Douleur dans les articulations des bras et des jambes: causes et traitement, maladies possibles

De nombreuses maladies des articulations, ainsi que d’autres maladies systémiques du corps, provoquent des douleurs articulaires. Si vous vous inquiétez de douleurs aux articulations des bras et des jambes en même temps, ces problèmes provoquent généralement des maladies figurant dans le tableau 1:

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Inflammation simultanée de plusieurs articulations

Polyarthrite de nature différente: infectieuse, réactive, juvénile, rhumatoïde, rhumatismale

Maladies systémiques et pathologies des organes internes

Hépatite, lupus érythémateux, maladie de Bechterew, sclérodermie, polychondrite récidivante, vascularite, leucémie, rhumatisme

Syphilis, brucellose, tuberculose, grippe, blennorragie, hépatite virale

Un certain nombre de maladies qui affectent souvent les articulations touchent généralement une ou deux articulations et causent rarement des lésions systémiques et des douleurs aux articulations, aux bras et aux jambes en même temps. Ils sont présentés dans le tableau 2:

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Lésion traumatique de structures périarticulaires et intraarticulaires

Ecchymose, fracture, hémarthrose, entorse ou rupture du ligament

Modifications inflammatoires et dégénératives des tissus périarticulaires (fascia, muscles, tendons, poches synoviales)

Bursite, tendinite, synovite, ligamentite, fibrose

Destruction d'éléments articulaires

Arthrose: coxarthrose, gonarthrose

Tumeurs osseuses bénignes

Ostéome, ostéochondrome, ostéoblastome

Oncopathologie: tumeur maligne primitive du système squelettique ou métastase secondaire de l'articulation

Les maladies du tableau 2 provoquent généralement 1 à 2 lésions des articulations; il est extrêmement rare que de nombreuses articulations des bras et des jambes se présentent simultanément. Si vous craignez de ressentir simultanément la douleur dans plusieurs grandes et petites articulations des extrémités, les causes en sont déjà différentes - il s’agit le plus souvent d’une maladie infectieuse ou de maladies systémiques figurant au tableau 1.

Certaines maladies qui affectent les articulations des bras et des jambes constituent immédiatement un grave danger. Par exemple, le résultat d'une maladie auto-immune de la polyarthrite rhumatoïde peut même être le décès d'un patient par insuffisance respiratoire, cardiaque ou rénale. Les pathologies telles que l'arthrite infectieuse ou réactive sont moins dangereuses.

Le traitement de chaque maladie particulière individuellement.

Si vous avez des douleurs aux articulations des jambes et des bras, contactez immédiatement un thérapeute qui, en fonction de la prétendue cause de la douleur, vous dirigera vers un rhumatologue, un traumatologue, un arthrologue ou un orthopédiste.

Plus loin dans cet article, nous examinerons les causes courantes des douleurs articulaires, la nature de la douleur dans les maladies courantes et donnerons des recommandations générales sur les mesures à prendre pour se débarrasser des maladies.

Huit causes courantes de douleur dans les articulations des jambes et des bras

l'ostéoporose (maladie des os);

effort physique excessif régulier ou, au contraire, hypodynamie;

alimentation déséquilibrée avec utilisation d'aliments nocifs: viande fumée, graisses réfractaires, produits à haute teneur en colorants artificiels, agents de conservation, autres additifs alimentaires, assiettes surchargées;

chirurgie sur la région périarticulaire.

Pour établir la véritable cause des douleurs articulaires, seul un médecin qui analysera toutes les caractéristiques de la douleur et tiendra compte de la présence de symptômes ou de maladies associées nommera un certain nombre d'études. Ce n'est qu'après avoir étudié tous les résultats obtenus que l'on pourra établir un diagnostic précis, que l'on pourra choisir une méthode de traitement.

La nature de la douleur dans les bras et les jambes avec des maladies connues des articulations

Polyarthrite rhumatoïde

Dans la polyarthrite rhumatoïde, le syndrome articulaire domine avec une lésion symétrique des articulations des mains et (ou) des jambes, c’est-à-dire que les deux articulations du poignet, de la cheville ou autres sont simultanément impliquées dans le processus. L'apparition aiguë et subaiguë de la maladie se traduit par une douleur aiguë des muscles et des articulations touchées, de la fièvre et une faiblesse générale. Avec une progression discrète de cette arthrite, une augmentation prolongée des modifications articulaires accompagnées d'une légère douleur sans altération fonctionnelle significative est caractéristique.

Implication typique des coudes, des genoux, des poignets, des mains et des pieds. Une lésion de l'épaule, de la hanche ou de la colonne vertébrale est moins caractéristique, mais pas exclue. La douleur constante augmente au repos, en particulier après une nuit de sommeil, avec une raideur et une mobilité réduite. Le processus pérenne conduit à une déformation irréversible des mains et des doigts, appelée "cou de cygne", "nageoire de morse", "doigts fusiformes". Les orteils pendant la déformation sont déplacés vers l'extérieur.

Arthrite psoriasique

Dans le cas du rhumatisme psoriasique, outre les modifications de la peau, les articulations interphalangiennes des doigts des mains et des pieds sont touchées, puis les épaules, les genoux et les autres grandes articulations. La maladie se caractérise par des lésions asymétriques simultanées sur 2 ou 3 articulations - oligoarthrite - avec l'apparition d'une tendovaginite, une augmentation locale de la température, un gonflement de la zone inflammatoire, une rougeur de la peau jusqu'à la cyanose. La douleur est plus perturbée la nuit et au repos, la raideur matinale passe pendant la journée.

Rhumatisme

Outre les lésions des organes internes - cœur, reins, poumons, système lymphatique -, le processus inflammatoire affecte les articulations et se manifeste par des douleurs périodiques, un gonflement, une augmentation générale et locale de la température. Un symptôme caractéristique est une arthralgie multiple. La douleur est symétrique, se produisent immédiatement dans plusieurs articulations. La volatilité de la douleur est un trait distinctif: elles passent indépendamment dans certaines articulations et apparaissent dans d'autres.

Comment traiter les douleurs dans les articulations des bras et des jambes

Le choix de la tactique de traitement dépend non seulement d'un diagnostic bien établi, mais également d'un certain nombre de facteurs:

  • l'âge du patient;
  • type de processus pathologique;
  • la gravité et le stade de la maladie;
  • le nombre d'articulations touchées;
  • localisation précise de la pathologie;
  • la présence de comorbidités, par exemple le diabète, la tuberculose.

Que faut-il faire pour traiter avec succès la maladie? Chaque cas spécifique est individuel. Dans le tableau ci-dessous, je donne des méthodes de traitement "générales" et communes, qui sont souvent utilisées pour traiter les douleurs articulaires (pour diverses pathologies).

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Causes de la douleur dans les articulations des bras et des jambes - analyse complète, diagnostic et traitement

Bien entendu, toute douleur est très gênante à tout âge. Douleur particulièrement désagréable dans les articulations. Fait souvent mal non pas un joint, mais plusieurs à la fois. Cela se produit souvent avec les articulations des bras et des jambes.

Introduction

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» Pour en savoir plus.

Que faire si les articulations gémissent constamment, pourquoi cela se produit-il, quelles sont les causes de la douleur et comment le traiter et le traiter?

Sur la question de savoir quoi faire si les articulations des bras et des jambes font mal, beaucoup vont certainement répondre: «Appelez la clinique pour obtenir des soins médicaux qualifiés!». Ce conseil a certainement un sens. Seul un médecin est en mesure, à l'aide d'un équipement de haute qualité, de poser le bon diagnostic et de prescrire un traitement efficace. Cependant, dès les premiers signes de la maladie, toutes les personnes n’ont pas commencé à faire appel à un médecin et leurs causes sont complètement différentes. Quelqu'un ignore la clinique à cause du manque de temps et de la réticence à faire la queue chez le médecin, quelqu'un n'a pas d'argent pour un traitement coûteux et des médicaments coûteux, quelqu'un préfère traiter les articulations avec des méthodes non conventionnelles.

Afin de déterminer comment traiter correctement une articulation douloureuse, il est nécessaire de déterminer la cause de la douleur dans les articulations des mains et des pieds.

Causes de la douleur

Une version improbable de l'apparition de la douleur sans raison, sans raison. Tout problème a une cause fondamentale. La douleur émergente indique le développement rapide de la maladie. Par conséquent, au lieu de vous demander ce qui peut être fait pour soulager votre douleur et pourquoi vos articulations sont douloureuses, réfléchissez à la façon d’obtenir un rendez-vous avec un médecin dès que possible.

Les causes de la douleur simultanée aux articulations des bras et des jambes sont variées:

Traitement de la douleur dans les articulations des membres supérieurs et inférieurs

Que faire si les articulations des bras et des jambes font très mal et que la douleur ne passe pas et ne fait pas mal? Avant d'aller chez le médecin pour soulager votre douleur:

  1. Assurez un repos complet et une chaleur sèche, c’est-à-dire portez un chiffon chaud et sec, il est préférable que ce soit de la laine naturelle.
  2. Pour soulager la douleur et soulager l'inflammation, vous devez prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens (par exemple, Diclofenac, Nise, Ibuprofen, Ortofen, Meloxicam, etc.).
  3. Consultez un médecin, obtenez les examens prescrits et obtenez un diagnostic.
  4. Commencez le traitement prescrit et suivez scrupuleusement les instructions du médecin.

Comment traiter les articulations des bras et des jambes déterminera le diagnostic. Si les causes de la douleur sont la polyarthrite rhumatoïde, caractérisée par une douleur progressivement accrue dans une ou plusieurs articulations, une augmentation du volume des articulations, le traitement consiste alors à éliminer l'inflammation des tissus conjonctifs et à éliminer la douleur. A cette fin, les AINS et les analgésiques.

Le rhumatisme, caractérisé par les mêmes symptômes que la polyarthrite rhumatoïde, a la capacité de donner des signaux de douleur saisonniers, d'apparaître soudainement et de disparaître soudainement. Il doit être traité le plus tôt possible afin que les lésions ne se dirigent pas vers les organes internes. À cette fin, des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), des analgésiques et des corticostéroïdes sont utilisés.

L'arthrose des membres supérieurs et inférieurs se caractérise par une dégénérescence et une déformation du tissu cartilagineux de l'articulation, entraînant des conséquences irréversibles. Le traitement de l'arthrose est axé sur la restauration de la nutrition du cartilage, l'élimination de la cause des perturbations métaboliques des tissus cartilagineux, de l'anesthésie et de la réduction de l'inflammation. Si l'arthrose est déjà au troisième stade, alors le traitement médicamenteux n'a pas de sens, seules les prothèses articulaires peuvent aider.

Les blessures, ecchymoses, entorses causées par un comportement insouciant, les accidents de travail doivent être traités immédiatement après leur réception. Pour les ecchymoses, un rhume est généralement appliqué sur la région blessée et un pansement stérile est appliqué. Le traitement des entorses consiste à fixer l'articulation et à assurer le repos. Les pommades anesthésiques à effet rafraîchissant sont largement applicables dans de tels cas. Pour exclure les saignements internes et éliminer le risque de fracture, un examen aux rayons X est indiqué.

Même les problèmes "négligés" avec les articulations peuvent être guéries à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

La goutte, en tant que type d'arthrite, est traitée en conséquence.

Il est nécessaire de traiter les maladies des articulations seulement après le diagnostic et la prescription du traitement par un médecin.

Traitement des remèdes populaires

Le fait que la médecine traditionnelle ait obtenu un grand succès dans le traitement de nombreuses maladies, y compris les maladies de l'appareil locomoteur, est une nouvelle pour une personne rare.

  • Traitement des articulations avec la feuille de laurier - l’un des moyens les plus courants de lutter contre les maladies des articulations. Pour préparer le médicament, vous devez prendre 20 grandes feuilles de laurier, les mettre dans un thermos, verser un demi-litre d’eau bouillante et les laisser reposer une nuit. La perfusion qui en résulte, prise par petites gorgées tout au long de la journée. La durée du traitement est de 2 mois.
  • Le traitement à la gélatine donne un résultat positif après 2 semaines d'utilisation de ce produit. Pour la préparation de la nécessité de prendre un paquet (10-15 grammes) et une serviette en coton large trempé dans l'eau chaude et légèrement pressé. Saupoudrer chaque couche de gélatine et envelopper le joint douloureux avec un chiffon, garder la compresse toute la nuit, après l'avoir enveloppée avec un chiffon chaud.
  • Pour les inflammations des articulations, les feuilles de chou, de mère-belle-mère et de bardane aident bien, elles doivent envelopper les articulations douloureuses la nuit.
  • Le marronnier est un excellent remède dont le traitement donne d'excellents résultats. Pour préparer la teinture de châtaigne, vous devez prendre un litre de vodka et 200 grammes de fleurs de châtaignier, tout mélanger et laisser reposer deux semaines, en agitant régulièrement le mélange. Teinture frotter les articulations douloureuses, puis porter quelque chose de chaud.
  • Certaines personnes utilisent le saindoux pour un soulagement rapide de la douleur. Une petite tranche est coupée dans la pièce et appliquée avec de la graisse sur l'articulation, en les faisant tourner jusqu'à ce que la pièce soit épuisée, si la douleur n'a pas dépassé la procédure et doit être répétée avec une autre tranche de bacon.
  • Les compresses au miel et au sel font un excellent travail en déposant des sels dans les articulations. Pour ce faire, le miel et le sel fin (type "Extra") sont mélangés à parts égales. Le mélange est appliqué sur un tissu de coton, fixé au dessus avec de la cellophane et chauffé. La compresse doit rester toute la nuit.

Lors du traitement de douleurs articulaires avec des remèdes populaires, il est nécessaire de prendre en compte les caractéristiques individuelles de chaque organisme, la présence d'une maladie spécifique, les contre-indications et la présence d'allergies. Si une méthode ne convient pas, entraîne une réaction inattendue, des éruptions cutanées, des accès de douleur, il est nécessaire d'arrêter immédiatement le traitement par une médecine alternative.

Après le traitement principal de la douleur dans les articulations des membres supérieurs et inférieurs (c’est-à-dire avec la médecine traditionnelle), il est nécessaire de s’assurer que l’inflammation ne recommence pas, la douleur ne revient pas. Pour ce faire, vous devez respecter le régime de travail et de repos, abandonner les mauvaises habitudes, éviter les blessures, les étirements.

Gymnastique thérapeutique

Si les articulations des bras et des jambes vous font mal, il est bon de faire face à la douleur et aux courbatures douloureuses ainsi qu'aux exercices simples qui doivent être effectués tous les jours, deux fois par jour.

  1. Dans de nombreuses maladies des articulations (arthrite, polyarthrite, arthrose), des exercices d’étirement de l’articulation sont utiles. Pour ce faire, vous pouvez faire des étirements en douceur, étirer vos bras sur le côté, vous asseoir, pousser l'une des jambes sur le côté, faire des rouleaux d'un pied à l'autre.
  2. Il aide à soulager la douleur dans les articulations des jambes en marchant lentement, il est donc important de passer le plus de temps possible à l’air frais.
  3. Vous pouvez effectuer une rotation circulaire lente des chevilles, des mains, des coudes, d’abord dans un sens, puis dans l’autre.
  4. À l'aide de la crème de massage, vous pouvez masser les articulations des bras et des jambes de manière rythmée par des mouvements circulaires. Cela doit être fait le soir avant le coucher ou lorsque le patient est certain qu'aucune activité physique n'est prévue dans un proche avenir.

Un groupe séparé sont des exercices dans l'eau. Si vous pouvez faire de l'exercice dans l'eau, alors ne le manquez pas. Dans la piscine, vous pouvez marcher et courir sur place, faire la rotation des joints, se plier, etc.

Conclusion

Ainsi, au lieu de se demander quoi faire si les articulations des bras et des jambes font mal, il est préférable de commencer à réfléchir à la raison pour laquelle elles font mal et à la façon de les traiter. En médecine, il n’existe aucun cas où un organe ou une partie du corps fasse mal comme cela, sans raison. En outre, plus le traitement est prescrit et exécuté rapidement, plus il est susceptible d’avoir des complications.

Les causes de la douleur dans les articulations sont différentes:

  • Arthrite, arthrose, rhumatisme;
  • Blessures (ecchymoses, entorses, lésions des tendons);
  • Les tumeurs;
  • Pauses du ménisque, y compris la fente de la corne du ménisque interne.

Les principaux moyens de résoudre un problème sont le traitement par des méthodes médicales ou chirurgicales, cette dernière n'étant utilisée que dans les cas les plus extrêmes, lorsqu'il est impossible de changer la situation avec des médicaments.

Pour effectuer le traitement de manière autonome, et encore plus sans diagnostic, il faut être extrêmement prudent. Avec le plus grand soin, il est nécessaire d’aborder le choix des médicaments et des méthodes de médecine alternative. Si des effets indésirables apparaissent, les fonds doivent être immédiatement arrêtés et consulter un médecin.

Pour le traitement et la prévention des maladies des articulations et de la colonne vertébrale, nos lecteurs utilisent la méthode de traitement rapide et non chirurgicale recommandée par les rhumatologues réputés de Russie, qui ont décidé de s’opposer au chahut pharmaceutique et ont présenté un médicament qui TRAITAIT VRAIMENT! Nous nous sommes familiarisés avec cette technique et avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite

Et surtout, rappelez-vous que l'objectif principal n'est pas simplement d'éliminer la douleur, mais également d'éliminer les causes de la maladie et ses sources avec un minimum de complications. C'est tout, partagez dans les commentaires vos méthodes de traitement des articulations, les lecteurs seront intéressés.

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et des douleurs systématiques...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Voulez-vous recevoir le même traitement, demandez-nous comment?

Pourquoi des douleurs apparaissent-elles aux articulations des bras et des jambes: causes probables et traitement en fonction de la maladie

Dans le corps humain, plus de trois cents articulations. L'inconfort est un signe de processus pathologiques, d'inflammation et de destruction du tissu cartilagineux, d'accumulation excessive ou de manque de liquide synovial. Quels que soient les facteurs qui ont provoqué des symptômes négatifs, vous ne devez pas administrer les maladies du système musculo-squelettique à un niveau critique.

Découvrons dans quels domaines les douleurs dans les articulations des mains et des pieds se produisent plus souvent. Les causes et le traitement des pathologies articulaires intéresseront beaucoup. Les mesures de prévention des manifestations douloureuses dans les grandes et les petites articulations doivent être connues de toute personne qui souhaite conserver sa vigueur et son activité physique pendant une longue période.

Causes probables de douleurs articulaires

Pourquoi les articulations font-elles mal? Les spécialistes impliqués dans le traitement des pathologies du système musculo-squelettique ont dressé une liste de facteurs affectant la position des articulations. Parfois, une personne n'est pas en mesure de prévenir un phénomène négatif (changements liés à l'âge, certains types de blessures), mais dans la plupart des cas, les patients eux-mêmes provoquent le développement ou l'exacerbation de pathologies articulaires.

Les principales causes de douleur dans les articulations:

  • usure du tissu cartilagineux liée à l'âge;
  • diminution / trop grande quantité de liquide synovial dans le sac articulaire;
  • livres supplémentaires;
  • exercice excessif sur les jambes ou une vie sédentaire;
  • soulever et porter des poids fréquemment;
  • passion excessive pour le sel, le sucre, les graisses animales, les viandes fumées, les plats épicés;
  • consommation fréquente de viande, de matières grasses, de produits à forte teneur en purines, l'inclusion dans le menu du fast-food;
  • chirurgie articulaire, lésion tissulaire de toutes sortes;
  • mauvaises habitudes: excès d'alcool, tabagisme;
  • stress fréquent, manque de repos adéquat;
  • utilisation à long terme d'antibiotiques, de glucocorticoïdes et d'autres médicaments puissants;
  • processus inflammatoire étendu avec intoxication générale du corps: cellulite, abcès, infections bactériennes et virales graves. Pathogènes présents dans le sang, la lymphe pénètre dans la poche articulaire, provoquant une inflammation des tissus;
  • prédisposition génétique;
  • travail dur avec une charge élevée sur le système musculo-squelettique pendant une longue période;
  • tension musculaire prolongée d'une zone spécifique.

Symptômes caractéristiques

La douleur a une nature et une fréquence différentes. Les médecins recommandent de prêter attention même aux rares accès de sensations douloureuses, au resserrement incompréhensible, au claquement du genou, du coude ou de la hanche.

Dépêchez-vous chez le médecin si vous «tordez» vos bras et vos jambes lorsque le temps change, s'il y a une vague de froid. De nombreuses pathologies articulaires sont exacerbées pendant la saison froide et hors saison.

En savoir plus sur les traitements efficaces pour la tendovaginite du poignet.

Les remèdes populaires pour le traitement de l'arthrose du pied à la maison sont décrits sur cette page.

Causes:

  • manque de vitamines et de minéraux;
  • manque de soleil;
  • la météorologie du corps;
  • tension constante des membres, du corps lors de mouvements sous la glace, la neige, la neige fondante.

Diagnostics

Pour identifier les changements pathologiques dans la zone à problèmes, si vos articulations vous font mal, consultez un rhumatologue, un chirurgien, un chirurgien orthopédique ou un arthrologue. En présence de pathologies chroniques, un endocrinologue, un thérapeute, un neurologue auront besoin d'une consultation.

Un diagnostic précis aidera à mettre les résultats de plusieurs études. Si le médecin vous a prescrit des tests, effectuez tous les tests, sinon la photo sera incomplète.

Pour les douleurs articulaires prescrire:

  • test sanguin pour le complexe rhumatismal;
  • test sanguin clinique;
  • Échographie du problème articulaire;
  • IRM
  • tomographie par ordinateur;
  • radiographie

Si une infection bactérienne ou virale est suspectée, bacposev est nécessaire, ainsi qu'un test de sensibilité aux antibiotiques. Avec hypertension artérielle, problèmes cardiaques - ECG.

Types de maladies en fonction de la localisation de la douleur

Lors du diagnostic, le médecin attire l’attention sur l’endroit où l’inconfort se produit. Certaines maladies du système musculo-squelettique se développent dans une certaine zone, par exemple dans les petites articulations ou affectent les gros os.

Articulations de l'épaule et du coude

Les principales causes de douleur dans l'articulation du coude et de l'épaule:

  • ostéochondrose cervicale. Des sensations désagréables ("chair de poule", engourdissements, "aiguilles") atteignent le bout des doigts, en tournant la tête, les sensations douloureuses augmentent;
  • bursite de l'articulation du coude. Les tissus du sac articulaire gonflent; la gêne est bien marquée;
  • La hernie discale provoque souvent des douleurs à la ceinture scapulaire;
  • périarthrose périostatique, capsulite adhésive de l'épaule. Les attaques tourmentent le patient la nuit, souvent des mouvements actifs provoquent des douleurs à l'épaule et à l'avant-bras;
  • luxation de l'épaule - le résultat d'une blessure. Le problème apparaît souvent après 60 ans en raison de changements dégénératifs-dystrophiques liés à l’âge;
  • Epicondylite ou Tennis Elbow. Le problème ne se pose pas seulement chez les athlètes. Un signe caractéristique est qu'il est difficile de plier et de plier les bras lorsque la région des coudes est très douloureuse;
  • chondromatose synoviale, bursite de l'épaule, arthrite réactionnelle, synovite. La pathologie combine une inflammation aiguë dans les éléments de l'articulation. L'endroit touché est enflé, chaud au toucher, enflé, on entend souvent une douleur pulsante. La poche articulaire au-dessus de l'articulation est remplie de liquide synovial, la mobilité de la région enflammée, mais également celle de tout le membre se détériorant. Risque élevé d'intoxication;
  • névrite du nerf cubital. La douleur douloureuse et lancinante diminue souvent la sensibilité des doigts de la main; la zone allant du coude au bout des doigts devient engourdie. Le plus souvent, la pathologie évolue symétriquement et affecte les coudes des deux membres.

Articulations des mains

Principales raisons:

  • maladies infectieuses des poumons, du sang et des organes digestifs;
  • néoplasmes oncogènes;
  • bursite Des changements pathologiques, une accumulation excessive de liquide synovial est observée dans le sac articulaire;
  • divers types d'arthrose et d'arthrite: psoriasique, rhumatoïde, infectieuse, polyarthrite des doigts;
  • spondylarthrite ankylosante

Hanche

Les principales causes de douleur dans l'articulation de la hanche:

  • conséquence d'une blessure. Souvent, les sensations douloureuses se manifestent non seulement dans la zone touchée, mais couvrent également la zone allant de la cuisse au bas de la jambe et atteignent la colonne lombo-sacrée;
  • La fracture de la hanche est un problème auquel les personnes âgées sont confrontées. Les os fragiles, le manque de liquide synovial, la perte d'élasticité du tissu cartilagène aggravent le pronostic, compliquent le traitement;
  • La nécrose aseptique est une pathologie rare mais grave. La raison - la cessation de l'approvisionnement en sang à l'articulation du fémur. Avec les changements liés à l’âge, la tête articulaire s’effondre, la mobilité de l’articulation se détériore;
  • la bursite. Avec ce genre de changements pathologiques, une capsule avec du liquide synovial sur la projection du fémur est enflammée;
  • tumeurs de différentes natures dans les tissus mous et les os;
  • l'arthrose, la polyarthrite rhumatoïde;
  • déformation des articulations, destruction du tissu cartilagineux dans les maladies rhumatismales.

Le traitement de la pathologie de la hanche est plus difficile que celui du coude ou du genou. En cas de douleur persistante, de douleur intense ou récurrente, de déformations osseuses, de décoloration de la peau au niveau de la cuisse et au-dessous, consultez un orthopédiste, un rhumatologue ou un arthrologue. Un autre symptôme dangereux est un engourdissement du membre, partiellement ou sur toute sa longueur. Plus le patient est âgé, plus vous devez être examiné rapidement et commencer le traitement.

Douleur au genou

Les principales causes de douleur dans l'articulation du genou:

  • blessures dues à des chutes, des ecchymoses, une flexion ou une torsion incorrecte du genou, des surcharges permanentes. Les nerfs, les vaisseaux sanguins sont comprimés, les tissus gonflent, la peau devient bleuâtre ou pâle;
  • maladies du système musculo-squelettique: kyste poplité de Baker, polyarthrite rhumatoïde disséquante, maladie d'Osgood-Shlatter, lupus érythémateux, compression nerveuse. Souvent, des malaises à des degrés divers provoquent des maladies infectieuses. Avec le flux de lymphe et de sang, les agents pathogènes pénètrent dans le sac synovial, affectent le tissu articulaire et développent un processus inflammatoire avec des symptômes négatifs.

Douleur dans les jambes

Principales raisons:

  • problèmes d'articulations ou de tissus périarticulaires. La douleur provoque la goutte, la polyarthrite rhumatoïde, l'arthrose;
  • les pathologies se développent chez les enfants et les adultes. Plus le patient est âgé, plus la maladie progresse;
  • les signes caractéristiques des pathologies sont une mobilité limitée de l'articulation, une gêne est ressentie dans d'autres parties du membre, un gonflement se développe, les tissus des deux jambes sont affectés.

Regardez la sélection de remèdes populaires pour le traitement de la gonarthrose du genou à la maison à 2 degrés.

Comment traiter l'articulation de la cheville si elle est enflée et douloureuse? La réponse est à cette adresse.

Suivez le lien http://vseosustavah.com/bolezni/bursit/loktevogo-sustava.html et découvrez les méthodes de traitement de la bursite purulente de l'articulation du coude.

Méthodes et règles de traitement

Que faire si les articulations me font mal? Le développement de sensations douloureuses dans les tissus articulaires de toutes les zones est un motif de visite à un spécialiste des problèmes du système musculo-squelettique. L'auto-traitement entraîne souvent des complications et conduit la maladie plus profondément. Il est difficile de diagnostiquer une pathologie présentant des symptômes «flous», des études coûteuses sont nécessaires (dans les cas avancés, l'échographie et la radiographie sont indispensables, le médecin vous prescrira définitivement un scanner ou une IRM). Souvent, différentes parties de la colonne vertébrale sont impliquées dans le processus pathologique et l'aide d'un vertébrologue est requise.

Les méthodes et le schéma thérapeutique sont choisis par le médecin en fonction de la maladie identifiée. La durée du traitement dépend de la gravité des modifications pathologiques, de l'âge du patient, de la présence de comorbidités. Pour les maladies intraitables associées à des troubles métaboliques, telles que la goutte, une thérapie de longue durée nécessite un traitement d'entretien afin de réduire la fréquence des exacerbations.

La pathologie articulaire courante n'en vaut pas la peine: lorsque les stades modéré et sévère nécessitent souvent un traitement chirurgical, l'installation de l'endoprothèse. La chirurgie est le rétablissement de la santé de la zone touchée, mais le risque d’inflammation, de rejet de la prothèse est toujours présent. L'installation d'un joint artificiel n'est pas bon marché, elle nécessite une longue période de rééducation, en particulier après 50 à 60 ans. Un appel opportun au médecin empêchera le développement de changements dangereux, préservera la santé et les finances.

Les principales méthodes de traitement de la douleur dans les articulations sont similaires dans diverses pathologies du système musculo-squelettique:

  • chondroprotecteurs - compléments alimentaires, médicaments qui restaurent l'état du cartilage;
  • composés anti-inflammatoires non stéroïdiens ayant un effet actif sur le tissu affecté;
  • vitamines, minéraux, immunomodulateurs, analgésiques pour douleurs articulaires;
  • médicaments hormonaux pour l'inflammation grave des tissus;
  • antibiotiques (si des agents pathogènes sont identifiés);
  • remèdes maison: onguent pour douleurs articulaires, lotions, frottements, compresses, décoctions à base de plantes pour ingestion;
  • physiothérapie: magnétothérapie, acupuncture, bains thérapeutiques, traitement par la boue. Quelques méthodes plus modernes: thérapie au laser, électrophorèse avec médicaments, thérapie manuelle;
  • au stade de la rémission - exercices thérapeutiques, massage. Les cours ont lieu au bureau et à la maison;
  • rejet de mauvaises habitudes, normalisation du régime alimentaire;
  • limiter les charges insupportables, lutter contre l'hypodynamie;
  • porter des structures orthopédiques, utiliser des cannes et des béquilles pour réduire la pression exercée sur les articulations douloureuses;
  • consultations régulières avec le médecin traitant, adaptation du schéma thérapeutique en fonction des résultats du traitement, de l'état du patient.

Vidéo Elena Malysheva sur la nature de la douleur dans les articulations avec des maladies connues:

Douleurs douloureuses dans les articulations des bras et des jambes

Pourquoi toutes les articulations du corps sont blessées simultanément: les causes et le traitement de la douleur

Si une personne est constamment tourmentée par la douleur, elle ne peut tout simplement pas vivre pleinement. La douleur la plus désagréable et la plus douloureuse est peut-être articulaire, car elle est épuisante et monotone.

La majeure partie des analgésiques n’est efficace que pendant un certain temps et la douleur revient donc encore et encore.

Les patients ne peuvent pas toujours dire immédiatement pourquoi les articulations sont douloureuses. Ainsi, le plus souvent, un symptôme similaire est causé par un traumatisme, un trouble grave ou une maladie.

Afin de pouvoir naviguer un peu, les pathologies les plus courantes du système musculo-squelettique et les principales causes de douleurs articulaires doivent être considérées.

Douleur dans les mains

Habituellement, la douleur aux mains est un symptôme d'arthrite ou de bursite. Sous arthrite, vous devez comprendre la maladie de nature inflammatoire, provoquée par la stagnation des écoulements lymphatiques et veineux dans l'articulation. Et l'arthrite est différente:

  • rhumatoïde;
  • psoriasique.
  • l'arthrose;
  • la goutte.

Le patient doit comprendre que chaque type d'arthrite aura sa propre ordonnance médicale. À ce jour, l'ensemble du mécanisme de développement de la pathologie n'a pas été étudié jusqu'à la fin. Certains patients ont une prédisposition héréditaire aux troubles dégénératifs des articulations.

Et ils peuvent se manifester à tout âge, pas seulement avancé. L'arthrite peut aussi être une complication de la grippe, des ARVI ou d'une autre maladie virale.

En ce qui concerne la bursite, la maladie est à bien des égards similaire à l’arthrite. Cette pathologie du système musculo-squelettique est caractérisée par un processus inflammatoire dans le sac périarticulaire (ils sont également appelés bourses).

L'exsudat contenant une grande quantité de sang, de pus et de protéines se forme et s'y accumule. La bursite devient souvent le résultat d'une arthrite aggravée ou de la goutte.

Dans la bursite chronique, toutes les articulations du bras (coude, épaule) font mal, mais ne font plus mal. La zone touchée ne peut être ressentie que dans le processus de palpation. Si la maladie est aiguë, la douleur sera vive, surtout pendant les mouvements.

Il est possible que la température augmente dans tout le corps, et pas seulement à l'endroit affecté.

Douleur dans les jambes et les genoux

Comme pour la douleur aux mains, l'arthrite, la bursite et les blessures deviennent souvent la cause de malaises aux jambes. En outre, le développement d'une autre maladie désagréable, l'enthésite, n'est pas exclu.

Cette maladie rhumatismale affecte les articulations et provoque une douleur aiguë insupportable.

La pathologie résulte d'une activité physique excessive ou d'une blessure. Les symptômes de l'enthésite sont similaires à ceux de l'arthrite et le diagnostic différentiel est donc important.

Pour savoir pourquoi les articulations vous font mal, consultez un neurologue, un traumatologue, un rhumatologue ou un vertébrologue. Seulement dans ce cas, vous pouvez obtenir un traitement adéquat et arrêter rapidement les symptômes.

Il peut y avoir plusieurs causes de douleur aux genoux:

  • arthrite goutteuse;
  • arthrite de l'articulation du genou;
  • blessure

Cependant, la principale condition préalable à l'inconfort est une maladie de la gonarthrose du genou. Il tourmente généralement les patients de plus de 40 ans. De plus, la gonarthrose affecte simultanément les deux membres.

La ruse de la maladie est que pendant assez longtemps elle ne se fait pas sentir. Lorsque la maladie commence à progresser, le patient ressent une légère douleur au genou. Au fil du temps, la gonarthrose provoquera le resserrement de l'articulation le matin, limitant la mobilité dans la zone touchée.

L'arthrose affecte l'articulation du genou et la détruit. En conséquence, il commence à se déformer et ne permet pas au patient de se déplacer normalement. En marchant sur une courte distance ou en sortant du lit, la personne ressentira de la douleur.

Il ne cessera d'être malade que dans un état de repos complet, mais à mesure que la maladie s'aggrave, l'inconfort le tourmente même la nuit, l'empêchant de s'endormir.

La gonarthrose, comme l'arthrose, est considérée comme une pathologie assez grave. Par conséquent, l'approche du traitement doit être similaire. Si un patient demande de l'aide médicale, il doit tout d'abord subir un diagnostic:

  • Radiographie;
  • arthroscopie;
  • Échographie du genou.

Après confirmation du diagnostic, un traitement complexe sera prescrit. Il fournit non seulement des médicaments, mais aussi des bains de sel sur l'articulation du genou et de la physiothérapie.

Les muscles et les articulations ont commencé à faire mal.

Si les muscles et les articulations font mal, alors, le plus probablement, la circulation sanguine de la personne est altérée. Le traitement de ce problème peut être effectué à l'aide de médicaments, par exemple, tels que:

  1. Indovazine. Le médicament à usage externe, qui peut être indiqué pour la synovite, la tendovaginite et la bursite, mais n’est pas recommandé chez les patients présentant une intolérance individuelle aux composants du médicament, des troubles de la coagulation, des pathologies du tube digestif, des femmes enceintes et des femmes qui allaitent;
  2. Troxevasin est un médicament angioprotecteur externe qui aide à réduire la perméabilité capillaire et la fragilité. Il aidera également à lutter contre les varices, la thrombophlébite et la dermatite. Un remède contre les maladies de l'estomac, du foie et de l'insuffisance rénale est contre-indiqué;
  3. Indométacine. Le médicament soulage l'inflammation et soulage la douleur. Il est produit sous forme de comprimés et contre-indications: âge de l'enfant, grossesse et pathologies du tube digestif.

Douleur dans tous les doigts et les orteils

La douleur aux doigts peut être la goutte, l'arthrite, les traumatismes, l'ostéochondrose ou l'arthrose. Pour le traitement et à titre préventif, vous pouvez faire un massage. Cependant, il est important de se rappeler qu'une telle procédure n'est effectuée que si la douleur n'est pas aiguë. Les bains de sel à l'eau tiède ne sont pas superflus.

Il ne faut pas oublier que le rétablissement complet n'est possible que s'il existe une approche intégrée du problème, qui n'exclut pas le traitement classique et supprime la principale cause de la douleur.

L'inconfort des orteils, notamment des articulations, peut être causé par de telles maladies du système musculo-squelettique, ce qui répond à la question de savoir pourquoi les articulations sont douloureuses:

  • arthrose;
  • la goutte;
  • bursite;
  • l'ostéomyélite;
  • déformation en valgus du pouce;
  • tendinite.

Le diabète, l’endartérite ou l’athérosclérose sont souvent à l’origine du problème. La possibilité d'une blessure à un orteil ou à un ongle incarné n'est pas exclue.

En cas de difformité en valgus, le patient souffrira de la déformation en forme de marteau de tous les autres doigts et d'une fatigue extrêmement rapide. La "bosse" située à la base même du pouce ne permettra pas à une personne de porter des chaussures qui lui sont normales.

Si une tendinite se développe, les tendons des doigts subissent immédiatement un complexe de lésions inflammatoires. Le danger de la pathologie est qu’elle peut toucher non seulement le tendon, mais aussi les membranes associées. Ce processus s'appellera tendovaginite.

Les signes de tendovaginite ressemblent à ceux de tendinite, mais ils s'accompagnent d'un resserrement de toutes les articulations des doigts lors des mouvements, d'une augmentation de la température corporelle et d'une rougeur dans la zone du processus inflammatoire.

Si la douleur est causée par l'ostéomyélite, sa nature sera radicalement différente des pathologies évoquées précédemment. La maladie est accompagnée d'une nécrose purulente, qui se manifeste dans la moelle osseuse et les os. De plus, il affecte les tissus mous adjacents du membre. Les autres symptômes seront:

  • douleur aiguë au pied;
  • nausée et bâillonnement;
  • mal de tête;
  • jaunisse.

Le vertige et même la perte de conscience est possible. L'ostéomyélite ne survient pas sans cause. Le facteur principal de son développement devient le plus souvent une fracture d'un membre ouvert. Si la forme de la maladie commence ou si le traitement est mal effectué, la température monte à 40 degrés dans tout le corps.

Il est possible d'identifier la maladie grâce à l'analyse clinique générale du sang, à la radiographie et à la tomodensitométrie. S'il y a des indications spéciales, une ponction osseuse sera pratiquée aux fins du diagnostic et pour prescrire correctement le traitement.

Douleur dans les articulations de l'épaule et des mains

Les articulations des mains sont particulièrement douloureuses chez les patients qui pratiquent un sport ou qui, en raison de la nature de leurs activités professionnelles, doivent supporter des lourdeurs. En règle générale, la cause de la douleur est une surcharge musculaire ou une fatigue musculaire.

Dans une telle situation, avant de commencer le traitement, il est recommandé d’abandonner immédiatement toutes les charges sur le membre affecté. Cependant, la raison peut en être plus profonde: maladie affectant les os, le système musculaire et les terminaisons nerveuses.

Si la douleur ne s’arrête pas pendant longtemps, vous devez absolument être examiné pour en déterminer la véritable cause et attribuer un traitement adéquat, car certaines maladies peuvent provoquer non seulement des déformations des doigts, mais même leur amputation, ce que personne ne veut admettre.

Lorsque l'articulation de l'épaule ou les deux font mal en même temps, le patient peut ne pas se rendre compte que l'inconfort est causé par des pathologies du cou. Habituellement, la douleur est si visible qu'elle atteint même la main. Pendant le mouvement, ça fait plus mal, jusqu'à la paresthésie et l'engourdissement. Au cours de l'examen, une hernie intervertébrale de la colonne cervicale ou thoracique peut être diagnostiquée.

La zone touchée à mesure qu'elle progresse:

  1. perd des fonctions élastiques;
  2. s'épaissit;
  3. l'espace entre les vertèbres diminue.

Il y a atteinte des terminaisons nerveuses à partir desquelles la douleur se développe. Au lieu de pincer se produit un gonflement, ce qui augmente la gêne.

Les facteurs les plus courants de douleur à l'articulation de l'épaule sont: bursite, tendinite, traumatisme, néoplasie, angine de poitrine, pneumonie, radiculite cervicale, pathologie hépatique, dépôt de sel, périarthrose scapuleuse.

En outre, la douleur à l'épaule à la rupture du tendon, le syndrome pigmentaire et la calcification de l'avant-bras sont douloureux.

Causes de la douleur chez l'enfant

Beaucoup de nos compatriotes ne sont pas pressés de consulter un médecin même lorsqu'ils sont tourmentés par une douleur intense. Dans certains cas, la douleur disparaît d'elle-même et le bien-être s'améliore sans l'utilisation de drogues.

Cependant, une action complètement différente devrait être prise lorsque les parents ne savent pas pourquoi certaines articulations d'un enfant sont blessées, ou même toutes en même temps.

Dans de telles situations, il est absolument impossible de différer l'appel à la clinique. Sinon, la négligence peut causer une invalidité pour le reste de votre vie. Par conséquent, il est important de procéder à un diagnostic différentiel et de commencer le traitement rapidement.

Ainsi, les causes du syndrome douloureux peuvent être des pathologies articulaires:

  • rhumatisme. Le facteur de son apparition et de son développement est une infection aiguë des voies respiratoires supérieures. Les symptômes peuvent être des douleurs articulaires, de la fièvre, des gonflements et des rougeurs dans la zone touchée. Les douleurs douloureuses ne couvrent généralement pas toutes les articulations, mais passent progressivement de l'une à l'autre. Si le rhumatisme n'est pas traité chez un enfant, il provoquera des lésions du muscle cardiaque;
  • maladie sérique. Sous cette maladie doit être compris une réaction allergique aux médicaments, à savoir l'aspirine, la pénicilline. La maladie se manifeste 6 à 12 jours après le contact avec le facteur d'influence. Ce sont des symptômes: fièvre, gonflement du cou et du visage, urticaire, démangeaisons cutanées, douleurs dans tous les muscles et les articulations;
  • l'arthrite Elle est causée par une bactérie du cocci ou un virus de la grippe. La pathologie affecte les grandes articulations. Au début de l’arthrite, fièvre, douleur à la palpation de la zone touchée. À mesure que la maladie progresse, l'enfant peut commencer à boiter;
  • arthrite tuberculeuse. Souvent, ce type de maladie n’affecte pas toutes les articulations, mais seulement la hanche. Au début, le patient s’accroupira sensiblement sur son pied et ressentira une douleur même pendant la marche lente. Dans les cas avancés, le mouvement sera problématique et un gonflement autour de l'articulation malade sera visible. Avec les lésions tuberculeuses de la colonne vertébrale, l'enfant est incapable de soulever des objets légers et de se pencher en avant. Pendant son sommeil, il est obligé de s'allonger sur le ventre, car la douleur ne lui permet pas de prendre une autre posture.

En conclusion, il convient de noter également les blessures, en tant que cause de la douleur dans les articulations chez les enfants. Si le coup est trop fort, un hématome, une déformation et même une fracture osseuse sont probables.

Classification de la polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie de nature auto-immune caractérisée par des lésions des articulations osseuses. L'essence du processus auto-immunitaire est que le corps commence à percevoir ses propres cellules comme des étrangers et à les attaquer. Au début de la maladie, on observe une affection et une déformation des petites et moyennes articulations. Au stade avancé du processus, l'arthrite peut toucher d'autres systèmes et organes (systèmes respiratoires, circulation sanguine). La maladie peut commencer à tout âge, plus souvent entre 40 et 45 ans. Cependant, il existe une polyarthrite rhumatoïde juvénile, qui touche les enfants de moins de 14 ans.

Causes de la maladie

Parmi la variété de facteurs étiologiques pouvant causer la polyarthrite rhumatoïde, on note les suivants:

  1. L'hérédité. Il existe un lien prouvé entre la présence d'un gène spécifique (DRB1) et l'apparition de la polyarthrite rhumatoïde.
  2. Infections infectées Ceux-ci incluent des infections virales (rubéole, herpès, Epstein-Barr, hépatite, grippe), bactériennes (maux de gorge, amygdalite).
  3. Hypothermie fréquente et prolongée.
  4. Troubles hormonaux dans le corps.
  5. Un effort physique excessif (haltérophilie, travail associé à un travail pénible, conduit à un rétrécissement de l'espace articulaire et à des déformations des articulations).
  6. Fort choc émotionnel transféré (décès d'un être cher, divorce, etc.)
  7. Blessures, blessures, fractures.
  8. Mauvaises habitudes (tabagisme, alcoolisme, toxicomanie)
  9. Facteur environnemental (vivant dans des zones industrielles, ainsi que dans des villes où les conditions environnementales sont mauvaises)

Comment la polyarthrite rhumatoïde est-elle classée?

Les classifications de la polyarthrite rhumatoïde varient en origine et en manifestation de la maladie. La plupart des sous-espèces de la polyarthrite rhumatoïde sont incluses dans le libellé final du diagnostic, qui affecte le pronostic et le traitement de la maladie. Considérez les principaux:

Classification de la polyarthrite rhumatoïde en fonction des paramètres de laboratoire du sang (facteur rhumatoïde):

  1. Séronégatif - absence de facteur rhumatoïde dans le sang ou le liquide synovial (20%). Manifestations sous forme de polyarthrite ou syndrome de Still chez l'adulte.
  2. Séropositif - présence dans le sang et / ou le facteur rhumatoïde du liquide synovial (80%). Manifestations sous la forme d'arthrite multiple, de dommages aux poumons et au coeur.

En fonction de l'activité du processus:

1) L'étape d'aggravation est à son tour divisée en 3 degrés:

  • Douleur faible à faible, raideur matinale 20-30 min, indicateurs ESR - de 15 à 30 mm / heure, CRP - ++
  • Moyenne - douleur d'intensité moyenne, raideur matinale jusqu'à 10 heures, ESR - 30-40 mm / heure, CRP - +++
  • Douleurs aiguës aiguës, provoquant des souffrances, raideur matinale toute la journée, ESR - plus de 40 mm / heure, CRP - ++++

2) Stade de rémission, sans douleur ni autres signes de la maladie (CRP, ESR).

En fonction de l'image radiographique, on distingue les étapes suivantes:

  • l'ostéoporose périarticulaire est légère
  • rétrécissement de l'interligne articulaire et trous uniques dans le tissu osseux (Uzury)
  • le tissu osseux est «rongé» par usuras
  • ankylose, croissance osseuse, articulations déformées.

En fonction de l'activité physique du patient:

  1. Le premier degré - malgré le développement de la maladie, la fonctionnalité des articulations est préservée, le mode de vie habituel
  2. Le deuxième degré - limitation dans certaines actions, diminution de la capacité de travail, le patient a parfois besoin d’aide.
  3. Le troisième degré - une restriction complète des mouvements, perte de performance.

En fonction de la prévalence de la lésion:

  • Monoarthrite - localisation de l'inflammation dans une articulation
  • Oligoarthrite - pas plus de 2 articulations sont impliquées dans l'inflammation
  • Polyarthrite - affecte plus de 2 articulations.

En fonction de la dynamique du développement de la polyarthrite rhumatoïde:

  1. Option prompte: augmentation des symptômes et des signes radiologiques: érosion, déformation, sur une courte période (jusqu’à un an).
  2. Option se développant lentement: il y a plusieurs années sans causer de changements fonctionnels bruts dans les articulations.

Symptômes de la polyarthrite rhumatoïde

Les principaux symptômes articulaires de la polyarthrite rhumatoïde comprennent:

  • Douleur douloureuse constante qui disparaît après le début des mouvements actifs et ressemble à une vague.
  • La maladie débute par de petites compositions des membres inférieurs et supérieurs (métacarpophalangien, radiocarpien).
  • Caractère symétrique de la lésion des articulations (deux bras, deux jambes)
  • Les signes d'inflammation dans les articulations (augmentation de la température locale, couleur de la peau pourpre, douleur aiguë, gonflement).
  • Au fil du temps, la déformation du joint et la violation de sa fonction. Et dans les derniers stades d'immobilisation.
  • Aux stades avancés, les plus gros sont impliqués (genoux, épaules, bassin)
  • Les conditions météorologiques changeantes, la pression atmosphérique peut affecter les symptômes de la maladie.

Symptômes extra-articulaires de la polyarthrite rhumatoïde

Les symptômes extra-articulaires comprennent:

  • La détérioration de l'état général (apathie, sous-fébrile, fatigue).
  • Muscles (diminution de la force et du tonus, myosite locale et plus tard - atrophie).
  • Peau et ses annexes (manifestations hémorragiques, fragilité et déformation de la plaque de l'ongle, nodules arrondis denses et indolores, amincissement de la peau).
  • Appareil gastro-intestinal (colite, perte d'appétit, flatulence accrue).
  • Système nerveux (polyneuropathies diverses).
  • Système respiratoire (pleurésie, alvéolite, fibrose, pneumonite).
  • Rein (glomérulonéphrite, amylose tardive)
  • Organes de la vision (conjonctivite, uvéite, etc.)
  • Système cardiovasculaire (lésions du myocarde, du péricarde et des vaisseaux coronaires)

La formulation et le diagnostic de la polyarthrite rhumatoïde sont basés sur les critères suivants: plaintes des patients, examen de spécialiste, tests de laboratoire et indicateurs instrumentaux objectifs.

Traitements modernes de la polyarthrite rhumatoïde

1) thérapie médicamenteuse

Cette méthode contribue à éliminer les signes d'inflammation et à ralentir le développement de la maladie.

Il y a les directions suivantes dans le traitement:

  1. Thérapie de base (méthotrexate, sulfasalazine, Arava et leurs diverses combinaisons). Ces médicaments sont capables de supprimer les processus auto-immuns dans les tissus et d'améliorer le pronostic de la maladie.
  2. Les corticostéroïdes hormonaux (prednisolone, hydrocortisone, dexaméthasone, métipred).
  3. Agents anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, kétotifène, méloxicam).
  4. Complexes multivitaminés, relaxants musculaires pour améliorer l'état général du patient.

2) Traitement local de la polyarthrite rhumatoïde

  1. Administration intra-articulaire de médicaments (corticostéroïdes: prednisone, hydrocortisone, diprospan, kenalog). Cette méthode permet de réduire rapidement l'inflammation et la douleur.
  2. Les crèmes et les onguents (butadion, indométhacine, Fastum-gel, Voltaren, etc.) aident également à réduire les signes d'inflammation.

3) Les traitements de physiothérapie (thérapie au laser, cryothérapie, rayonnement infrarouge, applications à la paraffine, boue thérapeutique, etc.) ne seront utilisés qu’en période de rémission et sous la surveillance d’un spécialiste.

4) La culture physique thérapeutique (conditionnement physique, yoga, pilates, natation, exercices de respiration) doit être réalisée pendant la rémission et sous la supervision d'un médecin traitant de la thérapie par l'exercice avec la sélection d'un programme individuel.

5) régime alimentaire. Une nutrition adéquate et modérée joue un rôle important dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Les patients doivent exclure les produits suivants: porc, agrumes, produits laitiers gras. Dans le régime alimentaire devrait ajouter le poisson et les fruits de mer, les légumes et les fruits, les œufs, le sarrasin et l'orge perlé. Il est recommandé de manger 5 à 6 fois par jour en petites portions, à l’état frais, bouilli ou en compote. Il est conseillé de réduire la consommation de frites, de fast food, de sel et de sucre. Il est également nécessaire d'arrêter de fumer et de boire de l'alcool.

Traitement chirurgical

L'intervention chirurgicale est réalisée avec des exacerbations fréquentes et non contrôlées, un traitement inefficace prolongé, ainsi que des modifications marquées des composés entraînant une perte des fonctions physiologiques. Il existe les types de manipulations suivants:

  • L'arthroscopie est une méthode dans laquelle les médicaments nécessaires sont introduits (analgésiques, anti-inflammatoires) directement dans l'articulation et les produits de décomposition des tissus sont éliminés (fragments de cartilage, excroissances, fluides anormaux).
  • L'endoprothèse est une opération au cours de laquelle le remplacement de la jonction osseuse atteinte de l'hypoallergénique par une articulation artificielle se produit. Cette procédure est réalisée avec une destruction irréversible des articulations.

Conclusion

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie grave et dangereuse qui cause douleur et souffrance aux patients. Malgré l'absence de mesures préventives spécifiques contre la maladie, les médecins recommandent de respecter les règles permettant de réduire le risque de développer la maladie:

  • Renforcement de l'immunité et traitement rapide des foyers chroniques (maux de gorge, amygdalite).
  • Évitez l’hypothermie prolongée et fréquente.
  • Menez un mode de vie sain, arrêtez de fumer et d'abus d'alcool.
  • Réaliser la prévention des maladies virales en pleine saison des épidémies.
  • Aux premiers signes d’une maladie, consultez immédiatement un médecin généraliste ou un rhumatologue.
  • Faire du sport avec modération, ne pas trop étirer les muscles et les articulations.

Pourquoi fait mal à la main droite: causes possibles et traitement

La nature a doté les gens d'un outil étonnant: des mains avec des doigts fins et très adroits. Grâce à eux, une personne peut effectuer un travail de haute qualité, créer des choses étonnantes. Malheureusement, cet outil est très fragile. Il est sujet à diverses blessures et maladies. Très souvent, les gens souffrent de douleurs aux mains.

  • Causes de douleur dans les mains
    • Syndrome de tunnel
    • Péritendinite
    • Polyarthrite rhumatoïde
    • L'arthrite
    • Ostéoarthrose
    • Blessures
    • Maladies de la colonne vertébrale et du coeur
  • Diagnostics
  • Traitement
  • Prévention de la douleur dans les mains

Ce sont des signaux que quelque chose de mauvais arrive aux mains. Dans une telle situation, il est important de connaître les causes de cette douleur. Après tout, ce n’est pas pour rien qu’ils disent: «Soyez averti, alors c’est armé».

Causes de douleur dans les mains

Il faut immédiatement dire que les mains peuvent faire mal pour diverses raisons. Cependant, il existe des signes spécifiques qui permettent aux personnes d'identifier indépendamment certains types de maladies. Le plus souvent, les douleurs dans les articulations de la main sont expliquées par les causes, nous en discuterons ci-dessous.

Syndrome de tunnel

Cela se produit chez des personnes qui, en raison de certaines circonstances, sont obligées de passer à l'ordinateur toute la journée. La douleur à la main droite avec le syndrome du tunnel est déclenchée par le pincement d'un nerf de l'avant-bras aux mains. Il est situé dans un canal carpien très étroit. Une position monotone des mains et des charges statiques prolongées sur les mains lors du travail à l'ordinateur peuvent provoquer un épaississement pathologique des tendons situés près du nerf.

L'augmentation de la taille des tendons entraîne une compression du nerf et de son œdème. En conséquence, la personne ressent une douleur et un malaise dans la main. La nuit, un engourdissement des doigts survient et le matin, le patient ne peut pas posséder complètement ses mains. Les doigts pendant un certain temps après le réveil ne peuvent pas contenir de petits objets.

Dans la forme avancée de la douleur peut se propager à travers le bras. Si le temps ne prend pas de mesures pour traiter le syndrome, une atrophie des muscles du pouce peut survenir, ce qui constitue déjà un handicap.

Péritendinite

Derrière ce terme médical se cache une inflammation des tendons et des ligaments de la main. Un symptôme spécifique de cette maladie est une douleur douloureuse, dont l'intensité augmente lorsque vous appuyez sur la brosse ou lorsqu'elle se déplace. Le problème se pose, en règle générale, chez les personnes qui doivent garder les mains dans la même position pendant longtemps. Ce sont des informaticiens, des tricoteurs, des électriciens, etc.

Polyarthrite rhumatoïde

C’est peut-être la cause la plus courante de douleur dans les articulations de la main. Il survient le plus souvent chez les personnes d'âge moyen. Cependant, au cours des dernières décennies, les médecins ont commencé à enregistrer l'apparition de cette maladie, même chez les enfants.

En règle générale, la maladie prend naissance dans les articulations du pouce et du majeur, puis commence à se propager d'abord à la main, puis à toutes les articulations de la main, jusqu'à l'épaule. La douleur arthritique est agaçante et se concentre initialement dans les petites articulations. Pire de tout, l'arthrite provoque un gonflement des articulations. La peau au-dessus d'eux devient rouge. Il y a une augmentation locale de la température des tissus.

Faire un diagnostic précis de la polyarthrite rhumatoïde sur la seule base des symptômes est assez simple. Il suffit de regarder les deux brosses. Si les articulations sont affectées de manière symétrique, le diagnostic est correct.

La polyarthrite rhumatoïde est très dangereuse, vous ne devez donc pas retarder son traitement. Le fait est que cette maladie affecte non seulement les articulations, mais également le tissu osseux, le cartilage et les ligaments. Plus la maladie va loin, plus les articulations se déforment. Cela entraîne une modification de la mobilité des doigts. Très souvent, ils se révèlent dans les articulations.

L'arthrite

Cette maladie apparaît à la suite d'une infection pénétrant dans l'articulation. Dans la phase aiguë de la maladie, les mains gonflent, la peau devient rouge, la température des tissus augmente. La douleur dans l'arthrite aiguë est assez forte.

Lorsque la maladie entre dans la phase chronique, le pinceau ne fait pratiquement pas mal. Parfois seulement la nuit, une personne s'inquiète de douleurs légères aux articulations. En fait, c'est le principal danger de l'arthrite chronique. Le patient ne fait pas attention à la douleur légère et ne va pas chez le médecin. Pendant ce temps, l'arthrite entre dans la phase avancée et crée de manière inattendue de graves problèmes: elle limite la mobilité de la main et provoque une douleur intense.

Ostéoarthrose

Si vous avez mal à la main droite, il est possible que la cause en soit un mauvais état du tissu cartilagineux. Pourquoi précisément la main droite? Parce qu'avec la main droite, nous effectuons la plupart des actions. Cela conduit à une usure précoce du cartilage dans l'articulation. Le cartilage usé est rapidement déshydraté, ce qui provoque l'apparition d'ostéophytes, une pression sur les tissus voisins et une douleur douloureuse. Le plus souvent, l'arthrose affecte les articulations de la cuisse et du genou, mais dans certaines circonstances, elle peut provoquer des processus pathologiques dans les mains.

Dans l'arthrose, la douleur est localisée dans les petites articulations de la main droite, ainsi que dans l'articulation métacarpienne-carpienne du pouce. Tout travail d'un patient avec une brosse provoque une douleur accrue. Les sensations douloureuses disparaissent la nuit mais reviennent le jour. Souvent, leur intensité augmente.

La maladie progresse assez rapidement. La douleur commence déjà à venir en état de repos. Les joints de brosse, lorsqu’ils effectuent des actions, émettent un resserrement caractéristique. Les périodes de rémission entre exacerbations sont de plus en plus courtes et les crises proprement dites peuvent durer des mois.

Blessures

Si la brosse fait mal, alors sa cause peut être une blessure banale. Les médecins divisent les dommages similaires en trois groupes:

  • Lésion osseuse. Le plus souvent, ils comprennent les fractures osseuses causées par des bosses ou des chutes. Certains d'entre eux sont accompagnés d'œdème et de tumeurs au site de la blessure. La douleur de telles blessures peut être tolérable et très grave. Dans certains cas, les fractures provoquent une déformation de la main. Pour cette raison, il est très important de poser un diagnostic précis dans le temps. Toute erreur peut entraîner une perte de fonctionnalité dans l'articulation.
  • Blessures aux tissus musculaires. En règle générale, les bleus les causent. La peau n'est pas endommagée par cet effet, mais un hématome grave se forme en dessous. En cas d'ecchymose, il est très important de procéder à une radiographie de la zone endommagée afin d'exclure une éventuelle fracture.
  • Blessures aux ligaments et aux tendons. Nous parlons d'entorses et de ruptures de ligaments, de luxations et de subluxations. Fondamentalement, avec de telles blessures, le patient ressent une douleur intense. Une lésion de l'appareil articulaire-ligamentaire de la main peut être diagnostiquée par inspection visuelle.

Maladies de la colonne vertébrale et du coeur

Si la brosse fait mal, mais que la cause n'est pas une maladie des articulations ou une blessure, vous devriez alors penser aux problèmes de la colonne vertébrale. La douleur dans les mains gauche et droite peut être causée par les raisons suivantes:

  • Ostéochondrose.
  • Radiculite
  • Hernie discale disques intervertébraux.
  • Saillie discale.

Dans ce cas, quand tout est en ordre avec la colonne cervicale, il n'y a pas de blessures, mais la brosse gauche fait mal, cela peut signaler des problèmes cardiaques. Si, avec la douleur à la main gauche, la peau devient pâle, des nausées apparaissent, la respiration devient difficile, une anxiété se développe, appelez immédiatement une ambulance car le risque d'infarctus du myocarde est élevé.

Diagnostics

La douleur indique toujours la présence de problèmes dans le corps et si la douleur ne disparaît pas pendant une longue période, nous vous invitons à consulter un médecin pour obtenir de l'aide. Pour les douleurs dans les mains des patients, plusieurs spécialistes sont examinés en même temps:

Au cours de l’examen, la tâche principale des médecins est d’exclure les maladies qui menacent la vie du patient. Ce sont diverses blessures à la colonne vertébrale, la protrusion du disque intervertébral et la maladie cardiaque. Pour ce faire, le patient fait une radiographie. Dans le cas où une radiographie ne permet pas un diagnostic précis, des études complémentaires sont menées: une échographie, une IRM. Ne pas oublier le médecin sur les méthodes de recherche clinique: anamnèse, palpation, examen visuel. Les médecins prélèvent souvent des échantillons de patients pour exclure ou confirmer la présence de goutte, de rhumatismes, de diabète, d'arthrose, etc.

Après un diagnostic précis, un traitement est prescrit.

Traitement

Des sensations douloureuses dans les mains déséquilibrent la personne, car elle perd la capacité de faire des choses familières. Par conséquent, les médecins traitent les patients dans trois domaines principaux:

  • Soulagement de la douleur.
  • Élimination des signes d'inflammation.
  • Améliorer la circulation sanguine dans la zone touchée.
  • Fonctions de récupération de la brosse.

En général, le traitement dépend de la cause des problèmes aux mains. Autrement dit, le traitement correct ne peut être obtenu qu’avec la connaissance du diagnostic exact. Par conséquent, l'auto-traitement est interdit. Cela peut entraîner des complications et une perte de performance. Le maximum que le patient puisse faire lui-même est d'appliquer des bandages serrés constitués de bandages élastiques lors du traitement des conséquences d'une blessure à la main.

Dans la plupart des cas, différents médicaments sont utilisés pour traiter les mains du médecin. Ce sont des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Dans les cas graves, les médecins peuvent administrer au patient une injection d'hormones glucocorticoïdes. Pour améliorer les effets des médicaments, les patients sont autorisés à faire des compresses.

L'entraînement physique et la physiothérapie aident à accélérer la récupération. Mais ici, vous ne devez pas oublier la rapidité du traitement. Ces méthodes ne sont efficaces que dans les premiers stades de la maladie. Dans les cas avancés, ils sont peu utiles.

Traiter la douleur dans les mains avec l'aide de la médecine traditionnelle. Ses recettes ont été testées par le temps et ont prouvé leur efficacité. Malgré cela, il est recommandé de consulter votre médecin avant d'utiliser une ordonnance particulière.

Le meilleur remède contre les douleurs aux mains est un mélange de vodka et de miel. La vodka favorise l'échauffement des articulations et le miel nourrit les tissus. Cet outil est appliqué comme suit: les pansements sont imbibés d’un mélange de vodka et de miel et sont appliqués sur la brosse douloureuse pendant la nuit. Le matin, le patient ressent un soulagement important.

Vous pouvez également faire des teintures à base de viburnum et de lilas. Ils sont utilisés à la fois pour frotter les articulations touchées et sous forme de lotions. Il est préférable d'utiliser ces produits au coucher. Les sensations douloureuses dans les mains enlèvent plutôt bien le bain aux huiles essentielles. Cependant, pour que l'effet persiste longtemps, vous devez faire les bains tous les jours.

Prévention de la douleur dans les mains

Bien sûr, nous ne pouvons pas éviter tous les problèmes possibles avec nos mains, mais nous pouvons en prévoir la plupart. Ceci est particulièrement important pour les personnes qui connaissent déjà la perte de fonctionnalité des articulations et les douleurs persistantes. Ils doivent accorder toute l’attention voulue à la prévention afin d’éviter les exacerbations de la maladie. Si une personne travaille devant un ordinateur, elle doit prendre de fréquentes pauses et se dégourdir les mains. Faire de la gymnastique ne fait pas de mal. Lorsqu’on fait du sport, il faut s’efforcer d’éviter les blessures. Pas besoin d'avoir honte d'utiliser une protection des mains. L'hypothermie doit être évitée et les gants doivent être portés pendant la saison froide.