Traitement des articulations des jambes

Les spécialistes savent comment traiter les articulations des jambes avec des remèdes populaires et des médicaments pour sauver rapidement le patient de la douleur et du retour de la maladie. Les méthodes modernes de diagnostic permettent de diagnostiquer et de contrôler correctement le traitement. En effet, au XXIe siècle, des millions de personnes ont besoin de soins médicaux pour lutter contre les articulations des jambes qui menacent la vie, limitant les mouvements et provoquant une douleur insupportable.

Maladies des articulations des jambes

Il existe des maladies de la hanche, du genou, de la cheville et du pied. Informations importantes:

  • Arthrose (arthrose) - une maladie des articulations, dans laquelle le tissu cartilagineux est déformé.
  • Gonarthrose - arthrose de l'articulation du genou.
  • Coxarthrose - arthrose de l'articulation de la hanche.
  • La dysplasie de la hanche est généralement une faiblesse congénitale des ligaments, à la suite de laquelle la tête de la cuisse sort du cotyle. La dysplasie au sens large est un défaut de naissance de tout organe.
  • Arthrite (traduction d'une autre - Grec. Inflammation des articulations) - Toutes les maladies inflammatoires des articulations.
  • La polyarthrite est une inflammation de plusieurs articulations.
  • La goutte est l'accumulation d'acide urique dans les tissus du corps. Les articulations des gros orteils sont le plus souvent touchées par cette maladie.

Causes des maladies des articulations des jambes:

  • Blessures
  • Dysplasie
  • Complications après la maladie
  • Trouble métabolique
  • Âge
  • Surpoids
  • Manque d'oligo-éléments dans le corps
  • Troubles du système immunitaire
  • Opérations
  • Intoxication chimique
  • Charge sur les joints
  • Chaussures inconfortables
  • Immunité affaiblie

L'arthrite, l'arthrose et la goutte dans le monde moderne torturent de plus en plus de gens. Cela est dû à un mode de vie sédentaire, le plus souvent sédentaire. Une levée de poids incorrecte contribue à la perturbation des articulations, car la pression sur les articulations est répartie de manière inégale. En conséquence, certains ne travaillent presque pas, alors que d'autres sont contraints de faire face à un double travail.

Une fonction altérée du système immunitaire entraîne une réponse déformée aux effets de divers facteurs. Par conséquent, l'inflammation dans les articulations du corps peut se provoquer.

Ce qui est porté sur les jambes pour se protéger devient souvent la cause première de la maladie. Les médecins recommandent de choisir des chaussures avec soin. Il devrait être doux, avec un nez large et un talon allant jusqu'à 4 centimètres. Des semelles orthopédiques peuvent être utilisées.

  • La douleur
  • Déformation des articulations
  • Mobilité des membres
  • Gonflement et rougeur de la peau autour - typique de l'arthrite
  • Crunch peu naturel
  • Fièvre

Si vous ressentez une douleur ou une contraction dans une ou plusieurs articulations, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin. Après tout, un traitement tardif aura des conséquences graves: restriction des mouvements des membres et même invalidité.

Le spécialiste diagnostiquera et prescrira un traitement en fonction des résultats de la recherche. Le cours de la maladie sera sous contrôle, donc le rétablissement ne prendra pas longtemps.

L'arthrite, l'arthrose et la goutte nécessitent un traitement complexe et à long terme. Après tout, le plus important est de combattre la cause de la maladie et non ses conséquences. L'exposition aux médicaments n'est qu'un petit pas sur la voie du rétablissement. Il est nécessaire de respecter scrupuleusement les recommandations du médecin, de revoir le mode de vie et la nutrition.

Seul un médecin sera en mesure de choisir un ensemble de méthodes nécessaires pour traiter les articulations des jambes, car une approche individuelle de chaque cas est essentielle pour les patients qui ont perdu les joies d'une vie normale.

Des médicaments

  1. Charge correcte
  2. Physiothérapie
  3. Massages
  4. Traitement Spa
  5. Thérapie au laser
  6. Intervention chirurgicale
  7. Prothèses
  8. Les médicaments

Parmi les médicaments prescrits figurent les suivants:

Anti-inflammatoire - pour soulager le syndrome d'inflammation et de douleur (indométhacine, diclofénac, Brufen, acide acétylsalicylique).

Médicaments corticostéroïdes - hormones pour la suppression rapide de l'inflammation (hydrocortisone, triamcinolone, prednisolone). Injecté directement dans les articulations les plus douloureuses.

Chondroprotecteurs - accélèrent la restauration du tissu cartilagineux, inhibent le processus de sa décomposition (alflutop, arthron flex). Ces médicaments sont prescrits au début de la maladie, car il est impossible de restaurer complètement le cartilage détruit.

Le traitement le plus agréable est dispensé par massage et spa. Malheureusement, ce ne sont pas les plaisirs les moins chers, mais ils sont indispensables pour un rétablissement complet. Les prothèses et les interventions chirurgicales sont utilisées au début de la maladie ou lorsqu'il n'y a pas d'autre option, par exemple pour la dysplasie.

Les exercices contre la cellulite sur les jambes ne sont pas aussi importants pour la santé que l’exercice, qui contribue à renforcer les articulations des jambes, mais est néanmoins très demandé par les femmes modernes.

Médecine populaire

Comment traiter les articulations des jambes, en utilisant les dons de la nature, que l’humanité connaît depuis des siècles. Il existe un grand nombre de recettes qui atténuent la douleur causée par les maladies des articulations, qui favorisent l'élimination des sels et de l'acide urique du corps.

  • Salo.
  • Tranches de concombre fraîches la nuit.
  • Le citron tourne pendant deux nuits, la troisième nuit - une compresse avec la pommade Vishnevsky.
  • Pommes de terre (3 pcs.) Râpez et étendez dans trois couches de gaze, couvrez d'un sac et d'un foulard chaud.
  • Les germes de pommes de terre (1 tasse, vous pouvez fleurs) versez un verre de vodka, après 3 semaines, vous pouvez utiliser.
  • Miel (cuillère à soupe) mélangé avec la même quantité de gros sel, étendre sur une serviette et attache à l'articulation. Envelopper
  • Huile de camphre (3 c. À soupe) ou huile de tournesol (1 c. À soupe) Mélangée à 1 c. Miel et 1 cuillère à soupe. blanc moutarde. Appliquer la feuille de chou sur le point sensible.
  • Triple cologne (1 bouteille) mélangée à 10 ml d'iode et 10 comprimés d'aspirine. Laisser reposer 4 jours.
  • Marron d'Inde (300 g de fruits) et hachez finement, mettez 0.5 l dans une bouteille, versez la vodka vers le haut. Secouez tous les jours, après 2 semaines, vous pouvez utiliser.
  • Feuilles de cassis - forte infusion.
  • Placez le mokritsa dans une bouteille de trois litres et versez 0,5 litre de vodka dans de l'eau bouillie. Après 2 semaines, boire 1 cuillère à soupe. l 3 fois par jour jusqu'à la récupération.
  • Les pignons (350 g), sans éplucher, ajouter le sucre 250 g, la vodka 500 g, insister 21 jours. Boire 1 c. par jour pendant un mois, après 10 jours si nécessaire, répétez le cours.
  • Le lilas blanc (plusieurs pinceaux) verse 0,5 litre d’eau bouillante, laisse refroidir et envoie au réfrigérateur pendant 3 jours. Boire 1 c. l 3 fois par jour pendant 30 minutes avant les repas.

Prévention des maladies dans les articulations des jambes:

  1. Activité conjointe, exercice uniforme. Un juste milieu peut être atteint en effectuant une gymnastique spéciale.
  2. Maintenir son poids est normal.
  3. Traitement rapide de maladies pouvant provoquer des maladies des articulations des jambes.
  4. Une bonne nutrition - manger des légumes verts, des légumes et des fruits crus, des produits laitiers.
  • À un âge avancé, un tiers de la population mondiale souffre d'arthrose.
  • Parmi les personnes souffrant d'arthrose, les hommes prédominent à un âge précoce et les femmes âgées.
  • L'un des médecins américains a prouvé empiriquement que les clics délibérés sur les articulations ne développent pas d'arthrite. Pour cela, il a fait de tels exercices uniquement sur sa main gauche pendant 60 ans. Il n'a trouvé aucune différence dans les articulations de ses mains.
  • En règle générale, l'arthrite affecte les petites articulations et l'arthrose les grosses articulations.
  • Souvent, la goutte est confondue avec «l'os» - la subluxation du gros orteil en raison de la similitude des symptômes et de la grosseur à la base.
  • La goutte est appelée «maladie de la viande», car les patients ne peuvent pas manger de viande en premier lieu, ce qui contribue au développement de grandes quantités d'acide urique.

Afin de ne pas traiter avec des maladies telles que l'arthrite et l'arthrose, vous devez surveiller votre poids, adopter un mode de vie sain et souvent marcher.

Des chaussures inconvenantes déforment la marche, violent la posture, surchargent les articulations des jambes. Les chaussures étroites contribuent à la déformation du pied et à la formation de "cônes" à la base du gros orteil.

Si l'arthrose n'est pas traitée, cela conduira à l'immobilité complète de l'articulation. Il peut être remplacé par une prothèse, mais même après une intervention chirurgicale, les fonctions des membres sont altérées. Ils deviennent plus courts et restent non naturels lorsqu'ils sont détendus.

Si nous ne détectons pas et ne traitons pas en temps voulu les maladies des articulations des jambes, cela entraînera des douleurs fréquentes, des troubles de la marche, des déformations des membres inférieurs et une courbure de la colonne vertébrale.

Traitement des maladies des articulations du pied

La liberté de mouvement commence par des pieds en bonne santé. Les dysfonctionnements dans cette partie du système musculo-squelettique affectent de manière significative la vie et l’estime de soi d’une personne, ce qui rend difficile la réussite dans divers domaines. Et souvent, les maladies des articulations sont à blâmer. Sont particulièrement touchées les personnes dont les activités professionnelles nécessitent une grande mobilité - danseurs, athlètes. Ces maladies détruisent le cours de la vie et deviennent une tragédie personnelle.

Pourquoi de telles pathologies apparaissent-elles, comment les reconnaître et les traiter?

Causes de la maladie

L'hérédité est l'une des principales conditions préalables aux troubles articulaires. Les gènes des tissus osseux et cartilagineux sont transmis des parents aux gènes du bébé. Le deuxième facteur le plus important peut être appelé charges excessives, provoquant une ligamentite, une arthrite, une périostite, une tendinite, une fasciite plantaire, des problèmes de ménisque. Par conséquent, ces maladies sont souvent diagnostiquées chez les athlètes professionnels. La plupart des autres maladies des articulations des jambes sont vaincues par les représentants d'un certain nombre d'autres professions. Ainsi, les ballerines souffrent d’achillobursite, les employés de bureau courent le risque d’avoir les pieds plats et les recrues sont souvent identifiées par un «pied de marche».

Une mauvaise nutrition conduit à la goutte et l'hypothermie à l'arthrite. La même maladie peut être déclenchée par une diminution de l'immunité, de l'arthrose et des foyers d'infection chroniques - par exemple, la tuberculose, la gonorrhée, la syphilis. Dommages nocifs et "inoffensifs" à la peau des jambes, comme des ampoules, des fissures aux talons.

Parmi les autres facteurs de risque, on appelle les modifications dégénératives des articulations, dues notamment à des troubles métaboliques résultant de transformations liées à l'âge. Une autre raison est les troubles auto-immuns. Ainsi, le psoriasis peut provoquer une arthrite et entraîner une invalidité.

Les maux les plus fréquents

Plus souvent que d'autres telles maladies se produisent:

  • arthrose du gros orteil, des articulations du genou (gonarthrose), de la hanche (coxarthrose);
  • nécrose aseptique de la tête fémorale;
  • dommages aux tendons d'Achille;
  • la goutte;
  • talon éperons;
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • rhumatisme articulaire;
  • inflammation des tendons fémoraux ou trochantériose.

Le symptôme principal est l'arthralgie

L'arthralgie ou la douleur dans l'articulation est la manifestation principale. Le patient entend un resserrement pendant le mouvement. Au-dessus de l'articulation, il se produit un gonflement et une rougeur, ce qui réduit considérablement la mobilité.

Cependant, d'autres manifestations sont possibles. Par exemple, si nous parlons de la nature bactérienne ou virale de la pathologie, il existe alors un malaise général, la température corporelle augmente. Les processus malins sont accompagnés de leurs symptômes inhérents.

Traitement

Après diagnostic et clarification de la maladie au cours d’un arsenal d’outils. Ensemble, ils conduisent à une guérison, ou du moins à une amélioration durable de l'état, à des exacerbations plus rares.

Dans le cadre du traitement conservateur efficace:

  • pharmacothérapie (analgésiques, AINS, substituts hormonaux, pommades, injections intra-articulaires) ont également été envoyés pour éliminer la cause de la violation;
  • moyens de physiothérapie (thérapie au laser, thérapie magnétique, électrophorèse, traitement par ultrasons, thérapie à la paraffine, etc.);
  • cure thermale avec utilisation d'eaux minérales et de boue curative;
  • méthodes alternatives - compléments alimentaires, recettes de la médecine traditionnelle avec du raifort, du chou blanc, du miel, de la moutarde, etc.
  • porter des appareils orthopédiques.

Si vous faites de l'embonpoint, ce qui peut également causer une maladie, une thérapie par le régime est également prescrite aux patients. Les scientifiques ont constaté qu'une perte de poids de seulement 1 kg soulage l'articulation de 4 kg.

Si les méthodes conservatrices ne vous aident pas, faites appel à une intervention chirurgicale. Dans certains cas, des prothèses articulaires sont nécessaires.

Prévention

Le traitement des articulations douloureuses des jambes prend beaucoup de temps et nécessite des coûts physiques et financiers considérables. Par conséquent, dans la plupart des cas, la maladie est plus facile à prévenir.

Vous devez d’abord ajuster votre régime alimentaire. Cela devrait être assez de calcium. La dose quotidienne de cet élément est 800-1250 mg. On le trouve dans les produits laitiers, les noix, le chou-fleur.

Il est important de suivre les recommandations de sécurité, d'utiliser un équipement de protection spécial et de suivre les instructions d'utilisation de l'outil de travail.

En choisissant une profession avec une hérédité «risquée», il est important de déterminer vous-même ce qui est le plus important - une carrière ou des jambes saines.

Aidera à réduire les risques:

  • exercice modéré, en particulier le yoga, qui affecte favorablement les ligaments et les articulations;
  • éviter les mauvaises habitudes - le tabagisme et l'abus d'alcool, qui entraînent un lessivage du calcium et une mauvaise absorption des nutriments;
  • traitement rapide des infections et maintien d'un mode de vie sain en général.

Vous devriez porter des chaussures confortables et abandonner le "stiletto", qui est laissé pour des occasions spéciales, et choisir les vêtements en fonction de la météo, ne pas congeler.

Vous n'avez pas réussi à vous protéger, vous et vos proches, contre les maladies des articulations? Vous voulez savoir sur les traitements? Lisez notre rubrique «Joints des pieds» et trouvez la section dont vous avez besoin:

Nous espérons que ces informations vous seront utiles.

Pour en savoir plus sur les maladies du squelette, abonnez-vous au site d'actualités "Tout sur les articulations". Parlez de notre ressource à vos amis et connaissances: avec cela, vous pouvez les maintenir en bonne santé ou aider à vous débarrasser de la maladie.

Maladies des articulations des jambes

Les membres inférieurs jouent un rôle moteur et constituent également un ressort pour notre torse. Leurs maladies interfèrent avec l'exécution des fonctions, peuvent conduire à un handicap, à l'incapacité de se servir soi-même, à un mouvement indépendant. Les pathologies des articulations des jambes sont également associées à des charges inévitables, des blessures et des causes héréditaires.

Les articulations des membres inférieurs sont les articulations de la hanche, du genou, de la cheville et du pied. Il existe de nombreuses maladies: inflammation (arthrite), maladies dégénératives (arthrose), ostéomyélite, bursite, inflammation des ligaments et des tendons périarticulaires, tumeurs bénignes et malignes des articulations, chondrocalcinose, chondromatose synoviale. Sur les maladies des articulations des jambes et sur les mesures de leur prévention et racontera dans cet article.

Les maladies les plus courantes des articulations des jambes

  1. L'arthrite des jambes peut avoir différentes causes. L'arthrite peut être rhumatoïde, psoriasique, goutteuse, arthrite associée au syndrome de Reiter, lupus érythémateux disséminé et autres maladies auto-immunes. Signes courants de l'arthrite: la douleur est périodique ou constante, gonflement, rougeur de l'articulation, augmentation de la température de la peau au-dessus de celle-ci, limitation de la mobilité, peut être subfébrile ou fébrile. Dans la polyarthrite rhumatoïde, le processus est symétrique, les articulations sont déformées jusque dans les subluxations et les luxations. L'arthrite psoriasique affecte souvent les articulations des orteils, ce processus est asymétrique. Dans la goutte, l'articulation à la base du premier orteil du pied souffre principalement; pendant plusieurs jours (et parfois jusqu'à plusieurs semaines), des douleurs aiguës, un gonflement, une rougeur et une augmentation de la température locale dérangent le patient. Un épaississement sous-cutané (tophi) peut être observé sur certaines articulations touchées. Le traitement vise à éliminer la cause de l'inflammation. Dans la période aiguë du membre, le repos est nécessaire. Le médecin prescrit des médicaments antibactériens ou anti-inflammatoires. Lorsque la goutte est hors de l'aggravation, le patient prend des médicaments qui empêchent la formation de l'acide urique.
  2. Arthrose. Les articulations des membres inférieurs souffrent d'arthrose plus souvent que celles des membres supérieurs. Cela est dû à la charge accrue sur les jambes (surcharge pondérale, position debout prolongée), aux blessures chez les athlètes, aux personnes ayant un travail physique pénible. Et, bien sûr, avec l’âge, l’enrobage cartilagineux s’amincit. La prédisposition héréditaire à l'arthrose, l'hypoplasie des surfaces articulaires articulaires, des ligaments, des maladies métaboliques sont également importantes. La couverture cartilagineuse subit des modifications dégénératives, suivies du tissu osseux adjacent. Un processus inflammatoire est déclenché dans l'articulation, ce qui aggrave la dégénérescence. Signes d'arthrose: douleur dans l'articulation, en particulier lors de la marche, effort, boiterie, limitation de la mobilité, au dernier stade, la jambe dans la zone d'articulation est déformée (en particulier lors de l'arthrose du genou). L'articulation peut être enflée, la peau au-dessus se réchauffer, avec des mouvements il y a un craquement ou un clic. L'arthrose affecte souvent le genou (gonarthrose) et les articulations de la hanche (coxarthrose). La thérapie est plus souvent complexe complexe (déchargement de l'articulation du patient, anti-inflammatoire, agents chondroprotecteurs, physiothérapie, massages, physiothérapie, compresses). En cas d'inefficacité, il peut être nécessaire de remplacer l'articulation par une articulation artificielle (remplacement endoprothétique).
  3. La chondrocalcinose est le dépôt de sels de calcium dans les articulations, qui provoque une douleur, un gonflement et une restriction des mouvements.
  4. La bursite est un processus inflammatoire dans le sac périarticulaire, par exemple une bursite spitique (au niveau de l'articulation de la hanche), un prépatèle (genou), une bursite au niveau de la première articulation métatarsophalangienne. La cause de la maladie peut être un traumatisme permanent, une arthrite de l'articulation. Au niveau de l'articulation, un gonflement limité apparaît, douloureux à la palpation, des rougeurs.
  5. Pieds plats - une maladie courante qui affecte à la fois les articulations des jambes et l'appareil musculo-ligamentaire. Les arcs des pieds (longitudinaux, transversaux et dans la plupart des cas à la fois) s’aplatissent, tandis que les petites articulations supportent une charge énorme, puis les articulations de la cheville et du genou commencent à en souffrir. Une personne se fatigue rapidement en marchant, a des douleurs aux pieds, une lourdeur aux jambes.
  6. Anomalies congénitales. Maladie fréquente des jambes - dysplasie de la hanche, c.-à-d. sous-développement de ses composants. Cette pathologie doit être rapidement détectée chez le nouveau-né et traitée, car elle peut entraîner une coxarthrose. Sa forme la plus grave est la luxation congénitale de la hanche, qui perturbe considérablement le fonctionnement de la jambe. Le pied bot congénital est une maladie des pieds. Le pied est tourné vers l'intérieur, son bord extérieur est tourné vers le bas et l'arrière et la semelle vers le haut. Dans une forme sévère, le pied ne peut pas être forcé dans la position correcte. Le pied bot est traité de façon conservatrice au moyen d'attelles décalées ou d'une intervention chirurgicale.

Maladies des articulations des pieds

Les maladies des articulations non seulement ne perdent pas leur pertinence, mais ont même une tendance marquée à augmenter la prévalence. Cela est principalement dû au mode de vie d'une personne et les causes externes ont beaucoup moins d'importance. Les personnes sont quotidiennement confrontées à des facteurs défavorables, dont l’effet sur les articulations est souvent simplement sous-estimé ou sur l’incidence de leur rôle dans le développement des maladies.

Les articulations des membres inférieurs jouent un rôle important dans la vie d'une personne. Ils doivent supporter des charges constantes, ce qui ne peut pas affecter l'état des jambes. Par conséquent, les plaintes pertinentes sont souvent présentées au bureau du médecin, nécessitant l'élimination des symptômes. Cependant, vous devez tout d’abord comprendre quelles sont les maladies des articulations des jambes et pourquoi elles se manifestent.

Raisons

Bien entendu, le développement des technologies modernes vise la vie confortable de chaque personne, mais l’effet secondaire devient souvent l’inactivité (inactivité physique). Les représentants de nombreuses professions qui doivent passer le plus clair de leur temps assis ensemble sont confrontés à cela. D'autres, au contraire, soumettent l'appareil articulaire à des charges excessives dans le sport et la vie quotidienne. Les deux facteurs sont également nocifs pour le système musculo-squelettique.

Compte tenu du mode de vie, il est impossible de ne pas prêter attention aux troubles systémiques de l'alimentation, qui peuvent également devenir une source de problèmes futurs pour les membres inférieurs. Premièrement, le surpoids et l'obésité sont étroitement associés aux erreurs diététiques, qui exercent une charge accrue sur les articulations. Deuxièmement, le métabolisme du cartilage et du tissu osseux dépend étroitement des substances qui pénètrent dans l'organisme par l'extérieur. Ceci s'applique également à l'alcool, dont la consommation excessive endommage considérablement les articulations.

Quand on parle de problèmes aux articulations des membres inférieurs, il faut envisager la possibilité de telles maladies:

  • Arthrite (rhumatismale, rhumatoïde, goutteuse).
  • Arthrose déformante.
  • Pathologie endocrinienne (diabète sucré, hypothyroïdie).
  • Blessures traumatiques.

Ce sont les causes les plus courantes de douleur dans les articulations, qui peuvent déranger les personnes de différents âges et groupes sociaux. Ils doivent être considérés dans le contexte de l'influence des facteurs de risque susmentionnés, ce qui aidera à choisir les bonnes tactiques de traitement.

Le développement des maladies articulaires se produit sous l'influence de divers facteurs, parmi lesquels le stress accru sur les articulations, le manque d'activité physique et une alimentation malsaine revêtent une importance particulière.

Les symptômes

Pour comprendre le nom d'une maladie des articulations des membres inférieurs, il faut d'abord clarifier son tableau clinique. Cela rend le médecin lors de l'enquête et de l'examen du patient. De nombreuses maladies ne présentent que leurs symptômes inhérents, ce qui simplifie quelque peu les mesures de diagnostic.

L'arthrite

Les maladies des articulations des membres inférieurs peuvent être d'origine inflammatoire en raison de la pénétration directe de micro-organismes ou de processus pathologiques systémiques. Quelle que soit l’origine de la maladie, des signes locaux d’arthrite seront présents:

  • Des rougeurs
  • Puffiness
  • La douleur
  • Augmentation de la température cutanée.
  • Fonction altérée de l'articulation touchée.

Si l'inflammation est généralisée, plusieurs groupes articulaires sont touchés - la polyarthrite se développe. Ceci est observé dans les rhumatismes, la goutte, la polyarthrite rhumatoïde. Dans le premier cas, une douleur "volatile", des dommages au cœur, au système nerveux seront caractéristiques. Lorsque la goutte enflamme nécessairement la première articulation du pied, ce qui est déclenché par des aliments gras, la consommation d'alcool, des visites au bain. À l'avenir, on peut s'attendre au développement de la lithiase urinaire. L'apparition d'arthrite symétrique des articulations de la main avec des déformations spécifiques est en faveur de la polyarthrite rhumatoïde.

Les articulations du pied sont souvent touchées par des processus inflammatoires, qui peuvent être à la fois locaux et généralisés.

Arthrose déformante

Outre l'arthrite, on retrouve des maladies dystrophiques dégénératives des membres inférieurs. Ils sont dirigés par une arthrose déformante. Dans ce cas, le processus pathologique chronique couvre toutes les structures de l'articulation: cartilage, os, ligaments, muscles et tendons. À leur tour, les patients commencent à ressentir ces sentiments:

  • Crunch, friction et cliquetis dans le genou, la cheville, l'articulation de la hanche.
  • Se sentir fatigué et un peu de raideur.
  • Douleur sous la charge, puis au repos.
  • Restriction de la mobilité des jambes.
  • Déformation des articulations individuelles.

Au fur et à mesure que la pathologie progresse, les patients peuvent perdre non seulement leurs capacités professionnelles, mais également leur capacité à effectuer leurs activités quotidiennes, ce qui nuit à la qualité de vie de chaque personne.

Pathologie endocrinienne

Le fonctionnement normal des articulations dépend fortement de l'influence hormonale. Par conséquent, les maladies endocriniennes affectent négativement l'état du système musculo-squelettique, qui se manifeste principalement dans les membres inférieurs. Dans le cas de problèmes de thyroïde (hypothyroïdie), des arthropathies apparaissent, affectant souvent les articulations du pied. Dans le diabète sucré, il est aggravé par un angio et des neuropathies concomitants, entraînant les symptômes suivants:

  • Douleur dans les membres inférieurs.
  • Sensation d'engourdissement, de brûlure.
  • Peau pâle, perte de cheveux.
  • Ulcères trophiques.

Ces manifestations sont plus prononcées avec des complications telles que le syndrome du pied diabétique, lorsqu'il existe une menace réelle de gangrène.

La perturbation de la fonction articulaire peut être une complication de certaines maladies endocriniennes et lorsque la correction hormonale devient un élément essentiel du traitement.

Blessure traumatique

Les maladies des articulations des jambes sont souvent causées par diverses blessures. Ils surviennent dans le sport, la vie quotidienne, souvent sous l'influence de l'alcool. Ce qui compte, ce n’est pas seulement l’effet aigu du facteur mécanique, mais aussi les dommages chroniques, moins visibles pour le patient, mais qui ont également des conséquences importantes.

Parmi les lésions des membres inférieurs, les entorses du pied, les fractures du ménisque du genou, les fractures de la jambe et de la hanche sont courantes.

Traitement

Après un examen clinique et complémentaire, le diagnostic devient clair. Ensuite, vous devez immédiatement commencer le traitement des articulations des jambes. Il sera basé sur la nature de la pathologie et sur les normes thérapeutiques généralement acceptées. Une grande importance devrait être accordée à l’élimination des causes et des facteurs prédisposants contribuant au développement et à la progression de la maladie.

Recommandations générales

Sur le fond du traitement actif de la pathologie articulaire, il est nécessaire de faire attention à la normalisation de la vie Il est nécessaire d'éliminer l'hypodynamie et par tous les moyens de réduire la charge sur les jambes. Pour améliorer les processus métaboliques dans le corps et surmonter l'excès de poids, vous devez bien manger:

  • Mangez plus de légumes, fruits, légumes verts.
  • Remplacez les plats gras, frits et fumés par des céréales, du poisson et des produits laitiers.
  • Minimiser la consommation de produits de pâtisserie et de farine.
  • Buvez beaucoup de liquides.
  • Il y a 4 à 6 fois par jour en petites portions.
  • Abandonnez l'alcool.

Suivre un régime aura un bon effet cicatrisant sur la goutte en aidant à réduire la synthèse de l’acide urique à partir de certains aliments (bouillons de viande, foie, reins, légumineuses), ainsi qu’en arthrose, en aidant à améliorer l’état du cartilage à l’aide de plats contenant de la gélatine et du collagène (froid, gelée). gelée).

Pour mettre de l'ordre dans votre style de vie, vous n'avez besoin d'aucun médicament coûteux ni d'aucune procédure. Il faut faire preuve de détermination et de patience.

Traitement médicamenteux

Si les articulations du pied ou d’autres parties des membres inférieurs sont atteintes, divers médicaments sont prescrits. Compte tenu de la diversité de leurs effets, il est possible d’influencer de nombreux mécanismes de développement de maladies. L'utilisation la plus commune de ces médicaments:

  • Anti-inflammatoire (Ortofen, Artrozan).
  • Chondroprotecteurs (Artra, Teraflex).
  • Préparations de calcium (Calcemin).
  • Métabolique (cytoflavine).

Avec la nature infectieuse de l'inflammation, les antibiotiques sont montrés, et dans le cas des processus systémiques, les hormones et les cytostatiques. La goutte nécessite la nomination de médicaments uricosuriques (Purinol, Magurlit). Un traitement topique avec des onguents est également justifié.

Physiothérapie

Les maladies des articulations des membres inférieurs répondent bien au traitement par des méthodes physiques. Les procédures ont un effet anti-inflammatoire supplémentaire, améliorent le flux sanguin et les processus biochimiques dans les tissus. Ils sont nommés par un physiothérapeute en fonction des recommandations du médecin traitant et de l'état du patient. En règle générale, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Électrophorèse ou électrophorèse.
  • Traitement au laser.
  • Magnétothérapie.
  • UHF-thérapie.
  • Thérapie à l'eau et à la boue.

Le déroulement des procédures assignées peut inclure 7 à 10 sessions. Pour obtenir un résultat positif, vous devez les parcourir complètement.

Physiothérapie

Le traitement de la pathologie articulaire ne peut se passer des bons mouvements. On sait que le développement normal du cartilage est assuré par une charge adéquate, et que la thérapie physique ne comprend que les exercices nécessaires. Pour chaque patient, ils sont développés individuellement, en essayant de prendre en compte toutes les caractéristiques de la maladie et du corps.

L'exercice physique ne peut être pratiqué qu'après l'élimination des signes aigus de maladie ou de blessure, de manière régulière et lente, en passant progressivement d'exercices simples à complexes.

Les maladies des articulations des membres inférieurs peuvent être un réel problème pour une personne active. Afin de permettre au patient de retrouver son ancienne vie et d'éviter diverses complications, il est nécessaire d'identifier la pathologie à temps et de procéder au traitement approprié.

Inflammation des articulations du pied: symptômes associés et traitement

Le pied est un outil pour supporter le corps et le déplacer. Les personnes qui passent beaucoup de temps debout ont souvent des douleurs aux articulations des pieds. Dans leur état reflète la santé de l'organisme tout entier.

Cela s'explique par le fait que lorsqu'une personne développe diverses maladies (diabète, arthrite, troubles nerveux, troubles de la colonne vertébrale et de la circulation sanguine), les premiers signes apparaissent dans le pied sous forme de douleur.

Cette sensation peut être à la fois le premier et le seul symptôme d'une perturbation grave du corps.

Quels sont les types de maladies inflammatoires des pieds?

L'inflammation des pieds suggère des modifications dégénératives des muscles, des ligaments tendineux, des cartilages et des tissus osseux. Les arthrologues divisent la maladie en 2 formes:

  1. Primaire - se développe comme une maladie indépendante, due à des facteurs individuels;
  2. Secondaire - se manifeste à la suite d’autres maladies, par exemple des rhumatismes, de l’ostéoporose ou de l’arthrose, susceptibles de provoquer la survenue d’une arthrite.

Des facteurs contribuant au développement de la maladie ont également été établis:

  • L'apparition d'une inflammation dans des maladies spécifiques telles que la goutte, le patrimoine génétique;
  • Troubles auto-immuns. Dans ce cas, le corps reconnaît que les tissus des articulations sont étrangers et commence à les éliminer. Souvent, cette forme peut être trouvée dans la sclérodermie, le rhumatisme articulaire aigu et le lupus érythémateux, qui entraînent principalement la déformation de l'articulation ou sa destruction complète.
  • Fractures, blessures, fissures, ecchymoses - provoquent l'apparition d'arthrite post-traumatique. Avec les blessures, l'évolution de l'arthrite est aiguë et les ecchymoses affectent la manifestation d'une image chronique de la maladie.
  • Le transfert de maladies de nature infectieuse. La coquille du sac synovial est touchée par l'infection. Elle est alors transportée par la lymphe et le sang, ce qui affecte tous les composants principaux de l'articulation. La brucellose, l'hépatite, l'arthrite réactive et la tuberculose sont des maladies pouvant causer l'arthrite.

La luxation de la cheville peut également causer une inflammation importante. Vous pouvez trouver ici quels symptômes indiquent toujours une blessure à la jambe.

Symptômes qui accompagnent la maladie

Le tableau clinique de la maladie est assez étendu en raison de l’abondance des formes et des stades de l’arthrite. Quoi qu’il en soit, différents types d’inflammation ont des symptômes communs, ce qui rend difficile la différenciation du diagnostic. Les principaux symptômes d'inflammation des articulations du pied sont les suivants:

  • La douleur - peut être spasmodique, aiguë, dans la nature;
  • Modification de l'articulation - gonflement du pied, gonflement, rougeur de la peau, formation d'os ou de bosses;
  • Violations des fonctions articulaires - apparition de raideurs, de fossiles et de mobilité réduite du pied;
  • Crunch prononcé dans l'articulation - se produit pendant les mouvements, le patient sent un clic ou un crunch dans le pied;
  • L'arthrite est une maladie dans laquelle les articulations sont affectées de manière symétrique.
  • Déformation des articulations - se produit à la suite d'une subluxation ou d'ostéophytes.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic permet d’établir les causes spécifiques de la formation d’une inflammation dans le pied. Il comprend les activités suivantes:

  • Prise d'histoire;
  • Radiographie - fournit l'occasion d'établir la forme du développement de la pathologie;
  • Prélèvement sanguin chimique d'hormones;
  • Analyse générale du sang et de l'urine.

Après l'examen, le médecin tire une conclusion selon laquelle il établit un programme de traitement.

Traitements

En cas d'inflammation des articulations, le traitement du pied implique une approche systématique et globale, ainsi qu'une approche individuelle de la maladie dans chaque cas. Aujourd'hui, le programme thérapeutique est élaboré par des médecins en tenant compte de la maladie et du stade auquel elle a été découverte.

Pour lutter contre la maladie, recourez souvent à des méthodes de traitement conservatrices. Ses principaux types sont les suivants:

Traitement de la toxicomanie

Cela inclut la prise d'anti-inflammatoires et d'analgésiques:

  • Anti-inflammatoire - flex, voltaren, sulpaflex, diclofénac, indovazine (pommade), voltaren (gel), fastum-gel;
  • Analgésiques - aspirine, ibuprofène, analgine, paracétamol;
  • Antibactérien - céphalosporine, macrolide, pénicilline (injection).

Thérapie manuelle et massage

La thérapie manuelle est une méthode efficace sans médicament pour lutter contre la maladie. Il s’agit de toute une gamme de techniques médicales permettant de traiter les articulations à l’aide des mains. Son objectif principal est d'augmenter l'élasticité du système ligamentaire et musculaire. La procédure de cette thérapie rappelle le massage, mais elle présente des différences qui consistent à limiter la localisation des zones et l’utilisation d’une force de dosage.

Les procédures sont effectuées avec un intervalle de 1 à 7 jours. La méthode devient plus efficace si les procédures alternent avec des massages, de la physiothérapie, des traitements à base de plantes et complètent la thérapie physique.

Physiothérapie

Cet article de traitement comprend:

  • Applications de cire;
  • Chauffage UHF;
  • Thérapie magnétique;
  • Thérapie d'exercice.

La thérapie par l'exercice est un point important dans l'inflammation des pieds. Les exercices sont mieux effectués sous la supervision d'un physiothérapeute. La gymnastique a un effet positif sur le corps avec des performances régulières. Les exercices sont choisis par un spécialiste, en fonction de la maladie, qui a provoqué l'inflammation des articulations des pieds.

En plus de la gymnastique sont présentés: la natation, en l'absence de la douleur d'une promenade. Il est important de porter des chaussures orthopédiques, ainsi que des aliments diététiques.

Traitement par des méthodes folkloriques

Les méthodes traditionnelles de traitement de l'inflammation des articulations des pieds donnent d'excellents résultats, qui parfois ne sont pas inférieurs à la thérapie traditionnelle en termes d'efficacité. Le traitement peut être effectué en utilisant les recettes suivantes:

  1. Bains de sel. Acheter dans une pharmacie sel de mer sans impuretés (sous forme pure). Tapez dans un bassin d'eau, versez là 2-3 c. À soupe / l. salez et plongez dans la solution du pied pendant 15-20 minutes. La procédure doit être répétée 3 fois par semaine.
  2. Infusion. Remplissez les boutons de pin frais avec du sucre et laissez-les pendant 7 jours dans le noir. La composition résultante est prise oralement par cuillerée à thé 3 p. / Jour;
  3. Mélangez les graines de lin + ortie + airelle + calendula + millepertuis dans les mêmes proportions et versez de l'eau bouillante dessus, couvrez et attendez qu'il refroidisse. Pour utiliser cette infusion est nécessaire au lieu de thé pendant 1 mois.

Il est également bon de faire des compresses à partir d'herbes ayant une action anti-inflammatoire et analgésique, notamment la camomille, l'écorce de chêne, la bergenia, l'aulne, le ledum luxuriant.

Comment manger avec une inflammation des pieds?

Le régime alimentaire est choisi en fonction de la maladie qui a provoqué l'inflammation des articulations du pied. Par conséquent, pour pouvoir bénéficier du régime, le médecin doit le prescrire après un examen approfondi et la recherche de la véritable cause de la maladie.

En cas d’inflammation des pieds, les experts recommandent d’utiliser:

  • Les jus fraîchement pressés sont particulièrement utiles - tomates, carottes, céleri et chou;
  • Légumes et fruits orange, jaunes et verts - pommes, poivrons, agrumes, pommes de terre, courgettes, chou, tomates, concombres, céleri, etc. d'autres;
  • Poisson - truite, thon, flétan, maquereau, saumon.
  • Gruaux - riz, sarrasin, flocons d'avoine;
  • Baies - groseilles, myrtilles, canneberges, mûres, prunes, cerises, pastèques;
  • Eau minérale.

Il est nécessaire de manger du poisson d’eau froide dans le régime alimentaire - il a un effet anti-inflammatoire en raison de la teneur élevée en acides gras polyinsaturés. Le poisson doit être présent dans l'alimentation du patient au moins 3 à 4 p / semaine. Les produits d'origine laitière fermentée sont également utiles.

La cuisson doit être faite à l'eau ou à la vapeur. Vous devez manger en 4 à 5 approches par jour en petites portions et en aucun cas, trop manger. En outre, il est nécessaire de mener une vie saine, à cette fin, il est nécessaire d'exclure de l'alimentation les alcools de toute force, le tabagisme, ainsi que l'abus de café et de thé fort.

Prévention

Afin d'éviter des maladies graves des pieds, il est nécessaire de consulter un médecin à temps, même en cas de moindre inconfort. Les méthodes efficaces de prévention de l'inflammation des pieds sont les massages, des exercices physiques complexes, un mode de vie sain et une bonne nutrition.

Vidéo: Ce qui est lourd d'inflammation des os dans les jambes

L'arthrite des articulations du pied parmi les maladies du système musculo-squelettique n'est pas le dernier endroit, car les jambes ont une charge importante, en particulier sur les pieds. Le pied d'une personne est créé de manière à créer une fonction d'amortissement lors de la marche, car il existe des voûtes. Mais sous l'influence de facteurs négatifs, la fonction printanière se détériore et les problèmes du pied commencent - maladies inflammatoires et dégénératives. L'une des pathologies les plus dangereuses est l'arthrite du pied, causée par au moins une douzaine de raisons. Le diagnostic lui-même est associé à une inflammation des articulations, et la cheville, de petites articulations du pied et des doigts peuvent être affectées en cas d'arthrite. Considérez les causes, les symptômes et le traitement de l'arthrite des articulations du pied.

Dans l'arthrite, la qualité et la quantité du liquide synovial se modifient, ce qui entraîne un frottement accru des surfaces articulaires, ainsi que leur destruction, accompagnée d'une inflammation. L'arthrite touche principalement les articulations, ce qui représente une activité physique, puisque chacune de ces articulations est entourée d'une membrane synoviale, à l'intérieur de laquelle le liquide synovial est produit. Ce fluide est aussi un lubrifiant, indispensable aux articulations. De plus, grâce au lubrifiant, le tissu cartilagineux est alimenté, car il n’ya pas de vaisseaux dans le cartilage. Naturellement, une diminution et une production excessive de liquide ne provoquent que des conséquences négatives, c'est ainsi que se développe la maladie.

Raisons

La cause de la maladie, les symptômes et le traitement dépendent de la cause de l'arthrite. Le fait est qu'il est souvent nécessaire de traiter non seulement l'arthrite elle-même, mais également son origine.

Par exemple, vous pouvez appeler rhumatisme. Dans la polyarthrite rhumatoïde, un processus auto-immun se développe, c’est-à-dire que les microbes ingérés réagissent avec ses propres anticorps, localisés dans la région du tissu conjonctif. Le système immunitaire humain ne peut pas distinguer les agents étrangers de leurs cellules et les attaque tous les deux, et pourquoi leur propre tissu conjonctif, situé dans les articulations, est détruit. Naturellement, même s’il est possible de soulager la douleur, de prescrire un traitement médicamenteux avec des anti-inflammatoires, vous ne pouvez que réduire l’inflammation dans la zone touchée, mais dès que vous arrêtez le traitement, le rhumatisme recommence l’attaque.

Arthrite primaire

C'est précisément en fonction de la raison du développement de la maladie que l'arthrite est classée. Ainsi, l'arthrite primitive est isolée, c'est-à-dire que l'inflammation commence directement à partir de la lésion du pied et que l'articulation métatarsophalangienne de la cheville et le plus souvent en souffre. Cela est dû au fait que ces zones représentent la plus grande charge.

Les principales causes d'arthrite comprennent les facteurs suivants:

  • blessure au pied ou à la cheville;
  • charge excessive sur les jambes, quand une personne doit marcher beaucoup, restez immobile;
  • surpoids, ce qui augmente la charge sur le pied;
  • hypothermie fréquente des jambes.

À propos, les blessures entraînent le plus souvent un processus inflammatoire au niveau des pieds. La maladie se développe après la cheville, la cheville, ainsi que après les fractures et les contusions. Les athlètes, les personnes qui ont les pieds gelés, souffrent de la maladie à un âge plus avancé. Une prise de poids brusque affecte les pieds, raison pour laquelle la maladie se développe souvent pendant la grossesse chez les personnes souffrant de troubles du métabolisme (diabète).

Arthrite secondaire

L'arthrite secondaire se développe sur le fond des défaillances dans le corps ou de l'infection, ou sont des complications. L'arthrite secondaire provoque des maladies systémiques touchant le tissu conjonctif. Les rhumatismes font partie de ces maladies.

La douleur aux articulations du pied survient presque toujours avec la goutte. Cette maladie est associée à des troubles métaboliques, ou plutôt au retrait de l'urée du corps. Les sels d'urate se déposent à la surface des os, provoquant douleur et inflammation. En passant, l'arthrite des petites articulations du pied survient dans la région du métatarse et du tarse lorsque le rhumatisme affecte les chevilles, les genoux et certaines parties de la tête (arthrite des articulations maxillaire et mandibulaire).

La maladie peut se développer lorsque des virus et des microbes pénètrent dans le corps. Ainsi, les symptômes de l'arthrite apparaissent dans la tuberculose, la syphilis, la gonorrhée. Si l'infection pénètre dans les organes respiratoires et le système urogénital, alors une personne peut être menacée d'arthrite réactive, alors la maladie est aiguë et une douleur intense est présente. Dans les pathologies chroniques et infectieuses de l’organisme, un dysfonctionnement général se déclare, affectant souvent plusieurs articulations; par exemple, de telles combinaisons de symptômes peuvent être données:

  • les rhumatismes peuvent développer une arthrite du maxillaire, de l'articulation mandibulaire et du pied;
  • la goutte affecte les petites articulations des bras et des jambes;
  • dans la tuberculose et la syphilis, les mains et les pieds peuvent souffrir ensemble.

Si l'infection affecte le système respiratoire, en particulier lorsqu'une personne a mal à la gorge, son processus inflammatoire commence par l'articulation maxillaire, l'articulation de la mandibule, puis les bras et les jambes en souffrent.

À propos, si une personne a les pieds plats, son risque de développer une arthrose augmente plusieurs fois, car le pied plat ne remplit pas pleinement la fonction de dépréciation. Il existe des situations où, dans une arthrite déjà commencée, une personne se blesse à nouveau ou ne traite pas les pieds plats. Ensuite, avec la participation de petits os dans le processus, l'arthrose se développe - l'arthrite, qui est plus difficile à traiter et plus difficile à traiter.

Les symptômes

Lorsque le corps présente un dysfonctionnement associé à la production de liquide synovial, les premiers symptômes de la maladie apparaissent. La maladie commence de manière aiguë, il y a une douleur dans la partie touchée. Ici, vous pouvez vous concentrer sur le fait que si du liquide s'accumule sous forme d'exsudat, il y a douleur, limitation de la mobilité des articulations et gonflement. Mais si le contenu purulent s'accumule, comme c'est le cas pour les maladies infectieuses, des signes d'intoxication s'ajoutent à ces symptômes. La température corporelle augmente, une hyperémie cutanée se produit autour des zones touchées, la faiblesse augmente.

L'apparition de l'arthrite aiguë se caractérise par une douleur intense au pied ou à la cheville, tandis qu'un gonflement est noté. En raison d'une violation de la nutrition de l'articulation, la peau commence à rougir, alors que les mouvements du pied sont limités. Il devient difficile pour une personne de marcher.

La maladie se présente sous deux formes: la monoarthrite, qui affecte une jambe et une articulation. La deuxième forme est la polyarthrite, lorsque plusieurs articulations sont impliquées dans le processus pathologique.

Il existe un autre signe spécifique d'arthrite: la raideur après une nuit ou une longue immobilisation. Mais lorsqu'une personne se "disperse", les symptômes sont étouffés, mais ils s'aggravent après la charge. Si vous n'êtes pas traité à temps pour l'arthrite, une personne peut être menacée de son incapacité à se déplacer de manière autonome, en particulier avec la polyarthrite. Dans de tels cas, le soulagement de la douleur avec les analgésiques conventionnels échouera.

L'arthrite des doigts et des chevilles est dangereuse, car un dysfonctionnement dû à une pathologie entraîne non seulement une inflammation, mais également la destruction du tissu cartilagineux. Cela augmente le risque de développer une arthrose de la cheville, des articulations des doigts. Parmi les complications peuvent encore être distingués bursite, périarthrite de la cheville, des doigts.

Diagnostics

Avant de commencer le traitement, vous devez examiner attentivement les zones du pied touchées. Au cours de l’examen, l’attention est portée non seulement aux articulations elles-mêmes, mais également à l’état du corps dans son ensemble. Une attention particulière est requise pour les patients dans lesquels des groupes d'articulations sont affectés (inflammation du pied, des genoux, de l'articulation mandibulaire). Dans de tels cas, la cause de la maladie peut être une maladie systémique, une infection.

Pour étudier le pied, une radiographie, une IRM est prescrite, et pour éliminer les comorbidités, des analyses de sang et d'urine doivent être effectuées. En cas de rhumatisme, d'infections, d'un changement de formule des leucocytes, les indicateurs de la VS augmentent. Avec la goutte, l'analyse biochimique du sang évolue.

Traitement

Une fois la cause de la lésion articulaire établie, le traitement est prescrit dans deux directions. La première direction a pour but d’améliorer l’état de santé et de réduire l’inflammation. Pour cela, un médicament est sélectionné dans le groupe des AINS - il peut s’agir du diclofénac, de l’ibuprofène, de Nise et du Meloxicam. En cas de douleur intense, une combinaison d’AINS et de relaxants musculaires a un effet cicatrisant. Si nécessaire, un traitement de l'arthrose est effectué, à cet effet, des chondroprotecteurs sont ajoutés à l'algorithme général. Traitement de l'arthrose - L'arthrite est basée sur une combinaison de traitements pour l'arthrite et l'arthrose, bien qu'ils soient quelque peu similaires.

Le moyen traditionnel de soulager les douleurs sévères est de bloquer avec des hormones. Pour le blocus, on choisit de plus en plus un outil tel que Diprospan. Par ailleurs, un traitement hormonal est indiqué pour les rhumatismes. En outre, en cas de rhumatisme, des médicaments immunosuppresseurs, cytostatiques et or sont prescrits, en particulier lorsque la maladie est grave, comme si l’articulation de la mandibule, les os du bassin, la ceinture scapulaire et le pied étaient affectés.

En cas d'accumulation de sang, de pus ou d'exsudat, le médecin peut percer l'articulation et, si nécessaire, prescrire l'administration d'antibiotiques pour prévenir toute infection ultérieure. Le traitement de l'arthrite de la cheville et du pied comprend la physiothérapie, qui doit être associée à des exercices. Avec l'arthrite, les procédures de thérapie par aimant, diadynamiques, amplipulse, paraffine sont prescrites. Pendant la période de rééducation, vous devrez suivre un cours de massage. Nous ne devons pas oublier une nutrition adéquate, en maintenant le corps avec des vitamines et des minéraux, en particulier du calcium.

Le traitement des articulations du pied et des remèdes populaires à la cheville est uniquement effectué en complément du traitement principal. Le traitement avec des remèdes populaires comprend la pomme de terre, des compresses d'ail, des bains aux herbes, des infusions et des décoctions. Avec une forte destruction de l'articulation peut nécessiter un traitement chirurgical.

Quelles sont les maladies des articulations des jambes

Il existe de nombreux types de maladies des articulations des jambes, mais chaque patient ne peut pas évaluer correctement le degré et la gravité de la lésion. Parfois, pour poser un diagnostic, il est nécessaire de subir un long examen.

Et sur la façon dont le diagnostic est correct, dépend d'un ensemble de mesures pour neutraliser la maladie. Ici, je dois dire immédiatement que les symptômes de nombreuses maladies des articulations sont très similaires. C'est la principale difficulté.

Les experts subdivisent les maladies des articulations des jambes en deux groupes: arthrose et arthrite. Ils sont à leur tour subdivisés en plusieurs autres formes, telles que l'arthrose, l'arthrose et autres. Cependant, ces maladies n'en sont que des dérivés.

L'arthrite

L'arthrose est la pathologie du cartilage articulaire et des épiphyses, congénitales et acquises. En même temps que les orteils sont pliés, le patient ressent une douleur aiguë, une inflammation se produit. Sur les membres inférieurs, l'arthrose est le plus souvent parasitée, car ce sont eux qui supportent toute la charge.

Les causes de cette maladie peuvent être d’autres facteurs, tels que:

  • Charge excessive sur les articulations des jambes lors de la marche et du surpoids. Si le travail d’une personne implique de rester debout pendant des heures, il peut développer une arthrose des articulations de la cheville et du genou;
  • Blessures subies pendant le sport ou pour d’autres raisons;
  • Violation des processus métaboliques dans le corps. Dans ce cas, le dépôt de sels dans les cavités des articulations;
  • Modifications des articulations liées à l’âge - abrasion du cartilage, usure des surfaces des articulations;
  • Toute anomalie congénitale - formation incorrecte de ligaments, d'os. En conséquence, la charge lors de la marche est répartie de manière inégale entre les membres;
  • Causes héréditaires;
  • Chirurgie articulaire, à la suite de laquelle des ligaments ou des ménisques ont été enlevés;
  • Maladies chroniques des articulations.

Maladies des articulations des jambes

Les principaux symptômes des maladies des articulations des jambes sont:

  • Douleur en marchant;
  • Difficultés de mouvement.

À mesure que la maladie progresse, les jambes se déforment. Tout d'abord, les épiphyses s'épaississent, puis les muscles adjacents commencent à s'atrophier. Au fil du temps, la courbure des jambes.

Douleur au genou? Découvrez dans l'article quelles sont les principales raisons et quel est le bon traitement de l'arthrose du genou.

Voici à propos de quel traitement utiliser pour le mal de dos entre les omoplates

Maladies des articulations des jambes: traitement

Le traitement de l'arthrose, exactement comme les autres maladies des articulations des jambes, doit commencer par neutraliser la source de leur déclenchement. Si la maladie se manifeste par un excès de poids, il est nécessaire de la réduire immédiatement. Si la maladie survient après de longues randonnées et debout, il est nécessaire de les neutraliser.

En particulier, moins de marche, plus de temps à consacrer aux voyages, si l'occasion se présente. Cependant, pour résoudre le problème, seules ces actions ne suffiront pas. Il est nécessaire de commencer à prendre des médicaments qui améliorent les processus métaboliques des articulations, restaurent la surface du cartilage et normalisent la circulation sanguine.

Avec l'arthrite, la thérapie par l'exercice, la thérapie manuelle et le massage sont très efficaces. Toutes ces activités visent à rétablir la mobilité des articulations et à prévenir la prolifération de l’articulation. Mais si la maladie ne recule pas et que les mesures préventives n’ont pas d’effet positif, il n’ya qu’une issue: l’arthroplastie. Il s'agit d'une opération visant à remplacer les articulations endommagées par des articulations artificielles.

La goutte est une autre maladie des articulations des jambes.

Il s'agit d'une maladie métabolique accompagnée de lésions des articulations. La lésion a ses propres particularités: dans les articulations, il se forme un dépôt de cristaux d’acide urique, qui provoque des processus inflammatoires. En même temps, la personne ressent une très forte douleur.

La goutte ne peut pas être guérie complètement. Les mesures nécessaires ne sont appliquées que lors de ses exacerbations. Le traitement de la goutte repose sur la prise d'anti-inflammatoires et d'analgésiques, ainsi que de médicaments réduisant la quantité d'acide urique dans le sang. Lors d'une exacerbation de la maladie, le patient doit se reposer. Vous devez également surveiller votre poids et la quantité d'eau que vous buvez.

Ostéoarthrose

Dans l'arthrose, des changements dégénératifs se produisent dans le cartilage. En même temps, il n’ya pratiquement pas de processus inflammatoires, ou ils ne sont pas exprimés de manière brillante.

Les symptômes et l'évolution de la maladie dépendent directement de la localisation de la lésion. Le plus souvent se produit la défaite du pouce, ainsi que des articulations de la hanche et du genou.

Rhumatisme

Cette maladie du tissu conjonctif (inflammatoire), qui se produit en raison d'infections aiguës. Le rhumatisme peut toucher n'importe quelle partie du corps où se trouvent des tissus conjonctifs.

Au début, il y a une augmentation de la température chez le "patient", après quoi une polyarthrite se développe - la lésion de grosses articulations. Il s'accompagne d'une inflammation, d'une rougeur et d'un gonflement.

L'arthrite

L'arthrite est une maladie inflammatoire qui survient à la fois à cause d'infections et pour un certain nombre d'autres raisons. L'arthrite infectieuse peut survenir indépendamment et peut se développer en tant que symptômes de maladies courantes.

Que faire lorsque le dos fait mal au dessus de la taille? Traitement efficace!

Dans cette nouvelle, quels sont les symptômes d'arthrose de l'épaule?

Par exemple, la monoarthrite peut survenir à cause d'une infection qui pénètre dans l'articulation par la peau endommagée ou par le flux sanguin. L'arthrite infectieuse peut être, par exemple, la cause des complications des cors ordinaires.

La polyarthrite rhumatoïde peut affecter les articulations des doigts et des pieds. Ceci est une maladie auto-immune. Le plus souvent, affecte les petites articulations. La polyarthrite entraîne une déformation du membre, entraînant la perte de la capacité de marcher.

L'arthrite des membres inférieurs survient pour les raisons suivantes:

  • Hypothermie des jambes;
  • Infections chroniques dans le corps;
  • Réduire les fonctions de protection du corps. En conséquence, l'infection peut se propager rapidement dans le corps. Il arrive souvent que le système immunitaire commence à «mener» des attaques sur ses propres tissus et organes;
  • Dommages à la peau sur les jambes.

Les symptômes de l'arthrite sont les suivants: inflammation, rougeur, douleur, gonflement, augmentation de la température de la peau près de la lésion. Selon la force de la réaction inflammatoire, une personne peut présenter de la fièvre, une intoxication. Dans l'arthrite chronique, le patient peut avoir des articulations cassées.

Le traitement de l'arthrite est fondamentalement différent du traitement de l'arthrose. Lors d'exacerbations aiguës, il est nécessaire d'assurer le reste du membre «malade».

Nécessaire pour arrêter tout mouvement. Dans l’arthrite infectieuse, les médecins prescrivent des antibiotiques, des hormones et des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Des injections hormonales sont effectuées dans les zones touchées. Cela soulage la douleur et facilite le sort du patient.

Dans l'arthrite chronique, il est nécessaire de maintenir les articulations dans un état de mobilité grâce à une thérapie manuelle, à la gymnastique, à des massages et à des traitements thermiques.

Pourquoi traiter une maladie quand on peut la prévenir?

Il suffit d'adhérer à certaines règles et habitudes pour que la maladie vous contourne. Donc:

  • HLS. Exercice dans le sport pour que le lubrifiant inter-articulaire soit produit en quantité suffisante et que le surplus de poids ne se «fasse pas sentir»;
  • Nutrition rationnelle. Mangez plus d'aliments contenant de nombreuses substances bénéfiques pour les articulations.
  • Verser de l'eau froide. Une telle thérapie augmentera la résistance du corps et améliorera l'irrigation sanguine.
  • Gymnastique thérapeutique. Dès que la maladie commence à se manifester, inscrivez-vous pour une thérapie par l'exercice. L'instructeur vous dira à quel point de tels exercices sont utiles.

Faites en sorte que votre mode de vie soit votre compagnon fidèle, ne soyez pas partial envers votre corps, vous éviterez ainsi de nombreux problèmes.