Symptômes et traitement de l'arthrite de la cheville

L'arthrite de la cheville est un processus inflammatoire qui affecte les structures anatomiques qui forment l'articulation des os de la jambe et du pied. Ce type d'arthrite se développe dans le contexte d'affections systémiques: lupus érythémateux, goutte, spondylarthrite ankylosante, polyarthrite rhumatoïde.

Selon les statistiques médicales, dans 80% des cas, les personnes âgées souffrent de cette maladie. Récemment, cependant, il y a eu une tendance à «rajeunir» cette maladie. Maintenant, il est même détecté chez les enfants.

Quelle est l'arthrite de la cheville

Le nom de cette articulation indique avec éloquence le degré de charge exercée sur le pied et la jambe. En effet, grâce à sa structure complexe et à sa forme particulière, les pieds et le bas de la jambe d’une personne sont très mobiles. Ils supportent le poids du corps lors de la marche et de la course. De plus, l'articulation de la cheville assure la rotation, la flexion et l'extension des membres inférieurs. En outre, si nous comparons la charge quotidienne sur la hanche, le genou et la cheville, la dernière est la plus lourde, ce qui signifie qu'elle est sujette aux blessures et à certaines maladies. Toute maladie de la cheville affecte la capacité physique d'une personne. Pour un certain nombre de symptômes et de manifestations, un grand groupe de maladies est distingué, sous le nom général: arthrite de la cheville.

L'arthrite de la cheville est une lésion inflammatoire - destructive des articulations de la cheville d'origines diverses. La maladie peut survenir à tout âge, mais les personnes âgées sont plus susceptibles de souffrir des hommes. Cette pathologie articulaire est répandue dans le monde entier et détermine à bien des égards la qualité de vie des patients. Elle inquiète également beaucoup les spécialistes en traumatologie et en rhumatologie.

Causes de l'arthrite de la cheville

L'arthrite à la cheville peut agir sur le fond de:

  1. Maladies dégénératives - dystrophiques de l’articulation (ostéoarthrose).
  2. Troubles de l'échange (goutte).
  3. Pathologie systémique (lupus érythémateux, psoriasis).
  4. Après une infection.
  5. Troubles de l'immunité.

Comme la maladie est de nature systémique, cela entraîne une violation de la réactivité immunitaire. En conséquence, le système immunitaire positionne ses propres tissus articulaires comme des corps étrangers et les soumet à une attaque agressive d’anticorps. La polyarthrite rhumatoïde de l'articulation de la cheville se caractérise principalement par une inflammation de la membrane synoviale de la cheville, accompagnée de sa croissance, de lésions du cartilage et du tissu osseux, ainsi que de l'accrétion de la surface articulaire. L'arthrite réactive de l'articulation de la cheville se développe après une infection virale ou bactérienne (intestinale, nasopharyngée ou urogénitale) et est associée à une hyper-réaction du système immunitaire aux antigènes de l'agent pathogène. Lorsqu'ils interagissent avec des antigènes tissulaires, une inflammation non purulente se développe. L'arthrite de cheville chez l'enfant se développe en raison d'infections intestinales et respiratoires et d'irritants allergiques (pollen, squames animales, produits alimentaires). L'arthrite purulente de la cheville n'est pas courante. En règle générale, ceci est associé aux blessures et blessures, par exemple, lorsqu'une articulation est en pénétration et si une infection pyogène pénètre dans sa cavité ou lorsque l'infection se propage par le sang et la lymphe à partir du foyer pathologique.

L'atrite psoriasique se développe en raison de lésions cutanées chez les personnes présentant une prédisposition génétique. L'arthrite post-traumatique de la cheville résulte d'une blessure résultant d'ecchymoses, de fractures, de luxations, de vergetures et de ruptures des tendons et des ligaments. Un stress excessif sur l'articulation entraîne une microtraumatisation chronique de l'articulation et de l'appareil ligamentaire du pied, qui peut également être à l'origine de l'arthrite.

Les autres facteurs favorisant l'arthrite comprennent:

  • mauvaises conditions de vie (conditions insalubres, forte humidité);
  • régime alimentaire malsain;
  • l'hypothermie;
  • mauvaises habitudes
  • stress physique prolongé sur l'articulation;
  • surpoids;
  • prédisposition génétique;
  • pieds plats;
  • porter des talons hauts serrés;
  • activités professionnelles;
  • les allergies;
  • troubles hormonaux;
  • troubles métaboliques;
  • réduction des défenses corporelles;
  • stress psycho-émotionnel.

Les causes courantes d'arthrite de la cheville comprennent:

  1. Infection. Il existe une forme spécifique de la maladie (spirochète pâle, chlamydia, gonocoque) et non spécifique - il s’agit d’une réponse immunitaire au furonculose et à la grippe.
  2. Troubles métaboliques. Développe à la suite du métabolisme de la purine (goutte), de la présence d'une invasion parasitaire, de mauvaises habitudes. L'arthrite est dans ce cas une maladie secondaire.
  3. Réactivité immunitaire altérée. Ce groupe comprend les maladies systémiques (maladie de Bechterew, lupus érythémateux, psoriasis). Le système immunitaire identifie les tissus sains comme des agents étrangers et commence à les supprimer.
  4. Dommages articulaires à la suite de dommages mécaniques.

Classification et types d'arthrite de la cheville

L'arthrite à la cheville est divisée en les types suivants:

  • La polyarthrite rhumatoïde. Développé en raison de la prédisposition héréditaire du patient. C'est une maladie systémique qui se situe dans la région de la cheville.
  • Périarthrite. Il se caractérise par une inflammation des tissus entourant l'articulation. La maladie est caractérisée par une douleur intense et une limitation de l'activité motrice de l'articulation.
  • Arthrite traumatique. Il se développe suite à des blessures: entorses, ruptures des ligaments articulaires, contusions, luxations, subluxations. En cas de blessure, une certaine quantité de sang pénètre dans la cavité de l'articulation, ce qui provoque une inflammation non purulente. Lors d'une blessure ouverte, lorsque des bactéries et des microbes pénètrent dans la cavité de la plaie, une arthrite purulente (septique) de la cheville se développe.
  • Arthrite goutteuse. Développe en raison de troubles métaboliques. Par exemple, en violation du métabolisme de la purine, il se produit une formation excessive d’acide urique, qui n’est pas complètement éliminée du corps et s’accumule sous forme d’urate de sodium dans les articulations. Cela est dû à l'abus de produits carnés et d'alcool, qui contiennent une grande quantité de purines.
  • Arthrite réactive. Se produit à la suite d’une infection (nasopharyngée, urogénitale et intestinale). Débute violemment avec une forte fièvre, un gonflement et une rougeur de l'articulation.
  • Arthrite post-traumatique. Il a la même étiologie que l'arthrite traumatique. Cependant, l'arthrite post-traumatique se développe plusieurs années après la blessure. En raison de dommages mécaniques subis par la capsule articulaire, son cartilage, ses tendons et ses ligaments, il subsiste des blessures mineures pouvant se transformer en arthrite. Ce type d'arthrite est plus fréquent chez les athlètes et les amateurs de talons hauts.

Symptômes de l'arthrite à la cheville

L'arthrite à la cheville se manifeste sous deux formes:

La forme aiguë de l'arthrite de la cheville commence violemment avec des symptômes vifs, qui se manifestent:

  • température locale élevée;
  • le développement rapide de l'œdème dans la région de l'articulation;
  • rougeur de la peau sur l'articulation;
  • température corporelle élevée accompagnée de fièvre.

La forme chronique de l'arthrite de la cheville se traduit par une raideur de l'articulation et une douleur. Les symptômes sont prononcés le matin, immédiatement après le réveil. Cependant, le gonflement de l'articulation et la rougeur de la peau ne sont pas remarqués.

La manifestation des symptômes communs de la maladie dépend de sa forme. En l'absence d'un traitement adéquat pendant deux ans, le cartilage de l'articulation de la cheville est complètement détruit. Il en résulte un épaississement de la zone articulaire, sa position change, ce qui entraîne des difficultés de marche qui, à l'avenir, deviendront complètement impossibles. L'atrophie des muscles de la jambe, qui «se dessèche» et devient plus mince que l'autre, indique un processus inflammatoire puissant.

Les symptômes de l'arthrite de la cheville peuvent "expliquer" la cause du développement de la maladie.

La maladie se manifeste par les symptômes suivants:

  • dommages à une articulation ou aux deux à la fois;
  • douleur, respectivement, dans une ou les deux articulations;
  • gonflement et gonflement de l'articulation;
  • rougeur de la peau accompagnée d'une élévation de la température locale (au niveau de l'articulation touchée);
  • mobilité limitée de l'articulation malade, ce qui empêche une personne de se déplacer librement et indépendamment;
  • détérioration du bien-être général, qui se manifeste par une faiblesse, de la fièvre, un malaise, des douleurs musculaires.

Les premiers symptômes peuvent être implicites et apparaître légèrement. Cependant, même à ce stade de la maladie, certains symptômes indiquent de manière éloquente la présence d'arthrite:

  • Les chaussures habituelles deviennent petites et à l'étroit, ce qui indique un gonflement dans la région de l'articulation;
  • la flexion, l'extension et la rotation de la cheville s'accompagnent de douleur.

Diagnostic de l'arthrite de la cheville

Pour le diagnostic, l'anamnèse est collectée, le patient est examiné, des examens cliniques et instrumentaux sont prescrits.

Pour ce faire, nommez les études instrumentales suivantes:

  • l'échographie (US) peut détecter des changements dans la matière osseuse;
  • la tomodensitométrie (TDM) détecte la présence de fluide ou de pus dans la cavité articulaire;
  • l'imagerie par résonance magnétique (IRM) détecte l'état des tissus mous, du cartilage articulaire, des ligaments et du tissu osseux;
  • Les rayons X montrent l'ostéoporose, l'érosion, les kystes, les modifications destructives de l'articulation, l'aplatissement des surfaces articulaires, la réduction de la fissure articulaire, l'ankylose de l'articulation.

Les tests de laboratoire comprennent:

  • numération globulaire complète;
  • test sanguin biochimique;
  • analyse d'urine;
  • Test ELISA;
  • Rnga - test;
  • détection du facteur rhumatoïde;
  • hémoculture pour la stérilité;
  • examen du liquide synovial;
  • arthroscopie avec biopsie articulaire.

Traitement de l'arthrite de la cheville

Le traitement de l'arthrite de la cheville commence par le fait que le pied bénéficie d'un maximum de repos et d'une possibilité de repos au lit. Si une personne n'a pas les moyens de rester à la maison, une orthèse ou un bandage élastique doit être placé sur sa jambe pour limiter la mobilité et fixer l'articulation dans une position.

Le traitement de l'arthrite de la cheville est effectué selon deux scénarios:

  • traitement conservateur;
  • chirurgical

Le traitement conservateur comprend:

  1. Thérapie antibiotique. Dans l'arthrite réactive, des antibiotiques sont nécessaires pour supprimer l'infection. Sous cette forme, les médicaments à large spectre prescrits: la tétracycline, le chloramphénicol.
  2. Thérapie de régime. Le régime alimentaire pour l'arthrite élimine la consommation de viande fumée, d'aliments en conserve, de viande rouge, qui contiennent une grande quantité de sel et de légumes solanacées, provoquant des douleurs.
  3. AINS. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens réduisent l'inflammation, la douleur et le gonflement. Ces médicaments comprennent: le diclofénac, le nimsulide, l’aspirine, la butadione, le voltarène et l’indométacine. La réception du NPVS doit avoir lieu sous le contrôle et la supervision du médecin.
  4. L'hormonothérapie. Les injections hormonales dans la cavité articulaire sont très efficaces et soulagent rapidement l'inflammation. L'hormonothérapie est prescrite dans les cas graves où les médicaments non stéroïdiens n'ont pas l'effet souhaité.
  5. Analgésiques Les patients souffrant d'arthrite ont un besoin urgent d'analgésiques, cette maladie s'accompagnant d'un syndrome de douleur intense.
  6. Complexes de vitamines et de minéraux. Des préparations de vitamines B, C, d'acide folique et de calcium sont nécessaires pour améliorer les processus métaboliques dans le corps et directement dans l'articulation endommagée.
  7. Suppléments Des compléments alimentaires contenant du collagène, contenant de la glucosamine agissant en tant qu'agent anti-inflammatoire, et de l'hydrolysat de collagène, composant des tissus cartilagineux, sont nécessaires.

Traitement chirurgical

Il est prescrit dans les formes sévères et avancées de la maladie qui causent une déformation du statut de la cheville. Le but de ce traitement est d’améliorer la fonction motrice de l’articulation. Les principales méthodes utilisées dans le traitement chirurgical, la fusion de l'articulation de la cheville ou de ses prothèses.

Méthodes physiothérapeutiques

Les procédures de physiothérapie sont utilisées avec succès pour traiter l'arthrite:

Avec leur aide, il est possible d'améliorer de manière significative l'état du patient: soulager la douleur, rétablir le fonctionnement de l'articulation endommagée.

Les méthodes de rééducation auxiliaires sont:

  • la thérapie physique renforce les muscles, ce qui élimine le stress excessif sur l'articulation;
  • procédures de l'eau (hydromassage, exercices dans l'eau);
  • traitement sanitaire - traitement, qui comprend du sulfure d’hydrogène, du radon et des bains de boue.

Pronostic et prévention de l'arthrite de la cheville

Cette forme d'arthrite a une longue nature récurrente. Le pronostic de la maladie est proportionnel à la raison qui a provoqué son développement. Par exemple, avec une forme réactive, le pronostic est favorable, avec le rhumatisme articulaire et le rhumatisme psoriasique - moins favorables. Étant donné que ces types d'arthrite de la cheville entraînent de graves déformations et une restriction complète de la mobilité.

  • mode de vie sain;
  • correction des dépendances alimentaires;
  • contrôle du poids;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • exercice modéré;
  • prévention des blessures;
  • traitement rapide des maladies infectieuses et chroniques.

Symptômes et traitement de l'arthrite de la cheville

Les chevilles sont soumises à une charge particulière - elles doivent supporter le poids de tout le corps et être constamment en mouvement. C’est l’une des articulations les plus irremplaçables de notre corps, car le moindre inconfort limite la capacité de marcher. En conséquence, l'inflammation chronique dans ce domaine peut être non seulement un problème médical, mais également un problème social. Par conséquent, si vous soupçonnez que vous développez une arthrite de la cheville, ne retardez pas le traitement et rendez-vous chez le médecin.

Causes de la maladie

Les symptômes d'inflammation de la cheville dépendent de la pathologie sous-jacente (à l'origine de ce problème). Mais comme la maladie a un caractère inflammatoire, il existe toujours un certain nombre de symptômes communs caractéristiques de toutes les formes d'arthrite:

  • Douleur dans une ou les deux chevilles.
  • Gonflement. Vous pouvez voir si vous appuyez votre doigt sur la région de la cheville: avec un œdème, un trou restera à la place de la pression.
  • Rougeur et augmentation de la température de la peau sur la zone touchée.
  • Mobilité articulaire restreinte, difficulté à marcher.
  • Symptômes communs d'inflammation: fièvre, faiblesse, malaise.

Les difficultés de marche causent des souffrances particulières aux patients et, souvent, c’est ce qui les oblige à consulter un médecin.

L'apparition de la maladie peut être aiguë ou progressive. Aux premiers stades de l'arthrite, les symptômes caractéristiques sont parfois absents et vous pouvez suspecter une inflammation de la cheville par les deux signes suivants:

Douleur avec amplitude maximale de flexion et d'extension dans l'articulation. Pour vérifier cela, prenez le pied dans vos mains et pliez-le aussi loin que possible dans la direction de la jambe, puis redressez-le dans la direction opposée.

Constriction lors du port et de la mise des chaussures. Si vous remarquez que vos bottes ou vos souliers sont devenus étroits à la cheville, il y a probablement un léger gonflement.

Comme pour toute inflammation, l'arthrite de la cheville peut être aiguë ou chronique. Dans les formes chroniques, en l’absence de traitement adéquat, le cartilage articulaire peut être complètement détruit sur une période de 1 à 2 ans. En même temps, une déformation et un épaississement visible de la cheville se développent, le pied adopte une position non naturelle, la flexion de l'articulation et la marche autonome sont extrêmement difficiles, voire impossibles. Atrophie bien visible des muscles de la jambe.

Sur la photo, l'un des symptômes - rougeur de la peau sur la zone touchée

Diagnostic de l'arthrite de la cheville

Pour le médecin, l’exactitude du diagnostic joue un rôle crucial, car les symptômes de l’arthrite de la cheville présentent un certain nombre de caractéristiques communes avec d’autres pathologies présentant des manifestations similaires. Par exemple, il n'est pas facile de distinguer l'arthrite chronique de l'arthrose ou de l'arthropathie *, et ces maladies sont souvent présentes en même temps. Par conséquent, si vous présentez les symptômes décrits ci-dessus, dépêchez-vous de vous faire tester rapidement. Voici les méthodes de diagnostic couramment utilisées dans la pratique arthrologique.

* L'arthropathie est une maladie secondaire de l'articulation. En d’autres termes, il n’est pas indépendant et d’autres pathologies majeures y mènent.

  • Tests sanguins et urinaires généraux. Étant donné que le corps réagit à tout processus inflammatoire, le médecin sera en mesure de constater des changements dans la composition des fluides biologiques caractéristiques de l'une ou l'autre forme de la maladie. Cependant, il est impossible de déterminer la zone du processus inflammatoire.
  • Un test sanguin immunologique montrera la présence d’anticorps dirigés contre un agent pathogène particulier dans le sang. Cela aidera le médecin à choisir les bonnes tactiques de traitement médicamenteux.
  • L'analyse biochimique du sang permet de mesurer la concentration dans le sang de divers produits chimiques qui se forment dans le corps au cours de la vie. Par exemple, dans le cas de l’arthrite, cette analyse aidera à identifier des marqueurs spécifiques et permettra ainsi de distinguer l’arthrite de la cheville de l’arthrose ou de l’arthropathie.
  • Une photographie aux rayons X d'une articulation dans l'arthrite de la cheville sera très différente de celle d'autres pathologies. Dans le processus inflammatoire, la cavité articulaire est remplie de liquide ou de pus et, par conséquent, la surface des os articulés sera légèrement distante l’une de l’autre. Cependant, cette méthode présente des inconvénients car elle ne permet pas de voir les ligaments et les tissus mous.
  • L'imagerie par résonance magnétique est une méthode plus informative que les rayons X. Vous permet de détecter le moindre écart par rapport à la norme, des modifications des ligaments, du cartilage articulaire et d'autres structures importantes de l'articulation. La méthode est très informative.
  • La tomodensitométrie (TDM) est également une méthode populaire et très informative de radiographie en couches. Si le patient est contre-indiqué pour examen par IRM, le scanner est une option alternative.
  • Échographie - Échographie de la cheville. Vous permet de voir les changements dans les tissus mous et la cavité articulaire. Cependant, le résultat ne pourra évaluer correctement qu’un spécialiste qualifié.
  • Arthroscopie - diagnostic et traitement en même temps. Il s'agit d'une opération chirurgicale réalisée à l'aide d'instruments optiques miniatures insérés dans la cavité articulaire. Le médecin peut examiner l'articulation de l'intérieur, en retirer le liquide inflammatoire, arrêter le saignement, etc.

Traitement

Avec chaque forme de la maladie, l'arthrite aiguë ou chronique - ses propres tactiques de traitement. Comment traiter l'arthrite de la cheville sous forme aiguë?

  • Tout d’abord, fournir aux articulations douloureuses la paix et la chaleur. Le patient est affecté au repos au lit.
  • Les infections et l'inflammation aident à traiter les antibiotiques. La sensibilité à un type de drogue spécifique est déterminée individuellement à partir d'une enquête.
  • Pour soulager l'inconfort, des analgésiques sont prescrits, que le patient reçoit sous forme d'injections, de comprimés, de pommades et de crèmes.
  • Le médecin prescrit des médicaments réparateurs, antipyrétiques et autres, en fonction de l'état général et de la maladie sous-jacente, si la cheville en est la manifestation ou la complication.

L'arthrite chronique de la cheville doit être traitée systématiquement et de manière exhaustive:

  • Un régime alimentaire qui améliore l'apport de nutriments aux tissus osseux et cartilagineux. Aliments très utiles contenant des graisses insaturées (poisson rouge), des vitamines (légumes verts, fruits et légumes) et du collagène (volaille, poisson). Évitez les plats de viande grasse, les épices et l'excès de sel.
  • Chondroprotecteurs de réception - médicaments qui améliorent les processus métaboliques dans les tissus cartilagineux.
  • Massage et gymnastique. En aucun cas, ne devez négliger ces outils, car ils vous permettent de maintenir la mobilité de la cheville dans son intégralité.
  • Cures thermales: thérapie par la boue thérapeutique, réchauffement en profondeur, bains thérapeutiques et hydromassage peuvent retarder de manière permanente l’apparition de la prochaine exacerbation.

Il est nécessaire de comprendre que dans tout traitement, il n’ya rien de plus ou de moins important. Ce qui compte vraiment, c’est que la thérapie ait lieu régulièrement et sous la supervision d’un spécialiste. Vous éviterez ainsi des conséquences graves et irréparables pouvant avoir un impact très négatif sur votre qualité de vie.

Arthrite de la cheville gauche

La thérapie par l'exercice pour la goutte fait partie d'un traitement conservateur complexe de la maladie. Bien sûr, il est impossible de guérir cette maladie avec une seule culture physique, mais sa combinaison avec une thérapie de régime et la prise de médicaments augmente considérablement l'efficacité de l'ensemble du traitement. La préparation du programme de formation doit être confiée à un spécialiste, car dans ce cas seulement, vous pouvez être sûr que la charge en tirera profit et non pas nuire.

L'essence de l'approche médicale

La goutte est une maladie chronique causée par un trouble métabolique. Dans cette pathologie, à la suite de modifications du métabolisme de la purine, le taux d'acide urique dans le sang augmente et ses sels, l'urate, se déposent dans les tissus. Les articulations deviennent les plus vulnérables, où les cristaux de sel provoquent les symptômes caractéristiques: gonflement, rougeur, élévation locale de la température, limitation de la mobilité articulaire et, surtout, pendant la période d’exacerbation, il existe un syndrome douloureux sous la forme d’une attaque.

La maladie commence par un gros orteil, puis peut se propager d'abord aux autres articulations, puis aux organes internes. La goutte au long cours conduit au développement progressif d'une pathologie articulaire persistante - l'arthrite. En cas de négligence, ces lésions entraînent des modifications de la configuration articulaire, des déformations et une limitation importante de la mobilité, jusqu’à l’immobilisation complète.

Le processus médical est un complexe qui comprend:

  • traitement médicamenteux de base;
  • diététique obligatoire à l'exclusion du régime de produits contenant des purines et de l'acide oxalique;
  • physiothérapie;
  • massages et exercices thérapeutiques.

Le sport avec la goutte joue un rôle important dans son parcours. Cependant, il convient de noter qu'un mode de vie actif améliore de nombreux processus dans le corps humain, mais des charges excessives peuvent avoir l'effet inverse, entraînant des complications.

De nombreuses études ont prouvé les effets bénéfiques de la thérapie par l'exercice sur la pathologie en question, mais à condition que celle-ci soit effectuée correctement. La thérapie physique fixe de tels objectifs importants:

  • normalisation du processus d'échange;
  • améliorer la circulation sanguine globale et l'apport sanguin aux articulations, ainsi que la lymphocytose;
  • renforcement de l'appareil musculo-ligamentaire, la normalisation du tonus musculaire et l'élimination des tensions musculaires;
  • restauration de la motricité complète et élimination de la rigidité articulaire;
  • réduction de la douleur.

Les tâches ne peuvent être accomplies qu’avec une approche intégrée de la formation d’un programme d’entraînement physique.

Principes de développement de la thérapie par l'exercice

Le complexe physique doit être développé par un spécialiste en tenant compte des caractéristiques de l'évolution de la maladie (stade, localisation des lésions, facteurs de complication) et du corps humain (âge, sexe, contre-indications, état général). La gymnastique pour la goutte comprend diverses catégories de mouvements qui assurent la participation de différents groupes musculaires. La base du complexe comprend les méthodes suivantes:

  • gymnastique tonique et dirigée;
  • exercices avec l'utilisation de simulateurs et de charge;
  • aérobic;
  • activités nautiques;
  • marche thérapeutique;
  • yoga
  • exercice quotidien le matin.

Les exercices pour la goutte sont faits en tenant compte des domaines suivants:

  • renforcer les gros éléments musculaires du corps et des membres;
  • effets spéciaux dirigés spécifiquement sur l'articulation touchée;
  • comptabilisation des techniques de respiration appropriées.

Si la goutte se développe sous une forme aiguë ou subaiguë, les cours sont dispensés strictement selon un programme individuel. En période de rémission stable, la formation est axée sur la prévention. Par conséquent, à ce stade de la formation, elle peut être effectuée en groupe sous la supervision d'un spécialiste.

Lors de l’élaboration du programme de cours, il convient de prendre en compte les principes suivants:

  1. L’exercice est effectué entre des attaques douloureuses, c’est-à-dire après avoir retiré une attaque aiguë.
  2. Des exercices fortifiants alternent avec des exercices ciblés pour l'articulation touchée.
  3. Les mouvements sont effectués en douceur, avec une amplitude maximale, mais sans apporter de tension musculaire inconfortable.
  4. Les cours commencent par des exercices simples et des charges minimales, puis - avec une augmentation progressive de la complexité à mesure que le corps s'habitue.
  5. Avant le début du complexe principal, un échauffement est nécessaire pour réchauffer les muscles, ce qui devrait durer au moins 5 à 6 minutes.
  6. Lors des exercices, la pose est choisie en tenant compte de la localisation de la lésion, en particulier si elle est douloureuse dans les jambes, une position couchée est recommandée et lorsque la goutte a frappé les mains, elle est choisie quand la personne est allongée sur le dos ou assise.

La goutte peut se développer avec différents degrés de gravité. En conséquence, le mode des cours de gymnastique doit être choisi dans cet esprit. De plus, l'exercice physique accélère considérablement les processus métaboliques, ce qui, avec une durée excessive, peut avoir un résultat négatif. Les meilleurs sont les exercices d'aérobic effectués pendant 25 à 35 minutes 4 à 5 fois par semaine. Pendant les cours, il est important de ne pas déshydrater le corps. Par conséquent, il est recommandé de boire suffisamment d'eau. Il est également important de garder le corps au chaud. Vous ne pouvez pas permettre l'hypothermie pendant l'entraînement.

Dans le traitement de la goutte, une attention particulière est accordée à l’hydrothérapie, c.-à-d. gymnastique dans l'eau. Même une simple nage lente peut réduire l'excitabilité réflexe et la tension musculaire statique. Suite à une modification de la profondeur d'immersion du corps dans l'eau, les charges sur différents organes changent également. La douleur disparaît presque immédiatement dans l'eau. L'hydrothérapie vous permet également de résoudre de tels problèmes:

  • déchargement de la colonne vertébrale;
  • assurer l'équilibre de la thermorégulation;
  • amélioration du processus métabolique et de la circulation sanguine.

Recommandations pour le choix des exercices

Nous pouvons recommander cet ensemble typique d’exercices simples utiles au traitement de la goutte:

  1. Position de départ (PI): assis sur une chaise, la jambe ne doit pas être soutenue. Le pied se soulève lentement et les doigts doivent être pliés autant que possible. À l'extrême pointe du pied se tient 6 - 8 s.
  2. L'exercice suivant est réalisé à partir du même PI. Alternativement, le pied tourne à droite et à gauche. Le nombre de répétitions - 6 - 7 fois.
  3. IP: debout sur le bord de la marche. Les doigts font une tentative pour engager le bord avec une prise de 5 - 6 s.
  4. IP: assis sur une chaise, les talons reposent sur le sol. Auparavant, sous le tissu de sous-pied (serviette). Tâche: sans lever les talons du support, saisir le chiffon avec vos doigts et le déplacer d’un côté à l’autre.
  5. SP: debout. Rouler des talons aux orteils en gardant les orteils pendant 5 à 6 secondes est effectué. À la fin de l'exercice, un soulèvement est effectué en mettant l'accent sur les doigts.
  6. Marcher à l’extérieur du pied (25 à 35 marches), puis à l’intérieur.
  7. IP: assis sur une chaise, pendant que le pied repose sur le bar. Rouler la barre avec les orteils.

Exercices ciblés

Le complexe de gymnastique thérapeutique inclut nécessairement des exercices affectant délibérément l'articulation touchée. Avec des charges dans l'articulation de la hanche, les exercices suivants sont effectués:

  1. Tout d’abord, à partir du PI couché sur le dos, les jambes sont levées, puis la même chose est faite en position debout.
  2. Dans des positions similaires, la rotation est effectuée par le pelvis d'un côté et de l'autre.
  3. La cuisse est pressée contre l'abdomen en position couchée et assise.

Pour l'articulation du genou, vous pouvez effectuer les exercices suivants:

  1. En position assise, les genoux alternativement étirés. L'exercice est effectué sans charge, puis avec une résistance créée artificiellement.
  2. Un exercice similaire, mais avec flexion et extension des jambes à l'articulation du genou.
  3. Les deux exercices sont effectués en position couchée.

Si une articulation de la cheville est touchée, le complexe suivant est recommandé:

  1. IP: assis sur une chaise basse. Les jambes sont croisées pour que le genou droit soit plus haut que le gauche. La cheville droite doit être tenue avec la main droite et le bas du pied droit doit être tenu avec la main gauche. La tâche consiste à abaisser le pied et à le plier alternativement dans différentes directions.
  2. IP: assis sur une chaise, les jambes parallèles au sol. Les jambes sont fléchies aux chevilles et les pieds sont tirés par un demi-cercle.
  3. Dans le même PI, les pieds sont pliés et les doigts dirigés vers l'intérieur, puis leur connexion est assurée.
  4. Plier les orteils d'un pied redressé ou plié.

La gymnastique thérapeutique est considérée comme un élément important du traitement intégré de la goutte, augmentant considérablement son efficacité.

Cependant, il convient de rappeler qu'un résultat positif ne peut être obtenu qu'avec le bon choix du programme de cours et du dosage de la charge. Cette condition ne peut être satisfaite qu'avec la participation d'un professionnel au développement de la thérapie par l'exercice individuel.

Radiographie de cheville: photo d'une radiographie de cheville

L'appareil ligamentaire de l'articulation de la cheville peut être endommagé si la personne a tordu le pied et s'est abruptement penchée sur le membre inférieur. De telles blessures surviennent souvent lors de sauts dans une chaussure inconfortable et lors d'un atterrissage infructueux sur une surface dure.

Les blessures sont souvent accompagnées par une maladie inflammatoire chronique des tendons et des ligaments, réduisant leur force et détruisant leurs tissus. Dans ce cas, la victime souvent ne se souvient même pas où exactement la blessure a été reçue.

Une blessure à la cheville survient lors d'une marche droite, de la pratique d'un sport, de la course, de la marche, d'une chute ou d'un glissement accidentel. De telles blessures sont généralement très douloureuses et guérissent longtemps.

Blessure à la cheville

Toute blessure de l'articulation de la cheville, si elle n'est pas traitée à temps, peut entraîner des complications. L'arthrose est la maladie la plus fréquente en cas de lésion, ce n'est pas seulement un processus chronique, mais aussi un processus irréversible. Le traitement de l'arthrose est associé à une prévention régulière et à la réalisation d'une rémission durable, de sorte qu'une personne se sente soulagée.

En cas d'arthrose, le patient ne peut pas bouger complètement, ce qui oblige à changer d'activité professionnelle. Lors de l'exécution, la victime peut être désactivée prématurément.

Si l'articulation est déformée latéralement, il se produit une luxation de l'articulation de la cheville. Une personne ressent une douleur intense en marchant, le membre se gonfle dans la zone touchée, une cyanose est observée. Souvent, avec une blessure similaire, les ligaments sont partiellement déchirés et il n'est pas toujours facile de distinguer un tel traumatisme d'une luxation sans recherche supplémentaire.

Lorsque la rupture et l'entorse de la cheville à la suite d'une luxation du pied a une position pathologique, tournée sur le côté. En cas de lésion vasculaire, une hémorragie est observée sous la peau.

Pour identifier une ecchymose, une fracture ou une inflammation, le médecin doit diagnostiquer et identifier la nature de la blessure. À cette fin, on utilise des méthodes de radiographie, d’IRM et de palpation.

Examen aux rayons X de la cheville

La radiographie de la cheville est la méthode de diagnostic par rayonnement la plus courante, largement utilisée par la médecine moderne dans le traitement des maladies du pied et de la cheville. La technique de recherche consiste en une absorption différente par rayons X de différents tissus musculaires. Les rayons X sont dirigés vers des zones spécifiques du corps.

Les tissus mous ont la capacité de transmettre les rayons X et les tissus durs à absorber, de sorte que l'image présente une zone sombre dans la région des tissus mous et une région claire dans la région des tissus solides. Cela vous permet d’obtenir une image du contrat avec photo, qui fournit des informations visuelles sur l’évolution de la pathologie du tissu osseux des pieds ou de la cheville endommagée.

L’imagerie par rayons X reflète mieux le tissu osseux. L’examen par rayons X est donc principalement utilisé pour étudier l’état des os et des articulations. La technologie de radiographie numérique moderne permet non seulement d'obtenir une image, mais aussi de l'afficher sur l'écran de l'appareil, de la capturer sur papier ou de la sauvegarder sur un disque dur ou magnétique.

Les traumatologues prescrivent un arrêt des rayons X si l'on soupçonne une blessure ou une articulation de la cheville. Cette méthode de recherche aide à identifier ou à réfuter les informations relatives à la présence d'une fracture ou de fractures osseuses.

Comme vous le savez, les blessures à la cheville sont assez courantes, car cette zone est constituée d’os minces et de petits os, tandis que les membres inférieurs sont soumis à de lourdes charges, raison pour laquelle les os ne se lèvent pas et ne se cassent pas. La radiographie, quant à elle, permet de déterminer la présence d'arthrite, de polyarthrite rhumatoïde, d'arthrose. Goutte et autres maladies.

La chirurgie et l'oncologie utilisent des rayons X pour identifier les pathologies chez les personnes atteintes de diabète sucré, pouvant présenter une nécrose des doigts, une calcification vasculaire et d'autres troubles.

L’orthopédie applique cette méthode de recherche à la cheville, s’il existe une suspicion de malformation valgus, que le pied plat et que les rayons X sont toujours utilisés lors de l’examen des recrues.

Une radiographie peut être prise dans un centre orthopédique spécialisé, un centre de traumatologie, y compris dans des lieux de conscription dans l'armée, sur le lieu de travail de la commission médicale.

À l’aide d’un examen aux rayons X, le médecin peut identifier:

  1. blessure, subluxation, luxation de l'articulation de la cheville, fracture, fissure;
  2. arthrite, arthrose, goutte, synovite;
  3. changement dégénératif;
  4. trouble congénital de la structure ostéo-articulaire;
  5. épine de talon (ostéophyte);
  6. pieds plats;
  7. troubles métaboliques;
  8. autre type de violation.

Dans quels cas un examen aux rayons X de l'articulation de la cheville est requis

Selon la maladie, la radiographie peut varier.

  • Ainsi, une radiographie directe est utilisée s'il est nécessaire d'examiner le tissu osseux endommagé du pied ou de la cheville. Pour déterminer la gravité de la blessure, la victime est placée sur un canapé dans le dos, ses jambes sont pliées au niveau des genoux et ses pieds sont placés sur une surface plane.
  • Pour identifier les blessures à la cheville, les rayons X sont généralement réalisés dans la projection latérale. Pour cela, le patient est assis et le membre blessé est placé sur le support.
  • Pour déterminer le degré de pied plat transversal ou longitudinal, un examen par rayons X est effectué au moment où la cheville est soumise à une contrainte accrue.
  • Lors de l'étude de la voûte plantaire, il est demandé au patient de se tenir sur une jambe et la seconde est tendue. Avec le pied plat longitudinal, la photo est prise dans la projection latérale, et avec le transversal - en ligne droite.

Il est important de se rappeler qu'une radiographie de la cheville est contre-indiquée si le patient a déjà été exposé à des radiations il y a moins de six mois. Y compris l'étude n'est pas recommandé d'avoir lieu pendant la grossesse et l'allaitement.

Si, toutefois, une radiographie est nécessaire en raison d’une blessure grave, il est nécessaire de protéger l’abdomen avec un tablier en plomb spécial pendant la radiothérapie.

Diagnostic de la maladie

Un radiologue diagnostique la présence d'une maladie sur la base d'un instantané montrant tous les défauts osseux. Une radiographie révèle à quel point la cheville est endommagée. Une lésion peut entraîner une perturbation partielle du fonctionnement de l'articulation ou une impossibilité totale de mouvement.

Donc, avec les pieds plats déterminent la hauteur et l'angle de la voûte plantaire. Chez une personne en bonne santé, l’indice de l’angle du pied est égal ou inférieur à 130 degrés et la hauteur de la voûte plantaire est égale ou supérieure à 35 mm. Le pied plat longitudinal est déterminé sur la base des données de l'angle de voûte et de la hauteur inférieure. Pour identifier le pied plat transversal, on considère la zone située entre la première et la deuxième phalange. Y compris la déviation du gros orteil à l'intérieur. Pour les modifications osseuses, le médecin peut diagnostiquer une arthrose ou une ankylose.

Au cas où une radiographie de la région de la cheville ne montrerait pas les informations nécessaires, un traumatologue prescrira une tomodensitométrie. En cas de fracture de la cheville, la radiographie montre la gravité et l'étendue des dommages.

Gonflement des pieds au niveau de la cheville

L'articulation de la cheville peut commencer à gonfler et à faire mal à cause d'actions négligentes ou d'autres causes. Dans ce cas, la seule question sera de déranger la personne: comment vous aider. Et pour comprendre comment se débarrasser des sensations désagréables, il est nécessaire de connaître les symptômes et les causes de cet état pathologique.

  • Informations générales
  • Quelles maladies sont caractéristiques?
    • L'arthrite
    • Ostéoarthrose
    • La goutte
    • Fasciite plantaire
    • Blessures
  • Choisir un médecin et diagnostic
  • Gonflement et plaie à la cheville: comment traiter une maladie
  • Traitement des blessures
  • Conclusion

Informations générales

Une articulation de la cheville est considérée comme la zone où les os du pied sont associés au bas de la jambe. C'est une connexion mobile de l'os fibulaire, tibial et du talus d'une personne.

Une telle articulation a une structure complexe. Cela ressemble à un bloc qui se forme à l'aide des surfaces articulaires des épiphyses distales des os du tibia qui, au moyen d'une fourche, entourent le bloc du talus.

Cette articulation ne peut se déplacer que dans certaines directions:

  • le long de l'axe sagittal. Dans ce cas, le pied est rétracté sur une distance considérable.
  • Sur l’axe frontal, lorsque le pied est simplement non plié et plié.

Quelles maladies sont caractéristiques?

Seul un médecin expérimenté peut sélectionner les méthodes les plus efficaces pour traiter une affection lorsque la cheville se gonfle. Selon les experts, diverses raisons peuvent provoquer de telles conditions.

  • Au site d'articulation, des blessures antérieures peuvent être douloureuses.
  • Une autre cause commune est le développement de diverses maladies.

L'arthrite

Ce processus inflammatoire peut déranger sous diverses formes. En fonction de cela, l'arthrite aiguë et chronique est isolée. Le principal symptôme de l'arthrite de la cheville est une douleur intense, qui est complétée par une mobilité réduite. En outre, le processus inflammatoire provoque un gonflement au niveau de l’articulation, des rougeurs et de la fièvre sur le site de la source de la douleur.

Ostéoarthrose

Dans cet état pathologique, des maladies dégénératives dystrophiques des articulations se développent activement, provoquées par des lésions des tissus cartilagineux des surfaces articulaires. L'arthrose de la cheville est l'une des complications qui provoque des troubles des grosses articulations. Par conséquent, pour une personne, cela devient un gros problème car, à cause de cela, il ne peut plus, comme avant, faire son travail habituel.

La goutte

Notre corps ne fonctionne pas toujours comme une horloge et il y a des moments où il décompose le métabolisme, ainsi que le processus de production d'acide urique. Cela peut entraîner une inflammation de la cheville. Une réaction corporelle similaire peut être observée à la suite d'une augmentation de la concentration de sels dans les articulations et le sang. C'est ce qui provoque l'apparition de douleur et de gonflement dans l'articulation.

Fasciite plantaire

Dans cette maladie, il existe également un processus inflammatoire qui affecte le fascia, qui est une épaisse bande de tissu conjonctif située dans la partie inférieure de la jambe. Les personnes les plus exposées à cette maladie pathologique sont les personnes qui doivent souvent s'exposer à des efforts physiques accompagnées d'une forte pression sur le talon. Très souvent, cette maladie est diagnostiquée chez les personnes dont la structure du pied est altérée et qui font de l'embonpoint. Il est à noter que des chaussures inadéquates peuvent également provoquer l'apparition d'une fasciite plantaire.

Blessures

Bien que les douleurs dans les jambes puissent être causées par diverses raisons, elles sont le plus souvent causées par des blessures.

Cette partie du corps présente des ecchymoses, des fractures, des entorses et des entorses causées par la force, une chute de hauteur ou un impact.

Selon les experts, l'entorse de la cheville accélère le processus d'œdème dans la zone touchée. La raison en est une hémorragie de l'extérieur ou de l'intérieur de l'articulation. En outre, une personne peut ressentir des douleurs aiguës dans les membres inférieurs, en particulier lorsqu'elle tente de rentrer ses pieds à l'intérieur.

Si vous essayez de sentir la zone située sous les chevilles, vous pouvez provoquer une douleur intense. Si une entorse se produit exactement au moment où la fracture de l'os métatarsien a été obtenue, la personne ressentira une douleur aiguë chaque fois qu'elle touchera sa base.

Un spécialiste expérimenté devrait choisir la méthode de traitement, car grâce à ses connaissances, il sait quelles méthodes et quels moyens contribueront à supprimer efficacement la maladie. Selon les médecins, le lieu d’apparition de la luxation peut être différent - il peut être le site de la connexion du calcanéum et du talus. Si la pathologie se manifeste sous une forme similaire, cela entraîne un épaississement important de l'articulation de la cheville et sa déformation. Le plus souvent, cela est observé dans la région du talon.

Choisir un médecin et diagnostic

Pour choisir les bonnes méthodes de traitement de la pathologie de la cheville, le spécialiste doit prendre en compte l’état du patient et les caractéristiques de la maladie. Il est généralement intéressant de ressentir de la douleur aux membres inférieurs et le patient demande immédiatement l'aide d'un thérapeute. Pour obtenir des données plus précises, il adresse une référence à des spécialistes de profil plus étroit - un arthrologue, un chirurgien, un rhumatologue ou un orthopédiste.

Lorsque le médecin a examiné et discuté avec le patient, il l'a envoyé se soumettre à un examen médical. Afin de déterminer avec précision le diagnostic, le patient devra se soumettre à une échographie, à une radiographie et à une série de tests obligatoires. Ce n’est que sur la base des résultats de toutes les recherches nécessaires que le médecin pourra choisir le traitement le plus efficace pour le patient.

Gonflement et plaie à la cheville: comment traiter une maladie

Aujourd'hui, les pharmacies proposent une vaste liste de médicaments pouvant aider à soulager la douleur à la cheville. Les plus courants sont les AINS. Les possibilités de ces médicaments permettent, en plus du soulagement de la douleur, d’éliminer les processus inflammatoires.

Ainsi, si le patient est confronté à un œdème de la jambe, il doit d'abord prendre la pilule d'un anti-inflammatoire non stéroïdien. Une injection intramusculaire peut également être administrée dans le cadre du traitement. Parfois, après examen, les médecins prescrivent aux patients diverses crèmes et onguents anti-inflammatoires. Ils sont une excellente aide pour soulager les symptômes de la douleur, ainsi que l’inflammation et le gonflement.

Les AINS ne sont pas les seuls médicaments qui aident à soulager l’état du patient. Les onguents locaux peuvent également être utilisés pour soulager l'œdème dans le traitement complexe de la maladie de la cheville. Ce sont des complexes multivitaminiques contenant du calcium et de la vitamine D3. À la maison, il est possible de traiter l'œdème de la cheville à l'aide de compléments alimentaires, dont l'effet positif se manifeste par le renforcement des os et l'accélération de la guérison du patient.

Traitement des blessures

Quelle que soit la nature des lésions aux articulations de la cheville, elles nécessitent une attention particulière de la part du spécialiste. Si vous négligez les symptômes désagréables et ne consultez pas un médecin pendant longtemps, cela peut entraîner le développement du processus inflammatoire et, en outre, des complications peuvent survenir - hémorragie interne et autres phénomènes désagréables.

Selon les experts, si l'œdème de la cheville persiste longtemps sans traitement approprié, une lymphostase des tissus mous peut survenir à un moment donné. Cette maladie doit être prise au sérieux en raison du risque élevé pour la santé. De plus, en cas de traitement tardif, un traitement long et coûteux sera nécessaire. Si vous avez été blessé ou avez remarqué un gonflement et des douleurs dans la région de l'articulation des os, vous ne devriez pas percevoir calmement ces symptômes, vous devriez vous rendre à la salle d'urgence le plus tôt possible pour subir un examen et commencer à traiter la pathologie survenue à la cheville.

Mais gardez à l'esprit que de nommer un traitement efficace de l'œdème de la cheville uniquement par un médecin expérimenté. Si, en raison de certaines circonstances, vous ne pouvez pas consulter un médecin, vous devez respecter un certain nombre de règles:

  • Prendre des mesures pour immobiliser le pied blessé;
  • Appliquez sur la zone touchée une crème pouvant soulager la douleur;
  • Effectuer un massage doux de l'articulation en utilisant une pommade appropriée;
  • Pour soulager l'inflammation, il est recommandé d'appliquer un rhume sur le site de la blessure.

Pour les petites lésions, les médecins recommandent de prendre des analgésiques en combinaison avec des pommades anti-œdème. Si vous êtes confronté à une fracture ou à une luxation sévère, vous aurez peut-être besoin d'un plâtre ou d'un bandage élastique appliqué sur la cheville.

Les procédures physiothérapeutiques et la thérapie par l'exercice sont considérées comme l'une des méthodes les plus efficaces de traitement des blessures à la cheville. Mais gardez à l'esprit que dans le même temps, il est nécessaire de suivre un régime alimentaire, qui devrait contenir un grand nombre d'aliments riches en calcium.

Conclusion

Un gonflement de la cheville provoque de graves désagréments à chaque mouvement. Mais surtout c'est désagréable si, en plus de tout, cela s'accompagne de douleur. Déjà, ces symptômes constituent à eux seuls des motifs suffisants pour consulter un médecin pour le traitement de l’œdème. On peut supposer qu'il existe une pathologie grave à la cheville, qui nécessite un traitement chirurgical. Une personne qui n'est pas un spécialiste ne peut pas être sûre qu'une blessure ou une blessure n'entraînera pas de complications. Les diagnostics sont nécessaires ici, et dans certains cas, des examens supplémentaires peuvent être nécessaires.

Si la cheville est enflée et douloureuse, il est préférable de ne pas la risquer, mais vous devez sans attendre demander conseil à un spécialiste. Cependant, chacun de nous ne peut que supposer que l'œdème n'est qu'un dommage superficiel ou s'il peut en outre entraîner des complications, notamment en rendant une personne handicapée. Compte tenu de ces risques, il est toujours préférable de trouver le temps et de se rendre à l'urgence pour éliminer les suspicions de processus pathologiques désagréables.

Arthrite de la cheville - symptômes et traitement avec des médicaments, physiothérapie, régime et remèdes populaires

Le système musculo-squelettique est soumis à des charges constantes et ses différentes parties sont souvent blessées, en particulier les membres inférieurs. L'arthrite de cheville est une maladie courante. Les symptômes et le traitement de la maladie diffèrent d'un certain nombre de points et une inflammation interne de la cheville peut avoir des conséquences graves. La maladie est classée selon les espèces qui surviennent pour des raisons spécifiques. Il existe un certain nombre de méthodes pour son diagnostic et sa thérapie.

Quelle est l'arthrite de la cheville

Le processus inflammatoire, déclenché par une augmentation excessive de la charge de l'articulation et caractérisé par une raideur des parties constitutives, est l'arthrite de la cheville (cheville). La maladie se développe rapidement, limitant l’activité motrice, entraînant une incapacité temporaire et même une invalidité. Lorsque les premiers symptômes désagréables apparaissent, il est urgent de consulter un médecin. Il établira un diagnostic précis et prescrira un traitement. La maladie est plus souvent diagnostiquée chez les personnes âgées (à partir de 60 ans), mais peut survenir à tout âge.

Comment se manifestent les formes aiguës et chroniques

Cette maladie - l'arthrite de la cheville - présente des symptômes et un traitement spécifique. Il se présente sous deux formes, chacune ayant ses propres symptômes:

  1. L'inflammation aiguë se manifeste nettement, caractérisée par des manifestations prononcées. Un gonflement apparaît au niveau de la cheville, la température locale augmente. En cas d'arthrite purulente aiguë, la peau de la cheville rougit et la température corporelle est élevée.
  2. La forme chronique de la maladie inflammatoire se caractérise par les symptômes suivants: douleur, sensation de raideur, particulièrement perceptible le matin. Des poches et des rougeurs de la peau peuvent survenir pendant la journée.

Inflammation à la cheville - Photo

Les causes

Les médecins distinguent plusieurs variétés de maladies graves. Chaque type se développe pour certaines raisons:

  • Arthrite post-traumatique - se développe après une lésion mécanique de la cheville (tendons, cartilage, ligaments de l'articulation).
  • La forme rhumatoïde est une maladie systémique qui se concentre sur la région de la cheville. L'inflammation de la cheville contribue à la prédisposition héréditaire, à la spondylarthrite ankylosante, au psoriasis, au lupus.
  • Arthrite traumatique - apparaît après une rupture ou une entorse de la cheville, des ecchymoses graves et d'autres blessures.
  • La périarthrite est un processus inflammatoire dans les tissus qui entourent la gaine de l'articulation. La maladie peut être causée par un effort physique excessif, des blessures régulières de la cheville et de ses tissus mous et des pathologies génétiques.
  • Arthrite réactionnelle - se développe en raison d'une infection antérieure de l'intestin, du nasopharynx ou de l'urine.

Symptômes de l'arthrite de la cheville

Afin de commencer rapidement à diagnostiquer et à guérir rapidement l’arthrite, vous devez connaître les symptômes de la maladie. En règle générale, ils se développent progressivement. Premièrement, une personne a mal à la cheville, en particulier en raison d'un fort changement de l'amplitude de la flexion du pied. Ensuite, il existe un sérieux inconfort dans le processus de ferrage, qui est déclenché par un œdème de la cheville. Il existe un certain nombre de symptômes caractéristiques du processus inflammatoire.

Symptômes communs

Les symptômes généraux de la maladie chez les enfants et les adultes sont presque les mêmes. Les symptômes de l'arthrite de la cheville sont les suivants:

  • une rougeur de la peau près de l'articulation se forme, la température locale augmente;
  • la cheville est gonflée, la peau à cet endroit est fortement étirée;
  • la douleur survient lorsque les articulations sont fléchies / étendues;
  • les chaussures tout-aller causent de l'inconfort, deviennent inconfortables, à l'étroit;
  • une atrophie de la cheville se produit;
  • la douleur augmente avec le développement du processus inflammatoire;
  • limitation de la fonction motrice de l'articulation;
  • un malaise général, une fièvre importante, des nausées, des maux de tête peuvent signaler l'apparition d'arthrite purulente ou d'une maladie infectieuse secondaire.

Symptômes de la maladie, en fonction des causes de

Chaque type d'arthrite a ses propres symptômes. Pour faciliter le diagnostic de la maladie et prescrire le traitement approprié, vous devez étudier au préalable les manifestations de la maladie, en fonction des raisons de son développement:

  1. Symptômes typiques de la polyarthrite rhumatoïde:
    • la maladie se développe lentement, mais avec le temps elle commence à progresser;
    • la lésion des articulations mobiles des deux membres se produit simultanément;
    • faiblesse, fatigue;
    • fièvre
    • douleurs sévères aggravées par l'hypothermie ou l'activité physique;
    • la formation de nœuds rhumatoïdes près du pied.
  2. L'arthrose a les signes d'inflammation suivants:
    • douleurs dans les jambes, qui deviennent plus fortes vers la fin de la journée ou après un effort prolongé;
    • une déformation des articulations se développe, ce qui conduit à une limitation de la mobilité du pied et réduit l'activité physique.
  3. L’arthrite goutteuse de la cheville est accompagnée de symptômes tels que:
    • forte douleur désagréable;
    • inflammation douloureuse;
    • la formation de nodules (tophi) à la surface du joint à roulement.
  4. Le type réactif est:
    • augmentation de la température;
    • malaise général;
    • ganglions lymphatiques enflés;
    • douleur dans l'articulation et les muscles.

Méthodes de diagnostic

Lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin pour un diagnostic correct. Identifier la maladie n’est pas toujours facile, car les signes d’inflammation de la cheville ressemblent aux symptômes d’autres pathologies (arthropathie, arthrose - processus dégénératif, etc.). Il est important de déterminer à temps la présence de la maladie, jusqu’à ce qu’elle passe au dernier stade ou que l’inflammation chronique se développe. Les principales méthodes de diagnostic sont les suivantes:

  1. Analyse générale du sang, de l'urine. Ceci est dans l'examen de la cheville est nécessaire pour la détection dans le corps du processus inflammatoire.
  2. Ultrasons - une méthode qui permet d’établir s’il ya des violations dans la cavité de la cheville et des lésions des tissus articulaires.
  3. Un test sanguin immunologique approfondi est nécessaire pour déterminer les anticorps anti-pathogènes de la maladie (facteur rhumatoïde).
  4. La radiographie est une méthode de détection du liquide purulent entre les os.
  5. La tomodensitométrie (TDM) est considérée comme la méthode de diagnostic la plus efficace. Il est utilisé pour obtenir des images en couches.
  6. La biochimie aide à localiser la maladie et à la distinguer d'autres pathologies similaires.
  7. L'arthroscopie est une intervention chirurgicale qui est une symbiose entre un traitement efficace et un diagnostic. Des instruments optiques spéciaux sont insérés dans la cavité articulaire, ce qui permet de voir l'intérieur de la cheville, de pomper le liquide inflammatoire et d'arrêter le saignement.
  8. L'IRM (imagerie par résonance magnétique) est utilisée pour déterminer la présence d'anomalies dans la structure des composants de l'articulation mobile.

Traitement de l'arthrite à la cheville

Pour obtenir un effet maximal, vous devez suivre les recommandations du médecin traitant. On prescrit au patient certaines méthodes de traitement et certains médicaments en fonction de la forme de la maladie (aiguë, chronique) ou de son type (rhumatismal, traumatique, etc.). Les règles de base de la thérapie:

  1. Les articulations mobiles enflammées des os doivent être au repos et chaudes. Le patient est prescrit le repos au lit.
  2. L'inconfort est éliminé à l'aide de comprimés anesthésiques, de crèmes, d'injections, de pommades et de gels.
  3. Une infection qui touche une partie de la jambe est traitée avec des médicaments antibactériens (antibiotiques).
  4. Le médecin peut également prescrire des antipyrétiques, des agents fortifiants et d’autres moyens, en fonction des caractéristiques individuelles et de l’état du patient.

Conservateur

Un traitement conservateur est utilisé pour bloquer le processus inflammatoire et éviter les complications. En règle générale, un schéma individuel est établi pour chaque patient. Le médecin vous prescrit des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des immunomodulateurs, des médicaments fortifiants et hormonaux. Si nécessaire, le traitement conservateur comprend un massage, une ostéopathie, une physiothérapie, un blocage avec introduction du médicament dans la connexion osseuse mobile.

Intervention chirurgicale

En cas de risque d'effets irréversibles (par exemple, ankylose - immobilité complète de l'articulation ou arthrite déformante), une intervention chirurgicale est nécessaire. Souvent utilisé des techniques chirurgicales telles que:

  1. Arthroscopie avec drainage - est réalisée en présence d'arthrite purulente. Le patient est injecté dans la cavité articulaire drainage spécial, qui élimine le pus à travers une incision microscopique.
  2. L'arthrodèse est une procédure qui consiste à épisser les os de la cheville et à éliminer la mobilité de la cheville afin d'éviter la destruction du cartilage et des os.
  3. La synovectomie est une opération chirurgicale dans laquelle une articulation mobile est ouverte à travers une petite incision. Ensuite, les tissus affectés sont excisés, puis les produits de la réaction (pus, fluide) du corps sont extraits des fragments osseux pour cause d'inflammation.
  4. Endoprothèses - Opération consistant à enlever le cartilage touché et d'autres composants de la cheville, à la suite d'une arthroplastie (remplacement par des implants).

Comment traiter une maladie

L’arthrite de la cheville est complètement éliminée, les interventions sont effectuées à l’hôpital, à la maison ou dans un traitement de sanatorium, selon la gravité et les caractéristiques de la maladie. Pour lutter contre la douleur, l'inflammation et éviter de graves déformations de la cheville, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • massage spécial;
  • traitement de la toxicomanie;
  • régime alimentaire;
  • médecine traditionnelle;
  • physiothérapie;
  • exercices thérapeutiques.

Traitement médicamenteux

Les médicaments ne peuvent être pris que sur ordonnance. Si vous comptez vous soigner vous-même, vous pouvez aggraver la maladie et entraîner de graves complications. Les médicaments suivants sont utilisés pour traiter efficacement l'arthrite de la cheville:

  1. AINS;
  2. les corticostéroïdes;
  3. des antibiotiques;
  4. chondroprotecteurs.

Les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) sont utilisés pour soulager les symptômes de la maladie:

  • Le diclofénac est prescrit sous forme d'injections, de pommades ou de comprimés. Il a un effet antipyrétique, anti-inflammatoire et antipyrétique. La durée du traitement est de 7-14 jours. Posologie: comprimés - 2 à 3 fois par jour, injections - 2 à 3 fois 25 à 50 mg, pommade - frotter 3 fois par jour.
  • Les comprimés, pommades ou gélules à base d'ibuprofène soulagent efficacement l'inflammation, réduisent la température, suppriment l'œdème et anesthésient. Dose: 2-3 comprimés trois fois par jour, pommade - avec la même fréquence.

Si les processus inflammatoires ne répondent pas au traitement par AINS, des corticostéroïdes (hormones) sont prescrits. Les produits les plus populaires de ce groupe sont:

  • La prednisolone est une pilule et une solution injectable. Le médicament a un effet anti-toxique, anti-allergique, anti-inflammatoire, inhibe l'immunité. Posologie pour l'arthrite modérée: 1 comprimé 5 fois par jour. Inflammation de la phase aiguë: injections intraveineuses de 40 mg par jour.
  • Médecine La bétaméthasone est produite sous plusieurs formes, elle est prescrite pour la polyarthrite rhumatoïde. Il a un effet anti-allergique, glucocorticoïde, antiprurigineux. Dose par jour: intérieur - 0.25-8 mg, intraveineux - 4-8 mg. La durée du traitement est prescrite individuellement.

Lorsque l’arthrite est causée par une bactérie, des antibiotiques sont prescrits:

  • La lévomycétine est administrée pour tuer les microbes à Gram positif et à Gram négatif qui causent une inflammation. La durée moyenne de traitement est de 1-1,5 semaines. Posologie: 1-2 comprimés trois fois par jour, coups - 500-1000 mg trois fois par jour.
  • Les comprimés de tétracycline ont un effet principalement bactériostatique. La quantité de médicament par jour est prescrite individuellement, ainsi que la durée du traitement avec un agent thérapeutique, mais la posologie approximative est la suivante: 0,25 à 0,5 g quatre fois par jour.

Les chondroprotecteurs sont un catalyseur pour la récupération du cartilage affecté. Utilisez souvent ces médicaments:

  • Les capsules Terafleks actualisent efficacement le cartilage, les renforcent et protègent contre les dommages ultérieurs. La durée du traitement est d'environ 3-6 mois. Dose: 1 comprimé trois fois par jour (premier mois), puis - deux fois par jour.
  • Le médicament Movex Active comprimés ralentit considérablement le développement de l'infection, a un effet anti-inflammatoire et adoucissant. La posologie moyenne est de 1 comprimé 3 fois par jour.

Il est obligatoire de prescrire les vitamines B, C et l'acide folique. Ils sont:

  1. activer et normaliser le métabolisme;
  2. démarrer la production de collagène.

Physiothérapie

Si nécessaire, le médecin prescrit une gymnastique spéciale. Il est nécessaire de réduire la douleur et l’inconfort. Le nombre d'approches est choisi individuellement pour chaque patient. Le complexe sportif est représenté par de tels exercices:

  • marcher au même endroit (d'abord sur les doigts, puis à l'intérieur et à l'extérieur du pied);
  • faire rouler le pied des doigts au talon, du côté gauche au côté droit;
  • effectuer des sauts en utilisant les muscles du mollet.

Massages de récupération

Si on diagnostique de l'arthrite, le traitement en temps opportun de la maladie peut inclure un massage. Cette procédure "accélère" le sang dans les muscles, la peau et les articulations, élimine efficacement la douleur, les tensions, l'inconfort et reprend l'activité physique normale. Avant de traiter l'arthrite de la cheville avec un massage, vous devez consulter un médecin. Les mesures thérapeutiques ne sont autorisées qu'en cas de rémission de la maladie, qui peut être reconnue par les symptômes suivants:

  • amélioration globale du bien-être;
  • pas de rougeur de la peau, gonflement des tissus;
  • diminution de l'intensité de la douleur.

Physiothérapie

En plus des méthodes ci-dessus, la physiothérapie est souvent utilisée. Les actions d'un tel plan élargissent bien les vaisseaux, soulagent parfaitement la douleur. La physiothérapie la plus courante est la magnétothérapie. La ligne du bas est la suivante: à l’aide d’un aimant, un spécialiste produit plusieurs mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre dans la zone de la jonction de l’os affecté. La procédure dure 15 minutes. Réalisez également l'impact des ultrasons, de l'électrophorèse ou de la radiothérapie.

Nourriture diététique

En plus des médicaments et de l'exercice, le traitement devrait inclure un régime alimentaire. Il est nécessaire d’ajouter au menu quotidien des protéines qui aident à créer de nouveaux tissus et à réparer le cartilage. Il est important d'utiliser un aspic, un bouillon d'os, du lait, de la crème sure, du fromage, du fromage cottage. Le régime devrait contenir des vitamines:

  • B1 (pain de grains entiers, haricots, pois, pommes de terre au four);
  • B2 (œufs, bananes, tomates, foie, lait aigre);
  • B6 (noix, poulet, avocat, chou, agrumes, riz, sarrasin, soja, légumineuses);
  • B12 (boeuf, lapin, fruits de mer).

Pour que les aliments donnent un résultat thérapeutique positif, vous devez manger des aliments selon un certain schéma. Les règles des régimes thérapeutiques:

  1. Il est nécessaire de manger en petites portions, 5 à 6 fois par jour. Le dernier repas est autorisé jusqu'à 18h00.
  2. Il est nécessaire d’exclure la consommation de boissons alcoolisées.
  3. Après le repas doit rester un léger sentiment de faim, ne pas trop manger.

Médecine traditionnelle pour l'arthrite

Dans certains cas, un traitement complexe est combiné à des remèdes populaires. Avant d'utiliser des teintures et des compresses, il est nécessaire de consulter un médecin. Voici quelques recettes efficaces pour la médecine traditionnelle:

  • Teinture avec de l'alcool pour frotter la zone touchée. Il est nécessaire de remplir d'alcool médical (500 ml) les fleurs de la plante portent l'oreille (50 g). Résister 2 semaines. Lubrifiez la cheville matin et soir.
  • Des morceaux de bois hachés (1 cuillère à soupe) préparer de l'eau bouillante (200 ml). Insister 1 heure dans un thermos. Passer à travers une étamine. Buvez de la teinture 4 fois par jour, 50 grammes avant les repas.
  • De bons résultats donnent une compresse anesthésique. Dans de l'eau tiède (200 ml), dissolvez 2 cuillères à soupe de sel de mer. Appliquez les bandages imbibés de médicament tous les jours jusqu'à ce que la douleur s'atténue. La durée du traitement est de 20 jours maximum.

Prévenir l'arthrite de la cheville

Pour éviter l'exacerbation de la maladie ou son apparition, il est recommandé de respecter certaines règles. La prévention du processus inflammatoire comprend les activités suivantes:

  1. Vous devez manger plus d'aliments riches en protéines, réduire la quantité de farine et de sucre dans votre régime.
  2. Il vaut la peine de boire une compote de fruits et de baies fraîches, essayez de ne pas boire de boissons gazeuses.
  3. Marcher au grand air est un autre élément important de la prévention.
  4. Il est recommandé quotidiennement d'effectuer des exercices simples pour les jambes, fortifiant la gymnastique, afin de respecter un mode de vie actif.
  5. Porter des chaussures de qualité et confortables. Visites chez l'orthopédiste - deux fois par an.

Vidéo

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.