La gonarthrose du deuxième degré de l'articulation du genou est-elle traitable?

Qu'est-ce que la gonarthrose et comment la traiter? Est-il possible de guérir l'arthrose du genou - les questions qui se posent le plus souvent chez les patients porteurs d'un tel diagnostic. La gonarthrose est un autre nom de l'arthrose du genou, une maladie dégénérative dystrophique dans laquelle le cartilage articulaire est détruit et les os sont déformés. Ces processus sont irréversibles, mais il est théoriquement possible de guérir la gonarthrose de grade 1 si vous identifiez la maladie au tout début du développement et que vous recourez aux méthodes modernes de protection et de restauration du tissu cartilagineux. Mais soigner l'arthrose de l'articulation du genou de degré 2 est actuellement irréaliste, mais il est possible d'obtenir une rémission prolongée pour empêcher le passage de la maladie au 3ème stade.

Caractéristiques de gonarthrose grade 2

Si l'arthrose de l'articulation du genou du premier degré est presque asymptomatique et que même les rayons X ne révèlent pas toujours des modifications des tissus articulaires, alors une arthrose de l'articulation du genou du deuxième degré se manifeste par des symptômes sévères. Selon la classification de Kosinsky, utilisée par les rhumatologues russes, 2 c. - une phase de changements prononcés. Pour l'arthrose, 2 degrés de l'articulation du genou sont caractérisés par de tels signes radiographiques:

  • rétrécissement de l'interligne articulaire au moins deux fois par rapport à la norme, souvent de manière inégale;
  • Ostéosclérose sous-chondrale (compaction du tissu osseux) dans les zones où le cartilage est aussi mince que possible et où l'interligne articulaire est considérablement réduit;
  • ostéophytose prononcée - la croissance du tissu osseux sur les bords des zones articulaires;
  • illumination kystique dans le tissu osseux (facultatif).

Les manifestations cliniques de l'arthrose déformante de l'articulation du genou du degré 2 comprennent:

  • des douleurs fréquentes et prolongées, à la fois sous charge et au repos, ainsi que des douleurs vasculaires dépendantes du temps;
  • blocage articulaire récurrent - douleur articulaire aiguë résultant d'une douleur intense due à des corps libres dans l'interligne articulaire;
  • limiter la mobilité du genou;
  • resserrement brutal lors du déplacement;
  • gonflement du genou, rougeur de la peau, fièvre locale - signes d'inflammation de la membrane synoviale (synovite);
  • perte modérée de masse musculaire et de volume, raccourcissement des tendons.

Dans l'arthrose de l'articulation du genou, degré 2, le cartilage est sévèrement détruit et aminci, les surfaces articulaires du tibia et du fémur deviennent nues par endroits. L'ostéosclérose et l'ostéophytose sont des mécanismes compensatoires activés en raison d'un stress accru sur le tissu osseux. Une partie de cette charge est déplacée vers les muscles, ce qui provoque leurs spasmes dus à la surtension. La douleur et les déformations osseuses limitent la mobilité de l'articulation, ce qui conduit à une hypotrophie musculaire. Le traitement de la gonarthrose de grade 2 doit souvent être effectué étant donné que la maladie dégénérative dystrophique est compliquée par une synovite réactionnelle secondaire. Le processus inflammatoire dans la cavité articulaire aggrave la destruction du tissu cartilagineux.

Méthodes de traitement

Lors de la déformation de la gonarthrose de l'articulation du genou, 2 degrés de traitement sont effectués principalement à domicile. Bien qu'il soit nécessaire de suivre périodiquement des cours d'interventions physiothérapeutiques, consultez un massothérapeute, un chiropraticien, ainsi que le médecin traitant, qui contrôle l'efficacité de la thérapie et donne de nouveaux rendez-vous. Traitement recommandé par le sanatorium de l'arthrose du genou à 2 degrés, lorsque la maladie est en rémission. Si le seul traitement efficace contre l'arthrose du genou est le traitement des endoprothèses, le traitement de l'arthrose déformant au second degré (AOD) peut être effectué par des méthodes conservatrices. Bien que dans certains cas eu recours à une intervention chirurgicale.

Comment traiter l'arthrose de l'articulation du genou à 2 degrés, afin de ralentir la progression de la maladie et d'empêcher sa transition vers le stade suivant menaçant l'invalidité? Tout d’abord, le patient doit changer de mode de vie:

  • éliminer les activités associées à une charge monotonique prolongée sur les articulations du genou;
  • perdre du poids et l'empêcher de prendre du poids;
  • refuser les produits nocifs contenant une grande quantité de graisses et de glucides simples, conservateurs, épices chaudes;
  • mangez équilibré et buvez;
  • renforcer les muscles. Montrant la marche et la marche scandinave, le ski, la natation et l'aquagym, l'exercice sur un vélo stationnaire;
  • portez des chaussures confortables, protégez vos pieds des blessures, de la surcharge, de l'hypothermie, évitez le stress;
  • abandonner les mauvaises habitudes.

Qu'est-ce et comment traiter la gonarthrose de l'articulation du genou 2 degrés, détermine le spécialiste. Mais le traitement efficace de l'arthrose du genou devrait être complet. Il est impératif de combiner un traitement médicamenteux avec des procédures physiothérapeutiques, une gymnastique et une thérapie par l’exercice, un massage. Il est possible avec l'approbation du médecin traitant de recourir à des méthodes de médecine alternative et traditionnelle.

Traitement médicamenteux

Les médicaments utilisés pour traiter l'arthrose du genou à 2 degrés peuvent être divisés en 2 groupes:

  • pour le traitement symptomatique, soulagement de la douleur et de l'inflammation;
  • pour le traitement pathogénique, protection des tissus articulaires contre la destruction.

Le premier groupe est représenté principalement par les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), qui sont utilisés sous forme de comprimés et de pommades (Diclofenac, Nimesulid. Ketoprofen, Ibuprofen, Meloxicam). Le traitement médicamenteux de la DOA à 2 degrés de l'articulation du genou commence généralement par la prise de ces médicaments. La durée du traitement ne doit pas dépasser 10 à 14 jours. A l’avenir, les AINS ne sont prescrits que pour les exacerbations. Si cette thérapie n'est pas suffisamment efficace, ils injectent des stéroïdes - hydrocortisone, Diprospan, Kenalog - dans la cavité articulaire ou les tissus périarticulaires. Les injections intra-articulaires étant douloureuses, les glucocorticoïdes sont généralement administrés en association avec des anesthésiques. Soulager la douleur aide également la pommade avec une action irritante.

La thérapie pathogénique de l'arthrose est réalisée à l'aide de chondroprotecteurs. Si, en cas d'arthrose du 3ème degré de l'articulation du genou, le traitement par ces médicaments est inefficace, alors dans le cas de la gonarthrose de l'articulation du genou, 1 2 degrés sont prescrits sans faute. Bien que le cartilage ne soit pas complètement détruit, les chondroprotecteurs peuvent interrompre ce processus et même contribuer très tôt à la restauration du tissu cartilagineux. Les chondroprotecteurs (Dona, Artra, Teraflex, Hondroksid, Struktum) sont conçus pour un usage prolongé. La durée du cours est de 1 à 6 mois. Ces cours doivent être répétés régulièrement. Le meilleur effet est obtenu lorsque l’administration orale est associée à une injection. L’utilisation externe de chondroprotecteurs est inefficace.

Soulagez parfaitement la douleur et restaurez la mobilité des injections intra-articulaires d’acide hyaluronique, mais ce traitement n’est pas effectué en cas de synovite. Les complexes vitamino-minéraux et les compléments alimentaires à activité chondroprotectrice sont recommandés pour le traitement adjuvant de l'arthrose du 2e degré. Selon les indications, les vasodilatateurs prescrits pour améliorer l'apport sanguin à l'articulation et les relaxants musculaires pour soulager les spasmes musculaires.

Traitement non médicamenteux

Parmi les procédures physiothérapeutiques pour l'arthrose de l'articulation du genou du 2ème degré sont indiqués:

  • électrophorèse;
  • échographie et phonophorèse;
  • UHF;
  • amplipulse;
  • thérapie magnétique;
  • thérapie au laser.

L'une des procédures les plus progressives et les plus efficaces est la thérapie par ondes de choc. Elle déclenche les processus de régénération tissulaire, aide à ramollir les ostéophytes et augmente l'élasticité des muscles et des ligaments. Parmi les méthodes physiothérapeutiques de traitement de la gonarthrose, deux compresses avec du dimexide, du bischofite, de la bile médicale, de la paraffine et de l'ozocérite, des enveloppements d'argile sont disponibles à la maison. Il existe également un certain nombre de médicaments portables pour la physiothérapie à domicile: Almag, Vitafon, Magofon.

En l'absence de contre-indications, le massage est effectué, l'effet est principalement sur les muscles qui soutiennent l'articulation du genou. Réduire la charge mécanique sur le cartilage et suspendre sa destruction aide à étirer les mains d'un chiropracteur ou à utiliser l'appareil pour le traitement par traction. Ces procédures ne sont montrées que sans aggravation. Pour la première fois, pour commencer à faire des exercices, la mise en œuvre d'un complexe de gymnastique n'est également possible qu'après l'arrêt du processus aigu. Mais si le patient fait les exercices depuis longtemps, il n'est pas nécessaire d'arrêter complètement l'entraînement pendant la période d'exacerbation. Il est recommandé de limiter les exercices isométriques pour la relaxation des muscles par le stress.

Autres méthodes

Lors du traitement de l'arthrose du genou, 2 degrés ont également recours à de telles méthodes:

  • ozonothérapie (injection d'oxygène actif) pour stimuler la circulation sanguine, la nutrition, les processus métaboliques, la régénération des tissus;
  • méthodes de médecine alternative - hirudothérapie (traitement avec des sangsues), apithérapie (piqûres d'abeilles), réflexothérapie (acupression, acupuncture), homéopathie et phytothérapie;
  • des compresses, des bains, l'utilisation de pommades et le frottement selon des recettes populaires.

La plupart des médecins, lorsqu'on leur demande comment soigner la gonarthrose, disent que la maladie est incurable. Mais dans certaines cliniques, la thérapie par cellules souches est déjà en cours. Lorsqu'ils sont introduits dans l'articulation du genou, ils sont transformés en cellules du tissu cartilagineux et restaurent le cartilage endommagé. Bien que la technique ait le statut d’expérimental, les résultats du traitement des volontaires sont encourageants.

Parfois, ils ont recours à des méthodes plus radicales de traitement de la gonarthrose au deuxième degré - intervention chirurgicale. Au stade 2 de la maladie sont effectuées de telles opérations:

  • débridement arthroscopique - excision et élimination d'ostéophytes, fragments de peau morte du cartilage articulaire, corps libres à travers une petite incision;
  • chondroplastie arthroscopique - restauration de l’intégrité du cartilage articulaire par diverses méthodes;
  • Ostéotomie correctrice périarticulaire - sciage et cartographie osseuse sous un angle différent pour réduire la charge sur le cartilage.

Toutes ces opérations ont un effet temporaire. Le plus doux est le débridement, le plus difficile, nécessitant une longue rééducation - ostéotomie.

En cas de gonarthrose de déformation de grade 2, le traitement est moins efficace qu’à un stade précoce, mais il est impossible d’abandonner et d’arrêter la lutte contre la maladie. À ce stade, la douleur peut, si elle n'est pas complètement arrêtée, être grandement soulagée à l'aide de médicaments et de procédures physiothérapeutiques. L'exercice régulier aidera à rétablir et à maintenir la mobilité à long terme de l'articulation et à protéger les muscles de l'atrophie. Les chondroprotecteurs de réception vous permettent de retarder le moment de la destruction finale du cartilage. Après une série d'injections d'acide hyaluronique, il est possible d'oublier les symptômes de la maladie pendant au moins six mois et les interventions arthroscopiques produisent un effet pendant un à deux ans. Enfin, une nouvelle technique de thérapie par cellules souches donne l’espoir qu’à terme, l’arthrose pourra être vaincue.

Gonarthrose droite et gauche grade 2

La gonarthrose bilatérale du 2e degré des articulations du genou est considérée comme le stade du développement de la maladie lorsque les symptômes apparaissent déjà assez clairement, mais le traitement peut toujours être assuré par des méthodes conservatrices. Bien entendu, il ne sera pas possible d’éliminer complètement les violations structurelles irréversibles, mais il est tout à fait réaliste d’arrêter le processus de destruction. Il est important de ne pas participer à l'auto-traitement et de demander l'aide de professionnels. Il est possible d'arrêter la maladie au cours de la deuxième étape et cela doit être fait de manière efficace et en temps voulu.

Essence de pathologie

En général, la gonarthrose, ou arthrose de l'articulation du genou, désigne des pathologies articulaires de nature dégénérative-dystrophique, lorsque le processus chronique progressif détruit progressivement le tissu cartilagineux. Ce joint, conçu pour agir en tant qu'amortisseur d'articulation osseuse, cesse de protéger les os et ceux-ci, lorsqu'ils entrent en contact direct, sont endommagés.

Le développement de la pathologie commence par des modifications structurelles du tissu cartilagineux au niveau moléculaire, qui se produisent presque imperceptiblement pour l'homme. Cependant, le processus s'étend ensuite au cartilage hyalin. Il:

  • perd l'élasticité;
  • des fissures;
  • stratifié;
  • diminue en épaisseur.

Ces phénomènes causent déjà des dommages irréversibles, ce qui conduit finalement à la destruction complète du petit et du grand cartilage. L'espace articulaire se rétrécit à un point tel que les os se touchent. La réponse immunitaire du corps à la convergence des os pour empêcher leur destruction devient la croissance des os - les ostéophytes. En principe, ces formations visent à protéger les os, mais elles limitent la mobilité de l'articulation. Avec la croissance des ostéophytes et d'autres changements, la déformation de l'articulation du genou commence - une arthrose déformante se développe.

Selon que l’une ou les deux articulations soient atteintes, une arthrose unilatérale ou bilatérale est déclenchée. À son tour, la version unilatérale est divisée en 2 types:

  • côté gauche - lorsque la lésion est située dans l'articulation du genou gauche;
  • côté droit - lorsque seul le genou droit est affecté, sans affecter le deuxième membre.

L'arthrose bilatérale affecte les articulations des deux jambes. Le plus souvent, le processus destructif se développe simultanément dans les deux articulations et se poursuit approximativement de la même manière. Dans le même temps, il arrive que, dans l’une des articulations, la pathologie progresse plus rapidement, ce qui se traduit par des manifestations évidentes.

Mécanisme étiologique

La gonarthrose peut être causée par diverses causes exogènes et endogènes. Sur la base du mécanisme étiologique, la pathologie est divisée en deux types:

  1. Arthrose primaire. Il est le plus caractéristique des personnes âgées et apparaît sans raison externe apparente. En principe, cette espèce appartient à la catégorie idiopathique, lorsque les causes du phénomène ne sont pas entièrement comprises. La plupart des chercheurs ont tendance à associer son apparence à une altération des processus métaboliques. Dans certains cas, dans le développement de la gonarthrose primaire, un facteur héréditaire (génétique) est trouvé. Il peut être provoqué et ingestion incontrôlée de médicaments hormonaux. L'arthrose primaire se manifeste le plus souvent par une gonarthrose bilatérale. Dans ce cas, le processus destructeur peut commencer comme une variété unilatérale de n'importe quel endroit, mais la maladie se propage progressivement à la seconde articulation du genou.
  2. Gonarthrose secondaire. Cette forme de pathologie est caractérisée par une étiologie apparente. La cause la plus courante est une blessure au genou. Les plus dangereuses sont ses variantes: rupture de ligament, luxation, lésion du ménisque, fracture osseuse à l'intérieur de l'articulation, saignement dans la cavité articulaire. D'autres facteurs provoquants sont également mis en évidence: conséquences d'un traitement chirurgical, réactions inflammatoires (arthrite), formations tumorales, lésions infectieuses. Ce type de gonarthrose a généralement une manifestation unilatérale. Une maladie peut provenir d'une personne à tout âge.

En résumant ce qui a été dit, on peut identifier les principales causes de gonarthrose suivantes:

  • des troubles métaboliques, y compris des modifications de l'équilibre hormonal;
  • altération de l'apport sanguin et augmentation de la fragilité capillaire;
  • surpoids et obésité;
  • les blessures;
  • activité physique constante et intense;
  • pathologies endocriniennes;
  • facteur génétique et prédisposition génétique;
  • défauts acquis ou congénitaux de la statique corporelle;
  • vieillissement vieillissement.

Pathogenèse par étapes

La progression de la gonarthrose se retrouve dans la croissance des anomalies articulaires suivantes:

  1. Changements dans le processus métabolique du cartilage: le tissu cartilagineux est alimenté par le liquide articulaire qui est libéré ou absorbé lors des mouvements articulaires, mais la maladie viole la pression osmotique et nuit à la nutrition.
  2. Destruction des fibres de collagène: ramollissement progressif du tissu cartilagineux, dégradation des propriétés des chondrocytes, entraînant une perte d'élasticité du cartilage et une instabilité articulaire.
  3. Une anomalie associée à la production de composition osseuse supplémentaire, qui provoque la croissance des excroissances sous forme d'ostéophytes, affecte la membrane articulaire et crée un processus inflammatoire, entraînant une perte de mobilité articulaire.
  4. Le processus de destruction se développe le plus rapidement à l'intérieur de l'articulation et au site d'articulation du fémur et de la rotule.

Dans la pathogenèse de la gonarthrose, une stadification assez clairement observée, associée à la sévérité des symptômes principaux:

  1. Phase initiale: étape 1 (degré). L’apparition de la maladie est difficile à déterminer en raison de l’absence de symptômes prononcés. Il n’ya qu’une légère diminution de la taille de l’articulation, que l’on peut toutefois détecter sur la radiographie. Une légère gêne peut être ressentie avec une augmentation en soirée, après la journée de travail. Le matin, il est parfois nécessaire de «se promener» pour éliminer la raideur de l'articulation.
  2. La deuxième étape (degré). Une diminution significative de la taille de l'interligne articulaire est constatée, les premiers ostéophytes sont notés. Les signes visibles de la maladie commencent à se manifester, ce qui entraîne des problèmes de flexion et d'extension de l'extrémité du genou, une réduction de l'angle d'extension de la jambe, l'apparition d'une atrophie du quadriceps fémoral;
  3. La gonarthrose unilatérale ou bilatérale de grade 3 (stade 3) se caractérise par des effets irréversibles: déformation de l'articulation, entraînant le déplacement de l'axe de la jambe, instabilité de l'articulation. Des symptômes sévères apparaissent, tels qu'une douleur aiguë même au repos, un gonflement, une fièvre dans la région de l'articulation touchée, une limitation de la mobilité de l'articulation.
  4. Parfois, dans le troisième stade, il existe un quatrième degré de gravité, qui se manifeste par une déformation importante, une destruction complète du coussinet cartilagineux, une restriction importante de la mobilité du membre entier. Le syndrome douloureux devient intense et devient permanent.

Deuxième stade de la maladie

La deuxième phase de la gonarthrose se développe avec la progression de la maladie si des mesures ne sont pas prises pour un traitement adéquat au stade 1. À ce stade, des troubles structurels irréversibles apparaissent dans les tissus, entraînant l'apparition de symptômes évidents. C'est durant cette période que le type de pathologie unilatérale s'est transformé en lésion bilatérale. En particulier, la gonarthrose de grade 2 côté droit s'étend jusqu'au genou gauche, où débute le stade initial d'arthrose. En conséquence, le processus dans l'articulation du genou droit est généré par une gonarthrose du côté gauche de 2 degrés.

Au début de la phase 2, la maladie n’était pas établie de manière chronique et la douleur dans la région des genoux touchés ne se manifeste que de manière périodique, puis à la suite d’un effort intense ou d’une longue marche. Après un court repos, ces douleurs disparaissent. Lorsque vous vous déplacez dans une articulation (accroupissement, montée, montée d'escaliers, etc.), un resserrement caractéristique se produit. Presque tous les matins, on observe une raideur articulaire remarquable qui nécessite un entraînement de 12 à 16 minutes.

La progression de la gonarthrose au stade 2 entraîne une augmentation de la douleur. Le syndrome douloureux du type gémissement peut survenir avec un changement brutal du climat. La soi-disant météorologie apparaît - une augmentation de la pression du fluide intra-articulaire avec une diminution de la pression atmosphérique et vice versa.

Lors de la réalisation d'un examen médical, les symptômes suivants d'arthrose sont identifiés:

  • l'apparition de petits ostéophytes sous forme de tubercules sur le site osseux;
  • une réduction de la taille de l'interligne articulaire, le degré de réduction en répétant le degré de manifestations externes des principales caractéristiques du processus.

L'arthrose du genou au stade 2 est souvent compliquée par une synovite. Cette maladie se caractérise par une compression de l'articulation par le liquide intra-articulaire, qui forme une tumeur importante. Le liquide remplit tout l'espace de l'articulation et peut pénétrer dans la fosse poplitée située derrière la région du genou. Dans ce dernier cas, le kyste de Baker est détecté. Ce phénomène augmente considérablement le syndrome de la douleur.

Principes de traitement de la pathologie

Dans la deuxième étape, la gonarthrose peut toujours être traitée avec des méthodes conservatrices. Par diverses actions, la tâche principale est résolue - l’arrêt du processus destructif. En outre, le traitement implique un traitement symptomatique (principalement une anesthésie), une régénération maximale du tissu cartilagineux, une normalisation de l'apport sanguin et de l'apport tissulaire et un renforcement général du corps.

Le traitement de la gonarthrose bilatérale est effectué par des méthodes complexes dans le mode long. La base est la thérapie médicamenteuse, qui comprend les activités suivantes:

  1. Exclusion des inflammations: anti-inflammatoires non stéroïdiens - Diclofenac, Olfen, Diklak, Ibuprofen, Indométhacine, Ketaprofen, Meloxicam, Nimesulide; avec un cours compliqué d'hormones - Hydrocortisone, Kenalog, Diprospan.
  2. Pour mettre fin aux modifications dégénératives: médicaments anti-enzyme - Kontrikal, Ovomin, Gordoks.
  3. Restauration du cartilage: chondroprotecteurs - Struktum, DONA, Rumalon, Alflutol, Mukosat.
  4. Moyens externes pour améliorer la circulation sanguine: Finalgon, Gel Fastum, Nikofleks, Apizartron, Feloran.
  5. Renforcement des vaisseaux sanguins: Kavinton, Trental, Actovegin, Upsavit, Ascorutin.
  6. Diminution du tonus musculaire: antispasmodiques - No-shpa, Mydocalm, Tizalud.
  7. Normalisation de la composition du fluide articulaire: Otrovisk, Hyalual, Fermatron.

Le schéma thérapeutique de l'articulation du genou comprend nécessairement des interventions qui augmentent l'efficacité du traitement.

Thérapie par des exercices complexes spécialisés permettant de normaliser l’approvisionnement en sang, de renforcer les muscles et les ligaments, d’accroître l’activité musculaire et la motricité. Les exercices de thérapie physique sont effectués par le médecin traitant selon un algorithme strictement individuel.

Effets de physiothérapie - un élément nécessaire d'un traitement complexe. Les plus courantes sont de telles technologies:

  • électrophorèse avec introduction de Bishofit, Karipaina avec amplification de Dimexide;
  • thérapie magnétique;
  • effets ultrasonores et micro-ondes;
  • application de paraffine;
  • bains de radon et d'hydrogène sulfuré;
  • thérapie de boue

Les massages thérapeutiques et les thérapies manuelles jouent un rôle important, mais uniquement dans le respect du comportement professionnel.

La gonarthrose bilatérale de grade 2 est considérée comme un stade progressif de la maladie, mais il n'est pas trop tard pour commencer le traitement. Les médicaments modernes peuvent arrêter le processus de destruction.

Tout sur la gonarthrose bilatérale, grade 2 du genou: symptômes et traitement approprié

La gonarthrose bilatérale du 2ème degré de l'articulation du genou se manifeste par des symptômes assez évidents, mais reste susceptible de traitement médicamenteux. Bien entendu, l’étape du processus inflammatoire au niveau de l’articulation n’élimine pas complètement les modifications de sa structure, mais il est encore possible d’arrêter sa destruction à l’aide de médicaments. Si de telles tentatives étaient entreprises plus tôt, il serait possible d’obtenir le résultat souhaité plus facilement et beaucoup plus rapidement, mais la deuxième étape le permet également.

Types de gonarthrose

Selon la propagation du processus inflammatoire, la gonarthrose est unilatérale (sous la forme de gauche ou de droite) et bilatérale, et en fonction de sa cause et du développement ultérieur du processus inflammatoire, la maladie est divisée en plusieurs types.

  1. Primaire. Cette espèce est plus courante chez les personnes d'un âge avancé, dont le développement commence soudainement et sans autre motif que l'âge. Cette espèce est considérée comme idiopathique, c'est-à-dire que les raisons de son apparition n'ont pas encore été clarifiées. La plupart des scientifiques travaillant dans l’étude de ce domaine de la médecine associent l’apparition de la maladie à une altération des processus métaboliques. Dans certains cas, la survenue de cette pathologie a révélé une prédisposition génétique au niveau génétique. L'utilisation non contrôlée de médicaments hormonaux peut provoquer une inflammation des articulations. La gonarthrose primitive est souvent bilatérale et la destruction commence généralement par une articulation du genou, capturant progressivement l'autre.
  2. Secondaire. Il se caractérise par une symptomatologie plus prononcée, le développement se produit souvent à cause de blessures au genou dans diverses variantes. En plus de cela, la cause la plus fréquente, l'inflammation des genoux peut également être provoquée par d'autres causes sous la forme de conséquences postopératoires, d'arthrite, de néoplasmes, d'infections. Ce type se développe souvent unilatéralement.

Développement de la maladie

Dans le mécanisme de développement de la gonarthrose bilatérale, on peut très clairement retracer ses stades, qui déterminent les principaux symptômes de la maladie à différents stades de développement, tels que:

  1. Degré initial Le stade initial est considéré comme le premier stade de la gonarthrose, sa définition apporte une certaine complexité, car pendant cette période, la maladie est presque totalement absente. À l'aide d'appareils à rayons X, une légère réduction de l'espace articulaire peut être détectée. Le patient ressent en même temps un léger inconfort et une certaine rigidité lors du mouvement de l'articulation.
  2. Deuxième degré Pendant cette période, on peut constater que la fente commune a encore diminué et que les premiers ostéophytes ont commencé à se former. Les symptômes de la maladie apparaissent plus clairement, des problèmes surviennent lors de la flexion et de l'extension du genou, l'angle d'extension de la jambe devient plus petit, un processus initial d'atrophie est observé dans le muscle quadriceps fémoral.
  3. Troisième degré Cette étape entraîne des modifications irréversibles de la forme de la difformité des os articulaires avec un déplacement de l'axe des jambes, accompagné d'une douleur aiguë même à l'état de repos, du développement d'un œdème et d'un mouvement considérablement limité de l'articulation.
  4. Pas toujours, mais il existe une probabilité d'un quatrième degré de gravité du processus inflammatoire de l'articulation du genou, caractérisée par une déformation significative avec destruction complète du cartilage. La douleur devient permanente et la fonction de l'articulation est presque complètement perdue.

Symptômes à 2 degrés

Lorsque le stade initial de la gonarthrose ne reçoit pas le traitement nécessaire, la maladie progresse au second degré, processus au cours duquel des processus irréversibles de modification de la structure osseuse entraînent l'apparition de symptômes évidents. Dans cet état, l'échec unilatéral devient bilatéral.

Au début du développement du deuxième degré, la maladie n’était pas encore établie en tant que maladie chronique et, par conséquent, la douleur au niveau du genou se manifestait pendant les périodes suivant une longue marche ou à la suite d’un stress intense. Si l'articulation est brièvement mise au repos, la douleur diminue et disparaît rapidement. Lorsque l'articulation bouge, un resserrement caractéristique peut être entendu et la raideur matinale du genou s'allonge. Le développement ultérieur du processus inflammatoire du deuxième degré entraîne une augmentation de la douleur, qui peut survenir non seulement lors du mouvement de l'articulation, mais également lors d'un changement brutal des conditions météorologiques. Ces sensations s'expliquent par l'augmentation de la pression du fluide à l'intérieur du joint, en réaction à une diminution de la pression dans l'atmosphère et inversement.

La gonarthrose bilatérale du genou est souvent compliquée par le développement d'une synovite. Une telle condition provoque une compression de l'articulation avec un fluide intra-articulaire, entraînant un gonflement et un gonflement. L'augmentation du fluide produit entraîne son trop-plein, de sorte qu'il s'infiltre dans les fosses poplitées avec la formation de kystes. La présence d'un kyste augmente considérablement la douleur, qui devient parfois insupportable.

Traitement de gonarthrose bilatérale

Le second degré de gonarthrose peut encore être guéri par des méthodes thérapeutiques. Avec l'aide de médicaments et d'autres effets, il est possible de résoudre la tâche principale: suspendre le processus de destruction dans l'articulation. En outre, il est nécessaire de procéder à une anesthésie et de restaurer le cartilage endommagé. Il est également important de rétablir un apport sanguin normal et d'assurer une nutrition adéquate du tissu osseux.

Lors du traitement d'une gonarthrose bilatérale, il est nécessaire d'utiliser une thérapie complexe pendant une longue période, ce qui comprend les actions suivantes:

Restaurer complètement les JOINTS n'est pas difficile! La chose la plus importante 2-3 fois par jour pour frotter ce point sensible.

  • L’objectif principal est d’éliminer l’inflammation pour laquelle sont utilisés des médicaments non stéroïdiens sous forme de diclofénac, diclac, kétaprofène et d’autres, qui utilisent des hormonaux sous forme d’hydrocortisone ou de Kenalog.
  • Pour arrêter les changements dégénératifs utilisés médicaments anti-enzyme sous la forme d'Ovomin, Gordoksa.
  • Pour restaurer le tissu cartilagineux endommagé, des chondroprotecteurs sont utilisés, tels que Dona, ainsi que sous la forme de Struktum, Mukosata.

Afin d'améliorer le processus de circulation sanguine, des préparations locales sont utilisées, ainsi que Fenelgon, Feloran, Actovegin et Caviton pour renforcer les vaisseaux sanguins. Pour éliminer l'augmentation du tonus musculaire, les médecins recommandent l'utilisation d'antispasmodiques sous la forme du No-shpy, et la normalisation de la composition et de la concentration du liquide articulaire peut être obtenue en utilisant Fermatron ou Otroviska.

Gymnastique thérapeutique

Le complexe de méthodes thérapeutiques pour la défaite de l'articulation du genou avec gonarthrose bilatérale doit nécessairement inclure des techniques permettant d'améliorer l'efficacité de la thérapie. À ce titre, le rôle principal appartient à la gymnastique thérapeutique, dont des exercices spéciaux, normalisant l'apport sanguin à la zone enflammée, aident à renforcer le tissu musculaire et les appareils ligamentaires, ainsi qu'à améliorer les capacités motrices des articulations touchées. Les exercices utilisés dans le complexe de gymnastique médicale sont sélectionnés strictement par le médecin individuellement en fonction de l'état de santé de chaque patient.

Les occupations présentant des lésions aux genoux doivent être tenues au sol en décubitus dorsal. Exercices qui sont utilisés, vous devez commencer par le plus simple, en augmentant progressivement la durée des cours et la complexité des mouvements effectués. Dans le même temps, une attention particulière doit être portée au fait que pendant les cours, les mouvements brusques et les secousses ne sont pas utilisés. Il est important que les exercices effectués soient sans douleur. Les mouvements que le patient effectue consistent à lever et à maintenir la jambe avec l'articulation douloureuse, en l'abaissant lentement jusqu'au sol. En gymnastique thérapeutique, ils n'utilisent pas les mouvements de flexion et d'extension, les longues marches et autres mouvements qui exercent une lourde charge sur les articulations et provoquent une sensation de douleur.

Régime alimentaire

L'objectif du régime alimentaire pour le second degré de gonarthrose est d'éliminer l'excès de poids, car la réduction de la charge sur les articulations douloureuses sous forme de kilos superflus joue un rôle important dans le processus de guérison. Pour autant, il est important que le régime alimentaire soit suffisamment équilibré et fournisse à l'organisme tous les nutriments et vitamines nécessaires. Une quantité suffisante de protéines contribue à la régénération des tissus cartilagineux; leur carence est remplie de poisson, de viande maigre, de produits laitiers et de fromages. Les protéines végétales sont également nécessaires au corps; le sarrasin, les haricots et les lentilles peuvent en fournir. Il est conseillé de cuire à la vapeur ou de faire bouillir les plats, il est préférable de ne pas utiliser d'aliments frits. Un produit utile pour ce type de maladie sera la gelée dans un bouillon d'os, car il contient du collagène, une substance qui restaure le cartilage. Les glucides nécessaires à l'activité humaine doivent être consommés sous forme de légumes et de fruits, car même leurs excédents ne peuvent pas être déposés dans les graisses lorsqu'elles pénètrent dans le tractus gastro-intestinal d'un patient. En tant que vitamines, la vitamine B est particulièrement importante et les boissons alcoolisées doivent être complètement exclues de la consommation.

Drogues

Dans le traitement de la gonarthrose du genou, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • avec des analgésiques et des effets anti-inflammatoires, y compris les hormones corticostéroïdes;
  • médicaments qui restaurent le cartilage sous forme de chondroprotecteurs.

Tous ces médicaments sont utilisés sous forme d'injections, effectuées de manière intra-articulaire et intramusculaire, en comprimés, comme remèdes locaux sous forme de pommade, de crème ou de gel. Les non-stéroïdes sont utilisés pour éliminer le symptôme douloureux, car une douleur intense empêchera un traitement ultérieur. Vous ne pourrez commencer à utiliser d’autres techniques médicales que si vous vous en débarrassez car la douleur rendra insupportable les exercices thérapeutiques, les massages et toutes les procédures physiques. Cependant, les médicaments non stéroïdiens peuvent être utilisés en traitement de courte durée, car leur utilisation prolongée peut avoir des effets secondaires indésirables. Si la douleur ne peut pas être éliminée pendant longtemps, il est préférable de l'éliminer avec des médicaments sélectifs sous forme de Movalis.

Les Hondoprotecteurs sous forme de glucosamine et de sulfate de chondroïtine, qui sont les plus efficaces pour les blessures de ce type, sont utilisés comme substances qui nourrissent et favorisent la restauration du cartilage. Avec leur aide, il est possible d'influencer la cause même de la maladie: et d'assurer la restauration du cartilage, en améliorant la production de fluide articulaire et en alignant sa composition sur la norme.

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

En tant qu'agents externes capables de soulager la douleur dans les articulations touchées, utilisez des pommades et des gels aux propriétés chauffantes et qui permettent au sang de circuler, tels que Menovazin, Gevkamen, etc. Lorsqu'il est associé à une synovite à gonarthrose, appliquez une pommade avec des non-stéroïdes sous forme d'indométacine, Dolgit, Butadion. On peut obtenir un meilleur effet en utilisant des outils pour compresses sous forme de Dimexide, bile médicale, Bishofit.

L'effet combiné de ces médicaments les rend indispensables pour éliminer la gonarthrose.

Traitement chirurgical

Avec le stade avancé de la maladie, il faut se tourner vers la chirurgie. À ce titre, les endoprothèses sont utilisées pour remplacer une partie de l'articulation par des artificielles. Cette méthode est souvent utilisée en cas de gonarthrose par traumatisme. Une condition importante pour le traitement chirurgical est l'absence d'ostéoporose avec une fragilité accrue des os.

La gonarthrose bilatérale et le sport sont-ils compatibles?

Certaines personnes croient à tort qu'en cas de gonarthrose bilatérale au genou, le sport devrait être abandonné. Cependant, pour que l'articulation fonctionne normalement et supporte les charges qui lui sont imposées, un système musculaire puissant est nécessaire. Par conséquent, le manque d'exercice détendra davantage les muscles impliqués dans l'articulation et aggravera la gravité de la maladie. Une charge modérée sur les articulations renforcera les muscles et ne fera que bénéficier. La gonarthrose bilatérale du genou est tout simplement nécessaire pour traiter les activités sportives. Cependant, il est important de veiller à ne pas autoriser les types d'exercices qui ont un impact direct sur l'articulation et à protéger le genou blessé de mouvements brusques.

Les handicaps donnent-ils?

Parler d’obtenir un handicap ne vaut la peine d’être parlé que dans le cas de formes graves de la maladie. Avec une gonarthrose du premier et même du deuxième degré, l'invalidité n'est pas nécessaire. Ils ne peuvent affecter un groupe que dans le cas où l'articulation affectée perd complètement sa capacité de travail et où les patients ne peuvent pas se déplacer sans l'aide de leurs proches. Si la maladie a atteint le dernier degré, le quatrième degré, l'invalidité est alors donnée sans aucun doute.

La gonarthrose bilatérale du 2 ème degré qui se développe dans les articulations du genou est déjà une maladie évolutive, mais dans ce cas, le traitement peut arrêter l'évolution destructrice de la maladie et maintenir la capacité du patient à vivre de manière autonome.

Gonarthrose des articulations du genou 2 degrés: causes, symptômes, traitement

La gonarthrose est une maladie progressive caractérisée par la destruction du tissu cartilagineux de l'articulation du genou, qui protège les structures osseuses des dommages.

La gonarthrose du genou figure parmi les cinq maladies les plus courantes du système musculo-squelettique. Les symptômes de gonarthrose sont observés chez 20% de la population de plus de 40 ans, la gonarthrose la plus courante de l'articulation du genou étant celle à 2 degrés. Le fait est qu’à un degré, les symptômes de la maladie ne sont presque pas exprimés: la mobilité du genou n’est pas limitée et peu de gens s’intéressent aux douleurs faibles. La destruction d'une articulation de 2 degrés provoque une gêne grave chez une personne, ce qui la pousse à demander l'aide d'un rhumatologue.

En cas de gonarthrose, une personne sur 2 degrés est perturbée par une douleur fréquente et persistante qui survient à la fois après un effort physique léger et après un repos prolongé. À un degré, les douleurs n'apparaissent qu'après un effort physique prolongé et apparaissent plutôt faiblement. Une autre caractéristique de 2 degrés de dommage à l'articulation - un craquement audible et des clics lors de la marche, de la flexion des jambes ou d'autres mouvements qui se produisent en raison de l'épuisement du tissu cartilagineux. En général, les symptômes de la pathologie procurent au patient un inconfort important et réduisent considérablement la qualité de sa vie.

Il est impossible de guérir complètement la gonarthrose de grade 2. Mais il existe des méthodes thérapeutiques permettant d'arrêter les symptômes désagréables et de donner à une personne l'occasion de mener une vie bien remplie. Quel genre de traitement est-ce - lisez plus loin dans l'article.

Étapes de la gonarthrose et de la destruction de l’articulation du genou: en haut - une image schématique, en bas - une radiographie. Cliquez sur la photo pour l'agrandir

La principale cause de la maladie

Normalement, nos articulations fonctionnent sans à-coups et sans bruit lors de divers mouvements, car elles possèdent un cartilage élastique, qui est lavé en permanence avec un "lubrifiant" spécial (liquide synovial).

Dans la gonarthrose, le tissu cartilagineux est détruit et ne peut pleinement remplir sa fonction d'amortissement. La pathologie évolue très lentement et ne gêne pas longtemps une personne. Un premier degré curable de la maladie passe donc souvent inaperçu.

La gonarthrose de grade 2 est principalement due à la négligence des premiers symptômes de la maladie et à une visite tardive chez un médecin (rhumatologue) déjà au stade de destruction articulaire grave, qui provoque une douleur intense et empêche les mouvements normaux.

Immédiatement, une gonarthrose de grade 2 (en contournant la première) peut survenir après une blessure grave.

En outre, si un patient ignore les causes de grade 1, elles sont également les causes de grade 2 de la maladie:

  • blessures (blessures au ménisque, luxation du genou, fractures du tibia);
  • charges excessives;
  • surpoids;
  • régime alimentaire et mode de vie malsains;
  • inflammation des articulations (arthrite).

L'arthrite est l'une des causes de la gonarthrose

Symptômes caractéristiques

Pour 2 degrés de maladie, les vaisseaux de la zone touchée sont déjà tellement usés que les tissus cartilagineux reçoivent le minimum de nutriments et d’oxygène. Y compris, par conséquent, les symptômes suivants apparaissent:

  • douleur intense après un repos prolongé (douleur initiale);
  • douleur après une sollicitation prolongée du genou (après une position debout prolongée ou une longue marche);
  • rétrécissement des muscles de la jambe affectée par le fait que le patient transfère instinctivement la charge principale vers la jambe saine lors de la marche;
  • gonflement du genou sans déformation articulaire.

Les symptômes distinctifs caractéristiques sont exactement 2 degrés de gonarthrose: les premiers signes de déformation des genoux, des lésions des deux articulations du genou sont possibles.

Difformité du genou avec gonarthrose

Cinq traitements

Le traitement de la gonarthrose de grade 2 est réalisé exclusivement par des méthodes conservatrices. De l'avis des médecins et des patients, un traitement bien conçu et le respect strict des prescriptions dans 50% des cas donnent des résultats positifs: la douleur disparaît complètement, l'œdème disparaît et la possibilité d'un mouvement normal de l'articulation apparaît.

La thérapie comprend cinq méthodes:

(si la table n'est pas complètement visible - faites-la défiler vers la droite)

1. Traitement avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Exemples de médicaments:

  • butadion,
  • Celebrex
  • nimulid,
  • le piroxicam,
  • diclofénac
  • Movalis
  • kétoprofène

Soulage efficacement la douleur, permet à une personne de bouger normalement et élimine l'inflammation des tissus.

2. Traitement par chondroprotecteurs: glucosamine et sulfate de chondroïtine.

Restaure le tissu cartilagineux.

3. Procédures physiothérapeutiques: électrophorèse, magnétothérapie, laser.

Les procédures physiques délivrent des substances médicamenteuses directement dans la zone touchée, et les médicaments agissent rapidement et efficacement.

4. exercice thérapeutique.

Restaure la circulation sanguine, améliore la mobilité des articulations. Il est très bien combiné avec les procédures physiothérapeutiques.

Gonarthrose bilatérale

La pathologie chronique des articulations du genou, qui conduit à la destruction du cartilage, est appelée gonarthrose bilatérale. La pathologie se développe chez l'homme après 40 ans, mais parfois même plus tôt, en raison d'efforts physiques fréquents. Manifestation de raideur des gonarthroses des articulations le matin, sensations douloureuses et fatigue fréquente des jambes. Avec un long parcours de la maladie et aucun traitement, la personne cesse de marcher normalement et développe une invalidité. Pour prévenir de telles complications, vous devez vous rendre chez le médecin, vous faire examiner et appliquer des mesures thérapeutiques.

Gonarthrose: caractéristiques de la maladie et méthodes de traitement

Qu'est-ce qui cause la maladie?

La gonarthrose bilatérale survient le plus souvent chez les personnes âgées ou âgées en raison de l'usure de l'articulation. Un rôle important dans le développement de la pathologie est joué par ces facteurs:

  • blessures fréquentes;
  • surmenage physique;
  • grande masse corporelle;
  • mode de vie sédentaire;
  • être debout pendant longtemps;
  • maladies articulaires;
  • facteur génétique;
  • pathologie neurologique;
  • trouble métabolique.

Symptômes de gonarthrose bilatérale, en fonction du degré

Gonarthrose bilatérale 1 degré se manifeste par les symptômes suivants:

  • l'apparition de fatigue dans les membres;
  • sensation de légère gêne et gonflement;
  • crepitus (crunch) lors du déplacement.

La défaite des articulations du genou 2 degrés a les signes suivants:

  • Il y a un développement de douleur, plus prononcé après un long séjour sur les jambes et le mouvement.
  • Il y a une forte crise, ainsi que des problèmes de mobilité dans les articulations.
  • La gonarthrose bilatérale au stade 2 provoque une atrophie du muscle fémoral.

En cas de maladie du 3ème degré, il y a une augmentation de la douleur, qui perturbe en état de repos complet. Au niveau du genou, il y a un gonflement et une hyperthermie locale. En raison de la destruction du cartilage à ce stade, une gonarthrose déformante se développe. Cela conduit au symptôme de blocage des articulations, qui se manifeste par une douleur aiguë, une crise convulsive. Dans ce cas, le patient ne peut pas se déplacer indépendamment.

Subtilités du diagnostic

Si une personne a développé une gonarthrose bilatérale de grade 2 ou au stade initial, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital et commencer à traiter la maladie. Le médecin interrogera le patient sur les caractéristiques du développement de la gonarthrose et procédera à un examen primaire. Ensuite, dirigera à des méthodes spéciales d'examen. Les mesures de diagnostic comprennent également nécessairement une étude comparative d'un médecin sur d'autres maladies des articulations du genou, notamment la gonarthrose primitive (idiopathique), l'arthrite, etc.

Un examen nécessite une IRM des genoux.

Pour confirmer le diagnostic, prescrire des méthodes de laboratoire et instrumentales telles que:

  • analyses générales d'urine et de sang;
  • étude biochimique du plasma;
  • la radiographie, dans laquelle il est nécessaire de calculer les angles de flexion;
  • Échographie;
  • CT et IRM.
Retour à la table des matières

Quel traitement est nécessaire?

Si un patient a développé une arthrose bilatérale du genou, il doit consulter un spécialiste, car il est le seul à pouvoir poser le bon diagnostic et élaborer un plan de traitement efficace. Avec l'utilisation indépendante d'interventions thérapeutiques à domicile, il est possible de développer des conséquences dangereuses, y compris un handicap. En tant que traitement prescrit des médicaments, un régime, une thérapie physique.

L’intervention chirurgicale n’est utilisée que dans les cas avancés, l’essentiel étant de remplacer l’articulation endommagée. Sous la forme d'un traitement adjuvant prescrit des remèdes populaires.

Méthodes médicales

Pour le traitement de la gonarthrose bilatérale, prescrire les médicaments présentés dans le tableau:

Gonarthrose bilatérale 2 degrés: traitement avec des médicaments et des méthodes folkloriques

Le deuxième degré de gonarthrose bilatérale est le segment qui remplace la phase initiale du processus dégénératif-dystrophique, touchant les deux articulations du genou. À ce stade, le syndrome douloureux devient plus intense, mais sa nature est plutôt épisodique que chronique. Contrairement à la gonarthrose bilatérale de grade 1, l’exacerbation de la maladie oblige les patients à s’ajuster à leurs activités quotidiennes habituelles et, dans certains cas, les oblige à changer de lieu de travail en raison des difficultés liées à un long séjour debout.

Raisons

Chez moins de 10% des personnes souffrant de gonarthrose, le fardeau des symptômes cliniques de la maladie est observé en raison de l'influence dramatique de facteurs externes, par exemple: les blessures dans un accident de la route. Dans l'immense majorité des cas, la détérioration de l'image de la pathologie est constatée dans des circonstances totalement évitables, par exemple:

  • si une personne ignore les premiers symptômes de la maladie et est en retard à l'hôpital;
  • avec des examens de diagnostic incomplets en raison d’un soutien matériel et technique insuffisant des hôpitaux des petites villes;
  • avec un programme de traitement mal choisi, manque de cohérence dans les événements;
  • si le patient refuse volontairement de prendre les agents pharmacologiques prescrits par le médecin ou lorsque leur posologie est réduite;
  • en l'absence d'opportunités pour certaines catégories de citoyens d'acheter les médicaments nécessaires.

Le risque de transition à la gonarthrose dans la deuxième phase existe chez les personnes qui ont été atteintes d'une maladie virale ou infectieuse grave, en présence d'un foyer d'infection chronique dans le système musculo-squelettique. Une probabilité accrue de dystrophie accrue au niveau des articulations du genou est présente chez les personnes obèses obèses ou se nourrissant d'aliments «nuisibles» de manière irrégulière. Augmente les risques de lourdeur pathologique chez ceux qui mènent une vie sédentaire ou, au contraire, qui subissent régulièrement une surcharge des membres inférieurs.

Dans la catégorie à haut risque, les patients présentant un profil endocrinologique appartiennent au groupe d'âge de plus de 50 ans. Renforce les symptômes désagréables des problèmes de vaisseaux sanguins, en particulier: les varices.

Un événement stressant qu'une personne interprète comme une "catastrophe globale" peut potentialiser l'aggravation du processus pathologique. Un fort stress psycho-émotionnel provoque un spasme des muscles squelettiques, ce qui nuit considérablement à la performance des articulations.

Signes de

Douleur dans la gonarthrose 2 degrés par rapport à la première phase surmonte beaucoup plus souvent et avec une force plus intense. Une personne ressent la douleur comme une douleur persistante bien que certains patients décrivent une légère sensation de picotement ou de brûlure dans la région de la rotule.

Dans la seconde étape, la douleur n'est pas encore chronique, mais survient avec une épisodicité prévisible, en règle générale, dans les situations suivantes:

  • après une nuit de repos ou un long séjour assis les premiers pas;
  • avec une longue marche, la course ou debout en position debout;
  • pendant les activités associées à la levée ou au port de poids, aux squats, aux sauts, à la marche à quatre pattes, au vélo;
  • lorsque vous devez monter ou descendre des zones en pente, par exemple: lorsque vous marchez dans des escaliers ou des sentiers de montagne.

La particularité de gonarthrose 2 degrés: la nécessité d'utiliser l'arsenal pharmaceutique pour soulager la douleur, car la douleur après un repos sans analgésie ne disparaît pas.

L'aggravation prévue de l'état des patients dépendants de la météo est observée lorsque les conditions climatiques changent: par exemple, avec les cyclones qui ont provoqué des sauts de pression atmosphérique et des changements de température de l'air. Il existe un risque particulier d'augmentation des symptômes de gonarthrose pendant ou après les infections virales aiguës.

La preuve d'une lésion plus profonde des structures des articulations du genou sont les cliquetis "croquants" lors des mouvements des jambes. Les patients constatent une diminution de l’amplitude lors de la flexion du genou, par exemple: lorsqu’ils s’accroupissent ou lorsqu’on appuie le talon sur la fesse.

Lors de l'inspection et de la palpation des jambes, des modifications de la zone de la rotule sont notées: la zone de la rotule manque de contours nets, les tissus mous perdent leur élasticité. Il y a souvent un gonflement et un gonflement dû à une synovite, une décoloration de la peau.

Sur une gonarthrose de 2 degrés, une réduction irrégulière de la lumière articulaire et une modification de la structure du cartilage hyalin sont enregistrées sur une radiographie. Sclérose sous-chondrale observée - compactage du tissu osseux. Les radiologistes notent également la prolifération d'ostéophytes - des "pointes" marginales qui augmentent la zone de contact des os et modifient la congruence des surfaces de l'articulation.

Traitement

Lors de la détermination de la gonarthrose de grade 2, la mise en œuvre immédiate de mesures thérapeutiques est nécessaire. Elle occupe la première place dans le traitement pharmacologique associant l'utilisation de médicaments puissants modernes de différents groupes.

Traitement de la toxicomanie

Au deuxième degré, en plus de l’usage externe de médicaments, il est conseillé d’administrer des comprimés ou des drogues injectables. Le choix de préparations pharmaceutiques spécifiques est la prérogative du médecin traitant après une étude détaillée du tableau clinique et des caractéristiques de la maladie. Dans la plupart des cas, le recours à l'objectif complexe des médicaments en dessous des groupes.