Quel médecin traite l'arthrite des articulations - à qui s'adresser

L'arthrite est une maladie qui affecte les articulations. Le processus inflammatoire des articulations se traduit par un gonflement des articulations, un rougissement de la peau et l'apparition de douleurs intenses, apparaissant souvent la nuit. À cause de la maladie, tout le corps en souffre, souvent le cœur, le foie ou les reins. Par conséquent, vous devez savoir quel type de médecin traite l’arthrite. Ainsi, si vous présentez des symptômes primaires, vous pouvez le contacter pour obtenir un traitement approprié.

Symptômes et Causes

La maladie peut le plus souvent évoluer sous deux formes: dans la phase chronique et aiguë. La cause peut être n'importe quelle maladie pathologique. Au stade initial, l’arthrite est plus facile à traiter que sous sa forme avancée. Par conséquent, il est important de demander l'aide d'un établissement médical.

  • la localisation des articulations gonfle;
  • syndrome de douleur;
  • augmentation de la température;
  • difficile de déplacer un joint douloureux.

Il n’est pas difficile de suspecter l’apparition de la maladie. Pendant un certain temps, les articulations commencent à faire mal, il peut être difficile de faire des mouvements avec la main ou le pied. Il y a une panne, la température peut monter.

Raisons de l'apparition de l'arthrite:

  • l'hypothermie;
  • les infections;
  • blessures diverses;
  • facteurs héréditaires;
  • la goutte;
  • lésions du tissu articulaire.

Il est nécessaire de rechercher la cause de la maladie afin de mettre fin au processus inflammatoire et de prendre des mesures pour restaurer la fonction motrice.

Quel type de fournisseur de soins de santé devriez-vous appeler pour l'arthrite

Peu de gens savent quel médecin traite l’arthrite et l’arthrose (lisez la différence entre les maladies), ils ne vont donc pas dans un établissement médical. Lorsque les symptômes de la maladie apparaissent, vous devez prendre rendez-vous avec un médecin - arthrologue. Ses compétences incluent le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies des articulations. Lorsque vous contactez le médecin, consultez l’historique de la maladie et prescrit les examens suivants:

Mais il peut y avoir un problème, car chaque clinique ne dispose pas d'un spécialiste de cette qualification. Par conséquent, il est recommandé de contacter votre médecin généraliste pour obtenir des conseils. Si des signes d'arthrite apparaissent chez un enfant, un pédiatre vous aidera. Après avoir examiné l'état général du patient, le thérapeute (pédiatre de l'enfant) donnera des instructions à d'autres médecins pour confirmer le diagnostic de leurs qualifications.

Habituellement, dans les hôpitaux, trois médecins traitent les articulations à la fois:

Sous forme légère, lorsque la douleur dans les articulations est courte, ils se tournent immédiatement vers un rhumatologue. Lors du diagnostic de l'arthrite, il prescrira un traitement systématique. Si la douleur est vive et aiguë de nature prolongée, adressez-vous au chirurgien. Dans certains cas, le traitement de la maladie nécessite une intervention chirurgicale. Lors de l'opération, un lubrifiant synthétique est introduit dans la zone touchée et des prothèses peuvent également être insérées. Dans ce cas, il faudra consulter et soigner non seulement le chirurgien, mais également le traumatologue, le thérapeute physique.

Les syndromes douloureux prolongés font référence à l'orthopédiste. Ce spécialiste vous aidera à choisir un outil spécial pour le port. Avec leur aide, il sera plus facile de se déplacer et de réduire la charge sur les articulations douloureuses.

Quel médecin consulter avec la polyarthrite rhumatoïde? Cette maladie est traitée par un rhumatologue. Et aussi besoin de consulter un immunologiste, parce que la maladie affecte la réaction auto-immune.

Tu devrais savoir! Le diagnostic et le traitement de l'arthrite peuvent être pratiqués par plusieurs médecins. Tout le monde conseille sur leur site.

La maladie peut toucher d'autres organes et provoquer leur pathologie. S'il y a une douleur dans le coeur, alors une consultation avec un cardiologue est nécessaire. Pour évaluer l’état des articulations touchées, un radiologue ou un échographiste vous aidera. Ils décrypteront des images qui faciliteront le travail des médecins, dont les compétences incluent le traitement de l'arthrite.

Traitement

Un médecin traitant l'arthrite après avoir examiné un patient prescrit un traitement complet. Souvent, après un traitement approprié, une rémission et une récupération surviennent.

Méthodes de traitement de l'arthrite:

  • des médicaments;
  • régime alimentaire;
  • Thérapie d'exercice;
  • appareils orthopédiques;
  • physiothérapie;
  • prendre des vitamines.

Les anti-inflammatoires, les antibiotiques sont prescrits pour éliminer le processus inflammatoire et soulager l’état du patient. En outre, avec l'arthrite, on utilise des pommades médicales et des gels ayant un effet rafraîchissant. Ils soulagent les symptômes de la douleur. Au stade avancé de la maladie, se tourner vers le chirurgien. Si le traitement n'est pas possible, l'articulation malade est remplacée par des matériaux artificiels.

Lorsque les maladies des articulations est important de bien manger. Le régime devrait contenir des fruits, des légumes, des céréales, du fromage cottage et des produits laitiers. Exclus du régime des aliments épicés, gras, salés, de la viande et des abats.

Le médecin peut prescrire une électrophorèse, un traitement avec de la boue et de la paraffine. Si l'articulation du genou est enflammée, le médecin vous recommandera de porter des appareils orthopédiques: une canne, une rotule, un bandage. Les complexes de vitamines sont prescrits pour améliorer l'immunité.

Remèdes populaires

Avec le traitement de la toxicomanie utilisé des remèdes populaires. Ils aideront à trouver l'artillorog ou le rhumatologue. Il s’agit généralement de bains chauffants contenant du sel, des compresses et de la décoction d’herbes médicinales.

C'est important! Dans les cas d'arthrite grave, l'utilisation de compresses chauffantes est interdite.

Avant d'utiliser des remèdes populaires, vous devez consulter votre médecin.

Mesures préventives

Les maladies des articulations entraînent la restriction des mouvements et la commission de certaines actions. Par conséquent, en cas d’inconfort et de douleur, vous devez savoir avec quel arthrite vous allez chez le médecin. Un traitement complet bien choisi aidera à vaincre la maladie et à prévenir le développement de complications.

En outre, pour prévenir la maladie, vous devez contrôler votre poids, faire du sport et bien manger. Si l'arthrite est devenue chronique, la natation, la marche rapide, l'équipement d'exercice sans charge pour la colonne vertébrale et les articulations aideront à faire face à la maladie. Les massages et la physiothérapie aideront à se débarrasser de la maladie.

Nous comprenons quel médecin traite l'arthrite du genou et d'autres articulations

L'inflammation des articulations se réfère aux pathologies du système musculo-squelettique avec une pathogenèse infectieuse prononcée. Au cours des dernières années, la science médicale a identifié un large éventail d'arthrite et d'arthrose de toutes sortes pour un soulagement plus efficace de la source de la localisation de la maladie. La question de savoir quel médecin traite l'arthrite ne peut être résolue sans équivoque. La thérapie articulaire nécessite l'assistance pluridisciplinaire de plusieurs médecins: orthopédistes, médecins généralistes, rhumatologues, nutritionnistes et même chirurgiens plasticiens. Sur la base des données relatives au diagnostic et aux antécédents du patient, les spécialistes sont tenus de prendre les décisions qui s’entendent entre eux pour établir le diagnostic correct et prescrire un traitement complet.

Spécialistes qui traitent les maladies des articulations

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour l’arthrite.» Pour en savoir plus.

Lors de la manifestation initiale des symptômes de maladies articulaires, il est recommandé de contacter la clinique où, sous contrôle des rayons X et par échographie, ils s’occuperont de:

  • un thérapeute qui conseille la majorité des patients au tout début de leur traitement et le redirige vers d'autres médecins;
  • arthrologue. Il s’agit exclusivement de joints, il serait donc idéal de s’y inscrire;
  • rhumatologue. Il a une spécialisation étroite, car il prend des patients soupçonnés de lupus érythémateux disséminé ou de polyarthrite rhumatoïde;
  • un immunologiste, la nécessité d'une visite supplémentaire qui se produit lorsque le désordre de réactions auto-immunes, par exemple, dans le cas de la polyarthrite rhumatoïde juvénile. En cas de lésions concomitantes du cœur, une consultation avec un cardiologue sera nécessaire.
  • un vertébrologue spécialisé dans le traitement des maladies de la colonne vertébrale, y compris l'arthrite de la colonne vertébrale;
  • Un dermatovénéréologue assistera dans le traitement de l'arthrite et de sa récurrence causée par le lupus érythémateux systémique ou le psoriasis. Pour les éruptions cutanées, consultez un spécialiste.
  • le pédiatre clarifiera la santé de l’enfant et expliquera comment arrêter complètement la pathologie et quel médecin contacter les parents;
  • le chirurgien opère dans des cas extrêmes en remplaçant les articulations touchées par des prothèses.

Si la maladie s'accompagne de modifications pathologiques, les chirurgiens orthopédistes et traumatologues effectuent un suivi complet de l'état de santé du patient.

Causes et pathogenèse

Le degré de risque d'infection clinique des articulations dépend du type de microflore pathogène pénétrée, de la méthode d'infection et de l'état du système immunitaire humain. Dans la plupart des cas, des bactéries hautement virulentes avec un grand volume d'inoculum prennent racine. Cela se produit de la manière suivante:

  1. Pénétration directe à travers une plaie ouverte (tous types de blessures, morsures d'animaux).
  2. Propagation hématogène à partir de sites d’infection voisins ou très localisés.
  3. Pendant le séjour peropératoire du patient en raison d'instruments non stériles. Ensuite, des microorganismes pathogènes pénètrent dans le sang, provoquant par la suite une endocardite bactérienne.

La cause de l'infection des éléments du système musculo-squelettique est la pénétration de la bactérie streptocoque du groupe A, staphylocoque, gonocoque. Moins fréquemment, l'apparition d'arthrite septique se produit sur le fond des organismes Gram-négatifs, y compris E. coli, virus Salmonella, et d'autres. Les personnes dont l'immunité est affaiblie sont susceptibles, ce qui est typique pour les patients en période postopératoire, en présence de béribéri ou de pathologies chroniques.

L’arthrite provoquée par la migration de bactéries à travers les crevasses de l’endothélium dans le corps est dangereuse pour la santé du patient et peut mettre sa vie en danger. Le manque d'oxygène dans les tissus affectés réduit l'activité phagocytaire des globules blancs. La réponse inflammatoire aiguë est due à la facilité d’infection due à l’absence de membrane basale de la gaine de la capsule articulaire. En conséquence, la surface hyperthermique produit une quantité accrue de liquide synovial et d'hypertrophies.

Le processus de phagocytose libère des enzymes protéolytiques pouvant détruire le tissu cartilagineux. Les cytokines et autres molécules inductives, produites conjointement par les leucocytes et le tissu synovial, renforcent la réponse inflammatoire ultérieure. Dans 50% des cas cliniques, il provoque des lésions sur toutes les surfaces articulaires. Au point de contact de la membrane synoviale avec le cartilage, il se produit une érosion simultanée du tissu osseux, pouvant conduire à un sepsis et à la destruction complète de l'articulation.

Classification de l'arthrite

Aux fins du traitement, il est nécessaire de déterminer le diagnostic correct. L'anamnèse, l'examen physique et les tests de laboratoire contribuent à la précision des données, reflétant l'évolution de la maladie depuis ses débuts. Par conséquent, pour comprendre l’essence des principaux changements pathologiques dans le corps, les causes de l’inflammation des articulations sont classiquement divisées en types qui précèdent ou aggravent la maladie. Les types de maladie suivants se produisent:

  • traumatique (ostéonécrose);
  • inflammatoire - infectieuse, rhumatoïde, arthrite juvénile, pseudogoutte;
  • ostéochondropathique (mutation génétique) - dysplasie de la hanche, infection hémophilique et forme subséquente de pathogenèse sous forme d'arthrite purulente, maladie de Perthes;
  • idiopathique (arthrose);
  • métabolique - dépôts excessifs de pyrophosphate de calcium, goutte, maladie de Gaucher.

La sévérité caractéristique des symptômes et leur durée jouent un rôle important dans le diagnostic. Par exemple, l'aggravation progressive des manifestations de l'arthrite parle de sa raison non traumatique. L'œdème associé suggère de multiples processus inflammatoires dans les structures tissulaires adjacentes. Les sensations douloureuses qui limitent les activités quotidiennes montrent la gravité de la maladie.

Diagnostic utilisé pour détecter l'arthrite

Même "négligée" ARTHRITIS peut être guérie à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Beaucoup de gens ne savent pas quel médecin traite l'arthrite et l'arthrose, ils doivent donc être référés pour examen par un thérapeute et en subir les principaux types. Les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées en orthopédie:

  1. Diagnostic de laboratoire. Il est recommandé de donner du sang pour analyse en cas de septicémie prolongée ou de douleur anormale après un remplacement articulaire. Sur la base des données de diagnostic de laboratoire, il devient clair s'il existe une inflammation. Des indicateurs utiles tels que le taux de sédimentation des érythrocytes et le nombre de globules blancs.
  2. Une radiographie révèle des modifications pathologiques de l'articulation au stade inflammatoire à long terme, mais ne montre pas toujours une lésion du cartilage ou une érosion osseuse périarticulaire. La méthode nous permet de comprendre quelle est la localisation du processus inflammatoire, s’il existe un doute quant à la cause spécifique de la lésion et si la cause des symptômes est ou non une arthrite du genou. Quel médecin traite la pathologie, il est clair - un orthopédiste. La photo montre la déformation de l'os spongieux et de la destruction de l'os cortical, une ostéopénie marquée dans l'arthrite septique chronique et une ostéomyélite. Une réaction périostée générale est dangereuse en raison du développement potentiel d'une nécrose scléreuse du tissu osseux. L'inconvénient est qu'il est difficile d'étudier les tissus mous du genou et de la hanche. Les cas de gonflement, qui incluent de l'air visible sur l'image sous forme de zones discrètes, sont similaires à la teneur en gaz de l'intestin avec une radiographie du péritoine.
  3. L'échographie révèle parfaitement la pathologie de l'articulation de la hanche, l'inflammation des tissus mous, les abcès. Ces violations sont vues non seulement par le médecin, mais également par d'autres spécialistes généralistes, qui renverront le patient à l'orthopédiste en fonction des résultats de l'étude.
  4. La tomographie par radionucléides présente une sensibilité élevée aux infections chroniques du système musculo-squelettique dues aux radio-isotopes injectés. Mais il donne de faux signaux positifs pour l'arthrite septique aiguë. Les signes d'arthrite sont difficiles à distinguer de l'affaiblissement aseptique chez les patients souffrant de prothèses douloureuses, de tumeurs, de blessures, de fractures, de changements postopératoires ou neurotrophiques dans le corps. Souvent utilisé pour éliminer les doutes sur le processus d'infection avant d'effectuer une procédure invasive.
  5. La tomographie assistée par ordinateur avec reconstruction par projection dans le plan sagittal ou coronal sert à identifier des séquestrants isolés isolés d'une articulation viable. La tomodensitométrie permet d’évaluer l’état réel du fonctionnement mécanique et de l’intégrité de la membrane articulaire, de déterminer le degré d’accumulation de fractures, même en présence d’un dispositif de fixation des métaux, de détecter la dilatation de la capsule articulaire et de détecter toute érosion du cartilage.
  6. L'imagerie par résonance magnétique est la méthode de recherche la plus populaire avec une visualisation sans précédent de la moelle osseuse, des abcès, des kystes synoviaux et des tissus mous infectés. L'IRM facilite la détection des processus septiques et de l'inflammation périarticulaire du tissu osseux dans la jonction synovial-cartilage.
  7. Ponction commune souvent tenue, aspiration de liquide synovial. La méthode permet d'identifier la flore pathogène et de neutraliser l'infection. Visuellement, vous pouvez évaluer l'état du biomatériau. Dans le cas d'une nature infectieuse, il a un contenu purulent, une cire grise ou une teinte sanglante; caractérisé par une turbidité excessive, densité; crée un précipité amorphe prononcé. En comptant le nombre de leucocytes, il est possible d'estimer le niveau de cytose - les neutrophiles y prédominent (> 85%). Ce phénomène indique la présence d'un processus inflammatoire. Si un biomatériau prélevé a une composante hémorragique ou une couche de graisse flottante, nous parlons déjà de pathologies graves ou d'une fracture intra-articulaire.

Avis vidéo qualifié sur le diagnostic de l'arthrite:

Beaucoup de gens sont intéressés par: quand un médecin à profil étroit traite l’arthrite, quel type de diagnostic est le meilleur? Ces procédures permettent de déterminer le diagnostic le plus précis - à la fois individuellement et collectivement.

Il est préférable d’utiliser plusieurs types de diagnostics qui confirment les données de l’autre et réduisent le nombre de fausses hypothèses. La membrane synoviale hypertrophique indique généralement la progression de l’infection articulaire, une inflammation de la moelle osseuse ou des tendons.

Caractéristiques du traitement effectué en orthopédie

En orthopédie, plusieurs conditions compliquent la pratique du médecin. Dans de tels cas cliniques, il est difficile de trouver le traitement optimal pour un spécialiste.

Nous parlons d'arthrite, qui est apparue à l'arrière-plan:

  • hépatite virale. L'arthrite virale est une pathologie courante qui se débat activement en orthopédie avec la participation de médecins spécialistes des maladies infectieuses. Le plus souvent, l'inflammation des articulations se développe sur le fond de l'hépatite virale. La lésion des articulations n'est pas caractérisée par une forme agressive, mais la difficulté de traitement crée la toxicité potentielle de nombreux médicaments antirhumatismaux. Choix du type de traitement pour les patients souffrant d’arthrite virale, faites preuve de prudence, dans la limite du nombre minimal de médicaments acceptables. Il est conseillé de commencer le traitement avec du paracétamol, si nécessaire, en le remplaçant par un AINS;
  • arthroplastie. Malgré l'utilisation de matériaux de haute qualité, il existe parfois un risque d'inflammation des articulations endoprothétiques, même. Les facteurs responsables des dommages comprennent les états d'immunodéficience, les maladies auto-immunes, les interventions chirurgicales répétées, les interventions chirurgicales prolongées, les articulations prothétiques, localisées superficiellement par des caractéristiques physiologiques. Si plusieurs facteurs sont pertinents en même temps, le risque d'infection des articulations s'élève à 50%;
  • changements d'âge. L'arthrite juvénile représente 30% de toutes les inflammations articulaires identifiées. Étant donné le jeune âge des patients, il peut être difficile pour les parents de savoir quel médecin traite l’arthrite du genou, de la cheville, du coude ou d’autres articulations. Il suffit de consulter un médecin généraliste: le médecin vous prescrira un traitement en fonction du stade de la maladie et de l'âge du patient.

Dans cette vidéo, le patient raconte comment il a subi une arthroplastie du genou sur fond d'arthrite:

Ces cas sont unis par la nécessité de terminer le traitement prescrit sans interrompre le cours. La première amélioration du bien-être ne signifie pas le début de la récupération. Médicaments prioritaires - Céphalosporines de 3ème génération.

Tous les antibiotiques sont administrés par voie intraveineuse dans les 60 minutes ou par voie intramusculaire.

Avant de prescrire un antibiotique, prévenez votre médecin si vous avez des allergies. Il en va de même pour les autres médicaments prescrits: si une intolérance avait déjà été observée, il est important de le signaler à l'orthopédiste lors de la consultation.

Un traitement utilisé pour traiter l'arthrite

Les experts utilisent plusieurs groupes de médicaments:

Quel médecin devrait traiter l'arthrite?

Pour pouvoir demander de l'aide médicale rapidement, il est utile de savoir ce qu'est l'arthrite et quel médecin traite cette maladie. Chaque année, de plus en plus de personnes sont atteintes de maladies des articulations.

Quels sont les symptômes de l'arthrite?

L'arthrite désigne toutes les maladies inflammatoires des articulations pouvant survenir sous une forme chronique ou aiguë, affectant une ou plusieurs articulations. L'arthrite est primaire et secondaire (apparaissant sur le fond d'autres maladies). En fonction de cela, vous devrez peut-être consulter différents spécialistes.

L'arthrite primaire comprend:

  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • arthrite idiopathique juvénile;
  • la spondylarthrite;
  • la goutte;
  • l'arthrose.

Dans la polyarthrite rhumatoïde, ce sont principalement les petites articulations qui sont touchées. Premièrement, il y a gonflement des articulations, hyperthermie locale et douleur. Après un certain temps, la raideur matinale survient et dure plus d'une demi-heure. Il se caractérise par l’incapacité de réaliser pleinement le mouvement (par exemple, il est impossible d’assembler complètement la paume en un poing ou d’attacher les paumes les unes aux autres de manière à ne pas les éloigner). Certaines personnes ont des associations avec des gants serrés ou un corset très serré.

La polyarthrite rhumatoïde est dangereuse non seulement comme une violation de la fonction motrice, mais également comme une pathologie associée grave: péricardite, vascularite, pleurésie, néphrite et quelques autres. Par conséquent, lorsque les symptômes de cette maladie apparaissent, il convient de consulter un médecin dès que possible.

L'arthrite juvénile survient chez les enfants de moins de 16 ans et touche généralement les articulations du coude, du genou et de la cheville. Il se manifeste par des caractéristiques telles que:

  • fièvre
  • gonflement, douleur et diminution de la mobilité articulaire;
  • apparition d'une éruption cutanée sous la forme de taches rouges sur la peau des extrémités.

Cette maladie chez les enfants est lourde de croissance altérée et de formation du squelette, par conséquent, l'avis d'un spécialiste est nécessaire le plus tôt possible, jusqu'à ce que des changements irréversibles se produisent.

La spondylarthrite est appelée inflammation de la colonne vertébrale. Les symptômes suivants sont caractéristiques de cette maladie:

  • mal de dos qui augmente avec l'activité physique;
  • rougeur et gonflement de la peau sur la région affectée de la colonne vertébrale;
  • limiter l'amplitude normale des virages et des inclinaisons;
  • lisser les courbes physiologiques de la colonne vertébrale;
  • malaise général (fièvre, frissons, faiblesse);
  • perte de sensation de diverses parties du corps, paralysie.

Les complications de ce type d'arthrite sont la destruction des vertèbres et la déformation irréversible de la colonne vertébrale, ce qui entraîne de nombreux problèmes.

Lorsque la goutte est le dépôt de sels dans les articulations avec la formation autour d'eux le soi-disant tophus. Particulièrement souvent touché l'articulation du gros orteil. Les symptômes de la goutte se manifestent soudainement et de manière très aiguë. L'articulation gonfle, la peau devient rouge, inquiète une douleur intense, ne passe pas même au repos et s'aggrave au moindre contact.

L'arthrose est une maladie caractérisée par une lésion du tissu cartilagineux qui recouvre la surface des articulations. Premièrement, une douleur douloureuse se produit dans l'articulation touchée, il y a une certaine rigidité du mouvement. Un peu plus tard, il y a un gonflement. L'absence de traitement entraîne la déformation non seulement de l'articulation, mais de l'ensemble du complexe musculo-tendineux, ce qui engendre des contractures - des restrictions sévères des mouvements normaux, qui sont généralement irréversibles.

L'arthrite secondaire se développe dans diverses maladies, mais surtout souvent avec le lupus érythémateux systémique, le psoriasis, l'hépatite, la granulomatose, la borréliose et la tuberculose.

Naturellement, la triade de symptômes d'inflammation des articulations (douleur, gonflement, mobilité réduite) s'accompagne de symptômes caractéristiques d'une maladie particulière.

Par exemple, lorsque le lupus érythémateux disséminé apparaît sur le visage dans la région du nez et que les joues apparaissent comme des éruptions cutanées, regroupées sous la forme d’un papillon, le psoriasis apparaissant sur l’éruption cutanée se fond dans des plaques caractéristiques.

Quel médecin traite l'arthrite?

Quel médecin devrais-je contacter en premier si des symptômes d'arthrite apparaissent? Bien entendu, dans l’idéal, vous devez prendre rendez-vous avec un arthrologue, spécialiste du diagnostic, du traitement et de la prévention des maladies des articulations. Si vous suspectez une polyarthrite rhumatoïde ou un lupus érythémateux disséminé, il est préférable de contacter un rhumatologue. Cela vaut la peine de dire que ces spécialisations sont assez étroites. Les arthrologues et les rhumatologues ne travaillent pas dans toutes les cliniques. Par conséquent, si vous n'avez pas la possibilité de consulter ces médecins, consultez un médecin généraliste et si votre enfant présente des symptômes d'arthrite, vous devriez vous faire examiner par un pédiatre.

Si l'arthrite est primaire, un arthrologue, un rhumatologue, un médecin généraliste ou un pédiatre traite généralement la maladie seul. En cas d’arthrite rhumatoïde ou juvénile, il peut être nécessaire de consulter un immunologiste, car le développement de ces maladies est basé sur des réactions auto-immunes.

Lorsqu'il s'agit de la goutte, il est souvent nécessaire de faire examiner par un néphrologue, car cette maladie se développe souvent en raison d'une excrétion insuffisante d'acide urique dans les urines, ce qui peut indiquer une maladie rénale. Un nutritionniste est impliqué dans le traitement de la goutte, car cette maladie peut survenir ou récidiver du fait de la consommation de grandes quantités de chocolat, café, thé, alcool et aliments riches en protéines (œufs, viande, haricots).

En cas de douleur dans la colonne vertébrale et de suspicion de spondylarthrite, il est préférable de consulter un vertébrologue - un médecin impliqué dans le traitement des pathologies de la colonne vertébrale. Toutefois, ces spécialistes sont également assez rares. Lorsque de l'arthrite secondaire survient à l'arrière-plan du psoriasis ou du lupus érythémateux disséminé, vous devrez peut-être consulter un dermatovenereologist. D'habitude, les gens consultent d'abord ce médecin pour les éruptions cutanées. Ce spécialiste peut également traiter l'arthrite secondaire.

Dans certains cas, il est possible de guérir chirurgicalement les articulations touchées ou de résoudre le problème par prothèse. Ensuite, les chirurgiens, les orthopédistes, les physiothérapeutes et parfois les traumatologues prennent le contrôle du patient. N'oubliez pas que la défaite des articulations peut être accompagnée de comorbidités. Par exemple, dans la polyarthrite rhumatoïde, le cœur et certains autres organes sont touchés. En conséquence, il est nécessaire de faire plusieurs visites à un cardiologue et à d'autres médecins. Les radiologistes et les spécialistes en échographie aident à détecter l'arthrite et à évaluer l'état des articulations.

Ainsi, on peut soutenir que plusieurs médecins participent au diagnostic et au traitement de l’arthrite en même temps; il est donc généralement nécessaire de consulter différents spécialistes.

Directions de traitement

Le choix des tactiques de traitement de l’arthrite dépend de la cause de son apparition. Des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des injections de corticostéroïdes dans les articulations touchées peuvent être prescrits. Le régime alimentaire joue un certain rôle, surtout si le surpoids provoque l'arthrite.

Une gymnastique spéciale aide à renforcer les muscles et à éliminer une partie de la charge des articulations, mais faites-le mieux après avoir consulté un spécialiste. Si l'infection (tuberculose, borréliose) est devenue la cause de l'arthrite secondaire, une antibiothérapie est nécessaire. En général, il est nécessaire de comprendre que le traitement de l'arthrite est un processus long, qui n'est pas toujours géré par un seul médecin.

Parfois, il est impossible de guérir complètement la maladie. Par conséquent, dans de tels cas, le traitement vise à obtenir une rémission stable, à prévenir les exacerbations et à normaliser les mouvements des articulations. Souvent, la présence d'arthrite impose certaines restrictions, par exemple, il faut renoncer à un effort physique intense, pratiquer certains sports et être sous surveillance médicale.

Qui contacter avec l'arthrite?

La cause de la pathologie peut être un agent pathogène spécifique, une violation des processus métaboliques dans le corps, des lésions auto-immunes. Cependant, avant de contacter un médecin, vous devez effectuer un autodiagnostic minimal.

Si vous présentez les symptômes suivants, consultez votre médecin traitant de l’arthrite.

  • douleur intense dans la zone de plusieurs ou de plusieurs articulations à la fois (selon la pathologie, peu importe, mais les articulations des extrémités sont le plus souvent touchées: genou, coude, pieds et doigts);
  • augmentation de l'inconfort la nuit ou après une longue absence de mouvement dans l'articulation;
  • gonflement de gravité variable dans la zone touchée;
  • hyperémie et hyperthermie locales (pas toujours);
  • dysfonctionnement de l'articulation (problèmes de mouvements actifs et passifs, raideur);
  • signes généraux de la maladie (faiblesse, fatigue, forte diminution du poids, etc.).

En réfléchissant sur la personne à traiter en cas d'inflammation des articulations, il convient de prendre en compte les manifestations générales de la pathologie, par exemple une éruption cutanée, une toux, etc. De plus, l'arthrite est parfois confondue avec l'arthrose, une pathologie chronique associée à une altération de l'articulation des os voisins.

À quel médecin devrais-je aller?

Répondre définitivement à la question, quel médecin traite l'arthrite, c'est impossible. Plusieurs spécialistes sont engagés simultanément dans la pathologie, chacun étant plus en demande avec une variante particulière de la maladie.

Spécialistes de l'arthrite:

  • Artrologue. Ce médecin hautement spécialisé s'occupe du traitement de tous problèmes articulaires, possède des compétences en matière de diagnostic, de traitement et de prévention dans son domaine, et devrait donc lui être adressé en premier lieu. Malheureusement, un arthrologue est très rare et seulement dans les grandes cliniques des grandes villes.
  • Rhumatologue. Ce médecin traite la polyarthrite rhumatoïde et d’autres maladies reliées au tissu conjonctif. En l'absence d'un arthrologue, c'est le rhumatologue qui diagnostique, prend les rendez-vous nécessaires et surveille le déroulement du traitement.
  • Chirurgien. Si une intervention chirurgicale est nécessaire au bon rétablissement d'un patient, elle est effectuée par un chirurgien. De plus, il comprend différentes déformations.
  • Orthopédiste. Ce médecin est engagé dans la restauration des fonctions perdues dans l'articulation, ce qui est particulièrement nécessaire si le patient s'inquiète de l'arthrite du pied ou du genou, ce qui nuit considérablement à la qualité de la vie.

Dans certains cas, la consultation de professionnels connexes est requise. Si une personne ne sait pas à quel médecin s'adresser, elle peut consulter un médecin généraliste qui traite les maladies somatiques et prescrit la bonne direction.

Principes de diagnostic

Il existe de nombreuses variations de l'inflammation des articulations. Avant de traiter l'arthrite, le médecin procède à un examen approfondi du patient afin de poser un diagnostic précis.

Méthodes de base:

  • Antécédents médicaux et examen physique;
  • Tests de laboratoire généraux et spécifiques;
  • Données radiologiques de l'articulation (le plus souvent spécifiques à chaque pathologie);
  • L'étude du liquide synovial.

Plus tôt le diagnostic correct est posé, plus il est probable que l'activité de l'articulation soit complètement rétablie. Par conséquent, avec l'arthrite, vous devriez consulter un médecin dès l'apparition des premiers signes d'inflammation.

Enregistrez le lien ou partagez des informations utiles dans le réseau social. les réseaux

Quel médecin traite l'arthrite et l'arthrose des articulations?

Les maladies des articulations des jambes, telles que l'arthrite et l'arthrose, ont une incidence négative sur la qualité de vie des personnes, entraînant des restrictions des mouvements et de l'activité du travail. En marchant la jambe, dans les articulations où se développe le processus inflammatoire ou dystrophique, se rappelle constamment avec des douleurs.

S'il est nécessaire d'établir un diagnostic et de concevoir un schéma thérapeutique, le patient réfléchit à la nécessité de prendre rendez-vous avec un spécialiste. Afin de recevoir une assistance qualifiée, le patient doit avoir une idée du médecin qui traite l’arthrite et l’arthrose des articulations.

Raisons pour contacter un médecin

L'arthrite est définie comme un processus inflammatoire de l'articulation articulaire (qui a tendance à se propager aux ligaments et aux muscles) et est dans la plupart des cas de nature infectieuse. L'infection peut pénétrer dans l'articulation par des lésions cutanées ou provenir d'un flux sanguin provenant d'autres organes. Parfois, l'arthrite a une cause auto-immune ou se manifeste après un traumatisme.

La maladie survient le plus souvent chez les personnes d'âge moyen, dont la profession est associée à la position debout, mais peut également se produire chez les enfants (en particulier physiquement actifs) et les personnes âgées. L'arthrite affecte le plus souvent les articulations du genou et de la hanche, ainsi que les orteils du pied.

Chez les personnes souffrant d'arthrite auto-immune, l'inflammation affecte souvent non seulement les articulations des membres, mais également les organes vitaux, tels que le cœur et les reins. La cause de l'arthrite infantile est le plus souvent des lésions aux articulations du pied. Si l'inflammation est ignorée, elle peut évoluer en arthrose (processus dégénératif de l'articulation).

L'arthrose est une maladie principalement liée à l'âge dans laquelle se produisent des changements dystrophiques dans la couche cartilagineuse de l'articulation. Les raisons de sa complexité et comprennent généralement une combinaison de malnutrition (abus de cornichons, viande fumée accompagnée d'une carence en minéraux), une dégradation des processus métaboliques liée à l'âge et un stress régulier à long terme sur les articulations. L'arthrose affecte généralement les articulations des gros os - le genou et la hanche.

Les facteurs de risque d'arthrite et d'arthrose peuvent être pris en compte:

  • Âge après 30 ans;
  • Surpoids;
  • Activités sportives prédisposant aux blessures et aux microtraumatismes des articulations des jambes;
  • Muscles non exercés du pied;
  • Les femmes sont plus exposées aux maladies des articulations que les hommes.

Les symptômes nécessitant une consultation médicale immédiate incluent: diminution de la mobilité de l’articulation, douleur intense, crunch, gonflement et augmentation de la température locale.

Quel médecin contacter en premier

Avec l'apparition de signes gênants chez un patient, la question se pose de savoir quel médecin traite l'arthrose et l'arthrite des articulations. Le système musculo-squelettique relève de la compétence des médecins de plusieurs profils et ses pathologies sont parfois les complications d’autres infections des organes génitaux et des voies urinaires (dans le cas de la hanche) ou de plaies massives purulentes.

Si le patient est conscient de la présence (ou de la probabilité élevée) d'une telle pathologie, ou s'il ne peut pas obtenir de rendez-vous avec un arthrologue (un médecin spécialisé dans le traitement des articulations touchées), le premier médecin à visiter sera un thérapeute local. Il dirigera le patient vers un ensemble spécifique de tests et d'examens instrumentaux, ainsi que vers la consultation de spécialistes des maladies du système musculo-squelettique - un rhumatologue et un chirurgien orthopédiste.

Thérapeute

Le thérapeute de district est présent dans le personnel de toutes les cliniques, y compris les dispensaires des petites localités. Les thérapeutes ruraux traitent souvent les lésions du genou, de la cheville et d’autres articulations, et travaillent également lors d’un appel téléphonique avec des patients qui ne peuvent pas se rendre à la clinique.

Lors de la consultation, le médecin établit un historique de la maladie, interroge le patient sur des plaintes, des maladies antérieures de tout profil, examine l'articulation touchée, rédige le programme d'une série d'études (imagerie par résonance magnétique, rayons X, biochimie sanguine, incluant l'analyse de marqueurs inflammatoires). Sur la base de ces données, un diagnostic préliminaire est établi et, pour les travaux ultérieurs, des références à un spécialiste de niche - un rhumatologue ou un orthopédiste - sont écrites.

Rhumatologue

Ce médecin est spécialisé dans les inflammations articulaires de nature auto-immune (la plus fréquente est l'arthrite rhumatoïde) et associées à des pathologies telles que la périartérite et le lupus érythémateux. Dans les zones rurales, pour consulter un rhumatologue, vous devez vous rendre à la polyclinique de la ville la plus proche, tandis que dans les mégalopoles, même les hôpitaux de rhumatologie fonctionnent.

Si un généraliste a adressé une demande de consultation à un rhumatologue, une fiche médicale contenant les archives du médecin local et les données de toutes les mesures de diagnostic doivent être apportées à la consultation. Après examen, le médecin peut rédiger des instructions pour des études à profil plus étroit. Une fois le diagnostic complètement clarifié, une série de mesures de pharmacothérapie et de physiothérapie est mise au point ou, le cas échéant, une référence à l'hôpital est prescrite.

La consultation d'un rhumatologue est nécessaire en cas de gonflement et de rougeur de la région articulaire, associé à de la fièvre et à d'autres symptômes fébriles.

Orthopédiste

Ce médecin est responsable du traitement de l'arthrose des articulations du pied, du genou, de l'épaule et d'autres articulations. De nombreux orthopédistes sont également qualifiés en traumatologie. Le médecin travaille également sur les modifications dégénératives des tissus cartilagineux, développées sur la base d'arthrite sous-traitée ou négligée, et d'arthrose (propagation du processus des articulations à l'os).

Après avoir reçu les résultats du diagnostic, il choisit des appareils orthopédiques et prescrit un traitement médicamenteux. Si celui-ci est inefficace ou insuffisant, une intervention chirurgicale est utilisée.

Artrologue

C'est le nom d'un médecin spécialisé dans le traitement des maladies des articulations. Sa compétence inclut toutes les pathologies communes des articulations - auto-immune, âge, infectieuse, métabolique. En cas de nécessité d’une intervention chirurgicale, l’arthrologue travaillera avec le patient en tandem avec le chirurgien.

Dans les postes de secours d’État de Russie, les arthrologues ne se trouvent que dans les grandes villes. Dans la plupart des cas, ils vont dans des cliniques commerciales. Après avoir examiné et examiné les antécédents, le médecin rédige des instructions pour la biochimie sanguine, l'analyse d'urine et un certain nombre d'examens instrumentaux pertinents pour un cas particulier (les mesures de diagnostic peuvent être prises gratuitement dans le centre médical le plus proche). Sur la base de ces données, un diagnostic est établi (arthrose ou arthrite) et un schéma thérapeutique est préparé.

Après avoir précisé à quel médecin traiter l'arthrose et l'arthrite, en fonction de la situation du patient et de la disponibilité des consultations de certains spécialistes dans les cliniques de sa localité, il sera nécessaire de se soumettre à un certain nombre de procédures de diagnostic, sur la base desquelles un schéma de traitement individuel sera élaboré.

Quel médecin traite l'arthrite et l'arthrose

Chez le médecin souvent diagnostiqué des maladies des articulations. L'arthrite et l'arthrose provoquent une douleur dans les membres et une restriction des mouvements. Elles peuvent entraîner une invalidité au cours de la maladie chronique. Demander en temps utile des soins médicaux empêche la formation de modifications irréversibles du système musculo-squelettique. Pour être diagnostiqué et commencer le traitement, vous devez savoir quel médecin traite l'arthrite et l'arthrose.

Contenu de l'article

Quelle est la différence entre l'arthrite et l'arthrite?

L'arthrite et l'arthrose sont des maladies qui se manifestent par des lésions des grandes et des petites articulations. Ils diffèrent les uns des autres en raison de leur occurrence, de la nature du parcours, du pronostic et des tactiques médicales. Le diagnostic correct peut être posé par un spécialiste après l'examen et l'examen complémentaire du patient.

L'arthrite

L'inflammation de l'articulation s'appelle l'arthrite. Le processus pathologique implique généralement non seulement l'articulation, mais également les tissus mous environnants (ligaments, tendons musculaires, peau). La maladie survient à tout âge, peut se développer chez les enfants et les personnes âgées. L'arthrite est généralement diagnostiquée chez les jeunes patients âgés de 18 à 40 ans.

  • post-traumatique - survient après une blessure à un membre;
  • infectieux - se développe en raison de l'introduction de bactéries pathogènes provenant d'une plaie ou d'organes internes;
  • avec les maladies systémiques - apparaît sur le fond des lésions auto-immunes du tissu conjonctif.

C'est important! Les formes d'arthrite lancées peuvent se transformer en arthrose et entraîner une restriction persistante du mouvement de l'articulation.

Les maladies systémiques constituent un groupe important d'arthrite, qui se caractérise par une récidive chronique, qui nécessite un traitement à long terme et conduit souvent à une invalidité. Les dommages auto-immuns aux articulations comprennent:

  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • arthrite réactive;
  • le rhumatisme psoriasique;
  • La maladie de Sjogren;
  • spondylarthrite ankylosante;
  • lupus érythémateux disséminé;
  • la polyarthrite rhumatoïde.

L'arthrite est caractérisée par une réaction inflammatoire de l'articulation et des tissus mous environnants:

  • œdème articulaire;
  • rougeur de la peau sur l'articulation;
  • augmentation de la température locale;
  • accumulation d'exsudat inflammatoire dans la cavité articulaire;
  • douleur la nuit en conduisant;
  • raideur de mouvement dans la matinée.

On diagnostique souvent une arthrite des doigts et des orteils, une arthrite du genou, des lésions de la colonne vertébrale et des os du bassin. Les maladies systémiques se caractérisent par des lésions non seulement du système musculo-squelettique, mais également des organes viscéraux (reins, cœur, foie) et de la vision.

Arthrose

Les lésions dystrophiques dégénératives des articulations sont appelées arthrose. La maladie est due à une altération des processus métaboliques dans le corps. L'arthrose est plus fréquente chez les personnes âgées, ce qui est associé à l'âge de flétrissement des tissus et des organes. Au cours des dernières décennies, les médecins ont noté que les changements corporels liés à l'âge commençaient chez les jeunes de moins de 40 ans - la maladie «rajeunissait» en raison d'un régime alimentaire et d'un mode de vie médiocres. Dans l'arthrose, la synthèse du liquide synovial est altérée, la nutrition du cartilage et des autres composants de l'articulation se détériore. Cela conduit à la destruction de la couche de cartilage, des surfaces articulaires des os et à une altération des mouvements de l'articulation touchée.

Signes cliniques de la maladie:

  • resserrement lors du déménagement;
  • raideur pendant la journée;
  • douleur pendant l'exercice, après un court repos, le malaise disparaît;
  • dans les cas graves, déformation des articulations et manque de mouvement.

Intéressant Selon les statistiques, dans 80% des cas, l'arthrose est diagnostiquée chez des personnes obèses menant une vie sédentaire. Une alimentation saine et une activité physique régulière - empêchent efficacement le développement de la maladie.

Lorsque l'arthrose affecte souvent les grosses articulations - genou, coude, hanches.

Quel médecin traite l'arthrite et l'arthrose?

L’approche principale des patients chez le médecin est dans la plupart des cas associée à une douleur ou à un inconfort intense au cours du mouvement. Il est nécessaire de s'inscrire pour une consultation avec un médecin immédiatement après l'apparition de symptômes alarmants Si la maladie est apparue pour la première fois, il est recommandé de consulter un médecin généraliste - un praticien local. Le spécialiste recueillera les plaintes au moment de l'admission, découvrira l'historique de la maladie, examinera les articulations et désignera des méthodes de diagnostic supplémentaires. Après l'examen, le thérapeute établit le diagnostic préliminaire et, si nécessaire, donnera des recommandations sur le médecin auquel s'adresser lors de l'étape suivante. Le médecin rédige une demande de consultation pour des spécialistes restreints - un rhumatologue ou un traumatologue-orthopédiste, en fonction des spécificités de la maladie.

Rhumatologue

Si vous avez récemment diagnostiqué de l'arthrose et de l'arthrite, quel médecin faut-il? Le traitement conservateur de la pathologie articulaire est effectué par un rhumatologue. Il s’agit d’un spécialiste médical étroit qui accueille de grands hôpitaux urbains, des centres médicaux régionaux et des cliniques privées. Dans certaines cliniques de district, le médecin conseille certains jours. À la réception d'un rhumatologue, vous devez avoir une recommandation de votre médecin, une carte de consultation externe, les résultats des tests de laboratoire et des examens instrumentaux (dans le cas d'un diagnostic préliminaire).

Le médecin interroge le patient sur les plaintes au moment du traitement. Découvrez l'historique de la maladie: quand les premiers symptômes sont apparus, avec laquelle le patient associe la maladie, comment la pathologie s'est développée, quel traitement a été effectué. Après l’enquête, un spécialiste examine les articulations touchées et en bonne santé, détermine le degré de mobilité des articulations et évalue le syndrome douloureux au repos et en mouvement. Écoute les bruits du coeur et la respiration, sent l'abdomen, évalue l'état des muqueuses de la bouche et du pharynx.

Après examen, le rhumatologue établit la liste des examens de diagnostic nécessaires:

  • test sanguin clinique général;
  • analyse clinique générale de l'urine;
  • biochimie sanguine;
  • détermination des acides sialiques, séromucoïdes, protéine C-réactive (marqueurs de l'inflammation) dans le sang;
  • Radiographie des articulations sacro-iliaques, des mains, des pieds;
  • Échographie des grosses articulations;
  • imagerie par résonance magnétique et calculée.

Sur la base de cet examen, le spécialiste détermine le diagnostic final de la maladie ou désigne des méthodes de diagnostic supplémentaires. Après le diagnostic, le rhumatologue effectue un traitement adéquat en ambulatoire ou lui propose une hospitalisation dans un hôpital spécialisé.

Traumatologue-orthopédiste

Si vous avez commencé à souffrir d'arthrose ou d'arthrite, quel médecin devriez-vous planifier pour une consultation? Un traumatologue orthopédique est engagé dans le traitement chirurgical des maladies et fournit des soins orthopédiques pour le dysfonctionnement persistant des articulations. Une intervention chirurgicale est indiquée chez les patients souffrant d'arthrite infectieuse purulente, en cas d'arthrose de grade 3, de modifications anatomiques et fonctionnelles irréversibles des articulations en cas de maladies systémiques (arthrite rhumatoïde et psoriasique). Les soins orthopédiques consistent en la sélection de chaussures et d'accessoires spéciaux pour faciliter les mouvements, empêcher la progression de la pathologie, éliminer les désagréments.

Attention! Les appareils orthopédiques sont nécessaires au déchargement de l'articulation douloureuse et contribuent à une rééducation efficace après une blessure ou une intervention chirurgicale. Le respect des recommandations du médecin donne une chance de guérison.

Si vous vous adressez à un traumatologue orthopédique, vous devez être prêt à subir la liste des examens nécessaires et à suivre une longue cure de rééducation. Lors de la réception, le médecin examine le dossier médical du patient afin de se familiariser avec les résultats de l'examen et du traitement effectué. Recueille les plaintes du patient, examine l'articulation touchée, évalue le degré de mobilité de l'articulation. Si nécessaire, le spécialiste désigne des méthodes de diagnostic supplémentaires. Il détermine les tactiques thérapeutiques, donne la direction de la consultation à d'autres spécialistes, prépare le patient à l'opération.

Tactique médicale

Le traitement des maladies des articulations comprend la thérapie conservatrice, la chirurgie et les soins orthopédiques.

La thérapie conservatrice comprend:

  • antibiotiques pour la destruction de bactéries pathogènes;
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour réduire l'inflammation et éliminer la douleur;
  • chondroprotecteurs pour normaliser le métabolisme dans l'articulation et la restauration du cartilage;
  • glucocorticoïdes pour prévenir l'inflammation et la formation d'exsudat dans la cavité articulaire;
  • immunosuppresseurs dans les maladies auto-immunes pour protéger les articulations des effets néfastes de l’immunité.

Les soins orthopédiques consistent à porter des chaussures orthopédiques, des semelles intérieures, des rotules, des orthèses.

La thérapie opératoire est réalisée de 2 manières:

  • opérations de préservation d'organes visant à restaurer les fonctions perdues des articulations tout en préservant au maximum leurs propres tissus (arthrodèse, arthrotomie, résection articulaire);
  • les prothèses articulaires sont prescrites en cas de destruction grave de l'articulation, elle consiste à remplacer l'articulation par une endoprothèse en matériau artificiel.

Après la chirurgie, un long cours de rééducation est mis en place. Il aide à rétablir la mobilité articulaire, à normaliser la circulation sanguine et le métabolisme locaux.

En cas de maladies des articulations, il est nécessaire non seulement de savoir quel médecin consulter, mais également de prendre rendez-vous avec un spécialiste en temps utile. Le diagnostic et le traitement précoces réduisent le risque de complications, la progression de la maladie, la survenue de changements irréversibles persistants menant à une invalidité.

Quel médecin traite les articulations arthritiques.

L'arthrite est un groupe de maladies inflammatoires des articulations, qui se caractérise par des périodes d'inflammation aiguë et d'atténuation des symptômes. La pathologie est l’une des plus courantes au monde, elle présente différents types et formes de manifestations cliniques. Avant de savoir quel médecin traite l’arthrite, vous devez connaître les principaux symptômes et les principales causes de la maladie. L'arthropathie n'a pas d'âge limite et touche à la fois les personnes âgées et les adolescents d'âge moyen. En médecine moderne, la question du pronostic et de la prévention de cette maladie grave n’est toujours pas résolue. Médecins et scientifiques recherchent des moyens de guérir la maladie.

Les causes de la maladie

La principale cause d'occurrence est une violation du trophisme dans les tissus des os et du cartilage. La pathologie peut également se produire pour un certain nombre d'autres raisons:

  1. Facteur héréditaire. Les chercheurs modernes établissent un parallèle avec la présence de maladies articulaires des parents et leur apparition chez les enfants.
  2. Lésions traumatiques. Les fractures de ligaments, les entorses, les contusions et les fractures osseuses sont responsables de la malnutrition de l'articulation, conduisent à la formation de microfissures et endommagent l'articulation.
  3. Maladies infectieuses. Les maladies bactériennes ou virales transférées, ainsi que les infections chroniques peuvent affecter la survenue d'une pathologie.
  4. Troubles du système endocrinien. Une perturbation des niveaux hormonaux à la suite d'une grossesse, de la ménopause, d'une maladie du pancréas, de la thyroïde, etc., entraîne un déséquilibre des composés minéraux et organiques.
  5. Facteurs auto-immuns. La destruction de son propre tissu conjonctif due à l'attaque de complexes immuns et de cellules corporelles. Ce problème est traité par un immunologue et un rhumatologue. Des scientifiques du monde entier étudient les processus auto-immuns dans le corps et la façon de traiter ce processus pathologique.
  6. Facteurs psychologiques Les événements émotionnels négatifs et le stress sont le déclencheur du développement de la maladie. Les problèmes professionnels, les problèmes familiaux, la mort d'un être cher perturbent le fonctionnement du système nerveux et nuisent au fonctionnement du cœur, du système osseux et articulaire, etc.
  7. Charge super forte. Un travail physique pénible, soulever de lourdes charges, faire du sport, en particulier l'haltérophilie, entraîne des micro-déchirures dans l'appareil articulaire. Avec le temps, les lésions professionnelles peuvent entraîner une inflammation des ligaments et des articulations.

Symptômes de la maladie

Afin de déterminer quel médecin traite l'arthrite, il est nécessaire de connaître les principales manifestations cliniques de la maladie. L'arthrite est un concept général associant différents types de maladies (psoriasique, rhumatoïde, goutteuse, juvénile et autres). Fondamentalement, toutes ces pathologies commencent par des symptômes similaires. Cependant, chacune des formes d'arthrite a ses propres caractéristiques cliniques, son diagnostic et son traitement.

Considérez les symptômes articulaires et extra-articulaires communs de l'arthrite, caractéristiques de chaque forme de pathologie:

Manifestations articulaires:

  • Douleur d'intensité variable dans la région de l'articulation endommagée.
  • Augmentation du volume, gonflement, gonflement.
  • Changements fonctionnels (diminution de la mobilité et de l'amplitude d'articulation).
  • Décoloration de la peau au-dessus de la surface articulaire.
  • Engourdissement et raideur dans les membres affectés.
  • Augmentation locale de la température cutanée.

Signes généraux (extra-articulaires) de la maladie:

  • Se sentir mal (subjectivement).
  • Maux de tête sévères périodiques, acouphènes, vertiges, nausées.
  • Perte de poids nette due à une perte d'appétit.
  • Insomnie, apathie, dépression.
  • Attaques de nausées et de vomissements.

Quel spécialiste va en premier?

L'arthrite étant à l'origine de diverses manifestations cliniques, la question se pose alors: à quel médecin s'adresser en premier et par où commencer l'examen et le traitement? Tout d’abord, il est nécessaire de consulter un médecin-thérapeute à la clinique du lieu de résidence ou dans un centre privé. Le médecin effectuera un examen physique des principaux systèmes et organes, ainsi que le diagnostic différentiel de la pathologie articulaire avec une affection différente. Ensuite, le médecin-thérapeute dirigera vers des spécialistes restreints, en fonction de la gravité et du stade de la maladie, ou prescrira un traitement.

Médecin - thérapeute - spécialiste multidisciplinaire traitant des maladies des systèmes cardiovasculaire, respiratoire, excréteur et autres. Le médecin examinera les articulations touchées et en bonne santé. Au cours d'une conversation et de la rédaction d'un historique de cas, le médecin pose des questions sur les maladies chroniques et héréditaires, les antécédents d'allergie, les blessures et les opérations. Lors de la réception, le médecin interrogera le patient sur la maladie rhumatologique. Le spécialiste posera des questions sur le moment où se produisent la douleur, la raideur, la présence de craquement et d’enflure. En outre, il prescrira les méthodes de recherche nécessaires (analyses de sang et d'urine, diagnostics par ultrasons et radiographies des articulations). À la fin de l'examen, un diagnostic préliminaire est envoyé à un spécialiste spécifique (rhumatologue, orthopédiste, etc.). Le thérapeute expliquera également quel médecin traite l’arthrite dans un cas particulier, en fonction de la clinique et de la négligence du processus.

Quel genre de docteur devriez-vous traiter l'arthrite?

Après avoir rendu visite au thérapeute, le patient est envoyé chez des spécialistes restreints. Regardons de plus près, quel genre de médecins traitent l'arthrite et d'autres maladies des articulations?

  • Un rhumatologue est le principal médecin responsable de l’arthrite. Après l’étude, le médecin établit un diagnostic précis, détermine le type, le degré et le lieu de la maladie. Si nécessaire, prescrit des méthodes supplémentaires d'examen et de traitement (IRM, analyse du liquide synovial, etc.). Ensuite, le médecin prescrit un traitement médicamenteux, la physiothérapie, explique le pronostic de la maladie du patient. Si nécessaire, il désignera d'autres spécialistes (cardiologue, allergologue, etc.) et, si le processus pathologique progresse, il consultera un orthopédiste ou un traumatologue.

Quels autres médecins sont impliqués dans le traitement de l'arthrite? Ceux-ci incluent des médecins, des thérapeutes physiques, des massothérapeutes et des physiothérapeutes. Ils jouent également un rôle important dans le traitement de la maladie, le soulagement de la douleur et la réduction de l'inflammation dans l'articulation. Après la chirurgie, les articulations du genou ou de la hanche aideront à s’adapter aux nouvelles conditions de la vie.

Principes de diagnostic de la maladie

Le diagnostic de l'arthrite comprend les examens physiques de spécialistes, les consultations avec des médecins restreints (cardiologue, neurologue, etc.), les méthodes de laboratoire et autres méthodes de recherche. Le diagnostic comprend plusieurs parties:

Diagnostic de laboratoire:

Analyse générale du sang et des urines, analyse biochimique du sang avec l'étude obligatoire d'échantillons rhumatologiques. Dans les formes modérées à sévères de la maladie, le liquide articulaire est recueilli avec une ponction préliminaire de l'articulation touchée.

Diagnostic instrumental:

L'examen radiographique des os et des articulations dans deux projections (directe et latérale) aide à déterminer le stade et la négligence du processus. L’imagerie par résonance magnétique est une méthode d’examen plus précise qui permet de préciser la localisation, le stade de la maladie, ainsi que d’autres inclusions et lésions (érosion, croissance, etc.). L’échographie permet d’évaluer l’endommagement du composé, la présence de liquide et le processus inflammatoire.

Quel traitement peut prescrire un médecin basé sur le diagnostic

Après le diagnostic, le médecin qui traite l’arthropathie prescrit un traitement symptomatique etiotrope et un traitement complémentaire.

Il existe des groupes généraux de médicaments prescrits pour tous les types d'arthrite:

  1. Traitement étiotropique: solganal, arava, etc. Les médicaments ralentissent la destruction, l'inflammation et la dégénérescence des tissus articulaires et contribuent également à l'amélioration de la mobilité, à la guérison des ulcères et des érosions. Ce groupe est utilisé dans le traitement de l'agression auto-immune.
  2. Chondroprotecteurs: arthra, chondroïtine et autres, ils restaurent les cellules du tissu conjonctif endommagées, augmentent la production de liquide synovial et améliorent ainsi la mobilité des articulations.
  3. Traitement symptomatique:
  4. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS): cétonal, diclofénac, etc. Réduisent l'inflammation et réduisent la douleur.
  5. Analgésiques: analgine, ibuprofène, etc. Réduit la douleur dans la phase aiguë de l'inflammation.
  6. Médicaments hormonaux (glucocorticoïdes): prednisone, dexazone, etc. Ils sont utilisés dans les stades moyen et grave de la maladie, ont un effet anti-inflammatoire et analgésique. Ce groupe de médicaments prescrits uniquement par un médecin qui traite l'arthrite.
  7. Relaxants musculaires: mydocalm et autres, détendent les muscles spastiques et soulagent la douleur.

Traitements additionnels

La pathologie des articulations est traitée non seulement avec des préparations médicales, mais également avec un effet physique sur le membre affecté, soulageant ainsi la douleur et réduisant l'inflammation. La mobilité dans les articulations osseuses est améliorée. Des méthodes supplémentaires de traitement incluent: physiothérapie (électrophorèse, magnétothérapie, thérapie au laser, UHF, etc.), entraînement physique thérapeutique, natation. Le respect des principes de la nutrition diététique (rejet des aliments frits, salés, fumés et autres aliments malsains) joue un rôle important dans le traitement. Il faut éliminer les mauvaises habitudes (alcoolisme, tabagisme). Il faut prévenir le SRAS et prendre des complexes vitaminiques pendant la période de carence en vitamines (automne, printemps).