Fracture de la cheville et son traitement

La fracture de la cheville (cheville) est une violation de l'intégrité des os qui font partie de l'articulation. Les traumatismes sont assez fréquents et représentent 25% de tous les dommages squelettiques. La fracture de la cheville est une blessure complexe. Un traitement inapproprié et le recours tardif à des soins médicaux entraînent une violation de l'activité fonctionnelle de l'articulation, ce qui rend la marche difficile, réduit la capacité de travail et conduit à une invalidité.

Structure de la cheville

La cheville a la forme d'un bloc. Le mouvement dans l'articulation provoque une flexion et une extension, ainsi que de petites déviations latérales du pied. L'articulation comprend les extrémités distales (inférieures) des os tibial et fibulaire du tibia, qui sont attachés au corps du talus. L'épaississement distal du tibia forme le condyle interne (interne) et le péroné - le condyle externe (externe). Les os de la jambe recouvrent le corps du talus des deux côtés, comme une fourchette.

Les condyles sont appelées familièrement chevilles. Ils font saillie sous la peau, non recouverts de muscles, de fascias, de graisse sous-cutanée et donc vulnérables aux dommages. Dans la plupart des cas cliniques, on constate une fracture de la cheville latérale ou médiale, parfois des lésions des deux chevilles avec subluxation du pied. L'articulation est limitée par la capsule articulaire, renforcée extérieurement par les ligaments et les muscles.

Types de fractures

La fracture de la cheville fait référence à un traumatisme intra-articulaire, qui détermine la gravité de la pathologie, la complexité du traitement et la durée de la période de rééducation. Les dommages peuvent être ouverts ou fermés. Les fractures ouvertes s'accompagnent de déplacements de fragments d'os entraînant une rupture de la peau, l'apparition d'un choc douloureux, une infection de la plaie sur le site de la blessure. Ces blessures sont considérées comme les plus graves, entraînant souvent le développement de complications, nécessitant un traitement chirurgical et un rétablissement à long terme. Les fractures ouvertes à la cheville sont rares.

Les blessures fermées se produisent beaucoup plus souvent, elles peuvent être accompagnées d'un déplacement de fragments d'os ou sans déplacement d'os. Le déplacement des fragments hors de leur position physiologique rend plus difficile le déroulement du processus pathologique, complique les mesures thérapeutiques et provoque une invalidité plus longue. Ces blessures sont traitées par chirurgie. Les fractures de ce type se fissurent rapidement ensemble après l’imposition de gypse ou d’orthèses, entraînant rarement une altération de la motricité de la cheville.

La forme de la ligne de fractures de défaut osseux sont:

Les tactiques de traitement, le risque de complications, la durée de la rééducation et le pronostic de récupération dépendent du type de fracture.

Raisons

Une fracture de la cheville, ainsi que des dommages aux os d'une autre localisation, surviennent lors d'une exposition à la force traumatique, qui dépasse la résistance du tissu osseux. Beaucoup plus souvent, enregistrent des dommages résultant d'un défaut d'os en bonne santé. Dans ce cas, parle d'une fracture traumatique. Parfois, des fractures se développent dans les os, lesquelles étaient modifiées par le processus pathologique avant la lésion - ostéoporose, tumeur, ostéomyélite, tuberculose. De telles blessures se développent lorsqu'elles sont exposées à une force traumatique faible et sont appelées pathologiques.

Causes de la formation de défauts osseux au niveau de la cheville:

  • tomber de hauteur sur les jambes redressées;
  • saut infructueux avec atterrissage sur les pieds;
  • rentrer ou sortir en marchant, en courant, en patinant ou en patin à roues alignées, en faisant du sport ou en plein air;
  • Coup franc dans la région de la jambe très résistante;
  • tomber sur le pied d'un objet lourd.

Lorsque la jambe est repliée vers l’intérieur, une fracture de la cheville médiane se développe et la cheville latérale se développe à l’extérieur. Tordre le membre inférieur avec un pied fixe provoque des lésions aux deux chevilles, accompagnées d'une subluxation du pied. Une chute de hauteur ou un atterrissage infructueux aux pieds provoque une fracture du talus. Elle peut être accompagnée d'une rupture des ligaments de la cheville et d'une atteinte des condyles des os de la jambe.

Tableau clinique

En cas de fracture ouverte de l'articulation de la cheville, il se forme une plaie au fond de laquelle des fragments d'os sont visibles. Les traumatismes sont accompagnés de saignements externes, conduisant souvent au développement d'un choc hémorragique et douloureux. Les fractures fermées sont moins difficiles et nécessitent un diagnostic plus précis à l'aide de méthodes d'examen instrumentales. Les lésions sans déplacement des os ne sont pas cliniquement différentes des autres types de blessures (entorse, luxation articulaire, contusion des tissus mous). Pour le diagnostic différentiel, radiographie prescrite de la cheville.

Symptômes de fracture de la cheville:

  • douleur intense dans l'articulation;
  • augmentation de la douleur lorsque vous sentez la cheville, essayez de vous appuyer sur le talon, des mouvements dans l'articulation de la cheville;
  • gonflement dans la zone des dommages;
  • hématomes sous-cutanés;
  • déformation de la cheville;
  • position non naturelle du pied;
  • craquement des fragments d'os lors de la palpation de l'articulation et des mouvements de l'articulation.

Après une blessure, la motricité de la cheville est altérée, il est difficile de marcher ou de perdre la capacité de mouvement.

Premiers secours

Après une fracture ou une blessure présumée, vous devez immédiatement appeler une ambulance. L’équipe médicale prendra les mesures médicales et préventives nécessaires et conduira la victime au service des urgences de l’hôpital. S'il est impossible d'appeler l'ambulance du patient, celui-ci est conduit seul au service des urgences. Avant de transporter la victime devrait recevoir les premiers soins.

En cas de fracture ouverte, les bords de la plaie sont traités avec une solution antiseptique (iode, chlorhexidine, peroxyde d'hydrogène). Le saignement est arrêté en appliquant un garrot au-dessus du site du vaisseau saignant. La plaie est recouverte d'un pansement stérile. En cas de blessure fermée, un sac de glace est placé sur la cheville afin de réduire l'œdème et l'hématome sous-cutané.

Sur la zone commune imposer un bus de transport. Les pneus improvisés peuvent être fabriqués à partir de planches, de morceaux de carton, de bâtons. Ils sont épinglés à la surface externe et interne de la jambe blessée depuis le pied jusqu'à un niveau supérieur à l'articulation du genou. S'il n'y a pas d'outils disponibles pour la fabrication de pneus, le membre malade est épinglé sur une jambe en bonne santé. La victime reçoit un médicament analgésique (analgine, ibuprofène, cétoral).

Diagnostic et traitement

Pour confirmer le diagnostic prescrit l'examen aux rayons X dans les projections frontales et latérales. Les images radiographiques déterminent la localisation des lésions osseuses, la direction de la ligne de défauts osseux, le déplacement de fragments osseux. Une blessure à la cheville fait référence à des fractures intra-articulaires pouvant nécessiter une tomodensitométrie, une arthroscopie, une arthroscopie.

Les fractures de cheville non déplacées sont traitées de manière conservatrice. Un pansement de type «botte» de type plâtre ou une orthèse spéciale des orteils des pieds à l'articulation du genou est appliqué sur le tibia blessé. La période de port de gypse dépend de la gravité de la blessure et se situe entre 6 et 12 semaines.

Les dommages causés par le déplacement de fragments d'os sont sujets à un repositionnement (juxtaposition) de fragments. De telles blessures nécessitent une intervention chirurgicale - ostéosynthèse. Les os ont une position physiologique correcte et sont fixés à l'aide de vis à métal, d'aiguilles à tricoter et de plaques. Les fixations sont généralement retirées un an après l’installation après plusieurs interventions chirurgicales. La récupération après une fracture à la cheville se produit dans les 3 à 4 mois.

Réhabilitation

La rééducation commence au cours de la période d'immobilisation de l'articulation endommagée avec un plâtre ou au début de la période postopératoire. Quelques jours après l'application de gypse ou d'ostéosynthèse, des mouvements du membre inférieur, des bras et du corps en bonne santé sont prescrits. Dès les premiers jours de traitement, des exercices de respiration sont effectués pour prévenir la congestion dans les poumons.

Exercices dans la période d'immobilisation:

  • tension des muscles de la cuisse du côté des dommages;
  • flexion et extension des bras, mouvements circulaires des membres supérieurs;
  • torse d'un côté à l'autre, d'avant en arrière;
  • la flexion d'une jambe saine dans le genou et l'articulation de la hanche;
  • mouvements des doigts du membre affecté;
  • suspension de la jambe blessée au lit, mouvements de faible amplitude dans l'articulation du genou (balancement du tibia).

Après le retrait du gypse (période post-immobilisation), des exercices de physiothérapie sont prescrits. Tout d'abord, les cours sont dispensés sous la direction d'un instructeur, puis les entraînements se poursuivent à la maison. Les exercices compliquent progressivement et augmentent la charge sur la cheville. L'objectif de la formation est de développer l'articulation après une longue période d'immobilisation, d'augmenter la force musculaire, de normaliser le flux sanguin et le métabolisme du membre blessé. La thérapie par l'exercice est complétée par un massage du pied, de la cheville et de la jambe. Prescription de physiothérapie: électrophorèse, magnétothérapie, UHF.

Exercices dans la période post-mobilisation:

  • marcher sur des chaussettes et des talons;
  • mouvements circulaires dans la cheville;
  • flexion et extension du pied;
  • pied roulant, rouleau, bouteille, balle de tennis
  • saisie orteils de petits objets;
  • saute le membre inférieur.

Pour restaurer la fonction de la cheville, il est utile de faire de la marche, de monter et de descendre les escaliers, de visiter la piscine et de faire de l’aérobic. La rééducation après une blessure est essentielle pour prévenir la raideur articulaire, éliminer le gonflement du pied et améliorer la fonction motrice du membre inférieur.

La fracture de la cheville a un résultat favorable avec un accès rapide à un médecin, la tactique correcte du traitement et la période de récupération. Sinon, des complications se développent, la fonction de l'articulation est perturbée, ce qui peut entraîner une invalidité.

Fracture à la cheville

La fracture de la cheville est une blessure grave qui entraîne une immobilisation du pied pendant longtemps. Les lésions de nature intra-articulaire sont les plus courantes, moins il y a un déplacement de l'os avec une rupture des tissus mous.

En quoi diffèrent-ils entre eux, comment les diagnostiquer et les traiter correctement et quel type de réadaptation prendre, nous le dirons plus loin.

La structure de l'articulation de la cheville et la nature de sa fracture

La cheville est une structure en forme de bloc comprenant l'os principal, les ligaments (ce sont des structures connectives denses), les muscles, les tendons et les terminaisons nerveuses. L'os principal est formé de deux: le tibial et le péronier. Ils remplissent une fonction de capture du talus à l'aide de chevilles - des formations osseuses épaissies.

La violation d'une telle articulation de l'os de la jambe est très dangereuse et conduit à un traitement prolongé et à une période de récupération.

La nature des fractures dépend du type de dommage. Si une lésion ouverte du tissu osseux est enregistrée, des fragments d'os seront visibles dans la plaie. Des saignements et un choc douloureux sont également observés. Avec une blessure fermée, il y a une hémorragie interne et un œdème des tissus endommagés. Pour déterminer le tableau clinique complet, une radiographie est prescrite.

Les résultats de la recherche sur le matériel détermineront la méthode de traitement.

Dommages sans déplacement est relativement facile, et il faudra moins de temps pour restaurer la fonction motrice qu'avec les fractures ci-dessus.

Il convient de noter que les médecins n'utilisent pas le terme «fracture de la cheville» au sens littéral, car l'articulation ne peut pas se rompre. Cette phrase, ils désignent les dommages à la cheville avec dislocation ou subluxation.

Classification des fractures de la cheville

Une fracture à la cheville peut causer une blessure différente:

La fracture fermée est classée dans les types suivants:

Le traitement le plus simple est une fracture fermée de la cheville sans déplacement. La connexion mobile des os du squelette peut être blessée à cause d'un coup violent lors d'une chute d'une hauteur. Attribuer un traitement ambulatoire, dans lequel les complications se produisent rarement.

Une blessure fermée avec déplacement est très dangereuse et des complications peuvent survenir à la suite d'un diagnostic ou d'un traitement incorrect.

Il est divisé en sous-espèces suivantes:

  • Rotation externe. Il se produit lorsque le mouvement de rotation du joint dans une spirale. Cela se produit avec un décalage en arrière, en avant, avec une séparation de la cheville interne.
  • Enlèvement La fracture est déterminée par un déplacement à travers le péroné.
  • Adduction. Définissez la séparation de la cheville interne en repliant le pied ou l'os du talon vers l'intérieur.

La fracture ouverte avec déplacement de fragments d'os et de ligaments déchirés est la plus difficile. Les blessures se forment à la suite d'une chute d'une grande hauteur, d'un coup puissant, lors de la pratique d'un sport extrême. Dans ce cas, recourir à un traitement chirurgical, qui utilise des outils de fixation: aiguilles ou vis.

Causes de blessure à la cheville

Plus de 90% des fractures surviennent en raison de l'action indirecte de la force qui cause des dommages, lorsque le dessus du pied continue de bouger et que le bas de la jambe est fixe. Selon les statistiques, de telles blessures se produisent lors de chutes en marchant ou lors de mouvements plus actifs.

Dans d'autres cas (environ 10%), les blessures résultent de l'action directe de la force destructrice, entraînant des fractures des chevilles médiales et latérales (ce sont des formations osseuses impliquées dans la formation de l'articulation de la cheville) lorsque des tissus mous sont insérés entre leurs fragments et des fractures du ligament médial.

Symptômes de fracture de la cheville

  1. Marche difficile, douleur au repos sur un membre blessé.
  2. Puffiness dans la région des os blessés et des tissus mous.
  3. Renforcement du syndrome douloureux en touchant et en comprimant la cheville.
  4. Hématomes
  5. Les changements osseux pathologiques, c’est-à-dire sa position non naturelle.
  6. Crunch de fragments d'os avec palpation et mouvement de la jambe.

Diagnostic de fracture

La détermination de la complexité et du type de fracture de la cheville par des signes extérieurs ne donne pas une garantie à 100% de l'exactitude du diagnostic. La raison en est la similitude des symptômes avec les signes d’une luxation ou d’une blessure normale.

Pour confirmer le premier rapport médical prescrit un examen radiologique.

Après 15 minutes, un instantané est préparé, avec lequel le médecin établit un diagnostic final en utilisant les contours des ligaments de la cheville, et un traitement est prescrit en conséquence.

Premiers secours

Tout d’abord, il est nécessaire d’enlever les chaussures au tour de la cheville avec un décalage, faute de quoi, en raison du gonflement important, il faudra la couper.

La deuxième action est l'imposition d'un pneu. En guise de support, la plaque habituelle se détachera et sera fixée à la jambe à l'aide de bandages, de cordes, de ceintures, etc. S'il n'y a rien, la jambe douloureuse doit être attachée à une jambe saine.

Ensuite, vous devez trouver des analgésiques pour que le patient atténue ses sensations et élimine le développement du choc douloureux.

Avec une fracture ouverte, le cours de premiers secours change:

  1. Arrêter le saignement. Il est produit en appliquant un harnais au-dessus de la plaie.
  2. Thérapie antiseptique. Idéalement, il est préférable d'utiliser un pansement antiseptique. Aussi un traitement approprié de tout médicament qui détruit les bactéries pathogènes.
  3. Appliquer l'attelle avec la jambe bloquée au-dessus ou au-dessous de la plaie ouverte.
  4. Acceptation des antidouleurs et des antispasmodiques.

Il n'est pas recommandé de mener des actions indépendantes pour réduire les os.

Types de traitement

Le traitement de la fracture de la cheville est effectué de deux manières: conservatrice et chirurgicale.

Thérapie conservatrice

Dans le cas d'une fracture fermée avec décalage, mais sans fracture du ligament, un repositionnement manuel est effectué - rétablissant la position correcte des fragments d'os déplacés. Après avoir effectué l’immobilisation, imposer un plâtre.

Le traitement conservateur est effectué sous anesthésie locale.

En cas de fractures à long terme, des dispositifs supplémentaires sont utilisés qui contribuent à la traction du membre à travers le plâtre.

Lorsque vous portez un plâtre, vous ressentez souvent une douleur et un gonflement. Vous pouvez y faire face avec l'aide d'un traitement médicamenteux. Les médicaments ne sont prescrits que par le médecin traitant.

Le rétablissement complet se produit dans 8-10 mois.

Thérapie chirurgicale

L'opération est indiquée chez les patients présentant une fracture ouverte ou dans le cas de fragments d'os qui ne peuvent pas être récupérés manuellement. Au cours de l'opération, l'ostéosynthèse est utilisée lorsque la restauration de l'intégrité de l'os est réalisée à l'aide d'aiguilles à tricoter et d'outils de connexion en métal.

En outre, le médecin a prescrit des médicaments contre la douleur, le gonflement et des complexes minéraux à prédominance de calcium.

Le gypse est retiré après 8 à 12 semaines, en fonction de la complexité de la fracture de la cheville.

Réadaptation - Procédure de récupération obligatoire

Même pendant l’immobilisation, les médecins recommandent de déplacer le genou afin de maintenir une circulation sanguine et un tonus musculaire normaux. Lors du retrait du pansement, commence le stade de rééducation après une fracture de la cheville pour la période pour laquelle les procédures suivantes sont prescrites:

  • Physiothérapie Avant de développer la jambe, il est nécessaire de rétablir les processus métaboliques dans la cheville pour établir la circulation. Par conséquent, pendant les 10 premiers jours, une thérapie magnétique et un traitement par UHF sont utilisés. Pour une régénération tissulaire améliorée, le patient subit une irradiation ultraviolette et des courants d'interférence sont prescrits pour rétablir le métabolisme local.
  • Bains Préparez une solution saline qui réchauffe les articulations pendant 15 à 20 minutes.
  • Entraînement physique thérapeutique (gymnastique) ou gymnastique. Nommé pour restaurer les fonctions des muscles atrophiés. Tous les exercices visent la flexion, l’extension, la rotation du pied (20 fois en 2 ou 3 séries), le fait de bouger avec les doigts (30 fois en 2 séries), le pied levé et sur le côté (20 fois en 3 séries). Six mois après la fracture, vous pouvez commencer à vous asseoir sur les orteils et les talons, à sauter avec la corde.
  • Mécanothérapie. Il s’agit d’une thérapie complexe, qui consiste en une kinésithérapie et une thérapie par l’exercice, c’est-à-dire des exercices physiques sur simulateurs.
  • Massages Il est effectué uniquement par un professionnel. Les mouvements devraient être plus puissants dans la nature afin d’accroître le flux sanguin et d’activer les processus métaboliques locaux dans les tissus.

Les patients ne doivent pas manquer les cours dans une ou plusieurs zones, malgré l'apparition d'une douleur sourde, ce qui est la norme dans les premiers jours de la réadaptation.

La mise en œuvre diligente de toutes les instructions du médecin traitant aidera à réaliser un processus de récupération rapide. En règle générale, après la chirurgie, la durée de traitement est plus longue qu'avec une méthode de traitement conservatrice.

La rééducation après le retrait du gypse comprend également un régime alimentaire. Les aliments doivent être riches en calcium et en silicium. Ce sont des choux-fleurs, produits laitiers, noix, groseilles, olives.

Combien de temps avez-vous besoin de marcher dans un plâtre

Chaque patient est intéressé par combien de temps pour marcher dans un casting. Tout dépend de l'âge (le pansement est imposé aux jeunes moins longtemps que les personnes âgées) et de la gravité de la blessure.

En moyenne, avec une fracture fermée sans déplacement, cette période est de 3-4 semaines, avec un déplacement - jusqu'à 8 semaines, avec une fracture ouverte - jusqu'à 12 semaines.

Lorsqu'il est autorisé à marcher à pied

Quand puis-je marcher sur mon pied? Les premières étapes après le retrait du plâtre ne sont réalisées qu’à l’aide de béquilles ou d’une canne. Cela empêche les dommages à l'articulation. Lors du développement de la cheville sur la jambe, vous devez faire preuve de prudence, en évitant les charges fréquentes et lourdes.

L'auto-déplacement est autorisé après un cycle complet de rééducation ou après 2-3 semaines. Une charge complète (longue marche, course à pied) est possible dans 3-4 mois.

Bandage après fracture de la cheville

La surcharge musculaire de l'os acétacé est source de complications: stress musculaire et ligamentaire, détérioration du cartilage. Tout cela provoque une douleur dans les tissus atrophiés recouvrant l'os. Éliminez les souffrances physiques, restaurez le bas de la jambe après une blessure et réduisez le risque de rechute. Pansez la cheville après une fracture - une attelle. Les dispositifs médicaux sont des types suivants:

  • Orthèse souple (comme un bandage élastique). Conçu pour les blessures domestiques et sportives, après la chirurgie. Il est utilisé pour sécuriser les ligaments endommagés après avoir retiré le pansement. Contribue à atténuer la douleur modérée.
  • Un corset dur fixe solidement le pied et la cheville. Il est utilisé dans la période de rééducation après une fracture ouverte avec déplacement de fragments d'os. Comme il entre en contact avec la peau, son choix doit être pris au sérieux (vous devez acheter dans des magasins spécialisés, des pharmacies).

Quelles chaussures porter

Fracture de la cheville fermée ou ouverte - une blessure grave, respectivement, ne devrait pas être soumise à une charge lourde sur l'os blessé et les tissus adjacents.

Pendant toute la période de rééducation et quelques mois plus tard, les chaussures doivent être aussi confortables que possible, sur une semelle plate, avec des semelles orthopédiques, qui sont fabriqués sur commande par un orthopédiste.

Pommade Est-ce qu'ils aident après une fracture?

Les pommades sont utilisées après avoir porté du gypse. Des médicaments tels que Lioton, Troksevazin, Dolobene, Indovazin, pommade d'héparine éliminent parfaitement l'œdème. De plus, ils ont un effet analgésique et rafraîchissant.

La pommade est appliquée avec une fine couche 3 fois par jour pendant toute la période de rééducation.

Rééducation après fracture de la cheville avec déplacement

La fracture de la cheville est une blessure grave qui affecte souvent le mode de vie de la victime. L'absence de soins médicaux rapides entraîne de graves complications difficiles à traiter et des problèmes de colonne vertébrale, de jambes et même de certains organes internes.

La rééducation après fracture de la cheville est assez longue. Le patient doit observer toutes les instructions médicales, observer un chirurgien et un chirurgien orthopédique pendant plusieurs mois, porter un plâtre, puis effectuer certains exercices physiques.

Raisons

Très souvent, la déformation des os avec une compensation est diagnostiquée en hiver, dans un certain groupe de la population. La présence de facteurs prédisposants augmente le risque d'une telle blessure, mais la cheville elle-même est très fragile, ce qui caractérise sa structure anatomique.

  • des classes de sports traumatiques, en particulier du roller ou du patinage artistique;
  • coup d'origine diverse;
  • chute imprudente;
  • accident de la route;
  • marcher sur des marches raides et dangereuses.

La cause devient souvent imprécise lorsque l'on marche, même sur une surface relativement plate, si une personne est inattentive, ne se sent pas bien, est sous l'influence de l'alcool ou de la drogue, et fait de l'embonpoint. Une telle blessure accompagne souvent les athlètes professionnels qui, malgré leur vaste expérience dans le sport, connaissent parfois des revers.

Facteurs prédisposants

Lorsqu'une personne a des antécédents de facteurs prédisposant à une fracture, le risque de survenue de celle-ci dans diverses situations critiques augmente. On observe souvent des lésions et une récupération à long terme après une fracture de la cheville chez les individus qui ne fournissent pas à l'organisme une quantité suffisante de certains oligo-éléments, parmi lesquels le calcium occupe la première place. Avec son contenu insuffisant, les os vont grandir ensemble pendant très longtemps, d'autres complications peuvent apparaître.

  • les femmes qui portent des talons;
  • personnes âgées (depuis 40 ans, les mécanismes métaboliques sont perturbés dans le corps);
  • les personnes en surpoids;
  • avoir une mauvaise alimentation, dans laquelle toutes les substances nécessaires manquent;
  • alcooliques et toxicomanes;
  • les personnes n'ayant pas un certain lieu de résidence (il existe ici plusieurs facteurs de présomption à la fois);
  • les personnes souffrant de maladies endocriniennes;

ayant des antécédents de maladies qui affectent directement la destruction des os (par exemple, la syphilis ou la tuberculose).

Parfois, la survenue d'une fracture contribue aux maladies du tractus gastro-intestinal. Cela est dû au fait que le corps n'absorbe pas les substances nécessaires à la résistance du squelette osseux.
Cependant, une telle blessure n’est associée à aucune cause. Une personne peut marcher dans la rue, mettre le pied de manière imprécise et obtenir un résultat aussi déplorable.

Symptomatologie

Les signes de déplacement d'os chez une personne avec une cheville cassée se distinguent par leur gravité et leur intensité. Au moindre soupçon de fracture, vous devriez consulter un médecin. Endurer une blessure aussi grave ne fonctionnera pas. En conséquence, il est possible que la fusion du squelette osseux soit incorrecte, ce qui entraînera des difficultés pour toute la vie. Le traitement d'une fracture chronique implique la destruction intentionnelle des os et leur reconstitution.

  • Lors du début d'une fracture, on entend souvent un craquement osseux.
  • Douleur aiguë, qui est très difficile d'arrêter les analgésiques oraux.

La présence simultanée de ces deux symptômes fournit presque 100% de la garantie qu'une personne a subi une fracture. Que ce soit avec ou sans déplacement, il est impossible de savoir sans un diagnostic approfondi.

  • Il n'y a aucune possibilité de marcher sur le membre blessé.
  • Il y a un gonflement notable de la cheville avec l'apparition de contusions internes.
  • L'hématome a des dimensions impressionnantes, il est possible d'aller au talon.

Souvent, au cours d’une telle blessure, une personne adopte une position forcée, sans pouvoir bouger la cheville. Toucher cette zone provoque une douleur intense à la victime. Si les gros vaisseaux sanguins sont endommagés, l'œdème peut se propager à l'ensemble de la jambe.

Premiers secours

Si une telle situation désagréable se produit, les personnes qui peuvent aider la victime doivent le faire correctement. Avant l'arrivée d'un médecin ambulancier, une personne doit disposer d'une position confortable. Il n'est pas recommandé de sentir indépendamment la place de l'hématome et, en particulier, de déplacer le membre. Pour plus de commodité, vous pouvez mettre un rouleau sous votre jambe pour que la douleur soit moins ressentie.

En règle générale, il ne suffit pas de prendre les pilules appropriées pour soulager la douleur. Dans une telle situation, les substances analgésiques administrées par voie intramusculaire sont utiles. S'il y a un professionnel de la santé parmi ceux qui prodiguent des soins, il sera en mesure de donner l'injection nécessaire. Si possible, il est recommandé de placer un site de blessure avec des réchauffeurs de glace, qui doivent être enveloppés dans un tissu afin d'éviter les brûlures de la peau.

Vidéo

Vidéo - fracture de la cheville

Diagnostics

Pour diagnostiquer une fracture, un spécialiste qualifié suffit pour effectuer une enquête et une inspection visuelle de la victime. Cependant, pour déterminer la localisation de la blessure, qu’elle se soit produite avec ou sans déplacement, le médecin ne sera en mesure de le savoir qu’après radiographie sur 3 projections. Dans certaines situations, la tomodensitométrie et l'échographie sont prescrits. Lorsque le diagnostic est clarifié, la jambe après la fracture est réhabilitée de manière chirurgicale ou conservatrice.

Traitement

Le traitement d’une telle blessure est long et complexe. Le patient doit prendre des analgésiques, ainsi que des médicaments qui aident à régénérer les tissus. Dans les cas graves, la chirurgie est effectuée. Cela garantit la fusion correcte des os déplacés du membre inférieur. Il est donc déconseillé de refuser une telle mesure thérapeutique.

Plaque de recouvrement

Une fracture de la cheville provoquée par un déplacement nécessite une intervention chirurgicale et l’imposition de plaques de fixation en métal. Cela donnera aux os la position physiologique nécessaire, ce qui augmentera les chances de bonne fusion du squelette osseux des jambes. Avant de restaurer les os lors d'une intervention chirurgicale, des analyses de sang et d'urine sont effectuées et sont effectuées immédiatement à l'hôpital.

  1. arrêter les saignements internes;
  2. restauration de la position anatomique de l'os de la cheville;
  3. fixation de tous les débris, le cas échéant;
  4. restauration des tendons et des muscles endommagés, le cas échéant.

L'intervention chirurgicale et l'imposition de la plaque permettent essentiellement de rétablir complètement la jambe et de ne pas perdre d'activité physique.

Après l'intervention, un plâtre sous forme de botte est appliqué sur la jambe. En fonction de la gravité de la lésion, la rééducation prend parfois plusieurs mois, mais pas moins de 4 semaines.

Période de rééducation

Lors de l’application, un plâtre de fixation nécessite un repos maximal et l’utilisation de béquilles si nécessaire. Le porter à la fracture de la partie externe de la cheville dure environ un mois - 8 à 10 semaines en interne, si deux chevilles se cassent en même temps, le port dure 3 mois ou plus.

Le temps de récupération dépend de la nature de la blessure, de la rapidité des soins médicaux dispensés et des qualifications du médecin ayant effectué l'opération.

  • La rééducation après le retrait du gypse comprend les activités suivantes:
  • exercices quotidiens exercices d'entraînement physique thérapeutique;
  • masser la zone endommagée du membre;
  • physiothérapie (traitement avec des impulsions lumineuses, actuelles ou ultrasoniques);
  • porter des souliers de pied ou des chaussures orthopédiques de haute qualité;
  • Procédures de conduite de l'eau (bains de sel, natation).

La rapidité de la guérison et l’état ultérieur du système osseux des jambes dépendent de la mise en oeuvre de toutes les recommandations médicales. La victime doit disposer d'un repos moteur, il est recommandé de prendre des complexes vitaminiques contenant du calcium, cela aidera à restaurer rapidement les os. La rééducation comprend l’organisation d’une nutrition adéquate, qui fournira au corps toutes les vitamines et tous les oligo-éléments nécessaires.

Complications possibles et pronostic

Si le patient est diagnostiqué avec une fracture de la cheville avec un décalage, mais il refuse l'opération d'imposer la plaque et n'observe pas les termes de la rééducation, cela entraîne de graves complications.

La réticence à aller chez le médecin et à restaurer le membre endommagé présente de nombreux problèmes pour toute la vie.

  • arthrose;
  • déformation des articulations et des os;
  • douleur chronique au site de la blessure;
  • gonflement;
  • abcès tissulaire;
  • l'apparition d'un faux joint;
  • processus purulent-nécrotique dans les os.

La survenue de complications aussi graves entraîne une détérioration de la qualité de vie de la victime, parfois en cas de processus inflammatoire négligé, et la mort est possible.

Avec un traitement rapide chez le médecin, la mise en oeuvre des mesures chirurgicales nécessaires et une rééducation supérieure de haute qualité, le pronostic est favorable. En règle générale, l'activité physique est entièrement rétablie et ne gêne pas la personne à l'avenir. Dans de rares cas, une personne ressent une douleur subjective, qui n'est pas confirmée dans la réalité.

Si une telle blessure survient dans la vie d'un athlète qui a réussi, la route de son activité préférée peut être fermée. Cependant, il existe de nombreux exemples où, après une fracture de la cheville, une personne a fait tous ses efforts et est revenue à ses sports préférés.

Fracture à la cheville - conditions de port de gypse

Un tiers des patients souffrant de douleurs aux chevilles s’adressent à un traumatologue, tandis que le médecin pose le diagnostic d’une fracture de la cheville, qui peut être accompagnée de luxations, puis se pose la question suivante: combien faut-il marcher lors d’une fracture de la cheville.

Fixation de terme

Une fracture à la cheville nécessite un traitement immédiat dans un établissement médical (salle d'urgence). Après avoir examiné le patient, le médecin envoie dans la plupart des cas une radiographie.

Si la fracture est compensée, le traumatologue pose l'os, puis le répare. Lors de la fixation, le tissu osseux se développe et rétablit l'action des membres.

Comment marcher dans un plâtre au tour de la cheville?

En cas de fracture avec un déplacement de gypse, il est nécessaire de porter longtemps. Cela dépend directement des blessures subies, de leur nature, de leurs types et de leurs complications.

En cas de blessure avec déplacement, il est nécessaire de marcher dans un plâtre pendant 4 à 5 mois. Si les os ne sont pas déplacés, le plâtre est appliqué pendant une période de 6 à 7 semaines. Aux dommages du tibia il y a la fixation complète des membres inférieurs.

Pour une fracture de la cheville avec et sans déplacement, un traitement post-traumatique correct après le retrait sera nécessaire. La période de rééducation après une blessure dépend de la nature de la complexité de la fracture. Si la blessure ne présente pas de complications, le processus de guérison ne durera pas plus de deux mois.

Avec le déplacement de l'os, le pied guérit plus longtemps, de sorte que la période de rééducation dure jusqu'à six mois. Dans le processus de récupération, une orientation très importante est une nutrition adéquate. Le calcium devrait être inclus dans la nourriture, ce qui aidera à restaurer rapidement les ligaments.

Il est également nécessaire de manger des aliments riches en silicium et en calcium, de manger plus:

  • chou-fleur;
  • les groseilles;
  • les olives;
  • fromage cottage;
  • crème sure;
  • Ryazhenka;
  • noisettes.

Pendant la période de rééducation, ne vous concentrez pas sur le pied blessé, faites des mouvements avec des béquilles. Après le retrait du plâtre, il est nécessaire de suivre un cours de rééducation complet afin que le membre puisse bouger comme avant.

Vous devez suivre la prescription du médecin:

  • prendre un cours de massage;
  • exercices thérapeutiques;
  • physiothérapie.

L'accrétion des os de la cheville après une fracture dépend directement de l'âge du patient, de sa gravité et du type de blessure, de l'état du flux sanguin.

Chez les personnes jeunes et en bonne santé et chez les enfants, l'accumulation osseuse se produit beaucoup plus rapidement que chez les personnes âgées.

Certains auront besoin de deux, trois mois pour guérir, un autre de un à deux ans. Il n'y a pas de période standard pour la guérison des os. Pour que l'accrétion de l'os se produise plus rapidement, vous ne devez pas ignorer la physiothérapie, le massage et les exercices, mais suivez scrupuleusement toutes les instructions du médecin.

Une fracture de la cheville peut survenir avec chaque personne, car personne n’est à l’abri de ce trouble. Cependant, en observant toutes les recommandations et les instructions du médecin traitant, la jambe blessée guérira rapidement et remplira ses fonctions comme avant!

Regardez les vidéos

Les manifestations

Des blessures similaires surviennent à la suite d'une chute, le coup principal étant tombé sur le pied.

Ces patients devront être traités pendant une longue période, puis subir une longue rééducation afin de restaurer les fonctions motrices et de soutien du pied.

La cheville est un processus osseux qui crée la cheville. Ces blessures surviennent lors de chutes, d'entraînements sportifs, à coups puissants.

Il existe plusieurs types de fracture de la cheville:

  1. Ouvert Les tissus mous sont déchirés lorsque les os de la plaie sont déplacés. Dans la plupart des cas, l'os dépasse les limites du tissu du pied, il devient visible.
  2. Fermé Dans ce cas, le tissu à l'intérieur est endommagé, l'os ne sort pas.

En outre, une fracture de la cheville peut être compensée et sans déplacement.

Au tour de la cheville, le pied ressent une vive douleur. Si la fracture est fermée, sans déplacement, l'articulation est pénétrée par une douleur sourde, douloureuse et continuelle à la cheville, qui peut survenir si l'articulation est réellement fracturée.

En cas de blessure avec déplacement, la douleur caractéristique est aiguë et brûlante. À la douleur s'ajoute la formation d'un œdème qui s'agrandit progressivement.

Les tissus mous blessés autour de la cheville sont enflammés. Cet endroit est beaucoup plus chaud que les autres parties du corps.

Si une fracture avec un décalage, il n'est pas difficile de voir une déformation nette du pied.

Dans cette situation, les vaisseaux sanguins sont souvent endommagés et des ecchymoses apparaissent.

Entre les chevilles se trouve un os de cheville, parfois endommagé, avec des fractures avec déplacement. Cette blessure est un type de fracture complexe, car il n’ya pas de fixateur pour l’os. Par conséquent, la récupération sera longue et difficile.

Vidéo de développement des dommages

Massothérapie

Une fois le plâtre retiré, la prochaine étape de la récupération consiste en un massage, qui peut être effectué par un spécialiste ou un patient. Le mouvement ne doit pas être forcé, le massage consiste en: de légers mouvements de frottement lors du pétrissage du pied.

L'utilisation de diverses huiles améliorera le flux de la lymphe. Pour éviter toute gêne (qui se produit au début du massage), vous devez lubrifier le membre blessé avec une pommade ayant un effet anesthésique.

Le massage aidera à éliminer l'œdème et à rétablir la sensibilité aux tissus. Il est nécessaire de masser les muscles des jambes, mais pas le lieu de la fracture, afin d'éviter la formation d'os, de callosités en excès. En outre, le gonflement du pied peut être éliminé avec divers onguents, dont l'action améliore la circulation sanguine.

Périodes de rééducation et de physiothérapie

La thérapie physique est une procédure importante pendant la période de rééducation après une fracture de la cheville.

Ces actions contribueront à améliorer la circulation sanguine, à soulager les poches, à soulager la douleur et à permettre à la cheville de guérir et de récupérer plus rapidement.

Pour récupérer plus rapidement, vous devez suivre les procédures suivantes:

  • rayonnement ultraviolet;
  • appliquer de la boue;
  • échauffement
  • électrophorèse;
  • le passage de courants inoffensifs.

Exercices utiles

Après une physiothérapie et un massage des extrémités blessées, des exercices physiques et thérapeutiques constituent la dernière étape du processus de guérison.

Des exercices thérapeutiques aideront à développer l'articulation, qui pendant longtemps n'a pas été mobile.

Les tissus musculaires vont redevenir mobiles et élastiques.

Les exercices dans les premières étapes sont effectués sous la supervision du médecin traitant, les suivants peuvent être effectués indépendamment, à la maison.

Durée de l'exercice - 10 minutes, augmentant progressivement la charge. Si vous ressentez des symptômes douloureux pendant la charge, arrêtez-les un moment, donnez un peu de repos au pied.

Le type d'exercice est simple et pas compliqué:

  • En marchant, penchez-vous sur la jambe douloureuse.
  • Effectuer des mouvements circulaires avec le pied.
  • Effectuer des courses croisées avec les deux pieds.
  • Soulever les chaussettes vers le haut, puis baisser l'orteil.

Les leçons doivent être effectuées tous les deux jours, pendant 10 minutes. Les exercices quotidiens sont effectués après le passage de la douleur, avec des charges.

Il n'est pas permis de développer l'articulation dans un court laps de temps. La charge accrue pendant les périodes de récupération ne fait que nuire au pied blessé.

Rééducation après fracture de la cheville

La fracture de la cheville est appelée fracture isolée du tibia, du péronier ou du talus. Les dommages aux os du tibia sont dans la plupart des cas associés à une subluxation du pied. Le plus grave est la fracture du talus.
L'articulation de la cheville est formée par le talus et les épiphyses distales des os du tibia et du péroné. Les zones des os adjacents sont recouvertes de tissu cartilagineux et l'articulation elle-même est renforcée par des ligaments.

Tableau clinique

En cas de fracture, le patient s'inquiète d'une douleur intense à la cheville.

Lors d'un examen visuel dans la zone de l'articulation, on observe un œdème prononcé et une déformation, dans certains cas - un hématome et une violation de l'intégrité de la peau, avec visualisation possible du tissu osseux.

Le patient ne peut pas se tenir sur la jambe blessée, une limitation nette des mouvements actifs et une mobilité pathologique sont déterminés dans l'articulation, parfois par la crépitation des fragments d'os.

Diagnostics

Pour la vérification du diagnostic, un examen aux rayons X est utilisé dans deux projections: antérieure et latérale. Il vous permet de déterminer la présence d'une violation de l'intégrité de l'os, l'emplacement exact et la nature de la fracture.

Comme méthodes de diagnostic auxiliaires, vous pouvez utiliser une échographie de la cheville et une tomodensitométrie. Cette dernière méthode est plus subtile et permet d’évaluer l’état de l’articulation sous une forme tridimensionnelle.

En plus de ces études, il existe d'autres méthodes de diagnostic auxiliaires qui permettent d'évaluer l'état du tissu musculaire et nerveux.

Complications de fracture

  • mauvaise accumulation d'os dans la zone de la fracture;
  • lésion nerveuse;
  • la formation d'un faux joint;
  • rupture des ligaments;
  • lésion vasculaire;
  • formation d'arthrose déformante.

Traitement

Les fractures sont traitées de manière conservatrice ou opératoire. Le traitement conservateur est réduit à imposer à la zone de dommage un plâtre avec un talon ou un étrier.

Un traitement conservateur est indiqué:

  • Avec fracture isolée de la cheville interne ou externe sans déplacement. Dans ce cas, un plâtre est appliqué au niveau de l'articulation du genou pendant 4 semaines maximum.
  • Pour les fractures avec déplacement de fragments et dislocation concomitante du pied, la réduction de la luxation et l'appariement des fragments sont effectués en premier lieu, puis la coulée a lieu. L'immobilisation est réalisée jusqu'à 2 mois.
  • En cas de séparation du bord postérieur du tibia, les délais d'immobilisation sont prolongés à 12 semaines.

S'il n'est pas possible de comparer manuellement les fragments d'os, un traitement chirurgical est nécessaire: les fragments sont assemblés et fixés à l'aide d'aiguilles ou de boulons.

Il est recommandé d'utiliser un bandage élastique du membre après une intervention chirurgicale pour prévenir les troubles du système vasculaire.

Rééducation après fracture

Charge de joint

  • Dans une fracture isolée sans déplacement de fragments d'os, la charge sur l'articulation de la cheville est autorisée après une semaine.
  • En présence de déplacement de fragments - dans 2 semaines.
  • Après la chirurgie, après 3 semaines.
  • Avec la séparation du bord postérieur du tibia - dans 1,5-2 mois.

Première étape: charge mesurée sur l'articulation de la cheville

Immobilisation

L'adhésion au repos au lit est recommandée les deux premiers jours. Périodiquement, il est nécessaire d'abaisser le pied du lit.
Si un pansement en pansement n'est pas appliqué sur le patient (une orthèse est utilisée), un massage est prescrit 2 à 3 jours après la fracture pour améliorer l'irrigation sanguine. Si un plâtre est appliqué, il est conseillé d’affecter un massage à une jambe saine dans une section de fracture symétrique et une colonne vertébrale segmentaire-réflexe (bas du dos).

Physiothérapie

  • À partir du troisième jour à partir du moment de la fracture, vous pouvez commencer la physiothérapie.
  1. Le champ électrique UHF est appliqué en mode continu pendant 10-15 minutes au 12ème jour après la fracture.
  2. Thérapie magnétique basse fréquence en mode pulsé pendant 30 minutes, 10 procédures.
  3. Irradiation ultraviolette du site de fracture ou des divisions segmentaires, 5 procédures.
  4. Le traitement au laser est prescrit presque immédiatement après une blessure. Si du gypse est appliqué sur la zone de la fracture, ils sont affectés soit par un spectre de rayonnement infrarouge directement à travers le gypse longhait, soit par le rouge par les fenêtres découpées dans le gypse.
  • A partir de 12 jours à partir du moment de la fracture:
  1. Électrophorèse de calcium dans la région de la fracture et des départements segmentaires pendant 20-30 minutes, 10-12 procédures.
  2. UHF-thérapie en mode pulsé pendant 12 minutes, 10 procédures.
  3. La stimulation magnétique des muscles et des nerfs (champ magnétique de haute intensité) de 15 minutes chacun, soit 10 interventions, a fait ses preuves.
  4. Stimulation électrique des muscles et des nerfs dans la zone endommagée pendant 10-15 minutes, jusqu’à 15 interventions.
  5. Irradiation laser pulsée infrarouge de la zone de fracture pendant 8 à 10 minutes, 10 procédures.
  6. Exposition totale aux UV pour normaliser les processus métaboliques dans les tissus, jusqu'à 20 procédures.
  7. Thérapie par ondes de choc pour la formation lente de durillons.

Il est nécessaire de prendre en compte les contre-indications pour la nomination du traitement de physiothérapie, qui est écrit ci-dessous.

Lorsque vous choisissez un schéma thérapeutique spécifique, vous devez tenir compte de la compatibilité des procédures de physiothérapie.

Gymnastique thérapeutique

Il est réduit à des exercices sur les articulations du membre affecté, non fixés avec du plâtre. Également effectué des complexes fortifiant de la thérapie physique. En l'absence de contre-indications et après avoir obtenu l'autorisation du médecin, une mécanothérapie peut être ajoutée.

La deuxième période: du moment du retrait du gypse à la restauration partielle de la fonction motrice de l'articulation de la cheville

Physiothérapie

Vise à restaurer la fonction de la cheville.

  1. Ultraphonophorèse de lidz ou d'iodure de calcium à l'articulation pendant 10 minutes, 10 procédures.
  2. Applications thermiques (paraffine, ozokérite, boue) pendant 20 à 30 minutes, 10 procédures.
  3. Électromyostimulation avec courant tétanisant jusqu'à 20 minutes au total, 10 procédures.
  4. Massage sous-marin sous la douche du membre affecté jusqu'à 20 minutes, 10 procédures.
  5. Un supplément obligatoire est un massage thérapeutique du membre affecté, mettant l'accent sur l'articulation de la cheville.

Gymnastique thérapeutique

À ce stade, des exercices sont ajoutés à la cheville elle-même. Ils devraient viser à augmenter l'amplitude des mouvements et la force musculaire.

Mouvement effectué dans l'articulation dans toutes les directions.

La troisième période: mode moteur étendu

Physiothérapie

A ce stade, les méthodes ci-dessus sont utilisées selon les indications.

Gymnastique thérapeutique

Au complexe de la thérapie par l’exercice s’ajoute la marche sur les orteils et les talons, les bords extérieur et intérieur des pieds, vers l’arrière, sur les côtés, par un pas en croix, depuis une demi-équipe, ainsi que par la montée des escaliers.

Pour augmenter l'amplitude des mouvements et la force dans la zone de l'articulation, il est nécessaire d'utiliser une thérapie mécanique: un vélo d'appartement, faire rouler un bâton ou un cylindre, faire des exercices avec une chaise berçante, un bâton de gymnastique, etc. Le but des occupations dans la piscine est justifié, car l'eau enlève la charge supplémentaire sur la zone touchée et permet une plus grande quantité de mouvement.

Il est nécessaire de restaurer le mécanisme de marche correct. Au début de cette période, le patient bouge avec des béquilles, puis les change en canne et finit par reprendre une marche normale. Il est possible d’utiliser un tapis roulant en mode de marche silencieuse, mais uniquement sous le contrôle de l’instructeur.

Il convient de rappeler que, lors de tous les exercices, l'articulation de la cheville doit être bandée ou renforcée avec une orthèse spéciale.

En l'absence de contre-indications, vous pouvez participer au programme d'entraînement en courant, en sautant ou en marchant avec des obstacles.

Contre-indications pour le rendez-vous de physiothérapie, physiothérapie et massage

  • Il n'est pas permis d'attribuer le champ électrique UHF au plâtre qui n'a pas encore séché, aussi bien que si le patient porte des vêtements mouillés ou des feutres humides.
  • Lors de l'installation de l'appareil d'ostéosynthèse compression-distraction (Ilizarov), les éléments métalliques de l'ostéosynthèse sont présents, de même que le stimulateur cardiaque, les procédures de thérapie UHF et d'électrothérapie sont contre-indiquées.
  • La présence d'éléments métalliques dans la zone de fracture ne constitue pas une contre-indication à la thérapie magnétique et à la thérapie par ondes de choc.
  • L'état général grave du patient.
  • L'hyperthermie.
  • Décompensation des pathologies chroniques.
  • Tendance à saigner.
  • Pathologie mentale.
  • Tuberculose pulmonaire active.
  • La présence de tumeurs.
  • Intolérance individuelle à la méthode.
  • Grossesse et allaitement (pour la physiothérapie).

Il convient de rappeler qu’une approche thérapeutique intégrée peut raccourcir la période de rééducation et accélérer les processus de réparation et de régénération des tissus. Une observation stricte par le patient des instructions du médecin permettra d’éviter la détérioration.

Fracture de la cheville avec déplacement - plaque et rééducation

Structure de la cheville

L'articulation de la jambe se compose de 3 os: le tibia associé à la cheville et le péroné, qui constitue la structure en «fourche». L'angle entre la cheville externe (latérale) et interne (médiale) est de 50 °.

Par rapport au plan frontal, l’extérieur est à l’arrière, l’intérieur est à l’avant. La structure osseuse est renforcée par un système de ligaments forts pouvant supporter une charge de plus de 400 kg.

Par conséquent, quand ils sont blessés, ils ont tendance à se détacher de la cavité osseuse. La cheville est alimentée en sang par les artères situées dans la région des os du tibia et du péroné. La cheville est appelée différemment - cheville.

L'articulation de la cheville a une structure en bloc. En raison de l'activité motrice humaine dans l'articulation, de la flexion et de l'extension, il se produit de petits virages du pied.

Les composants de l'articulation - l'extrémité distale du tibia et le tibia - sont fixés sur le talus.

En raison de l'épaississement distal dans la région du tibia, il existe un condyle interne (interne) et dans le petit condyle latéral (externe).

La partie osseuse de la jambe est entourée par le ramus des deux côtés. L'articulation est entourée d'une capsule articulaire. Dehors, il y a des ligaments et des muscles.

Les condyles (ou tout simplement les chevilles) se remarquent sous la peau. Ils ne sont pas protégés par le tissu adipeux sous-cutané, les muscles ou le fascia et sont donc facilement exposés aux blessures.

La blessure la plus courante est le condyle latéral ou médial. Pas si souvent, mais il y a aussi des dommages simultanés aux deux chevilles, accompagnés d'une subluxation du pied.

Afin de restaurer toutes les fonctions de l'articulation de la cheville, le patient, en plus du traitement traditionnel, se voit prescrire des procédures non spécifiques - gymnastique corrective. Vous pouvez commencer à développer l'articulation dès 2-3 jours après l'immobilisation du membre. À chaque stade de la rééducation, chaque exercice vise à atteindre un objectif spécifique:

  • les mouvements des doigts de la jambe blessée aident à réduire rapidement l’enflure et à rétablir la circulation sanguine;
  • la flexion et l'extension de la jambe blessée dans l'articulation du genou vous permettent de maintenir le tonus musculaire;
  • soulever doucement les jambes (redressées) aide à éliminer le gonflement, renforce les muscles et les ligaments des jambes.

Effectuez les exercices ci-dessus dont vous avez besoin autant de fois que l'état du patient le permet. Si vous ressentez une douleur ou un inconfort, la gymnastique doit être arrêtée.

La forme de l'articulation fait référence au bloc. Extérieurement, il ressemble à une «fourchette» formée par les os du tibia et du péroné. Il est inséré avec ses extrémités entre le talus. De plus, l'articulation est renforcée par des ligaments. Le mouvement a lieu de haut en bas, éventuellement de côté. L'anatomie détaillée de l'articulation est montrée sur la photo.

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et des douleurs systématiques...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

La cheville a la forme d'un bloc. Le mouvement dans l'articulation provoque une flexion et une extension, ainsi que de petites déviations latérales du pied.

L'articulation comprend les extrémités distales (inférieures) des os tibial et fibulaire du tibia, qui sont attachés au corps du talus. L'épaississement distal du tibia forme le condyle interne (interne) et le péroné - le condyle externe (externe).

Les os de la jambe recouvrent le corps du talus des deux côtés, comme une fourchette.

Les condyles sont appelées familièrement chevilles. Ils font saillie sous la peau, non recouverts de muscles, de fascias, de graisse sous-cutanée et donc vulnérables aux dommages.

Dans la plupart des cas cliniques, on constate une fracture de la cheville latérale ou médiale, parfois des lésions des deux chevilles avec subluxation du pied. L'articulation est limitée par la capsule articulaire, renforcée extérieurement par les ligaments et les muscles.

Raisons

Si la jambe est dans la mauvaise position ou lorsqu'une force externe est appliquée, un resserrement se fait entendre - cela indique une pause.

Les principaux symptômes de lésion des os de la jambe sont les suivants:

  • Douleur lors de la marche ou de la palpation dans le mouvement du péroné. La nature de la douleur est vive, forte au repos sur la jambe. La cause de la douleur est un changement du périoste dans lequel se concentrent les plexus nerveux multiples. La douleur provoque un choc - une condition dangereuse du corps, dans laquelle la victime doit être assurée de son immobilité totale et de la prise d'analgésiques puissants.
  • Puffiness Apparaît quelque temps après l'incident. Lorsque vous appuyez sur la peau forme un évidement, qui passe après quelques secondes. La cause de la formation d'œdème est une lésion vasculaire. La rupture du sang est empêchée par les ruptures des fibres musculaires et des éléments cohérents. Les poches peuvent se propager à la jambe blessée.
  • En cas de violation avec déplacement, un sang se forme au talon de la cheville. Cette caractéristique indique une rupture des vaisseaux sanguins et une hémorragie.
  • Le dysfonctionnement articulaire est accompagné par la position pathologique de la structure osseuse, une inversion artificielle ou une rotation du pied. La capacité de déplacer le pied est limitée et provoque un resserrement.

Le diagnostic prend en compte la blessure de deux chevilles: l'emplacement de la fissure de bas en haut à partir de la fente de l'articulation sur le site de la cheville médiale, à l'extérieur - une fracture est visible, s'étendant à 1 cm au-dessus de l'ouverture de l'articulation.

Une fracture de deux ans sans signe de gonflement croissant est traitée en ambulatoire. L'imposition de gypse est réalisée après l'anesthésie.

Au cours de la semaine, le patient est en position horizontale avec une jambe douloureuse surélevée. Après cela, le patient est autorisé à marcher avec des béquilles.

La guérison survient à 5-6 semaines de traitement. La rééducation après la fracture des deux chevilles avec déplacement passe après 2 mois.

Pendant la récupération, on prescrit à la victime une gymnastique et un massage thérapeutique du membre.

L'anatomie d'une fracture trilabiale avec déplacement est caractérisée par une lésion des chevilles et de l'os tibial postérieur. C'est un dommage commun. Ils sont soumis aux personnes de plus de 50 ans. La détérioration de la coordination et de la structure du squelette est une condition préalable aux blessures.

En raison d'une flexion ou d'une extension accrue de l'articulation, d'une torsion ou d'un resserrement, l'intégrité du système osseux de la cheville est compromise. La charge axiale lorsqu’on saute d’une grande hauteur sur les jambes exerce une forte pression sur les chevilles, ce qui blesse le tissu osseux.

Les symptômes de la maladie sont similaires pour les troubles osseux de cette étiologie. On observe des modifications structurelles du pied, une tension de la peau dans la zone de sa flexion et de son extension.

Un examen du pied est effectué par un appareil à rayons X.

Le traitement vise à restaurer le design de la cheville et à lui rendre ses accessoires fonctionnels.

Attention! Ce type de fracture peut rendre une personne handicapée.

Lorsque le type est fermé, un plâtre est appliqué sur le pied. La période de cicatrisation est supérieure à 5 semaines et la période de récupération peut aller jusqu'à 3 mois. Si le patient a une sublimation du pied et une dilution de la "fourchette", une intervention chirurgicale est nécessaire.

Après des manipulations chirurgicales et l'installation des boulons de fixation, le médecin coud la plaie et impose une fixation en plâtre. Tout en portant un plâtre, le patient suit un complexe de kinésithérapie et de pharmacothérapie.

Après avoir retiré le bandage de fixation, la victime poursuit ses mesures de rééducation, ses exercices thérapeutiques, ses massages et ses interventions physiques. La réception de complexes de vitamines spécialement sélectionnés renforcera le système squelettique.

C'est important! Le syndrome douloureux peut persister pendant un an.

Les conséquences d'une blessure peuvent affecter la santé globale d'une personne et entraîner des modifications de l'aspect esthétique et de la forme de la cheville.

Une articulation du pied blessé risque de développer une arthrose déformante. Les sensations douloureuses deviennent chroniques. En marchant, il y a des boiteries. L'articulation devient moins mobile et déformée.

C'est important! Après une fracture de la cheville, les chaussures doivent être complétées par une semelle orthopédique.

La charge naturelle du pied est restaurée après 3-4 mois. Une semaine après le retrait du plâtre, nous procédons à une série d'exercices visant à améliorer la mobilité de l'articulation. La charge est développée par un spécialiste en thérapie par l'exercice. Avant le début des cours, la patiente prend un bain de pieds chaud avec du sel marin pour réchauffer les muscles et soulager l’enflure.

Pour améliorer la circulation sanguine et le système lymphatique, le patient subit un massage. Les premières séances peuvent donner des sensations douloureuses qui passent après le développement des muscles musculaires et des ligaments endommagés.

De plus, nous effectuons nous-mêmes des massages après le réveil et avant le coucher. Pour ce faire, caressez, étirez, pliez et dépliez le pied. Tous les mouvements sont effectués avec soin et lentement.

La fracture de la jambe dans l'articulation de la cheville se produit sous l'influence mécanique d'une force externe, dont l'impact permet de détruire l'intégrité de l'os.

En cas d'évolution défavorable de la maladie sur le fond d'une pathologie concomitante, ou de juxtaposition incorrecte de fragments ou de lésion des structures nerveuses lors d'une lésion, les complications suivantes sont possibles:

  1. Syndrome de douleur météorologique;
  2. L'apparition de douleur en surchargeant les jambes, le patient commence à boiter;
  3. Changement de démarche;
  4. Arthrose chronique (inflammation de l'articulation);
  5. Lymphostase périodique de la cheville, se manifestant par un œdème;
  6. Sensation de froid ou de chaleur dans la zone touchée.

Les blessures surviennent de manière inattendue, un médecin peut ne pas toujours être là pour donner des conseils utiles. La première aide peut et doit être fournie par quiconque se trouvant juste à côté de la victime. C'est juste pour faire les choses correctement, de sorte que leurs actions n'entraînent pas encore plus de tort à la victime.

Reconnaître la blessure à la cheville peut être fondé sur les motifs suivants:

  • Le craquement caractéristique des os.
  • Incapacité de se tenir sur la jambe blessée.
  • Douleur aiguë, aggravée en essayant de marcher sur un pied.
  • Gonflement se propageant rapidement dans la zone de la fracture.
  • Hématome.
  • Changer la forme de la cheville.
  • Les fragments d'os palpables.

Fracture de la cheville interne avec un décalage

Un traitement réussi, qu'il soit conservateur ou opératoire, n'est pas en soi une garantie de guérison rapide. Nécessite une rééducation compétente. La période de récupération dure en général de deux à deux mois et demi. Le succès des mesures correctives dépend en grande partie de l’habileté du médecin et du désir du patient.

Dans le processus de récupération, des exercices individuels peuvent être prescrits: thérapie physique, physiothérapie, procédures thérapeutiques, massage des membres. Les exercices sont assignés du plus simple au plus complexe. Tout d'abord, une petite charge est attribuée, puis elle augmente progressivement.

Les exercices sont conçus pour améliorer la circulation sanguine dans le membre blessé. Plus le sang circule bien dans les vaisseaux, plus le processus de guérison est rapide. La thérapie physique peut être faite à la fois en plâtre et après son retrait. L'essentiel est de ne pas surcharger la jambe douloureuse.

  • Les mouvements principaux de la gymnastique de rééducation en gypse sont les sorties de jambe, la flexion du genou, l’abduction de la jambe. Chaque exercice est effectué pendant 30 secondes. Lors de l'exécution des mouvements ne peut pas plier dans le bas du dos.
  • Après avoir retiré le pansement, vous pouvez commencer à développer le pied et les orteils. Principaux mouvements: flexion et redressement du pied, mouvements circulaires des articulations de la cheville, flexion et redressement des orteils, flexion des pieds en avant. Chaque mouvement est répété 5 à 10 fois, en moyenne, sans retenir votre souffle.

Le massage aide à restaurer le membre endommagé. Le patient peut effectuer un auto-massage. D'abord, vous devez secouer doucement la jambe. Puis, en massant, en pétrissant et en comprimant, effectuez un massage du pied et de la jambe. Durée - 10-15 minutes.

Dans la plupart des cas, sous réserve des recommandations médicales des fractures de la cheville, les fractures se développent ensemble sans conséquences négatives. Parfois, les patients peuvent se plaindre de douleurs récurrentes lorsqu'une articulation est stressée ou que le temps change.

Dans la période postopératoire peut développer un syndrome de douleur dystrophique post-traumatique. Cela est dû à des troubles vasculaires. Un traitement médicamenteux est prescrit pour éliminer le syndrome, après quoi les symptômes disparaissent en un an.

Dans de rares cas, des complications postopératoires peuvent se développer. Ceux-ci incluent: gonflement, déformation de l'articulation, boiterie, instabilité en marchant. Ces conséquences sont éliminées à l'aide d'opérations de récupération supplémentaires. Des structures correctrices et des greffes osseuses peuvent être utilisées.

La fracture de la cheville est la blessure la plus courante et la plus complexe. Cependant, malgré cela, la médecine moderne réussit à surmonter de telles difficultés.

Il est important de se rappeler qu'en cas de blessure, vous devez immédiatement demander de l'aide et en aucun cas être soigné vous-même. Une assistance opportune et fournie avec compétence est la clé d'un rétablissement rapide.

Les os de la cheville, comme les autres organes solides d'un organisme vivant, se décomposent sous l'effet d'une force dépassant la force de l'os lui-même. Les dommages résultent généralement d'une fracture d'un os en bonne santé.

Une fracture de la cheville peut survenir en raison d'effets traumatiques directs ou indirects. Lors de la première blessure, une seule cheville se casse, ce qui entraîne de graves dommages à l'articulation. Le deuxième type de blessure survient à cause de virages serrés du pied ou de la dérive à partir de l’axe vertical.

Les fractures sont compensées. À leur tour, ils sont divisés en types suivants:

  1. En cas de dommage lié à la rotation externe, une fracture se produit dans une spirale. Il est diagnostiqué avec un déplacement vers l'extérieur ou vers l'arrière, ainsi qu'avec une cheville interne détachée;
  2. Lorsque le péroné se fend, la fracture d'abduction est diagnostiquée avec un décalage latéral;
  3. Avec un fort repliement du pied vers l’intérieur et une flexion du calcanéum, la cheville interne est déchirée. De tels symptômes indiquent des dommages additifs.

Selon la gravité des dommages, les fractures de la cheville sont fermées et ouvertes.

Fracture de la cheville peut être:

  1. Pas d'offset. Il est traité en ambulatoire. Vous pouvez facilement restaurer la fonction de la jambe sans complications.
  2. Avec offset. Avec une telle blessure, la rotation et la déformation angulaire de l'articulation se développent.

Avec une fracture ouverte de l'intégrité de la peau. Avec une plaie ouverte, de tels symptômes sont notés - des fragments d'os fibulaire et tibial sont vus, et un saignement est observé. Le danger de telles blessures est qu'elles peuvent provoquer le développement de processus inflammatoires.

Si une personne tombe d'une hauteur sur des jambes redressées ou a un accident de moto, une blessure grave peut survenir sous la forme d'une fracture du talus, qui est alimenté en sang.

Une fracture de la cheville avec déplacement se produit généralement lorsqu’une personne tombe d’une échelle, lorsqu’elle monte sur des patins à roulettes ou en patinage, ainsi que lorsqu’elle fait du ski ou du parachutisme.

Les fragments d'os déplacés peuvent endommager gravement la peau. Par conséquent, il est nécessaire immédiatement après la blessure d'aller chez le traumatologue.

Si vous retardez la visite chez le médecin, la blessure peut en outre entraîner une déformation de l'arthrose.

Dans certains cas, une fracture peut se produire en même temps sur les deux chevilles avec déplacement et dislocation du pied vers l'extérieur. Le pied se déroule, les ligaments se resserrent, la cheville interne se brise.

Le talus subit également un déplacement et conduit à une fracture de la cheville externe. Le médecin règle ces fractures manuellement.

Si, à la fracture décrite, la partie antérieure du tibia se casse, il est important de subir une opération avec anesthésie générale et fixation des fragments avec des vis médicales spéciales.

Vous devez faire tous les exercices trois fois par jour pendant environ trente minutes. Les premiers cours ne devraient pas durer plus de dix minutes.

Asseyez-vous sur la chaise, étirez votre jambe. Alternativement pliez et dépliez les orteils, la cheville, la jambe au niveau de l'articulation du genou.

La radiographie de la cheville peut être utilisée pour établir une fracture de la cheville. Il est réalisé en 3 projections: prise de vue directe, oblique et latérale. Sur la base des résultats de rayons X, les paramètres de blessure suivants sont établis:

  • type de ligne de fracture (oblique, longitudinale, en spirale);
  • localisation des fractures;
  • l'état de l'interligne articulaire dans la divergence des os;
  • la présence d'une déformation de l'os dans la zone de l'interligne articulaire;
  • évaluation quantitative du déplacement osseux;
  • état des tissus mous.

Dans le cas d'une fracture de la cheville avec un déplacement, combien d'éléments de l'articulation étaient encore endommagés, est établie par des études de diagnostic supplémentaires. À cette fin, tomographie par ordinateur, IRM, échographie de la cheville sont affectés à l'évaluation de l'état des tissus et des muscles.

Échographie de la cheville

Types de fracture

La fracture de la cheville est classée dans les lésions intra-articulaires. La nature de la fracture dépend de la complexité de la pathologie, de ses méthodes de traitement et de la durée de la période de rééducation. Le traumatisme peut être ouvert ou fermé.

Si le dommage est ouvert, les fragments d'os sont déplacés, entraînant un déchirement de la peau, un syndrome douloureux puissant apparaît et la plaie est exposée à l'infection.

Les fractures ouvertes sont parmi les plus graves et entraînent diverses complications. Dans ce cas, les fractures ouvertes dans la région de la cheville sont assez rares. En cas de blessure ouverte, on ne peut pas se passer d'une intervention chirurgicale et la durée du traitement peut durer plusieurs mois.

Les fractures de type fermé sont beaucoup plus courantes. Ces blessures incluent ou non le déplacement de fragments d'os. Les blessures avec déplacement compliquent considérablement la pathologie et son traitement devient la cause d'une invalidité de longue durée.

Si un biais est présent, une intervention chirurgicale peut être indiquée. S'il s'agit d'une fissure dans l'os, un plâtre ou une orthèse suffit. En cas de violation de l'intégrité de l'os sans déplacement, il est généralement possible d'éviter les perturbations du travail de l'articulation de la cheville.

Les fractures sont également classées selon la ligne de défauts osseux:

  • incliné;
  • transversal;
  • longitudinal;
  • sous la forme de la lettre T;
  • sous la forme de la lettre U;
  • comme une étoile.

La fracture de la cheville peut être divisée par la localisation anatomique:

  1. Fracture de la cheville externe;
  2. Fracture de la cheville intérieure;
  3. Fracture bilatérale;
  4. Fracture de trois ans.

La grande majorité des fractures de la cheville se réfère à la partie intra-articulaire, lorsque la ligne de fracture communique avec la cavité articulaire. Cela provoque une certaine tactique de traitement et de réadaptation.

La blessure peut être ouverte en cas de lésion de la peau et si une fracture est signalée dans l'environnement, sans dommage pour la blessure. Une fracture ouverte est beaucoup plus compliquée car la plaie est infectée et le risque de suppuration non seulement des tissus mous, mais aussi des os.

Une blessure fermée peut survenir avec ou sans déplacement de fragments. Une fracture avec déplacement des fragments obliques nécessite un traitement et une rééducation plus longs. La chirurgie est souvent la seule option pour soigner une fracture de la cheville avec un décalage. Les fractures du type de fissures sont les plus favorables, elles se développent ensemble beaucoup plus rapidement.

De plus, les fractures peuvent être simples, sous la forme de lésions isolées des chevilles externes ou internes, du bord postérieur du tibia et du talus. Les dommages sont difficiles lorsque plusieurs os ou structures anatomiques constituant l'articulation sont endommagés.

Après une blessure, l'os acquiert une certaine ligne de fracture et les fractures sont également classées en fonction de leur forme. La classification peut être présentée comme suit:

À de nombreux égards, le type de dommage joue un rôle important dans le traitement du problème du traitement et de la réadaptation. Les fractures peuvent être accompagnées de lésions de l'appareil ligamentaire, le plus souvent d'une rupture de syndesmose, un ligament reliant les os du tibia et du péroné.

Diagnostics

L'examen produit une palpation de l'articulation des os de la jambe sur toute la longueur, en analysant les composants neurologiques et artériels. La radiographie des os est réalisée dans les projections antérieures et latérales. La radiographie vous permet de confirmer les ruptures des ligaments à un angle oblique de 45 °. Il est conseillé de prendre une photo avec une rotation interne de 20 °.

Les rayons X en pleine projection analysent le traumatisme lié à la présence d'irrégularités dans le tibia et de luxation. On peut utiliser l'arthographie ou la sonographie pour étudier l'état des tissus mous.

Les facteurs de lésion dans l'analyse des images sont la présence de fissures, de fragments d'os, l'augmentation et l'expansion des tissus mous environnants, la divergence de l'interligne articulaire ou sa déformation.

Pour confirmer le diagnostic, le médecin examine le membre inférieur du patient, examine la gamme complète des symptômes et entend les plaintes du patient.

Après cela, une étude par rayons X est réalisée. Elle est réalisée en deux projections: une droite et une latérale. Les images peuvent être utilisées pour déterminer la localisation de la fracture, la présence de déplacement et la direction de la ligne du défaut résultant.

Comme la blessure à la cheville est une lésion intra-articulaire, des tests supplémentaires peuvent être commandés à des fins de diagnostic.

  • tomographie par ordinateur;
  • échographie;
  • arthroscopie.

Parfois, les symptômes ne suffisent pas pour établir le diagnostic correct, en particulier lorsque la fracture est mineure. Pour établir pleinement la vérité, des diagnostics supplémentaires sont nécessaires. Comme tout dommage, une fracture de la cheville nécessite une radiographie. On voit souvent une pathologie grossière, une subluxation du pied, le degré de déplacement, la présence de fragments.

Dans des situations plus difficiles, en cas de lésion des ligaments ou de suspicion de fracture manquant à la radiographie, un scanner ou une IRM est indiqué.

Immédiatement après la blessure, il est nécessaire d'appeler une ambulance pour que les médecins traitent les blessés. Avant l'arrivée des médecins, les premiers soins en cas de fracture de la cheville sont effectués de manière indépendante.

  1. Enlevez les chaussures parce que avec un œdème, alors il ne peut être que coupé.
  2. Superposer les pneus. Il est nécessaire de fixer la jambe en position droite, en l'attachant à un bâton, une planche ou tout autre objet similaire.
  3. Donnez un analgésique à la victime pour atténuer la douleur et éviter le choc de la douleur.

Après cela, le patient peut être transporté dans un centre médical.

  1. Arrêter le saignement. Il est nécessaire d'habiller la jambe au-dessus de la plaie.
  2. Désinfection. Il est nécessaire de traiter les bords de la plaie avec un antiseptique.
  3. Soulagement de la douleur Vous devez donner à la victime des médicaments contre la douleur. Si possible, fixez la glace aux dommages afin de réduire l’enflure et la zone d’hématome.
  4. Pour le transport du patient, il est nécessaire d'imposer un pneu.

Lors de l'admission à la salle d'urgence pour le diagnostic de la radiographie de la cheville est réalisée dans deux projections - antérieure et latérale. Avec son aide, si les os de la cheville sont cassés, le médecin verra une ligne de clivage. Si vous avez une puce oblique, vous devez effectuer une radiographie et des jambes en bonne santé pour voir la différence.

Dans les cas difficiles, d’autres types d’enquêtes sont menées:

  1. Tomographie par ordinateur.
  2. L'imagerie par résonance magnétique, qui permet de voir l'état des ligaments, des tendons et des muscles.
  3. L'échographie de la cheville aidera à connaître l'état de l'hématome et des muscles.

Une fracture ouverte à la cheville est accompagnée de l'apparition d'une plaie caractéristique avec des fragments d'os visibles. Dans ce cas, le sang coule de la plaie, le patient développe un choc hémorragique et douloureux.

Une fracture de cheville de type fermé ne présente pas de signes aussi brillants: il est facile pour une personne inexpérimentée de le confondre avec un ligament déchiré, une luxation, une blessure courante.

  • gonflement dans la zone de blessure, ecchymose;
  • courbure de la cheville;
  • courbure non naturelle du pied;
  • douleur caractéristique à la cheville;
  • augmentation de la douleur en touchant la région blessée, en essayant de s'appuyer sur la jambe blessée;
  • les sons créés par les fragments d'os lors de la palpation de la jonction de l'os et des mouvements du pied sont des signes très caractéristiques de fracture.

S'il y a une fracture à l'articulation de la cheville, ou plutôt après, si la cheville cesse de remplir sa fonction motrice, il y a des difficultés à marcher. Il est difficile d’établir le diagnostic correct en tenant compte uniquement des symptômes externes d’une fracture de la cheville.

La radiographie par conduction en projection frontale et latérale vous permet de déterminer le type de blessure et d'établir un diagnostic précis. Les rayons X montrent l'endroit où les os ont été endommagés, la direction de la ligne de courbure de l'os, le déplacement de fragments.

Parfois, en plus de la radiographie, une tomodensitométrie, une échographie et une arthroscopie sont effectuées.

Pour confirmer le diagnostic prescrit l'examen aux rayons X dans les projections frontales et latérales. Les images radiographiques déterminent la localisation des lésions osseuses, la direction de la ligne de défauts osseux, le déplacement de fragments osseux.

Une blessure à la cheville fait référence à des fractures intra-articulaires pouvant nécessiter une tomodensitométrie, une arthroscopie, une arthroscopie.

Les fractures de cheville non déplacées sont traitées de manière conservatrice. Un pansement de type «botte» de type plâtre ou une orthèse spéciale des orteils des pieds à l'articulation du genou est appliqué sur le tibia blessé. La période de port de gypse dépend de la gravité de la blessure et se situe entre 6 et 12 semaines.

Les dommages causés par le déplacement de fragments d'os sont sujets à un repositionnement (juxtaposition) de fragments. De telles blessures nécessitent une intervention chirurgicale - ostéosynthèse.

Les os ont une position physiologique correcte et sont fixés à l'aide de vis à métal, d'aiguilles à tricoter et de plaques. Les fixations sont généralement retirées un an après l’installation après plusieurs interventions chirurgicales.

La récupération après une fracture à la cheville se produit dans les 3 à 4 mois.

Symptomatologie

Classificateur de fracture

Par type de dommage:

  • ouverte - les dommages externes sont visualisés, il y a des fragments d'os et des plaies lacérées de la peau et du cadre musculaire;
  • fermé - les tissus mous ne sont pas endommagés.

Par la présence de biais est divisé en fractures avec biais et sans biais.

En fonction de la direction du déplacement:

  • pronationnel - le pied se retourne;
  • supinationale - le pied tourne à l'envers;
  • Rotary - Tourne le tibia avec une stabilité normale du pied.

Selon la localisation, les modifications du squelette de l'articulation de la cheville se divisent en fracture médiale et chevilles latérales.

Chirurgie plastique pour fracture avec déplacement

Une fracture de la cheville externe avec un déplacement fait référence à un dommage pronationnel. Une fissure oblique ou droite dans l'articulation de la cheville est formée. Le déplacement se produit sous l'influence de la force d'impact sur la zone du pied. Le pied se déplace vers l'extérieur ou vice versa.

Les blessures se manifestent par des signes cliniques standard caractérisés par la gravité de l’œdème et du syndrome douloureux.

Les rayons X montrent la présence d'une fissure dans la région de la fente de l'os articulaire ou légèrement supérieure. Les fragments d'os forment le coin de la forme extérieure. Lorsqu'elle est oblique, la ligne de fissure se situe devant le tibia postérieur ou monte de bas en haut le long du mouvement de l'os.

L'aide est fournie sous anesthésie locale. Le médecin repousse la cheville excentrée et applique un plâtre. Vous pouvez compter sur le support en gypse le deuxième jour. Combien de temps avez-vous besoin de passer dans un casting? Soigne le pied pendant plusieurs semaines, pas moins d’un mois.

Fracture de la cheville interne avec un décalage avec la localisation oblique de la fissure - supination, avec la pronation transversale.

Au cours de l'examen, il y a une forte saillie du tibia. La cheville est dirigée du centre.

La radiographie montre une fissure à la cheville et au tibia. La photo montre la cheville, qui a changé de position naturelle. Le décalage se concentre légèrement vers le bas et vers le bas. Les fragments de la structure osseuse de la cheville forment une fente de plus de 7 mm de large.

Le médecin compare les fragments d'os en appuyant la main sur le pied sous l'anesthésique local. Sur le site de l'accumulation de liquide, une incision est faite et l'hématome est enlevé à l'aide de lingettes stériles. La cheville Levator est réglée sur sa position initiale et fixée au tibia avec un boulon. Les plaies ouvertes cousent et réparent le plâtre en plâtre.

Le bandage est appliqué à la flexion du genou. Au stade de la fixation faire une image de contrôle. Le patient est immobilisé dans du plâtre pendant sept semaines au maximum, après quoi celui-ci est retiré. Le pied est en cours d'examen en vue d'une consolidation. Si l'accrétion des os a des défauts, on prescrit au patient une série d'exercices récréatifs et de massage.

Une fracture de deux ans sans déplacement est rare. Il y a des changements à la suite de l'enlèvement du pied.

Une lésion du ligament deltoïde entraîne la formation d'une fissure parallèle à la fente de la cheville. Sous la force des fragments, le suprateum rompt la cheville latérale.

Le pied est dirigé vers l'intérieur. Si, en cas de blessure, l'une des chevilles a changé de position naturelle, l'infraction est considérée comme compensée.

Après une chute, une personne ne peut plus se tenir debout, ressent une douleur insupportable. Ne peut pas bouger le pied. La visualisation montre un gonflement important dans la région de la cheville. À la palpation, la douleur s'étend à 3 ou 4 cm au-dessus de la cheville latérale et à 1 à 1,5 cm au-dessous de la cheville médiale.

Le traitement conservateur de la fracture de la cheville avec déplacement est presque impossible, en raison du risque élevé de complications et d'une fusion inappropriée. Le plus souvent effectué une intervention chirurgicale.

Une autre raison pour choisir la méthode opératoire de traitement comme la plus rationnelle est la défaite de l'appareil ligamenteux de la cheville, le plus souvent une déchirure ou une rupture du ligament. Le traitement consiste à comparer les bords de la fente et à coudre.

Pour éviter la répétition des dommages à l'appareil ligamentaire, il est nécessaire de repositionner les fragments d'os de manière fiable, ce qui est effectué en utilisant l'ostéosynthèse. Il est possible de réaliser deux variantes d'ostéosynthèse:

  • La méthode fermée utilise l'appareil d'Ilizarov. Dans ce cas, l'os est foré et des aiguilles y sont insérées, c'est-à-dire que la fixation a lieu à l'extérieur. La méthode de la cheville n’est pas la plus pratique en raison de la petite superficie de la partie distale de la jambe;
  • Méthode ouverte - par les plastiques de l'os lui-même de l'intérieur.

Ainsi, la chirurgie plastique est réalisée en plusieurs étapes:

  1. Accès à la structure osseuse touchée;
  2. Il y a une révision des fragments d'os, l'élimination de la violation (exposition) des tissus mous (appareil ligamentaire, fibres musculaires), la suture des ligaments endommagés, l'arrêt du saignement par ligature (bandage) ou la suture des vaisseaux endommagés;
  3. Fixation de fragments d'os sur un métal rigide (généralement en titane, en plaque) préalablement réaménagé sur un patient spécifique (spécialement ajusté). Le renforcement se fait avec un système de vis et de vis;
  4. Produit une fermeture couche par couche du champ chirurgical;
  5. Immobilisation du bandage en plâtre des articulations de la cheville.

Premiers secours

La fourniture de soins médicaux spécialisés ne se produit pas immédiatement. Par conséquent, en cas de suspicion de fracture (douleur, gonflement, gonflement, position artificielle du pied), la victime reçoit les premiers soins.

Le temps, sans assistance, conduit à une aggravation de l'évolution de la maladie et à une complication du traitement. Dans les moments d'attente pour une ambulance, le patient peut ressentir un choc douloureux, une luxation ou une subluxation de la cheville, une hémorragie s'intensifier, des fragments bouger, un changement d'os fermé peut être mobilisé vers un type ouvert.

Algorithme d'actions dans la fourniture de soins médicaux:

  • Fournissez à la victime du repos et de la raideur du pied.
  • Appelle une ambulance.
  • Libérez la jambe blessée (des débris, des objets, des chaussures, etc.) si cela n’aggrave pas la blessure. Cette action vise à empêcher le processus de nécrotisation. Une violation prolongée de la circulation sanguine des jambes sous des objets de pression entraîne une nécrose des tissus et une amputation ultérieure du membre.
  • Donnez à la jambe une position horizontale en la soulevant à une hauteur confortable. Pour ce faire, placez un chiffon sous le pied, enroulé dans un rouleau. Cela assurera la sortie de sang du membre inférieur et réduira la zone d'œdème.
  • Avec les modifications osseuses ouvertes, les fragments d'os ne peuvent pas être retirés.
  • Au lieu de l'œdème, imposer une compresse froide.
  • Fabriquer un pneu avec des objets du quotidien (planche, ski, branche d’arbre, etc.) ou réparer la jambe endommagée en l’attachant à une jambe saine.
  • Pour soulager la douleur, administrer un médicament anesthésique.

Après une fracture de la cheville (ou si ce type de blessure est suspectée), vous devez immédiatement consulter un médecin. Les médecins prodiguent des soins d’urgence au patient et les transmettent à la traumatologie.

Il est préférable d'appeler l'équipe d'ambulance sur les lieux, mais si cela n'est pas possible, le patient doit être conduit seul au service des urgences de l'hôpital. Dans ce cas, vous devez être prêt à fournir une assistance d'urgence à la victime plutôt qu'aux médecins.

En cas de violation de l'intégrité d'un membre de type fermé, une attelle doit être appliquée sur le membre blessé. La tâche du pneu est de s'assurer que la jambe blessée est toujours. Très probablement, vous devrez utiliser les matériaux disponibles en tant que pneu, par exemple un carton épais, des planches ou même des bâtons.

Il est nécessaire de sécuriser la jambe blessée au-dessus et au-dessous de la fracture de la cheville. Si vous ne pouvez pas organiser un pneu, vous pouvez réparer une jambe cassée à un membre en bonne santé.

Faites attention! Avant de commencer toute action, il est conseillé d'enlever les chaussures de la jambe blessée (si une telle opportunité existe). Une base solide doit être attachée au membre blessé.

Pour réduire la douleur, des produits de secours peuvent être proposés à la victime. “Analgin”, “Ketanov”, “Ibuprofen”, etc. feront l'affaire. S'il s'agit d'une fracture fermée, il est recommandé d'emballer la zone endommagée avec des blocs de glace - cela réduira les poches et limitera la propagation de l'hématome.

C'est important! Si nous parlons d'une fracture ouverte, vous ne devriez en aucun cas essayer d'ajuster l'articulation. Le résultat de l’initiative peut être un choc douloureux pour la victime et des complications graves de la blessure.

Une fracture ouverte est associée à un saignement. Son besoin d'essayer de s'arrêter. Pour ce faire, appliquez un garrot juste au-dessus du site de saignement. Les bords de la plaie doivent de préférence être traités avec un antiseptique (iode, peroxyde d'hydrogène, etc.). Après le traitement antiseptique, la plaie doit être fermée avec un pansement propre.

En cas de fracture fermée, l’articulation est fixée à l’aide d’une attelle. Avant toute manipulation, il est recommandé de retirer les chaussures de la jambe blessée. S'il n'y a pas de fixation spéciale pour la fixation de l'articulation, celle-ci est liée à une planche ou à une jambe saine.

Lors de blessures, il est important de calmer la victime et de lui donner un anesthésique (comme un baralgin). Après ces actions, amenez-le à une traumatologie.

Avec une fracture ouverte, il est important d'arrêter le saignement. Pour cela, vous devez placer un garrot au-dessus de la plaie et d'en haut pour attacher un bandage aseptique.

En cas de fracture avec déplacement, il est interdit de repositionner indépendamment le joint. La jambe blessée doit être fixée avec un bandage au-dessus et au-dessous de la fracture. Une telle fixation aidera le patient à temps à le conduire à l'hôpital pour éviter le choc douloureux. Il serait également approprié de refroidir l'endroit endommagé avec un sac de glace enveloppé dans une serviette.

Pour diagnostiquer une fracture de l'articulation de la cheville, le médecin examine soigneusement la jambe, examine tous les symptômes. Ensuite, il ordonne de faire une radiographie en deux parties: devant et sur le côté.

Si les résultats de l’étude ne suffisent pas pour poser le bon diagnostic, des recherches supplémentaires seront effectuées à l’aide de la tomodensitométrie, qui montrerait un traumatisme de trois côtés.

Après une fracture ou une blessure présumée, vous devez immédiatement appeler une ambulance. L’équipe médicale prendra les mesures médicales et préventives nécessaires et conduira la victime au service des urgences de l’hôpital.

S'il est impossible d'appeler l'ambulance du patient, celui-ci est conduit seul au service des urgences. Avant de transporter la victime devrait recevoir les premiers soins.

En cas de fracture ouverte, les bords de la plaie sont traités avec une solution antiseptique (iode, chlorhexidine, peroxyde d'hydrogène). Le saignement est arrêté en appliquant un garrot au-dessus du site du vaisseau saignant. La plaie est recouverte d'un pansement stérile. En cas de blessure fermée, un sac de glace est placé sur la cheville afin de réduire l'œdème et l'hématome sous-cutané.

Sur la zone commune imposer un bus de transport. Les pneus improvisés peuvent être fabriqués à partir de planches, de morceaux de carton, de bâtons.

Ils sont épinglés à la surface externe et interne de la jambe blessée depuis le pied jusqu'à un niveau supérieur à l'articulation du genou. S'il n'y a pas d'outils disponibles pour la fabrication de pneus, le membre malade est épinglé sur une jambe en bonne santé.

La victime reçoit un médicament analgésique (analgine, ibuprofène, cétoral).

Le traitement conservateur n’est pratiqué que dans les cas où le traumatologue diagnostique une fracture sans déplacement, ou lors de manipulations médicales, les fragments peuvent être comparés en position anatomique.

Une intervention radicale est indiquée pour les fractures ouvertes et instables de la cheville avec déplacement, associées à une rupture de syndesmose. Double fracture fractionnée de la cheville, en hélice, hélicoïdale, conduisant à des modifications pathologiques articulaires - une indication directe pour la chirurgie d'urgence.

La chirurgie est le seul moyen d’éliminer les défauts apparus à la suite d’une fusion incorrecte de fragments d’os et de la formation de fausses articulations.

En cas d’hospitalisation urgente, on évalue l’état du patient, la possibilité de procéder à une opération d’urgence afin de prévenir les pathologies ou conditions pouvant entraîner la mort et pouvant entraîner une invalidité.

Avant une intervention chirurgicale planifiée (correction d'anomalies intra-articulaires), un examen préopératoire du patient est effectué. L'opération n'est pas réalisée lors de la détection de maladies des organes hématopoïétiques, d'insuffisances cardiaques et rénales aiguës, de troubles mentaux, d'arthrite au stade aigu, d'ostéomyélite et d'infections aiguës.

Traitement

Les conséquences de fractures de type fermé sans biais sont traitées par des méthodes conservatrices. Du plâtre est appliqué sur la cheville blessée (le bandage appelé «botte») ou une orthèse (orteil au genou).

En moyenne, un plâtre doit être porté pendant 1,5 à 3 mois. Une restauration complète de la fonctionnalité du membre inférieur après une fracture de l'articulation de la cheville a lieu après 3 à 4 mois.

Si la fracture est accompagnée d'un déplacement de fragments d'os, un repositionnement est nécessaire (c'est-à-dire le regroupement de fragments en un tout cohérent). À cette fin, une intervention chirurgicale est effectuée - ostéosynthèse.

Au cours de l'opération, l'intégrité de l'os est restaurée et les fragments sont fixés à l'aide de vis à métaux, de plaques et d'aiguilles à tricoter. Cette construction est temporaire. Environ un an après l'installation des fixations, celles-ci sont retirées lors de la répétition de l'opération.

Il est possible de guérir complètement une fracture de la cheville, c'est-à-dire de restaurer l'intégrité de ses structures osseuses et de ses ligaments, uniquement après un traitement prolongé, qui comprend des actions médicales à partir du moment des premiers secours, de l'immobilisation et de la rééducation ultérieure.

Premiers secours


Au moment de la blessure, il est important de libérer le membre de la chaussure dès que possible, car cela ne sera pas facile à faire plus tard en raison d'un œdème. Le deuxième point concerne l’immobilisation préalable du membre, qui empêchera le déplacement de fragments osseux lors du transport de la victime.

En cas de fracture ouverte, il est nécessaire de retirer les chaussures et les vêtements du membre blessé, ainsi que de prendre les mesures nécessaires pour désinfecter et arrêter le saignement. De plus, en cas de fracture ouverte, il est recommandé d’injecter le sérum de l’anatoxine tétanique.

Thérapie conservatrice

La méthode conservatrice convient au traitement d'une fracture fermée avec un léger déplacement et sans rupture des ligaments à grande échelle. Le traitement non chirurgical d'une fracture de la cheville consiste à réduire l'articulation manuellement et à appliquer du plâtre sur le membre blessé, c'est-à-dire à l'immobiliser.

Toutes les manipulations sont effectuées sous anesthésie locale.

Le temps de port du pansement dépend de l'état du corps et de l'âge: les jeunes patients devront marcher dans du plâtre moins que les plus âgés.

En moyenne, l’immobilisation prend au moins 8 semaines. Le principal problème que l'on puisse rencontrer à ce stade est un gonflement et une douleur importants des jambes.

Vous pouvez les supprimer à l'aide de médicaments, qui ne peuvent nommer qu'un médecin.

Les patients présentant des fractures fermées peuvent marcher seuls le lendemain de leur casting.

Ce faisant, il n’est pas recommandé de s’appuyer sur le membre blessé et, pour les mouvements, vous devez utiliser des béquilles ou des cannes spéciales.
.

Traitement chirurgical

L'intervention chirurgicale est indiquée chez les patients présentant une fracture ouverte ou une luxation de l'articulation avec déplacement de fragments osseux, ce qui ne peut pas être ajusté manuellement. Après les premiers secours, ils sont opérés au cours desquels des fragments d'os sont reposés et fixés.

En règle générale, dans de tels types de blessures, l'œdème est faible, ce qui vous permet d'appliquer immédiatement un plâtre qui peut être retiré après 8 à 12 semaines. En outre, le médecin peut décider de la nomination d'un médicament.

Le temps nécessaire à la restauration complète de la cheville dépend de la présence de comorbidités et de l'âge du patient. En règle générale, la période de rééducation après la chirurgie dure en général plus longtemps qu'avec un traitement conservateur.

Avec une fracture à la cheville, il existe deux approches de traitement les plus courantes: conservatrice et opératoire. Chacun a ses propres indications et contre-indications, caractéristiques et inconvénients. Tout dépend du type de fracture, du degré de déplacement, de la présence de fragments. La décision est prise par le médecin avec le patient.

Traitement conservateur

La technique est montrée dans les cas où il y a une fracture de la cheville sans déplacement ou une intervention chirurgicale est contre-indiquée pour le patient. Dans de tels cas, il existe deux options les plus courantes. Dans le premier cas, le médecin peut recommander l’imposition d’un plâtre dans la deuxième - traction squelettique.

En outre, les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés pour soulager la douleur. En cas d'œdème grave, le médecin prescrit l'utilisation d'anti-œdémateux sous forme de comprimés ou de compte-gouttes. Les préparations de calcium permettront d’accélérer l’adhésion du tissu osseux et les chondroprotecteurs permettront de restaurer le cartilage.

Le traitement de la fracture implique l'utilisation de techniques conservatrices ou de chirurgie.

Le traitement de la cheville peut être effectué à l'aide d'une méthode opératoire ou conservatrice. La méthode sera déterminée par le médecin traitant, en tenant compte des caractéristiques de la blessure ainsi que de l'état général du patient.

Le plus souvent, le choix repose sur la méthode chirurgicale. Ainsi, le repositionnement des fragments d'os peut être effectué beaucoup plus efficacement et les complications possibles associées à une cicatrisation incorrecte de l'articulation cassée peuvent être évitées.

En règle générale, après cela, la fonction de l'articulation est complètement restaurée.

Au cours de l'opération, une grande attention est portée au choix de l'implant souhaité, ce qui permettra de fixer l'os dans une position, en l'empêchant de bouger. Habituellement, le traumatologue choisit en fonction des particularités de la blessure.

La fracture de la cheville sans déplacement croît plus rapidement ensemble. Ne comparez pas, par exemple, avec une fracture du crâne.

Afin de rétablir l'intégrité de l'os, une opération est également généralement effectuée dans ce cas. Un traitement approprié vous permet de restaurer toutes les fonctions de l'articulation.

Si l'état de la victime après l'opération est satisfaisante, elle peut même être autorisée à rentrer chez elle, mais uniquement si toutes les recommandations sont suivies.

Mais il convient de rappeler que, dans tous les cas, il est facile de ramener la jambe à ses fonctions antérieures. Dans certains cas, la jambe peut même être réinitialisée manuellement, sans intervention chirurgicale. Cela se produit quand aucun vaisseau ou muscle important n'a été endommagé.

Le traitement doit être effectué uniquement par un spécialiste expérimenté. Dans ce cas, le risque de complications possibles diminuera, ce qui permettra de revenir beaucoup plus rapidement à une vie normale.

Avec une méthode de récupération conservatrice, des médicaments contre la douleur sont prescrits. Les anesthésiques sont parfois prescrits pour soulager le gonflement.

Les fragments osseux sont repositionnés sous anesthésie pour éliminer la douleur et détendre les muscles tendus. Dès que l'os est mis en place, il est fixé avec des aiguilles et une conception spéciale, ou un pansement est placé sur le site lésé.

La jambe doit être complètement immobilisée et au repos: ce sont les règles principales à respecter pendant toute la durée du traitement.

En règle générale, avec une fracture sans subluxation, le repositionnement n'est pas nécessaire. Un plâtre est appliqué sur la jambe blessée et tout se développe beaucoup plus rapidement, car les dommages ne sont compliqués par rien.

Cela dépend beaucoup du temps passé sur le repositionnement. Un bon épissage du tissu osseux vous permettra d’éviter toute gêne et douleur en marchant

Pendant tout le séjour dans la distribution, une radiographie est souvent effectuée. Cela vous permet de vous assurer que l'os pousse correctement ensemble. Parfois, cela peut ne pas arriver avant longtemps. Dans ce cas, une deuxième opération peut être effectuée.

Permis de se déplacer à l'aide de béquilles, afin de ne pas alourdir la jambe blessée. Cela est particulièrement vrai pour une fracture avec un décalage. En l'absence de complications, sa charge peut être résolue dans les six à sept semaines suivant la mise en place de l'os. Le plâtre est enlevé seulement après dix semaines.

Il est très important d'en informer le médecin à temps, car les signes énumérés ci-dessus peuvent devenir des symptômes de mort cellulaire. Dans ce cas, le bandage est coupé et les mesures nécessaires sont prises pour prévenir le développement de la nécrose.

Pour éliminer les fractures, les médecins ont recours à deux méthodes: conservatrice et opérationnelle.

Traitement conservateur de fracture

Tout d'abord, le médecin ajuste les os et les articulations disloqués à leur place. Une anesthésie locale peut être utilisée. Ensuite, le pied est fixé dans la bonne position, le plâtre est appliqué. Le gypse recouvre l'arrière de la jambe et le côté du pied.

Après cela, une radiographie répétée est effectuée afin de confirmer l'exactitude de la fixation et de la fixation de l'os.

La longueur de la cheville dépend de l'âge du patient. En moyenne, le traitement des enfants de moins de 14 ans prend jusqu'à un mois.

Chez les patients de moins de 50 ans, la période est prolongée à 40 jours. Les personnes âgées se rétablissent au moins deux mois plus tard.

Des prédictions plus précises ne peuvent être faites que par le médecin traitant, compte tenu de la rapidité de la récupération osseuse et du degré de lésion.

Traitement chirurgical de la fracture

Cette méthode est efficace dans les cas où les méthodes conservatrices sont inutiles. En particulier, une fracture complexe ou déplacée est une indication pour une opération. Dans ces cas, une opération est effectuée avec la plaque pour restaurer l'intégrité de l'os et de l'articulation. Différents fixateurs peuvent également être appliqués.

Après l'opération, des antibiotiques et des analgésiques (analgésiques) sont prescrits au patient afin d'éliminer l'enflure et la douleur.

Le traitement d'une fracture de la cheville est effectué de manière conservatrice et chirurgicale.

En cas de blessure sans déplacement ni lésion des ligaments, un plâtre est appliqué sur la jambe, fixant la jambe et l'articulation, qui est restauré au bout de 1 à 3 mois. Si la blessure est compensée, les os sont manuellement mis en place sans intervention chirurgicale, s'il y a plusieurs fragments, puis une opération chirurgicale est effectuée pour les connecter.

Après cela, le joint est fixé avec un plâtre ou une attelle.

En cas de blessure ouverte, une intervention chirurgicale est toujours pratiquée, appelée ostéosynthèse. La connexion des fragments est réalisée à l'aide d'aiguilles, de vis et d'autres structures métalliques.

Ensuite, on applique du plâtre que le patient porte pendant 2 à 4 mois en prenant des médicaments pour réduire la douleur et le gonflement de la cheville. Un an plus tard, les pièces métalliques sont retirées.

Après la rééducation, des radiographies sont effectuées pour confirmer la restauration de l'articulation.

Il est possible de rétablir complètement la jambe après une fracture de la cheville uniquement dans le cas où les premiers soins ont été correctement administrés et le traitement à long terme de la blessure. Le traitement implique l’immobilisation du membre inférieur, un traitement conservateur, si nécessaire, un traitement chirurgical et des mesures visant à la rééducation de la cheville.

Le traitement conservateur des fractures de la cheville consiste à reconstituer les os et les articulations à leur place et à immobiliser la zone touchée à l'aide d'une attelle en plâtre. La procédure de réduction se fait manuellement à l'aide d'appareils compatibles, généralement sous anesthésie locale.

Le gypse est appliqué au moment où le pied est maintenu par rapport au bas de la jambe dans la position correcte.

Des complications

Toute fracture peut laisser une complication, elle peut avoir différents degrés de gravité. Les complications en cas de fracture de la cheville ne font pas exception et doivent être étudiées plus en détail. La complication la plus courante est la déformation de l’arthrose. Principalement en raison du long processus d'immobilisation.

Une fracture avec déplacement inégalée est la cause d'un dysfonctionnement dû à une perturbation de la structure des surfaces articulaires. Cette condition est souvent qualifiée de fracture incorrectement accrétée.

En comparaison avec une articulation en bonne santé, les contours sont considérablement altérés. Parfois, une fracture ne se développe pas ensemble en raison d'une charge de travail précoce ou de violations des processus de consolidation.

Avec ce scénario, un faux joint se développe.

Les complications de l'ostéosynthèse en accès libre sont rares. Les événements négatifs possibles après la chirurgie sont les suivants:

  1. Infection de la plaie;
  2. Rejet d'implant (fixateur);
  3. Rupture de structures métalliques;
  4. Douleur intense;
  5. Fébrile;
  6. Atrophie musculaire (chez les personnes âgées).

L'utilisation de techniques matérielles ne garantit pas l'absence de complications. Les infections internes, les repositionnements incorrects, la formation d'une fausse articulation sont rares, mais les conséquences possibles d'une opération avec une visibilité limitée de la zone de dommage.

Exercices de récupération après fracture

Après la période de mobilisation, il est également nécessaire de procéder à une rééducation visant à renforcer les muscles de la jambe et de la cuisse. Cela aidera à augmenter la mobilité de l'articulation de la cheville.

Les experts recommandent immédiatement après avoir retiré le pansement de faire des exercices dans l’eau - dans un bain ou une piscine. Dans ce cas, la charge sur la cheville blessée ne causera pas d’inconfort ni de douleur, ni empêchera l’apparition d’un œdème.

Les exercices de gymnastique suivants sont recommandés:

  • déplacer de petits objets à travers les orteils;
  • rouler des balles de tennis ou des bâtons de gymnastique avec les pieds;
  • rotations et jambes avec résistance et sans elle;
  • marcher sur les talons et les chaussettes (au début, un tel exercice peut endommager l'articulation; vous devez donc l'exercer en position assise, imitant la marche sans trop de pression sur le membre);
  • mouvements croisés des jambes (appelés «ciseaux») avec et sans résistance.

De plus, à ce stade de récupération, il est recommandé d'exercer une pression prudente avec le pied blessé sur une surface horizontale. Marcher indépendamment sans canne est possible et même nécessaire.

Dans le même temps, les experts recommandent de charger la jambe progressivement pour ne pas endommager les ligaments qui, après avoir perdu le pansement, restent affaiblis. Une charge complète sur la jambe n'est possible qu'après 2-3 semaines à compter du début des activités de rééducation.

La période de rétablissement complet de la mobilité de l'articulation de la cheville dépend de la régularité des cours et du temps qui leur est accordé quotidiennement.

Le processus de rééducation est très important après tout dommage et dépend en grande partie du type de fracture et de l’approche thérapeutique. Ils commencent à partir du moment où le gypse est appliqué ou que l'opération est effectuée, puis il est indiqué d'appliquer une pommade après une fracture de la cheville.

Le gel anesthésique aide à réduire le gonflement, la douleur, qui accompagne certainement la période de réadaptation. Le médicament optimal aidera le médecin à choisir. Avec lui, vous pourrez effectuer une physiothérapie, en particulier une échographie.

Les représentants les plus populaires sont les drogues:

  • Gel de kétorol;
  • Gel de Dolobene;
  • Gel de Diclak.

Tout commence par les mouvements d'une jambe en bonne santé, la gymnastique est effectuée dans le corps, les bras. Afin de prévenir les processus stagnants dans les poumons, des exercices de respiration sont présentés.

Pendant la période d'immobilisation, il est utile de tendre et de détendre les muscles de la cuisse sur un membre sain et endommagé. Les mains sont tenues mouvements circulaires, flexion, extension dans toutes les articulations, y compris la brosse.

Une jambe saine est fléchie au niveau du genou et de la hanche. Mouvements utiles des doigts sur le membre blessé.

En outre, le médecin peut recommander de laisser tomber la jambe du lit progressivement, en effectuant des mouvements lâches, ainsi, des mouvements dans l'articulation du genou sont effectués.

Après avoir retiré le pansement, vous pouvez utiliser:

  • haut-parleur à diode;
  • électrophorèse, il est possible avec l'addition de médicaments;
  • darsonval;
  • échographie.

Après avoir retiré le pansement, un massage est présenté, ce qui permet de donner un tonus aux muscles. L'attention est accordée non seulement à l'articulation elle-même, mais également au pied et à la jambe. Le nombre de procédures est choisi à la discrétion du médecin.

Sous la direction d'un instructeur, une gymnastique thérapeutique est effectuée et les séances d'entraînement ultérieures peuvent être menées à la maison. Le début de la gymnastique est progressif, la charge augmente à mesure que la forme progresse. Tout ce qui précède permet d’accroître le flux sanguin sur le site de la lésion et de développer une articulation, grâce à laquelle la fusion est accélérée.

Après avoir retiré le casting, de nombreux exercices sont présentés. Ci-dessous est l'un d'eux, avant d'effectuer la consultation obligatoire instructeur LFK ou médecin traitant.

Pour commencer, vous pouvez commencer par marcher sur les orteils et les talons. Il est utile d’effectuer des mouvements de la cheville autour de l’axe pour plier et déplier le pied.

Il est très utile de faire rouler une bouteille, une balle de tennis ou un rouleau à pâtisserie sur la surface du sol. Essayez de saisir les petits objets de la surface du sol avec vos orteils et déplacez-les vers un autre endroit.

Le complexe se termine par des oscillations du membre inférieur.

Recréer plus rapidement après une blessure vous aidera à marcher, à monter et à descendre des escaliers, à vous rendre à la piscine ou à faire de l’aérobic. La blessure ne laissera pas de trace après elle-même uniquement dans le cas où la victime a demandé en temps voulu l'aide d'un médecin. Ce qui compte, c'est le traitement et la récupération choisis.

Pour éviter les fractures

Pour prévenir les blessures aux extrémités et à toute partie du système squelettique humain, il convient de surveiller quotidiennement son alimentation, de mener une vie saine et de faire du sport.

La composition des produits devrait inclure du lait, des noix, de la viande, du poisson, des légumes et des fruits.

Les bains de soleil assureront la production de vitamine D3, nécessaire à l'absorption du calcium. Le renforcement des muscles et des ligaments préviendra les dommages graves.

Les maladies osseuses chroniques nécessitent un traitement immédiat et complet.