Douleur lombaire à droite

Résumé: La cause la plus fréquente de douleur dans le bas du dos est la présence d'une saillie ou d'une hernie intervertébrale de la colonne lombaire. Dans ce cas, la douleur peut être transmise de la jambe droite aux orteils du pied. Le seul examen informatif dans ce cas est un IRM.

Dans certains cas, le patient a mal au dos seulement ou principalement du côté droit. Comprendre les causes possibles de la douleur au bas du dos, ainsi que ses caractéristiques typiques, peut aider à poser un diagnostic précis et, par conséquent, à prescrire le traitement le plus efficace.

Les principales causes de douleur au bas du dos

La douleur au bas du dos est généralement causée par les raisons suivantes:

  • dommages aux muscles, ligaments et / ou tendons entourant et soutenant la colonne vertébrale (en un mot - tissus mous);
  • des problèmes de structures vertébrales, tels que la colonne vertébrale arquée ou les disques intervertébraux;
  • affections ou maladies affectant les organes internes du milieu du dos, des régions abdominale et pelvienne.

Il est recommandé de consulter un médecin si la douleur au dos à droite ne disparaît pas ou s’aggrave quelques jours après son début, si la douleur apparaît soudainement et sévèrement, ainsi que si elle est accompagnée de symptômes alarmants.

Dans la plupart des cas, les maux de dos résultent de lésions mineures des muscles et / ou des ligaments de la taille et notre corps dispose généralement de suffisamment de ressources pour faire face à ce type de lésion. Si la douleur ne disparaît pas dans les trois jours, il est nécessaire de consulter un médecin.

La douleur au bas du dos est généralement causée par des dommages ou des blessures aux structures vertébrales, telles que les muscles du bas du dos, les disques intervertébraux de la colonne lombaire ou la colonne vertébrale arquée. Bien que de nombreux problèmes liés à ces structures soient susceptibles de provoquer des douleurs au centre du dos, il est également probable que les douleurs se ressentent plus ou moins complètement d'un côté de la taille.

Douleurs lombaires et tensions musculaires

L'entorse musculaire est la cause la plus fréquente de maux de dos et peut être douloureuse, ressentie principalement du côté droit.

Les symptômes typiques de la fatigue musculaire comprennent:

  • mobilité limitée (des mouvements tels que se pencher en avant ou se tourner sur le côté peuvent être douloureux ou impossibles);
  • douleur et / ou gonflement dans le bas du dos à droite;
  • spasmes musculaires;
  • la douleur, qui diminue avec le repos, par exemple lorsque vous êtes assis avec les jambes relevées et les genoux légèrement pliés, avec un soutien - par exemple, dans un fauteuil inclinable, dans un lit avec des oreillers correctement placés;
  • douleur qui disparaît lors de l'utilisation de compresses chaudes et froides;
  • douleur qui répond au moins en partie aux analgésiques en vente libre
  • douleur qui s'aggrave en sortant du lit ou en étant assise.

Dans la plupart des cas, les tensions musculaires résultent de blessures relativement mineures, telles qu'un virage serré lors du levage d'un sac d'épicerie épais. L'entorse musculaire peut également être le résultat d'une blessure sportive ou d'un accident de voiture.

Le plus souvent, la douleur lors de l'étirement des muscles disparaît après quelques jours et ne nécessite pas l'attention des médecins.

Problèmes de dos

La douleur dans la colonne lombaire peut être causée par des problèmes de structures vertébrales, tels que des articulations arquées, des disques intervertébraux dans n’importe quel segment moteur ou des racines nerveuses sortant de la colonne vertébrale dans chaque segment du côté droit.

Les problèmes de colonne vertébrale courants pouvant causer des maux de dos à droite incluent:

Hernie dans la colonne lombaire

Le disque intervertébral, situé entre les vertèbres adjacentes, peut se renverser sur le côté droit de la colonne vertébrale. La hernie intervertébrale peut provoquer une douleur dans le dos sourde et sourde en raison du pincement de la racine de la colonne vertébrale dans un foramen étroit. Une douleur au bas du dos à droite peut être combinée à une douleur à la fesse et à la jambe droite jusqu'au pied.

Problèmes articulaires (spondyloarthrose)

La raideur, l'inconfort et la sensibilité dans certaines zones du bas du dos droit sont probablement des symptômes d'arthrose des articulations de la colonne vertébrale arquée. Dans certains cas, les nerfs situés du côté droit de la colonne vertébrale sont pincés par une prolifération osseuse au niveau de l'articulation, ce qui peut entraîner des douleurs au dos et des douleurs locales.

Sténose spinale

La lumière du canal rachidien peut se rétrécir en raison d'une hernie intervertébrale, de croissances osseuses et d'autres problèmes, entraînant des douleurs dans le bas du dos à droite, des douleurs radiculaires et / ou une faiblesse de la fesse et de la jambe droites;

Dysfonction de l'articulation sacro-iliaque

L'articulation sacro-iliaque relie les os du bassin à la base de la colonne vertébrale. Si l'articulation sacro-iliaque est trop importante ou si, au contraire, bouge trop peu, des douleurs peuvent être ressenties dans le bas du dos du côté droit et / ou dans la cuisse droite.

Spondylarthrite ankylosante

Cette maladie inflammatoire peut survenir dans la partie inférieure de l'articulation sacro-iliaque et une douleur au dos du côté droit et / ou une douleur à la cuisse droite peuvent devenir des symptômes précoces de la maladie. À long terme, la spondylarthrite ankylosante peut conduire à la fusion des articulations arquées et des vertèbres, ce qui limitera la mobilité de la colonne vertébrale.

Le traitement des problèmes de la colonne vertébrale varie en fonction de l'état et de la gravité des symptômes du patient. Nous pensons que l’approche intégrée la plus efficace pour le traitement de l’ostéochondrose et de ses complications. Ainsi, l'effet le plus clinique est une extension de la colonne vertébrale sans charge, avec laquelle vous pouvez augmenter la distance entre les vertèbres, réduire la douleur et améliorer la nutrition de tous les disques intervertébraux. Une gymnastique spéciale, diverses techniques de massage, une hydrothérapie associée à une traction vertébrale donnent de très bons résultats.

Causes moins courantes de la douleur au bas du dos

Certains problèmes de colonne vertébrale et certaines affections douloureuses aux conséquences potentiellement graves peuvent également causer des maux de dos à droite. Ces états comprennent:

Spondylolisthésis dégénératif

Le spondylolisthésis dégénératif est une affection dans laquelle, en raison de changements dans la colonne vertébrale liés à l'âge, la vertèbre supérieure avance par rapport à la colonne vertébrale inférieure. Cette condition peut créer une charge supplémentaire sur les muscles du dos, ainsi que serrer les racines nerveuses, ce qui entraînera des douleurs dans le bas du dos, du côté droit, ainsi que, en règle générale, des douleurs le long du nerf sciatique à travers la fesse et / ou la cuisse jusqu'à la jambe droite;

Syndromes douloureux chroniques

La fibromyalgie et le syndrome de douleur myofasciale sont des affections douloureuses chroniques pouvant causer des douleurs musculo-squelettiques dans tout le corps, ainsi que des douleurs concentrées dans le bas du dos, du côté droit. Les autres symptômes incluent la douleur dans des zones spécifiques (points de déclenchement) et la fatigue chronique;

Tumeur dans la colonne vertébrale

Les tumeurs cancéreuses se développent rarement directement dans la colonne vertébrale; dans la plupart des cas, elles s'étendent à la colonne vertébrale à partir d'autres parties du corps. Si la tumeur appuie sur le côté droit de la colonne vertébrale ou serre la racine nerveuse du côté droit, le résultat peut être une douleur au dos du côté droit.

Certaines conditions sont plus difficiles à diagnostiquer que d'autres. Si le patient présente des symptômes chroniques qui semblent s'aggraver de façon intermittente ou progressive, vous pouvez essayer de décrire par écrit de manière détaillée le moment où les symptômes apparaissent et leur gravité. Cela peut aider le médecin à établir rapidement le diagnostic correct et à démarrer le traitement approprié.

Douleur au bas du dos causée par des problèmes d'organes internes.

Il existe de nombreux problèmes avec les organes internes situés dans la partie centrale de la région du dos, de l'abdomen et du bassin, ce qui peut potentiellement causer des douleurs au dos du côté droit. La douleur peut être le résultat d'une inflammation ou d'une irritation des organes internes, tout en étant un signe d'infection. En règle générale, dans de telles conditions, en plus des douleurs au dos du côté droit, il existe d'autres symptômes qui peuvent réduire considérablement la zone de recherche au stade du diagnostic.

Voici quelques causes courantes de douleur au bas du dos:

Problèmes rénaux

Les symptômes des calculs rénaux et des infections rénales peuvent être très similaires. Les deux conditions peuvent provoquer des maux de dos d'un côté, ainsi que des douleurs lors des mictions et des nausées et / ou des vomissements. La difficulté à uriner apparaît généralement lorsque la pierre se déplace dans le rein, pénètre dans les uretères puis dans la vessie et les voies urinaires. Dans ce cas, le patient peut remarquer du sang dans ses urines. L'infection du rein droit provoque de la fièvre, une inflammation locale et des douleurs dans le bas du dos, à droite, à l'endroit où se trouve le rein.

Colite ulcéreuse

Cette maladie intestinale inflammatoire est caractérisée par une inflammation constante du côlon. Des crampes abdominales fréquentes dans la colite ulcéreuse peuvent provoquer des douleurs au dos du côté droit. Les autres symptômes incluent des problèmes digestifs chroniques tels que diarrhée, douleur rectale, perte de poids et faiblesse générale;

Appendicite

L'annexe est située dans la partie inférieure droite de l'abdomen. Si l'appendice devient enflammé, commence à fuir ou est cassé, il peut provoquer des symptômes, notamment des maux de dos du côté droit. En général, les symptômes de l'appendicite varient et comprennent une douleur soudaine dans le bas de l'abdomen droit, qui peut être accompagnée de symptômes supplémentaires tels que fièvre, nausée et vomissements et / ou douleur au bas du dos à droite;

Problèmes gynécologiques

Les problèmes liés à divers organes de reproduction chez les femmes situées dans la région pelvienne peuvent entraîner des douleurs au bas du dos à droite. Par exemple, l'endométriose est une maladie courante pouvant causer des douleurs sporadiques dans la région pelvienne, irradiant dans le bas du dos, du côté droit. La fibromatose ou l'apparition d'une prolifération tissulaire dans l'utérus ou autour de celui-ci peut provoquer une douleur au dos du côté droit, ainsi qu'une menstruation anormale, une augmentation de la miction et une douleur pendant les rapports sexuels.

La grossesse

Les douleurs lombaires à droite et en général se manifestent souvent pendant la grossesse et sont associées au développement du fœtus. Beaucoup de femmes dans cette situation trouvent utiles des méthodes telles que le repos, la gymnastique et la thérapie complémentaire.

Inflammation de la vésicule biliaire

En règle générale, l'inflammation ou le dysfonctionnement de la vésicule biliaire est accompagné d'une indigestion grave, surtout après avoir mangé. Un dysfonctionnement de la vésicule biliaire provoque généralement des douleurs dans l'abdomen supérieur droit et dans le dos droit;

Problèmes de foie

La douleur associée aux problèmes de foie peut être due à une inflammation (hépatite), un abcès, des cicatrices (cirrhose), ainsi qu’à un grossissement et à une insuffisance hépatique. Les symptômes de problèmes de foie incluent: douleur dans le haut de l'abdomen droit et / ou le dos, fatigue, nausée ou manque d'appétit, jaunisse. Les problèmes de foie sont assez rares chez les personnes qui ne risquent pas leur développement.

Si l'on soupçonne que les affections ci-dessus peuvent causer des maux de dos du côté droit, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin.

De toute évidence, il existe un grand nombre de maladies et d'affections des organes internes pouvant également entraîner des maux de dos du côté droit. Il est donc important de décrire très clairement vos symptômes chez le médecin afin qu'il puisse rapidement poser un diagnostic correct et établir un plan de traitement efficace.

Douleur lombaire et conditions d'urgence

Dans certains cas, une douleur dans le bas du dos peut être le signe d'une affection grave nécessitant une aide rapide et experte. Par exemple, la douleur au bas du dos est souvent le symptôme des conditions suivantes:

Appendicite

Cette affection apparaît lorsque l'appendice, situé dans la partie inférieure droite de l'abdomen, s'enflamme et / ou se rompt. Cela peut provoquer une douleur grave dans le bas du dos et / ou une douleur dans le bas-ventre droit. Les symptômes varient et peuvent inclure des nausées, des vomissements ou de la fièvre. Les symptômes peuvent apparaître soudainement ou se développer progressivement.

Syndrome de prêle

Une des complications les plus graves de la hernie discale de la colonne lombaire. Se présente avec une grande hernie intervertébrale ou avec une hernie de taille moyenne contre un canal vertébral étroit. Les symptômes peuvent apparaître soudainement ou se développer progressivement, mais il se produit éventuellement un dysfonctionnement des organes pelviens et / ou des membres inférieurs, le plus souvent une parésie du pied. La maladie nécessite des soins immédiats, principalement chirurgicaux, pour une durée limitée. Le syndrome de prêle peut être causé par d'autres causes, telles que la présence d'une tumeur dans la lumière du canal rachidien, la tuberculose rachidienne, etc.

Anévrisme de l'aorte abdominale

L'anévrisme de l'aorte abdominale se manifeste par un élargissement ou une rupture. Les symptômes comprennent généralement des douleurs très graves et soudaines dans l'abdomen ou le bas du dos et des symptômes associés à une pression artérielle basse, telle qu'une perte de conscience et / ou des nausées;

Ostéomyélite

L'ostéomyélite est une infection de la colonne vertébrale. En règle générale, il se manifeste par une forte douleur au dos et une forte fièvre. D'autres symptômes peuvent inclure une perte de poids inexpliquée, ainsi qu'une inflammation, une rougeur ou une sensibilité des tissus mous près de la colonne vertébrale.

Les patients eux-mêmes doivent comprendre quand consulter un médecin. La règle de base: consultez votre médecin si la douleur au dos est si grave qu’elle vous empêche de réaliser des activités normales, telles que marcher, rester debout ou dormir, et également si une douleur sévère au dos apparaît soudainement et ne diminue pas au repos après avoir pris des analgésiques.

Article ajouté à Yandex Webmaster 2017-11-07, 16:57.

Lorsque vous copiez des documents de notre site et que vous les placez sur d'autres sites, nous exigeons que chaque matériel soit accompagné d'un lien hypertexte actif vers notre site:

  • 1) Un lien hypertexte peut renvoyer au domaine www.spinabezboli.ru ou à la page à partir de laquelle vous avez copié nos documents (à votre discrétion);
  • 2) Un lien hypertexte vers notre site www.spinabezboli.ru doit figurer sur chaque page de votre site où sont publiés nos documents.
  • 3) Il ne devrait pas être interdit aux hyperliens d'être indexés par les moteurs de recherche (en utilisant "noindex", "nofollow" ou tout autre moyen);
  • 4) Si vous avez copié plus de 5 documents (c’est-à-dire que votre site Web compte plus de 5 pages avec notre matériel, vous devez mettre des hyperliens vers tous les articles des auteurs). En outre, vous devez également mettre un lien vers notre site www.spinabezboli.ru, sur la page principale de votre site.

Voir aussi

Nous sommes dans les réseaux sociaux

Lorsque vous copiez des documents de notre site et que vous les placez sur d'autres sites, nous exigeons que chaque matériel soit accompagné d'un lien hypertexte actif vers notre site:

Que peut dire le mal de dos du côté droit des femmes?

La douleur au bas du dos chez les femmes est une manifestation clinique d'un certain nombre de maladies. Les sensations d'inconfort varient en intensité et en durée en fonction de la raison de leur apparition.

Un certain nombre de facteurs peuvent causer des douleurs dans le dos d'une femme.

Courbure de la posture

La scoliose est la pathologie la plus commune dans laquelle se produit la courbure de la posture, c'est-à-dire la courbure de la colonne vertébrale dans la direction latérale. À la suite d'un déséquilibre musculaire ou d'une mauvaise répartition de la charge sur la colonne vertébrale, une asymétrie se forme - une scoliose de la colonne lombaire. Le patient a des douleurs dans les muscles dues à une irritation des racines nerveuses. Avec une scoliose de 2 degrés et plus, la douleur dans la région lombaire commence à augmenter lors de la compression des reins, de l'utérus et de la vessie.
Symptomatologie
La douleur dans la scoliose est localisée directement sur le périmètre. Il fait mal, aggravé par le séjour prolongé du patient dans une position. L'inconfort est accompagné de douleurs à la tête et au cou, de vertiges, provoqués par la perturbation du flux sanguin vers le cerveau.

Décalage du disque vertébral

Chez les femmes, les douleurs au bas du dos peuvent être dues à une hernie. Il s'agit d'une pathologie dans laquelle se produisent la déformation et le déplacement du noyau pulpaire du disque spinal.

  • douleur dans la région du disque affecté, qui augmente avec l'effort physique, en essayant de s'allonger sur le dos, de se pencher, etc.
  • douleur irradiant vers le muscle fessier ou fessier;
  • engourdissement à l'arrière de la cuisse;
  • troubles de l'intestin, de la miction et de la puissance.

Diagnostics
Les mesures diagnostiques comprennent la radiographie et la tomodensitométrie. Si nécessaire, un scanner peut être attribué au patient. Au cours de cette procédure, un agent de contraste est injecté dans la colonne lombaire par injection, ce qui permet d'obtenir des images claires des disques intervertébraux, des hernies et de la compression de la moelle épinière.
Thérapie
Le traitement de la hernie intervertébrale est un chirurgien.

Le traitement conservateur comprend:

  1. massages et exercices thérapeutiques,
  2. l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens et d'analgésiques,
  3. porter une ceinture ou un loquet,
  4. procédures magnétiques et électrophorèse,
  5. Blocus de Novocain.

Le blocage médical à l'aide d'analgésiques et de corticostéroïdes est utilisé pour soulager rapidement la douleur et soulager l'inflammation. L'action des médicaments dure de 7 à 20 jours et ne nécessite pas de médicament supplémentaire.

Si le déplacement du disque affecte négativement la qualité de vie de la femme, accompagné d'une douleur intense ou d'une mobilité réduite des membres, une opération de la hernie par laparoscopie est effectuée.

Traumatismes de la colonne vertébrale

Une lésion de la moelle épinière peut provoquer des douleurs dans le bas du dos du dos droit des femmes: accident vasculaire cérébral, luxation, compression, fracture comminutive, etc.

La luxation ou la fracture provoque une douleur aiguë aggravée par un mouvement, une toux ou une tentative de vider les intestins. Le patient peut ressentir des nausées, des vomissements, ce qui n’apporte pas de soulagement, des vertiges. Les dommages à la moelle épinière, résultant souvent d'une fracture par compression, entraînent une perte de mobilité des membres, un mal de tête insupportable, une incontinence d'urine et de selles.

Si la moelle épinière est impliquée dans le processus pathologique si la moelle épinière est endommagée, une telle pathologie peut entraîner une invalidité du patient. En cas de blessure à la colonne vertébrale, vous devriez consulter un médecin dès que possible.
Diagnostics
Le médecin procède à un examen physique, vous permettant d’assumer grossièrement la nature du dommage. On prescrit au patient une radiographie de la colonne lombaire en projection antéropostérieure et latérale, en scanner ou en IRM.
Thérapie
Les traumatismes médullaires sont traités par un traumatologue ou un neurochirurgien. En cas de blessure grave, on observe un repos au lit pendant plusieurs jours, des médicaments pour améliorer la circulation sanguine dans le pelvis et les membres, des anti-inflammatoires et des analgésiques.

Lors du transport des blessés, il faut veiller à ne pas augmenter les dégâts. Ces patients ne doivent pas être transportés en position assise ou sur des civières souples.

Une femme se voit prescrire une longue, pendant 3 semaines ou plus, au repos au lit, des massages, portant des corsets spéciaux. Le traitement pharmacologique comprend l'utilisation d'analgésiques, de médicaments pour réduire la pression intracrânienne, de relaxants musculaires pour les spasmes musculaires, etc.

Après la blessure, on montre au patient une consultation avec un thérapeute en réadaptation, une gymnastique thérapeutique et une visite en physiothérapie. Lors de la récupération d'une lésion de la moelle épinière, l'électropulse ou l'acupuncture est souvent utilisée.

Tumeurs malignes

Des processus néoplasiques au niveau de la colonne vertébrale peuvent provoquer des douleurs intenses de la droite vers l'arrière des femmes. Le syndrome douloureux est intense, arqué, accompagné d'une perte de bien-être, de tremblements des membres, d'une mobilité réduite et d'une paralysie.
Symptomatologie
La douleur est un symptôme typique de la formation de néoplasmes malins dans la colonne vertébrale. Inconfort au début à peine perceptible, survenant plus souvent à une certaine heure de la journée ou pendant un effort physique. Au fil du temps, le syndrome douloureux augmente, il devient perçant et permanent. La douleur dans les tumeurs n'est pratiquement pas soulagée par les analgésiques ou les anti-inflammatoires. Outre le syndrome douloureux associé à la croissance d'une formation maligne, il existe d'autres symptômes:

  1. troubles neurologiques: paralysie et parésie, incontinence urinaire et fécale, dystrophie des muscles des membres inférieurs;
  2. symptôme d'intoxication par le cancer: nausée, vomissement, pâleur de la peau, perte d'appétit et de poids;
  3. mal de tête sévère;
  4. dysfonctionnement des organes internes.

Diagnostics
Neurochirurgien et oncologue sont conjointement engagés dans le diagnostic et le traitement des tumeurs malignes de la colonne vertébrale. Pour le diagnostic, on prescrit au patient une radiographie et une IRM, il est possible de réaliser une biopsie. Le matériel histologique recueilli est envoyé au laboratoire pour analyse.

Problèmes rénaux

Les douleurs dans le bas du dos peuvent être une conséquence des pathologies des reins: pyélonéphrite ou urolithiase (DCI). La pyélonéphrite est un processus inflammatoire dans les reins. Il peut se développer dans le contexte d’une maladie infectieuse, d’une hypothermie, d’un DAI, d’une miction irrégulière, etc.

  1. violation de la miction,
  2. tirant évanouissement mal de dos
  3. on note souvent de la fièvre de pyélonéphrite - augmentation de la température corporelle à 38-39 ° C
  4. il y a des sédiments ou du sang dans l'urine,
  5. l'état de santé s'aggrave lorsque le patient est dans une chambre froide,
  6. L'intensité de la douleur ne dépend pas du changement de position du corps.

La colique rénale est une exacerbation de la MCI: attaque de maux de dos aigus provoquée par le mouvement du tartre dans les voies urinaires. Dans ce cas, le patient ressent des spasmes aigus et douloureux sur le côté, avec le temps, une douleur à la ceinture apparaît. Une femme développe des symptômes d'intoxication: maux de tête, nausées, vomissements.

Si vous présentez des symptômes de colique rénale, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Maladies inflammatoires des os

Les processus inflammatoires sont divisés en non infectieux et infectieux. Dans le premier cas, la maladie est généralement causée par des réactions auto-immunes, un effort physique excessif ou les effets néfastes de facteurs environnementaux. Ces pathologies incluent:

  1. Spondyloarthrose - destruction des os, du cartilage et des ligaments de la colonne vertébrale. Une femme s'inquiète d'une vive douleur au dos, d'une mobilité réduite, de maux de tête.
  2. La sarcoïdose est une pathologie dans laquelle plusieurs nodules se forment dans la colonne vertébrale au cours de la réaction auto-immune - les granulomes. Le patient se plaint de douleurs dans le bas du dos, qui augmentent avec le temps, de troubles de la mobilité, de maux de tête.
  3. La spondylarthrite ankylosante est l’une des formes de spondylarthrite, caractérisée par des modifications dystrophiques du système musculo-squelettique de la colonne vertébrale. Le tissu osseux prolifère, raison pour laquelle la colonne vertébrale perd rapidement sa mobilité: une femme s'inquiète des douleurs dorsales intenses.

Les pathologies les plus courantes de la colonne vertébrale sont:

  1. La tuberculose est un processus inflammatoire chronique des articulations provoqué par des mycobactéries. Chez les femmes atteintes de cette pathologie, une violation de la mobilité de la colonne vertébrale se développe progressivement et le dos peut souvent et intensément se blesser. Au fil du temps, un abcès se forme, qui s'étend sur le côté de la colonne vertébrale.
  2. L'ostéomyélite est une maladie infectieuse grave due à la reproduction dans le corps de Staphylococcus aureus. Le patient se plaint d'un syndrome douloureux intense. La pathologie, comme la tuberculose, peut se manifester par le développement d'un abcès.

Symptomatologie
Toutes les maladies inflammatoires de la colonne vertébrale ont des symptômes similaires:

  1. raideur matinale, qui peut persister pendant 30 à 60 minutes après le réveil;
  2. perte progressive de mobilité;
  3. douleur douloureuse qui augmente avec le temps et commence à gêner le patient, même au repos;
  4. craquements et craquements dans le dos;
  5. les signes d'intoxication sont caractéristiques d'une maladie infectieuse: nausée, fièvre, transpiration excessive, maux de tête;
  6. faible tonus musculaire - le patient effectue à peine des mouvements simples;
  7. douleur croissante la nuit ou lorsque vous essayez de vous pencher, allongez-vous sur le dos.

Signes caractéristiques d'inflammation purulente: gonflement des tissus, rougeur, douleur lancinante dans le bas du dos.
Diagnostics
Pour identifier la pathologie, la radiographie et l'IRM sont prescrites. Une analyse de sang ou une biopsie est effectuée pour identifier l'agent responsable.
Traitement
Le traitement de l'inflammation et des processus destructeurs de la colonne vertébrale est engagé dans un rhumatologue. Il prescrit des antibiotiques, des analgésiques et des moyens pour soulager l'inflammation, des chondroprotecteurs et des complexes de vitamines et de minéraux.

Dans quel cas, contactez immédiatement un médecin?

Un besoin urgent de consulter un spécialiste si vous notez ces signes:

  1. la douleur au bas du dos est intense et augmente avec le temps;
  2. il y a hyperthermie, vomissements, maux de tête, rétention urinaire;
  3. les symptômes associés apparaissent: paralysie, atrophie musculaire, engourdissement, etc.
  4. le mal de dos apparaît parfois et disparaît ensuite en quelques jours;
  5. inconfort dans le bas du dos, il est difficile de s’engager dans des activités quotidiennes, n’arrêtez pas les analgésiques.

Premiers secours

Vous pouvez réduire la douleur vous-même en utilisant les techniques suivantes:

  1. Si vous êtes sûr de craindre une colique rénale, prenez un antispasmodique et appliquez un coussin chauffant dans le bas du dos.
  2. Avec des douleurs dues à une mauvaise posture, les massages et les douches chaudes aident bien.
  3. La douleur causée par les blessures des muscles et des ligaments peut être éliminée avec des relaxants musculaires, des analgésiques et des pommades: voltarenic ou ortofenovoy.
  4. Pour une réduction temporaire de la douleur, prenez un anti-inflammatoire ou un analgésique.

Si le malaise ne diminue pas ou ne se reproduit pas, contactez un spécialiste pour établir le diagnostic et prescrire le traitement nécessaire.

Posez-nous une question dans les commentaires ci-dessousPosez une question >>

Causes possibles de douleur au bas du dos du côté droit

La colonne lombaire est constamment en proie au stress. Il n’est donc pas rare que la région souffre de douleurs.

Les causes peuvent être très différentes et souvent, il n'est pas possible d'établir le diagnostic immédiatement, sur la base d'un examen. Cela nécessite des méthodes de recherche supplémentaires.

Si vous avez mal au bas du dos, consultez les spécialistes suivants:

Il est impératif d'indiquer à quelle fréquence les douleurs, leur intensité et leur type sont concernées. Cela aidera à déterminer rapidement la cause du problème.

La nature de la douleur

Les maladies individuelles ont leurs traits individuels. Les douleurs lombaires du côté droit peuvent être de deux types:

  • pointu, brûlant - un signe typique de lumbago (augmente avec l'inspiration, les éternuements, la toux);
  • douloureux, tiraillant - accompagne souvent des maladies du système génito-urinaire ou du système musculo-squelettique sous une forme négligée et chronique.

La douleur peut apparaître soudainement, durer deux à trois minutes et s'arrêter ou être permanente.

Blessures et ostéochondroses de la colonne lombaire

Le risque de douleur dans la colonne lombaire sont les athlètes. L'inconfort est dû à la mauvaise exécution des exercices de force, dans lesquels l'utilisation de poids est prévue, ainsi qu'à la charge inégale sur le corset musculaire dorsal.

Après des exercices de fitness intensifs, les manifestations douloureuses peuvent disparaître d'elles-mêmes, sinon cela indique une blessure (lésion des tissus mous ou déplacement des vertèbres).

La douleur due à l'ostéochondrose chronique n'est pas soudaine, elle commence par une sensation de tiraillement au bas de la taille, devenant souvent aiguë.

Augmente après avoir effectué des exercices physiques, des virages serrés, un long séjour dans une posture constante du corps.

Troubles gynécologiques

La nature crampante intense de la douleur du côté droit de la colonne vertébrale est le signe d’un certain nombre de maladies de la sphère des organes génitaux féminins. Ceux-ci peuvent être:

  • tumeurs malignes des organes génitaux;
  • processus inflammatoires dans les membranes de l'utérus;
  • tumeurs bénignes (kyste);
  • inflammation des appendices.

Les maladies gynécologiques chez les femmes ne se limitent presque jamais à cette manifestation. Les symptômes incluent une décharge spécifique du tractus génital, de la fièvre ou de la fièvre.

Inconfort dans le bas du dos pendant la grossesse

Aux deuxième et troisième trimestres, lorsque le fœtus grandit et se développe rapidement, les femmes enceintes éprouvent souvent des sensations douloureuses.

Ils peuvent être de nature purement physiologique: un déplacement du centre de gravité du corps entraîne une altération de la posture, tandis que la charge sur la colonne vertébrale augmente.

Si cette affection s'accompagne d'autres signes spécifiques (sensation de tiraillement dans le bas de l'abdomen), cela peut indiquer une naissance précoce.

Le rein a mal au côté droit pendant la grossesse et pour d'autres raisons:

  • blessures à la colonne vertébrale qui étaient très longues, mais avec une charge importante sur le squelette se sont fait sentir;
  • atteinte du nerf sciatique (sciatique) - des douleurs apparaissent parallèlement au genou et au muscle fessier;
  • maladies urogénitales.

Il ne vaut pas la peine de se soigner soi-même, car il existe un risque élevé de lésion corporelle. Le gynécologue déterminera la cause exacte de la douleur et prescrira un traitement adéquat et sans danger.

Douleur dans le bas du dos pour maladie rénale

Un syndrome de douleur aiguë dans le côté droit du bas du dos indique une colique rénale. Si une pierre pénètre dans la lumière de l'uretère, elle peut provoquer une attaque violente, rendant temporairement impossible le déplacement complet.

La pyélonéphrite est une autre maladie qui présente des symptômes désagréables similaires. Sa nature est infectieuse, il se produit lorsque des microorganismes pathogènes pénètrent dans les reins par le biais de liquides biologiques.

Les maux sont aggravés par la miction, la transpiration excessive, la fièvre et les maux de tête. C'est une maladie très dangereuse qui ne disparaît pas d'elle-même et la gêne ressentie dans le bas du dos n'est que la partie visible de l'iceberg.

Spondylarthrose de la colonne vertébrale

Cette violation est accompagnée par une douleur sous le bas du dos et la colonne vertébrale proche. Généralement, la maladie affecte le corps des personnes âgées, mais survient parfois chez les jeunes.

Le tissu cartilagineux devient progressivement plus mince, des excroissances osseuses se produisent. Cela provoque des douleurs en marchant, en tournant le corps pendant une nuit de sommeil. La gêne accompagne le patient jusqu'au moment où vous allez chez le médecin.

Des soins médicaux opportuns sont la clé pour se débarrasser des maux de dos, qui empoisonnent la vie quotidienne, et peuvent également indiquer des affections plus graves. Plus tôt ils sont identifiés, plus grandes sont les chances d'un rétablissement complet.

À propos, vous pouvez maintenant obtenir gratuitement mes livres électroniques et mes cours qui vous aideront à améliorer votre santé et votre bien-être.

Disclaimer

Les informations contenues dans les articles sont uniquement destinées à des informations générales et ne doivent pas être utilisées pour l'autodiagnostic de problèmes de santé ni à des fins médicales. Cet article ne remplace pas l'avis médical d'un médecin (neurologue, thérapeute). S'il vous plaît consulter votre médecin d'abord pour savoir exactement la cause de votre problème de santé.

Pourquoi le rein du côté droit fait-il mal?

Douleur au bas du dos du côté droit - un symptôme commun qui tourmente dans une variété de cas. La dispersion des causes de douleur sur le côté droit de la taille - de la fatigue habituelle aux violations graves des fonctions des organes internes. Mais dans la plupart des cas, cela est dû au fait que les disques intervertébraux sont endommagés. Recherchez la cause des accès de douleur dans le dos dans la région lombaire et recommandez des méthodes de traitement adéquates à votre médecin.

Pourquoi fait mal

L'ostéochondrose des disques intervertébraux de la longe est la cause la plus courante. De courtes attaques douloureuses dans le bas du dos peuvent commencer après des mouvements violents, la toux, l’éternuement et le rire. Dans ces moments, le mal de dos (comme on l'appelle aussi, lumbago) peut apparaître. Dans cet état, une personne perd pendant un certain temps la capacité de bouger de la douleur. Les attaques dans cette situation commencent souvent à irradier les hanches et les fesses avec des forces différentes.

La spondylose provoque toujours de vives douleurs au dos à droite, si le patient se penche, se couche sur le côté gauche du corps, ne change pas longtemps la position dans laquelle il se trouve. Souvent, la douleur renait en boiterie temporaire en raison de la perte de sensibilité des membres inférieurs. Ce symptôme peut disparaître aussi soudainement.

Des impacts traumatiques sur le dos dans la région lombaire à droite derrière peuvent causer des douleurs au bas du dos, par exemple, si une personne tombe. Habituellement, ces symptômes se manifestent immédiatement après l’effet déformant. Une variété de néoplasmes, d'inflammation, d'accumulations purulentes et de nécrose peuvent également provoquer des accès de douleur situés dans cette partie de la crête.

Douleur dans le côté droit du bas

Ici, la douleur est localisée à la fois après une blessure et à la suite du développement de divers néoplasmes. Une autre cause fréquente de mal de dos à droite est le travail physique pénible, les mouvements brusques. Comme vous pouvez le constater, les sources de douleur sur le dos droit sont très dispersées. Nous vous conseillons donc de consulter un médecin et de ne pas vous laisser entraîner par votre auto-traitement. Après tout, la racine du problème peut être non seulement dans les pathologies de la colonne vertébrale, mais aussi dans les troubles des organes internes.

Chez la femme, une douleur dans la région lombaire à droite peut indiquer une inflammation du système gynécologique. Parfois, ils apparaissent pendant la ménopause, avec un cancer de l'utérus, le développement ectopique de l'embryon. Une grossesse normale provoque parfois des sensations douloureuses dans la partie inférieure droite de l’arrière. Par exemple, une douleur dans le sacrum droit se produit si le fœtus est plus proche du mur arrière de l’utérus. Les sensations désagréables dans le bas du dos chez les hommes en bas à droite font également allusion à la pathologie et à l'inflammation des organes masculins.

Douleur en haut à droite

Si la douleur se situe à droite de la colonne vertébrale, le problème peut être lié à la perturbation du fonctionnement des organes internes. Les organes digestifs et le système reproducteur peuvent être malades. Une radiculite, des calculs rénaux, une inflammation de la vésicule biliaire sont également à l’origine des lésions du côté droit du bas du dos.

Une douleur intense dans le dos à droite provoque souvent une appendicite, un clampage nerveux, une inflammation du pancréas. Une douleur dans le bas du dos, à droite par derrière, peut indiquer que les reins sont malades.

Dans le même temps, le tableau clinique peut différer et ne pas présenter de signes caractéristiques concomitants. Donc, si le patient vomit et se sent malade, le problème est plus probable dans le système digestif, et si la fièvre est tourmentée, une inflammation est certainement présente. Un diagnostic précis de la douleur dans la région lombaire ne peut toujours être posé que par un spécialiste.

La nature de la douleur lombaire

Les douleurs chroniques du côté droit du bas du dos disent souvent qu'il existe des processus pathologiques dans la colonne vertébrale ou des maladies des organes internes. Si le dos fait mal dans la région lombaire de droite, il est fort probable que leur racine soit un effort physique excessif, de la fatigue et des mouvements brusques. De telles attaques douloureuses peuvent être surmontées avec des analgésiques. Lorsque vous ne voulez pas abuser de drogues, vous pouvez simplement vous détendre, détendre vos muscles tendus.

Le syndrome de douleur douloureuse dans la région lombaire parle de formations purulentes dans la colonne vertébrale. Cependant, seul un médecin peut établir un tel diagnostic. La racine du problème peut être cachée dans l'ostéochondrose habituelle.

Des sensations désagréables intenses se manifestent souvent après des effets traumatiques. Par conséquent, après les coups et les chutes, vous devez vous tourner rapidement vers la salle des urgences. Retirer la douleur due à l'hépatite. Même si le syndrome douloureux de ce type se rattrape peu de temps, il est nécessaire de consulter un médecin le plus tôt possible.

Traitement du mal de dos

La mobilité limitée du dos du côté droit, la détérioration de la sensibilité et les douleurs dans le bas du dos du côté droit réduisent considérablement la qualité de la vie. En outre, les modifications négatives des disques intervertébraux de la colonne lombaire et la détérioration des organes des systèmes digestif et urinaire ne font que progresser avec le temps. Par conséquent, si vous avez des douleurs au bas du dos, vous ne pouvez pas attendre.

Dans une forme négligée, toute source de douleur sera plus difficile à guérir.

En outre, des professionnels de la santé aideront à traiter les symptômes en prescrivant les bons analgésiques et leur posologie. Il vaut mieux que ce soit faible, car sinon, vous pouvez nuire au tube digestif. Dans ce cas, de très légères déformations des tissus cartilagineux de la colonne vertébrale peuvent provoquer de très graves attaques. Et de meilleurs médicaments qui stressent le système digestif, aident à calmer et évitent les situations stressantes.

S'il s'avère que la douleur dans la région lombaire à droite provient de processus dégénératifs-dystrophiques et que la période aiguë de la maladie est terminée, on prescrit habituellement au patient une activité physique légère. Y compris des exercices (d'abord sous la supervision d'un instructeur), nager dans la piscine, marcher régulièrement. Les procédures de massage et de physiothérapie aident.

Pour soulager la douleur dans le bas du dos en cas de problèmes de disques intervertébraux et de nerfs coincés, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofenac, Ibuprofen) vous seront utiles. Les analgésiques conventionnels comme Ketanova et Ketorol ont également leur place.

La situation s'aggrave si le fonctionnement des organes du système digestif ou reproducteur est altéré. Ce ne sont pas les symptômes qui doivent être traités, mais la maladie elle-même.

Ça fait mal sur le côté droit de la taille

La douleur dans le bas du dos du côté droit est le plus souvent associée à l'apparition de pathologies dans le travail des organes du système urogénital et à d'autres troubles du pelvis. Le plus souvent, ce symptôme signale ces conditions:

  • appendicite aiguë;
  • pyélonéphrite;
  • calculs rénaux;
  • ostéochondrose;
  • hernie;
  • inflammation de la moelle épinière.

Les principales causes de douleur au bas du dos droite

Ostéochondrose de la colonne lombaire

De nombreuses maladies de la colonne vertébrale présentent des symptômes similaires, mais la cause la plus fréquente de maux de dos est l’ostéochondrose lombaire. Le tableau clinique de la maladie dépend en grande partie du segment vertébral affecté. Le plus souvent, en plus des maux de dos, le patient se plaint de:

  • raideur dans la région lombaire après s'être courbée;
  • augmentation de la douleur après un effort physique et une levée de poids;
  • augmentation de l'inconfort dans le bas du dos après l'hypothermie et le stress;
  • picotements dans le dos après un changement brusque de la position du corps.

La douleur peut irradier le haut du dos, l'aine, le périnée et les membres inférieurs.

Blessures à la colonne vertébrale

Des douleurs à la colonne vertébrale peuvent causer des douleurs au bas du dos du côté droit. En règle générale, cela se produit chez les personnes qui sont professionnellement impliquées dans le sport. Les blessures à la colonne vertébrale résultent d'une répartition inégale de la gravité et d'un changement brusque de la position du corps lors de charges énergétiques intenses.

Maladies inflammatoires de l'appareil génital féminin

Certaines maladies gynécologiques peuvent également causer des douleurs au bas du dos du côté droit. Le plus souvent, ces symptômes peuvent être l’une des manifestations de l’endométriose, des annexites et des fibromes utérins. Les menstruations douloureuses peuvent également causer des douleurs dans la région lombaire, mais pour en différencier la cause avec précision, une femme doit consulter un médecin.

Radiculite

Le terme implique une inflammation des racines nerveuses de la moelle épinière. Pour la sciatique, douleur aiguë typique de la région lombaire au bas du dos, qui irradie vers les membres inférieurs, les cuisses et les fesses. Parfois, la douleur est si intense et angoissante qu’une personne tente de limiter tous les mouvements. Douleur lorsque la radiculite survient soudainement, le plus souvent lors de la levée ou de l'inclinaison.

Douleur pendant la grossesse

Les maux de dos chez les futures mères sont un compagnon assez fréquent de la grossesse et sont causés par une charge accrue sur la colonne vertébrale à la suite de la croissance de l'utérus et de l'étirement du système musculaire pelvien. Le plus souvent, les douleurs au bas du dos chez les femmes enceintes se produisent au milieu du deuxième trimestre de la grossesse et peuvent irradier vers les membres inférieurs et le coccyx. L'inconfort est aggravé par une position debout ou une marche prolongée, une position inconfortable, une nutrition insuffisante et une alimentation insuffisante en calcium.

Spondylarthrose

L'une des causes les plus courantes de maux de dos à droite est une affection telle que la spondylarthrose lombaire. En règle générale, cette pathologie survient chez les personnes âgées et est causée par des modifications dégénératives de la couche cartilagineuse située entre les vertèbres. En raison de la déformation du cartilage, il y a une augmentation du tissu osseux entre les vertèbres, ce qui entraîne une augmentation du frottement entre eux et l'apparition de douleurs dorsales sévères. Le développement de la spondylarthrose est principalement dû à une prédisposition génétique ou aux blessures au dos qui en résultent. Les facteurs prédisposants sont:

  • troubles métaboliques dans le corps;
  • la scoliose;
  • pieds plats;
  • long assis à l'ordinateur dans la mauvaise position;
  • augmentation de l'effort physique.

Les manifestations cliniques de la spondylarthrose sont des douleurs persistantes dans le bas du dos de la nature douloureuse, avec irradiation des membres inférieurs, des fesses et des cuisses. La douleur peut être aggravée en modifiant la position du corps, en le tournant de côté, en effectuant des efforts physiques élémentaires.

Diagnostic de la cause de la douleur au bas du dos à droite

Afin de déterminer la tactique de traitement du mal de dos à droite, il est très important de différencier la cause avec précision. Le diagnostic repose sur une collecte minutieuse des antécédents du patient et un examen complet, comprenant:

  • Consultation de spécialistes étroits - chirurgien, orthopédiste, néphrologue, gynécologue, urologue;
  • Tests sanguins (général et biochimie);
  • Tests d'urine (généraux, selon Nechiporenko, selon Zemnitsky);
  • Test de Pasternatsky (pour la détection de maladies des reins);
  • Échographie de l'espace pelvien et rétropéritonéal;
  • Examen radiographique;
  • CT et IRM;
  • Urographie de contraste.

Traitement

Sur la base des résultats de l'enquête et de la mise en place d'un diagnostic précis, le patient se voit prescrire un traitement.

Si une ostéochondrose, une radiculite ou une spondyloarthrose est détectée, un traitement par des anti-inflammatoires non stéroïdiens, prescrits le plus souvent sous forme d'injections, est indiqué. Directement sur la zone touchée peut être appliqué une pommade chauffante à base de diclofénac, qui non seulement soulage la douleur, mais aide également à soulager l'inflammation.

Au cours de la période d'affaissement du processus inflammatoire aigu, physiothérapie, massage, acupuncture, thérapie magnétique sont présentés au patient.

Lorsque vous étirez les muscles de la région lombaire, il est recommandé de rester au lit pendant plusieurs jours et de limiter nettement la levée de poids.

Pour réduire la douleur, il n'est pas interdit de prendre des analgésiques, mais lisez attentivement les instructions avant l'utilisation pour éviter toute surdose d'anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Si la cause de la douleur au bas du dos est une maladie inflammatoire des organes pelviens ou de l’espace rétropéritonéal, les médecins prescrivent généralement un traitement antibiotique. Le médicament et la posologie ne choisissent qu'un spécialiste, en fonction de la gravité de la maladie, de la présence de complications, de l'agent infectieux et des caractéristiques individuelles du patient.

Le traitement de la douleur au bas du dos chez la femme enceinte est réduit à la limitation d'un effort physique accru et d'une marche ou d'une assise prolongée dans la même position. Il est recommandé de ne pas s'asseoir devant un ordinateur ou un téléviseur et de placer un coussin sous la taille pour réduire la charge sur les vertèbres. Bien sûr, en cas de douleur dans la région lombaire, en particulier lors d'une irradiation du périnée et du bas-ventre, il est nécessaire d'exclure le début de l'activité de travail. Si une femme enceinte ressent de la douleur, il est recommandé de contacter immédiatement un gynécologue.

Douleur au bas du dos: les raisons pour lesquelles le côté droit du dos fait mal dans la région lombaire

Souvent, les gens consultent un médecin pour des douleurs au dos du dos. Ce signe est dangereux, car il est observé dans une variété de troubles pathologiques graves. Des douleurs dans le bas du dos, juste derrière les femmes et les hommes, signalent des problèmes au niveau de la colonne vertébrale ou du système urogénital, des reins ou des intestins. Par conséquent, il est à peine possible de déterminer la cause fiable de leur apparition par eux-mêmes. Il est beaucoup plus prudent de consulter un médecin si vous présentez des symptômes désagréables.

Quel médecin contacter?

Si vous vous sentez mal à l'arrière, à droite, dans la région lombaire, vous devez obtenir un rendez-vous avec le thérapeute local. Il désignera les méthodes d'examen nécessaires, ainsi que directement un spécialiste:

  • Aux orthopédistes, traumatologues, neurologues - de déterminer les pathologies de la colonne vertébrale.
  • Pour le néphrologue - avec des problèmes de reins.
  • Pour l'urologue - s'il y a des soupçons sur des violations des systèmes reproducteur ou urinaire.
  • Les femmes seront invitées à consulter un gynécologue.

En plus des tests cliniques généraux de sang et d'urine, une série de manipulations seront attribuées au patient afin de déterminer la cause de la douleur au côté droit de la région lombaire.

  1. Analyse biochimique du sang.
  2. Analyse d'urine selon Nechiporenko, échantillons quotidiens.
  3. Échographie des organes abdominaux.
  4. Rayons X.
  5. Imagerie par résonance calculée ou magnétique.

Dans chaque cas, une technique de diagnostic spécifique est utilisée. Vous devriez écouter les recommandations des médecins, afin de ne pas commencer la maladie, à temps pour commencer le traitement.

Distinguer les types et les types de douleur

  • Brûlant, douloureux, tirant.
  • Au lieu d'origine - au-dessus et au-dessous de la taille.
  • Observé dans une partie du corps ou s'étendant à un autre endroit.
  • Périodique et constant.
  • Intensif et tolérant.

Le syndrome de la douleur est associé à une alimentation déséquilibrée, à un effort physique ou à une maladie chronique. Cela cause toute une série de facteurs.

Pourquoi le rein de droite fait-il mal?

Les douleurs ressenties par une personne de la région lombaire sont considérées comme des manifestations caractéristiques de toutes sortes de maux. Le plus souvent, ils indiquent des processus inflammatoires se développant dans le corps. Nous ne devrions pas exclure la pathologie du système squelettique musculo-squelettique, nerveux, digestif ou autre, ainsi que des organes du corps. Une douleur dans le bas du dos est observée chez les personnes, sans distinction de sexe, d'âge, de différences sociales et professionnelles.

Elena Malysheva dit quoi faire avec les maux de dos.


Vous pouvez identifier plusieurs groupes de maladies, en présence desquelles le patient ressent une douleur dans le dos à droite:

  • Pathologie néphrologique.
  • Maladies de la vésicule biliaire et des voies biliaires.
  • Maladie pulmonaire.
  • Troubles dans les organes du tractus gastro-intestinal.
  • Maladies gynécologiques et grossesse.
  • Maladies de la colonne vertébrale.
  • Blessures.

Pathologie néphrologique

Lorsque vous avez mal au dos dans la région lombaire à droite, vous devez vérifier l'état des reins. Très souvent, des changements dans leur travail provoquent une réaction corporelle similaire. Une glomérulonéphrite, une pyélonéphrite, une insuffisance rénale chronique, une lithiase urinaire, des sensations douloureuses caractéristiques sont probables.

En plus de la douleur, une personne s'inquiète de:

  1. Gonflement, surtout le matin.
  2. La couleur, la densité, la densité et la quantité quotidienne de changement dans l'urine.
  3. Les érythrocytes et les protéines dans l'urine.
  4. L'hypertension.
  5. Augmentation de la créatinine.
  6. Sensation désagréable en urinant.
  7. Augmentation de la température corporelle.

Si une pierre sort du rein, alors il y a une colique rénale - une douleur aiguë qui répond aux organes génitaux externes. Dans ces conditions, une personne est tenue de fournir des soins médicaux d'urgence.

Maladies de la vésicule biliaire et des voies biliaires

Si la douleur à la traction qui se produit dans le bas de l'abdomen irradie dans le dos et va dans le bas du dos, il est alors très probable que la personne subisse des modifications dans les fonctionnalités de la vésicule biliaire. Les fonctionnalités supplémentaires sont:

  • Amertume dans la bouche.
  • Flatulence accrue dans l'abdomen.
  • L'instabilité de la chaise.

Lors de l'apparition de calculs dans la vésicule biliaire, son chevauchement se produit et une colique hépatique se développe. Dans cette situation, le côté droit du bas du dos fait mal, la personne doit suivre un traitement médicamenteux d'urgence, puis subir une intervention chirurgicale.

Maladie pulmonaire

De plus, une personne a de la fièvre, une toux sèche ou expectorante, une faiblesse. En écoutant les poumons, le médecin entendra des bruits de respiration sifflante.

Si la pleurésie est déterminée, il devient alors plus facile pour le patient en position couchée sur le côté affecté.

Troubles dans les organes du tractus gastro-intestinal

Si votre côté droit vous fait mal à l'arrière, alors peut-être que la raison réside dans des problèmes d'intestins. La douleur s'accompagne de flatulences, de grondements dans l'abdomen et de troubles de la régularité de la chaise. Le plus souvent, il est directement lié à l'utilisation de certains produits: pain de seigle, produits laitiers, fruits et légumes frais.

Maladies gynécologiques et grossesse

Si la douleur dans la région lombaire à droite est observée chez les femmes, les raisons de son apparition peuvent alors être associées à des problèmes gynécologiques. Très souvent, des symptômes similaires sont observés chez les femmes au cours d'une violation du cycle, ainsi qu'en cas de maladies existantes des ovaires, de l'utérus: endométriose, annexite, myome, etc. En plus de la douleur, elles peuvent être perturbées:

  1. Périodes irrégulières, maigres ou copieuses.
  2. Écoulement vaginal.
  3. Augmentation de la température.

Des douleurs au bas du dos chez les femmes peuvent apparaître pendant la grossesse, généralement au troisième trimestre. La raison - la charge accrue sur la colonne vertébrale et l'affaiblissement des muscles abdominaux. L'inconvénient augmente avec l'activité physique, parfois même en marchant. Dans cette situation, le médecin vous recommandera de limiter la charge et d'utiliser souvent des aliments contenant du calcium.

À propos des maux de dos dans la région lombaire pendant la grossesse, explique le gynécologue-obstétricien AE Kotukov.

Maladies de la colonne vertébrale

Si une personne a souvent mal au dos et au côté droit, il est important de vérifier s'il y a des anomalies dans la colonne vertébrale: ostéochondrose, spondylose lombaire, hernie intervertébrale et quelques autres. La cause la plus probable de la douleur dans ce cas est la compression des terminaisons nerveuses ou une tension musculaire excessive. La douleur peut être observée dans un endroit particulier, ou diminuer: à droite pour abandonner la jambe, le fessier. Les symptômes suivants sont également notés:

  • Les réflexes changent.
  • Jambes engourdies.
  • Sensibilité réduite.

Lorsque l'ostéochondrose est difficile à effectuer, la douleur se propage dans l'aine, la surface arrière de la jambe. C'est particulièrement intense après une activité physique, rester longtemps dans une position, lors d'une situation stressante.

Souvent, le retour de douleur à droite apparaît à la suite d'une spondylarthrose de la région lombaire. Le problème le plus fréquent chez les personnes âgées. Bien que parfois trouvé chez les jeunes. À mesure que la pathologie se développe, les articulations elles-mêmes changent. Ils deviennent moins élastiques, le cartilage s'amincit. Les principales conditions de survenue sont considérées comme des anomalies congénitales de la colonne vertébrale, ses blessures traumatiques, ainsi que la nécessité d’une position assise de longue durée, une activité physique inappropriée. Les patients marquent une douleur dans le dos sous les côtes à droite, qui irradient le long du corps. Il reprend à plusieurs reprises si le patient ne se conforme pas aux recommandations du corps médical. Lorsqu'une attaque se produit, vous pouvez vous aider à la réduire. Si vous vous étirez, étirez vos jambes.

Une douleur lancinante au dos à droite au-dessus du bas du dos transperce subitement une personne. Par exemple, lorsque vous essayez de soulever quelque chose de très lourd ou que vous effectuez une inclinaison. Si elle donne aussi dans les jambes et à un point tel qu'il est difficile pour le patient de bouger, il est probable que la sciatique lombaire en soit devenue la cause. Vous pouvez aider une personne en lui offrant une paix complète et en prenant des médicaments contre la douleur.

Blessures

Si la longe fait mal à l'arrière droit, cela peut être une conséquence d'une blessure. Dommages à la colonne vertébrale est possible en raison de:

  • Tension excessive des muscles du dos.
  • L'hypothermie
  • Chute infructueuse.
  • Souffler.
  • Non-respect de la technique des exercices de gymnastique.

Dans certains cas, des saignements internes se produisent. Lors d'un examen externe, le médecin portera une attention particulière au gonflement, aux hématomes. Assurez-vous de nommer une radiographie. La douleur de la blessure traumatique est aiguë, inattendue.

Pourquoi un homme a-t-il mal au dos?

S'il y a des douleurs dans le bas du dos droit chez les hommes, alors ses causes peuvent être de nature différente.

  1. Inflammation dans les testicules causée par des maladies sexuellement transmissibles. En plus de douleurs intenses dans l'abdomen et dans le bas du dos, les patients présentent une augmentation de la température corporelle et des nausées.
  2. Douleur environnante dans le bas du dos, douleur pendant la miction peut être ressentie avec un adénome de la prostate, une prostatite.
  3. Les tumeurs bénignes et malignes peuvent également manifester une réaction douloureuse.

Traitement

Dès qu'une personne ressent une douleur au côté droit et au bas du dos, vous devez consulter votre médecin, vous poser un diagnostic prescrit, puis un traitement.

Le traitement est généralement prescrit thérapeutique, soulageant la douleur elle-même. De plus, tout dépend du diagnostic principal, à savoir la pathologie ayant provoqué une réaction similaire au corps est traitée.

À la maison, vous pouvez prendre certaines mesures:

  1. Fournir du repos.
  2. Prenez des analgésiques pour soulager la douleur.
  3. Essayez d'éliminer les facteurs provoquants.

Prévention

Pour prévenir la douleur du côté droit du dos, vous devez prendre en compte votre état de santé et suivre des règles simples:

  • Abandonnez les mauvaises habitudes.
  • Suivez la posture.
  • S'engager dans les types disponibles d'éducation physique.
  • Suivez les principes d'une saine alimentation.
  • Ne pas surcharger.
  • Dormir sur un lit dur.
  • Évitez de surcharger les muscles du dos.
  • Pour subir des examens médicaux en temps opportun.

N'oubliez pas que les raisons de douleur dans le bas du dos du côté droit peuvent servir à divers facteurs. Indépendamment, il est impossible de déterminer avec une précision absolue la cause. De plus, il n’est pas toujours possible de déterminer son origine: dans l’estomac, sur le côté ou derrière. La solution la plus prudente consiste à consulter un spécialiste à temps et à suivre un traitement.

Dans cette vidéo, Eugene Engels (un neurologue, médecin en thérapie manuelle à la clinique Echinacea) montre deux exercices faciles et simples, et surtout, ces exercices ne feront pas de mal à la colonne vertébrale.