Causes et traitement de l'arthrite des articulations des doigts

L'arthrite des doigts est un processus inflammatoire qui affecte les petites articulations des doigts. Le développement de la maladie entraîne progressivement une défiguration des doigts, qui se traduit par une courbure, ainsi qu'une augmentation des articulations. L'arthrite se présente sous deux formes: aiguë et chronique. Dans la forme aiguë, la maladie se manifeste de manière inattendue: les articulations des doigts gonflent, il y a une douleur aiguë, un malaise général. Traitement opératoire: élimination des tumeurs et de la douleur. La situation est pire avec l’arthrite chronique: elle se développe lentement, souvent sur plusieurs années, et cette période passe presque inaperçue pour le patient.

Les statistiques mondiales sur l'arthrite des doigts indiquent les faits suivants:

  • Les femmes sont plus susceptibles de souffrir de cette maladie que les hommes (environ trois fois). Une explication: les femmes consacrent beaucoup de temps au travail manuel (en particulier dans les zones rurales et souvent par le froid), il existe donc un risque de processus inflammatoire.
  • Environ un citoyen sur sept sur la planète ressent une douleur arthritique et tous les symptômes qui l’accompagnent.

Souvent, le développement d'une maladie entraîne un handicap: une personne ne peut rien faire seule avec ses mains, même se servir (tenir une cuillère, un bouton, etc.), sans parler de la perte de compétences professionnelles. C'est pourquoi le diagnostic précoce de l'arthrite et la fourniture de soins médicaux qualifiés mèneront à un traitement complet de la maladie.

Symptômes de la maladie

L'arthrite est une maladie qui se déroule selon le principe de la polyarthrite, qui consiste à endommager simultanément plusieurs articulations. Dans l'arthrite, les petites articulations métacarpophalangiennes et interphalangiennes sont touchées symétriquement.

Quels sont les symptômes indiquent la présence de cette maladie désagréable?

  • douleur constante dans les articulations (en particulier lorsque le temps change ou après une charge);
  • il y a un sentiment de picotement et d'engourdissement;
  • gonflement, gonflement et rougeur de la peau dans la région de l'articulation touchée par l'arthrite;
  • les zones touchées ont de la fièvre;
  • peut-être une sensation de "crunch" dans les articulations;
  • symétrie des lésions;
  • manifestation de dysfonctionnement flexion-extension (contracture);
  • déformation articulaire en forme de S;
  • une atrophie musculaire se produit dans la zone touchée;
  • des excroissances osseuses se forment entre les ongles et les phalanges moyennes des doigts (nodules de Heberden).

Le développement de tous ces symptômes est précédé des manifestations suivantes: faiblesse, perte de poids, malaise, élévations périodiques inexpliquées de la température corporelle. Mais, malheureusement, l’arthrite est une maladie insidieuse qui ne se limite pas aux troubles articulaires: le système cardiovasculaire, le système respiratoire et plus particulièrement le tractus gastro-intestinal en souffrent également.

La forme courante d'arthrite des phalanges des doigts, provoquée par une infection, est compliquée par un processus inflammatoire purulent.

Les causes de la maladie

  • blessures diverses aux mains, ecchymoses, chirurgies;
  • influence constante et systématique des facteurs défavorables: froid, humidité;
  • l'hérédité, la prédisposition génétique, joue un grand rôle;
  • troubles métaboliques: la présence de maladies de la goutte, le diabète;
  • la présence de maladies: tuberculose, dysenterie, syphilis (contribuer au développement de l'arthrite);
  • infection septique purulente;
  • l'apparition de changements liés à l'âge;
  • une maladie telle que la grippe, les infections virales respiratoires aiguës, le rhume banal à plusieurs reprises sur une courte période.

Traitement médicamenteux de l'arthrite des articulations des doigts

Le résultat du traitement de l’arthrite dépend entièrement du degré de lésion articulaire. Le traitement est effectué en utilisant des médicaments de trois groupes:

  1. AINS - anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ces médicaments sont capables d’interrompre une chaîne complexe de processus biochimiques menant à la libération de substances biologiques actives qui arrêtent l’inflammation. Ces médicaments comprennent l'acide acétylsalicylique, l'ibuprofène, le diclofénac, l'indométacine. Tous ces outils sont utilisés dans le complexe: en injections, par voie orale, en externe sous forme de gels et de pommades. Malheureusement, ces médicaments sont utilisés avec prudence, conformément aux instructions, car ils ont de nombreux effets secondaires indésirables.
  2. Glucocorticoïdes. Groupe anti-inflammatoire très puissant. Les médicaments kénalog, hydrocortisone, diprosan sont administrés, si nécessaire, directement dans la région de l’articulation enflammée.
  3. Immunosuppresseurs. Ils font partie des soi-disant médicaments de base, ou médicaments de base, avec lesquels vous pouvez vous débarrasser de l'arthrite. Il s’agit de la chrysane, de la d-pénicillamine, du méthotrexate, de l’imuran.

L'utilisation des médicaments ci-dessus sera efficace si le traitement est accompagné d'une nutrition adéquate. Le régime élimine complètement l'alcool, limite la consommation de sel, de graisses animales, d'assaisonnements épicés et de glucides. Les aliments doivent être enrichis en protéines. Il s'agit d'aliments tels que le poisson, les légumineuses, les fruits de mer, les œufs, le fromage (les articulations ont vraiment besoin du calcium qu'elles contiennent). L'utilisation de jus de fruits, de compotes, de décoctions, etc. est également indiquée.

Physiothérapie pour l'arthrite

  • Cryothérapie. La procédure est très efficace, mais il y a un inconvénient - ça coûte cher. La "congélation" focale n'a pas de contre-indications, il est recommandé de l'utiliser pour soulager la douleur en période d'exacerbation.
  • Électrophorèse. Exposition locale avec la participation d'un courant électrique (l'agent thérapeutique est appliqué aux électrodes)
  • Magnétothérapie.
  • Traitement diadynamique - impact sur les zones touchées par des courants pulsés basse fréquence.
  • Thérapie de boue
  • Échographie

Les quatre derniers traitements sont utilisés lors de la rémission.

Pour le traitement et la prévention de l'arthrite des articulations des doigts, il est nécessaire de renforcer les articulations à l'aide de méthodes de thérapie physique.

Traitement de l'arthrite des mains des remèdes populaires

L'arthrite a longtemps été traitée par diverses méthodes populaires, dont certaines sont décrites ci-dessous.

Le tissu cartilagineux va commencer à se régénérer, le gonflement va diminuer, la mobilité et l'activité des articulations vont revenir. Et tout cela sans interventions chirurgicales ni médicaments coûteux. Il suffit de commencer.

  1. La douleur dans l'arthrite aiguë est soulagée par la compresse au miel. Préparation: 1 cuillère à soupe de miel est mélangée à 1 cuillère à soupe d'huile végétale et 1 cuillère à soupe de moutarde sèche. Après chauffage, le mélange est appliqué sur le joint pendant 1 heure. Répétez la procédure quotidiennement jusqu'à ce que la douleur disparaisse.
  2. Mettez les boutons de pin et le sucre en couches dans un petit pot. Placez le contenu du pot dans un endroit sombre pendant une semaine. Consommez 2 cuillères à café vers l'intérieur, vous pouvez frotter le joint avec une masse liquide.
  3. Pot d'un demi-litre de feuilles de Kalanchoe fraîches pour vodka. Mettez dans un endroit sombre pour insister, secouez de temps en temps. Après 7 jours, le remède miracle est prêt. Vous pouvez lubrifier les articulations une fois par jour.
  4. Un excellent remède contre l'arthrite est la teinture à base d'écorce de cerisier. Préparez-le comme suit: versez 50 grammes d’écorce (pré-broyée) et 250 grammes de vodka. 7 jours - et vous pouvez frotter les articulations.
  5. Soulager la douleur arthritique attachée aux feuilles de l'articulation malade du chou.

Vous pouvez soigner une maladie aussi désagréable que l'arthrite des doigts. L'essentiel est de consulter un médecin à temps et, si possible, de mener une vie saine.

Comment traiter l'arthrite aux doigts dépend de sa classification.

L'arthrite articulaire des doigts est une maladie inflammatoire qui peut toucher les articulations métacarpophalangiennes et interphalangiennes de cette région anatomique. La pathologie se manifeste par une douleur dans les doigts lors des mouvements et à mesure qu'elle progresse dans un état calme. Les principaux symptômes sont un gonflement, une modification de la forme des articulations, une limitation de la mobilité habituelle.

Le diagnostic de cette maladie implique des tests de laboratoire et des examens instrumentaux, y compris des tests spécifiques, les rayons X et l'imagerie par résonance magnétique. En cas de détection d’une maladie, le médecin détermine comment traiter l’arthrite aux doigts en fonction de la situation clinique. L'article traite des principales méthodes de correction thérapeutique de l'arthrite des doigts.

Mécanisme de développement de la maladie

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour l’arthrite.» Pour en savoir plus.

L'arthrite progresse comme un processus inflammatoire des petites articulations de la main. Souvent, la pathologie se développe de manière indépendante et se manifeste par un syndrome secondaire dans l'évolution clinique des maladies infectieuses et rhumatismales, des pathologies métaboliques.

L'arthrite des doigts est détectée plus souvent chez les patients en travail manuel, ce qui provoque une charge accrue sur les articulations en raison du nombre important de mouvements fléchisseurs-extenseurs.

L'arthrite des articulations métacarpophalangienne et interphalangienne est un problème socialement important, car elle entraîne une perte de compétences professionnelles et une capacité de self-service.

Les causes de la pathologie sont les infections, les blessures, les maladies rhumatismales, auto-immunes, allergiques et métaboliques. La maladie survient souvent sous forme d'oligo ou polyarthrite, la monoarthrite est moins fréquente.

L'apparition de la maladie est provoquée par des pathologies infectieuses bactériennes et virales, notamment l'herpès, la rougeole, la grippe, les oreillons, la scarlatine et d'autres maladies. La poussée vers la progression de l'arthrite est provoquée par des tensions, des fluctuations du fond hormonal à la puberté, pendant la grossesse et à la ménopause. Les troubles du métabolisme de l'acide urique provoquent une arthrite goutteuse.

La pathologie se manifeste souvent après un traumatisme - sportif ou domestique (blessure, luxation, fracture, rupture des structures tendineuses et des ligaments). La maladie peut être provoquée même par une intervention chirurgicale.

L'arthrite peut être considérée comme une maladie professionnelle chez certaines catégories de personnes, à savoir les travailleurs manuels. Ce sont des couturières, des bijoutiers, des coiffeurs.

Symptômes cliniques selon le type d'arthrite

Le spectre des manifestations de l'arthrite, selon la variante de la pathologie, présente un symptôme commun - un syndrome de douleur intense, qui peut survenir à la fois lors de l'exécution de mouvements et dans un état calme. À cela peuvent s'ajouter des poches, des rougeurs de la peau sur la zone touchée. La fonctionnalité de l'articulation étant limitée, il est difficile pour le patient d'effectuer des mouvements familiers.

Dr. Kartavenko sur le traitement des brosses:

Les caractéristiques des principaux types de maladies sont énumérées ci-dessous.

Polyarthrite rhumatoïde

L'inflammation affecte souvent les articulations métacarpophalangiennes du majeur et de l'index. Il y a une nature symétrique de la lésion. Les articulations métacarpophalangiennes du premier, les doigts sans anneau et les petits doigts sont moins souvent touchées.

La douleur dans le cas de la polyarthrite rhumatoïde augmente la nuit, se rapprochant du matin et s’affaiblissant légèrement le jour. Les doigts ont muté, l'air un peu enflé. Il y a une raideur matinale dans les articulations, les patients appellent cette sensation «gants serrés».

Nous vous recommandons de regarder un reportage vidéo sur ce type de maladie:

La mobilité dans les articulations interphalangiennes et métacarpophalangiennes diminue. Une personne atteinte de polyarthrite rhumatoïde perd progressivement la capacité d'effectuer des mouvements familiers.

En conséquence de la détérioration du flux sanguin, la peau des mains devient plus fine et sèche et l'on observe des modifications atrophiques des muscles du bras. Avec la progression active prolongée de la polyarthrite rhumatoïde, il se produit une déformation persistante des doigts qui se manifeste par un gonflement en forme de fuseau, une modification de la forme du «cou de cygne» et de la «fleur à la boutonnière», une déviation ulnaire des doigts avec une luxation incomplète des articulations métacarpophalangiennes.

Arthrite psoriasique

Il progresse en tant que l'une des manifestations du psoriasis. Pour l'arthrite psoriasique, la nature axiale de l'inflammation est typique; toutes les articulations gonflent. Les doigts deviennent une forme de «saucisse». La peau sur les articulations - couleur violet-bleuâtre. La défaite est asymétrique. Il n’ya pas de raideur matinale, les mouvements de flexion des articulations sont limités.

Vidéo du rapport du Dr Korotaeva:

Même "négligée" ARTHRITIS peut être guérie à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Arthrite goutteuse

La maladie affecte principalement les articulations des orteils, mais il est également possible d’endommager les doigts de la main. Le premier doigt est impliqué dans la pathologie, c'est-à-dire que l'arthrite du pouce progresse. La clinique se manifeste par des crises de goutte, des douleurs aiguës associées à un gonflement des articulations, une hyperhémie et une hyperthermie de la peau sur la zone touchée. La durée des attaques peut être de plusieurs jours. Elles disparaissent soudainement, mais peuvent se reproduire à tout moment.

Sous la peau des articulations, des nodules indolores, tophi, sont détectés. Ce sont des dépôts de sels d'acide urique. Pendant les périodes d'attaques arthritiques, les tophi s'ouvrent parfois, ce qui fait ressortir une masse de blanc et une consistance de caillé.

Diagnostics

Quel médecin contacter si des symptômes désagréables peuvent indiquer une arthrite des doigts? Un diagnostic correct peut être posé par un arthrologue ou un rhumatologue.

Lors de l'examen initial, le médecin reçoit des informations sur la présence de pathologies aiguës ou chroniques chez le patient, sur les manifestations cliniques de l'arthrite: combien d'articulations sont touchées, si la maladie se manifeste de manière symétrique, s'il y a une déformation, quelle est la nature de la douleur, quels symptômes extra-articulaires accompagnent la maladie. En outre, vous devrez peut-être consulter des spécialistes tels qu'un allergologue immunologue et un traumatologue.

Procédures de diagnostic obligatoires:

  • rayons X des doigts;
  • échographie de petites articulations;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • tomographie par ordinateur;
  • test sanguin biochimique avec étude de la concentration en acide urique, facteur rhumatoïde et autres données spécifiques;
  • analyse du liquide synovial (le biomatériau peut être obtenu par aspiration percutanée contrôlée par ultrasons).

Sur la base des données de méthodes de diagnostic instrumentales et de laboratoire, le médecin traitant peut poser le diagnostic correct et sélectionner le déroulement de la correction thérapeutique de la maladie.

Comment est le traitement complexe

Seul le médecin traitant peut déterminer comment guérir l'arthrite des doigts dans une situation clinique particulière. Toutes les mesures thérapeutiques visent à soulager l'inflammation et à restaurer la fonctionnalité habituelle des articulations touchées. À cette fin, les médicaments sont prescrits pour usage externe et réception interne, techniques de physiothérapie, massage et exercices de gymnastique thérapeutique. Des mesures thérapeutiques opérationnelles peuvent être nécessaires dans les cas cliniques avancés avancés où les processus de destruction et les déformations des articulations sont déjà irréversibles.

Dr. Evdokimenko à propos du traitement:

Les antibiotiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les corticostéroïdes et les médicaments chondroprotecteurs sont utilisés comme médicaments. Les antibiotiques sont nécessaires pour éliminer l’infection qui a provoqué la maladie, et les anti-inflammatoires de type stéroïdien et non stéroïdien bloquent la progression du processus inflammatoire. De plus, selon les indications, vasodilatateurs, complexes vitamino-minéraux, médicaments immunomodulateurs, sédatifs.

L'utilisation de préparations externes: onguents, crèmes, gels anti-inflammatoires est d'une grande importance en cas d'arthrite des doigts. Choisir un médicament approprié aidera le médecin, l'auto-traitement est lourde d'aggravation de la pathologie.

En tant que méthode de traitement externe efficace, vous pouvez appliquer le Dimexidum, bain médicinal pour les doigts avec décoctions d’herbes ou addition d’huiles essentielles.

Pour arrêter la période d'exacerbation et augmenter la durée de la rémission, des procédures d'hémocorrection extracorporelle sont prescrites, notamment la filtration en cascade du plasma, la cryothérapie et la leucocytaphérèse.

Les procédures de physiothérapie sont effectuées après la fin de la période d'exacerbation de la maladie. Procédures efficaces:

  • thérapie diadynamique;
  • thérapie magnétique;
  • thérapie ultra haute fréquence;
  • électrophorèse avec des médicaments;
  • applications de boue;
  • traitement à la paraffine.

En dehors de la période d'exacerbation, des procédures de massage et des complexes de gymnastique thérapeutique sont prescrits. Tous les exercices devraient prendre une thérapie d'exercice de médecin.

Une alimentation équilibrée est nécessaire. Un diététicien conviendra à une situation clinique particulière. Les aliments trop gras, fumés, salés et les boissons alcoolisées sont exclus.

Le traitement chirurgical est indiqué en cas de diminution persistante de la fonctionnalité et en cas de malformations entraînant une invalidité. La chirurgie peut impliquer des endoprothèses ou des arthroplasties des articulations métacarpophalangiennes.

Pour le traitement et la prévention de l'arthrite, nos lecteurs utilisent la méthode de traitement rapide et non chirurgicale recommandée par les rhumatologues les plus réputés en Russie, qui ont décidé de s'opposer au chahut pharmaceutique et ont présenté un médicament qui TRAITAIT VRAIMENT! Nous nous sommes familiarisés avec cette technique et avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite

Prévision et mesures préventives

Le pronostic dans le cas de l'arthrite ne peut pas être appelé sans équivoque, car il dépend des caractéristiques cliniques de la pathologie provoquante et de la sévérité des symptômes locaux. Mais il est possible d’obtenir un rétablissement complet et le retour à la fonctionnalité, en particulier si la maladie est détectée à un stade précoce.

Si la situation clinique est sévère, une déformation irréversible, la destruction des articulations et l’ankylose ne sont pas exclus. Les mesures de prévention visent à prévenir et à traiter rapidement les maladies en cause et à blesser les doigts.

Comment oublier les douleurs articulaires et l'arthrite?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et des douleurs systématiques...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre ARTRITA! En savoir plus >>>

Voulez-vous recevoir le même traitement, demandez-nous comment?

Arthrite des doigts: symptômes, traitement

L'arthrite de doigt est une maladie grave et évolutive qui entraîne une incapacité en l'absence de traitement adéquat. Cette pathologie n’est pas l'apanage des personnes âgées - l'inflammation défigurante de la prostate peut commencer à tout âge.

Si nous considérons les doigts du point de vue des composants du corps humain, ils ne constituent que 2% de la surface totale du corps, mais en termes de parties fonctionnelles du corps, les doigts ne peuvent être surestimés et encore moins remplacés. C’est la raison pour laquelle un jeune homme extérieurement en parfaite santé et atteint d’arthrite des doigts peut se transformer en invalide incapable de mener à bien des activités de routine, sans parler de ses activités professionnelles.

Le mot arthrite implique un processus inflammatoire qui se développe dans les articulations. Ce sont les petites articulations des membres supérieurs qui sont les plus vulnérables à cette pathologie. Le groupe à risque est constitué du sexe faible: environ deux tiers des patients atteints d'arthrite des doigts sont des femmes.

Causes de l'arthrite

Un certain nombre de raisons provoquent le développement de l'arthrite, mais il n'est pas toujours possible d'établir exactement ce qui a déclenché le début de la déformation pathologique des articulations.

Violation des processus métaboliques et immunité réduite, qui affectent tous les tissus et organes humains, y compris les tissus articulaires. De tels phénomènes sont plus fréquents chez les personnes âgées et conduisent à l'apparition d'arthrite non infectieuse.

La goutte, les maladies métaboliques, le psoriasis et les maladies auto-immunes sont les causes de l'arthrite des doigts.

Antécédents de maladies infectieuses causées par des streptocoques, des staphylocoques, ainsi que par la chlamydia, la dysenterie, la tuberculose, la gonorrhée, la syphilis, la scarlatine, la grippe et la brucellose. La maladie peut survenir à tout âge, se présente sous la forme d'arthrite infectieuse.

Pathologies virales telles que les oreillons, l'hépatite B, l'herpès, la rougeole. Les agents viraux de ces pathologies jouent un rôle majeur dans le développement de la polyarthrite rhumatoïde.

Les articulations et les blessures précédemment blessées, la chirurgie articulaire, l'hypothermie sont des facteurs prédisposants au développement de processus inflammatoires et à la destruction des tissus articulaires.

La prédisposition héréditaire, qui est capable d’agir comme cause de tout type d’arthrite.

Le tabagisme excessif et le surpoids peuvent entraîner des maladies articulaires.

L'arthrite juvénile de l'enfance est une pathologie idiopathique, dont la cause est inconnue.

Symptômes de l'arthrite des articulations des doigts

L'arthrite des articulations des doigts des mains présente un certain nombre de symptômes caractéristiques, qui ne sont que le résultat de changements survenant dans les articulations touchées. La maladie peut avoir un cours aigu ou devenir chronique. Au stade de la chronitisation de la pathologie, les modifications externes des doigts deviennent évidentes. Par conséquent, il est particulièrement important de prendre en compte, dans le diagnostic, les manifestations du processus aigu, lorsqu'il est encore possible d'arrêter la destruction des tissus qui défigurent les mains.

Syndrome de douleur La douleur est un symptôme caractéristique de l'arthrite, quelle que soit son étiologie. Le plus souvent, la douleur initiale est aiguë et se manifeste la nuit. Après cela, la douleur suit le mouvement des articulations ou commence après avoir subi une lourde charge sur les articulations. Étant donné que l'arthrite se caractérise par une progression avec l'implication progressive de nouvelles articulations dans le processus, des sensations douloureuses commencent finalement à se faire sentir dans les articulations de la main.

Symptômes communs du processus inflammatoire, à savoir, malaise, fatigue, fièvre.

Limitation de la mobilité des articulations. Initialement, un symptôme n’est que la conséquence du comportement délibéré des patients, la personne commence à traiter le point douloureux avec parcimonie et sollicite moins souvent les articulations. En outre, en raison du processus de destruction des surfaces articulaires, de la réduction du volume de liquide dans les articulations et de processus inflammatoires étendus, les articulations elles-mêmes ne sont pas en mesure de faire face à la mobilité naturelle. L'extension et la flexion des doigts commencent à être accompagnées d'un craquement.

Picotements, engourdissements et gonflement dans la zone des dommages aux articulations, la présence de rougeur de la peau indique le développement d'une inflammation étendue.

Symétrie de la défaite et la présence de nodules rhumatoïdes sous-cutanés sur les os sont une caractéristique de la polyarthrite rhumatoïde.

Déformation des articulations touchées - les gonflement, les contractures, l'épaississement et l'acquisition d'une forme de cou de fusil ou de fuseau par une articulation sont également caractéristiques de la polyarthrite rhumatoïde. De tels changements dans les articulations suggèrent un processus inflammatoire de longue durée et sont des conditions irréversibles.

Traitement de l'arthrite des articulations des doigts

Le diagnostic de la pathologie à un stade précoce et la désignation d'un traitement adéquat, complet et exhaustif constituent la base du traitement efficace de cette affection. Le traitement de l'arthrite a plusieurs objectifs, le principal étant la réalisation d'une rémission stable de la pathologie.

Le traitement de l'arthrite des articulations des doigts est effectué à la fois à l'hôpital et en consultation externe. Pour le traitement d'attirer des spécialistes des sciences connexes, qui développent ensemble un plan de thérapie unifié utilisant des méthodes non médicamenteuses et pharmacologiques.

En présence d'une nature infectieuse de la pathologie prescrite un traitement ciblé avec des antibiotiques contre un agent pathogène particulier.

Le rôle principal dans le traitement de l'arthrite, en particulier ceux d'origine rhumatoïde, consiste à utiliser un anti-inflammatoire de base, prescrit pour une longue période (au moins 3 mois, maximum pour la vie). Les médicaments de ce groupe peuvent supprimer l'activité des cellules immunosuppressives et suspendre le processus pathologique, en maintenant leur effet longtemps, même après l'arrêt du médicament.

Le traitement avec des médicaments hormonaux (glucocorticoïdes) améliore et renforce l'effet des médicaments anti-inflammatoires de base et conduit à une rémission persistante.

Les préparations biologiques aident à bloquer les points clés de l'inflammation et à suspendre le processus de destruction des tissus articulaires. Ces médicaments ont également un effet clinique extrêmement rapide.

En tant que prophylaxie de l'ostéoporose, ils recourent à la prescription de médicaments contenant du phosphore et du calcium en association avec de la vitamine D.

Dans certains cas, le traitement symptomatique est utilisé avec des médicaments du groupe des analgésiques afin de réduire les manifestations de douleur dans l'arthrite, ainsi que des médicaments auxiliaires du groupe des sédatifs.

L'indication pour l'utilisation d'un traitement chirurgical est la présence de déformations irréversibles graves des articulations des doigts, ce qui empêche la mise en œuvre normale d'actions même élémentaires. Dans le volume requis, les phalanges des doigts sont réséquées avec les articulations touchées.

La physiothérapie est un élément indispensable du traitement de l’arthrite, mais elle n’est possible qu’après le retrait des manifestations aiguës de la pathologie. Dans diverses combinaisons, ces techniques thérapeutiques sont utilisées comme: hydrothérapie, bains de boue, ultrasons, UHF, magnétothérapie, exposition à des courants d’impulsions basse fréquence, électrophorèse.

Attribuez une alimentation équilibrée avec une teneur élevée en légumes, fruits et acides gras polyinsaturés. On pense qu'en cas d'arthrite des doigts, un mélange de jus de carotte, de concombre et de betterave, de jus de betterave (après la cuisson, il doit être réfrigéré et laissé pendant 2-3 heures pour volatiliser les composants toxiques), le pamplemousse, l'argousier, l'ail, l'aubergine, la myrtille sont très utiles prunes, oseilles, pommes, cerises (20 baies par jour, en été), groseilles, argousier. Il est conseillé d’exclure de votre régime alimentaire les légumineuses, le bouillon de viande riche, les saucisses, le poisson frit, l’alcool, le café. En cas d'exacerbation de la pathologie en l'absence de contre-indications (pas plus d'une fois tous les 3 mois), vous pouvez suivre un régime pendant une semaine - un régime alimentaire cru, lorsque le régime alimentaire se compose uniquement de légumes et de fruits frais.

Des exercices thérapeutiques pour développer des articulations endommagées peuvent être utilisés. seulement en rémission. en l'absence de gonflement et de soulagement de la douleur, ces exercices sont strictement contre-indiqués pendant les exacerbations. De tels exercices vous permettent de retrouver l'amplitude de mouvement perdue dans l'articulation, d'améliorer l'irrigation sanguine et l'innervation des articulations. Un ensemble d'exercices est effectué uniquement sur recommandation d'un médecin, en position assise ou debout. Le complexe consiste à répéter chacun des exercices 4 à 5 fois, alors qu'il est inacceptable de le faire lorsque la douleur dans les articulations apparaît:

Sans tension, étirez vos bras devant vous et faites pivoter lentement les poignets en un grand arc, d'abord dans le sens des aiguilles d'une montre, puis contre.

Serrez et desserrez les doigts.

Les bras pliés dans les coudes, étendus devant lui, paumes vers le bas, effectuent la flexion du poignet dans les articulations du poignet à droite et à gauche.

Effectuez à nouveau le premier exercice de rotation.

Les composants de la thérapie complexe décrits ci-dessus ne sont efficaces que dans le cas de leur respect strict et persistant et de leur exécution systématique. L'arthrite est une pathologie caractérisée par un recul très lent, mais en l'absence de traitement approprié, elle évolue très rapidement. Ceci doit être rappelé par tout le monde.

Arthrite des articulations des doigts: symptômes et traitement approprié

Beaucoup d'entre nous ont vu des personnes âgées avec des doigts défigurés. Et selon toute vraisemblance, ils pensaient que c'était un âge avancé. Mais, hélas, ce n'est pas tout à fait vrai. Quelles sont les causes de telles déformations articulaires horribles? Et cela peut-il être évité? Voyons voir!

L'arthrite est un processus inflammatoire dans les articulations. Cela affecte n'importe lequel d'entre eux, mais le plus souvent, cela affecte les petites articulations des doigts. Les femmes souffrent d'arthrite deux fois, voire trois fois plus souvent que les hommes, et les statistiques indiquent que chaque septième citoyen de la planète Terre ressent tous les "charmes" de cette maladie. Mais chez les patients souffrant d'arthrite des articulations des doigts, le traitement peut être efficace s'il est commencé rapidement, de manière rapide et complète. Une telle attitude pourra sauver le patient de l'immobilité apparente et, par conséquent, du handicap. Par conséquent, dès les premiers signes de la maladie, il est nécessaire de ne pas se soigner soi-même, mais de consulter immédiatement un médecin.

La photo n'est pas très agréable, mais cela peut arriver si vous ne prenez pas soin de votre santé.

Signes d'arthrite des mains

L'arthrite est une maladie très insidieuse, car elle peut soudainement faire irruption dans votre vie, dans le contexte de la santé relative. C'est sa forme nette. Mais pire encore est l’arthrite chronique, qui progresse presque imperceptiblement, lentement et peut évoluer au fil des ans. Symptômes de la maladie:

  • L'arthrite aiguë s'accompagne de douleurs intenses, d'une forte fièvre et d'un gonflement des articulations.
  • la polyarthrite rhumatoïde se manifeste de façon symétrique, avec engourdissement et fourmillements au poignet;
  • des signes généraux apparaissent: fatigue, malaise, douleur et raideur matinales prolongées;
  • l'apparition de nodules sous-cutanés;
  • craquement dans les articulations;
  • déformation des articulations.

Premièrement, la maladie affecte un petit nombre de joints, le plus souvent ce sont les doigts de la main et du pied. Les doigts peuvent acquérir plusieurs formes typiques de la polyarthrite rhumatoïde: forme des doigts en forme de fuseau, type de cou de cygne et contracture des doigts avec nécrose de la peau. Avec de telles torsades de doigts, une personne ne peut parfois même pas attacher des boutons ou tenir un verre dans sa main, en un mot, pour se servir.

Dans la maladie de l'arthrite des doigts, les symptômes dépendent du type de maladie. La douleur inflammatoire peut être assez prononcée et augmenter avec tout mouvement dans les articulations; elle survient souvent dans la seconde moitié de la nuit. Lorsque l'inflammation des tissus entourant l'articulation apparaît, celle-ci se manifeste par certains mouvements et il existe également des douleurs «initiales». Les formes et les contours des articulations changent, ils gonflent, la peau au-dessus d'eux devient brûlante, parfois rougissante.

Les patients peuvent enfler leurs mains.

Causes de la maladie

Les causes de la maladie peuvent être les suivantes:

  • troubles métaboliques courants provoquent une arthrite non infectieuse. Cette forme de la maladie affecte souvent les personnes âgées atteintes de maladies professionnelles, glandes endocrines, microtraumatismes;
  • maladies infectieuses: brucellose et gonorrhée, grippe et scarlatine, syphilis et tuberculose, dysenterie et chlamydia. Il existe également de petites lésions focales, telles que l'amygdalite chronique. Les agents pathogènes sont les staphylocoques et les streptocoques.
  • Blessures transférées des articulations, des ecchymoses et des opérations sur eux;
  • Il est impossible d'écarter les prédispositions héréditaires, bien qu'il soit également faux de prétendre que l'arthrite est héréditaire.

Traitement

Il est très important de diagnostiquer l'arthrite des articulations des mains à un stade précoce et de choisir un traitement individuel. Seulement dans ce cas, le patient peut être guéri. Un diagnostic correct déterminera la cause de la maladie et le type d'arthrite (et il y en a jusqu'à 150).

Si une arthrite infectieuse est détectée, une cure d'antibiotiques, de vaccins et de corticostéroïdes sera prescrite. Le traitement est dirigé vers le processus qui a causé l'arthrite. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les analgésiques à action antispasmodique sont utilisés pour soulager l'inflammation et la douleur dans la forme aiguë de la maladie. Les chondroprotecteurs aideront à arrêter le développement du processus dégénératif et à restaurer le tissu cartilagineux. Si ces agents ne produisent pas le résultat escompté, des antirhumatismaux basiques et des modificateurs de la réponse biologique sont prescrits.

La progression de la maladie est étroitement liée à une diminution de l'apport sanguin dans les articulations; par conséquent, une correction des maladies associées à des modifications des vaisseaux sanguins (spasmes vasculaires, normalisation de la pression artérielle) est effectuée. À court terme, se produisant après des charges importantes et des douleurs "de départ", il est conseillé d’attribuer des nitrates.

Une maladie grave est accompagnée d'irritabilité, de larmoiement et de troubles du sommeil. Pour améliorer la psyché du patient, il utilise des sédatifs et des hypnotiques, ainsi que des médicaments qui soulagent les sentiments d'angoisse, d'anxiété et "améliorent la qualité de la vie".

En outre, le traitement de l'arthrite des doigts implique l'utilisation d'agents de diversion - il s'agit d'analgésiques et de pommades anti-inflammatoires, de crèmes, de teintures et de frottements.

Il faut se rappeler que l'arthrite affecte les nerfs, car le corps doit être soutenu par des vitamines. Le plus efficace d'entre eux est la thiamine ou vitamine B, qui est un catalyseur du métabolisme. Le plus souvent, il est prescrit sous forme d'injections, mais peut être utilisé dans des pilules ou appliquer de la levure de bière, riche en cette vitamine.

Dans le cas de l'arthrite à la main, le traitement doit être associé à des méthodes physiothérapeutiques. Cela peut être une électrophorèse, par laquelle des antibiotiques, de la procaïne et divers composés médicinaux complexes sont introduits dans le corps par la peau, une thérapie diadynamique - exposition à des courants d’impulsion de basse fréquence, UHF, thérapie magnétique, ultrasons. L'hydrothérapie et les applications de boue sont également utilisées au stade de la rémission. Toutes ces méthodes sont attribuées purement et individuellement.

Les applications de boue sur les mains - un élément de thérapie complexe

Lorsque l’exacerbation est supprimée, le médecin vous prescrit généralement une gymnastique corrective en position couchée ou des exercices dans la piscine, car dans l'eau est atteint la plus grande relaxation des muscles. Mais en même temps, aucun exercice ne devrait vous causer de la gêne, encore moins de la douleur. Les troubles métaboliques sont causés à 90% par la malnutrition. Par conséquent, vous devez enrichir votre corps avec les vitamines E et D, les antioxydants et les acides gras oméga-3. Tout cela peut être obtenu à partir de légumes et de fruits frais, de saumon et de hareng, de foie, de noix de Grenoble, de graines de citrouille et de tournesol, de son.

Avec la thérapie médicamenteuse peut être effectuée et le traitement des remèdes populaires. Il s’agit de compresses et de pommades à la moutarde, à l’argile bleue, à la momie et, bien sûr, à des infusions et décoctions d’herbes médicinales, à des bains de térébenthine. Cependant, avant d’utiliser l’un d’eux, assurez-vous de consulter un médecin.

Dans les cas particulièrement avancés, lorsque le traitement conservateur ne peut plus donner de résultats positifs, ils ont recours à une intervention chirurgicale et aux articulations prothétiques.

Nous sommes ici avec vous et avons découvert comment traiter cette maladie. Mais à cela, il faut ajouter les règles de comportement pendant la maladie, ce qui facilitera son transfert:

  • en aucun cas ne pas se soigner soi-même;
  • réduire la charge sur les articulations des doigts;
  • faire des exercices quotidiens et des exercices d'étirement, mais sans charge:
  • évaluer objectivement votre condition, sans crainte ni hystérie;
  • effectuer ponctuellement tous les rendez-vous du médecin;
  • vous ne pouvez pas soulever des poids et faire des mouvements brusques, sauter et courir;
  • assurer une nuit complète de repos;
  • utiliser des aides techniques spéciales pour faciliter les mouvements;
  • limiter la consommation de nourriture et de liquides - cela est naturel dans les conditions aiguës du monde animal.

Dans la vidéo ci-dessous, un exercice pour l'arthrite des mains:

Prévention

Ne tolérez pas le rhume "debout" et soignez à temps les maladies infectieuses. Exercez et tempérez le corps. Ne surchargez pas les articulations, pour cela, surveillez votre propre poids. Éliminer la consommation de sel et de sucre, d'alcool et de tabac. Mangez quelques gousses d'ail par jour. Le thé noir et le café remplacent le thé vert ou les boissons aux herbes. Très bon pour le thé arthrite au gingembre. Évitez l'hypothermie et les blessures aux articulations.

Rappelez-vous que le mouvement est la vie et le refus des excès - réduction des privations!

Arthrite des doigts

L'arthrite de doigt est l'une des formes les plus courantes d'arthrite périphérique, dans laquelle le processus inflammatoire implique les articulations métacarpophalangienne et interphalangienne. La membrane synoviale interne de l'articulation est d'abord enflammée, puis le processus pathologique s'étend au sac articulaire, au cartilage, aux tendons, aux ligaments, aux muscles et aux os.

Causes et facteurs de risque

Le processus inflammatoire primaire se développe généralement sur le fond d'une infection, d'une pathologie rhumatismale ou métabolique, moins souvent sur la base d'une blessure ou d'une chirurgie. Dans le cas de la polyarthrite rhumatoïde, la prédisposition héréditaire joue un rôle important.

En règle générale, l'arthrite secondaire des petites articulations est une complication d'affections allergiques, atopiques et auto-immunes, de maladies infectieuses ou somatiques sous-jacentes courantes, telles que la goutte, le diabète ou le psoriasis. Dans la pathogenèse de l'arthrite réactive, les antécédents de tuberculose, dysenterie, hépatite, granulomatose, grippe, rougeole, oreillons, scarlatine, angines et amygdalites chroniques, borréliose, syndrome de Reiter et maladies sexuellement transmissibles jouent un rôle prépondérant. Chez les enfants, la vaccination peut jouer un rôle de provocation.

Le risque d'inflammation dans les articulations des doigts augmente avec la fréquence des structures articulaires microtraumatiques lors du travail manuel. La maladie se rencontre souvent chez les tailleurs, les couturières, les cordonniers, les horlogers et les bijoutiers.

Les exacerbations de l'arthrite chronique des doigts peuvent être provoquées par l'hypothermie, l'humidité, des changements climatiques, des vibrations, des situations stressantes et des modifications du statut hormonal du corps. Les fluctuations des taux hormonaux étant plus caractéristiques chez les femmes, l'incidence de l'arthrite des doigts chez celles-ci est 3 à 5 fois plus élevée que chez les hommes. L'hypertension, l'âge avancé, la malnutrition, les mauvaises habitudes et les maladies du système excréteur augmentent également le risque d'arthrite.

Les formulaires

L'arthrite de doigt se caractérise par diverses manifestations qui influent sur le choix des stratégies thérapeutiques et des médicaments. Selon la nature de l'évolution de la maladie, on distingue les formes d'arthrite aiguë et chronique et, en identifiant les principaux facteurs étiologiques, on distingue l'arthrite du doigt primitive en tant que forme nosologique indépendante et l'arthrite secondaire des doigts en tant que complexe symptomatique en clinique des maladies concomitantes infectieuses, rhumatismales et métaboliques. Il convient de noter que l'arthrite secondaire des doigts est beaucoup plus fréquente qu'une maladie indépendante.

Sur la base du nombre d'articulations touchées, on distingue la polyarthrite et l'oligoarthrite des doigts: dans le premier cas, quatre articulations plus petites sont impliquées dans le processus inflammatoire, dans le second, de deux à quatre. La monoarthrite est extrêmement rare. La rhizarthrite est la plus fréquente - l'inflammation de la première articulation métacarpienne-carpienne.

L'arthrite de doigt est l'une des formes les plus courantes d'arthrite périphérique, dans laquelle le processus inflammatoire implique les articulations métacarpophalangienne et interphalangienne.

Les étapes

L'arthrite des doigts est l'une des maladies à progression rapide. Selon le degré de lésion articulaire, le processus pathologique comprend quatre étapes.

  1. En l'absence de symptômes cliniques, les premiers signes d'inflammation sont détectés sur les rayons X des mains. Périodiquement, il y a une légère raideur de mouvement.
  2. Au fur et à mesure du développement du processus inflammatoire, un exsudat s'accumule dans le sac articulaire, ce qui détruit les structures articulaires. Au niveau des articulations touchées, apparaissent un gonflement, un gonflement et une rougeur; la température locale peut être élevée, les mouvements des doigts sont difficiles et sont accompagnés de douleurs aiguës et de crépitations graves. En raison de la perturbation de l'apport sanguin, la peau de la main devient sèche, froide et fine.
  3. La destruction progressive des articulations entraîne de graves déformations des doigts et une douleur intense et constante dans les mains. En raison de la mobilité limitée de la main, une atrophie musculaire et des contractures des tendons sont observées.
  4. L'ankylose des têtes articulaires des os se manifeste par une déformation irréversible des articulations et une immobilisation complète des doigts, ce qui a pour conséquence que le patient perd la capacité d'effectuer des activités domestiques de base.

Symptômes de l'arthrite des doigts

Le tableau clinique de l'arthrite des doigts est caractérisé par une grande variabilité et dépend de la forme et du stade étiologiques de la maladie. Le stade précoce de la polyarthrite rhumatoïde se caractérise par une raideur des articulations le matin et après un repos prolongé. Dans ce cas, il existe une sensation caractéristique de gants serrés, limitant la mobilité de la brosse. Dans certains cas, le patient peut ne pas avoir de problème du tout et les seules manifestations de la maladie sont des signes radiographiques précoces d'arthrite des doigts:

  • épaississement et compactage des tissus mous;
  • léger rétrécissement des crevasses inter-articulaires individuelles;
  • ostéoporose périarticulaire;
  • une seule lumière kystique dans le tissu osseux;
  • rugosité et érosion des têtes articulaires des os.

Des signes typiques d'inflammation des articulations des doigts sont généralement observés au stade II de la maladie, à commencer par l'apparition d'un gonflement douloureux, d'un érythème et d'un crepitus dans les articulations touchées, puis par un rétrécissement multiple des crevasses inter-articulaires, un nettoyage kystique du tissu osseux et des déformations marginales des épiphyses des os. Les luxations, les subluxations et l'ankylose des articulations sont détectées principalement aux stades terminaux de la maladie.

La localisation du processus inflammatoire et la nature des déformations des articulations ont également une grande valeur diagnostique. Dans la polyarthrite rhumatoïde, les premiers signes d'inflammation affectent les deuxième et troisième articulations métacarpiennes-phalangiennes et la troisième articulation interphalangienne proximale. Plus tard, le processus pathologique s'étend aux articulations interphalangiennes distales, puis aux structures osseuses et articulaires du poignet, ainsi qu'au processus styloïde de l'ulna. La lésion des articulations est généralement symétrique. Dans les stades avancés de la maladie, des déformations caractéristiques de la main sont observées: courbures en forme de doigts de type «fleur à la boutonnière» ou «col de cygne», déformations de la main en fuseau et des ulnes provoquées par des dislocations partielles des articulations métacarpophalangiennes.

L'ostéomyélite, l'ostéolyse et la nécrose des tissus osseux, souvent suivies d'une septicémie généralisée, font partie des complications les plus dangereuses de l'arthrite des doigts.

Dans le cas du rhumatisme psoriasique et réactif, les articulations sont asymétriquement affectées. La forme psoriasique se caractérise par un épaississement des articulations et des doigts en forme de saucisse. La rigidité matinale des mouvements n'est généralement pas observée; les fonctions de flexion sont principalement limitées.

Dans la forme réactive d'arthrite, l'inflammation des articulations des doigts se produit dans le contexte d'une fièvre, de frissons, de maux de tête, de conjonctivite et de symptômes d'inflammation infectieuse des voies urinaires.

Dans l'arthrite goutteuse, c'est principalement l'articulation métacarpophalangienne du pouce qui est touchée, dans laquelle se forment des nodules sous-cutanés élastiques, remplis de cristaux d'urate.

Caractéristiques de la circulation de l'arthrite des doigts chez les enfants

Chez les enfants, on diagnostique souvent une arthrite infectieuse et réactive se développant le plus souvent sur fond d'infection à streptocoque. Le tableau clinique de l'arthrite des doigts des enfants est plus marqué chez les enfants que chez les adultes: douleur intense et déformations prononcées des articulations sont accompagnées d'une fièvre sévère et d'une intoxication générale du corps.

La polyarthrite rhumatoïde chez les enfants se caractérise par une évolution persistante et une faible réponse au traitement. L'inflammation des articulations des doigts se développe généralement à l'arrière-plan de la lésion des grosses articulations et des organes internes. S'il n'est pas possible de détecter le facteur étiologique d'inflammation des articulations des doigts d'un enfant, on diagnostique une arthrite idiopathique juvénile.

Diagnostics

Un tableau clinique saisissant du processus inflammatoire dans les articulations des doigts permet de diagnostiquer l'arthrite avec un degré de confiance élevé. Cependant, pour clarifier la forme et le stade étiologiques de la maladie, un certain nombre de procédures de diagnostic supplémentaires seront nécessaires.

Au cours des antécédents médicaux, le médecin attire l’attention sur le lien qui existe entre les manifestations de l’arthrite et des maladies infectieuses précédemment transférées, les pathologies métaboliques et somatiques, ainsi que les effets de facteurs néfastes. Lors de l'examen physique, la taille, la forme et la température des articulations, la couleur de la peau, la nature des sensations douloureuses, les tests fonctionnels, la présence de manifestations extra-articulaires, etc., deviennent une source précieuse d'informations diagnostiques nécessitant parfois la consultation d'autres spécialistes, tels qu'un traumatologue orthopédique, un dermatologue et un allergologue immunologue. L'identification des modifications caractéristiques des articulations des doigts nécessite l'utilisation de techniques instrumentales - radiographie, IRM et scanner des mains, échographie des petites articulations.

Le diagnostic de laboratoire joue un rôle crucial dans la détermination de la cause de la réponse inflammatoire. La numération globulaire complète révèle de manière fiable les signes d'inflammation. Lors de l'analyse biochimique du sang, le niveau d'acide urique et sialique est déterminé, ce qui permet de confirmer ou d'exclure le diagnostic d'arthrite goutteuse. Des taux élevés de facteur rhumatoïde et de protéine C-réactive, de fibrinogène, de séromucoïde, de cryoglobulines, etc., indiquent une pathologie rhumatoïde. Dans certains cas, des recherches en laboratoire indiquées ponctuent le liquide synovial.

On trouve souvent de l'arthrite aux doigts chez les tailleurs, les couturières, les cordonniers, les horlogers et les bijoutiers.

Traitement de l'arthrite au doigt

La stratégie médicale pour l'arthrite des doigts repose sur une combinaison d'approches pathogénétiques et symptomatiques. Au cours de la phase aiguë de la maladie, l'objectif principal est l'élimination de l'inflammation et de la douleur. Au début, il suffit généralement de prendre des analgésiques, des relaxants musculaires, des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Dans certains cas, il est possible de se passer de pommades contenant des antagonistes de la cyclooxygénase-1 (COX-1), des analgésiques et des vasodilatateurs. Pour les arthrites infectieuses et réactives, des antibiotiques sont inclus dans le schéma thérapeutique. en présence d'un composant allergique - antihistaminiques, et dans la polyarthrite rhumatoïde - immunosuppresseurs et immunomodulateurs.

Pour les formes d'arthrite plus graves, il peut être nécessaire d'évacuer l'exsudat de la cavité articulaire, suivi de l'introduction de corticostéroïdes avec une solution de lidocaïne à 1% ou de novocaïne. Soulagement rapide de l'hémocorrection, réalisé de manière extracorporelle - cryophérèse, leucocytaphérèse ou filtration en cascade du plasma sanguin.

Après avoir atteint la rémission, la stratégie thérapeutique est axée sur la normalisation du trophisme et du métabolisme local dans la région des articulations touchées, la stimulation des processus de régénération des structures articulaires et la restauration des fonctions de la main. Des combinaisons de physiothérapie et de thérapie par l'exercice choisies individuellement accélèrent la réadaptation du patient, aidant dès que possible à reprendre un mode de vie actif.

Lors du traitement de l'arthrite des doigts, la physiothérapie suivante a un effet positif:

  • électrophorèse et ultraphonophorèse;
  • UHF;
  • thérapie magnétique;
  • traitement des courants modulés sinusoïdaux;
  • thérapie diadynamique;
  • applications de dimexidum et de bischofite;
  • balnéothérapie;
  • massage thérapeutique des mains;
  • bains de paraffine et de boue pour les mains.

Avec des déformations persistantes des articulations, le traitement conservateur est inefficace. Afin de prévenir l’invalidité du patient, il est recommandé de remplacer une arthroplastie ou une endoprothèse.

Suivre un régime pour l'arthrite des doigts contribue à prolonger la rémission. Lors d'exacerbations, il est nécessaire de s'abstenir d'aliments protéinés - produits à base de viande et légumineuses, ainsi que de plats salés, frits, gras et épicés, chocolat, muffins, thé fort, café, cacao et spiritueux. Après avoir arrêté le processus inflammatoire, la restriction alimentaire devient moins importante - il suffit d'éviter l'alcool et de limiter la consommation de viande, d'aliments fumés et de plats lourds riches en graisses saturées et en glucides instantanés.

Dans le cas de l’arthrite goutteuse, la viande rouge, les abats et la viande fumée sont également fortement contre-indiqués. Les régimes lacto-végétariens sont préférés, à l'exception des légumes et des fruits contenant de la solanine. Les aubergines, les tomates, le potiron, les oignons verts, l'oseille, la rhubarbe et les piments forts doivent être utilisés aussi peu que possible.

L'arthrite de doigt se caractérise par diverses manifestations qui influent sur le choix des stratégies thérapeutiques et des médicaments.

Dans le régime alimentaire du patient doivent être présents des aliments riches en acides gras polyinsaturés, en protéines facilement digestibles et en vitamine C:

  • graisse de poisson de mer (thon, sardines, saumon);
  • bouillie de sarrasin, de gruau, de riz et de mil;
  • viande de volaille maigre;
  • produits laitiers fermentés;
  • pommes fraîches, abricots et pêches;
  • agrumes, kiwi et papaye;
  • noix et graines;
  • l'ail;
  • le curcuma;
  • racine de gingembre.

Complications possibles et conséquences

En cas d'arthrite infectieuse aiguë des doigts en l'absence de traitement adéquat, le risque de complications purulentes septiques menaçant la vie du patient augmente. L'évolution prolongée de la maladie menace de se transformer en une déformation irréversible des articulations des doigts, entraînant une invalidité du patient. L'ostéomyélite, l'ostéolyse et la nécrose des tissus osseux, souvent suivies d'une septicémie généralisée, font partie des complications les plus dangereuses de l'arthrite des doigts.

Des effets indésirables graves liés à l'utilisation prolongée d'anti-inflammatoires non stéroïdiens ont également été rapportés. Chez certains patients ayant reçu pendant longtemps des inhibiteurs de la COX-1 sous forme injectable et orale, on a observé des cas de gastroduodénite, d'entérocolite et d'ulcère peptique dus à une irritation régulière des muqueuses du tractus gastro-intestinal; la néphropathie était moins fréquente.

Prévisions

L'évolution de l'arthrite des doigts dépend de la nature des manifestations primaires et de la forme étiologique, de la réponse au traitement, de l'âge du patient au moment du début de la maladie ainsi que de la présence et de la gravité des pathologies associées. Un diagnostic précoce et un traitement rapide augmentent les chances de guérison.

Prévention

Afin de prévenir l'arthrite des doigts, il est nécessaire de surveiller l'état de santé en général et de consulter rapidement un médecin en cas de signes d'infection, de troubles métaboliques ou d'autres pathologies. Il est particulièrement important d'empêcher la formation de foyers d'infection chroniques, d'abandonner l'alcool et de contrôler les aliments. La modération dans les aliments avec une quantité suffisante de vitamines et de minéraux dans l'alimentation réduit les risques d'arthrite et de goutte, en particulier, n'abuse pas de la viande épaisse ni des aliments gras. Un mode de vie actif, l'exercice et le durcissement contribuent à améliorer l'état des articulations, mais il convient d'éviter les blessures et l'hypothermie des mains. Avec des exercices manuels fréquents, il est recommandé de faire des pauses toutes les 2-3 heures et de faire des exercices pour les doigts.