Caractéristique complète de l'arthrite: types, causes, symptômes, diagnostic et traitement

L'arthrite est le nom commun pour un groupe de maladies des articulations de nature inflammatoire d'origine différente. L'inflammation d'une ou de plusieurs articulations simultanément peut être à la fois une maladie indépendante et une manifestation de la pathologie systémique du corps.

Qu'est-ce que l'arthrite dans un sens accessible? En termes simples, il s'agit d'une inflammation du cartilage, de la membrane synoviale, de la capsule, du liquide articulaire et d'autres éléments de l'articulation.

Il existe plus de 10 types d'arthrite (plus en détail à leur sujet - plus loin dans l'article). Le mécanisme de développement de différents types de la maladie est presque le même, à quelques nuances près.

La pathologie affecte négativement la qualité de vie du patient, ses principaux symptômes: douleur, gonflement et rougeur de la zone touchée, fièvre locale, restriction de mouvement, déformation des articulations. Il devient difficile pour une personne d’accomplir des activités quotidiennes et, en cas de progression grave de la maladie, même des mouvements élémentaires. L'arthrite chronique à long terme entraîne souvent une immobilisation totale ou partielle du groupe de personnes handicapées.

Tout type d'arthrite est traitable (certains types sont meilleurs et plus faciles à soigner, d'autres sont pires), surtout maintenant (l'article a été écrit en 2016), alors que de nombreuses techniques médicales ont été développées et appliquées avec succès, vous permettant de traiter efficacement non seulement les symptômes. maladie, mais aussi avec sa cause et son effet.

Les médecins des trois spécialités suivantes peuvent traiter l'arthrite: rhumatologue, arthrologue, orthopédiste et traumatologue. Si une inflammation des articulations s'est développée dans le contexte de la tuberculose, de la syphilis, de la brucellose ou d'une autre infection, l'accent est mis sur le traitement de la maladie sous-jacente, qui est traitée par le médecin, le spécialiste des maladies infectieuses ou le dermatologue-vénéréologue.

Ci-dessous, je vais décrire en détail les types, les causes et les symptômes de l'arthrite, parler des méthodes modernes de diagnostic et des méthodes de traitement de la maladie.

Types d'arthrite

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

Traitement de l'arthrite, symptômes, signes, causes, analyse complète de la maladie

En médecine, on connaît un certain nombre de maladies dont les causes, la psychosomatique et l’étiologie ne sont toujours pas étudiées ou très mal étudiées. Parmi eux se trouve une maladie des grandes et petites articulations - l'arthrite. Les causes de la pathologie peuvent être complètement différentes.

Description

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour l’arthrite.» Pour en savoir plus.

L'arthrite est le nom collectif d'une maladie articulaire caractérisée par une lésion simple, (monoarthrite) ou massive (polyarthrite) des articulations, qui consiste en un amincissement du tissu cartilagineux.

Les changements pathologiques sont dus à une altération des processus métaboliques intra-articulaires, entraînant une augmentation de la membrane synoviale, entraînant la prolifération des tissus avec la destruction du cartilage. L'excès de liquide stimule l'inflammation, la douleur survient, la fièvre apparaît. Une telle maladie n’est pas rare chez les médecins: seule dans la Fédération de Russie le nombre de cas augmente chaque année, un patient sur six devient invalide.

Psychosomatique

Les causes d'apparition ne sont pas seulement externes, mais aussi internes:

  1. La dépression.
  2. Expériences
  3. Mauvaise humeur.
  4. Anomalies mentales.
  5. Se sentir seul.

Cependant, les substances psychosomatiques ne sont pas la seule cause d'inflammation. Facteurs provocateurs:

  • boire de l'alcool;
  • régime alimentaire malsain;
  • âge avancé;
  • surpoids;
  • pas actif ou, à l'inverse, trop actif;
  • niveaux élevés d'acide urique.

Causes des maladies articulaires

Les causes d'arthrite suivantes sont distinguées:

  1. L'hérédité.
  2. Faible immunité.
  3. Maladies infectieuses.

Les causes de l'arthrite, ses substances psychosomatiques, sont encore mal comprises. Une chose est claire: la maladie recherche un faible d'esprit. Les personnes à risque sont celles qui ne peuvent être qualifiées de résistantes au stress.

La maladie est dangereuse car avec de multiples lésions des articulations, leur déformation commence et le mouvement est complètement perturbé. Avec le début tardif du traitement, l'invalidité d'une personne est fournie dans les 5 à 10 ans.

Les symptômes

  1. Douleur dans les articulations, qui survient pendant le mouvement, au repos.
  2. Difficulté de mouvement causée par une déformation, un gonflement.
  3. Une articulation enflée qui ressemble à un mamelon envahi par la végétation.
  4. Déformation de petites articulations (par exemple, les doigts).
  5. Rougeur de la plaie, fièvre.
  6. Fièvre lors de l'exacerbation, membres douloureux. Dans de tels cas, la personne "tremble", elle ne peut pas se réchauffer même sous une couverture très chaude.
  7. Les changements aux rayons X montrent des modifications de la structure des tissus articulaires, des lésions, le degré d'amincissement des tissus cartilagineux.

Les symptômes de l'arthrite peuvent apparaître progressivement: la pathologie se manifeste d'abord par des sensations de léger gonflement, une gêne lorsque l'articulation est fléchie ou dans les phalanges des doigts, puis une douleur aiguë se produit.

L'arthrite, dont les symptômes sont très similaires à ceux de l'arthrose, présente deux signes distinctifs: une douleur même au repos (l'arthrose ne fait mal que pendant le mouvement de l'articulation) et une fièvre, qui n'est pas observée pendant l'arthrose.

Types d'arthrite

Les symptômes de la pathologie apparaissent différemment, mais pas toujours immédiatement. Les symptômes apparaissent en fonction du type de lésion diagnostiqué chez le patient.

Il est divisé en deux groupes:

  • primaire;
  • se manifester en même temps que d'autres maladies.

L'arthrite primaire survient spontanément et l'inflammation n'est déclenchée par aucun symptôme étranger.

Ce groupe a plusieurs types de destruction du cartilage:

Le deuxième groupe est l'inflammation du tissu cartilagineux de l'articulation après une maladie infectieuse. Ceux-ci comprennent:

  • la brucellose, l'arthrite;
  • à facettes;
  • la borréliose;
  • violet;
  • hémachromateux;
  • psoriasique;
  • arthrite réactive.

Pour un exemple plus clair, prenons l'arthrite de Brucella. La brucellose est une maladie transmise à l'homme par le biais de produits d'origine animale (lait, viande). Lorsqu'il est infecté, il affecte presque tous les organes et systèmes, y compris les articulations. La bactérie Brucella est à l'origine de l'infection. Ainsi, la brucellose est une arthrite résultant de la brucellose.

Diagnostics

Même "négligée" ARTHRITIS peut être guérie à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Pour le bon diagnostic nécessite un bon diagnostic. Ses difficultés sont dues au fait que les causes, l’étiologie et les substances psychosomatiques de la maladie ne sont pas bien comprises.

Le diagnostic primaire consiste à rechercher les causes de l'inflammation, l'emplacement de la lésion et l'intensité de la douleur. Le patient est interrogé en détail sur le mode de vie, la nutrition, la présence / l’absence d’allergies, les maladies infectieuses antérieures, les maladies héréditaires.

Diagnostic secondaire - le rendez-vous des tests nécessaires pour confirmer le diagnostic:

  1. Faites un historique détaillé de la maladie (afin qu'aucun détail ne soit oublié).
  2. Établissez un diagnostic préliminaire, identifiez son "union" avec d'autres maladies (infectieuses / non infectieuses).
  3. Créer un tableau clinique caractéristique de l'apparition d'une inflammation.
  4. Identifier les méthodes de recherche (laboratoire, instrumentale).
  5. Enquêter sur le liquide synovial.

Une telle variété de méthodes est due à une connaissance insuffisante du traitement adéquat. Les méthodes traditionnellement utilisées pour poser un diagnostic correct ne permettent pas toujours de déterminer avec exactitude la cause de la douleur aux fins du traitement.

Traitement

Comment traiter l'arthrite? Le choix de la méthode dépend du type de maladie, des causes d'inflammation, du degré de négligence, de la progression de la maladie.

Les principales étapes du traitement:

  1. Soulager l'inflammation des articulations.
  2. Réduire la douleur.
  3. Prendre des corticostéroïdes pour prévenir le retour de la maladie.
  4. Parfois prescrit une cure d'antibiotiques.
  5. Le cours de massage thérapeutique, gymnastique thérapeutique.

L'acceptation des anti-inflammatoires non stéroïdiens est obligatoire pour le traitement de toute maladie associée au système musculo-squelettique. Habituellement nommé:

Le choix des médicaments dépend du patient, de son âge, du type de maladie et de la présence de maladies interdisant l’utilisation de médicaments non stéroïdiens. Les AINS sont excellents pour soulager la douleur, mais si le syndrome de la douleur est fortement prononcé, des analgésiques puissants sont également prescrits.

Les corticostéroïdes ne sont prescrits que dans les cas les plus extrêmes où il n'était pas possible d'éliminer le processus inflammatoire avec des médicaments non stéroïdiens. Comme il s’agit d’un groupe de médicaments contenant des hormones, les doses et les conditions d’administration sont minimales, elles sont nommées à la lettre par le médecin et prises sous sa surveillance vigilante.

La prise d'antibiotiques est indiquée dans le cas d'interventions chirurgicales visant à prévenir le développement d'une gangrène, d'infections, etc.

Le traitement de l'arthrite avec des remèdes populaires n'est possible que sous la supervision du médecin traitant.

Réhabilitation

Le traitement de rééducation n’est effectué qu’après inflammation, douleur, élimination de la déformation des articulations, suppression de la fièvre et recul de la maladie.

Le cours de rééducation comprend:

  1. Physiothérapie.
  2. Massage thérapeutique.
  3. Physiothérapie.
  4. Natation
  5. Régime spécial.
  6. La présence d'émotions positives.
  7. Maintenir un mode de vie sain.

Conclusion

L'arthrite est le nom collectif pour toutes les lésions du tissu articulaire. Sa psychosomatique n’est pas bien comprise, mais on pense que son état psychologique affecte à la fois la survenue d’une inflammation et la rapidité de son rétablissement. Le diagnostic implique un ensemble complexe d’études; il est nécessaire de confirmer le diagnostic et de déterminer le type de maladie.

Le traitement vise à soulager l'inflammation, à soulager la douleur, et ensuite seulement à restaurer la structure du cartilage, à éliminer d'autres symptômes. Si, en plus des changements dans les tissus, une infection est présente dans le corps, toutes les actions doivent viser à le supprimer. Plus le patient se plaint tôt, plus le diagnostic est posé, plus il est probable que le tissu cartilagineux se rétablisse sans autres complications.

Pour le traitement et la prévention de l'arthrite, nos lecteurs utilisent la méthode de traitement rapide et non chirurgicale recommandée par les rhumatologues les plus réputés en Russie, qui ont décidé de s'opposer au chahut pharmaceutique et ont présenté un médicament qui TRAITAIT VRAIMENT! Nous nous sommes familiarisés avec cette technique et avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite

Le traitement doit être instauré dès que possible.

Comment oublier les douleurs articulaires et l'arthrite?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et des douleurs systématiques...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre ARTRITA! En savoir plus >>>

Voulez-vous recevoir le même traitement, demandez-nous comment?

Arthrite - Description, symptômes, causes, degrés, premiers signes et traitement

L'arthrite est une maladie inflammatoire des articulations. Dans l'arthrite, une personne ressent des douleurs lors de mouvements actifs, de flexions et d'extensions, ainsi que lors de la marche, si les articulations des jambes sont enflammées. Parfois, la peau située au-dessus de l'articulation douloureuse commence à virer au rouge, il y a une fièvre locale ou une fièvre générale.

Examinons de plus près le type de maladie, les causes et les premiers signes qui en sont caractéristiques, ainsi que le meilleur traitement de l'arthrite chez l'adulte.

Qu'est-ce que l'arthrite?

L'arthrite est le terme cumulatif pour les maladies inflammatoires des articulations, dont le principal symptôme est une douleur aux articulations, en particulier lors de la marche ou de la force physique.

La maladie est causée par une altération des processus métaboliques au sein de l'articulation, ce qui entraîne une augmentation de la membrane synoviale, entraînant la prolifération des tissus et la destruction du cartilage. L'excès de liquide dans l'articulation entraîne la stimulation de l'inflammation et l'apparition de douleurs et de fièvre.

Les symptômes de l'arthrite peuvent se manifester progressivement, en commençant simplement par une légère sensation de gonflement et d'inconfort dans la courbure de l'articulation ou des phalanges des doigts, puis se manifestent par une douleur aiguë et d'autres symptômes.

L'arthrite est divisée par localisation:

  • monoarthrite - une maladie de l'arthrite d'une articulation;
  • oligoarthrite (deux ou trois zones touchées);
  • polyarthrite - une maladie de l'arthrite plus de 3 articulations.

Selon la nature des changements qui se produisent, l’arthrite est divisée en:

  • inflammatoire, qui se caractérise par la présence d'une inflammation,
  • dégénératif, quand il y a d'abord une malnutrition du cartilage, une dystrophie, un changement dans l'apparence de l'articulation touchée, suivie de sa déformation.

L'arthrite peut être aiguë et chronique:

  • L'arthrite aiguë se développe rapidement, accompagnée d'une douleur aiguë et d'une inflammation des tissus qui disparaissent en 2-3 jours.
  • L'arthrite chronique évolue progressivement et se transforme lentement en une maladie grave.

En raison de l'origine de la maladie:

  • Arthrite infectieuse ou purulente. Manifesté sous l'influence d'une infection spécifique.
  • La polyarthrite rhumatoïde. Formé en raison de la prévalence de maladies infectieuses-allergiques. Ce type est plus dangereux que le premier, car il débouche souvent dans une inflammation chronique. Si la polyarthrite rhumatoïde n'est pas traitée, le patient peut avoir des difficultés à marcher.
  • Polyarthrite rhumatoïde juvénile. Cette espèce se rencontre principalement chez les enfants de moins de 16 ans. Malheureusement, l'étiologie de la maladie reste inexplorée, mais elle a de graves conséquences: difficulté à marcher et invalidité des enfants.
  • Réactif. L'arthrite réactionnelle se manifeste principalement par des modifications du système immunitaire chez les personnes héréditaires à une utilisation inadéquate des complexes antigéniques. L'arthrite réactive devient parfois la conséquence de nombreuses infections. Le plus souvent, il s'agit d'une conséquence de l'entérocolite transférée.
  • Arthrite goutteuse. Une articulation est généralement touchée, une crise de douleur se développe généralement la nuit ou tôt le matin, sans traitement, les crises se reproduisent plus souvent et durent plus longtemps, le taux d'acide urique dans le sang est élevé.
  • Arthrose. Les joints échouent pendant plusieurs années. Un signe caractéristique est un resserrement des doigts ou des orteils. C'est dangereux qui peut frapper la colonne vertébrale. Peut commencer à gonfler et à faire mal.
  • Traumatique. Il se manifeste par la présence de lésions articulaires ouvertes et fermées et dans le cas de blessures légères régulièrement.
  • Le rhumatisme est une maladie chronique du tissu conjonctif avec une lésion primaire du cœur et des articulations. Son étiologie n'est pas claire non plus, pas plus que les causes de la polyarthrite rhumatoïde;
  • L'arthrose est une forme d'arthrite qui affecte particulièrement les articulations et les tissus périarticulaires sans toucher les autres organes.

Raisons

La cause exacte et non équivoque de l'arthrite n'est pas encore identifiée, mais les médecins ont identifié certains facteurs pouvant déclencher le développement de l'arthrite. Considérez-les:

  • infections causées par des bactéries, des champignons, des virus;
  • les allergies;
  • troubles métaboliques;
  • un traumatisme;
  • manque de vitamines (carence en vitamines);
  • apport insuffisant d'éléments nutritifs
  • maladies du système nerveux;
  • troubles du système immunitaire;
  • stress excessif sur les articulations;
  • mauvaise alimentation, incl. boire de l'alcool;
  • surpoids;
  • troubles des glandes endocrines;
  • prédisposition génétique;
  • les morsures d'insectes, telles que les guêpes, les abeilles, etc.
  • hypothermie (hypothermie);
  • certaines maladies: tuberculose, brucellose, goutte, dysenterie, gonorrhée.

Ces facteurs portent un coup assez grave aux articulations, qui peut à la longue causer le développement de l'arthrite. En outre, parmi les principaux facteurs responsables de la formation du processus inflammatoire dans les éléments de liaison, on trouve l'exercice excessif, les traumatismes, les troubles métaboliques, les maladies du système nerveux.

Les maladies héréditaires des articulations et des os, le tabagisme et le surpoids contribuent également à l'arthrite.

Symptômes de l'arthrite

Le symptôme principal de l'arthrite est la douleur dans une ou plusieurs articulations. Au début, ils sont faibles et n’ont pratiquement aucun effet sur la vie normale d’une personne. Au fil du temps, le syndrome douloureux augmente: la douleur devient onduleuse, aggravée par les mouvements, la nuit et plus près du matin. L'intensité de la douleur varie de légère à très forte, ce qui la rend très difficile pour tout mouvement.

  • raideur matinale
  • gonflement,
  • rougeur de la peau
  • augmentation de la température locale dans la zone d'inflammation,
  • détérioration de l'activité motrice du patient,
  • restriction de sa mobilité
  • la formation de difformités persistantes des articulations.

Il est important de se rappeler que les premiers signes d'arthrite sont la douleur. Au début, ils sont légers, particulièrement prononcés dans la période aiguë et peuvent changer dans l'arthrite chronique (faiblement exprimés pour très sévères et vice versa). Comme mentionné ci-dessus, les symptômes peuvent varier selon les types de maladie.

Causes de l'arthrite

Causes de l'arthrite
Symptômes de l'arthrite
Traitement de l'arthrite
Arthrose
Causes de l'arthrose
Symptômes de l'arthrose
Traitement de l'arthrose

Les symptômes de l'arthrite et de l'arthrose sont très semblables à ceux de la pathologie des articulations, accompagnés de douleurs et de mouvements limités, mais l'arthrite est à la base de l'inflammation et l'arthrose est la destruction de l'articulation. Ce n'est pas un diagnostic, c'est une conséquence d'une maladie. Le diagnostic repose sur la cause de cette affection des articulations, par exemple une arthrite réactionnelle (inflammation de l'articulation en réponse à l'infection d'un autre organe) ou de l'arthrose.

Les maladies des articulations peuvent être divisées en inflammatoires - il s'agit d'arthrite, d'arthrose non inflammatoire et de douleurs articulaires résultant de tumeurs et d'autres troubles - arthralgie.

L'arthrite

IMPORTANT À SAVOIR! Le seul remède contre les douleurs articulaires, l'arthrite, l'arthrose, l'ostéochondrose et d'autres maladies du système musculo-squelettique, recommandé par les médecins! Lire plus loin.

L'arthrite est généralement appelée inflammation de l'articulation (le nom «arthrite» vient du grec arthron, qui signifie «articulation», la fin de l'informatique en médecine signifie inflammation). L'arthrite peut avoir une origine traumatique, infectieuse et dystrophique.

La défaite d'une (arthrite) ou de plusieurs articulations (polyarthrite) est un symptôme d'autres maladies. L'arthrite survient souvent avec des blessures mineures récurrentes, des blessures ouvertes ou fermées des articulations. L'arthrite peut se développer avec des surmenages physiques fréquents et une hypothermie. Diverses infections (telles que les infections intestinales ou urinaires) peuvent également provoquer une arthrite, appelée réactif. Il existe également une polyarthrite rhumatoïde, caractérisée par une inflammation progressive de plusieurs articulations (le plus souvent de petites articulations) et une atteinte symétrique des membres. Les personnes âgées sont souvent touchées. La cause de l'arthrite peut aussi être un trouble métabolique.

L'arthrite sous ses diverses formes peut être caractérisée par différentes combinaisons de symptômes. L'arthrite provoque généralement un gonflement des articulations touchées et une douleur dans celles-ci. Aux premiers stades de la maladie, la douleur peut survenir à la fois lors de mouvements et d'efforts physiques, et à certains moments de la journée (par exemple, la nuit ou sous la forme d'une raideur matinale). Si l'arthrite devient chronique, la douleur peut devenir permanente. En outre, une articulation enflammée devient généralement rouge, gonfle et même se déforme, son travail est perturbé et, dans les cas graves d'arthrite, jusqu'à l'immobilité totale.

Causes de l'arthrite

Causes de l'arthrite: infection bactérienne, virale ou fongique, blessure, allergies, troubles métaboliques, maladies du système nerveux, manque de vitamines. En règle générale, l'infection dans les articulations se produit par le système circulatoire à partir d'une autre partie du corps, ce qui peut se produire lors d'une blessure, d'une intervention chirurgicale ou d'une diminution générale de l'immunité.

Types d'arthrite

L'arthrite comprend:

- arthrite infectieuse
- polyarthrite rhumatoïde
- la goutte
- arthrite réactive

Tous sont associés à une inflammation de la membrane synoviale - un mince film de tissu conjonctif recouvrant l'articulation de l'intérieur.

Par arthrite dégénérative, on entend l'arthrite traumatique, elle est associée à des lésions du cartilage articulaire, recouvrant les extrémités des os à la place de leur articulation.

Symptômes de l'arthrite

L'arthrite est caractérisée par une douleur dans l'articulation, en particulier lors de ses mouvements, sa mobilité est souvent limitée, son gonflement, son changement de forme, parfois la peau recouvrant l'articulation devient rouge et de la fièvre apparaît.

Les symptômes de l'arthrite infectieuse sont la rougeur, l'enflure de l'articulation, une sensation de douleur au toucher, l'articulation peut être brûlante au toucher, il existe souvent des symptômes communs d'une maladie infectieuse - fièvre, frissons, douleur dans tout le corps.

Il y a arthrite d'une articulation (monoarthrite) et plusieurs (polyarthrite).

L'arthrite peut commencer soudainement et s'accompagner d'une douleur intense à l'articulation (arthrite aiguë) ou se développer progressivement (arthrite chronique). Certaines personnes ressentent une douleur aiguë ou sourde. Cette douleur est comparable à un mal de dents. Le mouvement dans cette articulation est généralement altéré, une rigidité est observée.

Traitement de l'arthrite

Le traitement de l'arthrite dépend de la forme de la maladie. Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer sa cause principale (infection, exercice excessif, régime alimentaire malsain, abus d'alcool).

Le traitement de l'arthrite implique principalement la prise d'antibiotiques et d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, souvent administrés par voie intra-articulaire. Lors du traitement de l'arthrite, les spécialistes accordent également une grande attention aux procédures de physiothérapie et de gymnastique thérapeutique, nécessaires au maintien de la mobilité articulaire et à la préservation de la masse musculaire.

En savoir plus sur les causes, les symptômes et le traitement de l'arthrite dans l'article Arthrite - inflammation des articulations >>

Arthrose

Quelle est la différence entre l'arthrose et l'arthrose?

L'arthrose est une maladie chronique des articulations de nature échangeable, accompagnée de modifications des surfaces articulaires des os. Un nom plus correct pour l'arthrose est l'arthrose.

Les principaux symptômes de l'arthrose: douleur intense dans l'articulation, diminution de la mobilité de l'articulation. En cas de négligence de l'arthrose, la raideur de l'articulation se produit.

La principale différence entre l'arthrose et l'arthrite: pendant l'arthrose, les principales activités destructrices ne sont pas réalisées par inflammation, mais par des processus dégénératifs du cartilage articulaire, le cartilage est détruit.

L'arthrose n'est pas une maladie inflammatoire et n'a donc rien à voir avec l'arthrite ou la polyarthrite chronique, dans laquelle l'inflammation articulaire est basée sur des modifications pathologiques réactives du liquide articulaire. La même chose peut être dite de l'arthrite aiguë - une inflammation des articulations causée par divers agents infectieux.

Les symptômes caractéristiques de l'arthrose sont les suivants: douleur sous charge, apaisement au repos, restriction de la mobilité et du resserrement dans l'articulation, tension musculaire dans la région articulaire, gonflement périodique et déformation progressive de l'articulation. Mais en même temps, contrairement à l'arthrite, il n'y a pas de rougeur de l'articulation, elle n'est pas chaude au toucher.

Contrairement à l'arthrite, l'arthrose est une maladie articulaire principalement accompagnée de la destruction du cartilage. L'inflammation survient plus tard et peut ne pas être permanente.

Dans les premiers stades de l'arthrose se manifeste sous la forme de malaise et de craquement lorsque les articulations sont pliées. Lorsque l'arthrose commence à progresser, la douleur apparaît lors du mouvement, de l'effort physique, qui augmente en fin de journée (elle s'atténue généralement pendant la nuit et une personne atteinte d'arthrose peut ne pas prêter attention à la maladie pendant longtemps). Aux derniers stades de l'arthrose, la mobilité des articulations est complètement perturbée et la douleur tourmente de plus en plus souvent.

L'arthrose est très dangereuse et si les changements dégénératifs dans les tissus sont allés trop loin, le médecin ne pourra pas réparer l'articulation. Habituellement, il est uniquement possible de ralentir la progression de la maladie, de réduire l'inflammation (grâce à l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens) et de réduire la douleur. Pour prévenir l'arthrose liée à un handicap, le patient doit essayer de réduire le fardeau de l'articulation touchée et de se débarrasser de l'excès de poids, facilité par la thérapie physique et la physiothérapie. Une arthrose sévère peut nécessiter une intervention chirurgicale.

Causes de l'arthrose

L'arthrose provoque des modifications pathologiques dans les tissus articulaires et les causes de la maladie n'ont pas encore été complètement étudiées. L'arthrose se développe sous l'influence de divers facteurs génétiques (l'arthrose affecte souvent les femmes, ainsi que les personnes atteintes de maladies congénitales des os et des articulations) et de facteurs acquis (vieillesse, surcharge pondérale, articulations antérieures). L'arthrose peut également résulter de contraintes excessives sur les articulations ou leurs blessures. Il est d'usage de distinguer entre arthrose primaire et secondaire. L'arthrose primaire est le résultat de processus de régénération des cellules cartilagineuses altérés, pouvant survenir en raison d'un mauvais apport sanguin et de la nutrition des tissus de l'articulation. On pense que l'arthrose secondaire se développe dans une articulation déjà atteinte, mais il est difficile de tracer une ligne de démarcation nette entre ces deux formes.

L'arthrose peut survenir à la suite d'une intoxication, de maladies infectieuses (par exemple, typhoïde, syphilis, etc.). De plus, une arthrose peut survenir lors de lésions articulaires (fracture de l'extrémité des os, lésion du cartilage articulaire), avec surcharge fonctionnelle importante de l'articulation (par exemple ballerines, dancers, déménageurs). et autres). La charge de travail des professionnels (par exemple, l'arthrose dans des ateliers chauds) revêt une importance connue.

Classification de l'arthrose

L'arthrose primaire représente environ 40 à 50% de tous les cas d'arthrose. Dans ce cas, la maladie survient sur une articulation précédemment en bonne santé et sa cause n'est pas une lésion de l'articulation mais, par exemple, un travail physique pénible.

L'arthrose secondaire représente environ 50 à 60% des cas. Dans ce cas, l'articulation sujette à l'arthrose était déformée avant la maladie, par exemple à la suite d'une blessure.

L'arthrose touche de 10 à 15% de la population mondiale. Avec l'âge, le risque d'arthrose augmente considérablement. Souvent, les symptômes de l'arthrose se manifestent déjà dans les 30 à 40 ans. 27% des personnes de plus de 50 ans souffrent d'arthrose. Et après 60 ans, presque tout le monde souffre de cette maladie. La fréquence d'apparition de l'arthrose est la même chez les hommes et les femmes. L'exception est l'arthrose des articulations interphalangiennes - ce type d'arthrose survient le plus souvent chez les femmes.

Le plus souvent, l'arthrose est un changement destructeur du cartilage et du tissu osseux qui se produit avec l'âge à la suite du vieillissement naturel. Éloquent et statistiques. Dès l'âge de 60 à 70 ans, l'arthrose est diagnostiquée chez 60 à 70% des personnes. Les mots "arthrose" et arthrite ne sont similaires que sur le plan phonétique, mais les raisons peuvent être différentes, respectivement, et le traitement aussi.

Lors de la mise en évidence des différences entre arthrose et arthrite, il est important de comprendre la direction dans laquelle se déroulent les processus de destruction et de déformation. Si vous souffrez d'arthrose, le métabolisme de l'articulation est perturbé, son élasticité est perdue, le cartilage s'amincit et chaque mouvement est douloureux. Si vous souffrez d'arthrite, les germes ou même votre propre système immunitaire ont pris les armes, votre corps agit contre ses tissus, ce qui provoque une inflammation, des douleurs et des changements qui se déforment. Comprendre cela est important car cela détermine le traitement. Alors que l'arthrite supprime l'infection ou les processus auto-immuns, la réparation mécanique de l'articulation est l'objectif principal du traitement des patients souffrant d'arthrose.

Le premier coup est porté par les articulations du genou, du coude et des bras. Ainsi, l'arthrose du genou est la plus courante. Au fil du temps, une arthrose se déforme, les articulations commencent à se déformer, à cause de la courbure des endroits affectés pouvant prendre des contours bizarres. Il existe notamment des termes tels que «cou de cygne», «boucle de bouton». Si une personne souffre d'arthrose déformante et que ses doigts sont atteints, ils peuvent devenir plus courts à l'extérieur.

L'arthrose déformante est une maladie de notre temps, un mode de vie sédentaire nous y a conduits. Par nature, nous étions voués à vivre différemment, mais après avoir automatisé les processus, l’homme a «gagné» de nombreuses plaies grâce auxquelles les gens paient tous les avantages reçus. L'arthrose déformante affecte généralement les articulations de soutien. L'arthrose de l'articulation du genou est explicable, car sa particularité, contrairement à d'autres articulations, est de supporter de lourdes charges. La nature n'a pas pris soin de la nutrition de ces endroits surchargés. Et comme le cartilage de l'articulation du genou n'a pas ses propres vaisseaux sanguins, en raison du vieillissement ou sous l'influence d'infections ou de blessures, il peut s'atrophier.

Quelles articulations souffrent d'arthrose?

Les maladies les plus courantes sont l'arthrose des articulations de la moitié inférieure du corps (hanche, genou, métatarsophalangien). L'arthrose affecte le plus souvent les articulations du genou (gonarthrose) et de la hanche (coxarthrose). L'un des premiers symptômes de l'arthrose est la douleur aux articulations du genou. Au début de la maladie au repos, il est presque absent, mais apparaît lorsque la charge sur l'articulation. En cas d'arthrose des articulations du genou, un massage des membres inférieurs peut être utile, mais il est également nécessaire d'éviter un impact direct sur l'articulation douloureuse, car cela peut augmenter la réponse inflammatoire.

Dans les mains de la maladie, l'arthrose est le plus souvent exposée aux articulations des phalanges des doigts. L'arthrose survient généralement en premier sur une articulation, puis sur la deuxième - symétrique par rapport à la première.

Arthrose de la colonne vertébrale

La spondylarthrose ankylosante (spondylarthrite ankylosante) conduit à la limitation des capacités motrices de la colonne vertébrale en raison de la connexion, c'est-à-dire accrétion, quelques articulations.

Les résultats de l'examen radiographique révèlent que la colonne vertébrale sujette à l'arthrose est semblable à un bâtonnet de bambou.

Il existe cinq formes d'arthrose de la colonne vertébrale:

1. Central - seule la colonne vertébrale est sensible à l'arthrose.
2. La défaite de l'arthrose non seulement de la colonne vertébrale, mais aussi des épaules ou des articulations de la hanche.
3. Périphérique - l'arthrite affecte la colonne vertébrale et les articulations périphériques
4. Scandinave - l'arthrose survient dans la colonne vertébrale et dans les petites articulations des mains et des pieds
5. Spondylarthrite ankylosante avec manifestations extra-articulaires: lésions aux yeux, au système cardiovasculaire, aux reins, aux poumons sous forme de fibrose.

L'évaluation de la quantité d'arthrose qui a endommagé la colonne vertébrale, et plus précisément de la limitation de la mobilité, est réalisée à l'aide des tests suivants:

  • Il est nécessaire d'incliner le torse vers l'avant jusqu'à une distance maximale, sans plier les genoux. La distance au sol en l'absence d'arthrose dans les 5 millimètres.
  • Il est nécessaire de vous tenir le dos au mur et de vous blottir contre ses talons, ses fesses et l'arrière de votre tête. Le plus souvent, les patients souffrant d'arthrite ne peuvent pas toucher sa tête.
  • Il est nécessaire de se tenir droit, sans plier la colonne vertébrale, puis d'essayer d'atteindre l'articulation de l'épaule avec votre oreille.

Les patients souffrant d'arthrite ne peuvent pas faire cela.

Symptômes de l'arthrose

La base de la maladie est la malnutrition des extrémités osseuses articulaires (épiphysaires). En raison de modifications de la perméabilité ou de lésions des vaisseaux alimentant l'os, une nécrose aseptique se produit, aggravant les lésions de l'articulation. L'arthrose est progressive. Initialement, des modifications douloureuses apparaissent dans la gaine interne (dite synoviale) du sac articulaire, puis elles saisissent le cartilage recouvrant les surfaces articulaires des os articulés; le cartilage est progressivement détruit, exposant l'os; le tissu osseux est aminci à certains endroits, épaissi par endroits, des excroissances en os - des ostéophytes se forment, une image d'arthrose déformante se développe. Les ostéophytes peuvent se détacher et l'arthrose s'accompagne alors d'arthrite - une inflammation de l'articulation.

Souvent, l'arthrose se développe dans la hanche, le genou et les premières articulations métatarsophalangiennes. Habituellement, les personnes d'âge moyen et âgées souffrent d'arthrose. L'arthrose se manifeste par des douleurs qui apparaissent progressivement, se produisent périodiquement, s'aggravent après un effort physique intense ou, au contraire, après un état de repos prolongé. En raison de la douleur, la mobilité dans l'articulation est limitée. L'arthrose est accompagnée d'une inflammation des tissus entourant l'articulation et les troncs nerveux, et la fonction de l'articulation est affectée par la tension protectrice des muscles.

Traitement de l'arthrose

Le traitement de l'arthrose est ambulatoire et dans des conditions de sanatorium. Prescrire des analgésiques, des hormones (corticotrope), de la physiothérapie (traitements thermiques, ultrasons), des exercices thérapeutiques, des massages. Dans les cas graves - pour le traitement de l'arthrose recours à la chirurgie (arthrodèse, arthroplastie).

Si le processus d'usure du cartilage n'est pas encore allé trop loin, les médicaments contenant du sulfate de glucosamine, une substance naturelle dérivée de la carapace d'animaux marins, aident. Il a un effet positif sur le métabolisme du cartilage et améliore la mobilité des articulations.

En savoir plus sur les causes, les symptômes et le traitement de l'arthrose dans l'article Osteoarthritis (Osteoarthrosis) >>

Les premiers signes et symptômes de la polyarthrite rhumatoïde

Restaurer complètement les JOINTS n'est pas difficile! La chose la plus importante 2-3 fois par jour pour frotter ce point sensible.

Au début de la maladie, le patient peut ressentir de la fatigue, de l'épuisement, une sensation de raideur, un gonflement, une rougeur et une douleur dans la région des articulations des bras et des jambes. Les ganglions lymphatiques peuvent augmenter, une température corporelle basse, des douleurs musculaires.

En outre, au cours de la progression des modifications dans la zone des articulations, une douleur constante du type douloureux apparaît, aggravant même avec un faible effort physique. Pendant le sommeil nocturne, des fluides pathologiques s'y accumulent, ce qui entraîne une douleur matinale, rendant difficile la motricité complète des articulations des membres.

Après la charge, l'articulation douloureuse (au début de la maladie) commence à faire mal et à devenir engourdie, enflée.

Lorsque la forme séronégative se développe souvent parallèlement, les patients anémiés perdent du poids, essoufflement, maux de tête, vertiges, faiblesse grave et fatigue apparaissent.

Au cours de la croissance du processus pathologique, le patient ressent des changements déformés perceptibles dans les membres, une atrophie musculaire avec une invalidité ultérieure.

Simultanément au cours de la maladie, d'autres maladies peuvent se développer, telles que:

  • défaillance apparente du fonctionnement normal du tube digestif (perte d'appétit, météorisme, ballonnements);
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • glomérulonéphrite (maladie rénale immunitaire inflammatoire);
  • pathologie du système respiratoire.

Ceci est dû au développement rapide de la maladie auto-immune décrite, entraînant une altération de la circulation sanguine, ainsi que la fourniture de tissus mous situés près de l'articulation malade.

Causes de la polyarthrite rhumatoïde

Les causes de cette maladie insidieuse n'ont pas été établies. Vraisemblablement, il s'agit d'une inflammation chronique du tissu conjonctif et des articulations, provoquée par des troubles du système immunitaire humain, à la suite de quoi les cellules commencent à affecter de manière agressive les propres tissus de l'organisme.

  • Les causes en sont des facteurs génétiques, des micro-organismes (par exemple, les virus d'Epstein-Barr et de la rubéole, l'infection amibienne, le mycoplasme) et des facteurs nutritionnels.
  • La maladie peut apparaître sur le fond d'un grand stress et de désordres hormonaux.
  • De mauvaises conditions environnementales peuvent également être un élément déclencheur des premières manifestations de la polyarthrite rhumatoïde.

Diagnostic de l'arthrite

Pour diagnostiquer cette maladie, vous devez effectuer:

  • faire un test sanguin biochimique (un indicateur important est le niveau de protéine C-réactive, ESR);
  • examen fluoroscopique montrera la destruction du cartilage, la déformation des articulations et le gonflement des tissus mous;
  • examiner le niveau d'hémoglobine et dans l'urine du patient pour identifier le contenu en protéines;
  • analyser sa prédisposition héréditaire, la présence d'opérations ou de lésions articulaires, de maladies infectieuses et virales récemment transférées.

Des études de diagnostic réalisées à temps et le début du traitement en temps voulu permettent d'éviter les complications multiples et d'améliorer considérablement la qualité de vie du patient.

Traitement de la polyarthrite rhumatoïde

En liaison avec l'impossibilité d'identifier les véritables causes de l'origine de la maladie, le traitement repose sur la réduction des symptômes, ainsi que sur la suspension du processus de déformation des articulations.

  • Traitement médicamenteux médicaments prescrits par le médecin traitant et cela dépendra de la clinique de la maladie. Ce sont généralement des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) (ibuprofène, diclofénac), des glucocorticoïdes, des antirhumatismaux (méthotrexate, sulfasalazine, lefnulomide).
  • En raison de l'inefficacité du traitement, des médicaments immunosuppresseurs sont prescrits, des biopreparations avec des protéines génétiquement modifiées afin de bloquer certaines parties du système immunitaire responsables de l'inflammation. Comme les derniers médicaments suppriment la résistance de l'organisme, le risque d'infection par d'autres infections augmente.

En période de rémission, il est nécessaire de recourir à des procédures physiothérapeutiques et à une thérapie physique par l'exercice (des asanas du yoga peuvent alors être inclus dans la gymnastique, la natation est utile).

  • La thérapie physique (électrophorèse, darsonval, thérapie magnétique) fournit une assistance significative au système musculo-squelettique.

Traitement de la polyarthrite rhumatoïde avec des remèdes populaires à la maison

  • Vous pouvez utiliser des compresses et enveloppements chauds pour réduire la douleur, réduire le tonus musculaire et éliminer les raideurs.
  • En cas d'arthrite aiguë, il est nécessaire d'appliquer une compresse froide ou un sac de glace sur les zones touchées. Lorsque l'inflammation disparaît, les bains aux herbes anti-inflammatoires sont présentés: camomille, ficelle, diachylie.
  • Également inclus dans le traitement de massage, qui augmente la circulation sanguine, réduit considérablement la douleur, réduit l'enflure dans la région de l'articulation touchée. C'est bien de le faire avec la composition suivante - 5 gouttes d'huile de gingembre pour 20 olives et amandes.
  • Les guérisseurs recommandent une pommade pour les joints de miel avec la propolis, appliquez du sel chauffé avec quelques gouttes d'huile de sapin sur les zones touchées.
  • Il existe une variante de compresses avec du poivron rouge, de l'ortie et des huiles essentielles.
  • Les remèdes naturels aident également à faire face à cette maladie.

Chaque jour devrait inclure dans le régime alimentaire sur un estomac vide 3-4 noix ou 1 noix de coco.

Vous pouvez ajouter au traitement de prendre des enzymes pour faciliter le travail du pancréas, ainsi que des complexes de vitamines et de minéraux.

Il est bon de temps en temps d'organiser des cours de prise de teinture de ginseng - un adaptogène d'origine naturelle (3 cuillerées à soupe par bouteille de vodka), insistez pendant six semaines, utilisez une cuillère à soupe de teinture le soir après le dîner. Le cours dure trois mois, puis une pause de deux semaines et peut être répété.

Parmi les traitements alternatifs sont indiqués:

  • hirudothérapie - elle active la circulation sanguine dans les zones douloureuses, réduit l'enflure et l'inflammation, les sangsues aspirent le «mauvais» sang;
  • jeûne médical, au cours duquel toutes les toxines et les cellules malades sont recyclées pour couvrir les déchets énergétiques du corps, les dépôts de sel sont réduits, le gonflement disparaît;
  • traitement à l'argile blanche (bentonite) - bains, enveloppe les articulations;
  • traitement à la paraffine.

Thérapie de jus

  • Le jus d’ananas étant réputé pour ses propriétés anti-inflammatoires, il est recommandé de boire 200 ml 3 à 4 fois par jour.
  • Jus de cerise (meilleur des variétés noires) - deux verres par jour.
  • Les produits suivants sont très utiles et efficaces: carottes, persil, jus de chou, céleri; radis et ail; jus de pomme de terre; betteraves, carottes et concombres.
  • Il serait bien pour un patient de consommer chaque jour environ 500 g de jus de fruits ou de légumes fraîchement préparé (sauf pour la morelle) chaque jour; vous pouvez y ajouter un morceau de gingembre frais pour saturer votre corps d'antioxydants.
  • Chaque jour, il est utile de prendre 1 à 2 cuillères à soupe d'huile de lin.

Prévention de la polyarthrite rhumatoïde

Pour réduire le risque de polyarthrite rhumatoïde, vous devez suivre certaines règles.

  • Tout d’abord, le patient doit ajuster son régime alimentaire.
  • Il devrait tempérer votre corps, ne pas trop refroidir, mener une vie saine et active. Faites systématiquement des exercices de gymnastique simples.
  • Recourir à l'utilisation de médicaments uniquement selon les directives du médecin.
  • Ne pas ignorer le traitement des maladies virales et infectieuses.

Régime alimentaire pour la polyarthrite rhumatoïde

Un régime alimentaire spécialisé suivi pendant la maladie aidera à réduire la taille du processus inflammatoire et à réguler les troubles métaboliques.

Pour commencer, il est utile de limiter la consommation d'aliments pouvant causer des allergies alimentaires. Ces produits comprennent les agrumes, les pommes de terre, les aubergines, les tomates, les poivrons, le lait de vache et les céréales.

Avec cette pathologie, l'utilisation de viande dans les aliments entraîne une aggravation de la maladie. Par conséquent, il est recommandé d'exclure du régime des plats de viande.

Les produits de substitution à la viande peuvent être des produits laitiers et du poisson de variétés grasses ou préfèrent généralement le végétarisme. Les fruits et les légumes doivent être inclus dans votre alimentation en quantité illimitée.

Suivre un régime avec ce type de maladie aide à résister plus facilement au traitement avec des médicaments. C'est pourquoi il est conseillé aux patients d'exclure les produits qui ont un effet négatif sur le fonctionnement normal des organes internes.

Exclus: épices, conserves, bouillons forts, graisses, suppléments nutritionnels, café, thé noir, chocolat, cacao et boissons gazeuses. Exclure frits, salés et épicés. Il vaut mieux abandonner à jamais la nicotine et les boissons alcoolisées.

En relation avec une diminution de l'activité physique, un excès de poids est souvent formé chez le patient, ce qui affecte négativement les articulations douloureuses. Par conséquent, il est intéressant de réduire la quantité de glucides raffinés consommés dans les produits à base de farine, le sucre, la margarine et les petits repas riches en matières grasses.

Le régime devrait inclure des repas contenant de grandes quantités de calcium.

Complications de la polyarthrite rhumatoïde

Si le temps ne détecte pas la maladie, des complications peuvent se développer. L'immunité diminue, une dépression peut survenir, ainsi que des maladies du cœur et des voies respiratoires, une faiblesse musculaire accompagnée d'une atrophie supplémentaire.

Stades de développement de la maladie

Combinez vos doigts pour saisir un stylo à bille, tournez votre poignet pour ouvrir la porte, pliez vos genoux pour nouer vos lacets - chaque jour, nous effectuons de nombreux mouvements simples. S'ils ne font pas mal, nous ne les remarquons pas du tout. Cependant, pour toute une armée de personnes souffrant d'arthrite, même ces mouvements mineurs peuvent se transformer en torture.

L'arthrite est une maladie chronique qui ne peut être guérie d'elle-même. La maladie dans son développement passe par trois étapes. Tout d'abord, la muqueuse des articulations devient enflammée (membrane synoviale). Les articulations touchées peuvent rougir, gonfler, devenir raides et douloureuses et sembler chaudes au toucher. Ce sont tous des signes d'inflammation. Les cellules commencent alors à se diviser rapidement et à se développer, provoquant l'épaississement de la membrane synoviale. Au stade final, les cellules inflammatoires sécrètent des enzymes capables de décomposer les os et le cartilage. Lorsque cela se produit, l'articulation perd sa forme et sa localisation dans l'espace, ce qui provoque une douleur intense et une perte de mobilité.

L'arthrite peut toucher n'importe quelle articulation. La maladie se développe généralement de manière symétrique, sur les mêmes articulations des deux côtés du corps en même temps. L'inflammation peut causer de la fatigue, de la faiblesse, des douleurs musculaires et même des symptômes grippaux.

Causes de l'arthrite

Au cours des 20 dernières années, des scientifiques ont découvert que la science se trompait depuis longtemps en ce qui concerne les causes profondes de nombreuses maladies. Ceci s'applique également à l'arthrite. Il s'avère que sa véritable nature est associée au travail des cellules - les chondrocytes, formant le cartilage. Il est influencé, d'une part, par la génétique, d'autre part, par les blessures, les charges biomécaniques et les infections. L'abondance d'oxygène entraîne la formation d'une masse de radicaux libres qui détruisent les chondrocytes. La restauration du cartilage ralentit de plus en plus, ne compense plus les dommages et se termine par l'arthrite.

Selon les facteurs qui déclenchent le processus inflammatoire, il existe différents types d'arthrite: goutte, polyarthrite rhumatoïde, arthrose.

Ainsi, la goutte est provoquée par un trouble métabolique à la suite duquel des cristaux d'acide urique s'accumulent dans l'articulation. La maladie est accompagnée d'attaques douloureuses.

L'arthrose se développe lentement. Les articulations sont progressivement détruites (usées) et blessées après une blessure, une maladie infectieuse et d'autres blessures.

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune. Il se développe lorsque le système immunitaire se retourne contre le corps et attaque les articulations dans cette situation particulière. Les globules blancs se précipitent dans le liquide synovial des articulations, provoquant les symptômes caractéristiques de l'arthrite.

Comme dans le cas d'autres maladies auto-immunes, les scientifiques n'ont pas encore déterminé la cause de ce type d'arthrite.

Fait intéressant, le risque d'épidémie de polyarthrite rhumatoïde augmente au cours de la première année après la naissance, bien que la maladie subisse souvent une rémission pendant la grossesse.

Chez les hommes, l'arthrite est moins fréquente, leurs symptômes sont plus graves.

Il y a même 20 ans, les médecins recommandaient le repos et les analgésiques pour les maladies des articulations. Maintenant, ils sont plus susceptibles de désigner un ensemble d'exercices pour le pompage des muscles, la marche, l'alimentation et des méthodes de traitement non médicamenteuses.

Moyens de lutter contre l'arthrite

Si on diagnostique de l'arthrite, un schéma thérapeutique visant à atténuer les symptômes et à réduire la fréquence des exacerbations doit être observé. En complément de la thérapie prescrite par le médecin, vous devez inclure les moyens suivants pour lutter contre la maladie. Avec l'arthrite, les causes sont différentes, mais l'approche pour soulager la maladie est la même:

  1. Bouge plus. Une activité physique modérée peut réduire la fatigue, renforcer les muscles et les os, augmenter la flexibilité, l'endurance et la vitalité. Tout cela est important pour les personnes souffrant d'arthrite.
  2. Stimule les cellules nerveuses. Au cours des dix dernières années, plus de 1 000 études scientifiques ont confirmé les bienfaits de la capsaïcine, qui rend les poivrons brûlants, pour soulager les douleurs arthritiques. Il bloque l'action du transporteur chimique responsable de la transmission des signaux de douleur des nerfs à la peau et au cerveau. La capsaïcine stimule les cellules nerveuses. Ils jettent tout leur stock stock. Ayant perdu cette substance, les fibres nerveuses ne transmettent plus pendant plusieurs heures les signaux de douleur au cerveau. Les crèmes à la capsaïcine sont vendues en pharmacie. Il est recommandé d'appliquer une fine couche de crème sur les zones touchées 3 à 4 fois par jour et de la frotter doucement sur la peau jusqu'à absorption complète.
  3. Puissance Pour certaines personnes souffrant d'arthrite, certains aliments peuvent causer ou aggraver les symptômes. Vous devriez peut-être tenir un journal alimentaire et noter comment vous vous sentez après avoir mangé ces produits ou d’autres. Par exemple, un régime alimentaire riche en graisses saturées ou en huiles végétales peut augmenter la réponse inflammatoire et entraîner une inflammation des articulations et des tissus.
  4. Le stress peut déclencher des épidémies d'arthrite. Il est important d'avoir une technique de détente.
  5. Son sommeil Les perturbations du sommeil sont une source de préoccupation, car le système immunitaire ne peut pas fonctionner pleinement.
  6. La massothérapie soulage la douleur et la raideur, procure une relaxation et un soulagement à court terme. Effets anti-inflammatoires et procédures thérapeutiques tels que l'acupuncture ou l'acupression.

Pour être en bonne santé, il faut résister à la maladie et interagir activement avec les médecins, en approfondissant l'essence du problème et en discutant du traitement, de ses avantages, des risques et des alternatives.

Perspectives de traitement

La science ne reste pas immobile. Ainsi, l'arthrite, ses causes d'occurrence sont étudiées, les méthodes de traitement sont améliorées.

À l'aide de caractéristiques génétiques, les scientifiques espèrent identifier le risque de développer une arthrite plus tôt et commencer le traitement plus tôt.

Actuellement, les sociétés pharmaceutiques développent plusieurs gammes de médicaments pour le traitement de l’arthrite. Ceux-ci incluent des anti-inflammatoires non stéroïdiens sélectifs, des inhibiteurs améliorés du liquide de refroidissement, 2 nouveaux médicaments destinés à induire l'autodestruction des cellules immunitaires dans les articulations, ou du moins à limiter leur accumulation, qui bloquent la formation de vaisseaux sanguins dangereux dans les articulations.

L'arthrite articulaire est de plus en plus jeune. Traduit du latin, l'arthrite est une inflammation de l'articulation. Si la douleur est observée dans plusieurs articulations à la fois, le diagnostic que le médecin posera le plus probablement sera “polyarthrite”.

Les principales causes de cette maladie sont la prédisposition héréditaire, un mode de vie sédentaire inapproprié, de nombreuses infections, un régime alimentaire déséquilibré, des conditions environnementales dangereuses dans la région où vit une personne. Très souvent, les causes qui conduisent à une maladie articulaire grave résident dans le champ d'activité professionnel, en raison de la charge à long terme pesant sur un seul groupe du système musculo-squelettique. Un facteur important dans l'apparition de l'arthrite est le stress mental excessif, la dépression prolongée, le stress.

Le traitement de l'arthrite articulaire doit commencer dès les premiers signes de la maladie. Près de la moitié des personnes souffrant d'arthrite souffrent de polyarthrite rhumatoïde, dont l'agent responsable est une infection à staphylocoques. La maladie peut apparaître comme une complication après un mal de gorge. Environ deux semaines après avoir mal à la gorge, une personne malade souffre de douleurs extrêmement fortes au départ. Une inflammation symétrique des articulations commence, la peau devient rouge, la température du corps augmente, les articulations gonflent, le moindre contact provoque une douleur très forte. Le traitement de la polyarthrite rhumatoïde doit être immédiat, intensif, patient. En plus des articulations, la polyarthrite rhumatoïde affecte les reins, le foie, le cœur et la peau humaine. L'ensemble du processus médical vise à éliminer le processus inflammatoire, car il est impossible de faire face finalement à cette maladie. En plus des médicaments, le médecin proposera sans aucun doute une thérapie physique et fera un régime spécial au patient. Avec une évolution assez sévère de la maladie, une intervention chirurgicale est possible.

Un traitement similaire de l'arthrite articulaire est prescrit pour le diagnostic d'arthrite infectieuse, affectant généralement le corps humain après avoir souffert de maladies intestinales infectieuses telles que la fièvre typhoïde, la salmonellose et la dysenterie. En prescrivant un traitement de l'arthrite infectieuse, le médecin recommandera l'utilisation d'antibiotiques, l'aspirine.

L'arthrite à gonorrhée est un autre type de maladie des articulations, qui occupe une place particulière. La période d’incubation de l’arthrite à gonocoque est de un à deux ans. Une des particularités de la maladie est l’accumulation d’une grande quantité de liquide dans l’articulation touchée. Un traitement immédiat évitera la déformation rapide des articulations.

Un autre type d'arthrite qui nécessite un traitement à long terme est l'arthrite goutteuse, résultant de l'accumulation de sel d'acide urique dans les articulations. C'est une maladie de désordres métaboliques dans le corps humain, touchant principalement le gros orteil. Soumis à une telle maladie, les gens qui sont appelés zeste, qui aiment manger des plats savoureux, amateurs d'épanchements alcooliques quotidiens. Traitement de l'arthrite des articulations avec ce type de maladie est basé sur un régime strict, un rejet complet des mauvaises habitudes, y compris l'alcool, le tabac Les médecins recommandent un traitement aux antibiotiques.

Une fois le diagnostic établi par le médecin, il est nécessaire de changer le mode de vie existant. Dans la vie quotidienne, tous les mouvements doivent être effectués à un rythme plus lent et la charge existante sur les articulations doit être uniformément répartie. Vous aurez certainement besoin d'une pommade spéciale ou d'acheter du gel Diclofenac, qui doit être frotté sur les articulations trois fois par jour. L'aspirine nécessaire pour traiter efficacement l'arthrite articulaire doit être prise avec les repas, et le médecin déterminera la posologie exacte. Il existe également de nombreux médicaments qui peuvent soulager efficacement la douleur, mais ont certains effets secondaires. Par conséquent, il est inapproprié de se soigner soi-même, un bon médecin aidera à atténuer l'évolution de la maladie.

La thérapie par la boue, ou thalassothérapie, prescrite pour tout processus inflammatoire des articulations, a un effet remarquable. La boue de mer, utilisée comme application, est appliquée sur les joints. Pour obtenir un effet durable, il faut 10 ou 15 procédures. Traitement extrêmement positif de l'arthrite des articulations par l'acupuncture. Aujourd'hui, l'acupuncture est peut-être l'un des moyens les plus efficaces de traiter l'arthrite. La thérapie manuelle ou l'exposition manuelle aide également à soulager la douleur.

Les méthodes de traitement de l'arthrite sont nombreuses, le médecin vous aidera à faire le bon choix.

Causes de l'arthrite

2) perturbation du système nerveux.

4) Infection bactérienne, fongique ou virale.

6) Violations de l'approvisionnement en sang.

7) troubles métaboliques.

8) Le facteur d'hérédité.

Tous ces facteurs d'apparition de la maladie sont résumés en quatre groupes: causes infectieuses, causes traumatiques, causes génétiques et causes immunologiques de l'arthrite.

Les plus courantes sont les causes infectieuses lorsque l'arthrite survient à cause de maladies virales ou infectieuses. Cela est dû au fait que le corps qui combat une maladie virale ou infectieuse produit certains anticorps. Les anticorps, à leur tour, affectent non seulement les cellules du virus, mais également la gaine de l'articulation.

En deuxième lieu sont des causes traumatiques. L'arthrite est le plus souvent causée par le fait qu'une blessure antérieure n'a pas été complètement guérie. Dans ce cas, les personnes dont le travail est associé à un effort physique intense sont particulièrement fréquentes.

Une atmosphère écologique défavorable et même un régime déséquilibré (manque de vitamines essentielles) peuvent servir de cause immunologique à l'arthrite. Le manque de calcium et la consommation excessive de boissons contenant de la caféine peuvent également être à l'origine de maladies des articulations.

Il a été scientifiquement prouvé que des causes génétiques de l'arthrite se produisent également. Les membres de la famille d'un patient souffrant de maladies des articulations sont à risque. Ceci est généralement associé à la nature infectieuse de la maladie ou à la transmission d'une prédisposition génétique directe à la maladie.

Symptômes de l'arthrite

Quelles que soient les causes de l'arthrite au niveau des articulations, le même processus se produit: un trouble métabolique. À son tour, le cartilage intra-articulaire devient plus mince, entraînant un gonflement des articulations. Ainsi, la déformation et l'arthrite se développent.

Les principaux symptômes de l'arthrite sont:

- Douleurs fréquentes dans les articulations (surtout en mouvement).

- Changer la forme et le gonflement des articulations.

- Rougeur de la peau sur l'articulation (parfois de la fièvre).

- raideur dans la matinée.

Symptômes de l'arthrite infectieuse:

- Rougeur et gonflement.

- Douleur (surtout en appuyant sur l'articulation).

- Augmentation de la température corporelle, des frissons.

Aux stades avancés de l'arthrite, on observe souvent de la fatigue et une augmentation de la température corporelle.

Traitements de l'arthrite

Il existe de nombreux traitements pour l'arthrite. Ceux qui ont connu cette maladie savent qu'il existe des traitements dans le domaine de la médecine traditionnelle et traditionnelle.

Le plus souvent, lorsque des formes aiguës d'arthrite surviennent, les médecins recommandent un traitement médical. Pour les douleurs sévères, vous devez prendre des analgésiques, ainsi que des anti-inflammatoires. Cela soulagera la douleur et rendra la mobilité aux articulations.

Parfois, dans certaines formes d'arthrite, des opérations aident à restaurer la mobilité des articulations. Le plus souvent, une intervention chirurgicale est nécessaire en cas d'arthrite du genou. Dans ce cas, le tissu conjonctif endommagé est retiré et le corps entame le processus de régénération des cellules du tissu conjonctif. Parfois, l'ablation ou l'épissage des os est effectué pendant l'arthrite du cou ou du pied.

Récemment, de petites doses de chimiothérapie ont été utilisées dans le traitement de l'arthrite, ce qui aide à soulager la douleur et à ne pas perdre la fonction des articulations. Souvent, dans la polyarthrite rhumatoïde, le plasma sanguin ou ses éléments formés sont éliminés.

L'acupuncture peut être considérée comme un traitement alternatif pour l'arthrite. C'est la méthode la plus ancienne de la médecine chinoise, basée sur le fait qu'au cours des procédures, la libération d'endorphines dans le sang est accélérée. Et, comme vous le savez, les endorphines soulagent parfaitement la douleur.

En outre, la médecine traditionnelle recommande, dans le traitement de l'arthrite, d'utiliser une variété de divers onguents, décoctions et teintures.