Arthrose de l'articulation du coude

Une maladie dégénérative dystrophique caractérisée par la destruction du cartilage articulaire du coude avec un changement progressif de la surface, qui conduit finalement à sa déformation complète, est appelée "arthrose du coude". Cette maladie fait partie de la pathologie articulaire la plus répandue: 12% de la population mondiale, quel que soit son âge, en souffre. Plus souvent, l'arthrose dépasse les hommes de plus de 60 ans, les femmes en ménopause, les athlètes professionnels et les personnes engagées dans des travaux physiques pénibles.

Causes de l'arthrose

Les facteurs contribuant au développement de l'arthrose peuvent être héréditaires et acquis. Ces derniers résultent d'efforts physiques répétés, de modifications de la structure du coude après des blessures (entorses, fractures, hémarthrose), de processus inflammatoires causés par une infection, d'intoxication par des sels métalliques lourds, de maladies endocriniennes, d'hémophilie. Les facteurs congénitaux de l'arthrose comprennent la violation de la géométrie des articulations du coude, la mauvaise répartition des vecteurs de charge sur le cartilage articulaire.

Étapes et symptômes

L'arthrose du coude ne se produit pas en une semaine - elle s'est développée au fil des ans. Dans le tableau clinique, les douleurs de départ sont d'abord observées, lorsque, avec une charge sur le coude, les sensations douloureuses augmentent puis disparaissent. Dans le processus de formation de l'arthrose, il y a trois étapes de la destruction:

  • 1er degré. On constate un léger rétrécissement de l'interligne articulaire, des douleurs apparaissent lors d'efforts physiques intenses sur le coude et la structure du cartilage devient rugueuse.
  • 2ème degré. Il y a des douleurs constantes au coude, en particulier la nuit, la mobilité du bras est perturbée, l'interligne articulaire se resserre deux fois plus que la normale.
  • 3ème degré Les ligaments à l'intérieur du coude sont fortement épaissis et la quantité de liquide qu'ils contiennent est minime. De ce fait, il y a une violation grave de la mobilité du bras et si le patient tente de faire quelque chose avec la force, une douleur insupportable apparaît. Le cartilage de l'articulation est soit sévèrement appauvri, soit complètement absent.

Les principaux symptômes de l'arthrose sont les suivants: douleur au coude lors de la flexion du bras, restriction de la mobilité, resserrement. Si vous ne voyez pas de médecin à ce stade, la nutrition des tissus articulaires se détériorera avec le temps et les modifications dégénératives du cartilage ne feront que s'intensifier. Même un travail simple deviendra impossible lorsqu'il y aura une déformation complète des os de la main. La maladie n’entraîne généralement pas d’invalidité, mais la qualité de vie du patient se dégrade.

Méthodes de diagnostic

Il est difficile de poser un diagnostic au stade 1, car il n'y a aucun signe évident de la maladie - la maladie passe inaperçue, le patient n'a que des douleurs mineures au coude et une légère fatigue. La maladie est déterminée uniquement lorsque le liquide synovial est donné pour analyse, mais tout le monde n’ira pas chez le médecin avec un inconfort aussi mineur. Lorsqu'un patient a une douleur persistante au coude, il doit consulter un rhumatologue, qui effectue d'abord une inspection visuelle, et pour affiner l'arthrose, il envoie des radiographies.

Traitement

Dans la plupart des cas, le traitement de l'arthrose implique une thérapie complexe, qui comprend l'utilisation de médicaments, la physiothérapie, la thérapie physique. Le médecin prescrit un traitement et une posologie strictement individuels, car il n'existe actuellement aucune norme pour la restauration de l'articulation du coude. Le rhumatologue prend en compte le stade de la maladie, l'âge du patient, le degré de déformation du cartilage articulaire et, sur cette base, prescrit un traitement.

Traitement médicamenteux

Le traitement de l'arthrose avec des médicaments est effectué à l'aide de tels médicaments:

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ils sont toujours mis en traitement pour soulager la douleur lors de l'exacerbation de la maladie. L'effet analgésique des AINS intervient le troisième jour, mais ces fonds n'affectant pas l'état de la structure osseuse, ils n'ont donc aucun rapport avec le traitement de l'arthrose. Les médicaments suivants sont considérés comme des AINS: Naproxen, Nimesulide, Ibuprofen.
  • Les médicaments hormonaux sont de «l'artillerie lourde», à laquelle il n'est fait appel que s'il n'y a pas de dynamique de récupération, et que l'arthrose progresse. Les hormones pendant quelques jours éliminent l'enflure, la douleur et l'inflammation, mais en raison des nombreux effets secondaires, les médecins hésitent beaucoup à prescrire ces médicaments. Parmi les médicaments hormonaux, citons: "Kenalog", "Celeston", "Hydrocortisone".
  • Les substituts du liquide synovial sont des prothèses liquides. Ils sont basés sur l'acide hyaluronique et sont capables de nourrir l'articulation cartilagineuse, de protéger contre la dégradation et d'absorber les tissus détruits. Ces médicaments sont prescrits lorsque l'arthrose est en rémission et des implants à l'eau sont injectés dans la région de l'articulation du coude par injection. L'effet du médicament se développe lentement et dure de six mois à un an. Substituts connus du liquide synovial - «Fermatron», «Synvisc», «Gialgan», «Ostenil».
  • Les chondroprotecteurs sont nécessaires pour éliminer le gonflement et l'inflammation. Si les médecins prescrivent des injections, la procédure est plus efficace, car la solution sur le tissu agit beaucoup plus rapidement et le patient ressent un résultat positif au bout de quelques heures. Les injections efficaces de chondroprotecteurs comprennent: "Struktum", "Don", "Adant", "Hialubriks", "Mukosat", "Alflutop".

Physiothérapie

Le traitement des articulations à l'aide de la physiothérapie inclut l'impact sur les domaines de la pathologie des facteurs physiques et naturels: froid, chaleur, champ magnétique, laser, hirudothérapie (sangsues), acupuncture. L'avantage de telles méthodes de traitement par rapport aux autres est la sécurité et la haute efficacité. Les procédures renforcent le système immunitaire, renouvellent les réserves internes du corps, accélèrent la guérison.

  • Thérapie au laser Il est basé sur l'effet biostimulant du flux lumineux dirigé sur les tissus malades. En conséquence, la microcirculation sanguine s'améliore, le drainage lymphatique augmente, les processus de guérison sont accélérés. La thérapie au laser aide à réduire le temps de traitement de la maladie et à créer une dynamique positive à l'aide d'un minimum de médicaments.
  • Cryothérapie. C'est une technique unique qui agit sur le corps à l'aide d'azote liquide. La cryothérapie stimule le système immunitaire, a un effet anti-inflammatoire, analgésique et anti-œdème en cas de lésion du coude, contribuant à la saturation du sang en bioéléments actifs.
  • Magnétothérapie. Sous l’influence d’un champ magnétique, cette procédure peut avoir un effet bénéfique sur l’organisme tout entier et sur ses différentes parties. Pour le traitement de l'arthrose, l'impact se fait directement sur l'articulation pendant 15 minutes pendant 10 à 15 jours, après quoi les patients ressentent une diminution de la douleur et une augmentation du temps de rémission de la maladie.
  • Le rayonnement UV moyen est un traitement par l'effet ciblé du flux lumineux. Le mécanisme est basé sur l'activation du système antioxydant du sang, effet antiviral et bactéricide. Les ovnis réduisent l'enflure en stimulant la réparation du cartilage articulaire.
  • L'électrophorèse est une méthode dans laquelle une injection profonde de drogues par courant continu a lieu. Avec cette méthode de traitement, le corps du patient est immédiatement affecté par deux facteurs: le courant galvanique et le médicament. Pénétrant sous les électrodes dans l'épaisseur de l'articulation du coude, les médicaments forment un "dépôt" cutané, à partir duquel ils pénètrent lentement dans l'organisme, augmentant ainsi son activité pharmacologique. L'électrothérapie est sélectionnée pour chaque organisme séparément (nombre d'interventions, fréquence d'exposition, durée) afin d'obtenir un effet maximal.
  • La darsonvalisation est une méthode physiothérapeutique basée sur le passage de courants et de fréquences à haute tension à travers le corps. Cette procédure stimule la circulation sanguine autour de l'articulation malade, augmentant ainsi le taux de régénération des tissus.
  • Le traitement par diadynamo et par amplipulse consiste à agir sur l'articulation du coude en alternant des courants sinusoïdaux excitant les fibres musculaires et nerveuses. Cet effet entraîne rapidement un blocage de la sensibilité à la douleur.

Thérapie manuelle et massage

Dans l'arthrose, la thérapie manuelle est une partie importante du traitement complexe, qui vise à corriger et à augmenter la mobilité, en prévenant l'atrophie des muscles du coude. Un chiropraticien professionnel est capable d’éliminer rapidement la douleur, les crampes et de retrouver la mobilité du cartilage articulaire perdu au cours de la maladie. La thérapie manuelle est efficace dans les deux premiers stades de la maladie, et avec une maladie négligée ne sert presque à rien.

L'exposition manuelle à l'articulation douloureuse peut s'effectuer de deux manières principales: la manipulation et la mobilisation. La première méthode de traitement est constituée par les mouvements brusques du thérapeute, qui ont immédiatement un effet positif. La mobilisation est un extrait lisse des os, qui est appliqué immédiatement avant la manipulation. Contrairement à la première méthode, la mobilisation ne présente aucun risque de blessure pour le patient.

Le massage pour la maladie est utilisé lorsque l'exacerbation a lieu et que la douleur disparaît. Il est effectué à la main ou à l'aide de divers appareils de massage. Ce n'est pas l'articulation du coude qui est massée, mais les tissus qui l'entourent. Si vous faites le massage vous-même, observez l'heure. Vous ne pouvez pas masser les tissus avant et immédiatement après un repas, et la pause entre les procédures doit durer au moins deux heures.

Thérapie physique de gymnastique thérapeutique et kinésithérapie

Dans l'arthrose, les exercices de physiothérapie sont efficaces. Cependant, ne vous blessez pas, épuisez vos entraînements des articulations du coude. Les exercices d'arthrose sont demandés individuellement et leur but est d'augmenter l'amplitude des mouvements effectués. S'il est difficile pour le patient de faire de la gymnastique seul à la maison, le médecin vous conseillera de vous inscrire à un cours de kinésithérapie. Les méthodologistes y proposent des cours sur un simulateur Bubnovsky unique, qui active les articulations du coude avec un dosage précis de l'activité physique.

Conformité au régime

Pour le fonctionnement normal des articulations, le corps a besoin de mucopolysaccharides - substances biologiquement actives qui assurent la formation de lubrifiant hyalin pour cartilage. Ils peuvent être obtenus non seulement à l'aide de compléments alimentaires et de médicaments, mais également avec un régime alimentaire équilibré. Le but du régime est de réduire la charge sur les articulations, en réduisant le poids, tout en améliorant le métabolisme du cartilage articulaire. Les principes de base de la nutrition dans l'arthrose:

  • Porter l'apport calorique quotidien à 1800 kcal.
  • Limitez la consommation de graisses animales et de glucides.
  • Mangez des portions jusqu'à 6 fois par jour.
  • Mangez beaucoup de légumes et de fruits riches en fibres saines.
  • Limitez votre consommation de sel, d'assaisonnements et d'alcool.

Les mucopolysaccharides sont obtenus en mangeant des bouillons de viande saturés, de la viande en gelée, qui contient non seulement des os et de la chair, mais également du cartilage et des ligaments, qui sont riches en substances biologiquement actives. La viande ne devrait être consommée qu'avec de la viande maigre, tandis que le poisson, au contraire, devrait être gras et contenir des acides oméga-3 nécessaires au corps. Dans l'arthrose, il est souhaitable d'inclure quotidiennement dans l'alimentation des produits à base de lait et d'acide lactique, et les légumes doivent être consommés crus, car le traitement thermique perd une grande quantité de substances utiles.

Remèdes populaires

Le traitement de l'arthrose avec des remèdes populaires est un élément important de la thérapie générale avec d'autres méthodes. Les milliers d'années d'expérience des guérisseurs apportent une aide précieuse aux personnes souffrant de lésions au coude. Toutes les recettes suivantes visent à soulager la douleur, l’inflammation et à améliorer la fonctionnalité du cartilage articulaire. Mais pour que l'effet soit durable, le patient doit faire preuve de patience et de persévérance.

  1. Pour éliminer la douleur, faites une compresse composée en quantités égales: soda, sel, miel, moutarde. Appliquez le mélange sur la toile, attachez-le à l'articulation du coude, couvrez-le d'un film plastique, laissez reposer pendant la nuit.
  2. Contre l'inflammation du coude, un mélange d'huile végétale et d'argile blanche est efficace. Composants diluer à la consistance de la crème épaisse, frotter dans la plaie plusieurs fois par jour pour réduire la douleur.
  3. Lors de la restauration des tissus cartilagineux, l'huile de sapin aide à réchauffer jusqu'à 36 degrés, imbibe la toile, saupoudrez de sel et appliquez-la sur une plaie pendant 2 heures. Faites cette procédure quotidiennement pendant 2 semaines.

Symptômes et traitement de l'arthrose du coude avec des médicaments et des remèdes populaires

En cas de douleur dans le bras, il est possible de supposer la présence d’une arthrose du coude, dont les symptômes et le traitement dépendent du stade de développement. Une visite chez le médecin dès les premiers signes de maladie augmente les chances de guérison. Cependant, beaucoup de gens ignorent l'inconfort, retardant les visites aux installations médicales. Au fil du temps, des changements irréversibles apparaissent dans l'articulation. Une personne malade perd la capacité d'effectuer des actions familières et souffre de douleur. Au stade avancé de la maladie, il est impossible de rétablir complètement la fonction de l'articulation du coude.

Comment se développe l'arthrose du coude

L'arthrose est une maladie dans laquelle le tissu cartilagineux à l'intérieur de l'articulation est détruit. La classification mondiale des maladies affectant l'arthrose est le code international sur la CIM 10 M15 - M19.

Le tissu cartilagineux peut être comparé à une éponge située entre les surfaces dures des têtes osseuses. Lorsque l'articulation ne bouge pas, «l'éponge» est saturée de liquide articulaire (synovial). Pendant le mouvement, les os exercent une pression sur «l'éponge». Le fluide articulaire qui en est libéré assure un glissement en douceur du cartilage articulaire entre la tête des os, même avec un effort physique considérable. Après la cessation de l'activité motrice, tout le liquide synovial est absorbé dans «l'éponge».

Le cartilage sain est lisse, résilient et brillant. Il permet non seulement aux os de glisser pendant le mouvement sans pratiquement aucun frottement, mais assure également des fonctions de rembourrage. Le cartilage adoucit les coups, protégeant les os des dommages. Il prend en charge une partie de la pression et en distribue une autre sur la zone des os.

Pour que le tissu cartilagineux s’acquitte de sa tâche, sa forme doit être parfaitement adaptée aux courbes des os adjacents. La force d'un joint sain est supérieure à celle des roulements en métal.

Lorsque l'arthrose modifie la structure du tissu cartilagineux. Elle devient:

  • sec;
  • en vrac;
  • perd l'élasticité;
  • élasticité.

Le cartilage diminue en taille, change de forme, déforme le joint. Sa surface devient rugueuse et fissurée.

Le tissu cartilagineux altéré s'écaille de la surface de l'os sous forme d'écailles. Cela forme le produit de sa pourriture - les détritus du cartilage (morceaux de cartilage). Les particules cartilagineuses se déplacent à l'intérieur du joint et tombent entre les surfaces frottantes. Ils endommagent le cartilage et la membrane synoviale de la capsule articulaire, comme du papier sablé.

La quantité de liquide articulaire est réduite. Le glissement facile des surfaces osseuses devient impossible. Le mouvement commence à être accompagné de douleur et de craquements. Leur amplitude diminue.

La déformation de l'articulation modifie la charge sur les tendons, les ligaments et les muscles impliqués dans le processus moteur. Ils s'affaiblissent, s'étirent ou s'atrophient. En essayant de compenser la fonction du cartilage, le tissu osseux se dilate et forme des dépôts osseux (ostéophytes). Les ostéophytes limitent davantage les mouvements humains.

Causes des modifications du tissu cartilagineux

Une arthrose déformante du coude peut être déclenchée par un traumatisme. Lancer des processus destructeurs dans le tissu cartilagineux, les fractures osseuses, les fissures, les déchirures et les entorses, les tendons, les dislocations et les fortes contusions. Même de petits coups de coude peuvent endommager les couches superficielles du cartilage.

La structure du cartilage subit des modifications dues à sa détérioration. Une activité physique excessive ou monotone détruit les tissus cartilagineux. La maladie est souvent diagnostiquée chez des personnes dont l'activité professionnelle est associée à une charge constante sur l'articulation du coude:

De plus, la maladie se manifeste chez les sportifs:

  • joueurs de tennis;
  • joueurs de hockey;
  • joueurs de volleyball;
  • joueurs de basket-ball.

La maladie se développe chez les personnes souffrant de troubles métaboliques, d'une carence en vitamines et en micro-éléments. Les maladies chroniques, la polyarthrite rhumatoïde, les maladies endocriniennes, la déshydratation, les maladies infectieuses fréquentes, l'hypothermie, le surpoids, l'intoxication du corps peuvent provoquer une arthrose du coude.

Le vieillissement est une cause fréquente de dysfonctionnement du tissu cartilagineux. La maladie peut provoquer des processus inflammatoires dans l'articulation. Les personnes à risque sont des personnes dont les proches parents étaient des patients souffrant d'arthrose.

Selon les symptômes de l'arthrose du coude, vous pouvez déterminer le stade de la maladie.

Arthrose de l'articulation du coude 1 degré

Comme le cartilage articulaire est dépourvu de terminaison nerveuse et de vaisseaux sanguins, sa destruction ne peut initialement causer aucun inconfort. L'arthrose du coude 1 degré se manifeste parfois par une douleur mineure et une raideur musculaire. Il peut y avoir des difficultés pour déplacer l'avant-bras.

Un signe caractéristique de l'apparition de l'arthrose est une sensation désagréable qui se produit lorsque vous essayez de placer votre main derrière la cuisse et lorsque vous vous penchez pour redresser le coude. Le patient prend souvent ces symptômes pour des effets résiduels après une blessure ou explique des muscles surmenés.

Il est très difficile de détecter les modifications du tissu cartilagineux au stade initial de la maladie. Au cours de l'examen aux rayons X, vous pouvez voir un rétrécissement à peine perceptible de l'interligne articulaire. Si un patient soupçonne que quelque chose ne va pas et qu'il consulte rapidement un médecin, les fonctions de l'articulation du coude peuvent être complètement rétablies.

Arthrose de l'articulation du coude 2 degrés

L'arthrose de l'articulation du coude à 2 degrés se manifeste par une douleur intense accompagnée d'une charge accrue sur le bras. C’est la douleur qui incite le plus souvent le patient à consulter un médecin. L'articulation douloureuse inquiète une personne même au repos, ce qui réduit considérablement sa qualité de vie.

Il est très difficile pour le patient de tirer le bras en arrière ou de le plier au coude. Il ne peut pas garder le pinceau fermé en position de flexion (symptôme de Thomsen). Lorsque vous essayez de faire pivoter et de simultanément fléchir l'avant-bras, la douleur augmente (symptôme de Welsch). Mouvement accompagné d'un craquement.

Lors de l'examen d'images radiologiques, des modifications du tissu cartilagineux sont clairement visibles. Son contour devient inégal. Les excroissances osseuses sont clairement visibles. Lors d'un examen externe, un œdème peut être détecté.

L'exacerbation de la maladie est due à l'accumulation de liquide synovial. L’activité excessive de la capsule synoviale est causée par une inflammation des membranes lésées (synovite). Le tissu gonflé est chaud au toucher. Les dommages causés à la capsule sont accompagnés d'une douleur intense.

Le traitement de l'arthrose de stade 2 est réalisé avec des médicaments en combinaison avec des procédures physiothérapeutiques.

Arthrose de l'articulation du coude 3 degrés

Au stade 3 de la maladie, la douleur douloureuse poursuit le patient même la nuit. L'amplitude des mouvements de l'articulation du coude est considérablement réduite. Des actions ménagères simples sont données à une personne avec beaucoup de difficulté. Essayant de réduire la douleur, il essaie instinctivement de garder sa main dans une position fixe.

Sur les images à rayons X pour détecter le 3ème stade d'arthrose peuvent être sur le cartilage détruit, l'absence d'espace articulaire et de multiples croissances osseuses. La déformation de l'articulation devient parfois si grave que le bras douloureux se raccourcit. Lors du diagnostic d'une forme d'arthrose en cours d'exécution, le traitement ne rétablira pas complètement le fonctionnement de l'articulation du coude.

Traitement de l'arthrose du coude

Le patient se voit attribuer des chondroprotecteurs. Les chondroprotecteurs stimulent la régénération du tissu cartilagineux et arrêtent sa destruction. La préparation de combinaison traditionnelle la plus couramment utilisée contenant:

  • le sulfate de chondroïtine;
  • sulfate de glucosamine (Artrofleks, Kondronova, Artra, Teraflex).

Il régule le métabolisme dans les chondrocytes (les cellules principales du tissu cartilagineux) et dans la substance extracellulaire du cartilage (matrice), augmente en outre la résistance des chondrocytes aux enzymes responsables de la destruction du tissu cartilagineux.

Pour stimuler le processus de régénération du tissu cartilagineux, les vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B6, B9 et B 12) et les vitamines C, A et E sont également prescrites..

Pour réduire la douleur et les syndromes inflammatoires, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés (Flamax, Kétoprofène). Les agents antioxydants (Dihydroquercetin Plus, Mexidol) inhibent la peroxydation des lipides, réduisent la formation de radicaux libres et inhibent la destruction du cartilage. La peroxydation lipidique joue un rôle important dans le développement de l'arthrose.

En cas de douleur intense et de gonflement, des anesthésiques locaux (Novocain, Lidocaine) ou des préparations hormonales (Diprospan, Celeston, Kenalog, Flosteron) sont injectés dans la zone touchée. Lors de l'injection, l'aiguille est insérée dans les canaux cubitaux.

En cas d'arthrose du coude, de l'acide hyaluronique est injecté dans l'articulation (Ostenil, Fermatron, Gel Crespin, Dyuralan). On les appelle "prothèses liquides". Après injection dans la cavité articulaire, ils jouent le rôle de fluide articulaire. Les médicaments lubrifient la surface, stimulent la restauration du cartilage et améliorent sa nutrition. Les préparations forment un film le plus fin sur la surface cartilagineuse, la protégeant du frottement et de la destruction.

Si le traitement médicamenteux ne donne pas le résultat souhaité, une intervention chirurgicale est prescrite.

Physiothérapie

En cas d'arthrose de l'articulation du coude, phonophorèse, électrophorèse avec lysine, kétoprofène (lin injectable) et préparations vasculaires, thérapie au laser, inductothermie, thérapie magnétique, radiothérapie et UHF sur l'articulation du coude touchée. De plus, les applications de liquides de refroidissement sont indiquées.

Pendant la période d'exacerbation et de récupération ultérieure, l'articulation du coude touchée est fixée au patient avec une orthèse spéciale - un bandage.

De bons résultats sont donnés par le massage et la gymnastique médicale. Les massages et la gymnastique médicale ne doivent pas être prescrits après des blessures, luxations et entorses, lors d'une exacerbation du processus inflammatoire, à une température corporelle élevée (supérieure à 37,5 ° C) et lors de maladies infectieuses. Avant de traiter l'arthrose, vous devez attendre le rétablissement complet. Après une intervention chirurgicale sur l'articulation du coude devrait être d'au moins 3 mois.

Gymnastique thérapeutique

Tout d'abord, l'articulation douloureuse est pressée contre l'estomac, la brosse est abaissée et tournée vers le côté opposé au patient. Avec une bonne main, appuyez doucement sur le pinceau jusqu'à ce qu'une légère sensation douloureuse apparaisse. Ensuite, vous devriez essayer de lever la paume douloureuse vers le haut, en résistant au bras. Les actions alternent 3 à 5 fois, en maintenant chaque position pendant 5 à 7 secondes. Pour la première fois, il est préférable de ne pas tenir la main plus de 5 secondes.

Au cours du deuxième exercice, la main reste appuyée sur le ventre mais la main est inclinée vers l'arrière. La main du patient est doucement tournée avec une main en bonne santé, essayant de viser l'épaule du côté douloureux. Ensuite, ils essaient de donner au patient une résistance au pinceau dans le sens de l'épaule. Les actions alternent 3 à 5 fois.

Pour le prochain exercice, placez vos jambes sur la jambe et placez le bras douloureux redressé avec la paume de la main vers le haut. Avec une main en bonne santé, ils prennent une main douloureuse de l'extérieur et la tordent dans la direction la plus éloignée jusqu'à ce qu'une légère douleur apparaisse. Après cela, la main douloureuse résiste pendant 5 à 7 secondes, mais une main en bonne santé l'empêche de tourner.

Restant dans la même position, la paume d'une main endolorie est tournée vers le bas et éloignée de soi-même, et un pinceau en bonne santé est renforcé en tournant la main jusqu'à ce qu'une légère douleur apparaisse. La main du patient résiste pendant 5 à 7 secondes, puis le mouvement se répète 3 à 5 fois plus.

Pour le dernier exercice, l'articulation du coude du patient est placée sur le genou, en levant la paume de la main. De votre bonne main, effleurez vos doigts vers vous. Pendant la résistance, vous devez essayer de lever la main et plier l'articulation du coude. La tension devrait se produire de deux manières. Le plomb et la tension alternent 3 à 5 fois. Entre les mouvements, vous devez relâcher votre main.

Les exercices d'arthrose du coude doivent être effectués quotidiennement, 1 à 2 fois par jour pendant 3 à 4 semaines. Effectuer le mouvement, il est nécessaire d'éviter une douleur aiguë. Les douleurs modérées tolérées dues à une entorse au tendon sont acceptables. Augmenter la charge devrait être progressivement.

Remèdes populaires pour le traitement de la maladie

Le traitement de l'arthrose du coude avec des remèdes populaires donne de bons résultats, en particulier aux premiers stades de la maladie. Les guérisseurs traditionnels utilisent le frottement pour restaurer la fonction motrice du coude. Pour préparer la pommade à la propolis, le produit d’abeille est bouilli au bain-marie jusqu’à dissolution complète. Ajoutez ensuite la même quantité d’huile végétale à la propolis et mélangez soigneusement les ingrédients.

Lorsque l'outil est froid, il est frotté dans l'articulation douloureuse. Un film de polyéthylène et une écharpe en laine sont tricotés sur le dessus. Après 6 à 8 heures, la compresse est retirée. Il est préférable de le faire avant de se coucher. La procédure doit être répétée quotidiennement jusqu'à la récupération complète.

S'il n'y a pas de gonflement, vous pouvez masser l'articulation en y appliquant du miel liquide. Le mouvement doit être doux et sans hâte. La durée de la procédure est de 15 minutes.

Pour éliminer l'arthrose du coude, le traitement peut inclure l'utilisation d'argile bleue. Il est dilué avec de l'eau tiède jusqu'à l'état de crème épaisse, étalé sur un morceau de tissu de coton propre, appliqué sur le point sensible et enveloppé d'une écharpe en laine. Les procédures peuvent être répétées quotidiennement 3 fois par jour. Leur durée est de 30 minutes. Chaque fois que vous devez utiliser une nouvelle portion d'argile.

Il est utile de faire des bains d'infusion d'aiguilles d'épinette ou de pin et de jeunes cônes. L'eau brute est versée jusqu'à ce qu'elle recouvre. Puis faites bouillir pendant 10 minutes. Lorsque la perfusion est refroidie à une température corporelle agréable, un coude y est immergé. La procédure dure jusqu'à ce que l'eau soit refroidie.

Centres de Moscou V.I. Dikulya ®

MRC Belyaevo:
MRC Elk Island:
LDC Marino:

+7 (495) 779-20-20
+7 (495) 987-47-47
+7 (495) 385-97-97

Nous traitons

Pour les patients

Arthrose de l'articulation du coude | Dikul Center

Comme dans toutes les articulations, les extrémités des os qui forment le coude sont recouvertes de cartilage hyalin. Le cartilage hyalin est très lisse, ce qui permet de minimiser les frictions lors des mouvements dans l'articulation

Cependant, même des blessures mineures endommagent les couches superficielles du cartilage. Au fil du temps, à mesure que des charges sont appliquées, cette surface usée du cartilage se couvre de fissures, au point que les os commencent à se toucher directement. Avec une surcharge constante sur l'articulation du coude, des changements se produisent à la fois dans le cartilage hyalin et les os, ainsi que dans les tissus mous de l'articulation environnante. La déformation de l'articulation entraîne également l'étirement de l'appareil ligamentaire de l'articulation du coude

Raisons

L'arthrose est causée par la dégénérescence du cartilage articulaire - un processus qui se développe avec le temps. La différence entre l'arthrose et l'arthrite est que, dans l'arthrose, il n'y a pas de réaction inflammatoire telle que dans l'arthrite (par exemple, la polyarthrite rhumatoïde ou la goutte).

Une entorse ou une fracture peut endommager le cartilage articulaire. Il peut également y avoir des ecchymoses au niveau du cartilage en cas de pression excessive à la surface du cartilage.

L'arthrose du coude peut être idiopathique, c'est-à-dire sans raison apparente. Mais, le plus souvent, l’arthrose du coude est associée à une utilisation excessive du bras. Initialement, la surface du cartilage ne change pas et les effets de la blessure peuvent ne pas être perceptibles dans le mois qui suit la blessure. Mais parfois, les dommages au cartilage peuvent être graves. Les morceaux de cartilage peuvent en réalité être coupés de l'os et ces parties ne poussent pas ensemble. En règle générale, ces morceaux déchirés sont enlevés à l'aide d'une intervention chirurgicale. Si les morceaux de tissu cartilagineux ne sont pas retirés, ils se déplacent alors librement à l'intérieur de l'articulation, ce qui peut entraîner l'apparition de manifestations douloureuses et même endommager davantage le tissu cartilagineux. Le corps ne peut pas restaurer complètement la zone du cartilage avec des morceaux déchirés et ces zones ne sont pas remplacées par du tissu cartilagineux, mais par une cicatrice. Mais le tissu cicatriciel n'est pas aussi lisse et élastique que le cartilage hyalin. Une blessure ne doit pas nécessairement endommager directement le tissu cartilagineux de l'articulation pour que le processus de dégénérescence (ostéoarthrose) commence. Tout dommage à l'articulation du coude peut modifier la mécanique du mouvement dans l'articulation. Par exemple, après une fracture de l'os de l'ulna, les fragments d'os peuvent ne pas se consolider de manière parfaitement homogène. Et même un petit changement dans la forme des os peut changer la mécanique des mouvements et entraîner le déclenchement de changements dégénératifs dans l'articulation, comme la distribution des vecteurs de charge sur différentes parties de l'articulation. La dislocation peut également causer une perturbation à long terme de la mécanique. Après la luxation, des entorses se produisent et l'articulation du coude peut se déplacer différemment. Ce changement de mouvement modifie les vecteurs de force agissant sur le cartilage articulaire. Au fil des ans, ce déséquilibre de la mécanique articulaire peut endommager le cartilage articulaire. Et comme le cartilage articulaire n'est pas complètement restauré, les dommages au cartilage augmentent. Et à la fin, des douleurs au coude commencent à apparaître.

L'arthrose du coude est différente de l'arthrose du genou ou de la hanche. Pendant une longue période, le cartilage articulaire du coude est intact. L'espace articulaire reste proche de la normale. Les changements les plus importants sont la formation d'ostéophytes et la contracture capsulaire.

La contracture de la capsule est le processus de séchage et de compactage de la capsule articulaire. La capsule est constituée de deux couches: un revêtement fibreux qui entoure le joint et la doublure interne. La couche interne s'appelle la membrane synoviale. La couche synoviale contient un fluide de lubrification à l'intérieur de l'articulation (fluide synovial).

Les symptômes

La douleur au coude est le symptôme le plus courant d'arthrose du coude et peut irradier dans l'avant-bras ou jusqu'à l'épaule. Souvent, il peut également y avoir un screech qui accompagne les mouvements de l'articulation du coude, résultant d'une violation de la surface lisse du cartilage hyalin. Au fur et à mesure que l'arthrose progresse, des morceaux individuels de cartilage ou d'os peuvent se coincer dans l'articulation du coude et provoquer une restriction importante du mouvement (blocage). En raison du petit espace intra-articulaire, l'accumulation de liquide synovial peut entraîner une compression du nerf ulnaire, ce qui peut provoquer des sensations d'aiguilles au petit doigt et à l'annulaire. Les patients atteints d'arthrose du coude sont souvent «surchargés de travail» pendant le sport ou le travail. Dans ce cas, il se produit une forte exacerbation de l'articulation, caractérisée par des modifications dégénératives. Une telle exacerbation peut durer jusqu'à 48 heures et se manifeste généralement par une raideur (en particulier le matin) et une douleur dans l'articulation touchée. L'exacerbation est réduite après le repos et l'utilisation des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) prescrits par un médecin. L'application de glace peut également être utile. Un délai considérable peut s'écouler avant le prochain épisode d'exacerbation, mais en règle générale, chaque épisode suivant est plus intense. L'intervalle de temps entre les épisodes est réduit et, à la fin, le patient aura des douleurs même au repos. Au fur et à mesure de l'évolution de l'arthrose, les symptômes, déclenchés initialement par l'exercice, peuvent également être associés à une période d'immobilité. Ainsi, si dans les premiers stades de l'arthrose, le repos et le déchargement de l'articulation sont nécessaires, aux stades ultérieurs, un déchargement prolongé de l'articulation ne peut qu'aggraver le problème.

Aux stades avancés de l'arthrose, en présence de douleurs persistantes au repos et pendant la nuit, ainsi que pour limiter la mobilité de l'articulation, il est conseillé de considérer la question de l'intervention chirurgicale. De plus, des interventions arthroscopiques sont actuellement utilisées. Ces techniques mini-invasives vous permettent d’enlever des fragments libres de tissu osseux et cartilagineux et de restaurer la fonction normale du coude.

Diagnostics

Le diagnostic de l'arthrose du coude commence par un historique de la maladie. Le médecin découvre la présence d'une blessure dans l'histoire, le lien entre la douleur au coude et les activités quotidiennes. Comme l'arthrose se développe sur une longue période, un médecin peut être intéressé par des événements survenus il y a de nombreuses années. Par exemple, certains athlètes (par exemple les joueurs de baseball) ont un risque plus élevé de développer une arthrose plus tard dans la vie. Les hommes ayant des antécédents d'utilisation intensive de leurs mains sont également à risque. Les haltérophiles et les personnes effectuant un travail physique pénible sont également à risque. L'examen permet au médecin d'évaluer l'amplitude des mouvements dans l'articulation du coude, la présence de crepitus lors des mouvements, le gonflement, etc. En outre, le médecin peut examiner d'autres articulations. Tout d'abord, la diffraction des rayons X est prescrite à partir de méthodes de diagnostic objectives, ce qui permet de déterminer la présence d'une réduction de l'interligne articulaire et d'évaluer l'état des tissus osseux, ainsi que de déterminer la présence d'ostéophytes. Mais l'état de la radiographie du tissu cartilagineux ne peut pas être visualisé, et si le besoin s'en fait sentir, il est attribué à la tomodensitométrie, à la tomodensitométrie ou à l'IRM. L'IRM permet la visualisation la plus qualitative des tissus cartilagineux et des autres tissus mous (ligaments, tendons, muscles). Des tests de laboratoire sont prescrits dans les cas où il est nécessaire d’exclure des maladies inflammatoires ou systémiques (par exemple, la polyarthrite rhumatoïde).

Traitement

Traitement conservateur

Dans presque tous les cas, les médecins prescrivent d’abord un traitement conservateur. Le traitement conservateur a pour objectif de réduire la douleur et de préserver suffisamment la fonction articulaire. Des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tels que l'aspirine et l'ibuprofène, peuvent être recommandés comme traitement médical, ce qui peut réduire l'enflure et la douleur. Diverses méthodes de physiothérapie sont largement prescrites (électrophorèse, phonophorèse, laser, etc.), ce qui réduit également la douleur. Une grande place dans le traitement conservateur de l'arthrose est la thérapie par l'exercice, qui permet de maintenir la fonctionnalité de l'articulation. En cas d'exacerbation sévère, l'utilisation d'une orthèse pendant une certaine période peut être recommandée.

Dans certains cas, le patient doit modifier ou limiter son activité physique, en particulier dans les cas où elle est associée à des charges sur le bras.

Une injection de cortisone dans le coude peut procurer un soulagement temporaire. La cortisone est un anti-inflammatoire puissant qui peut soulager très efficacement la douleur et l’enflure. Les effets de la cortisone (ou d'autres stéroïdes) sont temporaires et durent de quelques semaines à quelques mois. Il y a un petit risque d'infection avec toute injection dans l'articulation, et les injections de cortisone ne font pas exception. En outre, les stéroïdes ne doivent pas être administrés fréquemment, car ils entraînent eux-mêmes des lésions du cartilage.

Traitement chirurgical

Il existe plusieurs types d'opérations pour le traitement de l'arthrose avancée du coude et le choix de la méthode dépend de la gravité de la dégénérescence de l'articulation, de son âge et de son niveau d'activité.

Débridement arthroscopique

Si le patient présente un stade précoce d'arthrose, le médecin peut recommander un débridement arthroscopique.

Dans une procédure arthroscopique, on utilise un astroncope avec une minuscule caméra de télévision qui est insérée dans l'articulation par une petite incision. L'astroscope permet au chirurgien de voir à l'intérieur de l'articulation du coude.

Avec le débridement arthroscopique, le chirurgien fait d’autres petites incisions pour l’introduction d’outils spéciaux, les excroissances osseuses (ostéophytes) des corps chondromes sont retirées et le cartilage broyé. Parfois, il est nécessaire d'effectuer une libération capsulaire.

Le chirurgien peut également effectuer un lavage de l'articulation. Le lavage permet d’enlever de minuscules morceaux de tissus susceptibles d’irriter l’articulation. Après le débridement, la plupart des patients constatent une réduction de la douleur et une augmentation de l'amplitude des mouvements.

Arthroplastie

Avant l'invention des articulations artificielles de haute qualité, les chirurgiens utilisaient de nombreuses méthodes pour éviter le frottement des os les uns contre les autres. Par exemple, un morceau de tendon ou de fascia a été placé entre les surfaces osseuses.

Arthrodèse

La fixation de l'articulation était assez courante avant l'invention des articulations artificielles.

Endoprothèses

Les remplacements ou endoprothèses du coude ne sont pas utilisés aussi souvent que les endoprothèses de la hanche, du genou ou de l'épaule, car l'arthrose du coude est beaucoup moins répandue que dans ces articulations. En outre, le remplacement de l'articulation du coude entraîne également une plus grande incidence de complications que les endoprothèses des autres articulations. En règle générale, le remplacement du coude est un bon choix pour les patients âgés qui ont besoin d'un volume amélioré, et non de force.

L'utilisation de matériaux est autorisée lors de la spécification du lien hypertexte actif vers la page permanente de l'article.

Arthrose du coude: symptômes et traitement, exercices à la maison

L'arthrose du coude est une maladie assez grave. Cette maladie est souvent touchée par les athlètes professionnels qui se surchargent pour des compétitions sérieuses et ne tombent pas, car ils ne peuvent pas redresser leurs mains.

Cet article convient à tous ceux qui ont rencontré un problème similaire. Dans cet article, vous trouverez des réponses à toutes vos questions. L'article contient également des vidéos pour une description plus détaillée de la maladie.

Arthrose de l'articulation du coude - caractéristique

L'arthrose du coude (arthrose, arthrose déformante - synonymes) est une maladie dégénérative dystrophique qui affecte tous les composants de l'articulation: cartilage, os, directement adjacents à la membrane synoviale (tapissant la cavité articulaire de l'intérieur), ligaments, muscles adjacents. L'articulation du coude est une localisation très rare pour cette pathologie, dans la mesure où elle ne subit généralement pas d'effort physique important.

Les maladies des articulations sont de plus en plus présentes dans la vie des personnes menant une vie active. Alors, comment prévenir l'apparition d'arthrose de l'articulation du coude ou faire face à son développement?

L'inflammation de l'articulation du coude est une indisposition plutôt rare, qui est associée à un degré de stress élevé dans la vie quotidienne. C'est une charge régulièrement accrue qui provoque l'apparition et le développement de maladies de l'articulation du coude, dont l'arthrose.

En l'absence de traitement rapide, la maladie peut provoquer une déformation articulaire, ce qui entraîne une limitation du fonctionnement du membre. Afin d'éviter de telles conséquences graves, il est nécessaire de faire appel à un spécialiste et de commencer le traitement dès les premiers symptômes de la maladie.

Bien avant l'apparition des premiers symptômes d'arthrose dans les tissus articulaires, la circulation sanguine est perturbée. Les raisons sont différentes, mais il s'agit le plus souvent de charges excessives (sportives, professionnelles ou domestiques) menant à des microtraumatismes des tissus articulaires. Parfois, il est associé au vieillissement du corps ou à des maladies concomitantes (diabète, goutte, obésité).

L'arthrose dans ce cas se développe sur une articulation déjà endommagée. La cause peut être une fracture, une rupture des ligaments et des tendons qui forment l'articulation. C'est comment l'arthrose post-traumatique du coude se pose. L'arthrose déformante, l'arthrose du coude, l'arthrose post-traumatique - tout cela est une maladie appelée à juste titre "ostéoarthrose" ou une maladie dégénérative du cartilage et du tissu osseux de l'articulation.

Tout type d'arthrose est une maladie dégénérative associée à des modifications pathologiques des articulations, du tissu cartilagineux. Le tissu cartilagineux devient plus mince, la mobilité diminue, le patient commence à ressentir de la douleur lors de tout léger mouvement de la main. Comme indiqué précédemment, les changements sont principalement dus au traumatisme subi.

Les symptômes de l'arthrose post-traumatique du coude sont prononcés et ont le caractère suivant:

  • Syndrome douloureux fort et épuisant - se produit lors de la flexion ou de l'extension du bras. La douleur peut être causée par une charge ou être spontanée.
  • Diminution de la mobilité dans l'articulation du coude.
  • Puffiness - l'absence de ce symptôme dans le contexte d'une douleur intense et constante est l'un des signes les plus caractéristiques de la maladie. Lorsque le namyschelkov fracture, luxation, il y a un fort gonflement, ce qui n'est pas le cas avec l'arthrose. Les tumeurs de l'articulation du coude ne peuvent apparaître que dans la troisième et dernière étape, associée à des modifications dégénératives des tissus osseux et cartilagineux.
  • La faiblesse musculaire est établie à l'aide de tests spéciaux et peut être invisible pour le patient.

Le traitement de l'arthrose déformante de l'articulation du coude dépend en grande partie du degré de développement de processus pathologiques et de l'efficacité du traitement prescrit.

Cette maladie peut être appelée arthrose ou simplement arthrose. En fait, le prénom est plus correct, mais le second s'est acclimaté. Mais, en substance, ces deux termes désignent la même pathologie.

L'arthrose du coude est une maladie assez grave qui affecte non seulement les personnes âgées, mais également les jeunes. La maladie est principalement causée par les processus dégénératifs du tissu articulaire.
Comment résoudre ce problème? Pour guérir une maladie, vous devez vous battre non pas avec les symptômes, mais avec la cause de la maladie.

L'arthrose peut survenir en raison de la destruction du tissu cartilagineux de l'articulation du coude, entraînant des sensations douloureuses et une inflammation du tissu musculaire. Au début de son développement, la douleur est modérée et beaucoup de gens ignorent ces signes de la maladie, essayant de développer une articulation avec des exercices et de la guérir eux-mêmes à l'aide de remèdes traditionnels. Mais en même temps, sans le savoir, ils ne font qu'aggraver leur position.

Comment reconnaître l'arthrose du coude?

Une personne ressent tout ce qui se passe avec le cartilage et les tissus adjacents sous forme de douleur, de raideur des mouvements, de crunch et de limitation de mobilité dans une articulation. Les changements dégénératifs dans le cartilage augmentent avec l'âge. La nutrition des tissus de l'articulation se détériore progressivement.

Avec 1 degré de plaintes ne se produit généralement pas, seule une légère fatigue de la main peut attirer l'attention sur eux-mêmes. Mais déjà dans cette période il se produit un relâchement et une diminution de l'élasticité du cartilage.
À 2 degrés, des changements dans les tissus de l'articulation peuvent entraîner une diminution de la capacité de travail et la disqualification de l'athlète. Il y a des douleurs au mouvement dans une articulation du coude et "crunch". Élastique, lisse, humidifié avec du cartilage synovial, qui protège les surfaces articulaires des os du frottement, est détruit.

La formation de défauts et d'érosion dans la plaque cartilagineuse, la croissance d'ostéophytes à 3 degrés améliore considérablement le symptôme de la douleur et limite fortement le mouvement. L'inflammation de la membrane synoviale se joint.

Il y a un gonflement du joint, la douceur de ses contours, une augmentation de la température locale. La destruction ultérieure du cartilage conduit à des déformations osseuses. La douleur devient permanente. Une personne n'est pas capable d'effectuer un travail régulier. L'arthrose du coude se termine rarement par un handicap, mais réduit considérablement la qualité de la vie.

Le développement de l'arthrose du coude

L'arthrose du coude entraîne le relâchement et l'amincissement du cartilage, l'augmentation de la densité osseuse, la formation de croissance osseuse. Les facteurs de risque incluent l'âge, les blessures aux épaules, aux coudes et aux rayons, les opérations sur l'articulation du coude, le type d'activité professionnelle (maçons, mineurs, peintres, plâtriers, violonistes) et les sports comme le tennis et l'escrime, qui s'accompagnent de mouvements monotones dans cette articulation..

Le processus est primaire (auto-maladie) et secondaire (à la suite d'une inflammation, après une blessure). Les lésions cartilagineuses s'accompagnent souvent d'une réaction inflammatoire. Les processus de désintégration dans celui-ci commencent à prévaloir sur les processus de synthèse.

Il y a trois stades de la maladie:

  • Stade I - il n'y a pas de changement morphologique, la nutrition du cartilage est perturbée, il ne réalise pas la charge habituelle, qui s'accompagne de douleur et d'une réaction inflammatoire.
  • Stade II - la destruction du cartilage, l'apparition d'ostéophytes.
  • Stade III - déformation osseuse grave, mobilité limitée.

La cause de l'arthrose du coude

Fondamentalement, il survient à la suite de blessures - il s’agit de dislocations et de fractures. Même si elles se sont produites il y a de nombreuses années, comme mentionné ci-dessus, cette maladie se distingue par sa morosité. Et cela peut progresser imperceptiblement pendant plusieurs années, puis se manifester par une douleur intense, causant des problèmes à la personne.

Une autre raison peut être une inflammation qui se produit dans l'articulation. La violation de la motilité motrice de l'articulation de l'épaule peut provoquer une arthrose de l'articulation du coude. Bien entendu, ces causes peuvent ne pas avoir la nature initiale de la survenue de la maladie, mais elles peuvent en être à l'origine.

Une personne doit prendre soin de sa santé, le patient doit soigneusement revoir son régime et son régime alimentaire, se débarrasser des mauvaises habitudes existantes. Seules ces aspirations seront la bonne décision sur le chemin de la santé et de la solidité des articulations. Le début du développement de cette maladie sont les blessures et les processus inflammatoires qui en résultent.

Le traitement de cette maladie est confronté au fait que la maladie affecte les terminaisons nerveuses situées à côté des articulations. D’ici et d’ailleurs, de fortes douleurs limitent la mobilité des articulations, ce qui entraîne l’apparition de névroses, qui nécessitent ensuite un traitement supplémentaire.

Les blessures à l'articulation peuvent survenir pendant l'enfance et, après une assez longue période, elles peuvent se manifester par des douleurs graves et persistantes. Une mauvaise adhérence des os entraînera plus tard des symptômes douloureux.

Même une circonstance aussi insignifiante, comme une chute sur une main, peut provoquer une maladie. Et si cela a également été réalisé en fendant l'os, il risque alors de les plonger dans les tissus mous et une douleur intense.

Les symptômes

Le symptôme premier et le plus fondamental de l'arthrose du coude est la douleur, aggravée par les mouvements brusques, la flexion et l'extension du bras. Lorsque le bras est tendu jusqu’à la butée, ainsi que lorsque le poids est levé et que la charge est augmentée, la douleur s’aggrave. De plus, il est difficile de changer la position de la main, ce qui peut "coincer".

L'arthrose est caractérisée par une faiblesse musculaire dont le niveau peut être déterminé indépendamment. Vous devez surveiller le mouvement des deux mains pendant la rotation et la flexion - le mouvement du bras souffrant d’inflammation sera évidemment à la traîne par rapport au mouvement d’un bras en bonne santé.

Il n'est pas rare qu'un patient ignore ces symptômes et reporte le traitement à «de meilleurs moments». Mais le manque d'attention portée à la survenue de cette maladie peut entraîner des symptômes tels qu'une mobilité réduite, l'incapacité de plier ou de redresser complètement le bras.

Les mouvements provoquent un resserrement prononcé, une raideur, une gêne. Au stade suivant, la maladie entraîne un changement de forme et une augmentation de la taille du coude. Il existe une arthrose déformante, également appelée arthrose du coude.

Cette complication est due aux excroissances osseuses articulées dans le sac articulaire, qui entraînent une déformation du coude.

Le principal symptôme inhérent à cette maladie est une douleur intense lors de l'extension et de la flexion du coude, ainsi que lors de la marche. Avec de telles manipulations à la main, l'articulation douloureuse peut se coincer et la situation ne peut être résolue que par un médecin. Bien que toutes les autres actions que le patient a effectuées au cours de la journée ne lui ont causé aucun inconvénient.

Si la maladie ne commence pas à cicatriser au moindre mouvement de la main, une sorte de craquement dans l'articulation du coude sera émis. Lorsque la forme est négligée, l'immobilité de l'articulation se pose, le bras reste dans un état stationnaire plié.

À l'avenir, cela entraînera une augmentation du volume de l'articulation, celle du bras douloureux sera beaucoup plus large que celle du bras sain. Il est donc nécessaire, au moindre soupçon d'arthrose, de consulter immédiatement un médecin. Seul un spécialiste prescrira un traitement rapide et prescrira les médicaments nécessaires à cette maladie. Ne laissez pas la situation suivre son cours, car tout retard a des conséquences extrêmement graves.

Déformation en cas d'arthrose du coude

Au premier stade de développement de la maladie, de nombreuses excroissances se produisent près de l'articulation. Dans certaines situations, elles peuvent être enfoncées dans le trou du coude, une personne ne pouvant plus bouger son bras.

Au deuxième stade d'arthrose, un grand nombre d'ostéophytes commencent à entourer l'articulation, ce qui perturbe le travail du membre. La tête du rayon est entourée par des excroissances. Au troisième stade, la sclérose se produit dans la main.

En conséquence, l'articulation du coude est déformée, la croissance osseuse est située près de la cavité articulaire. La douleur ne permet pas de bouger complètement le bras, dans cette situation, seule l'intervention chirurgicale aidera.

Diagnostics

L'automédication pour l'arthrose est strictement contre-indiquée, car les symptômes de cette maladie peuvent être dus à l'apparition d'une tumeur. Pour poser un diagnostic d'arthrose du coude, le chirurgien doit subir une analyse de sang et une radiographie.

Une analyse de sang pour une arthrose devrait être normale et une radiographie montrerait des signes tels qu'une réduction des espaces entre les os articulés de l'articulation et l'apparition de croissances osseuses épineuses.

La "radiographie" est le "gold standard" dans le diagnostic d'arthrose déformante de l'articulation du coude. Les images sont déterminées par le rétrécissement de l'interligne articulaire, l'augmentation de la densité osseuse, la croissance osseuse sur l'ulna. On appelle «souris articulaires» - on peut visualiser les corps des os et des cartilages libres. Également dans le diagnostic de l'arthrose du coude, on utilise la tomodensitométrie et l'échographie. La tomodensitométrie avec l'utilisation d'agents de contraste donne une idée de l'état du cartilage, tandis que l'échographie permet de visualiser les tissus mous de l'articulation, en particulier la membrane synoviale.

Traitement

Pour traiter l'arthrose du coude est nécessaire dans un complexe. Le traitement doit viser à restaurer la totalité de la fonctionnalité de la main, à soulager le syndrome douloureux et à prévenir les rechutes.

Comme l'apparition de la maladie est souvent associée à l'activité professionnelle du patient (les massothérapeutes, les menuisiers, les peintres et les représentants d'autres professions du travail physique sont à risque), vous devez d'abord réduire la charge et restreindre le mouvement du bras.

La forme aiguë de la maladie nécessite l'immobilisation complète du bras dans l'articulation. Le traitement de l'arthrose du coude nécessite une approche intégrée. La prochaine étape du processus de guérison consiste donc à prendre des anti-inflammatoires sous forme de comprimés et d'injections intramusculaires.

Pour obtenir le meilleur effet, le traitement médicamenteux est associé à l'utilisation d'anti-inflammatoires locaux sous forme de pommades et de crèmes. Dans des cas particuliers, il est nécessaire d'introduire des corticostéroïdes directement dans la zone enflammée avec l'introduction de novocaïne en tant qu'anesthésique.

En outre, le meilleur effet est la physiothérapie appliquée, massage, exercices thérapeutiques, montré seulement après le soulagement complet de la douleur.

Dans les cas graves, un traitement chirurgical est pratiqué, qui est dû au soulagement inefficace de la douleur provoquée par des médicaments ou au développement d'une atrophie neuromusculaire de l'articulation.

Ici, vous devez accorder que le traitement de l'arthrose du coude est long. Il comprend 3 composantes: les méthodes non médicamenteuses, la pharmacothérapie, la thérapie PRP et le traitement chirurgical. Le premier élément comprend la limitation de la charge de l'articulation (ne pas soulever de poids supérieur à 3 kg, au stade aigu - immobilisation à l'aide d'un gousset d'épaule), la thérapie par l'exercice, la physiothérapie (UV, ultrasons, électrophorèse).

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (reopirin, naproxen, teraflex, voltaren, acéclofénac) sont utilisés pour soulager la douleur dans le traitement de l'arthrose du coude, mais les patients subissent souvent un effet analgésique entraînant la progression de la maladie. En cas de processus inflammatoire prononcé, une administration intra-articulaire de corticostéroïdes (hydrocortisone, kenalog) est possible.

Pour maintenir la fonction articulaire, des chondroprotecteurs (glucosamine, sulfate de chondroïtine, préparations à base d’acide hyaluronique) sont prescrits, ils aident à restaurer le tissu cartilagineux, favorisent sa régénération. Des injections prouvées de thérapie PRP, de thérapie photodynamique ainsi que des techniques matérielles ont prouvé leur efficacité.

À partir de méthodes modernes, il est possible d’offrir de l’oxygène, du laser et de l’acupuncture.
Des symptômes sévères qui ne peuvent pas être traités par un traitement conservateur, ainsi que des déformations importantes de l'articulation du coude sont des indications pour un traitement chirurgical. La méthode de choix est considérée comme un remplacement articulaire.

Le traitement de l'arthrose du coude est accompagné de médicaments destinés à réduire les symptômes de la douleur, puis à en éliminer les causes. Pour réduire la douleur au coude, le médecin prescrit des analgésiques. Le plus souvent, il s'agit de diclofénac ou d'ibuprofène. Ils aident à réduire la douleur et à soulager l'inflammation. L'application peut être à la fois interne et externe.

La deuxième étape du traitement de l'arthrose vise à restaurer le tissu articulaire touché. Ce cours comprend les chondroprotecteurs d’admission. Ils contribuent à la récupération rapide du tissu articulaire. Les préparations contiennent des substances telles que la glucosamine et le sulfate de chondroïtine. Ils peuvent être appliqués séparément et ensemble.

Il convient de noter que l’administration des médicaments dure assez longtemps, mais que le patient doit terminer le traitement pour maximiser la réparation des tissus.

Dans de rares cas, si les symptômes de l'arthrose de l'articulation du coude sont graves, on utilise des médicaments qui lubrifient l'articulation, hydratant ainsi le tissu cartilagineux. Le plus souvent, l'acide hyaluronique est utilisé pour de telles mesures. Le médicament est administré par voie infectieuse directement dans l'articulation touchée. Pour obtenir un résultat positif, il est nécessaire d'effectuer trois ou quatre procédures.

Traitement des remèdes populaires d'arthrose

S'il n'est pas possible de consulter un médecin, il convient de rappeler qu'en cas d'arthrose de l'articulation du coude, il est d'abord nécessaire de réparer l'articulation. Des mouvements imprudents ne font qu'aggraver son état. Pour immobiliser le bras, vous pouvez utiliser des moyens improvisés sous forme de tissu épais, mais il est préférable de fixer le bras avec un bandage spécial.

Il convient de noter immédiatement que le traitement de l'arthrose avec des remèdes populaires ne peut pas être la méthode principale, mais il peut constituer un bon complément lors d'un traitement par médicaments. Le respect de règles simples aidera à récupérer de la maladie en peu de temps. Quels remèdes populaires aident-ils avec l'arthrose?

Une méthode connue de traitement des remèdes populaires des maladies articulaires sont les compresses. Ils peuvent être fabriqués à partir de craie, combinée à des produits laitiers fermentés. Cette compresse aidera à soulager l'enflure et aidera également à établir la circulation sanguine sur le site de l'inflammation.

Pour le traitement de l'arthrose à la maison sera utile compresse de jus de chou. Il a des propriétés curatives qui affectent positivement l'articulation. Le jus de chou aide à réduire la douleur. Pour ce faire, il est nécessaire d'humidifier le chiffon en laine avec du jus et d'envelopper un coude.

Le traitement des remèdes populaires comprend l’utilisation du frottement. Pour lutter contre l'arthrose, il sera utile de mélanger du miel avec de l'iode, de la glycérine et de l'alcool. Il aide à normaliser la circulation sanguine dans les vaisseaux. L'effet n'est pas immédiatement perceptible, mais après une série de telles procédures. Frotter le cyprès, le millepertuis, les aiguilles de pin et la camomille soulagent la douleur et nourrissent les articulations touchées.

Le traitement des remèdes populaires peut inclure une recommandation visant à réduire le poids du patient. Cela conduira au fait que la charge sur les joints est considérablement réduite. Pour ce faire, vous devez suivre un régime alimentaire spécifique basé sur une nutrition adéquate. En plus des procédures de connexion et de modification du régime alimentaire, des exercices spéciaux sont prescrits aux patients en phase de rémission pour développer des articulations malades.

Le traitement avec des remèdes populaires vise également à augmenter le contenu dans le corps de tous les éléments et vitamines nécessaires. Dans ce cas, vous devez manger des aliments riches en vitamines et en minéraux qui contribuent à la restauration du tissu articulaire.

Les exercices thérapeutiques et prophylactiques sont choisis par le médecin traitant qui, en fonction des résultats de l’analyse, peut déterminer ceux qui bénéficieront ou non.

Il faut se rappeler que les exercices qui causent même un peu de douleur ne seront pas bénéfiques. Différents exercices peuvent avoir leurs tâches spécifiques, à savoir:

  • augmenter le flux de nutriments;
  • améliorer la circulation sanguine dans la zone touchée;
  • détend les muscles
  • réduire les symptômes de la douleur;
  • améliorer la régénération des tissus;

L'arthrose du coude et l'arthrose déformante sont des maladies très graves et difficiles à soigner. Il est important de se rappeler que seuls les remèdes populaires et les exercices à la maison ne permettent pas de guérir cette maladie. Aux premiers symptômes de l'arthrose, vous devriez consulter un médecin.

Physiothérapie au stade initial de l'arthrose

Aux premier et deuxième stades de l’évolution de la maladie, l’association médicamenteuse et physiothérapeutique donne de bons résultats. Votre médecin vous recommandera les procédures suivantes:

  • Massages
  • L'acupuncture
  • Procédures de bain.
  • Thérapie par l’exercice pour l’arthrose du coude.

Les options de thérapie physique peuvent être différentes. À partir de la méthode Pilates et se terminant avec le yoga. Massage de l'articulation du coude est effectuée uniquement dans la phase d'inconvénient. Dans ce mouvement doit être lisse et douce. Le massage permet de réduire le syndrome douloureux, de rétablir la mobilité articulaire et d'augmenter la circulation sanguine. En cas d'arthrose post-traumatique du coude, des pommades spéciales peuvent apporter un soulagement important.

Il existe quatre groupes de ces médicaments, qui sont divisés en catégories en fonction de la substance active principale. À savoir:

  • NPVS - aide à soulager la douleur aiguë, réduit l'inflammation. Les médicaments suivants agissent en tant que substance active dans le groupe des AINS: ibuprofène, diclofénac, kétoprofène, etc.
  • Capsacine - aide à éliminer la douleur au coude. Fournit un afflux de sang au coude touché. La substance active est extraite de poivron rouge, a un effet chauffant.
  • Salicylates - pommade soulage l'inflammation. Souvent prescrit après une blessure à l'articulation du coude. La pommade peut être utilisée pour les ecchymoses. Certaines pommades médicinales contiennent toutes les substances actives énumérées.

Les onguents cicatrisants ont un effet doux relaxant. Pommade prescrite pour le traitement des symptômes de la maladie.

Existe-t-il un handicap en cas d'arthrose et dans quels cas?

Selon la classification mondiale des maladies de l'arthrose, le code ICD 10-M15-M19 est compté. Dans la pratique internationale, on pense que dans certaines conditions, la pathologie affecte la capacité du patient à travailler et limite son fonctionnement normal. En pratique, cela signifie que le patient peut être handicapé.

Pour l'enregistrement du groupe d'invalidité devra prouver que la maladie rend impossible d'effectuer indépendamment les tâches quotidiennes. Une intervention chirurgicale vous permet d’émettre une invalidité permanente.

L'intervention opératoire est extrêmement rare. Le fonctionnement est requis dans les cas suivants:

  • Douleur intense non affectée par les AINS.
  • Un long traitement qui n’a pas donné de résultats visibles.
  • Destruction pathologique extrêmement forte du tissu cartilagineux.

La chirurgie est une mesure extrême et, en outre, temporaire. Même après la réalisation de prothèses dans 15 à 20 ans, une intervention chirurgicale répétée sera nécessaire.

Afin de ne pas nécessiter d'assistance chirurgicale, il est nécessaire de commencer le traitement le plus tôt possible. Un patient avec un diagnostic d'arthrose est tenu de suivre strictement les recommandations du médecin traitant.

La période de récupération complète avec le résultat le plus favorable sera d'au moins six mois à compter du début du traitement, mais le non-respect des prescriptions et le refus des méthodes de traitement traditionnelles entraînent dans la plupart des cas une invalidité.

Le patient doit être attentif à son corps et tenir compte des contre-indications à l'arthrose. Tout cela est la clé du succès de la lutte contre la maladie.

Prévention

La prévention est toujours beaucoup plus facile que le traitement. Pour la prévention de la récurrence de l'arthrose du coude, il est nécessaire de respecter certaines règles de base, à savoir:

  • mener périodiquement des cours de soutien;
  • ne chargez pas le joint, évitez les mouvements fréquents du même type, ne transportez pas une charge de plus de 3 kg à la main;
  • Ne pas oublier la thérapie physique.

Le principal moyen de prévenir l'arthrose de l'articulation du coude est de limiter sa charge, qui consiste en une activité rationnelle, en refusant de porter de gros poids et en réduisant une activité physique excessive.

Sous la supervision d'un spécialiste, vous pouvez utiliser diverses compresses et prendre des bains thérapeutiques. En outre, la valeur de la thérapie physique quotidienne, qui aidera à préparer les muscles et les articulations à une journée active, ne peut être sous-estimée.

Si un mode de vie sain devient définitivement un compagnon quotidien, les conséquences d'une activité irrationnelle ne devront pas être traitées. Les mesures visant à réduire le risque d'arthrose du coude comprennent:

  • alimentation équilibrée;
  • charges mesurées;
  • normalisation du travail et du repos;
  • traitement rapide dans les établissements médicaux pour le traitement des maladies aiguës et chroniques.

Réhabilitation

Les caractéristiques de l'évolution de l'arthrose impliquent de grandes difficultés pour son traitement et sa rééducation, en particulier les principes de base. La plupart des efforts ne visent donc pas à rétablir la même activité dans l'articulation du coude et à restaurer ses fonctions motrices. la tâche du médecin est de ralentir la progression du processus pathologique; souvent, l'amplitude des mouvements est restaurée de 20 à 40% de la base.

La rééducation de l’arthrose du coude est un processus complexe en plusieurs étapes qui comprend des exercices physiques obligatoires avec dosages, à savoir: physiothérapie, physiothérapie, massage. La durée des cours de rééducation est déterminée individuellement et dépend de l'efficacité clinique, de la dynamique positive, du patient lui-même, etc.

Les caractéristiques de l'évolution de l'arthrose impliquent de grandes difficultés pour son traitement et sa rééducation, en particulier les principes de base. La plupart des efforts ne visent donc pas à rétablir la même activité dans l'articulation du coude et à restaurer ses fonctions motrices. la tâche du médecin est de ralentir la progression du processus pathologique; souvent, l'amplitude des mouvements est restaurée de 20 à 40% de la base.

La rééducation de l’arthrose du coude est un processus complexe en plusieurs étapes qui comprend des exercices physiques obligatoires avec dosages, à savoir: physiothérapie, physiothérapie, massage. La durée des cours de rééducation est déterminée individuellement et dépend de l'efficacité clinique, de la dynamique positive, du patient lui-même, etc.

En cas d’arthrose du coude, le moment de la rébiolitisation est problématique, car plusieurs facteurs l’influencent:

  • degré de développement de l'arthrose;
  • maladies connexes de l'articulation du genou;
  • condition physique de l'appareil ligamentaire;
  • l'âge du patient;
  • mode de vie du patient et plus.

Étant donné que l'arthrose n'est pas traitée et qu'elle peut seulement être "arrêtée", c'est souvent lorsqu'un diagnostic est posé qu'une longue période de rééducation est instaurée.

La période de rééducation dure environ 1 à 2 mois, au cours desquels le processus inflammatoire, les sensations douloureuses sont éliminées. Le patient apprend l'exercice physique, corrige la nutrition et lorsqu'un certain développement physique et une assimilation de matériel médical sont atteints, nous le libérons avec la condition d'un exercice constant!

  • L'objectif de la phase 1: éliminer le processus inflammatoire, le syndrome de la douleur en effectuant des séances de physiothérapie et des injections. L'objectif global de la première étape peut être appelé l'élimination des symptômes de la période aiguë, le soulagement de la douleur du patient.
  • Etapes de l’objectif 2: renforcer l’appareil ligamentaire, ce qui permettra de réduire les effets indésirables de l’arthrose sur le tissu cartilagineux.
  • Le but de l'étape 3: l'exercice régulier pour prévenir la progression de l'arthrose.
  • physiothérapie (électromyostimulation, thérapie d'interférence, phonophorèse);
  • traitement médicamenteux - injections anti-inflammatoires, injections pour améliorer le liquide synovial dans l'articulation;
  • Thérapie d'exercice dans l'eau;
  • LFK (développement de l'articulation à l'aide d'exercices passifs, puis actifs).

Il est nécessaire de comprendre que la rééducation en cas d'arthrose du coude, en tant que forme extrême du développement du processus pathologique dans celui-ci, peut durer des années. Bien sûr, nous ne parlons pas de séances de tous les jours, mais dans tous les cas, le patient devra prendre soin de lui-même et de sa santé pendant longtemps.

Les endoprothèses sont une méthode prometteuse dans la catégorie des méthodes de traitement chirurgicales. Anatomiquement, l'articulation du coude est difficile, ce qui crée de grandes difficultés techniques pour son remplacement artificiel.

Les résultats dans le traitement de l'arthrose de l'articulation du coude sont généralement favorables, mais uniquement sous condition d'un traitement compétent et opportun. Dans le même temps, des complications sont encore possibles: sous la forme d'un dysfonctionnement de l'articulation, exprimé dans l'extension difficile de l'avant-bras.