Causes et symptômes de l'arthrose de l'articulation mandibulaire, traitement efficace

Arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire - lésions chroniques, destruction des surfaces articulaires et du ménisque * de l'articulation temporo-mandibulaire. En outre, la maladie se caractérise par un processus inflammatoire lent et une douleur lors de la mastication et de la déglutition d'aliments.

* Le ménisque est un amortisseur cartilagineux dans l'articulation.

L'articulation mandibulaire, parfois appelée temporomandibulaire (abrégé TMJ), est une combinaison. Sa fonction principale est le mouvement de la mâchoire inférieure; grâce à lui, une personne peut mâcher de la nourriture et émettre des sons.

Sur le plan anatomique, cette articulation est une combinaison des parties articulaires de la mandibule et de l'os temporal. Elle présente donc une structure à deux étages. Il remplit 3 fonctions: décale la mâchoire inférieure, la baisse et la pousse vers l'avant.

En raison de l'arthrose, il se produit un amincissement des surfaces articulaires, des sensations douloureuses et, par conséquent, la restriction des mouvements de mastication.

Causes et prévalence de la maladie

Chaque année, de plus en plus de personnes souffrent de cette maladie. Selon les statistiques, 55% des personnes de plus de 51 ans et 92% de plus de 70 ans souffrent d'arthrose temporo-mandibulaire. Les principales raisons pour lesquelles la pathologie est devenue si courante:

  • manque d'exercice et de gymnastique;
  • repas déséquilibrés ou irréguliers;
  • inattention à la santé et manque d’examens préventifs chez le médecin;
  • conditions environnementales défavorables;
  • changements pathologiques dans l'appareil à mâcher causés par une morsure incorrecte, manque de grosses molaires dans la mâchoire inférieure.

Par exemple, en cas de violation de la morsure, si vous fermez les dents, la tête de la mâchoire inférieure peut se déplacer en arrière et légèrement en bas. En conséquence, l’intervalle entre les articulations augmente et il existe une charge excessive sur les surfaces articulaires de la mâchoire. La mastication des muscles cesse de fonctionner correctement et le tissu cartilagineux est perturbé. En conséquence, le cartilage devient moins élastique, de petites fissures apparaissent. Au fil du temps, les processus dégénératifs passent à la partie osseuse des structures articulaires.

Les maladies endocriniennes, les maladies du système nerveux peuvent contribuer à l'apparition d'un métabolisme anormal, pouvant également conduire à une arthrose.

Les symptômes caractéristiques de la maladie

L'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire est généralement chronique. Comme la maladie survient inaperçue, le patient peut manquer ses premiers signes. Lors de l'examen chez le médecin, le patient ne peut pas se plaindre, mais lorsque vous essayez d'ouvrir les mâchoires grandes, un craquement se fait entendre dans la région des articulations.

Lorsque la maladie devient chronique, des clics et des craquements peuvent être entendus à chaque repas et même pendant une conversation ou un bâillement. Après cela, il devient désagréable ou même douloureux d’ouvrir la bouche. Les sensations douloureuses ne peuvent pas passer longtemps, elles sont souvent douloureuses dans la nature.

Avec une charge importante sur la mâchoire inférieure ou pendant l'hypothermie, la douleur augmentera. Certains patients, au contraire, se plaignent de sensations douloureuses le matin, qui diminuent après une mastication ou une conversation active.

Lorsque des processus dystrophiques prononcés se produisent dans une articulation, le médecin peut diagnostiquer une arthrose en fonction des quatre signes suivants:

Lignes asymétriques du visage, qui peuvent être déterminées par inspection visuelle. En cas d'arthrose, la mâchoire inférieure est déplacée vers l'articulation enflammée.

Mouvement limité de la mâchoire. Au stade initial de la maladie, ces limitations sont imperceptibles, mais deviennent très prononcées avec des déformations sévères (il est parfois difficile d’ouvrir la bouche même 1 cm).

Accession au processus inflammatoire des tissus périarticulaires, à cause de laquelle la conduction nerveuse du visage du côté de l'articulation touchée par l'arthrose change de façon pathologique: les patients se plaignent d'engourdissements des lèvres et des joues, de maux de tête ou de dents, d'acouphènes.

Lors de l'examen de la région articulaire, le médecin peut identifier des indurations douloureuses apparaissant en raison de modifications des ligaments ou des tendons qui forment l'articulation.

Méthodes de traitement de l'arthrose de l'ATM

En fonction de la sévérité de la déformation de l'articulation mandibulaire, les thérapies suivantes sont utilisées:

  • Prothèses dentaires ou meulage sélectif de dents naturelles. Vous pouvez utiliser des plaques palatines qui rapprochent le plus possible la morsure. Les processus dystrophiques de l’articulation peuvent ainsi être réduits.
  • Le traitement médicamenteux de la maladie doit avoir lieu plusieurs fois par an en association avec des méthodes de physiothérapie.
  • La physiothérapie est utilisée comme méthode de traitement indépendante et en combinaison avec d’autres. Par exemple, électrophorèse avec iodure de potassium, paraffine, bains de boue, ozokérite, irradiation infrarouge. En cas de sensations douloureuses sévères, le traitement par micro-ondes est indiqué pendant quelques minutes (9 à 11 séances). Un effet puissant est la combinaison de la phonophorèse et de l’électrophorèse avec un massage et un traitement à la paraffine.
  • Il est utile d'utiliser la gymnastique musculaire selon Rubinov (surtout lorsque la mâchoire inférieure est déplacée). La combinaison de la gymnastique et du massage des muscles masticateurs aidera à normaliser la circulation sanguine en eux.
  • L'arthrose de l'ATM peut être traitée avec un rayonnement laser, grâce à quoi vous pouvez rapidement éliminer l'inflammation, accélérer le processus de régénération et arrêter la douleur. L'intervention dure 2 à 3 minutes, au cours desquelles l'irradiation de la mâchoire inférieure et des articulations enflées a lieu. Pour obtenir un effet tangible, il faudra au moins 14 séances.
  • Il a été démontré que tous les patients limitaient la charge de mastication sur la mâchoire inférieure, à savoir l'exclusion du régime des aliments solides (noix, caramel, pommes). Il est également impossible d'ouvrir la bouche trop largement (par exemple, en bâillant) ou de produire des mouvements de grande amplitude au niveau de la mâchoire inférieure.

Dans certains cas, afin d'éliminer le manque de cartilage chez les patients souffrant d'arthrose des articulations temporo-mandibulaires, l'administration intra-articulaire de médicaments contenant de l'acide hyaluronique à haut poids moléculaire (par exemple, le médicament Sinokrom) est indiquée. Cela réduit la douleur et améliore la fonction articulaire.

Lorsque des troubles endocriniens, lorsque le patient développe une arthrose secondaire, il est nécessaire de guérir ces maladies. Il peut être nécessaire de normaliser le nombre d'urates et de lipides dans l'urine, d'éliminer les processus infectieux dans les organes urinaires ou d'autres causes.

Si un patient n'a pas de dents et qu'il est impossible de réaliser une prothèse complète, il faut subir un traitement chirurgical en cas de luxation déformante de la mâchoire inférieure - pour augmenter la hauteur du tubercule articulaire afin de réduire la mobilité dans l'articulation temporo-mandibulaire.

Après la chirurgie, il est important de consolider les résultats à l'aide d'un traitement de spa, comprenant des procédures à la boue et à la balnéologie.

La plupart des études montrent que les patients souffrant d'arthrose de l'ATM présentent souvent certaines anomalies mentales ou neurologiques. Par conséquent, un certain nombre de patients trouveront très utile de suivre des séances de psychothérapie. La psychothérapie a non seulement un effet positif sur l'état psychologique des patients, mais peut également aider à éliminer (réduire) les symptômes de la maladie.

Par la suite, les patients souffrant d'arthrose de l'ATM doivent être enregistrés auprès d'un dentiste.

Conclusion

En conclusion, il convient de noter qu'un exercice régulier, une bonne nutrition et des visites préventives régulières chez le dentiste réduisent considérablement le risque de développement d'arthrose à la mâchoire inférieure, améliorent la qualité de vie des personnes âgées et préviennent les conséquences désagréables de cette pathologie.

Arthrose de la mâchoire

L'articulation temporo-mandibulaire est la jonction des os temporaux et maxillaires. Il est responsable de la mobilité de la mâchoire inférieure (en la décalant sur le côté, en la poussant en avant ou en l'abaissant). Lorsque des changements se produisent dans les tissus conjonctif, osseux ou cartilagineux de cette articulation, des fonctions vitales, telles que la possibilité de mastiquer des aliments et de parler, sont altérées. Par conséquent, ces changements nécessitent un appel urgent au dentiste et à l'orthodontiste.

Arthrite ou arthrose?

Il est nécessaire de clarifier immédiatement que l'arthrite et l'arthrose sont des pathologies différentes, qui diffèrent par les causes de développement et les méthodes de traitement. L'arthrite de la mâchoire est fréquente chez les personnes de tout âge et se caractérise par des douleurs aiguës, la présence d'un processus inflammatoire dans les tissus, une température élevée et un taux de développement actif. C'est rarement une maladie indépendante. Fondamentalement, cette maladie devient une complication d'autres processus inflammatoires (otite, ostéomyélite de la mâchoire inférieure, rhumatisme et autres). Son traitement repose donc sur l'élimination de la pathologie sous-jacente.

L'arthrose est une maladie plus grave et plus lente entraînant des modifications irréversibles des tissus de l'articulation. Il se développe sur la base de:

  • ralentissements liés au vieillissement des processus de régénération dans les tissus des os et des cartilages;
  • les blessures;
  • morsure cassée;
  • inflammation prolongée dans l'articulation en l'absence de traitement;
  • complications du traitement chirurgical des articulations temporo-mandibulaires;
  • déformation de la dentition et absence de dents;
  • porter des prothèses dentaires non professionnelles;
  • la présence d'arthrose d'autres articulations;
  • abrasion anormale des dents et du bruxisme (grincement des dents dans un rêve).

Les causes liées à des problèmes de dentition entraînent des contraintes supplémentaires sur l'articulation. Ces surcharges entraînent un amincissement du tissu cartilagineux, le développement de processus dégénératifs et une modification de la forme de la tête de la mandibule. Les malformations graves ne peuvent faire l’objet d’aucun traitement médical ou de physiothérapie.

Manifestations d'arthrose de la mâchoire

Lors du diagnostic, le médecin prend en compte des symptômes tels que:

  • douleur d'un côté de la mâchoire pendant la mastication ou la conversation;
  • claquer et croquer des sons lorsque la mâchoire bouge;
  • difficulté de mobilité articulaire (surtout après le sommeil);
  • difficulté à ouvrir la bouche (dans les cas graves, le patient ne peut ouvrir la bouche pas plus large que 0,5 cm);
  • douleur et tension des muscles masticateurs avec une propagation possible de la douleur dans la région de l'œil ou de l'oreille;
  • distorsion de la forme du visage et apparition d'asymétrie;
  • perte auditive (symptôme optionnel).

En plus d’identifier les symptômes et d’examiner la cavité buccale du patient, le médecin peut vous prescrire une radiographie conventionnelle ou de contraste, ainsi qu’un scanner. Ces méthodes vous permettent de déterminer avec précision le diagnostic et de tirer des conclusions sur la méthode optimale de traitement.

Moyens de lutter contre l'arthrite maxillaire

Le traitement de cette maladie dépend de la gravité de son évolution et du degré de déformation des tissus articulaires. Par exemple, les formes d'arthrose avancées ne peuvent être traitées que par des interventions chirurgicales, telles que:

  • retrait du disque articulaire;
  • retrait de la tête de la mâchoire;
  • greffe de la tête après excision.

Cependant, des visites ponctuelles chez le médecin éviteront une intervention chirurgicale et aideront à obtenir un traitement plus complexe et plus doux. Il comprend:

  • prendre des analgésiques et des anti-inflammatoires;
  • prescription de médicaments qui nourrissent et renouvellent le tissu cartilagineux;
  • restauration de la dentition chez le dentiste;
  • effectuer des procédures physiothérapeutiques;
  • observance du régime de jour et un régime épargnant.

Les procédures de physiothérapie désignent les rayonnements laser et micro-ondes, les traitements par courants dynamiques, les ultrasons et l’électrophorèse. Ces méthodes donnent un bon effet thérapeutique en réduisant l’inflammation et en stimulant les processus de régénération dans les tissus.

Le tissu cartilagineux va commencer à se régénérer, le gonflement va diminuer, la mobilité et l'activité des articulations vont revenir. Et tout cela sans interventions chirurgicales ni médicaments coûteux. Il suffit de commencer.

En ce qui concerne l'alimentation et le régime quotidien, leur objectif principal est de réduire la charge sur l'articulation de la mâchoire. Cela implique le rejet de la nourriture solide et l'habitude de mâcher de la gomme. Il est également recommandé de parler moins jusqu'à la disparition des symptômes.

Prévention de l'arthrose de la mâchoire inférieure

Outre les raisons susmentionnées, le développement de cette maladie grave contribue à:

  • nourriture de mauvaise qualité;
  • mauvaise écologie;
  • manque de mouvement;
  • négligence de leurs propres dents.

Par conséquent, le maintien d'un mode de vie sain, ainsi que des visites régulières chez le dentiste, réduiront considérablement le risque d'arthrose de l'articulation de la mâchoire.

Arthrose et inflammation de l'articulation maxillo-faciale

L'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire (HFND) est une maladie dégénérative chronique des os du crâne, qui se manifeste par la destruction du tissu cartilagineux des surfaces articulaires, entraînant une déformation, un syndrome douloureux et une mobilité réduite.

Si vous avez des questions d'ordre général sur l'arthrose, lisez l'article «Différences entre l'arthrite et l'arthrose».

Structure commune

L'articulation temporo-mandibulaire est une articulation complexe. Le sac le plus articulaire est constitué de cartilage intra-articulaire qui sépare l'articulation et permet une large gamme de mouvements:

  1. Mouvements de rotation lors de la mastication d'aliments;
  2. Déplacements en avant et en arrière;
  3. Élever et abaisser la mâchoire inférieure.

Les caractéristiques anatomiques et physiologiques du HFSS, une grande quantité de mouvement et une architecture complexe assurent des traumatismes fréquents et la vulnérabilité de cette articulation fragile.

Le mécanisme de la maladie

L'essence même du processus pathologique est réduite aux processus réguliers de malnutrition de l'articulation, ce qui entraîne une traumatisation régulière, réduit la capacité de régénération et la résistance aux dommages. Simultanément au cartilage articulaire, l'appareil ligamenteux et les muscles sont également affectés.

Les facteurs d'impulsion pour le développement de cette maladie articulaire complexe sont nombreux. Ils incluent des facteurs prédisposants à longue durée d'action dans lesquels les processus de régénération et la nutrition normale des tissus diminuent avec le temps, déclenchant une chaîne de réactions irréversibles qui provoquent une arthrose de la mâchoire avec ses symptômes caractéristiques, nécessitant un traitement immédiat.

Les principales raisons pour le développement de l'arthrose HFVD:

  • Blessures;
  • Troubles congénitaux de proportions maxillo-faciales;
  • Arthrite prolongée ou fréquente (inflammation directe de l'articulation temporo-mandibulaire);
  • Malocclusion;
  • Prothèses de basse qualité;
  • Absence complète ou partielle de dents;
  • Chirurgie maxillo-faciale;
  • Changements dans les niveaux hormonaux pendant la ménopause;
  • Prédisposition génétique;
  • Autres arthroses;
  • Longue bouche ouverte (visites fréquentes chez le dentiste, prothèses);
  • Mauvais plombages dentaires entraînant une asymétrie dans le travail de l'articulation;
  • Le bruxisme est un grincement de dents nocturne inconscient, entraînant un effacement progressif de l'émail des dents.

Classification de l'arthrose de la mâchoire

  • Primaire - dans lequel un dysfonctionnement de l'articulation temporo-mandibulaire survient sans raison, le traitement décrit ci-dessous est le plus souvent l'un des nombreux cas d'arthrose du corps;
  • Arthrose secondaire de la mâchoire dont les symptômes se développent régulièrement, pour les raisons susmentionnées.
  • Stade I - premiers changements caractérisés par une mobilité excessive des ligaments avec un rétrécissement inégal de l'interligne articulaire;
  • Stade II - douleur intense dans l'articulation de la mâchoire, avec signes de diminution de la fonction motrice;
  • Stade III - destruction complète du tissu cartilagineux, limitation sévère de la mobilité, augmentation des distances osseuses;
  • Stade IV - la formation de fusion fibreuse (ankylose) des surfaces articulaires.

L'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire au début de la maladie peut avoir un développement lent. Les manifestations initiales se produisent avec des charges excessives sur la région des mâchoires supérieure et inférieure. La maladie commence progressivement, souvent le patient a déjà été perturbé par des maladies inflammatoires ou des douleurs déraisonnables à la mâchoire.

Les symptômes

Les principaux symptômes de l'arthrose de HFSS:

  • Douleur dans l'articulation de la mâchoire lors de la mastication et d'autres mouvements;
  • Violation de symétrie du visage;
  • Déplacement de douleur dans la région orbitale, oreille, mâchoire supérieure;
  • Augmentation des symptômes avec une ouverture large et moyenne de la bouche.
  • Raideur matinale dans l'articulation;
  • Spasme, induration, douleur dans les muscles masticateurs;
  • Amplitude de mouvement réduite;
  • Crunchy sons lors de l'ouverture de la bouche.

Méthodes de diagnostic

Initialement, cette pathologie est confrontée à des médecins du sport, des dentistes, des chirurgiens maxillo-faciaux, des traumatologues et des rhumatologues.

Un spécialiste qualifié a besoin d'une enquête, d'un examen rapide, d'un examen de l'asymétrie faciale, des modifications de l'amplitude des mouvements et de la palpation des muscles masticateurs pour suspecter cette maladie.

Une des méthodes de recherche de routine et la plus accessible est la radiographie de l'articulation touchée (avec éventuellement un rehaussement du contraste intra-articulaire), grâce à laquelle il est possible de déterminer non seulement la présence de la maladie, mais également son stade.

Il existe également des méthodes d'examen hautement spécialisées:

  1. Tomographie par ordinateur;
  2. L'utilisation d'accolades spécialisées;
  3. Électromyographie.

Sur l'application des méthodes modernes de diagnostic de la pathologie articulaire, lisez dans cet article....

Traitement de l'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire

Souvent, le patient se tourne vers le médecin au moment où l'articulation de la mâchoire est déjà très douloureuse et que le traitement est urgent. Le traitement de l’arthrose de la mâchoire et de tous ses symptômes doit être global et multilatéral pour permettre un prompt rétablissement et une amélioration de la qualité de vie du patient. Une attention particulière doit être portée à la réduction de la charge articulaire, à la normalisation du régime alimentaire, au sommeil et à l’éveil, à l’exclusion du stress, aux surmenages nerveux.

Traitement médicamenteux

Les principales préparations pharmaceutiques utilisées dans le traitement de l'arthrose de l'articulation maxillo-faciale ne peuvent être prescrites que par un médecin.

Jamais l'automédication, cela peut entraîner une détérioration de votre état et des réactions incontrôlables de votre corps.

Les principaux groupes de médicaments utilisés:

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Tels que l'ibuprofène, l'étoricoxib, le kétorol, le diclofénac et d'autres. Faites attention à votre médecin aux maladies possibles de votre tractus gastro-intestinal lors de la prescription de ce groupe de médicaments. Si nécessaire, prenez des médicaments qui réduisent l’acidité, par exemple: oméprazole, lansoprazole;
  2. Vitamine: on utilise plus souvent des complexes de vitamines C (acide ascorbique) et D (cholécalciférol), ainsi que des préparations à base de calcium, par exemple: Calcium-D3-Nicomed Forte, Calcemin et autres;
  3. Médicaments protégeant et renouvelant les tissus cartilagineux, tels que: sulfate de chondroïtine, acide hyaluronique;
  4. Correction hormonale possible chez les femmes ménopausées sous la surveillance obligatoire d'un endocrinologue et d'un gynécologue;
  5. En cas de douleur intense et prolongée dans la mâchoire, des injections intra-articulaires de médicaments hormonaux à action prolongée, tels que Diprospan, peuvent être utilisées. Ce type de traitement est conseillé pas plus d'une fois tous les 4-6 mois.

Méthodes de traitement physiothérapeutique de l'arthrose

  1. Électrophorèse avec de l'iodure de potassium et de la novocaïne;
  2. Massage;
  3. Entraînement physique thérapeutique, exercices spéciaux de gymnastique, par exemple, selon Rubinov;
  4. Thérapie magnétique;
  5. Irradiation ultraviolette;
  6. Thérapie au laser;
  7. Courants galvaniques;
  8. Thérapie par ultrasons;
  9. Traitement à la paraffine;
  10. Thérapie par micro-ondes;
  11. Irradiation infrarouge;
  12. Ozokeritothérapie.

Quelles méthodes sont utilisées dans le traitement de l'arthrose en physiothérapie, indications, contre-indications - lisez cet article...

Opportunités pour les orthodontistes et les chirurgiens maxillo-faciaux

Avec les capacités des orthodontistes, il est possible de restaurer une morsure, une prothèse, des prothèses et des dents grincées normales si les surfaces masticatrices ne correspondent pas. Ainsi, éliminer les causes de l'arthrose.

Aux stades avancés, la destruction des surfaces articulaires, des interventions chirurgicales sont recommandées, telles que:

  1. Retrait du disque intra-articulaire;
  2. Transplantation de la tête articulaire de la mâchoire inférieure;
  3. Retrait de la tête de l'os mandibulaire;
  4. Prothèses articulaires.

Principes de la diététique rationnelle

Tous les aliments doivent être transformés mécaniquement (en purée, râpés) et mâchés avec un minimum de mouvements dans l'articulation temporo-mandibulaire.

Exclus du régime: viandes fumées, thé fort, alcool, snacks épicés, chocolat, viande, gomme à mâcher et tout ce qui concerne le long processus de mastication.

Recommandé: produits laitiers, œufs, fruits, légumes, céréales, potages.

En savoir plus sur le régime ici...

Traitement de l'arthrose des méthodes folkloriques de l'articulation temporo-mandibulaire

Mélange ail-canneberges: 500 grammes de canneberges sauvages sont mélangés dans un mélangeur avec 200 gr. têtes d'ail pelées, puis ajoutez 1 kg. chérie Le mélange est consommé dans une cuillère à café avant chaque repas.

En médecine orientale, le venin d'abeille a souvent été utilisé dans le traitement de l'arthrose.

L'un des traitements efficaces contre l'arthrose est la bile médicale.

L'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire est une maladie difficile et lente qui, si elle est adressée rapidement à un spécialiste qualifié, peut être traitée, si ce n'est toujours simple et rapidement.

Arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire

L'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire est une pathologie de l'articulation temporo-mandibulaire causée par des modifications dystrophiques dans ses tissus. L'arthrose de l'ATM se manifeste par une douleur constante ou sourde dans l'articulation, la présence de craquement, un claquement, une raideur, une raideur, une restriction de l'ouverture de la bouche. Le diagnostic de l'arthrose de la TMJ aide à la palpation de l'articulation, à l'évaluation de l'amplitude du mouvement de la mandibule, à l'étude de modèles de diagnostic, aux rayons X, à l'arthrographie et à la tomographie de la TMJ, à l'orthopantamographie, à l'EMG. Le traitement de l'arthrose de l'ATM peut inclure des mesures orthopédiques (meulage sélectif des dents, prothèses, etc.), de la physiothérapie, des massages, de la physiothérapie.

Arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire

L'arthrose de la TMJ est une maladie chronique causée par des processus dystrophiques dans les tissus de jonction (sclérose, dégénérescence du cartilage articulaire) et accompagnée d'un dysfonctionnement de l'articulation temporo-mandibulaire. L’arthrose de la TMJ est l’un des problèmes les plus courants: selon les statistiques, la moitié des personnes de plus de 50 ans et plus de 90% des patients des deux sexes ont des symptômes différents de l’arthrose. Chez les jeunes et les moins jeunes, l'arthrose de la TMJ est plus fréquente chez les femmes. Un certain nombre de disciplines cliniques traitent de la préservation et de la restauration de la fonction de l'ATM touchée par l'arthrose: dentisterie (orthopédie, orthodontie), chirurgie maxillo-faciale, rhumatologie, traumatologie, physiothérapie.

Causes de l'arthrose de l'ATM

L'arthrose de l'ATM est une pathologie multifactorielle pouvant être causée par des causes locales ou générales. Les causes locales peuvent être l'arthrite chronique de l'ATM, une occlusion anormale, une édentement partiel (principalement l'absence de molaires mandibulaires), un bruxisme et une abrasion anormale des dents, un remplissage inadéquat des sceaux sur les surfaces de mastication des dents et des prothèses incorrectes, des traumatismes et une chirurgie de l'articulation temporo-mandibulaire de l'histoire et autres

L’aggravation génétique, l’endocrinopathie, les maladies vasculaires, systémiques et infectieuses font partie des facteurs communs contribuant au développement de l’arthrose de la TMJ. Le facteur de risque de survenue d'une arthrose de l'ATM chez la femme est la ménopause et une diminution liée à l'âge de la synthèse des hormones sexuelles féminines impliquées dans le métabolisme du cartilage et du tissu osseux. Souvent, des facteurs locaux et généraux se combinent, aggravant l'évolution de l'arthrose de l'ATM.

Le mécanisme de développement de l'arthrose de l'ATM est associé à une inadéquation de la charge de l'articulation à la limite de son endurance physiologique. En raison de micro- et macrotraumas, d'inflammation, de processus métaboliques et neurodystrophiques, la charge sur les surfaces articulaires change, la synchronisation du fonctionnement des deux articulations temporo-mandibulaires est perturbée et un dysfonctionnement des muscles masticateurs se produit. Tous ces processus entraînent la détérioration du trophisme du cartilage, la perte de son élasticité, sa dégénérescence et sa destruction. Un développement parallèle du tissu osseux se développe: des excroissances osseuses se forment (ostéophytes), la tête de la mandibule acquiert une forme de clavis, en forme de champignon ou en crochet, et détermine au microscope les phénomènes d'ostéoporose et d'ostéosclérose. La déformation et la violation de la congruence des surfaces articulaires, l'asynchronisme des mouvements de la mâchoire inférieure devient le résultat naturel des processus pathologiques décrits.

Classification de l'arthrose de l'ATM

Compte tenu des modifications radiologiques détectées, on distingue une arthrose sclérosante et déformante de la TMJ. Dans le premier cas, les modifications sont représentées par une sclérose marquée des surfaces osseuses et un rétrécissement des fissures articulaires. Les signes radiologiques d'arthrose déformante de l'ATM comprennent un aplatissement de la fosse articulaire, de la tête et du tubercule articulaires, la croissance d'exophytes sur les surfaces articulaires; Dans les cas avancés - déformation sévère de la tête articulaire de la mandibule.

Selon l'origine, l'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire peut être primaire et secondaire. L'arthrose primaire survient sans pathologie articulaire préalable (généralement chez les personnes âgées et l'âge sénile) et est polyarticulaire. Le développement d'arthrose secondaire de la TMJ est associé étiologiquement à des traumatismes, une inflammation, des troubles métaboliques ou vasculaires antérieurs, etc. lésion dans la plupart des cas monoarticulaire.

Sur la base des données cliniques et radiologiques au cours de l’arthrose de la TMJ, il existe 4 étapes:

  • I (stade des manifestations initiales) - l'instabilité de l'articulation est notée cliniquement; radiographiquement révélé un rétrécissement modéré irrégulier de l’articulation provoqué par une dégénérescence du cartilage articulaire.
  • II (stade de changements prononcés) - dans l'aspect clinique correspond aux symptômes développés; Les modifications des rayons X sont caractérisées par une sclérose et une ossification du processus condylien de la mandibule.
  • III (stade avancé) - la fonction de l'articulation temporo-mandibulaire est limitée; Signes radiologiques de dégénérescence complète du cartilage, sclérose massive des surfaces articulaires, croissance osseuse, raccourcissement du processus condylien, aplatissement de la fosse articulaire.
  • IV (stade avancé) - développement de l'ankylose fibreuse de l'ATM.

Symptômes de l'arthrose de l'ATM

L'arthrose de l'ATM évolue progressivement; les symptômes augmentent progressivement, de sorte que le patient ne fait pas attention au début aux changements en cours. Les premiers signes d'arthrose sont des cliquetis, des craquements, des raideurs matinales dans l'ATM, qui disparaissent au cours de la journée. À l'avenir, avec la charge fonctionnelle de l'articulation (mastication, conversation, etc.), des douleurs sourdes se rejoignent; dans le cas du développement de la synovite réactive, les douleurs deviennent douloureuses, constantes; exacerbée lorsque l’articulation est surchargée, par temps froid ou le soir.

Quelques mois après l'apparition des premiers signes d'arthrose de l'ATM, il y a une limitation notable de l'amplitude du mouvement de la mandibule, une raideur articulaire, lors de l'ouverture de la bouche, la mâchoire est déplacée du côté douloureux, une asymétrie du visage. Sur le côté de la lésion, des sensations d'engourdissement, de picotement de la peau, de glossalgie, de mal d'oreille, de perte auditive, de douleur aux yeux et de mal de tête peuvent survenir.

Diagnostic de l'arthrose de l'ATM

Le diagnostic d'arthrose de l'ATM repose sur des données cliniques, radiologiques et fonctionnelles. Lorsqu’on fait référence à un dentiste orthopédique, on procède à une analyse des plaintes, à un examen de la cavité buccale, à la palpation des muscles masticateurs et de la TMJ, à l’amplitude des mouvements, etc. L’examen des contacts occlusaux est réalisé en étudiant des modèles de diagnostic des mâchoires.

A l’aide de la radiographie de la TMJ, on détecte généralement les changements déjà prononcés; Les premiers signes d'arthrose de la TMJ permettent de détecter la tomodensitométrie (TDM de la TMJ ou CBCT de la TMJ). De plus, une arthrographie de l'ATM, une orthopantomographie de la mâchoire peut être réalisée. Une électromyographie est présentée afin d'évaluer l'activité des muscles masticateurs et temporaux dans l'arthrose de l'ATM. Pour étudier la fonction de l'ATM, on utilise la rhéographie, l'arthrophonographie, l'axiographie et la gnatographie.

Si nécessaire, un patient atteint d'arthrose de l'ATM est désigné pour consulter un orthodontiste, un rhumatologue, un endocrinologue et d'autres spécialistes. L'arthrose de la TMJ doit être distinguée de l'arthrite de la TMJ, de la dysfonction musculaire et articulaire, du chondrome, de l'ostéochondrome, de l'ostéome du processus articulaire, etc.

Traitement de l'arthrose de l'ATM

Lors de la détection d'une arthrose de l'ATM, il est nécessaire de réaliser un ensemble de mesures thérapeutiques dentaires (thérapeutiques, orthopédiques, orthodontiques) et physiothérapeutiques. Pendant le traitement principal, on recommande à un patient souffrant d'arthrose de conserver un régime alimentaire modéré, réduisant la charge sur l'articulation touchée (limiter la mastication, la parole, etc.), à l'exclusion des surmenages, des surmenages.

Au stade du traitement dentaire, les facteurs qui entraînent une surcharge des éléments articulaires (défauts de dentition, occlusion altérée, occlusion) sont éliminés: grincement sélectif des dents, remplacement des obturations, fabrication et installation de couronnes, de ponts ou de prothèses amovibles artificiels, port d'appareils orthodontiques amovibles, casquettes, bretelles, etc.)

Pour le soulagement de la douleur dans l'arthrose de l'ATM, les AINS sont utilisés sous forme de comprimés ou de pommades. Les chondroprotecteurs sont utilisés pour améliorer la nutrition des tissus cartilagineux. Thérapie par ultrasons, ultraphonophorèse, électrophorèse, thérapie au laser, thérapie magnétique, galvanothérapie, thérapie de fluctuation, thérapie à la paraffine, ozocéritothérapie, rayonnement infrarouge, thérapie par micro-ondes, etc. sont recommandés à partir de procédures de traitement spécial pour arthrose de la TMJ.

En cas de luxation habituelle de la mâchoire inférieure ou d'arthrose tardive, un traitement chirurgical (retrait du disque articulaire, retrait de la tête articulaire ou retrait de la tête avec remplacement du greffon) est indiqué.

Pronostic et prévention de l'arthrose de l'ATM

Une condition importante pour le pronostic favorable et la prévention de l'arthrose de l'ATM est la prothèse rapide et rationnelle des dents, la normalisation de la morsure, l'élimination des maladies associées. Aux stades avancés, il est impossible de restaurer toute la fonction de l'articulation sans traitement chirurgical. Les patients souffrant d'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire doivent être enregistrés auprès d'un dentiste et suivre les cours de médecine nécessaires.

Le concept, les symptômes et le traitement de l'arthrose de l'articulation maxillo-faciale et temporo-mandibulaire (ATM): quel médecin aidera?

L'arthrose de la mâchoire est une maladie dans laquelle le tissu cartilagineux des articulations est détruit, comme indiqué par le syndrome de la douleur et une mobilité réduite des articulations. La maladie est chronique, peut exister pendant de nombreuses années.

Articulation temporo-mandibulaire - articulation offrant un large éventail de mouvements:

Grâce à cette articulation complexe, dans laquelle le cartilage séparant les os est placé, une personne peut mâcher et parler. En raison de sa structure complexe et de son activité physique considérable, il existe une forte probabilité de lésion de l'articulation, ainsi que de développement de pathologies.

Le concept et les causes de l'arthrose de l'articulation de la mâchoire

L'arthrose d'une articulation est une maladie caractérisée par un processus destructeur dans les tissus cartilagineux. Si vous ignorez cette maladie, les effets destructeurs de l'arthrose ne concernent pas seulement le cartilage, mais également les os qui forment l'articulation, ainsi que les ligaments et les tissus musculaires. Le traitement opportun de l’arthrose de la mâchoire permettra d’économiser d'éventuels changements pathologiques et une invalidité.

L'arthrose de l'articulation maxillo-faciale évolue de la manière suivante. Tout d'abord, le cartilage recouvrant la tête de l'os devient progressivement plus mince, puis complètement effacé, ce qui expose la tête de la mâchoire. Le tissu cartilagineux n'étant pas capable de régénération, les fonctions de compensation du corps conduisent à la formation de tissu osseux sur le site du cartilage usé, ce qui entraîne une déformation de l'articulation et une perturbation de ses fonctions.

La maladie peut être causée par de nombreuses raisons, mais parmi celles-ci figurent les plus courantes:

  • âge avancé;
  • la période de ménopause chez les femmes;
  • facteur héréditaire, prédisposition génétique;
  • violation des processus métaboliques dans le corps;
  • processus inflammatoires chroniques;
  • rhumes fréquents et autres maladies infectieuses;
  • blessures et stress accru sur la mâchoire;
  • morsure malformée ou autre problème dentaire orthopédique.

Symptômes de la maladie

L'arthrose est une maladie très insidieuse de la mâchoire inférieure, car ses symptômes apparaissent progressivement, et ils sont complètement absents au début de la maladie. Il est souvent confondu avec l'arthrite. Les symptômes de la maladie sont une douleur faible dans l'ATM, des sons clairs et des clics lors du déplacement. La maladie affecte le plus souvent les femmes, parmi les hommes est rare.

Les changements pathologiques dans la TMJ se produisent en arrière-plan:

  • processus inflammatoires fréquents dans l'articulation;
  • a subi des blessures;
  • opérations;
  • développement anormal de la cavité buccale, y compris des problèmes dentaires;
  • Prothèse mal installée.

En cas d'arthrose de l'ATM, compte tenu du fait qu'il s'agit d'une maladie chronique, les différences entre une articulation en bonne santé et un patient se manifestent:

  • douleur causée par un effort physique accru (par exemple, lors de la mastication d'aliments solides ou de chewing-gums fréquents);
  • asymétrie presque imperceptible des contours du visage;
  • scellez la zone du joint, ce qui peut être ressenti lorsque vous touchez cette zone, et d’autres signes.

Rarement le matin, il y a une légère sensation de gêne, qui diminue progressivement au minimum pendant la journée. Aux deuxième et troisième stades de l'évolution de la maladie, la douleur s'intensifie et devient plus fréquente, notamment pendant l'hypothermie. La mâchoire est légèrement décalée, en raison de l'asymétrie du visage, le mouvement est un peu contraint et difficile. La douleur peut être donnée à l'oreille et même à la tête. Rarement, il y a une diminution de la gravité de l'audition.

Méthodes de diagnostic

L'arthrose de l'ATM est assez courante, aussi les médecins ont-ils dans leur arsenal les méthodes les plus efficaces pour le diagnostiquer. Si vous soupçonnez une atteinte à la fonctionnalité de l'articulation mandibulaire, consultez immédiatement un spécialiste dans ce domaine qui traite la maladie - un dentiste.

Pour établir un diagnostic précis, le médecin doit rassembler un historique complet comprenant les plaintes des patients, les modifications externes et internes, les résultats des recherches et les examens médicaux. Afin de déterminer la nature de la maladie, son degré de développement et la particularité de son évolution, le patient sera envoyé pour une radiographie ainsi que pour des analyses de sang. Si nécessaire, à la discrétion du médecin, le patient peut se voir prescrire une tomographie par résonance magnétique ou un scanner (IRM / TDM).

Examen médical et palpation

Lors de l'examen médical du visage, le médecin peut noter une asymétrie et un léger déplacement de la mâchoire inférieure, une modification des proportions dans les contours du visage, une altération de la fonctionnalité de l'articulation sous la forme d'un mouvement obstrué, une mauvaise ouverture de la bouche et d'autres mouvements.

Souvent, les maladies de l'ATM accompagnent l'absence totale ou partielle de dents, la courbure de la morsure, la déformation de la surface à mâcher et d'autres signes extérieurs. Après un examen approfondi, la partie maxillo-faciale est palpée afin de révéler des signes de la maladie tels que condensation, craquements et claquements lors du mouvement, spasmes des tissus musculaires et autres.

Radiographie

L'examen du patient fait partie intégrante du diagnostic d'arthrose de la mâchoire supérieure et de l'ATM. L'une des entrées obligatoires de l'étude est la radiographie. Ce sont ses résultats qui donneront l’image générale qui permettra au médecin de déterminer la nature de la maladie, son stade de développement ainsi que l’état de l’articulation au moment du traitement du patient.

Au stade initial de la maladie, on voit sur la radiographie un rétrécissement de la fente dans l'articulation. Si la forme est négligée, l'ostéosclérose et la destruction notable du tissu cartilagineux, la réduction des ligaments, l'os déformé et l'apparition de contractures apparaissent à la radiographie.

L'imagerie par résonance magnétique, ainsi que la tomodensitométrie, vous permettent de déterminer l'amincissement du cartilage même au tout début de la maladie, ce qui permet d'établir un diagnostic précis et de différencier l'arthrose de l'arthrite de la mâchoire. L'IRM est une méthode de diagnostic moderne et l'une des plus précises en médecine. Il offre la possibilité d’établir le degré de détérioration du tissu cartilagineux, d’évaluer la zone de lésion des ligaments et des muscles et est absolument sans danger pour la santé humaine.

Traitement

Lors de la détection de signes et du diagnostic d'arthrose de la TMJ, il faut immédiatement commencer le traitement pour arrêter le processus de destruction de l'articulation de la mandibule et du cartilage, mais aussi contribuer à la régénération des tissus détruits par la maladie.

Le traitement de la pathologie de l'ATM n'est effectué que de manière globale. Appliquer des mesures thérapeutiques, orthopédiques et orthodontiques pour éliminer la déformation du cartilage et de l’articulation mandibulaire en particulier.

Pendant le traitement de l'arthrose de l'ATM, il est recommandé au patient de suivre un régime alimentaire spécial, qui consiste en des produits mous et liquides et en éliminant les aliments solides. Il est rare que des restrictions soient prescrites dans les conversations, les expressions faciales et la réduction de l'activité physique sur l'ATM. Le traitement de l'arthrose de l'articulation maxillaire en dentisterie implique les mêmes mesures que dans la forme mandibulaire de la maladie. Ce traitement est assez long et difficile.

Traitement médicamenteux

Les médicaments qui sont prescrits pour le traitement de l'arthrose de la mâchoire, aident à soulager la maladie par anesthésie et ont également des propriétés anti-inflammatoires. Certains médicaments améliorent la circulation sanguine et aident à améliorer la régénération du cartilage. En cas d'arthrose à un stade précoce, en particulier - la mâchoire inférieure, le traitement de l'articulation maxillo-faciale est effectué avec les préparations suivantes:

  • médicaments anti-inflammatoires;
  • analgésiques;
  • chondroprotecteurs;
  • complexes de vitamines et minéraux.

Le traitement médicamenteux implique l’utilisation complexe de pommades, de gels à usage externe et de médicaments sous forme de gélules, de comprimés destinés à une administration orale. Parfois, des injections sont données.

Méthodes physiothérapeutiques

Parallèlement au traitement médicamenteux dans le complexe, on prescrit au patient des procédures de physiothérapie tout aussi importantes et efficaces dans la lutte contre la maladie. Bien prouvé:

  • médicaments pour l'électrophorèse et la phonophorèse;
  • irradiation ultraviolette;
  • exposition à un faisceau laser;
  • courants diadynamiques;
  • traitement à la paraffine;
  • thérapie magnétique;
  • massage thérapeutique;
  • Thérapie par l'exercice et autres.

La physiothérapie aide à améliorer la circulation sanguine dans la zone de l'ATM, soulage la douleur en cas d'arthrose, élimine l'inflammation des tissus et favorise la régénération du cartilage endommagé. En cas de violation des capacités motrices et masticatoires, un accent particulier est mis sur la thérapie par l'exercice - la thérapie physique. Dans ce cas, les exercices de gymnastique spéciaux de Rubin sont très efficaces et permettent, en combinaison avec le massage, de restaurer pleinement la fonction motrice de l'articulation temporo-faciale.

Régime alimentaire

Tous les efforts seront inefficaces et même vains, sinon à réduire la charge physique sur le joint. Compte tenu de ces circonstances, le médecin recommande au patient de suivre un régime strict qui exclut les aliments solides et les aliments nécessitant beaucoup d’efforts pour être mastiqué. En même temps, le régime alimentaire doit être équilibré et enrichi de vitamines et de minéraux, sans lequel une restauration rapide du cartilage et du tissu osseux est impossible. Fondamentalement, la nutrition des patients atteints de cette maladie se compose de céréales, de purée de pommes de terre, de soupes, de produits laitiers et de jus de fruits.

Traitement orthopédique

Un traitement orthopédique est effectué pour répartir uniformément la charge physique sur les articulations de la mâchoire supérieure et inférieure. Le dentiste pendant le traitement corrige la morsure, s'il y a un besoin urgent, remplace les anciennes couronnes usées, les plombages. Pour corriger la morsure, on peut utiliser non seulement des attelles, mais également des protège-dents, des prothèses de bridge et de prothèses, des plaques palatines et d'autres structures orthopédiques. Dans de rares cas, il est nécessaire d'installer des limiteurs de largeur lors de l'ouverture de la bouche et des appareils modifiant le plan de la morsure.

Intervention du chirurgien

En cas d'arthrose grave de l'ATM, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Elle est réalisée en retirant la tête en os temporo-facial ou mâchoire déformée par la maladie du disque articulaire affecté. L'opération est réalisée sans remplacement de la partie distante ni avec transplantation. Une intervention opérationnelle peut être évitée si vous ne retardez pas une visite chez le médecin.

Remèdes populaires

Les produits les plus efficaces dans le traitement de la pathologie sont les produits de l’abeille: miel, propolis, pollen. Ils contribuent non seulement au rétablissement rapide, mais renforcent également l'immunité. Pour les compresses et les infusions, utiliser des canneberges, de l'ail, du vinaigre de cidre, dilués avec de l'eau.

Mesures préventives

Afin de prévenir des maladies telles que l'arthrite de la mâchoire, vous devez:

Les symptômes caractéristiques de l'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire et son traitement

Les modifications dystrophiques dans le tissu de la mâchoire entraînent une arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire. Parlons des symptômes et du traitement, ainsi que des causes et des méthodes de diagnostic de cette maladie. Après tout, plus une personne est âgée, plus elle a de chances de trouver une telle pathologie.

Tout le ligament des os temporaux et mandibulaires souffre d'une destruction progressive. En conséquence, l’articulation ne peut pas remplir ses fonctions principales. Il devient difficile pour une personne de parler, de mâcher et même d'ouvrir la bouche.

Causes de la maladie

Tout d’abord, regardons ce qu’est l’arthrose de la TMJ. Ce sont les conséquences des processus dystrophiques dans l'articulation temporo-mandibulaire, qui passent sous une forme chronique. Progressivement, l'effet destructeur conduit à des violations importantes de la fonction de la mâchoire.

S'il est en bonne santé, il peut se déplacer dans différentes directions, s'ouvrir grand, se déplacer dans la bonne direction, mâcher n'importe quel produit solide, puis, lors de processus dégénératifs dans les ligaments du cartilage, une personne ne peut pas ouvrir la bouche, même à 1 cm.

Et si l'arthrite de la TMJ affecte souvent les enfants et les adolescents, l'arthrose est typique des personnes âgées. Il est généralement diagnostiqué chez les patients âgés de 50 à 70 ans. L'arthrose se produit dans 90% des cas chez les 70 ans!

La prévalence chez les jeunes est supérieure à 30%. Beaucoup d’entre eux sont intéressés par la question: sont-ils conduits à l’armée avec un tel diagnostic? Après tout, la maladie procure de nombreux inconvénients et nécessite un traitement constant. On pense que si le dysfonctionnement de l'articulation est important en raison d'une pathologie, celui-ci peut être soulagé d'un tel devoir.

Alors, pourquoi la maladie apparaît-elle et qui devrait se méfier de ses manifestations? Les médecins identifient les raisons principales:

  • stade chronique d'arthrite de l'ATM, évolution à long terme de la maladie sans traitement rationnel;
  • mauvaise morsure, déformation des mâchoires;
  • adentia, c’est-à-dire la perte d’unités individuelles dans une rangée, en particulier l’absence de dents mâcheuses sur la mâchoire inférieure;
  • abrasion pathologique de l'émail et du bruxisme;
  • installation illettrée de plombages, problèmes de prothèses, conséquences de blessures ou d’interventions chirurgicales;
  • manque d'exercice approprié, exercice et gymnastique faciale;
  • manque de nutriments dans le régime alimentaire;
  • prédisposition génétique à la dégénérescence articulaire;
  • perturbation endocrinienne;
  • diverses maladies vasculaires;
  • infection générale du corps;
  • visites irrégulières chez le médecin pour des examens de routine;
  • mauvaise écologie;
  • chez les femmes, la ménopause est un facteur distinct conduisant à la destruction des os et des articulations.

Le problème principal est la mauvaise charge sur l'appareil de mastication, ce qui entraîne une surtension constante. Il en résulte des microtraumatismes, des fissures, des processus inflammatoires, une asynchronisation des articulations gauche et droite, ce qui se traduit par un dysfonctionnement général.

L'élasticité des muscles et du cartilage est perdue, les tissus durs deviennent plus minces, des processus osseux apparaissent qui pénètrent dans les organes adjacents et la tête de l'os mandibulaire est déformée. Tout cela conduit à l'ostéosclérose et à l'ostéoporose tissulaire.

Symptômes de l'arthrose de l'ATM

Quels sont les signes qui peuvent déterminer le début de la maladie? Les médecins distinguent les plaintes courantes des patients:

  • cliquer ou croquer la mâchoire pour parler ou mâcher de la nourriture;
  • raideur des mouvements, surtout le matin;
  • douleur sourde ou douloureuse, avec aggravation pendant la saison froide et surcharge fonctionnelle;
  • les mouvements deviennent plus difficiles, leur amplitude diminue;
  • asymétrie notable du visage, avec un décalage de la mâchoire vers la zone touchée;
  • il y a des picotements ou un engourdissement de la peau;
  • parfois, maux de tête, perte auditive ou vision floue;
  • le sondage révèle la compaction et les modifications structurelles des tendons et des ligaments.

Classification

Parmi les types possibles d'arthrose de l'ATM, il existe deux principales, dont les différences sont clairement visibles lors de l'examen aux rayons X:

  • sclérosant - on détecte la sclérose de la surface osseuse, ainsi que le resserrement des espaces entre les articulations;
  • déformant - il y a une consolidation de la fosse articulaire, du tubercule et de la tête, des exophytes étendus à la surface du tissu ligamentaire et, dans des conditions avancées, la tête de l’articulation mandibulaire se déforme.

L'origine de la pathologie est également prise en compte:

  • arthrose primaire de la TMJ - survient le plus souvent à maturité et à un âge avancé à partir de changements naturels dans le tissu osseux, diffère dans la manifestation polyarticulaire;
  • et secondaire - associé à toute pathologie, inflammation, traumatisme ou autre cause de destruction des articulations, et la maladie est considérée comme monoarticulaire.

En plus de ces variétés, les médecins déterminent également l’intensité des changements pathologiques par étapes:

  1. La première est l'initiale, elle se manifeste par une légère détérioration de l'état, une légère instabilité de l'articulation et, sur la radiographie, une inégalité du rétrécissement du joint est visible.
  2. La seconde se caractérise par des changements prononcés, déterminés par l’apparition de symptômes individuels, et sur l’image radiographique, on observe une sclérose du processus condylien et de son ossification.
  3. Le troisième est tardif, sur lequel se produisent la dégénérescence des tissus cartilagineux, la formation d'une sclérose massive de toutes les surfaces de l'articulation, l'apparition de croissances osseuses, l'aplatissement de la fosse et la réduction du processus condylien, le patient ressent les limitations des mouvements de la mâchoire inférieure.
  4. La quatrième est une étape négligée, au cours de laquelle se développe l'ankylose fibreuse de l'appareil temporo-mandibulaire, qui se manifeste par une multitude de sensations désagréables associées.

Diagnostics

Il est nécessaire de contacter la clinique et d'informer le spécialiste de ses plaintes. Dans ce cas, le médecin collecte un ensemble de données sur la base desquelles il prend une décision concernant la future méthode de traitement de la pathologie. Dans le même temps, ces indicateurs sont importants:

  • examen visuel et collecte de l'anamnèse - même au début, le médecin remarquera un claquement ou un craquement de l'articulation lors du mouvement de la mâchoire, testera les muscles à mâcher et déterminera les capacités d'un patient avec la bouche grande ouverte;
  • effectuer un examen aux rayons X, dans lequel des changements prononcés dans les os et les ligaments dans l'articulation touchée sont perceptibles;
  • peut également faire de la tomodensitométrie;
  • arthrographie appliquée et orthopantomographie de la mâchoire;
  • Pour établir l'intensité de la violation de la fonctionnalité de l'articulation, des études électromyographiques et autres études sur du matériel similaire sont effectuées.

En fonction des causes de la maladie et des symptômes qui l’accompagnent, le patient peut être référé pour consultation supplémentaire à un certain nombre de spécialistes. Qui traite l'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire? En plus du dentiste, un endocrinologue, un traumatologue, un orthodontiste, un rhumatologue, etc. participent parfois au processus.

Traitement de l'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire

Comment traiter? Pour éliminer la cause sous-jacente et les symptômes graves, utilisez les procédures suivantes:

  1. Un certain nombre de médicaments sont prescrits - analgésiques, anti-inflammatoires, chondroprotecteurs. Certains d'entre eux peuvent être sous la forme de comprimés, et d'autres sous la forme de pommades à usage local. Ce traitement a lieu à la maison.
  2. Parmi les traitements de physiothérapie, les suivants sont efficaces: ultrasons, électrophorèse, laser, galvanothérapie, magnétothérapie, phonophorèse, fluctuation, ozokérothérapie, micro-ondes, paraffine, massage, myogymnastique, etc.
  3. En plus du traitement direct, il est conseillé de suivre les recommandations générales - déplacer la mâchoire moins, lui donner du repos et une charge minimale, refuser les aliments solides pendant un moment.
  4. Si une déformation osseuse est apparue, cette violation nécessite une intervention orthopédique - l'installation de plaques spéciales, de prothèses et d'autres structures qui restaurent la fonctionnalité de la mâchoire.
  5. Dans les cas avancés, vous devez effectuer une opération.

Il est important que toutes les méthodes soient appliquées de manière exhaustive, en se complétant et en fonction du stade et de la forme de la maladie. L'autotraitement des remèdes populaires est complètement exclu.

Vidéo: le rôle de l'ATM dans le tonus musculaire.

Prévention et pronostic

Si le patient demande de l'aide rapidement, l'arthrose de l'ATM peut être guérie. En cas de déformations graves, l’orthopédiste restaure le tissu osseux. Mais si vous ignorez les premiers symptômes et que vous portez la maladie à un état négligé, les complications deviendront irréversibles.

Bien que cette pathologie soit assez courante, en observant les mesures préventives, vous pouvez empêcher son apparition:

  • normaliser la morsure;
  • à temps pour effectuer des prothèses sur le site des unités perdues;
  • éliminer tous les maux communs, en prévenant l'infection du corps;
  • observer un mode de vie sain;
  • visiter périodiquement le dentiste pour des examens prophylactiques.