Arthrite de la hanche chez l'adulte et l'enfant: symptômes et traitement

L’arthrite ou coxite de la hanche est une maladie inflammatoire des tissus articulaires qui résulte de la réaction d’un organisme à la pénétration de bactéries ou de virus dans les tissus, ou d’une attaque des tissus articulaires par le système immunitaire du corps à la suite de son dysfonctionnement. À la différence des pathologies dégénératives (arthrose), le processus inflammatoire se produit dans la muqueuse (synoviale) de la cavité articulaire et ne s'étend que dans les derniers stades au cartilage articulaire et à l'os.

Symptômes de la coxite

Dans l'arthrite de la hanche, les symptômes caractéristiques du processus inflammatoire se manifestent: douleur, gonflement, rougeur, fièvre dans la zone touchée, limitation de l'amplitude des mouvements. L’articulation de la hanche (TBS) étant la plus grande articulation du corps, son inflammation est souvent accompagnée de symptômes d’intoxication générale: fièvre, faiblesse, malaise, maux de tête, perte d’appétit.

La gravité des symptômes dépend de la nature de l'évolution de la maladie: aiguë, subaiguë ou chronique.

L'évolution aiguë et subaiguë est caractérisée par l'apparition soudaine d'une douleur, d'un œdème et d'une mobilité réduite. Le plus souvent, le processus est difficile et s'accompagne d'une violation de l'état général du corps. Après l'affaissement des événements aigus, l'arthrite devient chronique.

Le processus chronique est caractérisé par une évolution constante avec des périodes d'exacerbation et de rémission (atténuation de la maladie) et par l'apparition de changements irréversibles dans le temps (jusqu'à l'immobilité totale de l'articulation).

Causes de l'arthrite de la hanche

Tous les types d'arthrite se divisent en deux groupes principaux selon la cause de leur survenue: infectieuse et inflammatoire.

L'arthrite infectieuse comprend les types de maladie suivants:

  • arthrite purulente (pyogène),
  • causée par une infection spécifique,
  • réactif,
  • post-infectieux.

L'arthrite réactive est associée à un certain nombre de maladies infectieuses causées par la flore intestinale (Salmonella, Shigellose, Yersiniose), des micro-organismes urogénitaux (chlamydia, mycoplasmes, ureaplasma) et certaines autres infections. En même temps, les microbes et les antigènes ne sont pas détectés dans la cavité articulaire et la membrane synoviale. Cette forme de maladie entraîne rarement une lésion de la hanche chez l'adulte.

Les pathologies inflammatoires comprennent des affections associées à des allergies, une agression du système immunitaire, des troubles métaboliques, certains syndromes héréditaires et des maladies oncologiques.

Les causes les plus courantes de la maladie

Les lésions infectieuses occupent l'une des premières places parmi les causes d'inflammation du TBS. Son infection peut survenir lors d'infections méningococciques, de la maladie de Lyme (borréliose), de la tuberculose, de la brucellose, etc.

L'inflammation avec localisation dans le SCT se produit souvent avec des réactions allergiques, la maladie de Bechterew, la maladie de Crohn (maladie de l'intestin).

Dans d'autres pathologies inflammatoires des articulations, le TBS est beaucoup moins fréquent, généralement aux derniers stades de la maladie.

La photo montre du TBS en bonne santé et de l'arthrite. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Arthrite de la hanche chez les enfants

Si les adultes souffrent des maladies dégénératives des articulations les plus courantes causées par la destruction du cartilage (ostéoarthrose), les enfants sont alors plus susceptibles aux maladies inflammatoires (arthrite).

En raison des caractéristiques liées à l'âge, de l'état d'immunité et de la sensibilité élevée du corps, l'arthrite de la hanche chez l'enfant se produit beaucoup plus souvent que chez l'adulte et est plus aiguë avec des signes marqués d'inflammation locale et générale.

La coxite pyogénique (purulente) est particulièrement dangereuse pour les jeunes enfants. En cas de diagnostic tardif dans les cas avancés, cela peut être fatal.

Les enfants plus souvent que les adultes souffrent d'arthrite tuberculeuse TBS. Au début de la maladie, elle peut survenir sans symptômes évidents, la douleur ne peut survenir que pendant l'exercice.

Des lésions infectieuses du TBS peuvent survenir dans de nombreuses infections infantiles: plus souvent avec parotidite épidémique, infection à méningocoque, moins souvent avec varicelle, rubéole, rougeole, mononucléose infectieuse, intestinale, infections respiratoires aiguës. Les enfants sont également plus sensibles à la coxite réactive que les adultes.

La coxite chez les enfants peut parfois se produire en réaction aux vaccinations. Peut-être le développement de ses formes réactives ou allergiques, mais les symptômes disparaissent rapidement sur le fond du traitement antiallergique.

Important à savoir! Lorsque les coxites surviennent dans le contexte d'autres maladies, la prise d'antipyrétiques peut "effacer" les symptômes de l'inflammation. Si un enfant refuse de marcher, a peur de marcher sur une jambe, trébuche, tombe - vous devez consulter un médecin de toute urgence pour écarter le risque de coxite.

Des lésions inflammatoires du TBS chez les enfants aux premiers stades de la maladie peuvent survenir avec la maladie de Bechterew et le rhumatisme psoriasique juvénile. Dans les autres maladies systémiques, l'articulation de la hanche intervient en dernier lieu dans le processus.

La coxite est plus fréquente chez les enfants que chez les adultes.

Traitement

Quelques points importants

  • L'arthrite de la hanche est une maladie grave qui peut être accompagnée d'une maladie générale grave du corps. En cas de complication, un choc toxique et / ou la propagation de l'infection dans tout le corps (septicémie) peuvent se développer, en particulier chez les jeunes enfants.
  • La cooxite peut être le signe de maladies dangereuses telles que la leucémie, les maladies systémiques du tissu conjonctif et des infections spécifiques.
  • Le démarrage rapide du traitement à l'aide de méthodes modernes vous permet d'éliminer rapidement la maladie dans de nombreux cas, de réduire la gravité de son évolution et d'éviter la destruction des structures articulaires.

Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, consultez immédiatement un médecin!

Premiers secours

Lorsque la douleur est exprimée, les médicaments prescrits à hautes températures du groupe AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens: Ortofen, Ibuprofen (Nurofen), Nise, Ksefokam, etc.). Ils éliminent ou réduisent la douleur et atténuent les autres signes d'inflammation.

Dans la pratique des enfants, on utilise le plus souvent l'ibuprofène (Nurofen) ou le Neis (Nemesulide), produits spécifiquement conçus pour les enfants en suspension.

Il est nécessaire de fournir au membre affecté un repos complet dans la position la plus confortable. En aucun cas, ne peut pas être chargé ou "développer" l'articulation touchée.

Thérapie efficace

Pour un traitement efficace de l'arthrite de la hanche, il est nécessaire d'établir la cause de la maladie. En fonction de cela, des préparations antiallergiques, immunitaires, des antibiotiques ainsi que des médicaments agissant sur le métabolisme peuvent être prescrits.

La nomination des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et de leur inefficacité - hormones glucocorticoïdes (hydrocortisone, dexaméthasone, prednisolone et leurs analogues modernes) est commune à tous les types d'arthrite. Dans certains cas, les hormones glucocorticoïdes sont injectées directement dans la cavité articulaire.

Dans les formes aiguës purulentes de la maladie, une intervention chirurgicale peut s'avérer nécessaire - ponction de la cavité articulaire avec introduction d'antibiotiques ou d'antiseptiques. En raison de son inefficacité, un drainage actif ou continu du joint à long terme est effectué. L'ouverture de la capsule articulaire (arthrotomie) après l'apparition des antibiotiques et des antiseptiques modernes est extrêmement rare.

Après la disparition des symptômes inflammatoires aigus, un traitement est prescrit, ce qui stimule la normalisation de la circulation sanguine dans les structures articulaires et le rétablissement de la mobilité normale. Ceci est la thérapie physique, massage et physiothérapie. Comme méthode auxiliaire, vous pouvez utiliser des remèdes populaires (diverses teintures, compresses, onguents, décoctions).

L'arthrite de l'articulation de la hanche est une pathologie assez commune, avec l'apparition des premiers symptômes dont une consultation médicale urgente est nécessaire. L'absence de traitement ou de thérapies mal choisies non seulement entraîne une détérioration de l'état de santé, mais devient souvent la cause de l'invalidité.

Comment traiter l'arthrite de la hanche chez l'adulte et l'enfant

L'arthrite de la hanche est l'une des causes les plus courantes de malaise à la cuisse. Cette maladie est progressive, c’est-à-dire qu’elle débute progressivement et qu’elle s’aggrave avec le temps. Le terme "arthrite" signifie littéralement "inflammation articulaire".

L'arthrite survient lorsque la surface du cartilage (également appelée cartilage hyalin ou cartilage articulaire) est effacée. Le cartilage sert habituellement de «roulement» dans l'articulation. Quand il "s'use", il y a une douleur et une sensation de raideur de mouvement.

Il est impossible de prédire la survenue d'une arthrite. Alors que l'arthrose est plus fréquente chez les personnes âgées, il existe certaines formes de la maladie chez les jeunes et même chez les enfants. Cependant, certains facteurs de risque incluent:

  • La génétique. L'arthrite est souvent un problème héréditaire.
  • Maladies orthopédiques des enfants, notamment l'apparition d'une dysplasie de la hanche, de la maladie de Legg-Calve-Perthes et de l'épiphysiolyse.
  • Conditions acquises telles que la nécrose aseptique, si ces maladies ne sont pas traitées ou si le traitement n'a pas abouti.
  • Une modification de la forme de l'articulation de la hanche elle-même, y compris la condition dans laquelle les os de la cuisse acquièrent une forme anormale.
  • Blessure grave Les fractures ou les luxations traumatiques peuvent augmenter le risque d'arthrite.
  • L'obésité. Certaines études l'ont associé à l'arthrite de la hanche, bien qu'il soit intéressant de noter que cette affection est davantage associée à l'arthrite du genou.

Les types d'arthrite suivants peuvent affecter négativement l'articulation de la hanche:

  • Arthrose;
  • Lupus érythémateux systémique;
  • La polyarthrite rhumatoïde;
  • Spondylarthrite ankylosante;
  • Arthrite psoriasique.

La polyarthrite rhumatoïde et le lupus touchent généralement les deux cuisses à la fois, tandis que l'arthrose et le rhumatisme psoriasique ne peuvent se développer que dans une cuisse.

Symptômes de la maladie

Peu importe le type d'arthrite, les symptômes de cette maladie sont les suivants:

  • Inconfort à l'aine, à l'extérieur de la cuisse ou aux fesses.
  • La douleur, qui est généralement plus prononcée le matin et diminue le jour lorsque vous effectuez un travail.
  • Difficulté à marcher ou boiterie soudaine (due à une atrophie musculaire). La faiblesse des muscles fessiers signifie que chez les personnes souffrant d’arthrite, le bassin, lorsqu’il marche, tombe vers la jambe, qui n’est pas touchée par la maladie. Cette condition est connue sous le nom de démarche de Trendelenburg.
  • Douleur aggravée par des mouvements brusques ou une activité vigoureuse.
  • Se sentir "hulking" la hanche ou une amplitude de mouvement limitée.
  • Les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde ou de lupus peuvent également se plaindre de fatigue et de faiblesse. L'arthrite entre souvent dans la phase de rémission, mais certaines personnes ressentent un niveau de douleur relativement stable sans éclosions.
  • N'importe quel type d'arthrite peut toucher plus d'une articulation dans le corps, de sorte qu'une personne souffrant d'arthrose de la main peut développer une arthrite de la hanche.

Il convient de noter que les signes et les symptômes de l’arthrite s’aggravent rarement de manière linéaire. Souvent, les personnes âgées de plus de trente ou quarante ans ressentent une douleur soudaine et aiguë à l'aine, à la cuisse ou au fessier. Cette douleur peut durer jusqu'à 48 heures puis disparaître.

Si vous pensez souffrir d'arthrite, l'étape la plus importante est un diagnostic précis. Ce n’est que sur cette base que le médecin pourra prescrire un traitement approprié et efficace. L'évaluation diagnostique est susceptible d'inclure les étapes suivantes:

  • Familiarisez votre médecin avec vos antécédents médicaux. Il vous posera des questions, notamment sur les endroits où vous avez mal et si vous boitez parfois.
  • Examen physique.
  • Une radiographie ou une radiographie pour déterminer s'il y a une anomalie dans les articulations.
  • Des tests sanguins pour détecter les anticorps associés à un type particulier d'arthrite (uniquement lorsque cela est nécessaire).

Traitement

Le traitement non chirurgical de l'arthrite de la hanche peut impliquer plusieurs, ou l'une des suivantes:

  • Prendre des médicaments anti-inflammatoires tels que l'ibuprofène.
  • Thérapie de glace. Les packs de glace peuvent être appliqués pendant une période de 20 minutes à 2 heures (ne pas appliquer de glace directement sur la peau, car cela pourrait provoquer des brûlures). Les packs de glace aident à soulager la douleur et à réduire l'inflammation dans les tissus.
  • Injections de corticostéroïdes pour bloquer l'inflammation de l'articulation.
  • Programmes ou exercices de physiothérapie pour augmenter la flexibilité et soutenir le tonus musculaire. La natation, en particulier, est un excellent exercice pour les patients souffrant d'arthrite.
  • De nombreuses personnes pensent que le port de pantalons chauds peut aider à réduire les douleurs arthritiques. Le fait est que cette maladie cause généralement plus d'inconfort pendant les mois froids de l'hiver. Par conséquent, les pantalons chauds sont souvent bénéfiques car ils apportent une chaleur apaisante aux articulations.
  • Utiliser une canne ou d’autres dispositifs facilitant et sécurisant les mouvements.
  • Comprenant la nature de sa maladie, une personne peut modifier son mode de vie de manière à rendre le problème plus facile à gérer. Ainsi, le patient doit comprendre qu'une activité excessive (ou l'inverse, son absence) ne fera qu'aggraver le problème. Si nécessaire, devra réduire l'excès de poids. Au fil du temps, chaque patient reconnaîtra le niveau d'activité optimal pour l'articulation touchée.

De nombreuses personnes souffrant d'arthrite sont candidates à une intervention chirurgicale. La chirurgie peut aider à réduire la douleur, améliorer la qualité de vie et améliorer votre capacité à effectuer vos activités quotidiennes avec peu ou pas de restrictions.

Une arthroplastie totale de la hanche peut être appropriée si l'articulation de la hanche est gravement endommagée.

L'ostéotomie peut être justifiée dans les cas moins graves. Lors de cette opération, le chirurgien déplace la surface articulaire de manière à permettre à la partie saine de l'articulation de la hanche de supporter la plus grande partie du poids du corps.

Le tissu cartilagineux va commencer à se régénérer, le gonflement va diminuer, la mobilité et l'activité des articulations vont revenir. Et tout cela sans interventions chirurgicales ni médicaments coûteux. Il suffit de commencer.

Arthrite de la hanche

L'arthrite de la hanche est une réaction inflammatoire pathologique qui se développe dans les surfaces articulaires du cotyle et de la tête fémorale. Les patients souffrant d'arthrite de la hanche s'inquiètent de la douleur à l'aine, à la cuisse ou aux fesses, de la raideur et de l'amplitude de mouvement limitée, de la difficulté à marcher et de la démarche boitant. Une variété d'arthrite est établie par échographie, rayons X, IRM des articulations de la hanche, ponction diagnostique et analyses de sang. L'algorithme médical général de l'arthrite de la hanche comprend l'immobilisation, la pharmacothérapie, la physiothérapie, les massages et la physiothérapie; en cas d'échec, le traitement chirurgical optimal.

Arthrite de la hanche

L'arthrite de la hanche (coxite) est un processus inflammatoire d'étiologies variées impliquant le tissu conjonctif des articulations du bassin et du fémur. Dans l'arthrite, une inflammation se développe dans la membrane synoviale tapissant la cavité articulaire. Cependant, sans traitement adéquat et opportun, la coxite se transforme rapidement en arthrose de l'articulation de la hanche, caractérisée par des modifications dégénératives destructrices du cartilage articulaire et de l'os sous-chondral. Le syndrome de douleur chronique et le dysfonctionnement de l'articulation de la hanche dans l'arthrite limitent non seulement l'activité physique des patients, mais peuvent également entraîner l'invalidité acquise. Étant donné que l'arthrite de la hanche peut faire partie de syndromes articulaires d'étiologies variées, la véritable prévalence de la maladie reste inconnue. On pense que la fréquence de développement de la coxite est la deuxième après l'arthrite du genou.

L'articulation de la hanche est formée par l'articulation du cotyle en forme de cupule de l'os pelvien et de la tête fémorale. Par type de connexion, il fait référence aux articulations sphériques. La cavité de l'acétabulum et la tête du fémur sont recouvertes de cartilage hyalin. Au centre de la cavité articulaire se trouve une zone de tissu conjonctif lâche, qui sert de site de fixation du ligament de la tête fémorale. Un puissant appareil ligamentaire joue un rôle important dans la stabilisation et le fonctionnement de l'articulation de la hanche. L'articulation de la hanche remplit les fonctions complexes de soutien et de mouvement (flexion et extension, abduction et adduction du membre inférieur, rotation avant et arrière).

Classification de l'arthrite de la hanche

La classification généralement acceptée de coxite n'est pas développée. En rhumatologie, en traumatologie et en orthopédie, l'arthrite de la hanche est généralement classée en fonction de mécanismes étiologiques et pathogénétiques, en mettant en évidence les types suivants:

  • polyarthrite rhumatoïde
  • arthrite réactionnelle (génito-urinaire et post-entérocolitique)
  • arthrite infectieuse (virale, bactérienne, fongique, parasitaire, post-traumatique, allergique-infectieuse)
  • arthrite psoriasique, etc.

Selon l'évolution clinique, l'arthrite de l'articulation de la hanche peut être aiguë (avec une attaque articulaire primaire d'une durée inférieure à 2 mois), prolongée (jusqu'à 1 an), chronique (plus d'un an), récurrente (si une attaque articulaire récurrente survient après une période de rémission d'au moins 6 mois). mois).

Les cooxites peuvent être des os primaires ou des synoviaux primaires. Les exemples d'arthrite synoviale primaire de l'articulation de la hanche sont l'arthrite rhumatoïde et réactive. On parle d'arthrite osseuse primitive lorsque l'os est initialement affecté, puis la membrane synoviale (par exemple, dans l'arthrite tuberculeuse).

Causes de l'arthrite de la hanche

L'arthrite purulente de la hanche et d'autres articulations peut être une complication de blessures, de perforations diagnostiques de l'articulation, d'opérations entraînant une infection directe de la cavité articulaire. Dans d'autres cas, une coxite septique peut se développer lorsqu'un foyer purulent est percé de tissus adjacents (avec cellulite, ostéomyélite, etc.) ou une infection métastatique de la cavité articulaire provoquée par des lésions inflammatoires distantes (avec furonculose, amygdalite, otite, pneumonie, etc.). En plus de l'arthrite infectieuse causée par une flore pyogénique non spécifique, il existe une coxite spécifique associée à la tuberculose, la brucellose, la gonorrhée et la syphilis.

arthrite aseptique secondaire de l'articulation de la hanche peut être associée à des maladies telles que le psoriasis, le lupus érythémateux disséminé, la maladie de Crohn, la spondylarthrite ankylosante, et d'autres. L'arthrite réactive se pose après un intestinal (Salmonella, la dysenterie, la yersiniose) ou les infections urogénitales (Chlamydia, ureaplasmosis, mycoplasmose) et sont également aseptiques.

La polyarthrite rhumatoïde est caractérisée par un mécanisme complexe de développement auto-immun; plus fréquent chez les individus porteurs de l'antigène HLA-DR1, DR4. Les facteurs de départ dans ce cas peuvent être des virus - herpès simplex, cytomégalie, parotite, rougeole, Epstein-Barr, syncytial respiratoire, hépatite, etc. Les enfants atteints de dysplasie de la hanche, de personnes atteintes d'hérédité lourde, d'obésité courent un risque élevé de développer une arthrite mauvaises habitudes, luxations traumatiques de la hanche, efforts physiques excessifs.

Symptômes de l'arthrite de la hanche

Les formes les plus courantes d'arthrite de la hanche rencontrées en pratique clinique sont la coxite tuberculeuse et la coxite purulente aiguë. Les formes restantes sont observées beaucoup moins fréquemment.

Avec la coxite purulente, la maladie se manifeste rapidement, avec une prédominance de symptômes d'intoxication générale: fièvre, faiblesse, transpiration, perte d'appétit et maux de tête. Les changements locaux sont fortement marqués: la peau au niveau de l'articulation devient tendue, hyperémique et chaude au toucher. Il y a une douleur aiguë (tir, lancinements), qui est encore aggravée par le mouvement. En raison d'une infiltration inflammatoire et de la formation d'un épanchement purulent dans la cavité articulaire, la forme de cette dernière change de manière significative.

Pour les autres formes d'arthrite de la hanche, le développement progressif est caractéristique. Au début, les douleurs sourdes et douloureuses à l'aine, à l'extérieur de la cuisse, aux fesses, qui limitent l'amplitude des mouvements ou rendent la marche difficile, prédominent. En raison de la raideur des articulations de la hanche, les mouvements deviennent raides, incertains et la démarche boiteuse (démarche de Trendelenburg). Le plus souvent, une douleur et une raideur dans l'articulation de la hanche surviennent après sa fixation prolongée dans une position dans une position inconfortable, par exemple lorsque vous êtes assis ou debout pendant une longue période. Au fil du temps, les patients peuvent développer une atrophie des muscles fémoraux et inguinaux, une ankylose fibreuse ou osseuse.

Les manifestations de l'arthrite tuberculeuse sont généralement précédées de symptômes d'intoxication tuberculeuse. Dans le résultat d'une inflammation spécifique, une luxation pathologique de la hanche, une immobilité de l'articulation de la hanche, une atrophie musculaire et un raccourcissement du membre se développent souvent. Chez les enfants, l'arthrite de la hanche est plus aiguë, avec des symptômes d'inflammation locaux et généraux plus prononcés.

Les coxites psoriasiques s'accompagnent de l'apparition d'une coloration bleu-violet caractéristique de la peau sur l'articulation enflammée, douleur au niveau de la colonne vertébrale inférieure. Dans la polyarthrite rhumatoïde, les articulations de la hanche sont touchées symétriquement. Les modifications dégénératives progressives de l'articulation au fil du temps conduisent au développement d'une coxarthrose secondaire.

Diagnostic de l'arthrite de la hanche

Lors de l'examen d'un patient présentant des lésions inflammatoires des articulations de la hanche, il n'est pas possible de limiter le diagnostic à un diagnostic syndromique; Il est impératif de déterminer la cause première de l'arthrite. À cette fin, à partir de l'anamnèse, la nature et l'intensité de la douleur, la durée de l'évolution de la maladie et la pathologie concomitante sont déterminées. L'examen du patient est effectué en position couchée, debout et en marche. Une attention particulière est accordée à la forme des articulations et à la position des membres, à la présence d'une atrophie musculaire et contracture, à la démarche, à la capacité d'exécution et à l'amplitude des mouvements passifs et actifs.

En plus de l'examen clinique, les méthodes de diagnostic radiologique jouent un rôle déterminant dans le diagnostic de l'arthrite: radiographie de la hanche, échographie, IRM, arthrographie de contraste, etc. Pour évaluer la nature de l'inflammation, une ponction diagnostique de la hanche sous contrôle échographique est réalisée. Dans certains cas, pour confirmer le diagnostic, il est nécessaire de procéder à une arthroscopie diagnostique et à une biopsie de la membrane synoviale de l'articulation de la hanche.

À l'aide de méthodes de laboratoire (ELISA dans le sang, détermination de la CRP et de la RF, examen du liquide synovial), l'origine de l'arthrite de la hanche est précisée. En cas de suspicion d'arthrite tuberculeuse, une consultation phthisiatrique et un diagnostic tuberculinique sont indiqués.

Traitement de l'arthrite de la hanche

En fonction de la cause et du stade d'arthrite de l'articulation de la hanche, son traitement peut être effectué par un rhumatologue, un chirurgien, un chirurgien traumatologue-orthopédiste, un spécialiste de la tuberculose. Au stade aigu, un plâtre est appliqué pour assurer un déchargement et un repos maximum de l'articulation de la hanche. La pharmacothérapie est réalisée en tenant compte de l’étiologie de la coxite et peut inclure la prise d’AINS, une chimiothérapie spécifique (arthrose tuberculeuse), une antibiothérapie (arthrite infectieuse), etc. Selon les indications, des injections intra-articulaires de corticostéroïdes sont pratiquées. En cas de coxite purulente, une série de ponctions thérapeutiques, un lavage des articulations avec des solutions antiseptiques et un drainage de l'articulation sont réalisés.

Après le soulagement des manifestations aiguës de l'arthrite de la hanche, massage, exercices thérapeutiques et natation, des traitements de kinésithérapie (magnétothérapie, ultrasons, UHF, zoothérapie, zoothérapie, etc.) sont prescrits. Pour faciliter les mouvements, il est recommandé d’utiliser des cannes, des béquilles, des marchettes et d’autres appareils.

Si les tentatives de traitement conservateur de l'arthrite sont inefficaces, en cas de douleur chronique et de limitation persistante de la fonction articulaire, la question de l'intervention chirurgicale (synovectomie, arthroplastie totale de la hanche, arthroplastie, arthrodèse, arthrostomie, etc.) est résolue.

Prévision et prévention de l'arthrite de la hanche

Le résultat de l'arthrite peut être une raideur facile et une ankylose complète de l'articulation de la hanche. Complication de l'arthrite purulente peut être un choc infectieux-toxique ou une septicémie. Un traitement complet et opportun permet de minimiser les dysfonctionnements de l'articulation de la hanche et de prévenir l'apparition de l'arthrose. Afin de prévenir l’arthrite, il est nécessaire de surveiller le poids, de traiter sérieusement le traitement de toute infection et des maladies associées, de réaliser une ECP des plaies pénétrantes des articulations.

Arthrite de la hanche: symptômes et traitement

L'arthrite de l'articulation de la hanche sont les principaux symptômes:

  • Rougeur de la peau
  • Transpiration
  • Fièvre
  • Douleur à l'aine
  • Cyanose de la peau
  • Gonflement de l'articulation touchée
  • Boite
  • Augmentation de la température dans la zone touchée
  • Douleur dans l'articulation touchée
  • Limitation de la mobilité articulaire
  • Raideur articulaire le matin
  • Gonflement de l'articulation

L'arthrite de l'articulation de la hanche est un processus pathologique caractérisé par l'apparition d'une inflammation dans l'une des plus grandes articulations d'une personne, l'articulation de la hanche. Dans la plupart des cas, il s'accompagne d'une douleur intense au site de la blessure. Si vous manquez les premiers symptômes de l'arthrite et que vous commencez la maladie, cela entraînera une déformation de l'articulation de certaines articulations et une immobilisation complète de la personne.

Le terme médical «arthrite» signifie «inflammation articulaire». La maladie a un caractère progressif - l'état du patient sans traitement approprié s'aggravera et des changements irréversibles se produiront dans l'articulation enflammée. L'arthrite de la hanche se développe le plus souvent lorsque les genoux, les mains et d'autres grosses articulations sont déjà affectés dans le corps humain. L'exception est l'arthrite réactive. Dans ce cas, l'inflammation dans l'articulation résulte d'une infection qui a pénétré dans le corps humain.

Plus souvent, l'arthrite de la hanche se développe chez les personnes âgées, mais récemment, la pathologie est devenue «plus jeune». Un tel diagnostic est maintenant posé aux personnes âgées de 18 à 45 ans et aux enfants.

  • la polyarthrite rhumatoïde. En règle générale, l'inflammation couvre plusieurs articulations à la fois. Son trait distinctif est que les articulations sont affectées de manière symétrique dans la plupart des cas cliniques;
  • arthrite réactive. Il affecte l'articulation de la hanche dans de rares cas. Il se produit à la suite de maladies infectieuses. Le danger est que cela peut affecter non seulement l'articulation, mais également les membranes, les tissus et le cartilage environnants. L'arthrite réactive est très difficile à traiter.
  • spondylarthrite ankylosante. Une maladie qui affecte non seulement l'articulation de la hanche, mais s'étend également à certaines parties de la colonne vertébrale;
  • arthrite purulente;
  • arthrite goutteuse;
  • arthrite psoriasique.

Selon la durée de la maladie, l'arthrite de la hanche est divisée en:

  • forte. Les symptômes de la maladie se manifestaient principalement. La durée de la maladie est de 8 semaines;
  • prolongé - moins d'un an;
  • chronique Les symptômes de la maladie chez l'homme se manifestent pendant plus d'un an.
  • récurrent.

Raisons

  • le corps humain était infecté par une infection à méningocoque, la brucellose et d'autres maladies (il s'agit de la principale cause du développement de l'arthrite réactive);
  • maladies intestinales;
  • les blessures;
  • maladies systémiques;
  • mutations géniques;
  • dysplasie de la hanche;
  • prédisposition génétique;
  • permanent nat. charge sur les membres inférieurs.

Symptomatologie

Les symptômes de l'arthrite de la hanche peuvent différer légèrement en fonction de la cause sous-jacente, ce qui a provoqué son développement. Mais il y a des signes qui sont communs:

  • douleur intense à l'aine. La douleur augmente pendant le repos. Par conséquent, elle ne gêne pratiquement pas une personne pendant la journée, quand elle est activement engagée dans son travail, marche, fait du sport, etc.
  • boiteux En règle générale, cela se produit plutôt de manière inattendue. Ce symptôme indique une atrophie musculaire. En médecine, il existe un concept caractéristique de ce trait particulier: la démarche de Trendelenburg. Le bassin d'une personne s'abaisse dans la direction de sa jambe en bonne santé, au moment où il commence à bouger. La raison en est la faiblesse des muscles fessiers;
  • l'amplitude de mouvement est limitée. Le plus souvent, une personne commence à avoir du mal à faire un tour de pied;
  • douleur aiguë. En règle générale, cela se produit lorsque vous essayez de tirer brusquement le pied.

Symptomatologie en fonction du type de maladie:

  • la polyarthrite rhumatoïde. Le patient constate que le matin, il souffre de raideur articulaire, de gonflement et de douleur au site de blessure. Les articulations sont généralement frappées de manière symétrique. Le danger est que ce type d’arthrite puisse également affecter considérablement les organes internes d’une personne;
  • arthrite psoriasique. Le symptôme caractéristique est que la peau devient bleue. Souvent, la lésion s'étend aux parties vertébrales;
  • arthrite purulente. La transpiration augmente, puis la fièvre est ajoutée. La douleur dans l'articulation touchée devient plus forte, surtout lorsque vous essayez de faire des mouvements. L'articulation gonfle et devient pourpre rougeâtre;
  • arthrite goutteuse. La mobilité dans l'articulation est violée presque immédiatement. D'autres symptômes se rejoignent: rougeur des tissus affectés, gonflement. Ils deviennent très chauds au toucher. La douleur est très forte et peut durer jusqu'à 10 jours.

Traitement

Le traitement de l'arthrite articulaire de la hanche doit être exhaustif. Il comprend des techniques orthopédiques chirurgicales et innovantes, recevant les médicaments médicaux synthétiques nécessaires.

Traitement de la toxicomanie:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens. Aide à réduire les poches sur le site de la lésion, à éliminer les douleurs aiguës et à réduire la perméabilité des parois vasculaires;
  • analgésiques. En règle générale, les médecins les prescrivent pour un usage externe;
  • relaxants musculaires. Nécessaire pour relâcher les muscles dans la localisation de l'arthrite;
  • si l'arthrite a été causée par une maladie infectieuse (arthrite réactionnelle ou purulente), il est recommandé de prendre des antibiotiques pour éliminer la source de la maladie.

L'intervention chirurgicale est indiquée pour être effectuée que si le traitement médicamenteux n'a pas eu l'effet souhaité.

  • synovectomie arthroscopique. Dans cette opération, une certaine partie de la membrane synoviale est enlevée;
  • prothèses de hanche;
  • greffe de cartilage. Ceci est une nouvelle méthode de traitement de l'arthrite. Les chirurgiens prélèvent une partie du tissu dans du cartilage en bonne santé et, dans des conditions de laboratoire, le développent à la taille souhaitée, après quoi ils sont à nouveau transplantés sur une personne.
  • installation d'un écarteur métallique spécial, qui imitera la surface du joint.

L'arthrite chez les enfants

L'arthrite de la hanche chez les enfants se développe le plus souvent à la suite d'un traumatisme, d'une défaillance du système immunitaire et de maladies infectieuses. La maladie est aiguë et peut toucher non seulement les grandes et les petites articulations, mais aussi la vision. Le traitement doit être effectué dès que possible.

La maladie chez les enfants présente les mêmes symptômes initiaux que chez les adultes. L'enfant se comporte avec agitation, refuse de participer aux jeux actifs, marche longtemps, etc. C’est la première chose à faire attention aux parents. Si ces signes sont présents, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin pour le diagnostic - échographie des articulations, radiographie, etc. Plus tôt le processus pathologique est identifié, plus il est facile de l'éliminer et aucune complication ne surviendra.

Le traitement de l'arthrite de la hanche chez l'enfant se fait de la même manière que chez l'adulte. La préférence est donnée à la pharmacothérapie et à la physiothérapie.

Prévention

  • mode de vie actif;
  • une bonne nutrition enrichie en vitamines et en minéraux;
  • gymnastique;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • réduire la charge sur les jambes.

Si vous pensez souffrir d'arthrite à la hanche et des symptômes caractéristiques de cette maladie, un rhumatologue peut vous aider.

Nous vous suggérons également d'utiliser notre service en ligne de diagnostic des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

L'arthrite infectieuse (septique, pyogénique) est une lésion infectieuse-inflammatoire des articulations qui entraîne leur destruction progressive. Il survient chez les personnes de tout âge, mais le plus souvent, il affecte les enfants et les personnes de plus de 60 ans. La médecine moderne offre de nombreuses méthodes de traitement de cette maladie, mais malgré leur diversité et leur efficacité, l’infection sur un patient sur trois provoque des lésions irréversibles des articulations, entraînant la perte de toutes leurs fonctions.

Les maladies auto-immunes des articulations qui se développent à la suite de lésions cutanées sont appelées arthrite psoriasique. La maladie se caractérise principalement par le caractère chronique ou aigu du cours. Le rhumatisme psoriasique se manifeste à égalité chez l'homme et chez la femme à l'âge adulte.

La maladie, qui se caractérise par une inflammation des articulations due à des maladies infectieuses de divers organes et systèmes, est appelée arthrite réactionnelle. L'inflammation des articulations est souvent due à une infection des organes génitaux, du système urinaire ou même du tractus gastro-intestinal. Après infection du corps par des infections de la deuxième à la quatrième semaine, on peut observer le développement d’une arthrite réactionnelle.

La bursite est le processus inflammatoire dans le sac articulaire (bourse). Elle affecte la maladie de n'importe laquelle des articulations et l'une des plus fréquentes est la bursite du coude. Son évolution est caractéristique: les symptômes apparaissent progressivement, ce qui empêche le diagnostic opportun et conduit avec le temps à une invalidité des mains, provoquée par les particularités de la structure de l'articulation. Selon la CIM-10, la maladie est indiquée par le code M70.3.

Le processus inflammatoire, qui se manifeste sous la forme de symptômes douloureux du système musculo-squelettique et touchant principalement les articulations du genou, est appelé arthrite de l'articulation du genou. La maladie ne se manifeste pas seulement chez les personnes âgées, elle affecte également les adultes et même les enfants. L'arthrite de l'articulation du genou se manifeste sous la forme de signes caractéristiques de douleur dans la région de la rotule et de l'articulation elle-même. Dans le même temps, il est très difficile pour une personne non seulement de marcher, mais également de fléchir et d'étirer ses jambes.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Arthrite de la hanche - symptômes, traitement et prévention

De toutes les articulations de notre corps, la hanche est la plus grande. Il peut supporter des charges lourdes. Une mauvaise alimentation, des maladies infectieuses des jambes et un excès de poids peuvent être des facteurs provocateurs de la maladie articulaire la plus répandue - l'arthrite de la hanche. Il existe de nombreux types d'arthrite et chaque classification a ses propres symptômes et stades d'évolution de la maladie.

Cet article explique comment détecter l’arthrite de la hanche à temps, comment la traiter, quelles en sont les causes et comment la traiter.

Quelle est l'arthrite de la hanche

Tout d’abord, quelques mots sur la structure de l’articulation. Il est formé par la tête du fémur et un creux dans les os du pelvis. La tête de l'os est recouverte de tissu cartilagineux, ce qui permet un glissement en douceur. La cavité articulaire est profonde et comprend donc une grande partie du col du fémur.

Dans le corps humain, l'articulation de la hanche (SCT) est la plus puissante, car elle supporte la charge la plus longue et la plus prolongée. Sa tâche consiste non seulement à maintenir le poids de la plus grande partie du corps humain, mais également à permettre le mouvement et à maintenir l'équilibre. C’est pourquoi même des problèmes mineurs peuvent engendrer beaucoup de problèmes et compliquer sérieusement les moyens de subsistance.

Si une personne commence à être dérangée par une douleur grave à la hanche, le traitement doit être instauré immédiatement. Mais il faut d’abord déterminer les risques auxquels elle est exposée et, par conséquent, le type de douleur qui peut survenir.

L’arthrite ou coxite de la hanche est une maladie inflammatoire des tissus articulaires qui résulte de la réaction d’un organisme à la pénétration de bactéries ou de virus dans les tissus, ou d’une attaque des tissus articulaires par le système immunitaire du corps à la suite de son dysfonctionnement.

À la différence des pathologies dégénératives (arthrose), le processus inflammatoire se produit dans la muqueuse (synoviale) de la cavité articulaire et ne s'étend que dans les derniers stades au cartilage articulaire et à l'os.

Classification et types de maladie

La maladie est divisée en sous-groupes pour les raisons qui ont provoqué l'inflammation:

  1. Infectieux spécifique. Dans ce cas, la maladie est une manifestation de la tuberculose, de la brucellose, de la gonorrhée, de la syphilis et d'autres maladies spécifiques.
  2. Infectieux non spécifique. Elle est causée par un certain groupe de microorganismes pathogènes, appelé flore coccique. Chez l'enfant, l'arthrite infectieuse des articulations de la hanche est le plus souvent causée par un pneumocoque.
  3. Rhumatoïde (jusqu'à 40% des patients). Maladie systémique auto-immune.
  4. Forme rhizomélique de la spondylarthrite ankylosante - se produit dans 17-18% des cas, est également une maladie systémique, chez la plupart des patients affecte simultanément les articulations de la colonne vertébrale et de la hanche.
  5. Purulent. Se produit lorsque des microbes pénètrent de l’extérieur (blessures, sang, complications postopératoires à la hanche). Ces lésions se caractérisent par une tendance à la destruction des os volumineux, en particulier chez les enfants.
  6. Allergique réactif ou infectieux. Les causes de son développement sont une infection retardée (infections virales respiratoires aiguës, amygdalite, infections intestinales, maladies de l'appareil génito-urinaire). Les agents responsables d'infections intestinales peuvent provoquer une arthrite réactive: bacilles dysentériques, salmonelles, chlamydia, mycoplasmes. Les changements se produisent selon le type de réaction allergique aux microorganismes.

L'arthrite des articulations de la hanche peut être non seulement une manifestation, mais aussi une complication de maladies infectieuses. Les premiers symptômes de la coxite: douleur à la cuisse et aux autres parties de la jambe du côté de la lésion, restriction de la mobilité.

Au fur et à mesure que la maladie progresse et que le degré de dommage aux articulations augmente, la douleur est plus limitée. Des modifications externes (gonflement, augmentation de la température des tissus environnants, une hyperémie cutanée peuvent apparaître) apparaissent ou deviennent plus visibles, la position de la jambe change.

La marche est violée jusqu'à l'impossibilité totale de se déplacer de manière autonome sans aide supplémentaire. En raison de l'inflammation, des abcès, des phlegmon, des fistules peuvent se développer et la destruction des composants de l'articulation peut entraîner une déformation de la colonne vertébrale et des os du bassin.

La plus courante est la forme tuberculeuse de lésion articulaire spécifique. L'arthrite tuberculeuse de l'articulation de la hanche chez les enfants est plus courante que celle causée par des maladies systémiques. Pendant longtemps, exacerbations fréquentes. Lorsque la coxite tuberculeuse développe une inflammation de la membrane synoviale, les os sont détruits:

  • La phase prétérritique est caractérisée par une douleur légère et une claudication intermittente.
  • Dans la phase arthritique (trois stades: début, hauteur et rémission), douleur dans l'articulation de la hanche, limitation du mouvement dans celle-ci (la flexion-extension est entravée), le gonflement est exprimé.
  • Une ankylose fibreuse se forme dans la phase postartritique (raideur articulaire due à la fusion des extrémités des os). En cas de destruction grave des surfaces articulaires, une luxation pathologique de la hanche peut survenir.

L'arthrite réactive se développe deux semaines plus tard après une infection des voies respiratoires, un mal de gorge. Cela arrive souvent chez les enfants. Il y a des douleurs, un gonflement, de la fièvre sur l'articulation de la hanche touchée, il peut y avoir un rougissement de la peau dessus.

Étant donné que le patient a reçu ou reçoit un traitement pour la maladie sous-jacente (antibiotiques, anti-inflammatoires), les symptômes de l'arthrite ne peuvent pas être exprimés au repos et la douleur ne survient que lors du déplacement.

Dans le contexte du traitement, l'arthrite réactive passe sans laisser de trace. La chronisation du processus nécessite un examen supplémentaire afin d’exclure la polyarthrite rhumatoïde et d’autres pathologies.

L'arthrose-arthrite de la hanche se produit dans les cas où des modifications pathologiques des os se joignent à un effet infectieux. Il est clair que cette pathologie est plus grave et que son traitement sera plus long.

Causes de l'arthrite

Les causes les plus courantes de l'apparition et du développement de l'arthrite de la hanche sont les suivantes:

  1. Conditions auto-immunes du patient, dans lesquelles le système immunitaire dirige son action contre ses propres organes. Par exemple, la polyarthrite rhumatoïde de la hanche est souvent accompagnée d'une agression du système immunitaire contre les tissus conjonctifs du corps.
  2. Les échecs dans le processus de métabolisme, caractérisé par des désordres métaboliques et de l'énergie. Ainsi, une cause fréquente d'arthrite est la goutte, accompagnée de l'accumulation d'acide urique en excès dans le corps, qui se dépose dans la cavité des articulations.
  3. Complications de toute maladie infectieuse (aiguë et chronique). Cette raison n'est pas la plus commune.
  4. Conditions de fatigue pathologique des articulations due à un effort physique excessif.

L'arthrite réactive est associée à un certain nombre de maladies infectieuses causées par la flore intestinale (Salmonella, Shigellose, Yersiniose), des micro-organismes urogénitaux (chlamydia, mycoplasmes, ureaplasma) et certaines autres infections. En même temps, les microbes et les antigènes ne sont pas détectés dans la cavité articulaire et la membrane synoviale. Cette forme de maladie entraîne rarement une lésion de la hanche chez l'adulte.

Les pathologies inflammatoires comprennent des affections associées à des allergies, une agression du système immunitaire, des troubles métaboliques, certains syndromes héréditaires et des maladies oncologiques.

Chez les enfants, l'arthrite est beaucoup plus répandue que chez les adultes et il s'agit le plus souvent de formes d'arthrite infectieuses (tuberculose, réactives). Le système immunitaire de l’enfant n’est pas encore complètement formé, de sorte que les enfants sont plus exposés à de telles maladies. L'arthrite tuberculeuse est la plus courante.

Le symptôme principal de l'inflammation chez un enfant sera une douleur à la hanche, les parents remarquant une boiterie sur une jambe. Dans certains cas, cela peut être le seul symptôme de la maladie.

La destruction induite par la maladie dans l'articulation chez l'enfant peut entraîner de graves conséquences: par exemple, une luxation de la hanche. L'arthrite purulente est très dangereuse pour un enfant.

Arthrite de la hanche - symptômes et signes

Les symptômes de l'arthrite de la hanche peuvent varier en fonction de la localisation du foyer inflammatoire, ainsi que des facteurs ayant provoqué la maladie. Ainsi, l'arthrite purulente est le plus souvent et clairement caractérisée par des symptômes d'intoxication: fièvre sévère, faiblesse fréquente, incapacité à effectuer des activités actives habituelles, fatigue inhabituelle et transpiration accrue.

Ces symptômes sont accompagnés d'une douleur caractéristique de toute arthrite de l'articulation touchée, de son gonflement et de la rougeur des zones cutanées environnantes (hyperémie). La température atteint souvent des valeurs élevées, l'état s'aggrave avec une intensité supérieure à celle d'autres formes.

La polyarthrite rhumatoïde de l'articulation de la hanche se manifeste souvent par une raideur articulaire le matin, une douleur d'intensité modérée et parfois un gonflement de la zone touchée. Un symptôme caractéristique de l'arthrite se produisant sur le fond de la goutte est la présence fréquente d'attaques douloureuses prolongées (jusqu'à 10 jours), qui cessent aussi soudainement et alternent avec des périodes de calme.

Les coxites, provoqués par la présence de psoriasis chez le patient en tant que processus auto-immun, sont accompagnés d'une coloration spécifique bleu violet pour la peau à côté de l'articulation enflammée. Les parties inférieures de la colonne vertébrale peuvent être impliquées dans le processus pathologique, accompagnées de douleur dans cette zone.

L'arthrite tuberculeuse de l'articulation de la hanche chez l'enfant commence par des signes d'intoxication tuberculeuse. La douleur aux genoux se déplace progressivement dans l'articulation de la hanche, la rendant immobile, une atrophie musculaire et un raccourcissement possible du membre.

L'évolution clinique de la maladie est dominée par les symptômes suivants, similaires à ceux de toutes les formes d'arthrite de la hanche:

  1. Douleur dans les articulations, souvent d’intensité moindre aux stades initiaux que lors de la progression de la maladie. Parfois, les manifestations douloureuses sont déplacées vers la région du genou. Les coxites purulents se caractérisent par des sensations de tir plus nettes. Lorsque l'étiologie tuberculeuse, la douleur est moins prononcée, le caractère gémissant.
  2. Tous les patients ressentent une raideur inhabituelle dans leurs mouvements, leur incapacité à déplier brusquement leur articulation douloureuse.
  3. Avec la pression, des sensations de douleur d'intensité variable sont notées.
  4. Au stade initial de la maladie, on observe parfois un lissage des plis naturels de la peau dans la région de la hanche (les plis dans la région inguinale et fessière sont moins prononcés que d'habitude).

Arthrite de la hanche chez les enfants

Si les adultes souffrent des maladies dégénératives des articulations les plus courantes causées par la destruction du cartilage (ostéoarthrose), les enfants sont alors plus susceptibles aux maladies inflammatoires (arthrite).

En raison des caractéristiques liées à l'âge, de l'état d'immunité et de la sensibilité élevée du corps, l'arthrite de la hanche chez l'enfant se produit beaucoup plus souvent que chez l'adulte et est plus aiguë avec des signes marqués d'inflammation locale et générale.

La coxite pyogénique (purulente) est particulièrement dangereuse pour les jeunes enfants. En cas de diagnostic tardif dans les cas avancés, cela peut être fatal.

L'arthrite purulente de l'articulation de la hanche chez l'enfant provoque une destruction des os (tête et cou du fémur, cotyle) nettement plus importante que chez l'adulte. En conséquence, la croissance des membres ralentit. Scoliose formée de la colonne lombaire, difformité pelvienne.

Les enfants plus souvent que les adultes souffrent d'arthrite tuberculeuse TBS. Au début de la maladie, elle peut survenir sans symptômes évidents, la douleur ne peut survenir que pendant l'exercice.

Le traitement de l'arthrite chez les enfants est effectué de manière exhaustive et comprend:

  • Traitement médicamenteux
  • Physiothérapie
  • Cours de massage spéciaux
  • Gymnastique thérapeutique

Le traitement des remèdes populaires est possible, mais toujours sous la stricte surveillance d'un médecin. Pour le traitement de l'arthrite chez les enfants, ces remèdes à la maison sont couramment utilisés:

  • Teintures pour frotter des herbes avec une action anti-inflammatoire
  • Bain de paraffine
  • Applications de boue et d'argile
  • Compresses d'huile et de légumes

Des lésions infectieuses du TBS peuvent survenir dans de nombreuses infections infantiles: plus souvent avec parotidite épidémique, infection à méningocoque, moins souvent avec varicelle, rubéole, rougeole, mononucléose infectieuse, intestinale, infections respiratoires aiguës. Les enfants sont également plus sensibles à la coxite réactive que les adultes.

La coxite chez les enfants peut parfois se produire en réaction aux vaccinations. Peut-être le développement de ses formes réactives ou allergiques, mais les symptômes disparaissent rapidement sur le fond du traitement antiallergique.

Important à savoir! Lorsque les coxites surviennent dans le contexte d'autres maladies, la prise d'antipyrétiques peut "effacer" les symptômes de l'inflammation. Si un enfant refuse de marcher, a peur de marcher sur une jambe, trébuche, tombe - vous devez consulter un médecin de toute urgence pour écarter le risque de coxite.

Des lésions inflammatoires du TBS chez les enfants aux premiers stades de la maladie peuvent survenir avec la maladie de Bechterew et le rhumatisme psoriasique juvénile. Dans les autres maladies systémiques, l'articulation de la hanche intervient en dernier lieu dans le processus.

Traitements efficaces

Comment traiter l'arthrite de la hanche, le médecin décide en fonction des résultats de l'examen et des recherches complémentaires. Le schéma thérapeutique dépend du type de maladie.

Pour tous les types d'atrites, l'articulation de la hanche est immobilisée en appliquant des moulages en plâtre. Différents types d'immobilisation sont utilisés.

Le traitement de cette pathologie vise à réduire la déformation des articulations, les processus inflammatoires et la restauration maximale des fonctions. En même temps, toutes les techniques thérapeutiques possibles sont utilisées - traitement médical, chirurgical, traditionnel de l’arthrite.

Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens et les antibiotiques sont utilisés pour traiter l'étiologie infectieuse. Traitement médicamenteux dirigé de la maladie sous-jacente avec des médicaments appropriés.

La forme tuberculeuse doit être traitée à l'hôpital avec une chimiothérapie antituberculeuse. Dans l’arthrite réactive, le traitement médicamenteux vise également à éliminer l’infection de l’agent pathogène.

L'intervention chirurgicale est indiquée pour l'arthrite destructrice. Il consiste en une ponction et un drainage de la cavité articulaire, une résection des fragments affectés dans l'articulation. Appliquer des opérations de récupération.

Traitement conservateur de l'arthrite:

  1. Mode avec une charge minimale sur l'articulation touchée. Le patient est sélectionné des chaussures orthopédiques spéciales.
  2. Régime alimentaire Vous devez savoir que les produits de morelle noire potentialisent l'apparition de la douleur. Il n'est donc pas recommandé aux personnes souffrant d'arthrite. Le traitement peut être retardé lors de l'utilisation de viandes conservées et fumées, ainsi que d'un excès de sel dans le menu.
  3. Thérapie antibiotique. Nommé si il a été constaté que la cause de la maladie - une infection bactérienne. Dans de tels cas, les antibiotiques les plus couramment utilisés sont très variés - lévomitsétine, tétracycline.
  4. Anti-inflammatoires. Le diclofénac et ses dérivés, l’indométhacine, le Voltaren et l’aspirine habituelle, se sont révélés excellents. Si l’atteinte articulaire progresse, on utilise un traitement hormonal et des médicaments à base d’or.
  5. thérapie à l'itamine. Un élément indispensable de la thérapie de base dans le diagnostic de l'arthrite. Traitement prescrit avec des vitamines c. C, B, ainsi que l'acide folique.Les vitamines stimulent et stimulent les processus métaboliques dans l'articulation pathologique et agissent sur la production de collagène. La vitamine E a également un effet analgésique.
  6. Suppléments Les experts prescrivent des médicaments dont le composant principal est le collagène. Nous avons donc le médicament domestique le plus efficace est considéré comme "Collagen Ultra". Il contient une substance anti-inflammatoire puissante - la glucosamine et un hydrolysat de collagène - un composant structural du cartilage. Dans l'arthrite, l'utilisation de "Collagen Ultra" est justifiée d'un point de vue pathogénique, car ses composants agissent non seulement de façon symptomatique, mais bloquent tout le mécanisme pathologique, déclenchant ainsi la régression de l'arthrite. Il est possible d'appliquer à la fois un complément alimentaire et localement ses formes galéniques. Aujourd'hui, beaucoup considèrent les compléments alimentaires comme une méthode populaire de traitement de l'arthrite. Cela n’est vrai que partiellement, car les compléments alimentaires, contrairement aux recettes populaires, sont soumis à des essais cliniques et ont la garantie d’aider les patients.
  7. Gymnastique thérapeutique. Thérapie par l'exercice - les procédures sont effectuées sous la surveillance exacte d'un médecin. De plus, la charge sur l'articulation touchée est initialement minimale.

Respectez scrupuleusement tous vos rendez-vous médicaux, cela vous aidera à maintenir une activité physique normale et vous évitera une intervention chirurgicale pour remplacer l'articulation, ce qui est non seulement difficile, mais également coûteux.

Méthodes de diagnostic de l'arthrite de la hanche

L'arthrite de l'articulation de la hanche doit être distinguée des maladies qui présentent des symptômes similaires - la périarthrose et la coxarthrose. Pour le diagnostic, le médecin utilise d’abord les résultats d’un examen radiologique. L'arthrite peut également être diagnostiquée à l'aide de l'imagerie par résonance magnétique ou par ordinateur.

Diagnostic de l'arthrite de la hanche par analyse:

  1. Analyse des anticorps antinucléaires (antinucléaires) dans le diagnostic avant le traitement. Cette analyse teste les taux sanguins d'anticorps souvent présents chez les personnes atteintes de maladies du tissu conjonctif ou d'autres maladies auto-immunes, telles que le lupus érythémateux. Étant donné que ces anticorps réagissent avec les composants du noyau cellulaire (le centre de contrôle de l'activité de la cellule), ils sont appelés antinucléaires.
  2. Analyse de la protéine C-réactive dans le diagnostic des symptômes de l'arthrite. Cette analyse non spécifique est utilisée pour identifier une inflammation commune dans l'arthrite de la hanche. Les niveaux de protéines C-réactives sont souvent élevés chez les personnes atteintes de maladies agressives telles que la polyarthrite rhumatoïde.
  3. Diagnostic - analyse du complément avant traitement de l'arthrite de la hanche. Les résultats de cette analyse sanguine montrent le niveau de complément - un groupe de protéines qui assurent le fonctionnement efficace du système immunitaire. Un faible taux de complément dans le sang est caractéristique des patients atteints de la forme active du lupus érythémateux.
  4. Analyse de la vitesse de sédimentation des érythrocytes dans le diagnostic (ESR) des symptômes de l'arthrite de la hanche. Connu depuis l'époque d'Hippocrate, ce test sanguin est utilisé pour identifier les processus inflammatoires dans le corps accompagnés de symptômes d'arthrite de la hanche. Une vitesse de sédimentation érythrocytaire accrue est un symptôme d'inflammation et est typique de nombreuses formes d'arthrite, telles que la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante et de nombreuses autres maladies du tissu conjonctif.
  5. Diagnostic - analyse de l'hématocrite (globule rouge total) pour rechercher les symptômes de l'arthrite de la hanche. Les résultats de cette analyse et de l'analyse de l'hémoglobine indiquent le nombre de globules rouges présents dans un échantillon de sang. Une diminution du nombre de globules rouges (anémie) est généralement observée chez les personnes atteintes d'arthrite inflammatoire ou d'autres maladies rhumatismales.
  6. Analyse du facteur rhumatoïde dans le diagnostic de l'arthrite avant traitement. Cette analyse permet de détecter la présence de facteur rhumatoïde - un anticorps contenu dans le sang de la plupart des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde.

Le liquide synovial (liquide dans les articulations environnantes des membranes synoviales) est généralement examiné pour détecter la présence de globules blancs (ils peuvent se trouver chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde et de maladies infectieuses), de bactéries ou de virus chez les patients atteints de goutte et d’autres formes d’arthrite associées à des dépôts de sel).

Avant de prélever un échantillon, le médecin injecte un anesthésique local, puis insère une aiguille dans l’articulation pour aspirer le liquide dans la seringue. La procédure s'appelle arthrocentèse ou ponction de l'articulation et est nécessaire à la poursuite du traitement.

Avant de consulter un médecin, écrivez vos symptômes et l'heure de leur apparition en essayant de ne manquer aucun détail. Ceci est important pour le diagnostic.

Remèdes populaires pour l'arthrite

Le traitement populaire vise également à augmenter la réactivité immunologique et générale, à réduire la réponse inflammatoire ainsi que l’impact direct sur le site de l’infection. Parfois, ces méthodes donnent de meilleurs résultats que le traitement médicamenteux de l’arthrite. Le traitement, cependant, est préférable de combiner, en combinant le conservateur et populaire.

Afin de soulager la douleur causée par l'arthrite, vous pouvez appliquer des compresses chaudes et froides en les alternant. La procédure de traitement est assez simple et ne nécessite pas de grandes dépenses. Vous aurez besoin de deux grands récipients, dont l'un devra être rempli d'eau chaude et l'autre d'eau froide.

Il devrait y avoir suffisamment d'eau dans les conteneurs pour couvrir le joint. Utilisez un thermomètre pour déterminer avec précision la température de l'eau. Une articulation touchée par l'arthrite doit d'abord être maintenue dans de l'eau chaude pendant trois minutes, puis mise au froid pendant trente secondes. Cela doit être fait sept fois, en terminant par immerger le membre dans de l'eau chaude.

La procédure de traitement peut être répétée 2 à 3 fois par jour. Si l'eau chaude provoque une transpiration abondante, abaissez sa température à 39 ° C; Vous pouvez également réduire le temps de séjour de la zone touchée dans l'eau chaude à deux minutes et augmenter le temps d'exposition à l'eau froide à une minute. Si le patient souffre de troubles circulatoires, la température de l'eau ne doit jamais dépasser 39 ° C pour le traitement.

La douleur extrême peut être soulagée avec des sacs de glace; alors seulement peut-on commencer à alterner froid et chaleur. Un grand nombre de personnes souffrant de symptômes d'arthrite de la hanche seront en mesure de soulager la douleur avec un bain de paraffine.

Traitement populaire traditionnel de l'arthrite:

  • Préparer une infusion de 2 cuillères à café de cassis. Versez-le dans 2 tasses d'eau bouillante, laissez reposer 20 minutes et prenez l'estomac vide le matin 1 c.
  • 1 pomme de terre rose tubercule râpée, versez 1 c. eau froide, insister la nuit. Dans la matinée La procédure est répétée chaque semaine.
  • Mélanger des parts égales de sureau, d'ortie, de consoude, d'écorce de saule et de racine de persil. Versez de l'eau bouillante et insistez 3 heures. Buvez 100 ml 3 fois par jour.
  • Préparez une décoction de fruits de noix, de pommes de pin, de baies de sureau et de cendre de montagne. Insister pour que la nuit soit froide. Prenez un verre à jeun chaque matin.

Les préparations à base de plantes ayant des effets anti-inflammatoires, antibactériens et analgésiques peuvent améliorer l'état des patients souffrant d'arthrite. Exemples de frais:

  • Fleurs de sureau noir - 1 partie
  • Feuilles de bouleau - 4 parties
  • Écorce de saule - 5 pièces

Les ingrédients broyés sont mélangés, 1 cuillère à soupe du mélange est remplie avec un verre d'eau bouillante. La perfusion est emballée. Au bout d'une demi-heure, l'outil est prêt. Vous devez prendre un demi-verre de perfusion 4 fois par jour avant les repas.

Herbes utiles pour la polyarthrite rhumatoïde:

  • Racines de bardane
  • Gryzhnik nue
  • Sac à main de berger
  • Elecampus grand
  • Millefeuille

Vous pouvez utiliser l'une des herbes ou n'importe quelle combinaison. 2 cuillères à soupe de matières premières sèches versez de l'eau bouillante, faites bouillir pendant environ 10 minutes à feu doux.

Le type infectieux de maladie se produit en raison d'infections virales, bactériennes ou fongiques du corps. Pour nettoyer le corps de l'infection, un régime à base de riz est recommandé: 50 grammes de riz sont cuits dans 1 litre d'eau jusqu'à ce qu'ils soient ramollis. Il est recommandé de consommer cette soupe liquide dans un délai de un à trois jours.

Un bon remède populaire qui soulage l'inflammation - compresse de carotte. Les carottes crues doivent être râpées et mises sur un joint douloureux. Pour augmenter l'efficacité, vous pouvez ajouter un peu d'huile de tournesol et quelques gouttes d'essence de térébenthine.

L'arthrite déformante est une déformation différente des articulations. C'est une maladie grave, dont le traitement doit être complexe: avec des remèdes médicaux et populaires. Vous pouvez appliquer une teinture de vodka de moustache d'or (50g) et de propolis (1g). Cette quantité de matière première est coulée dans 500 ml d’alcool, perfusé pendant 2 semaines. Vous devez prendre 1 cuillère à soupe, diluée avec de l'eau, 2 fois par jour avant les repas.

Les troubles des processus métaboliques dans le corps conduisent à une arthrite goutteuse, à la suite de laquelle on observe un dépôt de sels d'acide urique dans les articulations. Le symptôme le plus caractéristique de l'arthrite goutteuse est une lésion et une déformation du gros orteil.

Le traitement de ce type d'arthrite consiste en un régime strict excluant les aliments salés et fermentés et en une antibiothérapie.

Dans cette maladie, le pissenlit est utile pour normaliser les processus métaboliques. Les racines et les feuilles de la plante sont utilisées. Une cuillère à soupe de matières premières est versée dans de l'eau bouillante, insistez une heure et prenez un quart de tasse 3 à 4 fois par jour pendant une demi-heure avant les repas.

Le traitement traditionnel de l'arthrite doit être associé à un traitement conservateur et sous la surveillance d'un spécialiste qualifié. Le résultat optimal sera obtenu par la combinaison de toutes les techniques efficaces.

Les conséquences et les complications de la maladie

L'arthrite de la hanche est une maladie grave qui peut être accompagnée d'une maladie générale grave du corps. En cas de complication, un choc toxique et / ou la propagation de l'infection dans tout le corps (septicémie) peuvent se développer, en particulier chez les jeunes enfants.

La cooxite peut être le signe de maladies dangereuses telles que la leucémie, les maladies systémiques du tissu conjonctif et des infections spécifiques.

À mesure que la maladie progresse, une atrophie des muscles fémoraux et inguinaux peut se développer. Une évolution prolongée de la maladie peut provoquer une ankylose osseuse ou fibreuse (immobilité causée par une fusion pathologique des surfaces de l'articulation). Développer la boiterie.

L'arthrite de l'articulation de la hanche est une pathologie assez commune, avec l'apparition des premiers symptômes dont une consultation médicale urgente est nécessaire. L'absence de traitement ou de thérapies mal choisies non seulement entraîne une détérioration de l'état de santé, mais devient souvent la cause de l'invalidité.

Le démarrage rapide du traitement à l'aide de méthodes modernes vous permet d'éliminer rapidement la maladie dans de nombreux cas, de réduire la gravité de son évolution et d'éviter la destruction des structures articulaires. Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, consultez immédiatement un médecin!

Mesures préventives

Manger certains aliments ou inversement, les exclure du régime alimentaire quotidien peut aider à surmonter les symptômes de cette maladie. Selon des informations fiables, il n’existe à ce jour aucun régime spécialement conçu et scientifiquement fondé qui soit recommandé pour le traitement de l’arthrite.

Par conséquent, la science moderne ainsi que les causes de la polyarthrite rhumatoïde et des produits qui la combattent ne sont pas encore connues, ce qui signifie qu’il n’ya pas de recommandations précises concernant le régime alimentaire.

D'un autre point de vue, de nombreux patients remarquent que certains aliments peuvent aggraver ou, au contraire, atténuer les symptômes de la maladie, en modifiant leur alimentation en fonction de ces faits. Il convient de noter qu’un effet similaire du régime alimentaire chez les enfants atteints de polyarthrite rhumatoïde n’a pas été observé.

Selon des études récentes, 35 à 40% des patients avec un tel diagnostic se sentent mieux après avoir exclu de leur régime les produits «suspects». En fait, ils suivent le régime dit d'élimination, ce qui vous permet d'éliminer complètement les produits du régime, qui sont une sorte de facteur déclencheur des symptômes de la maladie.

Comment protéger l'articulation de la hanche dans les sports avec arthrite:

  1. Choisissez les simulateurs dits ergonométriques qui fonctionnent sur le même principe que le corps humain. Un équipement d'exercice mal conçu peut causer des lésions aux genoux ou à l'articulation de la hanche dès la première utilisation pour traiter l'arthrite.
  2. Ne vous précipitez pas, parcourez toute l'amplitude de mouvement de l'articulation. Au cours de la première semaine de cours, vous pouvez commencer par n’utiliser que 20% de l’amplitude naturelle du mouvement de l’articulation. Au cours des semaines, voire des mois, augmentez-le progressivement jusqu'à 90%.
  3. Engagez très soigneusement toute la plage de mouvement lorsque vous appuyez avec vos pieds. Certains serrent leurs genoux presque à la poitrine, puis les redressent complètement. Dans le même temps, des forces de compression considérables affectent le bas du dos. Même avec une petite charge, tout cela peut entraîner une hernie discale.
  4. Évitez de surcharger pendant les cours. L'utilisation continue du même simulateur avec la même charge semaine après semaine peut provoquer une condition appelée surcharge structurelle. Vous pouvez éviter cela en changeant le simulateur ou la charge. Le coach vous aidera à créer un programme de cours compétent.
  5. Pas de douleur, pas de blessures! "Surmonter la douleur" est une instruction courante des formateurs. Lorsque vous ressentez une douleur musculaire, le surmonter vous permettra réellement de développer votre force. Mais si la douleur vient des articulations, vous risquez davantage de vous blesser.
  6. Développer la coordination. Par exemple, si vous perdez l'équilibre en marchant sur une surface inégale, vous pouvez blesser un joint. Cela signifie que vous avez besoin non seulement de force, mais également de coordination des mouvements. Vous pourrez développer un sens de l'équilibre en utilisant une plateforme spéciale, des positions de yoga et un appareil de musculation pour les exercices de musculation.

Si la maladie a déjà frappé l'articulation, il est nécessaire de suivre un régime alimentaire approprié, un traitement et des exercices de gymnastique recommandés par le médecin.

Doit être utilisé pour la nourriture:

  • Produits contenant de la gélatine
  • Des oeufs
  • Produits laitiers faibles en gras
  • Légumes et Fruits
  • Viande maigre bouillie

Pour prévenir les maladies, il est nécessaire de répartir correctement la charge sur tout le corps pour éviter les blessures physiques et psychologiques accidentelles. Éviter l'alcool et trop manger aidera à améliorer l'état du corps dans son ensemble.

S'il existe un risque de prédisposition génétique à la maladie des articulations, vous devez être examiné périodiquement à la clinique externe pour rechercher une pathologie des articulations.

En cas d'exacerbation de maladies chroniques, un examen est nécessaire. Vous devez être attentif à votre santé, ce qui aidera à éviter les conséquences graves de la maladie.