AUTRES MALADIES DES TISSUS MOLS (M70-M79)

[code de localisation, voir ci-dessus]

Inclus: maladies professionnelles des tissus mous

Exclus:

  • bursite:
    • EDR (M71.9)
    • épaule (m75.5)
  • ulcères et zones de pression (L89.-)
  • enthésopathies (M76-M77)

[code de localisation, voir ci-dessus]

Exclus:

  • oignon (M20.1)
  • bursite associée à la charge, à la surcharge et à la pression (M70.-)
  • enthésopathies (M76-M77)

[code de localisation, voir ci-dessus]

Exclus: fibromatose rétropéritonéale (D48.3)

[code de localisation, voir ci-dessus]

Exclus: syndrome épaule-main (M89.0)

[code de localisation, voir ci-dessus]

Note Les termes descriptifs «bursite», «capsulite» et «tendinite» sont souvent utilisés sans distinction claire pour divers troubles des ligaments périphériques ou des attachements musculaires; la plupart de ces affections sont regroupées sous le terme "enthésopathies", ce qui est courant pour endommager ces localisations.

Exclus: bursite due au stress, à la surcharge et à la pression (M70.-)

[code de localisation, voir ci-dessus]

Exclus:

  • bursite:
    • EDR (M71.9)
    • en raison de la charge, de la surcharge et de la pression (M70.-)
  • ostéophyte (M25.7)
  • enthésopathie rachidienne (M46.0)

[code de localisation, voir ci-dessus]

Exclus: douleur dans les tissus mous, psychogène (F45.4)

En Russie, la Classification internationale des maladies de la 10e révision (CIM-10) a été adoptée en tant que document réglementaire unique pour rendre compte de l'incidence, des causes des appels publics aux établissements médicaux de tous les départements et des causes de décès.

La CIM-10 a été introduite dans la pratique des soins de santé sur tout le territoire de la Fédération de Russie en 1999 par arrêté du Ministère de la santé de la Russie du 27 mai 1997. №170

L’OMS envisage de publier une nouvelle révision (CIM-11) en 2017 2018

Achillobursite - Qu'est-ce que cette maladie et comment y faire face?

Code CIM-10: M76.6
Le pied humain a une structure très complexe. Ses os sont reliés aux os du bas de la jambe par une multitude de joints: la cheville, le métatarso-phalangien et l'interphalangien. La bursite peut se développer dans n'importe laquelle des articulations. Mais le plus souvent, il se produit dans l'articulation de la cheville, la plus grande, dans laquelle se trouve le tendon d'Achille.

Ensuite, il y a l'enchillobursite, c'est-à-dire l'inflammation du sac synovial entourant le tendon d'Achille. Si la maladie touche les petites articulations, il y a un oignon du gros orteil ou du petit doigt.

Types de bursite du pied

La bursite du pied est différenciée en fonction de la localisation du sac synovial affecté.

Bursite de la cheville

Il peut être représenté par la bursite des tissus du péricarpe et une inflammation du tendon d'Achille. La bursite à la cheville affecte les poches articulaires, qui sont remplies de liquide qui agit comme un absorbeur de choc et de liquide qui lubrifie l'articulation lors de la marche.

L'inflammation de ces poches muqueuses est divisée en différents types, en fonction de leur emplacement. La bursite du tendon d’Achille se développe à la jonction de l’Achille et du calcanéum, affecte le sac synovial du tendon, dans lequel l’exsudat s’accumule.

Si le processus inflammatoire débute dans le sac synovial près du tendon d'Achille et que, parallèlement, la cheville se gonfle fortement, cela fait mal, puis cette bursite de la cheville. Il est associé au port de mauvaises chaussures à haut dos. Parfois, il est le résultat d'une inflammation du tendon d'Achille.

La bursite au talon ou la bursite des sacs au talon fait référence à un type de bursite de la cheville. Il y a une inflammation, une douleur au talon. La bursite du talon se développe dans les poches synoviales situées dans la zone de l'articulation de la cheville, affecte le réceptacle du talon et du talon sous-cutané.

Avec une longue course du talon, la bursite peut se transformer en une forme chronique. Dans ce cas, la douleur survient dans le talon, qui s'étend à l'arrière du pied.

Bursite des orteils

Une bursite du gros orteil peut se former à la suite d'un développement anormal du pied. Ceci est généralement observé avec une distribution de la masse musculaire au pied plat ou déformée.

Des oignons peuvent survenir en raison de l'habitude de porter des chaussures étroites Dans ses doigts sont constamment en contact étroit les uns avec les autres, parfois les chaussures sont tellement serrés que les doigts vont "glisser", se chevauchant.

L'oignon du pied est le résultat de sa déviation à l'intérieur suite à une déformation. L'os commence à se gonfler, à frotter contre la surface intérieure de la chaussure et donc à provoquer une inflammation du sac articulaire. De même, le développement de la bursite du petit doigt.

Les causes

L'achillobursite se développe pour un certain nombre de raisons:

  • Position incorrecte du pied pendant le mouvement.
  • Charge excessive sur les jambes. L'inflammation commence lorsque le pied est constamment débordé, par exemple lors d'une longue montée à la montagne, en courant tout en portant des chaussures inconfortables.
  • Les conséquences de la blessure.
  • En surpoids.
  • Infection du sac synovial.
  • Processus inflammatoires chroniques dans les articulations (avec spondylarthrite ankylosante ou polyarthrite rhumatoïde).
  • Violation des processus métaboliques et de la mauvaise conductivité des vaisseaux sanguins associée à la goutte, diabète.

Les symptômes

La bursite du pied affecte non seulement l'état physique général du patient, mais également l'apparence de la jambe. En cas de rechute aiguë, le patient peut atteindre une température de 38 à 40 degrés. Il y a une douleur lancinante constante et une rougeur étendue de la peau, un gonflement. La douleur commence au talon et monte au mollet.

Après le sommeil et un long repos, il y a des sensations désagréables en marchant. La région du tendon d'Achille est constamment chaude en raison de l'inflammation. Il y a une mobilité limitée à la cheville, surtout le matin et lorsque vous essayez de vous tenir sur l'orteil.

La bursite chronique du pied se développe sur le fond de diverses maladies des jambes. Dans ce cas, souvent, les symptômes de la maladie ne sont pas très perceptibles pour une personne, puisqu'elle l'accompagne depuis longtemps en raison d'autres maladies. L'achillobursite aiguë est caractérisée par des sensations de douleur aiguë.

Les symptômes de la phase aiguë doivent être distingués de la rupture du tendon d’Achille. L'écart est caractérisé par un resserrement, une douleur aiguë. La jambe gonfle et gonfle très vite. Une personne ne peut pas marcher normalement.

L'achillobursite aiguë se développe en quelques jours à la suite de charges intenses sur la jambe et le pied, ou d'une maladie infectieuse. Les symptômes s'aggravent pendant plusieurs jours, puis s'atténuent progressivement. Si vous laissez tout suivre son cours, la maladie deviendra chronique.

L'achillobursite chronique se développe sur plusieurs mois. Ses causes principales sont: les conséquences d'une bursite aiguë, la présence de maladies inflammatoires des os, des articulations, telles que l'arthrite, la goutte, la malformation valgus du pied.

Diagnostics

  1. Inspection primaire. Le médecin procède à une inspection visuelle, pose des questions sur les symptômes et palpe le pied en cas de rupture du tendon.
  2. L'échographie peut déterminer le lieu de la lésion du tendon et identifier l'hétérogénéité du tissu articulaire et de l'œdème. L'IRM permet de voir la structure du tissu.
  3. Analyse sanguine générale et urique, analyse du liquide dans le sac articulaire.
  4. Rayons X. Cela vous aidera à déterminer exactement ce que cela représente. Comme il existe un symptôme très similaire de l'éperon de talon.

Thérapie

Comment traiter une achillobursite est décidé par le médecin. Dans la forme chronique de la maladie, la maladie qui l'a provoquée est traitée en premier. Mais éliminer la cause ne suffit pas, le traitement du tendon lui-même est nécessaire. Cela commence par les anti-inflammatoires et la physiothérapie.

Si la rupture des ligaments ne s'est pas produite, l'opération n'est presque jamais prescrite. L'exception est quand le patient est très jeune. Le fait est que le traitement conservateur aide à guérir la bursite du tendon d’Achille mais que, parallèlement, les muscles des jambes s’affaiblissent, le risque de nouvelle blessure augmente fortement. Le traitement est effectué dans un complexe (médicaments, physiothérapie, remèdes populaires).

  • Le membre affecté doit être autant que possible protégé contre les efforts excessifs (que ce soit un oignon, un petit doigt ou une cheville). Pour ce faire, procurez-vous des chaussures orthopédiques.
  • Au stade aigu de la jambe, il est nécessaire d’assurer un repos complet et d’appliquer un bandage compressif sur le talon.
  • En cas de douleur intense, des compresses froides sont prescrites sur la zone touchée.
  • Le médecin vous prescrit des anti-inflammatoires, tels que le diclofénac, l'ibuprofène. Des stéroïdes peuvent être prescrits. Dans la bursite aiguë, on prescrit des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des injections d'hormones dans l'articulation, un traitement antibiotique. Pour réduire la douleur, prescrit des injections d'anesthésiques et de glucocorticoïdes dans la région du tendon d'Achille.
  • Un bandage spécial à la cheville est mis sur la jambe ou enveloppé d'un bandage élastique.
  • Si l’achillobursite est apparue en raison d’un excès de poids, il est recommandé de suivre un régime et de faire de l’exercice.
  • La bursite à la cheville est traitée par des moyens externes. Ce sont des pommades anti-inflammatoires Deep Relief, Indomethacin, Nise, Ibuprofen, Finalgon, Ketonal, Betamethasone, Naproxen.
  • Si une bursite du pied survient à la suite d'une blessure ou d'un effort physique excessif, un traitement est prescrit à la physiothérapie: électrophorèse, méthode par ondes de choc, réchauffement à la chaleur sèche, phonophorèse, traitement à la paraffine, rayonnement ultraviolet.

Traitement chirurgical

Si l’achillobursite est passée dans la forme chronique ou si la maladie est purulente, une intervention chirurgicale est nécessaire. La ponction est terminée et le sac synovial est lavé avec des antiseptiques et des antibiotiques. Le tissu endommagé est enlevé.

Si le processus est déjà passé à une forme sévère, le calcanéum est supprimé. Le médecin excise le tissu autour du tendon et l'examine. S'il y a des changements dégénératifs, épaississement, alors le plastique peut être prescrit. Lorsque le tendon se rompt, l'hématome et les tissus endommagés sont enlevés. Ensuite, rétablissez les tendons de la gaine.

Comment traiter les remèdes populaires de bursite

En tant que thérapie supplémentaire, il convient d'appliquer le traitement des remèdes populaires à la maison. Ils aideront à soulager la douleur et l’inflammation et auront un effet positif sur l’ensemble du traitement.

Compresse de pulpe de radis noir

Un tel outil soulage parfaitement la douleur, le gonflement, contribue à intensifier le métabolisme. Pour ce faire, frottez le radis sur une râpe, mettez une gaze et fixez-le pendant une heure au pied douloureux. Mais pour éviter les brûlures de la peau, une jambe est enduite d'huile végétale. La procédure est effectuée deux fois par jour, le matin et le soir pendant deux ou trois semaines.

Compresse de miel

Mélangez de l'aloès (1 partie), du miel (2 parties) et de la vodka (3 parties). Le mélange qui en résulte est appliqué sur le membre malade, enveloppé et laissé ainsi pendant la nuit.

Avec du raifort

Raifort frotté, étalé sur une étamine. La peau est pré-lubrifiée à la glycérine et une compresse est appliquée. Cet outil doit être utilisé pendant deux semaines au maximum, car il soulage bien l’inflammation et a un effet antiseptique.

Teinture alcool de lilas

Les feuilles de lilas ont un effet analgésique et aident les maladies purulentes. Vous pouvez appliquer des feuilles fraîches sur les articulations douloureuses ou les verser avec de l'alcool, puis faire des compresses. Pour les compresses à la maison et utilisez les fleurs de lilas.

Prévention

Afin d'éviter l'aggravation de l'Achillobursite, il est nécessaire de respecter les mesures préventives suivantes:

  1. Réduisez la charge sur les articulations.
  2. Portez des chaussures orthopédiques qui ne pressent pas le pied.
  3. Vous devriez régulièrement prendre soin de vos jambes, faire des massages, faire de l'exercice afin de maintenir le tonus des muscles de la jambe.
  4. Contrôle du poids.
  5. Avant de faire du sport devrait réchauffer les muscles.


L'acillobursite est une maladie plutôt désagréable qui empêche une personne de se déplacer normalement. Heureusement, il est très bien traité. Il est important de ne pas déclencher une telle maladie. Une marche légère, sans douleur, sera une récompense pour prendre soin de votre corps.

Achillobursite du calcanéum

La maladie d’Achillobursite a une localisation bien définie dans la région du tendon d’Achille. Le groupe de pathologies appelées bursite comprend les processus pathologiques exprimés par une réaction inflammatoire dans le sac articulaire synovial. Les bourses sont situées entre le tendon et le tissu osseux de l'articulation et facilitent les mouvements de glissement et de douceur. Si un processus inflammatoire aseptique se développe à l'intérieur de la bourse, il perd alors partiellement sa fonctionnalité.

Si nous parlons de ce qu’il s’agit d’Achillobursite, il convient de comprendre que, dans cette pathologie, la bourse synoviale, située entre le calcanéum et le tendon d’Achille, est endommagée. Se développe souvent chez les patients présentant une entorse de la cheville. Les méthodes traditionnelles et traditionnelles de traitement utilisées ne facilitent le plus souvent que de manière temporaire l'évolution de la maladie. Une guérison complète n'est possible qu'après la chirurgie. Cela peut être fait en utilisant la technique de l'arthroscopie, sans incision abdominale et suture.

Dans cet article, nous examinerons les causes de l’achillobursite, les symptômes qu’elle provoque, les options pour un traitement efficace avec des pommades, les blocages intra-articulaires, les massages et les compresses.

Regardez les symptômes de l’achillobursite sur la photo, où est illustré le mécanisme des changements pathogénétiques:

Ce que le médecin traite et le code CIM-10

L'achlobursite (bursite au talon) porte le code ICD-10 M76-M77 et la désignation alphanumérique indique la maladie dans les listes d'incapacité temporaire et dans certaines formes de rapport médical statistique.

De nombreux patients ne savent pas comment le médecin traite la bursite du talon et à quel spécialiste il est conseillé de prendre rendez-vous à la clinique municipale. Ici, la décision dépend des circonstances de l’histoire. Si la bursite au talon a été provoquée par une blessure, par exemple une luxation et une entorse de la cheville, il est nécessaire de contacter immédiatement la salle d'urgence. Dans ce cas, le traitement primaire sera traité par un traumatologue.

Si l’achillobursite a des causes de longue date, mais qu’il ya actuellement une exacerbation du processus inflammatoire chronique, vous devez contacter le chirurgien et recevoir une fiche d’invalidité temporaire. En outre, le chirurgien a la possibilité d’opposer un blocus à l’aide d’une injection intra-articulaire d’un anti-inflammatoire non stéroïdien. Ainsi, le syndrome douloureux aigu sera arrêté.

En cas de bursite chronique au talon à long terme, consulter des traumatologues et des orthopédistes. Ils seront en mesure de pratiquer une intervention chirurgicale afin de restaurer complètement la bourse synoviale endommagée.

Causes du développement de la pathologie chez l'adulte et l'enfant

L'acillobursite chez les enfants peut avoir des causes traumatiques ou congénitales. Très souvent chez les bébés, la pathologie se développe à la suite d'un traumatisme à la naissance ou de l'action inappropriée du personnel obstétrical pendant le travail et l'accouchement à la mère. Une pose précoce sur les jambes peut également provoquer le développement d'une achillopathie, qui à l'avenir entraînera une lésion permanente du système ligamentaire de la cheville. La bursite aiguë du talon chez un enfant âgé de 5 à 7 ans est rare, mais avec la rentrée scolaire, la fréquence du diagnostic de la maladie augmente considérablement.

Chez l'adulte, les pathologies et les facteurs de risque suivants peuvent être les causes de la bursite au talon:

  • effets traumatiques conduisant à la pénétration de sang dans la cavité du sac synovial;
  • charges excessives, y compris la pratique de sports dans de mauvaises chaussures;
  • manque d'entraînement préliminaire avant de longues charges inhabituelles sur les muscles du dos de la jambe (ski de fond, ski de fond, etc.);
  • chez les femmes, le risque augmente avec le port constant de chaussures à talons hauts;
  • les hommes ont un effet similaire sur les chaussures plates sans petit talon;
  • la présence d'une déclaration incorrecte du pied sous forme de pied plat et de pied bot avec hyperpronation des muscles de la voûte plantaire;
  • obésité et poids corporel élevé en l'absence d'un entraînement physique suffisant des muscles des membres inférieurs;
  • maladies systémiques du cartilage et du tissu conjonctif (lupus érythémateux disséminé, chondropathie auto-immune, spondylarthrite ankylosante, rhumatisme, etc.);
  • acide urique métabolique (goutte) ou ingestion de sels de calcium (pyrophosphate de calcium) dans le liquide synovial;
  • la pénétration de l'infection dans le sang (on rencontre souvent la blennorrhée et la bursite tuberculeuse du calcanéum);
  • la vieillesse, provoquant des processus involutifs dégénératifs dans le cartilage et le tissu conjonctif du système musculo-squelettique;
  • rupture des ligaments et modifications cicatricielles brutes;
  • malformations congénitales;
  • blessures à la cheville.

Pour exclure toutes les causes possibles est nécessaire avant le début du traitement. Sinon, la poursuite de leur impact provoquera une aggravation de la pathologie.

Qu'est-ce que l'achillobursite chronique au talon?

Qu'est-ce que les talons de bursite, en quelque sorte triés sur le volet. Mais il est important de comprendre qu'il existe plusieurs formes de la maladie, subdivisées par durée, profondeur des changements pathologiques, etc. achillobursite aiguë moins fréquente, souvent chronique, accompagnée de douleur intense uniquement pendant la période d'exacerbation. Il se caractérise par un long parcours récurrent avec des périodes de rémission (en l'absence de manifestations cliniques) et des exacerbations. Dans la bursite aiguë du talon, une douleur apparaît et une limitation de la mobilité de la cheville. Si les mesures modernes de traitement ne sont pas prises, la maladie passera au stade subaigu et les symptômes deviendront moins prononcés. Après 14 jours, la maladie devient chronique.

Les talons d’Achillobursite peuvent aussi être:

  1. non spécifique, auto-immune ou non infectieuse;
  2. spécifique (lors de la détection de l'agent pathogène), infectieux;
  3. post-traumatique;
  4. postopératoire.

Lorsque le liquide synovial est pris lors d'une ponction intra-articulaire, la nature du contenu peut être déterminée. Le liquide synovial peut être mélangé à du sang, du pus, un épanchement séreux ou des inclusions de dépôts fibreux. En fonction des résultats obtenus, le diagnostic de bursite au talon peut être affiné. Il peut être appelé hémorragique ou purulent, séreux ou fibrineux.

Symptômes et diagnostic de la bursite au talon

Les symptômes cliniques de l’achillobursite ne laissent généralement aucun doute quant au type de maladie que le patient développe. Malgré cela, divers tests peuvent être nécessaires, principalement pour le diagnostic différentiel. Et à l'aide de l'arthroscopie, le médecin examine non seulement la bourse et son contenu, mais dispose également de la capacité d'effectuer des procédures médicales et chirurgicales.

Les principales manifestations cliniques de la bursite au talon sont les signes suivants:

  • après une longue charge sur le talon, il se produit une douleur intense provoquée par une traction ou une traction;
  • dans la région du tendon d’Achille, on détermine le gonflement et les modifications pathologiques des tissus mous;
  • palpation de l'articulation de la cheville très douloureuse;
  • lorsque vous essayez d'appuyer sur la région du sac synovial, vous pouvez entendre un crepitus (son de craquement ou de frottement);
  • signes d'épaississement des tendons, gonflement d'une tumeur ronde à l'arrière du lieu de fixation des muscles de la jambe au calcanéum;
  • une limitation nette de l'amplitude des mouvements dans l'articulation de la cheville.

La phase aiguë et subaiguë est accompagnée de malaise général, d'hyperthermie, de douleurs dans tout le corps, de symptômes d'intoxication (maux de tête, vertiges, douleurs musculaires). Lors de l'examen de la cheville, on observe une hyperémie visible de la peau et un gonflement important.

La bursite chronique du talon au stade de rémission n'a pas de manifestations cliniques. Au cours de l’exacerbation, des signes sont présents aux stades aigu et subaigu.

Pour diagnostiquer le médecin, il est important de trouver la cause de la pathologie. Par conséquent, une numération sanguine biochimique complète et complète, une échographie des tissus mous, un scanner, des rayons X, etc. sont prescrits. en cas d'évolution aiguë, une piqûre est réalisée avec prise de liquide synovial en vue d'études biochimiques et bactériologiques ultérieures.

Comment soigner la bursite?

Avant de traiter l'achillobursite, il est très important d'identifier la cause potentielle de la pathologie et de l'éliminer. Ensuite, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits pour éliminer les poches, la douleur et l’inflammation. À tout moment du traitement, le repos physique complet du membre affecté est prescrit. La thérapie par ondes de choc est indiquée en présence d'un éperon de talon. Avec les pieds plats, il est important de corriger le mauvais réglage du pied.

Dans les cas graves, le traitement de l’achillobursite par des corticostéroïdes est indiqué. Ils sont insérés dans le sac synovial avec blocus. Les plus couramment utilisés sont «Diprospan», «Betaspan», «Flosterone» et «Bétaméthasone». Ces manipulations éliminent rapidement la douleur et créent les conditions nécessaires à la régénération des tissus endommagés.

En cas d'étiologie infectieuse de la bursite du talon, le traitement doit commencer par un traitement antibiotique à large spectre. Dans le rhumatisme, il est également important d'arrêter l'attaque du streptocoque. À cette fin, une injection intramusculaire de "Bicillin-5".

Chirurgie de l'Achillobursite

Une intervention chirurgicale peut être nécessaire uniquement en cas de forme purulente de la maladie. En outre, une chirurgie pour l'achiganobursite peut être nécessaire en cas de rupture du tendon. Habituellement, l’intervention est réalisée par pénétration endoscopique avec anesthésie locale. Cette opération s'appelle une arthroscopie. Il est effectué dans un hôpital chirurgical spécialisé.

Qu'est-ce que l'Achillobursite et comment le traiter?

La bursite en médecine est appelée processus inflammatoire dans le sac synovial, ou bourse - l'enveloppe entourant l'articulation articulaire et protégeant les tissus péri-articulaires mous des frottements contre les protrusions osseuses lors du mouvement. Dans la plupart des cas, cette inflammation est susceptible à la bourse des articulations de la jambe, car la charge sur les membres inférieurs lors de la marche, des sports et du travail physique est la plus lourde.

Le plus souvent, une bursite se développe dans la région du genou et de la cheville, ainsi que dans le calcanéum. Une des variétés de la bursite calcanéenne est la bursite de Achille (bursite de Achille) - inflammation du sac périarticulaire situé près du tendon d’Achille. La bursite du tendon d’Achille lancée entraîne l’apparition de complications. Il est donc nécessaire de commencer le traitement de l’ achillobursite à un stade précoce du développement de la maladie.

Achillobursite - types et causes

Le code correspondant à l’Achillobursite figure dans la rubrique CIM 10 "Maladies de l’appareil musculo-squelettique et du tissu conjonctif" et porte la référence M76.6.

Imaginez ce que c’est l’Achillobursite du calcanéum, aide la photo d’Achillobursite, que l’on peut trouver sur Internet. Près de l'articulation du talon se trouvent deux poches synoviales, l'une située directement sous la peau, derrière la saillie calcanéenne, et l'autre (rétrocalcanique) dans la fente entre le calcanéum et le tendon d'Achille le reliant au bas de la jambe. Une achillobursite survient pendant le développement du processus inflammatoire dans cette région de la membrane synoviale du talon. Cependant, seul un médecin peut établir un diagnostic final et guérir une bursite.

L'acillobursite est l'une des pathologies les plus courantes des blessures sportives en athlétisme, tennis, cyclisme et autres sports, dont l'occupation implique une charge systématique de la cheville. En outre, la cause de l’achillobursite peut être:

  • Chaussures à talons hauts, dans lesquelles le pied est dans la mauvaise position;
  • Chaussures trop serrées, frottant la peau à l'arrière du talon;
  • Infection par abrasion du pied due au non-respect des règles d'hygiène du pied;
  • Surcharge systématique de la cheville à la suite de longues marches, de rester debout ou de soulever des poids;
  • Surpoids;
  • Hypothermie des jambes;
  • Arthropathologie à la cheville - arthrite. la goutte.

La classification de la bursite du tendon d’Achille s’effectue selon plusieurs paramètres:

  • Selon la nature de l'évolution de la maladie, on distingue une forme aiguë, subaiguë, chronique et récurrente de la maladie;
  • Selon l’étiologie - aseptique (non infectieuse) et septique, les formes septiques d’achillobursite peuvent être d’origine virale ou bactérienne;
  • Selon la composition du fluide exsudatif - séreux, hémorragique, purulent, nécrotique.

L'acchillobursite est une maladie qui, dans la plupart des cas, ne représente pas une menace pour la vie, mais peut en réduire la qualité. Par conséquent, lorsque les symptômes apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible et de commencer un traitement systématique.

Symptômes et diagnostics

  • Douleur au tendon d'Achille, s'étendant dans le talon et augmentant avec la charge sur la cheville, essayant de se relever sur la pointe des pieds;
  • Formation de douleur à la palpation de gonflement à l'arrière du talon et au-dessus de celle-ci;
  • Difficultés dans la fonction motrice de l'articulation de la cheville;
  • Puffiness des tissus entourant le tendon;
  • Rougeur de la peau;
  • Augmentez la température locale de la peau sur la zone touchée.

Dans la période aiguë de la maladie, les symptômes sont si prononcés qu'une personne éprouve de sérieuses difficultés même avec une légère charge sur la jambe. Il se lève à peine le matin, il bouge difficilement. Par conséquent, en exacerbant la maladie, le médecin recommande d'observer un régime de repos complet.

Dans la phase subaiguë de l’achillobursite, ces symptômes disparaissent. La douleur devient moins intense, le gonflement sur le tendon diminue, le gonflement diminue et les capacités dynamiques du membre s'améliorent.

Après la phase subaiguë, une rémission survient, suivie d'une récupération avec un traitement approprié.

En l'absence de traitement ou de son arrêt précoce, la maladie devient chronique avec la nature ondulatoire des symptômes pathologiques. Il peut augmenter périodiquement avec l'apparition de facteurs défavorables (surcharge, surmenage, surfusion des pieds) et s'atténuer à nouveau.

Prévenir une telle transition aidera à diagnostiquer en temps opportun l’achillobursite, qui comprend:

  • Examen externe;
  • Rayon X - une étude permet d’exclure la possibilité d’autres causes de l’apparition de symptômes pathologiques, à l’exception de l’inflammation du tendon d’Achille;
  • Des analyses de sang confirmant le caractère inflammatoire de la pathologie;
  • Prélever un échantillon de liquide séreux de la partie rétrocalcaleanal de la bourse et l'envoyer à une étude en laboratoire pour déterminer la présence d'une microflore pathogène (réalisée en l'absence prolongée d'une réaction positive au processus thérapeutique).

L'utilisation de ces méthodes de diagnostic permettra de différencier l'achillobursite des autres maladies présentant un tableau clinique similaire mais nécessitant d'autres méthodes thérapeutiques - polyarthrite rhumatoïde, goutte, épines de talon, kystes calcanéens, tendinite (inflammation des tendons).

Le médecin décide du choix des méthodes de traitement nécessaires uniquement après avoir reçu les résultats de toutes les études.

Le traitement de l'enchillobursite

Les méthodes de traitement de l’ achillobursite dépendent du stade de développement de la maladie à l’origine du processus thérapeutique. Dans la plupart des cas, il existe des méthodes de traitement assez conservatrices, qui consistent en un médicament et un composant physiothérapeutique. La pharmacothérapie comprend:

  • L'utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens - Ketonala, Ibuprofen;
  • Injections périfocales de corticostéroïdes (prednisolone, hydrocortisone, dexaméthasone), qui doivent être effectuées directement dans la région du tendon d’Achille;
  • Injections d'antibiotiques, également injectées dans l'articulation endommagée.

Si ces méthodes sont inefficaces, une ponction chirurgicale du sac articulaire est effectuée pour pomper l'exsudat hors de celui-ci. Ensuite, à travers une ponction, la cavité est lavée avec une aseptique et un bandage compressif est appliqué.

Des méthodes physiothérapeutiques de traitement de l’achillobursite sont prescrites pour la forme aseptique de la maladie. Ils comprennent le chauffage avec de la boue thérapeutique, de la paraffine ou de l’ozokérite, l’électrophorèse, la thérapie par ondes de choc, la thérapie magnétique. Cette dernière méthode inclut le traitement de l'achillobursite "Almag".

Quoi et comment traiter une achillobursite à domicile - les résultats du traitement de l'Achillobursite dimexidum montrent de bons résultats. Pour faire une compresse avec une solution de Dimexide, diluez la substance avec de l’eau dans un rapport 1/1, plongez un chiffon de coton dans un liquide et recouvrez-la d’un point sensible en enveloppant la cellophane par-dessus et en la chauffant avec un foulard en laine. Il est nécessaire de maintenir une compresse environ une demi-heure.

Le traitement des remèdes traditionnels contre l’ Achillobursite implique l’imposition de compresses qui améliorent la circulation sanguine et soulagent l’inflammation. À cette fin, on utilise du radis râpé ou du raifort, enveloppés dans de la gaze. Les bains de conifères sont utiles, fabriqués à partir d’aiguilles de pin fraîches, bouillies dans une petite quantité d’eau, qui doivent ensuite être drainées et diluées avec de l’eau de température inférieure, ce qui porte le mélange à un niveau thermique confortable.

L'utilisation de remèdes populaires n'est autorisée qu'après consultation de votre médecin. Il devrait être effectué en conjonction avec un traitement médical.

Tendonite de Calcaneus (Achille) tendon

Rubrique CIM-10: M76.6

Le contenu

Définition et informations générales [modifier]

Les maladies du tendon d’Achille appartiennent à la catégorie des pathologies les plus courantes chez les athlètes. Notant leur prévalence, divers auteurs indiquent qu’elles représentent entre 6,5 et 18% du nombre total de pathologies du système musculo-squelettique dans le sport.

Si la maladie du tendon d’Achille était relativement rare au cours des dernières décennies, on a constaté une augmentation du nombre de patients atteints de ce type de pathologie. Dans les travaux consacrés à ce sujet, des données indiquent que les maladies du tendon d'Achille se développent principalement chez les personnes impliquées dans le sport, principalement l'athlétisme (course à pied moyenne et longue distance, sauts longs et en hauteur).

Étiologie et pathogenèse [modifier]

L’apparition de modifications pathologiques dans le tendon d’Achille et les structures anatomiques adjacentes, leur progression progressive conduisent à une nette limitation des capacités fonctionnelles du fléchisseur principal du pied, le triceps du tibia. Cela se traduit par l'impossibilité de mettre pleinement en œuvre les charges associées à la course et au saut, et devient souvent la cause de la fin du sport.

Les causes de la maladie du tendon d’Achille chez les athlètes sont diverses et peuvent être divisées en trois groupes:

• Le premier groupe de causes inclut les facteurs anatomiques qui affectent le fonctionnement du tendon d’Achille pendant l’exercice.

• Une place particulière dans la survenue d’états pathologiques du tendon d’Achille chez les athlètes fait partie des faiblesses associées au processus d’entraînement irrationnel organisé.

• Un rôle non moins important dans le développement de cette pathologie est attribué au coût des chaussures mal choisies et à la couverture sur laquelle les cours sont organisés.

Parmi les facteurs anatomiques, il convient tout d'abord de distinguer les caractéristiques de l'apport sanguin au tendon d'Achille:

• La partie du tendon exposée aux charges les plus lourdes (à une distance de 4 à 6 cm du point de fixation) est particulièrement mal alimentée en sang. Cette zone du tendon a un trophisme extravasculaire, dans la mise en œuvre duquel le rôle principal appartient au paratenon qui fonctionne normalement.

• En cas d’activité physique intense, certaines conditions biomécaniques sont nécessaires. Le respect de ces conditions n’est possible qu’avec un fonctionnement optimal de tous les éléments du système musculo-squelettique adjacents au tendon d’Achille.

Le principal facteur de désordres biomécaniques est la présence de l’un ou l’autre type de déformation du pied. De plus, ces déformations peuvent être statiques ou dynamiques.

Manifestations cliniques [modifier]

La paraténonite (inflammation du paraténon) est la pathologie la plus courante du tendon d'Achille chez les sportifs. Cette maladie se développe le plus souvent chez les athlètes (coureurs de moyenne et longue distance). Ses manifestations cliniques sont caractéristiques du processus inflammatoire aseptique. L’apparition d’une paraténonite est accompagnée de plaintes d’un athlète qui ressent une douleur dans la région du tendon d’Achille, apparaissant soudainement lors d’un effort physique et se manifestant de manière plus prononcée avec une flexion maximale et une extension du pied accompagnant la course et la poussée lors de sauts.

Cliniquement, dans la période initiale de la maladie des deux côtés du tendon, apparaissent un gonflement du tissu en voie de dessèchement et une douleur dans la même zone, augmentant avec la tension du muscle gastro-méningé et la charge sur l’avant-pied. Souvent, la palpation le long du tendon détermine la crépitation et la présence de nodules mous. Ce phénomène est associé à la formation d’un exsudat contenant du fibrinogène autour du tendon d’Achille et à un dépôt local de fibrine dans la paraténone. En cas de poursuite de la charge ou d'absence de traitement, le processus inflammatoire aigu devient chronique.

En cas de paraténonite chronique, le patient se plaint généralement de douleurs au tendon d’Achille lorsqu’il effectue des mouvements normaux et de leur forte augmentation lors de charges sportives. La palpation est déterminée par la présence d'un ou de plusieurs épaississements muqueux douloureux, d'une longueur de 0,5 à 5,0 cm, ce qui réduit l'excursion tendineuse, ce qui se traduit par une limitation de l'extension du pied moyenne de 3 à 5 °. Ce symptôme est une conséquence de la formation d'adhérences cicatricielles entre le paraténon et le tendon. En cas d'évolution suffisamment longue de la maladie, une hypotrophie du muscle triceps du bas de la jambe et une diminution de la force de flexion du pied sont notées. La présence de cette maladie réduit considérablement la fonctionnalité et conduit souvent à la cessation du sport.

Dans de nombreux cas, l’inflammation paratenon est accompagnée de l’implication du tendon dans le processus pathologique. Cela provoque une maladie appelée tendinite. Selon la plupart des auteurs, il est possible que la combinaison de ces maladies et l’existence d’une d’elles soient combinées. Les circonstances de la tendinite sont généralement similaires à celles qui ont conduit au développement de la paraténonite. Et la manifestation clinique principale est la douleur lors des mouvements et des palpations du tendon d’Achille. Les signes importants de tendinite sont une augmentation palpable du diamètre du tendon et une hétérogénéité de sa structure. De plus, parfois lors de la palpation, il est possible d'identifier les zones de dépression le long du tendon d'Achille, correspondant aux zones de dégénérescence du tendon.

La maladie Z.S. décrite pour la première fois est une maladie relativement courante dans le sport. Mironova et al. (1980) une périostéopathie tendineuse de la tubérosité calcanéenne, dans laquelle des modifications inflammatoires et dégénératives sont localisées dans la région de la fixation du tendon d'Achille et s'étendent à la fois au tissu tendineux et à l'os cortical. Les principales manifestations cliniques de cette pathologie sont des douleurs au site de la fixation du tendon d’Achille au tubercule calcanéen, qui augmente avec les contractions du triceps et la charge sur l’avant-pied. Simultanément, il apparaît un gonflement croissant des tissus mous dans cette zone. En cas de maladie de longue durée, il est possible de déterminer par palpation la déformation de la section postéro-supérieure du tubercule calcanéen et l'ossification dans le tissu tendineux.

La maladie la moins répandue dans cette région est l’inflammation du sac synovial profond du tendon d’Achille, appelé achillobursite. En règle générale, le processus inflammatoire débute après de longs entraînements associés à une charge mécanique importante sur la cheville. Sur le site d'attachement du tendon d'Achille apparaît une douleur aggravée par la marche et la course. Cliniquement, un gonflement élastique dépassant d’un ou des deux côtés du tendon et augmentant avec l’extension du pied est détecté au bord supérieur du calcanéum.

Le processus inflammatoire dans le sac synovial sous-cutané se produit beaucoup moins souvent et se développe généralement à cause du frottement du contour postérieur de la chaussure en raison de sa forme irrégulière. Dans ce cas, un gonflement douloureux, parfois avec des fluctuations, est déterminé au tendon distal. Les modifications inflammatoires de cette localisation peuvent être aiguës ou chroniques.

Souvent, les manifestations cliniques de la maladie du tendon d’Achille ne sont pas aussi claires et plus complexes. Cela est dû à la participation simultanée du paraténon, du tendon et de son sac synovial au processus pathologique. À cet égard, il est parfois impossible, en utilisant uniquement des données cliniques, de déterminer avec précision la nature du processus pathologique et sa prévalence. Le désir d'un diagnostic plus détaillé de la pathologie a conduit à l'introduction de méthodes de recherche supplémentaires.

Tendonite calcanéenne (tendon d'Achille): diagnostic [modifier]

Etudes de laboratoire et instrumentales

Avec les rayons X, réalisés en mode "soft", avec les maladies du tendon d’Achille, il est souvent possible de détecter une diminution de l’intensité de l’ombre du triangle de Kagera et de la déformation de ses contours. Parfois, il peut être noté qu'il existe des signes d'ossification du tissu tendineux.

Réalisation d'une radiographie latérale, avec inflammation chronique de la bourse synoviale d'Achille associée à la déformation de la partie supérieure postérieure du tubercule calcanéen, F. Fowler et J. Philip (1945) ont décrit l'angle d'une interprétation plus objective de la pathologie. Il est formé de deux lignes, dont l'une relie le point le plus important de l'angle postérieur du calcanéum (projection du sac synovial) avec le contour postérieur du tubercule calcanéen et l'autre - les points les plus bas du calcanéum et de l'articulation cuboïde-calcanéenne.

En moyenne, cet angle est compris entre 44 et 69 °. Les auteurs ont estimé qu'un angle égal ou supérieur à 75 ° résultait d'une bursite et d'une déformation de longue date de la partie postérieure du calcanéum. Un autre signe radiologique d'achillobursite chronique est la destruction de la couche corticale du calcanéum dans la région de la projection du sac synovial, souvent en combinaison avec son ossification.

Un examen radiographique révèle, avec le syndrome achillotar, une restructuration fonctionnelle pathologique du processus postérieur du talus, exprimée par son augmentation, une irrégularité des contours avec une raréfaction linéaire de la structure osseuse dans la région de la base, souvent associée à une ossification de la partie postérieure de la capsule de la cheville.

En cas d'évolution atypique de la maladie du tendon d'Achille, il est conseillé d'effectuer un scanner pour exclure une pathologie concomitante des os et des tissus mous. En règle générale, il est possible de détecter une augmentation du diamètre du tendon, du flou et du flou de ses contours avec des zones de densité différente (en moyenne 68,8 ± 6,6 N). La valeur diagnostique de l'IRM est encore plus grande.

Ainsi, l'examen aux rayons X a une grande valeur diagnostique et s'adresse à tous les patients atteints d'une maladie du tendon d'Achille.

Le plus informatif pour les maladies du diagnostic par ultrasons du tendon d’Achille.

• En cas de paraténonite, l'image ultrasonore se caractérise par un épaississement considérable du paraténon, entraînant une augmentation de la distance entre la peau et le tendon. Habituellement, la structure du tendon reste homogène.

• Achillobursitu se caractérise par la présence d'une ombre arrondie hypoéchogène dans la zone de fixation du tendon d'Achille au calcanéum.

• Chez les patients atteints de tendinite avec échographie, il est possible de détecter des modifications sous la forme d'une augmentation de diamètre et d'une violation de l'homogénéité du tendon, de la présence de zones d'hypoéchoicité, d'une diminution de la différenciation de sa structure fibreuse et de son épaississement paraténien.

En général, seule une combinaison de caractéristiques cliniques et de méthodes de diagnostic instrumentales nous permet de juger de la nature, de la prévalence et du stade du processus pathologique et, en même temps, est d’une importance cruciale pour choisir les tactiques de traitement les plus optimales.

Diagnostic différentiel [modifier]

En termes de diagnostic différentiel dans les maladies du tendon d’Achille, exclure toute pathologie de la partie postérieure du talus, sténose tendineuse des tendons du long fléchisseur du doigt, modifications pathologiques des muscles fibulaires longs et courts, présence de maladies infectieuses spécifiques concomitantes, pathologie systémique du tissu conjonctif et troubles du métabolisme lipidique..

Tendonite calcanéenne (tendon d'Achille): traitement [modifier]

Le traitement des maladies du tendon d’Achille est effectué en tenant compte de l’étiologie, de la localisation et du stade du processus pathologique. Ses tâches principales sont l’élimination des facteurs étiologiques conduisant au développement de la pathologie, ainsi que la restauration de l’utilité anatomique et fonctionnelle du tendon d’Achille. Dès les premiers jours, il est nécessaire d'arrêter les charges d'entraînement et de procéder à un examen clinique et instrumental approfondi de l'athlète.

L'indication d'un traitement conservateur est une phase aiguë de la maladie. En cas de paraténonite aiguë, le traitement commence par l’imposition d’une immobilisation externe pour décharger le tendon d’Achille pendant une période de 5 à 7 jours. Parfois, en cas d’achillobursite, il suffit de placer la partie postérieure du pied surélevée en plaçant des semelles spéciales dans la chaussure afin d’éviter la poursuite de l’irritation de la bourse synoviale. Aux stades initiaux de la maladie, il est jugé approprié d'utiliser des injections locales de glucocorticoïdes pour arrêter les processus d'exsudation fibrinoïde, empêcher le développement de la prolifération du tissu conjonctif et la transformation cicatricielle du paraténon. En cas de paraténonite aiguë, 1 à 2 injections de 1 à 2 ml de bétaméthasone dans la région des tissus en voie de dessèchement suffisent avec un intervalle de 3 à 4 jours. En cas d’achillobursite aiguë, les injections sont effectuées après l’évacuation du sérum liquide de la cavité du sac. Dans le même but, un traitement médicamenteux anti-inflammatoire non stéroïdien est utilisé. Les dérivés de l'indole (indométhacine) et des acides alcanoïques (diclofénac) sont le plus souvent utilisés, et ils sont utilisés à la fois par voie orale et par voie topique (sous forme de pommades ou de crèmes) pendant 1 à 2 semaines. La restauration de la microcirculation est également importante pour la normalisation des processus trophiques dans la région du tendon d’Achille; par conséquent, l’utilisation d’anticoagulants à action directe (nadroparine calcique) et de pentoxifylline est indiquée. En outre, pathologiquement justifié à ce stade de la maladie devrait reconnaître l'utilisation de divers types d'effets physiques. De très bons résultats sont constatés lors de la cryothérapie. Déjà après les premières séances, on observe une nette diminution du gonflement et de la sensibilité au tendon d’Achille. En outre, une amélioration significative est notée au cours de la thérapie par ultrasons. Parfois, un effet similaire peut être obtenu avec un traitement par courant électrique ultra haute fréquence (UHF).

Après le soulagement d'événements inflammatoires aigus, l'immobilisation du membre est arrêtée et un examen clinique et échographique répété est effectué. S'il n'y a pas d'œdème cliniquement marqué ni de sensibilité dans la région du tendon et si l'échographie montre une tendance à la régression des modifications pathologiques de la paraténone et de la poche synoviale, un traitement de réadaptation est justifié. Il devrait viser, d'une part, à renforcer le muscle triceps du tibia et, d'autre part, à augmenter l'amplitude des mouvements de la cheville et à améliorer le tendon. Partant de là, la tactique thérapeutique à ce stade inclut tout d’abord la gymnastique médicale. Il consiste à effectuer des exercices dynamiques actifs et des exercices d'étirement pour restaurer les mouvements de l'articulation de la cheville. Ensuite, ils ajoutent des exercices avec des poids et une résistance pour renforcer les muscles, augmenter leur élasticité et améliorer la circulation sanguine. Le massage, la stimulation électrique et la thérapie hydrokinésienne jouent un rôle de soutien important. Le traitement conservateur dure en moyenne 3 à 4 semaines, après quoi, en l’absence de manifestations cliniques de la maladie et de plaintes, les athlètes sont autorisés à commencer les séances d’entraînement. Le rétablissement complet de l'invalidité sportive se produit en moyenne après 2 mois.

Au cours des dernières décennies, le ratio des maladies aiguës et chroniques du tendon d’Achille évolue vers une augmentation de ce dernier.

Ceci est associé à une augmentation significative des charges sportives afin d'obtenir des résultats élevés, ainsi qu'à un diagnostic tardif et à une thérapie inadéquate. Ces circonstances ont entraîné une nouvelle augmentation de la proportion de la méthode de traitement chirurgicale.

Les indications relatives au traitement chirurgical sont l’absence d’effet du traitement conservateur et le stade chronique de la maladie. Les indications absolues d'une intervention chirurgicale pour les maladies du tendon d'Achille incluent la formation d'un substrat pathologique sous la forme d'un paraténon renaissant d'une cicatrice et / ou de signes de dégénérescence du tissu tendineux.

Pour déterminer l'étendue de l'intervention chirurgicale, il convient de prendre en compte la nature, l'emplacement et la cause du processus pathologique. Les opérations sont effectuées dans des conditions de saignement après l'application d'un garrot dans le tiers inférieur de la cuisse ou dans le tiers supérieur du tibia. Le choix de la méthode d'anesthésie n'a pas d'importance fondamentale. L'accès latéral le plus rationnel.

En cas de paraténonite chronique, la chirurgie implique une ténolyse du tendon d’Achille, une matité et une dissection aiguë des adhérences fibreuses reliant le paraténon à son propre fascia de la jambe. Dans les cas où il y a une cicatrice marquée de n. suralis, produit sa neurolyse. Ensuite, le long de la surface dorsale du tendon, le paraténon est disséqué avec excision des membranes cicatricielles modifiées, évitant ainsi ses lésions dans la partie ventrale, où se trouvent principalement les vaisseaux fournissant le trophisme du tendon. Sur le plan pathogénique, afin de prévenir l'hypoxie postopératoire des tissus tendineux et de prévenir la formation d'adhérences, effectuez une fasciotomie large. Cette intervention chirurgicale a un effet positif sur la normalisation de la microcirculation dans la paraténone, ce qui a un effet bénéfique sur le trophisme des tendines et la restauration du tendon.

Achillobursite de la cheville: causes et traitement

Méthodes de traitement de la bursite d'achille de la cheville

En cas d'Achillobursite, le traitement doit être complet. Sous ce diagnostic comprendre le processus inflammatoire, circulant dans les tissus entourant l'articulation.

La maladie d'Albert affecte la synoviale tendonale d'Achille, provoquant un liquide inflammatoire. En conséquence, les tissus gonflent, l'articulation perd sa mobilité inhérente.

Le processus inflammatoire est souvent localisé à la jonction du tendon d'Achille avec le talon.

Qu'est-ce qui cause cette maladie?

Les causes de l’Achillobursite peuvent être différentes, la principale étant considérée comme une charge excessive de l’articulation. La maladie se rencontre souvent chez les athlètes et chez ceux dont le travail implique une posture permanente. Peut causer une inflammation des tissus périarticulaires:

  • porter des talons hauts;
  • pénétration d'agents pathogènes;
  • surpoids;
  • blessures à la cheville;
  • l'arthrite

Un long processus inflammatoire conduit souvent à une rupture du tendon.

En présence d'un facteur provocant, une personne doit surveiller de près son état de santé.

Lorsque les premiers symptômes de l’achillobursite apparaissent, il est nécessaire de contacter un traumatologue ou un orthopédiste. Vous ne devez pas essayer de vous débarrasser de la maladie vous-même.

Le tableau clinique de la maladie

La bursite du tendon d’Achille est une maladie extrêmement désagréable. Il peut limiter considérablement la mobilité de l’articulation et nuire à la qualité de vie du patient. La cheville gonfle, grossit et la peau devient rouge.

Symptômes de l'achénomatite qui causent beaucoup de problèmes à une personne malade. Une douleur intense gêne le mouvement normal, elle devient plus grave le matin ou après une longue marche.

Afin de détecter cette maladie, il est nécessaire de surveiller de près l'état de l'articulation de la cheville.

Si des douleurs surviennent lors de l'utilisation de la jambe comme support, il est nécessaire d'écouter votre corps et d'identifier les autres symptômes de la pathologie.

La limitation de la mobilité articulaire se manifeste par des difficultés à monter sur les chaussettes. Peut-être l'apparition de gonflement et d'hyperémie dans le talon. La douleur qui apparaît le matin diminue au milieu de la journée, mais elle s'intensifie avec un effort physique accru.

Il y a souvent des convulsions des muscles du mollet. Au cours des derniers stades de l’achillobursite, les symptômes apparaissent plus brillants. La température corporelle atteint souvent des valeurs fébriles. La douleur devient de nature palpitante, les rougeurs recouvrent de nouvelles zones de la peau.

Dans la bursite aiguë d’Achille, le traitement est effectué chirurgicalement.

Comment traiter l'achillobursite?

Les principales méthodes thérapeutiques

Le traitement de cette maladie a plusieurs directions. Son efficacité augmente avec l'utilisation simultanée de plusieurs méthodes. Le cours thérapeutique comprend:

  • consommation de drogue;
  • une chirurgie;
  • physiothérapie;
  • UHT;
  • réduire la charge sur le joint;
  • manières folkloriques.

Étant donné que l'inflammation du tendon contribue à l'apparition d'une douleur intense, le traitement doit commencer par l'élimination de ce symptôme.

Les anti-inflammatoires sont injectés dans le sac articulaire, ce qui permet d'obtenir des résultats rapides. Une pommade anesthésique est appliquée à l'extérieur.

La thérapie par ondes de choc est le moyen le plus efficace de traiter l'achénomatite. Il n'a pratiquement pas d'effets secondaires et de contre-indications.

La vague pénètre dans les tissus et élimine les signes d'inflammation sans perturber les fonctions de l'articulation. Le nombre de séances de thérapie par ondes est déterminé par le stade de la maladie. La pause entre les traitements est de 3-6 jours.

Le traitement de l’Achillobursite sans médicament est également possible. Pour ce faire, utilisez des bandages serrés et des dispositifs de verrouillage. Pendant la période de traitement, portez des chaussures confortables à talons bas, de préférence orthopédiques.

En cas d'excès de poids, il est recommandé de suivre un régime alimentaire particulier. En raison de l'inefficacité des méthodes décrites ci-dessus, le médecin traitant décide de l'intervention chirurgicale.

L'opération est souvent le seul moyen de se débarrasser de cette maladie désagréable. Pendant l'opération, un spécialiste ouvre le sac articulaire et évalue l'état de la zone touchée.

En présence de modifications destructives prononcées, d'épaississement des tissus et de lésions de la surface des os, une chirurgie de reconstruction est nécessaire.

Lorsque le tendon se rompt, le tissu est suturé, l'hématome et les parties lésées de l'articulation sont enlevés. Après cela, l'intégrité du sac articulaire est restaurée. La plastie du tendon d’Achille est indiquée si plus d’un mois s’est écoulé depuis le moment où les tissus ont été endommagés.

Les méthodes traditionnelles de traitement de l'achilobursite peuvent être complétées par des méthodes traditionnelles. Le plus efficace est le remède suivant. Le radis noir est frotté sur une râpe fine et enveloppé dans une serviette en papier. Compressez sur la région du talon et partez pour une heure.

Avant la procédure, appliquez de l'huile d'olive sur la peau.

Pour se débarrasser des sensations désagréables aider les applications avec le saindoux de porc. Il est appliqué sur la zone touchée et laissé pendant la nuit. Avant d'appliquer la compresse, vous devez prendre un bain de pied chaud.

La pâte d'aloès est mélangée avec du miel et de la vodka dans un rapport de 1: 2: 3 et est utilisée comme compresse. Effet anti-inflammatoire et analgésique a une feuille de chou. Il est appliqué à la zone touchée la nuit.

Utilisé dans le traitement de l’achillobursite et du rhume. Une bouteille d'eau chaude avec de la glace est appliquée sur la zone touchée pendant 5 à 10 minutes. Il aide à se débarrasser de la douleur et de l'enflure, réduit l'intensité de l'inflammation.

Bursite du tendon d'Achille: son traitement, ses causes, ses symptômes

Dans la CIM-10 (Classification internationale des maladies 10 révisions), il existe une 13e classe comprenant un groupe de maladies du système musculo-squelettique et du tissu conjonctif.

Dans cette classe, sous les codes M65-M68, se cache l’une des maladies chroniques les plus courantes "bursite du tendon d’Achille".

Cet article contient toutes les dernières informations sur la bursite du tendon d’Achille et son traitement.

Achillobursite de la cheville

Traitement de la cheville

La bursite d'achille est une maladie des ligaments de la jambe inférieure qui s'accompagne d'un processus inflammatoire dans le sac tendineux périarticulaire. La maladie ne se développe pas assez rapidement et est principalement associée à des microtraumatismes répétés du ligament.

Autour du tendon se trouve un sac périarticulaire formé de tissu synovial. Son inflammation s'accompagne toujours de l'accumulation dans la lumière d'un sac contenant un grand nombre de tissu épithélial et de leucocytes.

L'inflammation descend souvent du bas de la jambe et affecte l'articulation de la cheville. Il est théoriquement impossible de relier ces maladies en une seule, mais dans la médecine pratique, ces deux états sont rarement retrouvés séparément.

Causes de

Pour que le traitement de toute maladie soit efficace, il est nécessaire de déterminer clairement sa cause. Ensuite, en influençant les facteurs étiologiques de la maladie, vous pouvez non seulement empêcher la progression de la maladie, mais également vous en débarrasser.

L’apparition de la maladie du tendon d’Achille est principalement due à sa traumatisation. Il est intéressant de noter que le risque de contracter la maladie est élevé chez les jeunes ayant une vie active, les athlètes (coureurs), les danseurs de ballet ou les alpinistes.

L'acillite est le plus souvent diagnostiquée déjà au stade chronique, lorsque les lésions résultantes sont guéries, de sorte qu'il est presque impossible de les guérir complètement.

Facteurs contribuant au développement de l'achillobursite:

  1. Microtrauma chronique. Souvent vu chez les athlètes professionnels. Ceci est lié à la particularité du processus de formation et à la préparation des enfants aux départs, aux concerts, etc.
  2. Un grand nombre de microtraumatismes dans un court laps de temps. Cela arrive souvent avec les jeunes garçons âgés de 13 à 14 ans. Pendant cette période, la croissance de la croissance osseuse augmente, tandis que les muscles et les tendons n'ont pas le temps de changer. En réponse à la charge résultante, il y a des violations de l'intégrité histologique du ligament, conduisant au processus inflammatoire.
  3. Processus inflammatoire aigu non traité dans le tendon ou rupture d'Achille mal soudée.
  4. Porter des chaussures à talons hauts, sans soutien de la voûte.
  5. Utilisation de chaussures non conçues pour les charges sportives (course à pied dans des baskets).

Dans tous les cas, toutes les causes et conditions qui provoquent la survenue d'une achillobursite peuvent être combinées dans la colonne "Surtension prolongée d'Akhill".

Après le tir, l'athlète commence brusquement à bouger, ce qui provoque une violation mineure de la structure histologique du ligament. Bien sûr, le tendon d’Achille est le tendon le plus puissant du corps humain, mais il est également constitué de cellules fibroblastiques, qui ont tendance à se rompre.

Symptômes de la maladie

Toute inflammation est accompagnée des mêmes signes:

  • rougeur;
  • gonflement;
  • dysfonctionnement;
  • la douleur
  • fièvre sur le site de l'inflammation.

L'inflammation du tendon d'Achille n'est pas différente. Tout d'abord, il est nécessaire de noter la nature de la douleur à l'arrière de la jambe.

C'est rarement aigu.

Souvent, la sensation a le caractère de douleur sourde et douloureuse, qui s’estompe lorsque vous soulevez la jambe, ce qui impose un bandage pour fixer la cheville et le pied.

Les premiers signes de l'achillobursite:

  1. Douleur lors du déplacement dans la région du talon, du muscle du mollet et de la cheville.
  2. Crunch et sensation de friction lors du mouvement du pied.
  3. Un œdème au point de douleur.
  4. Augmentez la température du membre (le pied sera chaud au toucher).
  5. Douleur en marchant, en courant, en changeant la position de la jambe.

Achillobursite diagnostics

Le diagnostic d'inflammation du tendon d'Achille repose sur un examen approfondi et détaillé des plaintes du patient. Il est important de préciser quel symptôme est apparu en premier lieu, où se situe la douleur à la cheville, comment la douleur se déplace lorsque le talon s'élève au-dessus du sol.

Lors de l'inspection du membre inférieur, une attention particulière doit être portée à la surface postérieure de la jambe: faut-il savoir s'il présente des ecchymoses superficielles, des écorchures, des cicatrices confirmant la présence de blessures. Sur la photo du pied douloureux, vous pouvez souvent voir des hémorragies et un œdème à sa place, ce qui signifie très probablement une contusion de l'articulation et non une inflammation du sac périarticulaire.

De la méthode de diagnostic instrumentale utilisant un appareil à rayons X et des ultrasons.

Ce n'est que si vous liez toutes les données obtenues par les méthodes ci-dessus que vous pouvez diagnostiquer le tendon d'Achille sans trop de difficulté.

Les rayons X sont un moyen rapide de vérifier les lésions combinées des os de la jambe et des articulations adjacentes. Vous pouvez également déterminer facilement s'il existe des entorses et des excroissances sur le péroné, le tibia et l'os calcanéen.

Achillobursite à domicile

Traitement des pieds après étirement

Il est nécessaire de traiter une achillobursite immédiatement après l'établissement du diagnostic ou même si elle est suspectée, car le résultat et la durée du traitement en dépendent.

À la maison, il est possible de traiter des inflammations simples qui ne s'accompagnent pas d'une violation de la perméabilité vasculaire, d'une violation de l'intégrité des structures osseuses.

Un autre préalable est l'observation stricte du reste de la jambe du patient, c'est-à-dire que vous ne pouvez pas marcher ou faire d'autres mouvements dans l'articulation jusqu'à ce que les symptômes aigus de l'inflammation disparaissent.

Il est impératif qu'avant l'autotraitement, il soit nécessaire de consulter un médecin qui confirmera ou infirmera l'exactitude du diagnostic et du traitement prescrit.

Il n'est pas recommandé de corriger la luxation, les lésions osseuses ou l'auto-immobilisation du membre, car cela pourrait aggraver l'évolution de la maladie.

Comment être traité à la maison:

  1. Les 3 premiers jours à la place de la douleur dans la jambe d'appliquer des compresses froides. Vous pouvez utiliser une bulle en caoutchouc (bouillotte) avec des glaçons. Dans ce cas, l’eau froide ne convient pas, car un tel état global augmente la zone de refroidissement, ce qui n’est pas toujours un effet positif.
  2. 5-6 fois par jour, il est nécessaire d’appliquer des agents anti-inflammatoires en gel (diclofénac, indométhacine, etc.) sur la zone douloureuse par légers mouvements de tapotement.
  3. À partir de 4 à 5 jours de maladie, l'alternance de gels anti-inflammatoires avec des onguents réflexes (finalgon) n'interférera pas. Toute crème à effet anti-inflammatoire et analgésique fera l'affaire. Mais il ne faut pas oublier que l'application de n'importe quel médicament en crème, en particulier sur une peau endommagée, peut déclencher des réactions allergiques.
  4. En cas de processus inflammatoires prononcés, vous pouvez préparer des lotions avec du dimexidum, de l'analgine, de l'hydrocortisone en solution avec de l'eau ou de l'alcool dans un rapport respectif de 1: 2.
  5. En cas de douleur intense, vous pouvez effectuer une injection intramusculaire d’AINS (baralgetas, diclofénac, analgine).

L'immobilisation et le repos du membre constituent toujours le principal moyen de guérir de l'achillobursite à domicile.

Traitement de l'enchillobursite avec des remèdes populaires

La méthode la plus efficace et la plus justifiée pour traiter l’inflammation des remèdes populaires au tendon d’Achille reste l’alcool ou les compresses de vodka.

Pour préparer une telle compresse, vous devez prendre de l'alcool refroidi ou de la vodka (moonshine), la mouiller avec un bandage ou de la gaze, pliée en plusieurs couches.

Fixez la douleur sur toute la surface, recouvrez de polyéthylène (feuille) et enveloppez-la d'un foulard chaud. La durée de la procédure est de 1,5 à 2 heures.

Si vous appliquez ce traitement pendant 14 jours tous les jours, les symptômes de la maladie diminuent considérablement, mais vous devez comprendre que les processus inflammatoires finaux des méthodes traditionnelles ne guérissent jamais.

Des complications

Si le traitement est mal prescrit ou si les recommandations du médecin ne sont pas suivies, l’hypertension peut être compliquée par une ahillite crépitante. Cette affection est caractérisée par une ossification (ossification) du tendon, ce qui entraîne une perturbation de la démarche et une invalidité du patient.

Cette affection peut être traitée exclusivement par chirurgie ou à l'aide d'une méthode au laser. Examens de la correction de la maladie avec un laser positif dans 95% des cas.

Bien que la période de récupération après ce type de traitement soit nettement moins longue qu’après la chirurgie.

Période de rééducation

Après l'élimination des processus inflammatoires dans le tendon, il est nécessaire de commencer à restaurer la fonction du membre. Pour cela, vous devez suivre une thérapie par l'exercice pendant au moins 14 jours.

L'électrostimulation du muscle gastrocnémien, au cours de laquelle une impulsion d'onde de choc traversera les électrodes de cuivre, stimulant la contraction des muscles au bon moment, n'interférera pas non plus.

De telles procédures raccourciront autant que possible la période de réadaptation et empêcheront la récurrence de la maladie et ses complications.

Bursite à la cheville: traitement de l'achillobursite

La bursite est la pathologie dans laquelle se produit une inflammation des poches périarticulaires.

En médecine, il existe plusieurs types de bursite, mais quelle que soit la forme de la maladie, sa caractéristique principale est une perte partielle de l'activité motrice de l'articulation.

Il peut y avoir un gonflement des tissus et une accumulation de liquide, entraînant une consolidation des tissus.

Types de bursite des membres inférieurs et causes de l'achillobursite

La bursite peut toucher les membres supérieurs et inférieurs. Dans le second cas, les experts divisent la maladie en:

  1. Bursite touchant le genou - on observe généralement une lésion de la région poplitée supérieure ou inférieure et de la zone sous-cutanée. La bourse du genou est diagnostiquée le plus souvent car elle se situe à proximité immédiate de la surface de la peau. Le développement de la pathologie s'accompagne d'un gonflement des ganglions lymphatiques, d'une augmentation du tissu de la bourse, de douleurs et d'une lenteur des mouvements.
  2. La bursite de la cheville affecte les chevilles, ce concept inclut la bursite du pied ou du talon, l’achillobursite. La bursite du tendon d’Achille se développe souvent à la suite de blessures causées par des chaussures mal choisies. Avec ce type de pathologie, on observe le talon du sac de talon, la lésion elle-même ressemble à une tumeur douloureuse de grande taille dans la région du talon. L'acillobursite est souvent prise pour le soi-disant "éperon" - un processus inflammatoire infectieux dans la région du talon.
  3. Lorsque la bursite se développe sur l'orteil, le symptôme principal est une tumeur, qui se transforme progressivement en bosse. Plus souvent, les femmes du sexe faible souffrent de ce type de bursite.

En ce qui concerne les causes de la maladie, plusieurs facteurs peuvent influencer:

  • Blessures au talon.
  • Chaussures mal ramassées (trop serrées ou peu pratiques).
  • Talon excessivement haut.
  • La présence de la goutte.
  • Augmentation des charges affectant le tendon d'Achille.
  • Complication de pathologies infectieuses à évolution sévère.
  • La présence d'arthrite de la cheville.
  • Maladies articulaires systémiques, pathologie du tissu conjonctif.

Signes indiquant un problème

La maladie cause beaucoup de problèmes, non seulement sur le plan physique, mais l’apparence du membre affecté change également. Le traitement de l'achénomatite devient une nécessité lorsque le patient a:

  • Une sensation de douleur qui se développe dans les tendons ou les muscles du mollet.
  • Un gonflement du talon se développe, un rougissement de la peau dans la zone touchée est perceptible.
  • Il est très difficile de bouger la cheville.
  • Lorsque vous essayez de marcher sur le talon, vous ressentez une douleur.

Les attaques habituellement douloureuses se produisent le matin. Lorsque vous essayez de transférer du poids sur vos doigts, la sensation de douleur augmente. Lorsque la pathologie est négligée, on note une augmentation de la température jusqu'à 40 ° C, la douleur devient palpitante, constamment ressentie, les tissus du talon deviennent clairement rouges.

Simultanément aux symptômes indiqués, le sac est calciné et une bosse dense commence à se former. Les sensations de douleur sont exacerbées, les tissus situés près de la zone à problèmes gonflent, des spasmes musculaires sont observés.

Au cours de la formation d'un processus inflammatoire purulent, on observe une intoxication générale du corps, une faiblesse musculaire, une douleur pulsatile, le traitement de l'achillobursite à ce stade n'est possible que par des moyens chirurgicaux.

Principes de traitement

Réfléchissez à la manière de traiter l’achillobursite. Avant de commencer le traitement, le médecin traitant suggère généralement de remplacer la chaussure par une option plus confortable, idéalement le port de modèles orthopédiques. Une telle approche aidera à éviter l'aggravation de la pathologie.

En ce qui concerne les représentants du sexe faible, il faudra abandonner les talons hauts et les tankettes hautes.

Lorsqu'une maladie est négligée, lorsque le processus inflammatoire se déroule trop rapidement, il est recommandé de placer des couches de tissu ou de coton sous le talon, afin de réduire l'irritation des zones touchées.

Pour réduire la douleur, appliquez des injections d'anesthésique, du glucocorticostéroïde.

Au stade aigu, le patient aura besoin de repos complet, on appliquera un pansement serré au talon, on utilisera des compresses imbibées de médicaments ou des remèdes populaires (il convient de se rappeler qu'en l'absence de diagnostic de confirmation, la médecine traditionnelle est interdite)

Dans le cas d'une achillobursite chronique, le processus de traitement comprend les étapes suivantes:

  1. Faire l'exsudat.
  2. Le sac synovial est nettoyé par lavage à l'aide d'agents antimicrobiens, d'antiseptiques ou d'anesthésiques.
  3. Quand l'étiologie purulente produit des sacs de ponction et lave les médicaments énumérés.
  4. Un tel traitement à domicile est strictement interdit, la procédure est effectuée exclusivement à l'hôpital.

Dans les cas avancés, il peut être nécessaire de retirer le talon des os. En même temps, cette méthode est relativement sûre et se termine favorablement pour le patient.

L'utilisation de recettes de la médecine traditionnelle, des compresses

Avec le développement de la bursite de la cheville, le traitement sera plus efficace dans le cas de l'utilisation de mesures complètes. Ainsi, les recettes de la médecine traditionnelle sont souvent liées à la thérapie traditionnelle. Déterminez quels sont les outils les plus populaires et les plus efficaces:

  1. Les guérisseurs recommandent d'utiliser des racines de raifort ou des radis amers pour les compresses. Pour la préparation des composants végétaux sont broyés avec la peau à l'aide d'une râpe, le gruau obtenu est placé sur une couche de gaze, puis déposé à l'endroit affecté. Le temps d'exposition est de 60 minutes. Pour éviter les brûlures, pré-lubrifiez la peau avec de la glycérine ou de l'huile. La procédure est effectuée le matin et le soir. La durée du traitement est de trois semaines.
  2. Si une achillobursite survient, le traitement peut être effectué par chauffage à sec avec du sel de table préchauffé dans une casserole. Le temps de préchauffage est d’une demi-heure, après quoi il est nécessaire de lubrifier la zone touchée avec de l’huile, mettre une chaussette serrée par-dessus.
  3. Un remède efficace est le saindoux frais et non salé. Avant son utilisation, la zone douloureuse est bien cuite à la vapeur. Appliquez du saindoux sur le dessus, mettez une chaussette pour bien protéger ce genre de compresse. Ce pansement est gardé à pied toute la nuit.
  4. La racine de bardane aide bien - l’ingrédient sec est broyé, une grande cuillerée de produit est versée avec un verre de vodka et brassée pendant 14 jours. Ensuite, faites des compresses d'alcool. La durée du traitement est de 20 jours.
  5. Un traitement simple avec des remèdes populaires consiste à utiliser une feuille de chou ordinaire, qui est appliquée sur la zone douloureuse la nuit.
  6. Pour les compresses, vous pouvez utiliser du Kalanchoe frais, après avoir placé les feuilles de la plante dans un endroit froid pendant deux jours. Après cela, les feuilles battent doucement et sont appliquées sur la zone touchée, en fixant le bandage. Compresser pendant quatre heures. La thérapie dure une semaine.
  7. Appliquez de fines assiettes de pommes de terre crues et pelées, recouvertes d’une zone douloureuse. Sur le dessus des pommes de terre recouvertes d'un film plastique et enroulées dans un tissu de laine chaude. Compresse appliquée pendant la nuit tous les jours.

Médecine traditionnelle - les moyens pris à l'intérieur

Avec le développement de l'enchillobursite, vous pouvez utiliser des moyens externes et internes, considérez les formulations de guérison les plus populaires:

  1. Les produits apicoles sont activement utilisés - ils prennent sept parties de propolis broyée et les mélangent à une partie de beurre (beurre). Moyens est pris par voie orale avant les repas dans une petite cuillère. Le traitement est effectué tout au long de la semaine.
  2. Utilisez un mélange contenant la même quantité de vinaigre de cidre et de miel. Les composants sont soigneusement mélangés, puis une petite cuillerée de la composition est diluée dans 200 ml d’eau. L'outil doit être pris le matin et le soir.
  3. Prenez l'écorce de saule, écrasée, une grande cuillerée de fonds versez 250 ml d'eau bouillante et insistez pour obtenir une composition pendant 20 minutes. Prenez l'outil trois fois par jour à raison d'une grosse cuillère. La durée du traitement est de sept jours.
  4. Préparez une teinture d'Hypericum pour laquelle on verse 500 ml de vodka dans deux grandes cuillères à soupe de la plante et insistez dans le noir pendant 14 jours. Ensuite, le produit est filtré, pris trois fois par jour comme suit - 30 gouttes de teinture sont dissoutes dans un demi-verre d’eau tiède. Le traitement est effectué pendant dix jours.
  5. La racine de bardane est broyée, placée dans un thermos à deux grandes cuillères de la plante, versez 250 ml d'eau bouillante. Une fois le remède infusé, il est filtré et bu avant les repas pour deux grandes cuillères le matin, le soir et l'après-midi. Le traitement est effectué dans les dix jours.
  6. On peut utiliser des boutons de peuplier - on verse 250 ml d’eau bouillante dans deux cuillères à soupe du produit et on les laisse infuser pendant une heure et demie, puis on les filtre et on prend le produit trois fois par jour à raison d’une grande cuillère.

Traitement efficace de l’achillobursite. Achillobursite: symptômes, causes et traitement

Le corps humain est un mécanisme assez compliqué, mais sa structure est parfaitement cohérente avec les fonctions remplies. Cela se voit bien dans l'exemple des articulations. Chacun d'entre eux, et ils sont nombreux dans le squelette, constitue en même temps une connexion forte et mobile.

La force de l'articulation est principalement assurée par le sac synovial et les tendons. Il arrive que ce mécanisme échoue et qu'une bursite se développe.

Cette maladie est divisée en différents types en fonction du lieu.

Dans notre article, je voudrais aborder les symptômes et les causes, ainsi que le traitement de l’ achillobursite, qui survient le plus souvent.

Petite anatomie

Le tendon d’Achille, qui va du triceps au talon, est considéré comme l’un des plus forts du corps humain.

Le triceps dans sa partie inférieure passe dans le tendon d’Achille. Quand il se contracte, le pied fléchit. C'est grâce à son travail que nous pouvons rester sur nos chaussettes.

Elle participe à divers mouvements, allant de la marche normale à la course et au saut.

Si ce muscle est constamment soumis à de fortes charges, des problèmes peuvent survenir lors du fonctionnement normal du tendon d'Achille.

La bourse, ou sac, est remplie de liquide qui facilite la glisse dans l'articulation. Avec son inflammation et il existe une maladie telle que la bursite.

Entre la partie inférieure du tendon et le calcanéum se trouve un sac de tendon d’Achille, qui se développe alors s’il s’enflamme.

Les symptômes, les causes et le traitement de la bursite seront discutés plus en détail.

Causes de la maladie

Apparaît généralement comme une bursite due à un effort physique excessif. Cela se produit souvent chez les athlètes, mais il existe également d'autres raisons pouvant entraîner ce problème:

  • porter des chaussures à talons hauts (ce problème est particulièrement féminin);
  • infection hématogène ou lymphogène; processus inflammatoire dans la bourse peut conduire à la rupture du tendon;
  • surpoids;
  • blessures et ecchymoses du talon;
  • chaussures serrées et inconfortables;
  • arthrite de la cheville.

Si au moins un de ces points est observé, il est nécessaire de surveiller attentivement l'état de vos articulations et de faire attention à vos propres sentiments afin que, si nécessaire, vous puissiez commencer le traitement de l'Achillobursite à temps.

Symptômes de la bursite

Le premier symptôme de cette maladie est le plus souvent une douleur qui se propage le long du tendon d’Achille le long du dos de la jambe. Vous pouvez aussi regarder:

  • rougeur;
  • gonflement;
  • exacerbation de la douleur en marchant.

Si à cette époque porter des chaussures inconfortables, la situation est encore aggravée. Progressivement, le processus inflammatoire se propage à travers le tendon, même la partie inférieure du triceps gonfle.

Si une rupture du tendon d’Achille se produit, elle est déterminée par un resserrement caractéristique et le site de la blessure devient enflé et douloureux. Une personne est très boiteuse, mais elle ne se met pas sur les pieds.

Nous avons examiné l’achillobursite (symptômes). Le traitement à domicile sera décrit ci-dessous et parlons maintenant du diagnostic de cette maladie.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic n'est pas particulièrement difficile. Le médecin parle avec le patient, lui pose des questions sur les sensations, les symptômes, sent le pied. L'examen provoque le plus souvent une douleur chez le patient, mais le médecin doit s'assurer que le tendon est intact et intact.

Lorsque très peu de temps s'est écoulé depuis le moment de la rupture, il peut être déterminé par un œdème de la jambe et du pied, ainsi que par un hématome. Au cours de l'examen, le médecin découvre une dépression au site de la rupture du tendon. Si vous demandez au patient de plier le pied, il sera à peine capable de le faire.

Le médecin suggère une bursite du pied - achillobursite, et les méthodes de traitement seront sélectionnées après spécification des études.

  • Comme les tissus mous sont mal visualisés sur la radiographie, on prescrit à la patiente une échographie pour déterminer l'emplacement de la rupture du tendon.
  • L'IRM est considérée comme une méthode encore plus précise, car la structure du tissu est clairement visible.

Ces deux méthodes ne nécessitent aucune préparation, mais elles confirment ou infirment le diagnostic du médecin avec précision, et permettent également de déterminer quel traitement de l’achillobursite est requis, que le patient ait besoin d’une intervention chirurgicale ou puisse être traité par un traitement médicamenteux.

Traitement de la maladie

Le traitement de la bursite est effectué dans plusieurs directions. Ce sera plus efficace si vous effectuez toute une gamme de procédures. Les méthodes de traitement suivantes peuvent être distinguées:

  • traitement médicamenteux;
  • onde de choc;
  • limitation de l'activité physique;
  • intervention chirurgicale;
  • traitements folkloriques.

Il s'avère que les meilleurs résultats sont obtenus si plusieurs méthodes sont combinées.

Traitement conservateur

Étant donné qu'au moment de la rupture du tendon du patient, une douleur intense est préoccupante, il est d'abord nécessaire d'effectuer un soulagement de la douleur.

Pour ce faire, utilisez l’introduction d’anti-inflammatoires non stéroïdiens directement dans le tendon.

En outre, le médecin prescrit généralement une pommade anti-inflammatoire comme remède local.

Le traitement de l'enchillobursite à l'aide d'une thérapie par ondes de choc est considéré comme la méthode de traitement la plus efficace, qui constitue une bonne alternative à une intervention chirurgicale.

Cette méthode est bonne car elle ne provoque pas de violations graves dans les tissus du corps et n’a pas d’impact négatif. Le nombre de séances est généralement déterminé par la gravité de la maladie.

Entre les sessions, une pause est établie pour au moins trois jours, mais pas plus de six jours. Cela est dû au fait que, dans une procédure, il ne faut pas appliquer plus de 2000 impulsions de niveaux moyen et bas.

Si nous parlons de traitement non médicamenteux, il comprend généralement les activités suivantes:

  • l'imposition d'un bandage serré sur la zone endommagée;
  • réduction de l'activité physique;
  • le besoin de porter des chaussures à talons bas;
  • il est souhaitable que les chaussures soient orthopédiques, et encore mieux de les fabriquer sur commande;
  • Dans certains cas, vous devez perdre du poids.

Nous avons passé en revue l’achillobursite, les symptômes et le traitement efficace de la maladie avec l’utilisation de médicaments et d’autres procédures. Mais si le résultat de tout un ensemble de mesures est inefficace, vous devrez alors recourir à une intervention chirurgicale.

Traitement chirurgical

Le plus souvent, il n’est pas nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale, mais il arrive que vous ne puissiez tout simplement pas vous en passer. Si la pharmacothérapie et la physiothérapie ne donnent pas les résultats appropriés, les tissus s'épaississent, le processus inflammatoire ne s'arrête pas, un traitement chirurgical est indiqué.

Pendant l'opération, le médecin excise le tissu autour du tendon et l'examine. Si des changements dégénératifs, un épaississement de l'organe ainsi que des changements importants sont observés, une chirurgie plastique peut être nécessaire.

À la rupture, on coud des tissus, on enlève l'hématome et les tissus endommagés. Après cela, la gaine du tendon est soigneusement restaurée.

Si plus de 4 semaines se sont écoulées depuis la rupture, une plastie du tendon d'Achille sera probablement nécessaire.

Traitement de la bursite: nous traitons de nos propres mains

Les méthodes traditionnelles ne résistent pas à cette maladie, mais elles peuvent devenir un moyen auxiliaire de traitement. Toutes les méthodes d'exposition peuvent être divisées en plusieurs groupes:

Des compresses peuvent conseiller les suivants.

  1. Râpez le radis noir, enveloppez-le dans une serviette et attachez-le au joint pendant 1 heure. Avant utilisation, il est nécessaire de lubrifier le lieu d'application avec de l'huile végétale. La procédure est effectuée deux fois par jour.
  2. L'application de saindoux frais non salé sur le talon donne un bon effet. Avant cela, le pied doit être bien cuit à la vapeur, fixez un morceau de bacon et fixez-le. Vous pouvez faire cette procédure la nuit.
  3. Prenez 1 partie d'aloès, 2 parties de miel et 3 parties de vodka, mélangez le tout et mettez une compresse pour la nuit sur un point sensible.
  4. Aide bien la feuille de chou fraîche attachée au talon la nuit.

La méthode efficace est l'exposition à la chaleur:

  • utilisez un chauffe-eau ou à sel;
  • la brique chaude convient également; avec elle, vous devez réchauffer le joint pendant environ 30 minutes, puis le lubrifier et l’envelopper;
  • Vous pouvez réchauffer les graines de lin, les mettre dans un sac en toile et les attacher à la jambe.

Le contraire de la chaleur est le froid, ce qui peut également améliorer l'état du patient. Pour ce faire, vous pouvez fixer un coussin chauffant avec de l’eau glacée sur la zone endommagée. Le froid peut réduire la douleur.

Nous avons examiné l’achillobursite, les symptômes et le traitement efficace de cette maladie. Il convient de noter que non seulement les athlètes, mais aussi les gens ordinaires peuvent contracter cette maladie.

De tels cas sont assez fréquents, car personne n’est à l’abri de blessures dans cette zone: un saut plutôt infructueux suffit parfois - et le processus inflammatoire est déjà en cours.

Aux premiers signes de la maladie, ne pas immédiatement recourir à un traitement à domicile. Il est préférable de consulter un médecin pour rendre la thérapie aussi efficace que possible. Ce n'est que dans ce cas qu'il sera possible d'éviter une intervention chirurgicale.

Achillobursite

L'apparition de la maladie - douleur au talon lors de la marche, rougeur et gonflement de la cheville. Dans le contexte de l’infection, des conséquences graves sont possibles: bursite purulente, septicémie, phlegmon.

Achillobursite a plusieurs causes. Le plus fréquent:

  • charge prolongée sur les articulations des jambes, après quoi le corps n'a plus le temps de récupérer: courir, chaussures inconfortables, marcher avec des talons hauts, faire de l'embonpoint;
  • infection secondaire sur le fond de la blessure;
  • polyarthrite rhumatoïde: le processus inflammatoire va au sac synovial du tendon et provoque le développement d'une achillobursite;
  • autres maladies articulaires;
  • les infections.

L'acillobursite (comme le reste de la bursite) se produit lorsqu'un exsudat s'accumule dans le faisceau synovial du tendon - un liquide inflammatoire qui provoque un gonflement et un épaississement des tissus. En raison de l’achillobursite, il existe une perte de fonctionnalité de la cheville.

L'achillobursite peut se manifester sous une forme aiguë et chronique. Le processus inflammatoire - unilatéral ou bilatéral (sur les deux jambes).

Dans les cas où l’achillobursite est détectée en même temps que l’inflammation d’autres articulations, l’une des causes probables est la polyarthrite rhumatoïde.

Si le tendon n'est atteint que sur une jambe, l'achillobursite est déterminée au préalable comme traumatique.

Les principaux symptômes de l'achénomatite chronique sont les suivants:

  • douleur intense au tendon d’Achille et au talon lors de la marche, ne cessant pas au repos. La douleur peut s'étendre à toute la cheville.
  • rougeur et gonflement de la peau dans la zone touchée;
  • gonflement dans la région de la cheville, en forme de fuseau;
  • mobilité de la cheville limitée;
  • dans le cours aigu de la maladie, la température corporelle s'élève à 38 degrés ou plus;
  • avec des charges continues sur l'articulation touchée, une rupture du tendon est possible.

La classification de la bursite est réalisée selon plusieurs paramètres:

  • l'évolution de la maladie est aiguë, chronique, récurrente;
  • type d'agent pathogène - non spécifique (traumatisme, etc.), spécifique. Les spécifiques sont classés par type d'infection;
  • composition de l'exsudat.

Lors de la première étape, le médecin effectue une inspection visuelle du tendon touché, enregistre les symptômes et la nature de la maladie en fonction du patient. Le diagnostic ultérieur est effectué par des méthodes instrumentales et de laboratoire.

Les méthodes de laboratoire comprennent l'analyse du liquide synovial et un test sanguin pour déterminer le niveau d'urée.

La méthode instrumentale est la radioscopie: la nature du changement articulaire est révélée à partir des images, des hypothèses sur l'occurrence de la maladie - des causes traumatiques ou rhumatoïdes sont formulées.

Sur la base des données obtenues, une décision est prise sur la façon de traiter Achillesia.

Comment traiter une achillobursite dépend de la forme de la maladie:

  1. Forme aiguë. Fixation du joint de plâtre Langeta. Traitement médicamenteux de l’achillobursite: anti-inflammatoires non stéroïdiens, antibiotiques, injections d’hormones dans l’articulation.
  2. Forme chronique. Nettoyage périodique du sac synovial du liquide inflammatoire, lavage aux antiseptiques. Dans les cas extrêmes, l'ablation chirurgicale d'une partie du calcanéum.
  3. Forme purulente. Ponction obligatoire, lavage du sac. Dans les cas graves, la capsule de l'articulation est ouverte, le drainage est établi. La guérison secondaire est effectuée sans fermeture de la plaie.

Au début du traitement, le processus inflammatoire est arrêté. Ceci est suivi par la phase de récupération (restauration des tissus articulaires). La troisième étape - prévention, prévention des rechutes.

Au premier stade, l'articulation est mise au repos (ils fixent, appliquent un pansement chauffant ou compressif).

Ensuite, le traitement de l’Achillobursite est effectué conformément aux recommandations du médecin à domicile.

La pommade, les gels et les anesthésiques Vishnevsky sont utilisés pour soulager le syndrome de la douleur et traiter l’achillobursite.

Si l'état n'est pas normalisé, la capsule articulaire est percée. Le liquide enflammé est pompé, des antibiotiques et des glucocorticoïdes sont injectés dans la cavité articulaire.

Les glucocorticoïdes bloquent le mouvement vers le foyer inflammatoire des enzymes destructrices des tissus (nucléases, protéases, etc.), neutralisant leur activité. Minimiser la perméabilité vasculaire, localiser le processus inflammatoire.

Améliorer l'effet des antibiotiques et des anti-inflammatoires.

Avec une achillobursite longue, avec le développement d'une bursite purulente, les méthodes chirurgicales sont utilisées:

  • ponction du liquide inflammatoire;
  • excision partielle ou ouverture du sac synovial;
  • enlèvement de sa paroi supérieure;
  • brancher;
  • retrait du sac synovial sans l'ouvrir.

Après la chirurgie, des mesures sont prises pour la guérison rapide des tissus.

Au stade de la récupération, la gymnastique thérapeutique, le massage et les procédures physiothérapeutiques sont recommandés.

Peut-être le traitement des remèdes populaires achillobursita - teintures à base de plantes et des compresses.

Le traitement de l'enchillobursite à l'aide de remèdes populaires doit être coordonné avec votre médecin et lui rendre visite régulièrement pour surveiller la maladie.

La prévention consiste à prévenir la récurrence des symptômes de la maladie et à en éliminer les causes possibles. Appliqué à Achilloburcilite, cela signifie:

  • les blessures doivent être évitées. Tout d'abord - blessures de l'articulation touchée;
  • utiliser des fixatifs dans la vie quotidienne pour protéger la capsule articulaire;
  • traiter rapidement les plaies avec des composés antiseptiques, prévenir la suppuration et le développement de processus inflammatoires.

Prévenir le développement de la maladie nécessite le choix correct de chaussures et une alimentation équilibrée.

La principale exigence pour le choix des chaussures - commodité:

  • éviter les schémas serrés qui nuisent à la circulation sanguine;
  • éviter les dos durs;
  • il est souhaitable d'utiliser des semelles orthopédiques;
  • Les femmes qui passent le plus clair de leur temps à porter des talons hauts ne sont pas recommandées. Elles passent souvent de transition brusque des talons aux semelles plates.

La puissance doit être surveillée afin de minimiser l'excès de poids, créant ainsi une charge accrue sur le système musculo-squelettique.

Des mesures radicales ne sont pas recommandées - grèves de la faim, régimes excessivement rigides. Il est important de respecter le régime, de ne pas manger la nuit. Exclure les aliments gras de l'alimentation. Pour le reste, tenez-vous-en à une alimentation équilibrée.

Les légumes les plus utiles - courgettes, potiron, ail, oignons - contiennent du zinc, ce qui contribue à renforcer les articulations. Le porridge, le pain de grains entiers, la viande faible en gras et les plats de poisson sont recommandés.

La gélatine est utile pour restaurer le cartilage.

Pour développer un régime alimentaire adapté aux caractéristiques individuelles du corps, consultez votre médecin.

Une alimentation équilibrée, le mode correct aidera à éliminer les kilos superflus, à contribuer au rétablissement rapide du tissu articulaire, au nettoyage des vaisseaux, à l'amélioration de la santé du corps dans son ensemble, au renforcement du système immunitaire.