et ne pas se soigner lui-même.

Il est important de noter que les maladies des articulations se présentent sous deux formes: chronique et aiguë.

Si vous sentez pendant longtemps que l'articulation du pouce vous fait mal, les conditions préalables suivantes peuvent être remplies:

  • La polyarthrite infectieuse est une maladie des articulations caractérisée par la défaite de petites articulations et par le processus de dégénérescence du tissu articulaire.
  • l'inflammation de l'articulation du pouce signifie que vous pouvez avoir une maladie auto-immune appelée polyarthrite rhumatoïde;
  • en cas de troubles métaboliques dans le corps, la goutte se développe;
  • La risiarthrose, qui survient le plus souvent chez les personnes âgées, se caractérise par une destruction progressive du cartilage;
  • après une ecchymose ou un coup puissant, l'articulation du pouce fait mal, ainsi que le gonflement et le gonflement;
  • prédisposition génétique;
  • mauvaises habitudes et mode de vie inapproprié;
  • changements liés à l'âge dans la structure de l'articulation;
  • inflammation de la bursite liquidienne intra-articulaire.

Chaque maladie nécessite un traitement compétent et qualifié sous la supervision de spécialistes. Par conséquent, nous vous conseillons de consulter immédiatement un médecin pour traiter l'inflammation de l'articulation du pouce et les autres symptômes associés à la maladie.

Manifestations cliniques de maladies des articulations du pouce

Considérons quelques maladies majeures dans lesquelles les articulations du pouce font mal:

  1. Le syndrome de Raynaud est peut-être la cause la plus courante de douleur dans les pouces. Cette maladie se caractérise par une perte de sensibilité d'un ou de plusieurs doigts des deux mains. Et lorsque vous essayez de bouger un membre engourdi, vous pouvez ressentir une douleur intense. Les causes du syndrome sont la grossesse, l'utilisation de contraceptifs hormonaux, des situations stressantes et la polyarthrite rhumatoïde.
  2. Syndrome du canal carpien. Une autre maladie insidieuse, symptomatique semblable à la précédente. Une surcharge excessive du système musculo-squelettique des membres inférieurs peut provoquer l'apparition de cette maladie. Lorsque cela se produit, la circulation sanguine est perturbée et les terminaisons nerveuses sont comprimées.
  3. La polyarthrite rhumatoïde peut causer une douleur intense et limiter la mobilité articulaire. Les causes de cette maladie peuvent être diverses infections virales, la grippe, des blessures ou un bras cassé. Les principaux signes de la polyarthrite rhumatoïde sont les suivants: douleur dans le pouce, gonflement, modification de la forme de l'articulation et apparition de rougeurs. Le plus dangereux est que cette maladie ne se caractérise pas par certaines limites d’âge et affecte les personnes des deux sexes.
  4. Le rhumatisme psoriasique se développe généralement dans le contexte de la principale maladie dermatologique, le psoriasis. Les symptômes de cette maladie sont l'apparition sur la peau de squames blanches et de douleurs dans les phalanges. Souvent, dans le cas du rhumatisme psoriasique, le médecin prescrit des analgésiques, car la douleur devient insupportable.
  5. En raison de la surcharge des mains sur le lieu de travail, le risque de développer une maladie appelée tenosynovit de Carwin est accru.

Si vous constatez chez vous ou vos proches des symptômes ressemblant aux maladies ci-dessus, c'est une raison pour demander de l'aide à une clinique médicale.

Traitement de l'articulation du pouce

Dans les sections précédentes, nous avons examiné les causes et la description clinique des maladies dans lesquelles l'os du pouce fait mal. Il reste à traiter des principales méthodes d’élimination de ces maladies.

Les maladies mentionnées ci-dessus ont un tableau clinique similaire à bien des égards, vous ne pourrez donc pas déterminer le problème vous-même. Pour commencer, il est nécessaire de passer un examen médical qui vous donnera un diagnostic précis et choisira le traitement approprié.

Pour déterminer la maladie, le patient doit subir une série d'examens médicaux et de tests:

  • test sanguin;
  • analyse d'urine;
  • radiographie;
  • échographie (ultrasons);
  • IRM (dans de rares cas).

Dans certaines situations, lorsque des tissus cartilagineux sont détruits, des chondroprotecteurs et des vitamines sont utilisés pour le traitement.

Le mode de vie devra également être revu et corrigé. En particulier, pour limiter la consommation de boissons alcoolisées, éliminez le tabagisme et évitez de trop manger de votre vie.

Afin de réduire le risque de développer la goutte, des médicaments non stéroïdiens sont utilisés pour réduire le niveau d'acide urique dans le sang.

Le mouvement et une bonne nutrition sont nécessaires pour aider à améliorer le métabolisme et à renforcer l'immunité.

Ainsi, si vos pouces vous font mal, seul un spécialiste expérimenté peut vous conseiller sur la façon de les traiter. Nous ne recommandons pas d'ignorer les symptômes des maladies articulaires, car cela pourrait avoir des conséquences plus graves pour le corps.

Maux de pouce sur la main - quel est le diagnostic? Que faire, à quel médecin aller si votre pouce vous fait mal

La main humaine est un système moteur complexe. Grâce à sa structure, l'homme est capable d'effectuer les manipulations les plus fines, inaccessibles même aux animaux les plus élevés. Mais cette fonctionnalité n’est pas vaine: un représentant de notre espèce est beaucoup plus susceptible de développer des maladies du système musculo-squelettique, de la colonne vertébrale, de l’articulation du coude et des gros doigts.

Si vous oubliez un point important et laissez le processus pathologique suivre son cours, le risque d'invalidité et d'invalidité est élevé.

Que faut-il savoir sur les problèmes possibles avec le pouce?

Maux de pouce sur la main: causes

Il existe un grand nombre de raisons pour lesquelles le pouce sur le bras fait mal. Dans tous les cas, nous parlons de processus pathologiques.

• La cause première et la plus probable est l’arthrite du pouce. Cette maladie insidieuse se caractérise par une lésion symétrique de petites articulations, notamment du pouce. Contrairement à l'arthrose, le processus pathologique de l'arthrite se caractérise par une inflammation de toutes les structures musculo-squelettiques environnantes. Il existe différents types d'arthrite, l'arthrite rhumatoïde et goutteuse étant les plus courantes.

• blessures. Peut aussi causer des douleurs au pouce. Il arrive souvent que l'inflammation des articulations commence beaucoup plus tard, lorsqu'une personne oublie le traumatisme subi.

• Arthrose du pouce. Une pathologie relativement rare, contrairement à l'arthrite, n'affecte que les tissus cartilagineux et un seul doigt. Elle se caractérise par une progression inexorable avec une déformation croissante du tissu articulaire.

• Maladies auto-immunes héréditaires. Les facteurs génétiques ne jouent pas le dernier rôle dans la formation de pathologies du système musculo-squelettique. Il peut s'agir de polyarthrite rhumatoïde, etc.

• Ostéoarthrose. C'est un processus pathologique dégénératif-déformant. L'absence d'inflammation dans les tissus est un trait caractéristique.

• les maladies endocriniennes. À eux seuls, la cause de la douleur dans le pouce n'augmente pas la probabilité de développement de pathologies du système musculo-squelettique.

• syndrome de tunnel. Le véritable fléau des employés de bureau et des musiciens.

• Inflammation des ligaments (ligamentite).

Toutes ces raisons pour lesquelles le pouce sur le bras fait mal, se trouvent isolément, mais peuvent «aller» dans le complexe. Il y a souvent de l'arthrite, compliquée d'arthrose, etc.

Groupes à risque et facteurs négatifs

Certaines personnes sont plus sujettes aux maladies du système musculo-squelettique. Ils sont inclus dans le soi-disant. groupe à risque. De qui parle-t-on?

• employés de bureau. De par la nature de leurs activités, ils sont sédentaires et passent beaucoup de temps devant leur ordinateur. Les mains n’aiment pas ce traitement, alors très vite le syndrome du tunnel se développe à partir du contact constant avec une souris d’ordinateur.

Musiciens. Surtout les lisses. La brosse n'est pas non plus conçue pour le stress prolongé dans une position inconfortable. Les guitaristes, les bassistes développent souvent le même syndrome de tunnel.

• Les personnes abusant de la viande rouge, des noix et de l'alcool. Sous réserve du développement de l'arthrite goutteuse.

• Personnes ayant des parents atteints de rhumatisme, polyarthrite rhumatoïde. Bien sûr, la maladie elle-même ne peut pas être héritée. Cependant, les caractéristiques de l'immunité sont transmises avec les gènes, ce qui signifie que le risque de tomber malade est plus élevé.

• Personnes vivant dans des conditions environnementales défavorables.

• Les personnes engagées dans un travail physique.

Symptômes de douleurs au pouce

Après avoir identifié les raisons pour lesquelles le pouce sur le bras fait mal, vous devez parler des symptômes des maladies les plus fréquentes. Divers complexes de symptômes jouent un rôle important dans le diagnostic différentiel.

L'autodiagnostic ne vaut pas la peine, mais en écoutant le corps, vous pouvez tirer des conclusions et contacter le spécialiste approprié.

• La douleur est le syndrome le plus courant mais aussi le moins spécifique des pathologies des articulations du pouce. Avec l'arthrose, il est caractérisé par la monotonie, la durée. Le patient ressent une gêne tout au long de la journée. L'arthrose est différente de l'arthrite: avec l'arthrite, la nature de la douleur est plus aiguë, elle s'atténue le jour et s'intensifie le soir et la nuit, jusqu'à midi le lendemain.

• raideur. Caractéristique de l'arthrite et de la ligamentite. Dans le premier cas, les patients décrivent cette affection comme un gant étroit limitant les mouvements.

• Symptômes d’une lésion générale du corps, tels qu’hyperthermie, faiblesse. Se produire dans les processus inflammatoires: avec l'arthrite, la ligamentite. Lorsque l'arthrite n'est pas retrouvée.

• Rougeur des articulations. Observé dans l'arthrite rhumatoïde, goutteuse, psoriasique.

• Gonflement des articulations.

• Déformations du pouce. Caractérisé par les derniers stades de l'arthrite et de l'arthrose.

• Sensation de fourmis qui courent sur le bras, engourdissement, etc. Ces symptômes sont caractéristiques du syndrome de tunnel.

En général, les symptômes à première vue ne sont pas spécifiques. Cependant, le médecin peut facilement comprendre ce que sont les mesures de diagnostic.

Diagnostics

Le diagnostic, en particulier différentiel, présente certaines difficultés au niveau des articulations. Il est recommandé aux personnes ayant mal au pouce de consulter un médecin généraliste ou un chirurgien dans une clinique locale dès que possible. Ces médecins agissent comme une sorte de navigateur et aident à déterminer les tactiques d’examen à venir. Divers médecins traitent de problèmes articulaires:

• urologues (pour la goutte).

• Endocrinologues (en collaboration avec un urologue, si la maladie est causée par un trouble métabolique).

Les examens commencent par l'anamnèse: l'entretien oral d'un patient ne fait pas l'objet de ses plaintes. La tâche du patient - tout dit clairement et répond aux questions du médecin.

Après inspection et palpation du pouce, le diagnostic de laboratoire et de diagnostic instrumental s’applique.

Les méthodes instrumentales comprennent:

Les méthodes de diagnostic en laboratoire sont également extrêmement importantes:

• numération globulaire complète.

• Analyse d'urine (nécessaire pour détecter la concentration de sels d'urate, qui cause généralement l'arthrite goutteuse).

En général, ces études suffisent pour un diagnostic précis.

Maux de pouce sur la main: que faire

Les personnes malades ont une question tout à fait logique: «Que faire lorsque le pouce sur le bras fait mal?» La réponse est évidente: vous devez contacter un spécialiste et commencer le traitement. Traitement, généralement conservateur. Ils ont recours à une intervention chirurgicale uniquement dans les cas avancés lorsque l'articulation perd sa fonctionnalité.

Pour le traitement de diverses pathologies affectées par le pouce, les médicaments des groupes suivants sont utilisés:

• Chondroprotecteurs (particulièrement nécessaires pour l'arthrose).

• médicaments Urikozuricheskie (prescrits pour la goutte).

La physiothérapie est indiquée en phase subaiguë et en phase de rémission. Les noms spécifiques de médicaments, ainsi que la physiothérapie, ne sont prescrits que par des médecins.

Que faire si votre pouce vous fait mal et qu'il reste beaucoup de temps avant de consulter votre médecin? Dans ce cas, vous pouvez vous administrer les premiers soins et prendre une fois une pilule analgésique: Novigana, Analgin et d’autres.En aucun cas, il n’est impossible d’abuser de la drogue, cela ternirait le tableau clinique et compliquerait le travail du médecin.

Prévenir la douleur dans le pouce

Les mesures préventives spéciales n'existent pas.

Il suffit d’adhérer au bon sens et à certaines recommandations:

• N'abusez pas de la viande rouge, des aliments gras et de l'alcool. Ceci est une voie directe vers une augmentation de la concentration sanguine de sels d'urate et de la goutte (dépôt de sels d'urate dans la cavité articulaire).

• Ne pas trop refroidir. L'hypothermie peut conduire à l'arthrite.

• Il est impossible de garder la main dans la même position pendant longtemps. Ceci est lourd avec le développement du syndrome de tunnel.

• Tous les six mois ou un an, il est recommandé de se soumettre au prof. inspections, même si rien ne dérange.

La douleur dans le pouce peut être causée par diverses raisons. Comprendre indépendamment ce qui est pratiquement impossible. Par conséquent, dès que le corps commence à signaler des problèmes, vous devez immédiatement consulter un médecin.