Traitement de l'arthrose du pouce des remèdes populaires

Une douleur intense, accompagnée d'un gonflement et d'une mobilité limitée dans la région du pouce de la main, peut indiquer la formation d'une risarthrose du pouce.

La pathologie n'est pas si courante et peut être déguisée en diverses maladies de nature neurogène. C'est pourquoi le diagnostic initial pour de nombreux spécialistes est difficile.

Causes de la maladie

La rhizarthrose peut se former pour diverses raisons, de l’habitude de «craquer» avec des articulations aux microtraumatas professionnelles.

Environ 35 à 55% des cas de la maladie sont détectés chez des personnes qui, en raison de leur activité principale, subissent des lésions microscopiques des structures ligamenteuses de la main - coiffeurs, peintres, sportifs, par exemple.

Dans plusieurs situations, la risarthrose du doigt est une conséquence à long terme d'une fracture radiale autrefois subie. La personne commence à effectuer des mouvements avec le pinceau une fois le callus formé, mais l'articulation n'est pas complètement rétablie à ce stade. C'est à la place des microfissures que commence la calcination. La situation peut être aggravée par une insuffisance de l'apport sanguin dans les structures cartilagineuses, ce qui contribue également à la destruction de l'os.

L'art de croquer des articulations peut déclencher une arthrose

Les autres raisons de l'apparition de l'arthrose du pouce incluent:

  • des troubles essentiels du métabolisme des protéines et du sel en raison de pathologies hormonales;
  • causée par une dysplasie médicamenteuse prolongée du cartilage;
  • la présence de pathologies systémiques et endocriniennes.

Parfois, il n'est pas possible d'établir la cause exacte des modifications pathologiques des articulations.

Symptômes de risarthrose

Au tout début de son apparition, une risartrose du pouce peut ne pas se manifester. Seules les images radiographiques prises pour d'autres raisons peuvent être notées rétrécissement initial de l'interligne articulaire. Les groupes musculaires et les structures ligamenteuses n'ont pas encore été modifiés. Parfois, après un effort physique particulièrement intense, une personne peut ressentir des douleurs musculaires et des contractions musculaires locales dans l'articulation.

À l'avenir, les structures de la main continuent à remplir leurs fonctions, mais les symptômes sont aggravés:

  • visuellement, il est possible de noter la déformation;
  • les impulsions de douleur sont amplifiées par le moindre effort physique;
  • Les articulations restantes des bras sont également touchées;
  • la gêne inquiète une personne et la repose;
  • les groupes musculaires de la brosse sont surmenés;
  • on observe un gonflement des tissus.

Noeuds Bouchard et Heberden

Au troisième stade de la destruction des os, il est très difficile pour une personne de bouger son pouce. Dans cette zone, les excroissances osseuses sont palpées - les nodules de Heberden ou de Bouchard. Une douleur intense et une mobilité limitée accompagnent tous les mouvements des doigts. Les articulations sont considérablement déformées. La capacité de travail d'une personne est perdue.

Diagnostic de la maladie

Diverses méthodes modernes de diagnostic du matériel aident à identifier les modifications des articulations de la main:

  • La radiographie - la méthode la plus abordable et la moins coûteuse sur le plan financier;
  • CT - vous permet d'identifier les plus petits microdamages;
  • IRM - avec son aide, un spécialiste peut détecter des modifications non seulement dans l'os, mais également dans les muscles, les structures ligamenteuses.

Des tests de laboratoire sont nécessaires - divers tests sanguins permettant de déterminer la cause première conduisant à des modifications pathologiques des articulations des doigts.

Méthodes de traitement de la risarthrose

Le traitement dépend des informations obtenues à partir de tests de diagnostic. Par exemple, si la goutte en était la cause fondamentale, un ajustement diététique du patient serait nécessaire.

Le traitement de la risarthrose doit nécessairement être complet:

  • Lors de la première étape, les médicaments aident à activer les processus métaboliques dans les tissus, à renforcer les structures cartilagineuses (chondroprotecteurs) et à la vitamine. Les procédures de massage, l’apithérapie, divers bains avec décoctions de guérison, frottements et compresses se sont révélés excellents.
  • En l'absence d'effet, dans le deuxième stade de la pathologie, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (Celebrex, Movalis, Nimesulide), des injections intra-articulaires de glucocorticoïdes, la physiothérapie - électrophorèse, la thérapie au laser, la thérapie magnétique, les ultrasons

Il est obligatoire d'effectuer quotidiennement des exercices spéciaux complexes destinés à augmenter le volume des mouvements dans les doigts. Thérapie d'exercice instructeur, ils sont sélectionnés individuellement en fonction de la gravité de la maladie, la présence de mouvements limités.

Dans les cas particulièrement graves, lorsque les articulations des mains sont négligées, le problème de l'intervention chirurgicale est résolu - remplacement du pouce par une endoprothèse.

Arthrose du pouce

Symptômes et traitement de la rhizartrose de l'articulation du pouce

Nos mains nous aident à faire face aux tâches les plus difficiles, principalement en raison de la mobilité des articulations des doigts.

Mais malheureusement, ils sont très souvent sujets à diverses blessures et maladies.

Parmi les maladies qui affectent le plus souvent les articulations, l'arthrose des doigts et l'arthrite, ces pathologies sont des maladies assez graves qui causent beaucoup de souffrances aux patients.

Qu'est-ce que la risarthrose?

La rhizarthrose est considérée comme un type d'arthrose des articulations des doigts.

La rhizarthrose est une arthrose touchant l'articulation du pouce, située à la base du doigt et combinant l'articulation du poignet avec l'os métacarpien.

Cette pathologie se caractérise par une progression rapide, une douleur intense et une nouvelle déformation des os et des articulations, ainsi que par leur épaississement. Dans de nombreux cas, l'évolution de la maladie s'accompagne d'exacerbations fréquentes.

Le plus souvent, la maladie affecte les personnes âgées et les femmes de plus de 40 ans sujettes aux perturbations hormonales.

La radiarthrose peut être primaire et secondaire, c'est-à-dire se développer sur une articulation en bonne santé ou sur une articulation blessée. Si le traitement de la maladie n’est pas commencé à temps, la maladie peut progresser et conduire à une limitation sérieuse de l’activité motrice du doigt.

Anatomie de l'articulation

La main est composée de cinq os métacarpiens tubulaires. L'os du pouce est plus gros que tous les autres, bien que plus court. Le pouce est différent des deux autres phalanges et de la présence d'une articulation carpienne-métacarpienne.

Cette articulation est plate, située entre 2 rangées d'os de poignet et 2 à 4 à proximité des métacarpes. La surface articulaire de selle distale de l'os trapézoïdal et la surface articulaire de selle de la base du premier os métacarpien sont formées.

L'articulation est constituée des os qui forment l'articulation, du sac articulaire et de la cavité située dans le sac, renforcée de l'extérieur par des ligaments.

Les causes de la pathologie

Aujourd'hui, il y a beaucoup de raisons qui causent la rhizatrose du pouce. Dans la plupart des cas, la maladie survient chez ceux qui, au travail, ont une charge importante sur le pouce.

En outre, la cause de la maladie peut être l’hérédité, une violation du processus métabolique dans le corps, une période d’ajustement hormonal chez la femme. Lorsqu'une maladie survient à un jeune âge, des pathologies auto-immunes ou diverses blessures, telles que des fractures, des ligaments déchirés, etc., en sont généralement la cause.

L'hypercooling des mains, les maladies respiratoires fréquentes, les processus allergiques et les problèmes de glande thyroïde peuvent provoquer une risarthrose.

Symptômes de la maladie

Les premiers signes de risarthrose sont des douleurs dans le pouce qui apparaissent avec un stress important. Au fil du temps, lorsque la maladie commence à progresser, les symptômes de cette maladie commencent à apparaître plus prononcés.

Il y a une douleur à l'intérieur du poignet et avec un léger mouvement du doigt, elle peut se produire non seulement sous une charge, mais également dans un état de repos.

L'articulation coule, la peau rougit, parfois des démangeaisons. Il y a aussi un resserrement lors du mouvement du doigt, une sensation de raideur dans l'articulation, souvent un engourdissement. Les patients ont souvent des problèmes de santé et des frissons.

Lors de l'examen, la déformation des os de l'articulation touchée est perceptible et, si vous prenez une radiographie, elle est clairement visible.

Techniques de diagnostic

Le diagnostic principal de rhizartrose du pouce est généralement posé sur la base de l'examen du médecin et du témoignage du patient.

Pour un diagnostic plus précis, un examen radiographique de l'articulation est effectué, ainsi qu'une analyse de sang clinique et une analyse de sang pour les tests rhumatismaux sont prescrites. En règle générale, les rayons X montrent une déformation des pavés du pouce et un rétrécissement de l'interligne articulaire.

Le complexe des mesures thérapeutiques

Lors de l’exacerbation de la maladie, le traitement initial de la rhizartrose du pouce consiste en des analgésiques et des anti-inflammatoires qui aident à soulager la douleur et à réduire l’inflammation.

Si nécessaire, les experts prescrivent des médicaments qui stimulent le tissu cartilagineux, ce qui empêche la destruction de l'articulation.

Affecte favorablement les articulations des doigts massage régulier, il améliore la circulation sanguine et soulage les spasmes.

De plus, la physiothérapie peut donner de bons résultats, notamment:

  • l'utilisation de divers bains;
  • des compresses;
  • thérapie au laser;
  • électrophorèse, etc.

Parfois, pour obtenir un effet plus rapide, le médecin peut prescrire des injections intra-articulaires et périarticulaires. Il convient de rappeler que le traitement doit être complet et suffisamment long.

Dans les cas graves, lorsque le traitement médicamenteux est inefficace, demandez l'aide de chirurgiens, ils effectuent une opération sur l'articulation touchée.

Médecine traditionnelle pour aider

Le traitement de la risarthrose par des méthodes traditionnelles a également fait ses preuves.

Les compresses, les frottements et les lotions sur l'articulation douloureuse méritent une attention particulière. En outre, le traitement folklorique propose une variété de décoctions et de teintures à base de sabelnik, de feuilles de bouleau, de fougère, de raifort, etc.

En outre, une thérapie efficace est réalisée à l'aide d'une thérapie par la boue. Cette méthode vous permet de soulager l'inflammation des articulations, de réduire la douleur et de retrouver votre mobilité. N'oubliez pas qu'avec les remèdes populaires, il est nécessaire de suivre un régime, d'éliminer les viandes fumées salées, épicées, grasses et variées.

Mesures préventives

Afin d'éviter la maladie, il est nécessaire de respecter certaines mesures préventives. Tout d’abord, vous devez éviter diverses blessures, essayez de ne pas surcharger les articulations du pouce, évitez l’hypothermie des mains.

La gymnastique régulière pour les mains et le massage est également considérée comme un bon outil de prévention. Tout aussi important pour la nutrition, il devrait inclure un certain nombre de vitamines, de minéraux et de substances bénéfiques qui renforcent les tissus de l'articulation.

Il faut se rappeler que des douleurs suspectes dans le pouce sont un signal alarmant, car c’est à cet endroit que peuvent se former des processus inflammatoires.

Par conséquent, après avoir détecté les symptômes de la risartrose, vous devez immédiatement consulter un médecin afin de poser rapidement un diagnostic et de commencer le traitement, si nécessaire. Un traitement précoce peut minimiser le développement de la maladie et parfois même l’arrêter complètement.

  • Formes de la maladie
  • Signes de maladie
  • Méthodes traditionnelles de traitement
  • Gymnastique avec arthrose des mains

L'arthrose des mains représente environ un cinquième de tous les cas d'arthrose - une maladie des articulations caractérisée par des modifications primaires du cartilage de nature dégénérative-dystrophique.
Si l'on compare l'arthrose des mains à l'arthrose de la hanche ou du genou, on peut alors parler d'une pathologie relativement rare. Le plus souvent, cette maladie touche les femmes ménopausées ou génétiquement prédisposées.

L'arthrose des mains fait référence aux principales pathologies, aucune cause visible n'étant requise pour sa survenue. Chez ces patients, il existe un défaut dans la synthèse et la maturation du collagène. Pourquoi une telle violation se produit reste obscure jusqu'à présent.

Formes de la maladie

L'arthrose des mains, en fonction de la localisation du processus, peut être divisée en deux formes:

  1. Nodulaire. Cette pathologie est caractérisée par la formation d'épaississements nodulaires avec une densité osseuse au niveau des articulations interphalangiennes des doigts (distale et proximale). La lésion des articulations distales s'appelle les nodules de Geberdden et les proximales sont les nodules de Bouchard.
  2. Rhizarthrose, qui affecte la base du pouce. La cause de cette forme de la maladie est la défaite de l'articulation carpométacarpienne du pouce, ainsi que de l'articulation métacarpophalangienne.

Une arthrose du poignet peut également se produire, mais ce phénomène est assez rare en pratique clinique. Dans la plupart des cas, cela entraîne des blessures (luxation ou fracture).

Signes de maladie

Selon la nature de l'évolution de la maladie peut être divisé en trois étapes, chacune ayant ses propres symptômes:

  • Étape 1 Elle se caractérise par des douleurs douloureuses périodiques, apparaissant le plus souvent la nuit, accompagnées de tensions musculaires et de la formation d'un œdème mineur dans la zone touchée. Les mouvements des doigts dans la phase initiale ne sont pas difficiles.
  • Étape 2 Les douleurs commencent à gêner le patient non seulement la nuit, mais elles deviennent particulièrement prononcées pendant la charge sur les doigts. Les mouvements des doigts deviennent difficiles, un resserrement caractéristique apparaît. Progressivement, les muscles des doigts affectés ou de la main entière commencent à s'atrophier, les articulations augmentent de volume.
  • Étape 3 Les symptômes de la maladie à ce stade sont les suivants: mobilité limitée du doigt affecté; destruction du cartilage articulaire et des os qu’elle joint, apparition de nodules dans cette région. La formation de nodules de Geberdén, lorsque la surface dorsale ou latérale distale des articulations entre les phalanges des doigts est affectée symétriquement, s'accompagne d'une hyperhémie des articulations touchées, de douleurs et d'une sensation de brûlure. Le développement des nodules de Bouchard, affectant les articulations moyennes des doigts, se produit lentement, ils ne sont pas caractéristiques d'exacerbations. Comme la progression de l'arthrose des petites articulations dans les deux cas conduit à leur déformation et au développement de la rigidité.

Indépendamment de la déformation complète de la main, cette pathologie n’a aucun effet sur les fonctions des organes internes. En général, l’état du corps ne change pas non plus.

Remèdes populaires dans la lutte contre l'arthrite

En général, l'arthrose des mains est asymptomatique et cette maladie ne nécessite donc pas de traitement spécial. Les experts recommandent dans cette situation d’éviter un effort physique excessif sur la brosse. Dans tous les cas, avant d’utiliser une méthode de thérapie, vous devez consulter un médecin pour un diagnostic précis, car il existe de nombreux types de lésions articulaires et vous pouvez facilement vous tromper sans l’aide d’un spécialiste.

En cas de douleur, le traitement est effectué avec un traitement médicamenteux local. Outre les drogues, les remèdes traditionnels aident également à lutter contre la douleur et le gonflement des mains.

Pour faire face à l'inflammation qui complique l'évolution de la maladie de la main, vous pouvez utiliser une compresse de miel et de sel. Pour la préparation de ce mélange, mélangez le miel et le sel dans des proportions égales, appliquez le mélange sur du lin et appliquez-le sur les pinceaux. De telles compresses peuvent être faites la nuit, en les laissant jusqu'au matin.

Il est utile en cas d'arthrose des mains de faire des applications d'argile (pharmaceutique), d'appliquer des feuilles de chou fraîches. Les compresses de tubercules de pomme de terre verte préalablement râpées sur une râpe fine sont également utiles. L'utilisation de tels tubercules n'est pas recommandée pendant la cuisson, mais le poison qu'il contient sera très utile pour éliminer la douleur causée par l'arthrose. Des compresses de pommes de terre chaudes doivent également être appliquées pendant la nuit sur les zones touchées.

Les patients donnent de bonnes critiques aux compresses faites de pâte fraîche mélangée à de la craie ordinaire et du kéfir. Il est également utile d'introduire dans l'alimentation des tisanes et des orties diurétiques à base de plantes.

Gymnastique avec arthrose des mains

Recommandé pour la pathologie des articulations des mains, les exercices sont assez simples. Les plus efficaces d'entre eux sont les suivants:

  • placez vos mains sur la table et frappez légèrement la table avec vos doigts, imitant ainsi le piano;
  • étirez votre main de manière à ce que la distance entre le pouce et le milieu soit maximale et effectuez des transitions sur la table comme si vous marchiez;
  • mettez les deux mains devant vous, puis connectez rapidement vos pouces et index, puis grands et moyens, etc.

En plus des méthodes décrites ci-dessus, l'effet du traitement peut être augmenté en adhérant à un régime alimentaire spécial, ainsi qu'en effectuant un massage par percussion. Si vous traitez votre santé de manière responsable et que vous commencez un traitement en temps voulu, il se passera assez rapidement et sans douleur.

Souvent, en tombant, une personne s'appuie sur ses mains pour éviter des blessures graves au corps. Pour cette raison, les doigts peuvent en souffrir. Le plus souvent, on diagnostique une fracture ou une meurtrissure du pouce à la main. Examinons de plus près quels sont les principaux symptômes d’une fracture du doigt au niveau de la main, quel type d’aide devrait être fournie à la victime et comment rétablir la phalange après une blessure.

Pourquoi les doigts sont-ils blessés?

Les doigts sur la main sont le plus souvent blessés chez les personnes qui jouent au volleyball, au basketball, à la gymnastique, à la boxe et à d'autres sports.

Causes d'une fracture du pouce au bras:

  • souffler des phalanges;
  • tomber sur le pinceau d'un objet lourd;
  • obtenir un coup de main sous le mécanisme en mouvement.

Très souvent, une fracture au doigt survient chez les enfants et les personnes souffrant d'ostéoporose.

Symptômes de blessure

Souvent, une lésion articulaire est confondue avec une fracture. Par conséquent, pour commencer le traitement correct d'une blessure, il est impératif que vous consultiez un médecin dès que possible.

Manifestation d'une fracture

Les symptômes d'une fracture du doigt au bras sont les suivants:

L'apparition d'une douleur aiguë et douloureuse dans la région de la phalange endommagée. Parfois, la main et la région du radius sont douloureuses lors de la palpation ou lorsqu’on insiste sur le doigt.

À partir de la phalange touchée, le gonflement ou gonflement s'étend à toute la zone de l'articulation.

La mobilité du pouce ou d'un autre doigt affecté est limitée. Le patient ne peut pas plier ou pincer la brosse dans un poing. Lorsque l'extension et la flexion de la phalange, il y a une forte douleur vive.

Dans la zone d'une fracture de l'articulation du doigt, une ecchymose se forme, la peau devient bleue. Une hémorragie peut se produire sous l'ongle, ce qui provoque sa desquamation.

Après une blessure, le doigt bouge inhabituellement.

Lorsque la victime bouge ses doigts, on entend le craquement et le frottement entre les phalanges.

Une phalange brisée est déformée (pliée). Ce symptôme est caractéristique d'une fracture de type fermé avec déplacement.

Si les signes de blessure décrits ne correspondent pas à votre condition, il est possible qu’une ecchymose ou une luxation du doigt sur un membre se soit produite.

Manifestation de l'infection

Avec une fracture ouverte, l'infection de la plaie se produit parfois.

Les symptômes d'infection dans une plaie sont les suivants:

  • le patient souffre de fièvre;
  • la zone touchée gonfle et rougit;
  • le doigt est très douloureux;
  • la douleur augmente avec chaque minute et ne peut être enlevée par rien;
  • le pus commence à se démarquer;
  • le symptôme principal de l'infection de la plaie lors d'un traumatisme ouvert est la libération d'une odeur désagréable, car les microbes pathologiques commencent à proliférer activement.

Le plus souvent, un signe d'odeur désagréable se fait sentir quelques jours après la fracture. C'est une complication qui devrait de toute urgence commencer à guérir.

Diagnostic de traumatisme

Pour déterminer le diagnostic et prescrire le traitement approprié, le médecin examine soigneusement les antécédents du patient, ses plaintes, effectue un examen objectif (examine tous les symptômes et les signes de blessure au bras) et examine également le membre affecté à l'aide de rayons X.

Le problème ouvert de la phalange avec déplacement, où se produit la déformation de la partie lésée, une plaie ouverte ou des fragments d'os formés, est diagnostiqué par des spécialistes expérimentés.

Les meurtrissures sans mélange doivent être vérifiées avec les rayons X.

L'étude est réalisée non moins que dans deux projections afin d'exclure une contusion ou une luxation, de clarifier la nature et l'emplacement de l'impact, ainsi que de diriger le déplacement de fragments d'os.

Puisque le pouce est considéré comme le pouce principal, la capacité de travail du patient est à son tour perdue, ce qui rend difficile le travail au bureau ou à la maison. Il est important de traiter correctement la blessure afin que le patient puisse reprendre ses fonctions le plus rapidement possible.

Une fracture de l'index ou de l'annulaire n'entraîne pas une perte de compétences professionnelles de la victime.

En bref sur le traitement des blessures

Il est important de traiter correctement la blessure afin que la personne ne perde pas sa capacité à effectuer son travail normalement après la fracture subie. Immédiatement après une blessure, il est nécessaire de fournir une assistance appropriée à une personne.

Comment donner les premiers secours

Après une blessure grave, appelez immédiatement l’équipe médicale. Fournir les premiers secours à la victime lors de son arrivée.

Il est important d'immobiliser le doigt blessé avec un pneu. Le bus peut être constitué de bâtons de crème glacée, d’un stylo à bille, d’une branche d’arbre. Attachez un objet approprié à votre doigt et fixez-le avec un chiffon ou un bandage.

Pour réduire la douleur et l'enflure au doigt affecté, vous pouvez attacher un morceau de glace ou une bouteille d'eau froide enveloppée dans un tissu.

Si vous ne savez pas que le patient a une ecchymose ou une fracture, appliquez une compresse froide et emmenez-le à l'hôpital.

Si vos doigts meurent engourdis, vous devez montrer la victime au médecin.

Si un saignement survient à la suite d'une blessure, arrêtez-le avec un bandage stérile et un antiseptique.

Traitement des blessures

Le traitement d'une fracture ouverte avec infection est traité avec des antibiotiques. Pour corriger l'os, le médecin effectue une petite opération pour corriger davantage l'accrétion du doigt.

Une fracture ouverte est traitée avec un bandage serré ou une suture avec un saignement important.

Lorsqu'un changement survient, le médecin se repositionne sous anesthésie locale.

Si le médecin ne trouve pas une fracture chez la victime mais une ecchymose, un traitement approprié est prescrit pour l'éliminer.

Avec une fracture fermée au doigt affecté, imposer un pansement pendant 2 à 3 semaines. Les patients disent qu'après avoir retiré le pansement, les doigts restent engourdis pendant un certain temps. Pour éliminer un tel symptôme, il est recommandé de faire de la physiothérapie et des procédures de physiothérapie. Après guérison complète et récupération, les doigts ne sont plus engourdis.

Rééducation après fracture

Après l’accrétion des os et le retrait du gypse, il est nécessaire de faire toutes les activités pour que la restauration du travail des doigts soit réussie.

Le développement d'une articulation après une fracture doit commencer par de petites charges. Pour restaurer la phalange, vous devez procéder comme suit:

Lentement, serrez et écartez vos doigts côte à côte. Après un moment, le rythme peut être accéléré.

Les extrémités du doigt affecté doivent essayer de toucher le premier doigt ci-dessous. Sinon, vous devez vous entraîner tous les jours.

Avec chaque doigt, effectuez des mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d'une montre et contre celui-ci.

Enclenchez vos doigts. Une action aussi simple les aidera à récupérer plus rapidement.

Fermez vos doigts brusquement et desserrez-les rapidement.

En effectuant les exercices décrits, vous aiderez vos doigts à récupérer plus rapidement d’une distribution.

Étant donné que la blessure ressemble beaucoup à une fracture, il est important de connaître les principaux symptômes de cette dernière afin de pouvoir commencer le traitement adéquat en temps voulu. Pour déterminer le diagnostic exact aidera le médecin, vous devez donc le contacter immédiatement après une blessure.