Gonarthrose des articulations du genou 2 degrés: causes, symptômes, traitement

La gonarthrose est une maladie progressive caractérisée par la destruction du tissu cartilagineux de l'articulation du genou, qui protège les structures osseuses des dommages.

La gonarthrose du genou figure parmi les cinq maladies les plus courantes du système musculo-squelettique. Les symptômes de gonarthrose sont observés chez 20% de la population de plus de 40 ans, la gonarthrose la plus courante de l'articulation du genou étant celle à 2 degrés. Le fait est qu’à un degré, les symptômes de la maladie ne sont presque pas exprimés: la mobilité du genou n’est pas limitée et peu de gens s’intéressent aux douleurs faibles. La destruction d'une articulation de 2 degrés provoque une gêne grave chez une personne, ce qui la pousse à demander l'aide d'un rhumatologue.

En cas de gonarthrose, une personne sur 2 degrés est perturbée par une douleur fréquente et persistante qui survient à la fois après un effort physique léger et après un repos prolongé. À un degré, les douleurs n'apparaissent qu'après un effort physique prolongé et apparaissent plutôt faiblement. Une autre caractéristique de 2 degrés de dommage à l'articulation - un craquement audible et des clics lors de la marche, de la flexion des jambes ou d'autres mouvements qui se produisent en raison de l'épuisement du tissu cartilagineux. En général, les symptômes de la pathologie procurent au patient un inconfort important et réduisent considérablement la qualité de sa vie.

Il est impossible de guérir complètement la gonarthrose de grade 2. Mais il existe des méthodes thérapeutiques permettant d'arrêter les symptômes désagréables et de donner à une personne l'occasion de mener une vie bien remplie. Quel genre de traitement est-ce - lisez plus loin dans l'article.

Étapes de la gonarthrose et de la destruction de l’articulation du genou: en haut - une image schématique, en bas - une radiographie. Cliquez sur la photo pour l'agrandir

La principale cause de la maladie

Normalement, nos articulations fonctionnent sans à-coups et sans bruit lors de divers mouvements, car elles possèdent un cartilage élastique, qui est lavé en permanence avec un "lubrifiant" spécial (liquide synovial).

Dans la gonarthrose, le tissu cartilagineux est détruit et ne peut pleinement remplir sa fonction d'amortissement. La pathologie évolue très lentement et ne gêne pas longtemps une personne. Un premier degré curable de la maladie passe donc souvent inaperçu.

La gonarthrose de grade 2 est principalement due à la négligence des premiers symptômes de la maladie et à une visite tardive chez un médecin (rhumatologue) déjà au stade de destruction articulaire grave, qui provoque une douleur intense et empêche les mouvements normaux.

Immédiatement, une gonarthrose de grade 2 (en contournant la première) peut survenir après une blessure grave.

En outre, si un patient ignore les causes de grade 1, elles sont également les causes de grade 2 de la maladie:

  • blessures (blessures au ménisque, luxation du genou, fractures du tibia);
  • charges excessives;
  • surpoids;
  • régime alimentaire et mode de vie malsains;
  • inflammation des articulations (arthrite).

L'arthrite est l'une des causes de la gonarthrose

Symptômes caractéristiques

Pour 2 degrés de maladie, les vaisseaux de la zone touchée sont déjà tellement usés que les tissus cartilagineux reçoivent le minimum de nutriments et d’oxygène. Y compris, par conséquent, les symptômes suivants apparaissent:

  • douleur intense après un repos prolongé (douleur initiale);
  • douleur après une sollicitation prolongée du genou (après une position debout prolongée ou une longue marche);
  • rétrécissement des muscles de la jambe affectée par le fait que le patient transfère instinctivement la charge principale vers la jambe saine lors de la marche;
  • gonflement du genou sans déformation articulaire.

Les symptômes distinctifs caractéristiques sont exactement 2 degrés de gonarthrose: les premiers signes de déformation des genoux, des lésions des deux articulations du genou sont possibles.

Difformité du genou avec gonarthrose

Cinq traitements

Le traitement de la gonarthrose de grade 2 est réalisé exclusivement par des méthodes conservatrices. De l'avis des médecins et des patients, un traitement bien conçu et le respect strict des prescriptions dans 50% des cas donnent des résultats positifs: la douleur disparaît complètement, l'œdème disparaît et la possibilité d'un mouvement normal de l'articulation apparaît.

La thérapie comprend cinq méthodes:

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

1. Traitement avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Exemples de médicaments:

  • butadion,
  • Celebrex
  • nimulid,
  • le piroxicam,
  • diclofénac
  • Movalis
  • kétoprofène

Soulage efficacement la douleur, permet à une personne de bouger normalement et élimine l'inflammation des tissus.

2. Traitement par chondroprotecteurs: glucosamine et sulfate de chondroïtine.

Restaure le tissu cartilagineux.

3. Procédures physiothérapeutiques: électrophorèse, magnétothérapie, laser.

Les procédures physiques délivrent des substances médicamenteuses directement dans la zone touchée, et les médicaments agissent rapidement et efficacement.

4. exercice thérapeutique.

Restaure la circulation sanguine, améliore la mobilité des articulations. Il est très bien combiné avec les procédures physiothérapeutiques.

Gonarthrose de grade 2: symptômes et traitement

La gonarthrose de grade 2 est une maladie de l’articulation du genou qui détruit le cartilage et provoque une inflammation. La marche est difficile en raison d'une douleur intense et la déformation de l'os entraîne un handicap. Il existe plusieurs types de maladies avec des localisations différentes. La gonarthrose gauche de grade 2 se caractérise par une douleur désagréable au genou gauche et rend les mouvements difficiles. Avec un traitement approprié, les processus inflammatoires cessent.

Caractéristiques de gonarthrose grade 2

La gonarthrose déformée de degré 2 est une forme de maladie dystrophique des articulations du genou. La maladie se déroule en plusieurs étapes, la plus courante - la seconde. Il se caractérise par une douleur intense et des lésions du cartilage. Souvent, la maladie s'appelle "dépôt de sel".

Le tissu cartilagineux dans l'articulation du genou permet de glisser entre les surfaces des os, réduit les frictions. La structure comporte plusieurs couches, ce qui donne de l'élasticité aux articulations et réduit la charge sur les os. Lorsque la gonarthrose se produit, la séparation du tissu cartilagineux - il devient plus mince et commence à se fissurer.

Si la maladie progresse et que l'inflammation persiste, le cartilage est complètement détruit et l'os est exposé. Après cela, des excroissances apparaissent - les ostéophytes, qui déforment l'articulation, provoquent des douleurs lors des mouvements et des tensions sur les genoux.

Dans la première étape, la maladie évolue sans symptômes visibles et la seconde a ses caractéristiques:

  • raideur de mouvement;
  • changement de démarche;
  • douleur persistante.

Le symptôme principal de la maladie est une sensation désagréable dans l'articulation du genou, observée au repos, mais qui disparaît après une promenade. La douleur survient également le matin et le soir.

La gonarthrose droite au grade 2 se traduit par une gêne au genou droit. Si, à ce stade, la maladie n'est pas traitée, des ostéophytes se forment.

Symptômes et signes

La gonarthrose dysplasique se déroule en plusieurs étapes, chacune ayant ses propres caractéristiques. 1-2 degrés sont similaires les uns aux autres par l'augmentation de la douleur, un léger gonflement, et le troisième est caractérisé par un caractère chronique. Les principales étapes:

  1. Premièrement: douleurs peu fréquentes, léger gonflement des genoux, inconfort articulaire matin et soir;
  2. La seconde: douleur intense et mouvements limités;
  3. Troisièmement: syndrome douloureux chronique, sensibilité aux changements de température. Une boiterie apparaît, il devient difficile de bouger les jambes.

Le plus souvent, une personne consulte un médecin au deuxième stade de la maladie lorsque les symptômes augmentent. Il devient difficile de marcher et le "bourdonnement" dans les genoux apparaît après un petit effort physique.

Le principal symptôme de la gonarthrose de grade 2 est la déformation visible du genou, associée à une inflammation du cartilage interne. Cela conduit à un œdème, une fièvre et des rougeurs. En cette période, la personne se fatigue rapidement.

Symptômes apparaissant dans la gonarthrose au stade 2:

  • craquements et cliquetis lors de la flexion et du non pliage du genou. Les signes indiquent la destruction de la surface du cartilage. Si, avec un léger mouvement du genou, il se produit un léger déclic, le processus de déformation du tissu se produit;
  • douleur douloureuse - se manifestant par l'effacement du tissu cartilagineux à l'intérieur de l'articulation, raison pour laquelle les terminaisons nerveuses deviennent nues et plus sensibles. Au niveau des lésions du cartilage, il se forme une inflammation et un gonflement des tissus, ce qui provoque une douleur même à l'état calme. Au deuxième stade de la maladie, des sensations désagréables n'apparaissent que pendant la marche;
  • mouvements raides sont un symptôme d'une autre maladie du système musculo-squelettique - l'arthrite. Ce symptôme est associé à la formation d'un film de fibrine après la destruction du cartilage. Cela entrave la libre circulation;
  • les entorses se produisent après des modifications dégénératives du cartilage au deuxième stade. L'articulation cesse de fonctionner et l'axe de la jambe se déplace considérablement;
  • gonflement se développe sur le fond du processus inflammatoire chronique. En outre, l'œdème est associé à une modification de la structure interne de l'articulation, à la suite de laquelle les ligaments peuvent être attachés.

L'arthrose du genou est divisée en deux types:

  1. Primaire - se produit sur fond de métabolisme altéré dans les tissus, avec des efforts physiques fréquents et intenses, ainsi que du vieillissement naturel de l'homme. Après quarante ans, l'inflammation se produit en raison de changements hormonaux dans le corps ou de la courbure des jambes.
  2. Secondaire - formé après des lésions ostéochondrales, des opérations, des entorses et des fractures. L'infection se développe. La forme secondaire de gonarthrose se manifeste à tout âge chez les athlètes et les personnes ayant une activité physique accrue, avec prédisposition génétique et héréditaire.

La maladie se manifeste contre des maladies telles que le diabète, la coxarthrose, l'ostéochondrose et l'arthrite.

  • côté gauche - se manifeste dans le genou gauche avec des douleurs douloureuses;
  • côté droit - la maladie ne progresse que dans l'articulation du genou droit. Boiterie formée, sensations pressantes du côté droit qui donnent dans la cuisse;
  • bilatérale - l'inflammation recouvre les deux articulations et se caractérise par une douleur persistante dans la région du genou.

Différences par rapport aux autres diplômes

Le deuxième degré de la maladie a des symptômes prononcés et affecte la santé générale de la personne. Au stade 2-3, il y a de forts changements dans le tissu cartilagineux, visibles sur la radiographie. Selon la classification internationale des maladies de la 10e révision (ICB-10), la gonarthrose a son propre code pour une définition simple entre médecins.

Au cours du deuxième stade, la maladie est plus facile à traiter et l’inflammation peut être arrêtée plusieurs fois plus rapidement qu’en cas d’inflammation chronique en 3 étapes. Les conditions principales sont l'examen et le traitement opportun (utilisation de médicaments).

Nous vous recommandons de lire:

Le handicap est-il possible avec la 2e année?

La gonarthrose déformante fait référence à des maladies qui limitent considérablement la vie, de sorte qu'avec une arthrose du genou, vous pouvez contracter une invalidité. Avec le grade 2, il est délivré à titre exceptionnel si une personne a des mouvements limités dans une large mesure et si la maladie interfère avec une vie normale et épanouissante. Dans quels cas l'invalidité est enregistrée:

  • limitation sévère de la mobilité et douleur s'étendant jusqu'à l'articulation de la hanche;
  • douleur chronique dans la colonne vertébrale et les articulations du genou avec déformation du cartilage.

Le deuxième ou le troisième groupe de handicaps est attribué en fonction des dommages structurels. Si la gonarthrose déformante est au stade chronique et ne peut pas être complètement guérie, le premier groupe peut être identifié, mais cela se produit rarement. Pour confirmer le diagnostic, il faudra prévoir un examen radiologique (la photo montre des modifications du cartilage), une arthroscopie et un test sanguin biochimique.

L'arthrose du genou du deuxième stade chez les jeunes peut entraîner la destitution du bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire, mais lorsque la première personne est autorisée à servir dans l'armée.

Traitement

Au cours du processus inflammatoire, un traitement efficace et complet comprenant la gymnastique, la prise de hondoprotecteurs, des médicaments et l’utilisation de médicaments traditionnels (bain d’argile, enveloppement de boue curative) est appliqué.

Avec une gonarthrose du 2 e degré, le traitement est prescrit en plusieurs étapes:

  • afin de ne pas déformer l'articulation enflammée, il est nécessaire de la fixer avec des bandages, des bandages ou des bandages en caoutchouc, éliminant ainsi la douleur;
  • utiliser des onguents spéciaux contenant des composants anti-inflammatoires;
  • prenez des médicaments - des chondroprotecteurs (diaflex) pour réduire les dommages au cartilage.

Prévention

La prévention de l'arthrose se déroule en deux étapes:

  • primaire: exercices selon la méthode de Bubnovsky, nutrition et régime appropriés, maintien du poids corporel;
  • secondaire: prise de médicaments supplémentaires, exercice à la maison et massage des muscles de la hanche.

Selon les prévisions des médecins, l'évolution de la maladie est beaucoup plus facile si vous suivez certaines recommandations:

  • mener un mode de vie sain qui comprend un apport suffisant de nutriments et une activité physique;
  • éviter les blessures et les entorses, ne pas soulever d'objets lourds et prendre des pauses toutes les heures pendant l'activité physique;
  • maintenir un poids normal, car le surpoids entraîne une surcharge des genoux;
  • porter des chaussures orthopédiques douces.

Plus une personne subira un examen tôt, plus le traitement de la gonarthrose déformante sera efficace. À en juger par les évaluations des patients, des changements irréversibles peuvent être évités grâce à un traitement et à une prévention rapides.

Tout sur la gonarthrose bilatérale, grade 2 du genou: symptômes et traitement approprié

La gonarthrose bilatérale du 2ème degré de l'articulation du genou se manifeste par des symptômes assez évidents, mais reste susceptible de traitement médicamenteux. Bien entendu, l’étape du processus inflammatoire au niveau de l’articulation n’élimine pas complètement les modifications de sa structure, mais il est encore possible d’arrêter sa destruction à l’aide de médicaments. Si de telles tentatives étaient entreprises plus tôt, il serait possible d’obtenir le résultat souhaité plus facilement et beaucoup plus rapidement, mais la deuxième étape le permet également.

Types de gonarthrose

Selon la propagation du processus inflammatoire, la gonarthrose est unilatérale (sous la forme de gauche ou de droite) et bilatérale, et en fonction de sa cause et du développement ultérieur du processus inflammatoire, la maladie est divisée en plusieurs types.

  1. Primaire. Cette espèce est plus courante chez les personnes d'un âge avancé, dont le développement commence soudainement et sans autre motif que l'âge. Cette espèce est considérée comme idiopathique, c'est-à-dire que les raisons de son apparition n'ont pas encore été clarifiées. La plupart des scientifiques travaillant dans l’étude de ce domaine de la médecine associent l’apparition de la maladie à une altération des processus métaboliques. Dans certains cas, la survenue de cette pathologie a révélé une prédisposition génétique au niveau génétique. L'utilisation non contrôlée de médicaments hormonaux peut provoquer une inflammation des articulations. La gonarthrose primitive est souvent bilatérale et la destruction commence généralement par une articulation du genou, capturant progressivement l'autre.
  2. Secondaire. Il se caractérise par une symptomatologie plus prononcée, le développement se produit souvent à cause de blessures au genou dans diverses variantes. En plus de cela, la cause la plus fréquente, l'inflammation des genoux peut également être provoquée par d'autres causes sous la forme de conséquences postopératoires, d'arthrite, de néoplasmes, d'infections. Ce type se développe souvent unilatéralement.

Développement de la maladie

Dans le mécanisme de développement de la gonarthrose bilatérale, on peut très clairement retracer ses stades, qui déterminent les principaux symptômes de la maladie à différents stades de développement, tels que:

  1. Degré initial Le stade initial est considéré comme le premier stade de la gonarthrose, sa définition apporte une certaine complexité, car pendant cette période, la maladie est presque totalement absente. À l'aide d'appareils à rayons X, une légère réduction de l'espace articulaire peut être détectée. Le patient ressent en même temps un léger inconfort et une certaine rigidité lors du mouvement de l'articulation.
  2. Deuxième degré Pendant cette période, on peut constater que la fente commune a encore diminué et que les premiers ostéophytes ont commencé à se former. Les symptômes de la maladie apparaissent plus clairement, des problèmes surviennent lors de la flexion et de l'extension du genou, l'angle d'extension de la jambe devient plus petit, un processus initial d'atrophie est observé dans le muscle quadriceps fémoral.
  3. Troisième degré Cette étape entraîne des modifications irréversibles de la forme de la difformité des os articulaires avec un déplacement de l'axe des jambes, accompagné d'une douleur aiguë même à l'état de repos, du développement d'un œdème et d'un mouvement considérablement limité de l'articulation.
  4. Pas toujours, mais il existe une probabilité d'un quatrième degré de gravité du processus inflammatoire de l'articulation du genou, caractérisée par une déformation significative avec destruction complète du cartilage. La douleur devient permanente et la fonction de l'articulation est presque complètement perdue.

Symptômes à 2 degrés

Lorsque le stade initial de la gonarthrose ne reçoit pas le traitement nécessaire, la maladie progresse au second degré, processus au cours duquel des processus irréversibles de modification de la structure osseuse entraînent l'apparition de symptômes évidents. Dans cet état, l'échec unilatéral devient bilatéral.

Au début du développement du deuxième degré, la maladie n’était pas encore établie en tant que maladie chronique et, par conséquent, la douleur au niveau du genou se manifestait pendant les périodes suivant une longue marche ou à la suite d’un stress intense. Si l'articulation est brièvement mise au repos, la douleur diminue et disparaît rapidement. Lorsque l'articulation bouge, un resserrement caractéristique peut être entendu et la raideur matinale du genou s'allonge. Le développement ultérieur du processus inflammatoire du deuxième degré entraîne une augmentation de la douleur, qui peut survenir non seulement lors du mouvement de l'articulation, mais également lors d'un changement brutal des conditions météorologiques. Ces sensations s'expliquent par l'augmentation de la pression du fluide à l'intérieur du joint, en réaction à une diminution de la pression dans l'atmosphère et inversement.

La gonarthrose bilatérale du genou est souvent compliquée par le développement d'une synovite. Une telle condition provoque une compression de l'articulation avec un fluide intra-articulaire, entraînant un gonflement et un gonflement. L'augmentation du fluide produit entraîne son trop-plein, de sorte qu'il s'infiltre dans les fosses poplitées avec la formation de kystes. La présence d'un kyste augmente considérablement la douleur, qui devient parfois insupportable.

Traitement de gonarthrose bilatérale

Le second degré de gonarthrose peut encore être guéri par des méthodes thérapeutiques. Avec l'aide de médicaments et d'autres effets, il est possible de résoudre la tâche principale: suspendre le processus de destruction dans l'articulation. En outre, il est nécessaire de procéder à une anesthésie et de restaurer le cartilage endommagé. Il est également important de rétablir un apport sanguin normal et d'assurer une nutrition adéquate du tissu osseux.

Lors du traitement d'une gonarthrose bilatérale, il est nécessaire d'utiliser une thérapie complexe pendant une longue période, ce qui comprend les actions suivantes:

Restaurer complètement les JOINTS n'est pas difficile! La chose la plus importante 2-3 fois par jour pour frotter ce point sensible.

  • L’objectif principal est d’éliminer l’inflammation pour laquelle sont utilisés des médicaments non stéroïdiens sous forme de diclofénac, diclac, kétaprofène et d’autres, qui utilisent des hormonaux sous forme d’hydrocortisone ou de Kenalog.
  • Pour arrêter les changements dégénératifs utilisés médicaments anti-enzyme sous la forme d'Ovomin, Gordoksa.
  • Pour restaurer le tissu cartilagineux endommagé, des chondroprotecteurs sont utilisés, tels que Dona, ainsi que sous la forme de Struktum, Mukosata.

Afin d'améliorer le processus de circulation sanguine, des préparations locales sont utilisées, ainsi que Fenelgon, Feloran, Actovegin et Caviton pour renforcer les vaisseaux sanguins. Pour éliminer l'augmentation du tonus musculaire, les médecins recommandent l'utilisation d'antispasmodiques sous la forme du No-shpy, et la normalisation de la composition et de la concentration du liquide articulaire peut être obtenue en utilisant Fermatron ou Otroviska.

Gymnastique thérapeutique

Le complexe de méthodes thérapeutiques pour la défaite de l'articulation du genou avec gonarthrose bilatérale doit nécessairement inclure des techniques permettant d'améliorer l'efficacité de la thérapie. À ce titre, le rôle principal appartient à la gymnastique thérapeutique, dont des exercices spéciaux, normalisant l'apport sanguin à la zone enflammée, aident à renforcer le tissu musculaire et les appareils ligamentaires, ainsi qu'à améliorer les capacités motrices des articulations touchées. Les exercices utilisés dans le complexe de gymnastique médicale sont sélectionnés strictement par le médecin individuellement en fonction de l'état de santé de chaque patient.

Les occupations présentant des lésions aux genoux doivent être tenues au sol en décubitus dorsal. Exercices qui sont utilisés, vous devez commencer par le plus simple, en augmentant progressivement la durée des cours et la complexité des mouvements effectués. Dans le même temps, une attention particulière doit être portée au fait que pendant les cours, les mouvements brusques et les secousses ne sont pas utilisés. Il est important que les exercices effectués soient sans douleur. Les mouvements que le patient effectue consistent à lever et à maintenir la jambe avec l'articulation douloureuse, en l'abaissant lentement jusqu'au sol. En gymnastique thérapeutique, ils n'utilisent pas les mouvements de flexion et d'extension, les longues marches et autres mouvements qui exercent une lourde charge sur les articulations et provoquent une sensation de douleur.

Régime alimentaire

L'objectif du régime alimentaire pour le second degré de gonarthrose est d'éliminer l'excès de poids, car la réduction de la charge sur les articulations douloureuses sous forme de kilos superflus joue un rôle important dans le processus de guérison. Pour autant, il est important que le régime alimentaire soit suffisamment équilibré et fournisse à l'organisme tous les nutriments et vitamines nécessaires. Une quantité suffisante de protéines contribue à la régénération des tissus cartilagineux; leur carence est remplie de poisson, de viande maigre, de produits laitiers et de fromages. Les protéines végétales sont également nécessaires au corps; le sarrasin, les haricots et les lentilles peuvent en fournir. Il est conseillé de cuire à la vapeur ou de faire bouillir les plats, il est préférable de ne pas utiliser d'aliments frits. Un produit utile pour ce type de maladie sera la gelée dans un bouillon d'os, car il contient du collagène, une substance qui restaure le cartilage. Les glucides nécessaires à l'activité humaine doivent être consommés sous forme de légumes et de fruits, car même leurs excédents ne peuvent pas être déposés dans les graisses lorsqu'elles pénètrent dans le tractus gastro-intestinal d'un patient. En tant que vitamines, la vitamine B est particulièrement importante et les boissons alcoolisées doivent être complètement exclues de la consommation.

Drogues

Dans le traitement de la gonarthrose du genou, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • avec des analgésiques et des effets anti-inflammatoires, y compris les hormones corticostéroïdes;
  • médicaments qui restaurent le cartilage sous forme de chondroprotecteurs.

Tous ces médicaments sont utilisés sous forme d'injections, effectuées de manière intra-articulaire et intramusculaire, en comprimés, comme remèdes locaux sous forme de pommade, de crème ou de gel. Les non-stéroïdes sont utilisés pour éliminer le symptôme douloureux, car une douleur intense empêchera un traitement ultérieur. Vous ne pourrez commencer à utiliser d’autres techniques médicales que si vous vous en débarrassez car la douleur rendra insupportable les exercices thérapeutiques, les massages et toutes les procédures physiques. Cependant, les médicaments non stéroïdiens peuvent être utilisés en traitement de courte durée, car leur utilisation prolongée peut avoir des effets secondaires indésirables. Si la douleur ne peut pas être éliminée pendant longtemps, il est préférable de l'éliminer avec des médicaments sélectifs sous forme de Movalis.

Les Hondoprotecteurs sous forme de glucosamine et de sulfate de chondroïtine, qui sont les plus efficaces pour les blessures de ce type, sont utilisés comme substances qui nourrissent et favorisent la restauration du cartilage. Avec leur aide, il est possible d'influencer la cause même de la maladie: et d'assurer la restauration du cartilage, en améliorant la production de fluide articulaire et en alignant sa composition sur la norme.

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

En tant qu'agents externes capables de soulager la douleur dans les articulations touchées, utilisez des pommades et des gels aux propriétés chauffantes et qui permettent au sang de circuler, tels que Menovazin, Gevkamen, etc. Lorsqu'il est associé à une synovite à gonarthrose, appliquez une pommade avec des non-stéroïdes sous forme d'indométacine, Dolgit, Butadion. On peut obtenir un meilleur effet en utilisant des outils pour compresses sous forme de Dimexide, bile médicale, Bishofit.

L'effet combiné de ces médicaments les rend indispensables pour éliminer la gonarthrose.

Traitement chirurgical

Avec le stade avancé de la maladie, il faut se tourner vers la chirurgie. À ce titre, les endoprothèses sont utilisées pour remplacer une partie de l'articulation par des artificielles. Cette méthode est souvent utilisée en cas de gonarthrose par traumatisme. Une condition importante pour le traitement chirurgical est l'absence d'ostéoporose avec une fragilité accrue des os.

La gonarthrose bilatérale et le sport sont-ils compatibles?

Certaines personnes croient à tort qu'en cas de gonarthrose bilatérale au genou, le sport devrait être abandonné. Cependant, pour que l'articulation fonctionne normalement et supporte les charges qui lui sont imposées, un système musculaire puissant est nécessaire. Par conséquent, le manque d'exercice détendra davantage les muscles impliqués dans l'articulation et aggravera la gravité de la maladie. Une charge modérée sur les articulations renforcera les muscles et ne fera que bénéficier. La gonarthrose bilatérale du genou est tout simplement nécessaire pour traiter les activités sportives. Cependant, il est important de veiller à ne pas autoriser les types d'exercices qui ont un impact direct sur l'articulation et à protéger le genou blessé de mouvements brusques.

Les handicaps donnent-ils?

Parler d’obtenir un handicap ne vaut la peine d’être parlé que dans le cas de formes graves de la maladie. Avec une gonarthrose du premier et même du deuxième degré, l'invalidité n'est pas nécessaire. Ils ne peuvent affecter un groupe que dans le cas où l'articulation affectée perd complètement sa capacité de travail et où les patients ne peuvent pas se déplacer sans l'aide de leurs proches. Si la maladie a atteint le dernier degré, le quatrième degré, l'invalidité est alors donnée sans aucun doute.

La gonarthrose bilatérale du 2 ème degré qui se développe dans les articulations du genou est déjà une maladie évolutive, mais dans ce cas, le traitement peut arrêter l'évolution destructrice de la maladie et maintenir la capacité du patient à vivre de manière autonome.

Gonarthrose bilatérale

La pathologie chronique des articulations du genou, qui conduit à la destruction du cartilage, est appelée gonarthrose bilatérale. La pathologie se développe chez l'homme après 40 ans, mais parfois même plus tôt, en raison d'efforts physiques fréquents. Manifestation de raideur des gonarthroses des articulations le matin, sensations douloureuses et fatigue fréquente des jambes. Avec un long parcours de la maladie et aucun traitement, la personne cesse de marcher normalement et développe une invalidité. Pour prévenir de telles complications, vous devez vous rendre chez le médecin, vous faire examiner et appliquer des mesures thérapeutiques.

Gonarthrose: caractéristiques de la maladie et méthodes de traitement

Qu'est-ce qui cause la maladie?

La gonarthrose bilatérale survient le plus souvent chez les personnes âgées ou âgées en raison de l'usure de l'articulation. Un rôle important dans le développement de la pathologie est joué par ces facteurs:

  • blessures fréquentes;
  • surmenage physique;
  • grande masse corporelle;
  • mode de vie sédentaire;
  • être debout pendant longtemps;
  • maladies articulaires;
  • facteur génétique;
  • pathologie neurologique;
  • trouble métabolique.

Symptômes de gonarthrose bilatérale, en fonction du degré

Gonarthrose bilatérale 1 degré se manifeste par les symptômes suivants:

  • l'apparition de fatigue dans les membres;
  • sensation de légère gêne et gonflement;
  • crepitus (crunch) lors du déplacement.

La défaite des articulations du genou 2 degrés a les signes suivants:

  • Il y a un développement de douleur, plus prononcé après un long séjour sur les jambes et le mouvement.
  • Il y a une forte crise, ainsi que des problèmes de mobilité dans les articulations.
  • La gonarthrose bilatérale au stade 2 provoque une atrophie du muscle fémoral.

En cas de maladie du 3ème degré, il y a une augmentation de la douleur, qui perturbe en état de repos complet. Au niveau du genou, il y a un gonflement et une hyperthermie locale. En raison de la destruction du cartilage à ce stade, une gonarthrose déformante se développe. Cela conduit au symptôme de blocage des articulations, qui se manifeste par une douleur aiguë, une crise convulsive. Dans ce cas, le patient ne peut pas se déplacer indépendamment.

Subtilités du diagnostic

Si une personne a développé une gonarthrose bilatérale de grade 2 ou au stade initial, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital et commencer à traiter la maladie. Le médecin interrogera le patient sur les caractéristiques du développement de la gonarthrose et procédera à un examen primaire. Ensuite, dirigera à des méthodes spéciales d'examen. Les mesures de diagnostic comprennent également nécessairement une étude comparative d'un médecin sur d'autres maladies des articulations du genou, notamment la gonarthrose primitive (idiopathique), l'arthrite, etc.

Un examen nécessite une IRM des genoux.

Pour confirmer le diagnostic, prescrire des méthodes de laboratoire et instrumentales telles que:

  • analyses générales d'urine et de sang;
  • étude biochimique du plasma;
  • la radiographie, dans laquelle il est nécessaire de calculer les angles de flexion;
  • Échographie;
  • CT et IRM.
Retour à la table des matières

Quel traitement est nécessaire?

Si un patient a développé une arthrose bilatérale du genou, il doit consulter un spécialiste, car il est le seul à pouvoir poser le bon diagnostic et élaborer un plan de traitement efficace. Avec l'utilisation indépendante d'interventions thérapeutiques à domicile, il est possible de développer des conséquences dangereuses, y compris un handicap. En tant que traitement prescrit des médicaments, un régime, une thérapie physique.

L’intervention chirurgicale n’est utilisée que dans les cas avancés, l’essentiel étant de remplacer l’articulation endommagée. Sous la forme d'un traitement adjuvant prescrit des remèdes populaires.

Méthodes médicales

Pour le traitement de la gonarthrose bilatérale, prescrire les médicaments présentés dans le tableau:

Gonarthrose du genou: degré, types, méthodes de traitement

Qu'est-ce que la gonarthrose?

La gonarthrose est une maladie dégénérative dystrophique de l’articulation du genou. Le deuxième nom de la maladie est l'arthrose des genoux. La maladie a un caractère non inflammatoire et conduit souvent à une invalidité.

Selon les statistiques, il occupe l'une des premières places parmi tous les types d'arthrose. En chiffres, c'est plus de 20%. L'incidence de gonarthrose est de 53% de toutes les maladies affectant l'articulation du genou.

La gonarthrose est connue des médecins depuis plus de 100 ans et, dans la vie de tous les jours, on l'appelle "dépôt de sel". Et en effet, en cas d'arthrose, une calcification se produit (calcification). Cependant, ces calcifications sont limitées et n'ont aucune signification clinique indépendante. Le processus pathologique se produit sur le fond des troubles circulatoires dans les petits vaisseaux osseux, après quoi commencent les changements destructeurs dans la couverture cartilagineuse de l'articulation.

Aux premiers stades de la gonarthrose, la destruction du tissu cartilagineux se produit au niveau moléculaire, suivie de la dégénérescence du cartilage hyalin: à certains endroits, il devient trouble, plus mince, exfoliant et se fissure dans différentes directions. La pathogenèse se termine par la disparition complète du cartilage et l'exposition de l'os sous-jacent. À son tour, l’os répond à la mort du cartilage par un sceau, c’est-à-dire croissance excessive de l'os autour de la périphérie, entraînant la formation d'épines, la jambe est déformée et pliée. Pour cette raison, la maladie est appelée «arthrose déformante du genou».

La pathogenèse de la gonarthrose peut être brièvement décrite comme suit:

Les processus d'échange dans le tissu cartilagineux sont réalisés en raison de la pression osmotique. Une fois pressé, le lubrifiant est libéré et lorsqu'il est déchargé, il est absorbé. De cette façon, lors du déplacement, le cartilage est alimenté en permanence. Avec une récupération incomplète, dictée par des charges mécaniques accrues, les processus métaboliques sont perturbés. À l'endroit où la pression est la plus forte, le cartilage commence à s'amincir;

Il existe une violation de la structure des fibres de collagène, qui entraîne une perte des propriétés de dépréciation, de la chondromalacie (ramollissement du cartilage de la rotule) et une altération de la fonction métabolique des chondrocytes. Le cartilage perd sa stabilité et son élasticité;

Il y a une violation de congruence dans l'articulation. Le processus est exacerbé par une synthèse accrue de la matière osseuse sous forme d'ostéophytes (excroissances osseuses). La synoviale est irritée et l'inflammation commence. Cela conduit à une restriction de la mobilité de l'articulation;

Le plus courant est l'arthrose de l'intérieur du genou entre la surface du fémur et la rotule. La maladie est plus susceptible aux personnes âgées et aux athlètes professionnels.

Causes de gonarthrose

Les principales causes d'arthrose du genou sont les suivantes:

Violation des processus métaboliques;

Changements pathologiques dans la circulation sanguine et augmentation de la fragilité capillaire;

Surcharge pondérale, ce qui entraîne une augmentation de la charge axiale sur le joint;

Traumatisation des articulations du genou (rupture de ligaments, ménisques, fractures, fissures);

Maladies inflammatoires transférées (rhumatismes, arthrite);

Charge excessive sur les articulations, qui sont soumis aux athlètes. La gonarthrose souffre le plus souvent des joueurs de tennis, des joueurs de football, des athlètes, des gymnastes;

Troubles hormonaux et endocriniens;

Anciennes blessures mal traitées ou dont le traitement n’est pas terminé;

Malformations congénitales des tissus articulaires;

Symptômes de gonarthrose

Le risque de gonarthrose, comme celui de la plupart des arthroses, réside dans les conséquences graves d'un diagnostic tardif. Au stade 1, la maladie ne se manifeste presque pas, à l'exception d'une légère douleur tiraillante, que le patient attribue à la fatigue.

Le symptôme habituel de la gonarthrose est une sensation de raideur dans l'articulation, un "resserrement" sous le genou et une douleur douloureuse au genou après une longue marche. De nombreux patients atteints de gonarthrose (arthrose du genou) se plaignent de difficultés à marcher, principalement le matin, après avoir dormi ou après une position assise prolongée. Une personne doit "diverger" pour faciliter les choses. Avec le développement de la gonarthrose, la douleur au genou, en particulier à l'intérieur, devient plus tenace et constante. Souvent, les patients atteints de gonarthrose sentent le resserrement lors du mouvement de l'articulation du genou. En outre, limiter la flexion et l'extension de la jambe. Avec la progression de la maladie se produit la boiterie. Dans des cas plus avancés, la personne ne peut pas se déplacer sans l'aide d'étrangers ou de béquilles. Souvent en décubitus dorsal, la douleur diminue, mais il arrive que la nuit, une personne souffre de douleur.

Vus des genoux au stade initial de la gonarthrose, les modifications externes ne sont généralement pas détectées. Avec l'évolution de la maladie, la déformation de l'articulation du genou est très perceptible: les contours des os qui forment l'articulation sont grossiers, une contracture est détectée (flexion ou extension incomplètes) et une courbure de la partie inférieure de la jambe. En plaçant la paume de la main sur la surface avant du genou, avec une flexion ou un mouvement extenseur, vous pouvez sentir le resserrement dans l'articulation du genou d'intensité et de durée variables. Un sentiment similaire peut être obtenu si la rotule est déplacée vers l’extérieur dans le sens transversal (symptôme patello-condilar positif).

Lors de la palpation du genou d'un patient atteint de gonarthrose, une zone douloureuse se trouve, généralement à l'intérieur de l'articulation, au niveau des condyles, du fémur et de la grande fente articulaire. Souvent, dans la cavité du genou, l'épanchement articulaire s'accumule, c'est-à-dire que la synovite se joint. Une condition similaire est déterminée par la finesse des contours de l'articulation du genou due au gonflement des tissus au-dessus de la rotule et sur le côté de celle-ci, ainsi que par la sensation de fluctuations lors de la palpation de la protrusion à deux mains.

Au cours du processus de progression de la gonarthrose, les symptômes apparaissent plus brillants et deviennent plus prononcés. Un diagnostic correct en temps opportun joue un rôle important dans la poursuite de la lutte contre la maladie.

Le degré de gonarthrose

Gonarthrose de grade 1

Une gonarthrose de grade 1 entraîne une fatigue du membre et un léger inconfort. Pendant le mouvement, on peut détecter des crepitus modérés. Parfois, il y a une limitation subtile du mouvement dans l'articulation.

Les os du genou à ce stade ne subissent pas de changements importants. Sur la radiographie, vous pouvez voir un léger rétrécissement de l'interligne articulaire.

Gonarthrose de grade 2

Le second degré se caractérise par l'apparition de douleurs, surtout après une longue période de position debout ou de marche. Le resserrement caractéristique devient plus prononcé. Il y a des problèmes d'extension et de flexion complète du membre. Il y a une douleur dite de départ.

Une atrophie des quadriceps peut être observée. L'angle de flexion complète et d'extension du membre au niveau de l'articulation du genou est considérablement limité. Les rayons X montrent clairement un rétrécissement significatif de l'interligne articulaire et la croissance des ostéophytes. Les bords des os "s'aplatissent".

Gonarthrose de grade 3

Au stade 3, la nature de la douleur change - elle s'intensifie et peut se manifester au repos. Un œdème et une fièvre localisée se produisent souvent dans la zone de l'articulation. En raison de la présence possible d'une «souris commune» dans l'articulation (fragments d'éclats ostéophytes), des symptômes de blocage articulaire peuvent apparaître. Ils manifestent une douleur aiguë accompagnée d'une sensation de blocage.

Dans ce cas, le patient peut être complètement privé de la possibilité d'un mouvement indépendant. Il y a une déformation des articulations du genou avec un changement dans l'axe des extrémités, ce qui est clairement visible sur les rayons X. Il peut y avoir une instabilité de l'articulation.

Types de gonarthrose

La gonarthrose est divisée en espèces selon l'étiologie:

Gonarthrose primaire se produit sur le fond de la santé comparative. En général, les personnes âgées sont malades, plus souvent des femmes que des hommes. Les personnes en surpoids, c'est-à-dire obèses, sont celles qui contractent le plus souvent une arthrose du genou;

La gonarthrose secondaire se développe après une blessure au genou ou est une complication de maladies infectieuses. Avec le traitement opportun des blessures ou de l'inflammation du genou, le développement de l'arthrose peut être évité.

Gonarthrose de localisation est divisé en les types suivants:

Gonarthrose droite - affecte l'articulation du genou droit. Ce type d'arthrose est plus fréquent chez les athlètes et les personnes dont l'activité professionnelle est associée à des charges statiques et dynamiques excessives sur la jambe droite;

Gonarthrose gauche - affecte l'articulation du genou gauche. La maladie est caractéristique des athlètes et des personnes d'âge moyen qui font de l'embonpoint;

Gonarthrose bilatérale - détruit les articulations des deux jambes. Ce type de maladie est le plus grave car il augmente considérablement le risque d’invalidité. Les personnes plus âgées y sont les plus sensibles, car la nature de la gonarthrose bilatérale est dans la plupart des cas idiopathique (âge).

De par la nature de l'apparition et de l'évolution de la maladie, tous ces types d'arthrose ne diffèrent presque pas l'un de l'autre. La gonarthrose bilatérale sous forme négligée peut être plus prononcée, car les deux articulations atteintes sont simultanément soumises à une contrainte axiale.

Diagnostic de gonarthrose

Il existe de nombreuses méthodes de diagnostic, mais leur efficacité ne peut être maximale qu'avec une approche intégrée.

Examen orthopédique

L'inspection de l'orthopédiste est le premier et très important événement diagnostique. Cela comprend:

Mesures d'os linéaires;

Mesure d'angle (détermination de la mobilité dans l'articulation touchée sous différents angles).

Études cliniques

Les tests de gonarthrose comprennent:

L'étude de la numération sanguine et de la vitesse de sédimentation des érythrocytes (ESR);

Détermination du taux de fibrinogène, d'urée et d'autres paramètres biochimiques du sang et de l'urine.

Examens aux rayons x

La principale méthode de diagnostic de la gonarthrose est l'examen de l'articulation douloureuse à l'aide de rayons X. Au stade initial du développement de la maladie, l'examen aux rayons X peut ne rien révéler et s'il ne le fait pas, il ne présentera que des modifications mineures. Aux stades avancés, on observe un rétrécissement de l'interligne articulaire, une sclérose du cartilage, des lésions osseuses et des dépôts de sel.

Échographie

Une échographie du genou arthritique donne les meilleurs résultats, mais elle ne peut pas remplacer complètement les rayons X. Par conséquent, toutes les personnes souffrant de maladies dégénératives dystrophiques des articulations doivent nécessairement passer une radiographie.

IRM - Imagerie par résonance magnétique

Il s'agit de la méthode de diagnostic la plus avancée, qui permet d'étudier toutes les parties de l'articulation en couches et de déterminer le changement le plus précoce du tissu cartilagineux. Le moins de la méthode réside dans le coût assez élevé de l'examen de chaque segment. Et un avantage certain réside dans la haute précision: il arrive souvent que la gonarthrose soit loin d'être la seule maladie du système musculo-squelettique chez un patient donné.

Comment traiter la gonarthrose?

La méthode de traitement de la gonarthrose diffère peu du traitement de l'arthrose d'autres articulations.

Étape 1 - éliminer l'inflammation

Pour cela traditionnellement utilisé:

Les AINS sont des anti-inflammatoires non stéroïdiens administrés par voie intramusculaire ou intraveineuse. Les médicaments sous forme d'injections ont un effet analgésique plus long et plus fort. Ceux-ci comprennent des médicaments tels que le diclofénac, l'olphen, le diclac, l'ibuprofène, l'indométhacine, le kétoprofène;

L’administration orale à long terme de ces médicaments peut avoir des effets négatifs sur l’estomac, le foie, les reins et l’ensemble du tractus gastro-intestinal, en particulier en présence de maladies chroniques.

NPVS TsOG-2, sont les plus efficaces et les plus doux comparés aux AINS TSOG-1. Ils peuvent être utilisés pendant une longue période, plusieurs mois. Ce sont le méloxicam, le célécoxib et le nimésulide;

Médicaments hormonaux. Ce groupe de médicaments est utilisé pour les injections intra-articulaires en présence de synovite du genou (inflammation de la membrane synoviale). L'objectif de la thérapie est d'éliminer l'inflammation et la douleur dans les plus brefs délais. Le point négatif de l'application est l'effet néfaste sur le tissu cartilagineux, un grand nombre de contre-indications et d'effets secondaires. Hormones synthétiques les plus couramment utilisées dans la gonarthrose: hydrocortisone, kénalog, diprospan;

Médicaments anti-enzyme. Ils neutralisent la synthèse de certaines enzymes et empêchent la dégénérescence ultérieure des articulations. Les médicaments les plus célèbres de ce groupe sont: kontakal, ovomin, gordox. Dans la gonarthrose, ils sont administrés par voie intra-articulaire.

Étape 2. Nous fournissons des effets anaboliques et anti-cataboliques.

Les médicaments qui remplacent les substances nécessaires à la synthèse du cartilage sont appliqués à cette fin, exerçant un effet protecteur très spécifique sur le tissu cartilagineux. Ils sont aussi appelés chondroprotecteurs. De telles préparations contiennent des substances qui font partie de la matrice du cartilage. Ces médicaments sont naturels, bien perçus par le corps et stimulent activement la synthèse du collagène.

Parmi les médicaments justifiés dans l’arthrose du genou, on peut citer les médicaments Struktum, DONA, Alflutop, Rumalon, Mucosat. Ce sont tous des médicaments à action lente qui doivent être pris en cure longue. Certains d'entre eux sont disponibles sous forme de solutions d'injection. Cette forme d'application est la plus efficace.

Étape 3. frottis, chaleur, livre

Pour cela, vous pouvez utiliser différents types de gels, pommades et crèmes. Pour la plupart, ils sont chauffants et anti-inflammatoires. Le but de leur utilisation est d'améliorer la circulation sanguine locale et de réduire l'inflammation. Les médicaments les plus célèbres de ce groupe sont: Apizartron, Finalgon, Dolobene, Peloran, Fastum Gel, Nicoflex.

Étape 4. Améliorer la circulation sanguine

Les médicaments vasodilatateurs sont utilisés pour réduire le tonus des muscles intravasculaires. De tels médicaments peuvent améliorer le flux sanguin interne et améliorer le trophisme des tissus situés autour de l'articulation. Lorsque gonarthrose recommandé cavinton, trental et aktovegin. Upsavit ou askorutin sont utilisés pour renforcer les parois vasculaires.

Étape 5. Enlevez l'excès de tonalité

De tels antispasmodiques tels que mydocalm, sirdalud, tizalud et drotaverin (no-spa) permettent d’éliminer les tensions musculaires excessives dans le segment endommagé. Cela se produit souvent comme une réaction compensatoire du corps.

Étape 6. Nous introduisons les prothèses de liquide synovial

La méthode de traitement de la gonarthrose la plus progressive de ces dernières années a été l’incorporation de médicaments à base d’acide hyaluronique dans le protocole de traitement. C'est un composant naturel du cartilage articulaire et du liquide synovial. Par conséquent, son introduction dans l'articulation du genou ne provoque pas d'inflammation, de rejet et d'autres réactions négatives.

Dans le même temps, l’utilisation de médicaments tels que otrovisk, sinokorm ou hyalual peut atténuer les mouvements et soulager la douleur provoquée par le frottement des surfaces articulaires. Pour la gonarthrose, le fermatron est le médicament le plus recommandé dans ce groupe.

La séquence de traitement est déterminée par le médecin conformément aux protocoles applicables. Dans le même temps, un traitement anti-inflammatoire, une cure de chondroprotecteurs et une physiothérapie peuvent être prescrits. Les médicaments à base d’acide hyaluronique ne sont autorisés à pénétrer dans l’articulation que lorsque l’inflammation est complètement éliminée. Sinon, le contraire peut être exacerbé au lieu de l'effet thérapeutique.

Méthode d'auteur et méthodes innovantes de traitement de la gonarthrose

Le traitement de l'arthrose du genou par l'auteur peut être attribué:

Ils ont des principes d'exposition différents, mais sans exception, ils se sont révélés être des moyens efficaces de maintenir les articulations du genou touchées par la gonarthrose. Malheureusement, le rétablissement complet n'est pas en cause.

L'oxygénothérapie est une méthode de remplissage de la cavité articulaire avec de l'oxygène médical. Vous permet d'éliminer les poches et de réduire la douleur. Il peut être utilisé comme alternative à l'hormonothérapie.

Thérapie par cellules souches. La méthode consiste à transplanter les cellules souches du patient dans l’articulation. La méthode a été développée en Allemagne et nous permet de reporter le traitement conservateur pendant de nombreuses années. Utilisé uniquement dans les grands centres médicaux en Allemagne.

Méthode de traitement au laser intra-articulaire. La procédure est réalisée à l'aide d'un laser à faible intensité hélium-néon, qui pénètre dans l'articulation à travers un guide d'onde inséré dans l'aiguille. Vous permet de réduire la douleur et d'augmenter l'amplitude de mouvement dans les articulations. La méthode a été développée en Russie, a été cliniquement étudiée, mais son coût élevé n’est pas largement utilisée.

Ortokin est une méthode biologique de traitement de la gonarthrose, pratiquée en Europe depuis 2003. Orthokin est un sérum autologue obtenu à la suite de la sélection de protéines spécifiques dans le sang du patient. Ces protéines ont un effet anti-inflammatoire. Après la collecte de sang et la production de sérum, le médicament est administré à une personne par voie intra-articulaire sous contrôle échographique ou par tomodensitométrie.

Ralentir le processus de destruction du tissu cartilagineux;

Réduire la douleur;

Augmente la mobilité du genou.

En cours de traitement, 1 à 2 injections suffisent. Environ 70% des patients cessent de ressentir de la douleur après la première injection.

Traitement chirurgical

À différentes étapes de la gonarthrose, le traitement conservateur peut ne pas produire de dynamique positive. Dans de tels cas, commencez à envisager la nécessité d'une intervention chirurgicale.

Il existe plusieurs types d'opérations pour la gonarthrose:

Arthrodèse. En utilisant cette technique, le tissu cartilagineux déformé est retiré avec l'articulation. La méthode ne permet pas de préserver la mobilité physiologique du membre. Recourir à cela assez rarement;

Débridement arthroscopique. La technique consiste à libérer l'articulation du tissu cartilagineux déformé à l'aide d'un arthroscope. Il est utilisé dans les premiers stades de la maladie. L'arthroscopie élimine la douleur. L'opération est simple. L'effet de la procédure est temporaire, 2–3 ans;

Ostéotomie périarticulaire. Il s'agit d'un type de chirurgie techniquement difficile et rare. Elle consiste à limer et à fixer les os de l’articulation sous un angle différent. Ceci est fait pour redistribuer la charge. La rééducation est assez longue, l’effet est de 3 à 5 ans. Il est rarement utilisé aux stades précoce et moyen de la gonarthrose.

Endoprothèses

À notre époque, l'arthroplastie est le type d'intervention chirurgicale le plus courant et le plus efficace pour la gonarthrose. La technique permet de maintenir la mobilité du membre, ce qui offre au patient l’opportunité de mener une vie entière. Les endoprothèses sont une opération difficile. Cela ne dure qu'environ une heure, mais vous devrez ensuite suivre un long cours de rééducation et de développement commun. C'est l'une des principales caractéristiques de l'arthroplastie du genou. L'effet dure jusqu'à 20 ans, en fonction de la modification du matériau. Après cela, l'articulation devra être changée à nouveau car la prothèse commence à se détacher sous l'action de charges axiales et mécaniques.

Nous ne devons pas oublier les complications possibles, telles que:

Nécrose régionale de la peau;

Parésie du nerf péronier;

Thrombose de la veine fémorale sous-cutanée;

Ces problèmes sont extrêmement rares et représentent environ 1% du nombre total d’opérations. Par conséquent, il est nécessaire de prendre en compte que l'effet des endoprothèses est parfois le seul moyen d'améliorer la qualité de vie d'un patient atteint d'arthrose du genou.

Culture physique avec gonarthrose - thérapeutique et pas seulement

L’exercice de la gonarthrose a plusieurs objectifs:

Préservation et augmentation de la mobilité de l'articulation;

Formation du mécanisme de compensation due au renforcement de l'appareil musculo-ligamentaire;

Augmentation de la circulation sanguine et amélioration du trophisme des tissus adjacents et de l'articulation elle-même;

Préservation du tonus musculaire physiologique.

Les exercices et les méthodes pour leur mise en œuvre sont sélectionnés en fonction des mouvements actifs restants.

Les types d'occupation suivants sont interdits pour la gonarthrose:

Mouvements violents accompagnés de douleur;

Jambes oscillantes pointues et de grande amplitude;

Exercices avec pleine charge axiale sur l'articulation touchée.

Exercices complexes pour gonarthrose

En position debout, essayez de vous détendre complètement, les bras baissés. Effectuer des mouvements à bascule avec tout votre corps. Gardez vos genoux tremblants avec une petite amplitude.

Tenez-vous-en au support, pliez la jambe au genou, pointez le talon vers la fesse, puis, tendez la jambe vers l'avant, placez-la sur le talon devant vous. Courir 15 à 20 fois. Ensuite, faites l'autre jambe.

Debout, placez vos paumes sur vos genoux. Effectuer un petit mouvement circulaire du genou dans un sens et dans l’autre. Ajustez l'amplitude des sensations. Faites au moins 20 fois.

L'exercice est effectué sur une couverture pliée. La surface ne doit pas être trop dure. Mets-toi à genoux et secoue comme dans l'exercice 1.

Depuis la position, comme lors de l’exercice précédent, marchez sur les genoux et faites plusieurs pas dans différentes directions.

Tenez-vous sur vos genoux (les paumes des mains et les genoux doivent toucher le sol). Abaissez votre poitrine au sol, en étirant vos bras vers l'avant, puis déplacez vos hanches et vos fesses contre vos talons, courez votre siège sur vos talons, sans lever votre poitrine du sol. Redressez-vous et répétez l'exercice plusieurs fois.

Allongé sur le côté gauche, déplacez la jambe droite, pliez le genou, redressez et étirez au maximum le talon vers le mur. Effectuer 12 fois et changer de jambe.

Asseyez-vous, mettez vos jambes pliées devant vous. Étirez votre genou droit vers la gauche, puis redressez-le, redressez votre genou, pliez-vous et revenez à la position de départ. Après 12 répétitions, changez de jambe.

À partir de la même position de départ, redressez les jambes en alternance, sans lever les talons, puis redressez-les simultanément, sans les déchirer. Répétez 12-14 fois.

Allongez-vous sur le dos, tirez votre jambe pliée contre votre poitrine, placez votre main sur la chaussette et déplacez votre jambe en douceur autant que possible. Faites l'exercice sans secousses.

Juste allongé sur le dos, attachez un amortisseur en caoutchouc à vos chevilles et fixez l’autre extrémité à la batterie. Pliez et dépliez les jambes en douceur, en serrant les genoux contre la poitrine.

Levez-vous à quatre pattes. Attachez un bord de l’amortisseur en caoutchouc à la cheville, l’autre pour fixer la batterie. Lentement (doucement) pliez et dépliez le pied au moins 10 à 15 fois. L'amortisseur ne doit pas être trop dur.

Physiothérapie pour gonarthrose

Tous les types de physiothérapie peuvent être prescrits pendant la phase de rémission ou une légère exacerbation de la maladie, mais pas pendant la phase la plus aiguë avec une inflammation.

Les plus efficaces sont:

Électrophorèse avec des médicaments tels que bischofite ou caripain. Le Dimexide est administré dans les cas de pénétration plus profonde du médicament.

Bains de radon et d'hydrogène sulfuré;

Pour maintenir et prolonger la phase de rémission, il est nécessaire de suivre un cours de physiothérapie 2 à 4 fois par an, en fonction du degré de la maladie.

L'électrophorèse avec caripaïne vous permet d'éliminer l'excès de tonus, contribue à la résorption des contractures et des adhérences. Vous devez effectuer au moins 20 procédures, car le médicament est cumulatif. Il n'est valable que lorsque la concentration maximale est accumulée dans le corps. Le déroulement de 10 procédures ne justifie pas les dépenses.

Le traitement de gonarthrose par la boue doit être pris 2 fois par an, soit 10 à 15 interventions. Vous pouvez le dépenser à la maison, en utilisant la terre achetée à la pharmacie. Avant utilisation, il doit être chauffé à 38-40 degrés.

Massage et thérapie manuelle pour gonarthrose

Ces types d’effets sur l’articulation du genou visent à étirer, à réchauffer et à améliorer la circulation sanguine dans la zone des articulations. Le massage est effectué dans la région du genou, le long du flux lymphatique de la périphérie vers le centre, sans affecter la fosse poplitée. La thérapie manuelle est effectuée après le massage par un spécialiste expérimenté. Sa tâche principale est l'extension et la stabilisation de l'articulation.

Vous pouvez faire vous-même l’exercice suivant: restez debout avec le côté sain du support, déplacez votre jambe avec l’articulation douloureuse vers l’avant, puis vers l’arrière, puis «jetez-la» sur le côté avec un mouvement brusque.

Prévention de la gonarthrose déformante

La gonarthrose est un groupe de maladies qui sont meilleures et plus faciles à prévenir qu'un traitement coûteux et à long terme.

Les mesures suivantes peuvent être recommandées à titre préventif:

En pratiquant la danse et le sport, essayez d’éviter les blessures graves (rupture des ligaments, fractures, lésions graves de la rotule);

Maintenir une activité physique régulière, car le mouvement est la base mécanique de la nutrition du cartilage;

Faites un régime avec les besoins en os et en tissu cartilagineux en nutriments;

Surveillez le poids du corps;

En cas de blessure ou d'inconfort au niveau de l'articulation du genou, demandez immédiatement une assistance médicale qualifiée.

À partir de 35 ans, prenez des traitements prophylactiques avec des chondroprotecteurs;

Buvez beaucoup d'eau chaque jour.

Conseils utiles

Commencer le traitement de la gonarthrose avec un diagnostic précis. Il est préférable de demander conseil à plusieurs experts renommés.

Ne pas se soigner soi-même. Tous les médicaments, leur posologie et leur durée d'utilisation doivent être prescrits et contrôlés par un médecin.

Commencez chaque journée avec la gymnastique.

Si vous souhaitez faire du sport, consultez votre médecin pour connaître le type de charges recommandé pour vous. Même certains yoga asanas peuvent être désastreux en gonarthrose.

Éliminez de votre alimentation les aliments gras, salés, épicés. Donner la préférence à des plats maison sains. Les produits d'acide lactique doivent avoir une teneur moyenne en graisse, sinon le calcium sera mal absorbé. Inclure dans le régime alimentaire la gelée maigre (cuite sur de la viande de dinde), la gelée naturelle. Ne pas oublier la nécessité de manger du poisson de mer et des fruits de mer.

Si l'utilisation hebdomadaire d'un médicament anti-inflammatoire ne soulage pas, consultez un médecin pour examiner le protocole de traitement.

Si une rémission survient et que la maladie ne vous dérange pas, ne dépassez pas les charges admissibles. L'absence de douleur ne signifie pas que vous êtes complètement guéri.

Essayez de ne pas trop refroidir les joints. Bien que la gonarthrose ne soit pas une maladie inflammatoire, l'articulation peut réagir à l'hypothermie par une nouvelle rechute.

La principale chose à retenir! Même le meilleur médecin ne peut pas vous aider si vous ne voulez pas faire un effort et vous aider vous-même. En cas de nécessité d'une intervention chirurgicale, ne refusez ni ne retardez la date. Cependant, il est très important qu’au moment de l’opération, vous soyez en bonne forme physique, il sera alors plus facile de subir une rééducation postopératoire. Et cela ne dépend que de vous.

L'auteur de l'article: Candidat en sciences médicales Dmitry Sergeevich Volkov, chirurgien