Aperçu de la bursite du coude: l'essence de la maladie, ses types, ses symptômes et son traitement

Bursite de l’articulation du coude - une lésion inflammatoire du saco-synovial -. En raison de la proximité du faisceau neurovasculaire et d'une fine couche de tissu adipeux, les articulations des coudes sont vulnérables à divers facteurs traumatiques, réagissant de manière abrupte au moindre dommage. En réponse à l'inflammation, la paroi interne du sac articulaire commence à produire activement un fluide articulaire, avec un excès dont la bourse gonfle, grossissant. Cliniquement, cela se manifeste par un gonflement local, une douleur due à des battements modérés à aigus, obligeant à abandonner tout mouvement du bras dans l'articulation du coude.

La maladie est plus souvent diagnostiquée chez les hommes jeunes et d'âge moyen. Il est caractéristique des athlètes, des étudiants et des personnes qui, de par la nature de leurs activités, se surchargent les coudes: comptables, employés de bureau, horlogers, mineurs. Les personnes souffrant de goutte ou d'autres types d'arthrite sont sensibles à la maladie.

La bursite de l'articulation du coude n'est généralement pas un danger grave, l'état général s'aggrave légèrement. Le pronostic est favorable même avec un traitement chirurgical avec une rééducation plus poussée. Mais cela ne signifie pas que la maladie peut être prise à la légère: il existe des cas où une infection à inflammation purulente se propage aux tissus voisins ou se propage à travers le corps, entraînant des conséquences graves (cellulite, sepsis, ostéomyélite, fistule, lymphadénite ou contractures persistantes).

Ensuite, nous examinerons en détail les causes et les changements survenant dans le sac synovial au cours d’une inflammation, les particularités des symptômes et les options de traitement pour différents types de bursite du coude.

Le mécanisme de développement et les caractéristiques de la bursite du coude

Un sac à joint est une capsule en forme de fente avec un liquide synovial interne qui agit comme un lubrifiant pour faciliter le mouvement dans l'articulation. C'est une sorte d'amortisseur qui protège les os et les tissus périarticulaires des frottements et de la pression.

Avec une inflammation de la cavité articulaire commencée pour une raison ou une autre, la production de liquide synovial augmente, son caractère et sa composition changent, la douleur apparaît et une bursite du coude se développe. Le sac augmente, gonfle, atteignant parfois des tailles importantes. Si l'exsudat est mélangé à du sang, une bursite hémorragique se produit. Si l'inflammation est causée par des agents pathogènes infectieux qui sont entrés dans la cavité, un processus purulent se développe, ce qui peut se transmettre aux tissus et même aux organes voisins. Au cours de la maladie, il se forme des adhérences, des foyers de nécrose ou de calcification.

Œdème de l'articulation du coude dans la bursite

Le développement et l'évolution de la bursite du coude présentent deux caractéristiques:

Premièrement, l'articulation du coude est plus susceptible aux blessures et à la surcharge, car elle n'est protégée ni par la graisse ni par le muscle. Par conséquent, la bursite de l'articulation du coude est diagnostiquée plus souvent que, par exemple, la bursite du genou, et se classe au premier rang des prévalences parmi les inflammations de la bourse d'autres articulations.

Deuxièmement, lorsque la bursite du coude des trois poches synoviales du coude est plus souvent touchée, elle se situe à la surface de l'extenseur, dans la zone du processus ulnaire. Dans la bursite, seuls trois sacs sont atteints plus souvent sur dix et le renflement peut être enflammé non seulement dans le sens de la rotule, mais également dans la fosse poplitée.

Inflammation de la bourse dans la région de l'olécrane

Pour le reste, l'évolution de la maladie est pratiquement identique à l'inflammation de la bourse des autres articulations.

Causes de la maladie

Les raisons provoquant une inflammation de la bourse, beaucoup. Les principales sont diverses blessures mécaniques: ecchymoses au coude, écorchures, plaies, fractures, ainsi que les microtraumatismes dus à des charges quotidiennes accrues.

  • dépôt de sel dans la cavité synoviale;
  • arthrite de différents types: goutteuse, rhumatoïde, psoriasique;
  • érysipèle;
  • furoncles, escarres, anthrax avec un dérapage de l'infection avec lymphe ou le flux sanguin dans l'infection articulaire.
  • diabète sucré
  • immunodéficience
  • âge avancé
  • violation des processus métaboliques,
  • activités professionnelles
  • la présence d'une maladie auto-immune,
  • réactions allergiques
  • prendre des stéroïdes.

Types de bursite

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

  • Affecte souvent la bourse sous-cutanée avec le développement du type séreux de la maladie.
  • La bursite infectée non spécifique du coude est également fréquente, rarement - brucellose, syphilitique ou d’autres espèces spécifiques.
  • De tous les types de pathologie, le purulent est le plus dangereux, car il donne de graves complications: sepsis, ostéomyélite, apparition d'un abcès, phlegmon, fistule, inflammation des ganglions lymphatiques du coude.
  • Le plus «inoffensif» est la bursite séreuse de l'articulation du coude, car le liquide articulaire n'est pas infecté.

Le processus purulent primaire se développe lorsque le coude est blessé, le processus secondaire - dans le contexte d'un processus aigu ou chronique existant après infection de la sécrétion de la bourse.

La bursite séreuse post-traumatique peut avec le temps devenir purulente en raison du risque élevé d’infection par certaines plaies, égratignures ou autres atteintes à l’intégrité de la peau.

Symptômes caractéristiques

Symptômes de processus séreux hémorragique ou séreux aigu

Douleur floue, gonflement, rougeur, fièvre dans la zone d'inflammation.

Le mouvement dans le coude est limité.

Peut-être perceptible pour les yeux, saillie sphérique, douce au toucher.

L'état général, en règle générale, ne souffre pas; seuls certains patients ont une température corporelle basse, accompagnée de malaise et de faiblesse.

L'inflammation aiguë se termine avec la récupération ou devient chronique.

Symptômes d'une maladie chronique

La bursite chronique de l'articulation du coude dure beaucoup plus longtemps que l'aigu, se manifestant par les symptômes suivants:

  • douleur modérée en mouvement,
  • inconfort autour du coude,
  • les mouvements dans l'articulation sont presque entièrement préservés
  • la zone d'inflammation ressemble à une formation dense.

Bursite purulente

Symptômes de la forme purulente de la maladie:

  • Douleur en coupant purulent, cambrant ou saccadé.
  • Plus l'inflammation est aiguë, plus le syndrome douloureux est intense.
  • Le coude est chaud au toucher, œdémateux, la peau est pleine de sang (hyperémie) et la palpation est douloureuse.
  • Le mouvement est très limité, les ganglions lymphatiques régionaux sont élargis.
  • Des symptômes d'intoxication générale apparaissent: la température monte à 38–39 degrés, la faiblesse, la fatigue, la transpiration, les maux de tête, l'irritabilité.

Diagnostics

Le diagnostic est posé après une inspection visuelle, une radiographie du coude, une ponction de la cavité enflammée, suivie d'un examen du liquide résultant. Lorsque l'inflammation purulente de la bourse - faire des analyses sérologiques et bactériologiques du liquide articulaire pour déterminer l'agent pathogène et sa sensibilité aux antibiotiques. Si le diagnostic est difficile, une IRM supplémentaire de l'articulation du coude est réalisée.

Méthodes de traitement

La bursite aiguë de l'articulation du coude est traitée par un rhumatologue ou un orthopédiste, un chirurgien négligé chronique.

L'inflammation séreuse aiguë est traitée en appliquant un pansement serré afin de limiter l'amplitude des mouvements, en prenant l'un des anti-inflammatoires non stéroïdiens, en appliquant un traitement froid, en lubrifiant le coude avec une pommade et en produisant un meilleur gel avec un effet anti-inflammatoire et analgésique. En cas d'inflammation grave, par exemple, dans le cas d'une bursite traumatique, les symptômes sont stoppés par l'introduction de corticostéroïdes dans la bourse, lesquels ont un puissant effet anti-inflammatoire.

Le traitement du processus purulent est complété par un traitement antibactérien. Une ponction thérapeutique du sac synovial est démontrée pour éliminer l'excès de liquide, laver la cavité et y administrer un antibiotique. Dans les cas graves, la bourse est drainée. En raison de l'inefficacité des méthodes ci-dessus, une opération est effectuée pour exciser le sac enflammé. Au cours de la rémission, il est démontré que la physiothérapie prévient la ré-exacerbation.

Résumé de

Le traitement moderne de la bursite du coude fournit un résultat positif et un soulagement des symptômes, même dans les cas d'inflammation purulente grave. Il est seulement important de ne pas commencer la maladie, de consulter un rhumatologue ou un orthopédiste à temps et de se faire soigner - ce n'est qu'alors que nous pouvons espérer un rétablissement rapide sans complications.

L'auteur: Nadezhda Martynova

  • Vkontakte
  • Facebook
  • Twitter
  • Camarades de classe
  • Mon monde
  • Google+

Les 25 derniers blocs de questions-réponses se trouvent en haut du flux de commentaires. Je ne réponds qu'aux questions pour lesquelles je peux donner des conseils pratiques par contumace - souvent, sans consultation personnelle, c'est impossible.

Devrais-je retirer un grain de riz dans une bursite chronique? Je suis un athlète professionnel, de gros poids, le coude devient enflammé, si le grain est enlevé, il va s'arrêter.

Alexander, la bursite, est une inflammation des poches synoviales (appelées bourses, petites cavités) situées dans la région des articulations, accompagnée d'une accumulation de liquide inflammatoire. Il en résulte une formation de gonflement dont la taille atteint parfois dix centimètres. Le nom du sac synovial vient du mot latin bursa (bursa), qui se traduit par "sac" ou "bourse". C'est une cavité aplatie dans laquelle se trouve un liquide (il est produit par les cellules qui tapissent l'intérieur de la paroi du sac synovial).

La bourse a pour fonction d'atténuer les effets mécaniques sur les éléments articulaires, grâce à laquelle la mobilité est améliorée, ainsi que la protection des articulations contre les facteurs néfastes. J'espère que cette explication vous a aidé à comprendre ce qu'est une "bursite".

Les principales causes de bursite sont diverses blessures (microtraumatismes chroniques, contusions, etc.), un peu moins - troubles métaboliques, infections, intoxication, processus auto-immuns et réactions allergiques. Le critère le plus important au cours du traitement est le reste de l'articulation.

Bonjour, j'ai une bursite du coude. Je suis allé chez le chirurgien à la réception, ils m'ont dit que vous pouviez retirer la pochette. Parlez-moi de l'avenir, cette intervention chirurgicale n'affectera-t-elle pas l'articulation du coude?

Bonjour Vitaly S'il y a de l'exsudat dans le sac ulnaire, il doit être retiré à l'aide d'une seringue (dans des conditions de stérilité absolue). En d’autres termes, ce n’est pas le sac lui-même qui est retiré, mais son contenu. Des antibiotiques, des anti-inflammatoires et des analgésiques sont prescrits au patient. Effectuer une ponction thérapeutique de la bourse, suivie d'un lavage et de l'introduction d'antibiotiques. Dans les cas graves, effectuez l'ouverture et le drainage du sac synovial.

Avec un traitement rapide, le pronostic pour tous les types de bursite est favorable. Lorsque la bursite purulente avec la propagation de l'infection aux tissus environnants (en particulier dans la cavité articulaire), le pronostic s'aggrave. Le résultat dans de tels cas peut être des contractures et une raideur articulaire.

BONJOUR, S'IL VOUS PLAÎT, MON PÈRE ASSURE UN ASSEMBLÉE JURIDIQUE. Le chirurgien répondit au liquide et dit qu'il était transparent, non purulent. Quels médicaments il n'a pas prescrits. l'hôpital terminé. Merci.

Bonjour Olga L'absence de contenu purulent dans l'épanchement indique seulement qu'il n'y a aucune présence de microorganismes pathogènes (bactériens) dans celui-ci. Le traitement peut et doit être prescrit uniquement par le médecin traitant, et non par le médecin via Internet, qui ne voit pas le patient et ne connaît pas tous ses antécédents. Par conséquent, il est impératif de consulter un spécialiste et de demander un traitement. Tout est important: l'âge, la présence d'autres maladies chroniques du corps, la forme de la bursite, la cause de la maladie, etc. Le traitement doit être complexe, avec prescription d'antibiotiques et d'hormones, d'AINS, de chondroprotecteurs, d'analgésiques. Traitement efficace et physiothérapeutique dans le cadre de la thérapie complexe globale.

Pour réduire la douleur et l’inflammation, vous pouvez enduire une articulation douloureuse de pommades anti-inflammatoires, par exemple, Voltaren, Indomethacin, Traumel-C, etc. rendez-vous chez le médecin.

Remèdes populaires et autres méthodes de traitement de la bursite du coude

L'articulation du coude a une structure moins complexe que celle du genou, mais diverses maladies de cette partie du corps ne sont pas moins fréquentes. Une pathologie courante est la bursite de l'articulation du coude - inflammation de l'une des poches périarticulaires (ulnaire interosseux, luchelechevoy, ulnaire sous-cutané). Chez une personne en bonne santé, il y a une petite quantité de liquide dans les cavités des poches, ce qui réduit le frottement des os et nourrit les tissus de l'articulation. Avec la bursite, la quantité de ce liquide augmente, il y a inflammation et gonflement, douleur et autres symptômes caractéristiques se rejoignent. Le traitement de la bursite de l'articulation du coude dans la phase aiguë a plus de succès que le traitement de la pathologie chronique et, par conséquent, il n'est pas recommandé de retarder la visite à un spécialiste.

Traitement de la bursite du coude par des méthodes traditionnelles

Méthodes sans drogue

Le traitement de la maladie doit être complexe et il faut commencer par fournir du repos à la zone touchée. À cette fin, un bandage élastique étroit devrait être appliqué, ce que seul un médecin peut faire correctement. Le pansement réduira l'enflure, réduira la douleur. Parfois, il peut être nécessaire d'immobiliser le membre avec un longt pour prévenir les blessures à l'articulation du coude. Si la bursite est traumatique, une compresse froide est effectuée avant l'immobilisation du membre.

Les injections

Les méthodes modernes de traitement de la bursite aiguë comprennent l'introduction d'injections intra-articulaires de glucocorticoïdes (diprospan, hydrocortisone). Ceci est fait pour prévenir la récurrence de la maladie et soulager rapidement la douleur. La procédure n'est pratiquée que dans un établissement médical, car le non-respect des règles de traitement aseptique et antiseptique peut entraîner une infection et le développement d'une bursite purulente.

Parmi les médicaments pour la bursite du coude, prescrire:

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Ibuprofen, Dexalgin, Ketanov, Ketonal-Duo) pour l’élimination rapide de l’inflammation et à des fins analgésiques.
  2. Préparations avec des chondroprotecteurs pour la restauration du tissu articulaire (Artra, Alflutop, Teraflex).
  3. Antibiotiques pour l'inflammation infectieuse du sac périarticulaire.

Thérapie locale

En plus de l'introduction de médicaments dans les médicaments pour les articulations et le système, le médecin vous prescrira des méthodes externes pour le traitement de la bursite. Non seulement ils soulagent la douleur plus rapidement, mais ils accélèrent également la régénération des tissus et réduisent l'enflure et l'inflammation. Ceux-ci comprennent:

  1. Compresse au dimexidum, possédant un fort effet absorbable.
  2. Pommade au sulfate de chondroïtine, glucosamine, au collagène.
  3. Pommade contenant des composants anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diklak, Diklofenak, Ketonal, Voltaren).
  4. Pommades à base de plantes, homéopathiques, agents chauffants à base de produits d'abeilles et de poisons (Sophia, Sabelnik, etc.).

En cas d'accumulation d'une quantité importante de liquide synovial ou d'infection de l'articulation, la bourse est lavée avec une solution antiseptique avec pompage simultané du liquide synovial et administration d'un anti-inflammatoire (glucocorticostéroïde). En cas de bursite purulente, un cycle de lavages et de piqûres avec des antibiotiques est prescrit, dont la durée dépend du temps de récupération du patient.

Physiothérapie et thérapie par l'exercice

En période subaiguë, lorsque la bursite est chronisée, des séances de physiothérapie sont nécessaires pour aider les tissus à se régénérer plus rapidement et à dissoudre l'œdème. De physiométhodik appliquer:

  • Échographie
  • Microcourants
  • Electro, phonophorèse
  • UHF
  • Chaleur sèche
  • Balnéothérapie
  • Traitement à la paraffine

Au fur et à mesure que la douleur et l'inflammation s'atténuent, il est recommandé au patient de suivre un cours de massage et d'expliquer les règles de la thérapie physique à domicile. En cas d'inflammation grave, une radiothérapie peut s'avérer nécessaire, constituant souvent la seule alternative à la chirurgie.

Le tissu cartilagineux va commencer à se régénérer, le gonflement va diminuer, la mobilité et l'activité des articulations vont revenir. Et tout cela sans interventions chirurgicales ni médicaments coûteux. Il suffit de commencer.

Traitement des remèdes populaires bursite

Après avoir reçu tous les rendez-vous d'un spécialiste, vous pouvez compléter la thérapie à domicile avec des méthodes traditionnelles simples mais efficaces:

  1. Prenez une cuillerée de miel frais et une cuillère de gruau de feuille d'aloès. Bien mélanger, mettre un pansement et appliquer une compresse sur le point sensible. Il est conseillé de ne pas retirer la compresse pendant 3 heures et de répéter le traitement pendant 10 jours sans interruption.
  2. À l’intérieur de la bursite, il est utile de boire une infusion de graines de céleri, qui réduit l’inflammation, la douleur. Une cuillerée de graines prépare un verre d'eau bouillante, insistez 2 heures. Puis filtré, divisé en 2 portions et boire le matin, au déjeuner avant les repas. Le cours - à partir de 14 jours (vous pouvez boire la perfusion pendant 30 jours).
  3. Aide à la bursite du coude et à une compresse de pommes de terre, chou, betterave. Coupez les pommes de terre en fines tranches, étalez-les sur le tissu, enveloppez le coude et fixez la compresse avec un film. Laissez une compresse pour la nuit et répétez le même traitement le lendemain avec les betteraves puis avec le chou. Le traitement général dure 15 jours.
  4. La propolis est utilisée pour l'inflammation de la bourse. La teinture d'alcool est diluée à 1/1 avec de l'eau, la gaze est humidifiée dans un liquide et une compresse est appliquée sur le coude. Tenir pendant 2 heures, puis enlevé. Répétez jusqu'à soulagement.

Conformément aux recommandations du médecin et à l'utilisation raisonnable des moyens de la médecine traditionnelle, la bursite aiguë est facilement traitable et n'entraîne ni complications ni conséquences. Si la maladie est devenue chronique et persiste longtemps, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Opération

La nécrose ou l'atrophie des tissus qui accompagne souvent la bursite chronique, ainsi que l'inflammation purulente de la bourse nécessiteront une intervention chirurgicale - une ponction, un drainage ou une bursite. Pendant la ponction, la cavité du sac est lavée et le contenu purulent est retiré. Le drainage consiste à ouvrir le sac périarticulaire et à installer un tube de drainage jusqu'à ce que le processus inflammatoire soit complètement éliminé. Avec des exacerbations fréquentes de la bursite, une partie du sac articulaire ou de tous ses tissus est retirée, un pneu est appliqué et un complexe de mesures de rééducation est ensuite appliqué.

Bursite du coude: symptômes et traitement

Bursite de l'articulation du coude - les principaux symptômes:

  • Faiblesse
  • Ganglions lymphatiques enflés
  • Fièvre
  • Perte d'appétit
  • Transpiration
  • Fièvre
  • Apathie
  • Gonflement de l'articulation touchée
  • L'apparition d'une fistule sur la peau
  • Douleur dans l'articulation touchée
  • Limitation de la mobilité articulaire
  • Excrétion de pus de la fistule
  • Gonflement de l'articulation
  • Rougeur de la peau autour du coude
  • Incapacité de plier le bras
  • Inconfort dans l'articulation touchée

La bursite est le processus inflammatoire dans le sac articulaire (bourse). Elle affecte la maladie de n'importe laquelle des articulations et l'une des plus fréquentes est la bursite du coude. Son évolution est caractéristique: les symptômes apparaissent progressivement, ce qui empêche le diagnostic opportun et conduit avec le temps à une invalidité des mains, provoquée par les particularités de la structure de l'articulation. Selon la CIM-10, la maladie est indiquée par le code M70.3.

La bourse est une gaine de tissu conjonctif. À l'intérieur, il contient une collection de cellules à partir de laquelle le liquide synovial est sécrété. Le fluide articulaire joue le rôle de lubrifiant, empêchant l’usure de la surface du joint. Ce fluide alimente également le cartilage articulaire. L'articulation du coude est formée en joignant les os radial, huméral et ulnaire, de sorte qu'il existe trois articulations et des capsules pour eux.

Raisons

La bursite de l'articulation du coude provoque une inflammation des structures articulaires, ainsi que des muscles, tendons et fibres nerveuses proches. Dans ce cas, un épanchement pathologique est formé. Les raisons de son apparition sont:

  • surcharge de main constante. Elle suppose des activités physiques intenses ou une longue recherche des mains dans une pose. Dans la zone à risque, il y a des sportifs, du personnel de bureau et des dessinateurs;
  • blessures aux os, aux articulations ou aux tendons aux coudes;
  • processus inflammatoires (arthrite, goutte). Cela provoque une diminution de l'efficacité des mains, il peut y avoir une rupture du sac avec son remplissage ultérieur avec du tissu lymphatique;
  • la présence de virus pyogènes dans le corps. Cela provoque le développement d'une bursite purulente sur le fond des infections qui pénètrent dans l'articulation avec du sang ou de la lymphe;
  • la présence de maladies auto-immunes;
  • la présence de maladies spécifiques - la blennorragie, la syphilis, la tuberculose;
  • intoxication.

Les causes de la maladie peuvent souvent être multiples - par exemple, une blessure au coude ouverte peut entraîner une infection de la capsule articulaire. Le sang dans la cavité articulaire constitue un excellent habitat pour les bactéries et les virus, ce qui entraîne la formation de pus.

La bursite de l'articulation du coude se présente sous plusieurs formes et formes, chacune caractérisée par l'intensité de la douleur, la nature des modifications de l'apparence du bras et ses conséquences. La classification la plus courante est la division de la maladie en telles formes:

  • chronique Il se caractérise par des sensations de douleur faibles qui persistent longtemps. Dans ce cas, il n'y a pas de limitation à la mobilité du coude, il n'y a pas de tumeur, mais une formation dense de petite taille est palpable;
  • aigu. Représenté par une douleur aiguë lors des mouvements. Les symptômes sont souvent de la fièvre et une intoxication, ce qui pose des problèmes de fonctionnement non seulement de l'articulation articulaire, mais également des organes internes;
  • récurrent. Se produit si l'intégrité d'une zone précédemment touchée a été altérée ou qu'une infection s'est produite. Même après la récupération, des exsudats de bactéries pathogènes sont contenus dans la paroi du sac. Les symptômes de forme récurrente est similaire à aiguë.

En plus des formes ci-dessus, la bursite ulnaire est:

  • spécifique. Il est typique pour les personnes engagées dans le travail de force ou d'uniforme à long terme, ou ayant des blessures au coude;
  • non spécifique. Il est observé chez les patients atteints de tréponème, de tuberculose, de syphilis et d’autres maladies.

Selon la composition du liquide synovial, la bursite du coude peut être:

  • séreux. Le liquide dans l'articulation du coude acquiert la consistance du sérum. Les médecins considèrent que ce type est sans danger et le traitent rapidement. Elle se caractérise par un léger gonflement et une douleur douloureuse, une fièvre dans la région douloureuse accompagnée d'une légère perturbation de l'état.
  • hémorragique. Dans ce type de maladie, le sang pénètre dans le liquide;
  • purulent. La présence de pus indique le processus d'inflammation et la présence de bactéries et de virus pathogènes. Dans ce cas, la personne ressent une douleur aiguë, il y a une rougeur et un gonflement visibles. Il faut de toute urgence traiter une bursite purulente du coude au moyen d'antibiotiques.

Symptomatologie

La bursite du coude présente les symptômes suivants:

  • gonflement du coude, ce qui se produit sans raison particulière. Souvent, il est complètement indolore et ne gêne pas du tout les mouvements;
  • gonflement accru indolore sur le bras;
  • inconfort et douleur dans l'articulation;
  • un rougissement vif de la peau autour du coude;
  • température corporelle élevée, même fièvre;
  • faiblesse générale, apathie;
  • perte d'appétit;
  • transpiration élevée;
  • gros ganglions lymphatiques;
  • mouvement limité, incapacité à plier le bras;
  • formation de pus dans l'articulation du coude, qui va sortir (fistules, cellulite vont se former sur la peau).

La forme chronique de la maladie survient souvent en l'absence de traitement. Les médecins pourront, lors de l’examen, retrouver une ou plusieurs formations solides. Pour les formes chroniques de rechute.

Si le patient découvre un ou plusieurs symptômes, consultez un médecin et n’essayez pas de le traiter vous-même. Tous les signes de bursite peuvent être confondus avec la polyarthrite, la goutte ou une autre maladie, et ces maladies peuvent être traitées différemment. S'il y a des symptômes, un pansement d'immobilisation doit être appliqué sur le coude avant le traitement chez l'orthopédiste, assurant ainsi le repos.

Diagnostics

Un chirurgien orthopédiste peut diagnostiquer une bursite séreuse, hémorragique ou purulente du coude comme suit:

  • avoir examiné le patient. Un spécialiste sans difficulté durant l'enquête et la palpation déterminera que le patient est atteint de bursite;
  • avoir une radiographie. Cela se produit si une évaluation de l'état de l'os du coude est requise - des ostéophytes peuvent parfois s'y former. En outre, cette technique vous permet de choisir le mode de traitement de la maladie (conservateur ou opératoire);
  • ponction du sac articulaire. Il est effectué si le médecin ignore si la nature de la maladie est infectieuse ou inflammatoire. Le liquide prélevé lors de la ponction est envoyé au laboratoire où, lors de la détection de sa sensibilité aux antibiotiques et aux autres médicaments, la nature de la maladie est déterminée, sur la base de laquelle le médecin développe un schéma thérapeutique.

Traitement

La restriction de l'activité motrice du coude est ce dont vous avez besoin pour commencer à traiter la bursite du coude. Le traitement implique l’imposition de pansements immobilisants (foulards, presses et parfois en plâtre). Si les lésions sont de nature ouverte, la plaie subit un traitement chirurgical, après quoi elle est fixée avec un pansement antiseptique. Des antibiotiques à large spectre d'action sont prescrits au patient.

S'il y a un exsudat dans le sac ulnaire, il doit être retiré à l'aide d'une seringue dans des conditions de stérilité absolue. Pour soulager les symptômes de l'inflammation, utilisez ces méthodes:

  • une hormone de type stéroïde est injectée dans la cavité du sac articulaire (par exemple, Kenalog);
  • on utilise des agents non stéroïdiens acceptés par le patient;
  • des pommades sont utilisées (Voltaren, Ibuprofen);

Le traitement de la bursite de l'articulation du coude prévoit l'inclusion dans le programme de traitement d'immunostimulants avec une variété de complexes de vitamines. Après la guérison de l'inflammation, le patient doit subir des procédures physiques.

Si le traitement conservateur n'aboutit pas en raison d'une négligence du processus, une intervention chirurgicale est prescrite. Les opérations les plus efficaces:

  • drainage du sac à joint. De celui-ci est pompé fluide à travers une petite incision;
  • retrait de la bourse. En cours de rééducation, une nouvelle bourse sera formée dans le corps.

Traitement par des méthodes folkloriques

Il convient de noter immédiatement que le traitement de l'inflammation avec des remèdes populaires, qui peut sembler une alternative aux antibiotiques, ne peut pas être prescrit pour soi-même - il est nécessaire de coordonner une sélection de remèdes populaires avec un médecin. Ils ne seront probablement pas capables de guérir complètement la maladie, mais ils aideront à soulager la douleur et l’inflammation. Les remèdes populaires les plus efficaces pour le traitement de la bursite:

  • lotion de teinture alcool de propolis. La teinture est préparée à partir de vodka et de quelques grammes d'herbes. Le remède populaire doit être insisté pendant une semaine dans un récipient bien fermé, puis appliqué sur la peau;
  • pommade de jus d'aloès au miel. Plusieurs parties de miel et d'alcool sont ajoutées à une partie du jus de la plante, tandis que la pommade populaire elle-même est appliquée sur le point sensible.
  • enveloppe de lilas. Ils sont légèrement essorés et bandés au coude avec un pansement pour éliminer les signes inflammatoires;
  • sucre granulé sur une plaque chauffante. Ce médicament traditionnel est placé dans un sac et appliqué sur l'œdème afin de l'éliminer.

Parallèlement au traitement par des médicaments ou des remèdes populaires, des mesures préventives sont nécessaires: répartir correctement les objets sur le lieu de travail, se reposer davantage, réduire les efforts physiques sur les points sensibles et ne pas trop refroidir.

Si vous pensez que vous avez une bursite du coude et les symptômes caractéristiques de cette maladie, les médecins peuvent vous aider: orthopédiste, traumatologue orthopédique, chirurgien.

Nous vous suggérons également d'utiliser notre service en ligne de diagnostic des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

Les maladies auto-immunes des articulations qui se développent à la suite de lésions cutanées sont appelées arthrite psoriasique. La maladie se caractérise principalement par le caractère chronique ou aigu du cours. Le rhumatisme psoriasique se manifeste à égalité chez l'homme et chez la femme à l'âge adulte.

La brucellose est une maladie infectieuse zoonotique dont les lésions touchent principalement les systèmes cardiovasculaire, musculo-squelettique, reproductif et nerveux. Les micro-organismes de cette maladie ont été identifiés en 1886 et le découvreur de la maladie est le scientifique anglais Bruce Brucellose.

L'inflammation des poumons (officiellement - pneumonie) est un processus inflammatoire de l'un des organes respiratoires ou des deux, qui est généralement de nature infectieuse et qui est causé par divers virus, bactéries et champignons. Dans les temps anciens, cette maladie était considérée comme l'une des plus dangereuses et, bien que les moyens de traitement modernes puissent rapidement et sans conséquences enrayer l'infection, la maladie n'a pas perdu de sa pertinence. Selon les données officielles, chaque année dans notre pays, environ un million de personnes souffrent de pneumonie sous une forme ou une autre.

Le processus inflammatoire, qui se manifeste sous la forme de symptômes douloureux du système musculo-squelettique et touchant principalement les articulations du genou, est appelé arthrite de l'articulation du genou. La maladie ne se manifeste pas seulement chez les personnes âgées, elle affecte également les adultes et même les enfants. L'arthrite de l'articulation du genou se manifeste sous la forme de signes caractéristiques de douleur dans la région de la rotule et de l'articulation elle-même. Dans le même temps, il est très difficile pour une personne non seulement de marcher, mais également de fléchir et d'étirer ses jambes.

La maladie, qui se caractérise par une inflammation des articulations due à des maladies infectieuses de divers organes et systèmes, est appelée arthrite réactionnelle. L'inflammation des articulations est souvent due à une infection des organes génitaux, du système urinaire ou même du tractus gastro-intestinal. Après infection du corps par des infections de la deuxième à la quatrième semaine, on peut observer le développement d’une arthrite réactionnelle.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Traitement de la bursite du coude

La bursite du coude est une maladie assez commune. Dans davantage de cas, il survient chez des représentants de certaines professions, mais peut également apparaître en réponse à un processus inflammatoire majeur dans le corps.

Diagnostiquer un spécialiste est facile.

La maladie ne devrait être traitée qu'en association avec la médecine traditionnelle.

Le contenu

Qu'est ce que c'est ↑

Pour comprendre la signification de ce terme latin, considérons brièvement l’anatomie de l’articulation du coude.

Ainsi, l'articulation du coude a la structure suivante:

Il est formé d'un gros os - l'os huméral - d'en haut, d'en bas, deux os plus petits y participent: le radial et l'ulna (ils forment également une articulation entre eux);

Entre le radius et l'humérus, entre le rayon et le coude, ainsi qu'entre le coude et la peau, se trouvent des poches synoviales («bourse» en latin) remplies d'une petite quantité de liquide «lubrifiant» (synovial) spécial.

Ils sont «inventés» afin d'atténuer autant que possible les frottements lors des mouvements dans l'articulation et de réduire le traumatisme des tissus environnants lors de l'exécution des fonctions articulaires.

L'inflammation de l'un des sacs articulaires, accompagnée de l'accumulation d'une quantité accrue de fluide pathologique dans celui-ci, s'appelle une bursite.

Symptômes de la maladie ↑

Dans la zone de l'une des poches synoviales, un gonflement apparaît, qui ressemble à un phoque, assez mou au sondage, d'une taille d'environ 70 à 100 mm.

Quand cela se fait sentir:

  • fluctuation du fluide à l'intérieur du joint;
  • douleur dans l'articulation touchée;
  • douleur en se déplaçant dans le coude.

Une particularité de la bursite en particulier - le mouvement du coude est douloureux, mais possible -, elle différencie la maladie de l'arthrite.

Si l'épanchement dans le sac devient infecté et devient purulent, ce pus peut alors commencer à faire fondre les tissus mous environnants (phlegmon).

Dans ce cas, les symptômes suivants apparaissent:

  • la température corporelle augmente;
  • faiblesse, fatigue;
  • des nausées et / ou des vomissements;
  • la région articulaire est rouge, très douloureuse, tendue;
  • il peut même y avoir confusion et syndrome délirant avec une quantité suffisante d'épanchement causée par un agent pathogène agressif.

Pourquoi croque la colonne vertébrale? Découvrez ici.

Par la nature de l'évolution de la maladie est divisé en plusieurs types principaux.

Pointu

C'est la première fois qu'une maladie développée survient généralement à la suite d'une lésion articulaire, qui devient plus tard souvent associée à un microorganisme infectieux (on parle alors de bursite aiguë purulente).

Dans ce cas, la taille du sac synovial augmente considérablement et devient une forme hémisphérique.

Initialement, lors d’une bursite aiguë, un liquide séreux (clair et stérile) s’accumule dans le sac, mais avec une force de blessure suffisante, du sang ou du plasma sanguin (bursite hémorragique) y coule également.

Le sang stimule les dépôts de fibrine dans la cavité du sac synovial, puis la fibrine est organisée, ferme les vaisseaux de la membrane synoviale.

Photo: apparition de l'articulation du coude dans une bursite

En raison de ce processus, la paroi du sac s'épaissit, la surface de sa coque intérieure est recouverte de tissu conjonctif qui, en se dilatant, commence à diviser la cavité du sac en poches supplémentaires (bursite proliferative aiguë).

Purulent

Développe lorsqu’il est injecté dans la cavité du sac synovial de microorganismes bactériens.

Ces microbes peuvent y arriver:

  • sur les voies lymphatiques à partir des foyers d'inflammation purulente (furoncles, anthrax, érythèmes, escarres);
  • circulation sanguine (angine, grippe, brucellose);
  • contact - en cas de blessure directe du sac avec un objet infecté ou lors d'un processus purulent dans l'articulation, lorsque la membrane du sac synovial entre directement en contact avec du pus.

Selon la nature du microbe à l'origine du processus, la bursite peut être:

  • spécifiques: blennorragie, brucellose, syphilitique, tuberculeuse;
  • non spécifique: cette bursite est provoquée par une flore coccale «normale».

Photo: bursite purulente du coude

Chronique

Cela est dû à une irritation mécanique fréquente (constante) du sac.

Cela arrive particulièrement chez les personnes de ces professions qui, par la nature de leurs activités, font souvent des mouvements du coude («coude du joueur de tennis») ou se frottent les coudes sur la table («coude de l’horloger», «coude du bijoutier»).

Récurrent

Il survient dans les cas où, après la disparition du processus inflammatoire, il existe des zones de tissu mort ou de liquide inflammatoire dans le sac de l'articulation du coude.

Pour cette raison, avec la moindre blessure mécanique au sac ou des conditions défavorables à l'articulation, la maladie réapparaît.

Causes de la maladie ↑

Les facteurs provoquant le développement de la bursite comprennent:

  • pénétration microbienne dans la cavité du sac synovial: par la lymphe, la circulation sanguine, le contact;
  • contusion, plaies, écorchures au coude;
  • lésions articulaires permanentes dans certaines professions;
  • une longue position statique avec un soutien sur les coudes (lors de l'exécution d'un certain travail, dans un état d'intoxication alcoolique ou narcotique);
  • en raison de certaines maladies systémiques: polyarthrite rhumatoïde, sclérodermie, goutte.

Méthodes de diagnostic ↑

Le diagnostic est généralement facile à établir sur la base des données de l'examen du traumatologue orthopédique.

Mais pour clarifier la prévalence du processus et éliminer les complications, il existe un certain nombre de méthodes de diagnostic instrumental:

  • Radiographie de l'articulation: permet d'établir la présence d'une inflammation dans l'articulation.
  • Échographie de l'articulation: aide à préciser la taille et l'emplacement du sac enflammé, ainsi que la quantité d'exsudat qu'il contient.
  • IRM de l'articulation: permet de diagnostiquer la bursite des poches articulaires profondes.

Comment traiter? ↑

Cette maladie doit être diagnostiquée le plus tôt possible pour que le traitement adéquat puisse commencer rapidement.

Le traitement des formes aiguës et chroniques présente des différences.

Traitement de la bursite aiguë et purulente de l'articulation du coude

Premiers secours

Dans le cas d'un processus aigu non purulent, il est important de procéder comme suit:

  • mettre un bandage compressif qui n'arrêtera pas la circulation artérielle, afin de réduire le gonflement des tissus;
  • former une écharpe de fixation (orthèse), qui soutiendra le bras dans une position physiologique.

Cela ne devrait pas être fait avec une bursite purulente: du pus sous pression peut pénétrer dans les tissus et les vaisseaux sanguins environnants.

Des médicaments

Pour le traitement de la bursite utilisé divers types de médicaments.

Le choix dépend du type de processus pathologique aigu survenant dans la poche - séreuse, hémorragique ou purulente.

Traitement antibiotique

En cas de bursite, la ponction du sac est effectuée.

Photo: ponction du sac avec bursite du coude

Selon l'analyse du traitement antibactérien prescrit ponctué:

  • en cas de bursite purulente, le contenu du sac enflammé est semé sur un milieu nutritif afin de déterminer le type de microbe et sa sensibilité aux antibiotiques. Dans l’attente des résultats de l’ensemencement, un traitement antibiotique à large spectre est administré sous forme d’injections. Une fois les résultats obtenus, il est possible de modifier le médicament en tenant compte de la sensibilité aux antibiotiques.
  • en cas de bursite séreuse ou hémorragique, des antibiotiques sont prescrits pour prévenir la suppuration. Peut être utilisé des médicaments dans les pilules.

Vidéo: technique de ponction de la bursite du coude

Traitement au dimexide

Des compresses sont utilisées avec cette préparation qui, en elle-même, diluée à 1/4 avec de l'eau bouillie, constitue un excellent antiseptique.

Dimexide tire le pus et empêche son apparition dans le sac articulaire.

Si un tel médicament dilué est saupoudré d'un antibiotique sec (par exemple, la ceftriaxone), il ne se comportera pas de manière autonome, mais il passera l'antibiotique à travers la peau et l'amènera dans l'articulation.

Les injections

Dans le traitement de la bursite sont utilisés comme injections intramusculaires ou intraveineuses (antibiotiques, anti-inflammatoires, analgésiques et médicaments de résolution), et l'introduction de médicaments dans le sac de l'articulation du coude.

Dans ce cas, l'articulation est injectée:

  • des antibiotiques;
  • les hormones anti-inflammatoires (hydrocortisone, Kenalog);
  • antiseptiques.

L'iode

Cet antiseptique est utilisé pour traiter les plaies superficielles et les écorchures dans la région du sac à joint enflammé - uniquement en l'absence d'allergie à ce médicament.

Il existe également une recette pour le traitement «traditionnel» de la bursite à l'iode (à utiliser en association avec un traitement prescrit par un médecin), pour lequel vous prenez:

  • 1 petite bouteille d'iode;
  • 1 bouteille de triple cologne;
  • 1 flacon d'extrait de valériane;
  • 6 pilées en comprimés de poudre Analgin.

Tous les composants sont mélangés, insistez dans un endroit sec et sombre pendant 5 jours, puis frottez le joint.

Pour le traitement de la bursite, ces pommades peuvent être utilisées:

  • traumel C (anti-inflammatoire homéopathique);
  • Dimexide (il se présente déjà sous forme de gel à usage externe uniquement);
  • onguents anti-inflammatoires: Voltaren, Diclofenac, Indomethacin et autres.

Pilules

Sous forme de comprimés peuvent être utilisés:

  • médicaments anti-inflammatoires: Nimesil, Diclofenac, Analgin;
  • "Prednisone" comprimés (uniquement pour l'inflammation séreuse, dans des cas exceptionnels);
  • médicaments antibactériens - prescrits par un médecin.

Autre traitement conservateur

Dans le traitement de la bursite, «tous les moyens sont bons», par conséquent, les méthodes de la médecine traditionnelle doivent être combinées avec un traitement supplémentaire.

Thérapie de sangsue

Dans ce cas, lors du réglage des sangsues dans la zone située juste au-dessus ou au-dessous de l'articulation du coude, cela se produit:

  • amélioration de la microcirculation dans le sac "malade";
  • la stagnation veineuse diminue (par conséquent, la cavité du sac est nettoyée plus rapidement);
  • l'ischémie tissulaire est éliminée;
  • le tissu trophique s'améliore.

La sangsue agit sur l'articulation douloureuse avec plusieurs enzymes à la fois, dont la principale est la déstabilisation - une enzyme qui "scie" les caillots sanguins et les caillots dans la cavité du sac.

Ceci est particulièrement utile dans le cas de la bursite chronique.

Remèdes populaires

Dans le traitement de la bursite sont bien éprouvés de tels outils:

  • Détachez quelques feuilles de Kalanchoe, repoussez-les. Placez-les sur la zone de l'articulation du patient, enveloppez-le bien avec un foulard en laine.
  • Faire tremper la gaze dans la décoction de racine de bardane, l’imposer au joint, recouvrir de polyéthylène sur le dessus et l’envelopper dans un foulard en laine.
  • Couper les pommes de terre crues en cercles fins, les mettre sur un tissu de coton, envelopper le joint. Cellophane est mis sur le dessus, puis enveloppé avec une écharpe ou un foulard en laine.

À la maison, vous pouvez également utiliser les méthodes suivantes:

  • Bains pour l'articulation douloureuse (si le processus n'est pas purulent) à partir d'une décoction de branches et de cônes d'aiguilles. Pour ce faire, on coule les branches et les cônes avec 5 litres d’eau froide, on porte à ébullition, on fait bouillir pendant environ une demi-heure et on infuse pendant 12 heures.
  • Trois fois par jour, une demi-heure avant les repas, prenez un demi-verre de jus de pamplemousse fraîchement préparé.
  • 30 grammes de propolis mélangés à 20 grammes de beurre mou. Une heure avant les repas, trois fois par jour, prenez une cuillerée à thé du mélange.

Physiothérapie

Les méthodes suivantes sont utilisées:

  • échographie;
  • la diathermie;
  • irradiation ultraviolette;
  • UHF;
  • avec soulagement de l'inflammation - applications de paraffine, balnéothérapie.

Traitement chirurgical

Dans la bursite purulente aiguë, le sac enflammé est ouvert, ses parois sont disséquées et traitées avec des antiseptiques. Ensuite, la plaie mène de manière ouverte.

Dans un processus purulent récurrent, le sac enflammé est excisé complètement, la plaie est lavée avec des solutions antiseptiques, puis la personne reçoit des antibiotiques sous forme d'injections, d'analgésiques et de rayons ultraviolets de la plaie.

Traitement des formes chroniques et récurrentes de la maladie

Après le premier traitement du processus aigu, il est important de subir une procédure physiothérapeutique.

Si le processus s'est développé à la suite d'une activité professionnelle, il est recommandé au patient de changer de type de travail.

Appliquez également des traitements thermiques périodiques, des compresses avec du dimexidum, appliquez des pommades anti-inflammatoires sur la région des articulations.

Si le processus purulent se reproduit, le traitement principal est chirurgical, lorsque la poche synoviale est complètement excisée.

Après cela, la personne reçoit un traitement antibactérien et anti-inflammatoire pendant environ 7 jours.

Quels sont les maux de tête dans le cou? Découvrez ici.

Qu'est-ce que la thérapie manuelle? Vous trouverez des informations détaillées ici.

Mesures de prévention ↑

Il consiste à exclure les charges sur le joint.

Parfois, en cas de processus chronique, il est recommandé de porter des orthèses spéciales.

En outre, le concept de "prévention de la bursite" comprend:

  • traitement rapide des plaies et des blessures de l'articulation;
  • traitement des maladies inflammatoires courantes;
  • porter des pansements protecteurs sur la poche sous-cutanée, si votre travail est lié à une traumatisation externe permanente des tissus articulaires.

Ainsi, le traitement de la bursite de l'articulation du coude devrait être complet, y compris la thérapie locale et générale, l'utilisation d'agents traditionnels et physiothérapeutiques.

L'autotraitement de la maladie n'est pas autorisé car dangereux en raison de ses complications: le traitement doit être effectué sous le contrôle obligatoire du traumatologue.

Vous aimez cet article? Abonnez-vous aux mises à jour du site via RSS ou restez à l'écoute de VKontakte, Odnoklassniki, Facebook, Google Plus, My World ou Twitter.

Dis à tes amis! Parlez de cet article à vos amis de votre réseau social préféré à l'aide des boutons du panneau à gauche. Merci beaucoup

Traitement de la bursite du coude. Symptômes de la bursite du coude

L'inflammation du sac du coude, ou bursite du coude, est l'une des maladies les plus courantes du système musculo-squelettique humain.

Qu'est-ce qu'un coude?

C'est la jonction de trois os: l'épaule, le coude et le radial. La connexion anatomique compliquée "embrasse" 3 poches articulaires, à l'intérieur desquelles se trouve un lubrifiant, ou liquide synovial. Des sacs - en latin "bursa" - sont nécessaires pour éviter tout frottement entre les os.

La quantité de liquide synovial dans les sacs est strictement limitée, elle ne devrait suffire que pour la lubrification des surfaces. L'excès de liquide est l'un des signes de dysfonctionnement. Pour toutes les causes de la maladie, le traitement de la bursite du coude vise à garantir que l’articulation du coude se déplace sans difficulté. En conduisant, il ne devrait y avoir aucune crise, douleur et inconfort.

Pourquoi les coudières sont-elles enflammées?

Les causes de fréquence de l'inflammation sont les suivantes:

  • Traumatisme récurrent du même type. Le plus souvent, l'articulation est endommagée si le poids du corps est régulièrement transféré au coude. Ceci s’applique aux athlètes, aux mineurs, aux porteurs, aux étudiants. C'est ainsi que se développent le coude du mineur et d'autres inflammations associées à l'activité professionnelle.
  • Blessure aiguë - par exemple, tomber au coude dans la glace.
  • Inflammation de toutes les articulations du corps, arthrite d'origines diverses, ainsi que goutte.
  • Éraflures ou coupures dans l'articulation lorsque l'infection pénètre à l'extérieur.
  • Pour une raison inconnue. Dans ce cas, le traitement de la bursite du coude commence par un examen clinique, qui permet de détecter la cause de la maladie.
  • Avec des maladies infectieuses graves communes - tuberculose, syphilis, brucellose, gonorrhée, érysipèle.
  • Avec d'autres maladies systémiques graves - diabète, rhumatismes.
  • Dans les patients de lit ou dans la vieillesse profonde.

Comment se manifeste la bursite du coude?

Vous pouvez suspecter cette condition si:

  • la région articulaire a gonflé de façon spectaculaire, a augmenté de taille, le gonflement a augmenté progressivement;
  • douleur dans l'articulation, qui augmente avec le mouvement;
  • le joint est chaud au toucher;
  • Au-dessus, on voit une rougeur visible qui peut se propager très loin;
  • la fièvre commence;
  • il y a une faiblesse, un malaise, des frissons, l'appétit disparaît.

Si au moins l'un de ces symptômes apparaît, vous devez immédiatement consulter un médecin pour commencer le traitement à temps de la bursite du coude. Plus tôt il est commencé, plus grandes sont les chances d'un rétablissement complet.

Que se passe-t-il si la bursite n'est pas traitée?

Il y aura des complications, car cette maladie ne peut pas "disparaître" d'elle-même. L'approvisionnement en sang du sac articulaire devient médiocre et l'infection s'y installe fermement. Il peut y avoir une suppuration, qui s'étend aux tissus adjacents. Le pus de l'intérieur peut traverser tous les tissus, entraînant une fistule ou un trou non cicatrisé. Sur le site d'un processus purulent, des adhérences peuvent apparaître, à cause desquelles le joint deviendra immobile. L'inflammation aiguë peut acquérir une forme chronique, dans laquelle la douleur et la fièvre vont constamment déranger. Tout cela peut être évité si le traitement de la bursite du coude commence dès les premiers jours de la maladie. Vous devez contacter un traumatologue ou un orthopédiste, ils sont les principaux experts en matière de bursite.

Peut-on traiter une bursite à la maison?

Vous pouvez le faire si la maladie est le résultat d’une blessure, mais l’état général ne souffre pas. La première chose à faire est de mettre un bandage serré sur l'articulation. Cela est nécessaire pour permettre à l'articulation de se reposer et son mouvement est limité. Il est recommandé de tendre le bras dans un état plié à un angle de 90 °. Après le bandage, le bras doit être fixé dans un foulard, jeté sur le cou. La main devrait pendre sur le bandage. Lorsque le bandage est important, ne pas pincer les vaisseaux sanguins. Le bout des doigts devrait maintenir la sensibilité. S'ils sont engourdis, les bandages doivent être relâchés. Les pansements sportifs prêts à l'emploi sont parfaits pour cette procédure.

À la maison, vous pouvez guérir la bursite du coude. Traitement: pommade anti-inflammatoire et analgésiques. Une serviette est appliquée sur l'articulation avec toute pommade anti-inflammatoire trouvée dans la pharmacie. La gamme de ces médicaments augmente chaque année.

Seul un médecin peut prescrire des antibiotiques.

Parfois, l'inflammation du sac articulaire est tellement agressive que des moyens simples ne peuvent pas y faire face. Il existe une règle simple: l'inflammation devrait s'atténuer 3 jours après le début du traitement.

Si cela ne se produit pas et que l'état ne fait que s'aggraver, il est urgent de consulter un médecin. Lorsque le médecin confirme une bursite au coude, le traitement antibiotique doit commencer immédiatement.

Le choix d'un médicament particulier dépend de nombreux facteurs: la gravité du processus, l'âge du patient et les maladies concomitantes. La forme posologique - pilules, injections, gels, pommades ou irrigation - est également choisie par le médecin.

Quels facteurs déterminent le choix des médicaments?

Tout d'abord, de la forme de la maladie, qui peut être:

  • Séreuse - il y a beaucoup de fluides dans l'articulation, mais il n'y a pas de bactéries.
  • Hémorragique - du sang est versé dans la cavité du sac articulaire.
  • Purulent - la forme la plus grave lorsque des bactéries pyogènes sont entrées dans l'articulation.

Bursite de l'articulation du coude. Traitement

Les photos de personnes souffrant de bursite au coude montrent clairement quelles complications peuvent survenir si le traitement ne commence pas à temps.

Parfois, les médicaments ne suffisent pas. Cela se produit lorsque trop de liquide s'est accumulé dans l'articulation. Un sac à joint ne peut pas s'étirer et une pression de fluide provoque une douleur insupportable. Pour soulager la maladie, le médecin peut effectuer une ponction. Le sac est doucement perforé avec une aiguille et le liquide inflammatoire est aspiré. Dans certains cas, ce liquide est envoyé à un laboratoire de recherche afin de déterminer une cause plus précise de la douleur aiguë. Sans retirer l'aiguille de la cavité, le médicament y est immédiatement injecté et l'état du patient est immédiatement amélioré. Généralement injecté un médicament à haute vitesse.

Est-il possible de guérir complètement une bursite purulente?

Pas toujours, bien que tous les médecins s’y engagent. Cela dépend beaucoup de la réactivité générale du patient. Lorsque la bursite purulente du coude est détectée, le traitement est toujours complexe. Bursite isolée, lorsque tout le corps est en bonne santé et que la personne est jeune et pleine d’énergie, il est le plus souvent possible de guérir complètement. Avec les maladies concomitantes, le pronostic se détériore.

Si nécessaire, le médecin peut prescrire de telles études:

  • Radiographie de l'articulation pour déterminer l'état des os.
  • Échographie de l'articulation pour détecter les modifications du sac articulaire: présence de cavités, nature de leur contenu.
  • Examen clinique général: tests sanguins et urinaires, taux de glucose, sensibilité aux antibiotiques, etc.

Pendant le traitement, il est nécessaire d'éliminer complètement les bactéries pathogènes afin d'améliorer l'état général de la personne. En cas de bursite purulente, il est souvent nécessaire de couper la cavité articulaire et d'y installer un drainage afin que l'écoulement purulent puisse sortir. L'incision de la cavité articulaire est lavée avec des antiseptiques et des antibiotiques, ce qui accélère la récupération.

Bursite du coude avec des maladies communes

Si la bursite du coude est une complication d'une autre maladie courante, telle que le diabète, la tuberculose ou l'érysipèle, tous les efforts sont alors déployés pour éliminer les symptômes de la pathologie sous-jacente. La bursite de l'articulation du coude, dont les symptômes, dont le traitement est totalement associé au tableau clinique global, nécessite une action thérapeutique immédiate. Rappelez-vous que la lutte opportune avec l'agent pathogène principal et le désordre principal mènent toujours au rétablissement.

Toutes les personnes atteintes de maladies courantes graves devraient mieux prévenir le développement de la bursite que d’essayer de faire face à la maladie. Les personnes âgées doivent être protégées des blessures et les patients alités doivent être retournés plus souvent au lit. Un bon lit fonctionnel peut considérablement améliorer la qualité de vie de ces patients.

Les remèdes populaires aideront-ils?

Seulement dans la forme douce, quand il n'y a pas de pus ou de sang dans l'articulation, sont enveloppés de feuilles fraîches de plantes médicinales et végétales, de lotions à la propolis, de bains de pin et d'autres procédures disponibles de réchauffement et d'absorption.

Le résultat sera toujours meilleur si vous commencez un traitement précoce de la bursite du coude. Les médicaments à cet effet ne doivent être sélectionnés que par un médecin. Pour soulager l'inflammation, non seulement des antibiotiques sont utilisés, mais également des anti-inflammatoires non hormonaux et, dans les cas avancés, des hormones corticostéroïdes sont prescrites. Il est nécessaire de refuser tout remède populaire si le processus purulent a commencé.

Et si la bursite est devenue chronique?

Il est nécessaire de poursuivre le traitement de manière persistante pour atteindre une rémission stable et prolongée. Dans la forme chronique, l'inflammation est moins aiguë, le plus souvent il n'y a pas de fièvre ni d'œdème grave. Mais le processus chronique provoque une raideur articulaire, très difficile à gérer.

Si une bursite chronique du coude survient, le traitement comprend nécessairement une thérapie physique. À ce jour, un grand nombre de dispositifs médicaux générant des ondes ultraviolettes, ultrasonores ou ultra-haute fréquence ont été créés. Toutes ces méthodes d’influence physique sont appliquées avec succès en cas de bursite chronique.

En outre, la phonophorèse a un excellent effet grâce auquel le médicament est appliqué sur la peau avec des ultrasons. L'acupuncture donne un résultat merveilleux, surtout si elle est effectuée par un spécialiste de haut niveau.

Au cours des dernières années, la thérapie par ondes de choc en tant que méthode pour se débarrasser de la douleur chronique est devenue très populaire. Un dispositif médical génère une onde acoustique dont la puissance est suffisante pour détruire les formations pathologiques. Avec la thérapie par ondes de choc, les adhérences, la compaction et les cicatrices sont parfaitement absorbées et la mobilité de l'articulation du coude est considérablement accrue.

Toujours, après l'inflammation, l'articulation du coude doit être développée, à cet effet, des exercices de physiothérapie sont destinés. Habituellement, ils commencent par de simples mouvements de la main, ramenant progressivement l'amplitude de mouvement au niveau habituel. Il est important d'effectuer des exercices simples au quotidien. Massage très utile ou éducation physique passive.

Un traitement adéquat, complet et spécialisé aide à obtenir une guérison complète ou une amélioration significative de l’état du coude.