Symptômes et traitement de l'arthrite de la cheville

Les chevilles sont soumises à une charge particulière - elles doivent supporter le poids de tout le corps et être constamment en mouvement. C’est l’une des articulations les plus irremplaçables de notre corps, car le moindre inconfort limite la capacité de marcher. En conséquence, l'inflammation chronique dans ce domaine peut être non seulement un problème médical, mais également un problème social. Par conséquent, si vous soupçonnez que vous développez une arthrite de la cheville, ne retardez pas le traitement et rendez-vous chez le médecin.

Causes de la maladie

Les symptômes d'inflammation de la cheville dépendent de la pathologie sous-jacente (à l'origine de ce problème). Mais comme la maladie a un caractère inflammatoire, il existe toujours un certain nombre de symptômes communs caractéristiques de toutes les formes d'arthrite:

  • Douleur dans une ou les deux chevilles.
  • Gonflement. Vous pouvez voir si vous appuyez votre doigt sur la région de la cheville: avec un œdème, un trou restera à la place de la pression.
  • Rougeur et augmentation de la température de la peau sur la zone touchée.
  • Mobilité articulaire restreinte, difficulté à marcher.
  • Symptômes communs d'inflammation: fièvre, faiblesse, malaise.

Les difficultés de marche causent des souffrances particulières aux patients et, souvent, c’est ce qui les oblige à consulter un médecin.

L'apparition de la maladie peut être aiguë ou progressive. Aux premiers stades de l'arthrite, les symptômes caractéristiques sont parfois absents et vous pouvez suspecter une inflammation de la cheville par les deux signes suivants:

Douleur avec amplitude maximale de flexion et d'extension dans l'articulation. Pour vérifier cela, prenez le pied dans vos mains et pliez-le aussi loin que possible dans la direction de la jambe, puis redressez-le dans la direction opposée.

Constriction lors du port et de la mise des chaussures. Si vous remarquez que vos bottes ou vos souliers sont devenus étroits à la cheville, il y a probablement un léger gonflement.

Comme pour toute inflammation, l'arthrite de la cheville peut être aiguë ou chronique. Dans les formes chroniques, en l’absence de traitement adéquat, le cartilage articulaire peut être complètement détruit sur une période de 1 à 2 ans. En même temps, une déformation et un épaississement visible de la cheville se développent, le pied adopte une position non naturelle, la flexion de l'articulation et la marche autonome sont extrêmement difficiles, voire impossibles. Atrophie bien visible des muscles de la jambe.

Sur la photo, l'un des symptômes - rougeur de la peau sur la zone touchée

Diagnostic de l'arthrite de la cheville

Pour le médecin, l’exactitude du diagnostic joue un rôle crucial, car les symptômes de l’arthrite de la cheville présentent un certain nombre de caractéristiques communes avec d’autres pathologies présentant des manifestations similaires. Par exemple, il n'est pas facile de distinguer l'arthrite chronique de l'arthrose ou de l'arthropathie *, et ces maladies sont souvent présentes en même temps. Par conséquent, si vous présentez les symptômes décrits ci-dessus, dépêchez-vous de vous faire tester rapidement. Voici les méthodes de diagnostic couramment utilisées dans la pratique arthrologique.

* L'arthropathie est une maladie secondaire de l'articulation. En d’autres termes, il n’est pas indépendant et d’autres pathologies majeures y mènent.

  • Tests sanguins et urinaires généraux. Étant donné que le corps réagit à tout processus inflammatoire, le médecin sera en mesure de constater des changements dans la composition des fluides biologiques caractéristiques de l'une ou l'autre forme de la maladie. Cependant, il est impossible de déterminer la zone du processus inflammatoire.
  • Un test sanguin immunologique montrera la présence d’anticorps dirigés contre un agent pathogène particulier dans le sang. Cela aidera le médecin à choisir les bonnes tactiques de traitement médicamenteux.
  • L'analyse biochimique du sang permet de mesurer la concentration dans le sang de divers produits chimiques qui se forment dans le corps au cours de la vie. Par exemple, dans le cas de l’arthrite, cette analyse aidera à identifier des marqueurs spécifiques et permettra ainsi de distinguer l’arthrite de la cheville de l’arthrose ou de l’arthropathie.
  • Une photographie aux rayons X d'une articulation dans l'arthrite de la cheville sera très différente de celle d'autres pathologies. Dans le processus inflammatoire, la cavité articulaire est remplie de liquide ou de pus et, par conséquent, la surface des os articulés sera légèrement distante l’une de l’autre. Cependant, cette méthode présente des inconvénients car elle ne permet pas de voir les ligaments et les tissus mous.
  • L'imagerie par résonance magnétique est une méthode plus informative que les rayons X. Vous permet de détecter le moindre écart par rapport à la norme, des modifications des ligaments, du cartilage articulaire et d'autres structures importantes de l'articulation. La méthode est très informative.
  • La tomodensitométrie (TDM) est également une méthode populaire et très informative de radiographie en couches. Si le patient est contre-indiqué pour examen par IRM, le scanner est une option alternative.
  • Échographie - Échographie de la cheville. Vous permet de voir les changements dans les tissus mous et la cavité articulaire. Cependant, le résultat ne pourra évaluer correctement qu’un spécialiste qualifié.
  • Arthroscopie - diagnostic et traitement en même temps. Il s'agit d'une opération chirurgicale réalisée à l'aide d'instruments optiques miniatures insérés dans la cavité articulaire. Le médecin peut examiner l'articulation de l'intérieur, en retirer le liquide inflammatoire, arrêter le saignement, etc.

Traitement

Avec chaque forme de la maladie, l'arthrite aiguë ou chronique - ses propres tactiques de traitement. Comment traiter l'arthrite de la cheville sous forme aiguë?

  • Tout d’abord, fournir aux articulations douloureuses la paix et la chaleur. Le patient est affecté au repos au lit.
  • Les infections et l'inflammation aident à traiter les antibiotiques. La sensibilité à un type de drogue spécifique est déterminée individuellement à partir d'une enquête.
  • Pour soulager l'inconfort, des analgésiques sont prescrits, que le patient reçoit sous forme d'injections, de comprimés, de pommades et de crèmes.
  • Le médecin prescrit des médicaments réparateurs, antipyrétiques et autres, en fonction de l'état général et de la maladie sous-jacente, si la cheville en est la manifestation ou la complication.

L'arthrite chronique de la cheville doit être traitée systématiquement et de manière exhaustive:

  • Un régime alimentaire qui améliore l'apport de nutriments aux tissus osseux et cartilagineux. Aliments très utiles contenant des graisses insaturées (poisson rouge), des vitamines (légumes verts, fruits et légumes) et du collagène (volaille, poisson). Évitez les plats de viande grasse, les épices et l'excès de sel.
  • Chondroprotecteurs de réception - médicaments qui améliorent les processus métaboliques dans les tissus cartilagineux.
  • Massage et gymnastique. En aucun cas, ne devez négliger ces outils, car ils vous permettent de maintenir la mobilité de la cheville dans son intégralité.
  • Cures thermales: thérapie par la boue thérapeutique, réchauffement en profondeur, bains thérapeutiques et hydromassage peuvent retarder de manière permanente l’apparition de la prochaine exacerbation.

Il est nécessaire de comprendre que dans tout traitement, il n’ya rien de plus ou de moins important. Ce qui compte vraiment, c’est que la thérapie ait lieu régulièrement et sous la supervision d’un spécialiste. Vous éviterez ainsi des conséquences graves et irréparables pouvant avoir un impact très négatif sur votre qualité de vie.

Arthrite à la cheville symptômes et traitement photo

Symptômes et traitement de l'arthrite de la cheville, photos illustratives

Les articulations de nos pieds sont connectées les unes aux autres, car elles ont un apport sanguin commun. Et si vous ne traitez pas l'inflammation aux doigts, elle ira rapidement à la cheville. Il prend une part active à notre mouvement (que vous marchiez, couriez ou conduisez n’importe quel véhicule) et portait toute la masse de notre corps.

  • Comment est la cheville du pied et sa voûte
  • Inflammation de la cheville: causes et traitement
  • Symptômes de l'arthrite
  • Comment identifier l'arthrite de la cheville?
  • Traitement de l'arthrite de la cheville
  • Prévention de l'arthrite

L'inflammation (arthrite) de l'articulation de la cheville peut apparaître d'un côté ou deux à la fois. Dans ce cas, les causes d'une telle arthrite peuvent différer de celles d'une autre inflammation des pieds ou des doigts.

Aujourd'hui, nous allons vous expliquer en quoi consiste ce type d'arthrite, ses causes et ses symptômes. Vous verrez également une photo qui montre le foyer de cette inflammation.

Comment est la cheville du pied et sa voûte

Sur les pieds, il y a des connexions avec les phalanges des doigts et trois types d'articulations qui se connectent:

  • os métatarsien avec tarse;
  • talon avec tarse;
  • bélier, tibial et fibulaire de la jambe.

Les deux premiers composés parmi les trois composés répertoriés forment la voûte plantaire et le dernier lien forme l'articulation de la cheville, qui comprend 2 chevilles sur les côtés. Il dispose d'un réseau externe, interne et veineux. Avec le sang, les substances nécessaires sont fournies au sac articulaire pour nourrir les surfaces cartilagineuses, et une infection provenant d'autres organes peut également y pénétrer en présence de maladies chroniques ou aiguës. L'inflammation de l'articulation du pied se déplace à la cheville ou au travers des vaisseaux communs.

De l'arrière au calcanéum, le tendon du muscle gastro-méningé, appelé achille, convient. Il se tient à un pied de nous, de sorte que nous puissions nous tenir debout, ce tendon est le plus puissant de tout le corps et peut supporter des charges allant jusqu'à 400 kg. La gamme de mouvements sur une déviation dans chaque direction dépend de l’étirement des ligaments et de l’entraînement et peut varier de 90 à 60 degrés.

Le fait que la cheville soit activement engagée dans un effort physique provoque de fréquentes violations des parties internes et des ligaments.

Inflammation de la cheville: causes et traitement

Les causes d'inflammation des articulations des pieds, y compris la cheville, peuvent être de tels facteurs:

  • blessures fréquentes des ligaments et des cartilages sur le fond de charge croissante, coups, ecchymoses, ainsi que des fractures des membres inférieurs;
  • pied plat. Il est formé en raison de violations de la voûte plantaire et remplace les centres de gravité des pieds, tandis que la charge exercée sur les articulations de la cheville augmente considérablement;
  • infections bactériennes et virales;
  • une propension excessive aux allergies, qui provoque des maladies auto-immunes et la destruction des tissus;
  • la goutte et le psoriasis, qui perturbent de l’intérieur les processus métaboliques.

Le traitement de l'arthrite de la cheville ne doit être effectué qu'après avoir identifié la cause de son apparition.

Symptômes de l'arthrite

Les symptômes de l'arthrite de la cheville sont tolérés différemment par les patients. Dans le même temps, la douleur peut avoir une intensité différente. Cependant, un diagnostic correct ne peut être posé que si une violation de la fonction de cette articulation est constatée.

Les symptômes les plus courants sont les suivants:

  • douleurs à la cheville, caractérisées comme constantes et douloureuses, aggravées au cours du mouvement;
  • il est difficile de marcher à cause des violations de la flexion et de l'extension de la cheville;
  • fatigue, léthargie, frissons et légère fièvre.
  • En outre, lorsqu’il est examiné par un médecin, un diagnostic peut être posé en utilisant des symptômes tels que:
  • une augmentation de la cheville et son gonflement;
  • peau rouge aux chevilles et gonflement des tissus;
  • dans la zone d'inflammation au toucher, la peau est chaude.

La forme aiguë de l'arthrite s'accompagne de symptômes plus visibles, par exemple:

  • douleur aiguë;
  • les sauts de température;
  • restrictions strictes en termes de mouvement.

Mais le stade chronique de l'arthrite commence et passe lentement et progressivement, mais il provoque également de puissants processus destructeurs au niveau de la cheville.

Le processus inflammatoire dans l'arthrite, quelle que soit sa nature, peut provoquer la destruction du cartilage articulaire, ainsi que provoquer un frottement de la surface des os ou une déformation des composants osseux.

Avec l'arthrite, la cheville s'épaissit et les muscles du mollet commencent à se "dessécher". Une personne est constamment tourmentée par la douleur et il lui est difficile de se déplacer.

Comment identifier l'arthrite de la cheville?

Le diagnostic est le même lors de la vérification de différentes articulations. Pour identifier l'arthrite à la cheville, le diagnostic suivant est effectué:

  • Les rayons X sont réalisés dans différentes projections (déformation de la surface de l'articulation ou du cartilage, modifications du tissu osseux, pus à l'intérieur);
  • faire des ultrasons pour voir les changements possibles dans les tissus mous autour;
  • L'IRM est terminée.
  • une ponction est effectuée avec ensemencement sur le fluide synovial afin d'identifier l'agent responsable de l'inflammation;
  • Des tests d'allergie sont effectués pour aider à identifier les symptômes et la signification des allergies dans cette forme d'arthrite.

Traitement de l'arthrite de la cheville

Le traitement de la forme aiguë de la maladie comprend une période de repos pour la cheville, qui peut limiter le mouvement ou permettre un repos au lit. Si cela ne peut être garanti, un support de roseaux et des pansements spéciaux doivent être fournis.

Le traitement de l'arthrite infectieuse de la cheville se fait à l'aide d'antibiotiques. Les meilleurs résultats sont obtenus si la sensibilité de la microflore est déterminée, mais le travail est long et la personne a besoin d'un traitement plus rapidement. Par conséquent, l'utilisation d'antibiotiques à large spectre dans les injections ou utilisés à l'intérieur.

Pour réchauffer l'articulation et éliminer l'œdème, des pommades et des gels sont prescrits, mais ils ne peuvent pas être utilisés dès les premiers jours de la maladie. Vous pouvez même appliquer à froid à ce moment-là. Mais les packs de chaleur ne sont autorisés que le deuxième ou le troisième jour.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens ne doivent pas être utilisés séparément pour prévenir les complications. En règle générale, ils sont prescrits sous les formes suivantes:

  • sous forme de pommades;
  • par voie intramusculaire;
  • à l'intérieur de l'articulation de la cheville.

Et rappelez-vous que vous pouvez améliorer l'effet de la pommade si vous pré-cuire à la vapeur la jambe et y appliquer une compresse.

Le traitement de l'arthrite est impossible sans traitement complet de la maladie sous-jacente. L'inflammation chronique est traitée comme suit:

  • le poids est normalisé de sorte que la charge sur les articulations soit minimale;
  • renforcer votre système immunitaire ou prendre des dépresseurs si l'arthrite a été causée par des allergies;
  • Les chondroprotecteurs sont utilisés pour restaurer le cartilage;
  • mener un cours de vitamine thérapie.

Chez les personnes âgées, la cause de l'arthrite de la cheville est souvent une malnutrition des artères touchées par l'athérosclérose. Dans ce cas, on leur prescrit des statines qui dilatent les vaisseaux des jambes. Les résultats du traitement seront bien meilleurs si le traitement médical est associé à des procédures telles que:

  • physiothérapie;
  • massage
  • applications de boue;
  • Cure thermale et autres moyens.

Prévention de l'arthrite

Afin de prévenir les violations des ligaments et de la cheville, vous devez suivre des règles simples:

  • mener une vie saine, maintenir un poids normal, maintenir un métabolisme optimal et prévenir l'apparition de toxines et de sels dans le corps;
  • Le tabagisme et l'alcool nuisent non seulement à l'état général d'une personne, mais également à un affaiblissement des articulations, notamment de la cheville.
  • exercice régulier obligatoire, mais ne vous surchargez pas vous-même, afin de ne pas blesser l'articulation. Marchez beaucoup à pied, mais dans des chaussures confortables, lentement et avec une bonne couverture de la route;
  • Le type optimal de charge - traitement de l'eau. Ils fournissent à la cheville suffisamment de motricité et n'ont pas besoin de supporter le poids de tout le corps;
  • Choisissez les bonnes chaussures. Il convient de fixer solidement votre pied et d’être équipé d’une semelle épaisse et d’un dos rigide. Les talons sont nocifs pour les ligaments et les articulations, car le pied est toujours mal positionné, ce qui peut blesser l'articulation de la cheville.

En marchant, il a une charge énorme, et même des herbes minimes et un dysfonctionnement de ses fonctions peuvent se transformer en problèmes sérieux.

L'arthrite est souvent un symptôme de maladies telles que:

  • les infections;
  • maladies auto-immunes;
  • troubles endocriniens;
  • maladies urinaires et autres.

Le traitement de l'arthrite est beaucoup plus rapide et facile lorsque les symptômes de la maladie ne sont pas très prononcés et que l'articulation ne fait pas mal. Mais dans les stades ultérieurs, les ligaments et l'articulation peuvent être détruits.

Par conséquent, il est extrêmement important d'identifier cette maladie à temps et de prescrire le traitement approprié, vous n'aurez alors aucun problème et vous pourrez marcher à nouveau sans problème.

L'arthrose de la cheville - comment y faire face?

Certes, chaque personne a au moins une fois entendu parler d'une maladie telle que l'arthrose. Sa principale caractéristique est qu'il peut toucher absolument n'importe quelle partie du corps humain, mais les membres inférieurs sont les plus exposés, car ils supportent chaque jour un degré élevé de stress. Le sous-type courant de la maladie, l'arthrose de la cheville, est particulièrement remarquable.

Pour commencer, il est nécessaire de comprendre ce qu’il est. L'arthrose est souvent définie comme une maladie chronique déformante et dégénérative qui entraîne des modifications des tissus conjonctifs, des os et des cartilages. En d’autres termes, on peut dire que l’arthrose est une nature en constante évolution et que, par conséquent, le processus de destruction des tissus et des structures devient irréversible.

Causes de la maladie.

Afin de vous protéger de la maladie, vous devez déterminer les causes de l'arthrose de la jambe, car la plupart d'entre elles peuvent être éliminées à l'avance, ce qui permet de prévenir l'apparition de la maladie. Les facteurs causaux de cette maladie comprennent:

  • L'hérédité;
  • Dysplasie congénitale;
  • Surpoids;
  • Effort physique excessif;
  • Maladies du système endocrinien, métabolique;
  • Blessures au pied;
  • L'hypothermie

Les symptômes

Principaux signes pouvant indiquer l'apparition d'arthrose de la cheville:

  • La douleur qui survient après l'effort, la marche, le sport, mais disparaît progressivement dans un état de calme;
  • Douleur dans la partie inférieure des jambes le matin après le réveil, qui disparaît après quelques heures;
  • L'amplitude limitée des mouvements effectués par le tibia;
  • L'apparition d'œdème ou de gonflement inhabituels, non seulement au bas de la jambe, mais également au bas de la cheville;
  • Des clics dans la cheville, qui se font entendre lors des mouvements.

Les signes d'arthrose de la cheville sont similaires aux symptômes de certaines maladies du même type que d'autres maladies du système musculo-squelettique. Par conséquent, si vous avez remarqué des signes d'ostéoarthrose, ne vous inquiétez pas et ne vous précipitez pas vers la conclusion, mais consultez plutôt un médecin qui établira un diagnostic précis.

Quels sont les degrés d'arthrose de la jambe?

L'arthrose de la cheville du premier degré est caractérisée par une faible manifestation des symptômes ci-dessus, mais pas nécessairement tous en même temps. À ce stade, les patients ne prêtent souvent pas suffisamment attention aux symptômes, car ils ne causent pratiquement pas de gêne.

L'arthrose de la cheville du deuxième degré est indiquée, bien que lente, mais par l'évolution de la maladie et, par conséquent, par la dégénérescence du cartilage et des tissus conjonctifs. Cette étape s'accompagne d'une exacerbation de la douleur, d'une inflammation, d'un gonflement. Faire des mouvements avec le pied et marcher devient chaque jour plus douloureux. La déformation se manifeste non seulement de manière interne, mais les modifications sont également visibles de l'extérieur, la partie inférieure de la jambe est courbée et la cheville devient chaude au toucher.

Le passage de la maladie au stade 3 s'accompagne d'une augmentation des symptômes, la douleur ne devient pas passagère, les mouvements sont très limités, la déformation est clairement visible, il y a une forte courbure de la jambe. À ce stade, les muscles adjacents sont également affectés, entraînant une atrophie. L'arthrose de la cheville 3 degrés ne peut pas être suspendue ou guérie.

Traitement thérapeutique complet de l'arthrose de la cheville.

Comment est-il nécessaire de traiter l'arthrose déformante de la cheville pour enrayer véritablement le développement? Un moyen efficace consiste à suivre des traitements spéciaux prescrits par un médecin, qui associent:

  • Traitement médicamenteux;
  • Physiothérapie;
  • Massages

La pharmacothérapie est une méthode de base pour traiter toute maladie, dont l’efficacité est renforcée par l’ajout d’autres méthodes. Un patient souffrant d’arthrose de la cheville est prescrit comme moyen d’utilisation orale et externe, qu’il soit: analgésique, anti-inflammatoire (non stéroïdien, hormonal), chondroprotecteurs, acide hyaluronique, glucocorticostéroïdes.

La physiothérapie (magnétothérapie, irradiation laser, électrophorèse) et le massage sont considérés comme des méthodes particulièrement efficaces pour améliorer la mobilité, la circulation sanguine et soulager les symptômes douloureux intenses.

L'arthrose de la cheville et ses principaux symptômes peuvent être supprimés à deux stades de la maladie si le traitement est appliqué de manière régulière et complète.

La médecine traditionnelle est une méthode diversifiée et abordable de traitement de l'arthrose.

Même dans les conditions de la modernité, nous attachons une grande importance à la médecine traditionnelle en utilisant divers moyens. Et ce qui est important, nous lui faisons confiance et espérons un rétablissement miraculeux. C’est peut-être ce qui aide réellement à obtenir des résultats positifs, car la confiance dans la victoire sur la maladie est un gage de succès.

Certaines recettes de la médecine traditionnelle se sont avérées les plus efficaces, car nous en présentons certaines:

  • Onguent de guérison de la consoude. Un verre de feuilles de consoude est mélangé à fond avec un verre d’huile végétale, cuit au feu et fait bouillir pendant 30 minutes à feu doux. Refroidissez le mélange, filtrez et mélangez avec un demi-verre de cire d'abeille et une solution de vitamine E. Refroidissez le mélange et utilisez-le comme pommade. Appliquez la pommade 2 fois par jour sur la cheville et supportez 30 minutes.
  • Compresse de moutarde au miel. Mélanger en proportions égales moutarde sèche, miel et huile d'olive, porter à ébullition. Sous forme chaude, nous faisons une compresse pendant 1-2 heures.

Avant d'utiliser cette recette, assurez-vous de ne pas être allergique à l'un des composants du mélange. Si, au cours de l'utilisation d'une compresse, vous ressentez une forte sensation de brûlure, retirez-la immédiatement et nettoyez les restes d'eau tiède.

  • Une décoction de feuilles de laurier. On verse 10 grammes de feuilles de laurier dans un casserole avec un verre d'eau bouillante et on fait bouillir pendant 5 minutes. Un tel bouillon est pris à l'intérieur, se boit en petites gorgées toute la journée. Il est recommandé de boire un verre d'une telle décoction tous les jours pendant une semaine, puis de faire une pause et de répéter le cours.

Gymnastique thérapeutique.

Maîtrisant la douleur et la raideur des mouvements provoqués par l'arthrose de la cheville, le traitement doit nécessairement inclure la réalisation d'exercices spéciaux. Ce n'est qu'ainsi que l'on pourra progresser dans la restauration du travail d'un membre. Les objectifs principaux de la thérapie physique:

  • Développement progressif de la jambe;
  • Restauration de la mobilité;
  • Maintenir le tonus musculaire, renforcer les muscles;
  • Augmentation de l'élasticité des ligaments;
  • Amélioration de l'approvisionnement en sang.

Nous offrons à votre attention un court programme d'exercices consécutifs, ce qui donne un excellent effet sur l'état de la performance quotidienne régulière. Ce complexe est exécuté assis sur une chaise.

  1. Les jambes sont placées devant lui, les pieds sont situés à une courte distance les uns des autres, on se plie et on écarte les genoux, en utilisant la cheville.
  2. En restant dans la même position, pressez et desserrez le pied.
  3. Assis, imitant la marche, levant alternativement les talons du sol. Il est recommandé de suivre la respiration lors de cet exercice - une expiration est faite une fois par le talon droit.
  4. Soulevez la jambe droite, placez-la sur le genou de la jambe opposée, de manière à ce que le genou soit situé sous la partie externe du mollet, la partie interne du mollet lève les yeux, dans cette position, nous faisons des tours de cercle avec le pied. Répétez la même chose pour la jambe gauche.
  5. Nous mettons les jambes redressées devant nous, nous mettons les talons pour que les chaussettes ne touchent pas le sol, nous balançons intensément les pieds d’un côté à l’autre.

En outre, les exercices restants pour la cheville peuvent être visionnés sur la vidéo ci-dessous.

La gymnastique la plus simple pour l'arthrose de la cheville est une méthode de traitement très efficace qui garantit un résultat positif durable et qui profite aux membres inférieurs.

Et en conclusion.

L'arthrose déformante de la cheville est une maladie complexe et difficile à traiter. Mais ce n'est absolument pas une raison pour abandonner si vous l'avez trouvé. N'oubliez pas qu'un traitement complet, une attitude positive et la certitude que la situation va définitivement s'améliorer, sont les principales garanties d'un prompt rétablissement.

Entorse à la cheville - Traitement à domicile

Entorse à la cheville (cheville) - un phénomène assez commun. Le plus souvent, cela se produit en hiver, sur la glace, lorsque la charge augmente, et il est très facile de tomber et d’endommager la jambe. Ceci est caractéristique de tous les ligaments articulaires, mais surtout des ligaments du pied et de la cheville.

Les étirements se produisent lorsque la jambe se révèle, lorsque la cheville sort et que le talon recule.

Description

La tâche principale de la cheville est d’assurer une mobilité totale et un fonctionnement souple du pied. Pour ce faire, la connexion remplit les fonctions suivantes:

  1. Flexion et extension de la cheville.
  2. Fournit l'étanchéité, la mobilité et le mouvement de la personne.
  3. Il produit du liquide synovial.
  4. Donne la chance de faire pivoter le pied.
  5. Éteint la force de l'impact lorsque le pied touche le sol.
  6. Cela aide à garder l'équilibre sur une surface non solide, en raison de la possibilité de déplacement dans le plan.

Causes de l'étirement

D'où vient la rupture des ligaments? L'abondance de blessures à la cheville dues à la structure et aux fonctions qui lui sont assignées. Un des groupes de ligaments est situé le long de la cheville. C'est le plus flexible, en relation avec les autres plus à risque de blessure.

Les principales causes de dommages à l'articulation de la cheville sont:

  • Lourdes charges sur les jambes;
  • Haltérophilie sportive;
  • Semelles de tuck insouciantes;
  • Pieds plats;
  • Surpoids;
  • Mauvaises chaussures: chaussures inconfortables, talons hauts, taille inappropriée;

Symptômes de l'entorse de la cheville

Afin de ne pas confondre l’étirement avec la blessure, il convient de rappeler qu’en cas de lésion des tissus mous, il n’ya pas de douleur aiguë dans les articulations. Quand les entorses sont caractéristiques:

  1. Diminution de la mobilité des membres.
  2. Gonflement.
  3. Sévère douleur à la cheville.
  4. Rougeur de la peau.
  5. Augmentation de la température
  6. Hématome.
  7. Difficulté possible à marcher.

Stade des dommages aux ligaments de la cheville

Entorse est divisé en plusieurs étapes, en fonction du degré de dommage:

  1. Dans la première étape, une légère rupture de certaines fibres se produit. Mais puisque l'intégrité globale n'est pas rompue, ils restent utilisables. Il y a une gêne dans les jambes et une boiterie. Le traitement de ce type d'étirement est possible sans aide, à la maison.
  2. A ce stade, un ou plusieurs ligaments sont brisés, une rupture incomplète se produit (appelée "déchirure"). Mouvement difficile, interfère avec la douleur et l'enflure.
  3. La rupture complète des ligaments se produit rarement. Le plus souvent, il s'accompagne de blessures graves - blessures ou fractures. Les principaux symptômes sont une douleur intense, un hématome, un gonflement marqué, une incapacité de bouger.

Pour faire un diagnostic et un traitement plus précis, vous devez consulter un spécialiste qui doit désigner une radiographie et une IRM.

Premiers secours pour entorses de la cheville

Si avec vous ou une personne devant vous présentez une entorse telle qu'une entorse, vous devez être prêt à prodiguer des soins médicaux:

  • Débarrassez-vous des chaussures, sinon il sera impossible de les retirer après le gonflement.
  • Fixez le membre avec un bandage serré en l'enroulant autour de la jambe et du pied;
  • Fixez quelque chose de froid à la zone endommagée. Idéalement, de la glace. N'oubliez pas qu'il ne peut pas être appliqué sur la peau, mais uniquement à travers le tissu.
  • Si l'état de santé s'aggrave et que des symptômes gênants se manifestent (douleur, hématome, œdème sévère), vous devez contacter immédiatement un établissement médical.

Traitement entorse de la cheville

Il faut beaucoup de temps pour restaurer les ligaments endommagés, car la régénération des tissus conjonctifs est très lente. Tout d'abord, le traitement devrait inclure l'élimination de la douleur et de l'enflure. Si du sang se forme dans l'articulation, il convient de l'éliminer dès que possible. Appliquez ensuite un plâtre ou un pansement compressif et limitez les mouvements. En outre, il est nécessaire de restaurer les fonctions antérieures des articulations. Au cours des premières 24 heures, de la glace est appliquée sur le pied, puis des onguents chauffants sont appliqués et peuvent être utilisés à la maison.

Le traitement suivant prend 1 à 5 semaines. Il comprend les interventions électriques et le chauffage, les masques de paraffine et plus encore. Dans la plupart des cas, cela aide bien, et parfois seulement une intervention chirurgicale est nécessaire.

Traitement Home Stretch

Si les dommages aux ligaments sont insignifiants et ne nécessitent pas de visite chez le médecin, vous pouvez utiliser des pommades chauffantes, des compresses et des médicaments traditionnels à domicile. La règle de base est de réchauffer l'articulation et d'essayer de bouger le moins possible.

Quelques moyens efficaces pour soigner les dommages à la maison:

Sécurisez leur jambe dans la position souhaitée, sans serrer trop fort, afin de ne pas perturber la circulation sanguine. Mettez la glace sur le dessus pendant 10-15 minutes. Une heure plus tard, répétez. Cela aidera à réduire l'inflammation et à réduire la douleur.

Ils peuvent être divisés en 3 groupes:

  1. Échauffement ("Kapsikam", "Apizatron", "Consoude"). Ils ne peuvent être utilisés que pendant 3-4 jours après une blessure, sinon ils ne feront qu'aggraver la tumeur. Mais ensuite, ils aideront à rétablir la microcirculation sanguine.
  2. Anti-inflammatoire ("Nurofen", "Fastum", "Finalgel"). Ils contiennent des analgésiques non stéroïdiens qui aident à soulager les symptômes douloureux et l'inflammation.
  3. Pour l'élimination de l'œdème ("Troxevasin", "Lioton", pommade à l'héparine). Ces pommades comprennent des anticoagulants, une réduction du gonflement, des hématomes et une amélioration du flux sanguin.

Recettes de médecine traditionnelle à la maison

  • Passer quelques oignons dans un hachoir à viande ou mélanger et mélanger à une cuillerée de sel. Le sel aidera à éliminer l'excès de liquide des tissus endommagés, éliminant ainsi le gonflement, et les oignons sont un agent anti-inflammatoire.
  • Rouler un chiffon ou une gaze 3-4 fois. Trempez-vous dans le thé noir chaud, placez-le sur l'endroit endommagé, couvrez-le de papier compressé et enveloppez-le dans un foulard.
  • Préparez un mélange de craie ordinaire et de tout produit laitier fermenté. Appliquer la nuit, à la place de l'œdème.
  • Versez un verre d'eau bouillie avec des feuilles de laurier, faites bouillir pendant 5 minutes. L'acceptation de cette perfusion plusieurs fois par jour aidera à éliminer le sel du corps.

Thérapie par l'exercice pour restaurer et renforcer les ligaments après un étirement

L’exercice thérapeutique consiste en une série d’exercices destinés au traitement et à la rééducation des articulations endommagées. Ses tâches principales sont:

  1. Développer la mobilité des articulations et des ligaments.
  2. Renforce le système musculaire et améliore la circulation sanguine.
  3. Augmente le tonus général du corps.
  4. Réduire la douleur.

Exercices de cheville:

  • Pliez les genoux, couché sur le dos ou assis. Pliez et détendez vos orteils 8 à 10 fois. Faites ensuite pivoter le pied dans un cercle.
  • Pétrir les orteils en essayant de ramasser de petits objets sur le sol.
  • En tenant le dossier d’une chaise ou d’un lit, levez-vous lentement des orteils et abaissez-vous.

Il est très important de ne pas mettre une grosse charge sur la jambe. Augmentez-le progressivement pour que le corps ait le temps de s'y habituer. Après un léger étirement, après le déclin de l'enflure et de l'enflure, vous pouvez faire de l'exercice sur un vélo stationnaire ou nager dans la piscine. Cependant, rappelez-vous que tous les exercices ne doivent être effectués qu'après consultation de votre médecin.

Prévention des entorses de la cheville

  1. Ne portez pas de chaussures inconfortables, surtout en hiver, lorsque l'équilibre peut être perturbé à tout moment.
  2. Renforcez les muscles de vos jambes avec de l'exercice.
  3. Si vous vous êtes déjà blessé à la cheville, utilisez un bandage élastique lorsque vous pratiquez un sport.

Blessure à la cheville est un phénomène désagréable. Mais à condition que vous demandiez rapidement l'aide d'un médecin, que vous utilisiez toutes les pommades, que vous les traitiez et que vous effectuiez les exercices prescrits à la maison, les ligaments guérissent assez rapidement, sans conséquences irréversibles.

C'est tout, chers lecteurs, laissez votre avis sur l'article d'aujourd'hui dans les commentaires.

Arthrite de la cheville

Qu'est-ce que l'arthrite de la cheville?

L'arthrite de cheville est une inflammation de l'articulation de la cheville qui se développe sur le fond d'un lupus érythémateux disséminé, de la goutte, de la spondylarthrite ankylosante, de la polyarthrite rhumatoïde. L'évolution du processus pathologique est souvent accompagnée d'une infection qui pénètre dans l'articulation endommagée par le sang et la lymphe.

Selon les statistiques, dans 80% des cas, cette maladie concerne les personnes âgées (60 ans et plus). Mais les médecins disent que l'arthrite, y compris la cheville, est rapidement devenue "plus jeune". Maintenant, il est souvent détecté même chez les enfants.

Le nom de la cheville parle de lui-même, il relie le pied et le tibia. En raison de la structure complexe et de la forme particulière de l'articulation, les pieds humains ont une mobilité élevée. Et si vous comparez la charge quotidienne sur le genou, la hanche et la cheville, cette dernière est beaucoup plus élevée, ce qui signifie qu'elle est plus susceptible de se blesser ou d’être endommagée.

Symptômes de l'arthrite à la cheville

L'arthrite de cheville a deux formes: aiguë et chronique:

La forme aiguë est caractérisée par un début rapide de la maladie avec une symptomatologie éclatante, qui se traduit par un développement rapide de l'œdème dans la région articulaire avec une augmentation de la température locale. Dans la forme aiguë purulente, la peau recouvrant l'articulation touchée devient rougeâtre. La température corporelle est élevée.

L'arthrite chronique de la cheville se manifeste par une sensation de raideur articulaire et de douleur. Ces signes sont particulièrement prononcés quand une personne se réveille après une nuit de sommeil. À ce stade, les rougeurs et les gonflements ne sont pratiquement pas observés.

La manifestation des symptômes généraux de la maladie dépend de la forme du processus pathologique. Il est important de comprendre que l'absence de traitement adéquat pendant deux ans menace la destruction complète du cartilage de l'articulation de la cheville. En conséquence, la zone de l'articulation s'épaissit de façon notable tandis que sa position devient anormale, une personne éprouve des difficultés considérables en marchant et le mouvement passif de la cheville devient extrêmement difficile, voire impossible. L'atrophie des muscles de la jambe témoigne d'une grande négligence vis-à-vis de la maladie - une jambe devient beaucoup plus mince que l'autre.

Selon les symptômes de l'arthrite de la cheville, on peut juger de la principale pathologie à l'origine du développement de cette maladie.

Mais puisqu'il s'agit d'un processus inflammatoire, il présente les caractéristiques suivantes:

douleur dans une articulation ou les deux;

gonflement, qui se caractérise par un lissage lent de la fosse formée après l'avoir pressée avec le doigt;

rougissement de la peau, accompagné d'une élévation de la température locale (la région de la cheville est «brûlante»);

mobilité limitée de l'articulation touchée et difficulté à se déplacer;

faiblesse, détérioration de la santé, la température du corps est augmentée.

Le principal symptôme de l'arthrite est la difficulté à bouger, impossible à ignorer. Pour cette raison, les gens vont chez le médecin pour un rendez-vous primaire.

Le stade initial de la maladie peut manifester une forme aiguë ou se poursuivre progressivement.

La maladie ne se manifeste pas aux stades les plus précoces, mais les symptômes suivants indiquent le début du processus inflammatoire:

les chaussures habituelles deviennent serrées, ce qui indique la présence d'un œdème;

la flexion et l'extension de la cheville s'accompagnent de sensations douloureuses.

Faites attention à la jeune génération. Les symptômes de l'arthrite «enfantine» à la cheville sont identiques à ceux d'un «adulte». Il est difficile pour les enfants d’expliquer ce sentiment de malaise, ils peuvent décrire leur état comme simple: «ma jambe me fait mal» et refuser de bouger de façon autonome. Ignorer ces plaintes ne peut pas être, vous devez examiner la cheville et en présence des plus légères manifestations de l'œdème, montrez l'enfant au médecin. Les blessures à la cheville à un jeune âge peuvent causer une maladie grave à l'âge adulte.

Causes de l'arthrite de la cheville

L'arthrite de cheville est subdivisée en espèces. Examinez chacun et comprenez les raisons de son développement:

La polyarthrite rhumatoïde. Elle est considérée comme une maladie systémique localisée dans la région de la cheville. La prédisposition génétique d'une personne joue un rôle important dans le développement de cette maladie. Son parcours est souvent accompagné d'une légère enflure et de douleurs dans l'articulation.

Périarthrite. Cette variété se caractérise par une inflammation des tissus entourant la surface de l'articulation. Les processus dégénératifs affectent rarement la cheville, mais cette maladie est caractérisée par une douleur et une limitation de l'activité motrice de l'articulation.

Arthrite traumatique. Son nom même indique la cause de son apparition - il s’agit d’une entorse ou d’une rupture des ligaments articulaires, de contusions et d’autres blessures fermées. À la suite des dommages, une certaine quantité de sang pénètre dans la cavité articulaire, ce qui provoque une inflammation aseptique. Avec une blessure ouverte (blessure par balle), une arthrite septique (purulente) se développe presque toujours.

Arthrite goutteuse. La cause du développement de la maladie est une violation du métabolisme (métabolisme) causée par de mauvaises habitudes (abus de tabac, de café, d’alcool). Ces excès augmentent le niveau d'acide urique dans le sang humain, ce dont le corps ne peut plus se tirer d'affaire. En conséquence, ses sels (urates) se déposent dans les tissus et les organes.

Arthrite réactive. Elle affecte les articulations à la suite d'infections nasopharyngées, urinaires et intestinales. Accompagné de douleur à la cheville, léger gonflement et raideur des mouvements.

Arthrite post-traumatique. La maladie est causée par des dommages mécaniques au cartilage, à la capsule, aux tendons et aux ligaments de l'articulation. Ce problème est souvent abordé par les joueurs de hockey et de football, les amateurs de skis ou de patins, les amateurs de chaussures à talons hauts et instables.

Les causes courantes de l'arthrite de la cheville sont :

attaque infectieuse de l'articulation par des bactéries pathogènes. Il existe une forme spécifique de la maladie (infection par un spirochète pâle, une chlamydia ou un gonocoque) et une réponse secondaire non spécifique à la furonculose ou à la grippe;

trouble métabolique (goutte), causé par la présence d'une invasion parasitaire, de mauvaises habitudes. L'arthrite, dans ce cas, est considérée comme une maladie secondaire;

défaillance du système immunitaire (spondylarthrite ankylosante, lupus érythémateux aigu disséminé). Le corps perçoit les tissus de l'articulation comme étrangers et commence une agression directe contre eux;

dommages mécaniques et blessures à l'articulation.

Les causes de l'arthrite de la cheville peuvent être des infections intestinales ou urogénitales (urétrite, prostatite aiguë, entérocolite, vaginite). Ils peuvent causer une arthrite réactive quelques jours ou quelques semaines après le début de la maladie sous-jacente.

L'arthrite à la cheville peut être déclenchée par:

troubles métaboliques,

porter des chaussures étroites ou marcher sur des talons hauts instables,

activités professionnelles (sport actif, ballet),

Traitement de l'arthrite de la cheville

Après que le médecin ait posé un diagnostic final indiquant des signes d'arthrite de la cheville, le patient bénéficie d'un repos maximal. Si possible - repos au lit. Si le repos complet ne peut pas être observé, une immobilisation avec des bandages élastiques est nécessaire. Pour vous aider, vous devez utiliser des béquilles, une canne, des chaussures orthopédiques ou des inserts.

Selon la forme de la maladie, le traitement peut être conservateur ou chirurgical.

Le traitement conservateur se résume à:

thérapie antibactérienne, dont le but n'est justifié que dans la lutte contre la forme bactérienne de la maladie. Des médicaments antibactériens à large spectre d'action (tétracycline, lévomycétine) sont utilisés;

régime alimentaire spécial, dans lequel le patient doit abandonner la morelle, car elle provoque de la douleur, et résulte de l'utilisation d'aliments en conserve et de viandes fumées, car ils contiennent une grande quantité de sel;

médicaments anti-inflammatoires anti-non stéroïdiens, tels que le diclofénac, l’aspirine, le voltaren. Ils réduisent les poches, mais leur utilisation doit être supervisée par un spécialiste, car ils ont des effets secondaires indésirables. Lorsque la maladie progresse, une hormonothérapie est prescrite.

médicaments antidouleur. Ces fonds sont nécessaires au patient pour soulager la douleur dans la zone touchée. Cependant, lorsque la douleur cesse, la personne se sent soulagée et commence à augmenter la charge sur la cheville, qui présente de plus en plus de problèmes articulaires. C'est pourquoi les médecins insistent catégoriquement sur l'utilisation de béquilles et d'autres aides au cours de la période de traitement;

thérapie de vitamine. Pour améliorer les processus métaboliques dans l’ensemble du corps et directement dans l’articulation endommagée, de l’acide folique et des vitamines B et C sont prescrits;

suppléments biologiquement actifs dont le collagène est le principal composant. Il contient de la glucosamine, qui agit en tant qu'agent anti-inflammatoire, et de l'hydrolysat de collagène, un composant faisant partie de la structure du tissu cartilagineux de l'articulation.

En cas de traitement tardif de la maladie, une synovite ou une arthrose déformante peuvent se développer, ce qui empêche tout traitement médicamenteux.

Quant au traitement chirurgical, il ne peut être prescrit que dans le cas de formes graves et avancées de la maladie, qui ont provoqué une déformation de la cheville. Le but de l'intervention est d'augmenter la capacité de l'articulation à bouger. Les principales méthodes sont réduites à la fusion ou à la prothèse de l'articulation de la cheville.

Dans le traitement de l'arthrite de la cheville, les méthodes physiothérapeutiques sont largement utilisées, telles que les ultrasons et l'hydromassage. Avec leur aide, vous pouvez réduire considérablement la douleur et, en outre, ils aident à restaurer la fonction de l'articulation touchée.

En tant que mesures thérapeutiques et de rééducation, les médecins recommandent des cours de physiothérapie. Ces exercices aident à renforcer les muscles entourant l'articulation de la cheville, ce qui réduit la tension exercée sur la cheville.

Si la marche habituelle reste difficile, elle peut être remplacée par des visites à la piscine. Un mouvement dans l'eau allégera la charge sur la cheville.

Une visite au sanatorium contribuera au rétablissement le plus rapide après une arthrite de la cheville. Grâce à la thérapie par la boue, à l'hydromassage, au réchauffement en profondeur et aux bains thérapeutiques, les patients peuvent se débarrasser des effets de la maladie ou retarder la prochaine exacerbation, si on parle de la forme chronique d'arthrite de la cheville.

Auteur de l'article: Muravitsky Igor Valerievich, rhumatologue

Arthrite de la cheville - symptômes et traitement avec des médicaments, physiothérapie, régime et remèdes populaires

Le système musculo-squelettique est soumis à des charges constantes et ses différentes parties sont souvent blessées, en particulier les membres inférieurs. L'arthrite de cheville est une maladie courante. Les symptômes et le traitement de la maladie diffèrent d'un certain nombre de points et une inflammation interne de la cheville peut avoir des conséquences graves. La maladie est classée selon les espèces qui surviennent pour des raisons spécifiques. Il existe un certain nombre de méthodes pour son diagnostic et sa thérapie.

Quelle est l'arthrite de la cheville

Le processus inflammatoire, déclenché par une augmentation excessive de la charge de l'articulation et caractérisé par une raideur des parties constitutives, est l'arthrite de la cheville (cheville). La maladie se développe rapidement, limitant l’activité motrice, entraînant une incapacité temporaire et même une invalidité. Lorsque les premiers symptômes désagréables apparaissent, il est urgent de consulter un médecin. Il établira un diagnostic précis et prescrira un traitement. La maladie est plus souvent diagnostiquée chez les personnes âgées (à partir de 60 ans), mais peut survenir à tout âge.

Comment se manifestent les formes aiguës et chroniques

Cette maladie - l'arthrite de la cheville - présente des symptômes et un traitement spécifique. Il se présente sous deux formes, chacune ayant ses propres symptômes:

  1. L'inflammation aiguë se manifeste nettement, caractérisée par des manifestations prononcées. Un gonflement apparaît au niveau de la cheville, la température locale augmente. En cas d'arthrite purulente aiguë, la peau de la cheville rougit et la température corporelle est élevée.
  2. La forme chronique de la maladie inflammatoire se caractérise par les symptômes suivants: douleur, sensation de raideur, particulièrement perceptible le matin. Des poches et des rougeurs de la peau peuvent survenir pendant la journée.

Inflammation à la cheville - Photo

Les causes

Les médecins distinguent plusieurs variétés de maladies graves. Chaque type se développe pour certaines raisons:

  • Arthrite post-traumatique - se développe après une lésion mécanique de la cheville (tendons, cartilage, ligaments de l'articulation).
  • La forme rhumatoïde est une maladie systémique qui se concentre sur la région de la cheville. L'inflammation de la cheville contribue à la prédisposition héréditaire, à la spondylarthrite ankylosante, au psoriasis, au lupus.
  • Arthrite traumatique - apparaît après une rupture ou une entorse de la cheville, des ecchymoses graves et d'autres blessures.
  • La périarthrite est un processus inflammatoire dans les tissus qui entourent la gaine de l'articulation. La maladie peut être causée par un effort physique excessif, des blessures régulières de la cheville et de ses tissus mous et des pathologies génétiques.
  • Arthrite réactionnelle - se développe en raison d'une infection antérieure de l'intestin, du nasopharynx ou de l'urine.

Symptômes de l'arthrite de la cheville

Afin de commencer rapidement à diagnostiquer et à guérir rapidement l’arthrite, vous devez connaître les symptômes de la maladie. En règle générale, ils se développent progressivement. Premièrement, une personne a mal à la cheville, en particulier en raison d'un fort changement de l'amplitude de la flexion du pied. Ensuite, il existe un sérieux inconfort dans le processus de ferrage, qui est déclenché par un œdème de la cheville. Il existe un certain nombre de symptômes caractéristiques du processus inflammatoire.

Symptômes communs

Les symptômes généraux de la maladie chez les enfants et les adultes sont presque les mêmes. Les symptômes de l'arthrite de la cheville sont les suivants:

  • une rougeur de la peau près de l'articulation se forme, la température locale augmente;
  • la cheville est gonflée, la peau à cet endroit est fortement étirée;
  • la douleur survient lorsque les articulations sont fléchies / étendues;
  • les chaussures tout-aller causent de l'inconfort, deviennent inconfortables, à l'étroit;
  • une atrophie de la cheville se produit;
  • la douleur augmente avec le développement du processus inflammatoire;
  • limitation de la fonction motrice de l'articulation;
  • un malaise général, une fièvre importante, des nausées, des maux de tête peuvent signaler l'apparition d'arthrite purulente ou d'une maladie infectieuse secondaire.

Symptômes de la maladie, en fonction des causes de

Chaque type d'arthrite a ses propres symptômes. Pour faciliter le diagnostic de la maladie et prescrire le traitement approprié, vous devez étudier au préalable les manifestations de la maladie, en fonction des raisons de son développement:

  1. Symptômes typiques de la polyarthrite rhumatoïde:
    • la maladie se développe lentement, mais avec le temps elle commence à progresser;
    • la lésion des articulations mobiles des deux membres se produit simultanément;
    • faiblesse, fatigue;
    • fièvre
    • douleurs sévères aggravées par l'hypothermie ou l'activité physique;
    • la formation de nœuds rhumatoïdes près du pied.
  2. L'arthrose a les signes d'inflammation suivants:
    • douleurs dans les jambes, qui deviennent plus fortes vers la fin de la journée ou après un effort prolongé;
    • une déformation des articulations se développe, ce qui conduit à une limitation de la mobilité du pied et réduit l'activité physique.
  3. L’arthrite goutteuse de la cheville est accompagnée de symptômes tels que:
    • forte douleur désagréable;
    • inflammation douloureuse;
    • la formation de nodules (tophi) à la surface du joint à roulement.
  4. Le type réactif est:
    • augmentation de la température;
    • malaise général;
    • ganglions lymphatiques enflés;
    • douleur dans l'articulation et les muscles.

Méthodes de diagnostic

Lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin pour un diagnostic correct. Identifier la maladie n’est pas toujours facile, car les signes d’inflammation de la cheville ressemblent aux symptômes d’autres pathologies (arthropathie, arthrose - processus dégénératif, etc.). Il est important de déterminer à temps la présence de la maladie, jusqu’à ce qu’elle passe au dernier stade ou que l’inflammation chronique se développe. Les principales méthodes de diagnostic sont les suivantes:

  1. Analyse générale du sang, de l'urine. Ceci est dans l'examen de la cheville est nécessaire pour la détection dans le corps du processus inflammatoire.
  2. Ultrasons - une méthode qui permet d’établir s’il ya des violations dans la cavité de la cheville et des lésions des tissus articulaires.
  3. Un test sanguin immunologique approfondi est nécessaire pour déterminer les anticorps anti-pathogènes de la maladie (facteur rhumatoïde).
  4. La radiographie est une méthode de détection du liquide purulent entre les os.
  5. La tomodensitométrie (TDM) est considérée comme la méthode de diagnostic la plus efficace. Il est utilisé pour obtenir des images en couches.
  6. La biochimie aide à localiser la maladie et à la distinguer d'autres pathologies similaires.
  7. L'arthroscopie est une intervention chirurgicale qui est une symbiose entre un traitement efficace et un diagnostic. Des instruments optiques spéciaux sont insérés dans la cavité articulaire, ce qui permet de voir l'intérieur de la cheville, de pomper le liquide inflammatoire et d'arrêter le saignement.
  8. L'IRM (imagerie par résonance magnétique) est utilisée pour déterminer la présence d'anomalies dans la structure des composants de l'articulation mobile.

Traitement de l'arthrite à la cheville

Pour obtenir un effet maximal, vous devez suivre les recommandations du médecin traitant. On prescrit au patient certaines méthodes de traitement et certains médicaments en fonction de la forme de la maladie (aiguë, chronique) ou de son type (rhumatismal, traumatique, etc.). Les règles de base de la thérapie:

  1. Les articulations mobiles enflammées des os doivent être au repos et chaudes. Le patient est prescrit le repos au lit.
  2. L'inconfort est éliminé à l'aide de comprimés anesthésiques, de crèmes, d'injections, de pommades et de gels.
  3. Une infection qui touche une partie de la jambe est traitée avec des médicaments antibactériens (antibiotiques).
  4. Le médecin peut également prescrire des antipyrétiques, des agents fortifiants et d’autres moyens, en fonction des caractéristiques individuelles et de l’état du patient.

Conservateur

Un traitement conservateur est utilisé pour bloquer le processus inflammatoire et éviter les complications. En règle générale, un schéma individuel est établi pour chaque patient. Le médecin vous prescrit des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des immunomodulateurs, des médicaments fortifiants et hormonaux. Si nécessaire, le traitement conservateur comprend un massage, une ostéopathie, une physiothérapie, un blocage avec introduction du médicament dans la connexion osseuse mobile.

Intervention chirurgicale

En cas de risque d'effets irréversibles (par exemple, ankylose - immobilité complète de l'articulation ou arthrite déformante), une intervention chirurgicale est nécessaire. Souvent utilisé des techniques chirurgicales telles que:

  1. Arthroscopie avec drainage - est réalisée en présence d'arthrite purulente. Le patient est injecté dans la cavité articulaire drainage spécial, qui élimine le pus à travers une incision microscopique.
  2. L'arthrodèse est une procédure qui consiste à épisser les os de la cheville et à éliminer la mobilité de la cheville afin d'éviter la destruction du cartilage et des os.
  3. La synovectomie est une opération chirurgicale dans laquelle une articulation mobile est ouverte à travers une petite incision. Ensuite, les tissus affectés sont excisés, puis les produits de la réaction (pus, fluide) du corps sont extraits des fragments osseux pour cause d'inflammation.
  4. Endoprothèses - Opération consistant à enlever le cartilage touché et d'autres composants de la cheville, à la suite d'une arthroplastie (remplacement par des implants).

Comment traiter une maladie

L’arthrite de la cheville est complètement éliminée, les interventions sont effectuées à l’hôpital, à la maison ou dans un traitement de sanatorium, selon la gravité et les caractéristiques de la maladie. Pour lutter contre la douleur, l'inflammation et éviter de graves déformations de la cheville, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • massage spécial;
  • traitement de la toxicomanie;
  • régime alimentaire;
  • médecine traditionnelle;
  • physiothérapie;
  • exercices thérapeutiques.

Traitement médicamenteux

Les médicaments ne peuvent être pris que sur ordonnance. Si vous comptez vous soigner vous-même, vous pouvez aggraver la maladie et entraîner de graves complications. Les médicaments suivants sont utilisés pour traiter efficacement l'arthrite de la cheville:

  1. AINS;
  2. les corticostéroïdes;
  3. des antibiotiques;
  4. chondroprotecteurs.

Les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) sont utilisés pour soulager les symptômes de la maladie:

  • Le diclofénac est prescrit sous forme d'injections, de pommades ou de comprimés. Il a un effet antipyrétique, anti-inflammatoire et antipyrétique. La durée du traitement est de 7-14 jours. Posologie: comprimés - 2 à 3 fois par jour, injections - 2 à 3 fois 25 à 50 mg, pommade - frotter 3 fois par jour.
  • Les comprimés, pommades ou gélules à base d'ibuprofène soulagent efficacement l'inflammation, réduisent la température, suppriment l'œdème et anesthésient. Dose: 2-3 comprimés trois fois par jour, pommade - avec la même fréquence.

Si les processus inflammatoires ne répondent pas au traitement par AINS, des corticostéroïdes (hormones) sont prescrits. Les produits les plus populaires de ce groupe sont:

  • La prednisolone est une pilule et une solution injectable. Le médicament a un effet anti-toxique, anti-allergique, anti-inflammatoire, inhibe l'immunité. Posologie pour l'arthrite modérée: 1 comprimé 5 fois par jour. Inflammation de la phase aiguë: injections intraveineuses de 40 mg par jour.
  • Médecine La bétaméthasone est produite sous plusieurs formes, elle est prescrite pour la polyarthrite rhumatoïde. Il a un effet anti-allergique, glucocorticoïde, antiprurigineux. Dose par jour: intérieur - 0.25-8 mg, intraveineux - 4-8 mg. La durée du traitement est prescrite individuellement.

Lorsque l’arthrite est causée par une bactérie, des antibiotiques sont prescrits:

  • La lévomycétine est administrée pour tuer les microbes à Gram positif et à Gram négatif qui causent une inflammation. La durée moyenne de traitement est de 1-1,5 semaines. Posologie: 1-2 comprimés trois fois par jour, coups - 500-1000 mg trois fois par jour.
  • Les comprimés de tétracycline ont un effet principalement bactériostatique. La quantité de médicament par jour est prescrite individuellement, ainsi que la durée du traitement avec un agent thérapeutique, mais la posologie approximative est la suivante: 0,25 à 0,5 g quatre fois par jour.

Les chondroprotecteurs sont un catalyseur pour la récupération du cartilage affecté. Utilisez souvent ces médicaments:

  • Les capsules Terafleks actualisent efficacement le cartilage, les renforcent et protègent contre les dommages ultérieurs. La durée du traitement est d'environ 3-6 mois. Dose: 1 comprimé trois fois par jour (premier mois), puis - deux fois par jour.
  • Le médicament Movex Active comprimés ralentit considérablement le développement de l'infection, a un effet anti-inflammatoire et adoucissant. La posologie moyenne est de 1 comprimé 3 fois par jour.

Il est obligatoire de prescrire les vitamines B, C et l'acide folique. Ils sont:

  1. activer et normaliser le métabolisme;
  2. démarrer la production de collagène.

Physiothérapie

Si nécessaire, le médecin prescrit une gymnastique spéciale. Il est nécessaire de réduire la douleur et l’inconfort. Le nombre d'approches est choisi individuellement pour chaque patient. Le complexe sportif est représenté par de tels exercices:

  • marcher au même endroit (d'abord sur les doigts, puis à l'intérieur et à l'extérieur du pied);
  • faire rouler le pied des doigts au talon, du côté gauche au côté droit;
  • effectuer des sauts en utilisant les muscles du mollet.

Massages de récupération

Si on diagnostique de l'arthrite, le traitement en temps opportun de la maladie peut inclure un massage. Cette procédure "accélère" le sang dans les muscles, la peau et les articulations, élimine efficacement la douleur, les tensions, l'inconfort et reprend l'activité physique normale. Avant de traiter l'arthrite de la cheville avec un massage, vous devez consulter un médecin. Les mesures thérapeutiques ne sont autorisées qu'en cas de rémission de la maladie, qui peut être reconnue par les symptômes suivants:

  • amélioration globale du bien-être;
  • pas de rougeur de la peau, gonflement des tissus;
  • diminution de l'intensité de la douleur.

Physiothérapie

En plus des méthodes ci-dessus, la physiothérapie est souvent utilisée. Les actions d'un tel plan élargissent bien les vaisseaux, soulagent parfaitement la douleur. La physiothérapie la plus courante est la magnétothérapie. La ligne du bas est la suivante: à l’aide d’un aimant, un spécialiste produit plusieurs mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre dans la zone de la jonction de l’os affecté. La procédure dure 15 minutes. Réalisez également l'impact des ultrasons, de l'électrophorèse ou de la radiothérapie.

Nourriture diététique

En plus des médicaments et de l'exercice, le traitement devrait inclure un régime alimentaire. Il est nécessaire d’ajouter au menu quotidien des protéines qui aident à créer de nouveaux tissus et à réparer le cartilage. Il est important d'utiliser un aspic, un bouillon d'os, du lait, de la crème sure, du fromage, du fromage cottage. Le régime devrait contenir des vitamines:

  • B1 (pain de grains entiers, haricots, pois, pommes de terre au four);
  • B2 (œufs, bananes, tomates, foie, lait aigre);
  • B6 (noix, poulet, avocat, chou, agrumes, riz, sarrasin, soja, légumineuses);
  • B12 (boeuf, lapin, fruits de mer).

Pour que les aliments donnent un résultat thérapeutique positif, vous devez manger des aliments selon un certain schéma. Les règles des régimes thérapeutiques:

  1. Il est nécessaire de manger en petites portions, 5 à 6 fois par jour. Le dernier repas est autorisé jusqu'à 18h00.
  2. Il est nécessaire d’exclure la consommation de boissons alcoolisées.
  3. Après le repas doit rester un léger sentiment de faim, ne pas trop manger.

Médecine traditionnelle pour l'arthrite

Dans certains cas, un traitement complexe est combiné à des remèdes populaires. Avant d'utiliser des teintures et des compresses, il est nécessaire de consulter un médecin. Voici quelques recettes efficaces pour la médecine traditionnelle:

  • Teinture avec de l'alcool pour frotter la zone touchée. Il est nécessaire de remplir d'alcool médical (500 ml) les fleurs de la plante portent l'oreille (50 g). Résister 2 semaines. Lubrifiez la cheville matin et soir.
  • Des morceaux de bois hachés (1 cuillère à soupe) préparer de l'eau bouillante (200 ml). Insister 1 heure dans un thermos. Passer à travers une étamine. Buvez de la teinture 4 fois par jour, 50 grammes avant les repas.
  • De bons résultats donnent une compresse anesthésique. Dans de l'eau tiède (200 ml), dissolvez 2 cuillères à soupe de sel de mer. Appliquez les bandages imbibés de médicament tous les jours jusqu'à ce que la douleur s'atténue. La durée du traitement est de 20 jours maximum.

Prévenir l'arthrite de la cheville

Pour éviter l'exacerbation de la maladie ou son apparition, il est recommandé de respecter certaines règles. La prévention du processus inflammatoire comprend les activités suivantes:

  1. Vous devez manger plus d'aliments riches en protéines, réduire la quantité de farine et de sucre dans votre régime.
  2. Il vaut la peine de boire une compote de fruits et de baies fraîches, essayez de ne pas boire de boissons gazeuses.
  3. Marcher au grand air est un autre élément important de la prévention.
  4. Il est recommandé quotidiennement d'effectuer des exercices simples pour les jambes, fortifiant la gymnastique, afin de respecter un mode de vie actif.
  5. Porter des chaussures de qualité et confortables. Visites chez l'orthopédiste - deux fois par an.

Vidéo

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.